";
Loading...
Loading...
Campagne de Russie (212 événements)

Tags
Abkhazie - Afghanistan - Afrique du Sud - Albanie - Algérie - Allemagne - Allemagne (RDA) - Allemagne (RFA) - Andorre - Angleterre - Angola - Arabie Saoudite - Argentine - Arménie - Australie - Autriche - Azerbaïdjan - Bahreïn - Bangladesh - Barbade - Bélarus - Belgique - Belize - Bénin - Bermudes - Bhoutan - Biafra - Birmanie - Bolivie - Bornéo - Bosnie - Botswana - Brésil - Brunei - Bulgarie - Burkina Faso - Burundi - Cambodge - Cameroun - Canada - Cap Vert - Centrafrique - Chili - Chine - Chypre - Colombie - Comores - Congo - Corée - Corée du Nord - Corée du Sud - Costa Rica - Côte d'Ivoire - Croatie - Cuba - Danemark - Djibouti - Ecosse - Egypte - Emirats arabes unis - Equateur - Erythrée - Espagne - Estonie - Eswatini - Etats Unis - Éthiopie - Fidji - Finlande - France - Gabon - Gambie - Gênes - Géorgie - Ghana - Grèce - Groenland - Guatemala - Guinée - Guinée équatoriale - Guinée-Bissau - Haïti - Haut-Karabagh - Haute-Volta - Honduras - Hong Kong - Hongrie - Iles Vierges, - Inde - Indonésie - Irak - Iran - Irlande - Islande - Israel - Italie - Jamaîque - Japon - Jordanie - Kazakhstan - Kenya - Kirghizistan - Kosovo - Koweit - Laos - Lesotho - Lettonie - Liban - Liberia - Liechtenstein - Lituanie - Luxembourg - Lybie - Macao - Madagascar - Malaisie - Malawi - Maldives - Mali - Malte - Maroc - Martinique - Maurice - Mauritanie - Mexique - Moldavie - Monaco - Mongolie - Monténégro - Mozambique - Namibie - NépaL - Nicaragua - Niger - Nigéria - Norvège - Nouvelle Guinée - Nouvelle Zélande - Oman - Ouganda - Ouzbékistan - Pakistan - Palestine - Panama - Paraguay - Pays Bas - Pérou - Philippines - Pologne - Porto Rico - Portugal - Qatar - République Dominicaine - Rhodésie - Roumanie - Russie - Rwanda - Salvador - Samoa - San Marin - Sénégal - Serbie - Seychelles - Siam - Sierra Léone - Singapour - Slovaquie - Slovénie - Somalie - Soudan - Sri Lanka - Suède - Suisse - Suriname - Syrie - Tadjikistan - Taiwan - Tanganyika - Tanzanie - Tchad - Tchécoslovaquie - Tchéquie - Thaîlande - Tibet - Togo - Tonga - Trinité-et-Tobago - Tunisie - Turkménistan - Turquie - Ukraine - Uruguay - Venezuela - Viet Nam - Yémen - Yougoslavie - Zaïre - Zambie - Zanzibar - Zimbabwe

Abbassides - Akkadiens - Alains - Alamans - Araméens - Assyriens - Avars - Aztèques - Babylone - Burgondes - Byzance - Carolingiens - Carthaginois - Celtes - Egyptiens - Élamites - Empire Ottoman - Etrusques - Fatimides - Francs - Frisons - Gètes - Grecs - Hébreux - Hittites - Huns - Incas - Lombards - Mamelouks - Marcomans - Mayas - Mèdes - Mérovingiens - Minoens - Monde Arabo-Musulman - Mongols - Nabatéens - Omeyyades - Ostrogoths - Parthes - Perses - Phéniciens - Quades - Romains - Sassanides - Saxons - Séleucides - St Empire - Suèves - Sumer - Vandales - Vikings - Wisigoths - Zapotèques

Afrique - Afrique du Nord - Amérique - Antilles - Asie Centrale - Asie Mineure - Avignon - Balkans - Bohême - Bourgogne - Bretagne - Caraïbes - Carthage - Caucase - Corse - Dacie - Dalmatie - Florence - Gaule - Germanie - Guadeloupe - Guyane - Hawaï - Ile de Pâques - Illyrie - Istrie - Java - Jérusalem - Lydie - Mayotte - Mésie - Mésopotamie - Milan - Monde - Moravie - Naples - Navarre - Nice - Nouvelle Calédonie - Nubie - Pannonie - Péninsule Arabique - Phrygie - Pôles - Réunion - Rome - Savoie - Ste-Hélène - Tahiti - Valachie - Venise

