";
Loading...
Loading...
Assyriens (70 événements)

Tag
Afghanistan - Afrique du Sud - Albanie - Algérie - Allemagne - Angleterre - Angola - Argentine - Arménie - Australie - Autriche - Azerbaïdjan - Bahreïn - Bangladesh - Bélarus - Belgique - Belize - Bénin - Bhoutan - Biafra - Birmanie - Bolivie - Bosnie - Brésil - Brunei - Bulgarie - Burkina Faso - Burundi - Cambodge - Cameroun - Canada - Cap Vert - Centrafrique - Chili - Chine - Chypre - Colombie - Congo - Corée - Costa Rica - Côte d'Ivoire - Croatie - Cuba - Danemark - Djibouti - Ecosse - Egypte - Equateur - Erythrée - Espagne - Estonie - Etats Unis - Éthiopie - Europe - Fidji - Finlande - France - Gabon - Gambie - Gênes - Géorgie - Ghana - Grèce - Groenland - Guatemala - Guinée - Guinée-Bissau - Haïti - Haut-Karabagh - Honduras - Hong Kong - Hongrie - Inde - Indonésie - Irak - Iran - Irlande - Islande - Israel - Italie - Jamaîque - Japon - Jordanie - Kazakhstan - Kenya - Kirghizstan - Kosovo - Koweit - Laos - Lettonie - Liban - Liberia - Liechtenstein - Lituanie - Luxembourg - Lybie - Macao - Madagascar - Malaisie - Mali - Malte - Maroc - Martinique - Mauritanie - Mexique - Moldavie - Monaco - Mongolie - Monténégro - Mozambique - NépaL - Nicaragua - Niger - Nigéria - Norvège - Nouvelle Zélande - Ouganda - Ouzbékistan - Pakistan - Palestine - Panama - Papauté - Paraguay - Pays Bas - Pérou - Philippines - Pologne - Portugal - Qatar - République Dominicaine - Roumanie - Russie - Rwanda - Salvador - San Marin - Sénégal - Serbie - Seychelles - Siam - Sierra Léone - Singapour - Slovaquie - Slovénie - Somalie - Soudan - Sri Lanka - Suède - Suisse - Syrie - Taiwan - Tanzanie - Tchad - Tchécoslovaquie - Tchéquie - Thaîlande - Tibet - Togo - Trinité-et-Tobago - Tunisie - Turquie - Ukraine - Uruguay - Venezuela - Viet Nam - Yémen - Yougoslavie - Zimbabwe

Alamans - Assyriens - Avars - Aztèques - Babylone - Burgondes - Byzance - Carolingiens - Carthaginois - Christianisme - Egyptiens - Empire Ottoman - Etrusques - Francs - Frisons - Gaule - Grecs - Hébreux - Hittites - Huns - Incas - Lombards - Marcomans - Mayas - Mèdes - Mérovingiens - Minoens - Monde Arabo-Musulman - Mongols - Nabatéens - Ostrogoths - Parthes - Phéniciens - Quades - Romains - Saxons - St Empire - Sumer - Vandales - Vikings - Wisigoths

Afrique - Afrique du Nord - Amérique - Antilles - Arabie - Asie Mineure - Balkans - Bohême - Bourgogne - Bretagne - Caraïbes - Carthage - Corse - Dacie - Dalmatie - Florence - Guadeloupe - Guyane - Hawaï - Ile de Pâques - Illyrie - Istrie - Jérusalem - Mésie - Milan - Monde - Moravie - Naples - Navarre - Nice - Nouvelle Calédonie - Pannonie - Perse - Pôles - Réunion - Rome - Savoie - Tahiti - Venise

Alexandre - Christophe Colomb - Dreyfus - Galilée - Gengis Khan - Jules César - Napoléon

