";
Loading...
Loading...
1 2
Chine (1254 événements)

Tags
Abkhazie - Afghanistan - Afrique du Sud - Albanie - Algérie - Allemagne - Allemagne (RDA) - Allemagne (RFA) - Andorre - Angleterre - Angola - Arabie Saoudite - Argentine - Arménie - Australie - Autriche - Azerbaïdjan - Bahreïn - Bangladesh - Barbade - Bélarus - Belgique - Belize - Bénin - Bermudes - Bhoutan - Biafra - Birmanie - Bolivie - Bornéo - Bosnie - Botswana - Brésil - Brunei - Bulgarie - Burkina Faso - Burundi - Cambodge - Cameroun - Canada - Cap Vert - Centrafrique - Chili - Chine - Chypre - Colombie - Comores - Congo - Corée - Corée du Nord - Corée du Sud - Costa Rica - Côte d'Ivoire - Croatie - Cuba - Danemark - Djibouti - Ecosse - Egypte - Emirats arabes unis - Equateur - Erythrée - Espagne - Estonie - Eswatini - Etats Unis - Éthiopie - Fidji - Finlande - France - Gabon - Gambie - Gênes - Géorgie - Ghana - Grèce - Groenland - Guatemala - Guinée - Guinée équatoriale - Guinée-Bissau - Haïti - Haut-Karabagh - Haute-Volta - Honduras - Hong Kong - Hongrie - Iles Vierges, - Inde - Indonésie - Irak - Iran - Irlande - Islande - Israel - Italie - Jamaîque - Japon - Jordanie - Kazakhstan - Kenya - Kirghizistan - Kosovo - Koweit - Laos - Lesotho - Lettonie - Liban - Liberia - Liechtenstein - Lituanie - Luxembourg - Lybie - Macao - Madagascar - Malaisie - Malawi - Maldives - Mali - Malte - Maroc - Martinique - Maurice - Mauritanie - Mexique - Moldavie - Monaco - Mongolie - Monténégro - Mozambique - Namibie - NépaL - Nicaragua - Niger - Nigéria - Norvège - Nouvelle Guinée - Nouvelle Zélande - Oman - Ouganda - Ouzbékistan - Pakistan - Palestine - Panama - Paraguay - Pays Bas - Pérou - Philippines - Pologne - Porto Rico - Portugal - Qatar - République Dominicaine - Rhodésie - Roumanie - Russie - Rwanda - Salvador - Samoa - San Marin - Sénégal - Serbie - Seychelles - Siam - Sierra Léone - Singapour - Slovaquie - Slovénie - Somalie - Soudan - Sri Lanka - Suède - Suisse - Suriname - Syrie - Tadjikistan - Taiwan - Tanganyika - Tanzanie - Tchad - Tchécoslovaquie - Tchéquie - Thaîlande - Tibet - Togo - Tonga - Trinité-et-Tobago - Tunisie - Turkménistan - Turquie - Ukraine - Uruguay - Venezuela - Viet Nam - Yémen - Yougoslavie - Zaïre - Zambie - Zanzibar - Zimbabwe

Abbassides - Akkadiens - Alains - Alamans - Araméens - Assyriens - Avars - Aztèques - Babylone - Burgondes - Byzance - Carolingiens - Carthaginois - Celtes - Egyptiens - Élamites - Empire Ottoman - Etrusques - Fatimides - Francs - Frisons - Gètes - Grecs - Hébreux - Hittites - Huns - Incas - Lombards - Mamelouks - Marcomans - Mayas - Mèdes - Mérovingiens - Minoens - Monde Arabo-Musulman - Mongols - Nabatéens - Omeyyades - Ostrogoths - Parthes - Perses - Phéniciens - Quades - Romains - Sassanides - Saxons - Séleucides - St Empire - Suèves - Sumer - Vandales - Vikings - Wisigoths - Zapotèques

Afrique - Afrique du Nord - Amérique - Antilles - Asie Centrale - Asie Mineure - Avignon - Balkans - Bohême - Bourgogne - Bretagne - Caraïbes - Carthage - Caucase - Corse - Dacie - Dalmatie - Florence - Gaule - Germanie - Guadeloupe - Guyane - Hawaï - Ile de Pâques - Illyrie - Istrie - Java - Jérusalem - Lydie - Mayotte - Mésie - Mésopotamie - Milan - Monde - Moravie - Naples - Navarre - Nice - Nouvelle Calédonie - Nubie - Pannonie - Péninsule Arabique - Phrygie - Pôles - Réunion - Rome - Savoie - Ste-Hélène - Tahiti - Valachie - Venise

Alexandre - Attila - Auguste - Bélisaire - Boulanger - Camus - Cartouche - Chaplin - Charlemagne - Christophe Colomb - Churchill - Danton - De Gaulle - Dreyfus - Eichmann - Einstein - Epicure - Freud - Galilée - Gandhi - Garibaldi - Gengis Khan - Hannah Arendt - Hannibal - Jaurès - Jeanne d'Arc - Jésus - Jules César - Louise Michel - Luther - Mahomet - Marc Aurèle - Masséna - Mata Hari - Molière - Montaigne - Napoléon - Napoléon III - Nietzsche - Olympe de Gouges - Pépin le Bref - Périclès - Picasso - Richelieu - Robespierre - Rommel - Rosa Luxemburg - Scipion l'Africain - Sénèque - Socrate - Tamerlan - Thémistocle - Vasco de Gama - Victor Hugo - Voltaire - Zola

Cent Jours - Commune - Consulat - COVID - Crise de Suez - Croisades - Expédition Magellan - Fronde - Ier Empire - IIème Empire - Insurrection de Budapest - Printemps de Prague - Révolte des Boxers - Révolution allemande - Révolution des Oeillets - Révolution Française - Révolution Russe

Guerre d'Algérie - Guerre d'Espagne - Guerre d'Indépendance des États-Unis - Guerre d'Indochine - Guerre de 1812 - Guerre de 1870 - Guerre de Cent Ans - Guerre de Corée - Guerre de Crimée - Guerre de Hollande - Guerre de la Ligue d'Augsbourg - Guerre de Sécession - Guerre de Sept ans - Guerre de Succession d'Autriche - Guerre de Succession d'Espagne - Guerre de trente ans - Guerre des Boers - Guerre des Deux-Roses - Guerre du Viet Nam - Guerre Froide - Guerres de Religion - Guerres Médiques - Guerres Puniques - WWI - WWII

Bataille d'Austerlitz - Bataille de Stalingrad - Bataille de Verdun - Bataille des Ardennes - Campagne de Russie

ASEAN - Croix Rouge - Europe - FMI - Mercosur - MSF - OMC - OMS - ONU - OPEP - OTAN - SDN - UNESCO - UNICEF


Période
(1254 événements)

 
Travail du bronze en Chine ; couteau de bronze découvert en 1978 sur le site de Linjia, Xian de Dongxiang, Gansu, appartenant à la culture de Majiayao.
 
Début possible de l'utilisation du soc en agriculture (région de Hangzhou).
 
Des objets de jade sont réalisés.
 
Les premières cités chinoises de Taosi au Shanxi, de Liangchengzhen et de Yaowangcheng, au Shandong, sites de la culture de Longshan, atteignent 10 000 habitants. Elles se développent pour atteindre 14 000 habitants vers 2250 av. J.-C.. Commerce à longue distance de produits de luxe, témoignage d’une stratification sociale accrue.
 
Règne légendaire de l'empereur Yao, troisième des Cinq empereurs. Il aurait contenu les invasions des « barbares du sud » et inventé un calendrier et le jeu de Go.
 
Premier traité de médecine en Chine.
 
La ville de Erlitou est fondée le long du fleuve jaune : poterie blanche, objets d'ivoire et de turquoise et des outils de bronze.
 
Début de la dynastie Shang (Chang) qui succède à la dynastie Xia en Chine.
 
Début de l'âge du bronze en Chine.
 
Apparition de l'écriture sous les Shang en Chine.
 
Cheng Tang devient roi.
 
Des baguettes sont utilisées pour manger.
 
Début de règne de Wo Jia, quatorzième roi de la dynastie Shang en Chine selon la tradition.
 
Début de règne de Zu Ding, quinzième roi de la dynastie Shang en Chine selon la tradition.
 
Règne de Yang Jia, dix-septième roi de la dynastie Shang en Chine selon la tradition. La capitale est transférée de Zhengzhou à Yin, près d'Anyang.
 
Règne de Pan Geng, dix-neuvième roi de la dynastie Shang de Yin en Chine selon la tradition.
 
Les chinois évaluent l'année solaire à 365,25 jours et la lunaison à 29,5 jours.
 
Un système décimal est utilisé par la dynastie Shang.
 
Apparition, en Chine, d'un système de numération décimal.
 
Règne de Wu Ding, vingt-et-unième roi de la dynastie Shang, en Chine, selon la tradition.
 
Les Shang installent leur capitale à Yin.
 
Les Shang transfèrent leur capitale à Yin Xu.
 
Premiers échanges commerciaux entre les mongols du plateau du Gobi et le nord
de la Chine.
 
Règne de Zu Geng, vingt-deuxième roi de la dynastie Shang, en Chine selon la tradition.
 
Le char est introduit en Chine depuis l'Asie centrale.
 
Les Zhou mettent en place l'organisation de la société féodale.
 
La coalition de Zhou Wuwang défait les troupes du roi Shang Di Xin à Muye.
 
Construction de l'observatoire de Songshang à Dengfeng.
 
Apparition en Chine (Zhou) de nouvelles formes de bronzes.
 
Des cerf-volants sont utilisés.
 
La ville de Beijing (Pékin) est fondée sous le nom de « Ki ».
 
Règne de Zhou Zhaowang, quatrième roi de la dynastie Zhou, en Chine.
 
Les chinois élaborent une méthode de résolution des triangles et des racines.
 
Règne de Zhou Muwang, cinquième roi de la dynastie chinoise des Zhou ; il entreprend de nombreuses campagnes militaires contre ses voisins. Il promulgue un code pénal qui contient une liste de 3000 crimes ou infractions passibles de peines sévères pouvant être rachetées par des paiements en espèce.
 
Règne de Zhou Gongwang, sixième roi de la dynastie Zhou, en Chine.
 
Règne de Zhou Yiwang, septième roi de la dynastie Zhou en Chine.
 
Règne de Zhou Xiaowang, huitième roi de la dynastie Zhou en Chine.
 
Règne de Zhou Liwang, dixième roi de la dynastie Zhou en Chine. Il mène un règne tyrannique.
 
Disparition de l'État de E en Chine au profit de Chu.
 
Face à son impopularité, la population chinoise se soulève contre Zhou Liwang qui doit s'exiler. Régence de Gonghe de 841 à 827 av. J.-C.
 
Xuan devient roi.
 
Règne de Zhou Xuanwang, onzième roi de la dynastie Zhou.
 
Le roi Xuan meurt ; You lui succède.
 
Les Barbares Rong pillent la capitale des Zhou, Hao ; le roi You est tué. L'un des fils de You, Pingwang, devient roi des Zhou à Chengzhou [Luoyang].
 
L'un des fils de You, Pingwang, devient roi des Zhou à Chengzhou [Luoyang].
 
Le duc Zhuang de l'État chinois de Zheng accède au pouvoir.
 
Pingwang, roi des Zhou, meurt ; Zhou Huanwang lui succède.
 
Le duc Zhuang de Zheng bat les armées du roi Huan de Zhou.
 
Les barbares Man, sinisés, fondent le royaume de Chu au Hubei.
 
Le traité "Yi Jing" est rédigé.
 
Mort du roi Huan de Zhou , roi de la dynastie Zhou de Chine.
 
Règne de Zhou Zhuangwang troisième roi des Zhou Orientaux en Chine.
 
Le terme "xian" (circonscription) est appliqué à un territoire conquis.
 
Règne du duc Huan de Qi ; après trois ans de luttes, il remporte une victoire décisive sur le duc de Lu Zhuang.
 
Le duc Huan convoque à Zhen réunit les chefs des États de Chen, Song et d'autres pour former une alliance.
 
Règne de Zhou Xiwang quatrième roi des Zhou Orientaux en Chine.
 
Règne de Zhou Huiwang cinquième roi des Zhou Orientaux en Chine.
 
Hégémonie de Qi en Chine. Le duc Huan de Qi convoque les dirigeants de Lu, Song, Chen et Zheng et se fait confirmer son rôle de chef de la confédération des cités de l’Est et de gardien des traditions par un serment d’alliance, et il parvient à protéger les principautés de la Grande plaine contre les entreprises du royaume de Chu.
 
Qi, royaume du Shandong, s'impose comme chef de la confédération chinoise contre les invasions barbares.
 
Victoire de la coalition menée par Huan Gong sur l'État de Chu au sud au nom du roi Zhou.
 
Règne de Zhou Xiangwang sixième roi des Zhou Orientaux en Chine.
 
Fin de l'hégémonie de Qi à la mort de Huan.
 
Le duc Cheng prend le pouvoir dans l'État de Wei.
 
Bataille de Chengpu entre le royaume de Jin et le royaume de Chu en Chine. Le royaume de Jin succède à Qi dans le rôle de protecteur de la vieille Chine à la suite de la défaite qu’il inflige à Chu et le duc Wen Gong s’affirme comme hégémon lors de la conférence des dirigeants de sept États réunis à Jiantu.
 
