De cape et d'épée : un mauvais genre ?
Luce Roudier, élève à l'ENS et organisatrice du séminaire, se penche sur la question du genre littéraire appliqué à un ensemble canoniquement désigné comme non littéraire, le roman de cape et d'épée. Qu'attend-on lorsque l'on ouvre un roman de cape et d'épée ? En quoi pourrait-on parler de genre littéraire de cape et d'épée, et pourquoi serait-il fructueux d'essayer de réfléchir autrement ?


Source: http://michelzevaco.com/...
Commentaires:


Poster un commentaire:

Pseudo
Site Web   (Optionnel)
Commentaire Gras Italique Souligné
YRXAQO9
Recopier le code ci-contre...