Alexandre - Attila - Auguste - Bélisaire - Boulanger - Camus - Cartouche - Chaplin - Charlemagne - Christophe Colomb - Churchill - Danton - De Gaulle - Dreyfus - Eichmann - Einstein - Epicure - Freud - Galilée - Gandhi - Garibaldi - Gengis Khan - Hannah Arendt - Hannibal - Jaurès - Jeanne d'Arc - Jésus - Jules César - Louise Michel - Luther - Mahomet - Marc Aurèle - Masséna - Mata Hari - Molière - Montaigne - Napoléon - Napoléon III - Nietzsche - Olympe de Gouges - Pépin le Bref - Périclès - Picasso - Richelieu - Robespierre - Rommel - Rosa Luxemburg - Scipion l'Africain - Sénèque - Socrate - Tamerlan - Thémistocle - Vasco de Gama - Victor Hugo - Voltaire - Zola

Cent Jours - Commune - Consulat - COVID - Crise de Suez - Croisades - Expédition Magellan - Fronde - Ier Empire - IIème Empire - Insurrection de Budapest - Printemps de Prague - Révolte des Boxers - Révolution allemande - Révolution des Oeillets - Révolution Française - Révolution Russe

Guerre d'Algérie - Guerre d'Espagne - Guerre d'Indépendance des États-Unis - Guerre d'Indochine - Guerre de 1812 - Guerre de 1870 - Guerre de Cent Ans - Guerre de Corée - Guerre de Crimée - Guerre de Hollande - Guerre de la Ligue d'Augsbourg - Guerre de Sécession - Guerre de Sept ans - Guerre de Succession d'Autriche - Guerre de Succession d'Espagne - Guerre de trente ans - Guerre des Boers - Guerre des Deux-Roses - Guerre du Viet Nam - Guerre Froide - Guerres de Religion - Guerres Médiques - Guerres Puniques - WWI - WWII

Bataille d'Austerlitz - Bataille de Stalingrad - Bataille de Verdun - Bataille des Ardennes - Campagne de Russie

ASEAN - Croix Rouge - Europe - FMI - Mercosur - MSF - OMC - OMS - ONU - OPEP - OTAN - SDN - UNESCO - UNICEF


Période
(212 événements)

Novembre
11/11
Napoléon apprend par l'ambassadeur Caulaincourt le refus russe de saisir les vaisseaux anglais.
Janvier
08/01
Le tsar Alexandre fait des propositions au diplomate polonais Czartoryski et à Potocki pour s'assurer le concours des Polonais contre la France.
10/01
Napoléon charge le Maréchal Davout d'une mission secrète d'information en Russie.
Février
11/02
Le tsar Alexandre offre au leader polonais Czartoryski des garanties pour une Pologne reconstituée à laquelle il promet de réunir les "provinces polonaises" de la Russie.
Avril
16/04
En possession des renseignements envoyés par le Maréchal Davout sur les armements, les mouvements de troupes et les menées du tsar Alexandre en Pologne, Napoléon réalise qu'il va être attaqué.
Mai
07/05
L'ex-ministre de l'Intérieur Kourakine présente à Napoléon une lettre de félicitations du Tsar Alexandre pour la naissance de son fils.
09/05
L'ambassadeur de France Lauriston arrive à Pétersbourg pour des conversations avec le ministre du Commerce Roumiantzov.
Juin
05/06
Napoléon reçoit durant 7h Caulaincourt qui l'avertit des dangers d'une campagne militaire en Russie.
Juillet
16/07
Le chancelier Hardenberg envoie le colonel Scharnhorst à St-Pétersbourg ; la Prusse est prête à s'allier à la Russie si le tsar Alexandre s'engage à prendre l'offensive en Allemagne au 1e signal de Berlin.
Août
15/08
Devant le corps diplomatique, Napoléon menace d'une guerre l'ambassadeur de Russie, Kourakine, suite à la décision russe de ré-ouvrir ses ports aux navires anglais.
16/08
Napoléon se fait apporter le dossier des relations franco-russes depuis Tilsitt et fait étudier par le ministre des AE Maret les incidences possibles d'une rupture.
Septembre
25/09
Le tsar Alexandre adresse à Napoléon une note où il nie toute convoitise du grand-duché de Varsovie.