A la mort de Wen, la noblesse prend le pouvoir dans l'État de Jin, en Chine, désormais gouverné par six familles. Le phénomène touche bientôt les autres États, dont Qi.
 
Règne de Zhou Qingwang, septième roi des Zhou Orientaux en Chine.
 
Hégémonie de Chu en Chine pendant le règne du roi Zhuang, qui annexe 26 États. Le royaume de Chu procède plus souvent que ses prédécesseurs à des annexions de cités et de territoires, considérées longtemps comme une impiété majeure, et a moins souvent recours aux serments. Ces annexions sont cependant réalisées par un triomphe solennel et des sacrifices : lorsque Chu détruit, en 531 av. J.-C., la petite cité de Cai, au Henan, il estime nécessaire de sacrifier aux montagnes le prince héritier.
 
Règne de Zhou Kuangwang, huitième roi des Zhou Orientaux en Chine.
 
Règne de Zhou Dingwang, neuvième roi des Zhou Orientaux en Chine.
 
Naissance de Lao Tseu (ou Laozi), fondateur du taoïsme.
 
Victoire du royaume de Chu qui affirme sa puissance.
 
Réforme fiscale et agraire à Lu, petite cité du Shandong, en Chine. Alors qu'à l'époque archaïque la paysannerie semble avoir été tenue à cultiver gratuitement des terres dont la noblesse se réservait les produits, le système de l'impôt sur le grain se répand à partir du vie siècle av. J.-C. Il est généralement du dixième et parait être calculé soit d'après la moyenne annuelle soit d'après la production réelle de chaque année. La pratique de l'imposition en nature accompagne très probablement un changement sensible de la condition paysanne : les cultivateurs y gagnent sans doute plus de liberté et d'indépendance à l'égard de leurs anciens maîtres. Une certaine autonomie villageoise se développe.
 
Règne de Zhou Jianwang, dixième roi des Zhou Orientaux en Chine.
 
Règne de Zhou Lingwang, onzième roi des Zhou Orientaux en Chine.
 
Le prince légitime du royaume de Lu garde ses fonctions de chef religieux, mais perd la réalité du pouvoir au profit de la noblesse qui divise le pays en trois districts.
 
Le prince légitime du royaume de Lu garde ses fonctions de chef religieux, mais perd la réalité du pouvoir au profit de la noblesse qui divise le pays en trois districts.
 
Jin assiège la capitale de Qi, qui vient de rejeter sa suzeraineté.
 
Au Jin révolte des Luan conduite par le général Luan Ying. Aidé par le clan Wei, les forces de Luan capturent la capitale Jiang (綘), avant d'être vaincues par l'armée Jin. Luan Ying est tué à Quwo et le clan Luan est exterminé.
 
Kong Qiu [Confucius] naît près de Qufu, pays de Lu [Shandong].
 
Un accord de paix conclu à l’initiative de l’État de Song sanctionne la suprématie de Chu et Jin. Les États de la Grande plaine, Song, Lu, Zheng, Wei, Cao, Xu, Chen, Cai acceptent de verser un tribut à Chu et à Jin tandis que Qi et Qin leur font allégeance.
 
Règne de Zhou Jingwang, douzième roi des Zhou Orientaux.
 
Premier code de loi écrit en Chine, gravé sur des chaudrons par Zichan, premier ministre de Zheng.
 
Confucius se marie.
 
Règne de Zhou Daowang, treizième roi des Zhou Orientaux en Chine5. Il est assassiné le 12 novembre 520 av. J.-C., par son frère le prince Chao.
Novembre
12/11
Assassinat de l'éphémère roi de Chine Dao, par son demi-frère le prince Chao.
 
Règne de Zhou Jingwang, quatorzième roi des Zhou Orientaux.
 
Le Code impérial de l'État des T'sin est gravé sur une marmite de fer tripode.
 
Le royaume de Wu, qui occupe le sud de la province actuelle du Jiangsu, parvient à s’emparer de la capitale du pays de Chu.
 
Confucius devient gouverneur de Zongdhu.
 
Début du règne en Chine de Goujian de Yue.
 
Le philosophe Kong Qiu [Confucius] meurt au pays de Lu [Shandong].
Mai
11/05
Naissance de Confucius, philosophe chinois. Son enseignement a donné naissance au conficianisme.
 
En Chine le royaume de Wu est détruit par le Yue, qui étend sa domination sur le
Chu.
 
Observation avérée de la [comète de Halley] par des astronomes chinois.
 
Eclatement du royaume de Jin en trois, le Han, le Wei et le Zhao.
 
Fondation du royaume de Wei à l'issue de la guerre civile qui a entrainé la partition de Jin en 453 av. J.-C..
 
Le Marquis Yi de Zeng est inhumé à Leigudun (près de Suixian [Suizhou]) ; le cercueil de la tombe 1 est peint (il figure des créatures hybrides autour des portes et fenêtres pour protéger son âme) ; un "jian" de bronze (ustensile contenant de la glace) est posé là.
 
Les Chinois utilisent le système astronomique équatorial basé sur l'étoile "la Grande Première du Ciel" (polaire).
 
La magnétite est utilisée pour repérer le Sud.
 
Début du règne de Zhou Liewang, roi des Zhou Orientaux en Chine.
 
Zheng (Henan) est annexé par l’État de Han.
 
Le royaume de Qin s'empare du nord de la province de Shaanxi.
 
Du gaz naturel commence à être utilisé comme combustible et source d'éclairage.
 
Gan De, Shi Sen et Wu Xian dressent un catalogue des étoiles.
 
Le "Tao Tö King" (Livre de la voie et de la vertu) est rédigé.
 
Le royaume de Wei creuse un canal dans la région de l’actuelle Kaifeng.
 
Le réformateur de Qin, Shang Yang, est condamné à être écartelé à la mort de Xiao.
 
Début du règne en Chine du roi Huiwen, duc puis roi de Qin ; il élimine le réformateur Shang Yang mais conserve ses réformes.
 
Le royaume Zhao construit une muraille pour se protéger de ses voisins.
 
Les forces de Qin font prisonnière l’armée de Wei. 80 000 hommes sont décapités.
 
Qin conquiert le Nord-Ouest et l’Ouest de la Chine. Il repousse les nomades de la steppe du nord de la province actuelle du Shaanxi.
 
Début du règne de Zhou Shenjingwang, roi des Zhou Orientaux en Chine.
 
Qin disperse la coalition de Wei, Han et Zhao, aidé par les Xiongnu (82 000 hommes décapités)..
 
Conquête de Chu et de Ba par Qin. Les armées de Qin entrent dans la plaine de Chengdu.
 
Le royaume de Qin pénètre dans le Chendu.
 
Début du règne de Zhou Nanwang, dernier roi des Zhou Orientaux en Chine.
 
Victoire de Qin sur Zhou (80 000 hommes sont décapités). Les armées de Qin occupent tout le sud du Shaanxi jusqu’au cours supérieur de la Han et menacent le vieux royaume de Chu.
 
Fortification de Chengdu par le roi de Qin.
Décembre
 
Les armées de Qin occupent la partie occidentale du Henan.
 
Mort du roi Wu de Qin, en essayant de soulever un tripode en bronze à la suite d’un pari.
 
Début du long règne en Chine de Zhaoxiang, roi de Qin.
 
Le royaume de Yue est anéanti par le royaume de Chu.
 
Les principautés du nord de la Chine, Qin, Zhao et Yan, se dotent de murs défensifs, le long des rivières, en des zones menacées par leurs voisins nomades ou semi-nomades.
 
Le thé est mentionné, pour la 1ère fois, comme substitut au vin, dans le dictionnaire "Erh Ya".
 
Le roi de Qin Zhaoxiang invite le roi Huai de Chu pour conclure un accord de paix ; il prend Huai en otage pour lui extorquer des concessions territoriales. Devant le refus du roi, Qin déclare la guerre à Chu.
 
Fin de la période décrite par les Annales de Bambou.
 
Victoire de Bai Qi, général de Zhaoxiang, roi de Qin, sur les États de Han et Wei à la bataille de Yique (240 000 soldats sont décapités).
 
Luoyang est prise par le roi de Qin. Nanwang, le dernier empereur de la dynastie des Zhou orientaux est déposé.
Septembre
15/09
Mort de Xiaowen, roi de Qin, trois jours après son couronnement. Son fils Zichu lui succède sous le nom de règne de Zhuangxiang.
Mai
 
Avènement de Zheng, futur Qin Shi Huangdi, roi de Qin en Chine. Il monte sur le trône à 13 ans à la mort de son père Zhuangxiang. Le légiste Lü Buwei, marchand, fils de marchand, devient son conseiller.
 
Ying Zheng [Qin Shi Huang] devient roi de Qin mais sa mère et Lü Buwei assurent la régence.
 
Le roi Ying Zheng lance de vastes projets militaires et unifie une partie du bassin du fleuve jaune.
 
La culture du thé au Zhejiang, utilisé comme médicament, débute.
 
Le roi Ying Zheng vainc le royaume de Han.
 
Le roi Ying Zheng vainc le royaume de Zhao.
 
Le roi Ying Zheng vainc le royaume de Yan.
 
Le roi Ying Zheng vainc le royaume de Wei.
 
Le roi Ying Zheng vainc le royaume de Chu.
 
Le roi Zheng de Qin devient l'empereur Qin Shi Huangdi.
 
Le roi Ying Zheng vainc le royaume de Qi.
 
Date traditionnelle de l'arrivée de religieux bouddhistes indiens en Chine.
 
Qin Shi Huangdi, l'architecte de l'unité politique et administrative de la Chine, réunit les différentes parties de remparts pour former la Grande Muraille.
 
La Muraille est consolidée : elle part de la région de Lanzhou dans le Gansu pour aboutir dans la presqu'île du Liaodong, près de la Corée, en contournant la boucle du fleuve Jaune.
Septembre
 
L'empereur Qin Shi Huang meurt au palais de la préfecture de Shaqiu.
 
Qin Ershi devient empereur.
Octobre
15/10
Le roi de Qin, Ershi, meurt ; Ziying lui succède.
Décembre
 
Les forces insurgées de Liu Bang [Han Gaozu] défont le roi de Qin, Ziying.
Février
22/02
La dynastie Han commence en Chine avec le règne de Liu Bang (Gaozu) ; elle met fin à la dynastie Qin.
 
Liu Bang se proclame empereur sous le nom de Han Gaozu, à Luoyang.
Février
--   
La dynastie Han commence en Chine avec le règne de Liu Bang (Gaozu) ; elle met fin à la dynastie Qin.
 
Les Chinois utilisent l'arbalète.
 
Les Chinois conaissent l'usage du chromage puisque des objets chromés ont été mis au jour dans le mausolée de l'empereur Qin.
 
La doctrine de Confucius conquiert la Chine après une longue répression.
Juin
01/06
Mort de l'empereur de Chine Liu Bang des suites d’une blessure infectée à Chang'an à l’âge de 52 ans.
23/06
Hui, fils de Liu Bang, trop jeune, gouverne sous la régence sanglante de sa mère Lu Zhi.
Septembre
26/09
Mort en Chine de Han Huidi, deuxième empereur de la dynastie Han6 ; son successeur Liu Gong, un enfant en bas âge, règne jusqu'en 184 av. J.-C. sous la tutelle de l'impératrice douairière Lü Zhi.
 
Lü Zhi devient impératrice.
Février
 
Le jeune empereur Liu Gong est tué par l'impératrice douairière Lü Zhi, qui place Liu Hong sur le trône.
Novembre
14/11
Après le décès de l'impératrice douairière Lü Zhi, qui dirige la Chine depuis la mort de Liu Bang, l'empereur Wendi, de son nom personnel Liu Heng, monte sur le trône. Les partisans de Lu Zhi sont égorgés par les princes impériaux.
 
Agitation des grands féodaux en Chine contre l’empereur Wendi.
 
Victoire des Xiongnu sur les Yuezhi dans la région de Dunhuang. Les Yuezhi sont repoussés à l’ouest.
 
Début du règne de Laoshang (en), empereur (chan-yu) des Xiongnu. Il vainc définitivement les Yuezhi du Gansu (174/165 av. J.-C.). Les Yuezhi, chassés vers l’ouest, s’établissent dans la région de l’Oxus.
 
Laoshang fait une coupe à boire avec le crâne du roi Yuezhi vaincu, pratique qu’Hérodote note chez les Scythes.
 
Incursion des Xiongnu en Chine. Une armée de 140 000 cavaliers s'approche à 300 li de la capitale.
 
Raid de 60 000 Xiongnu contre les commanderies chinoises de Shang (est du Gansu, nord du Shaanxi) et de Yunzhong (près de Hohhot, Mongolie-Intérieure).
Juillet
14/07
Début du règne de Jingdi, empereur de Chine de la dynastie Han.
 
Révolte des sept princes contre l'empereur Han de Chine Jingdi (Wu, Chu, Zhao, et quatre principautés du Shandong) dont l’instigateur était Liu Pi, prince de Wu. Elle est réduite au bout de trois mois. Les principautés revinrent ainsi progressivement sous contrôle impérial.
 
Le semoir à rangs multiples et la manivelle est mentionné.
 
Début du règne de Wu Di (Wou Ti), empereur Han de Chine.
Mars
09/03
L'empereur Han Jing Di meurt ; Han Wu di lui succède.
 
