Loading...
Loading...
XXème siècle (2230 événements)
Tag
Afghanistan - Afrique - Afrique du Nord - Afrique du Sud - Albanie - Alexandre - Algérie - Allemagne - Amérique - Angleterre - Arabie - Argentine - Asie - Australie - Autriche - Aztèques - Babylone - Bangladesh - Belgique - Birmanie - Bosnie - Brésil - Bulgarie - Byzance - Cambodge - Cameroun - Canada - Caraïbes - Carolingiens - Carthage - Chili - Chine - Christianisme - Chypre - Commune - Congo - Corée - Corse - Crète - Croatie - Croisades - Cuba - Culture - Danemark - Ecosse - Egypte - Empire Ottoman - Equateur - Espagne - Estonie - Etats Unis - Éthiopie - Etrusques - Europe - Finlande - France - Fronde - Gabon - Gaule - Geekeries - Grèce - Guatemala - Haïti - Hébreux - Hong Kong - Hongrie - Huns - Incas - Inde - Indonésie - Irak - Iran - Irlande - Islande - Israel - Italie - Japon - Jordanie - Kosovo - Koweit - Laos - Lettonie - Liban - Lituanie - Luxembourg - Lybie - Madagascar - Malaisie - Mali - Malte - Maroc - Mayas - Mérovingiens - Mexique - Monde - Monde Arabo-Musulman - Mongols - Moyen Orient - Napoléon - NépaL - Nicaragua - Nice - Norvège - Nouvelle Zélande - Pakistan - Palestine - Panama - Paraguay - Parthes - Pays Bas - Pérou - Perses - Philippines - Pologne - Portugal - Proche Orient - Révolution Française - Révolution Russe - Rome - Roumanie - Russie - Rwanda - Salvador - San Marin - Savoie - Sciences - Sénégal - Serbie - Singapour - Slovénie - Somalie, - Soudan - St Empire - Suède - Suisse - Sumer - Syrie - Tahiti - Taiwan - Tchad - Tchécoslovaquie - Thaîlande - Tibet - Tunisie - Turquie - Ukraine - Uruguay - Venezuela - Venise - Viet Nam - Vikings - Yémen - Yougoslavie


Période



Février
11/02
Lénine part en exil en Suisse.
Mars
19/03
Début des fouilles de Cnossos. Arthur John Evans restaure à ses frais le site crétois, haut lieu de la civilisation minoenne.
Juillet
19/07
La toute première ligne du métro parisien est inaugurée à l’occasion de l’Exposition universelle.
Février
05/02
Le traité Hay-Pauncefote concède aux États-Unis le creusement et l'exploitation du canal de Panama après le fiasco français.
21/02
Adoption de la constitution cubaine de 1901 fait de l'île une république sous contrôle américain.
Mars
15/03
Inauguration du champ de courses hippiques de Saint-Cloud à l'ouest de Paris.
25/03
Fabrication du premier moteur Diesel à deux temps.
Juin
28/06
La loi sur les associations à but non lucratif est votée par la Chambre (l'article 13 n'autorise pas les congrégations religieuses à se former en associations)..
Janvier
30/01
Accord anglo-japonais contre la Russie.
Février
15/02
Inauguration du métro de Berlin.
21/02
Harvey Cushing devient le premier chirurgien américain à opérer une tumeur du cerveau.
Novembre
    11
Staline est exilé à Novaya Uda, en Sibérie.
Février
23/02
Cuba loue « à perpétuité » la baie de Guantánamo aux États-Unis.
Mars
29/03
Combat de Ksar el Azoudj dans le Sahara oranais pendant la campagne du Maroc.
Janvier
05/01
Staline s'échappe de son exil en Sibérie.
Février
23/02
Les États-Unis prennent le contrôle de la zone du canal de Panama.
Mars
13/03
Inauguration du Christ Rédempteur des Andes, marquant la résolution du conflit frontalier entre l'Argentine et le Chili.
Avril
08/04
La France et le Royaume-Uni signent l'Entente cordiale.
Décembre
28/12
La loi retire aux Eglises le service extérieur des pompes funèbres, ce monopole devant appartenir aux communes à titre de service public.
Janvier
02/01
Début de la guerre russo-japonaise.
09/01
Mort de Louise Michel à Marseille.
22/01
Dimanche sanglant - Massacre par le gouvernement russe de manifestants ouvriers pacifiques remettant au tsar une pétition demandant des réformes économiques et démocratiques..
Février
17/02
Assassinat du grand-duc Serge, oncle du tsar et gouverneur de Moscou.
Mars
25/03
La Grande-Bretagne et les États-Unis s'entendent sur le tracé de la frontière entre l'Alaska et le Canada.
Juin
27/06
Les marins du cuirassé Potemkine se mutinent en Mer Noire.
Juillet
03/07
Séparation de l'Eglise et de l'Etat.
Octobre
15/10
Le Transsibérien, sur la voie Circumbaïkalien, est mis en circulation.
Novembre
01/11
Par l'entremise de la grande-duchesse Militza et de sa s½ur, la grande-duchesse Anastasia, Raspoutine est présenté à la famille impériale.
Février
01/02
Début des inventaires des biens de l'Église.
11/02
Le pape Pie X publie son Encyclique "Vehementer nos" condamnant la loi de séparation de l'Église et de l'État en France..
Mars
10/03
Catastrophe minière à Courrières, dans le Pas-de-Calais. Ayant fait 1 200 morts, c'est la plus importante catastrophe minière ayant jamais eu lieu en France.
Mars
06/03
Création des Brigades du Tigre.
15/03
Premières élections législatives dans le Grand-duché de Finlande. Des femmes sont élues dans un Parlement pour la première fois.
19/03
Émile Mauchamp est tué, ce qui déclenchera la campagne du Maroc.
Février
01/02
Charles Ier de Portugal est assassiné à Lisbonne.
Mars
21/03
L'Action française devient un quotidien.
Octobre
05/10
Annexion de la Bosnie-Herzégovine par l'Autriche-Hongrie.
Février
24/02
La Serbie, soutenue par la Russie, se mobilise et menace l'empereur François-Joseph d'annexer la Dalmatie, la Croatie et la Bosnie-Herzégovine.
26/02
L'Empire ottoman reconnaît l'annexion de la Bosnie par l'Autriche-Hongrie, mettant fin à la crise bosniaque.
 
Negresco, maître d'hôtel, décide d'édifier son propre hôtel de luxe, à Nice, sur une parcelle de terrain de 6500 m2 à côté de la villa Masséna.
Janvier
28/01
Crue exceptionnelle de la Seine à Paris.
Février
08/02
Convention belgo-germano-britannique de Bruxelles sur les frontières du Congo.
Mars
08/03
Élisa Deroche devient la première femme à obtenir son brevet de pilote.
17/03
Un sens giratoire est instauré place de la Concorde à Paris.
Juillet
24/07
L’explorateur américain Hiram Bingham découvre la cité de Machu Picchu au Pérou.
Mars
    03
Soulèvement d'Emiliano Zapata.
09/03
La France abandonne le méridien de Paris pour celui de Greenwich.
17/03
Une loi interdisant les fumeries d'opium ainsi que les mauvais traitements aux prisonniers est promulguée.
Avril
08/04
Découverte de la supraconductivité par le physicien néerlandais Kamerlingh Onnes.
Janvier
06/01
Le Nouveau-Mexique devient le quarante-septième État fédéré des États-Unis d'Amérique.
Février
04/02
François Reichelt saute du premier étage de la Tour Eiffel avec un parachute de son invention ; il s'écrase au sol.
12/02
Puyi, le dernier empereur de Chine, est contraint d'abdiquer à 6 ans.
13/02
La Chine devient une République avec l'abdication du dernier empereur de la dynastie mandchoue, P'ou Yi.
Mars
01/03
Le Capitaine Berry saute d'un avion en vol au-dessus de Saint-Louis, Missouri. Il exécute le premier saut avec parachute à partir d'un avion.
Avril
04/04
L’Italie s’empare de Rhodes.
14/04
Naufrage du Titanic.
28/04
Mort de Jules Bonnot.
 
Gaumont Implante un studio de prises de vues à Nice (quartier de Carras).
Janvier
04/01
Le Palace "hôtel Negresco" est inauguré à Nice en présence de familles royales.
23/01
Coup d'État des Jeunes-Turcs.
Février
17/02
Début du mandat de président de la République Française de Raymond Poincaré.
Mars
04/03
Woodrow Wilson devient le 28e président des États-Unis.
18/03
Le roi Georges Ier de Grèce est assassiné à Salonique. C'est son fils aîné Constantin, duc de Sparte et mari de Sophie de Prusse, qui lui succède.
26/03
La Bulgarie prend Andrinople pendant la première guerre balkanique.
Septembre
19/09
Le 1e central téléphonique automatique français est mis en service à Nice.
Février
12/02
Invention du soutien-gorge.
26/02
Lancement du Britannic, sister-ship du Titanic.
Mars
06/03
à Paris, installation du premier tribunal pour enfants.
20/03
Incident de Curragh.
Juin
28/06
Assassinat de l'archiduc François-Ferdinand.
Juillet
23/07
Ultimatum austro-hongrois à la Serbie.
28/07
L’Autriche-Hongrie déclare la guerre à la Serbie.
29/07
Envoi d'une note britannique à l'ensemble des chancelleries européennes appelant à l'ouverture d'un congrès pour résoudre la crise en cours.
31/07
Assassinat de Jean Jaurès.
Août
01/08
Mobilisation générale décrétée en France et en Allemagne..
--   
L'Allemagne déclare la guerre à la Russie.
02/08
Le Luxembourg est envahi par les troupes allemande.
--   
Signature de l'alliance militaire secrète entre l'Allemagne et la Turquie.
03/08
L'Allemagne déclare la guerre à la France et à la Belgique.
--   
Les troupes allemandes pénètrent en Belgique par la région d'Aix-la-Chapelle. Le roi des Belges lance un appel à la France et à la Grande-Bretagne, invoquant le traité de 1831 qui garantit la Belgique contre toute invasion et/ou annexion.
04/08
Le Royaume-Uni répond favorablement à l'appel du roi Albert 1er de Belgique et déclare la guerre à l'Allemagne après la violation par les troupes allemandes de la neutralité belge.
06/08
L’Autriche-Hongrie déclare la guerre à la Russie.
08/08
Occupation de Mulhouse par les troupes françaises.
11/08
La France déclare la guerre à l’Autriche-Hongrie.
12/08
Début des opérations terrestres menées par l'armée austro-hongroise contre la Serbie.
19/08
Les troupes allemandes entrent à Bruxelles.
--   
Proclamation de la neutralité des États-Unis par le président Woodrow Wilson.
23/08
Refus des termes de l'ultimatum japonais au Reich du 15 août : le Japon déclare la guerre au Reich.
29/08
Le gouvernement français quitte Paris menacée par l'avancée allemande et s'installe à Bordeaux laissant la capitale sous le gouvernement militaire du général Gallieni.
30/08
Premier bombardement aérien de Paris par les Allemands.
Septembre
04/09
Le général Gallieni réquisitionne les taxis parisiens pour le transport des troupes.
06/09
Bataille de la Marne (→ 11/09).
Octobre
04/10
Premiers duels aériens.
29/10
Les Turcs bombardent les côtes russes de la mer Noire.
Novembre
05/11
Les Britanniques annexent Chypre, qu'ils administraient jusque-là sous souveraineté ottomane.
Décembre
08/12
Retour du gouvernement français à Paris.
15/12
Guerre des tranchées (650 km), de la mer du Nord à la Suisse.
Janvier
28/01
Début de la première offensive de Suez, destinée à prendre le contrôle du canal de Suez : en dépit des moyens engagés, les Ottomans ne peuvent percer les défenses britanniques.
Février
08/02
Naissance d'une Nation au cinéma.
18/02
Annonce de l'annulation des Jeux olympiques de Berlin en 1916.
19/02
Début de l’opération des Dardanelles.
Mars
10/03
Début de la bataille de Neuve-Chapelle.
16/03
Échec de la tentative de percée française en Champagne.
--   
Interdiction de fabrication et de vente de la liqueur d'absinthe en France.
Avril
22/04
Première utilisation de gaz asphyxiant à Langemark près d’Ypres.
24/04
Arrestation et déportation de plus de 600 intellectuels arméniens de Constantinople par les Jeunes-Turcs. Date considérée symboliquement comme marquant le début du génocide des Arméniens.
26/04
Traité secret de Londres entre l’Entente et l’Italie qui s’engage à entrer en guerre contre les empires centraux.
Mai
03/05
L’Italie dénonce le traité de la Triple-Alliance, qui la liait aux empires centraux.
07/05
Le paquebot Lusitania est torpillé par les Allemands.
14/05
À Rome, Gabriele D'Annunzio lance un appel nationaliste qui s’inscrit dans un vaste mouvement favorable à l’entrée en guerre de l’Italie. Mussolini, favorable à l’entrée en guerre de l’Italie, est chassé du PSI et fonde le Faisceau autonome d’action révolutionnaire.
24/05
L’Italie entre en guerre.
Juin
11/06
Les troupes britanniques occupent le Cameroun allemand.
23/06
Première offensive italienne sur les positions austro-hongroises le long de l'Isonzo.
Juillet
18/07
Premières permissions de six jours accordées par roulement à tous les combattants français.
19/07
Première victoire aérienne de Georges Guynemer.
28/07
Bataille de Kara Killisse, victoire russe sur les Ottomans.
Août
21/08
Déclaration de guerre de l’Italie à l’Empire ottoman.
Septembre
12/09
Début de l'offensive britannique dans la campagne de Mésopotamie.
Octobre
09/10
Occupation de Belgrade par les unités austro-allemandes.
14/10
Intervention bulgare dans le conflit : leur offensive en Macédoine serbe prend à revers les unités serbes déjà engagées face aux troupes austro-allemandes.
Novembre
25/11
Lancement en France du premier grand emprunt de la guerre sous le nom d'Emprunt de la victoire avec plus de 2 milliards de francs souscrits.
Décembre
    12
Apparition des tanks à chenilles sur les champs de bataille.
Février
21/02
Bataille de Verdun (→ 18/12).
24/02
Le gouvernement britannique se résout à instaurer le service militaire obligatoire.
25/02
Après avoir pris Beaumont et le fort de Douaumont, les Allemands suspendent l’offensive devant le village de Douaumont qu’ils n’ont pas réussi à occuper.
Mars
06/03
Début des combats du Mort-Hommes et de la Côte 304 lors de la bataille de Verdun.
09/03
Prise de Douaumont par les Allemands.
--   
L'Allemagne déclare la guerre au Portugal.
--   
Accord secret franco-anglais pour le démantèlement de l'Empire ottoman.
--   
Bataille de Columbus pendant la guerre de la frontière américano-mexicaine.
14/03
Lancement de l'expédition punitive contre Pancho Villa, à la suite de la bataille de Columbus.
21/03
Constitution en France de l'escadrille N 124, la célèbre escadrille La Fayette.
24/03
A Dublin, environ mille deux cents membres des Irish Volunteers, une armée irlandaise clandestine, indépendantiste jusqu'à envisager de soutenir l'Allemagne contre l'Angleterre, se révoltent le lundi de Pâques. Les Anglais envoient alors à Dublin vingt mille soldats. Soixante insurgés et cent cinquante soldats anglais tombent, mais ce sera la population civile qui, avec trois cents morts et deux mille blessés, sera le plus durement touchée. Le dirigeant ouvrier James Connolly et quinze autres chefs des insurgés seront passés par les armes.
--   
Le président Wilson menace de rompre les relations diplomatiques avec l'Allemagne si celle-ci ne cesse pas la guerre sous-marine à outrance.
Avril
09/04
Échec de l’offensive générale allemande sur le front de Verdun.
18/04
Première riposte des troupes du Congo belge aux tentatives d'invasions allemandes menées depuis l'Afrique orientale allemande. Les troupes belgo-congolaise utilisent des hydravions sur le lac Tanganyika.
27/04
Une loi créant un diplôme de « mort pour la France » délivré à chaque homme tué au combat, pour rappeler que leur sacrifice n'a pas été va.
Mai
01/05
Manifestations à Berlin contre la guerre.
15/05
L’armée austro-hongroise perce les premières lignes de défense italiennes dans le Trentin.
--   
Succès austro-hongrois dans le Trentin.
16/05
accord secret Sykes-Picot (Royaume-Uni et France) prévoyant après la guerre le partage des possessions arabes de l’Empire ottoman.
Juin
04/06
Offensive russe du général Broussilov contre les forces germano-austro-hongroises.
07/06
Chute du fort de Vaux.
10/06
Insurrection à Médine : début de la Grande révolte arabe dirigée contre les Ottomans.
Juillet
01/07
Bataille de la Somme (→ 18/11).
02/07
Le libéral David Lloyd George devient ministre de la guerre du Royaume-Uni.
05/07
Publication du premier numéro du journal le Canard Enchaîné, en réaction à la censure de guerre.
14/07
Parution du premier numéro du journal de tranchées, Le Bochofage.
27/07
Paul von Hindenburg nommé commandant en chef des troupes des puissances centrales engagées sur le front de l'Est.
--   
Premier échec russe devant Kovel. Cet défaite marque le début de la dissolution de l'armée russe.
Août
03/08
Bataille de Romani, échec de la seconde offensive germano-ottomane vers les positions britanniques du canal de Suez.
08/08
Victoire russe dans le Caucase à la bataille de Bitlis.
17/08
Traité d’alliance entre l’Entente et la Roumanie signé à Bucarest.
24/08
Prise de Maurepas par les troupes françaises.
27/08
Sollicitée par les Alliés et pour renforcer sa position lors des négociations qui doivent décider du partage de l’Empire ottoman, l’Italie déclare la guerre à l’Allemagne.
28/08
L’Allemagne, puis l'empire ottoman, déclarent la guerre à la Roumanie.
Septembre
06/09
Accord entre l'Allemagne et l'Autriche-Hongrie, confiant à Guillaume II, le commandement suprême de l'armée impériale allemande et de l'armée commune..
17/09
Première victoire aérienne de Manfred von Richthofen.
25/09
Conquête de Combles, à 12 km de Péronne, par les unités franco-britanniques engagées dans la Somme.
Octobre
24/10
Les troupes françaises du groupement Mangin reprennent, en quatre heures, le fort de Douaumont et réoccupent jusqu’à Vaux tout le territoire conquis depuis huit mois par les Allemands.
Novembre
02/11
Prise du fort de Vaux par les troupes françaises.
05/11
Déclaration commune germano-austro-hongroise promettant la résurrection du royaume de Pologne, afin de fournir un cadre légal polonais au recrutement d'une armée polonaise au service des puissances centrales..
21/11
L'empereur François-Joseph meurt dans sa soixante-huitième année de règne. Son petit-neveu l'archiduc Charles lui succède sous le nom de Charles Ier.
29/11
Premier raid d'un zeppelin allemand sur Paris..
Décembre
19/12
Assassinat de Raspoutine.
21/12
Les unités françaises engagées dans la région de Verdun achèvent la reconquête des positions perdues depuis le mois de février, lors du lancement de l'attaque allemande.
25/12
Le général Joffre, nommé maréchal de France, est remplacé par le général Nivelle à la tête des Armées françaises..
Janvier
16/01
Envoi par Arthur Zimmermann d'un télégramme à l'ambassadeur allemand au Mexique : le Reich promet au gouvernement mexicain certains territoires américains.
22/01
Le président des États-Unis, Woodrow Wilson, plaide pour une paix sans vainqueurs.
Février
01/02
Déclenchement par le Reich de la guerre sous-marine à outrance : dirigée contre les approvisionnements alliés.
03/02
Rupture des relations diplomatiques entre les États-Unis et l'Allemagne, après l'annonce par celle-ci d'un élargissement de la guerre sous-marine et l'interception d'un message allemand (le télégramme Zimmermann) incitant le Mexique à entrer en guerre contre les États-Unis.
05/02
Le Mexique devient une République fédérale de 28 États.
13/02
Arrestation de l'espionne allemande Mata-Hari par les services du contre-espionnage français.
Mars
08/03
Manifestations dans le centre-ville de Petrograd pour réclamer du pain.
--   
Les femmes new-yorkaises manifestent pour obtenir l'égalité des droits avec les hommes.
09/03
Le mouvement de protestation s'étend dans Petrograd: près de cent cinquante mille ouvriers grévistes convergent vers le centre-ville.
11/03
Les soldats fraternisent avec les ouvriers.
--   
L'armée britannique occupe Bagdad.
12/03
Création du soviet de Petrograd.
15/03
Abdication du tsar Nicolas II en son nom et au nom de son fils Alexis en faveur de son frère Michaël.
16/03
Le Grand-Duc Michaël abandonne le pouvoir qui passe aux mains d’un gouvernement provisoire à tendance libérale constitué par des membres influents de la Douma et présidé par le prince Lvov.
18/03
Le Gvt provisoire proclame la liberté de la presse, permettant à la "Pravda" de reparaître sous la direction collective de Staline, Kamenev et Kollontaï.
26/03
Victoire ottomane à la première bataille de Gaza lors de la campagne du Sinaï et de la Palestine.
27/03
Staline sort de déportation et arrive à Petrograd.
--   
Le soviet de Petrograd lance un appel à la paix et aux négociations avec « les ouvriers des pays ennemis ».
29/03
Formation du gouvernement provisoire russe à la suite de la Révolution de Février.
Avril
06/04
Les Etats-Unis entrent en guerre.
16/04
Retour en Russie de Lénine.
--   
Bataille du chemin des Dames.
17/04
Lénine publie "Thèses d'avril" où il demande le transfert de tous les pouvoirs aux soviets.
Mai
07/05
Conférence des organisations bolcheviques de Petrograd adopte les « thèses d’avril » de Lénine132. Un Comité central est créé.
12/05
Trotsky arrive à Petrograd.
15/05
Remaniements du haut-commandement français : Philippe Pétain remplace Nivelle comme commandant en chef des armées françaises après sa démission. Foch est nommé chef d’état-major.
17/05
Conférence germano-austro-hongroise de Kreuznach : la première rencontre officielle des deux empereurs, Guillaume II et Charles Ier, se solde par un échec des pourparlers, le Reich souhaitant poursuivre la guerre et la double monarchie aspirant à se retirer du conflit.
Juin
29/06
La Grèce entre dans la guerre au côté des Alliés.
30/06
Débarquement à Saint-Nazaire des premières troupes américaines.
Juillet
03/07
Soulèvement raté des ouvriers et marins. Les bolcheviks hors-la-loi (→ 05/07).
06/07
Victoire des Arabes à Aqaba : Menés par Thomas Edward Lawrence, les Arabes s’emparent d’Aquaba, ville portuaire stratégique de la mer Rouge. L’officier britannique, connu désormais sous le nom de Lawrence d’Arabie, organise la révolte arabe contre l’empire Ottoman depuis le début de la guerre.
16/07
Tentative d'insurrection bolchevik à Pétrograd, rapidement réprimée.
21/07
Kerenski succède à Lvov à la tête du gouvernement provisoire. Il prend des mesures répressives contre manifestants et bolcheviks : Trotsky est arrêté. Lénine s’enfuit en Finlande.
22/07
Entrée en guerre du Siam, qui déclare la guerre à l'Allemagne et à l'Autriche-Hongrie.
Août
01/08
Appel du pape Benoît XV à une « paix blanche ».
14/08
Déclaration de guerre de la république de Chine au Reich et à l'Autriche-Hongrie.
16/08
Succès de l’offensive franco-britannique dans les Flandres.
20/08
Déclenchement des attaques françaises dans la région de Verdun : au terme de quatre journées de combat, l'armée française recouvre les positions abandonnées l'année précédente.
24/08
Coup d’État de Kornilov (→ 28/08).
Septembre
11/09
Dernière mission de l'as français Georges Guynemer qui disparait à 22 ans lors d'une mission en Belgique.
14/09
Kerenski proclame la République.
25/09
Le Parti bolchevique prend le contrôle du Soviet de Petrograd.
27/09
De Finlande, Lénine lance un appel à l’insurrection aux bolcheviks pour qu’ils s’emparent du pouvoir par la force.
Octobre
07/10
Retour clandestin de Lénine à à Petrograd.
15/10
Margaretha Zelle, connue sous le nom de Mata Hari, est fusillée en France pour espionnage.
26/10
Création du Conseil des commissaires du peuple, le nouveau gouvernement bolchevique.
--   
Déclaration de guerre du Brésil au Reich, à la suite d'attaques de sous-marins allemands contre des navires de commerce brésiliens.
27/10
Bataille de Caporetto.
Novembre
02/11
Prise de Moscou par les bolcheviques.
07/11
Insurrection bolchevique. Prise du palais d'Hiver..
16/11
Investiture de Georges Clemenceau à la présidence du conseil des ministres.
26/11
La Russie soviétique signe un Cessez-le-feu séparé avec l’Empire allemand.
Décembre
04/12
La Finlande se déclare indépendante de la Russie.
07/12
Création de la Tcheka.
22/12
Début des négociations de paix à Brest-Litovsk avec les Empires centraux.
23/12
Bataille de la Malmaison.
Janvier
08/01
Les 14 points de Woodrow Wilson.
09/01
Création de l’Armée des volontaires.
15/01
Création de l'Armée Rouge.
18/01
Dissolution par les bolcheviks de l’Assemblée constituante où ils étaient minoritaires.
21/01
Les emprunts de l'Ancien Régime russe sont annulés.
28/01
Déclenchement d'une vague de grèves dans le Reich, destinée à imposer au gouvernement impérial l'ouverture de négociations de paix avec les Alliés.
Février
05/02
Proclamation de la séparation de l'Église et de l'État en Russie.
10/02
Trotski annonce que le gouvernement bolchevique ordonne la démobilisation générale sans pour autant signer le projet de paix négocié à Brest-Litovsk ( « ni guerre, ni paix »). À cette annonce, l’Allemagne décide de reprendre les hostilités.
14/02
La Russie abandonne le calendrier julien pour le calendrier grégorien.
16/02
L'assemblée représentative lituanienne proclame l'indépendance de la Lituanie.
19/02
La Russie soviétique décide la socialisation des terres et abolit par décret la propriété privée de la terre, de l'eau et autres ressources naturelles.
22/02
L’Armée des volontaires quitte Rostov sous le commandement du général Kornilov.
23/02
Les puissances centrales lancent un ultimatum à la Russie soviétique qui est sommée d’évacuer l’Ukraine et la Finlande et de céder la Lettonie et l’Estonie. Le gouvernement bolchevique accepte sous la pression de Lénine.
Mars
03/03
Traité de paix à Brest-Litovsk.
04/03
Epidémie de Grippe Espagnole (→ 1921).
06/03
Des troupes britanniques débarquent à Mourmansk.
12/03
Le siège du gouvernement soviétique est transféré de Pétrograd à Moscou, qui devient capitale de la Russie Soviétique.
13/03
Trotski, nommé commissaire du peuple à la guerre, est chargé d’organiser l’Armée rouge.
21/03
Début de l'Opération Michael.
23/03
Premiers tirs de la « Grosse Bertha » sur Paris. La vingtaine d'obus tombés sur Paris et des communes avoisinantes ce jour-là fait 15 morts et 29 blessés.
25/03
Conférence d'Abbeville entre le maréchal Haig et les généraux Wilson et Foch, prépare la conférence de Doullens.
26/03
Conférence de Doullens anglo-française à l'issue de laquelle le maréchal Foch est nommé général en chef des armées alliées.
Avril
13/04
L’Armée des volontaires tente vainement de prendre la ville d’Ekaterinodar ; le général Kornilov est tué par un tir d’artillerie.
Juin
09/06
Déclenchement de la bataille du Matz. En dépit de succès initiaux, contrariés par des tirs d'artillerie, les Allemands échouent à percer le front français.
10/06
Déclenchement de l'ultime offensive austro-hongroise du conflit, le long du Piave.
13/06
Bataille du Piave.
28/06
Nationalisation de 900 grandes entreprises russes dans les secteurs minier, métallurgique et textile.
Juillet
03/07
Mehmed VI, dernier sultan ottoman, accède au pouvoir.
15/07
Les Allemands déclenchent les opérations en Champagne : cette dernière tentative de rompre le front allié échoue dès le lendemain.
--   
Bataille de Chateau-Thierry : attaque surprise de Alliés sur le flanc du front allemand.
16/07
Assassinat de la famille impériale russe.
18/07
Début de la grande contre-offensive alliée. Les Alliés (Français et Américains) obligent les Allemands à se replier.
Août
02/08
La ville de Soissons est définitivement libérée par les unités alliés.
03/08
Les forces expéditionnaires alliées débarquent à Vladivostok36. Début de l’Intervention alliée en Sibérie.
08/08
« Jour de deuil de l'armée allemande », selon Erich Ludendorff : lancement de la bataille d'Amiens, attaque de flanc entraînant des pertes allemandes sévères et la rupture partielle du front.
13/08
Bataille de San Matteo : dernier succès austro-hongrois dans les Alpes.
17/08
Bataille de l'Ailette (→ 27/08).
20/08
Nomination de Mustapha Kemal à la tête de l'armée ottomane opérant sur le front de Palestine.
Septembre
02/09
Erich Ludendorff ordonne la retraite des troupes allemandes positionnées en Belgique et dans le Nord de la France sur la position Siegfried.
08/09
onférence des gouvernements « Blancs » réunie à Oufa. (→ 23/09)Institution d’un gouvernement provisoire « panrusse » établi à Omsk.
