";
Loading...
Loading...
Bataille de Stalingrad (70 événements)

Tags
Abkhazie - Afghanistan - Afrique du Sud - Albanie - Algérie - Allemagne - Allemagne (RDA) - Allemagne (RFA) - Andorre - Angleterre - Angola - Arabie Saoudite - Argentine - Arménie - Australie - Autriche - Azerbaïdjan - Bahreïn - Bangladesh - Barbade - Bélarus - Belgique - Belize - Bénin - Bermudes - Bhoutan - Biafra - Birmanie - Bolivie - Bornéo - Bosnie - Botswana - Brésil - Brunei - Bulgarie - Burkina Faso - Burundi - Cambodge - Cameroun - Canada - Cap Vert - Centrafrique - Chili - Chine - Chypre - Colombie - Comores - Congo - Corée - Corée du Nord - Corée du Sud - Costa Rica - Côte d'Ivoire - Croatie - Cuba - Danemark - Djibouti - Ecosse - Egypte - Emirats arabes unis - Equateur - Erythrée - Espagne - Estonie - Eswatini - Etats Unis - Éthiopie - Fidji - Finlande - France - Gabon - Gambie - Gênes - Géorgie - Ghana - Grèce - Groenland - Guatemala - Guinée - Guinée équatoriale - Guinée-Bissau - Haïti - Haut-Karabagh - Haute-Volta - Honduras - Hong Kong - Hongrie - Iles Vierges, - Inde - Indonésie - Irak - Iran - Irlande - Islande - Israel - Italie - Jamaîque - Japon - Jordanie - Kazakhstan - Kenya - Kirghizistan - Kosovo - Koweit - Laos - Lesotho - Lettonie - Liban - Liberia - Liechtenstein - Lituanie - Luxembourg - Lybie - Macao - Madagascar - Malaisie - Malawi - Maldives - Mali - Malte - Maroc - Martinique - Maurice - Mauritanie - Mexique - Moldavie - Monaco - Mongolie - Monténégro - Mozambique - Namibie - NépaL - Nicaragua - Niger - Nigéria - Norvège - Nouvelle Guinée - Nouvelle Zélande - Oman - Ouganda - Ouzbékistan - Pakistan - Palestine - Panama - Paraguay - Pays Bas - Pérou - Philippines - Pologne - Porto Rico - Portugal - Qatar - République Dominicaine - Rhodésie - Roumanie - Russie - Rwanda - Salvador - Samoa - San Marin - Sénégal - Serbie - Seychelles - Siam - Sierra Léone - Singapour - Slovaquie - Slovénie - Somalie - Soudan - Sri Lanka - Suède - Suisse - Suriname - Syrie - Tadjikistan - Taiwan - Tanganyika - Tanzanie - Tchad - Tchécoslovaquie - Tchéquie - Thaîlande - Tibet - Togo - Tonga - Trinité-et-Tobago - Tunisie - Turkménistan - Turquie - Ukraine - Uruguay - Venezuela - Viet Nam - Yémen - Yougoslavie - Zaïre - Zambie - Zanzibar - Zimbabwe

Abbassides - Akkadiens - Alains - Alamans - Araméens - Assyriens - Avars - Aztèques - Babylone - Burgondes - Byzance - Carolingiens - Carthaginois - Celtes - Egyptiens - Élamites - Empire Ottoman - Etrusques - Fatimides - Francs - Frisons - Gètes - Grecs - Hébreux - Hittites - Huns - Incas - Lombards - Mamelouks - Marcomans - Mayas - Mèdes - Mérovingiens - Minoens - Monde Arabo-Musulman - Mongols - Nabatéens - Omeyyades - Ostrogoths - Parthes - Perses - Phéniciens - Quades - Romains - Sassanides - Saxons - Séleucides - St Empire - Suèves - Sumer - Vandales - Vikings - Wisigoths - Zapotèques

