";
Loading...
Loading...
1 2 3 4 5 6 7
ANTIQUITE (6360 événements)

Tags
Abkhazie - Afghanistan - Afrique du Sud - Albanie - Algérie - Allemagne - Allemagne (RDA) - Allemagne (RFA) - Andorre - Angleterre - Angola - Arabie Saoudite - Argentine - Arménie - Australie - Autriche - Azerbaïdjan - Bahreïn - Bangladesh - Barbade - Bélarus - Belgique - Belize - Bénin - Bermudes - Bhoutan - Biafra - Birmanie - Bolivie - Bornéo - Bosnie - Botswana - Brésil - Brunei - Bulgarie - Burkina Faso - Burundi - Cambodge - Cameroun - Canada - Cap Vert - Centrafrique - Chili - Chine - Chypre - Colombie - Comores - Congo - Corée - Corée du Nord - Corée du Sud - Costa Rica - Côte d'Ivoire - Croatie - Cuba - Danemark - Djibouti - Ecosse - Egypte - Emirats arabes unis - Equateur - Erythrée - Espagne - Estonie - Eswatini - Etats Unis - Éthiopie - Fidji - Finlande - France - Gabon - Gambie - Gênes - Géorgie - Ghana - Grèce - Groenland - Guatemala - Guinée - Guinée équatoriale - Guinée-Bissau - Haïti - Haut-Karabagh - Haute-Volta - Honduras - Hong Kong - Hongrie - Iles Vierges, - Inde - Indonésie - Irak - Iran - Irlande - Islande - Israel - Italie - Jamaîque - Japon - Jordanie - Kazakhstan - Kenya - Kirghizistan - Kosovo - Koweit - Laos - Lesotho - Lettonie - Liban - Liberia - Liechtenstein - Lituanie - Luxembourg - Lybie - Macao - Madagascar - Malaisie - Malawi - Maldives - Mali - Malte - Maroc - Martinique - Maurice - Mauritanie - Mexique - Moldavie - Monaco - Mongolie - Monténégro - Mozambique - Namibie - NépaL - Nicaragua - Niger - Nigéria - Norvège - Nouvelle Guinée - Nouvelle Zélande - Oman - Ouganda - Ouzbékistan - Pakistan - Palestine - Panama - Paraguay - Pays Bas - Pérou - Philippines - Pologne - Porto Rico - Portugal - Qatar - République Dominicaine - Rhodésie - Roumanie - Russie - Rwanda - Salvador - Samoa - San Marin - Sénégal - Serbie - Seychelles - Siam - Sierra Léone - Singapour - Slovaquie - Slovénie - Somalie - Soudan - Sri Lanka - Suède - Suisse - Suriname - Syrie - Tadjikistan - Taiwan - Tanganyika - Tanzanie - Tchad - Tchécoslovaquie - Tchéquie - Thaîlande - Tibet - Togo - Tonga - Trinité-et-Tobago - Tunisie - Turkménistan - Turquie - Ukraine - Uruguay - Venezuela - Viet Nam - Yémen - Yougoslavie - Zaïre - Zambie - Zanzibar - Zimbabwe

Abbassides - Akkadiens - Alains - Alamans - Araméens - Assyriens - Avars - Aztèques - Babylone - Burgondes - Byzance - Carolingiens - Carthaginois - Celtes - Egyptiens - Élamites - Empire Ottoman - Etrusques - Fatimides - Francs - Frisons - Gètes - Grecs - Hébreux - Hittites - Huns - Incas - Lombards - Mamelouks - Marcomans - Mayas - Mèdes - Mérovingiens - Minoens - Monde Arabo-Musulman - Mongols - Nabatéens - Omeyyades - Ostrogoths - Parthes - Perses - Phéniciens - Quades - Romains - Sassanides - Saxons - Séleucides - St Empire - Suèves - Sumer - Vandales - Vikings - Wisigoths - Zapotèques

Afrique - Afrique du Nord - Amérique - Antilles - Asie Centrale - Asie Mineure - Avignon - Balkans - Bohême - Bourgogne - Bretagne - Caraïbes - Carthage - Caucase - Corse - Dacie - Dalmatie - Florence - Gaule - Germanie - Guadeloupe - Guyane - Hawaï - Ile de Pâques - Illyrie - Istrie - Java - Jérusalem - Lydie - Mayotte - Mésie - Mésopotamie - Milan - Monde - Moravie - Naples - Navarre - Nice - Nouvelle Calédonie - Nubie - Pannonie - Péninsule Arabique - Phrygie - Pôles - Réunion - Rome - Savoie - Ste-Hélène - Tahiti - Valachie - Venise

Alexandre - Attila - Auguste - Bélisaire - Boulanger - Camus - Cartouche - Chaplin - Charlemagne - Christophe Colomb - Churchill - Danton - De Gaulle - Dreyfus - Eichmann - Einstein - Epicure - Freud - Galilée - Gandhi - Garibaldi - Gengis Khan - Hannah Arendt - Hannibal - Jaurès - Jeanne d'Arc - Jésus - Jules César - Louise Michel - Luther - Mahomet - Marc Aurèle - Masséna - Mata Hari - Molière - Montaigne - Napoléon - Napoléon III - Nietzsche - Olympe de Gouges - Pépin le Bref - Périclès - Picasso - Richelieu - Robespierre - Rommel - Rosa Luxemburg - Scipion l'Africain - Sénèque - Socrate - Tamerlan - Thémistocle - Vasco de Gama - Victor Hugo - Voltaire - Zola

Cent Jours - Commune - Consulat - COVID - Crise de Suez - Croisades - Expédition Magellan - Fronde - Ier Empire - IIème Empire - Insurrection de Budapest - Printemps de Prague - Révolte des Boxers - Révolution allemande - Révolution des Oeillets - Révolution Française - Révolution Russe

Guerre d'Algérie - Guerre d'Espagne - Guerre d'Indépendance des États-Unis - Guerre d'Indochine - Guerre de 1812 - Guerre de 1870 - Guerre de Cent Ans - Guerre de Corée - Guerre de Crimée - Guerre de Hollande - Guerre de la Ligue d'Augsbourg - Guerre de Sécession - Guerre de Sept ans - Guerre de Succession d'Autriche - Guerre de Succession d'Espagne - Guerre de trente ans - Guerre des Boers - Guerre des Deux-Roses - Guerre du Viet Nam - Guerre Froide - Guerres de Religion - Guerres Médiques - Guerres Puniques - WWI - WWII

Bataille d'Austerlitz - Bataille de Stalingrad - Bataille de Verdun - Bataille des Ardennes - Campagne de Russie

ASEAN - Croix Rouge - Europe - FMI - Mercosur - MSF - OMC - OMS - ONU - OPEP - OTAN - SDN - UNESCO - UNICEF


Période
(6360 événements)

 
Les Sumériens utilisent des tours de potier à Sumer et à Ur.
 
Les Sumériens utilisent une baratte verticale pour faire du beurre.
 
Des décomptes de bovins sont inscrits sur des tablettes mésopotamiennes (Sumer).
 
Les Sumériens utilisent des roseaux taillés en pointe (les calames) pour tracer des signes sur des tablettes d'argile, à Uruk et Lagash.
 
Début de l'histoire de l'Egypte avec l'apparition de l'écriture hiéroglyphique.
 
Règne du roi Scorpion Ier.
 
Une numération positionnelle à base 60 et sous-base 10 est inventée à Sumer.
 
Un calendrier est utilisé à Sumer.
 
La ville de Habuba Kabira est fondée : bordant l'Euphrate, la ville est entourée d'un rempart double sur 3 côtés.
 
Première civilisation des Cyclades en mer Égée.
 
Début de la construction de cercles (cromlech, henge) et d'alignements de mégalithes dressés dans les îles Britanniques (Castlerigg, Stenness). Construction du tumulus de Newgrange dans le Comté de Meath, au nord de Dublin, en Irlande, appartenant avec Knowth et Dowth au complexe de tombes à couloir de Brú na Bóinne.
 
Première année du calendrier maya.
 
Narmer devient pharaon.
 
L'écriture pictographique atteint l'Egypte et y donne naissance à l'écriture hiéroglyphique.
 
Le pharaon Narmer meurt ; son fils (?) Âha lui succède.
 
Le pharaon Âha meurt. Djer devient pharaon.
 
Le pharaon Djer meurt ; son fils (?) Djet lui succède.
 
Une charrue est représentée sur un sceau sumérien.
 
L'âne est domestiqué.
 
Les Babyloniens inventent le système sexagésimal, qu'ils combinent avec la numération décimale.
 
Le fil à plomb est utilisé par les maçons égyptiens.
 
Les Égyptiens utilisent un découpage de la nuit en 12h.
 
Des voiles sont utilisées pour naviguer sur le Nil.
 
Des soldats souhaitant se protéger des maladies vénériennes utilisent des boyaux de mouton ou des vessies de porc en guise de préservatif.
 
Les Pélasges s'installent dans le bassin de l'Egée.
 
La civilisation des Harappéens se développe autour de l'Indus.
 
Le site "El Paraíso" est occupé par une communauté religieuse précolombienne.
 
Des instruments similaires à la guitare sont utilisés en Perse.
 
Le bananier est cultivé.
 
Travail du bronze en Chine ; couteau de bronze découvert en 1978 sur le site de Linjia, Xian de Dongxiang, Gansu, appartenant à la culture de Majiayao.
 
Le dromadaire est domestiqué.
 
Première occupation de Troie (→ -2600).
 
Début possible de l'utilisation du soc en agriculture (région de Hangzhou).
 
Des objets de jade sont réalisés.
 
La ville de Mari est fondée sur l'Euphrate.
 
Le pharaon Djet meurt ; son épouse Merneith lui succède.
 
La pharaon Meritneith meurt ; son fils Den lui succède.
 
Le pharaon Den meurt ; Adjib lui succède.
 
Le pharaon Adjib meurt ; son fils (?) Semerkhet lui succède.
 
Bronze Ancien II en Grèce. Les techniques de fonderie se diffusent concentrées d’abord dans le Nord-Est égéen (→ -2300).
 
Le pharaon Semerkhet meurt ; Qaâ lui succède.
 
Des tablettes sumériennes mentionnent des substances ressemblant à du savon.
 
L’écriture pictographique sumérienne devient cunéiforme.
 
Début de la construction de Stonehenge. Son édification mobilise quelque trente millions d’heures de main-d’½uvre (→ -1075).
 
Culture de Mehrgarh VII en Inde.
 
Les cités phéniciennes de Tyr, Ougarit, Sidon et Arvad sont fondées.
 
L'écriture pictographique sumérienne, devenue entre-temps syllabique, évolue vers l'abstraction et les signes prennent la forme de clous. C'est l'écriture cunéiforme.
 
Un texte continu est écrit [1er texte continu connu].
 
Début de la statuaire en Égypte, avec les statues de schiste et de calcaire de Khâsekhemoui, créées pour son grand complexe de Hiérakonpolis.
 
Le pharaon Khâsekhemwy meurt ; son fils Djoser lui succède.
 
Le pharaon Djoser fait construire par Imhotep la pyramide à degré de Saqqarah.
 
Le pharaon Djoser fait construire par Imhotep le temple d'Edfou.
 
Le pharaon Djoser meurt ; son fils (?) Sekhemkhet (?) lui succède.
 
Règne du pharaon Snéfrou (→ -2620).
 
Imhotep pratiquerait la médecine.
 
Ancien Empire (→ -2150).
 
La ville de Caral est fondée.
 
Un barrage d'irrigation est construit à Saad eI- Kafara : 14m de haut et 113m de long.
 
Les maçons utilisent des équerres pour orienter et construire la pyramide de Snéfrou.
 
La ville de Mohendjodaro est fondée au bord de l'Indus.
 
Une pyramide pour Snefrou est construite à Meidoum.
 
La pyramide romboidale pour le pharaon Snefrou est construite à Dahchour.
 
Le pharaon Snefrou meurt ; son fils Khoufou (Kheops) lui succède.
 
Règne de Mesannepadda, roi d’Ur (→ -2525). La ville qui ne compte alors que 4 000 habitants, deviendra une grande capitale après les 40 ans de règne de Mesannepadda. Son opulence est due à son activité commerciale : le port fluvial d’Ur concentre le commerce de la Mésopotamie, au moins méridionale, avec les rives du golfe persique, donc l’Arabie et peut-être par intermédiaires avec la vallée de l’Indus. Les métaux qui y arrivent sont vraisemblablement transformés dans des ateliers, sans doute royaux, dont la production est en partie réexpédiée.
 
Règne de Khéops, second pharaon de la IVe dynastie (→ -2528).
 
Pyramide de Khéops.
 
Un homme [Ötzi] meurt dans le glacier du Hauslabjoch et est momifié naturellement.
 
Mesannepadda, roi d’Ur, qui domine déjà Nippur, ville sacrée d’Enlil, profite d’une éclipse du pouvoir à Kish (provoquée par une incursion des Élamites d’Awan) pour s’emparer de la ville. Il est maître de toute la basse Mésopotamie puisqu’il porte le titre suprême de roi de Kish et que son nom réapparaît sur une perle à Mari.
 
Règne de Khéphren (→ -2490). Il fait construire une pyramide presque aussi grande que celle de son père Khéops (143 m).
 
A-annepadda, roi d’Ur (→ -2485).
 
Grand Sphinx de Gizeh.
 
Le yak est domestiqué au Tibet.
 
De l'eau passant dans des canalisations d'argile assainit les égouts de Cnossos (Crète).
 
Un monument mégalithique circulaire plus petit est érigé à Stonehenge (Wiltshire) en utilisant les pierres du grand cercle existant.
 
Le buffle d'eau est domestiqué.
 
Une carte géographique est gravée sur une tablette d'argile, à Nuzi.
 
L'emploi du savon pour laver des lainages est décrit.
 
Des salles de bains sont utilisées à Mohenjo-Daro.
 
Le bananier est cultivé.
 
Des skis sont utilisés près d'un marécage à [Hoting].
 
La ville de Ebla est attestée avec plus de 200000 habitants.
 
Les premières cités chinoises de Taosi au Shanxi, de Liangchengzhen et de Yaowangcheng, au Shandong, sites de la culture de Longshan, atteignent 10 000 habitants. Elles se développent pour atteindre 14 000 habitants vers 2250 av. J.-C.. Commerce à longue distance de produits de luxe, témoignage d’une stratification sociale accrue.
 
Premières mentions des Amorrites, peuple sémitique. Ils s’installent en Haute Syrie (Amourrou), puis s’infiltrent en Mésopotamie.
 
Deuxième phase de la construction du tertre artificiel de Silbury Hill, haut de 40 m.
 
Règne de Menkaourê (Mykérinos en grec), pharaon de la IVe dynastie, fils de Khéphren, fait construire la dernière et la moins élevée des trois pyramides de Gizeh.
 
Le pharaon Menkaourê (Mykerinos) meurt ; son fils Shepseskaf lui succède.
 
La chasse au faucon est pratiquée.
 
Les Sumériens inventent une paille pour boire de la bière sans tous les déchets.
 
Troie II, qui commande l’accès aux détroits, d’abord simple bourgade de pêcheurs (déjà détruite en 3000 av. J.-C.), devient une grande cité grâce aux péages qu’elle perçoit et à l’escale qu’elle fournit aux navires marchands. « Trésor dit de Priam », à Troie, découvert par Heinrich Schliemann.
 
Règne de Lugal-kinishe-dudu, roi d’Uruk et d’Ur.
 
Règne légendaire de l'empereur Yao, troisième des Cinq empereurs. Il aurait contenu les invasions des « barbares du sud » et inventé un calendrier et le jeu de Go.
 
Des scribes babyloniens font des exercices de calculs de surfaces.
 
Sargon fonde Agadé (Akkad), base de départ de son offensive contre Lugal-zagesi.
 
Règne de Lugal-zagezi, roi d’Umma et d’Uruk. Première tentative connue d’unification de la Mésopotamie : Lugal-zagezi s’empare de Girsu, à la frontière avec Lagash, la pille et l’incendie, puis prend Lagash, Ur et Uruk. Il se rend maître de tout le pays de Sumer, puis mène une expédition victorieuse jusqu’à la Méditerranée.
 
Sargon devient roi des Akkadiens.
 
Les Hourrites fondent le royaume du Mitanni en Anatolie.
 
La ville d'Abydos est vouée au culte du dieu Osiris.
 
Des signes pictographiques apparaissent dans la vallée de l'Indus.
 
Sargon d'Akkad conquiert la région de Sumer.
 
Les populations de l'empire Akkadien se révoltent ; le roi Sargon les soumet sous les murs d'Agadé.
 
Le roi Sargon meurt. Rimush devient roi d'Akkad.
 
Le roi assyrien Manishtusu fait édifier un temple à la déesse Ishtar à Ninive.
 
Le roi assyrien Manishtusu fait édifier une stèle en diorite noire célébrant ses conquêtes.
 
Naram-Sin (« Aimé de Sîn ») monte sur le trône (ou 2202).
 
Le pharaon Pepy II, père de Merenrê II et de Neferkarê Neby, meurt ; Merenrê II lui succède.
 
Le pharaon Merenrê II meurt ; son frère Neferkarê Neby lui succède.
 
Nitokris ou Neithiqerty devient pharaon.
 
Le pharaon Nitokris ou Neithiqerty meurt.
 
Règne de Shar-kali-sharri (« Roi de tous les rois »), fils de Naram-Sin qui prend le pouvoir (ou 2165).
 
Une tablette sumérienne fait état d'une formule pour laver le linge : de l'eau, de l'alcali en provenance de cendres et de l'huile.
 
La plaine de la Messara est mise en valeur agricole.
 
Première Période intermédiaire (→ -2060).
 
La ville de Ur est fondée par Ur-Nammu comme capitale.
 
Moyen Empire (→ -1785).
 
Le pharaon Montouhotep Il unifie l'Égypte.
 
Le pharaon Montouhotep Il meurt à Thèbes ; son fils Montouhotep III lui succède.
 