15/09
Les Ottomans et les indépendantistes azerbaïdjanais prennent Bakou, évacuée par les Britanniques à l'issue de la bataille de Bakou. Ce combat constitue le dernier succès ottoman du confli.
19/09
Percée de la ligne Hindenburg.
26/09
Bataille de Montfaucon. La ligne Hindenburg est brisée.
--   
Lancement de l'offensive Meuse-Argonne, offensive de rupture franco-américaine sur le front de l'Ouest.
29/09
Réunion à Spa du gouvernement, du haut commandement et de l’empereur allemand : les généraux, face à l’épuisement de l’armée, suggèrent de demander l’armistice sur la base des quatorze points de Wilson.
--   
Lancement de l'offensive Meuse-Argonne, offensive de rupture franco-américaine sur le front de l'Ouest.
--   
Signature, à 23 h 30, de l'armistice de Thessalonique entre les Bulgares épuisés et vaincus et les alliés, représentés par les Français.
30/09
Les tribus arabes du roi Fayçal, le prince de la Mecque et fils d'Hussein, aidées des Britanniques prennent la ville de Damas à l'Empire ottoman.
--   
Évacuation de Damas par les troupes germano-ottomanes en retraite. Prise de contrôle de la ville par les nationalistes arabes.
Octobre
    10
Les 1ers Sovkhozes sont créés.
03/10
Max von Baden forme un nouveau gouvernement en Allemagne. La demande d’armistice est adressée aux États-Unis dans la soirée.
05/10
Mort de l'as français Roland Garros abattu près de Saint-Morel. Touché par les tirs d'un chasseur allemand, son avion explose en vol.
--   
Rupture de la ligne Hindenburg.
20/10
Libération de la totalité de la côte belge par les actions conjuguées des armées françaises, belges, britanniques et américaines engagées en Belgique.
21/10
Ordre de retraite générale des troupes austro-allemandes engagées en Serbie.
24/10
Offensive italienne victorieuse à Vittorio Veneto. Les Autrichiens refluent sur tous les fronts.
27/10
Télégramme d'Arthur Arz von Straußenburg, chef d'état-major austro-hongrois, à Paul von Hindenburg, chef du grand état-major allemand, exposant l'épuisement et la dissolution de l'armée commune, justifiant ainsi l'ouverture de négociations d'armistice.
28/10
La première république tchécoslovaque est proclamée.
29/10
Le gouvernement autrichien demande l’armistice à l’Italie.
30/10
Armistice de Moudros entre les Alliés et l'Empire ottoman.
31/10
Occupation des Détroits par la Royal Navy au nom des Alliés.
Novembre
01/11
Libération de Belgrade par les unités franco-serbes .
--   
Le nouveaux gouvernement hongrois dénonce les liens qui unissent la Hongrie à l'Autriche.
02/11
Premières opérations alliées en Hongrie.
03/11
Armistice de Villa Giusti entre le royaume d'Italie et l'Autriche-Hongrie.
--   
Début des mutineries de Kiel : les marins de la Hochseeflotte refusent d'affronter la Royal Navy, supérieure en nombre et en armements.
--   
Le conseil des commissaires du peuple dénonce de façon unilatérale l'ensemble des traités conclus entre la République socialiste fédérative soviétique de Russie d'une part, et le Reich et ses alliés d'autre part..
07/11
Matthias Erzberger homme politique allemand, membre du Zentrum, représentant le gouvernement allemand accompagné d'une délégation, passe la ligne de front et il est dirigé vers la clairière de Rethondes, dans la forêt de Compiègne, pour discuter les conditions du texte de futur Armistice avec Foch. L'Armistice est prévu pour entrer en vigueur à la onzième heure du onzième jour du onzième mois..
--   
La République polonaise est proclamée à Lublin.
09/11
Abdication de Guillaume II.
11/11
Signature de l'armistice.
--   
L'empereur Charles n'abdique pas mais « renonce aux affaires de l'État » en Autriche et déclare « reconnaître toute décision quant à la forme du nouvel État ».
19/11
Les troupes Françaises entrent dans Metz et en chassent les soviets.
22/11
Le président de la République Française Raymond Poincaré signe le décret élevant Philippe Pétain à la dignité de Maréchal de France.
Décembre
01/12
Évacuation totale de la Roumanie par les troupes allemandes en retraite.
19/12
Un corps expéditionnaire français débarque à Odessa pour soutenir le Directoire nationaliste ukrainien.
22/12
Les socialistes-révolutionnaires fomentent une petite révolte à Omsk, rapidement matée par les cosaques et la légion tchèque.
25/12
Parution du dernier numéro du journal de tranchées, Le Bochofage.
Janvier
05/01
Révolte spartakiste de Berlin (→ 12/01).
07/01
Début de la semaine tragique à Buenos Aires..
10/01
David Lloyd George, Premier ministre du Royaume-Uni, réorganise un cabinet de paix. Churchill au secrétariat à la Guerre.
15/01
Assassinat de Rosa Luxemburg.
18/01
Début de la conférence de paix de Paris.
Février
06/02
Naissance de la République de Weimar.
19/02
Attentat contre Georges Clemenceau par l'anarchiste Émile Cottin.
26/02
Woodrow Wilson crée le parc national du Grand Canyon.
Mars
01/03
Le mouvement du 1er Mars demande l'indépendance de la Corée occupée par le Japon.
02/03
Lénine fonde l'Internationale Communiste (Komintern).
10/03
émeutes nationalistes en Égypte à la suite de la déportation de Saïd Zaghoul Pacha.
21/03
Après la fusion des partis communiste et social-démocrate, Béla Kun prend le pouvoir et proclame la République des conseils de Hongrie sur le modèle des Soviets russes. Cet intermède communiste durera jusqu'au 1er août.
23/03
Mussolini co-fonde à Milan les "Fasci Italiani di Combattimento".
--   
Fuite de l'empereur Charles Ier et de sa famille en Suisse.
29/03
Acquittement de Raoul Villain pour l'assassinat de Jean Jaurès.
Avril
28/04
Pacte de la Société des Nations (SdN), installée à Genève.
Juin
28/06
Traité de Versailles.
Septembre
10/09
Traité de Saint-Germain-en-Laye.
Octobre
14/10
Les Bolchéviks prennent Omsk.
Novembre
14/11
L'amiral blanc Koltchak quitte Omsk avec la réserve impériale d'or. Les Blancs et Tchèques se disputent pour l'eau et les locomotives. Les Rouges rentrent à Omsk.
19/11
Le Sénat américain refuse de ratifier le traité de Versailles.
25/11
Publication de la Théorie de la Relativité.
Janvier
01/01
Contre-offensive de l'Armée rouge contre les troupes pro-tsaristes du général Denikine.
16/01
Entrée en vigueur de la Prohibition .
Février
07/02
Les Rouges prennent Odessa..
--   
L'amiral Alexandre Vassilievitch Koltchak, un des chefs des armées blanches en Sibérie, est exécuté par les bolcheviks.
24/02
Naissance du parti nazi.
Mars
08/03
A Damas, l'indépendance du Royaume arabe de Syrie est proclamée ; Fayçal devient roi de Syrie.
13/03
Putsch de Kapp, lors duquel Hermann Ehrhardt entre dans Berlin. En réaction, les communistes débutent le soulèvement de la Ruhr.
17/03
La tentative de putsch contre la République de Wolfgang Kapp, dit le putsch de Kapp, se termine ce jour par un échec.
19/03
Le Sénat américain rejette le traité de Versailles.
Avril
13/04
Les Bolchéviks prennent Murmansk.
Août
10/08
Traité de Sèvres.
Novembre
11/11
Le soldat inconnu à l’Arc de Triomphe.
 
Les studios de cinéma de la "Victorine" sont créés à Nice.
Février
05/02
Premier long métrage de Charlot.
18/02
Le Français Étienne ¼hmichen fait décoller un hélicoptère pour la première fois.
21/02
Coup d'État à Téhéran, conduisant Reza Chah au pouvoir.
Mars
01/03
Révolte de Kronstadt (→ 18/03).
06/03
Fondation du Parti communiste portugais.
12/03
Lénine lance la Nouvelle Politique Économique (NEP).
17/03
Promulgation d'une constitution en Pologne.
18/03
La paix est signée à Riga entre la Russie et la Pologne, qui annexe quatre millions d'habitants.
21/03
Constatant que le "communisme de guerre" est un échec, Lénine annonce au cours du Xè Congrès du PC, le lancement d'une "nouvelle politique économique" (NEP) : liberté de commerce, ouverture aux investisseurs étrangers, dénationalisation du commerce intérieur et des petites entreprises industrielles.
25/03
Une bombe sur le chemin de fer Rome-Livourne explose juste après le passage d'un train transportant le Premier ministre italien Giovanni Giolitti..
Juillet
06/07
L'Armée rouge intervient en Mongolie.
Février
06/02
La Tchéka est remplacée par le Guépéou.
28/02
Sous la pression du mouvement indépendantiste égyptien, notamment du parti Wafd ("la délégation", parti de l'avocat Saad Zaghloul), le gouvernement britannique proclame la fin du protectorat qu'il avait instauré officiellement en 1914 sur l'Égypte. L'autonomie du royaume d'Égypte reste toute relative, car certains domaines demeurent réservés à la couronne britannique tels que la sécurité sur le canal de Suez, la défense et la protection des intérêts étrangers.
--   
En Égypte, par un pacte unilatéral, les Britanniques proclament la fin du protectorat institué en 1914 et proclame le sultanat d'Égypte indépendante.
Mars
06/03
La chapelle des apparitions de Fátima (Portugal) est dynamitée par des inconnus.
15/03
Le sultan Fouad Ier se proclame roi d'Égypte.
16/03
La Grande-Bretagne reconnaît le royaume d'Égypte et un condominium anglo-égyptien sur le Soudan.
18/03
Gandhi est condamné à six ans de prison pour désobéissance civile par l'autorité britannique. Il sera libéré le 4 février 1924.
Avril
03/04
Staline est élu Secrétaire Général du PCUS lors du XIè Congrès à Moscou.
Octobre
28/10
La "Marche sur Rome" de Mussolini et ses partisans, "les Chemises noires", prélude à sa prise du pouvoir.
29/10
Le roi d'Italie Victor-Emmanuel III nomme Mussolini chef du gouvernement.
Novembre
04/11
Découverte du tombeau de Toutânkhamon.
Décembre
30/12
La Russie, l'Ukraine, la Biélorussie et la Transcaucasie signent le traité qui fonde l'Union des républiques socialistes soviétiques (URSS).
Mars
03/03
Le Time Magazine en kiosque pour la première fois.
24/03
Rétablissement de l'impôt sur le sel.
Mai
   /05
Camus présente le concours des bourses des lycées et collèges avec l'aide de son instituteur Louis Germain.
Septembre
23/09
Institution de la Turquie moderne, républicaine et indépendante.
Octobre
08/10
Trotski, dans une lettre au Comité Central, dénonce le pouvoir de Staline.
Novembre
08/11
Putsch de la Brasserie(→ 09/11).
Janvier
10/01
Mort de Giacomo Matteotti, homme politique italien assassiné par les fascistes.
21/01
Mort de Lénine.
24/01
Petrograd est renommée Leningrad, en hommage à Lénine.
28/01
Alexandra David-Néel pénètre à Lhassa.
Mars
03/03
Le réformateur Mustapha Kemal abolit le califat ottoman.
25/03
Proclamation de la première république en Grèce.
Avril
06/04
Première victoire du Parti national fasciste aux élections législatives italiennes.
Janvier
16/01
Léon Trotski est écarté de la présidence du conseil de la révolution russe.
Mars
02/03
Le Japon, qui jusque-là avait un suffrage censitaire, adopte le suffrage universel, pour les hommes.
12/03
A la mort de Sun Yat-sen, Tchang Kaï-chek lui succède à la tête du Guomindang.
Avril
10/04
Caricyn est rebaptisée Stalingrad [Volgograd].
 
L'Etat fait construire la Grande mosquée de Paris.
Janvier
26/01
Première séance de télévision véritable, dans le laboratoire de l'ingénieur John Logie Baird à Londres.
Février
03/02
Disparition mystérieuse d'Agatha Christie (→ 14/02).
Mars
06/03
Chute du gouvernement du président du Conseil Aristide Briand.
Mai
12/05
Coup d’État militaire en Pologne du maréchal Józef Piłsudski .
28/05
Coup d’État militaire du général Gomes da Costa.
Octobre
   /10
Trotsky est expulsé du Politburo.
18/10
Le testament de Lénine, qui met en garde contre Staline, est publié dans le "New York Times".
Février
03/02
Une révolte éclate au Portugal contre le régime du Général Carmona.
Mars
21/03
Les troupes de Tchang Kaï-chek entrent à Shanghai.
24/03
Les communistes chinois prennent Nankin.
Mars
28/03
Staline décide de créer une région autonome à l'Est de la Sibérie en vue d'y installer les juifs d'Union soviétique. Le territoire prend le nom de Région autonome des Juifs du Birobidjan en 1934 et adopte le yiddish (la langue des juifs d'Europe orientale) pour langue officielle à côté du russe.
Janvier
09/01
Heinrich Himmler prend le commandement des SS et en fait un corps d’élite.
10/01
Première publication dans Le Petit Vingtième de la première bande dessinée de l’illustrateur Georges Remi, alias Hergé, intitulée Tintin au pays des Soviets.
14/01
L’hostilité provoquée par le programme de réforme du roi conduit à une rébellion. Amanullah abdique et s’enfuit à Kandahar.
18/01
Anayatollah, frère d'Amanullah, est destitué par le leader rebelle Habibullah Kalakânî, dit Bacha Sakau..
21/01
Traité de Port-au-Prince délimitant la frontière entre Haïti et la République dominicaine.
22/01
Trotsky est expulsé hors d'URSS.
24/01
Amanullah revient sur son abdication et demande l’aide de la Grande-Bretagne, qui reste neutre, et de l’URSS, qui intervient dans le Nord du pays, et des tribus afghanes restées fidèles.
29/01
échec d’une tentative de renverser la dictature de Primo de Rivera et de restaurer le régime constitutionnel à Valence, dirigée par le conservateur José Sánchez Guerra.
Février
11/02
Mussolini et le pape Pie XI signent les Accords du Latran : la papauté obtient la création de l'Etat du Vatican, réduit à un quartier enclavé de Rome..
14/02
Sept gangsters, rivaux de la bande d'Al Capone, sont abattus dans un garage de Chicago : c'est ce qu'on appellera « le massacre de la Saint-Valentin ».
Mars
   /03
Rupture de la clique du Guangxi (Li Zongren, Bai Chongxi, Huang Shaoxiong) avec Tchang Kaï-chek après l’échec de la « Conférence de démobilisation » de janvier. En mai, les trois généraux ont perdu la plupart de leurs forces ainsi que les provinces sous leur contrôle, y compris le Guangxi, et sont contraints de fuir à Hong Kong.
03/03
Les généraux Francisco R. Manzo, Ricardo Topete et José Gonzalo Escobar se révoltent contre le gouvernement.
04/03
Herbert Hoover devient le 31e président des États-Unis.
05/03
Naissance officielle de la télévision publique au Royaume-Uni.
24/03
élection législatives en Italie. La liste du Grand Conseil du fascisme est approuvée.
--   
Les fascistes remportent des élections où ils étaient seuls à se présenter.
Avril
08/04
Loi soumettant les sociétés religieuses à autorisation en URSS.
Mai
01/05
Manifestation communiste à Berlin malgré l’interdiction.
06/05
La Rebelión escobarista est écrasée.
19/05
Première manifestation pour l’indépendance de Madagascar à Tananarive à la suite de la « Pétition des Indigènes de Madagascar » exposée par Paul Dussac, contre le code de l’indigénat et en faveur de la nationalité française dans les colonies africaines.
23/05
Amanullah est contraint de faire demi-tour alors qu’il marche sur Kaboul et quitte l’Afghanistan.
25/05
Fondation du Parti de l’indépendance islandais qui deviendra le premier parti du pays.
Juin
07/06
Signature à Paris du plan Young qui prévoit un échelonnement et un abaissement du montant global des réparations allemandes.
08/06
Début du ministère travailliste de Ramsay MacDonald, Premier ministre du Royaume-Uni (fin en 1931). Margaret Bondfield, nommée ministre du Travail, est la première femme à diriger un ministère au Royaume-Uni.
Juillet
02/07
Salazar démissionne à la suite du ministre de la justice Mário de Figueiredo, sous le prétexte que le cabinet des ministres a refusé d’entériner une circulaire concernant la sonnerie des cloches, jugée trop favorable aux catholiques. La crise entraîne la chute du cabinet de Vicente de Freitas.
06/07
Primo de Rivera présente à l’assemblée nationale un avant-projet de constitution de la monarchie espagnole. Il est rejeté.
08/07
Le général Ivens Ferraz forme un gouvernement avec de nouvelles personnalités. Seul Salazar retrouve son ministère des Finances.
09/07
Hitler rencontre le chef du parti nationaliste allemand, Alfred Hugenberg. Les deux hommes publient une déclaration selon laquelle leurs deux partis vont travailler ensemble au renversement du pouvoir en place.
11/07
Des incidents sur le chemin de fer de l’Est chinois entrainent un conflit armé entre Chinois et Soviétiques (→ 22/09).
27/07
Convention de Genève, signée par 48 pays, sur les prisonniers de guerre.
Août
11/08
Chaïm Weizmann crée à Zurich l’Agence juive, branche palestinienne de l’Organisation sioniste mondiale fondée en 1920, chargée d’organiser le développement des implantations juives en Palestine.
24/08
Emeutes en Palestine mandataire (→ 29/08). Massacres d’Hébron et de Safed. À la suite d’une manifestation juive, la population arabe de Jérusalem et d’Hébron attaque les quartiers et les nouveaux faubourgs juifs. Elle est rejointe par les communautés paysannes des alentours. L’état de siège est proclamé par les autorités mandataires. Le bruit se répand que les Juifs sont sur le point de s’emparer de la mosquée d’Omar, et les tribus bédouines de Transjordanie passent le Jourdain pour aider leurs coreligionnaires et prennent d’assaut les casernes britanniques. Les affrontements causent la mort de 133 Juifs et 116 Arabes. Le gouvernement mandataire envisage à la fin du mois d’août de se transférer de Jérusalem à Jaffa. Des troupes britanniques d’Égypte sont dépêchées, et une vigoureuse répression touche particulièrement les populations arabes.
Septembre
05/09
Aristide Briand, dans un discours à la SDN, lance l’idée de fédération européenne.
14/09
Gilbert Clayton, le Haut Commissaire britannique à Bagdad, est autorisé à communiquer au gouvernement irakien l’intention de son gouvernement de mettre fin au mandat britannique de Mésopotamie.
Octobre
03/10
Le Royaume des Serbes, des Croates et des Slovènes devient le Royaume de Yougoslavie. Les provinces traditionnelles sont divisées en neuf entités géographiques, les banovines qui nient les identités culturelles des nations.
17/10
Mohammad Nadir Shah, l’oncle d’Amanullah prend la couronne d’Afghanistan après avoir vaincu les rebelles.
24/10
« Jeudi noir ». Panique financière à Wall Street. Onze spéculateurs se suicident. Les principales banques des États-Unis réussissent à inverser la tendance.
29/10
« Mardi noir » ; nouvel effondrement des cours à Wall Street. Début de la Grande Dépression.
Novembre
02/11
Habibullah Kalakânî est exécuté.
17/11
Boukharine est écarté du PolitBuro.
Décembre
05/12
Le Tadjikistan devient une République socialiste soviétique, membre à part entière de l’Union soviétique.
21/12
Célébration du cinquantième anniversaire de Joseph Staline et début du culte de la personnalité. Staline est devenu le chef incontesté du parti communiste et le maître du pays. Pour gouverner, il s’appuie sur l’appareil du parti et sur la police. Il nomme ses proches — Viatcheslav Molotov, Valerian Kouïbychev, Grigory Ordjonikidze et Kliment Vorochilov — aux postes clés.
27/12
Staline annonce la fin de la NEP et décide de généraliser la collectivisation : la liquidation des Koulaks débute.
28/12
La police coloniale néo-zélandaise abat onze manifestants sans armes à Apia. En réponse, le mouvement Mau réclame l’indépendance des Samoa.
29/12
Aux Indes britanniques, Jawaharlal Nehru devient président du parti du Congrès à la session annuelle de Lahore. Il lui assigne pour objectif l’indépendance complète.
Janvier
01/01
Les élections législatives donnent une nouvelle majorité au Wafd, dirigé par Nahhas Pacha, qui forme le gouvernement.
03/01
Deuxième conférence de La Haye sur les réparations (→ 20/01). Adoption définitive du plan Young.
05/01
Décret sur la collectivisation, suivi de celui sur la dékoulakisation du 4 février ; accélération de la collectivisation des campagnes en Union soviétique. La dékoulakisation et la collectivisation forcée des terres provoquent de violents troubles dans les campagnes.
21/01
Le ministre des finances Salazar démissionne, suivi du ministre de la justice, à la suite des remous provoqués par des mesures qu’il avait prises (suspension de la subvention versée annuellement à l’Angola). Il reçoit alors le ministère des colonies qu’il cumule avec les finances.
26/01
Le général russe blanc Alexandre Koutiepov est enlevé, à l'angle de la rue Oudinot et de la rue Rousselet, à Paris, par deux agents de la Guépéou, les services soviétiques, et transporté secrètement de Paris en Russie soviétique.
--   
Motion du parti du Congrès, demandant l’indépendance du pays. Depuis, cette date est fête nationale en Inde.
28/01
Démission du dictateur espagnol Miguel Primo de Rivera.
Février
03/02
Hô Chi Minh fonde le Parti communiste indochinois.
18/02
L'astronome américain Clyde William Tombaugh découvre la planète naine Pluton.
20/02
élections législatives japonaises.
Mars
   /03
Mao Zedong et Zhu De fondent ce qui deviendra la République soviétique chinoise sur la frontière inaccessible du Jiangxi et du Fujian.
   /03
Création en Roumanie de la Garde de fer, organisation militaire de la Légion de l’Archange Michel, dirigée par Corneliu Codreanu, pour lutter contre le communisme.
02/03
Gandhi inaugure un grand mouvement de désobéissance civile et de boycott des produits britanniques. Il réclame au vice-roi Lord Irwin la suppression de l’impôt sur le sel et la fin du monopole gouvernemental sur sa vente.
06/03
Les premiers aliments congelés sont mis en vente à Springfield, dans le Massachusetts.
12/03
Début de la Marche du sel, organisée par le Mahatma Gandhi, action de désobéissance civile de masse exemplaire, dirigée contre le pouvoir britannique en Inde, qui s’avère une étape décisive sur la voie de l’indépendance du sous-continent. Par ce geste symbolique, il viole le monopole d’État (gabelle) sur sa distribution. Ce mouvement a un immense retentissement. Les musulmans se tiennent à l’écart du mouvement de désobéissance civile.
--   
Le Reichstag adopte le plan Young.
27/03
Démission du gouvernement social-démocrate Hermann Müller. Le régime parlementaire entre dans une période de turbulences.
28/03
Loi de réorganisation du service postal turc ; les autorités turques demandent officiellement aux pays étrangers de cesser de faire référence à des noms traditionnels non turcs.
30/03
Gouvernement Heinrich Brüning sans majorité stable.
31/03
Publication du rapport de la commission Shaw chargée d’étudier les causes des affrontements entre Juifs et Arabes en Palestine mandataire. Il insiste sur les causes profondes : l’émigration juive a dépassé les capacités d’absorption du pays, les personnes expulsés des terres achetées par les sionistes ne trouvent plus de terres de rechange en raison de la pression démographique et constituent une catégorie de gens sans terres, revendicatifs et porteurs de futures violences. Le rapport propose une intensification des cultures, mais celle-ci est déjà partout à l’½uvre. La commission insiste sur l’absence de droits politiques des Arabes, qui ont refusé de former un conseil législatif en 1922. Elle préconise de reconsidérer la politique britannique en limitant l’immigration, en adoptant une nouvelle politique foncière et en favorisant un nouveau projet constitutionnel associant les Arabes.
Avril
03/04
Le négus Tafari se fait proclamer empereur d’Éthiopie sous le nom d’Hailé Sélassié Ier.
06/04
Fin de la Marche du sel vers le Gujerat, organisée par le Mahatma Gandhi, en Inde. Le mouvement de désobéissance civile paralyse l’administration par les démissions massives de fonctionnaires indiens.
07/04
Décret du Bureau politique instaurant une administration centrale exclusivement dévolue à la gestion des camps de travail forcé (Goulag) sous la direction de la Guépéou en Union soviétique. Les camps, jusqu’alors limités aux alentours de la mer Blanche, sont désormais disséminées un peu partout, notamment en Sibérie.
17/04
Début de l’affaire des vaccinations mortelles de Lübeck.
Mai
   /05
En Palestine mandataire, l’exécutif arabe envoie une délégation à Londres qui réclame une évolution constitutionnelle devant mener à l’indépendance et l’élection d’une assemblée par l’ensemble de la population juive et arabe de Palestine. Les Britanniques refusent et proposent l’élection d’un conseil seulement arabe dont les fonctions ne seraient que consultatives.
02/05
L’Armée rouge chinoise s’empare de la ville de Xunwu et fonde le soviet du Xian de Xunwu.
05/05
L’arrestation de Gandhi par les autorités provoque une vague d’émeutes dans le pays.
11/05
Rupture des seigneurs de la guerre Yan Xishan et Feng Yuxiang avec Tchang Kaï-chek dans la guerre des plaines centrales.
13/05
Première liaison postale transatlantique sans escale effectuée le pilote Jean Mermoz, le navigateur Jean Dabry et le radiotélégraphiste Léopold Gimié, entre Saint-Louis-du-Sénégal jusqu’à Natal au Brésil.
Juin
08/06
Rentré d’exil avec la complicité du Parti paysan, porté par une vague de popularité, Carol II est proclamé roi de Roumanie par le Parlement tandis que son fils Michel devient « grand voïévode ».
19/06
E pouvoir est confié à Ismaïl Sidqi Pacha, ancien wafdiste rallié au souverain.
26/06
XVIe Congrès du Parti communiste de l’Union soviétique (→ 13/07). Défaite de l’« opposition de droite » et passage accéléré au socialisme.
30/06
Fin du mandat britannique sur le Royaume d’Irak, prélude à l’indépendance, promise pour 1932. Le pays reste lié au Royaume-Uni par une alliance de 25 ans : coopération en matière de politique étrangère, maintien de deux bases aériennes britanniques, disposition du territoire irakien en cas de guerre, encadrement britannique de l’armée nationale.
--   
La Rhénanie est totalement évacuée par les Alliés.
Juillet
08/07
Acte colonial au Portugal. Suspension des subventions. L’administration des colonies est directement rattachée à la métropole. La Loi Coloniale confirme le rôle privilégié des missions catholiques dans l’éducation.
13/07
Première coupe du monde de football, au Stade Centenario en Uruguay (→ 30/07).
16/07
Dissolution du Reichstag.
30/07
L’Union nationale (União Nacional) devient parti unique au Portugal. C’est une organisation civique ouverte à tous les citoyens décidés à mettre en ½uvre les idéaux de l’État nouveau. Elle est dirigée par Salazar.
Août
17/08
Les républicains signent le pacte de Saint-Sébastien pour établir la république.
24/08
Chute du président Augusto Leguía au Pérou, renversé par une junte militaire conduite par Manuel María Ponce Brousset ; il est remplacé Luis Miguel Sanchez Cerro.
Septembre
   /09
élections législatives indiennes.
06/09
Le chef de l’Union radicale Hipólito Yrigoyen est renversé par coup d’État militaire dirigé par le général José Félix Uriburu.
--   
En Turquie, la République d'Ararat, État kurde qui avait fait sécession du reste du territoire turc depuis 3 ans, est définitivement reconquise par l'armée turque.
14/09
élections législatives ; forte participation (82 %). Écroulement des partis de Weimar. Poussée communiste (14,3 %). Le parti nazi (NSDAP) dirigé par Adolf Hitler, obtient 18,3 % des voix et remporte 107 sièges au Reichstag.
Octobre
03/10
Début de la « Révolution de 1930 » au Brésil.
05/10
Entrevue Brüning - Hitler qui se conclut par un échec de toute perspective de coopération entre les deux hommes.
22/10
Le Premier ministre égyptien Imaïl Sidqi promulgue une nouvelle constitution qui renforce les pouvoirs du roi et du gouvernement. Il doit faire face à la crise économique mondiale, et édicte des réformes économiques et sociales et encourage le développement de l’industrie.
24/10
Les insurgés prennent le pouvoir. Getúlio Vargas forme un gouvernement provisoire qui suspend la Constitution.
Novembre
   /11
échec de la première campagne d’encerclement des communistes du Jiangxi par l’Armée nationale révolutionnaire de Tchang Kaï-chek.
07/11
Hitler confie aux SS la police interne du parti national-socialiste.
12/11
Ouverture de la conférence de la Table ronde à Londres sur le statut des Indes britanniques. La première Conférence, qui réunit des modérés comme l’Aga Khan III ou Jinnah, est boycottée par le Congrès.
16/11
Le Bloc non partisan de collaboration avec le gouvernement obtient la majorité absolue aux élections législatives polonaises alors que de nombreux membres de l’opposition sont incarcérés depuis octobre dans la forteresse de Brest.