Octobre
28/10
Napoléon surprend la Prusse en acceptant ses offres d'alliance de mai ; inquiet, le roi Frédéric-Guillaume envoie le Général Scharnhorst demander à Vienne l'appui de l'Autriche.
Décembre
17/12
Napoléon offre à l'Autriche une alliance contre la Russie : l'Autriche céderait sa Galicie méridionale contre la restitution de l'Illyrie, ainsi que les principautés roumaines, et la Silésie si la Prusse se compromet avec la Russie ; l'Autriche fournirait un corps de 80000 soldats.
19/12
Une levée de 120000 conscrits est organisée.
--   
Napoléon fait rechercher des ouvrages sur la Russie, la Lithuanie et les campagnes de Charles XII.
24/12
L'ambassadeur de France à Berlin propose à la Prusse une alliance contre la Russie ; en cas de refus, la Silésie deviendra Autrichienne.
29/12
Le chancelier du royaume de Prusse Hardenberg se déclare prêt à accepter l'alliance de Paris.
Janvier
20/01
Napoléon fait occuper la Poméranie suédoise pour mieux faire appliquer le Blocus continental.
31/01
Le roi Frédéric-Guillaume de Prusse écrit au tsar Alexandre qu'il a dû "se sacrifier à la paix nécessaire pour ne point compromettre le grand but que Votre Majesté s'est toujours proposé".
Février
08/02
Napoléon donne les ordres pour acheminer "sur la pointe des pieds" les corps de la nouvelle Grande Armée vers le Niémen.
23/02
Le Général Beauharnais commence le mouvement pour amener les forces d'Italie sur l'Elbe à travers l'Allemagne.
24/02
La France et la Prusse signent une alliance : la Prusse approvisionne la la Grande Armée et lui fournit un corps de 20000 hommes pour l'ouverture des hostilités.
25/02
Napoléon remet à l'attaché militaire russe Tchernitchev une lettre pour le tsar Alexandre, demandant le respect du Blocus et un arrangement sur l'Oldenbourg. Il ajoute : "Si la fatalité veut que les deux plus grandes puissances de la terre se battent pour des peccadilles de demoiselle, je ferai la guerre en galant chevalier".
Mars
05/03
Le roi de Prusse, Frédéric-Guillaume ratifie l'accord du 24 février signé à Paris avec l'envoyé du tsar, Tchernitchev.
--   
Le Maréchal français Davout quitte Hambourg.
10/03
Le Maréchal français Davout est au QG à Thorn.
15/03
La Grande Armée arrive sur l'Elbe.
25/03
Tormasov devient chef Cdt de la 3e armée de l'Ouest.
29/03
Speranski, réformateur francophile, accusé de trahison par le tsar Alexandre Ier, est exilé à Nijni Novgorod.
Avril
01/04
La Grande Armée arrive sur les bords de l'Oder ; le Maréchal Davout pousse ses avant-gardes vers la Vistule.
08/04
Le tsar Alexandre envoie un ultimatum à Napoléon : il exige le retrait des forces françaises derrière l'Elbe et la liberté du commerce russe ; il charge son ambassadeur Kourakine de remettre au Ministre des AE Maret cette réponse à la lettre de Napoléon du 25 février.
13/04
Napoléon ordonne de rendre publique l'affaire d'espionnage Tchernitchev-Michel.
18/04
Les corps d'armée français stationnés en Allemagne reçoivent l'ordre de se tenir sur le pied de guerre.
--   
Le tsar Alexandre quitte Pétersbourg pour s'installer au QG de l'armée russe à Vilna.
22/04
Le Tsar Alexandre Ier prend le commandement de son armée.
27/04
Averti par la Ministre des Affaires Etrangères Maret, Napoléon fait appeler aux Tuileries l'ambassadeur russe Kourakine et en reçoit l'ultimatum d'Alexandre Ier ; il laisse l'ambassadeur sans réponse.
Mai
 
Clausewitz, refusant la collaboration militaire avec les Français, quitte la Prusse et rejoint l'armée impériale russe.
01/05
Le diplomate autrichien Lebzeltern donne au tsar Alexandre l'assurance que le corps autrichien ne causera nulle perte aux forces russes.
03/05
Napoléon charge le comte de Narbonne de porter à Vilna une lettre, ferme et courtoise, au tsar Alexandre Ier ; antidatée du 25 avril, pour que cette ultime démarche de paix ne semble pas influencée par la remise de l'ultimatum.