Guerre d'Algérie - Guerre d'Espagne - Guerre d'Indépendance - Guerre d'Indochine - Guerre de 1870 - Guerre de Cent Ans - Guerre de Corée - Guerre de Crimée - Guerre de Hollande - Guerre de la Ligue d'Augsbourg - Guerre de Sécession - Guerre de Sept ans - Guerre de Succession d'Autriche - Guerre de Succession d'Espagne - Guerre de trente ans - Guerre du Viet Nam - Guerre Froide - Guerres de Religion - Guerres Médiques - Guerres Puniques - WWI - WWII

Culture - Espace - Geekeries - Sciences

Rois de France - Présidents Français - Empereurs Romains

Alamans - Assyriens - Avars - Aztèques - Babylone - Burgondes - Byzance - Carolingiens - Carthaginois - Christianisme - Egyptiens - Empire Ottoman - Etrusques - Francs - Frisons - Gaule - Grecs - Hébreux - Hittites - Huns - Incas - Lombards - Marcomans - Mayas - Mèdes - Mérovingiens - Minoens - Monde Arabo-Musulman - Mongols - Nabatéens - Ostrogoths - Parthes - Phéniciens - Quades - Romains - Saxons - St Empire - Sumer - Vandales - Vikings - Wisigoths


Période

 
Le roi assyrien Manishtusu fait édifier un temple à la déesse Ishtar à Ninive.
 
Le roi assyrien Manishtusu fait édifier une stèle en diorite noire célébrant ses conquêtes.
 
Teglatphalasar I, roi d'Assyrie.
 
Les Assyriens adoptent le calendrier babylonien.
 
La tablette assyrienne [A40] traite du statut des femmes : elles doivent se voiler dans la rue.
 
Règne de Tukulti-Ninurta II, roi d'Assyrie. Il reconstruit la muraille d'Assur, annexe la région de Harran en Haute-Syrie, la région du moyen Euphrate et le pays compris entre le grand et le petit Zab.
 
Assur-Nasirpal II devient roi de Nimroud.
 
Le roi d’Assyrie Assurnazirpal II part en campagne dans l’extrême Nord mésopotamien contre le pays de Kadmuhu et les Mouskhi, qui lui paient tribut. Apprenant que ses vassaux Araméens de Suru, dans le Bît Halupê, avaient tué leur gouverneur et s’étaient donnés un nouveau chef, il fait volte-face, prend la ville, massacre les rebelles et emmène leur chef à Assur où il est écorché vif. La même année il réprime une révolte dans le nord de l’Assyrie. Les années suivantes, il mène des campagnes dans le massif du Kashiari, dans la région de Zamua (autour de Sulaimaniyah) et sur le moyen Euphrate.
 
Construction d’une nouvelle capitale assyrienne à Kalkhu (Nimrud).
 
Assur-Nasirpal II, roi de Nimroud, meurt ; Salmanazar III lui succède.
 
Règne de Salmanazar III, roi d’Assyrie (→ -824). À la mort d’Assurnazirpal II, l’Assyrie a récupéré tous les territoires entre Tigre et Euphrate qui avaient formé la base du royaume de Haute-Mésopotamie à l’époque de Shamshi-Adad Ier. Salmanazar III élargit l’empire assyrien de Karkemish vers le Taurus et vers le sud jusqu’à Damas où il entre en conflit avec les royaumes araméens de Syrie et leurs alliés de Palestine. À la fin de son règne, il ravage la Parsua (Perse) au nord de l’Assyrie.
 
Salmanazar III prend Til Barsip, capitale du Bît Adini, en Haute-Syrie, à l’issue de trois campagnes. La ville est peuplée d’Assyriens et rebaptisée Kâr-Salmanasar. La frontière de l’Euphrate est consolidée par la construction des forteresses de Nampii (aujourd’hui Membij), Pitru et Mutkînu.
 
12 rois, dont ceux de Damas et d'Israël (qui apporte le plus gros contingent de chars : 2000), passent un un traité d'alliance contre l'Assyrie.
 
Bataille de Qarqar.
 