Décembre
12/12
Soulèvement de Jaca. La garnison de Jaca tente en vain un pronunciamiento républicain.
15/12
Tentative de rébellion républicaine des généraux Ramón Franco et Gonzalo Queipo de Llano sur l’aérodrome madrilène de Cuatro-Vientos ; ils doivent fuir au Portugal après l’échec de la grève générale prévue à Madrid.
23/12
Révolte de Menemen en Turquie visant à restaurer le califat dissous 6 ans plus tôt. L'armée turque écrase l'émeute.
29/12
à la session annuelle de la ligue musulmane d’Allāhābād, le leader nationaliste musulman Muhammad Iqbâl formule l’idée de la création d’un État musulman séparé.
Février
17/02
Premier entretien entre Mahatma Gandhi et le Vice-roi des Indes orientales, Lord E.W. Irving.
27/02
Différentes principautés et villes d'Allemagne constituent à Smalkalde, en Thuringe, une ligue destinée à tenir tête à l'empereur Charles Quint. Les ligueurs, tous protestants de confession luthérienne, entendent avant tout préserver leur liberté religieuse.
Mars
05/03
Signature du pacte Gandhi-Irwin.
17/03
L'évêque de Paderborn condamne les catholiques membres du NSDAP.
Avril
04/04
Lancement officiel de la croisière jaune, reliant Beyrouth à Pékin, et qui, pendant près d'une année, ouvre la « Route de la soie » à la circulation automobile.
Septembre
19/09
Invasion japonaise de la Mandchourie.
Février
18/02
L'Empire du Japon met en place le Mandchoukouo comme État fantoche.
Mars
01/03
Le fils de 20 mois du colonel Charles Lindbergh, pionnier américain de l'aviation, est enlevé dans sa résidence du New Jersey.
03/03
Victoire de l'Empire du Japon à la guerre de Shanghai et démilitarisation de la ville.
09/03
Puyi devient président de l'État du Mandchoukouo, créé par les Japonais.
25/03
Johnny Weissmuller, nageur, devient acteur dans Tarzan, l'homme singe.
Juillet
07/07
Salazar devient Président du Conseil.
Janvier
30/01
Adolf Hitler est nommé chancelier du Reich.
Février
15/02
Un attentat contre le président Franklin D. Roosevelt échoue à Miami, l'assassin est frappé au bras et blesse mortellement le maire de Chicago.
27/02
Incendie du Reichstag à Berlin.
Mars
02/03
Première projection du film King Kong.
04/03
Franklin Roosevelt devient le 32e président des États-Unis.
05/03
Le Parti national-socialiste des travailleurs allemands (NSDAP) gagne 92 sièges et remporte près de 44 % des voix aux élections allemandes.
10/03
Les nazis ouvrent à Dachau leur premier camp de concentration.
15/03
A la suite de l'incendie du Reichstag, le gouvernement nazi supprime les libertés civiques en Allemagne.
20/03
Heinrich Himmler ouvre le camp de concentration de Dachau.
23/03
Le Reichstag donne les pleins pouvoirs à Adolf Hitler.
27/03
Le Japon et l'Allemagne préfèrent quitter la Société des Nations, plutôt que de respecter les clauses du traité de Versailles.
Juillet
20/07
Le Reich allemand et le Vatican signent un Concordat à Rome.
Février
06/02
Crise du 6 février 1934 - Manifestation antiparlementaire organisée à Paris devant la Chambre des députés par des groupes de droite, des associations d'anciens combattants et des ligues d’extrême droite.
17/02
Le roi Albert Ier, trouve la mort au cours d'une escalade de rochers, à Marche-les-Dames.
23/02
Léopold III devient roi des Belges.
Mars
01/03
En Mandchourie, le couronnement du régent Puyi ressuscite l'empire grâce aux Japonais, qui, occupant le pays dès 1931, l'ont déclaré indépendant.
21/03
, Adolf Hitler emploie les chômeurs à construire des autoroutes.
Janvier
01/01
Mustafa Kemal, chef de l'État turc, prend le nom de "Kemal Atatürk".
07/01
Reza Chah interdit aux femmes le port du voile et impose aux hommes l'obligation de s'habiller "à l'occidentale".
Février
01/02
L'assassinat de Sergueï Mironovitch Kostrikov, dit Kirov, membre du Politburo du Parti communiste soviétique et proche collaborateur de Staline, déclenche des épurations sanglantes et massives en Union soviétique.
13/02
Bruno Hauptmann est reconnu coupable de l'enlèvement du bébé Lindbergh et condamné à mort.
26/02
Recréation de la Luftwaffe en violation du traité de Versailles.
--   
Robert Watson-Watt fait la première démonstration du radar.
Mars
16/03
Adolf Hitler rétablit le service militaire obligatoire en Allemagne et dénonce les clauses du traité de Versailles concernant le désarmement.
22/03
L'Allemagne est le premier pays européen à émettre un programme régulier de télévision. Chaque lundi, mercredi et samedi sont présentés entre 20h30 et 22h des films et une sélection de l'actualité hebdomadaire. Les récepteurs de télévision étant encore extrêmement chers, des salles de télévision publique ont été installées qui permettent aux Berlinois de découvrir leurs premières animatrices.
Février
16/02
Le Front populaire gagne les élections en Espagne.
19/02
En Espagne, formation d'un nouveau gouvernement par Manuel Azaña.
26/02
Coup de force militaire au Japon où le Premier ministre Kōki Hirota est évincé.
Mars
07/03
Hitler viole les accords de pacte de Locarno et le traité de Versailles en occupant et remilitarisant la Rhénanie.
12/03
Création du premier cristal de neige artificiel par le physicien japonais Ukichiro Nakaya.
25/03
Signature du second traité naval de Londres entre la France, la Grande-Bretagne et les États-Unis.
29/03
Adolf Hitler organise des élections législatives visant à obtenir un soutien à la remilitarisation de la Rhénanie.
Mai
09/05
Fin de la campagne d'Abyssinie - L'Ethiopie est annexée par l'Italie fasciste .
Août
    08
Premier procès de Moscou.
26/08
Par le traité de Londres, le Royaume-Uni accorde au royaume d'Égypte son indépendance, mais garde le monopole de la protection du canal de Suez pour vingt ans.
Janvier
    01
Deuxième procès de Moscou.
Février
08/02
Prise de Málaga par les franquistes.
19/02
Début du massacre de Graziani.
Mars
08/03
Début de la bataille de Guadalajara.
14/03
Promulgation de l'encyclique Dans ma poignante inquiétude du pape Pie XI, qui dénonce l'idéologie nazie et les pressions du régime hitlérien à l'encontre des catholiques allemands ainsi que les violations répétées du concordat.
--   
Le botaniste Hugo de Vries redécouvre aux Pays-Bas les lois de Gregor Mendel sur l'hérédité.
16/03
Tuerie à Clichy. La police tire sur des manifestations antifascistes, faisant 5 morts et 300 blessés.
18/03
Contre-attaque républicaine décisive lors de la Bataille de Guadalajara, pendant la guerre d'Espagne, qui repousse le Corpo Truppe Volontarie et les troupes nationalistes.
19/03
Le pape Pie XI publie l'Encyclique "Divini Redemptoris", contre le communisme.
24/03
Citroën présente le premier modèle d'automobile à traction avant, la 7CV « Traction avant ».
Mai
06/05
Incendie du Hindenburg.
Juin
12/06
La campagne de purges lancé par Staline contre les prétendus trotskistes atteint le haut commandement de l'Armée rouge.
Décembre
11/12
Retrait de l'Italie de la SDN.
13/12
Massacre de Nankin (→ 02/1938).
Mars
    03
Troisième procès de Moscou.
06/03
Victoire républicaine à la bataille du cap de Palos.
11/03
Kurt Schuschnigg, chancelier fédéral d'Autriche, est poussé à la démission par Hitler.
12/03
Invasion de l'Autriche par l'armée allemande (Anschluss).
14/03
Adolf Hitler entre à Vienne où il est acclamé par 200 000 Autrichiens.
17/03
Franco fait bombarder Barcelone.
18/03
Nationalisation du pétrole mexicain et fondation de la société Pemex.
Septembre
30/09
Accords de Munich.
 
Phuntsok Wangyal fonde clandestinement le parti communiste tibétain.
 
Le moine hindou Swami Karpatri crée en Inde britannique le mouvement culturel Dharma Sangh.
Janvier
01/01
Lancement du troisième plan quinquennal soviétique.
04/01
Le Prince Fumimaro Konoe, président du Conseil japonais cède la place à Hiranuma Kiichirō, baron nationaliste et profasciste.
05/01
Lors d’une entrevue à Berchtesgaden, Hitler annonce au ministre polonais des Affaires étrangères, le colonel Beck, que Dantzig devra tôt ou tard être restituée au Reich.
07/01
Gabriel Puaux, haut-commissaire français en Syrie, arrive à Beyrouth. Il refuse de tenir compte des avis du Parlement sur les amendements acceptés par Jamil Mardam Bey. Il promulgue des arrêtés modifiant les statuts personnels de populations (18 novembre 1938), autorisant ainsi un musulman à changer de religion ou une musulmane à épouser un non-musulman, ce qui entraîne une forte agitation populaire.
10/01
Inauguration à Berlin par Adolf Hitler de la nouvelle chancellerie réalisée par Albert Speer.
13/01
L’Italie, l’Allemagne et le Japon invitent la Hongrie à adhérer au pacte anti-Komintern. Le protocole d’adhésion au pacte est signé à Budapest le 24 février.
15/01
Chute de Tarragone.
--   
La France autorise à nouveau le transit d’armes vers la république espagnole.
16/01
Le gouvernement républicain décrète une levée massive.
25/01
Les nationalistes prennent Manresa et Badalona ; le gouvernement républicain se réfugie à Gérone.
26/01
Les nationalistes prennent Barcelone ; la Catalogne tombe aux mains des troupes franquistes.
30/01
Dans un discours, Hitler annonce que « la guerre à venir entraînera la destruction de la race juive en Europe ».
Février
01/02
Les Cortès et le gouvernement républicain, réunis au château de Figuieras, proposent un armistice aux nationalistes.
04/02
Chute de Gérone. Les troupes républicaines se replient en nombre sur la frontière.
05/02
Le président Manuel Azaña passe la frontière française.
--   
Démission de Milan Stojadinović en Yougoslavie. Dragi¨a Cvetković lui succède.
06/02
Chamberlain déclare aux Communes que toute menace contre les intérêts vitaux de la France entraînera l’assistance de la Grande-Bretagne.
07/02
Ouverture de la conférence de Saint James au Royaume-Uni sur le statut de la Palestine mandataire. Elle reçoit des délégués d’Égypte, de Transjordanie, d’Arabie saoudite et d’Irak (la France a refusé la présence de la Syrie et du Liban), ainsi qu’une délégation palestinienne et des représentants des sionistes. La Grande-Bretagne propose que les Arabes aient un droit de veto sur l’immigration juive et les Juifs un droit de veto sur l’indépendance de la Palestine afin de parvenir à un accord.
09/02
Franco fait promulguer la « Loi sur les responsabilités politiques » qui permet aux tribunaux militaires d’exception de juger les délits d’opinion et de poursuivre tous les suspects de collusion avec le front populaire.
--   
Capitulation de Minorque ; réduction des dernières résistances antifranquistes des îles Baléares.
--   
Les troupes nationalistes arrivent au col du Perthus et contrôlent toute la frontière pyrénéenne.
10/02
Le Japon occupe l’île de Hainan et fait le blocus des concessions françaises et britanniques de Tianjin, ce qui amène les États-Unis à dénoncer leur traité de commerce avec le Japon en juillet.
11/02
L'offensive de Catalogne s'achève par une victoire nationaliste décisive dans la guerre d'Espagne.
14/02
Lancement à Hambourg, en présence d’Hitler, du Bismarck, le plus grand cuirassé allemand.
16/02
Gouvernement de Pál Teleki.
21/02
La radio d’El-Zohour, créée par le roi d’Irak Ghazi Ier, s’en prend à la politique britannique dans le Golfe et réclame l’annexion du Koweït par la force si les moyens pacifiques ont échoué.
22/02
Le Reichsverkehrsminister Julius Dorpmüller décrète que les permis de conduire et les cartes grises de tous les juifs sont confisqués.
27/02
Le gouvernement nationaliste de Burgos de Franco est reconnu par la France et le Royaume-Uni.
--   
Manifestation organisée par le gouvernement à Lisbonne pour soutenir l’organisation corporatiste. L’état corporatiste restera cependant au stade expérimental.
28/02
Azaña démissionne.
Mars
   /03
Le Pacte ibérique signé par le frère de Franco, ambassadeur à Lisbonne, stipule clairement qu'en cas de conflit en Europe, l'Espagne et le Portugal seront neutres et alliés.
01/03
En Irak, le Premier ministre Nuri as-Said affirme avoir découvert un complot visant à assassiner le roi Ghazi et un certain nombre de personnalités politiques. Hikmat Sulayman et ses partisans sont arrêtés et condamnés à mort par les tribunaux militaires, puis les sentences sont commuées en peines de prison après l’intervention de l’ambassade britannique. Il semble que le prétendu complot soit une invention de Nouri Saïd, désireux de se venger de la mort de son ami et beau-frère Jafar al-Askari et sans doute d’écarter définitivement du pouvoir Hikmat Sulayman.
02/03
Philippe Pétain est nommé ambassadeur de France en Espagne.
--   
Le cardinal Eugenio Pacelli devient Pape sous le nom de Pie XII.
05/03
Putsch intra-républicain du colonel Casado à Madrid (→ 10/03).
--   
Soulèvement de Carthagène (→ 07/03). La flotte républicaine de Carthagène se réfugie dans le port tunisien de Bizerte où elle est désarmée.
06/03
à Madrid, la Junte nationale de défense se soulève contre le gouvernement républicain sous la direction du colonel Segismundo Casado ; elle essaie de négocier une capitulation honorable par l’entremise britannique qui est refusée. Mais le PCE tente une résistance désespérée dans la ville assiégée. des heurts entre les anarchistes de Cipriano Mera ralliés à Casado et les communistes fidèles à Juan Negrín font 2 000 morts.
10/03
Soulèvement populaire au Koweït pour la réunification avec l’Irak. Le cheikh du Koweït, aidé par les autorités britanniques, réprime le mouvement et procède à de nombreuses arrestations et emprisonnement. Le roi Ghazi Ier réclame publiquement la libération des prisonniers38. Il concentre ses troupes à la frontière du Koweït et semble projeter l’invasion de l’émirat.
13/03
A Berlin, Hitler signe le décret portant sur l’« anschluss », rattachement de l’Autriche au Reich allemand.
14/03
La Slovaquie de Jozef Tiso proclame son indépendance, et devient un État satellite de l'Allemagne nazie.
--   
Convoqué à Berlin dans la nuit du 14 au 15 mars, Emil Hácha est contraint sous la menace de « remettre avec une pleine confiance le pays tchèque entre les mains du Führer ». Soutenue par Hitler, la Slovaquie de Mgr Jozef Tiso proclame son indépendance.
15/03
La Tchécoslovaquie est envahie par l'Allemagne nazie, qui forme le protectorat de Bohême-Moravie.
--   
Découverte à Tanis, par le Pr Montet, de la sépulture intacte du pharaon Sheshonq II de la XXIIe dynastie.
--   
L’Allemagne occupe la Bohême et la Moravie et instaure le Protectorat de Bohême-Moravie (Zerschlagung der Rest-Tschechei). Chamberlain condamne la violation des accords de Munich par l’Allemagne et revient sur la politique d’apaisement.
16/03
Manifestations pro-tchécoslovaques en Roumanie à la suite de l’entrée des Allemands à Prague.
17/03
Signature du Pacte Ibérique entre le Portugal et l’Espagne.
--   
La Hongrie occupe la Ruthénie subcarpathique.
--   
La France et le Royaume-Uni entament des négociations avec l’Union soviétique.
19/03
Le Ministre des Affaires étrangères britannique Lord Halifax donne la garantie britannique à la Roumanie.
20/03
Offensive japonaise contre Nanchang (→ 09/05).
21/03
L'Allemagne annexe Memel, en Lituanie.
22/03
Capitulation du Conseil national de défense à Madrid.
--   
Adolf Hitler contraint la Lituanie à lui céder Memel.
23/03
Berlin impose à la Roumanie un accord commercial qui réserve à l’Allemagne la production de blé et de pétrole roumain contre la fourniture d’armes et de munitions.
--   
Guerre slovaquo-hongroise (→ 26/03). La Slovaquie cède Stakčín et Sobrance à la Hongrie.
26/03
Offensive finale de la guerre d’Espagne.
27/03
Franco adhère au Pacte anti-Komintern mais proclame sa stricte neutralité dès le début du conflit mondial.
--   
Les Japonais prennent Nanchang aux nationalistes.
28/03
La Pologne rejette les propositions d’Hitler de faire de la Pologne un satellite de l’Allemagne contre l’Union soviétique.
30/03
Le haut-commissaire au Levant Gabriel Puaux suspend l’application du statut des minorités pour les musulmans en Syrie et au Liban.
31/03
Arthur Neville Chamberlain donne la garantie britannique à la Pologne.
Avril
01/04
Conquête d’Alicante et de Murcie, derniers réduits Républicains ; c’est la fin de la Guerre civile. La radio franquiste annonce officiellement la victoire. Début de la dictature franquiste. Les États-Unis reconnaissent de jure le gouvernement nationaliste.
--   
Lancement, à Wilhelmshaven par Hitler de l'amiral Von Tirpitz, le plus grand cuirassé à flot d’Europe et le plus grand navire de guerre de la Kriegsmarine.
02/04
élections en Belgique ; défaite du rexisme.
--   
Les États-Unis établissent des relations diplomatiques avec le nouveau gouvernement espagnol.
03/04
Victoire des Sociaux-démocrates aux élections législatives danoises.
--   
Chamberlain annonce à la Chambre des communes que la Grande-Bretagne s’opposera par la force à toute nouvelle conquête territoriale de l’Allemagne.
04/04
Le roi d’Irak Ghazi Ier meurt dans un accident de voiture. L’opinion pense à un assassinat déguisé et soupçonne le Royaume-Uni. La foule s’en prend aux intérêts britanniques et le consul anglais à Mossoul trouve la mort lors d’une émeute. Le 6 avril, Premier ministre Nuri as-Said impose comme régent Abdul Illah, âgé de 26 ans et fils de Ali, dernier roi du Hedjaz avant Abdelaziz Ibn Sa’ud. Le frère de Faysal, Zayd, est écarté. Sous la pression populaire, Nuri as-Said engage l’Irak en faveur de la cause arabe Palestinienne, tout en menant des négociations infructueuses avec les sionistes.
05/04
Albert Lebrun est réélu président de la République française.
06/04
La Pologne signe un pacte d’assistance militaire avec la Grande-Bretagne.
07/04
L’Italie envahit l’Albanie.
08/04
Le roi d'Albanie fuit l'invasion de son pays par l'Italie fasciste.
11/04
La Hongrie quitte la SDN.
13/04
Le Royaume-Uni et la France garantissent l’intégrité territoriale de la Roumanie et de la Grèce. Garantie française à la Pologne.
14/04
Ordonnance du Conseil fédéral suisse sur le maintien de la neutralité.
18/04
L’Union soviétique propose à la France et à la Grande-Bretagne un pacte militaire et politique d’assistance mutuelle.
20/04
Victoire chinoise sur le Japon à la bataille de Suixian-Zaoyang (→ 24/05).
--   
Le 50e anniversaire d’Hitler, est l’occasion d’une immense parade militaire à Berlin qui durera plus de 3 heures. Les Waffen SS sont en tête, suivis de la Luftwaffe, des Panzers, l’artillerie lourde, les nouveaux canons d’assaut.
26/04
Le service militaire de six mois est établi au Royaume-Uni.
28/04
Adolf Hitler dénonce l’accord naval germano-britannique de 1935 puis le pacte de non-agression germano-polonais de 1934.
29/04
Le gouvernement de Front populaire du Chili forme la Corporation d’aide à la production (CORFO, Corporación de Fomento de la Producción) chargée d’améliorer les infrastructures (transports, électricité) et de créer une industrie sidérurgique.
30/04
Loi sur les « conditions de locations aux Juifs ». La plupart des Juifs doivent déménager et se regrouper dans des « maisons de Juifs ».
Mai
02/05
L’armée nationale révolutionnaire, qui occupe l’aéroport, tente de reprendre Nanchang.
03/05
Joseph Staline nomme Viatcheslav Molotov commissaire du peuple aux affaires étrangères en remplacement de Maxim Litvinov nommé ambassadeur de l’Union soviétique au Royaume-Uni.
04/05
Deuxième loi anti-juive en Hongrie, sur une base raciale.
05/05
Dans un discours devant le parlement polonais, le ministre polonais des affaires étrangères Józef Beck refuse toute modification du statut de Dantzig.
08/05
L’Espagne se retire de la SDN.
09/05
L’armée nationale révolutionnaire doit se retirer de Nanchang.
12/05
Accord d’assistance turco-britannique, à laquelle la France s’associe le 23 juin.
14/05
Décret établissant un système de rationnement pour les produits et les aliments de base (→ 1951).
15/05
Ouverture du camp de Ravensbrück, réservé aux femmes.
17/05
La Grande-Bretagne publie le "Livre blanc sur la Palestine" qui affirme sa politique : pour apaiser les Arabes, elle limite l'immigration juive et limite l'achat de terres par les Juifs.
--   
Les Britanniques décident de publier un nouveau livre blanc qui explique que le Royaume-Uni n’a pas l’intention de faire de la Palestine un État pour les Juifs contre la volonté de la population arabe. Il ne s’agira que d’un développement communautaire. La Palestine ne doit pas être partagée. Le Livre blanc propose à nouveau la solution du double veto, qui devrait aboutir à la mise en place d’institutions arabo-juives de libre gouvernement et à l’établissement d’un État palestinien indépendant avant dix ans. L’immigration juive est pour la première fois limitée à 75 000 certificats pour cinq ans. Au-delà, l’approbation des Arabes sera nécessaire. La vente de terres aux Juifs est restreinte. Les États arabes poussent les Palestiniens à accepter le Livre Blanc, mais les partisans du mufti le rejettent car le projet britannique retarde la date de l’indépendance de la Palestine d’au moins dix ans. De plus, les membres du comité suprême sont maintenus en exil et la répression continue sur place (6 000 Arabes emprisonnés en 1939). Les sionistes rejettent catégoriquement le projet britannique et se lancent dans une politique d’immigration clandestine et de création de nouvelles implantations. L’Irgoun poursuit ses attentats contre les Arabes et la présence britannique.
--   
La France s’engage à aider militairement la Pologne en cas d’attaque allemande.
19/05
Défilé de la victoire à Madrid.
22/05
Signature à Berlin du pacte d’Acier italo-allemand.
28/05
Londres et Paris acceptent le principe d’un pacte d’assistance mutuelle avec l’URSS en cas d’agression contre la Pologne.
31/05
Signature d’un pacte de non-agression entre l’Allemagne et le Danemark à Berlin.
Juin
07/06
La Lettonie et l’Estonie signent des pactes de non-agression avec l’Allemagne.
22/06
La Slovaquie est intégrée économiquement au Reich.
23/06
: le sandjak d’Alexandrette est cédé par la France à la Turquie contre un traité d’alliance avec la France et le Royaume-Uni et devient la province du Hatay le 23 juillet. Les Arméniens du sandjak sont déplacés vers le Liban. La Syrie ne reconnaît pas cette annexion.
24/06
Le Siam prend officiellement le nom de Thaïlande, le territoire des Thaïs.
Juillet
01/07
Les négociations entre la France, le Royaume-Uni et l’URSS en vue d’un pacte d’assistance mutuelle s’enlisent.
10/07
Devant l’aggravation de la tension germano-polonaise, le ministre français des Affaires étrangères, Georges Bonnet presse Londres d’accepter les conditions soviétiques afin d’aboutir à un accord.
14/07
Le 150e anniversaire de la prise de la Bastille est un révélateur de l'ampleur de la crise politique : chaque formation politique le fête de manière indépendante.
28/07
Le Prevention of Violence Act, pour lutter contre l’Irish Republican Army, reçoit la sanction royale au Royaume-Uni.
29/07
Code de la famille qui aggrave les peines sanctionnant l'avortement et institue une prime à la naissance du premier enfant si elle survient dans les deux ans du mariage.
31/07
Publication des nouveaux statuts de la Phalange.
Août
04/08
Institution du contrôle direct des prix des produits de première nécessité et début de la réforme administrative.
08/08
Loi de l’administration centrale de l’État, qui confirme et renforce la dictature personnelle de Franco en lui attribuant le pouvoir de « dicter des normes générales » sans contrainte et concentrant sur sa personne les pouvoirs législatifs et exécutifs.
09/08
Remaniement ministériel. Prédominance de l’influence des Phalangistes, en particulier celle de Ramón Serrano Súñer.
20/08
Accord germano-soviétique sur le commerce et le crédit.
22/08
Chamberlain envoie à Hitler un ultime message pour éviter la guerre. En rappelant les engagements de son pays à l’égard de la Pologne, le Premier ministre britannique demande l’instauration d’une trêve afin de régler les conflits par la négociation. Le même jour, Hitler fixe le début des opérations militaires contre la Pologne.
23/08
Le Pacte de non-agression germano-soviétique est signé à Moscou par les ministres des Affaires Etrangères Ribbentrop et Molotov. Il délimite secrètement les zones d'influence des 2 Etats en Europe orientale (notamment le partage de la Pologne).
--   
Les biens appartenant à des organisations politiques et syndicales ralliées au Front populaire sont attribués par une loi à la Délégation Nationale des Syndicats.
--   
Interdiction du divorce.
--   
Abolition de la Constitution de la ville libre de Dantzig. Le gauleiter Albert Forster se proclame chef de l’État.
--   
Le Comité permanent de la défense nationale est réuni : l’armée se tient prête à intervenir en cas d’agression contre la Pologne avec des réserves en ce qui concerne l’aviation.
24/08
La mobilisation partielle est décrétée en France.
--   
Emergency Powers Act au Royaume-Uni : loi donnant au nouveau ministère de la sécurité intérieure tous les pouvoirs sur les citoyens anglais et leurs propriétés (internement sans jugement des suspects, censure des médias, interdiction des grèves, carte d’identité, couvre-feu, rétablissement de la procédures des Order in Council). Le Parlement de 1935 est prorogé jusqu’à la fin du conflit.
26/08
Le gouvernement français avertit Hitler que la France tiendra ses engagements envers la Pologne.
--   
Accord serbo-croate créant la « banovine autonome de Croatie ».
--   
Plan Pékin (→ 01/09) ; trois destroyers de la marine polonaise sont évacués vers le Royaume-Uni.
28/08
La Belgique et les Pays-Bas offrent leurs « Bons offices » à la France, la Grande-Bretagne et l'Allemagne pour trouver une solution à la crise.
--   
Entrevue à Berlin entre Hitler et l'ambassadeur britannique Sir Nevile Henderson. Celui-ci lui indique que « toute acte de force contre la Pologne ne peut manquer d'entrainer la guerre entre l'Angleterre et le Reich. ».
29/08
Ultimatum de l'Allemagne à la Pologne.
--   
La division de destroyers de la marine polonaise, incapable de rivaliser avec la marine allemande reçoit l'ordre de se réfugier en Grande-Bretagne.
30/08
Mobilisation générale décrétée en Pologne.
--   
Nobuyuki Abe devient premier ministre du Japon.
31/08
Un commando allemand créé un faux incident en attaquant la station radio frontalière de Gleiwitz, en territoire allemand. L'opération Himmler, monté par Reinhard Heydrich, chef de service de sécurité nazi et exécuté par le SS Alfred Naujock vise à donner un prétexte à l'Allemagne d'attaquer la Pologne.
--   
L'ultimatum allemand est diffusé à la radio. Le non-envoi d'un plénipotentiaire polonais par Varsovie est considéré par les Allemands comme le rejet de leur « propositions de paix.».
--   
Hitler signe la directive no 1 du plan Blanc (Fall Weiss) d'invasion de la Pologne prévue pour le lendemain 1er septembre.
--   
Les Japonais sont défaits à Khalkhin Gol par les blindés de l’armée rouge du général Joukov. À la suite de cette défaite, les Japonais renonceront à envahir l’Union soviétique.
Septembre
01/09
Les troupes allemandes et slovaques attaquent la Pologne sans déclaration de guerre..
02/09
Le gouvernement suisse se déclare neutre mais ordonne une mobilisation générale de ses forces.
--   
Le Royaume-Uni et la France adressent un ultimatum commun à l'Allemagne, exigeant des troupes allemandes l'évacuation du territoire polonais dans un délai de 12 heures.
--   
Mussolini déclare la neutralité italienne.
--   
La Norvège, la Finlande et l'Irlande se déclarent neutres.
03/09
La France et l’Angleterre déclarent la guerre à l’Allemagne.
--   
Le Royaume-Uni, l'Australie, la Nouvelle-Zélande déclarent la guerre à l'Allemagne.
--   
La France déclare la guerre à l'Allemagne.
--   
La Belgique déclare sa neutralité pendant que le roi Léopold III assume personnellement le commandement des forces armées belges ; la mobilisation générale est déclarée, 650 000 hommes doivent rejoindre leurs unités.