05/05
Napoléon quitte Paris.
09/05
Napoléon quitte St-Cloud pour se rendre à Dresde, où il a fixé rendez-vous à l'empereur d'Autriche François Ier et aux princes allemands.
15/05
La Ligue des Vertus prussienne (Tugendbund) prépare à Bayreuth une explosion sur le passage de Napoléon.
16/05
Napoléon arrive à Dresde.
18/05
L'empereur d'Autriche François arrive à Dresde où son gendre, Napoléon, l'accueille.
--   
Le Tsar Alexandre reçoit le diplomate français Narbonne à Vilna et refuse toute discussion avec lui.
25/05
La Diète polonaise est dissoute par l'envoyé de Napoléon.
26/05
Napoléon est informé de la décision du tsar Alexandre de ne pas donner suites à ses dernières offres.
--   
Le roi de Prusse Frédéric-Guillaume III arrive à Dresde.
28/05
Russes et Ottomans signent la paix à Bucarest.
29/05
Napoléon quitte Dresde pour aller prendre le commandement de la Grande Armée.
30/05
Napoléon reçoit un accueil enthousiaste à Posen ; il y est joint par d'ultimes propositions du roi de Suède Bernadotte : "Qu'on ne me parle plus de cet homme !".
Juin
 
Barclay de Tolly est nommé par le tsar Alexandre Cdt de la 1e armée positionnée dans la région de Vilnius.
01/06
Le ministre de la guerre Barclay de Tolly, déclare qu'après les assurances fournies par le diplomate autrichien Lebzeltern, on peut dégarnir de forces le secteur faisant face au Feldmarschall autrichien Schwarzenberg pour tout concentrer devant Napoléon.
05/06
Pradt, ambassadeur de France, arrive à Varsovie.
07/06
Napoléon Ier arrive à Dantzig.
08/06
A Dantzig, Napoléon visite à cheval les installations et passe en revue les bataillons du 25e et les dépôts ; avec les autorités, il parle encore de négociations possibles ; il s'entretient péniblement avec les Maréchaux Davout et Murat et au Général Rapp il dit que la guerre est commencée.
10/06
A Dantzig, Napoléon s'inquiète de l'entourage médiocre du prince Poniatowski auprès duquel il fait expédier "un aide de camp intelligent" avec ordre "de s'assurer si l'ennemi veut prendre l'offensive".
12/06
Napoléon Ier arrive à Königsberg.
--   
Le conseiller du tsar Alexandre, Stein, arrive en Russie.
13/06
A Koenigsberg, Napoléon sort en voiture et passe les troupes en revue, monté sur le cheval Taurus.
--   
Le conseiller du tsar Alexandre, Stein vise à employer les forces russes à la libération de la patrie allemande.
17/06
Napoléon arrive à Insterburg. Il monte le cheval Coquet et passe la revue des équipages de ponts du Général Eblé et les brigades de cavalerie Castex et Corbineau.
19/06
Napoléon visite la ville de Gumbinnen.
20/06
Napoléon, à Gumbinnen, apprend que le tsar Alexandre a refusé de recevoir l'ambassadeur de France Lauriston.
21/06
Napoléon, à Vilkavi¨kis, proclame à son armée la "seconde guerre de Pologne".
22/06
La Diète ouvre à Varsovie ; le prince Czartoryski y proclame le rétablissement de la Pologne ; l'ambassadeur de France Pradt s'en inquiète : "Ils iraient trop vite si on les laissait faire" écrit-il à Maret, secrétaire d'Etat de Napoléon.
--   
Napoléon, à Vilkaviskis, annonce à son armée l'ouverture de la campagne de Russie.
23/06
Napoléon franchit le Niémen. Début de la campagne de Russie.
25/06
Les troupes françaises du 1e corps et la cavalerie passent le Niémen.
27/06
Renonçant à défendre Vilna, le feld-maréchal russe Barclay de Tolly s'est replié sur le camp retranché de Drissa derrière la Duna.
28/06
Napoléon entre à Vilna et s'étonne de l'accueil réservé des Lithuaniens.
--   
Confédération de Varsovie. Napoléon accepte l’idée de Tadeusz Matuszewicz d’une confédération de la szlachta, qui déclare la restauration du royaume de Pologne, auquel adhère la Lituanie insurgée. La campagne menée par Napoléon fait naître chez les Polonais l’espoir d’une restauration complète de leur pays. Ils apportent à la Grande Armée un corps de près de 100 000 hommes.