Le voyageur chinois Zhang Qian est envoyé par l'empereur Wudi en ambassade chez les Yuezhi en Asie centrale. Il est capturé par les Xiongnu avec son escorte d'une centaine d'hommes peu après son départ, alors qu'il traverse le corridor du Hexi dans le Gansu, et reste prisonnier une dizaine d'années. Il parvient à s'échapper, marche jusqu'à Kashgar et Ferghana et arrive chez les Yuezhi, installés en Bactriane (Daxia). Il tente vainement de les convaincre de prendre à revers les Xiongnu.
 
Annexion du royaume de Minyue (Zhejiang et Fujian) par la Chine des Han.
 
Campagne des Han contre le royaume de Dian, dans le Yunnan, au sud-ouest de la Chine. Ils établissent la préfecture de Jian-wei, dans le sud du Sichuan et ouvrent des routes commerciales.
 
Bataille de Mayi. Échec d'une tentative chinoise pour piéger le chanyu des Xiongnu Junchen dans la ville frontière de Mayi (aujourd'hui, Shuozhou, dans le Shanxi). La paix entre les Xiongnu et les Han est définitivement rompue.
 
Un texte chinois décrit une supernova, nommée alors «étoiles invitées».
 
Début du règne en Inde de Vasumitra, roi Shunga du Magadha.
Octobre
 
Offensive chinoise contre les Xiongnu. Les armées Han attaquent quatre marchés frontaliers fréquentés par les Xiongnu. En dépit de l’effet de surprise, une seule de ces attaques obtient un succès modéré.
Octobre
 
Raid des Xiongnu contre les Han. 20 000 cavaliers ravagent le Liaoxi, font prisonnier le magistrat de la préfecture et réduisent en esclavage 2 000 personnes, puis avancent jusqu’à Yuyang et Yanmen (Xian de Dai) où ils en capturent encore 1 000. Ensuite, ils assiègent le camp du général chinois Han Anguo qui doit se retirer à Beiping. La cour des Han décide d'envoyer deux expéditions contre les Xiongnu, l'une conduite par le général Wei Qing au départ de Yanmen, l'autre par le général Li Xi à partir de la préfecture de Dai. Dans cette campagne, Wei Qing fait prisonnier et réduit en esclavage plusieurs milliers de Xiongnu.
 
Deux mille Xiongnu envahissent Shanggu et Yuyang. Le général Wei Qing avance en Mongolie jusqu’à l’Onghin. Il rallie à l’empire la steppe des Ordos au sud du fleuve Jaune.
 
Le général chinois Zhang Qian revient d'une mission d'exploration en Asie centrale. Cette initiative atteste de l'ouverture de la route de la soie qui relie la Chine à la Méditerranée. Zhang Qian décrit le Ferghana, la Sogdiane (Samarcande) et la Bactriane, les territoires des Wusun, des Yuezhi et des Aorses, et mentionne les Parthes et l'Inde. Il ramène des pieds de vigne d'Ouzbékistan, mais la plante restera médicinale.
 
Fondation de la première université en Chine enseignant la doctrine de Confucius aux futurs fonctionnaires.
Mars
 
Le général Wei Qing chasse un roi Xiongnu et capture un grand nombre de nobles de sa suite.
Mai
 
Le général chinois Wei Qing part en campagne en Mongolie avec une armée contre les Xiongnu. Il est victorieux à Dingxiang.
Juillet
 
Nouvel assaut de Wei Qing contre les Xiongnu, qui se retirent au nord du désert de Gobi.
 
Le général chinois Huo Qubing, neveu de Wei Qing, victorieux à Gaolan, conquiert sur les Xiongnu le Gansu occidental à la tête de 10 000 cavaliers. Il réorganise la cavalerie légère chinoise sur le modèle hunnique. L'empereur Han Wudi établit les préfectures de Jiuquan et Wuwei dans le corridor du Hexi pour le contrôle de la route de la soie.
 
Bataille de Mobei, dans la vallée de l'Orkhon, à l'issue d'une double expédition chinoise contre les Xiongnu menée par Wei Qing et son neveu Huo Qubing. Dix-neuf mille Xiongnu, pris en tenaille, sont capturés par Wei Qing et le chanyu doit s'enfuir au-delà du désert de Gobi tandis que Huo Qubing obtient la reddition de quatre-vingt chefs.
 
L'empire Han finance la guerre contre les Xiongnu en nationalisant les industries du fer et du sel et en levant des taxes sur les bateaux et sur les chariots.
 
Seconde expédition de Zhang Qian en Asie centrale auprès des Wusun, rivaux des Xiongnu.
 
Traité de commerce entre les Parthes et la Chine des Han.
 
Les Han réglementent la frappe des monnaies.
 
La Chine des Han annexe le royaume de Nanyue (ou Nam Viêt). Il s'étend sur les actuelles provinces chinoises du Guangdong et du Guangxi et le nord Viêt Nam actuel.
 
L'empereur Han Wudi établit les préfectures de Zhangye et Dunhuang dans le corridor du Hexi pour le contrôle de la route de la soie.
 
Expédition chinoise contre le royaume de Dian au Yunnan. Création de la commanderie de Yizhou. Le royaume disparaît.
 
Début de la présence chinoise en Corée (période Samhan). La Chine continue sa politique expansionniste en établissant un protectorat sur le Chosŏn de Wiman (Chaoxian), un royaume frontière de la péninsule de Corée. Les Han construisent au nord du fleuve Han quatre commanderies Nangnang : (Lelang), Chinbŏn (Zhenfan), Imdun (Lintun) puis Hyŏndo.
 
La Chine occupe Loulan et Tourfan dans le Xinjiang.
 
Première ambassade chinoise auprès de Mithridate II, roi des Parthes. Des contacts réguliers s’établissent entre les deux empires.
 
Le général Li Guangli mène une expédition contre le roi de Ferghana qui refuse de vendre des chevaux à la Chine, à la tête de six mille cavaliers et de plusieurs dizaines de milliers de fantassins. Battu à deux reprises, il perd 90 % de ses effectifs et doit se replier sur Dunhuang.
 
Les Han instaurent le calendrier Taichu ou calendrier du « Grand commencement ».
 
Le général chinois Li Guangli, à la tête de 60 000 soldats, atteint le Ferghana (Transoxiane). Les Dayuan vaincus doivent verser aux Chinois un tribut annuel composé d’étalons d’une race de coursiers plus résistante que les races chinoises.
 
Les propriétés psychoactives du cannabis sont documentées.
 
Le théâtre d'ombres apparaît en Chine vers cette époque.
 
Désastre de l’expédition chinoise de Li Ling en Mongolie. Cinq mille fantassins sont assaillis par les Xiongnu, battent en retraite mais sont faits prisonniers au détour d’un défilé. Seuls 400 hommes parviennent à s’échapper. Cette défaite en Mongolie est l’occasion pour les lettrés confucéens de critiquer la politique d’expansion et de guerre de l’empereur. L’historien chinois Sima Qian, après avoir provoqué la colère de l’empereur Wu Di en plaidant en faveur de Li Ling, est condamné à être castré ou exécuté. Il choisit de vivre.
 
Monopole d’État sur les alcools dans la Chine des Han.
Juin
18/06
La suite de la mort de Zhaodi sans héritiers, le prince de Changyi Liu He est déclaré empereur de Chine.
Juillet
18/07
L'empereur Han Zhao Di meurt ; le Prince He de Changyi lui succède.
Août
14/08
Le prince de Changyi Liu He est déposé.
Septembre
10/09
Début du règne de Xuan, empereur de Chine de la dynastie Han.
 
Les Dingling et les Wuhuan se révoltent contre les Xiongnu.
 
Le roi japonais du "Na Koku" envoie le 1er envoyé japonais à la cour des Han, à Xian.
Mai
 
Le chef des Xiongnu du Sud Huhanye, en conflit avec le chanyu Zhizhi, se reconnaît vassal des Chinois en échange de leur soutien. Zhizhi, vaincu dans la région de l'Orkhon, part fonder un nouveau royaume xiongnu au Kazakhstan actuel, à l’ouest du lac Balkhach.
 
L'empereur Han Xuan Di meurt ; son fils Liu Shi [Han Yuan di] lui succède.
 
Les Xiongnu se divisent définitivement en deux branches, l'une au Sud, l'autre au Nord. Huhanye, chef des Xiongnu du Sud, renouvelle son alliance avec la Chine. Zhizhi, allié aux Kangju, marche vers le pays des Wusun.
Janvier
29/01
Début du règne de Yuandi, empereur de Chine de la dynastie Han. Lettré timide et irrésolu, il laisse le pouvoir aux eunuques.
 
Expédition chinoise contre les Xiongnu du Kazakhstan. Leur chef Zhizhi, surpris sur les bords du fleuve Tchou, est décapité.
 
Le chanyu des Xiongnu du Sud Huhanye se présente devant l’empereur Han pour lui assurer sa fidélité de vassal. Yuandi lui offre cinq femmes comme épouses, dont la belle Wang Zhaojun.
Août
04/08
Début du règne de Cheng, empereur de Chine de la dynastie Han.
 
La bière "Kiu" est brassée.
 
Wang Mang désigne sa fille comme épouse officielle de l'empereur Ping Di.
Janvier
10/01
Wang Mang devient empereur de Chine.
 
Inondation des plaines du Shandong et du Hebei ; nombreuses victimes et famine consécutive, déstabilisant le régime de Wang Mang.
 
L'opposition politique parvient à faire renoncer Wang Mang aux mesures d'abolition du commerce des esclaves.
 
Famine en Chine. Les paysans deviennent anthropophages.
 
Première année de l'ère tianfeng de la dynastie chinoise Xin.
 
Fan Chong réunit dans une armée de 10 000 hommes les révoltés du Shandong, qui se rend maître du bassin inférieur du fleuve Jaune, mouvement à l'origine de la « Révolte des Sourcils Rouges ».
 
Première machine volante, selon le Hanshu.
 
Première année de l' ère Dihuang, de la dynastie chinoise Xin.
Septembre
 
Mauvaise récolte en Chine aggravant les révoltes agraires ; Wang Mang envoie des troupes qui sont battues.
Janvier
 
Wang Mang envoie les généraux Wang Kuang et Lian Dan à la tête de 100 000 hommes contre les rebelles du Shandong menés par Fan Chong, désormais appelés « Sourcils Rouges » et qui reçoivent de nombreux ralliements. L'armée impériale est battue, et Lian Dan est tué. Les « Sourcils Rouges » marchent ensuite vers le sud jusqu'à la riche région de Nanyang dans le Henan, où ils lèvent de nouvelles forces.
Novembre
 
Les troupes impériales contiennent provisoirement la révolte des « Sourcils Rouges ».
 
La propriété privée terrienne est rétablie en Chine.
Février
 
Offensive des « Sourcils Rouges », qui battent l'armée impériale de Wang Mang lors de la bataille de Chengchang.
Mars
11/03
Le prince Liu Xuan est installé comme empereur de Chine par les rebelles loyalistes Han.
Juillet
 
Les « Lulins » infligent une défaite décisive aux troupes impériales de Wang Mang à Kunyang.
Octobre
04/10
Prise et sac de Chang'an par les « Sourcils Rouges ». Wang Mang est capturé et mis à mort deux jours plus tard.
 
Fin de la dynastie Xin en Chine . La dynastie Han revient au pouvoi.
 
Révolte des « Sourcils rouges » et seconde prise de Changan en Chine.
Août
 
Début du règne du nouvel empereur de Chine Guangwudi, descendant de la famille Liu, avec son règne débute la restauration de la seconde dynastie Han en Chine.
 
Les « Sourcils Rouges », mécontents de la politique inefficace de l'usurpateur Genshi, de son nom personnel Liu Xuan, marchent sur Chang'an et la livrent au pillage. Liu Xuan est étranglé. Liu Xiu, homme adroit et énergique se proclame empereur sous le nom de Guangwudi.
Novembre
27/11
Guangwudi entre à Luoyang où il transfère la capitale.
Mars
 
Les « Sourcils Rouges » évacuent Chang'an après avoir pillé et incendié la ville.
Octobre
 
Les Sourcils Rouges réoccupent brièvement Chang'an (→ 01/27).
Janvier
 
Les « Sourcils Rouges » évacuent Chang'an.
Mars
 
Les partisans de la Révolte des Sourcils Rouges sont défaits et massacrés par l’armée impériale alors qu’ils refluaient de Chang'an vers l’est. 80 000 d'entre eux sont faits prisonniers et certains sont enrôlés dans les régiments de Liu Xiu.
 
8Fondation d'un Grand Collège (Tai xue) à Luoyang en Chine.
 
L'empereur de Chine Han Guang Wudi annonce que l’impôt est ramené du dixième au trentième des récoltes et des bénéfices.
 
Bien que l'usurpation de Wang Mang et la rébellion Chimei soient derrière lui, l' empereur Guangwu fait désormais face à une nouvelle menace pour la dynastie Han : la rébellion de Gongsun Shu dans la province du Sichuan . Les forces navales de Gongsun échouent contre le général Han Cen Peng, alors Gongsun décide de fortifier sa position en bloquant l'ensemble du fleuve Yangtze avec un grand pont flottant , complété par des postes fortifiés flottants. Après que Cen Peng soit incapable de percer, il construit plusieurs « vaisseaux-châteaux » avec de hauts remparts et un éperonnagedes navires qui franchissent les lignes de Gongsun et permettent à Cen de réprimer sa rébellion. Gongsun Shu est totalement vaincu trois ans plus tard.
 
