Loading...
Loading...
IIème Millénaire Av. JC (49 événements)
Tag
Afghanistan - Afrique - Afrique du Nord - Afrique du Sud - Albanie - Alexandre - Algérie - Allemagne - Amérique - Angleterre - Arabie - Argentine - Asie - Australie - Autriche - Aztèques - Babylone - Bangladesh - Belgique - Birmanie - Bosnie - Brésil - Bulgarie - Byzance - Cambodge - Cameroun - Canada - Caraïbes - Carolingiens - Carthage - Chili - Chine - Christianisme - Chypre - Commune - Congo - Corée - Corse - Crète - Croatie - Croisades - Cuba - Culture - Danemark - Ecosse - Egypte - Empire Ottoman - Equateur - Espagne - Estonie - Etats Unis - Éthiopie - Etrusques - Europe - Finlande - France - Fronde - Gabon - Gaule - Geekeries - Grèce - Guatemala - Haïti - Hébreux - Hong Kong - Hongrie - Huns - Incas - Inde - Indonésie - Irak - Iran - Irlande - Islande - Israel - Italie - Japon - Jordanie - Kosovo - Koweit - Laos - Lettonie - Liban - Lituanie - Luxembourg - Lybie - Madagascar - Malaisie - Mali - Malte - Maroc - Mayas - Mérovingiens - Mexique - Monde - Monde Arabo-Musulman - Mongols - Moyen Orient - Napoléon - NépaL - Nicaragua - Nice - Norvège - Nouvelle Zélande - Pakistan - Palestine - Panama - Paraguay - Parthes - Pays Bas - Pérou - Perses - Philippines - Pologne - Portugal - Proche Orient - Révolution Française - Révolution Russe - Rome - Roumanie - Russie - Rwanda - Salvador - San Marin - Savoie - Sciences - Sénégal - Serbie - Singapour - Slovénie - Somalie, - Soudan - St Empire - Suède - Suisse - Sumer - Syrie - Tahiti - Taiwan - Tchad - Tchécoslovaquie - Thaîlande - Tibet - Tunisie - Turquie - Ukraine - Uruguay - Venezuela - Venise - Viet Nam - Vikings - Yémen - Yougoslavie


Période



 
Arrivée des Ioniens en Grèce, venus du Nord, jusqu’au Péloponnèse.
 
L'existence de la cité cananéenne de Jérusalem, appelée (U)rusalimum(?) est mentionnée dans les textes d'exécration égyptiens.
 
Première dynastie de Babylone (→ -1595).
 
Début du règne de Sésostris III en Égypte (→ -1843). Il étend l’influence de l’Égypte sur la mer Rouge, Canaan, la Syrie et la Crète.
 
Déclin de la civilisation de la vallée de l'Indus (inondations provoquées par les changements du cours des fleuves, invasions de tribus chalcolithiques d’Inde centrale et méridionale, déclin du commerce avec le Proche-Orient ?). Les grandes cités sont remplacées par de grosses bourgades au rayonnement plus local (→ -1700).
 
La terre de Canaan connaît une période de prospérité marquée par de grandes maisons patriciennes, la céramique, les armes en bronze et les bijoux en or retrouvés dans une quinzaine de sites comme Hazor, Tel Taanak, Megiddo, Sichem, Jéricho, Tell Beit Mirsim, Tell ed-Duweir. C'est probablement à cette époque (xixe siècle – xviiie siècle) que des tribus sémitiques de Chaldée (Ur, selon la tradition), sont conduites par Abraham, vers Harran, en pays araméen, puis vers la terre de Canaan. Selon la tradition biblique, les descendants d’Abraham se sédentariseront dans la montagne de Juda, près d’Hébron (→ -1600).
 
Apogée de la première dynastie de Babylone sous les règnes d’Hammourabi (1792-1750 av. J.-C.) et de son fils Samsu-iluna (1749-1712 av. J.-C.). Hammourabi domine toute la Mésopotamie après une succession de conquêtes et promulgue un Code de lois qui porte son nom (→ -1712).
 
Deuxième Période intermédiaire (→ -1580).
 
Premier palais de Mycènes fondé par les Achéens.
 
Début de la dynastie kassite de Babylone. Elle ne semble pas avoir cherché à transformer le pays. Elle adopte la langue babylonienne et il est difficile de définir son originalité (→ -1160).
 
Explosion du Santorin.
 
Date présumée du règne d'Amenhotep Ier (→ -1526).
 
Le nombre Pi est découvert en Inde.
 
Nouvel Empire (→ -1085).
 
Victoire du roi d'Égypte Thoutmôsis III à la bataille de Megiddo en l’an 23 de son règne. Il repousse les frontières jusqu’à l’Euphrate, stoppant l’expansion du Mitanni.
 
Règne de Hatchepsout, la seule femme Pharaon (→ -1457).
 
La première mention d'une météorite dans le corpus écrit occidental est due à Anaxagore qui cite la chute de météorites en Crète.
 
Destruction des seconds palais en Crète et apparition de l’écriture Linéaire B à Cnossos. Fin de la période néopalatiale et début du déclin de la civilisation minoenne. La Crète est progressivement intégrée au monde mycéniens à partir de 1450 av. J.-C. tout en conservant des traits culturels spécifiques (période postpalatiale ou mycénienne). Cnossos semble rester le principal centre artistique du monde mycénien avant 13703. Les exportations crétoises se poursuivent en Égypte, mais celles de poteries de Grèce continentale augmentent significativement après la chute de Cnossos. Des envoyés Egéens sont mentionnés en Égypte.
 
Règne de Amenhotep II (→ -1425).
 