Afrique - Afrique du Nord - Amérique - Antilles - Asie Centrale - Asie Mineure - Avignon - Balkans - Bohême - Bourgogne - Bretagne - Caraïbes - Carthage - Caucase - Corse - Dacie - Dalmatie - Florence - Gaule - Germanie - Guadeloupe - Guyane - Hawaï - Ile de Pâques - Illyrie - Istrie - Java - Jérusalem - Lydie - Mayotte - Mésie - Mésopotamie - Milan - Monde - Moravie - Naples - Navarre - Nice - Nouvelle Calédonie - Nubie - Pannonie - Péninsule Arabique - Phrygie - Pôles - Réunion - Rome - Savoie - Ste-Hélène - Tahiti - Valachie - Venise

Alexandre - Attila - Auguste - Bélisaire - Boulanger - Camus - Cartouche - Chaplin - Charlemagne - Christophe Colomb - Churchill - Danton - De Gaulle - Dreyfus - Eichmann - Einstein - Epicure - Freud - Galilée - Gandhi - Garibaldi - Gengis Khan - Hannah Arendt - Hannibal - Jaurès - Jeanne d'Arc - Jésus - Jules César - Louise Michel - Luther - Mahomet - Marc Aurèle - Masséna - Mata Hari - Molière - Montaigne - Napoléon - Napoléon III - Nietzsche - Olympe de Gouges - Pépin le Bref - Périclès - Picasso - Richelieu - Robespierre - Rommel - Rosa Luxemburg - Scipion l'Africain - Sénèque - Socrate - Tamerlan - Thémistocle - Vasco de Gama - Victor Hugo - Voltaire - Zola

Cent Jours - Commune - Consulat - COVID - Crise de Suez - Croisades - Expédition Magellan - Fronde - Ier Empire - IIème Empire - Insurrection de Budapest - Printemps de Prague - Révolte des Boxers - Révolution allemande - Révolution des Oeillets - Révolution Française - Révolution Russe

Guerre d'Algérie - Guerre d'Espagne - Guerre d'Indépendance des États-Unis - Guerre d'Indochine - Guerre de 1812 - Guerre de 1870 - Guerre de Cent Ans - Guerre de Corée - Guerre de Crimée - Guerre de Hollande - Guerre de la Ligue d'Augsbourg - Guerre de Sécession - Guerre de Sept ans - Guerre de Succession d'Autriche - Guerre de Succession d'Espagne - Guerre de trente ans - Guerre des Boers - Guerre des Deux-Roses - Guerre du Viet Nam - Guerre Froide - Guerres de Religion - Guerres Médiques - Guerres Puniques - WWI - WWII

Bataille d'Austerlitz - Bataille de Stalingrad - Bataille de Verdun - Bataille des Ardennes - Campagne de Russie

ASEAN - Croix Rouge - Europe - FMI - Mercosur - MSF - OMC - OMS - ONU - OPEP - OTAN - SDN - UNESCO - UNICEF


Période
(70 événements)

