Tranches de vie...
Lecture Chronologique


Le 19 Novembre 2012

Bon ben juste comme ça, pour le fun, ne voilà-t-il pas que cela se complique un peu... et ce n'est là qu'un doux euphémisme...

Depuis deux jours, j'ai l'impression de naviguer sur un terrain totalement hallucinant... Certes, ça peut être perçu comme quelque chose de fun... mais en fait, c'est plus que fun... c'est limite Broadway, voire Shogun Tonight... Du coup, j'ai l'impression de plus trop rien gérer... je me laisse porter par les événements... ce qui m'a amené ce matin à faire / dire / penser un peu n'importe koi...

Bon... c'est passé... j'ai récupéré... j'ai surtout réalisé qu'il ne fallait plus que je me laisse aller de la sorte sous peine de ne plus rien gérer du tout... ce qui serait somme tout assez stupide...

Bon... voilà... à suivre parce que je pressens que ça va être assez chaud...



Le 4 Novembre 2012

... malgré le caractère machinal de l'existence et la certitude de la mort, la vie valait d'être vécue...

Et de là, il nous serait donc possible d'imaginer Sisyphe heureux... enfin, je crois...



Le 3 Novembre 2012

Si je continue toujours à m'interroger sur ce qui peut rendre Sisyphe heureux, je me dois d'admettre que je n'ai guère eu l'occasion d'approfondir ma réflexion par suite d'un petit pétage de plomb en régle de la part d'un apprenti psychotique qu'il m'a fallu gérer bien malgré moi...

On va dire que ça pas forcemment été compliqué, mais c'était quand même assez tendu... surtout que ça a un peu duré avant que je n'ai besoin de recourrir à appeler les pompiers et demander avec une certaine insistance une hospitalisation en bonne et dûe forme...

Je suis bien conscient que tout n'est qu'un éternel recommencement et qu'il me faudra certainement avoir de nouveau à gérer le dit apprenti psychotique pas plus tard que demain, mais pour le moment, je ressents une sorte de petite satisfaction personnelle à avoir pu gérer les choses telles que je l'ai fait cet aprés midi...






Le 2 Novembre 2012

Toujours la même interrogation... avec une petite esquisse de réponse...

En explorant la piste nietzschénne, je suis finalement parvenu à entrevoir au travers du fait de vouloir ce Vouloir qui nous veut une possibilité d'accéder à la jubilation. Partant de là, Sisyphe peut effectivement être heureux...

Toutefois, si je pense avoir compris d'un point de vue théorique, j'avoue que je bloque encore d'un point de vue pratique... Est ce parce que je nene suis pas encore bien à l'aise avec le concept même du Vouloir qui nous veut ???

A suivre...



Le 1 Novembre 2012

Bon, ça va surement semblé tout à fait irréaliste comme retour, mais c'est là une question que je me pose actuellement et à laquelle je ne parviens pas à trouver de réponse...

J'ai beau essayé de chercher, explorer ça et là, je n'arrive pas à comprendre... comment Sisyphe peut-il être heureux ???
Je subodore une mise en perspective avec le "amor fati" nietzschéen qui tend par là même à faire de Sisyphe un surhomme... Mais concrétemment parlant, je n'arrive pas encore à me l'expliquer... il me manque encore un truc pour appréhender pleinement ce qu'il faut entendre par cette invitation que Camus nous fait à la fin de son livre...

Bon, en même temps, il y a certainement plus grave dans la vie... mais il n'empêche que j'aimerai bien trouver une réponse...



Le 11 Septembre 2012

Impossible de me motiver à quoi que ce soit... J'ai beau essayer de me convaincre de plein de choses... rien n'y fait... je n'arrive pas à me lancer... C'est comme si j'avais pas envie...

Et puis je me suis forcé... et ça fait du bien...



Le 16 Août 2012

Me revoici, pour le xième fois...

Je ne sais pas ce qu'il se passe... j'ai beau essayer, mais j'ai l'impression que rien n'y fait... Toujours et toujours la même rengaine... ça finit par être usant...



Le 14 Juin 2012

Gavé... c'est bien ça... je suis gavé... fatigué et gavé... j'en ai marre...