--   
Début de la bataille de l'Atlantique (→ 1945) : le navire de transport de passagers SS Athenia effectuant la traversée de Glasgow à Montréal est coulé par un sous-marin.
--   
La Yougoslavie se proclame neutre.
--   
Le roi Mohammed Zaher Chah proclame la neutralité de l’Afghanistan.
--   
Le vice-roi des Indes Lord Linlithgow déclare la guerre à l’Allemagne sans avoir consulté l’Assemblée législative. Le Parti du Congrès est prêt à soutenir la Grande-Bretagne dans la mesure où des progrès significatifs seraient accomplis. Londres répond en promettant le statut de dominion.
--   
Le navire de transport de passagers SS Athenia effectuant la traversée de Glasgow à Montréal est coulé par le sous-marin U-30.
04/09
La Royal Air Force attaque la flotte allemande à Wilhelmshaven et bombarde le canal de Kiel.
--   
James B. Hertzog proclame la neutralité de l’Afrique du Sud dans le conflit.
--   
Le Népal déclare la guerre à l'Allemagne à peine 24 heures après la France.
05/09
Les États-Unis déclarent leur neutralité.
--   
Démission du cabinet Hertzog. Les démocrates libéraux de Jan Smuts fondent un nouveau gouvernement en Afrique du Sud et déclarent la guerre à l’Allemagne.
--   
Les troupes françaises commencent une offensive mineure vers Sarrebruck pour tenter de soulager la Pologne par une diversion à l'ouest.
06/09
L'Espagne déclare sa neutralité, mais Franco donne un engagement secret à Hitler pour faciliter la cause de l'Axe.
--   
Attaque tactique des Français au sud de Pirmasens pour s'assurer une bonne position face à la Ligne Siegfried.
--   
Les troupes allemandes s’emparent de Cracovie.
--   
Le général Weygand est nommé commandant en chef des Forces françaises du Levant, commandement en fait exercé depuis le 27 août. La France a constitué une importante armée au Levant. Weygand envisage l’éventualité d’une offensive en direction des champs pétrolifères de Bakou afin d’entraver les livraisons de pétrole soviétiques à l’Allemagne.
07/09
L'acte national d'enregistrement est voté au Royaume-Uni, créant des cartes d'identité et permettant au gouvernement de réquisitionner le travail.
--   
Offensive de la Sarre (→ 21/09).
--   
Le roi Mohammed Zaher Chah proclame la neutralité de l’Afghanistan.
09/09
Les troupes allemandes approchent de Varsovie.
--   
L'armée polonaise tente une contre-attaque sur la rivière Bzura. L'attaque prend les Allemands par surprise, mais d'importantes renforts convergent vers le fleuve. La plus grande mobilité des troupes allemandes (18 divisions, y compris Panzer) et le manque de ravitaillement font que les Polonais ne peuvent pas profiter de la contre-attaque et doivent se retirer.
10/09
Le Canada entre dans la Seconde Guerre mondiale aux côtés de la Grande-Bretagne.
--   
Wilhelm Fritz von Roettig est le premier général à être tué au combat pendant la Seconde Guerre mondiale. Il est abattu dans la zone d'Opoczno, pendant l'invasion de la Pologne.
16/09
Varsovie est encerclée par l'armée allemande.
--   
Raid aérien de terreur mené par la Luftwaffe sur Varsovie.
17/09
Invasion de la Pologne orientale par l'Union Soviétique.
--   
Le gouvernement polonais se replie en Roumanie où ses membres sont assignés à résidence.
--   
Bataille de Changsha (→ 06/10).
19/09
Entrée triomphale d'Hitler dans Dantzig.
--   
Le porte-avions britannique HMS Courageous est coulé par un U-Boot allemand au large de l'Irlande, premier porte-avions coulé du conflit.
--   
Débarquement en France du 1er Corps d'armée du Corps expéditionnaire britannique.
23/09
9e conférence pan-américaine de Panama (→ 03/10). Les ministres des Affaires étrangères des 21 États américains adoptent la neutralité dans le conflit européen (acte de Panama).
26/09
Décret de dissolution du Parti communiste français. Les élus membres du PCF sont démis de leurs fonctions.
27/09
Reddition de Varsovie.
--   
Le Royaume de Roumanie accueille le gouvernement de Varsovie en exil avec 100 000 réfugiés et les réserves d’or de la Banque nationale. Ils peuvent rejoindre la France puis l’Angleterre, ce qui provoque la colère de Berlin.
28/09
Le gouvernement polonais en exil s'installe à Paris.
--   
Pacte d'amitié germano-soviétique entérinant le partage de la Pologne. L'État polonais disparu, la ligne de démarcation germano-soviétique est la nouvelle frontière entre les deux pays.
--   
L’URSS signe avec l’Estonie un traité d’assistance mutuelle.
--   
La Pologne est partagée entre l'URSS et l'Allemagne. L'armée polonaise continue de se battre sur deux fronts au sud-est de Lublin.
29/09
Berlin fait abattre par la Garde de fer le Premier ministre Armand Călinescu à Bucarest.
30/09
Władysław Raczkiewicz devient président de la République de Pologne en exil et nomme le général Władysław Sikorski à la tête du gouvernement polonais en exil.
Octobre
01/10
Début de la conscription des hommes britanniques âgés de 20 à 22 ans.
02/10
Les forces polonaises défendant la péninsule de Hel se rendent aux forces allemandes.
--   
Bataille de Kock (→ 05/10).
04/10
Maurice Thorez, responsable du Parti communiste français et mobilisé en tant que soldat, déserte et rejoint l'URSS, alors signataire du Pacte germano-soviétique.
05/10
Varsovie : "Führerparade" de la Wehrmacht devant Adolf Hitler et les généraux.
06/10
Hitler propose la paix à la France et au Royaume-Uni, , offre qui est repoussée le 10 par Daladier et 12 par Chamberlain.
08/10
Arrestation en France de 33 parlementaires communistes.
--   
Victoire des troupes chinoises sur le Japon à la bataille de Changsha.
09/10
Hitler ordonne la préparation de l'invasion de la Belgique, de la France, du Luxembourg et de la Hollande.
10/10
Annexion de Vilnius à la Lituanie, après la défaite polonaise.
11/10
138 000 soldats britanniques débarquent en France.
12/10
Un décret d’Hitler crée le Gouvernement Général sur les terres polonaises occupées par les Allemands mais non rattachées au Reich ; Hans Frank est nommé gouverneur du Gouvernement Général. Les expulsions commencent dans le Warthegau.
--   
Début de la déportation des Juifs allemands vers Vienne et Prague.
14/10
Torpillage du cuirassé britannique Royal Oak par un sous-marin allemand. Sur les quelque 1 200 hommes d'équipage, seulement 378 sont rescapés.
16/10
Évacuation de Forbach par l'Armée française. Cette opération allemande qui contraint à ce repli français est le pendant allemand de l'action menée en Sarre par quelques compagnies françaises. Ces escarmouches qui coûtent tout de même la vie à plus de 10 000 soldats restent les seuls faits d'armes de la « drôle de guerre ».
18/10
Quatre jours après le spectaculaire perte du cuirassée Royal Oak, Winston Churchill déclare qu'un tiers des sous-marins allemands a déjà été coulé.
--   
Création de l'Instituto Nacional de Colonización, chargé de résoudre le problème social agraire en prenant le contre-pied de l’Institut de la Réforme Agraire républicain de 1932.
24/10
Les troupes françaises occupant des enclaves en Allemagne depuis le 6 septembre se replient derrière la Ligne Maginot. C'est une décision « stratégique », alors que ces positions n'étaient pas menacées par les Allemands.
--   
Loi sur la protection des industries d’intérêt national.
28/10
Les SS demandent au gouvernement allemand de faire porter l'étoile jaune aux Juifs.
Novembre
   /11
La chanson On ira pendre notre linge sur la ligne Siegfried de Ray Ventura est le tube musical du moment en France. La Ligne Siegfried est l'équivalent allemand de la Ligne Maginot française.
   /11
Le dissident de l'Allemagne nazie Hermann Rauschning, exilé en France depuis 1938, publie l'édition française de son livre Hitler m'a dit et passe aux actualités filmées pour le présenter.
04/11
Le Congrès américain vote la loi Cash and Carry qui autorise la vente sous conditions de matériel de guerre aux belligérants.
07/11
Le général Władysław Sikorski, le premier ministre du gouvernement polonais en exil, est également nommé au poste de commandant en chef des forces armées polonaises.
08/11
Munich : attentat manqué à l'explosif contre Hitler.
10/11
Mobilisation générale en Suisse.
13/11
Mobilisation générale en Finlande.
15/11
Dernière des six réunions du Conseil de défense de Reich, mis en place en septembre 1939, destiné à jouer le rôle de gouvernement collégial du Reich en guerre.
--   
Début de la bataille du sud de Guangxi (→ 30/11/1940).
22/11
Le gouvernement polonais en exil quitte Paris pour Angers.
24/11
Répression féroce de la Gestapo à la suite de l'insurrection étudiante de Prague. 120 étudiants sont fusillés. Déportation et prison pour nombre d'autres.
--   
Loi sur l’aménagement et la défense de l’industrie nationale.
30/11
Guerre d'Hiver (La Talvisota) (→ 13/05/1940). L'URSS attaque la Finlande par surprise, car cette dernière ne voulait pas lui céder des bases militaires.
Décembre
03/12
Les premiers pilotes polonais arrivent au Royaume-Uni.
04/12
Les Polonais créent l’Union de la lutte armée ZWZ qui remplace le Service pour la victoire de la Pologne SZP et qui est confiée au général Kazimierz Sosnkowski.
05/12
La France et le Royaume-Uni signent un accord de coopération économique.
07/12
L'Italie déclare à nouveau sa neutralité.
08/12
Début de la première présidence de Manuel Prado Ugarteche au Pérou.
09/12
Blocus des côtes finlandaises par la marine soviétique.
12/12
Envoi de matériels militaires par la France et le Royaume-Uni à destination de la Finlande.
13/12
Bataille de Rio de la Plata entre le cuirassé de poche allemand Admiral Graf von Spee et trois navires alliés.
14/12
L'URSS est exclue de la SDN suite à son attaque de la Finlande.
--   
La Russie est exclue de la Société des Nations à la suite de son attaque de la Finlande.
18/12
Les premières troupes canadiennes arrivent en Europe.
--   
Bataille de la baie de Heligoland.
19/12
Le cuirassé de poche allemand Admiral Graf von Spee se réfugie dans le port de Montevideo (Uruguay) où il se saborde.
22/12
Échec de l'attaque soviétique en Finlande.
--   
Bataille de Suomussalmi. Devant la résistance acharnée des Finlandais, la première offensive soviétique se solde par un échec.
Janvier
01/01
La conscription est étendue au Royaume-Uni : tous les hommes entre 20 et 27 ans sont maintenant mobilisables.
04/01
Le Gouvernement polonais en exil du général Sikorski signe avec le gouvernement Daladier un traité militaire prévoyant la création en France d'une armée de 80 000 hommes.
--   
Le parlement irlandais accorde les pleins pouvoirs à Éamon de Valera pour lutter contre le terrorisme.
08/01
Discours du Premier ministre du Japon Fumimaro Konoe qui popularise le slogan Hakkō ichiu.
--   
Début du rationnement au Royaume-Uni, notamment sur le beurre, le sucre et la charcuterie. La viande est rationnée à partir du 11 mars, la margarine en juillet.
10/01
Incident de Mechelen. Un avion allemand transportant les plans secrets d'invasion s'écrase en Belgique ce qui permet aux alliés de prendre connaissance du plan "fall gelb" et qui forcera Hitler à repousser l'invasion.
14/01
Mitsumasa Yonai devient premier ministre du Japon.
18/01
Le Danemark, la Norvège et la Suède affirment leur neutralité.
23/01
A Paris, ouverture du Conseil national de la République polonaise (Rada Narodowa Rzeczypospolitej Polskiej), un organisme législatif consultatif présidé par le compositeur Ignacy Jan Paderewski.
26/01
Les États-Unis résilient le traité de commerce et de navigation conclu avec l’Empire du Japon en 1911. Le Japon dépend alors des États-Unis pour 90 % de ses besoins en fer, 91 % de sa consommation de cuivre et 60 % de son alimentation en pétrole.
Février
05/02
Réunion à Paris du Conseil Suprême franco-britannique avec la participation de Winston Churchill.
--   
Découverte à Tanis, par le Pr. Montet, du caveau original du pharaon Aménémopé de la XXIe dynastie.
08/02
À Łódź, ouverture du premier ghetto sur les territoires polonais occupés par les Allemands.
11/02
Sous la pression des Soviétiques, les troupes finlandaises reculent dans la région de Summa.
--   
La Finlande repousse une offre de paix soviétique en échange de la Carélie.
12/02
L'URSS et l'Allemagne signent un accord commercial pour contrer le blocus maritime franco-britannique.
--   
Les Nazis commencent à déporter les Juifs allemands vers la Pologne.
16/02
Le premier Lord de l'Amirauté britannique Winston Churchill ordonne la mise hors de combat d'un navire allemand, l’Altmark, dans un fjord de Norvège. Piqué au vif, Hitler va prendre la décision d'envahir le pays scandinave, en dépit de sa neutralité.
--   
Incident de l'Altmark, qui servit de prétexte à Hitler pour envahir la Norvège.
18/02
Au Paraguay, le président José Félix Estigarribia abroge la Constitution de 1870 et impose une dictature.
22/02
Intronisation du nouveau dalaï-lama Tenzin Gyatso.
24/02
Mise au point du plan jaune (Fall Gelb) d’offensive sur le front de l’Ouest.
27/02
Découverte du carbone 14.
--   
L'armée finlandaise se replie avant la seconde offensive soviétique dirigée par le général Timochenko.
Mars
   /03
Formation d'un gouvernement chinois pro-japonais à Nankin, dirigé par Wang Jingwei.
05/03
Le Politburo décide le massacre de Katyń.
12/03
Signature du traité de Moscou entre la Finlande et l'Union soviétique. fin de la guerre d’Hiver et début de la Grande Trêve.
15/03
Première traversée secrète de l'océan Atlantique par le Queen Elizabeth.
18/03
Rencontre entre Mussolini et Adolf Hitler sur le col du Brenner. Mussolini s'entend avec Hitler pour que l'Italie entre en guerre « à un moment opportun ».
20/03
Le gouvernement Édouard Daladier démissionne, Paul Reynaud forme le suivant.
21/03
Paul Reynaud devient Président du Conseil de la France.
--   
Himmler décide la construction du camp d'Auschwitz.
22/03
Paul Reynaud est nommé président du Conseil et ministre des Affaires étrangères par le président français Albert Lebrun.
23/03
Résolution de Lahore. Muhammad Ali Jinnah, président de la Ligue musulmane demande la partition de l’Inde en deux États indépendants.
28/03
Le Premier ministre Nuri as-Said démissionne et le 31 mars entre dans un nouveau gouvernement dirigé par Rachid Ali en tant que ministre des Affaires étrangères. Il refuse de rompre les relations diplomatiques avec l’Italie en juin, marquant ainsi l’indépendance de l’Irak par rapport à la Grande-Bretagne. Après la défaite française, l’Irak cherche un accord avec l’Allemagne. Le mufti de Jérusalem, réfugié en Irak, entre en contact avec l’Axe en été. Berlin répond de manière vague.
--   
Le Conseil suprême interallié se réunit à Londres. Dans un communiqué commun, la France et le Royaume-Uni s’engagent à ne pas conclure d’armistice ou de paix séparée et de couper la route du fer suédois par le mouillage de mines dans les eaux territoriales norvégiennes ; l’opération est prévue pour le 8 avril.
30/03
Wang Jingwei, qui revendique la légitimité du Kuomintang, constitue à Nankin le Gouvernement national réorganisé de la République de Chine, qui collabore avec le Japon. Tchang Kaï-chek reçoit l’aide des Britanniques via la Birmanie.
Avril
05/04
Le NKVD commence à exécuter les prisonniers polonais des camps de Starobielsk, Kozielsk et Ostaszków.
07/04
L'aviation britannique mouille des mines dans les eaux norvégiennes, en particulier devant Narvik.
08/04
Le sous-marin polonais Orzeł coule le navire allemand Rio de Janeiro qui transportait des troupes allemandes vers la Norvège.
--   
La marine de guerre allemande trompe la vigilance de la Royal Navy et parvient à débarquer 10 000 hommes en Norvège.
09/04
Invasion du Danemark par les troupes allemandes et reddition du Danemark.
--   
Les principales villes norvégiennes sont sous le contrôle des Allemands.
--   
Les Alliés s'engagent à venir au secours de la Norvège.
10/04
Destruction d'une partie de la flotte allemande lors d'une attaque navale franco-britannique sur Narvik (Norvège) occupée par les troupes allemandes.
12/04
Paul Reynaud propose de relever le général Gamelin de son commandement. Édouard Daladier s'y oppose fermement.
13/04
Le président américain Roosevelt condamne l'invasion allemande du Danemark et de la Norvège.
--   
La Suède confirme sa neutralité.
14/04
Débarquement du corps expéditionnaire franco-britannique à Namsos (Norvège).
24/04
Le Comité olympique finlandais informe le CIO qu’il renonce à organiser les jeux prévus pour juillet 1940.
28/04
Débarquement d'un corps expéditionnaire français à Narvik.
Mai
01/05
Début de l'évacuation du corps expéditionnaire franco-britannique à Namsos. L'effort se concentre alors sur Narvik où les Français sont parvenus à prendre pied.
--   
Bataille de Zaoyang-Yichang (→ 12/06).
05/05
Le gouvernement norvégien en exil s'installe à Londres.
07/05
Signature du concordat entre le Portugal et le Vatican. L’influence de l’Église dans l’enseignement est renforcée. Reconnaissance du mariage religieux (le divorce reste possible pour les couples mariés civilement). Exemptions de service militaire pour les clercs, exemptions fiscales pour les revenus de l’Église, exemption de la censure préalable pour les publications catholiques (As Novidades, Radio-Renaissance). Les hôpitaux, asiles et hospices relèvent de l’Église.
08/05
Les Polonais de la Brigade autonome de chasseurs de Podhale débarquent sur l'île norvégienne de Hinnoy et se préparent à attaquer Narvik.
09/05
La conscription au Royaume-Uni est prolongée jusqu'à l'âge de 36 ans.
10/05
Offensive générale allemande à l'Ouest contre les Pays-Bas, la Belgique, le Luxembourg et la France : les Alliés la nommeront la bataille de France.
--   
L'élite des forces franco-britannique, stationné sur la frontière belge, reçoit l'ordre de se porter en avant, avec comme objectif (déjà illusoire !) d'organiser la défense le long de l'Escaut et de la Meuse.
--   
Winston Churchill devient Premier ministre, succédant à Arthur Neville Chamberlain, démissionnaire. Son programme : la guerre, rien que la guerre. Il promet aux Britanniques, dans un discours devenu célèbre « de la peine, du sang, de la sueur et des larmes ».
--   
Mobilisation générale en Suisse.
--   
L’arrivée de Churchill au pouvoir modifie la politique britannique en Palestine mandataire. Favorable à la cause sioniste, il est hostile au Livre Blanc de 1939. Mais Eden, au Foreign Office à partir du 22 décembre, défend la politique du gouvernement précédent. L’immigration juive est limitée comme les transferts de terres arabes. En revanche, aucun transfert de pouvoir n’est opéré en faveur des Arabes palestiniens. Les sionistes encouragent les Juifs de Palestine à s’enrôler dans l’armée britannique et organisent des réseaux d’immigration clandestine. Les Arabes qui s’engagent sont cantonnés à des tâches non-combattantes.
11/05
Le Luxembourg est occupé.
12/05
Les Allemands atteignent la Meuse française, et la franchissent.
13/05
Le gouvernement hollandais en exil s'installe à Londres.
--   
Débarquement franco-britannique à Narvik. La Légion Étrangère prend pied sur les hauteurs de Bjerkvik.
--   
Percée de Sedan des troupes blindées allemandes du général Guderian. Le général Rommel se distingue.
--   
Effondrement du front belge.
--   
Bataille de Monthermé entre forces françaises et allemandes.
--   
La reine Wilhelmine et le gouvernement des Pays-Bas arrivent à Londres.
14/05
Le front français est enfoncé à Sedan.
--   
La création des volontaires locaux de la défense (la Home Guard) est annoncée par Anthony Eden.
15/05
Capitulation de l'armée néerlandaise.
--   
Annexion d'Eupen par l'Allemagne.
--   
Après des combats acharnés, les Panzer Divisionen dépassent Sedan. Elles obliquent vers le nord-ouest, pour encercler les forces alliées engagées en Belgique, et au mépris du risque de se faire elles-mêmes encercler.
--   
Les Britanniques refusent de faire monter au front leurs meilleurs avions de chasse, les Spitfire. Les Britanniques estiment que cela ne renversera pas le cours des événements en France, alors que ces forces seront essentielles si la France est vaincue, ce qui paraît maintenant probable.
17/05
Le colonel Charles de Gaulle, tout récent commandant de la 4e division cuirassée, remporte à Montcornet un petit succès, mais, faute d'exploitation, il n'est significatif que de ce qui aurait pu se passer si...
--   
Les Allemands prennent Charleroi et Bruxelles.
18/05
Le général Władysław Sikorski met la première Division de grenadiers polonais à la disposition de l'armée française.
--   
Le général Philippe Pétain devient vice-président du Conseil.
20/05
Le général Maxime Weygand remplace le général Gamelin comme commandant en chef des armées françaises.
--   
Les Britanniques prennent la décision d'évacuer leurs troupes vers le Royaume-Uni (opération Dynamo).
21/05
Les villes d'Arras et d'Amiens sont prises. Les Allemands atteignent la Manche ; l'armée française est coupée en deux, ses meilleures unités encerclées en Belgique. Mais Hitler interdit aux Panzerdivisionen de compléter l'encerclement par la capture des ports et plages.
22/05
Début du siège de Boulogne-sur-Mer.
23/05
Dans le hameau de Paradis à Lestrem, 97 soldats anglais prisonniers sont massacrés à la mitrailleuse par les SS de la 4e compagnie du 1er bataillon du 2e régiment de la division Totenkopf sous le commandement de Fritz Knöchlein.
24/05
Début de l'Opération Alphabet (évacuation des troupes britanniques, françaises et polonaises du port de Narvik) qui se terminera le 8 juin.
25/05
Début de la bataille de la poche de Lille.
26/05
Début de l'opération Dynamo, l'évacuation alliée de Dunkerque vers le Royaume-Uni. Elle durera jusqu'au 3 juin, en dépit de la Luftwaffe qui ne parviendra pas à l'empêcher.
27/05
L’Allemagne Nazie et le Royaume de Roumanie signent un accord pétrolier prévoyant la livraison de trois millions de tonnes à un prix inférieur d’un tiers à ceux du marché mondial.
28/05
Capitulation de l'armée belge. le roi Léopold III de Belgique signe la capitulation sans condition de l’armée belge. La campagne des 18 jours est finie. Le gouvernement d’Hubert Pierlot, décide de poursuivre la lutte et se réfugie en France, puis à Londres le 22 octobre.
--   
Le gouvernement britannique décide d’accélérer la mise en place de la défense de Londres.
--   
Des troupes norvégiennes et polonaises repoussent les Allemands jusqu'à la frontière suédoise.
29/05
Les Alliés reprennent Narvik aux Allemands et détruisent les installations portuaires.
31/05
Le Corps expéditionnaire franco-polonais en Norvège reçoit l’ordre d’évacuer.
--   
Reddition de Lille défendue par le groupement du général Molinié.
--   
Les dernières Actualités françaises réalisées hors contrôle du (futur) occupant montrent un hommage à Paris à Charles Péguy, disparu le premier mois de la première Guerre mondiale.
Juin
01/06
Les Allemands rendent les honneurs aux défenseurs héroïques de Lille du général Molinié. Le général Waeger qui avait pris cette décision est limogé, le lendemain, par Hitler.
   /06
Le Syrien nationaliste Abd al-Rahman Shahbandar est assassiné. L’enquête fait porter les soupçons sur Jamil Mardam Bey. Devant les risques de répression, les principaux membres du Bloc national se réfugient en Irak. Seul Quwwatli reste en Syrie et entre en contact avec les représentants de l’Axe. Quand la France s’effondre en juin, le haut-commissaire français en Syrie Gabriel Puaux envisage de poursuivre la lutte. Les Britanniques imposent néanmoins un blocus sur la Syrie et le Liban et encouragent les premiers Français libres. Les envoyés de Vichy imposent une épuration des cadres soupçonnés de gaullisme. Puaux est rappelé en novembre et remplacé par le général Henri Dentz.
03/06
Fin de l'opération Dynamo : 224 686 Britanniques et 121 445 soldats français et belges ont été évacués vers le Royaume-Uni. La RAF assure un minimum de couverture aérienne pour cette opération et abat à cette occasion 140 appareils de la Luftwaffe. Les Britanniques ne perdent dans le même temps que 80 avions.
--   
Opération Paula de la Luftwaffe qui bombarde les environs de Paris, les aérodromes en particulier. 254 morts et 652 blessés à Paris.
04/06
À l'aube du 4 juin, les troupes allemandes entrent dans Dunkerque. Le drapeau à croix gammée est hissé sur le phare de la ville. Le reste des 12e DIM, 68e, 21e, 32e et 60e divisions d'infanterie et du 8e régiment de zouaves qui ont protégé l'évacuation jusqu'au dernier moment et n'ont pas pu embarquer, sont faits prisonniers sur la plage de Malo-les-Bains. En neuf jours, la Wehrmacht a capturé quelque 35 000 hommes et fait 18 000 morts.
05/06
Remaniement ministériel : le général de Gaulle est nommé sous-secrétaire d'État à la Guerre et à la Défense nationale. Il multiplie dès lors les navettes entre Londres et Paris pour tenter de décider les Britanniques à soutenir leur effort en France.
--   
Offensive allemande à partir de la Somme en direction de Rouen et de Soissons. À cette occasion, la chasse française abat 40 appareils allemands pour 15 avions perdus.
06/06
La ligne de défense française s'appuyant sur la Somme et sur l'Aisne ne peut tenir devant les panzer qui, ayant fini de « nettoyer » Dunkerque, renouvellent vers le sud leurs attaques « en pointe », là où des troupes françaises épuisées les attendent « en ligne ». La défaite française est maintenant inéluctable.
07/06
Les Britanniques acceptent de remplacer les pertes des trois escadrilles de chasse restées en France.
08/06
Appel désespéré du général Vuillemin pour obtenir un appui aérien des Britanniques ; sans succès.
--   
Transfert d'une escadrille britannique au Mans, puis arrivée en France dans l'après-midi de deux escadrilles supplémentaires. Les autorités britanniques rappellent à leurs alliés français que 12 escadrilles de chasse et 8 de bombardiers opèrent en France et sur la Manche à partir du Royaume-Uni.
--   
Fin de l'opération Alphabet (évacuation des troupes alliées de Norvège).
09/06
La ville de Rouen est occupée.
--   
Combat de Pont-de-l'Arche.
--   
Le roi Haakon VII de Norvège et le gouvernement Nygaardsvold partent en exil au Royaume-Uni.
10/06
L'Italie de Mussolini déclare la guerre à la France.
--   
Le gouvernement français quitte Paris pour Tours et ses environs.
--   
Capitulation de la Norvège.
--   
Les Polonais de la deuxième division de chasseurs sont mis à la disposition de l'armée française.
--   
Début de la campagne d’Afrique de l’Est par les Britanniques contre les Italiens à laquelle vont concourir les Belges et les Sud-africains.
11/06
Attaqué par l'aviation allemande, le cargo Niobé coule non loin du Havre, faisant au moins 800 victimes.
--   
Avant-dernière réunion du Conseil suprême interallié à Breteau dans le Loiret, dite conférence de Briare. Churchill exhorte les dirigeants français à continuer la guerre.
--   
Intervention militaire de l’Italie contre l’Égypte. Le Premier ministre Ali Mahir Pacha refuse de déclarer la guerre aux forces de l’Axe et se borne à faire voter le 12 juin par les assemblées égyptiennes la rupture des relations diplomatiques avec Rome mais refusent d’engager des troupes contre l’Italie.
12/06
Weygand ordonne le repli général face à la ruée allemande sur Paris.
--   
50 000 soldats alliés encerclés à Saint-Valery-en-Caux doivent se rendre faute de munitions, après s'être battus pendant deux jours pour tenter de protéger des embarquements, sous le feu de Rommel qui leur a coupé la route de la Seine.
--   
Signature d’un pacte de non-agression entre la France et la Thaïlande ; après la défaite de la France (Armistice du 22 juin), il n’est pas ratifié par le gouvernement Phibun.
--   
Le prince Fumimaro Konoye devient premier ministre du Japon.
--   
Après la défaite française, Franco renonce à la neutralité pour placer l’Espagne dans la non-belligérance.
13/06
Paris, vidée de ses habitants, est déclarée « ville ouverte ». Tout combat y est interdit. Cet interdit ne concerne que Paris intramuros, et le harcèlement des troupes allemandes se poursuit en banlieue, malgré les protestations des autorités allemandes.
--   
La rumeur court à Bordeaux que Paris est aux mains des communistes. Georges Mandel, ministre de l'Intérieur, se fend même d'un appel téléphonique à ce sujet au préfet de police de Paris, Langeron, resté en poste dans la capitale. Ce dernier dément évidemment la rumeur.