29/06
Napoléon envoie le Maréchal Davout sur Minsk.
--   
Napoléon se résout à marquer un temps d'arrêt à Vilna pour regrouper ses forces et refaire sa cavalerie.
--   
Le Général Platov évacue Grodno.
30/06
La Grande Armée de Napoléon pénètre dans Vilnius.
--   
Jérôme Bonaparte entre à Grodno. L'armée russe bat en retraite sur Mostouï.
Juillet
01/07
Napoléon reçoit le diplomate russe Balachov à dîner à Vilna.
--   
A Wilno, Napoléon installe la Commission administrative de Lithuanie.
02/07
Napoléon ordonne que les soldats qui se rendraient coupables de pillage ou de maraudage soient jugés en cour martiale et fusillés.
--   
Napoléon ordonne que les soldats qui se rendraient coupables de pillage ou de maraudage soient jugés en cour martiale et fusillés.
05/07
Le Maréchal de France Davout réclame des renforts pour entreprendre de concert avec J. Bonaparte une man½uvre qui peut anéantir le feld-maréchal russe Bagration.
08/07
Le Maréchal de France Davout s'empare de Minsk ; il est à même de couper la retraite du feld-maréchal russe Bagration si Jérôme attaque de front.
09/07
Le Maréchal de France Davout prend Borisov (sur la Bérésina).
10/07
La cavalerie polonaise de Rożniecki est battue par les cosaques de Platov.
13/07
Le Maréchal de France Davout pousse sur Bobruisk et envoie des ordres à Jérôme pour lui rabattre le feld-maréchal russe Bagration qui se sent dans une situation désespérée.
14/07
J. Bonaparte, plutôt que d'obéir au Maréchal Davout, ulcéré dans sa vanité de roi, quitte l'armée après un dernier ordre prescrivant à ses forces de se replier sur Minsk.
--   
Les Généraux obligent le tsar Alexandre à se rendre à Moscou pour échauffer le moral de ses arrières.
--   
Les Gaux obligent le tsar Alexandre à se rendre à Moscou pour échauffer le moral de ses arrières.
--   
Jérome Bonaparte, plutôt que d'obéir au Maréchal Davout, ulcéré dans sa vanité de roi, quitte l'armée après un dernier ordre prescrivant à ses forces de se replier sur Minsk.
15/07
L'armée russe se masse au camp de Drissa pour couvrir la route qui va de Wilna à Petersbourg, mais laisse ouverte celles qui mènent au coeur du pays.
16/07
Napoléon commence à monter sa manoeuvre d'enveloppement contre le camp de Drissa, et quitte Vilna.
--   
La Grande Armée marche sur Vitebsk.
17/07
Le Commandant russe Barclay évacue le camp de Drissa et se replie sur Vitebsk ; il détache le Général Wittgenstein sur sa droite pour couvrir Riga contre le Maréchal français Macdonald.
--   
Le Commandant russe Barclay évacue le camp de Drissa et se replie sur Vitebsk ; il détache le Général Wittgenstein sur sa droite pour couvrir Riga contre le Maréchal français Macdonald.
18/07
Traités d'Örebro britanno-russo-suédois.
20/07
Alliance de Velikie Louki entre la Russie et les Cortes d’Espagne.
23/07
Le Maréchal français Davout défait le feld-Mal russe Bagration à Mohilev.
26/07
Victoire française sur les Russes à la bataille d'Ostrovno.
--   
Napoléon établit son QG dans le village de Koukovïatschi.
28/07
Napoléon fait son entrée à Vitebsk, dans une ville vide.
--   
Napoléon, à Vitebsk, affirme au Maréchal Murat que "la 1e campagne de Russie est terminée".
Août
01/08
Victoire russe à la bataille de Kliastitsy. L’offensive d’Oudinot sur Saint-Pétersbourg échoue.
--   
Le Commandant français Ricard occupe Dunabourg.
05/08
Le feld-Maréchal russe Bagration, ayant opéré sa jonction avec le Cdt Barclay de Tolly, le décide à attaquer sur Vitebsk.
08/08
Le Général russe Platov surprend le Maréchal français Sébastiani à Inkovo ; mais les Maréchaux Murat et Ney ripostent victorieusement.
10/08
Napoléon fait savoir à son frère Jérôme qu'il le subordonne au Maréchal Davout pour l'opération en cours.