Juin
28/06
L'Opération Bleue, le plan allemand pour prendre Stalingrad et les gisements de pétrole russes dans le Caucase, commence.
Juillet
11/07
La levée en masse est décrétée à Stalingrad.
12/07
Un groupe d'armées allemand atteint les abords de Stalingrad.
--   
Pour protéger le n½ud de communication vital qu'est Stalingrad, la Stavka forme le front de Stalingrad, dirigé par le général Gordov.
13/07
L'évacuation de la population de Stalingrad commence et des groupes de partisans sont formés.
15/07
180000 civils commencent la construction d'une 4è ligne de défense, de 50km, à Stalingrad.
17/07
Début de la bataille de Stalingrad : premiers accrochages dans la grande boucle du Don entre la 6e armée et le front de Stalingrad.
--   
La VIe armée allemande de Paulus (270k hommes, 3k canons, 500 chars et 1,2k avions) attaquent les LVIIe et LVIIIe armées soviétiques, à Stalingrad.
23/07
Directive n° 45. Hitler décide d’attaquer simultanément les Soviétiques sur le front du Caucase et à Stalingrad, en divisant ses forces.
Août
19/08
L'arrivée de la 1re armée de la garde permet aux Soviétiques de conserver puis d'agrandir une tête de pont dans la région de Kremskaïa, puis une contre-attaque au confluent du Don et du Khoper, à Serafimovitch, sur les arrières de la VIe Armée, à la charnière avec la VIIIe armée italiennead, obligeant Paulus à laisser deux têtes de pont soviétiques sur la rive droite du Don.
23/08
Bataille de Stalingrad : après avoir franchi le Don le 21 août, la 6. Armee atteint la Volga, au niveau des faubourgs nord de Stalingrad. Dans l'après-midi, la Luftwaffe réduit la ville en ruines.
25/08
Les femmes et les enfants sont finalement autorisés à évacuer la ville pour la rive orientale de la Volga, mais les moyens mis à disposition par le NKVD pour franchir le fleuve manquent, ces moyens étant essentiellement utilisés à des fins militaires et d'évacuation des blessés.
29/08
Au sud, la IV. Panzerarmee est arrêtée par un réseau défensif aménagé par les Soviétiques dans la zone vallonnée qui s'étend entre Abganerovo et Krasnoarmeysk. Incapable de s'en emparer après plus de deux semaines de combats, Hoth fait retirer ses panzers de nuit pour les faire attaquer 50 km au nord-ouest à Zety où il réussit enfin à percer.
30/08
La IV. Panzerarmee de Hoth et la VIe Armée de Paulus ne sont plus qu'à 15 km l'une de l'autre.
Septembre
01/09
Stalingrad est complètement encerclée par des forces allemandes.
03/09
Les attaques soviétiques contre la VIe Armée sont relayées au nord par la montée en ligne de trois armées de réserve envoyées par la Stavka.
05/09
Les divisions de Paulus entrent dans les faubourgs de Stalingrad. Les 1ers combats de rue s'engagent.
10/09
La première offensive de Kotluban, organisée à la hâte à la demande pressante de Staline, sur un terrain très défavorable, échoue complètement, ne réussissant ni à rejoindre la 62e armée dans Stalingrad, ni à isoler le XIV. Panzerkorps. Elle est finalement arrêtée par le commandement soviétique, laissant les Allemands border la Volga sur près de 15 km de Rynok au sud d'Erzovka.
--   
La situation est stabilisée sur l'aile nord de la VIe Armée, le groupe d'armée B a atteint l'objectif qui lui était fixé par la directive 41 (le plan initial de l'opération bleue) :
♦ l'isthme Don-Volga est barré ;
♦ le trafic le long du fleuve est interrompu ;
♦ la ville, qui a été ravagée par les raids de la Luftwaffe, a perdu son potentiel industriel ;
♦ les pertes infligées à l'Armée rouge sont considérables : plus de 300 000 soldats hors de combat, 1 000 chars détruits, 88 700 prisonniers, 750 canons capturés et 650 avions abattus..
13/09
Début des combats urbains de la bataille de Stalingrad, l'assaut allemand contre la 62e armée du général Tchouïkov durera jusqu'au 18 novembre (66 jours), sans jamais prendre la ville dans sa totalité.
14/09
La 71. Infanterie-Division perce ses défenses et pénètre au c½ur de la ville, menaçant directement le QG de la 62e armée et le débarcadère. Tchouïkov ne sauve la situation qu'en employant tous les moyens à sa disposition, des officiers d'état-major aux milices d’ouvriers, pour retarder les troupes de choc allemandes. Il réussit ainsi à conserver in extremis le débarcadère.