Début du règne de Mentouhotep III, roi de la XIe dynastie.
 
Année durant laquelle les Élamites, alliés aux gens du Nord (Subartu) et aux Su (Susiens ?) traversent le Tigre et marchent sur Ur, conduits par Kindattu, roi de Simashki. Ibbi-Sin d'Ur s’apprête à soutenir un siège quand Ishbi-Irra d'Isin les refoule.
 
Fin du règne de Naplânum à Larsa.
 
Début du règne d'Emisum, roi de Larsa.
 
Les Élamites ravagent Sumer ; Ur est pillée et incendiée, son roi Ibbi-Sin emmené en captivité en Anshan5. Fin de la troisième dynastie d'Ur. Début de la période babylonienne ancienne.
 
Premiers calendriers luni-solaires en Égypte.
 
Les araméens nomades s'installent au nord de la Syrie.
 
L'étain est extrait des Cornouailles et exporté jusqu'en Méditerranée orientale.
 
La roue à rayons apparaît en Mésopotamie.
 
Une bride (de cheval) est dessinée sur les sculptures assyriennes en Mésopotamie.
 
Des tablettes babyloniennes présentent des calculs d'aire conduisant à une valeur de pi de 3 + 1/8.
 
Les Babyloniens exportent leurs bières sur une distance de env 1000km.
 
Premiers calendriers luni-solaires en Mésopotamie.
 
Un dolmen décoré d'environ 50T est érigé en Galilée.
 
Annexion de Smyrne par les Hittites.
 
Règne de Mentouhotep IV, dernier pharaon de la XIe dynastie.
 
Les Babyloniens calculent la valeur de pi à 3,25.
 
Apparition en Egéide de la technique de la soudure.
 
Premier traité de médecine en Chine.
 
Premiers travaux d'irrigation par bassin sur le Nil.
 
Utilisation de sceaux en relief en Crète.
 
Ishbi-Irra d’Isin chasse les Élamites d’Ur. Ses successeurs porteront le titre de « roi d’Ur, de Sumer et d’Akkad ».
 
Début du règne de Mentouhotep IV, roi de la XIe dynastie.
 
Date présumée du début du règne d'Amenemhat Ier, premier roi de la XIIe dynastie.
 
Invention de l'arc composite.
 
Campagne égyptienne sur la Nubie.
 
Apparition, en Crète, de tours rapides de potiers.
 
Apparition du travail du bronze du Luristan.
 
Amenemhat Ier est assassiné à la suite d’une conspiration de harem par un prétendant au trône. Règne de Sésostris Ier.
 
Sésostris Ier achève d’aménager le premier temple d’Amon-Rê à Karnak.
 
Le pharaon Sésostris Ier colonise la Nubie jusqu'à la deuxième cataracte du Nil (Koush,
Kouch).
 
Arrivée des Ioniens en Grèce, venus du Nord, jusqu’au Péloponnèse.
 
La palais de Cnossos est construit autour d'une cour centrale.
 
Les Assyriens établissent des colonies marchandes et des agences en Asie Mineure.
 
Invasion de Sumer par les Elamites des montagnes de Zagros
et les Amorites de la Haute Mésopotamie et destruction d'Ur.
 
Le pharaon Sésostris Ier établit un cordon de forteresses en pays Koush.
 
Début du règne du pharaon Amenemhat II (Amménémès).
 
Code de Lipit-Istar à Isin.
 
Date présumée de la fin du règne de Sésostris Ier et du début du règne d'Amenemhat II.
 
Début des guerres entre Isin et Larsa. Gungunum de Larsa attaque le roi d’Isin et s’empare d’Ur, ce qui lui permet de prendre le titre de « roi de Sumer et d’Akkad » et surtout de détourner à son profit une partie du commerce méridional.
 
L'existence de la cité cananéenne de Jérusalem, appelée (U)rusalimum(?) est mentionnée dans les textes d'exécration égyptiens.
 
La ville de Erlitou est fondée le long du fleuve jaune : poterie blanche, objets d'ivoire et de turquoise et des outils de bronze.
 
Des signes pictographiques apparaissent en Crête.
 
Fondation de Babylone.
 
Le pharaon Amménémès III entreprend de grands travaux d'irrigation
et ouvre des mines de cuivre dans la péninsule du Sinaï.
 
Début des premières incursions Hittites.
 
Construction de la citadelle de Troie V.
 
Les Hittites diffusent la métallurgie du fer.
 
Apparition de la cavalerie dans les armées Hittites.
 
Salmanasar III fait construire le palais de Til Barsib (Barsip) dans la Syrie actuelle.
 
Première dynastie de Babylone (→ -1595).
 
Début du règne du pharaon Sésostris III en Egypte.
 
Le roi Sumu-El de Larsa fait détourner un bras de l'Euphrate. Ces travaux, qui durèrent une vingtaine d'année, permirent l'irrigation de nouvelles terres agricoles. Ils devait néanmoins être très préjudiciables à la Cité d'Isin qui était auparavant alimentée par ce cours d'eau.
 
Le roi Erishum Ier fait construire le temple d'Assour.
 
Sésostris III réorganise l'administration en Egypte.
 
Première expédition du pharaon Sésostris III au pays de Koush.
 
Le pharaon Sésostris III fait creuser un canal à Séhel pour faciliter le passage des
rapides de la première cataracte.
 
Deuxième expédition du pharaon Sésostris III au pays de Koush.
 
Troisième expédition du pharaon Sésostris III au pays de Koush.
 
La civilisation de Dilmun (Telmun), dans la péninsule arabique, est commercialement
très active à cette époque.
 
Apparition à Chypre de nouvelle figurines en argile à forme de planche.
 
Apparition des premières fresques dans les palais en Crète.
 
6Le pharaon Sésostris III colonise la Nubie jusqu'à la 3ème cataracte du Nil (Koush).
 
Destruction de Kanesh par les Hittites.
 
Prise de Larsa par Kudur-Mabuk, chef de tribu élamite.
 
Les Hittites pillent la Babylonie.
 
Prise de Nippur par le roi de Larsa, Rim-Sin.
 
Déclin de la civilisation de la vallée de l'Indus (inondations provoquées par les changements du cours des fleuves, invasions de tribus chalcolithiques d’Inde centrale et méridionale, déclin du commerce avec le Proche-Orient ?). Les grandes cités sont remplacées par de grosses bourgades au rayonnement plus local (→ -1700).
 
La terre de Canaan connaît une période de prospérité marquée par de grandes maisons patriciennes, la céramique, les armes en bronze et les bijoux en or retrouvés dans une quinzaine de sites comme Hazor, Tel Taanak, Megiddo, Sichem, Jéricho, Tell Beit Mirsim, Tell ed-Duweir. C'est probablement à cette époque (xixe siècle – xviiie siècle) que des tribus sémitiques de Chaldée (Ur, selon la tradition), sont conduites par Abraham, vers Harran, en pays araméen, puis vers la terre de Canaan. Selon la tradition biblique, les descendants d’Abraham se sédentariseront dans la montagne de Juda, près d’Hébron (→ -1600).
 
Les 1ers palais minoens apparaissent en Crète.
 
Un hymne pour Ninkasi, la déesse sumérienne de la bière, est rédigé en écriture cunéiforme sur une tablette d'argile.
 
La table trigonométrique [Plimpton 322] précise (4 colonnes et 15 lignes), utilisant un système sexagésimal, est inscrite sur une tablette d'argile.
 
Début du règne du pharaon Amenemhat IV (Amménémès).
 
Construction de la citadelle de Troie VI.
 
En Crète, écriture pictographique de Phaïstos.
 
Existence des premiers fours métallurgiques complexes, à Egine, en Grèce.
 
Construction des premiers nilomètres sur le Nil.
 
Apogée de la première dynastie de Babylone sous les règnes d’Hammourabi (1792-1750 av. J.-C.) et de son fils Samsu-iluna (1749-1712 av. J.-C.). Hammourabi domine toute la Mésopotamie après une succession de conquêtes et promulgue un Code de lois qui porte son nom (→ -1712).
 
Début du règne du pharaon Sébekneferourê (Néférousobek, Skémiophris) en
Egypte.
 
Hammourabi, roi de Babylone, fait creuser un canal entre Nippur, Eridu, Ur, Larsa,
Uruk et Isin.
 
Code d'Hammourabi.
 
Deuxième Période intermédiaire (→ -1580).
 
Mari passe sous la domination de Samsi-Addu, roi de Haute-Mésopotamie, qui y installe comme vice-roi son fils Iasmah-Addu.
 
Iasmah Addu fait réaliser dans le palais de Mari les peintures de la salle 220 (appartements royaux : frise célébrant le roi à la chasse, le roi à la guerre, le roi constructeur) et celles de la cour 106 (cour du Palmier).
 
Zimri-Lim devient roi de Mari, restaurant ainsi le pouvoir de l'ancienne dynastie aux dépens de Iasmah-Addu, qui disparaît.
 
Conquête de Mâri par l'Assyrie.
 
La cité phénicienne de Byblos rayonne dans tout le proche Orient, sous la
dynastie d'Abishemu.
 
Sous la direction de Hammourabi, une coalition formée de Babylone, Mari et l'Élam écrase le royaume d'Eshnunna, ce qui libère le front oriental de Babylone.
 
Début de la dynastie Shang (Chang) qui succède à la dynastie Xia en Chine.
 
Prise d'Esnunna (Eshnounna) par les Elamites.
 
Fin de la dynastie de Larsa.
 
Hammourabi se retourne contre Zimri-Lim, roi de Mari, son ancien allié, qu'il accuse de trahison ; il le bat, sans doute en rase campagne, avant de détruire sa cité.
 
Existence de relations commerciales entre la Babylonie et la Crète.
 
Abraham quitte Sumer avec son clan (Israël).
 
Le roi des amorrites Hammourabi annexe Mâri.
 
Babylone prend le contrôle d’Assour.
 
Hammurabi, roi de Babylone, fait graver des stèles en basalte qui rapportent ses décisions de justice (env 300), pour établir sa sagesse et son autorit.
 
Hammourabi, roi de Mésopotamie, meurt ; son fils Samsu-iluna lui succède.
 
L'agglomération de Urushalim (Jérusalem) devient ville fortifiée sur un éperon rocheux.
 
Des guerriers asiatiques appelés Hyksos déferlent sur l'Egypte.
 
Début du règne de Samsu-Iluna, roi de Babylone.
 
Abandon des sites de la culture Dilmun.
 
Apparition en Crète d'un système de comptabilisation écrit.
 
La pratique du crédit est alors fortement développée en Mésopotamie.
 
Début du règne de Samsou-ilouna (Samsu-Iluna), roi de Babylone.
 
Les Hyksos s'installent à Avaris en Egypte. Début de la conquête du delta du Nil par les Hyksos.
 
L'écriture "linéaire A" (mélange de signes syllabiques et idéogrammes) à usage comptable, apparaît en Crète.
 
Une grande catastrophe détruit les 3 grands palais, selon toute vraisemblance un tremblement de terre, qui touche plusieurs pays d'Asie mineure à la même période.
 
Une tablette d'argile représente la racine carrée de 2 [YBC 7289], en Mésopotamie.
 
Les lois d'Esnunna sont rédigées en akkadien.
 
Les Aryens pénètrent en Mésopotamie.
 
Début de l'âge du bronze en Chine.
 
Début du règne du roi des Hittites Labarna Ier.
 
Labarna, roi des Hittites, en fait un royaume circonscrit à l'Anatolie centrale jusqu'à la plaine de Konya et débordant un peu sur le Taurus.
 
Ahmès rédige un papyrus portant les 1ères traces écrites de mathématiques (notamment la valeur de pi) comprenant des résultats antérieurs obtenus par les Babyloniens.
 
Premier palais de Mycènes fondé par les Achéens.
 
Début du règne du roi Hittite Hattusili Ier.
 
Les Hittites s'emparent de Babylone.
 
Début de la période de l'Hélladique récent en Grèce.
 
Les Minoens venus de Crète installent des comptoirs dans le Dodécanèse à
Rhodes, Cos (Kos) Karpathos et Tilos.
 
Apparition de l'écriture sous les Shang en Chine.
 
Les Hittites adoptent une écriture cunéiforme.
 
Fondation d'Hattousas (Hattusas), capitale de l'empire Hittites.
 
Les Hyksôs introduisent en Egypte des armes nouvelles (hache, dague de fer).
 
L'attelage des chevaux fait son apparition.
 
Le scribe égyptien Ahmès (Ahmose) rédige le papyrus de Rhind.
 
Hattusili Ier engage l'expansion du domaine hittite vers la Syrie.
 
Mursili Ier, roi conquérant, réussit à s'emparer d'Alep, capitale du royaume de Yamhad.
 
Le volcan de Santorin entre en éruption et provoque des tsunamis qui déferlent sur la Crète.
 
La civilisation maya s'étend depuis le nord de la péninsule du Yucatan vers Belize.
 
Cheng Tang devient roi.
 
Des baguettes sont utilisées pour manger.
 
La fabrication du verre, coloré aux oxydes minéraux, apparaît.
 
Les propositions de mariage se scellent par l'échange d'une gorgée de bière.
 
On utilise comme arômes de la bière, entre autres, les coquilles Balsam, la paille, le pissenlit, la menthe, les huîtres, etc.
 
L'antimoine est utilisé en médecine.
 
Diffusion de la civilisation minoenne en Grèce.
 
La civilisation maya s'étend depuis le nord de la péninsule du Yucatan vers [Belize].
 
Introduction à Chypre d'une production de céramique locale dite de type Syrien.
 
La fabrication de verre coloré aux oxydes de métaux apparaît en Egypte.
 
Le roi hittite Mursili Ier mène un raid contre Babylone, ce qui provoque l'effondrement de l'empire paléo-babylonien.
 
La cité amorrite de Qatna, alors florissante, s'entoure de remparts.
 
Début de la dynastie kassite de Babylone. Elle ne semble pas avoir cherché à transformer le pays. Elle adopte la langue babylonienne et il est difficile de définir son originalité (→ -1160).
 
Le roi hittite Mursili Ier meurt.
 
Début du règne du pharaon Ahmosis (Amôsis) en Egypte.
 
En Egypte des papyrus décrivent des maladies et prescrivent des médications.
 
Le pharaon Kamosis (Kamès) se rebelle contre les Hyksos.
 
Le roi des Kassites Argum II (Agum), occupe le trône de Babylone.
 
Reconquête de la Nubie (Koush) par Ahmosis.
 
Ougarit est occupée par l'Egypte.
 
Début du règne du pharaon Aménophis Ier en Egypte.
 
En Egypte, Aménophis Ier donne l'impulsion à une politique d'inventaire des oeuvres
anciennes.
 
Explosion du Santorin.
 
Amenemhat invente une horloge hydraulique (en forme d'entonnoir, sur les parois duquel sont gravées les 12h de la nuit).
 
Destruction de la ville syrienne d'Ebla par les Hittites.
 
Destruction de la ville de Jéricho.
 
Premières installations minoennes à Ialyssos dans l'île de Rhodes.
 
Début du style floral dans la céramique en Crète.
 
Construction de la forteresse d'Enkomi à Chypre.
 
Construction du temple d'Amon à Karnak.
 
Date présumée du règne d'Amenhotep Ier (→ -1526).
 
La clepsydre est inventée en Egypte.
 
A cette époque Aménophis Ier a fait établir un comptoir commercial à Napata
(Koush).
 
Telebinu devient le roi des Hittites : il tente d'introduire dans l'exercice du pouvoir mansuétude et grandeur d'âme.
 
Début du règne du pharaon Thoutmosis Ier.
 
Thoutmosis ler , le premier, ordonne que l'on édifie son monument funéraire à Thèbes, donnant ainsi naissance à la Vallée des Rois.
 
Thoutmosis Ier parvient jusqu'à la Ve cataracte en pays Koush.
 
Fondation de la ville de Doukki Gel, près de Kerma, par Thoutmosis Ier.
 
Début du règne du pharaon Thoutmosis II.
 
Début du règne de Kutir-nahhunte II, roi d’Elam.
 
Règne de Thoutmôsis III (→ -1450). À la mort de son époux Thoutmôsis II, la reine Hatchepsout prend le pouvoir avec l’appui du clergé d’Amon au nom de son fils Thoutmôsis III. Elle transforme la régence en royauté usurpée : en l’an VII de Thoutmôsis III (certains disent en l’an II), Hatchepsout est couronnée reine d’Égypte. Elle justifie son accession au trône en affirmant que son père Thoutmosis Ier l'aurait désignée sur ordre d'Amon4. Elle se prétend elle-même fille d'Amon-Rê, qui aurait pris les traits de Thoutmosis Ier pour s’unir à la reine Ahmosis (mythe fréquent en Égypte). Thoutmôsis III semble lui céder le pouvoir. Il aurait joué le rôle de commandant de l’armée (expédition dans le Sinaï). Pour assurer son règne, la reine s’entoure de fidèles dévoués à qui elle confie les plus hautes charges. Le grand prêtre d’Amon Hapouseneb acquiert une place dominante. L'architecte Sénènmout, d’extraction modeste, cumule les fonctions d'intendant et les prêtrises. Âmtou (père d'Ouseramon) est nommé vizir ; Djéhouti, grand trésorier ; Senemiâh, scribe royal et chancelier…. Les campagnes militaires sont interrompues à l’avantage des expéditions commerciales.
 
Début du règne d'Hatchepsout , reine d'Egypte.
 
Le nombre Pi est découvert en Inde.
 
Nouvel Empire (→ -1085).
 
Telebinu, roi des Hittites, institue (par un rescrit) un ordre successoral pour mettre fin aux conflits de succession.
 
La brique émaillée apparaît.
 
Un traité de chirurgie de guerre décrivant 48 sortes de blessures, fractures, luxations ou tumeurs et leur traitement est rédigé sur un papyrus.
 
Les Babyloniens imaginent les 12 constellations zodiacales.
 
Les Kassites, venus du Zagros, s'emparent de Suse, la capitale du royaume élamite.
 
Le semoir est utilisé en Mésopotamie.
 