Kouang Wou-di (Guangwu Di) s'empare du royaume de Wei Ao, au Gansu.
 
Interdiction est faite en Chine de tuer ou de marquer ses esclaves.
Décembre
24/12
L'armée de la dynastie Han attaque Chengdu, capitale de Gongsun Shu, rival de Guangwudi, qui est mortellement blessé. Chengdu tombe le lendemain.
 
Une épidémie éclate à K'aui-chi , faisant de nombreux morts. Le fonctionnaire impérial Ch'ung-li I fournit des médicaments qui sauvent de nombreuses vies.
 
Les s½urs Trung résistent aux influences chinoises au Vietnam.
 
Obligation est faite en Chine de faire enregistrer les propriétés.
Mars
 
Révolte des Annamites contre la Chine à l’appel de deux héroïnes, les s½urs Trung.
 
L'empereur Guang Wu de la dynastie Han destitue sa femme, Guo Shengtong , en tant qu'impératrice, et fait de son épouse Yin Lihua l'impératrice à sa place.
 
Le général chinois Ma Yuan réprime les rébellions des s½urs Tr"#432;ng au Tonkin.
 
Les guerrières Trung Sisters se suicident après la défaite de leur résistance à Nam Viet.
Janvier
 
Expédition chinoise pour réduire la révolte du fleuve Rouge, menée par le général chinois Ma Yuan. Suicide des s½urs Trung. Le Vietnam devient une province chinoise (→ Mai).
 
Expédition du général chinois Ma Yuan contre les Xiongnu et les Xianbei (près du Grand Khingan en Mandchourie).
 
Sécheresse dans la steppe mongole, invasion de criquets, provoquant la famine et la révolte chez les Xiongnu.
 
La sécheresse et l'invasion de criquets qui s'ensuit frappent les steppes de Mongolie, provoquant une grave famine et une révolte contre l'empire chinois par les Xiongnu.
 
Scission des Xiongnu en deux royaumes au sud (Mongolie-Intérieure) et au nord (Mongolie extérieure). Les Xiongnu de Mongolie intérieure, 50 000 familles, acceptent la suzeraineté chinoise des Han. Ils sont établis comme fédérés pour la garde de la frontière nord de l’empire (boucle des Ordos).
 
Une ambassade japonaise est reçue à la cour de Chine.
Mars
29/03
Han Mingdi succède à l'empereur de Chine Guangwudi.
 
Le nouvel empereur chinois, Ming-Ti, introduit le bouddhisme en Chine et dans la vallée de l'Indus.
 
Des sacrifices à Confucius sont ordonnés dans toutes les écoles publiques.
 
Première référence officielle concernant la religion bouddhiste.
 
L'empereur de Chine fait construire le premier temple du mont Wutai.
 
Construction d'un pont suspendu à chaînes de fer en Chine.
 
Révolte avortée du roi de Kachgar contre le général chinois Ban Chao.
Avril
09/04
Début du règne de l'empereur Han de Chine Hedi.
Juin
 
Expédition du général chinois Dou Xian contre les Xiongnu ; il vainc le Chanyu du Nord à bataille des Monts Altai ; 13 000 soldats Xiongnu sont tués et 200 000 autres, appartenant à 81 tribus différentes, se rendent aux Han.
 
Les Chinois lancent un raid jusqu'à l'Orkhon. La famille du roi des Xiongnu est faite prisonnière et un nouveau Chanyu est désigné.
 
Les villes rebelles du nord du bassin du Tarim, Koutcha, Aksou et Tourfan, privés du secours des Xiongnu et des Kouchans, se soumettent à Ban Chao.
 
Les partisans de l'empereur de Chine Hedi accusent le général Xian Dou de comploter pour le tuer ; Dou se suicide en prison et un certain nombre de ses complices sont exécutés. Parmi eux se trouve l'historien Ban Gu.
 
La technique de fabrication du papier est améliorée pour le produire en masse.
 
Le plus ancien dictionnaire chinois, le Shuo Wen, est terminé.
 
Une ambassade de l'empire parthe arrive à Pékin.
 
Ayant organisé les territoires du bassin du Tarim, le général chinois Ban Chao se retire à Luoyang pour mourir peu après.
 
Le fonctionnaire Cai Lun fait accepter le papier comme supports de l'écriture en substitut à la soie (chère) et aux planchettes de bambou (lourdes).
Février
13/02
Règne de Shangdi, empereur Han de Chine, enfant âgé de trois mois.
23/02
Début du règne de Andi, empereur Han de Chine.
 
Révolte des Xiongnu méridionaux contre la Chine.
Septembre
20/09
Début du règne de Chongdi, empereur de la dynastie Han.
Mars
06/03
Début du règne de Zhidi, empereur Han de Chine.
Août
01/08
Début du règne de Huandi, empereur Han de Chine.
 
Le moine parthe An Shigao arrive dans la capitale chinoise Luoyang et entreprend le premier projet de traduction systématique des textes bouddhiques en chinois.
 
Le gouvernail d'étambot est utilisé.
Octobre
 
Début des raids des Xianbei contre la Chine. Tanshihuai attaque Yunzhong avec trois ou quatre mille cavaliers.
 
Des Romains partis en 162 arrivent en Chine par la voie maritime et remettent des cadeaux à l'empereur chinois.
Janvier
25/01
Crise politique en Chine à la mort de Huandi ; le régent Dou Wu et un groupe de hauts fonctionnaires tentent de prendre le pouvoir dominé par les eunuques.
Février
19/02
Début du règne de Lingdi, empereur Han de Chine.
Octobre
24/10
Echec du complot de Dou Wu contre les eunuques ; suicide de Dou Wu.
 
Les lettrés confucéens tentent d’assurer le pouvoir à la cour de Han Lingdi en Chine. Ils se heurtent aux eunuques qui les font massacrer. Plus de 5 000 personnes périssent dans ce conflit.
Avril
 
Zhang Jiao, fondateur de la secte taoïste Taiping, soulève le peuple contre la dynastie Han, jugée décadente et corrompue.
Mai
01/05
Dong Zhuo incendie Luoyang et installe sa résidence à Chang'an d'où il pratique une dictature, sous le couvert du règne de Xiandi, dernier empereur des Han.
 
Le Général Dong Zhuo est assassiné.
Mai
22/05
Dong Zhuo est assassiné par son fils adoptif Lü Bu.
 
Yuan Shao est vaincu par Cao Cao à la bataille de Guandu. Cao Cao met la main sur tout le nord de la Chine..
 
Le lettré Zhao Yi écrit une diatribe contre l'écriture cursive.
 
Une communauté bouddhiste s'installe à Péngchéng [Xuzhou] dans le Jiangsu.
 
L'usage d'instruments en céramique remplace progressivement celui du
bronze et du bois laqué.
 
Les chinois perfectionnent l'horloge hydraulique.
Décembre
10/12
L'empereur Han Xiandi est destitué par son Premier Ministre Cao Pi qui devient roi des Wei.
Mai
15/05
Liu Bei se proclame empereur du royaume de Shu.
 
De la fonte (alliage de fer et de carbone) est produite industriellement.
 
Début de rapports relativement systématiques de l'observation des taches solaires dans le monde chinois.
 
Le système idéographique chinois est adopté en Corée.
 
Premières incursions des Huns Hsuiung-nu (Xiongnu) en Chine du nord.
Janvier
08/01
Jin Huidi meurt empoisonné, son frère Jin Huaidi lui succède.
Novembre
02/11
Le chef xiongnu Liu Yuan (en), dans une assemblée tenue à Taiyuan (Shanxi), se proclame héritier légitime des Han et à la tête de cinquante mille hommes, réclame l'empire chinois (dynastie Bei Han ou Zhao antérieur).
 
Le roi de Koguryo, Mich'on, s'empare de la commanderie chinoise de Lolang, chassant les Chinois de la péninsule.
 
Les Xianbei (Protomongols) dominent le Nord de la Chine, sous les ordres du clan Murong.
 
Shi Zhi, le dernier empereur du Zhao postérieur assiégé par Ran Min dans sa capitale Xiangguo, est assassiné par un de ses officiers. Ran Min fonde un État éphémère sous le nom de Wei. Celui-ci, d'ethnie Han, commence le génocide des Jie et autres barbares autour de Ye, la capitale.
 
Le tibétain Fu Jian (苻健), profitant de l’affaiblissement du Zhao postérieur, se proclame prince céleste et fonde la dynastie des Qin antérieurs en Chine du Nord.
Juin
01/06
Ran Min, battu par la cavalerie xianbei de Murong Jun est capturé et exécuté.
 
Installation de moines bouddhistes sur le site des grottes de Mogao près de Dunhuang, au Gansu.
Janvier
04/01
Murong se proclame empereur des Yan antérieur.
Avril
22/04
Le calligraphe chinois Wang Xizhi convie quarante-et-un de ses amis lettrés à une fête de purification dans sa résidence du Pavillon des Orchidées, dans l'actuel Shaoxing ; après avoir bu du vin et récité des poèmes, les participants produisent en calligraphie courante La Préface rédigée au pavillon des Orchidées, sans doute l'un des textes le plus souvent copiés au monde.
 
Début du règne au Shaanxi en Chine du Nord de Fu Sheng, roi barbare de la dynastie des Qin antérieur. Il refuse de combattre les tigres et les loups qui ont envahi la vallée de la Wei dépeuplée par les invasions.
 
Dynastie chinoise du Liang septentrional dans le Gansu, en Chine.
 
Les Ruanruan, dirigés par Shelun (Chö-louen), après avoir vaincu les Gaoju Dingling (Kao-kiu Ting-ling) vers Kobdo, reconstituent un empire nomade de la Corée à l"#8217;Irtych. Le souverain Wei du Nord Daowudi rejette le khagan Chö-louen loin de la grande boucle du fleuve Jaune.
 
Première mention des Khitans par les chroniques chinoises en 405-406. Ils nomadisent sur les bords du Kara-muren, et font partie de la confédération Donghu (Tong-hou).
 
L'impératrice douairière Feng (Wei du nord) fait assassiner l'empereur "en retraite" Xianwen et, avec le titre de "grande impératrice douairière", assume la régence au nom de l'empereur Xiaowen (fils de Xianwen).
 
A Jiankang [Nankin], le Général et ministre Xiao Daocheng [Qi Gaodi] fait assassiner l'empereur Houfei (dynastie Liu Song), devenu d'une violence incontrôlable. Il le remplace par son frère Liu Zhun (empereur Shun).
 
Le monastère Shaolin est fondé dans le Henan, en l'honneur du moine indien Batuo qui prêche le bouddhisme theravada.
 
L'impératrice Feng (Wei du nord) promulgue un édit obligeant chacun à se marier dans sa propre classe sociale.
 
Sous une fausse accusation de complot, l'impératrice Feng (Wei du Nord) fait exécuter toute la famille maternelle de l'empereur Xiaowen.
Juillet
 
Le général Xiao Daocheng fait assassiner l'enfant empereur de la dynastie Song du Sud et toute sa famille et fonde la dynastie Qi du Sud.
 
Zu Chongzhi calcule Pi par la méthode des périmètres : 355/113 (correct à la 6è décimale).
 
L'impératrice Feng (Wei du nord) promulgue un code pénal de 832 articles (16 prescrivant comme peine le massacre du clan, 235 la peine de mort personnelle).
 
Le moine bouddhiste Faxiu fomente un soulèvement populaire à Pingcheng [Datong], capitale des Wei du nord ; il est arrêté et exécuté. Malgré l'avis de plusieurs ministres, l'impératrice Feng refuse d'interdire le bouddhisme.
Mars
 
L'empereur Qi Gaodi meurt. Son fils Xiao Ze [Qi Wudi] lui succède.
 
L'empereur Xiao Ze [Qi Wudi] rétablit l'université impériale à Jiankang.
 
Le système agraire "juntian zhidu" (répartition équitable des parcelles par l'Etat) est introduit par l'empereur Xiaowen (Wei du nord).
 
La construction d'un canal à grand gabarit débute à Hangkou.
 
Le premier temple confucéen (exception faite du temple ancestral de Qufu) est construit en Chine par l'empereur des Wei du Nord.
 
La "grande impératrice douairière" Feng (Wei du nord) meurt, ses funérailles sont grandioses, l'empereur Xiaowen commence un deuil de 3 ans.
 
L'empereur Xiao Ze [Qi Wudi] promulgue une grande réforme des lois pénales pour en éliminer l'arbitraire et l'iniquité.
Décembre
 
L'empereur Xiao Ze [Qi Wudi] meurt. Son petit-fils Xiao Zhaoye lui succède.
 
L'empereur Xiaowen (Wei du nord) transfère sa capitale de Pingcheng [Datong, Shanxi] à Luoyang (au coeur du pays han).
Octobre
 
L'empereur Xiao Zhaoye (Qi du Sud) voulant faire assassiner le Premier Ministre Xiao Luan [Qi Mingdi] (neveu de Qi Gaodi), celui-ci le devance. Son frère Xiao Zhaowen (14a) lui succède.
Décembre
 
L'empereur Xiao Zhaowen est déposé par le prince et Premier Ministre Xiao Luan, qui se proclame lui-même empereur (Qi Mingdi).
 