14/06
Opération Vado par la marine française contre les ports de Gênes et de Savone en Italie.
--   
Les Allemands entrent dans Paris ; la ligne de progression allemande va de Provins à Rambouillet en passant par Corbeil, nettement au sud de Paris.
--   
Signature d'un cessez-le-feu autour de Paris, sous menace de bombardement de la capitale.
--   
Confiscation de tous les drapeaux français au fronton des édifices, immédiatement remplacés par des drapeaux à croix gammée. Même les drapeaux historiques des Invalides sont saisis.
--   
Après une protestation des conseillers municipaux de Paris, le drapeau géant à croix gammée qui flottait depuis le matin sous l'Arc de Triomphe est retiré dans la soirée.
--   
Aucune parution de journaux à Paris. Pour informer les quelques Parisiens encore présents en ville, des voitures diffusent des messages par haut-parleur. Le message commence ainsi : « Les troupes allemandes occupent Paris ».
--   
Paris se met à l'heure de Berlin.
--   
Premier défilé de troupes allemandes sur l'avenue des Champs-Élysées. C'est un rituel qui sera désormais quotidien afin de bien rappeler aux Parisiens qu'ils sont occupés.
--   
Suicide du neurochirurgien parisien Thierry de Martel qui préfère la mort à l'occupation. Le cas n'est pas isolé à Paris.
--   
Le gouvernement français s'installe à Bordeaux.
--   
Le gouvernement polonais quitte Angers.
--   
L’Union soviétique lance un ultimatum à la Lituanie, exigeant la démission de son gouvernement. Il est suivi par des ultimatums similaires adressés à l’Estonie et à la Lettonie le 16 juin.
15/06
À cette date, 83 000 soldats des forces armées polonaises sont présents sous les armes en France.
--   
De Gaulle est à Rennes pour voir l'éventualité d'un « réduit breton » qui avait été évoqué pendant la conférence de Briare. S'embarque dans la soirée pour l'Angleterre à bord du contre-torpilleur Milan.
16/06
Rencontre à Londres entre Churchill et de Gaulle et discussion du projet d'union entre la Grande-Bretagne et la France : l'Union franco-britannique. De Gaulle rentre dans la journée à Bordeaux présenter ce projet au gouvernement français mais ne suscite pas l'adhésion.
--   
En France, Philippe Pétain devient président du Conseil après la démission de Paul Reynaud dans la soirée et forme un nouveau gouvernement.
--   
Le général de Gaulle, en mission à Londres, dicte à Paul Reynaud, au téléphone, le texte de la proposition de Jean Monnet de fusion de la France et du Royaume-Uni, l’Union franco-britannique.
17/06
Des troupes de l'armée allemande franchissent la Loire, d'autres atteignent la frontière suisse.
--   
3 avions allemands bombardent la gare de triage de Rennes où stationnaient côte à côte un train de munitions et des trains de militaires britanniques et français : bilan près d'un millier de tués.
--   
La ligne Maginot est prise à revers.
--   
De Bordeaux, le maréchal Pétain lance un appel à la radio afin de « cesser le combat ». Cet appel est évidemment largement relayé par les Allemands. « C'est le c½ur serré que je vous dis aujourd'hui qu'il faut cesser le combat ».
--   
En dépit de l'alliance entre l'Union soviétique et l'Allemagne nazie, Charles Tillon, chargé de réorganiser le parti communiste dans le Sud-Ouest, lance un appel à la résistance contre « le fascisme hitlérien » : « […] Mais le peuple français ne veut pas de l'esclavage, de la misère et du fascisme, pas plus qu'il n'a voulu la guerre des capitalistes. Il est le nombre, uni, il sera la force… - Pour un gouvernement populaire, libérant les travailleurs, rétablissant la légalité du Parti communiste, luttant contre le fascisme hitlérien. Peuple des usines, des champs, des magasins et des bureaux, commerçants, artisans et intellectuels, soldats, marins et aviateurs encore sous les armes, unissez-vous dans l'action. ».
--   
Dans l'après-midi le General de Gaulle qui s'oppose à l’armistice embarque dans un avion britannique pour Londres. Il est reçu par Winston Churchill.
--   
Le président polonais Władysław Raczkiewicz et le commandant en chef Władysław Sikorski prennent la décision de transférer au Royaume-Uni ce qui peut être sauvé de l'armée polonaise en France.
--   
Le paquebot Lancastria est coulé à Saint-Nazaire par l'aviation allemande, faisant des milliers de victimes dont un grand nombre furent identifiées.
--   
Les Allemands mettent en place un blocus total du Royaume-Uni.
18/06
En réplique à l'appel de Pétain qui appelle à la fin des combats, le général de Gaulle lance son appel du 18 Juin, acte fondateur de la France libre.
--   
L'Estonie, la Lettonie et la Lituanie sont occupées par l'URSS.
--   
La version imprimée de l'appel de Pétain est modifiée : « C'est d'un c½ur serré que je vous dis qu'il faut tenter de cesser le combat », car la formulation orale a complètement désorienté les combattants, alors que l'armistice est encore loin d'être signé.
--   
Hitler rencontre Mussolini à Munich pour discuter des termes de l'armistice après la reddition française ; les troupes italiennes n'ont pas dépassé Menton.
--   
Discours de Winston Churchill à la Chambre des communes.
--   
A Bordeaux, le gouvernement belge en exil nomme le ministre des colonies Albert de Vleeschauwer administrateur colonial avec pleins pouvoirs et le gouverneur général Pierre Ryckmans, gouverneur général du Congo belge, met la colonie à la disposition des Alliés. Après la reddition de l’armée belge en Belgique (28 mai), les troupes du Congo belge, qui ne sont pas concernées, vont pouvoir continuer le combat aux côtés des Britanniques.
19/06
Alors que la France se prépare à capituler, le général Władysław Sikorski donne l'ordre aux Polonais de ne pas se rendre et de fuir vers la Suisse, vers le Royaume-Uni ou vers l'Afrique.
--   
Le général de Gaulle demande à l'Empire français de poursuivre le combat aux côtés du Royaume-Uni.
20/06
Dans un nouveau discours radiodiffusé de Bordeaux, le maréchal Pétain annonce les tractations en vue de l'armistice. Il en détaille les motifs, ainsi que les leçons que, selon lui, il faudra en tirer. Il y fustige « l'esprit de jouissance » : « […] Depuis la victoire [de 1918], l'esprit de jouissance l'a emporté sur l'esprit de sacrifice. On a revendiqué plus qu'on a servi. On a voulu épargner l'effort ; on rencontre aujourd'hui le malheur. ».
--   
Début de l'offensive italienne à la frontière française facilement repoussée par une armée française des Alpes pourtant en infériorité numérique.
--   
Entrée en vigueur de l'ordonnance allemande régissant les devoirs des Français occupés.
--   
Bombardement allemand sur Bordeaux.
21/06
Les négociations franco-allemandes d'armistice commencent.
--   
Introduction de la conscription, uniquement pour la défense du territoire canadien.
--   
Le général de Gaulle, en mission à Londres, dicte à Paul Reynaud, au téléphone, le texte de la proposition de Jean Monnet de fusion de la France et du Royaume-Uni, l’Union franco-britannique.
--   
Un décret royal transforme le Front de la Renaissance Nationale en Parti de la Nation « parti unique et totalitaire ».
22/06
Après avoir été approuvé par le Conseil des ministres et le président de la République, l'armistice franco-allemand est signé dans le wagon de l'Armistice de la clairière de Rethondes (le même wagon où fut signée la fin de la Première Guerre mondiale), en forêt de Compiègne, la délégation française était menée par le général Charles Huntziger et celle de l'Allemagne nazie par le général Wilhelm Keitel, l'armistice fut signé à 18 h 50.
--   
1 500 000 soldats français sont prisonniers en Allemagne.
--   
Les actualités anglaises diffusent un nouvel appel du général de Gaulle.
23/06
Hitler visite Paris. Il arrive à 5 h 0 du matin à l'aérodrome du Bourget ; trois heures et demie plus tard, il était déjà reparti. Pas de liesse viennoise.
--   
Le roi de Roumanie Carol II constitue un cabinet pro-allemand dont le nouveau chef de la Garde de fer, Horia Sima, est membre.
24/06
Signature de l'armistice franco-italien.
--   
L'armistice avec l'Allemagne entre en application à 19h00, celui avec l'Italie à minuit.
--   
Le gouvernement polonais en exil s'installe à Londres.
25/06
Le président de la Confédération suisse, Marcel Pilet-Golaz, prononce un discours radiophonique. Controversé, on l'a ensuite accusé de sympathie envers l'Allemagne.
--   
Décret du gouvernement de Vichy réunissant l’AEF, l’AOF et les protectorats du Togo et du Cameroun dans un haut-commissariat à l’Afrique française confié au gouverneur général de l’AEF Pierre Boisson, qui prend ses fonctions à Dakar le 23 juillet. Après la capitulation de la France, les administrateurs de l’Afrique prennent le parti de suivre le gouvernement Pétain en dépit des démarches du général de Gaulle.
27/06
L’Union soviétique, en accord avec l’Allemagne, occupe la Bessarabie et le nord de la Bucovine, parties de la Roumanie et de l'Ukraine.
28/06
Le général de Gaulle est reconnu par les Britanniques comme le chef de la France libre.
--   
Le maréchal Goering dîne au Maxim's à Paris.
--   
Les Britanniques obtiennent la démission d’Ali Mahir.
29/06
Le gouvernement français rejoint la « zone libre » et s'installe provisoirement à Clermont-Ferrand.
30/06
L'Allemagne envahit les îles Anglo-Normandes.
--   
Le général Władysław Sikorski dissout le commandement de la ZWZ, Union de la lutte armée qui se trouvait en France et donne l’ordre de créer un commandement pour la ZWZ en Pologne ; le colonel Stefan Rowecki dit Grot (fer de flèche), est nommé à la tête de la ZWZ.
Juillet
01/07
Le gouvernement français se déplace à Vichy.
--   
Début de l’Opération Catapult, lancée par Churchill pour s’assurer que la flotte française ne tombe pas aux mains de l’Allemagne. Les navires français réfugiés dans les ports britanniques sont saisis, le reste de la flotte est neutralisé.
02/07
Hitler ordonne la préparation des plans pour l'invasion du Royaume-Uni, nom de code opération Otarie.
--   
Les Polonais de la Brigade des chasseurs des Carpates, que le gouvernement de Vichy veut désarmer en Syrie, passent en Palestine.
03/07
La Royal Navy attaque à Mers-el-Kébir près d'Oran la flotte française : 1 297 marins sont tués, l'escadre d'Alexandrie est neutralisée et tous les navires français ayant trouvé refuge dans les ports britanniques sont « saisis » par la Royal Navy.
--   
Rupture des relations diplomatiques entre le gouvernement de Vichy et le gouvernement britannique.
04/07
Les Italiens d’Éthiopie s’emparent de Kassala et Gallabat à la frontière du Soudan anglo-égyptien.
--   
Rupture des relations diplomatiques entre la France de Vichy et la Grande-Bretagne.
--   
Le roi Carol II de Roumanie constitue un cabinet pro-allemand présidé par Ion Gigurtu dont le nouveau chef de la Garde de fer, Horia Sima, est membre. La Roumanie aligne sa politique intérieure sur celle des puissances de l’Axe.
06/07
Nouvelle attaque britannique sur Mers-el-Kébir. Cible principale de cette seconde attaque aérienne, le cuirassé Dunkerque, déjà endommagé par la première attaque trois jours plus tôt.
08/07
Attaque britannique sur le cuirassé français Richelieu en rade de Dakar.
--   
Accords de transit germano-suédois. Malgré sa neutralité, la Suède est contrainte d’accepter le passage de trains de permissionnaires allemands et de matériel militaire sur son territoire.
09/07
Bataille de Punta Stilo au large de la Calabre, premier affrontement en Méditerranée entre les flottes italiennes et britanniques.
--   
Création du Gouvernement provisoire tchécoslovaque, reconnu par le gouvernement britannique le 18 juillet. Le Comité central de la Résistance intérieure tchèque formé au début l’année entre en contact avec Londres, où Edvard Bene¨ reprend le titre de président et forme un gouvernement en exil avec Jan Masaryk et Mgr Sramek.
10/07
La Chambre des députés et le Sénat donnent les pouvoirs constituants à Philippe Pétain, le président de la République Albert Lebrun se trouve ainsi « démissionné » d'office. C'est la fin de la Troisième République.
--   
Rédaction par le dirigeant communiste français Jacques Duclos du texte connu sous le nom d'« Appel du 10 juillet 1940 » qui sera diffusé à partir du mois d'août.
--   
Promulgation d’une constitution corporatiste au Paraguay.
11/07
Philippe Pétain qui prend le titre de chef de l'État français annonce via la radio qu'il compte mener de grandes réformes.
12/07
Publication en France du premier numéro de l'hebdomadaire antisémite Au Pilori.
14/07
Fondation du mouvement de résistance parisien Les Amis d'Alain Fournier.
15/07
Des avions italiens bombardent la raffinerie et les installations portuaires de Haïfa.
--   
Echec de l’opération Ambassador, raid des commandos britanniques sur l’île de Guernesey occupée par les Allemands.
16/07
L’homme politique islamiste syrien Abd ar-Rahman Chahbandar est assassiné à Damas. L’enquête fait porter les soupçons sur Jamil Mardam Bey et Lutfi al-Haffar. Devant les risques de répression, les principaux membres du Bloc national se réfugient en Irak. Seul Quwwatli reste en Syrie et entre en contact avec les représentants de l’Axe. Quand la France s’effondre en juin, le haut-commissaire français en Syrie Gabriel Puaux envisage de poursuivre la lutte. Les Britanniques imposent néanmoins un blocus sur la Syrie et le Liban et encouragent les premiers Français libres. Les envoyés de Vichy imposent une épuration des cadres soupçonnés de gaullisme. Puaux est rappelé en novembre et remplacé par le général Henri Dentz.
17/07
Parachutage du premier espion de la France libre en zone occupée.
19/07
Vote par le Congrès des États-Unis du Two-Ocean Navy Act pour renforcer considérablement la marine américaine.
--   
Bataille du cap Spada au large de la Crète.
20/07
La Roumanie et le Danemark quittent la Société des Nations.
21/07
Le gouvernement tchèque en exil s'installe à Londres.
--   
Hitler propose la paix au gouvernement britannique.
--   
Les Nouvelles-Hébrides se rallient à la France libre.
--   
Conférence des ministres des Affaires étrangères des États américains réunie à La Havane (→ 31/07). Après la défaite de la France et des Pays-Bas en juin, pour maintenir la neutralité adoptée à la conférence de Panama dès septembre-octobre 1939, les colonies européennes du continent américain sont placées sous la tutelle des États américains pour éviter qu’elles ne tombent sous contrôle allemand.
--   
Le dictateur José Estigarribia meurt dans un accident d’avion et est remplacé par le ministre de la guerre, le général Higinio Morínigo qui assume tous les pouvoirs pendant toute la durée de la guerre, avec l’appui du Brésil et des États-Unis qui veulent éloigner le Paraguay de l’influence de l’Argentine restée neutre.
22/07
Un décret du régime de Vichy retire la nationalité française aux Juifs immigrés installés en France et naturalisés après 1927.
24/07
L'Alsace et une partie de la Lorraine sont annexées au IIIe Reich.
25/07
Les femmes et les enfants reçoivent l'ordre d'évacuer Gibraltar.
--   
Bombardement des bases britanniques de Palestine par l'aviation italienne.
--   
Le général Henri Guisan, commandant en chef des forces armées suisses prononce un discours historique, le Rapport du Grütli (ou Rütli) devant 300 haut-gradés de l’armée suisse. Il organise la défense du pays et annonce sa volonté de résistance, tant morale que militaire en cas d’invasion par l’Allemagne.
29/07
Hitler organise une conférence secrète au Berghof (→ 31/07) ayant pour trait la planification de l'invasion de l'URSS.
Août
01/08
Une directive d’Hitler demande de mener une guerre aérienne intense contre le Royaume-Uni.
--   
Début du mouvement de résistance français Combat.
02/08
Le général de Gaulle est condamné à mort par contumace par le tribunal militaire de la 13e région militaire française siégeant à Clermont-Ferrand.
--   
Rationnements sévères en France et en Belgique.
--   
Ultimatum japonais à l'amiral Decoux, gouverneur français d'Indochine.
03/08
L'Estonie et la Lituanie deviennent des Républiques soviétiques.
04/08
Les forces italiennes envahissent la Somalie britannique.
05/08
Władysław Sikorski et Winston Churchill signent un accord pour la reconstruction d’une armée polonaise au Royaume-Uni.
06/08
La Lettonie devient une République soviétique.
07/08
Accord entre De Gaulle et Churchill sur l'organisation des forces de la France libre. Un pacte est alors scellé entre Churchill et De Gaulle. Par l'accord des Chequers : le Royaume-Uni s'engage à sauvegarder « l'intégrité de toutes les possessions françaises et à la restauration intégrale de l'indépendance et de la grandeur de la France ».
08/08
Arrestation de Léon Blum, Édouard Daladier, du général Gamelin et de Georges Mandel jugés responsables de la défaite de la France.
12/08
Premières attaques aériennes de l'Angleterre par la Luftwaffe, prélude au débarquement allemand prévu pour le 17 septembre 1940.
13/08
Pétain annonce aux Français le début de la Révolution nationale.
15/08
Le croiseur grec Elli est torpillé par un sous-marin non identifié (italien) dans le port de Tinos, au moment du grand pèlerinage annuel. C’est le prélude à l’attaque italienne.
16/08
Intensification des attaques aériennes allemandes sur le Royaume-Uni.
18/08
Signature d'un traité de défense mutuelle entre le Canada et les États-Unis.
19/08
Les Italiens prennent Berbera, capitale de la Somalie britannique.
20/08
Léon Trotski est assassiné (avec un pic à glace) par Mercader dans sa maison de Coyoacán (près de Mexico), sur ordre du leader soviétique Staline.
--   
Offensive des cent régiments (→ 05/12). Victoire des troupes communistes chinoises sur les Japonais dans le nord de la Chine.
--   
Première déportation en France. 927 civils espagnols sont envoyés d’Angoulême vers Mauthausen. La plupart des hommes mourront, les femmes et les enfants seront livrés à Franco.
24/08
Premier bombardement sur Londres.
26/08
Premier bombardement sur Berlin par la Royal Air Force.
--   
Le Tchad rallie la France libre du Général de Gaulle.
27/08
Le Cameroun rallie la France libre du général de Gaulle.
28/08
Se fondant sur l'article 19 de l'armistice, les nazis réclament la livraison des Allemands internés dans les camps de la zone libre.
--   
Rébellion à Brazzaville et ralliement du Congo français à la France libre du général de Gaulle.
29/08
Création de la Légion française des combattants (LFC), organisation vichyste d'anciens combattants.
--   
L'Oubangui-Chari rallie la France libre du général de Gaulle et complète l'Afrique française libre.
30/08
A la suite du second arbitrage de Vienne, sous la pression de l’Allemagne et de l’Italie, la Roumanie est contrainte de céder la Transylvanie à la Hongrie.
Septembre
02/09
Tahiti rallie la France libre du Général de Gaulle.
03/09
L'Opération Seelöwe (Otarie ou Lion de mer en allemand), organisant l'invasion du Royaume-Uni, est fixée au 21 septembre.
--   
Première livraison de destroyers américains à la Royal Navy.
04/09
Le général Ion Antonescu devient Premier ministre du Royaume de Roumanie.
06/09
Les Établissements français de l'Inde rallient la France libre du général de Gaulle.
--   
Le canal français de la BBC à Londres lance le fameux slogan « Radio-Paris ment, Radio-Paris ment, Radio-Paris est allemand » sur l'air de la Cucaracha.
07/09
Début du Blitz sur Londres.
--   
Weygand est nommé délégué du gouvernement de Vichy pour l'Afrique française.
--   
La Dobroudja du Sud est rendue à la Bulgarie à la suite des accords de Craiova. Ces pertes de territoires suscitent la colère de la population roumaine et provoquent l’abdication du roi Carol II en faveur de son fils, Michel, sous la pression du général Ion Antonescu, partisan de l’Allemagne.
--   
La mission Tizard, une mission scientifique britannique venue aux États-Unis pour jeter les bases d’une coopération scientifique dans le domaine de la recherche militaire, présente à Washington le magnétron à cavité.
09/09
Bombardement de Tel-Aviv par l’aviation italienne.
10/09
L'Opération Seelöwe est remise au 24 septembre.
13/09
Début de l'offensive italienne contre l’Égypte.
14/09
L'Opération Seelöwe est remise au 27 septembre, le dernier jour du mois avec des marées appropriées pour l'invasion.
--   
Première mission de bombardement menée par l’aviation polonaise à partir du Royaume-Uni : les escadrilles 300 et 301 participent au bombardement du port de Boulogne.
--   
Des émeutes populaires tournent au massacre en Roumanie. Ion Antonescu institue une dictature. Il prend la fonction de Conducător (Guide de l’État) et proclame la Roumanie « État national-légionnaire ». La Garde de fer prend le nom de « Mouvement légionnaire » et son chef Horia Sima devient vice-président du gouvernement.
15/09
L’aviation allemande bombarde Londres et Southampton ; grande bataille aérienne au-dessus de Londres et dans le Sud de l’Angleterre. 500 avions allemands sur Londres.
17/09
L'Opération Seelöwe remise jusqu'à nouvel ordre par Hitler (sine die).
--   
Encouragé et soutenu par le Japon, le gouvernement Phibun demande à la France de Vichy les territoires de la rive droite du Mékong qui lui avaient été cédés en 1893 et au cours des années suivantes. En décembre, Phibun lance une offensive et occupe les territoires de Paklay et de Bassac, sur la rive droite du Mékong au Laos.
19/09
La Nouvelle-Calédonie rallie la France libre du général de Gaulle.
22/09
Accord entre Vichy et le Japon sur le Tonkin.
23/09
Arrivée du général de Gaulle en rade de Dakar avec une flotte franco-britannique.
25/09
Malgré le bombardement naval de Dakar, le général Boisson refuse de se rallier au général de Gaulle.
--   
Premier tract du groupe du musée de l'Homme, groupe de résistants parisiens.
26/09
À la suite des accords franco-japonais du 22, débarquement des troupes japonaises au Tonkin.
27/09
Pacte tripartite entre l’Allemagne, le Japon et l’Italie.
29/09
Constitution d’un groupe de résistants catholiques à Lyon sous la houlette de Emmanuel Mounier.
Octobre
   /10
Parution des premiers numéros des journaux de la résistance français tels Pantagruel, L'Université Libre, Notre Droit, Libre France, La Révolution française, En Captivité, L'Homme Libre, notamment.
02/10
Création du ghetto de Varsovie qui contient essentiellement des Juifs et des Tsiganes ainsi que des non-juifs.
03/10
Loi du maréchal Pétain et de Pierre Laval sur le "statut des juifs", qui les exclut de l'administration et leur interdit de nombreuses professions.
05/10
Arrestation par la police parisienne de 300 communistes.
07/10
À la demande du maréchal Ion Antonescu devenu chef de l’État roumain après l’abdication du roi Carol II, Hitler envoie aux Roumains des unités de l’armée de terre et de l’aviation avec mission d’organiser l'armée roumaine.
--   
L’évacuation des soldats polonais internés en Roumanie est arrêtée.
11/10
Réunion du comité exécutif du Congrès à Wardha. Gandhi déclenche un programme de désobéissance civile limitée : seuls des volontaires désignés doivent prendre part au satyâgraha.
12/10
Victoire navale britannique sur la marine italienne au large de Malte.
15/10
Naissance du futur réseau de résistance français Alliance.
--   
Première du film Le Dictateur, de et avec Charlie Chaplin.
--   
Lluís Companys, ancien président de la généralité de Catalogne, extradé de France par les nazis, est exécuté au château de Montjuïc.
18/10
Publication au Journal Officiel français du « Statut des Juifs ».
22/10
Entrevue entre Hitler et Laval.
24/10
Entrevue de Montoire entre Pétain et Hitler.
--   
Rencontre Pétain-Hitler à Montoire.
27/10
Charles de Gaulle institue un Conseil de défense de l’Empire chargé de la conduite générale de la guerre en vue de la libération23. Brazzaville devient la capitale de la « France libre ».
--   
Charles de Gaulle crée le conseil de défense de l'Empire.
28/10
L'Italie pose un ultimatum à la Grèce - Metaxas, le Premier ministre grec, répond avec le simple mot « Okhi ! » (« Non ! »).
--   
Les forces italiennes envahissent la Grèce.
30/10
Pétain annonce la collaboration de la France avec l'Allemagne. : « J'entre aujourd'hui dans la voie de la collaboration ».
31/10
Fin de la bataille d'Angleterre au sens des engagements aériens (les Allemands ont perdu 1 733 avions, le Royaume-Uni 915) ; le Blitz se poursuit sur les villes anglaises.
Novembre
01/11
Des commandos britanniques en provenance d’Alexandrie débarquent en Crète pour appuyer les Grecs contre l’Italie.
10/11
Les Forces Françaises Libres entrent dans Libreville.
11/11
Destruction de la moitié de la flotte italienne par les bombardiers du HMS Illustrious : trois cuirassés, deux croiseurs et de nombreux navires secondaires sont détruits.
--   
Commémoration de la victoire du 11 novembre 1918 : manifestation étudiante contre l'occupant sur les Champs-Élysées.
--   
Bataille de Tarente (→ 12/11).
12/11
Les Forces françaises libres concluent la campagne du Gabon et se rendent maître du territoire, finissant ainsi d’achever le ralliement de l’Afrique équatoriale française au général de Gaulle.
13/11
Rencontre entre Adolf Hitler et Francisco Franco à Hendaye. Le Caudillo refuse qu'une expédition allemande ne traverse l'Espagne pour prendre le rocher de Gibraltar.
14/11
Raids aériens allemands sur Coventry.
15/11
Environ 450 000 Juifs sont emmurés dans le ghetto de Varsovie.
20/11
La Hongrie et la Roumanie adhèrent au pacte tripartite.
25/11
Publication du premier numéro du journal résistant français Liberté de François de Menthon.
27/11
L’historien Nicolae Iorga, ancien ministre, est mis à mort dans la forêt de Strejnicu124. L’opinion publique est choquée et Antonescu fait connaître sa désapprobation. Le même jour les légionnaires massacrent 63 détenus de la prison de Jilava, ministres, préfets et généraux qui en 1939 avaient sévi contre la Garde de fer.
--   
Bataille du cap Teulada.
Décembre
01/12
Manuel Ávila Camacho (PRM) élu président de la République du Mexique dans des élections contestés le 7 juillet contre le candidat du PAN, Juan Andreu Almazán, prend ses fonctions.
--   
Christian Pineau fait paraître Libération Nord.
03/12
Création de la Délégation en Pologne du gouvernement en exil avec Cyryl Ratajski à sa tête.
04/12
Au Royaume-Uni est décrétée la mobilisation des femmes.
09/12
En Afrique du Nord, début d’une contre-offensive britannique dirigée par le général Archibald Wavell.
11/12
La Grèce envahit l’Albanie contrôlée par l’Italie.
12/12
Félix Éboué, un Antillais, devient le premier gouverneur général noir de l’Afrique-Équatoriale française. Il recommande aux administrateurs coloniaux d’accorder davantage de responsabilités aux chefs coutumiers et de leur témoigner plus de respect. Il limite le travail forcé, crée un statut pour les « notables évolués » (exemption de travail obligatoire, avantages fiscaux, etc.), attribue à des Africains certains postes administratifs jusque-là réservés aux Européens et érige plusieurs villes africaines (Fort-Lamy, Libreville et Bacongo, un quartier de Brazzaville) au statut de « communes ».
13/12
Pierre Laval est renvoyé.
--   
Hitler signe des directives pour préparer l’opération Marita, (attaquer la Grèce et la Yougoslavie à partir de bases situées en Bulgarie).
15/12
Le groupe du musée de l'Homme publie le premier numéro du journal Résistance.
18/12
Les négociations sur un axe Berlin-Moscou ayant tourné court le 25 novembre, Hitler signe la directive de guerre N°21, signifiant à l'OKH de préparer l'armée pour une invasion de l'URSS alors annoncée le 15 mai 1941 ; ultrasecrète, la directive n'est diffusée qu'à la hiérarchie militaire de premier plan de la Heer. Le plan de l'invasion recevra ensuite le code d’opération Barbarossa.
22/12
Anthony Eden prend le portefeuille des Affaires étrangères et succède à lord Halifax, nommé ambassadeur à Washington.
--   
Christmas Blitz (→ 24/12) ; une série de bombardement nocturnes de la ville de Manchester et de ses environs fait 680 morts et plus 2 360 blessés.
23/12
Dissolution des organisations communistes sur ordre de Tchang Kaï-chek, qui rompt l’accord entre le Guomindang et le Parti communiste chinois du 22 septembre 1937.
Janvier
   /01
Publication du premier numéro des journaux de la résistance française Valmy et Libération.
   /01
Guerre franco-thaïlandaise, Les troupes thaïlandaises entrent au Cambodge.
02/01
La 12e armée allemande commence à se concentrer en Roumanie.