Règne d'Aménophis III (→ -1353).
 
Règne d'Akhenaton (→ -1362). En l’an 4 de son règne, il prend le nom d’Akhénaton (le serviteur du disque solaire). Pharaon mystique et autocrate, il abolit le culte d’Amon auquel il substitue celui d’Aton (le disque solaire). Il abandonne Thèbes pour fonder une nouvelle capitale, Akhetaton.
 
Destruction du palais de Cnossos, en Crète (tremblement de terre, raid des Lukka ou victoire des Grecs continentaux). La civilisation crétoise s’effondre et la Crète fait partie du monde mycénien. Fin des productions de l’art palatial en Crète (armes, vase de pierre, cachets, ivoires). La religion minoenne subsiste (figurines de « déesses aux bras levés »), mais les noms de divinités livrés par les textes (Dionysos, notre dame du Labyrinthe) témoignent d’un syncrétisme complexe créto-mycénien..
 
Règne présumé de Toutânkhamon (→ 1352).
 
Règne d’Aÿ (→ -1348).
 
Chef des armées de Toutânkhamon puis d’Aÿ, Horemheb usurpe le trône d’Égypte avec l’aide des prêtres d’Amon. Règne de Horemheb (→ -1320).
 
Règne de Ramsès Ier, premier pharaon de la XIXe dynastie (→ 1317).
 
Règne du pharaon Séthi Ier (→ 1304).
 
Selon la tradition, le peuple d'Israël reçoit la Torah par l'intermédiaire de Moïse dans le désert du Sinaï.
 
Règne de Ramses II (→ 1237).
 
(ou 1274 av. J.-C.) bataille de Qadesh oppose les troupes égyptiennes de Ramsès II aux Hittites menés par leur roi Muwatali. L'issue reste indécise.
 
à la mort du roi hittite Muwatalis, les querelles dynastiques entre Urhi-Teshub (son fils) et Hattusilis (son frère) affaiblissent le Hatti. Ramsès II profite de la situation, et soutient les prétentions d’Uri-Teshub. Il marche vers le Nord. Huit villes sont conquises, peut être quinze : Ascalon, des cités galiléennes et libanaises (Satouna), Dapour en Amourrou. Il étend la domination égyptienne jusqu’à l’Oronte, en tout cas jusqu’à Damas.
 
Paix entre le pharaon Ramsès II et le roi hittite Hattushili III. Elle ne sera pas rompue jusqu'à l'écroulement de l'empire hittite vers 1200 av. J.-C.
 
Les temples d'Abou Simbel.
 
Date possible de l’expédition des Achéens et des Éoliens contre Troie. La guerre de Troie est sans doute le résumé de multiples expéditions menées en Asie mineure par l’aristocratie mycénienne en quête de pillages. Il n’y a pas de preuves archéologiques à son existence, même si la ville a bien été détruite à plusieurs reprises entre 1330 et 1135 av. J.-C.
 
Règne en Égypte du pharaon Sethnakht fondateur de la XXe dynastie (→ -1198).
 
Bataille de la Tollense, violent affrontement sur les bords de la rivière Tollense, dans le Mecklembourg-Poméranie-Occidentale (Allemagne) impliquant plusieurs milliers de combattants armés de massues en bois, d’épées et de lances en bronze, de flèches à pointe de bronze ou de silex. Il pourrait s’agir de la première bataille sur le sol européen.
 
Invasion des Peuples de la mer (→ -1190).
 
Règne du pharaon Ramsès III (→ -1166).
 
Guerre de Troie (datation d'Ératosthène) (→ -1184).
 
Arrivée des Doriens en Grèce continentale, présenté comme le « retour des Héraclides » dans la mythologie grecque.
 
Le roi d’Élam, Shutruk-Nahhunté Ier envahit et pille la basse Mésopotamie. Il entre dans Babylone. Il dépose le dernier souverain kassite Enlil-nadin-ahhê et annexe le pays.
 
Règne de Nabuchodonosor Ier, roi de Babylone (→ -1103).
 
Nabuchodonosor Ier de Babylone s’attaque à Suse et anéantit la ville.
 
Téglath Phalasar, roi d’Assyrie, marche victorieusement sur Babylone.
 
Chute du Nouvel Empire égyptien. Hérihor, général probablement d’origine libyenne, devenu grand prêtre d’Amon, favori de Ramsès XI, usurpe le pouvoir et règne sur la Haute-Égypte à Thèbes (vers 1085 av. J.-C.) alors que le second vizir Smendès, établi à Tanis prend le titre de pharaon (XXIe dynastie tanite) et gouverne la Basse-Égypte.
 
Troisième Période intermédiaire (→ -664).
 
Règne de Saül, premier des rois d'Israël Grâce à Samuel s’impose l’idée de la nécessaire royauté et la création d’un sanctuaire unique, qui aura pour conséquence le dépôt à Jérusalem de l’Arche d'alliance. Cet acte contribue à renforcer l’idée de Yahvé comme dieu national avant qu’il ne devienne le seul dieu.
 
Règne de David, roi d’Israël (→ -1010). David, roi des Judéens, affermit sa position. Il arrête une armée israélite près de Gibeon. Il fait une politique matrimoniale, entretient des relations diplomatiques et tente de rallier Abner. L’aboutissement de ces démarches, suspendues un temps par le meurtre d’Abner, sera le ralliement des Anciens d’Israël à la mort d’Ishboshet.
 
Conquête de Jérusalem par David, selon la tradition juive. Elle devient la capitale du royaume d’Israël.
NAVIGATION
Avant J.C.
IIéme Millénaire