Les humains transforment le cuivre en bronze, cultivent le riz, domestiquent des volailles et du cochon.
 
Une carte topographique est gravée à [Bedolina] sur un rocher en surplomb de la vallée de Camonica.
 
Règne de Kashtiliash III, roi Kassite de Babylone.
 
Le papyrus traite des maux de tête et douleurs anales ou rectales.
 
Début de l'âge mycénien.
 
Les cités de Canaan deviennent vassales de l'Egypte.
 
Début des invasions Italiotes dans la péninsule Italienne.
 
Les Aryens pénètrent en Inde.
 
Fresque du « Toréador », palais de Cnossos, en Crète.
 
Apparition à Chypre d'une écriture chypro-minoenne apparentée au linéaire A.
 
Construction du temple funéraire d'Hatchepsout à Deir el-Bahari par l'architecte Senmout.
 
Développement de l'art Maya en Amérique centrale.
 
Edit de Télébinious (Telepinu, Telibinu) établissant la loi successorale chez les
Hittites.
 
La notation décimale cunéiforme Assyro-Babylonienne supplante le système
sexagésimal sumérien pour représenter des nombres en dessous de 60.
 
Le papyrus « Edwin Smith » est le plus ancien document traitant de chirurgie.
 
Apparition du cadran solaire en Egypte.
 
Apparition des premiers récipients en verre en Egypte.
 
L'Egypte commence à fabriquer du bronze.
 
Règne de Enlil-nâsir, roi d’Assyrie.
 
En l’an VIII de son règne, la reine d’Égypte Hatchepsout envoie une expédition vers Pount (pays des Habachan, qui donnera Abyssinie) dirigée par le chancelier Nehesy. Elle ramène des produits rares (arbres à encens, encens, ébène, ivoire, or, fard noir, boomerang, etc.). La reine en fait graver le récit sur son temple de Deir-el-Bahari : cinq galères abordent au pays de l’encens. Des cabanes sur pilotis, des animaux, des arbres, sont figurés, ainsi que le « souverain de Pount » et sa volumineuse épouse. Peut-être s’agit-il, d’après C. Conti-Rossini dans sa Storia d’Etiopia, de la résidence hivernale d’un chef de tribu descendu vers la mer à la saison des pluies. Les navigations vers Pount, la Terre du dieu, ne cesseront plus, notamment sous les règnes de Thoutmosis III, Horemheb, Séti Ier et des Ramsès.
 
Visite d’envoyés Égéens en Égypte attestée par leur représentation sur les fresques de la tombe de Sénènmout, intendant et architecte d’Hatchepsout.
 
La reine d'Egypte Hatchepsout envoie une expédition maritime au pays du Pount.
 
Début de règne de Wo Jia, quatorzième roi de la dynastie Shang en Chine selon la tradition.
 
Thoutmosis III est proclamé roi en Egypte, mais reste sous la régence
d'Hatchepsout.
 
Règne de Nûr-ili, roi d’Assyrie.
 
Mort de la reine d'Egypte Hatchepsout.
 
Début des campagnes du pharaon Thoutmosis III contre le Mitanni.
 
Existence de relations commerciales développées entre l'Egypte et la Crète.
 
Règne de Hatchepsout, la seule femme Pharaon (→ -1457).
 
La première mention d'une météorite dans le corpus écrit occidental est due à Anaxagore qui cite la chute de météorites en Crète.
 
La Reine égyptienne Hatchepsout envoie une expédition commerciale dirigée par le chancelier Néhésy vers le Pays de Punt..
 
Le pharaon Thoutmosis III s'empare de Megiddo.
 
Début de règne de Zu Ding, quinzième roi de la dynastie Shang en Chine selon la tradition.
 
Règne de Tudhaliya Ier, roi des Hittites (→ -1440).
 
L'Egypte s'empare de Jaffa.
 
Ulamburiash, roi kassite de Babylone profite d’une campagne en Élam du roi des pays de la Mer Ea-gâmil pour lui ravir le pays de Sumer.
 
Début du règne de Tudhaliya II, roi Hittites.
 
A la mort d’Hatchepsout, en l’an 21 ou 22 de son règne, Thoutmôsis III accède enfin au pouvoir. Les provinces d’Asie sont alors sérieusement menacées par l’inaction militaire d’Hatchepsout et les man½uvres de Saustatar, roi du Mitanni, qui constitue une vaste coalition en Syrie, menée par le prince de Kadesh. Thoutmosis III mène 17 expéditions en Asie avec une grande habileté, dont il nous a laissé le récit dans les « Annales » inscrites sur les murs de la salle du sanctuaire de la barque sacrée d’Amon Rê, érigée au temple de Karnak. La première le conduit à la victoire de Megiddo (qui se rend après sept mois de siège, an 23) sur une coalition des villes syro-palestiniennes.
 
Campagne de Thoutmôsis III en Nubie à la suite d’une révolte. Il établit la domination égyptienne jusqu’à la 4e cataracte (inscription de Kenissa-Kourgous au Gebel Barkal), pour maîtriser les accès sud aux régions de mines d’or.
Mai
09/05
Bataille de Megiddo remportée par Thoutmôsis III.
 
Victoire du roi d'Égypte Thoutmôsis III à la bataille de Megiddo en l’an 23 de son règne. Il repousse les frontières jusqu’à l’Euphrate, stoppant l’expansion du Mitanni.
 
Le pharaon Thoutmosis III assiège et prend la ville de Meggido, au pied du mont Carmel.
 
Thoutmôsis III commence la construction d’un grand port sur l’île de Pharos.
 
Thoutmôsis III entreprend de nombreuses constructions et restaurations à Karnak. Il poursuit la construction du temple de Médinet-Habou commencée par Thoutmôsis Ier, et élève de nombreux autres monuments religieux en Égypte (Éléphantine, Abydos, Hermonthis, Koptos, Héliopolis) et en Nubie (Amada, Bouhen, Semneh, Koumneh).
 
Le pharaon Thoutmosis III pénètre au royaume de Koush (Khoush , Coush)
jusqu'à la 4ème cataracte du Nil.
 
Kerma, la capitale du royaume de Koush, est abandonnée.
 
Des spécimens de la faune et de la flore syriennes arrivent Égypte ; le roi thoutmosis III les fait reproduire dans le "jardin botanique" de Karnak.
 
Destruction des seconds palais en Crète et apparition de l’écriture Linéaire B à Cnossos. Fin de la période néopalatiale et début du déclin de la civilisation minoenne. La Crète est progressivement intégrée au monde mycéniens à partir de 1450 av. J.-C. tout en conservant des traits culturels spécifiques (période postpalatiale ou mycénienne). Cnossos semble rester le principal centre artistique du monde mycénien avant 13703. Les exportations crétoises se poursuivent en Égypte, mais celles de poteries de Grèce continentale augmentent significativement après la chute de Cnossos. Des envoyés Egéens sont mentionnés en Égypte.
 
Règne de Amenhotep II (→ -1425).
 
Les Mycéniens s'imposent en Crète.
 
L'écriture hiéroglyphique hittite est développée en Anatolie.
 
Thoutmôsis III s’assure la mainmise des ports phéniciens.
 
Règne de Amenhotep II (Aménophis II), qui épouse Ti-âa. Il monte sur le trône d’Égypte à l’âge de 18 ans, à la mort de son père Thoutmôsis III.
 
Construction des palais mycéniens.
 
Fresque aux dauphins, palais de Cnossos en Crète.
 
Achèvement de la construction du temple de Thoutmousis III à Karnak.
 
Le pharaon Thoutmosis III prend Qadesh, ville sur l'Oronte au débouché de la Béqaa.
 
→ -1438 le roi Thoutmôsis III organise chaque année des expéditions en Asie pour maintenir l’ordre.
 
Règne de Hattushili II, fils de Tudhaliya Ier, roi des Hittites.
 
Apparition de récipients dits au « pied en anneau » à Chypre.
 
En l’an 42 du règne de Thoutmôsis III, le roi du Mitanni, les princes de Kadesh et de Tounip forment une dernière coalition. Thoutmosis arrive par mer à Simyra, prend le port voisin d’Irkata, favorable aux coalisés, puis investit Tounip. Il marche sur Kadesh qui tombe après un bref siège. Après cette victoire, le pouvoir du roi d’Égypte n’est plus contesté en orient comme en Afrique. Il perçoit de riches tributs et reçoit des hommages de Chypre (cuivre), du Hatti (pierres précieuses) et de l’Assyrie (lapis-lazuli).
 
Le pharaon Thoutmosis III mène campagne dans le couloir syro-palestinien et reprend Qadesh.
 
Règne d’Enlil-nasir II, roi d’Assyrie.
 
Le pharaon Thoutmosis III mène campagne en Nubie visant à renforcer le contrôle de l'Égypte jusqu'à la 4e cataracte.
 
Règne d’Ashur-nirari II, roi d’Assyrie.
 
Règne de Tudhaliya II, fils d’Hattushili II, roi des Hittites.
 
Règne du pharaon Thoutmôsis IV. Il épouse Moutemouia, future mère d’Aménophis IV5. Il renouvelle la paix avec le roi de Mitanni Artatama dont il épouse une fille. L’Empire égyptien est stable.
 
Apparition de fresques murales inspirées de la Crète à Mycènes.
 
Le pharaon Thoutmosis IV (Thoutmès) fait desensabler le grand sphinx de Giza.
 
Règne de Arnuwanda Ier, roi des Hittites.
 
Règne d’Ashur-bêl-nishêshu, roi d’Assyrie.
 
Date supposée du règne du pharaon Amenhotep III (Aménophis III). Régence de sa mère Moutemouia.
 
Le roi kassite de Babylone Kara-indash construit dans l’Eanna d’Uruk un temple décoré de façon tout à fait nouvelle, le décor de la façade étant réalisé en brique cuite moulée. Au fond de niches assez profondes, trouvent place alternativement une déesse tenant un vase aux flots jaillissant et un dieu barbu, entre les deux s’insérant des motifs géométriques.
 
Règne d’Ashur-rem-nishêshu, roi d’Assyrie.
 
Règne de Yang Jia, dix-septième roi de la dynastie Shang en Chine selon la tradition. La capitale est transférée de Zhengzhou à Yin, près d'Anyang.
 
Début du règne du pharaon Aménophis III.
 
Construction du temple de Louxor en Egypte.
 
Règne d’Ashur-naddin-ahhe, roi d’Assyrie.
 
Règne de Pan Geng, dix-neuvième roi de la dynastie Shang de Yin en Chine selon la tradition.
 
La construction du temple de Louxor débute.
 
Gaza devient la base égyptienne de la guerre contre la Syrie.
 
Règne de Kurigalzu, roi kassite de Babylone. Il reconstruit les temples et les fortifications d’Ur et fonde une ville nouvelle qui devient sa capitale, Dûr-Kurigalzu.
 
Début de l'utilisation de l'écriture linéaire B par les mycéniens.
 
Les chinois évaluent l'année solaire à 365,25 jours et la lunaison à 29,5 jours.
 
) Introduction du cheval et du char de guerre en Crète par les Mycéniens.
 
Développement de la flotte mycénienne et extension de son commerce en
Méditerranée (Mycénes).
 
Apparition à Ougarit (Ugarit) de la technique de construction de petits barrages en
madriers amovibles.
 
Règne de Tudhaliya III, roi des Hittites.
 
Règne de Eriba-Adad Ier, roi d’Assyrie.
 
Règne d'Aménophis III (→ -1353).
 
Le roi kassite de Babylone Kadashman-Enli accorde à Aménophis III la main de sa s½ur et de sa fille. Le roi d’Égypte, par contre, répugne à lui envoyer sa fille comme épouse. Un commerce royal fructueux s’établit entre les deux pays (chevaux, chars, lapis-lazuli, bronze, argent contre ivoire, meubles en ébène, vêtements fin, or).
 
Fondation de Dur-Kurigalzu en Mésopotamie.
 
Construction de la première fortification cyclopéenne de Tirynthe.
 
Lors de la Fête-Sed de ses trente ans de règne, Aménophis III se proclame l’incarnation terrestre d’Aton, et son épouse Tiyi est célébré comme l’incarnation de Hathor5 ; le culte d’Aton (le disque solaire) est développé pour contrebalancer la puissance des prêtres d’Amon et lier les différents pays de l’Empire égyptien par un culte commun (le soleil). Il y a une opposition vive entre le clergé d’Amon et le pharaon à la fin du règne d'Aménophis III.
 
Aménophis III épouse sa fille Satamon.
 
Règne de Suppiluliuma Ier, roi des Hittites.
 
Ougarit est ruinée par un tremblement de terre.
 
Règne d'Akhenaton (→ -1362). En l’an 4 de son règne, il prend le nom d’Akhénaton (le serviteur du disque solaire). Pharaon mystique et autocrate, il abolit le culte d’Amon auquel il substitue celui d’Aton (le disque solaire). Il abandonne Thèbes pour fonder une nouvelle capitale, Akhetaton.
 
Règne de Burnaburiash II, roi kassite de Babylone.
 
Invasion de Chypre par les Louki (Lyciens) d'Asie Mineure.
 
Destruction de la forteresse chypriote d'Enkomi par les Louki.
 
4La plus vieille description d'une éclipse solaire est mentionnée sur une tablette
d'Ougarit.
 
Achèvement du temple funéraire d'Aménophis III.
 
Destruction du palais de Cnossos, en Crète (tremblement de terre, raid des Lukka ou victoire des Grecs continentaux). La civilisation crétoise s’effondre et la Crète fait partie du monde mycénien. Fin des productions de l’art palatial en Crète (armes, vase de pierre, cachets, ivoires). La religion minoenne subsiste (figurines de « déesses aux bras levés »), mais les noms de divinités livrés par les textes (Dionysos, notre dame du Labyrinthe) témoignent d’un syncrétisme complexe créto-mycénien..
 
Ensevelissement du cercueil en chêne de la fille d'Egtved.
 
Existence d'importations et d'exportations de céramiques entre la Crète et le
continent mycénien.
 
Suppiluliuma Ier pénètre en Syrie du Nord, prend Alep, vassalise de nombreux états syriens et porte la frontière hittite au Liban. Suppiluliuma n’établit pas une administration directe, se contentant d’une reconnaissance de la primauté hittite.
 
Règne d’Ashur-ubalit Ier, roi d’Assyrie. Il s’émancipe de la dépendance de Babylone.
 
Création de la ville d'Akhénaton en Egypte.
 
Règne présumé de Toutânkhamon (→ 1352).
 
Le culte d’Amon est rétabli en Égypte sous l’influence du général Aÿ, chef de la cavalerie d’Akhénaton, vrai maître de l’empire. Le retour à la tradition prend en compte une part des apports nouveaux, aboutissant à une codification subtile du rapport entre le dieu démiurge et ce qui procède de lui (Hymne à Amon de Leyde) dans un grand effort de synthèse intellectuelle.
 
Campagne de Suppiluliuma Ier contre le Mitanni. Contrant l’attente des coalisés qui l’attendent en Syrie, il attaque d’abord l’Ishuwa puis pille Washshukanni, la capitale d’où Dushratta s’est enfui, puis poursuit son offensive en Syrie pour aider Ougarit, reprend Alep et les villes coalisées (sauf Damas). Le Mitanni ne conserve que Karkemish sur l’Euphrate. Suppiluliuma passe une série d’accords avec les princes syriens du nord qui reconnaissent son autorité en échange d’une assistance militaire (Alalakh, Alep, Karkemish, Ougarit). L’Égypte n’intervient pas militairement et négocie avec les Hittites. Un traité est conclu, qui maintient avec les Hittites la frontière établie jadis entre le Mitanni et l’Égypte (Ougarit, Kadesh et l’Amourrou restent à l’Égypte).
 
Une armée égyptienne s’empare de Qadesh, clé de la Syrie tandis que les Mitanniens tentent de délivrer Karkemish. Suppiluliuma Ier intervient, envoie une armée commandée par son fils Télépinu pacifier la région de Karkemish sans prendre la ville. Dans un second temps, une autre armée dirigée par Suppiluliuma assiège Karkemish qui tombe en huit jours. Suppiluliuma punit les rebelles, reprend Qadesh et confie Karkemish à son fils Piyassilis et met son autre fils Télépinu sur le trône d’Alep. C’est peut être à ce moment-là que la décision de reconstruire la ville d’Emar a été prise9. Suppiluliuma fait de Karkemish la seconde ville de l’Empire hittite, où réside le vice-roi chargé de contrôler les vassaux syriens. Piyassili, premier vice-roi, prend un nom Hourrite (Sarri-Kusuh), au moment de son intronisation. La province est une marche chargée de surveiller l’Euphrate d’où peuvent venir des actions militaires assyriennes ou babyloniennes : le rôle du général hittite y est prépondérant. À Emar on a laissé en place un roi, qui ne traite que des affaires d’intérêt local10. Des agents du pouvoir hittite et le Grand des Chars (général en chef hittite) sont présents, puisque l’on a retrouvé des actes scellés de son sceau.
 
Les Hittites infligent une série de défaites décisives au Mitanni.
 
Règne d’Aÿ (→ -1348).
 
Un système décimal est utilisé par la dynastie Shang.
 
Une écriture cunéiforme simplifiée de 30 signes (1er alphabet) est inventée à Ougarit.
 
