22
Déc 2011

Leucippe

Posté dans Café Philo - Source: http://www.reflecritiques.com/...

Leucippe
Leucippe est un philosophe de la Grèce antique. Il est né vers 460 av. J.C. et décédé vers 370 av. J.C. Il est à nos jours considéré comme l’inventeur de l’atomisme philosophique. Anaxagore avant lui, avait étalé une philosophie semblable à la sienne. De ce fait, on pourrait supposer que Leucippe ait été probablement influencé par ce dernier. Certes, Il fut disciple de Zénon d'Élée et devenu par la suite maître de Démocrite d'Abdère. Peu de choses de sa vie sont connues; on ne sait pas de quelle région il est originaire avec exactitude, cependant il est fort probable qu’il soit né à Millet, d’après des témoignages de son époque. Certains disent que sa plus grande influence philosophique venait des pythagoriciens. Nous ne possédons aucune de ses ½uvres, ses théories sur les atomes sont comprises dans les ½uvres de Démocrite, et il est impossible de distinguer avec certitude les idées propres à Leucippe. L'existence même de Leucippe est douteuse. Selon Diogène Laërce, Épicure doutait de son existence.

Selon ce grand penseur, « Toutes choses sont illimitées et se changent les unes dans les autres. Le tout est à la fois vide et plein de corps (particules). Les mondes se forment quand les corps tombent dans le vide et s’entrelacent les uns avec les autres; c’est dans leur mouvement d’accroissement que tirent l’origine les astres. La forme de la terre est celle d’un tambour de colonne et elle est placée au centre de l’univers. Les différences entre les choses sont analysables en fin de compte par une combinaison de qualités des atomes qui les forment. Leur poids, leur forme, leur vitesse, leur direction, leurs positions respectives donnent à chaque chose sa configuration caractéristique.

Les anciens philosophes expliquaient que tout est constitué par quatre éléments. À l’opposé, Leucippe n'a pas adhérer à la pensée de ses prédécesseurs. Pour lui, les éléments (terre, feu, eau, air) avaient pour origine d'autres éléments que l'on ne pouvait ni voir, ni toucher, ni percevoir ; ils sont si ténus disait-il, qu'il n'y a pas de lame de fer assez fine pour pouvoir les couper et les diviser. Il nommait ces particules infimes et invisibles pour l’½il nu, atomes. L'agencement de ces particules, formeraient toute chose de l'univers et produiraient des simulacres. Ils sont en suspension dans le vide et pénètrent dans l'être humain pour y apporter des informations, des messages. Les simulacres stimulent ainsi les cinq sens humains. La vérité se trouve donc uniquement dans les phénomènes. Un cerveau reçoit de millions de signaux chaque minute et nous organisons dans notre mémoire, notre potentiel cognitif. Tout ce que nos cerveaux captent extrinsèquement, au-dehors est ce que nous appelons « réalité ».

Si on suit l’aspect philosophique derrière la théorie, entretenue par Leucippe, on serait capable de juxtaposer éthiquement sa pensée. Pour lui, l’âme, ainsi que les dieux ne pouvaient plus exister que sous une forme matérielle. Certes, cela démystifiait la divinité en plaçant les dieux semblables ou égaux matériellement à l’homme. Cela met l'homme face à lui-même, sous son propre jugement et non sous celui d'une divinité. Le matérialisme de Leucippe, ouvrait la voie du rejet du divin tout en rendant possible le caractère sacré de l’étance humaine.

Source: http://www.reflecritiques.com/...
Commentaires:


Poster un commentaire:

Pseudo
Site Web   (Optionnel)
Commentaire Gras Italique Souligné
ANHALU9
Recopier le code ci-contre...