Conflit entre Marduk-zakir-shumi de Babylone et son frère soutenu par les Araméens. Le roi fait appel à Salmanazar III qui défait les rebelles et entre en paix dans Babylone. Il chasse les Araméens jusqu’au bord du golfe. Marduk-zakir-shumi prête serment d'allégeance à l’Assyrien.
 
Campagnes de Salmanazar III en Syrie ; il se heurte à la résistance de coalitions dirigées par Adad-Idri.
 
Echec de Salmanazar III devant Damas.
 
Adad-Idri de Damas est assassiné et remplacé par l’usurpateur Hazaël. Salmanazar III d'Assyrie profite de la situation pour attaquer la ville. Hazaél, vaincu au mont Sanir (Hermon), s’enferme dans la capitale et Salmanazar ne peut que piller la région. Il prend la route de la côte et sur le mont Carmel reçoit le tribut de Tyr, de Sidon et de Jéhu, d’Israël.
 
Des textes assyriens mentionnent pour la 1ère fois les Mèdes.
 
Ultime et vaine tentative de Salmanazar III d'Assyrie pour s’emparer de Damas.
 
Autour du lac de Van, les soldats de Salmanazar III d'Assyrie rencontrent pour la première fois des Mèdes (Madaï) qui entament leur lente migration vers l'ouest.
 
En Assyrie, Assur-danin-pal, allié à la petite noblesse et à 27 cités (dont Assur, Ninive, Erbil et Arrapha), déclenche la guerre civile contre son père Salmanazar III. Le vieux roi confie à son autre fils Shamshi-Adad V le soin de mater la révolte.
 
Règne de Shamshi-Adad V, roi d’Assyrie (→ -811). Période d’instabilité en Assyrie à la mort de Salmanazar III.
 
Le roi d'Assyrie Shamshi-Adad V mène trois campagnes (→ -815) au pays de Naïri, au sud du lac de Van, une au pays de Manna, au sud du lac d’Urmiah, où il se heurte aux Perses et aux Mèdes qui lui livrent de nombreux chevaux.
 
Campagnes Shamshi-Adad V contre Marduk-balassu-iqbi. Il entre dans Babylone et prend le titre de roi de Sumer et d’Akkad. Marduk, dieu babylonien, est placé immédiatement après Assur dans le panthéon assyrien par Shamshi-Adad V.
 
Règne de Adad-Nirari III, roi d’Assyrie (→ -783). Régence de Sammuramat (Sémiramis), femme de Shamshi-Adad V pendant la minorité d’Adad-nirari III (fin en 781 av. J.-C.)1. La tradition attribue à la reine Sémiramis la réalisation des jardins suspendus de Babylone, une des Sept Merveilles du monde antique.
 
Règne de Ben-Hadad III, roi de Damas. Les dissensions entre Hama et Damas affaiblissent celle-ci qui doit payer tribut à Adad-Nirari III d’Assyrie.
 
Adad-Nirari III d’Assyrie franchit l’Euphrate, vainc et dépose le roi d’Arpad en Syrie du Nord. Il s’empare de Hazâzu (A’zaz, au nord-ouest d’Alep) puis atteint la Méditerranée et reçoit tribut des Phéniciens.
 
Le roi d’Assyrie Adad-Nirari III assiège Ben-Hadad II dans Damas, qui se soumet. Joas d’Israël et les Édomites de Transjordanie, débarrassés de leur ennemi le roi de Damas, lui payent tribut. Adad-Nirari mène plus tard trois campagnes dans le Taurus et six dans le nord-ouest iranien pour se défendre de l’expansionnisme d’Urartu.
 
Règne de Salmanazar IV, roi d’Assyrie (→ -773). Sous son règne, stagnation de l’Assyrie.
 
Règne d’Ashur-dân III, roi d’Assyrie (→ -755). Épidémies de peste, révoltes à Assur, Arrapha et Guzana (Tell Halaf) pendant le règne de Ashur-dân III.
 
Règne de Ashur-nirâri V, roi d’Assyrie (→ -745).
Février
26/02
Règne du roi de Babylone Nabonassar, sous la tutelle assyrienne (→ -734).
 