La défaite de Karkemish contre les Hittites entraîne des troubles au Mitanni. Le roi Dushratta, devenu impopulaire, est assassiné par l’un de ses fils, Shattiwazza (ou Mattiwaza), poussé par la noblesse mitannienne. Les querelles de succession qui s’ensuivent entraînent à brève échéance la disparition de son royaume au profit de l’Assyrie : Artatama II, frère de Dushratta, et son fils Shuttarna III se dressent contre l’héritier Shattiwazza et achètent le soutien du roi d’Alshe et du roi d’Assyrie Ashur-ubalit. Shattiwazza s’enfuit à Babylone où Burnaburiash refuse de lui donner asile, puis va finalement auprès de Suppiluliuma Ier, qui lui donne sa fille en mariage. Il s’empare seul de Harran et de Washshukanni lorsque Ashur-ubalit intervient, avance jusqu’au Khabur et le rejette à l’ouest. Au terme de luttes armées et d’intrigues diplomatiques, vers 1336, le Mitanni est divisé en deux : Shattiwazza règne sur l’ouest sous la suzeraineté hittite tandis que Shuttarna III, fils d’Artatama, règne sur le Mitanni oriental (Hanigalbat), centré sur le Khabur, sous la dépendance assyrienne. La destruction du royaume mitannien par Suppiluliuma fait du Khabur et des populations Hourrites l’enjeu des rivalités entre les Hittites et les Assyriens : massacre et déportation entraînent un affaiblissement de plus en plus marqué de ce groupe ethnique qui finit par se fondre dans le reste de la population en perdant son originalité.
 
Règne de Ige-halki, premier roi de la dynastie des « Igehalkides » en Élam, peut-être intronisé par le kassite Kurigalzu Ier qui règne à Babylone.
 
Reconstruction de la ville d’Emar sur l’Euphrate, au point de rupture de charge dans le commerce entre la Syrie du nord et la Babylonie, sur ordre du souverain hittite Suppiluliuma Ier. Des travaux gigantesques sont entrepris pour remodeler entièrement le site, la ville ancienne étant menacée par un méandre du fleuve. Elle est très représentative des influences multiples qui s’exercent alors sur la Syrie : la conception urbaine — une ville accrochée sur la falaise—est hittite, les temples, de type mégaron, sont ceux du piémont du Taurus, la maison d’habitation — un rez-de-chaussée avec une grande pièce et deux petites et un étage divisé en une chambre haute et une terrasse — est d’un type courant en Syrie du Nord et en Anatolie méridionale au IIe millénaire. La glyptique donne des styles babylonien, mitannien, syrien, hittite. Un incendie particulièrement violent mais qui n’a pas affecté la totalité des bâtiments de la cité mettra fin à son existence peu après 1187 av. J.-C.
 
Les rois kassites de Babylone s'emparent de Suse.
 
Les Mycéniens (Mycènes) remplacent les Minoens à Ialissos, dans l'île de
Rhodes.
 
Construction du rempart nord de la forteresse de Mycènes.
 
Apparition dans les tablettes d'Ougarit des premiers signes d'écriture alphabétique connus.
 
Apparition, en Chine, d'un système de numération décimal.
 
Chef des armées de Toutânkhamon puis d’Aÿ, Horemheb usurpe le trône d’Égypte avec l’aide des prêtres d’Amon. Règne de Horemheb (→ -1320).
 
A la mort du Kassite Burnaburiash, le prince héritier Karahardash, petit-fils d’Ashur-ubalit par sa mère est assassiné par les Kassites après quelques mois de règne et remplacé par un autre prince. Furieux, le roi d'Assyrie Ashur-ubalit entre en Babylonie et impose le roi Kurigalzu II, fils de Karahardash, encore enfant, ce qui lui permet de contrôler la Babylonie. Kurigalzu II règne 22 ans et mène malgré ses origines une politique exclusivement babylonienne.
 
Début du règne du pharaon Horemheb en Egypte.
 
Le roi des Hittites Suppiluliuma Ier meurt de la peste provoquée par les déportations qu’il avait ordonnées. Son fils Arnuwanda II lui succède.
 
Après la mort de Suppiluliuma, le roi d'Assyrie Assur-uballit Ier s’empare de tout le Mitanni. L’Assyrie s’étend jusqu’à l’Euphrate.
 
Arnuwanda II meurt à son tour de la peste. règne de Mursili II (Moursil), roi des Hittites.
 
Victoire du roi de Babylone Kurigalzu II sur le roi d’Élam Hurpatila.
 
Une révolte populaire contre le roi Kassite de Babylone déclenche une intervention de
l'Assyrie.
 
Règne de Pahir-ishshan Ier, roi d’Élam.
 
Règne de Enlil-nerari, roi d’Assyrie. Guerre entre Assyriens et Babyloniens.
 
Début du règne du pharaon Aÿ en Egypte.
 
Exécution de la fresque dite de la Belle Mycénienne à Mycènes.
 
Règne de Wu Ding, vingt-et-unième roi de la dynastie Shang, en Chine, selon la tradition.
 
Règne de Nazi-Maruttash, roi kassite de Babylone.
 
Règne de Ramsès Ier, premier pharaon de la XIXe dynastie (→ 1317).
 
Règne de Arik-den-ili, roi d’Assyrie.
 
Règne du pharaon Séthi Ier (→ 1304).
 
Le pharaon Séthi Ier intervient en Asie (an 3 ou 4 de son règne) et conquiert l’Amourrou, puis marche sur Qadesh où il affronte victorieusement les Hittites pour la première fois. Bentesina, roi d’Amourrou reconnaît la suzeraineté de l’Égypte, mais Muwatalli, roi des Hittites reprend l’offensive. Il détrône Bentesina et le remplace par le prince Sabili, qui conclut avec lui un traité d’alliance. La frontière entre l’empire Hittite et l’empire égyptien est fixée sur l’Oronte.
 
Selon la tradition, le peuple d'Israël reçoit la Torah par l'intermédiaire de Moïse dans le désert du Sinaï.
 
Séthi Ier doit faire face, à l’ouest, à une tentative d’invasion de Libyens (berbère) (Tjehenou ou Mashaouash, hommes blonds aux yeux bleus). Il les repousse en deux campagnes.
 
Début de la construction de la salle hypostyle de Karnak.
 
Révolte dans le pays de Irem, en Nubie (an 8). Séthi Ier intervient et mène une campagne de deux mois au cours de laquelle un combat de sept jours sera livré. Au cours de cette expédition dans le désert de Nubie (an 9 de son règne), Séthi fait creuser des puits sur la piste menant aux mines d’or et crée une ville pour accueillir les chercheurs d’or près de l’actuelle Redisiyeh. Amenemopet, alors vice-roi de Nubie, aurait dirigé les opérations.
 
Le futur Ramsès II est placé comme corégent (entre l’an 7 et l’an 8) pour assurer la continuité dynastique.
 
Règne de Attar-kittah, roi d’Élam.
 
Règne de Muwatalli II, roi des Hittites.
 
Règne d’Adad-nerari Ier roi d'Assyrie. Il entre en conflit avec Nazi-Maruttash de Babylone. Les Assyriens sont victorieux et la frontière est reportée au sud du Zab inférieur.
 
Ramsès II, troisième pharaon de la XIXe dynastie égyptienne, monte sur le trône à l'âge de 25 ans. Il va régner 67 ans (66 ans et deux mois selon Manéthon)9. Il épouse Néfertari (an 1 du règne), Isisnofret10, puis sa s½ur Hentmirê, Maâthornéferourê, une princesse hittite, et ses filles Mérytamon et Bent-Anat. Amenemipet conserve son titre de vice-roi de Koush ; Nebounenef est nommé grand prêtre d'Amon (an 1-an 12). Ramsès II fonde sa capitale Per-Ramsès, près de Tanis, dans le delta, aux limites de l'Égypte et de l'Asie.
 
Séthi Ier fait aménager des puits dans le désert d'Edfou pour faciliter l'accès aux mines.
 
Ramsès II fait creuser des puits sur la piste menant aux mines d’or du désert d’Akita, près de la forteresse de Kouban, en Nubie.
 
(ou 1274 av. J.-C.) bataille de Qadesh oppose les troupes égyptiennes de Ramsès II aux Hittites menés par leur roi Muwatali. L'issue reste indécise.
 
Les Philistins, nomades venus par mer, installent 5 cités sur la côte syrienne-Phénicienne : Gaza, Ashqelon, Ashdod, Eqron et Gat.
 
Les phéniciens débarquent sur Santorin.
 
Les Shang installent leur capitale à Yin.
 
Les Philistins, nomades venus par mer, installent 5 cités sur la côte syrienne-Phénicienne : Gaza, Ashqelon, Ashdod, Eqron et Gat.
 
Reconstruction de la ville de Troie (Troie VIIa), détruite par un tremblement de terre.
 
Construction du palais de Pylos (Mycènes).
 
Début de la construction de digues formant « polders » en Béotie ("#8594; 1230).
 
Construction du pont mycénien de Kazarma.
 
Les Shang transfèrent leur capitale à Yin Xu.
 
Premiers échanges commerciaux entre les mongols du plateau du Gobi et le nord
de la Chine.
 
Début de la métallurgie du fer dans la région Indo-gangétique.
 
Début de la construction du temple d'Abou-Simbel.
 
Règne de Kadashman-Turgu, roi Kassite de Babylone.
 
Ampagne de Ramsès II dans le pays d’Amourrou, au cours de laquelle Dapour, dans le pays de Tounip, est assiégée et prise. La côte phénicienne est sous contrôle égyptien.
 
Ramsès II renouvelle son attaque contre Dapour, qui est repassée aux mains de ses ennemis2. Il met le siège devant la grande ville de Tounip, au nord de Qadesh, qui est secourue par l’intervention des Hittites.
 
Formation d’un royaume lydien en Anatolie par les Héraclides, selon la tradition. Règne d’Argon, roi de Lydie.
 
Révolte au pays de Irem, au Soudan, entre l’an 15 et l’an 18 du règne de Ramsès II. Ramsès intervient. Il ramène 7000 captifs.
 
Révolte au pays de Irem, au Soudan, entre l’an 15 et l’an 18 du règne de Ramsès II. Ramsès intervient. Il ramène 7000 captifs.
 
à la mort du roi hittite Muwatalis, les querelles dynastiques entre Urhi-Teshub (son fils) et Hattusilis (son frère) affaiblissent le Hatti. Ramsès II profite de la situation, et soutient les prétentions d’Uri-Teshub. Il marche vers le Nord. Huit villes sont conquises, peut être quinze : Ascalon, des cités galiléennes et libanaises (Satouna), Dapour en Amourrou. Il étend la domination égyptienne jusqu’à l’Oronte, en tout cas jusqu’à Damas.
 
Règnes de Urhi-Teshub (Mursili III), puis de Hattushili III (épouse Tuduhepa), rois des Hittites.
 
Paix entre le pharaon Ramsès II et le roi hittite Hattushili III. Elle ne sera pas rompue jusqu'à l'écroulement de l'empire hittite vers 1200 av. J.-C.
 
Selon Eusèbe de Césarée, Pandion II, roi d'Athènes légendaire, meurt après un règne de 25 ans. Égée lui succède.
 
Traité entre le roi de Babylone Kadashman-Turgu et Hattushili III. Le roi hittite Hattushili III stabilise l’empire. Il traite avec les Kassites de Babylone et marie sa fille au roi des Amorrites. Il met fin temporairement aux prétentions assyriennes sur le Mitanni.
 
Règne de Kadashman-Enlil II, roi Kassite de Babylone ; sous son règne l’Élamite Untash-napirisha envahit la Babylonie et ravage le territoire d’Eshnunna.
 
Le vizir d’Égypte Paser devient grand prêtre d'Amon (an 27-an 38 du règne de Ramsès II). Son fils Khay lui succède comme vizir du sud.
 
Le pharaon Ramsès Il mène une campagne syrienne.
 
Le pharaon Ramsès Il débute la construction de 2 temples à Abou Simbel.
 
Le pharaon Ramsès Il mène une 2è campagne syrienne : bataille de Qadesh.
 
Règne de Untash-napirisha, roi d’Élam.
 
Le pharaon Ramsès Il mène une campagne libyenne.
 
Règne de Salmanazar Ier, roi d’Assyrie. Il bat définitivement Shattuara, fils de Wasasatta, roi Hourrite révolté du Hanigalbat. Avec la conquête de Harran et de Karkemish, il pacifie la région, fait 14 400 prisonniers, annexe à nouveau le Mitanni et établit définitivement sa frontière sur l’Euphrate.
 
Bataille de Qadesh.
 
Ramsès II épouse la fille du roi du Hatti Hattushili III (an 34 de son règne). Elle prend le nom de Maâthornéferourê.
 
Règne de Zu Geng, vingt-deuxième roi de la dynastie Shang, en Chine selon la tradition.
 
Règne de Tudhaliya IV, roi des Hittites. Il succède à son père Hattushili III, qui laisse un empire consolidé qui, à l’exception du Hanigalbat, se présente comme sous Suppiluliuma. Tudhaliya IV réussit à maintenir la cohésion de l’empire.
 
Règne de Kudur-Enlil, roi Kassite de Babylone.
 
Bakenkhonsou devient grand prêtre d'Amon (an 39 du règne de Ramsès II). Il construit la plus grande partie du temple de Louxor et fait ériger l’obélisque de granit rose aujourd’hui place de la Concorde à Paris.
 
Le Pharaon Ramsès Il est en crise avec les Hittites.
 
Date mythique de l'inauguration du temple d'Abou Simbel.
 
Le roi d'Elam (Elamites) Untash-Gal fait construire la cité de Dur-Untash.
 
Premiers systèmes hydrauliques d'irrigation à partir de canaux, élaborés par les Elamites,
à Shushtar.
 
Le Pharaon Ramsès Il fait la paix avec les Hittites.
 
Le pharaon Ramsès Il inaugure les temples d'Abou Simbel.
 
L'épouse du pharaon Ramsès II, la reine Néfertari meurt ; lsisnéfret devient l'épouse principale.
 
Règne de Shagarakti-Shuriash, roi Kassite de Babylone.
 
Les Hébreux reviennent à Canaan et après plusieurs batailles ils conquièrent des territoires, s"#8217;installent et cultivent la terre.
 
Reconstruction de la muraille cyclopéenne de Tirynthe.
 
Rédaction d'un des plus ancien texte de la bible.
 
L'épouse du pharaon Ramsès II, la reine lsisnéfret meurt ; une princesse hittite devient reine.
 
Construction des remparts Sud et Ouest de la forteresse de Mycènes.
 
Construction de la ziggourat (ziggurat) de Tchoga-Zanbil.
 
8Le roi Assyrien Toukoulti-Ninourta entreprend de grands travaux à Babylone.
 
Règne de Tukulti-Ninurta Ier, roi d’Assyrie. Tukulti-Ninurta Ier règne jusqu’à l’Euphrate. Souverain d’une rare énergie, il porte la puissance assyrienne à son apogée.
 
Règne de Kashtiliash IV, roi Kassite de Babylone.
 
Règne de Unpatar-napirisha, roi d’Élam.
 
Româ-Roÿ devient grand prêtre d’Amon à la fin du règne de Ramsès II. Le clergé d’Amon, dès la fin du règne de Ramsès II, acquiert une large autonomie et la suprématie sur tous les autres cultes. Les terres et les propriétés des temples, enrichis par les largesses royale et le butin rapporté des campagnes, forment de véritables entités administratives et économiques qui échappent au pouvoir du Pharaon. Ils sont désormais exemptés d’impôts. Le clergé d’Amon dispose de sa propre milice et de tribunaux sacerdotaux qui rendent des jugements sous forme d’oracles. La caste des militaires, richement dotée également, menace elle aussi le pouvoir central. Les grandes familles accumulent les hautes charges, qui tendent à devenir héréditaires.
 
Extension des remparts des forteresses de Mycènes et de Tirynthe.
 
Mérenptah règne en Égypte, quatrième pharaon de la XIXe dynastie à l’âge de 60 ans. Il épouse Isis-Nefret II et Bent-Anat II. Panehesy, puis Pensekhmet et Merysekhmet, vizirs ; Messoui, puis Khâemtir, vice-rois de Nubie.
 
Le roi kassite de Babylone Kashtiliash IV lance un raid dans la région de Kirkouk et sur l’Euphrate, provoquant une violente réplique de Tukulti-Ninurta Ier d’Assyrie qui, l’année suivante s’empare de Babylone, la pille, massacre sa population, détruit ses temples, emporte en Assyrie aussi bien les statues de Marduk que le roi et les survivants et établit sa domination sur les territoires qui en dépendent plus ou moins.
 
Règne de Tudhaliya IV, roi des Hittites. Persistance de l’agitation dans l’ouest anatolien. Alliance des royaumes occidentaux, y compris l’Arzawa, avec les Achéens.
 
Mérenptah est confronté à une révolte importante en Canaan. Séthi-Mérenptah, fils aîné du Pharaon, est associé à l’âge de 12 ans aux campagnes militaires de son père.
 
Mérenptah fait établir un recensement de tous les biens des temples (an 2 et an 3). Importance croissante des différents clergés, en particulier en Haute-Égypte, au détriment du pouvoir du Pharaon. Les grands prêtres cumulent les fonctions sacerdotales, les charges militaires et même les offices au palais royal. Leurs charges sont de plus en plus souvent héréditaires.
 
En l'an 5 de son règne, le pharaon Mérenptah réagit activement contre les invasions des Peuples de la mer. Il envoie des navires chargés de blé à Tudhaliya IV, roi du Hatti qui, battu sur toutes ses frontières par les envahisseurs, tente encore de résister (an 4). Il est possible que des armes soient envoyées aux princes syriens. Merenptah renforce ses frontières de Libye et d’Asie, où les étrangers commencent à s’infiltrer. Le pays de Couch profite peut-être de la situation pour se révolter. La révolte est réprimée avec une cruauté inhabituelle.
 
Date possible de l’expédition des Achéens et des Éoliens contre Troie. La guerre de Troie est sans doute le résumé de multiples expéditions menées en Asie mineure par l’aristocratie mycénienne en quête de pillages. Il n’y a pas de preuves archéologiques à son existence, même si la ville a bien été détruite à plusieurs reprises entre 1330 et 1135 av. J.-C.
 
Le prince Khâemouaset devient héritier du trône.
 
Le prince héritier Khâemouaset meurt ; Merenptah devient prince héritier.
 
Règne en Égypte du pharaon Sethnakht fondateur de la XXe dynastie (→ -1198).
 
Le char est introduit en Chine depuis l'Asie centrale.
 