--   
Apparition du meilleur ami de Tintin, le capitaine Haddock, dans un épisode du Crabe aux pinces d'or.
03/01
Réouverture de l’université de Paris fermée à la suite des troubles du 11 novembre 1940.
05/01
Arrivée à Vichy de l’ambassadeur des USA en France, l’amiral Leahy.
09/01
Hitler décide d’envoyer un corps blindé en Libye (Afrika Korps).
--   
Combat naval entre le Royaume-Uni et l'Italie dans le détroit de Sicile.
17/01
La division française d’Extrême-Orient coule une bonne part de la flotte thaïlandaise au large de l'île de Koh Chang.
19/01
Offensive anglaise en Cyrénaique.
20/01
Haïlé Sélassié entre en Éthiopie à partir du Soudan avec le concours des Alliés commandés par Orde Wingate.
21/01
Prise de Tobrouk par les troupes britanniques et australiennes.
--   
Pour protester contre le ministre de l’intérieur roumain, jugé trop faible, les légionnaires occupent les casernes et les postes de police de Bucarest. Ils torturent et massacrent plus de 350 personnalités, dont de nombreux Juifs.
22/01
Les Alliés prennent Tobrouk .
--   
Démantèlement du groupe du musée de l'Homme. Henri Frenay renforce le Mouvement de Libération nationale (MLN).
--   
Le différend entre la France de Vichy et la Thaïlande est résolu avec la médiation du Japon.
--   
Le Conducator Ion Antonescu donne l’ordre à l’armée d’entrer en action avec l’aide de la Wehrmacht. Les légionnaires sont massacrés. Horia Sima et quelques survivants se réfugient en Allemagne. Le 23 janvier, l'insurrection est réprimée.
Février
01/02
Fondation du RNP (Rassemblement national populaire) par Eugène Deloncle et Marcel Déat, transfuge du parti socialiste.
--   
Dans le royaume d'Irak, les Britanniques obtiennent le renvoi de Rashid Ali al-Kaylani par le régent, remplacé par Taha al-Hashimi. Ce dernier tente de réduire l’influence des nationalistes arabes dans l’armée mais est renversé.
--   
Démission de Pierre-Étienne Flandin, remplacé comme vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères par l’amiral François Darlan, que le maréchal Pétain désignera le lendemain comme son dauphin.
07/02
Prise de Benghazi. La Cyrénaïque passe sous contrôle britannique.
11/02
Aincidents à Amsterdam après les premières déportations de Juifs par l'occupant allemand (→ 22/02).
12/02
Le général Erwin Rommel nommé à la tête des forces allemandes en Afrique du Nord (Afrika Korps), débarque à Tunis.
--   
Rencontre entre Pétain et Franco à Montpellier, lors du retour de ce dernier d'un déplacement en Italie.
--   
Le général Joukov devient chef d’état-major de l’Armée rouge.
14/02
Rommel débarque à Tripoli.
--   
L’État national-légionnaire est supprimé et la Roumanie devient un régime autoritaire nationaliste et collaborant avec le Reich d'Hitler.
16/02
Sur la proposition de la SNCF, le gouvernement de Vichy prend un décret qui généralise à tout le territoire l'heure allemande, mesure qui explique que la France a toujours aujourd'hui une heure de décalage horaire avec l'Angleterre.
19/02
Création de la Deutsches Afrikakorps dirigée par Rommel et formée après la décision d'envoyer un corps expéditionnaire en Libye italienne pour soutenir les troupes de Mussolini.
25/02
Grève générale aux Pays-Bas occupés contre la persécution des Juifs.
--   
Mogadiscio, en Somalie italienne est pris par des forces britanniques.
26/02
Grève générale à Amsterdam contre la déportation des Juifs.
--   
La Hongrie signe un traité d’amitié éternelle avec la Yougoslavie à Belgrade.
28/02
Mort à Rome en exil du roi Alphonse XIII d'Espagne. Son fils Jean devient prétendant au trône.
Mars
01/03
Le colonel Leclerc et sa colonne s'emparent de l'oasis de Koufra (Libye), tenu par les Italiens.
--   
Himmler visite Auschwitz et ordonne un agrandissement du camp ainsi que la construction d’un second camp à Birkenau.
--   
La Bulgarie se range aux côtés du IIIe Reich.
02/03
Les forces françaises libres du colonel Leclerc s’emparent de l’oasis de Koufra. Elles prêtent serment de poursuivre la lutte jusqu’à la libération totale du territoire français, Alsace-Lorraine comprise.
--   
La Douzième armée allemande quitte la Roumanie pour la Bulgarie.
03/03
Ouverture du ghetto de Cracovie.
04/03
Opération Claymore sur les îles Lofoten.
--   
Débarquement de troupes britanniques en Grèce pour poursuivre les combats contre les Italiens.
07/03
Les premiers éléments du Corps expéditionnaire britannique arrivent dans les ports grecs.
09/03
La Douzième armée allemande se positionne sur la frontière entre le royaume de Bulgarie et le royaume de Grèce.
--   
La Douzième armée allemande se positionne sur la frontière entre le royaume de Bulgarie et le royaume de Grèce.
11/03
Avec la loi Lend-Lease, ou « Prêt-bail », les États-Unis rompent avec leur politique isolationniste.
--   
Le président Franklin Delano Roosevelt signe la loi de prêt-bail permettant autorisant le prêt et la location de matériel militaires aux « nations amies ».
16/03
Très violent raid aérien allemand sur Bristol.
22/03
Les principaux responsables nazis de la future Solution finale sont conviés à l'exposition « Planung und Aufbau im Osten » à Berlin.
23/03
Reprennent le contrôle de la Somalie britannique.
24/03
Raid de la Royal Air Force sur Berlin.
--   
Le Deutsches Afrikakorps s’empare d’El Agheila.
25/03
La Yougoslavie et la Bulgarie adhèrent à l'axe Berlin-Rome-Tokyo.
--   
Signature par le Royaume de Yougoslavie du Pacte Tripartie par le Prince Paul, régent de Yougoslavie.
26/03
Coup d'État en Serbie, renversant le gouvernement pro-allemand du régent, le prince Paul, et établissant le jeune roi Pierre II.
27/03
Le prince Paul de Yougoslavie est renversé par un coup d'État, à la suite d'un pacte conclu avec Adolf Hitler.
--   
Hitler donne une directive pour conquérir la Yougoslavie par une guerre éclair, en collaboration avec l’Italie, la Bulgarie et la Hongrie.
28/03
Victoire navale britannique sur la marine italienne au Cap Matapan.
29/03
Victoire britannique à la bataille du cap Matapan.
--   
Massacre de Deutsch Schützen-Eisenberg.
--   
Le gouvernement de Pétain à Vichy crée le Commissariat général aux questions juives, confié à Xavier Vallat.
30/03
Adolf Hitler déclare à ses généraux que la guerre à l'Est sera une guerre d'extermination.
--   
Attaque aérienne sur Brest où sont notamment basés les croiseurs allemands Scharnhorst et Gneisenau.
--   
Depuis Tokyo, l'espion Richard Sorge câble à Moscou la date de l'invasion Barbarossa ; Staline ne tiendra pas compte de l'information.
31/03
L'Afrika Korps commandé par Rommel commence l'offensive allemande en Afrique du Nord.
--   
Contre offensive allemande menée par Rommel sur les positions britanniques à Mersa-Brega, en Libye. Les Britanniques dégarnissent leur front au printemps pour porter secours au Grecs et aux Yougoslaves.
Avril
   /04
Churchill informe Staline qu'un mouvement de troupes de Panzers allemands, en provenance des Balkans et de Roumanie, se dirige vers la Pologne pour préparer (ou menacer de préparer) une invasion de l'URSS [Opération Barbarrosa].
01/04
Himmler visite Auschwitz et ordonne un agrandissement du camp ainsi que la construction d’un second camp à Birkenau.
   /04
Roosevelt accepte qu’une partie de l’aide américaine accordée au Royaume-Uni soit envoyée au Moyen-Orient.
01/04
Coup d’État panarabique en Irak. Le régent et Nuri as-Said s’enfuit et Rachid Ali al-Gillani, soutenu par l'Allemagne et les officiers, est rappelé au pouvoir (fin le 29 mai). Les Britanniques et les Américains refusent de reconnaître le nouveau pouvoir. Londres débarque des troupes à Bassorah.
02/04
Juan Antonio Ríos Morales, président du Chili.
03/04
Rommel reprend Benghazi.
--   
Le premier ministre hongrois Pál Teleki, déchiré entre la rupture avec Londres ou avec l’Allemagne, se suicide. Gouvernement de László Bárdossy en Hongrie.
04/04
Invasion de la Yougoslavie. Les armées allemandes envahissent le Royaume de Yougoslavie après avoir pratiquement rayé Belgrade de la carte par un bombardement massif.
--   
Les Allemands font la conquête de la Grèce.
--   
Prise d’Addis-Abeba par les Alliés.
05/04
A Moscou un traité d'amitié et de non-agression est signé entre l'Union des républiques socialistes soviétiques et le Royaume de Yougoslavie.
06/04
En réaction à la signature du traité d'amitié et de non-agression entre l'Union soviétique et le Royaume de Yougoslavie les forces allemandes, italiennes hongroises et bulgares envahissent la Yougoslavie, et la Grèce.
09/04
La première division blindée allemande brise le front sur la route Sofia-Belgrade, la deuxième division blindée allemande s’empare de Salonique.
--   
Victoire chinoise sur le Japon à la Bataille de Shanggao.
10/04
Proclamation de l'État indépendant de Croatie.
--   
Le Groenland est occupé par les États-Unis.
--   
Les allemands s'emparent de Zagreb.
--   
Josip Broz dit Tito devient le chef croate de la résistance communiste en Yougoslavie.
--   
Des dizaines de milliers de soldats yougoslaves entrent dans la clandestinité. Le royaume est démembré. L’Italie obtient la Dalmatie, une partie de la Slovénie et le Monténégro. L’Allemagne nazie prend le reste de la Slovénie, la Hongrie l’ouest de la province serbe de Voïvodine et la Bulgarie la majeure partie de la Macédoine. Les Allemands installent un gouvernement de collaborateurs en Serbie sous l’autorité du général Milan Nedić.
11/04
Déclaration du maréchal Pétain : « L'honneur nous commande de ne rien entreprendre contre nos anciens alliés ».
12/04
Reddition de Belgrade.
13/04
L'Empire du Japon et l'URSS signent un pacte de non-agression.
--   
Entrée des troupes allemandes dans Belgrade.
--   
Pacte de neutralité nippo-soviétique.
14/04
L'Afrikakorps atteint la frontière égyptienne.
--   
Le réseau de résistance français Alliance est rattaché à l'Intelligence Service britannique.
16/04
Violent raid aérien sur Londres.
--   
Capitulation du Royaume de Yougoslavie. Un gouvernement d'exil est formé à Londres.
--   
Guerre anglo-irakienne.
--   
Victoire navale britannique sur l’Italie à la bataille des îles Kerkennah en Tunisie.
20/04
Alfred Rosenberg est nommé ministre du Reich pour les territoires occupés d’Europe de l’Est.
22/04
Les allemands entrent à Thessalonique en Grèce.
23/04
Le gouvernement grec est évacué en Crète.
24/04
Début de l'évacuation du Corps expéditionnaire britannique en Grèce vers la Crète et le royaume d'Égypte.
--   
L’amiral Decoux, gouverneur général de l'Indochine française, impose sur le trône du Protectorat du Cambodge Norodom Sihanouk (fin en 1955), tandis que l'Empire du Japon encourage la minorité nationaliste.
27/04
Athènes est occupée par des troupes allemandes. Le drapeau allemand flotte sur l'Acropole. Les troupes britanniques rembarquent.
--   
L’Afrikakorps atteint la passe d’Halfaya à la frontière égyptienne où son offensive est contenue par les Britanniques repliés sur la ligne Sofafi-Buq Buq.
29/04
L’Afrikakorps atteint la frontière égyptienne où son offensive est contenue par les Britanniques. L’aviation allemande parvient à rendre inutilisable le canal de Suez.
30/04
L’armée irakienne met le siège devant la base aérienne de Habbanniya, près de Bagdad. L’aviation britannique bombarde les lignes irakiennes tandis qu’une force de secours est mise sur pied en Palestine. Elle traverse l’Irak et parvient à dégager Habbaniyya.
Mai
01/05
Première du film Citizen Kane d'Orson Welles à New York.
03/05
L’Allemagne et l’Italie se partagent la Slovénie.
05/05
Les Britanniques rendent à Hailé Sélassié sa capitale, Addis-Abeba, qu’il investit à la tête de la « Gideon Force », composée de réfugiés Éthiopiens au Soudan.
--   
Dictature du général Isaías Medina Angarita au Venezuela.
09/05
Pierre Mendès France est condamné à six ans de prison pour « désertion ». Il était en juin 1940 un des passagers du Massilia.
--   
Aux termes de l’accord franco-thaïlandais signé à Tôkyô, la Thaïlande obtient 54 000 km2 de territoire, y compris une partie du Protectorat du Cambodge occidental (provinces de Battambang et de Siem Reap, 1941-1946) et la totalité de la région du Protectorat du Laos située à l’ouest du Mékong. La France rattache au royaume de Luang Prabang la région de Vientiane.
10/05
Rudolf Hess est capturé en Écosse après avoir sauté hors de son avion.
11/05
Création de l'Institut d'étude des questions juives, officine de propagande antisémite, financée par les nazis (Theodor Dannecker) et dirigée par des agitateurs antisémites français : Paul Sézille, René Gérard....
--   
Début de l'opération Joséphine B.
--   
Darlan, accompagné de Benoist-Méchin rencontre Hitler au Bergshof à Berchtesgaden.
13/05
Entrevue Hitler-Darlan.
14/05
Première rafle de juifs organisée par la Préfecture de Police.
15/05
Création du Front national, mouvement de résistance communiste français.
--   
Archibald Wavell lance l’opération Brevity pour tenter de reprendre les positions frontalières à Halfaya, Sollum et Capuzzo.
16/05
Fin du Blitz.
--   
Arrestation du chef d’état-major Aziz Ali al-Misri qui tentait de fuir dans un avion militaire pour rejoindre l’Irak.
17/05
L’Union avec le Danemark est rompue unilatéralement par les Islandais. Sveinn Björnsson se fait élire régent d’Islande par le Parlement.
19/05
Les troupes italiennes en Afrique orientale, sous le commandement du duc d’Aoste, capitulent à Amba Alagi en Éthiopie face aux Britanniques. L’empire italien d’Afrique orientale est définitivement perdu.
--   
En Indochine française, création du Việt Minh (Ligue révolutionnaire pour l’indépendance du Viêt Nam) par le militant communiste Nguyen Ai Quoc, futur Hô Chi Minh.
20/05
Les parachutistes allemands sautent sur la Crète.
21/05
Richard Sorge, journaliste allemand à Tôkyô et espion soviétique, prévient Staline de l’imminence de l’attaque de l’URSS mais Staline refuse d’y croire.
23/05
Hitler donne une directive pour collaborer avec les mouvements nationalistes arabes du Proche-Orient contre le Royaume-Uni.
--   
Le gouvernement grec quitte la Crète pour Le Caire.
26/05
Échange de tirs entre le cuirassé allemand Bismarck et le destroyer polonais Piorun qui signale la position du Bismarck à la flotte britannique.
27/05
Après une longue poursuite, le cuirassé allemand Bismarck est endommagé par la flotte anglaise, les cuirassés Rodney et King George V et le croiseur Dorsetshire, à 790 miles de Brest au nord de la France. Son gouvernail est endommagé, rendant le cuirassé incontrôlable. L'équipage du Bismarck ne voulant pas le laisser tomber aux mains des Anglais, le saborde.
--   
Les forces du Royaume-Uni et du Commonwealth commencent à évacuer la Crète.
--   
Victoire japonaise sur la Chine à la bataille du sud de Shanxi.
29/05
Kim Philby, aventurier britannique ayant servi l’émir Abdallah dans les années 1920 suggère que la Grande-Bretagne favorise une confédération du Moyen-Orient dirigée par Abdelaziz Ibn Sa'ud et intégrée au Commonwealth. Contre 20 millions de livres sterling, Ibn Sa’ud accepterait le transfert des Arabes palestiniens sur les terres de son royaume. L’État juif créé serait intégré à la fédération arabe. Le chef de la diplomatie britannique, Anthony Eden, hostile à ce plan, prononce le 29 mai un discours dans lequel il se déclare favorable à l’unité arabe. Churchill est contraint d’abandonner son soutien au plan Philby.
--   
Les forces britanniques renversent Rachid Ali et occupent Bagdad.
31/05
Armistice entre l'Irak et le Royaume-Uni. Rachid Ali s’enfuit en Iran et l’armée irakienne signe un armistice. Les Britanniques font leur entrée dans Bagdad. Des émeutes éclatent et s’en prennent essentiellement à la communauté juive de la ville. Les Allemands ont tenté d’utiliser les aérodromes français du Levant pour porter secours aux insurgés irakiens, mais trop tard. L’Irak demeure sous le régime d’occupation militaire jusqu’en 1945.
Juin
01/06
Les Alliés achèvent leur retrait de Crète.
   /06
Stationnement de troupes japonaises dans le sud de l’Indochine française.
   /06
Une mission américaine de 20 000 hommes dirigée par Averell Harriman se rend dans le Golfe pour mettre en place un « corridor persan » pour approvisionner l’Union soviétique en pétrole du Moyen-Orient.
01/06
Pogrom contre les Juifs de Bagdad.
02/06
Établissement en France d'un « Statut spécial pour les Juifs ».
--   
Jamil al-Midfai forme un nouveau gouvernement en Irak et limite l’épuration politique.
04/06
L'Irak est envahi par le Royaume-Uni, le gouvernement pro-axe est renversé.
--   
Mort à Doorn (Pays-Bas) de l’ex-empereur d’Allemagne Guillaume II.
07/06
Sur l'instigation du général De Gaulle, entrée en Syrie de troupes Britanniques et des Forces françaises libres.
--   
Jamil al-Midfai forme un nouveau gouvernement en Irak et limite l’épuration politique.
08/06
Opération Exporter. Les Britanniques, appuyés par les Forces françaises libres (Legentilhomme), entrent en Syrie et progressent rapidement malgré la résistance imprévue de l’Armée du Levant. Le gouvernement soutenu par Vichy est renversé.
14/06
Déportation dans les pays baltes de 35 000 Lituaniens, de Polonais réfugiés en Lituanie de 35 000 Lettons, et de 10 000 Estoniens par l'URSS.
15/06
Libération du général Juin et de 960 autres officiers français suite aux accords de Paris signés par Darlan avec les Allemands.
--   
Début de l'Opération Battleaxe en Cyrénaïque.
18/06
Echec de l'Opération Battleaxe, l’Égypte est sans défense devant Rommel.
--   
Signature d'un pacte de non-agression entre la Turquie et le Troisième Reich.
21/06
Entrée à Damas des troupes franco-britanniques.
--   
L'Allemagne envahit l'URSS : début de l'opération Barbarossa avec 190 divisions, 5 000 avions et 3 500 chars.
22/06
Hitler lance l'opération Barbarossa.
--   
Début de l'Opération Silberfuchs.
23/06
La Slovaquie déclare la guerre à l'URSS.
--   
Affrontement majeur de chars livré entre Allemands et Soviétiques dans le triangle formé par les villes de Doubno, Lutsk, Brody et Rovno, dans le nord de l’Ukraine (→ 29/06).
--   
Le Front des activistes lituaniens proclame l’indépendance de la Lituanie à Kaunas et met en place un gouvernement provisoire, dissout le 5 août par les Allemands.
24/06
Winston Churchill et Roosevelt promettent à l’URSS de l’aide dans la guerre contre les Allemands.
--   
Les Allemands s’emparent des villes lituaniennes de Vilnius et de Kaunas.
26/06
La Finlande déclare la guerre à l'URSS.
27/06
La Hongrie déclare la guerre à l'URSS.
28/06
L'Albanie déclare la guerre à l'URSS.
29/06
Hitler fait d’Hermann Göring son unique successeur.
--   
Capitulation de la citadelle de Brest-Litovsk après une résistance acharnée. Les Soviétiques perdent la Biélorussie.
--   
Les troupes allemandes prennent le port de Liepāja (Libau), en Lettonie. Début juillet, ils organisent le massacre de la population juive.
30/06
Les Allemands s’emparent de Lviv.
--   
Rupture des relations diplomatiques entre Vichy et l'URSS.
--   
Le maréchal Pétain arrache la Loire-Atlantique à la Bretagne.
Juillet
01/07
Voyage de Himmler à Białystok.
--   
Création du Special Air Service (SAS) par David Stirling.
--   
Entrée en vigueur de la loi canadienne de l'Assurance-chômage.
--   
Conflit armé entre l'Équateur et le Pérou (→ 1942).
   /07
Le ministère de l’Éducation japonais publie le Shinmin no michi (« La Voie des sujets »), un manifeste qui condamne la domination du monde occidental et réaffirme la mythologie nationale.
02/07
Les Allemands s’emparent de Rīga.
03/07
Staline annonce qu’il va mener une politique de la terre brûlée contre l’invasion allemande.
05/07
Premiers franchissement du Dniepr par les unités allemandes.
--   
Le gouvernement britannique écarte toute possibilité de négociation de paix.
07/07
L'Islande est occupée par les États-Unis.
--   
Création de la Légion des volontaires français contre le bolchevisme.
--   
Premier numéro de Libération Sud.
--   
Résistance des Tchetniks (royalistes serbes) sous la direction du général Dra¸a Mihailović. Les partisans lancent leur première attaque contre les Allemands.
08/07
La Yougoslavie est dissoute par l'Axe.
--   
Première utilisation opérationnelle des bombardiers B-17, lors d'une attaque de la RAF sur Wilhelmshaven.
09/07
Fermeture de la poche de Minsk.
10/07
Les unités allemandes engagées sur le flanc nord engagent les opérations destinées à conquérir Leningrad.
--   
Début des opérations allemandes contre Smolensk.
--   
Massacre de Jedwabne.
--   
Mussolini envoie 60 000 Italiens sur le front russe sous le commandement du général Messe, qui seront décimés par l’armée rouge et par le froid.
11/07
Début de la défense de Kiev.
12/07
Le Royaume-Uni et l'URSS signent un accord de défense mutuelle, s'engageant l'un et l'autre à ne pas signer d'accord de paix séparée avec l'Allemagne.
14/07
Fin des combats en Syrie mandataire avec la signature de l'armistice de Saint-Jean-d'Acre.
16/07
Après six jours de combats, Smolensk tombe aux mains des Allemands.
--   
Conférence de Rastenburg : Hitler, assisté de Bormann, Göring, Lammers, Keitel et Rosenberg, fixe les modalités de l'administration des territoires conquis sur l'Union Soviétique.
17/07
Création des commissariats du Reich, destinés à fournir le cadre territorial à l'administration allemande en Union soviétique occupée.
18/07
Pierre Pucheu devient ministre de l'Intérieur.
--   
Les troupes roumaines réoccupent la Bessarabie et la Bucovine.
20/07
Himmler ordonne lors de sa visite à Zamość le lancement d'ambitieuses opérations de colonisation dans la région de Lublin.
--   
Himmler ordonne de déporter les populations de la région polonaise de Zamość et de les remplacer par des Allemands.
21/07
Premier raid de la Luftwaffe contre Moscou.
--   
Le camp de concentration de Majdanek, près de Lublin, devient opérationnel.
25/07
Signature des accords De Gaulle-Lyttleton concernant le Moyen-Orient.
--   
Combat de Jambeli.
26/07
Embargo américain contre le Japon.
27/07
Prise de Puerto Bolívar par les parachutistes péruviens.
28/07
Saïgon est occupée par le Japon.
29/07
Signature d'accords de défense sur l'Indochine entre la France et le Japon.
30/07
Début des opérations des troupes d'Hermann Fegelein dans les marais du Pripet : les civils réfugiés dans les régions alentour sont exécutés.
--   
Accord Sikorski-Maïski. Après l’attaque allemande contre l’Union soviétique, un accord militaire entre le gouvernement polonais en exil et Staline aboutit à la formation d’une nouvelle armée polonaise recrutée parmi les prisonniers de guerre des Soviétiques.
Août
04/08
Début du siège d'Odessa.
07/08
Staline est nommé commandant en chef des forces soviétiques. Au cours de la fin de l’été et de l’automne 1941, les Allemands s’enfoncent profondément en Union soviétique, s’attaquant à Leningrad, Moscou et l’Ukraine. Alors que l’Armée rouge chancelle sous les coups de boutoir des armées allemandes, Staline déploie des efforts titanesques pour soustraire les usines et les ouvriers à la progression de l’envahisseur et les réinstalle dans l’Oural. Ce qui ne peut être déplacé est en grande partie détruit selon la politique de la terre brûlée.
08/08
Un Iliouchine DB-3T de l'aviation navale soviétique de la Flotte de la Baltique décolle de l'aéroport de Kuressaare sur l'île de Saaremaa en Estonie et bombarde Berlin.
09/08
Début à Terre-Neuve de l’entrevue entre Churchill et Roosevelt.
12/08
Annonce de l’amnistie de tous les Polonais privés de liberté qui se trouvent sur le territoire de l’URSS ; elle permet à plus de 345 000 polonais de quitter les prisons et camps de travail où ils sont détenus.
--   
Anéantissement de trois armées Soviétiques à Ouman.
14/08
Un traité militaire vient compléter l’accords Sikorski-Maïski et fixe les modalités de constitution de l’armée polonaise en URSS.
--   
Signature de la Charte de l’Atlantique par le Royaume-Uni et les États-Unis.
15/08
L'Allemagne envahit l'Ukraine.
18/08
Les Polonais de la Brigade indépendante de chasseurs des Carpates entrent en action dans la défense de Tobrouk.
20/08
Rafle du 20 août dans le 11e arrondissement de Paris.
21/08
Le communiste Pierre Georges, futur colonel Fabien, aidé de Gilbert Brustlein abattent un officier allemand, l'aspirant Moser au métro Barbès, à Paris. Dès le lendemain, les Allemands font de tous leurs prisonniers des otages.
--   
Début de la seconde rafle de juifs en France (→ 24/08) : 4 232 personnes sont arrêtées puis transférées à Drancy.
--   
Départ de Hvalfjörður en Islande du convoi Dervish premier convoi de l'Arctique.
24/08
Sur l'ordre de Hitler, les blindés de Guderian obliquent vers l'Ukraine et participent à l'encerclement de Kiev où 1 million de Soviétiques sont mis hors de combat.
--   
Les Soviétiques et les Britanniques en Iran.
27/08
Attentat raté de Paul Collette contre Pierre Laval et d'autres dirigeants collaborationnistes dans la caserne de la Légion des volontaires français à Versailles.
--   
Le Sōryokusen Kenkyūjo, un think tank gouvernemental japonais remet son rapport au cabinet Konoe, ce rapport indique qu'une guerre contre les États-Unis serait perdue en 3 ans par le Japon.
--   
La suite d'attaques répétée d'un Lockheed Hudson, le Unterseeboot 570 se rend. Il s'agit du premier sous-marin capturé par la RAF.
28/08
Staline ordonne par décret du Soviet Suprême la déportation de 600 000 Allemands de la Volga vers la Sibérie et le Kazakhstan.
29/08
Honoré d'Estienne d'Orves, envoyé de la France libre, est exécuté au mont Valérien.
Septembre
   /09
Installation de Josip Broz Tito et de ses partisans à Uzice.
01/09
Les Soviétiques arrêtent l’attaque finnoise en Carélie.
--   
Tous les Juifs de plus de six ans devront porter une étoile jaune.
03/09
A Auschwitz, première expérimentation des chambres à gaz.
05/09
L'Allemagne occupe l'Estonie.
--   
L’armée allemande s’empare de Dniepropetrovsk.
--   
Inauguration à Paris au Palais Berlitz de l'exposition Le Juif et la France.
09/09
Début du siège de Léningrad.
11/09
Le gouvernement de Vichy supprime le diplôme d'herboriste.
16/09
Nouvel attentat anti-allemand à Paris. En représailles, les Allemands fusillent 12 otages quatre jours plus tard.
--   
Le chah Reza Pahlavi abdique en faveur de son fils Mohammad Reza Pahlavi.
--   
Les troupes alliées atteignent Téhéran.
19/09
L’armée allemande s’empare de Kiev (qui était défendue par le maréchal Semion Boudienny) et de Poltava) après cinq jours de combats.
23/09
Création à Londres par le général De Gaulle du Comité National de la France Libre.
--   
Le général français Catroux déclare l'indépendance de la Syrie.
25/09
Création de l’Institut national industriel (Instituto Nacional de Industria) pour relancer l’économie dans l’autarcie en Espagne.
26/09
Création de l’Institut national industriel (Instituto Nacional de Industria) pour relancer l’économie dans l’autarcie en Espagne.
27/09
Le général français Catroux déclare l'indépendance de la Syrie.
--   
Capitulation italienne en Éthiopie.
28/09
Arrivée à Moscou de la mission économique anglo-américaine : ouverture des négociations visant à étendre à l'Union soviétique les dispositions de la loi prêt-bail, régissant déjà les relations économique anglo-américaines.
29/09
Exécution de 35 000 Juifs à Babi Yar, en Ukraine, en représailles d’un acte de sabotage.
30/09
Début de l’offensive allemande sur Moscou.
