Azerty ou Dvorak ?
La conception de la disposition de clavier Azerty remonte au 19ème siècle lors de l'invention de la première machine à écrire à avoir été produite massivement, la TypeWriter fabriquée par l'armurier Remington : dans les années 1860, Christopher Latham Sholes conçoit le clavier Qwerty (pour la langue anglaise) et le prototype de la TypeWriter.

Le clavier Azerty, une simple adaptation du Qwerty pour la langue française, viendra un peu plus tard. La disposition Qwerty a été en fait conçue pour pallier les imperfections mécaniques des premières machines à écrire dont les tiges de touches voisines avaient tendance à se coincer l'une l'autre : l'idée à la base de ces dispositions est d'écarter le plus possible les lettres fréquemment contiguës dans un texte, afin de ralentir la vitesse de frappe et d'éviter que les tiges de la machine ne s'emmêlent.

Dans les années 1930, aux Etats-Unis, August Dvorak inventa une autre disposition optimisée pour le confort et la facilité lors de la frappe de texte en langue anglaise, disposition connue sous le nom de Dvorak (clavier Dvorak). Aujourd'hui cette disposition, malgré ses avantages, reste peu utilisée. De fait, le clavier Qwerty (ou Azerty) est un bel exemple de domination d'une technologie dépassée.

Source: http://www.algo.be/...
Commentaires:


Poster un commentaire:

Pseudo
Site Web   (Optionnel)
Commentaire Gras Italique Souligné
OZNANA3
Recopier le code ci-contre...