Une révolte éclate à Kalhu. Ashur-nirâri est déposé et remplacé par Téglath Salasar III.
 
Règne de Teglath-Phalasar III (Téglath Salasar), roi d’Assyrie, fondateur de l’empire assyrien (→ -727).
 
Campagne de Téglath Salasar dans le Namri et le Bît Hamban (Zagros), peuplés de Kassites turbulents.
 
Campagnes assyriennes en Syrie. Victoire de Téglath-Phalasar III près de Samosate, sur l’Euphrate, sur le roi d’Urartu Sarduri II et ses vassaux syriens (Arpad) et néo-hittites. 30 000 habitants de la région de Hama sont déportés dans le Zagros et remplacés par 18 000 Araméens de la rive gauche du Tigre.
 
Campagnes assyriennes en Syrie. Victoire de Téglath-Phalasar III près de Samosate, sur l’Euphrate, sur le roi d’Urartu Sarduri II et ses vassaux syriens (Arpad) et néo-hittites. 30 000 habitants de la région de Hama sont déportés dans le Zagros et remplacés par 18 000 Araméens de la rive gauche du Tigre.
 
Règne de Hiram II, roi de Tyr. Il renouvelle le tribut payé aux Assyriens.
 
Péqah, roi d’Israël et Rezîn, roi de Damas entreprennent de coaliser tous les États de Syrie-Palestine contre les Assyriens. Comme Jotham de Juda refuse de se joindre à eux, Rezîn et Péqah décident de marcher sur Jérusalem pour y installer « le fils de Tabéél » favorable à leur cause. La mort de Jotham affaiblit d’autant plus Juda, son fils Achaz n’ayant que vingt ans. Les Philistins et les Édomites occupent Elat tandis que les coalisés marchent sur Jérusalem.
 
Malgré les appels au calme du prophète Isaïe, Achaz, roi de Juda fait appel à Téglath-Phalasar III alors que Jérusalem est assiégée par Israël et Damas. Téglath-Phalasar intervient aussitôt, prend Damas et l’annexe (Rêzin est tué), ravage Israël dont le roi Péqah est assassiné (déportation, destruction de Megiddo et d’Hazor). Téglath-Phalasar reçoit la soumission de son successeur, Osée, fils d’Ela, qui paye un très lourd tribut. Le Généralaad, la Galilée et le Sharon deviennent des provinces assyriennes.
 
Achaz de Juda se reconnaît vassal du roi assyrien. Sa politique de soumission, de syncrétisme religieux et de tolérance des injustices sociales est vigoureusement dénoncée par les prophètes Michée et Isaïe. Achaz de Juda introduit le paganisme araméen et assyrien dans son pays. Il fait placer un autel païen dans le temple de Jérusalem. Des figurines représentant des divinités de la fertilité et des fragments de sculptures de chevaux portant des disques sur le front (culte du dieu-soleil Shamash) datant de cette époque ont été découvertes dans des grottes de Jérusalem.
 
Le roi assyrien Salmanazar V assiège la Samarie.
 
Salmanazar V prend la Samarie.
 
Le roi assyrien Salmanazar V meurt ; Sargon II lui succède.
 
Le roi assyrien Salmanazar V meurt ; Sargon II lui succède.
 
L'assyrien Sargon II détruit le royaume d'Israël : il fait déporter une partie de la population en Assyrie et des colons babyloniens et araméens s'établissent en Samarie.
 
Soulèvement de la Babylonie contre les Assyriens. Sargon marche contre Babylone mais est mis en échec près de Dêr par le roi d’Élam.
 
Conquête de la Cilicie et de la Syrie par Sargon II, roi d’Assyrie ; en Syrie, Ilu-bi’di, roi de Hama, fait sécession, en tentant d’entraîner avec lui les gouverneurs de quatre provinces, dont Arpad et Damas. Le roi de Gaza Hanuna, appuyé par les Égyptiens, se révolte également. Sargon écrase Ilu-bi’di à Qarqar, incorpore Hama à l’empire et y envoie les Assyriens rebelles. Ilu-bi’di est capturé et écorché vif. À Raphia, Hanuna est pris et le général Égyptien Sib’e s’enfuit.
 