12/08
Napoléon fait donner par son beau-père François II à Vienne un bâton de feld-Maréchal à Schwarzenberg vainqueur des Russes à Gorodetchna.
--   
Le feldmarschall autrichien Schwarzenberg, entraîné par le Général français Reynier, bat le Général russe Tormasov à Gorodeczna.
13/08
Napoléon quitte Vitebsk.
--   
Le Général russe Tormasov se replie au sud sur Kobrin.
14/08
Le Commandant russe Barclay de Tolly tente de couper Napoléon sur sa gauche ; Napoléon est résolu à tourner Barclay en lui coupant la retraite derrière Smolensk.
15/08
La Grande Armée passe le Dniepr.
16/08
Les Maréchaux français Davout et Ney enfoncent la résistance en avant de Smolensk ; le feld-Maréchal Barclay de Tolly se prépare à la retraite.
17/08
Les Russes évacuent Smolensk.
--   
Koutouzov est nommé général en chef de l’armée russe.
18/08
Le Commandant français Gouvion Saint-Cyr défait le Général russe Wittgenstein à Polotsk.
--   
Napoléon entre à Smolensk, déserte et livrée aux flammes.
--   
Napoléon octroie au Commandant Gouvion Saint-Cyr le bâton de maréchal pour sa victoire sur les Russes.
19/08
Les Maux français Murat, Davout et Ney, lancés à la poursuite des Russes, les atteignent et les accablent ; le Général Junot, en exécution du plan de Napoléon, se trouve à portée de tomber sur leurs arrières.
--   
Bataille de Valutino.
--   
Les Maréchaux français Murat, Davout et Ney, lancés à la poursuite des Russes, les atteignent et les accablent ; le Général Junot, en exécution du plan de Napoléon, se trouve à portée de tomber sur leurs arrières.
22/08
Le Général Charles-Etienne Gudin meurt de ses blessures à Smolensk.
24/08
Napoléon décide de reprendre la marche sur Moscou ; ses maréchaux lui conseille de s'arrêter là et de remettre la suite des opérations à l'année suivante.
25/08
Napoléon quitte Smolensk.
--   
Bagration est nommé Commandant de l'Armée de Podolsk.
26/08
Napoléon écrit à Marie-Louise : "Mon avant-garde est à quarante lieues de Moscou".
28/08
La cavalerie française de Murat se heurte à l'arrière-garde russe devant Viazma ; trop exposé, Murat exige le soutien du Maréchal Davout réticent ; Napoléon lui octroie une des divisions de Davout.
29/08
Koutousov remplace Barclay de Tolly au commandement en chef de l'armée russe ; il accepte, sur les instances du feld-Maréchal Bagration de livrer une bataille décisive en avant de Moscou.
--   
Napoléon entre à Viazma.
Septembre
01/09
La classe 1813 est appelée par anticipation.
02/09
Napoléon écrit à Marie-Louise : "Voilà dix-neuf ans que je fais la guerre et j'ai donné bien des batailles et fait bien des sièges en Europe, en Asie, en Afrique. Je vais me dépêcher de finir celle-ci pour te revoir bientôt".
03/09
Napoléon et le Maréchal Berthier ont une altercation : Berthier le supplie de ne pas pousser plus loin.
05/09
Le Maréchal Murat et le Général Compans bousculent l'avant-garde russe à Chevardino et la rejettent sur Borodino.
06/09
Les armées française et Russe se préparent au combat : Napoléon fait exposer devant sa tente un portrait du roi de Rome ; les Russes font leurs dévotions devant les icônes.
07/09
Bataille de la Moscova.
--   
Napoléon fait la proclamation : "Soldats, le jour que vous avez tant désiré est arrivé. L'armée ennemie qui fuyait se trouve maintenant en face de vous. Rappelez-vous que vous êtes des soldats français".
--   
L'armée russe, maîtrisée mais non rompue, se retire en bon ordre sur Moscou.
08/09
Le Maréchal Murat pousuit les Russes sur Mojaïsk.
--   
Les troupes du Général en chef Koutousov se replient sur Moscou.
--   
Le Maréchal Murat pousuit les Russes sur Mojaïsk.
09/09
Jean-Louis Romeuf, général de brigade, est mortellement blessé lors de la bataille de La Moskowa.
10/09
Ricard est nommé Général de division.