Construction du temple de Shaolin par l'empereur de Chine Xiaowendi, en l'honneur d'un moine indien nommé Batuo.
Janvier
 
L'empereur Qi Mingdi fait empoisonner l'ex-empereur Xiao Zhaowen par des médecins.
Juillet
 
L'empereur Xiaowen promulgue une série d'édit interdisant la langue et le costume des Xianbei (ethnie des Wei du nord) et imposant la langue et le costume des Han.
Mars
 
L'empereur Xiaowen ordonne aux Xianbei d'adopter des noms de famille han (lui-même abandonnant le nom Tuoba pour celui de Yuan).
Octobre
 
Yuan Xun (aîné et héritier de l'empereur Xiaowen) quitte Luoyang avec des partisans pour prendre le pouvoir dans l'autre capitale Pingcheng [Datong, Shanxi]. Son complot échoue et il est destitué.
 
Yuan Ke [Xuanwudi], 2e fils de l'empereur Xiaowen, est fait prince héritier.
Mars
 
L'empereur Mingdi fait exécuter les 10 fils survivants des empereurs Gaodi et Wudi.
Octobre
 
L'empereur Mingdi (Qi du Sud) meurt. Son fils Xiao Baojuan lui succède.
 
L'empereur Xiaowen (Wei du nord) meurt pendant une campagne militaire contre les Qi du sud. Son fils Yuan Ke est proclamé empereur (Xuanwudi) à Luoyang.
 
Début du règne de Xuanwudi (en), de son nom personnel Tuoba Ke (T'o-pa Ki'ao) ou Yuan Ke, roi des Wei du Nord.
 
Bodhidharma arrive en Chine.
Janvier
 
L'empereur Xiao Baojuan (Qi du sud) force son Premier Ministre Xiao Yi au suicide. Le frère de celui-ci, Xiao Yan [Liang Wudi], gouverneur de la province de Yong, se déclare rebelle.
Mars
 
Xiao Baorong (frère de l'empereur Xiao Baojuan), gouverneur de la province de Jing, se proclame empereur (Qi Heidi), reconnu par Xiao Yan, gouverneur de la province de Yong.
Décembre
 
Xiao Yan [Liang Wudi], gouverneur de la province de Yong, assiège la capitale impériale Jiankang [Nankin], défendue par les Gaux Wang Zhenguo et Zhang Ji..
Janvier
 
Les Gaux Wang et Zhang, se sentant menacés par l'empereur Xiao Baojuan, le font assassiner et offrent sa tête à Xiao Yan. Celui-ci prend le pouvoir et nomme Wang Baoming (mère de l'ex-empereur Xiao Zhaoye) régente en titre, ignorant Qi Heidi.
Mars
 
Xiao Yan, devenu prince de Liang, se fait accorder par la régente Wang Baoming "les 9 faveurs", tout en retardant le retour de Qi Heidi dans la capitale Jiankang et en faisant exécuter ses frères et cousins.
Mai
 
Avant l'arrivée de Qi Heidi à Jiankang [Nankin], Xiao Yan se proclame empereur (Liang Wudi), fondant la dynastie Liang du sud. Heidi est nommé prince de Baling, puis assassiné.
Mai
07/05
L'empereur de Chine Liang Wudi publie un édit qui proscrit le taoïsme et le remplace par le bouddhisme.
 
L'empereur Xuanwu (Wei du Nord) envoie son Premier Ministre Gao Zhao à la tête d'une armée attaquer la province de Yi [Sichuan] de l'empire des Liang du sud.
Mars
 
L'empereur Xuanwu (Wei du nord) meurt d'une maladie de 3j. Son fils Yuan Xu (5) devient l'empereur Xiaoming, sous la régence des princes Yuan Yong et Yuan Cheng (oncles de Xuanwu). L'impératrice Gao devient "impératrice douairière".
Juin
 
Le Premier Ministre Gao Zhao, de retour de campagne militaire, est arrêté et exécuté sur l'ordre des régents Yuan Yong et Yuan Cheng. Sa nièce l'impératrice Gao est déposée et doit se retirer dans un temple bouddhiste. La concubine Hu (mère de l'empereur Xiaomingdi) la remplace.
 
L'empereur Liang Wudi, devenu un fervent bouddhiste, interdit que les manufactures impériales de tissage représentent des dieux ou des animaux sur les tissus.
 
L'ex-impératrice Gao, rendant visite à sa mère, est assassinée sur l'ordre de l'impératrice douairière Hu (mère de l'empereur Xiaomingdi).
 
L'empereur Liang Wudi abolit dans son Etat la monnaie de cuivre (objet de contrefaçon massive) et la remplace par une monnaie de fer.
 
L'empereur Liang Wudi fait construire le temple bouddhique Tongtai [temple Jiming] à Jiankang [Nankin] et y fait une retraite de 3 jours.
Mars
31/03
L'empereur Xiaoming (18a) est empoisonné sur l'ordre de sa mère, l'impératrice douairière Hu, dont il voulait secouer la tutelle. Celle-ci fait proclamer empereur Yuan Zhao (2a), arrière-petit-fils de Xiaowendi.
Mai
17/05
Le Général Erzhu Rong (Wei du nord) s'empare de Luoyang et fait noyer l'empereur Yuan Zhao (2) et la douairière Hu dans le fleuve jaune. Il fait proclamer empereur Yuan Ziyou (Xiaozhuangdi), cousin de Xuanwudi, et exerce lui-même le pouvoir.
Octobre
 
L'empereur Liang Wudi se retire dans le temple Tongtai [Jiming], à Jiankang, revêtant l'habit monastique et participant aux tâches les plus humbles. Après 12 jours, le Gouvernement "rachète" au temple l'"empereur bodhisatva".
Novembre
01/11
Sous prétexte que l'impératrice Erzhu a accouché, l'empereur Xiaozhuang attire le Général Erzhu Rong dans son palais et le fait exécuter. Les proches du Général sont massacrés, mais sa veuve Beixiang et son cousin Erzhu Shilong s'échappent de Luoyang.
15/11
Beixiang (veuve du Général Erzhu Rong) et son cousin Erzhu Shilong rejoignent à Changzhi (Shanxi) Erzhu Zhao (neveu du Gal). Ils décident de proclamer empereur Yuan Ye (lointain cousin de Xiaozhuangdi et neveu de Beixiang).
Janvier
01/01
Erzhu Zhao (neveu du Général Erzhu Rong) s'empare par surprise de Luoyang, qui est mise au pillage, et capture l'empereur Xiaozhuang.
12/01
L'empereur Xiaozhuang, qui a été conduit à Jinyang [Taiyuan, Shanxi] et enfermé dans un temple bouddhiste, est étranglé sur l'ordre de Erzhu Zhao.
15/01
Alors que Yuan Ye, empereur proclamé par les Erzhu, arrive près de Luoyang pour prendre possession du trône, Erzhu Shilong, qui s'est ravisé, le force à céder la place à Yuan Gong (neveu de Xiaowendi) qui devient l'empereur Jiemin.
Juillet
 
Le Général Gao Huan se révolte contre le pouvoir du clan Erzhu, tout en continuant à reconnaître l'empereur Jiemin.
Octobre
 
Le Général Gao Huan retire sa reconnaissance à Jiemindi et proclame empereur Yuan Lang (apparenté au lignage impérial).
Décembre
 
Le Général Gao Huan défait Erzhu Zhao.
Juin
10/06
Le Général Gao Huan force Yuan Lang (qu'il a précédemment proclamé empereur) à céder le trône à Yuan Xiu (petit-fils de Xiaowendi) qui devient l'empereur Xiaowu.
21/06
L'empereur Xiaowu (Wei du nord) fait empoisonner son prédécesseur Jiemin.
Novembre
08/11
Ses offres de réconciliation avec Xiaowudi restant sans réponse, le Général Gao Huan nomme empereur Yuan Shanjian (Xiaojingdi), arrière-petit-fils de Xiaowendi, divisant les Wei du nord en Wei de l'est et Wei de l'ouest. Il déplace la capitale de Luoyang à Yecheng.
 
Les Turcs Tujue, vassaux des Ruanruan, établissent des relations diplomatiques avec les Wei occidentaux et obtiennent l’autorisation d’acheter de la soie chinoise.
Juin
07/06
Gao Yang contraint l'empereur Xiaojing à abdiquer, mettant fin à la dynastie Wei de l'est. Il se proclame lui-même empereur (Wenxuandi), fondant la dynastie Qi du nord.
Novembre
01/11
Le Général Chen Baxian [Wudi] proclame Xiao Fangzhi empereur (Liang Jingdi).
Novembre
13/11
Le Général Chen Baxian [Wudi] se fait nommer "prince de Chen" par l'empereur Jing.
16/11
Le Général Chen Baxian dépose l'empereur Liang Jingdi et se proclame lui-même empereur (Chen Wudi), fondant la dynastie Chen.
Septembre
08/09
La "grande impératrice douairière" Lou (mère de Wenxuandi) dépose son petit-fils l'empereur Feidi et le remplace par son fils Gao Yan (Xiaozhaodi).
Février
 
Les empereurs père et fils Gao Wei et Gao Heng sont capturés près de Qingzhou (Shandong) par l'armée des Zhou du nord. (C'est la fin des Qi du nord).
Décembre
 
L'empereur Wu (Zhou du nord) ordonne à Gao Wei, Gao Heng et presque tous les membres de la dynastie Qi du nord de se suicider.
Juillet
 
L'empereur Wu (Zhou du nord) meurt de maladie en campagne militaire contre les Köktürks. Son fils Yuwen Yun (Xuandi) lui succède.
Juillet
 
L'"empereur retiré" Xuan (Zhou du nord) meurt de maladie à Chang'an. Le Général Yang Jian [Sui Wendi], son beau-père, prend le contrôle du Gouvernement.
Février
13/02
Le général Yang Jian usurpe le trône des Zhou du Nord et crée la dynastie Sui (581-618) en Chine du Nord.
Novembre
 
L'empereur Wendi nomme son fils Yangdi prince héritier.
Août
13/08
Mort de Sui Wendi. Début du règne de Yang-ti, empereur chinois de la dynastie Sui.
Décembre
17/12
Décret de Yang-ti ordonnant la reconstruction de Luoyang, nouvelle capitale des Sui . Yang-ti ordonne une expansion à grande échelle du Grand Canal reliant le fleuve Jaune à Chang'an et Luoyang.
 
L'empereur chinois Yang-ti met en place un système de concours littéraire pour le recrutement de ses fonctionnaires.
Février
18/02
Luoyang, nouvelle capitale des Sui, est achevée.
Juillet
 
Le régent Shotoku Taishi envoie une ambassade en Chine, à la cour des Sui, dirigée par Ono no Imoko. Le souverain japonais est désigné comme fils du ciel du pays où se lève le soleil, ce qui irrite l'empereur Yangdi, qui considère le Japon comme tributaire de la Chine.
 
L'empereur Sui de Chine Yangdi reçoit l’hommage de plusieurs oasis du bassin du Tarim, ce qui permet le commerce avec la Perse et l’Inde.
 
Victoire du Koguryŏ sur l'empereur de Chine Sui Yangdi à la bataille de la rivière Salsu.
 
L'empereur Sui Yangdi est assiégé pendant un mois par les Turcs à Yenmin au cours d’une tournée d’inspection le long de la grande muraille. Il est secouru par le jeune général de 20 ans Li Shimin, futur empereur Tang.
Octobre
 
L'empereur de Chine Sui Yangdi se retire à Jiangdu sur le Yangzi Jiang. Révolte intérieure due aux revers militaires et à une fiscalité excessive, qui fait sombrer l’empire dans l’anarchie.
Septembre
08/09
Victoire de Li Yuan à la bataille de Huoyi pendant la transition des Sui aux Tang.
Avril
10/04
Li Shimin convainc par ruse son père Li Yuan, comte de Tang et gouverneur militaire au Shanxi, de prendre les armes pour rétablir l’ordre. Jangdi et son fils se font massacrer par un coup d’État militaire en avril. Li Yuan assume la régence au nom du dernier Sui puis le dépose quelques mois plus tard à l’instigation de Li Shimin et fonde la dynastie des Tang. Il prend la capitale Chang'an. Li Shimin à la tête de 60 000 hommes part pacifier la Chine.
Juin
18/06
Début du règne de Tang Gaozu initiant en Chine la dynastie Tang.
Novembre
29/11
Bataille de Qianshuiyuan, pendant la transition des Sui aux Tang.
 
Réforme fiscale dans la Chine des Tang. L'impôt ne porte plus sur les biens mais sur les personnes. Trois sortes de taxes sont définies : le tsu, payé en céréales, le yung, sorte de corvée, et le tiao, un impôt payé en tissu.
Mai
28/05
Bataille de Hulao.
Juillet
02/07
Le prince Tang Taizong / Li Shimin tue ses deux frères et devient prince héritier lors d'un coup porte Xuanwu.
Septembre
04/09
Tang Taizong devient le deuxième empereur chinois de la dynastie Tang.
23/09
Xieli, kaghan des Köktürks orientaux, arrive devant la capitale Chang'an, à la tête de 100000 cavaliers, pour réclamer un tribut.
 
L'empereur Taizong autorise la fondation d'un monastère chrétien nestorien dans un faubourg de sa capitale Chang'an.
 
Le roi de Tourfan s'allie à des révoltés turcs pour barrer la route des caravanes entre la Chine, l'Inde et l'Iran. L'empereur de Chine Taizong intervient aussitôt et envoie le général Hou Junji qui prend la ville. Le bassin du Tarim devient un protectorat chinois.
 
Le roi tibétain de Lhassa Songsten Gampo épouse une infante chinoise, Wencheng.
 