Le roi assyrien Sargon II, conquérant d'Israël, de Mousatsir, Babylone et Chypre, meurt en campagne dans les Monts Taurus.
 
Révolte de Babylone contre les Assyriens. Sennacherib, roi Assyrien, détruit la ville en grande partie.
 
Les Assyriens détruisent Sidon.
 
Les Assyriens d'Assarhaddon pillent Thèbes.
 
Le roi d'Assyrie Assarhaddon meurt sur le chemin de l'Égypte ; son fils Assurbanipal lui succède.
 
Règne de Shamash-shumukin, roi assyrien de Babylone.
 
Les Assyriens font volte-face en Égypte et détruisent Thèbes mettant fin à la XXVe dynastie.
 
L'Assyrien Assourbanipal engage le rassemblement du patrimoine littéraire et religieux du moyen-orient, en faisant copier des textes anciens de l'empire, qu'il réunit dans la bibliothèque du palais de Sennachérib à Ninive.
 
Les Élamites du roi Téeummân engagent contre l'Assyrie une offensive qu'Assourbanipal repousse victorieusement.
 
Une coalition réunit l'Élam, Babylone et le Pays de la Mer (Mésopotamie méridionale) contre l'Assyrie. Assourbanipal sépare habilement les attaques contre ses adversaires.
 
Assourbanipal, roi d'Assyrie, détruit Babylone.
 
Assourbanipal soumet la Syrie, la Phénicie et les Arabes.
 
Assourbanipal construit à Ninive le palais Nord qui devient sa résidence et le décore de bas-reliefs consacrés notamment au récit de ses campagnes.
 
Le roi Assourbanipal meurt.
 
Règne de Nabopolassar, (Nebû-apal-usur) roi de Babylone. Gouverneur des Pays de la Mer pour le compte des Assyriens, il se proclame roi. Le roi chaldéen Nabopolassar fonde l’empire néo-babylonien au détriment de l’Assyrie. Il s’appuie d’abord sur le sud en prenant Uruk, puis Sippar, puis met à profit le désordre qui s’installe lors de la succession d’Assurbanipal pour entrer dans Babylone et s’y faire couronner. Il joue habilement des rivalités entre les prétendants au trône d’Assyrie, dont certaines armées sévissent en Babylonie centrale. Il restaure l’Etemenanki, la ziggourat du dieu Marduk à Babylone.
 
Offensive du roi de Babylone Nabopolassar contre les Assyriens, qui sont battus vers Harran puis à Arrapha. Nabopolassar contrôle la Mésopotamie centrale et s’intéresse à la moyenne vallée de l’Euphrate, au Khabur et aux régions levantines que les Assyriens ne dominent plus. Il tente d’assiéger Assur, mais sans succès.
 
Les Mèdes s'emparent de Ninive, provoquant la chute de l'Empire assyrien.
 
A la fin de l’année, les Mèdes envahissent l’Assyrie et s’emparent d’Arrapha.
 
Les Égyptiens du pharaon Néchao II envahissent la Syrie-Palestine pour soutenir le dernier roi assyrien Ashur-ubalit II qui tente de reconquérir Harran contre Nabopolassar et les Mèdes. Josias, roi de Juda, tente de s’opposer à l’avance de l’armée de Néchao à Megiddo. Il est tué dans cette bataille. Les Égyptiens occupent Karkemish. Néchao soumet la Palestine et la Syrie jusqu’à l’Euphrate..
 
Ashur-uballit II est tué par les Mèdes et les Babyloniens, peut-être en tentant de reconquérir Harran. L’empire assyrien disparait et laisse la place à la domination de Babylone.
 
Hirom, roi de Tyr et de Sidon, paie tribut à Teglatphalasar III, roi d'Assyrie..