15/09
La 13e division de la garde du général Rodimtsev renverse la situation en contre-attaquant.
20/09
Après plus d'une semaine de combats, Franz Halder, chef d'état-major de l'armée de terre allemande, note dans son journal : « l'épuisement graduel des troupes d'assaut allemandes est perceptible24 ». Face à elle un flux régulier de renforts permet aux Soviétiques de se maintenir malgré les pertes qu'ils subissent.
27/09
Après un pilonnage intense, ses troupes chassent presque entièrement les Soviétiques du kourgane Mamaïev et tournent les défenses qui protégeaient les approches de la ville devant les cités ouvrières.
28/09
De violents combats ont lieu autour des usines Barricades et Octobre Rouge, à Stalingrad.
Octobre
05/10
Staline réussit, grâce à l'aviation et à la flotille de la Volga, à envoyer 200000 hommes aux assiégés de Stalingrad, dont une division d'élite de la Garde.
14/10
Grâce à des renforts, la VIe Armée relance l'offensive.
15/10
À Stalingrad, les Allemands atteignent la Volga; la bataille leur semble gagnée.
26/10
La 14e Pz-Div. est déclarée comme n'étant plus en état d'attaquer.
29/10
La 24e Pz-Div. est déclarée comme n'étant plus en état d'attaquer.
Novembre
01/11
Les 79e et 305e divisions d'infanterie sont déclarées comme n'étant plus en état d'attaquer.
--   
La 94e division d'infanterie est déclarée comme n'étant plus en état d'attaquer.
11/11
Les Allemands prennent la partie sud de l'usine Octobre Rouge, à Stalingrad, et un nouveau secteur du fleuve, ce qui scinde la LXIIè armée soviétique en 3 éléments.
12/11
2 divisions blindées de l'Armée Rouge attaquent les forces Roumaines (chargées de la protection de la route du ravitaillement) et les oblige à battre en retraite : les ravitaillements de la Wehrmacht sont bloqués, à Stalingrad.
14/11
Les 1ères glaces apparaissent sur la Volga, à Stalingrad.
19/11
Les Soviétiques lancent l'Opération Uranus, et percent les lignes roumaines au nord et au sud de Stalingrad.
20/11
A Kremenskaïa (au nord-ouest de Stalingrad), Rokossovski réussit à percer les lignes allemandes.
21/11
Le Général soviétique Ieremenko franchit la Volga à 10km au sud de Stalingrad.
--   
Renvoyé dans Stalingrad assiégé avec ordre de maintenir une position défensive, Paulus estime qu'il ne lui reste que six jours de vivres et de munitions. Cependant, quitter Stalingrad signifierait abandonner sur place tout le matériel lourd et près de 15 000 blessés pour entamer une retraite que le général Schmidt, chef d'état-major de Paulus, qualifie de « napoléonienne » en référence à la retraite de Russie. Mais après l'hésitation initiale, il demande dès le lendemain, avec l'appui de ses cinq généraux des corps d'armée, une percée immédiate.
22/11
La IIIe armée roumaine, la VIIIe armée italienne et la IIe armée hongroise sont anéanties par les troupes de Vatoutine à la hauteur de Serafimovitch.
--   
L'OKH met en place le groupe d'armées Don avec à sa tête le maréchal von Manstein. Il a pour objectif, dès sa création, d'endiguer puis de contre attaquer pour dégager la VIe armée.
23/11
Les fronts soviétiques effectuent leur jonction à Kalatch, encerclant ainsi la VIe armée de Paulus et un corps d'armée de la IVe armée de Panzers (22 divisions, 160 unités autonomes, soit 300k 000 hommes).
24/11
Dans sa réponse à Paulus, Hitler ordonne que la VIe armée ne doit pas perdre ses positions sur la Volga, ce qui l'oblige de fait à rester enfermée dans la « forteresse Stalingrad ».
Décembre
07/12
Pressentant le danger des têtes de pont allemandes sur la Tchir, les Soviétiques renforcent la 5e armée blindée pour relancer son assaut sur le cours inférieur de la Tchir.
12/12
Opération Wintergewitter (→ 23/12)de la 4e armée de Panzer pour rompre l'encerclement de la 6e armée allemande durant la bataille de Stalingrad. Elle parvint à mi-chemin de son objectif avant qu'un mouvement de flanc de l'Armée rouge plus au nord, ne la force à rebrousser chemin, scellant le sort de la 6e armée.
--   
L'offensive allemande commence sur le seul axe sud, avec deux divisions blindées : la 6e et la 23e et le soutien de forces restantes de la IVe armée roumaine.
