Loading...
Loading...
1789 (55 événements)
Tag
Afghanistan - Afrique - Afrique du Nord - Afrique du Sud - Albanie - Alexandre - Algérie - Allemagne - Amérique - Angleterre - Arabie - Argentine - Asie - Australie - Autriche - Aztèques - Babylone - Bangladesh - Belgique - Birmanie - Bolivie - Bosnie - Brésil - Bulgarie - Byzance - Cambodge - Cameroun - Canada - Caraïbes - Carolingiens - Carthage - Chili - Chine - Christianisme - Chypre - Colombie - Commune - Congo - Corée - Corse - Costa Rica - Côte d'Ivoire - Crète - Croatie - Croisades - Cuba - Culture - Danemark - Ecosse - Egypte - Empire Ottoman - Equateur - Espagne - Estonie - Etats Unis - Éthiopie - Etrusques - Europe - Finlande - France - Fronde - Gabon - Gaule - Geekeries - Grèce - Guatemala - Haïti - Hébreux - Hong Kong - Hongrie - Huns - Incas - Inde - Indonésie - Irak - Iran - Irlande - Islande - Israel - Italie - Japon - Jordanie - Kosovo - Koweit - Laos - Lettonie - Liban - Lituanie - Luxembourg - Lybie - Madagascar - Malaisie - Mali - Malte - Maroc - Mayas - Mérovingiens - Mexique - Monde - Monde Arabo-Musulman - Mongols - Moyen Orient - Napoléon - NépaL - Nicaragua - Nice - Norvège - Nouvelle Zélande - Pakistan - Palestine - Panama - Paraguay - Parthes - Pays Bas - Pérou - Perses - Philippines - Pologne - Portugal - Proche Orient - Révolution Française - Révolution Russe - Rome - Roumanie - Russie - Rwanda - Salvador - San Marin - Savoie - Sciences - Sénégal - Serbie - Singapour - Slovaquie - Slovénie - Somalie, - Soudan - Sry Lanka - St Empire - Suède - Suisse - Sumer - Syrie - Tahiti - Taiwan - Tchad - Tchécoslovaquie - Tchéquie - Thaîlande - Tibet - Tunisie - Turquie - Ukraine - Uruguay - Venezuela - Venise - Viet Nam - Vikings - Yémen - Yougoslavie

Guerre d'Indépendance - Guerre de Cent Ans - Guerre de Crimée - Guerre de Religion - Guerre de Sécession - Guerre de trente ans - Guerre Froide - Guerres Médiques - Guerres Puniques - WWI - WWII