Bataille de la Tollense, violent affrontement sur les bords de la rivière Tollense, dans le Mecklembourg-Poméranie-Occidentale (Allemagne) impliquant plusieurs milliers de combattants armés de massues en bois, d’épées et de lances en bronze, de flèches à pointe de bronze ou de silex. Il pourrait s’agir de la première bataille sur le sol européen.
 
Invasion des Peuples de la mer (→ -1190).
 
Des tribus hébreux s'installent en terre de Canaan.
 
Un catalogue d'étoiles est réalisé en Babylonie.
 
Invasion des peuples de la mer sur le littoral phénicien.
 
L'alphabet phénicien (22 lettres consonnes) est utilisé sur le sarcophage du roi Ahiram de Byblos.
 
Destruction d' Hattousas, capitale de l'empire des Hittites.
 
La culture de la vigne (vin) et de l'olivier se répand dans le Péloponnèse.
 
Toute une série de tremblements de terre frappe le monde grec.
 
Règne du pharaon Ramsès III (→ -1166).
 
Guerre de Troie (datation d'Ératosthène) (→ -1184).
 
Arrivée des Doriens en Grèce continentale, présenté comme le « retour des Héraclides » dans la mythologie grecque.
 
Fondation de la ville de Salamine de Chypre.
 
Grève des ouvriers de Deir-el-Medineh.
 
Le roi d’Élam, Shutruk-Nahhunté Ier envahit et pille la basse Mésopotamie. Il entre dans Babylone. Il dépose le dernier souverain kassite Enlil-nadin-ahhê et annexe le pays.
 
Les Elamites s'emparent de Babylone.
 
Ramses III est assassiné.
 
Règne de Nabuchodonosor Ier, roi de Babylone (→ -1103).
 
Les Zhou mettent en place l'organisation de la société féodale.
 
Nabuchodonosor Ier de Babylone s’attaque à Suse et anéantit la ville.
 
Teglatphalasar I, roi d'Assyrie.
 
Les Assyriens adoptent le calendrier babylonien.
 
Nabuchodonosor Ier s'empare de Suse.
 
Le roi d'Assyrie Teglat-Phalasar Ier fonde la première bibliothèque connue en écriture
cunéiforme.
 
Début de la liste des rois à Sparte.
 
Les phéniciens s'installent à Gadir [Cadix].
 
La tablette assyrienne [A40] traite du statut des femmes : elles doivent se voiler dans la rue.
 
Fondation de Utique.
 
Formation des écritures araméenne et paléohébraïque (ou ancien hébreu), à partir de l'alphabet phénicien.
 
Abandon définitif de la plupart des établissements néo-palatiaux en Crète.
 
Les Huaxtèques se séparent des Mayas.
 
Le grand-prêtre d'Amon, Hérihor, s'empare du pouvoir.
 
Téglath Phalasar, roi d’Assyrie, marche victorieusement sur Babylone.
 
Chute du Nouvel Empire égyptien. Hérihor, général probablement d’origine libyenne, devenu grand prêtre d’Amon, favori de Ramsès XI, usurpe le pouvoir et règne sur la Haute-Égypte à Thèbes (vers 1085 av. J.-C.) alors que le second vizir Smendès, établi à Tanis prend le titre de pharaon (XXIe dynastie tanite) et gouverne la Basse-Égypte.
 
Troisième Période intermédiaire (→ -664).
 
En Grèce l'usage de tombes individuelles à parois couvertes de dalles (ciste) se généralise.
 
Apparition en Crète de couteaux en fer à rivets de bronze.
 
Les Grecs commencent à peupler la côté anatolienne : Phocée, Ephèse, Milet, Samos.
 
Les rois Araméens font de Damas leur capitale.
 
Les phéniciens introduisent la culture de l'olivier en Espagne.
 
La coalition de Zhou Wuwang défait les troupes du roi Shang Di Xin à Muye.
 
Construction de l'observatoire de Songshang à Dengfeng.
 
Règne de Saül, premier des rois d'Israël Grâce à Samuel s’impose l’idée de la nécessaire royauté et la création d’un sanctuaire unique, qui aura pour conséquence le dépôt à Jérusalem de l’Arche d'alliance. Cet acte contribue à renforcer l’idée de Yahvé comme dieu national avant qu’il ne devienne le seul dieu.
 
Apparition en Chine (Zhou) de nouvelles formes de bronzes.
 
Les Hébreux doivent défendre leur terre des Philistins. Ils choisissent un roi, Saül, pour mener le combat. En réalité, le véritable héro est un guerrier nommé David. La Bible relate comment il tue le plus fort des Philistins avec une pierre lancée d"#8217;une fronde.
 
Règne de David, roi de Judée.
 
Saül, vaincu par les Philistins à Gelboé se suicide. Les Philistins menacent la montagne d’Ephraïm. Pour continuer la lutte, Abner, cousin de Saül et chef de l’armée des conscrits conduit Ishboshet, seul fils de Saül survivant à la bataille, à Mahanayim, de l’autre côté du Jourdain et le fait proclamer roi d’Israël (Benjamin, Éphraïm, Yizréel et Généralaad). Son règne est marqué par la guerre entre ses partisans et ceux de David, puis par sa rivalité avec son général Abner. Affaibli par la trahison puis par le meurtre d’Abner à Hébron par Joab, le neveu de David, Ishboshet est assassiné par deux Béérotites se vengeant de la politique de Saül contre les habitants de la tétrapole gabaonite.
 
Règne du pharaon Aménémopé.
 
A la mort d’Ishboshet, les Anciens d’Israël choisissent le roi des Judéens à Hébron, David, pour lui succéder sur le trône d’Israël. Les maisons de Juda et d’Israël sont réunies.
 
Conquête de Jérusalem par David, selon la tradition juive. Elle devient la capitale du royaume d’Israël.
 
Règne de Eulma shakin-shumi, roi de Babylone.
 
Des Celtes s'installent dans la région des [Trois-Frontières].
 
Les Mayas commencent à bâtir des monuments cérémoniels.
 
Le renne est domestiqué en Sibérie.
 
Règne d'Ahiram, roi de Byblos. Son sarcophage comporte les premiers signes alphabétiques connus.
 
Des cerf-volants sont utilisés.
 
Des peuplades bantoues s'installent dans le bassin du fleuve Congo.
 
Régne du roi des Juifs David → -962, réel fondateur de la monarchie israélienne.
 
Zoroastre (Zarathushtra en avestique) crée le zoroastrisme – également appelé mazdéisme –, l’ancienne religion de la Perse jusqu’à son islamisation, au VIIe siècle de notre ère.
 
Les Polynésiens arrivent aux îles Tonga et Samoa.
 
Les 1028 hymnes du Rig-Veda sont composés.
 
Les Perses s'implantent dans le Fars.
 
La technique du cheval monté se développe.
 
Début de la sédentarisation des Aryens en Inde.
 
5Début du règne du pharaon Siamon en Egypte.
 
Utilisation de grands sarcophages en terre cuite en Inde du sud.
 
Développement des techniques du travail du fer sur les bords de l'Egée.
 
Utilisation de prothèses médicales en Egypte.
 
Tyr devient la cité principale de la Phénicie.
 
Le savon est utilisé en Syrie.
 
Développement de la culture du riz en Thaïlande.
 
De la patate douce est consommée en Polynésie (échanges avec l'Amérique).
 
La ville de Beijing (Pékin) est fondée sous le nom de « Ki ».
 
Jérusalem conquise et proclamée capitale par le roi David. Son armée bat les Philistins.
 
Règne de Zhou Zhaowang, quatrième roi de la dynastie Zhou, en Chine.
 
Décès du roi David d'Israël.
 
Les chinois élaborent une méthode de résolution des triangles et des racines.
 
Aigéai (Aigai), première capitale de la Macédoine, commence à rayonner
sur la région.
 
Inhumation du Pharaon Psousennès Ier dans la nécropole de Tanis.
 
Règne de Mâr-bîti-apla-usur, roi de Babylone.
 
Début du règne du pharaon Psousennès II en Egypte.
 
Règne d'Itobaal, roi de Byblos.
 
La ville de Milet est fondée par les Grecs.
 
Règne du pharaon Siamon. Les opérations extérieures de l'Égypte reprennent, lorsque les Philistins gênent les échanges commerciaux avec le royaume de Salomon (v. 969 av. J.-C.). Des liens particuliers se nouent avec Israël : pour la première fois dans l'histoire de l'Égypte, le pharaon donne une de ses filles en mariage à un prince étranger.
 
Règne de Nanû-mukîn-apli, roi de Babylone.
 
Règne de Zhou Muwang, cinquième roi de la dynastie chinoise des Zhou ; il entreprend de nombreuses campagnes militaires contre ses voisins. Il promulgue un code pénal qui contient une liste de 3000 crimes ou infractions passibles de peines sévères pouvant être rachetées par des paiements en espèce.
 
Hiram (fils d'Abibaal) devient roi de Tyr.
 
Dates supposées du règne de Salomon, roi d’Israël (→ -931). À son avènement, Salomon liquide les partisans de son demi-frère Adonias. Le prêtre Abyatar est exilé, Joab exécuté. Le pharaon Siamon profite de la mort de David pour organiser une expédition en Palestine. Il prend et détruit Gézer. Mais devant l’armée de Salomon, il préfère une paix de compromis. Il donne sa fille en mariage à Salomon avec pour dot Gézer. Salomon s’engage probablement à ne pas attaquer la pentapole philistine.
 
Les Phéniciens fondent à Chypre un premier comptoir, Kition, peut-être par Abibaal, père de Hiram de Tyr.
 
Règne de Hiram Ier, roi de Tyr.
 
Début du règne de Salomon, roi d'Israël.
 
Assassinat de Nuadu Finn Fáil, roi légendaire d'Irlande.
 
Construction du 1er Temple par le roi Salomon.
 
Rencontre entre le roi d’Israël Salomon et la reine de Saba (Bilqis, ou Makéda). Elle est relatée au chapitre 10 du premier livre des Rois : la reine de Saba se rend à Jérusalem pour éprouver Salomon dont elle a appris la renommée par des énigmes, avec une suite considérable, des chameaux portant des aromates, de l’or, des pierreries, etc.
 
Indépendance du pays de Kouch en Nubie vis-à-vis de l'Égypte ; une nouvelle principauté se développe depuis Napata. La région reste marquée par la culture égyptienne en raison des relations commerciales, de l’influence du clergé de Thèbes, et du fait que des soldats koushites ont longtemps vécu en Égypte.
 
Égine aurait été repeuplée par des colons doriens venus d'Épidaure.
 
Razon Ier devient roi des Araméens de Damas.
 
Début du règne du pharaon Sheshonq Ier (Chéchonq, Chéchanq) en Egypte.
 
La ville de Bubastis, en Egypte, atteint son apogée.
 
Règne de Chéchonq Ier, chef militaire libyen (berbère), qui fonde la XXIIe dynastie libyenne après une révolte des Meshwesh, puis établit sa capitale à Bubastis dans le delta du Nil. Il rétablit une autorité unique sur l’ensemble du pays.
 
Règne de Ninurta-kudurri usur, roi de Babylone.
 
Début du règne de Mar-nîti-ahhê-iddina, roi de Babylone.
 
Règne de Abibaal, roi de Byblos.
 
Règne de Baal-Ezer Ier, roi de Tyr.
 
Le pharaon libyen Sheshonq Ier pille Jérusalem.
 
Début du règne d'Assour-dan II, roi d'Assyrie.
 
Schisme du royaume des Juifs: Juda et Israël.
 
Influencé par la prophétie d’Achija de Silo, qui lui annonce qu’après la mort de Salomon il régnera sur dix tribus, Jéroboam complote contre le roi d’Israël..
 
Le royaume uni d'Israël et de Juda est scindé en deux parties à la mort de Salomon. Son fils Roboam, âgé de 41 ans, se rend à Sichem pour y être proclamé roi d’Israël par l’assemblée du peuple. Cette assemblée exige un allègement des charges (corvée, impôts) que Roboam refuse brutalement. Elle proclame alors l’indépendance d’Israël et lapide le chef de la corvée. Roboam s’enfuit à Jérusalem tandis que l’assemblée fait appel à Jéroboam, fils de Nébat, réfugié en Égypte et l’acclame roi d’Israël. Devant la menace égyptienne, Roboam renonce à intervenir et devient roi de Juda (l’ancienne maison de Juda et la préfecture de Benjamin) avec Jérusalem pour capitale. Jéroboam installe sa capitale à Sichem, puis à Pénuel, et institue un temple royal à Dan, au nord et à Béthel, au sud.
 
Le pharaon Sheshonq Ier dévaste le Canaan.
 
À la mort du roi Salomon, son fils Roboam est incapable de maintenir les tribus d' Israël ensemble, et la partie nord fait sécession pour devenir le royaume d'Israël, faisant de Jéroboam son roi. Roboam a été laissé pour gouverner le royaume de Juda.
 
Le pharaon Chéchonq Ier intervient en Palestine. Il marche sur Gaza, Gézer, Rubute, Ayyalôn, Qiryatayim, Beth-Horon, Gabaon… Selon la Bible, le roi de Juda Roboam se soumet et paie un lourd tribut tiré des trésors du temple et du palais royal. Les Égyptiens se tournent alors vers le nord, détruisent Sichem, passent le Jourdain au gué de Damyeh et atteignent Pénuel où Jéroboam s’était réfugié. Ils remontent le Jourdain jusqu’à Beït Shéan et reviennent par la vallée de Jezréel, Megiddo où ils érigent une stèle et la plaine du Sharon, pendant qu’un détachement détruit les places fortes du Néguev. Toujours selon la Bible, Roboam profite ensuite de l’affaiblissement d’Israël pour l’attaquer, guerre qui continue après sa mort. Jéroboam, installé à Tirzah, résiste assez bien aux tentatives de reconquête de Roboam.
 
Le pharaon égyptien Sheshonq envahit le pays de Canaan.
 
Règne en Égypte du pharaon libyen Osorkon Ier.
 
Règne de Zhou Gongwang, sixième roi de la dynastie Zhou, en Chine.
 
Phorbas , archonte d'Athènes , meurt après un règne de 30 ans et son fils Megaclès lui succède.
 
Règne de Yehimilk, roi des Phéniciens de Byblos.
 
Construction des temples Phéniciens de Ba'al Shamim et de Ba'alat.
 
Règne de Abdastratos Ier, roi de Tyr.
 
Début du règne d'Abia, roi du royaume de Juda.
 
Début du règne d'Asa, roi du royaume de Juda.
 
Règne d'Abijam (Abiyah), roi de Juda à la mort de Roboam. Poursuite de la guerre entre Juda et Israël.
 
Début du règne de Nadab, roi d'Israël.
 
Règne de Asa, roi de Juda. Il commence son long règne par une réforme religieuse (interdiction des cultes cananéens) et militaire suivie d’une victoire sur les Égyptiens.
 
Règne d’Adad-Nirari II, roi d’Assyrie. Début de la période néo-assyrienne.
 
Début du règne de Baasa (Basha), roi d'Israël.
 
Règnes de Nadab, puis de Baasa, rois d’Israël.
 
Assassinat du roi de Tyr Abdastratos par les quatre fils de sa nourrice. L’ainé Methusastartos usurpe le trône.
 
Le fer apparaît pour les armes et le défrichage.
 
Des Mèdes s'installent dans l'ouest.
 
Un complexe maya est construit à [Aguada Felix] : 21 lieux cérémoniels de diverses tailles et partageant une structure similaire.
 
Les Araméens sont maîtrisés par les Assyriens (Assyrie) qui leur ont mené des
guerres incessantes depuis 1115.
 
Premières incursions des Celtes en Gaule.
 
Emergence de l'Art grec.
 
Construction du premier temple de l'Héraion à Samos, en Egée.
 
En Crète les Doriens imposent aux habitants une répartition en trois classes.
 
Utilisation de bains de vapeur dans l'aire Maya.
 
Règne de Zhou Yiwang, septième roi de la dynastie Zhou en Chine.
 
Règne de Nabû-shuma-ukîn, roi de Babylone. Nouvelle guerre entre Babylone et l’Assyrie de Adad-nerari II, terminée par un traité de paix qui dure 80 ans. Chacun des deux souverains épouse une fille de l'autre.
 
Règne de Astharymos, roi de Tyr.
 
Début du règne du pharaon Takélot Ier en Egypte.
 
Mégaclès , roi d'Athènes , meurt après un règne de 30 ans et est remplacé par son fils Diognète.
 
Règne de Zhou Xiaowang, huitième roi de la dynastie Zhou en Chine.
 
Sheshonq II règne comme corégent de son père Osorkon à Tanis.
 
Règne de Tukulti-Ninurta II, roi d'Assyrie. Il reconstruit la muraille d'Assur, annexe la région de Harran en Haute-Syrie, la région du moyen Euphrate et le pays compris entre le grand et le petit Zab.
 
Règne en Égypte du pharaon Takélot Ier.
 
Règne de Phelles, roi de Tyr, dernier des quatre fils de la nourrice du roi Abdastratos, qui ont pris le pouvoir en 909 av J.C.
 
Règne de Ithobaal Ier, roi de Tyr. Ithobaal, prêtre de la déesse Astarté, prend le pouvoir à Tyr. Sa fille Jézabel épouse le roi d’Israël Achab. De cette union naît Athalie qui épouse Joram de Juda.
 
Règne de Nabû-apla-iddina, roi de Babylone.
 
Début du règne d'Ithobaal, roi des Phéniciens de Tyr.
 
Règne de Éla, roi d’Israël.
 
Éla est renversé par un de ses officiers, Zimri, « chef de la moitié des chars ». Zimri exécute toute la descendance de Baasa et est proclamé roi d’Israël à Tirzah. L’armée, qui assiégeait à nouveau Gibbetôn, n’accepte pas le coup d’État. Son général, Omri, assiège et prend Tirzah. Le palais royal est incendié et Zimri meurt lors de l’attaque.
 
Règne de Zhou Yiwang, neuvième roi de la dynastie Zhou en Chine.
 
Assur-Nasirpal II devient roi de Nimroud.
 