Expédition chinoise dans le Turkestan occidental qui écrase les Turcs occidentaux insoumis dans les environs d'Ürümqi.
 
L'empereur Tang de Chine Taizong envoie une ambassade à l'empereur Harsha en Inde du Nord.
Juillet
11/07
Zhangsun ordonne que la mort de l'empereur Taizong reste secrète. Il retourne avec Li Zhi [Gaozong] à Chang'an et nomme chanceliers, par édit, Yu Zhining, Zhang, et Gao Jifu.
15/07
Li Zhi devient empereur sous le nom de Gaozong.
Décembre
27/12
L'empereur Tang Gaozong meurt à Luoyang.
Janvier
03/01
Zhongzong devient empereur.
Octobre
16/10
L'ancienne concubine impériale Wu Zetian se proclame "empereur de la dynastie Zhou".
19/10
Wu Zetian se proclame impératrice régnante et ravale son fils l'empereur Ruizong au rang de prince.
 
Le moine bouddhiste Yixing construit la 1ère horloge mécanique, à but astronomique.
Décembre
16/12
L'ex-impératrice Wu Zetian meurt au palais de Shangyang au sud-ouest de Luoyang.
Juillet
03/07
L'empereur Tang Zhongzong meurt. Sa veuve l'impératrice Wei fait proclamer le prince Wen (Li Chongmao) empereur.
21/07
La princesse Taiping et le prince de Linzi [Xuanzong] (soeur et fils de Ruizong) mènent un coup d'Etat : l'impératrice Wei est tuée.
Septembre
08/09
L'empereur Ruizong abdique en faveur de son fils Li Long-ki, qui devient l'empereur Xuanzong.
 
Fondation d'un institut scientifique, l'académie Hanlin utilisée dans le choix des hauts fonctionnaires.
Juillet
 
Victoire des musulmans, de l'empire du Tibet et des turcs Karlouks sur les chinois de Gao Xianzhi à la bataille de Talas.
Décembre
16/12
Début de la révolte d'An Lushan en Chine.
26/12
Le Général An Lushan prend Luoyang.
 
Comptoir musulman attesté à Canton. Les Arabes et les Persans établis à Canton profitent des troubles en Chine pour exciter un tumulte dans la ville, et à la faveur du désordre pillent les magasins, brûlent les maisons des marchands et s'enfuient par la mer.
Octobre
30/10
Guangzhou est pillé par des pirates arabes et turcs.
Février
09/02
L'empereur Tang de Chine Xianzong reçoit en grande pompe des reliques du Bouddha dans l'enceinte du palais impérial de Chang'an. Le fonctionnaire confucéen Han Yu, qui a critiqué la présentation publique des reliques, est exilé.
 
Le traité de paix sino-tibétain de Chang'an reconnaît l'indépendance du Tibet.
Décembre
14/12
Incident de la rosée bienfaisante (Ganluzhibian). Le chancelier Li Xun et le général Zheng Zhu, qui ont la confiance de l'empereur Tang Wenzong, tentent d'éliminer les eunuques devenus trop puissants. Le complot échoue et de nombreux hauts fonctionnaires sont tués.
Février
20/02
Début du règne de Wuzong, empereur Tang de Chine.
 
Début de la proscription du bouddhisme dans la Chine de la dynastie Tang. Un édit ordonne le retour à la vie laïque de centaines de moines.
Mars
 
Un édit impérial condamne le manichéisme en Chine.
 
Édit en Chine, de l'empereur taoïste Wuzong de la Dynastie Tang, contre les manichéens, les bouddhistes et les nestoriens.
Septembre
13/09
Début du règne de Yizong, empereur Tang de Chine. Le bouddhisme retrouve son influence.
 
Soulèvement mené par P'ang Hsün en Chine. Des soldats d'une garnison du Guizhou se mutinent pour rentrer chez eux. Ils traversent la Chine du sud vers le nord le long du Yangzi Jiang avant d'être écrasés par les Tang.
Mai
11/05
Fabrication à Dunhuang, en Chine occidentale de la Sapience de diamant (le Soutra du Diamant), le plus ancien livre-rouleau imprimé conservé.
 
Début de la grande révolte menée par Wang Xianzhi contre le pouvoir du Nord dans le Hebei et le Shandong.
 
Le navigateur arabe ibn Wahab, parti de Bassorah vers Guangzhou, arrive à Chang'an où il est reçu par l'empereur Tang Taizong.
 
Huang Chao prend la tête des paysans révoltés à la mort de Wang Xianzhi8 puis les dirige vers le sud où il pillent le port de Fuzhou puis celui de Canton dont ils massacrent la population.
Janvier
15/01
Huang Chao prend Chang'an et se proclame lui-même empereur. La cour Tang s’enfuit vers le Sichuan.
Mai
 
Le chef shatuo Li Keyong chasse les révoltés de Chang'an et rétablit la dynastie Tang. Huang Chao s'enfuit au Shandong où il est tué. Li Keyong reçoit en fief la province de Shanxi tandis que Zhu Wen, lieutenant de Huang Chao rallié à la cause impériale reçoit une importante partie du Henan autour de Kaifeng. Les deux chefs se disputent le pouvoir au nord alors que le sud est partagé entre sept dynasties provinciales.
Avril
20/04
Le prince Lie Jie devient empereur de la dynastie des Tang en Chine sous le nom de Zhaozong.
Mars
26/03
Mort de Tang Aidi, dernier empereur de la dynastie Tang. Taizu lui succède.
 
Création autour de Nankin du royaume, puis Nan Tang.
 
La dynastie qui règne sur le royaume de Nanzhao est renversée.
Février
10/02
Zhu Wen ordonne l'évacuation de Chang'an. La capitale des Tang est transférée à Luoyang pendant que les palais et les bâtiments administratifs de Chang'an sont démantelés.
Septembre
22/09
Zhu Wen fait assassiner l’empereur et met sur le trône un prince de 13 ans.
 
Zhu Wen massacre les huit frères de l’empereur au cours d’un banquet.
 
Fondation du royaume Wu-Yue au Zhejiang.
Mai
12/05
Zhu Wen détrône le dernier empereur Tang et met fin à la dynastie Tang en Chine. Il fonde la dynastie Hou Liang. Début de la période des cinq dynasties et des dix royaumes. La Chine est divisée en dix États régionaux. Le Nord retombe dans l’anarchie.
 
Création du royaume Nan Han à Canton et du royaume Min dans le Fujian.
 
Liu Yin fonde le royaume des Han du Sud.
 
L'empereur Taizu procède à une sédentarisation des tribus Qidan et à une sinisation des élites.
 
L'empereur Taizu fonde Shangjing, l'une des cinq capitales de la dynastie Liao.
 
L'empereur Taizu fait mettre au point une écriture spécifique pour transcrire la langue liao.
 
La famille turque de Li Keyong chasse celle de Zhu Wen (Liang postérieurs) et fonde la dynastie des Tang postérieurs.
 
L'empereur Taizu chasse les Kirghizes de haute Mongolie.
 
Premiers billets de banque.
Novembre
10/11
Les Tangut fondent un empire à Irgai.
Février
23/02
Zhao Ji, 11e fils de l'empereur Shenzong, devient l'empereur Song Huizong.
Août
22/08
Cai Jing propose une réforme du système éducatif.
Décembre
10/12
Des pièce de 5 "quan" sont émises.
16/12
Cai Jing édicte une réforme du système éducatif.
Janvier
09/01
Des soldats Jurchens de la dynastie Jin mandchoue encerclent et pillent Bianjing (Kaifeng), la capitale de la dynastie Song de Chine, et kidnappent les empereurs chinois et autres, mettant fin à la dynastie Song du Nord.
Août
21/08
Le général de la dynastie Song, Yue Fei, défait une armée dirigée par le général de la dynastie Jin, Wuzhu, à la bataille de Yancheng, pendant la guerre Jin-Song.
Décembre
15/12
Des officiers militaires conspirent contre l'empereur Wanyan Liang de la dynastie Jin après une défaite militaire à la bataille de Caishi , et assassinent l'empereur dans son camp.
Avril
 
Le prince khitan Ye-lu Liou-ko se révolte contre les Djürchet au sud-ouest de la Mandchourie dans la région du Liao Ho. Devant leur supériorité numérique, il demande l’aide de Gengis Khan qui lui envoie son lieutenant Djebe. Ye-lu Liou-ko réussit à retrouver son indépendance et à rétablir l’empire des Khitans dans sa région d’origine autour de Liaoyang jusqu’à sa mort en 1220, en restant vassal de Gengis Khan.
 
Gengis Khan divise son armée en trois groupes pour attaquer la Chine. Ses fils Ogodeï, Djötchi et Djaghataï marchent sur le Shanxi, Gengis Khan et son fils cadet Tolouï-otchigin traversent le Hebei vers Pékin, Kassar assisté de Témugué-otchigin marche sur la région de Liaoxi. Les trois armées établissent le blocus devant Pékin.
 
Le naïman Kütchlüg, après la mort de son beau-père Tche-lou-kou, arrive officiellement au pouvoir au Kara Khitaï. Chrétien, il persécute les musulmans de l’empire.
Septembre
10/09
Pendant le siège de Pékin, un officier impérial renverse l’empereur Jin Wei Chao, jugé inefficace. Il est tué le lendemain et remplacé le 22 septembre par son neveu Wudubu. Après un long siège, le nouvel empereur négocie la paix, verse une énorme contribution de guerre (or, chevaux, soie, esclave) et offre à Gengis Khan une princesse impériale.
 
Les Mongols de Gengis Khan s'emparent de Pékin.
 
Les Mongols de Moukhali, au terme d’une guerre de sept ans (1217-1223), finissent par repousser les troupes impériales et réduisent l’empire des Djürchet au territoire de Ho Nan.
Avril
08/04
Début du siège de Kaifeng, pendant l'invasion mongole de la dynastie Jin.
Mai
29/05
Le Général mongol Subötai prend Kaifeng, capitale des Jin, et épargne les habitants.
Octobre
 
Les Mongols conquièrent le Setchuan.
Décembre
18/12
Khubilai Khan rebaptise son empire "Yuan", et consacre la naissance de la dynastie impériale des Yuan.
 
Marco Polo parvient à la Chine.
 
La Chine est entièrement conquise. La dynastie mongole prend le nom de Yuan.
Mars
19/03
Victoire décisive de la dynastie Yuan mongole sur la dynastie Song à la bataille de Yamen.
 
Incursions chinoises dans les royaumes himalayens de l'Inde. Une armée entière du sultan de Delhi est perdue dans une expédition au Garhwal, dans l’Himalaya, anéantie par les Tibétains. Le Bengale en profite pour faire sécession.
 
Les Tenryūji-bune, deux navires affrétés par le Tenryū-ji, un temple de Kyoto, se rendent en Chine. Les relations commerciales entre le Japon et la Chine reprennent quasi-officiellement.
Juin
 
Arrivée à Pékin par Caffa, Saraï et Almaligh du franciscain légat du pape Jean de Marignol.
 
Première mention de l'implantation chinoise à Singapou.
 
Début de la révolte nationaliste des « Turbans Rouges » dans les environs de Canton, préparée par les sociétés secrètes (notamment celle du Lotus Blanc).
 
Ordonnance diminuant de 20 % le prix du fermage dans tout l’empire.
Janvier
 
Le chef de la révolte des Turbans rouges Han Shantong est arrêté et exécuté par les Yuan.
Mars
 
Han Lin'er est proclamé empereur de la dynastie Song. La révolte des Turbans rouges s’étend à toute la Chine du sud qui est plongée dans l’anarchie.
Mars
27/03
Victoire navale des insurgés sur le Yangzi Jiang à la bataille de Caishi.
Avril
10/04
En Chine, le chef insurgé Zhu Yuanzhang, simple fils de paysan et ancien moine bouddhiste, prend Nankin aux Yuan, où il établit sa capitale.
 
La Corée repousse une invasion des rebelles chinois "Turbans rouges".
Juin
15/06
Siège de Nanchang en Chine (→ 28/08). Zhu Yuanzhang, maître de Nankin, vainc et tue son compétiteur Chen Youliang maître du Hubei, du Hunan et du Jiangxi lors de la bataille navale du lac Poyang et s’empare de ses territoire.
Novembre
 
Zhu Yuanzhang, maître de Nankin, lance une expédition de 250 000 hommes vers le Sud qui s'empare facilement du Fujian, du Guangdong et du Guangxi, puis envahit le Shandong en décembre.
Janvier
23/01
Zhu Yuanzhang est proclamé empereur de Chine par son armée sous le nom de Hongwu et fonde la dynastie des Ming avec Nankin pour capitale.
Septembre
10/09
Les Chinois chassent les Mongols de Pékin.
14/09
Les Mongols perdent le territoire Chinois. La dynastie Yuan s’effondre et la dynastie Ming commence son règne.
--   
Maître de toute la Chine méridionale, Hongwu marche triomphalement sur Pékin. La dynastie mongole Yuan est renversée et est remplacée par la dynastie chinoise Ming..
 
Ch'ing Chün produit une carte de la Chine.
Juin
 
Réforme du système de recrutement du mandarinat (concours) et rétablissement des titres de noblesse. Interdit sur les sociétés secrètes du Lotus Blanc et du Nuage Blanc.
 
Les Chinois franchissent la frontière mongole mais sont écrasés dans la région de la Toula par le grand khan Ayourchiridhara.
 