Octobre
04/10
La Charte du Travail est promulguée par l’État français ; elle instaure des corporations par branches d'activité, dissout les syndicats et interdit les grèves.
08/10
Ouverture du camp d'Auschwitz II - Birkenau.
10/10
Nuri as-Said succède à Jamil al-Midfai comme Premier ministre d'Irak et mène une sévère répression. Les chefs militaires nationalistes prisonniers des Britanniques lui sont remis et sont condamnés à mort et exécutés.
13/10
Le Groupe d'Armée Centre encercle 9 armées Russes à Briansk et Viazma.
14/10
L’armée allemande entre dans Kharkov.
16/10
Le gouvernement soviétique évacué à Kouïbychev.
--   
Les armées allemande et roumaine s’emparent d’Odessa.
18/10
Le général Hideki Tōjō, partisan de l’expansion et de l’affrontement avec les États-Unis, devient Premier ministre du Japon après avoir contraint à la démission le prince Fumimaro Konoe, attaché à un gouvernement civil.
20/10
Attentat à Nantes contre un officier allemand. En représailles, les Allemands fusillent 48 otages deux jours plus tard à Chateaubriant.
--   
Encerclés depuis le 13 octobre, 9 armées Russes se rendent aux allemands du Groupe d'Armée Centre.
21/10
Attentat à Bordeaux contre un officier allemand. En représailles, les Allemands fusillent 55 otages deux jours plus tard.
--   
Le général Joukov est chargé de défendre Moscou.
25/10
Le délit de "non assistance à personne en danger" fût créé par le régime de Vichy après un attentat contre des soldats allemands où les Français refusaient de porter secours aux blessés.
26/10
Brazzaville, capitale de la « France libre ».
27/10
L'armée roumaine massacre les Juifs d’Odessa.
30/10
Début de la bataille de Sébastopol.
--   
Massacres massifs de Juifs des ghetto de Nesvizh et de Kletsk, en Biélorussie.
Novembre
04/11
Fusion à Grenoble des réseaux de résistance Mouvement de la libération française d'Henri Frenay et Liberté de François de Menthon qui donne le réseau Combat.
--   
La 170e division d'infanterie allemande prend Feodossia en Crimée.
06/11
Discours de Staline à l'occasion du 24e anniversaire de la révolution d'Octobre. Pour la première fois depuis la révolution, il en appelle à l'église et aux héros de la Russie éternelle pour la défense du pays.
07/11
Apparition du gel sur le front russe.
--   
Les États-Unis étendent l’aide matérielle à l’Union soviétique. Le programme d’aide américain, appelé loi prêt-bail, fourni à l’URSS 11,3 milliards de dollars en équipement et en nourriture.
09/11
Un convoi italien naviguant vers la Libye est entièrement coulé par les Britanniques.
--   
Massacre de 1 500 juifs à Mir par les soldats allemands et la police biélorusse ; création du ghetto de Mir rassemblant les survivants.
12/11
Le groupe d'Armées Sud prend Rostov sur le Don.
13/11
Après la pluie et la boue la température tombe à -20°.
--   
Le porte-avions britannique HMS Ark Royal est torpillé par le U-81 en Méditerranée.
14/11
Massacre de 9 500 juifs du ghetto de Slonim.
15/11
Les Allemands occupent la Crimée.
--   
2 000 soldats canadiens débarquent à Hong Kong pour renforcer sa défense.
16/11
Parution du premier numéro de Témoignage chrétien.
--   
Le 42e corps d'armée allemande s'empare de Kertch en Crimée, l'armée rouge se replie sur la péninsule de Taman.
--   
Arrivée sur le front russe, à Stalino (actuelle Donetsk), de la première escadrille aérienne italienne, la 119e squadriglia.
--   
Le Special Air Service (SAS) effectue sa première opération.
17/11
Opération Crusader à la frontière lybio-égyptienne (→ 19/12).
18/11
Offensive britannique sur la Cyrénaïque.
--   
À la demande allemande, le général Weygand est limogé de son poste de délégué général en Afrique française et mis à la retraite. Il est remplacé par le général Juin.
20/11
Weygand est rappelé d'Afrique sur injonction de l'Allemagne.
21/11
Attentat à Paris contre la Librairie Rive Gauche signé par des résistants communistes.
--   
La 1re Panzer Armee du général von Kleist prend la ville de Rostov.
22/11
Le Royaume-Uni envoie un ultimatum à la Finlande lui laissant le choix entre finir la guerre contre l'URSS ou affronter les Alliés.
--   
Ouverture par les Soviétiques de la "Route de la vie" sur le lac Ladoga pour approvisionner Léningrad et évacuer les civils.
23/11
À Auschwitz, première utilisation des chambres à gaz pour tuer des Juifs.
--   
Des unités américaines s’emparent de la Guyane néerlandaise (avec l’accord du gouvernement néerlandais) pour contrôler ses mines de bauxite.
24/11
Von Rundstedt, contrevenant aux ordres d'Hitler décide d'évacuer Rostov-sur-le-Don.
--   
L'amiral Stark, chef des opérations navales de l'US Navy, envoie un préavis d'état de guerre aux commandants des flottes du Pacifique et d'Asie.
25/11
Prise d'Uzice par les Allemands, les partisans sont chassés de Serbie.
--   
Le pacte anti-Komintern est renouvelé pour 5 ans à Berlin. Les pays signataires sont l'Allemagne, l'Italie, le Japon, la Roumanie, la Hongrie, la Slovaquie, la Finlande, le Danemark, la Bulgarie, la Croatie, l'Espagne, le Mandchoukouo et le Gouvernement national réorganisé de la République de Chine.
26/11
Fin du siège de Tobrouk par l'Afrika Korps.
--   
Les États-Unis et l'Empire du Japon projettent une déclaration commune assurant que « les deux pays n’ont aucune visée territoriale » dans le Pacifique.
--   
Le général Georges Catroux proclame l’indépendance du Liban et un gouvernement libanais est maintenu avec un président maronite Alfred Naccache, mais la Constitution est suspendue.
27/11
Déchéance des parlementaires français de confession juive.
28/11
Rencontre entre Hitler et le grand mufti de Jérusalem, Hadj Amin al-Husseini à Berlin.
29/11
L’armée soviétique reprend Rostov-sur-le-Don.
--   
La Finlande recouvre ses territoires annexés en 1939 par l'URSS.
30/11
Un bombardier britannique coule le sous-marin allemand U-206 dans le golfe de Gascogne. C'est la première fois qu'un radar aérien permet de couler un sous-marin.
Décembre
   /12
Création de la première « brigade prolétarienne » par Tito en Yougoslavie.
   /12
Publication du premier numéro du journal de la résistance française Franc-Tireur.
01/12
Entrevue de Saint-Florentin entre Philippe Pétain et Hermann Göring dans le train de celui-ci dans la gare de Saint-Florentin - Vergigny dans l'Yonne.
--   
Le général Rommel reprend le siège de Tobrouk en Libye mais avec des forces blindées affaiblies et face à la 8e armée britannique encore opérationnelle.
02/12
En Finlande, les Soviétiques finissent d'évacuer la Carélie.
03/12
En Finlande, les Soviétiques évacuent la forteresse d'Hanko, le territoire finlandais est alors entièrement libéré et retrouve ses frontières de 1939 avant l'attaque soviétique.
--   
Sur pression des Soviétiques, le Royaume-Uni déclare la guerre à la Finlande, la Hongrie et la Roumanie.
04/12
Władysław Sikorski signe avec Staline un accord aux termes duquel les forces polonaises en URSS devaient être portées à 96 000 hommes ; Władysław Sikorski réussit à obtenir l’autorisation de Staline d’évacuer 25 000 Polonais vers l'Iran pour compléter les Forces armées polonaises au Moyen-Orient.
05/12
Début de la contre-offensive soviétique sur le front de Moscou mené par Gregori Joukov, contraignant les Allemands à passer à la défensive.
--   
Les blindés Allemands sont à 25 kilomètres de Moscou.
06/12
Contre-attaque soviétique au nord du front, à l'est de Léningrad.
07/12
Attaques aériennes de l'Empire du Japon sur Pearl Harbor, Hong Kong, Singapour, la Malaisie britannique et Shanghaï.
--   
Départ d'Anthony Eden, ministre des affaires étrangères britannique pour Moscou, accompagnée d'une importante mission militaire.
--   
Le Mexique suspend ses relations diplomatiques avec le Japon.
--   
Le Royaume-Uni déclare la guerre au Royaume de Roumanie.
--   
Décret Nacht und Nebel (Nuit et brouillard) signé par le maréchal Wilhelm Keitel.
08/12
L'Empire du Japon lance l'invasion de la Malaisie.
--   
L'Empire du Japon déclare la guerre aux États-Unis, au Royaume-Uni et à l'Australie.
--   
Le camp d'extermination de Chełmno, près de Łódź, devient opérationnel.
--   
L’URSS se déclare neutre.
--   
Quelques heures après l’attaque japonaise sur Pearl Harbor, le gouvernement thaïlandais permet aux troupes japonaises de traverser le pays pour atteindre la frontière malaise.
--   
L’entrée des États-Unis dans la Seconde Guerre mondiale à la suite de l’attaque de Pearl Harbor, abroge les lois des années 1930 sur la neutralité.
09/12
Haïti, le Costa Rica, le Salvador, le Nicaragua, Panama et le Guatemala entrent en guerre contre l’Allemagne et le Japon.
10/12
Le cuirassé britannique HMS Prince of Wales et le croiseur de bataille HMS Repulse sont coulés par l’aviation japonaise à l'est de la Malaisie.
--   
Les troupes britanniques reprennent Tobrouk.
--   
Les troupes japonaises débarquent aux Philippines.
--   
Cuba et la République dominicaine entrent en guerre contre l’Allemagne et le Japon.
--   
Prise de Guam par les Japonais.
11/12
L'Allemagne et l'Italie déclarent la guerre aux États-Unis par solidarité avec l'Empire du Japon. Les États-Unis déclarent la guerre à l'Allemagne et à l'Italie. Hitler a attendu quatre jours après Pearl Harbor que les Américains déclarent la guerre ; il espère que les Japonais vont l'aider à vaincre l'URSS..
--   
Le Mexique suspend ses relations diplomatiques avec l’Italie et l’Allemagne.
12/12
Retrait du front de l'Est de l'unité d'élite de l'armée hongroise, le Corps mobile, qui a perdu près de 3 000 hommes et 90 % de ses blindés.
--   
Le Royaume-Uni déclare la guerre à la Bulgarie après que cette dernière déclara la guerre au Royaume-Uni et aux États-Unis.
--   
Naissance du Service d'ordre légionnaire.
13/12
La Hongrie déclare la guerre au Royaume-Uni et aux États-Unis qui font de même en retour.
--   
Sur le front de l'Est, la 2. Panzer-Armee menacée d'encerclement se replie sur la rivière Plava.
--   
La Hongrie déclare la guerre aux États-Unis.
14/12
Début de la bataille de Gazala (Libye).
--   
100 otages fusillés par les Allemands à Paris.
15/12
Raid aérien britannique infructueux sur le port de Brest pour couler les croiseurs de bataille allemands Scharnhorst et Gneisenau.
--   
Journée la plus meurtrière de la "politique allemande des otages" visant à étouffer la Résistance française : 75 otages communistes, pour la plupart juifs, sont fusillés au mont Valérien dont Gabriel Péri, journaliste et député, 13 otages sont fusillés à Caen et 12 autres ailleurs en province.
16/12
L'Empire du Japon envahit Bornéo.
--   
Mise en service du Yamato, plus grand cuirassé jamais construit au monde.
--   
Les Soviétiques reprennent Kalinine.
--   
Premier navire japonais envoyé par le fond par les forces américaines.
17/12
Début du siège de Sébastopol.
--   
L'amiral Nimitz prend la tête de la flotte américaine du Pacifique en remplacement de l'amiral Kimmel démis de ses fonctions et rétrogradé à la suite du désastre de Pearl Harbor.
--   
Massacres de la population juive à Liepāja.
18/12
Les troupes japonaises débarquent sur l'île de Hong Kong.
--   
Un raid sous-marin italien sabote la flotte britannique en rade d’Alexandrie.
19/12
Hitler relève le Generalfeldmarschall Brauchitsch du commandement de la Heer (l'armée de terre allemande) qu'il commandera désormais lui-même.
--   
Le Congrès américain vote des pouvoirs exceptionnels au président Roosevelt. Il peut ainsi exercer la censure sur la presse ou réorganiser le pouvoir exécutif à son gré.
--   
Le juge de la Cour suprême américaine, Owen Roberts, est nommé président de la commission chargée d'enquêter sur le désastre de Pearl Harbor.
--   
Oukase de Joseph Staline ordonnant le retour à Moscou d'une partie des services administratifs du Parti communiste soviétique.
20/12
Rencontre entre le général Guderian et Hitler dans son QG de Rastensburg en Prusse orientale. L'entrevue est orageuse, Guderian demande de reculer la ligne de front à l'Est pour la raccourcir et occuper de meilleures positions défensives. Hitler refuse et annule toutes les autorisations de retraite données au début de l'offensive soviétique.
--   
Les troupes allemandes battent en retraite devant Moscou.
21/12
Début du massacre des Juifs du camp roumain de Bogdanovka en Transnitrie pour « éradiquer une épidémie de Typhus »1.40 000 seront tués en 10 jours.
22/12
La conférence Arcadia, à Washington, entre Churchill et Roosevelt, conduit à la définition d'une stratégie générale donnant la priorité à la lutte contre le Reich ; les responsables américains reconnaissent la nécessité, pour les forces alliées, de neutraliser au plus vite et de manière décisive la menace allemande.
--   
Débarquement japonais aux Philippines.
23/12
Le général MacArthur abandonne Manille pour se réfugier dans la presqu'île de Bataan.
24/12
Ralliement de Saint-Pierre-et-Miquelon aux Forces françaises libres du général de Gaulle.
25/12
Reddition de Hong Kong.
--   
Attaque des Soviétiques contre les positions italiennes à Gorlovka et Rykovo par un froid polaire (-35°). Après des succès initiaux, les Italiens aidés par des blindés allemands repoussent l'offensive soviétique.
26/12
Début de la troisième bataille de Changsa en Chine où les troupes de l'armée nationale chinoise de Tchang Kaï-chek attaquent les colonnes japonaises. Elles subissent une dure contre-attaque et les Chinois se rétablissent sur la rivière Milo et se replient ensuite dans la ville de Changsa.
--   
Les Soviétiques débarquent sur la péninsule de Kertch.
--   
Oukase de Joseph Staline ordonnant le retour à Moscou de l'ensemble des services gouvernementaux.
--   
Le nationaliste birman Aung San tente de conquérir l’indépendance de la Birmanie : le mouvement Thakin (“maître”) forme une Armée d'indépendance de la Birmanie (BIA) avec l’aide des Japonais, mais ce soutien se solde par une occupation du pays.
--   
Le Duce tente de mener une « relève » des anciens dirigeants du parti fasciste par des jeunes ; Aldo Vidussoni, 26 ans, est nommé à la tête du PNF.
--   
Manille est déclarée « ville ouverte » ; elle est bombardée le lendemain par les japonais.
27/12
L’URSS parachute un premier groupe de communistes polonais, dévoués aux Soviétiques, dans les anciens confins orientaux de la Pologne pour y reconstituer le parti communiste dissous en 1938 et y contrebalancer l’influence des résistants qui s’étaient activés dès que les Allemands y avaient pénétré.
--   
Opération commando britannique sur l'île de Vaagsö en Norvège méridionale.
28/12
Importantes pertes de la 22e brigade blindée britannique en Afrique du Nord à la suite d'une contre-attaque de l'Afrika Korps.
31/12
Jean Moulin quitte Londres pour être parachuté en France.
Janvier
31/01
L'invasion de la Malaisie se conclut par une victoire décisive du Japon impérial.
Février
15/02
Fin de la bataille de Singapour qui tombe aux mains des Japonais.
18/02
Début du massacre de Sook Ching par l'armée impériale japonaise.
19/02
Des bombardiers japonais effectuent, pour la première fois, un raid sur l'Australie : Darwin est bombardée.
--   
Procès de Riom.
20/02
Les Japonais débarquent à Bali, aux Indes néerlandaises.
25/02
Bataille de Los Angeles.
28/02
La bataille du détroit de la Sonde commence.
Mars
03/03
Attaque sur Broome.
--   
La bataille de Manille s'achève par une victoire alliée.
07/03
Le gouvernement des indes néerlandaises quitte l'île de Java pour l'Australie.
--   
Les troupes Britanniques abandonnent Rangoon et Pegu.
--   
Le U155 coule le cargo brésilien Arabutan a 81 miles au large du Cape Hatteras, en Caroline du nord.
--   
Les États-Unis reçoivent la permission de construire des bases dans les îles de la Société et à Tuamotu, en Océanie française.
--   
Les Japonais débarquent en Nouvelle-Guinée.
08/03
L’armée japonaise s’empare de Rangoon, la capitale birmane.
--   
Débarquement des Japonais sur la côte nord-est de la Papouasie.
09/03
Raid nocturne de 200 bombardiers britanniques sur Essen, première utilisation du système de navigation Gee.
12/03
La capitulation des Alliés marque la fin de l'invasion de Java.
20/03
Contraint de reculer devant l'avance des troupes japonaises, le général Douglas MacArthur évacue les Philippines en déclarant « Je reviendrai ».
--   
Les Anglais reprennent Mandalay lors de la campagne de Birmanie.
23/03
La directive no 40 du grand état-major de la Wehrmacht demande la construction du mur de l'Atlantique.
28/03
Naissance du mouvement de résistance intérieure française des Francs-tireurs et partisans.
Juillet
16/07
Rafle du “Vel’ d’hiv”.
Septembre
19/09
Le rabbin Kaplan rencontre Gillet, supérieur des Dominicains, qui justifie les mesures antisémites du Pdt du Conseil Laval pour éviter justement que les exigences allemandes n'augmentent.
--   
Ouverture du Concile du Vatican II (→ 08/12/1965).
Octobre
23/10
Bataille d'El Alamein (→ 03/11).
Novembre
08/11
Débarquement allié en Afrique du nord. Les troupes allemandes entrent en zone libre.
Janvier
18/01
Fin du siège de Léningrad par la Wehrmacht.
31/01
Capitulation allemande à Stalingrad.
Février
16/02
Le gouvernement de Vichy crée le Service du travail obligatoire (STO) pour fournir de la main-d’½uvre à l'Allemagne.
--   
Massacre du village de Domenikon en Grèce.
18/02
Dans son discours du Sportpalast, le chef de la propagande nazie Joseph Goebbels appelle à la guerre totale.
--   
Les membres de l'organisation de résistance allemande au nazisme La Rose blanche sont arrêtés.
19/02
Début de la bataille de Kasserine pendant la campagne de Tunisie.
Mars
01/03
La « grande rafle des Villeurbannais », par l’armée d’occupation allemande.
06/03
Opération Capri, pendant la campagne de Tunisie.
13/03
Torpillage par le sous-marin italien Leonardo da Vinci de la classe Marconi du navire Empress of Canada au large de Freetown, en Afrique du Sud.
--   
Début de la liquidation du Ghetto de Cracovie.
15/03
Activation de la troisième flotte des États-Unis.
21/03
Rudolf-Christoph von Gersdorff tente de tuer Hitler, par attentat-suicide.
23/03
Exécution à Paris de 4 commandos de l'opération Frankton : le lieutenant John MacKinnon, le marine James Conway, le caporal Albert Frédéric Laver et le marine W.N. Mills.
27/03
Bataille des îles Komandorski.
Avril
06/04
Le Petit Prince fait son apparition dans des librairies des États-Unis, ce sera en 1946 par Gallimard en France.
08/04
Otto et Elise Hampel, résistants allemands au nazisme, sont guillotinés.
Octobre
   /10
La Gestapo visite les écoles de Nice.
Janvier
04/01
Début de la bataille du Monte Cassino au centre de l'Italie.
30/01
Conférence de Brazzaville.
31/01
Débarquement des troupes américaines aux îles Marshall et début de la bataille de Kwajalein.
Février
15/02
Début de la deuxième bataille de Monte Cassino pendant la campagne d'Italie.
17/02
Les forces américaines attaquent la garnison japonaise de l'atoll d'Eniwetok, dans l'océan Pacifique.
21/02
Exécution de 23 membres du groupe Manouchian au Mont Valérien.
22/02
Robert Desnos est arrêté par la Gestapo.
27/02
Massacre de Khaïbakh en Tchétchénie.
Mars
08/03
Début de la contre-attaque de Bougainville.
10/03
Découverte d'un charnier au domicile parisien du Dr Marcel Petiot. 27 cadavres pourront être identifiés.
15/03
Lors de l'Opération Margarethe, l'Allemagne envahit la Hongrie, qui voulait se rapprocher des Alliés.
--   
Le conseil national de la Résistance adopte son programme.
23/03
Dans les villes et villages tchétchènes et ingoutches du Caucase, les hommes sont convoqués sur les places publiques en vue d'un prétendu recensement. Ils sont aussitôt désarmés et déportés par les troupes soviétiques, selon des ordres donnés par le dictateur Staline.
24/03
Les troupes allemandes assassinent 335 civils italiens lors du massacre des Fosses Ardéatines.
25/03
Dans la nuit du 24 au 25 mars, après avoir creusé un tunnel, soixante-seize aviateurs alliés s'évadent d'un camp en Pologne ; trois d'entre eux atteindront l'Angleterre, la plupart des autres, dont un Français, seront abattus par les Allemands ; leur histoire inspirera le film La Grande Évasion.
26/03
Le maquis des Glières est vaincu par la Wehrmacht, mais est un succès de propagande pour la Résistance française.
Avril
06/04
Rafle des enfants d'Izieu par la Gestapo.
Juin
06/06
Débarquement allié en Normandie.
Août
19/08
Libération de Paris (→ 25/08).
28/08
Libération de Nice.
Janvier
27/01
Libération du camp d’Auschwitz.
--   
Une avant-garde à cheval d’éclaireurs soviétiques arrive dans la zone du complexe d’Auschwitz et découvre le camp d’Auschwitz-III Monowitz.
31/01
Victoire britannique à la bataille de la colline 170 en Birmanie.
Février
04/02
Début de la conférence de Yalta.
05/02
Les forces américaines, commandées par le général Douglas MacArthur, réoccupent Manille.
06/02
Exécution de Robert Brasillach.
11/02
Clôture de la conférence de Yalta au bord de la Mer noire en Crimée (URSS), alors que la Saconde guerre mondiale semble toucher à sa fin.
13/02
Bombardement de Dresde.
14/02
Pacte du Quincy entre l'Arabie saoudite d'Abdelaziz ben Abderrahmane Al Saoud et les États-Unis de Franklin Roosevelt.
16/02
Début de raids aériens massifs des Boeing B-29 de l'aviation américaine sur Tokyo.
17/02
Les Soviétiques chassent les nazis du site de Peenemünde, au bord de la Baltique, d'où étaient lancés les missiles V-2 ; l'ingénieur Wernher von Braun sera recruté par les Américains.
19/02
Les Marines américains débarquent à Iwo Jima.
23/02
Libération de Manille par les troupes américaines.
24/02
Le Premier ministre égyptien Ahmed Pacha est assassiné après avoir annoncé la déclaration de guerre de son pays à l'Allemagne.
Mars
06/03
La Ire armée américaine occupe Cologne.
07/03
Franchissement du Rhin par les Alliés sur le pont de Remagen et entrée des troupes américaines en Allemagne.
--   
Bombardement nocturne de la Royal Air Force par 520 bombardiers Lancaster, déversant 1700 tonnes de bombes incendiaires et explosives sur Dessau.
09/03
L'Empire du Japon réalise un coup de force pour prendre le contrôle de l'Indochine française.
--   
Raid allemand sur Granville depuis l'île de Jersey, encore occupée.
10/03
Bombardement de Tokyo au Japon par les États-Unis.
11/03
Proclamation de l'Empire du Viêt Nam, État fantoche de l'Empire du Japon.
--   
La marine impériale japonaise organise une attaque kamikaze à longue portée contre les transporteurs de la 5e flotte américaine ancrés dans l'atoll d'Ulithi.
19/03
Adolf Hitler, par l'ordre Néron, ordonne la destruction des infrastructures allemandes.
--   
La première armée française commandée par le général Jean de Lattre de Tassigny pénètre en Allemagne à Scheibenhardt (Bas-Rhin) en franchissant la Lauter.
21/03
L'aviation anglaise bombarde Copenhague, visant les locaux de la Gestapo ; des civils sont tués, dont 86 écoliers.
22/03
L'Égypte, l'Arabie saoudite, le Liban, la Syrie, l'Irak, le Yémen et l'actuelle Jordanie créent au Caire une organisation commune : la Ligue arabe. L'association veut affirmer l'union de la Nation arabe et l'indépendance de chacun de ses membres.
--   
Fondation de la Ligue arabe au Caire.
26/03
Fin de la bataille d'Iwo Jima pendant la guerre du Pacifique.
29/03
Fin de l'encerclement d’Heiligenbeil.
--   
Les derniers missiles V1 sont tirés.
Avril
04/04
Victoire américaine à la bataille de Cassel.
16/04
La bataille de Seelow (→ 19/04).
Mai
08/05
Signature officielle de la capitulation par le général Keitel à Berlin.
Janvier
   /01
Démission du général De Gaulle opposé au régime “des partis”.
Février
12/02
Début d'une guerre civile grecque.
14/02
En Pennsylvanie, l'ENIAC est le premier ordinateur à fonctionner.
Mars
04/03
Résolution 69 du Conseil de sécurité des Nations unies sur l'admission d'Israël comme nouveau membre.
--   
Création du projet "Opération Paperclip" par Harry S. Truman.
05/03
Discours de Fulton par Churchill, dans lequel le mot « rideau de fer » est employé pour la première fois.
06/03
Par les accords Hô-Sainteny, la France reconnaît le Viêt Nam comme État libre, au sein de la Fédération indochinoise.
10/03
La France et la Grande-Bretagne commencent à évacuer le Liban.
11/03
Rudolf Höss est capturé par l'armée britannique.
16/03
Départementalisation de la Guadeloupe, de la Martinique, de la Guyane française et de La Réunion.
19/03
La Guyane, la Guadeloupe, la Martinique et La Réunion deviennent départements d’outre-mers français.
Avril
08/04
Création d'EDF.
Novembre
29/11
La CIA succède à l'OSS, aux États-Unis.
Janvier
01/01
Création de la Bizone — Les Américains et les Britanniques unifient leurs zones d'occupation en Allemagne.
16/01
Election de Vincent Auriol à la présidence de la République française.
Février
18/02
Victoire française à la bataille de Hanoï pendant la guerre d'Indochine.
20/02
Louis Mountbatten devient vice-roi des Indes.
Mars
06/03
Fawzi al-Qawuqji passe, avec l'armée de libération arabe, le pont Allenby.
12/03
Doctrine Truman — Le président américain Harry S. Truman demande au Congrès l’octroi d’une aide économique et militaire à la Grèce et à la Turquie en substitution du Royaume-Uni. Cette doctrine doit permettre l'endiguement (containment) de l’expansion soviétique en Europe.
--   
Harry S. Truman présente au Congrès la doctrine Truman, comprenant l'Endiguement du communisme.
21/03
Harry S. Truman Loyalty Program — début des enquêtes sur les infiltrations communistes dans l'administration américaine.
29/03
Insurrection anti-française à Madagascar.
Juin
05/06
Annonce du Plan Marshall — Le secrétaire d'État des États-Unis, le général George Marshall, prononce un discours à l'université Harvard dans lequel il expose la volonté des États-Unis de contribuer au rétablissement de l'Europe pour contrer l'influence montante de l'URSS.
Juillet
26/07
Vote du National Security Act qui réorganise l’Armée, la Marine et l’Aviation et porte création d’un National Security Council doté d’une agence chargée de coordonner les activités de renseignement, la CIA (Central Intelligence Agency).
Septembre
22/09
Doctrine Jdanov — Andreï Jdanov présente la nouvelle orientation politique soviétique face au camp occidental, en réaction à la doctrine Truman. Son discours qualifie le camp américain d'« antidémocratique et impérialiste ». Quelques jours plus tard est fondé le Kominform (« Bureau d'information des partis communistes ») pour favoriser la coopération des Partis communistes européens.
Novembre
29/11
L'Assemblée Générale de l'ONU approuve le plan de partage de la Palestine (résolution 181) : 1 Etat juif, 1 Etat arabe et Jérusalem déclarée zone internationale.
Janvier
01/01
Entrée en vigueur de la Constitution de l'Italie (République post-monarchiste et post-fasciste).
04/01
Indépendance de la Birmanie à l'égard de l'Empire Britannique.
Février
04/02
Ceylan accède au statut de dominion au sein du Commonwealth britannique.
12/02
Coup de Prague (→ 25/02). Le Parti communiste prend le contrôle de la Tchécoslovaquie après que son président Edvard Bene¨ a accepté le renvoi de tous les ministres non communistes.
25/02
Coup de force des communistes de Klement Gottwald qui évincent tous les autres partis du gouvernement tchécoslovaque à Prague.
Mars
01/03
A Tel-Aviv, le Conseil juif de Palestine forme un cabinet de 30 ministres, sous la présidence de David Ben Gourion. C'est l'embryon de l'État d'Israël qui sera officiellement créé le 14 mai suivant.