14/12
Les forces allemandes atteignent et traversent l'Aksaï.
16/12
Opération Saturne lancée par l'Armée rouge sur le Caucase et le Donbass, qui déboucha sur des batailles au nord du Caucase et dans le bassin du Don. L'état-major soviétique lance ainsi une série d'offensives durant l'hiver afin de profiter de la situation offerte par le succès de l'opération Uranus lancée le 19 novembre 1942.
18/12
Les forces allemandes atteignent la Myshkova, non sans avoir subi de lourdes pertes.
23/12
La VIe Panzerdivision est envoyée à l'ouest pour tenter d'endiguer la percée soviétique sur le Don.
24/12
Le principal aérodrome pour le ravitaillement des assiégés de Stalingrad, tombe aux mains de l'armée soviétique.
--   
L'opération Wintergewitter est suspendue.
--   
La 51e armée et la 2e armée de la garde, qui viennent de regrouper leurs corps blindés, lancent l'opération Kotelnikovo.
28/12
La 2e armée de la garde et à la 5e armée de choc lancent l'opération Tormosin : un enveloppement par l'est, en attaquant à travers le Don, des défenses allemandes sur la Tchir.
Janvier
01/01
Le Général Joukov prend le commandement des opérations à Stalingrad.
--   
6 armées soviétiques continuent de faire pression sur la 6ème Armée allemande encerclée dans Stalingrad. Le périmètre défensif allemand ne fait plus que 40km de large sur 65km de long.
04/01
Les défenseurs allemands de Stalingrad sont de plus en plus écrasés.
07/01
Depuis plusieurs jours maintenant, les corps à corps à la baïonnette font rage dans Stalingrad. On se bat pour chaque mètre carré de ruines; le périmètre défensif allemand se réduit chaque jour un peu plus, mais il dispose encore des deux aérodromes où arrivent de très maigres approvisionnements. Le groupe blindé de von Hoth défend le couloir de Rostov en reculant sous les attaques incessantes des 51ème, 2ème et 28ème Armées soviétiques. Des avant-gardes soviétiques arrivent à 40 km de Rostov. Il s'en faut de peu qu'elles ne surprennent le quartier général de von Manstein.
08/01
Constantin Rokossovski offrit aux Allemands la possibilité de se rendre de façon honorable et promit des rations suffisantes, des soins aux blessés et un rapatriement en Allemagne après la guerre, en échange de quoi les Allemands céderaient tout leur équipement intact.
--   
Le Général Paulus refuse un ultimatum qui offre une capitulation honorable à Stalingrad.
09/01
Début de la contre-offensive général soviétique à Stalingrad.
10/01
Lancement par Rokossovski de l'assaut final contre les troupes allemandes encerclées. La progression est forte dans le secteur des 62e et 64e armées, à l'est et au sud-est. Les principales forces soviétiques engagées, les 65e et 22e armées, attaquent à l'ouest. La première ligne allemande est enfoncée, les Soviétiques progressent de 5 à 6 km, le périmètre encore aux mains de la 6e armée allemande est réduit.
14/01
Dans la poche de Stalingrad, les armées soviétiques s'emparent de l'aérodrome de Pitomnik, le plus important point de ravitaillement du périmètre défensif allemand.
22/01
Début de l'assaut général soviétique contre les positions allemandes à Stalingrad.
24/01
Le Général Paulus décide finalement souhaitable d'accepter un ultimatum qui offre une capitulation honorable à Stalingrad. Il en demande à Hitler l'autorisation.
--   
Hitler ordonne à ses troupes de se battre à mort contre les troupes soviétiques pour conserver la ville de Stalingrad.
27/01
Les Soviétiques commencent à nettoyer les poches de résistances allemandes, à Stalingrad.
29/01
Paulus est fait feld-maréchal par Hitler, sans doute pour le décourager de toute reddition : aucun maréchal de l'armée allemande ne s'étant jamais rendu, Hitler attendait de Paulus qu'il se suicidât plutôt que de tomber aux mains de l'ennemi.
31/01
Le maréchal allemand Paulus est capturé par les troupes soviétiques à Stalingrad.
Février
02/02
Capitulation allemande à Stalingrad. plus de 91 000 Allemandsdd survivants se rendent, dont 2 500 officiers, 24 généraux et un maréchal : Paulus. C'est la première fois de l'histoire militaire allemande qu'un officier de ce rang est capturé.
NAVIGATIONyip
XXéme