13/09
Le Général en chef Koutousov impose sa décision d'abandonner Moscou sans risquer les restes de l'armée ; le gouverneur de Moscou Rostopchine prend soin d'emmener les pompes incendie en se retirant.
14/09
Entrée de Napoléon à Moscou.
15/09
Napoléon s'installe au Kremlin de Moscou.
16/09
Napoléon doit quitter le Kremlin de Moscou en flamme pour le palais de Petrovski.
--   
Rostopchine, gouverneur, fait incendier Moscou: 4/5è des maisons détruites et la moitié des 900 églises.
17/09
Le Général en chef Koutouzov fait passer son armée sur la rive gauche de la Nara ; le Général Platov, à la tête des régiments de Cosaques, man½uvra de façon à déborder la gauche du Maréchal français Murat.
--   
Le Général en chef Koutouzov fait passer son armée sur la rive gauche de la Nara ; le Général Platov, à la tête des régiments de Cosaques, man½uvre de façon à déborder la gauche du Mal français Murat.
20/09
La pluie calme les flammes de Moscou.
21/09
Napoléon songe puis renonce à revenir à Smolensk ; il propose à ses Maréchaux une manoeuvre de repli menaçant St Pétersbourg ; ils sont peu enthousiastes, il renonce, et reste à Moscou et adresse des propositions de paix au tsar Alexandre.
23/09
Napoléon écrit à Marie-Louise : "Le temps est beau, nous avons fusillé tant d'incendiaires qu'ils ont cessé".
24/09
Napoléon fait au Tsar Alexandre des offres de paix confidentielles.
--   
Napoléon fait au Tsar Alexandre des offres de paix confidentielles.
Octobre
05/10
Napoléon commence à prendre des dispositions pour le départ ; il ordonne d'évacuer les blessés.
13/10
La première neige tombe sur Moscou.
15/10
Napoléon prend la décision de quitter Moscou : son idée est de ramener son armée sur une position plus confortable pour passer l'hiver.
--   
Napoléon signe le décret impérial n°8577 sur l'administration du Théâtre français.
16/10
Le 1er corps (Davout) quitte Moscou pour couvrir la retraite de la Grande Armée.
17/10
Le Général en chef russe Koutousov, après avoir amusé le commandement français par des négociations d'armistice, surprend le Maréchal Murat à Winkovo.
18/10
Napoléon décide de quitter Moscou en prenant la route du sud, selon le conseil de Davout, pour affronter Koutousov (qui a reconstitué ses forces jusqu'à env 80000 hommes).
--   
Victoire russe à la bataille de Winkowo (ou Taroutino).
19/10
Napoléon quitte Moscou et s'engage sur la route de Kalouga, vers le Sud. Il laisse à Moscou le Mal Mortier avec 10000 hommes.
20/10
Victoire russe à la seconde bataille de Polotsk.
23/10
Le Maréchal Mortier, gouverneur de Moscou, quitte la ville après avoir reçu l'ordre de faire sauter le Kremlin.
--   
Le Général en chef Koutousov, pessimiste, se retire au sud ; Napoléon, qui l'ignore, est impressionné par l'acharnement des Russes au combat ; renonçant à pousser sur Kalouga, il ordonne de remonter sur Mojaïsk pour reprendre la route de l'aller et ordonne au Maréchal Mortier d'évacuer Moscou pour le rejoindre ; le Général Davout est mis à l'arrière-garde.
24/10
Bataille de Maloyaroslavets. Les Russes de Koutouzov attaquent l'avant-garde du vice-roi d'Italie Eugène, pour barrer la route du sud à l'armée française.
25/10
A Ghorodnia, où est installé le QG de Napoléon, un groupe de 6000 cosaques enlève 6 pièces d'artillerie puis tentent de s'emparer de Napoléon.
31/10
Le Général en chef russe Koutousov suit la Grande Armée ; pour lui barrer le chemin, il compte sur l'amiral Tchitchakov, qui a rejoint le Général Tormasov et profite de l'inertie du Général de Schwarzenberg pour se hâter vers le nord, et sur le feldmarschall Wittgenstein, qui a reçu des renforts et refoule les Maréchaux français Gouvion et Oudinot vers la Bérésina.
--   
Napoléon arrive à Wiazma.
--   
Les cosaques du Général russe Platov harcèlent l'arrière-garde du Maréchal français Davout qui les arrête à Kolotskoï.
--   
Victoire russe à la bataille de Czaśniki.
Novembre
 
Tchernitchev est promu adjudant-Gal.