Le roi d’Assyrie Assurnazirpal II part en campagne dans l’extrême Nord mésopotamien contre le pays de Kadmuhu et les Mouskhi, qui lui paient tribut. Apprenant que ses vassaux Araméens de Suru, dans le Bît Halupê, avaient tué leur gouverneur et s’étaient donnés un nouveau chef, il fait volte-face, prend la ville, massacre les rebelles et emmène leur chef à Assur où il est écorché vif. La même année il réprime une révolte dans le nord de l’Assyrie. Les années suivantes, il mène des campagnes dans le massif du Kashiari, dans la région de Zamua (autour de Sulaimaniyah) et sur le moyen Euphrate.
 
Après quatre ans de guerre civile et la mort de son rival Tibni, fils de Ginat, Omri est reconnu roi d’Israël à Tirzah.
 
Règne de Omri, roi d'Israël. Le palais de Tirzah ayant été détruit, Omri fonde une nouvelle capitale, Samarie, au nord-ouest de Sichem et y construit des fortifications et un palais. Il s’efforce de procurer à son royaume la stabilité et la paix. Il met fin à la guerre contre Juda affaibli.
 
Fondation par Omri de la ville de Samarie, capitale d'Israël.
 
Construction d’une nouvelle capitale assyrienne à Kalkhu (Nimrud).
 
Règne de Zhou Liwang, dixième roi de la dynastie Zhou en Chine. Il mène un règne tyrannique.
 
Assurnazirpal II (Assyrie) franchit l'Euphrate et rançonne les cités araméennes et les phéniciens du nord de la Syrie.
 
Début du règne d'Achab, roi d'Israël.
 
Règne en Égypte du pharaon Osorkon II. Sous son règne, l’Égypte se heurte à la montée de la puissance assyrienne et appuie la coalition des royaumes syriens pour s’y opposer.
 
Règne d’Achab, roi d'Israël. Allié de Tyr par son mariage avec Jézabel, il poursuit la politique de son père Omri. Il se rapproche de Juda et marie sa fille Athalie à Joram, fils de Josaphat. Il achève la construction de Samarie et consolide les fortifications de Megiddo et d’Hatsor pour résister aux Assyriens. Le royaume d’Israël atteint son apogée.
 
Une crue exceptionnellement élevée du Nil recouvre les sols du temple de Louxor.
 
Début du règne du pharaon Osorkon II en Egypte.
 
Achab d'Israël restaure la ville de Jéricho.
 
Règne de Josaphat, roi de Juda. Il continue les réformes religieuses, militaires et administratives commencées par son père Asa en réorganisant la justice et l’enseignement dans les villes de Juda et fait la paix avec Israël. Prospérité de Juda qui reçoit le tribut de la Philistie et d’Édom et contrôle le commerce de l’or venant du pays d’Ophir.
 
Kar Kalmaneser (également connu sous le nom de Tell Ahmar et Til Barsib), royaume néo-hittite indépendant situé dans l'actuelle Syrie sur les rives de l' Euphrate , est conquis par le roi assyrien Ashurnasirpal II.
 
Diognetus, roi d'Athènes , meurt après un règne de 28 ans, et son fils Pherecles lui succède.
 
Disparition de l'État de E en Chine au profit de Chu.
 
Assur-Nasirpal II, roi de Nimroud, meurt ; Salmanazar III lui succède.
 
Règne de Salmanazar III, roi d’Assyrie (→ -824). À la mort d’Assurnazirpal II, l’Assyrie a récupéré tous les territoires entre Tigre et Euphrate qui avaient formé la base du royaume de Haute-Mésopotamie à l’époque de Shamshi-Adad Ier. Salmanazar III élargit l’empire assyrien de Karkemish vers le Taurus et vers le sud jusqu’à Damas où il entre en conflit avec les royaumes araméens de Syrie et leurs alliés de Palestine. À la fin de son règne, il ravage la Parsua (Perse) au nord de l’Assyrie.
 
Salmanazar III prend Til Barsip, capitale du Bît Adini, en Haute-Syrie, à l’issue de trois campagnes. La ville est peuplée d’Assyriens et rebaptisée Kâr-Salmanasar. La frontière de l’Euphrate est consolidée par la construction des forteresses de Nampii (aujourd’hui Membij), Pitru et Mutkînu.
 
Règne de Marduk-zakir-shumi Ier, roi de Babylone.
 
12 rois, dont ceux de Damas et d'Israël (qui apporte le plus gros contingent de chars : 2000), passent un un traité d'alliance contre l'Assyrie.
 
Bataille de Qarqar. Première mention de l'utilisaton du dromadaire.
 
Règne de Achazyahu (Ochozias), roi d’Israël (→ -852).
 
L'Assyrien Salmanasar III lance une campagne contre la Syrie et la Palestine.
 
Règne de Joram, roi d’Israël (→ -841).
 
Prise de Babylone par le roi Assyrien Salmanasar III.
 
Le roi de Moab, Mesha, fait graver une stèle décrivant sa victoire sur les Israélites et leur dieu Yhwh (plus ancien usage des lettres-voyelles).
 
Les Aztèques migrent dans les plaines du nord du Mexique.
 
Conflit entre Marduk-zakir-shumi de Babylone et son frère soutenu par les Araméens. Le roi fait appel à Salmanazar III qui défait les rebelles et entre en paix dans Babylone. Il chasse les Araméens jusqu’au bord du golfe. Marduk-zakir-shumi prête serment d'allégeance à l’Assyrien.
 
Règne en Égypte du pharaon Takélot II (→ -825). À la mort d’Osorkon II, un difficile problème de succession entraîne une dispute des héritiers détenteurs des « apanages » de Thèbes et d’Héracléopolis. On entre dans la période dite de « l’anarchie libyenne » où le pouvoir éclate entre branche aînée et cadette de la XXIIe dynastie, une XXIIIe dynastie concurrente et diverses chefferies militaires autonomes.
 
Achab d'Israël passe un traité avec la Syrie où est créée une colonie juive.
 
Création du gouvernement de l'Amphictyonie de Delphes.
 
Formation du royaume d'Ourarthou (Urartu) en Anatolie orientale.
 
Fondation de la ville de Sparte (Lacédémone) par la réunion de quatre villages
doriens. Règne du législateur mythique Lycurgue à Sparte.
 
Homère compose l'Iliade et l' Odyssée (Date approximative).
 
Campagnes de Salmanazar III en Syrie ; il se heurte à la résistance de coalitions dirigées par Adad-Idri.
 
Joram devient roi de Juda.
 
Echec de Salmanazar III devant Damas.
 
Pherecles ,roi d'Athènes, meurt après un règne de 19 ans et est remplacé par son fils Ariphron.
 
Les Perses, peuple indo-européens sont eux aussi mentionnés par les textes assyriens au nord de l’Assyrie, entre le Tigre et le lac d’Ourmia.
 
Athalie devient reine de Juda.
 
Face à son impopularité, la population chinoise se soulève contre Zhou Liwang qui doit s'exiler. Régence de Gonghe de 841 à 827 av. J.-C.
 
Adad-Idri de Damas est assassiné et remplacé par l’usurpateur Hazaël. Salmanazar III d'Assyrie profite de la situation pour attaquer la ville. Hazaél, vaincu au mont Sanir (Hermon), s’enferme dans la capitale et Salmanazar ne peut que piller la région. Il prend la route de la côte et sur le mont Carmel reçoit le tribut de Tyr, de Sidon et de Jéhu, d’Israël.
 
Règne de Jéhu, roi d’Israël (→ -814). Jéhu, général de Joram oint par le prophète Élisée, prend le pouvoir en Israël après avoir exécuté les rois d’Israël et de Juda, ainsi que Jézabel et la famille royale. Le temple païen est détruit, les prêtres et les adorateurs de Baal sont exterminés. Le coup d’État de Jéhu, qui s’appuie sur les milieux traditionalistes (Elisée et Jonadab) provoque une rupture dans le processus de modernisation d’Israël voulu par la dynastie d’Omri.
 
Des textes assyriens mentionnent pour la 1ère fois les Mèdes.
 
Ultime et vaine tentative de Salmanazar III d'Assyrie pour s’emparer de Damas.
 
Joas devient roi de Juda.
 
Yehôyada, prêtre du temple de YHWH, dont la femme, s½ur d’Ochozias de Juda, avait élevé Joas, le fils du roi défunt, décide de mettre fin au régime d’Athalie. Avec l’appui de la garde royale, il fait acclamer le jeune Joas comme roi et exécuter sa grand-mère Athalie. Comme Jéhu en Israël, il fait démolir le temple de Baal et en exécute le prêtre, Mattan. Le règne de Joas débute par plusieurs réformes religieuses et administratives qui plaçaient le royaume sous la direction des prêtres et particulièrement de Yehôyada.
 
Autour du lac de Van, les soldats de Salmanazar III d'Assyrie rencontrent pour la première fois des Mèdes (Madaï) qui entament leur lente migration vers l'ouest.
 
Salmanasar III lance une campagne contre la Médie.
 
Règne de Mattan Ier, roi de Tyr (→ -830). Il a deux enfants, Élyssa (Didon) et Pygmalion. Son règne est troublé par des querelles politiques, qui se poursuivent sous le règne d’Élyssa qui lui succède à sa mort. Pour renforcer son autorité, Élyssa épouse Sychée, grand prêtre de Melkart, mais celui-ci est assassiné par Pygmalion qui prend le pouvoir à Tyr. Élyssa se réfugie à Chypre avec ses partisans. Puis après avoir enlevé plusieurs jeunes filles de Chypre, elle débarque en Afrique en 814 av. J.-C. et fonde Carthage.
 
Xuan devient roi.
 
Règne de Zhou Xuanwang, onzième roi de la dynastie Zhou.
 
En Assyrie, Assur-danin-pal, allié à la petite noblesse et à 27 cités (dont Assur, Ninive, Erbil et Arrapha), déclenche la guerre civile contre son père Salmanazar III. Le vieux roi confie à son autre fils Shamshi-Adad V le soin de mater la révolte.
 
Règne de Sheshonq III (→ -èè"). Son long règne est marqué par l’augmentation de l’anarchie et la fondation par Pétoubastis Ier d’une dynastie rivale établie à Tanis. Le pouvoir réel passe dans les mains du clergé d’Amon..
 
Règne de Shamshi-Adad V, roi d’Assyrie (→ -811). Période d’instabilité en Assyrie à la mort de Salmanazar III.
 
Fondation de Kambé par des Sidoniens dans le golfe de Tunis.
 
Le roi d'Assyrie Shamshi-Adad V mène trois campagnes (→ -815) au pays de Naïri, au sud du lac de Van, une au pays de Manna, au sud du lac d’Urmiah, où il se heurte aux Perses et aux Mèdes qui lui livrent de nombreux chevaux.
 
Joas prend le contrôle de l’administration du royaume de Juda et décide de remédier à certains désordres dus à la négligence des prêtres au pouvoir.
 
XXIIIe dynastie de Tanis, fondée par le pharaon Pétoubastis Ier.
 
XXIIIe dynastie de Tanis, fondée par le pharaon Pétoubastis Ier.
 
Fondation de la colonie de Carthage par les Phéniciens. Selon la légende, la reine de Tyr Élyssa (Didon) aurait fondé la ville sur une ancienne colonie phénicienne. Elissa aurait fui Tyr après l’assassinat de son mari Sychée, roi de Tyr, par son propre frère Pygmalion qui se proclame roi. Abordant sur les côtes d’Afrique, elle demande aux chefs africains autant de terre que peut en contenir la peau d’un bœuf. Découpée en fines lanières, la peau forme un périmètre assez grand pour contenir la future colonie. Elle établit des contacts avec la colonie d’Utique. Quelque temps après, un roi indigène, Hiarbas, demande Elissa en mariage. Comme elle a juré de rester fidèle à son mari mort, elle essaie de gagner du temps, mais trois mois plus tard, ne pouvant différer sa réponse, elle se fait brûler vive aux portes de Carthage. Depuis cette date et jusqu’à l’occupation romaine, elle est honorée comme une déesse..
 
Joachaz devient roi d'Israël.
 
Campagnes Shamshi-Adad V contre Marduk-balassu-iqbi. Il entre dans Babylone et prend le titre de roi de Sumer et d’Akkad. Marduk, dieu babylonien, est placé immédiatement après Assur dans le panthéon assyrien par Shamshi-Adad V.
 
Règne de Joachaz, roi d’Israël (→ -798). Sous son règne, Israël est réduit à l’état de vassal de Damas. Les Araméens installent des comptoirs à Samarie et traversent Israël pour attaquer Gat et Jérusalem.
 
Règne de Adad-Nirari III, roi d’Assyrie (→ -783). Régence de Sammuramat (Sémiramis), femme de Shamshi-Adad V pendant la minorité d’Adad-nirari III (fin en 781 av. J.-C.)1. La tradition attribue à la reine Sémiramis la réalisation des jardins suspendus de Babylone, une des Sept Merveilles du monde antique.
 
Règne de Ben-Hadad III, roi de Damas. Les dissensions entre Hama et Damas affaiblissent celle-ci qui doit payer tribut à Adad-Nirari III d’Assyrie.
 
Adad-Nirari III d’Assyrie franchit l’Euphrate, vainc et dépose le roi d’Arpad en Syrie du Nord. Il s’empare de Hazâzu (A’zaz, au nord-ouest d’Alep) puis atteint la Méditerranée et reçoit tribut des Phéniciens.
 
Prise de Damas par Adad-Nirâri III (Adadnirari).
 
L'écriture grecque se forme à partir de l'alphabet phénicien avec création des voyelles.
 
La rédaction du Pentateuque débute.
 
Installation Étrusque en Toscane.
 
En Inde, transcription en langue védique d'un ensemble de textes sanscrits qui
fourniront la base de la religion indienne.
 
La culture du riz se développe en Inde.
 
Début du royaume du Vanlang au Vietnam.
 
Des Phrygiens migrent du mont Vermion en Macédoine, vers l'Asie Mineure.
 
Fondation par les Phéniciens de la colonie de Motyè à l'extrémité occidentale de la Sicile.
 
Mort de Thespiéos, roi d’Athènes, après 27 ans de règne. Son fils Agamestor lui succède.
 
Règne de Amazyahu (Amasias), roi de Juda (→ -781). Face à l’opposition des milieux sacerdotaux à Juda, le roi Joas fait exécuter le grand-prêtre Zacharie, fils de Yehôyada. Comme l’armée araméenne s’était emparée de Gat et menaçait Jérusalem, Joas décide de payer le tribut, ce qui fait croître le mécontentement de certains ministres qui l’assassinent. Amazyahu châtie les assassins de son père, puis remporte une victoire contre Édom à la bataille de la vallée du Sel. Il s’empare de Séla qu’il rebaptise Yoqtéél.
 
Le roi d’Assyrie Adad-Nirari III assiège Ben-Hadad II dans Damas, qui se soumet. Joas d’Israël et les Édomites de Transjordanie, débarrassés de leur ennemi le roi de Damas, lui payent tribut. Adad-Nirari mène plus tard trois campagnes dans le Taurus et six dans le nord-ouest iranien pour se défendre de l’expansionnisme d’Urartu.
 
Joas d’Israël reprend l’offensive contre les araméens et libère le territoire d’Israël. Il vainc Ben-Hadad II à Apheq, dans le Golân. Ben-Hadad devient son vassal. Les succès d’Israël inquiètent Amasias de Juda qui défie Joas, mais est vaincu et fait prisonnier à Bet Shemesh. Joas s’empare de Jérusalem, en démantèle les murailles et emporte le trésor du temple et du palais royal, ainsi que des otages. Juda devient le vassal d’Israël.
 
Début du règne de Karanos de Macédoine selon la tradition. Fondation d'’un royaume.
 
Règne de Jéroboam II, roi d’Israël à la mort de Joas (→ -750). Il exerce son pouvoir sur la Syrie-Palestine depuis Lebo-Hamat jusqu’au golfe d’Aqaba. Il s’allie avec le roi de Tyr (Milkiram ?). Sous son règne, Israël et la Judée connaissent la prospérité démographique et économique. Jéroboam II contrôle la route des caravanes entre Gaza et Eilat. Il réforme l’administration et organise un recensement.
 
Amasias de Juda est libéré à la mort de Joas. Mal accueilli à Jérusalem, il se réfugie dans la place forte de Lakish, et laisse l’administration du royaume à son fils Ozias.
 
Le roi Xuan meurt ; You lui succède.
 
Règne de Salmanazar IV, roi d’Assyrie (→ -773). Sous son règne, stagnation de l’Assyrie.
 
Règne d’Ozias (Ouzyahu, aussi nommé Azarias), roi de Juda (→ -771). Amasias de Juda est assassiné à Lakish. Le règne de son fils Ozias est marqué par un redressement économique et militaire du pays. Cette prospérité permet une politique extérieure plus active pendant la deuxième moitié du règne : reconstruction d’Eilat, campagnes contre les Philistins (prise de Gat, de Yabné et d’Ashdod), protectorat sur les peuples du Sud de la Philistie jusqu’en Égypte, tribut des Ammonites. Ozias développe l’agriculture et l’élevage. Un nouveau type de pressoir à huile entraîne une production plus importante et facilite l’importation vers la Phénicie et l’Égypte. Ozias réorganise l’armée en préparant la mobilisation générale, l’armement étant fourni par des magasins royaux. Il reconstruit l’enceinte de Jérusalem et l’équipe de machines de guerre.
 
Mort de Parshvadeva, 23e prophète jaïna. Il serait né vers 817 à Bénarès et mort dans le Magadha après un jeûne d’un mois. Littérature védique attestée en Inde (Brāhmanas).
 
Agamestor , roi d'Athènes , meurt après un règne de 17 ans et est remplacé par son fils Eschyle.
 
Agamestor , roi d'Athènes , meurt après un règne de 17 ans et est remplacé par son fils Eschyle.
 
Les 1ers jeux olympiques en Grèce.
 
