Caprica
Une forme de mélange des genres et de recyclage des idées. Employer un peu de tout pour essayer de confectionner autre chose. C'est le sentiment que laissent les trois premières heures de Caprica, série qui succède à Battlestar Galactica (achevée en 2009) mais qui la précède dans la chronologie des événements. L'histoire se situe un peu plus d'un demi-siècle avant le chaos qui précipitera les humains dans l'errance spatiale et la guerre contre les Cylons.

Le moins que l'on puisse dire est que Ronald D. Moore et Remi Aubuchon ont voulu mener à bien un projet ambitieux, tant du point de vue de l'esthétique de l'image (très cinématographique) que des interrogations philosophiques. Ils ont déployé bien des efforts en cherchant l'innovation, et pourtant on ne parvient pas à se débarrasser d'une impression de déjà vu. Autour d'une trame qui est l'apparition (et l'on suppose l'émancipation)... [Lire la suite]

Aucun Commentaire -
Source: http://seriestv.blog.lemonde.fr/...



Philosophie en séries
Marc Cherry, Ryan Murphy, David Chase, Alan Ball, JJ Abrams, James Manos Jr, Bruno Heller & William J. MacDonald, Robert Cochran & Joel Surnow, David Shore ou encore Anthony E. Zuiker auraient-ils étudié les grands philosophes? Toujours est-il que les séries télévisées qu’ils ont créées soulèvent des thématiques tellement riches et universelles qu’elles offrent divers degrés d’analyse.

Lors des cours de philosophie qu’il dispense à des lycéens, Thibaut de Saint Maurice a constaté que ces fictions télévisées offrent de pertinents exemples pour compenser l’abstraction de certains concepts philosophiques. Fort de cette expérience, il a décidé de rédiger cet ouvrage qui s’adresse tant à des étudiants qu’aux amoureux de séries télévisées.

Treize séries sont analysées selon une, voire deux grande(s) thématique(s):

Aucun Commentaire -
Source: http://www.paperblog.fr/...


23
Mai 2011

Edika

Posté dans Centre Culturel - Source: http://www.blougou.com/...

Edika
Edika, c'est pour nous une longue histoire passionnée...Cet homme possède un humour unique (quoique son frère Carali...a aussi un humour unique). C'est quelqu'un de remarquable et de très humble... Et comme il est d'une grande beauté...

L'absurde tient une part essentielle dans son travail et il sait parallèlement créer une intimité avec le lecteur, du moins certains, ce qui fait de lui un auteur adulé ou détesté...ou alors non pas du tout.

Peut-être se cache-t-il derrière son humour un sentiment de désabusion, la disparition du langage, de la beauté virginale mais c'est hautement improbable. On ne sait pas pourquoi on rit (en général on rit de ce dont on a peur et c'est assez facile à expliquer / vérifier). Ici une seule chose est sûre, tout cela est bien drôle...ce qui se cache derrière est sans doute plus un esprit doué qu'un écorché vif et torturé.

Le dessin d'Edika ne... [Lire la suite]

Aucun Commentaire -
Source: http://www.blougou.com/...


19
Mai 2011

Rorschach

Posté dans Centre Culturel

Rorschach
Un trench, un chapeau en feutre et un masque blanc aux ombres mouvantes et inquiétantes, c'est sous ce costume de Rorschach que Walter kovacs cache ses blessures et son enfance traumatisée dont il tire sa force et son sens inébranlable du bien et du mal. Intransigeant, il ne négocie jamais et ne fait jamais de compromis même si sa vie en dépend.

Fils non désiré d'une prostituée, Walter Joseph Kovacs est un personnage traumatisé par son passé d'enfant maltraité. Particulièrement agressif et fort peu aimé de sa mère, Sylvia Kovacs, il est transféré dans une école spéciale, le Foyer Lillian Charlton, où il est un élève modèle mais perturbé. À sa sortie de l'école, apprenant le meurtre de sa mère, il se contente de répondre « Bien ».

Alors qu'il travaille dans une usine de couture, Walter récupère un morceau de tissu composé d'un fluide entre deux parois de latex, dont les motifs... [Lire la suite]

Aucun Commentaire -



Boardwalk Empire
On a l’habitude de dire qu’une oeuvre ne doit pas grand-chose au hasard. Qu’elle se comprend en fonction de son contexte qui permet d’apprécier ses influences, de dégager ses filiations et d’appréhender ses ambitions. Boardwalk Empire commence sur HBO au moment où Mad Men achève bientôt sa quatrième saison sur AMC. Après des débuts qui la virent passer presque inaperçue, seulement soutenue par les critiques enthousiastes et fidèles, la série de Matthew Weiner est devenue un succès mondial. Elle s’est transformée en un phénomène passionnel et un sujet d’études. On fait l’exégèse de chaque épisode comme celle de textes sacrés et l’on commente cette inattendue réussite à longueur de colonnes, se demandant si elle n’est pas quand même imméritée.

Le parallèle entre les publicitaires newyorkais du début des années 60 et les... [Lire la suite]

Aucun Commentaire -
Source: http://seriestv.blog.lemonde.fr/...


Pages de résultat : 1 2 3 4 5 6 7