Rois de France - Présidents Français - Empereurs Romains


Période



Février
07/02
Ordre de rédiger des cahiers de doléances.
Mars
03/03
Mise en application de la Constitution des États-Unis .
04/03
Première session du Congrès américain, qui déclare l'entrée en vigueur de la Constitution des États-Unis.
23/03
Emeutes de subsistance à Marseille dues à l'augmentation du prix du blé ; une municipalité illégale et une garde citoyenne sont créées et le régime fiscal modifié.
Avril
26/04
Affaire Réveillon. Manifestations ouvrières à Paris, au faubourg Saint-Antoine, à la suite d'un mot mal interprété d’un entrepreneur de papier peint. Pillage de la manufacture Réveillon : la troupe ouvre le feu (→ 28/04).
30/04
George Washington, premier président américain (→ 04/03/1797).
--   
Création à Versailles du Club breton, qui devient la société des amis de la Constitution, qui prendra le nom de Club des jacobins.
Mai
02/05
Parution, sous le titre d’États généraux, du premier numéro du premier journal écrit par un député, gazette fondée par Mirabeau.
05/05
Ouverture des Etats Généraux.
06/05
Les députés du Tiers se réunissent dans la salle des États, tandis que le clergé et la noblesse décident de vérifier séparément leurs pouvoirs respectifs dans des chambres particulières. Le Tiers État prend le nom d'Assemblée des Communes.
07/05
Saisie du journal de Mirabeau.
12/05
La noblesse refuse de se réunir au tiers état pour faire en commun la vérification des pouvoirs. Le clergé également invité par le tiers état propose de nommer des commissaires conciliateurs.
20/05
Renonciation du clergé à ses privilèges pécuniaires.
22/05
La noblesse renonce également à ses privilèges pécuniaires et consent à être imposée à raison des biens qu'elle possède.
25/05
Les Communes acceptent de participer aux conférences de conciliations, mais elles échouent. La noblesse rejette la vérification des mandats en commun, qui sous-entend le vote par tête, proposé par le Tiers.
Juin
17/06
Après une proposition de Sieyès, le Tiers état décide de se constituer en Assemblée nationale.
19/06
Le clergé décide de se joindre au Tiers. Le roi ferme la salle des Menus plaisirs et annonce un lit de justice pour le 23 juin.
20/06
Serment du jeu de Paume.
22/06
Le roi concentre ses troupes qui arrivent autour de Paris.
23/06
Séance royale. Le roi ordonne aux députés de siéger par ordre séparé, annule toutes les décisions du Tiers et propose un programme de réforme conforme aux pratiques de la monarchie consultative. À l’issue de la séance royale, le Tiers refuse de quitter la salle. l'Assemblée nationale déclare inviolable la personne de ses députés. Apostrophe apocryphe de Mirabeau : « Nous sommes ici par la volonté du peuple et nous n'en sortirons que par la force des baïonnettes ».
24/06
Le clergé vient siéger avec le Tiers.
27/06
Le roi ordonne aux députés de la noblesse de rejoindre les élus du Tiers état et du clergé. Le vote se fera par tête et non par ordre.
28/06
Premier numéro du Patriote français de Brissot.
Juillet
09/07
Proclamation de l'Assemblée constituante.
11/07
Renvoi de Necker. Mécontentement, agitation dans Paris.
12/07
Harangue de Camille Desmoulins au Palais-Royal. Dans l’après midi, des manifestations réclament la fermeture des théâtres en signe de deuil. Paris est en état d’émeute généralisée. Dans la soirée, il y a des heurts aux Tuileries entre les manifestants et les cavaliers du Royal-Allemand. Les gardes-françaises passent du côté des émeutiers.
13/07
L’émeute s’étend, la population saisit des stocks de grains, détruit des octrois (40 sur 54) et ouvre des prisons. La maison de Saint-Lazare est pillée, des armes sont enlevées et des canons sont enlevés aux Invalides et au Garde-Meuble de la Couronne. Les parisiens s'arment.
14/07
Prise de la Bastille, qui détenait, à ce moment, sept prisonniers. Le gouverneur de la forteresse, Launay, trois officiers et trois invalides sont arrêtés et conduits sous escorte à l'hôtel de ville et sont massacrés par la foule. Jacques de Flesselles, prévôt des marchands de Paris, accusé de trahison, est tué d'un coup de pistolet.
15/07
Au matin, le roi annonce devant l’assemblée qu’il a donné l’ordre de retirer les troupes de Paris. Bailly, maire de Paris. La Fayette est nommé commandant de la garde nationale..
16/07
Rappel de Necker.
17/07
Louis XVI à l'Hôtel de ville de Paris ; Adoption par Louis XVI de la cocarde tricolore..
18/07
Le comte d'Artois, frère de Louis XVI, le prince de Condé, affolés par la tournure que prennent les évènements s'exilent.
--   
Emeute frumentaire à Troyes.
19/07
à Rennes, la foule s'empare de l'arsenal ; les soldats refusent de tirer sur le peuple. Le commandant militaire Langeron doit quitter la ville.
20/07
Grande Peur (→ 06/08).
21/07
Sac de l'hôtel de ville de Strasbourg.
28/07
Arrivant de Bâle, Necker rentre à Versailles et réinstalle son ministère. Il reprend le contrôle des Finances.
Août
01/08
A l’approche de la Grande Peur, les communes de Puget et Roquestéron demandent des secours à Nice.
03/08
A Rouen, le peuple est incité à piller les demeures des riches par Bordier et Jourdain. Thomas-Charles Jourdain, avocat de Lisieux, et François Bordier, acteur du spectacle des Variétés-Amusantes, au Palais-Royal à Paris, sont arrêtés, condamnés à mort pour fait de sédition et pendus.
04/08
Nuit du 4 Aout - Abolition des privilèges féodaux..
09/08
émission d'un premier emprunt de trente millions lancé par Necker.
19/08
Affaire de la Tourette ; émeute à Marseille pendant laquelle le brigadier de la garde bourgeoise Garcin est tué, la maison de l’échevin Laflèche est pillée et ses meubles brûlés par la foule. La loi martiale est proclamée et le comte de Caraman fait entrer la troupe dans la ville. Le lendemain, les émeutiers qui réclament la libération des prisonniers sont dispersés.
26/08
Déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen.
Septembre
02/09
Les ouvriers quincaillers de l'usine de Jacques Sauvade à Saint-Étienne détruisent un atelier équipé d'une nouvelle machine à fabriquer des fourchettes.
11/09
L'Assemblée constituante accorde au roi le droit de veto.
Octobre
01/10
à Versailles, banquet des Gardes du corps offert aux officiers du régiment de Flandre ; les journaux annoncent qu'à cette occasion, la cocarde tricolore aurait été foulée au pied.
05/10
Une foule, composée majoritairement de femmes, se dirige de Paris à Versailles, officiellement pour réclamer du pain à Louis XVI qui répond favorablement à cette demande. Elles réclament aussi que les gardes du corps de sa majesté soient remplacés par la Garde nationale, commandée par La Fayette. L'assemblée constituante en profite pour exiger la ratification des décrets relatifs à la constitution et à la déclaration des droits. Au fur et à mesure du déroulement de la journée, elles finissent par exiger la venue du Roi à Paris. Sur ce point, Louis XVI se laisse la nuit pour réfléchir.
06/10
Louis XVI est réveillé par une foule plus revendicative. Chargé désormais de la sécurité du château, La Fayette, en retard, est incapable d'empêcher son invasion meurtrière. Il sauve néanmoins à Versailles la famille royale. Le roi accepte de venir résider à Paris au palais des Tuileries et d’y appeler l’Assemblée.
--   
Le Club breton s'installe au Couvent des Jacobins rue Saint-Honoré à Paris et prend le nom de « Société des amis de la Constitution ».
10/10
Les députés décrètent que le souverain portera le titre de roi des Français.
28/10
La Constituante suspend le recrutement des moines en considérant que ceux-ci sont recrutés sans preuve de vocation.
Novembre
28/11
Le docteur Joseph Guillotin présente aux députés de l'Assemblée Constituante une nouvelle machine servant à exécuter les condamnés à mort. L'engin, mis au point en collaboration avec le chirurgien Antoine Louis, est selon ses inventeurs le moyen « le plus sûr, le plus rapide et le moins barbare » pour réaliser une exécution capitale. Il sera d'abord appelé « Louison » ou « Louisette » (en référence au prénom du roi), mais très vite les parlementaires et les journalistes lui donneront le nom de « guillotine » en souvenir du nom de son créateur.
30/11
Rattachement définitif de la Corse à la France.
Décembre
19/12
Création des assignats, billets gagés sur la vente des biens nationaux.
22/12
La France est divisée en 83 départements.