03/11
Napoléon confie à Ney le commandement de l'arrière-garde : il considère "le brave des braves" un chef médiocre mais admirable soldat.
--   
Victoire russe à la bataille de Viazma.
--   
Le maréchal français Davout arrête le général en chef russe Koutousov.
07/11
Napoléon songe à la nécessité politique pour lui de regagner Paris au plus tôt.
08/11
La Grande Armée (42000 soldats) parvient à Smolensk, espérant trouver des stocks de nourriture et de fourrage.
--   
Eugène, Général en chef du IVe corps d'armée français, éprouve un revers en marchant sur Vitebsk et perd les 70% de son artillerie à cause du verglas. Le Général Wittgenstein va occuper Vitebsk.
--   
Le Général Wittgenstein va occuper Vitebsk.
09/11
Napoléon arrive à Smolensk ; il neige sans arrêt ; les magasins d'approvisionnement ont été presque vidés par le XIe corps d'armée de Victor, envoyé en renfort au Maréchal Oudinot.
11/11
Le 1er corps (Davout), réduit (par les combats et par le froid) à 10000 hommes, arrive à Smolensk.
--   
Ricard devient Commandant de la 2e division du 1er Corps de la Grande Armée sous Davout à la place de Friant.
--   
Le 1er corps (Davout), réduit (par les combats et par le froid) à 10k hommes, arrive à Smolensk.
12/11
Les débris de la Grande Armée se regroupent à Smolensk et pillent les magasins ; les officiers disposant encore d'une monture forment l'"escadron sacré" sous les ordres du Maréchal Grouchy.
14/11
Victoire russe bataille de Smoliani.
--   
Napoléon quitte Smolensk, ayant ordonné un départ échelonné des corps pour donner un peu de répit à chacun ; il fait -25°c.
15/11
Bataille de Krasnoï (→ 17/11), victoire stratégique de Napoléon qui sauve l'essentiel de son armée.
--   
Napoléon arrive à Krasnoé avec l'avant-garde ; le Général en chef russe Koutousov s'en approche et menace de flanc la Grande Armée.
--   
Le Général en chef russe Koutousov coupe Eugène de Napoléon, qui contre-attaque et permet à Eugène de le rejoindre.
16/11
Les Russes reprennent Minsk.
--   
Le Maréchal français Davout arrive à Krasnoïe et se heurte aux Russes ; sommé de se rendre, il charge et se maintient.
17/11
La Grande Armée de Napoléon fait sauter les murailles et quitte Smolensk vers l'ouest.
--   
Le Maréchal français Davout évacue Krasnoïe sur ordre de Napoléon.
--   
Le Maréchal français Ney, ayant quitté Smolensk, arrive à Krasnoé.
18/11
Ricard, Commandant de la Grande Armée, est blessé à Krasnoé.
19/11
Le Maréchal français Ney résiste aux assauts russes et parvient à passer le Dniepr ; Napoléon arrive à Orscha, où ont été réunis des approvisionnements ; il brûle ce qu'il veut éviter de voir tomber aux mains des Russes.
20/11
Napoléon est rejoint par les corps d'armée des Maréchaux Victor et Oudinot qui se replient, n'ayant pas été capables d'arrêter le feldmarschall russe Wittgenstein.
21/11
L'amiral russe Tchitchakov prend le contrôle des ponts de Borisov.
23/11
Napoléon ordonne la construction de ponts sur la Bérézina ; il brûle les aigles de tous les corps.
26/11
Bataille de la Bérézina (→ 29/11).
Décembre
 
Monge subit une attaque à la lecture des 1ers désastres de Napoléon en Russie.
03/12
Iermolov devient chef d’État major de la Ire Armée russe.
10/12
Labrunie, père de [Nerval], est blessé à Wilna après le passage de la Bérésina, et fait prisonnier.
12/12
Napoléon rentre aux Tuileries à Paris.
14/12
Fin de la Campagne de Russie. Les débris de la Grande Armée quittent la Russie.
18/12
Les débris de la Grande armée (env 10k hommes) arrivent à la frontière de la Prusse.
19/12
Jean-Baptiste Bernard de Vaublanc meurt épuisé à Gumbinnen [Gusev] lors de la retraite de la Grande Armée.
23/12
Entrée d’Alexandre Ier de Russie à Vilna.
30/12
Les débris de la Grande Armée franchissent le Niémen.
NAVIGATION
1810 1811 1812