Installation de colons grecs de Chalcis et d’Erétrie sur l'ile de Pithécusses, aujourd'hui Ischia, en bordure du golfe de Naples. Ils y développent des ateliers de traitement de minerais de fer mis au jour par les fouilles, avant de s’installer à Cumes vers 750 av. J.-C., puis à Naxos, Catane, Léontinoi, Zancle, Rhégion. La première vague de colonisation des cités grecques caractérisée par une recherche de terres étendues, commence (fin vers 675 av. J.-C.). Eubéens, Corinthiens, Mégariens, Achéens, Laconiens quittent la Grèce pour s’installer en Italie du Sud (Grande-Grèce) et en Sicile.
 
Mort de Pumiyaton. Début du règne supposé de Milkiram, roi de Tyr.
 
Règne d’Ashur-dân III, roi d’Assyrie (→ -755). Épidémies de peste, révoltes à Assur, Arrapha et Guzana (Tell Halaf) pendant le règne de Ashur-dân III.
 
Début du règne du pharaon Pami (Pamy, Pimay) de Tanis.
 
Les Barbares Rong pillent la capitale des Zhou, Hao ; le roi You est tué. L'un des fils de You, Pingwang, devient roi des Zhou à Chengzhou [Luoyang].
 
L'un des fils de You, Pingwang, devient roi des Zhou à Chengzhou [Luoyang].
 
Règne de Eriba-Marduk, roi de Babylone (→ -769). Le Chaldéen Eriba-Marduk monte sur le trône de Babylone en proie à l’anarchie. Il intervient contre les Araméens qui s’étaient emparés de terres appartenant aux habitants de Babylone et de Barsippa.
 
Règne de Nabû-shuma-ishkun, roi de Babylone.
 
Mort du roi de Koush, Alara, qui avait conquis la Basse-Nubie. Son frère Kachta lui succède.
 
Règne de Nabû-shuma-ishkun, roi de Babylone (→ -748).
 
Probable fondation de Naxos, au nord de l’Etna au cap Schiso, par des Grecs venus de Chalcis.
 
Fondation de Cyzique, sur la Propontide (mer de Marmara) par des colons de Milet (date contestée).
 
Eschyle, roi d'Athènes, meurt et est remplacé par Alcméeon.
 
Règne de Ashur-nirâri V, roi d’Assyrie. Il mène une campagne contre Arpad en Syrie qui aboutit à un traité d’alliance.
 
Règne de Ashur-nirâri V, roi d’Assyrie (→ -745).
 
Alcméon, roi d'Athènes , meurt après un règne de 2 ans. Il est remplacé par Charops, élu Archonte pour un mandat de dix ans.
Avril
21/04
Fondation de Rome par les deux frères Rémus et Romulus selon la tradition. Cet événement constitue l'année I du calendrier romain.
 
Règne de Piânkhy, roi de Koush.
 
L'alphabet araméen (dérivé de l'alphabet phénicien) apparaît dans le pays d'Aram.
 
Première trace archéologique d'un établissement phénicien sur le site de Carthage.
 
La domination des Aryens est attestée sur la vallée du Gange en Inde.
 
Construction du premier barrage de Marib au Yémen par les Sabéens, une digue de terre de 4 m de hauteur et de 600 m de long.
 
Règne de Ithobaal II, roi de Tyr.
 
Les Mégariens fondent Megara Iblaea.
 
Déjocès fonde le premier royaume mède, dont la capitale est Ecbatane.
 
Les Assyriens de Mésopotamie utilisent des scies de fer.
 
Guerre entre Fidènes et Rome.
 
Transfert des Antemnates vers Rome et envoie de 300 colons romains à Antemnae.
 
Oligarchie des Bacchiades à Corinthe.
 
Règne du roi de Babylone Nabonassar, sous la tutelle assyrienne (→ -734). Il introduit sept mois supplémentaires par périodes de 19 ans pour faire concorder l’année lunaire et l’année solaire.
 
Meles devient roi de Lydie.
 
Une révolte éclate à Kalhu. Ashur-nirâri est déposé et remplacé par Téglath Salasar III.
 
Règne de Teglath-Phalasar III (Téglath Salasar), roi d’Assyrie, fondateur de l’empire assyrien (→ -727).
 
Téglath Salasar intervient en Babylonie contre les Araméens à la demande du roi chaldéen Nabonassar. 65 000 personnes sont déplacées de Babylonie en Assyrie.
 
Mort légendaire du roi romain Titus Tatius ( Diarchie avec Romulus ).
 
Campagne de Téglath Salasar dans le Namri et le Bît Hamban (Zagros), peuplés de Kassites turbulents.
 
Première guerre de Messénie (→ -724).
 
Campagnes assyriennes en Syrie. Victoire de Téglath-Phalasar III près de Samosate, sur l’Euphrate, sur le roi d’Urartu Sarduri II et ses vassaux syriens (Arpad) et néo-hittites. 30 000 habitants de la région de Hama sont déportés dans le Zagros et remplacés par 18 000 Araméens de la rive gauche du Tigre.
 
Règnes de Zacharie, puis de Shallum, rois d'Israël.
 
Le duc Zhuang de l'État chinois de Zheng accède au pouvoir.
 
La Phénicie est vassalisée par l’Assyrie. De nombreux princes de Syrie et de Palestine, effrayés, s’empressent de porter des tributs au vainqueur : les rois de Karkemish, du Quê (Cilicie), de Hama, Rasunu de Damas, Menahem d’Israël, et Zabibê, « reine de l'Arabie et de Quedar ».
 
Règne de Jotham, roi de Juda.
 
Règne de Hiram II, roi de Tyr. Il renouvelle le tribut payé aux Assyriens.
 
Hésiode écrit "Les travaux et les jours".
 
Les Grecs de la colonie de Pithécusses fondent Cumes.
 
Hiram II succède à Ithobaal II en tant que roi de Tyr.
 
Dates traditionnelles du règne de Midas, roi de Phrygie (→ 695).
 
Règne de Péqahyah, roi d’Israël.
 
Le roi Tiglath-Pileser III d'Assyrie envahit Israël, la forçant à payer tribut..
 
Les habitants de Cameria attaquent Rome ; les armées conjointes de Romulus et de Titus Tatius, victorieuses, annexent la ville.
 
Achaz devient roi de Juda.
 
Le roi de Koush Piânkhy conquiert la région thébaine et une partie de la Moyenne-Égypte, où il se heurte à l’opposition de Tefnakht de Saïs et des coalisés du delta.
 
Péqah, roi d’Israël et Rezîn, roi de Damas entreprennent de coaliser tous les États de Syrie-Palestine contre les Assyriens. Comme Jotham de Juda refuse de se joindre à eux, Rezîn et Péqah décident de marcher sur Jérusalem pour y installer « le fils de Tabéél » favorable à leur cause. La mort de Jotham affaiblit d’autant plus Juda, son fils Achaz n’ayant que vingt ans. Les Philistins et les Édomites occupent Elat tandis que les coalisés marchent sur Jérusalem.
 
Peye (Piankhy) fait reconnaître sa s½ur Aménirdis.
 
Révoltes en Syrie-Palestine : Tyr et Sidon s’agitent, car l’Assyrie leur a interdit tout commerce avec l’Égypte et les Philistins. Les princes philistins d’Ascalon et de Gaza montent une coalition comprenant tous les souverains de Palestine et de Transjordanie. Téglath-Phalasar III intervient en personne. Le roi d’Ascalon est tué, celui de Gaza fuit en Égypte. L’Ammon, le Moab, Juda, Édom et la reine arabe Samsi doivent payer tribut.
 
Les Corinthiens, sous la direction d'Archias, fondent Syracuse.
 
L'île de Corcyre, alors colonie d'Érétrie, est prise par les Corinthiens.
 
Le roi Tiglath-Pileser III d' Assyrie s'empare de Damas, exécute Rezin, roi des Araméens, et déporte les habitants araméens à Kir de Moab.
 
Malgré les appels au calme du prophète Isaïe, Achaz, roi de Juda fait appel à Téglath-Phalasar III alors que Jérusalem est assiégée par Israël et Damas. Téglath-Phalasar intervient aussitôt, prend Damas et l’annexe (Rêzin est tué), ravage Israël dont le roi Péqah est assassiné (déportation, destruction de Megiddo et d’Hazor). Téglath-Phalasar reçoit la soumission de son successeur, Osée, fils d’Ela, qui paye un très lourd tribut. Le Généralaad, la Galilée et le Sharon deviennent des provinces assyriennes.
 
Achaz de Juda se reconnaît vassal du roi assyrien. Sa politique de soumission, de syncrétisme religieux et de tolérance des injustices sociales est vigoureusement dénoncée par les prophètes Michée et Isaïe. Achaz de Juda introduit le paganisme araméen et assyrien dans son pays. Il fait placer un autel païen dans le temple de Jérusalem. Des figurines représentant des divinités de la fertilité et des fragments de sculptures de chevaux portant des disques sur le front (culte du dieu-soleil Shamash) datant de cette époque ont été découvertes dans des grottes de Jérusalem.
 
Règnes de Nabû-shuma-ukin II (un mois), puis de Nabu-mukin-zeri (→ -729), rois de Babylone.
 
Première participation de Sparte aux Jeux olympiques.
 
Osée devient roi d'Israël.
 
Le roi Tiglath-Pileser III d' Assyrie bat la reine arabe Samsi au combat et l'oblige à lui rendre hommage.
 
Osorkon IV succède à Pedubast II en tant que roi de la vingt-deuxième dynastie d'Égypte.
 
Mattan II succède à Hiram II en tant que roi de Tyr.
 
Leontini en Sicile est fondée par des colons de Naxos.
 
Les Chalcidiens de Naxos fondent Catane.
 
Téglath-Phalasar III, roi d'Assyrie, prend la ville de Babylone. L’usurpateur Ukîn-zêr et son fils sont tués. Téglath-Phalasar se fait couronner roi de Babylone sous le nom de Poulou. 150 000 personnes sont déplacées de Babylonie en Assyrie.
 
Règne de Perdiccas Ier, roi de Macédoine.
 
Abolition de la royauté à Thèbes.
 
Règne de Déjocès (Daioukkou), roi des Mèdes.
 
Des colons venus de Mégare fondent Megara Hyblaea en Sicile (selon Thucydide).
 
Le pharaon Tefnakht fonde la XXIVe dynastie saïte (→ -720).
 
Règne de Salmanazar V, roi d’Assyrie et de Babylone, sous le nom d’Ululaï. Il annexe la Cilicie, puis guerroie en Phénicie et en Palestine où le roi d’Israël Osée s’est révolté et cesse de verser le tribut à la mort de Teglath-Phalasar III.
 
Le roi assyrien Salmanazar V assiège la Samarie.
 
La course à pied diaulos est introduite pour la première fois aux Jeux olympiques.
 
Des colons Messéniens conduits par Alcidamidas s’installent à Rhêgion (Reggio de Calabre).
 
Salmanazar V prend Samarie après trois ans de siège et en déporte la population en Mésopotamie (27 290 personnes, selon la tradition). Elle est remplacée par des colons babyloniens et araméens, qui seront méprisés par les Juifs. Le roi d’Israël Osée est emmené en prison. Le royaume d'Israël est anéanti.
 
Le roi assyrien Salmanazar V meurt ; Sargon II lui succède.
 
Premier règne de Merodach-Baladan II, roi de Babylone (→ 710).
 
Le roi assyrien Salmanazar V meurt ; Sargon II lui succède.
 
L'assyrien Sargon II détruit le royaume d'Israël : il fait déporter une partie de la population en Assyrie et des colons babyloniens et araméens s'établissent en Samarie.
 
Soulèvement de la Babylonie contre les Assyriens. Sargon marche contre Babylone mais est mis en échec près de Dêr par le roi d’Élam.
 
Conquête de la Cilicie et de la Syrie par Sargon II, roi d’Assyrie ; en Syrie, Ilu-bi’di, roi de Hama, fait sécession, en tentant d’entraîner avec lui les gouverneurs de quatre provinces, dont Arpad et Damas. Le roi de Gaza Hanuna, appuyé par les Égyptiens, se révolte également. Sargon écrase Ilu-bi’di à Qarqar, incorpore Hama à l’empire et y envoie les Assyriens rebelles. Ilu-bi’di est capturé et écorché vif. À Raphia, Hanuna est pris et le général Égyptien Sib’e s’enfuit.
 
Création de la course de fond (7 à 24 stades) aux jeux olympiques. Elle est remportée par Akhantos de Lacédémonie.
 
Pingwang, roi des Zhou, meurt ; Zhou Huanwang lui succède.
 
Fondation de Sybaris sur le golfe de Tarente, près de l'embouchure du Crathis (actuel Crati), par des Achéens.
 
Règne du pharaon de la XXIVe dynastie saïte Bocchoris (Bakenranef), fils de Tefnakht. Il ne peut s"#8217;opposer à la reconquête coushite. Il se dresse contre les Assyriens qui progressent en Asie en favorisant un soulèvement en Palestine. Mais le corps expéditionnaire égyptien est battu. Bocchoris est considéré comme un législateur important par Diodore de Sicile mais son règne laisse peut de traces en Égypte. La tradition grecque (Manéthon) rapporte que le coushite Chabaka l"#8217;aurait déposé et condamné au bûcher.
 
Gygès devient le souverain de Lydie.
 
Règne de Shutruk-Nahhunte II, roi d'Élam.
 
Sargon II fonde sa capitale Dur-Sharrukin.
 
Sargon II d'Assyrie annexe Karkemish, le Tabal et la Commagène.
 
La légende romaine marque cette date comme la date à laquelle Romulus a mis fin à son règne. L'interrègne commence.
 
Règne d’Ézéchias (Hizqiyahu), roi de Juda (→ -687).
 
Fondation en Sicile, par des colons de Zancle, de la cité de Mylai.
 
Règne en Égypte de Chabaka, pharaon de la XXVe dynastie couchite. Chabaka, frère de Piânkhy (Peyé), fait de Thèbes sa capitale et reconquiert le pouvoir sur toute l'Égypte. Il est le premier souverain coushite à être représenté avec deux uræus à son front, symbole de son pouvoir sur les royaumes coushite et égyptien. L'autorité effective du roi de Napata sur le delta semble avoir été fluctuante. Les princes locaux, surtout ceux de Saïs, reprennent rapidement une certaine autonomie. Chabaka montre peu d'intérêt pour les affaires proches-orientales, et prend d'abord son parti de l'expansion assyrienne en Palestine, composant même avec elle, livrant des princes réfugiés en Égypte.
 
Le roi Ezéchias fait creuser un tunnel de 550m de long pour alimenter Jérusalem en eau.
 
Fin de la conquête de la Messénie par Sparte.
Juillet
 
Règne de Numa Pompilius, roi sabin de Rome, selon la tradition. Innspiré par la nymphe Égérie, il organise la vie civile et religieuse à Rome (collège des saliens, vestales, pontifes, fétiaux, division de l'année en 12 mois). Il crée les collegia d'artisans (associations professionnelles). Sous son règne est construit le temple de Janus, dieu de la guerre, au nord du Forum.
07/07
Eclipse solaire marquant la mort de Romulus selon les historiens anciens. Selon la légende, Romulus disparaît un jour d’orage devant le peuple rassemblé au Champ de Mars. Il serait devenu un dieu et un culte lui est rendu sous le nom de Quirinus. Il réapparaît pour annoncer que le désir des dieux est que Rome devienne capitale du monde.
 
Raid de Sargon II contre le roi Rusa Ier d'Urartu. La ville de Musasir est pillée.
 
Révolte en Palestine dirigée par Iamâni, roi d'Ashdod, suivie par le Moab, l'Édom et soutenue par l'Égypte. Sargon II, vainqueur, annexe l'Ashdod et pacifie le pays.
 
Numa Pompilius crée le statut de Pontifex Maximus.
 
Le dieu Apollon devient le dieu officiel de la ville de Delphes : un temple lui est construit.
 
Siège de Babylone par Sargon II.
 
Destruction d'Asinè (Argolide) par Argos, selon Pausanias. Ses habitants auraient fondé une autre ville en Messénie.
 
Fondation dans le sud de l'Italie de la cité de Crotone par des Achéens et des Spartiates.
 
Fondation de Parion, au nord de l'Hellespont.
 
Aprés deux années de résistance, Le roi de Babylone, Mérodach-Baladan II, doit s'enfuir en Élam.
 
Sargon II se fait couronner roi de Babylone. Midas de Phrygie, sept rois de Chypre (Iatnana) et Upêri, roi de Dilmoun (îles Bahreïn) prêtent allégeance à l’Assyrie. L’empire assyrien est à sa plus grande extension. Renaissance artistique et littéraire.
 
Un groupe de Cimmériens, chassés par les Scythes, établit une colonie dans la région de Sinope.
 
Défaite d’Argishti II, roi d’Urartu face aux Cimmériens, peuple indo-européen qui dévaste l’Anatolie.
 
Inauguration de la cité de Dur-Sharrukin (Khorsabad), qui remplace Nimrud comme capitale de l'Assyrie. Elle est délaissée, en partie inachevée, à la mort de Sargon II.
 
Le duc Zhuang de Zheng bat les armées du roi Huan de Zhou.
 
Date traditionnelle de la fondation de Tarente par des Parthénies originaires de Sparte.
 
Fondation de Posidonia (Paestum), en Italie du Sud.
 
La cour royale assyrienne est déplacée à Dur-Sharrukin.
 
Le roi assyrien Sargon II, conquérant d'Israël, de Mousatsir, Babylone et Chypre, meurt en campagne dans les Monts Taurus.
 
A la mort de Sargon, le pharaon d'Égypte Shabaka provoque des soulèvements en Syrie et en Palestine. Lulê, roi de Sidon, Sidka, roi d’Ascalon, Ézéchias, roi de Juda, les habitants d’Ekron font sécession avec l’Assyrie. Ézéchias de Juda prend la tête de la coalition anti-assyrienne regroupant Gaza, Ashdod, Tyr, Édom et Juda soutenue par le pharaon Shabaka. Ézéchias se met en relation avec Merodach-Baladan II, en train de soulever la Babylonie avec l’aide de l'Élam. Pour en imposer aux hésitants, il envahit la Philistie, soulève le peuple d’Eqrôn et fait prisonnier leur roi Padi, qui refusait de rejoindre la coalition. À l’approche des armées assyriennes, Ézéchias fait fortifier Jérusalem, assure son alimentation en eau en cas de siège en faisant creuser le réservoir et le canal de Siloé, un tunnel de 550 m de long, et fait forger de nombreuses armes (javelots, boucliers).
 