Je sais que ça va finir par passer... mais là, il faut que j'exprime mon ras le bol de tout... Ce p**** de yawp me titille en profndeur... Et encore une fois, j'ai l'impression que rien ne va... enfin, pas rien... mais c'est quand même tout comme... et ça saoule... avec force...

HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!!







Le 13 Juin 2012

Etrange sensation d'effritement... ça va... mais c'est pas vraiment ça... un peu comme si j'étais en train de perdre de nouveau le sens de mon existence...

La stagnation du palier ???

Peut être...

J'ai pourtant l'impression que ça se désagrège... que tout ce à quoi je pensais être parvenu n'était de fait que pure illusion... Certes, j'ai progressé... mais je n'en suis pas encore à ce dont j'aspire... sereinement parlant il va s'en dire... D'où cette douce sensation de beurk que j'éprouve depuis quelques jours... comme si quelque chose n'allait pas...





Le 12 Juin 2012

I'm still alive !!!

C'est pas que c'est compliqué... je pense que c'est juste une question d'envie... Et pourtant, dans un même temps, elle y est quand même... C'est pas forcement la même... mais elle y est... comme toujours... D'où ma présence aujourd'hui aprés tous ces mois d'absence... la seconde a été plus forte que la première...

Je conçois volontiers que mes propos peuvent paraître obscurs... mais je me comprends... et c'est là l'essentiel...

Cela va-t-il durer maintenant ??? Là est la question...

A suivre...



Le 2 Février 2012

Voilà trois mois que je vais deux fois par semaines transpirer dans une salle de sport... et à ma grande surprise, j'aime ça... et pour peu que je ne puisse m'y adonner, je ressens alors comme un manque...

Ce qui est trop fort en soi, surtout pour moi qui n'est jamais été sportif dans l'âme... mais vraiment jamais...

Au delà du simple challenge physique, je pense que c'est surtout l'impression que j'ai aprés chaque séance de me sentir propre (intérieurement et extérieurement). Comme si j'évacuais tout ce qui peut souiller en mon fort intérieur en transpirant. Toute cette sueur est donc une manière de me nettoyer, de me purifier...

Du coup, je me sens mieux... Fatigué, mais apaisé... et serein...

Voilà...







Le 19 Janvier 2012

Toujours en vie...

Sauf que là, je suis pas mal pris par la conception de site... Ça a pris le temps, mais là, je n'arrête plus...

A cela s'ajoute ces longues séances de sports auxquelles je me livre de manière quasi quotidienne... Ça me tue, mais dans un même temps, j'ai l'impression de me laver intèrieurement... Je me sens fatigué mais propre... Et puis j'ai perdu du poids... et gagné en muscle... je dis pas que c'est encore ça, mais franchement, ça commence malgré tout à le faire...

Tout ça pour essayer de justifier mes absences en ces lieux... C'est un peu moyen je l'avoue... je ferai mieux d'envisager de venir m'épencher ici un peu plus souvent...

On va donc essayer de se remobiliser un peu... juste histoire de... et quoi que je puisse faire par ailleurs... A suivre...



Le 28 Décembre 2011

Or donc ça l'a fait... et même plutôt bien...

Ce qui confirme bien que je me prennais la tête pour rien hier soir... mais bon... je pense qu'il va falloir que je fasse avec... et éviter de me prendre la tête parce que je me prends la tête...



Le 27 Décembre 2011

C'est toujours un peu la même chose...

J'angoisse avant... je me prends la tête pendant... j'angoisse aprés... Et au final... ça le fait...

Donc vivement que ça le fasse...



Le 20 Décembre 2011

Pas grand chose... juste un petit truc tout con que je viens de réaliser...

Quand on lutte contre quelque chose, on n'est pas en mesure de faire autre chose, puisque notre attention est tout entière concentré sur ce contre quoi nous luttons...

Bon... j'avoue que là, je n'en suis qu'à la simple élaboration... mais je ne manquerai bien évidemment pas de revenir approfondir la chose si d'aventure ma réflexion devait me conduire plus loin...



Pages de résultat : 1 2 3 4 5 6


Correspondances