Une Ambassade de Bukka Ier, roi du Vijayanagar (Inde), arrive en Chine.
Avril
 
L'empereur Ming de Chine Hongwu publie un code inspiré de celui des Tang.
 
Ma Sanbao [Zheng He] est capturé et castré pour devenir eunuque à la Cour impériale.
 
Le premier empereur Ming de Chine Hongwu refuse de recevoir un ambassadeur japonais.
Juillet
 
Les troupes ming passent la rivière Liao. La Chine est entièrement conquise par l'empereur ming Hongwu.
Mai
 
Les troupes mongoles du grand khan Togustemur sont écrasées par une armée chinoise des Ming sur le Buyur Nor. Karakorum est rasée. Togustemur est assassiné peu après. La Mongolie sombre dans l’anarchie.
 
Profitant de la faiblesse de Karakorum, quelques féodaux de la région limitrophe de la Chine se soumettent à l’autorité des Ming. L’empereur chinois ordonne d’organiser les districts des trois tribus ouriankhaï sur le territoire du seigneur Nagatchou, dans la région de Kalgan, peuplés d’environ 200 000 personnes. La Chine attribue des bénéfices aux princes et hauts fonctionnaires du nouvel état nomade.
 
Chen Ki-Souen publie un traité sur l'encre d'imprimerie.
Juin
30/06
Nouveau règne de Jianwen qui devient le deuxième empereur de la dynastie Ming.
 
Campagne en Kachgarie de Mirza Iskander, petit-fis de Tamerlan. Son armée entre à Kachgar, pille Yarkand, prend la forteresse d'Aksou. Un détachement pille Baï et Kucha tandis que Mirza Iskander obtient la soumission de Khotan avant de rentrer à Samarkand par Andijan en Ferghana.
 
Kim Sa-hyeong dirige une ambassade de Corée en Chine.
 
Le Japon établit des relations officielles et commerciales avec la Chine des Ming. Le shogun Yoshimochi Ashikaga, considéré comme le souverain du Japon, se déclare vassal de la Chine et le commerce prend la forme d'un tribut.
 
Le monastère bouddhiste Bimdo GOnchen est fondé.
Juillet
13/07
L'empereur Ming Jianwen est déposé à Nankin par son oncle Zhu Di.
17/07
Ming Yongle devient le troisième empereur de la dynastie Ming, en Chine.
 
En Chine commence la politique expansionniste de la dynastie Ming ; incorporation de la Mandchourie, de l'Indochine et de la Mongolie.
 
L'empereur Yongle donne à la ville de Zhigu le nom de Tianjin (gué de l'Empereur).
Février
 
Ma Sanbao, entré dans les faveurs de l'empereur Yongle, change son nom en Zheng He.
Juin
 
Arrivée à Kyoto à la cour du shogun Yoshimitsu Ashikaga d'une ambassade chinoise des Ming qui inaugure les relations commerciales entre le Japon et la Chine.
Juillet
11/07
La flotte des Trésors largue les amarres pour un long péripLe dans les mers du Sud, loin de la Chine. C'est la première des sept grandes missions d'exploration conduites par Zheng He pour le compte de l'empereur chinois Zhu Di et de son deuxième successeur.
Septembre
23/09
Victoire de la dynastie Yuan du Nord sur la dynastie Ming, à la bataille de Kherlen.
Décembre
18/12
L'empereur Yongle ordonne à Zheng He une 4è expédition maritime.
Janvier
03/01
Les dernières troupes chinoises Ming quittent l'Annam.
Février
11/02
Coup d'État en Chine. L'empereur ming Zhengtong reprend le pouvoir à son frère Jingtai qui l'avait placé en résidence surveillée en 1450. Pour son second règne il prend le nom de Tianshun. Les partisans de son frère sont condamnés officiellement.
Août
07/08
Echec de la rébellion du général Cao Qin contre l'empereur Ming Zhengtong.
Juin
19/06
Zhengde devient empereur Ming de Chine.
Juillet
01/07
L'affaire de l'annulation du mariage d'Henri VIII et de Catherine d'Aragon s'ouvre à Londres.
 
La "variolisation" par inoculation d'une forme bénigne de la maladie est pratiquée.
 
La Chine donne Macao pour l'aide apportée contre les pirates.
Juin
13/06
Le khan mongol Altan s'engage à respecter les frontières de la Chine : ouverture de marchés frontaliers à Datong, Kalgan, Jining et Koukou-khoto.
Juillet
19/07
Début du règne de Wanli, empereur Ming de Chine.
--   
Règne de Wanli, treizième empereur de Chine de la dynastie Ming.
 
Li Shizhen achève la rédaction du "Bencao gangmu", grand traité de pharmacopée.
Septembre
10/09
Ricci et Ruggeri entrent en Chine et établissent la 1ère maison des Jésuites à Zhaoqing (Guangdong).
Janvier
06/01
Ricci s'installe à Nankin et établit une 4è maison jésuite.
Décembre
16/12
Victoire sino-coréenne sur la flotte japonaise, fin de la guerre d'Imjin.
Mai
27/05
Lors de la bataille de Shanhaiguan, les Mandchous vainquent les rebelles chinois, permettant l'établissement de la dynastie Qing.
Juin
06/06
Les Mandchous déclarent l'avènement de la dynastie Qing sur la Chine.
Janvier
15/01
Le prêtre Capillar, accusé par les autorités de susciter l'agitation et de détourner les jeunes filles du mariage en voulant constituer des communautés de religieuses, est décapité.
Janvier
17/01
Début du règne personnel de l'empereur de la dynastie Qing Shunzhi, âgé de 13 ans.
Janvier
15/01
Lozang Gyatso, le Ve dalaï-lama (Tibet) rencontre l'empereur Shunzhi à Pékin. Il devient guide spirituel de l'empereur de Chine qui lui offre en retour sa protection temporelle.
Juillet
17/07
La 1ère ambassade hollandaise en Chine, dirigée par De Goyer et Keyser, partie de Batavia, arrive à Pékin.
Novembre
12/11
Oboi, le régent de Kangxi, fait emprisonner Schall et les astronomes chrétiens (dont Verbiest) pour incompétence et trahison. Ils sont chargés de chaînes.
Juin
14/06
L'empereur Kangxi fait arrêter l'un de ses anciens régents et dégrader un autre. Il ordonne la restitution des terres saisies par les Mandchous aux Chinois.
Juillet
16/07
Bataille des Pescadores.
Février
02/02
Le Portugal proteste contre l'envoi des jésuites mathématiciens français en Chine, qui remet en cause son monopôle des relations avec les Etats catholiques.
Octobre
11/10
Verbiest obtient un ordre impérial autorisant les Jésuites mathématiciens à entrer en Chine.
Septembre
06/09
Traité de Nertchinsk, fixant les frontières sino-russes.
Septembre
02/09
Le khan de Dzoungarie Galdan, qui a envahi la Mongolie, est battu par les forces de l'empereur de Chine Kangxi. Il doit reculer et la Mongolie extérieure devient protectorat chinois.
Mars
19/03
L'empereur Kangxi (ou K'ang-hi) publie des édits de tolérance qui ouvrent la Chine au christianisme.
Novembre
05/11
La 1ère ambassade russe, dirigée par Isbrant Ides, arrive à Pékin.
Novembre
20/11
Querelle des Rites : le pape Clément XI condamne les « rites chinois » (adoption par les missionnaires jésuites de certains éléments propres au culte de Confucius et des ancêtres pour mieux favoriser la diffusion du christianisme en Chine.
Octobre
08/10
Un corps expéditionnaire mandchou est repoussé par les Dzoungars au Tibet sur la rivière Kara-Usu.
 
L' empereur Kangxi annonce que tous les hommes d'affaires occidentaux en Chine ne peuvent commercer qu'à Guangzhou.
Septembre
24/09
Les troupes chinoises expulsent les Dzoungars et entrent dans Lhassa. Les empereurs Qing affirment leur souveraineté sur le pays, en laissant à Lhassa des représentants et une petite garnison.
Décembre
15/12
L'ambassade du Pape dirigée par Mezzabarba arrive à Pékin pour régler la querelle des rites.
Décembre
20/12
Yinzhen devient l'empereur Yongzheng.
Août
23/08
La signature du traité de Kiakhta instaure des relations commerciales, diplomatiques et juridiques entre la Chine (l'Empire Qing) et l'Empire russe (sous Catherine Ire). La Russie fournit fourrures, cuirs, bois, la Chine procure thé, soie, coton etc. Outre les échanges commerciaux entre les deux pays, le traité fixe la frontière entre la Sibérie et les terres chinoises de Mongolie et de Mandchourie, prémices des frontières actuelles.
Octobre
18/10
Hongli devient l'empereur Qianlong.
Avril
24/04
Edit interdisant aux Chinois de se convertir au christianisme.
Octobre
09/10
Début du massacre de Batavia.
Avril
26/04
Quatre religieux dominicains portugais, en mission en Chine, sont décapités.
 
La Chine divise la Mongolie en deux parties : le Nord devient la Mongolie Extérieure, et le Sud devient la Mongolie Intérieure.
Février
 
Un corps expéditionnaire chinois marche en Mongolie contre le khan de Dzoungarie et prend position sur l'Ili.
Juillet
 
Un chef de deux régiments au service des Mandchous, Chingünjav, qui stationnait en Dzoungarie, ignore l’ordre de poursuivre Amoursana, traverse la frontière pour regagner son campement dans la région de Heuvsgeul (Koubsougoul) et se révolte contre l’empire Mandchou.
Septembre
01/09
Le Mal mandchou Tchao Houei s'empare de Kachgar et de Yarkand. La Kachgarie est annexée à la Chine sous le nom de Xinjiang (nouvelle marche).
Décembre
22/12
Guerre sino-birmane : La guerre se termine avec le retrait définitif de la dynastie Qing de la Birmanie.
Janvier
03/01
L'expédition La Pérouse mouille dans la rade de Macao.
Septembre
14/09
George Macartney, à la tête d'une mission diplomatique du Royaume-Uni en Chine, est reçu par l'empereur Qianlong9. La tentative britannique d'établir des relations diplomatiques avec la Chine échoue.
17/09
L'ambassadeur anglais Macartney est reçu avec le courtisans chinois et mandchous par l'empereur Qianlong, dan son palais de Jehol, pour lui présenter leurs voeux à l'occasion de son anniversaire.
Décembre
19/12
L'ambassade britannique Macartney arrive à Canton.
 