Règne de Sennacherib, roi d’Assyrie (→ -681). Ninive devient la capitale de l'Assyrie.
 
Les barbares Man, sinisés, fondent le royaume de Chu au Hubei.
 
Construction, selon la tradition grecque antique, des quatre premières trières par l'architecte naval corinthien Améinoclès.
 
Révolution à Babylone. Un roi babylonien est élu au détriment de Sennacherib. Merodach-Baladan II revient alors d’Élam et reprend le pouvoir. Sennacherib écrase les rebelles quelques mois plus tard sous les murs de Kish. Merodach-Baladan s’enfuit dans les marais du sud du pays pendant que Sennacherib pille son palais et déporte de nombreux Babyloniens, Chaldéens et Araméens en Assyrie, puis confie le trône à Bêl-ibni.
 
Règne en Égypte du pharaon koushite Shabataka, fils de Peyé (→ -689).
 
Sennacherib réprime la révolte en Syrie-Palestine. Il s’empare des villes phéniciennes, remplace le roi de Sidon Lulê, en fuite, par Ittobaal, assiège Tyr. Les autres villes de Phénicie, ainsi que Mitinti, roi d’Ashdod, Puduili, roi d’Ammon, Kammusunadbi, roi de Moab et Aiarammu, roi d’Édom se soumettent et lui présentent le tribut. Sennacherib entre alors en Philistie, et après avoir déporté le roi d’Ascalon Sidka il vainc les Égyptiens venus au secours d’Eqrôn dans la plaine de d’Eltéqeh. Il s’empare d’Eqrôn, en massacre les notables et fait prisonnier une partie de la population. Il prend la forteresse de Lakish et envoie des ambassadeurs à Jérusalem. Ézéchias n'obtient finalement le départ des Assyriens qu'au prix de concessions exorbitantes : le versement d'un tribut énorme - 30 talents d'or et 800 talents d'argent -, sans parler de la déportation de ses filles, de son harem et de ses musiciens, ainsi que la perte d'une partie de son territoire. La campagne de Sennacherib porte un coup terrible au royaume de Juda dont la plupart des villes sont détruites et la population déportée. La partie occidentale de Juda passe aux mains de Mitinti d’Ashdod, de padi d’Eqrôn et de Sillibel de Gaza, en récompense de leur fidélité à Sennacherib.
 
L'écriture étrusque est formée en Toscane à partir de l'alphabet grec.
 
Le traité "Yi Jing" est rédigé.
 
Baudhayana rédige le "Sulbasutra".
 
La ville de Messine (Sicile) est fondée.
 
Les Grecs fondent des comptoirs en Catalogne : Ampurdan, Rhoda....
 
Annexion d'Éleusis par Athènes.
 
Le roi chaldéen de Babylone Merodach-Baladan II suscite des désordres en Babylonie. Le roi d'Assyrie Sennacherib intervient, dépose Bêl-ibni et le remplace par son fils aîné, Ashur-nadin-shumi sur le trône de Babylone. Merodach-Baladan préfère la fuite en Élam au combat.
 
Des populations sudarabiques s’établissent en Éthiopie septentrionale (Yeha, Haoulti, Matara), introduisent de nouvelles pratiques agricoles, notamment l’usage de l’araire et construisant les premiers villages en pierre.
 
Règne d'Achéménès, roi légendaire des Perses.
 
Fin du monopole commercial Eubéen. Égine devient le point d’aboutissement d’un réseau commercial entre l’orient et l’Étrurie.
 
Troie, désertée depuis quatre siècles, est réoccupée par des colons éoliens.
 
Guerre du royaume de Saba sous le mukarrib Karib'il Watar contre le royaume d'Awsân en Arabie du Sud. Le conflit aboutit à l'élimination d'Awsân et à l'unification du Yémen. Karib'il Watar, attesté par des inscriptions, serait le Karibilu mentionné par les annales de Sennacherib vers 685 av. J.-C. pour avoir envoyé des pierres précieuses et des aromates au roi assyrien en signe d'amitié et d'alliance. Essor des États riverains du golfe d'Aden, favorisé par le commerce caravanier de l'encens depuis l'Arabie méridionale jusqu'à la Méditerranée orientale : Saba, Qataban, Hadramaout et Ma'in.
 
La première école de médecine grecque a ouvert ses portes à Cnide.
 
Les Upanishads, un texte sacré de l'hindouisme, sont écrits à cette époque.
 
Hésiode écrit "Théogonie".
 
Règne de Assur-nadin-shumi, roi de Babylone (→ -694).
 
Règne de Manassé, roi de Juda (→ -645). Âgé de douze ans, il reste un fidèle vassal de l’Assyrie.
 
Khallushu succède à Shuttir-Nakhkhunte en tant que roi de l'empire élamite.
 
La gamme musicale est notée par des lettres.
 
Ézéchias succéda à Manassé comme roi de Juda.
 
Mort du roi Huan de Zhou , roi de la dynastie Zhou de Chine.
 
Destruction de Tarse par les Assyriens.
 
Règne de Zhou Zhuangwang troisième roi des Zhou Orientaux en Chine.
 
Les Cimmériens dévastent l’Anatolie. La Phrygie de Midas est détruite.
 
Selon les sources classiques, les Cimmériens, peuple thrace du pourtour de la mer d'Azov, dévastent la Phrygie.
 
Sennacherib attaque par mer les Chaldéens du Bît Iakîn réfugiés dans les cités élamites. Hallustush-Inshushinak, roi d’Élam, réagit aussitôt, envahit la Babylonie et s’empare de Sippar. Les Babyloniens lui livrent Ashur-nadin-shumi, qui emmené en Élam, disparaît. L’Élamite met sur le trône un de ses protégés, Nergal-ushezib, qui chassé par les Assyriens est remplacé par un prince chaldéen choisi par la population, Mushêsib-Marduk.
 
Règne de Humban-nimena, roi d’Élam. Les Babyloniens révoltés achètent son aide contre l’Assyrie.
 
Sennacherib est vaincu par les Élamites à Halule, sur le Tigre.
 
Aménagement du sanctuaire panhellénique de Poséidon, sur l'isthme de Corinthe.
 
Première guerre de Messénie, datée traditionnellement, selon Pausanias de 743/724 av. J.-C.. Conquête de la plaine de Messénie par Sparte.
 
Taharqa, roi de la vingt-cinquième dynastie, monte sur le trône d' Égypte.
 
Révolte de Babylone contre les Assyriens. Sennacherib, roi Assyrien, détruit la ville en grande partie.
 
Règne de Taharqa le Grand (→ 664) qui succède à son frère Sabataka comme roi de Napata et pharaon d'Égypte.
 
Fondation sur la côte sud de la Sicile, par des colons venus de Rhodes et de Crète d'un établissement pré-colonial (Lindioi), futur site de la cité de Gela.
 
Les Rhodiens et les Crétois fondent Gela.
 
Le terme "xian" (circonscription) est appliqué à un territoire conquis.
 
Le combat au poing est introduit aux 23e Jeux Olympiques.
Juin
 
Règne du roi légendaire Achéménès, fondateur de la dynastie perse des Achéménides (→ -675).
 
Manassé devient roi de Juda.
 
Gygès fonde la dynastie des Mermnades en Lydie. Protectorat sur les cités d'Ionie.
Juin
 
Les Mégariens fondent la colonie de Chalcédoine sur la rive asiatique du Bosphore.
 
Règne du duc Huan de Qi ; après trois ans de luttes, il remporte une victoire décisive sur le duc de Lu Zhuang.
 
L’armée de Sennacherib avance jusqu’à Péluse. L’expédition contre l’Égypte tourne court à la suite d’une épidémie qui décime l’armée assyrienne.
 
Télésiclès, membre de la classe supérieure de Paros et père du poète élégiaque Archiloque, dirige la première opération de colonisation de Thasos.
 
Premières magistratures annuelles à Athènes ; début de la liste des archontes choisis parmi les Eupatrides.
 
La durée de la magistrature de l'archonte d'Athènes devient annuelle.
 
Le duc Huan convoque à Zhen réunit les chefs des États de Chen, Song et d'autres pour former une alliance.
 
Règne de Zhou Xiwang quatrième roi des Zhou Orientaux en Chine.
Janvier
 
Sennacherib est assassiné par l’un de ses fils à Ninive. Ses héritiers se disputent le trône..
 
Règne de Baal Ier, roi de Tyr.
 
Cimmériens et Scythes, conduits par Teushpa, font irruption au sud du Taurus, menacent les garnisons assyriennes établies au Tabal. Les princes de Cilicie se rebellent. Assarhaddon contre-attaque, écrase les Ciliciens et contraint Teushpa à la retraite après sa victoire près des Portes ciliciennes. Les Scythes et les Cimmériens se retournent contre le royaume de Phrygie, qu’ils renverseront trois ans plus tard. Assarhaddon fait la paix avec eux et donne sa fille en mariage au Scythe Bartatua (Protothyès selon Hérodote).
 
Assarhaddon reprend la ville d’Arza sur le Wadi el-Arish, à la frontière avec l’Égypte.
Mars
 
Assarhaddon, le plus jeune, mais désigné comme successeur par son père en 685 av. J.-C., entre dans Ninive et s’assoit sur le trône. Ses frères réussissent à fuir en Urartu, mais leurs partisans sont mis à mort.
 
En Italie, fondation de Locres Épizéphyrienne par des colons venus de Locride.
 
Le roi d'Assyrie Assarhaddon fait rebâtir Babylone 11 ans après sa destruction.
 
Début de la révolte des Phéniciens de Sidon contre l'Assyrie.
 
Les Assyriens détruisent Sidon.
 
Destruction de Sidon en Phénicie par Assarhaddon d’Assyrie. Son roi Abdi-milkuti, révolté, est décapité. Ses habitants sont déportés en Assyrie et son territoire devient province assyrienne avec Kâr-Assarhaddon pour capitale.
 
Date traditionnelle du suicide de Midas.
 
Campagne d’Assarhaddon, contre Bazu, situé probablement dans le Désert Arabique.
 
Invasion cimmérienne qui ébranle l’État phrygien.
 
Règne de Zhou Huiwang cinquième roi des Zhou Orientaux en Chine.
 
Assarhaddon, roi d'Assyrie détruit Sidon et occupe la Phénicie.
 
Règne de Phraortès (Khshathrita), fils de Déjocès, roi des Mèdes.
 
Les Babyloniens repoussent l’invasion du roi d’Élam Humban-haltash.
 
Règne de Urtaki, roi d’Élam (→ -663). Il se rapproche de l’Assyrie.
 
Les Assyriens envahissent l' Égypte , mais Taharqa, roi d' Égypte, parvient à les repousser.
 
Fin du règne de Numa Pompilius à Rome, selon la tradition.
 
Les Assyriens d'Assarhaddon pillent Thèbes.
 
Règne de Tullus Hostilius, roi latin de Rome (→ -640).
 
Règne en Égypte de Nékao, prince de Saïs et de Memphis (→ -664), établi par les Assyriens.
Mai
 
Assarhaddon proclame son fils Assurbanipal prince héritier et son autre fils Shamash-shum-ukin roi de Babylone ; il fait signer aux princes vassaux des traités de loyauté.
 
Aristocrate II, ayant trahi les Messéniens, alliés des Arcadiens pendant la première guerre de Messénie, est mis à mort et la royauté est abolie à Tégée.
 
Le delta du Nil est conquis par les Assyriens, dirigés par Assarhaddon, sur le pharaon Taharka. Le général assyrien Sha-nabû-shu prend Memphis. La XXVe dynastie Couchite se replie à Thèbes, puis en Nubie. Les Assyriens rétablissent l’autonomie des princes du Nord, notamment ceux de Saïs, s’assurent leur soutien, et poussent jusqu’à Thèbes.
 
Deuxième guerre de Messénie (→ -657). Les Messéniens se révoltent, conduits par Aristomène. Les Spartiates sont obligés de demander le secours d’Athènes qui envoie Tyrtée.
 
Date probable du règne de Pheidon, tyran d’Argos.
 
Stasinos de Chypre (?) rédige les.
 
Victoire d'Argos et du roi Pheidon sur Sparte et le roi Agiade Polydore, à la bataille d'Hysiai pour la riche Thyréatide.
 
Le roi d'Assyrie Assarhaddon meurt sur le chemin de l'Égypte ; son fils Assurbanipal lui succède.
 
Apparition de la phalange.
 
Construction d’une bibliothèque considérable par Assurbanipal à Ninive, composée de 5 000 ouvrages retrouvés sous forme de 23 357 tablettes ou fragments. Les documents sont sans doute posés sur des étagères en bois ou dans des jarres. Un scriptorium est associé à la bibliothèque où des scribes recopient les textes pour les communiquer à d’autres centres ou pour avoir sur place des doubles (on y a retrouvé jusqu’à six exemplaires d’un même texte). Les textes du « courant de la tradition » (par opposition aux textes de la pratique, comptes, rapports administratifs, lettres, annales, etc.) portent sur quelque 900 et 1 000 textes selon les estimations (jusqu’à 1 500 selon Oppenheim). C’est la base du savoir, de la réflexion, de la « science » de la civilisation mésopotamienne. Seul 200 textes littéraires ont été retrouvés. Le reste est composé de présages, de prières, d’incantations ou de conjurations.
 
Le pharaon koushite de la XXVe dynastie, Taharqa, reprend Memphis et fomente une révolte contre les Assyriens dans le delta. Assarhaddon marche vers l'Égypte mais tombe malade et meurt à Harran.
 
Règne de Tept-Humban-Inshushinak (Teumman), roi d'Élam. Il s'empare du trône et oblige tous les princes de la famille d'Urtaki à fuir en Assyrie.
 
Règne de Shamash-shumukin, roi assyrien de Babylone.
 
La statue de Marduk revient d'Assur à Babylone.
 
Ninive , capitale de l' Assyrie devient la plus grande ville du monde.
 
Victoire de Rome sur Albe : combat des Horaces et des Curiaces. Assassinat de Camille par son frère Horace.
 
Selon Denys d'Halicarnasse, Mégare fonde Byzance.
 
Hégémonie de Qi en Chine. Le duc Huan de Qi convoque les dirigeants de Lu, Song, Chen et Zheng et se fait confirmer son rôle de chef de la confédération des cités de l’Est et de gardien des traditions par un serment d’alliance, et il parvient à protéger les principautés de la Grande plaine contre les entreprises du royaume de Chu.
 
Qi, royaume du Shandong, s'impose comme chef de la confédération chinoise contre les invasions barbares.
 
Assurbanipal, roi d'Assyrie, soumet le roi d'Arad Iakinlu qui forçait les navires étrangers à débarquer dans son port personnel plutôt que dans celui des Assyriens.
 
Assurbanipal réprime une rébellion des rois de Basse-Égypte puis leur pardonne et met Néchao sur le trône de Saïs et de Memphis. Taharka, vaincu, doit se replier à Napata.
 
Destruction d’Albe la Longue par Tullus Hostilius à la suite d’une révolte. Déportation de ses habitants à Rome.
 
Les Assyriens d'Assourbanipal pillent Thèbes. Ses habitants sont emmenés en esclavage.
 
Première bataille navale connue en Grèce antique ; elle oppose Corinthe et Corcyre.
 
Règne de Psammétique Ier, prince de Saïs, fils de Néchao.
 
Basse époque (→ -332).
 
Les Assyriens font volte-face en Égypte et détruisent Thèbes mettant fin à la XXVe dynastie. Les habitants de la ville sont réduits en esclavage. Le pontife de Thèbes, Montouemhêt, réorganise la province, mais la ville perd son rôle de centre politique. Deux ans plus tard, le pharaon Tanoutamon réoccupe la Thébaïde mais en est définitivement chassé par Psammétique Ier cinq ans après. Il se réfugie au sud à Napata (au Soudan en aval de la quatrième cataracte) où il règne jusque vers 655 av. J.-C.. Ses descendants règnent sur Napata jusqu'à la conquête romaine et au sac de la ville en 22 av. J.-C..
 
Après la prise de Thèbes, Assurbanipal fait venir d'Égypte deux obélisques pour décorer Ninive.
 
Syracuse fonde Acrae à une trentaine de kilomètres à l'intérieur du pays afin de renforcer son contrôle de l'espace agricole du sud-est de la Sicile.
 
A Locres, activité de Zaleucos, premier législateur grec selon la tradition.
 
Assurbanipal achève le siège de Tyr dont le roi Ba'al s'était révolté. La prise de Tyr par les Assyriens grandit l'influence de Carthage en Méditerranée occidentale.
 
L'Assyrien Assourbanipal engage le rassemblement du patrimoine littéraire et religieux du moyen-orient, en faisant copier des textes anciens de l'empire, qu'il réunit dans la bibliothèque du palais de Sennachérib à Ninive.
 
Prise d'Albe par les Romains (combat des Horaces contre les Curiaces).
 
Première rédaction des textes bibliques ; Josué, Juges, Samuel, Premier Livre des Rois, Deuxième Livre des Rois.
 
L'Assyrien Assurbanipal inflige une défaite importante au royaume mannéen dans la région du lac d'Urmiah.
 
Une violente tempête solaire frappe la Terre. On en a retrouvé des traces dans le bois d'arbres ayant poussé à cette époque, il a conservé des isotopes radioactifs rares créés par les protons très énergétiques qui ont frappé l'atmosphère terrestre à la suite de l'éruption solaire inhabituelle, d'autres traces sont trouvées dans les glaces et les roches.
 
Psammétique Ier chasse les Assyriens d' Egypte.
 
Première utilisation connue de l'écriture démotique.
1 2 3 4 5 6 7