17/03
La France, le Royaume-Uni et les pays du Benelux signent le traité de Bruxelles, un précurseur de l'OTAN.
21/03
Création de la Régie autonome des transports parisiens (RATP).
24/03
Droit de vote est octroyé aux femmes en Belgique.
27/03
Le roi égyptien Farouk pose la première pierre du haut barrage d'Assouan.
Avril
03/04
Signature du plan Marshall par le président des États-Unis Harry S. Truman.
16/04
Création de l'Organisation européenne de coopération économique — L'OECE doit répartir les crédits accordés par le Plan Marshall entre les pays de l'Europe occidentale. Elle contribua également à la libéralisation des échanges et permit le renforcement de la coordination économique entre les pays membres.
Mai
14/05
Création de l'Etat d'Israël.
15/05
En réponse à la proclamation de l'Etat d'Israël, l'Egypte, la Syrie, la Jordanie, le Liban et l'Iraq attaquent Israël.
Juin
24/06
Blocus de Berlin (→ 12/05/1949).
28/06
Retrait de la Yougoslavie du camp soviétique — Les dirigeants yougoslaves sont condamnés par le Kominform.
Août
15/08
Création de la République de Corée.
--   
L'URSS déclare que le gouvernement de la République démocratique de Corée est le seul légitime ; Kim Il-sung en est le Premier ministre.
Janvier
05/01
Fondation du Conseil d'assistance économique mutuelle — Le CAEM est une organisation d'entraide économique entre les démocraties populaires d'Europe orientale et l'URSS.
Février
17/02
Chaim Weizmann, premier président de l'État d'Israël, prête serment.
24/02
Israël et l'Egypte signent l'armistice à Rhodes.
Mars
08/03
La France reconnaît l'indépendance du Viêt Nam sous l'autorité du Bảo Đại et dans le cadre de l'Union française.
23/03
Israël et le Liban signent l'armistice.
25/03
Lancement de l'opération Priboï, déportation massive des Estoniens, Lettons et Lituaniens.
28/03
Le physicien britannique Fred Hoyle invente le terme de Big Bang, lors d’une émission de la B.B.C.
Avril
04/04
Création de l'OTAN — L'Organisation du traité de l'Atlantique Nord est une alliance militaire de 10 pays d'Europe occidentale, du Canada et des États-Unis.
Mai
12/05
Fin du blocus de Berlin — Grâce au pont aérien mis en place par les États-Unis et leurs alliés, le blocus est un échec et Staline doit le lever.
23/05
Création de la RFA — La fusion des zones anglo-américaine et française donne naissance à la République fédérale d'Allemagne dont la capitale est Bonn.
Juillet
20/07
Un armistice est signé entre Israël et la Syrie.
Août
29/08
Premier test pour la bombe atomique soviétique — Les États-Unis ne sont plus les seuls à disposer de l'arme nucléaire.
Octobre
01/10
Naissance de la République populaire de Chine. Après la guerre civile, Mao Zedong est victorieux et fonde la Chine communiste. Indépendance de facto de Taïwan où subsiste la République de Chine, évacuée du continent.
07/10
Naissance de la République démocratique allemande dont la capitale est Berlin-Est.
16/10
Fin de la guerre civile grecque — La défaite de l'insurrection communiste marque l'arrêt de la progression communiste en Europe.
Janvier
23/01
La Knesset israélienne proclame Jérusalem-Ouest capitale d'Israël.
26/01
L'Union indienne devient une République.
Février
14/02
Signature à Moscou du pacte sino-soviétique.
--   
Signature du Pacte sino-soviétique — Traité d'amitié, d'alliance et d'assistance mutuelle signé entre la République populaire de Chine et l'URSS.
Mars
01/03
Tchang Kaï-chek déplace son gouvernement à Taipei (Taïwan), où il reprend ses fonctions de président de la République de Chine.
--   
Arrestation de Klaus Fuchs, physicien Allemand qui a fui le régime nazi dans les années 1930. Il rejoint la Grande Bretagne pour parfaire ses études, mais les Britanniques le font interner à cause de ses origines germaniques. Pendant sa période d'enfermement, il rencontre un espion soviétique qui le recrute dans ses rangs. A sa libération, Klaus est intégré au projet Manhattan, qui a pour mission de mettre au point la première bombe nucléaire. Il vole alors des informations confidentielles qu'il transmet à l'URSS.
12/03
Référendum en faveur du retour du roi des Belges Léopold III.
14/03
Résolution 80 à l'ONU, sur la question indo-pakistanaise.
19/03
Lancé par le communiste Frédéric Joliot-Curie et le Mouvement mondial des partisans de la paix, l'appel de Stockholm contre la bombe atomique recueille environ 10 millions de signatures en France.
Mai
09/05
Déclaration Schuman — Le discours de Robert Schuman, ministre français des Affaires étrangères mènera à la création en 1951 de la Communauté européenne du charbon et de l'acier (CECA), première des Communautés européennes.
Juin
25/06
Début de la guerre de Corée — Les troupes de la Corée du Nord envahissent la Corée du Sud. Deux jours plus tard, les Nations unies décident de soutenir la Corée du Sud.
27/06
Le président américain Truman envoie l’armée américaine soutenir la Corée du Sud après l’appel de l’ONU.
Octobre
24/10
Succès de la contre-offensive américaine en Corée. Les forces américaines repoussent les Nord-Coréens jusqu'à la rivière Yula, proche de la frontière chinoise.
Novembre
26/11
La Chine lance 54 divisions dans la bataille de Corée pour éviter la défaite totale de la Corée du Nord.
Février
17/02
Prise de Séoul par les troupes communistes.
Mars
06/03
Début du procès de Ethel et Julius Rosenberg, devant le tribunal fédéral de Foley Square, à New York.
--   
Gueorgui Malenkov succède à Staline à la tête du gouvernement soviétique.
07/03
Le Premier ministre iranien Haj Ali Razmara est assassiné par un fanatique des Fedayin de l'Islam ; l'Anglo-Iranian Oil Company et autres sociétés étrangères seront ensuite nationalisées.
14/03
Les forces américano-onusiennes parviennent à reprendre Séoul à la suite de plusieurs offensives acharnées et à repousser les forces communistes au-dessus du 38e parallèle, frontière d'avant la guerre.
Avril
18/04
Création de la CECA.
Juin
23/06
Le représentant Soviétique à l'ONU, Jacob Malik, propose une trêve en Corée.
Juillet
10/07
Début des pourparlers d'armistice en Corée. Les négociations vont durer deux ans.
Septembre
01/09
Signature de l'Australia, New Zealand, United States Security Treaty.
20/09
Entrée de la Grèce et de la Turquie dans l'OTAN.
Février
06/02
Mort du roi George VI du Royaume-Uni. Sa fille, la princesse Élisabeth, duchesse d'Édimbourg, lui succède.
18/02
La Grèce et la Turquie entrent dans l'OTAN.
26/02
Winston Churchill, Premier ministre, annonce que la Grande-Bretagne a fabriqué sa bombe atomique et fera ses essais en Australie.
Mars
08/03
Antoine Pinay devient président du Conseil.
10/03
Coup d'État de Fulgencio Batista. Il se proclame président et suspend la constitution.
27/03
Traité de Paris instituant une Communauté européenne de défense (CED) — non-ratifié par la France après que les 5 autres États l'ont dûment ratifié.
29/03
Résolution no 106, du Conseil de sécurité des Nations unies, sur la question de la Palestine.
Avril
28/04
Souveraineté du Japon — Fin de l'occupation américaine.
Juin
21/06
Lancement du premier sous-marin nucléaire américain, l'USS Nautilus.
30/06
Fin du Plan Marshall.
Juillet
23/07
Dans la nuit, l'organisation clandestine les officiers libres s'empare du pouvoir et renverse le roi Farouk Ier. La République est proclamée et le général Muhammad Naguib est porté à la tête du pouvoir.
Septembre
10/09
La RFA et Israël signent à Luxembourg l'accord sur les réparations allemandes en faveur d'Israël pour le travail forcé, les persécutions et les biens volés aux Juifs.
Octobre
03/10
Le Royaume-Uni fait exploser sa première bombe atomique.
Février
09/02
Naissance du Livre de Poche.
27/02
Signature de l'Accord de Londres sur les dettes, relatif à l'allégement de dette de la RFA envers ses pays créanciers.
Mars
05/03
Mort de Staline.
Juin
16/06
Insurrection de juin 1953 en Allemagne de l'Est (→ 17/06).
18/06
à la suite du coup d'État de l'organisation clandestine des "officiers libres" qui a renversé le roi Farouk un an plus tôt, la République est proclamée en Égypte. Le général Muhammad Naguib cumule les fonctions de président et de Premier ministre.
19/06
Exécution des époux Rosenberg sur la chaise électrique, dans la prison de Sing-Sing, pour espionnage au profit de l'URSS..
Juillet
27/07
Armistice dans la guerre de Corée — Il fut signé à Panmunjom par l'ONU, la Chine et la Corée du Nord.
Août
12/08
Explosion de la première bombe H soviétique.
19/08
Opération Ajax — Le Premier ministre iranien Mohammad Mossadegh, qui entreprend la nationalisation du pétrole, est éloigné du pouvoir à la suite d’un complot orchestré par les services secrets britanniques et américains.
Septembre
07/09
Nikita Khrouchtchev devient le dirigeant de l'URSS.
Février
01/02
Appel de l'abbé Pierre.
03/02
Début du siège de Diên Biên Phu.
24/02
Naguib annonce sa démission.
25/02
Gamal Abdel Nasser devient chef du gouvernement égyptien.
Mars
01/03
Explosion de la bombe à hydrogène américaine Castle Bravo dans l'atoll de Bikini.
13/03
Début de la bataille de Điện Biên Phủ.
15/03
Le Việt Minh enlève le poste Gabrielle aux coloniaux français, lors de la première vague de la bataille de Ðiện Biên Phủ.
23/03
L'Abbé Pierre transforme en association la communauté Emmaüs fondée en 1949.
Avril
26/04
La conférence de Genève qui met un terme à la guerre d'Indochine (→ 21/07).
Mai
07/05
Défaite française de Dien Bien Phu — L'Indochine française est divisée en quatre pays indépendants parmi lesquels le Vietnam du Nord communiste et le Vietnam du Sud anticommuniste.
Juin
18/06
Renversement du gouvernement de Jacobo Arbenz Guzmán au Guatemala — Accusé par Washington de sympathies communistes, le gouvernement est renversé par l'armée du colonel Carlos Castillo Armas soutenue par la CIA. Guérilla marxiste.
Août
01/08
Fin de la Guerre d'Indochine.
11/08
Première crise du détroit de Taïwan.
24/08
Le Communist control Act est adopté : le PC n'est pas interdit mais il est déchu des droits et privilèges dont jouissent les associations.
Octobre
26/10
Mohammed Abdel Latif, un membre des Frères musulmans, tenta d'assassiner Nasser.
Novembre
   /11
Nasser reçoit alors les pleins pouvoirs.
Décembre
02/12
Le Sénat censure McCarthy pour son attitude, dans l'affaire qui l'oppose à l'armée.
Février
05/02
Chute du gouvernement Mendès-France.
24/02
Signature du Pacte de Bagdad pour contenir la progression communiste dans le Moyen-Orient.
Mars
   /03
Aide soviétique à la Syrie.
02/03
L'Égypte et la Syrie signent une alliance défensive.
Avril
02/04
L'état d'urgence est proclamé en Algérie.
18/04
Conférence de Bandung en Indonésie (→ 24/04). Le communiqué final de la conférence de Bandung est marqué par le neutralisme et les principes de la coexistence pacifique mais peine à déterminer une ligne commune face aux « Grands ».
Mai
09/05
La RFA rejoint l'OTAN.
14/05
Signature du Pacte de Varsovie.
15/05
Fin de l'occupation alliée de l'Autriche — Le pays se déclare neutre.
Juillet
18/07
Sommet de Genève.
Novembre
18/11
Le sultan Mohammed Ben Youssef célébre la prière du vendredi dans les ruines de la mosquée Hassan de Rabat. Il y prononce le discours du trône où il proclame officiellement l'indépendance du Maroc.
Décembre
01/12
Rosa Parks refuse de céder sa place à un blanc parce que noire.
Janvier
01/01
Indépendance du Soudan vis-à-vis du Royaume-Uni.
Février
16/02
Le XXe congrès du parti communiste soviétique rompt avec le stalinisme.
23/02
Nikita Khrouchtchev dénonce le culte de la personnalité de Joseph Staline.
25/02
La déstalinisation est officialisée par le rapport secret de Khrouchtchev divulgué lors du XXe congrès du Parti communiste d'Union soviétique.
28/02
Sur proposition du ministre des Affaires sociales, Albert Gazier, l'Assemblée nationale adopte, à l'unanimité des 499 votants, les trois semaines de congés payés.
Mars
02/03
Déclaration d'indépendance du Maroc jusqu'alors sous protectorats français et espagnol.
07/03
Trois hommes sont jugés pour avoir fait fuiter des informations militaires confidentielles en pleine guerre d'Indochine. Parmi les accusés, on ne trouve pas François Mitterrand, alors ministre de l'Intérieur. Pourtant, il a été le premier et principal suspect. Le président du Conseil, Pierre Mendès-France, a même demandé une enquête contre son ministre. Ce dernier a aussi été la cible d'attaques de la part des députés, qui l'accusaient alors d'avoir trahi la France.
20/03
Après l'autonomie interne, la Tunisie obtient son indépendance totale (à l'exception du port stratégique de Bizerte évacué en 1962) et Habib Bourguiba en devient le premier président..
24/03
Khim Tit est nommé Premier ministre.
--   
L'Irak se retire du Pacte de Bagdad, union militaire défensive dirigée contre l'Union soviétique.
25/03
Après trois jours de spectacles de rock and roll animé par le disc-jockey Alan Freed dans un théâtre de Hartford, dans le Connecticut (États-Unis), la police a arrêté 11 adolescents et annulé l'autorisation d'exploitation. Ce qui amène un psychiatre à déclarer lors de son témoignage devant le comité chargé d'émettre les autorisations que « le rock and roll est une maladie contagieuse causant l'insécurité des jeunes adolescents et incitant les plus vieux à faire des gestes bizarres. C'est une musique tribale relevant du cannibalisme ».
27/03
Les congés payés passent de deux à trois semaines.
29/03
Réhabilitation de László Rajk, ancien ministre des Affaires étrangères, exécuté en 1949 sous l’accusation de titisme et de trahison.
Avril
04/04
Résolution no 113 du Conseil de sécurité des Nations unies, relative à la question de la Palestine.
Juin
05/06
Guerre des Six Jours (→ 10/06).
23/06
Au terme d'un référendum où 99,84 % des votants se sont portés sur son nom, Gamal Abdel Nasser est élu président de la République.
--   
Conférence de Bandung.
28/06
Soulèvement de Poznań — La première révolte du peuple polonais contre le régime communiste de la République populaire de Pologne se transforme en un affrontement avec l'armée polonaise qui ouvre le feu sur les manifestants civils.
Juillet
26/07
En visite à Alexandrie pour célébrer le cinquième anniversaire de la révolution, le président égyptien Gamal Abdel Nasser, annonce son intention de nationaliser le canal de Suez et de geler tous les avoirs de la Compagnie universelle du canal de Suez. Sa décision survient après le refus du Royaume-Uni et des États-Unis de participer au financement de la construction du barrage d'Assouan. La réaction du Raïs provoque une crise internationale car la France et le Royaume-Uni perçoivent des droits de péage sur cette voie maritime qui relie la Méditerranée à la mer Rouge.
Octobre
23/10
Insurrection de Budapest (République populaire de Hongrie) — Soulèvement des Hongrois contre le régime communiste. L'URSS envoie des chars au début du mois de novembre afin d'écraser l'insurrection. La reprise en main s'accompagne de centaines d'exécutions et de milliers d'emprisonnements.
31/10
Intervention franco-britannique contre l'Égypte (→ 07/11). Les Britanniques et les Français, mécontents de la décision du chef d'État égyptien, Nasser, occupent la zone du canal du Suez. Le Royaume-Uni et la France attaquent donc l'Égypte pour assurer le libre passage à travers le canal de Suez.
Novembre
29/11
La RDA est admise au sein du pacte de Varsovie..
Janvier
05/01
Doctrine Eisenhower, qui consiste à limiter la déstabilisation des pays du Moyen-Orient qu'y causerait l'introduction et le développement du communisme grâce à des aides économiques et militaires.
Février
27/02
Lancement de la « Campagne des cent fleurs » par Mao Zedong.
28/02
Gaston Lagaffe, créé par Franquin, fait son entrée pour la première fois dans le journal de Spirou. C'est le premier antihéros de la bande dessinée.
Mars
06/03
Israël remet le couloir de Gaza aux casques bleus de l'ONU.
10/03
Mort de l'un des chefs du déclenchement de la guerre d'Algérie, Larbi Ben M'hidi dit le héros d'Alger, tué à 20 km d'Alger par pendaison après tortures.
25/03
Traité de Rome et création de la Communauté économique européenne.
--   
La France, l'Allemagne de l'Ouest, l'Italie, la Belgique, le Luxembourg et les Pays-Bas signent à Rome deux traités : le traité instituant la Communauté économique européenne et le traité instituant la Communauté européenne de l'énergie atomique.
Octobre
04/10
Lancement du premier satellite Spoutnik.
Janvier
28/01
Dépôt du brevet du jeu de construction "Lego" au Danemark.
Février
01/02
Création de la République arabe unie (RAU), union entre l'Egypte et la Syrie qui relève du panarabisme nassérien.
19/02
Un préavis d'un mois en cas de licenciement devient obligatoire en France.
21/02
Gamal Abdel Nasser est choisi par voie de référendum président de la nouvelle République arabe unie.
Mars
27/03
Nikita Khrouchtchev évince Boulganine de la tête du gouvernement soviétique.
Juin
01/06
Rappelé par le président, De Gaulle devient président du Conseil et obtient les pleins pouvoirs constitutionnels.
Juillet
14/07
Révolution du 14 juillet en Irak — Le général Abdul al-Karim Qasim renverse le roi Fayçal II et le régent Abdul Illah. L'Irak commence à recevoir l'aide de l'URSS.
Août
   /08
Déploiement de missiles balistiques américains (Thor IRBM) sur le sol du Royaume-Uni.
23/08
Seconde crise du détroit de Taïwan — la Chine bombarde Quemoy.
Septembre
28/09
Approbation de la constitution de la Veme République par référendum.
Novembre
27/11
L'ultimatum de Khrouchtchev réclamant la fin de la partition de la capitale allemande marque le début de la crise de Berlin.
Janvier
01/01
Révolution cubaine — Fidel Castro renverse la dictature de Batista.
07/01
Les États-Unis reconnaissent le régime cubain de Fidel Castro.
Février
11/02
Fondation de la Fédération des émirats arabes du Sud comme protectorat britannique.
16/02
Fidel Castro devient chef du gouvernement cubain.
19/02
Un accord reconnaissant l'indépendance de Chypre est signé à Londres par la Grèce, la Turquie et la Grande-Bretagne.
Mars
10/03
A Lhassa, soulèvement du 10 mars à l'issue duquel le 14e dalaï-lama part en exil en Inde.
17/03
Le dalaï-lama, chef spirituel du Tibet, quitte Lhassa à la suite d'un soulèvement anti-chinois, avant de se réfugier un peu plus tard en Inde.
24/03
Retire du pacte de Bagdad.
Juillet
24/07
Rencontre à Moscou du vice-président américain Richard Nixon et du dirigeant soviétique Nikita Khrouchtchev.
Septembre
14/09
Exploit de l'aérospatiale soviétique avec l'envoi de la toute première sonde sur le sol lunaire.
15/09
Khrouchtchev en visite aux États-Unis (→ 29/09).
Octobre
02/10
Diffusion du premier épisode de The Twilight Zone.
Janvier
01/01
Mise en circulation du nouveau franc.
--   
Le Cameroun accéde à l'indépendance.
04/01
Décès du prix Nobel français de littérature Albert Camus dans un accident de voiture.
24/01
Début de la semaine des barricades à Alger..
Février
13/02
Premier essai nucléaire français à Reggane dans le désert de Tanezrouft en Algérie.
Mars
05/03
Le photographe Alberto Korda prend la photo « mythique » de Che Guevara à La Havane, lors de l'enterrement des victimes de l'Explosion de la Coubre.
21/03
La police sud-africaine ouvre le feu au cours d'une manifestation contre les laissez-passer à Sharpeville : 69 morts et plus de 150 blessés ; l'État d'urgence est proclamé.
Avril
   /04
Déploiement des missiles balistiques américains PGM-19 Jupiter sur le sol italien.
Mai
01/05
Le pilote américain Francis Gary Powers est abattu à bord de son U-2 au-dessus de l'URSS. Le pilote est capturé après son sauvetage en parachute.
Juin
   /06
Rupture sino-soviétique — Moscou retire son assistance technique et met fin à son aide à la Chine.
Août
09/08
Début de la révolte des communistes du Pathet Lao au Laos.
17/08
L'espion américain Gary Powers est condamné à 10 ans de prison en URSS.
Décembre
20/12
Création du Front national de libération du Sud Viêt Nam (Viet Cong).
Janvier
04/01
Les États-Unis rompent avec Castro.
20/01
John F. Kennedy devient président des États-Unis.
Mars
03/03
Hassan II devient roi du Maroc.
23/03
Le 14e dalaï-lama, Tenzin Gyatso, refonde l'Institut de médecine et d'astrologie tibétaine à Dharamsala en Inde.
29/03
Ratification du vingt-troisième amendement de la Constitution des États-Unis, par lequel le District de Columbia obtient de voter aux élections présidentielle.
Avril
11/04
Début du procès d'Adolf Eichmann à Jérusalem.
--   
Ouverture du procès Eichmann.
12/04
L'URSS envoie le premier homme dans l'espace, Youri Gagarine.
15/04
Débarquement de la baie des Cochons à Cuba — Des Cubains anticastristes soutenus et entraînés par la CIA échouent dans leur tentative de renverser le régime de Fidel Castro.
Mai
01/05
Les États-Unis envoient les premiers conseillers militaires au Viêt Nam.
16/05
Invasion de la baie des Cochons (→ 18/04).
25/05
Kennedy annonce son intention d'envoyer des Américains sur la lune (Special Message to the Congress on Urgent National Needs).
Juin
04/06
Kennedy rencontre Khrouchtchev à Vienne en Autriche.
Août
13/08
Construction du Mur de Berlin — Les autorités est-allemandes entendent empêcher l'exode vers Berlin-Ouest.
Octobre
31/10
Explosion de la Tsar Bomba en URSS, la plus puissante arme nucléaire de l’histoire.
Décembre
04/12
Insurrection en Angola - Début de la guerre d'indépendance.
Janvier
19/01
Départ de la croisière inaugurale du paquebot France..
Février
03/02
John Fitzgerald Kennedy met en place l'embargo des États-Unis contre Cuba.
08/02
Manifestation tragique au métro Charonne.
20/02
John Glenn accomplit le premier vol spatial américain habité autour de la Terre dans le cadre de la mission Friendship 7 du programme Mercury.
27/02
Bombardement du palais de l'indépendance à Saïgon au Viêt Nam.
Mars
07/03
Ouverture de la Conférence d’Évian sur l'Algérie.
15/03
Accrochage entre des conseillers militaires américains au Sud-Viêt Nam et des irréguliers communistes.
18/03
Accords d’Évian mettant fin à la guerre d’Algérie.
19/03
Cessez-le-feu officiel, faisant suite aux accords d'Évian signés la veille et marquant la fin de la guerre d'Algérie.
23/03
Adoption en Suisse de la Loi fédérale sur la procédure de l'Assemblée fédérale, ainsi que sur la forme, la publication et l'entrée en vigueur des actes législatifs.
25/03
La France rappelle son ambassadeur à Moscou pour protester contre la reconnaissance par Moscou du Gouvernement provisoire de la République algérienne.
26/03
Lors de la fusillade de la rue d'Isly à Alger, l'armée française ouvre le feu sur une manifestation pacifique demandant le maintien de l'Algérie française, faisant une cinquantaine de morts et près de deux cents blessés.
Avril
08/04
Les Français approuvent les accords d'Évian pour mettre fin à la guerre d'Algérie.
Juillet
01/07
Approbation par référendum de l’indépendance de l’Algérie.
Septembre
08/09
Guerre sino-indienne — La Chine attaque l'Inde afin d'annexer plusieurs régions frontalières.
Octobre
02/10
Opération Kama : quatre sous-marins d'attaque diesel-électrique de classe Foxtrot de la Marine soviétique appareillent de la péninsule de Kola, avec à leur bord des torpilles nucléaires T-5.
14/10
Un avion espion U-2 piloté par le commandant Richard S. Heyser photographia les sites d'installation de missiles à Cuba.
16/10
Crise des missiles de Cuba (→ 28/10).
--   
Le président Kennedy convoquE le Conseil de sécurité national. Crise des missile de Cuba (→ 29/10).
24/10
Blocus par l'armée américaine de Cuba est opérationnel. Trente cargos soviétiques étaient en route. Parmi eux, quatre avaient des missiles nucléaires dans leurs soutes. Deux de ceux-ci arrivèrent sur la ligne de blocus : le Khemov et le Gagarine. À 10 h 25, les cargos arrêtèrent. Khrouchtchev jugeant inutile de rompre le blocus puisque les missiles déjà en place à Cuba suffisaient.
26/10
Khrouchtchev fait savoir à Kennedy, par le biais d'un homme d'affaires américain de retour aux États-Unis à la suite d'un voyage à Moscou, qu'il continuerait son action : « Si les États-Unis veulent la guerre, alors nous nous retrouverons en enfer. ».
27/10
L’U-2 du commandant Rudolf Anderson Jr. est abattu au-dessus de Cuba lors d'une mission de reconnaissance.
28/10
Approbation par référendum de l'élection du président français au suffrage universel.
--   
Une deuxième lettre de Khrouchtchev, rédigée par le Politburo, laissE entendre qu'aucune négociation ne pouvait se faire.
29/10
L'URSS fait stopper ses navires restant en route vers Cuba et promet également d'enlever toutes ses installations militaires à Cuba. Le compromis nécessaire à la négociation est que un engagement des États-Unis à ne pas attaquer Cuba et à démonter dans 6 mois leurs 15 fusées PGM-19 Jupiter installées en Turquie, ainsi que d'autres en Italie.
Novembre
07/11
Khrouchtchev accepta que les cargos à destination de Cuba soient inspectés par l'US Navy.
Mars
07/03
Début d'une campagne du Front de libération du Québec, des cocktails molotov sont lancés sur des cibles militaires en région montréalaise.
08/03
Coup d'État en Syrie, renversement de la République syrienne et prise de pouvoir du Parti Baas.
11/03
Exécution du colonel Jean-Marie Bastien-Thiry à la suite de l'attentat du Petit-Clamart contre le Général de Gaulle.
13/03
Adoption du lys blanc comme emblème floral du Québec.
--   
Le premier brevet de bouteille plastique est déposé.
15/03
Les États-Unis proposent l'installation d'un téléphone rouge entre Washington et Moscou pour éviter des conflits accidentels.
21/03
Fermeture de la prison d'Alcatraz.
22/03
Devant la Chambre des Communes, John Profumo, secrétaire d'État britannique à la Guerre, nie contre l'évidence avoir eu une relation sexuelle avec la maîtresse d'un espion soviétique. C'est le début de l'affaire Profumo.
Avril
02/04
Révolte de la marine argentine.
Juin
20/06
Mise en place du Téléphone rouge.
26/06
John F. Kennedy prononce son célèbre discours 'Ich bin ein Berliner' à l’occasion d'une visite officielle à Berlin-Ouest.
Août
05/08
Traité d'interdiction partielle des essais nucléaires — Signé à Moscou par les États-Unis, l'URSS et le Royaume-Uni, l'accord porte sur l'interdiction des essais d'armes nucléaires dans l'atmosphère, dans l'espace extra-atmosphérique et sous l'eau.
30/08
Mise en place d'un téléphone rouge entre la Maison-Blanche et le Kremlin.
Novembre
02/11
Le président sud-vietnamien Ngô Đình Diệm est renversé avec l'assentiment des États-Unis ; il est assassiné peu après.
22/11
Assassinat de John F. Kennedy.
24/11
Le Président Lyndon B. Johnson confirme la poursuite de l'aide économique et militaire au Sud-Viêtnam.
29/11
La conférence des ministres de Bruxelles repousse l'entrée du Royaume-Uni dans la CEE.
Mars
06/03
Constantin II monte sur le trône de Grèce.
12/03
Malcolm X annonce la création de l'organisation religieuse "Muslim Mosque" qui s'engage dans la lutte contre l'exploitation économique et politique et contre la dégradation sociale dans l'Amérique noire.
14/03
Les régions françaises sont dotées d'un préfet de région.
--   
A Dallas, Jack Ruby, l'assassin de Lee Harvey Oswald, lui-même meurtrier du président John F. Kennedy, est condamné à la chaise électrique.
27/03
Des casques bleus de l'ONU prennent position à Chypre.
29/03
Radio Caroline, une radio pirate offshore, commence à émettre.
Avril
20/04
Le président américain Lyndon Johnson et Nikita Khrouchtchev annoncent la réduction des armes nucléaires.
Août
02/08
Incidents du golfe du Tonkin (→ 04/08).