Un décret renouvelle l’interdiction d’importer de l’opium en Chine, après ceux de 1729 et 1796. Le commerce britannique de l’opium continue par Macao et le Huangpu.
Octobre
19/10
Potocki arrive à Kiakhta mais Russes et Chinois divergent sur le nombre de personnes qui entreront en Chine : l'ambassade reste bloquée à la frontière.
Septembre
07/09
Arrivée à Canton de Robert Morrison, premier missionnaire protestant en Chine.
Septembre
15/09
Tentative avortée de renversement de l’empereur Qing de Chine par les sociétés secrètes.
Septembre
14/09
Gabriel-Taurin Dufresse, évêque missionnaire, est décapité à Chengdu.
Janvier
08/01
La Thétis de H. de Bougainville descend vers l'Annam.
Décembre
31/12
Lin Tse Hsu est nommé haut-commissaire de l'empereur à Canton.
Juin
03/06
Déclenchement de la première guerre de l'opium.
29/06
La guerre de l'opium débute.
Décembre
14/12
Lin Tse Hsu est rappelé à Pékin.
Janvier
26/01
Hong Kong est proclamé territoire souverain du Royaume-Uni.
Août
29/08
Le Traité de Nankin marque la défaite chinoise face aux Britanniques : Hong Kong est cédée à perpétuité au Royaume-Uni, 5 ports (Canton, Shanghai, Amoy, Ningbo, Fuzhou) sont ouverts au commerce international.
Novembre
17/11
Shanghai est ouvert aux Anglais, selon les accords du traité de Nankin.
Octobre
24/10
Traité de Huangpu.
Novembre
29/11
Les 1ers "Land Regulations" de Shanghai sont promulgués par le consul anglais.
Février
20/02
Sous pression de Louis-Philippe Ier, l'Empire de Chine interdit les persécutions et autorise, avec certaines réserves, le christianisme.
Septembre
20/09
Les 1ères limites de la concession anglaise de Shanghai sont délimitées sur une surface d'environ 138 acres.
Août
22/08
Le gouverneur Ferreira do Amaral est assassiné, probablement sur ordre de la Chine, pour avoir pris de nombreuses dispositions renforçant la souveraineté du Portugal sur Macao.
Juin
12/06
Les Taiping entrent dans le Hunan.
Mars
19/03
Nankin tombe aux mains des Taiping.
Juillet
11/07
Une assemblée des résidents étrangers de Shanghai adopte de nouveaux Land Regulations et élit le 1er Municipal Council.
Février
29/02
Le missionnaire français Auguste Chapdelaine meurt sous la torture, dans le Guangxi, avec un groupe de chrétiens qu'il avait baptisés.
Octobre
08/10
Incident de l'Arrow, déclenchant la seconde guerre de l'opium.
Décembre
28/12
Les troupes franco-britanniques bombardent Canton, au sud de la Chine.
29/12
Occupation de Canton, au sud de la Chine, par un corps expéditionnaire franco-britannique.
Mai
28/05
Par un traité signé à Aigun, en Mandchourie, le général russe Nicolas Mouraviev, gouverneur de la Sibérie orientale, impose à la Chine la cession de la rive gauche du fleuve Amour. Ce fleuve délimite encore aujourd'hui la frontière entre la Russie et la Chine.
Août
17/08
Les Taipings engagent leur 1ère attaque sur la ville chinoise et les concessions de Shanghai.
Septembre
02/09
Les forces franco-anglaises prennent Tianjin.
Octobre
05/10
Les armées Anglaises et Françaises campent sous les murailles de Pékin.
13/10
Le corps expéditionnaire franco-anglais prend Pékin.
18/10
Signature du traité de Tientsin, qui clôture la seconde guerre de l'opium.
--   
Les Français et les Anglais pillent et brûlent le Palais d'été (Beijing).
24/10
La Chine, le Royaume-Uni, la France et la Russie signent une Convention à Pékin qui met fin à la 2è guerre de l'opium : la Chine reconnaît le traité de Tianjin, ouvre le port de Tianjin, autorise les Britanniques à emmener les coolies aux Amériques, leur cède la partie sud de Kowloon perpétuellement, cède la Manchourie externe à la Russie, accepte de payer une indemnité au Royaume-Uni et à la France, et admet la liberté de culte.
Novembre
02/11
La Russie et la Chine signent un traité à Pékin : la Russie acquiert la région de l'est de l'Oussouri jusqu'au Pacifique.
Janvier
20/01
Création en Chine d’un service de diplomates (le Zongli Yamen) connaissant les techniques et les langues étrangères. L’ancien système de relation fondé sur la supériorité de la titulature chinoise est supprimé.
Février
02/02
Le missionnaire français Théophane Vénard, 32 ans, meurt martyr au Tonkin.
Août
22/08
Mort de Xianfeng. Tongzhi devient empereur de Chine. Cixi devient impératrice douairière de Chine (fin en 1908). La régence de Tongzhi, fils de quatre ans de Cixi, est assurée par son grand-oncle, le prince Gong.
Octobre
29/10
La concession française de Shanghai s'agrandit de 23 acres.
Mai
01/05
Un conseil municipal est créé séparément pour l'administration de la concession française de Shanghai.
Septembre
21/09
La décision de fusionner les concessions anglaise et américaine de Shanghai est prise.
Juillet
19/07
L'insurrection des Taiping est écrasée par une armée occidentale, formée d'Américains et d'Européens.
Novembre
02/11
Le roi Léopold Ier signe le Traité d'amitié, de commerce et de navigation entre la Belgique et la Chine.
Février
16/02
La France restitue Hanoï et les places conquises au Tonkin en 1873 à l’Annam.
Mars
15/03
En Asie du Sud-Est, la France signe, avec l'Annam, un traité, à Saïgon, qui reconnaît la présence de la France en Basse-Cochinchine et lui accorde la liberté de navigation.
Mai
22/05
Départ d’une expédition militaire japonaise à Formose. Les Japonais prétextent un massacre par les indigènes de naufragés nippons venant des îles Ryūkyū, trois ans plus tôt. Pékin paie des indemnités et les forces japonaises se retirent en octobre. Tôkyô mesure la faiblesse de la Chine.
Août
27/08
Un Décret impérial autorise la construction de chemins de fer.
Août
31/08
Un accord est signé pour l'approvisionnement en eau des concessions de Shanghai.
Décembre
16/12
Amédée Courbet prend Sontay.
Janvier
03/01
Début de la bataille de Nui Bop.
Juin
09/06
La guerre franco-chinoise prend fin, lors de la signature d'un traité de paix, d'amitié et de commerce, reconnaissant la France comme victorieuse, et la Chine abandonnant sa souveraineté sur l'Annam et le Tonkin, territoires ensuite inclus dans l'Indochine française.
Octobre
12/10
Liu Mingchuan devient le 1er gouverneur de Taïwan, qui devient une province chinoise.
Décembre
01/12
La Chine confirme, par le Traité de Tientsin [Tianjin], "l'occupation permanente et l'administration de Macao et ses îles adjacentes par le Gouvernement du Portugal".
Décembre
26/12
Mao Zedong naît à Shaoshan, village de la province de Hunan, dans une famille de riches paysans.
Juin
20/06
Le bactériologiste Alexandre Yersin découvre le bacille de la peste.
Novembre
21/11
Début du massacre de Port-Arthur.
Décembre
10/12
La Banque russo-chinoise est créée par un ukase à St-Petersbourg.
Novembre
 
2 missionnaires allemands sont tués ; les Allemands occupent le port de Tsingtao.
Mars
 
Les Boxers manifestent dans les rues au cri de "Renversons les Qing, détruisons les étrangers".
06/03
La Chine cède pour 99 ans le port de Qingdao à l'Allemagne ainsi que des gisements miniers.
27/03
Signature de l'accord Pavlov par lequel l'Empire russe obtient de la Chine la péninsule du Liaodong et Port-Arthur.
Mai
20/05
L'explorateur français Bonin, qui vient de rendre visite au roi de Dzoungar, adresse à Pichon, ministre plénipotentiaire de France à Pékin, un courrier l'informant "que le roi lui fit savoir en particulier qu'en raison des troubles prochains qu'il prévoyait".
Juin
11/06
Début de la réforme des cent jours, visant à réformer l'empire Qing.
Juillet
01/07
La Chine concède, à Pékin, un bail de 99 ans aux Britanniques sur les Nouveaux territoires de Hong-Kong (partie nord de Kowloon).
Septembre
21/09
Coup d'État contre l'empereur de Chine Guangxu.
Décembre
31/12
L'Université de Pékin ouvre.
Octobre
 
Les troupes Qing et les Boxers s'affrontent.
 
Sassoon fonde la synagogue Ohel Leah à Shanghai.
Janvier
 
L'impératrice Cixi demande de faire la différence entre les mauvais boxeurs (qui s'opposent à la dynastie) et les bons boxeurs (qui reconnaissent la dynastie et ne sont hostiles qu'envers les Occidentaux).
02/01
John Hay annonce la politique de la porte ouverte pour promouvoir le commerce avec la Chine.
27/01
Une zone de 171 acres est donnée en supplément à la concession française de Shanghai.
Mai
 
La révolte des Boxers cause des dégâts à la ligne ferroviaire Pékin-Hankou.
19/05
Pichon, ministre plénipotentiaire de France à Pékin, est informé du commencement des émeutes et du massacre de Chrétiens.
27/05
Une force de plus de 10 000 Boxers prend Zhuozhou dans le Zhili.
31/05
Une petite troupe de fusiliers marins, dont ceux du navire français Entrecasteaux, arrive à Pékin, face à l'hostilité populaire.
Juin
02/06
A Beijing, autour des légations se forment de faibles garnisons pour établir un périmètre de sécurité.
06/06
Les Boxers sont battus par les troupes alliées devant Tianjin.
07/06
A Pékin, les ministres des légations se consultent. Les Boxers se réunissent par centaines contre les "diables étrangers" et pourchassent les Chrétiens, qui se réfugient dans la légation britannique.
10/06
L'impératrice Cixi demande devant son Grand Conseil que soient chassés les étrangers. Les "Boxeurs" de Pékin, excités par le prince Touan, commencent à faire la chasse aux chrétiens chinois et aux prêtres européens.
--   
Hoover est assiégé dans Tianjin, au cours de la révolte des Boxers.
--   
Le ministre japonais Sugiyama se fait massacrer par la population en voulant accueillir un convoi officiel. Le prince Touan est nommé ministre des Affaires Etrangères ..
--   
Seymour, Commandant la marine britannique, assemble une force de 2000 marins occidentaux et japonais par les militaires de l'armée régulière chinoise.
13/06
Les Boxers massacrent les prêtres et les chrétiens indigènes.
14/06
Les Boxers assaillent les légations.
17/06
Victoire de l'Alliance, à la seconde bataille des forts de Taku, pendant la guerre des Boxers, en Chine.
20/06
Les membres de la société secrète chinoise du Yihetuan, "Poings de justice et de concorde", surnommés "Boxers", se soulèvent contre la présence étrangère. Ils envahissent les missions catholiques, assiègent les légations étrangères, tuent des prêtres ainsi que l'ambassadeur allemand von Ketteler.
21/06
L’impératrice Cixi déclare officiellement la guerre aux puissances étrangères. Elle encourage l’agitation des sociétés secrètes anti-européennes, mais son action n’est pas suivie par les vice-rois du Sud et du Yangzi Jiang, ni même par Yuan Shikai, alors gouverneur du Shandong.
22/06
Le ministre britannique McDonald est nommé Commandant en chef de la défense des légations. Un groupe de marins français est désigné pour défendre les premières lignes des légations.
--   
Découverte des manuscrits de Dunhuang, datés de 406 à 1002, écrits en chinois, tibétain et sanskrit, par Wang Yuanlu, un moine taoïste chinois dans une grotte de l'oasis.
30/06
Les missionnaires du journal BMS sont tués.
Juillet
02/07
Pékin subit une pluie torrentielle.
03/07
Deuxième note de John Hay sur la « Porte ouverte ». Dans la crainte de voir les puissances européennes se partager la Chine, les États-Unis pressent ces puissances de respecter l'intégrité du territoire chinois et de s'en tenir à leur sphère d'influence.
13/07
Les bataillons Feldmann du 11e RIC et Bouet, côte à côte avec les Japonais, attaquent les portes de Tien-Tsin.
14/07
Victoire de l'Alliance, à la bataille de Tien-Tsin, pendant la guerre des Boxers.
--   
Le ministre des Affaires Etrangères Touan envoie un ultimatum aux ministres européens leur demandant de partir. Ils refusent, la situation étant trop dangereuse.
17/07
Les militaires des puissances occidentales et l'armée régulière chinoise font une trêve. Les Boxers attaquent toujours.
20/07
A Pékin, la Journée est calme.
28/07
La trêve est rompue entre les Européens et les réguliers.
Août
11/08
Les membres des légations aperçoivent des Chinois réguliers fuyant à l'arrivée des troupes de libération.
13/08
Le ministre britannique McDonald écrit une lettre de menace au Gouvernement chinois dans laquelle il affirme que les responsables de la révolte seront punis sévèrement.
14/08
Les Occidentaux reprennent Pékin qui est mise à sac. Fin des Cinquante-cinq Jours. Cixi fuit vers le Shaanxi, déguisée en paysanne. Des expéditions punitives sont organisées par les Allemands en Chine septentrionale. Le vieux Li Hongzhang, nommé vice-roi du Zhili négocie la paix avec les puissances. Les Russes profitent de la guerre pour occuper militairement la Mandchourie.
Septembre
24/09
Le capitaine de frégate Viaud [Pierre Loti] débarque à Dagu pour se rendre en mission à Pékin.
Septembre
07/09
La Chine signe le protocole de paix de l'Alliance étrangère, à Pékin : indemnité de 67,5 million £ pendant 39 ans, 2 "missions de repentance" envers l'Allemagne et le Japon, l'expansion des légations.
Janvier
 
L'Impératrice Cixi rentre à Pékin en train.
03/01
Après l'échec de la révolte des Boxers, l'impératrice-douairière Cixi réintègre la Cité interdite de Pékin.
Juin
20/06
La Chine accepte d'indemniser la France pour les émeutes anti-chrétiennes de Nanchang.
Juin
21/06
Une grâce spéciale impériale est étendue aux réformateurs de 1898, à l'exception de Sun Yat-sen, Liang Ki-tchao, et Kang Yu-wei.
Septembre
12/09
La Commission pour la Réorganisation de l'Armée propose un plan pour une armée moderne centralisé de 36 divisions.
Octobre
19/10
Une grève générale éclate à Chungking contre les impôts.
Novembre
06/11
Une grève musulmane a lieu dans le nord Hunan.
19/11
Un Shanghaien tente de tirer sur le fonctionnaire Wang Chih-ch'uh.
Mai
10/05
Une réunion des groupes commerciaux chinois de Shanghai décide de boycotter les produits américains pour protester contre la Loi américaine d'exclusion des Chinois.
Août
21/08
Le Gouvernement ordonne aux gouverneurs de s'opposer au boycott anti-américain.
27/08
Le Gouvernement récuse toute responsabilité dans le boycott anti-américain.
Septembre
02/09
Le Gouvernement décrète que l'examen des fonctionnaires sera aboli en janvier 1906.
06/09
La Chine réacquiert les droits de la ligne ferroviaire Hankow-Canton d'une Sté américaine.
Octobre
08/10
Le Ministère de la Police est établi.
Novembre
12/11
La ligne Pékin-Hanku est inaugurée et mise en service commercial sur toute sa longueur (1214 km).
18/11
La Cour ordonne au Gouvernement de rédiger une constitution.
Décembre
15/12
Un tribunal dominé par les étrangers, à Shanghai, emprisonne une femme chinoise, contre l'avis des juges chinois : émeutes.
Novembre
16/11
L'Université Yale-en-Chine, à Chang-sha, dans le Hunan, débute ses activités.
Novembre
13/11
L'impératrice Cixi, agonisante, reçoit le prince Tsing et approuve un édit proclamant le prince Puyi héritier présomptif et le prince Chun régent.
15/11
L'impératrice Cixi meurt dans la Cité interdite de Pékin.
Décembre
02/12
Pu Yi devient empereur de Chine, à l'âge de trois ans. Il en sera "le dernier empereur" officiel.
Mars
17/03
Une loi interdisant les fumeries d'opium ainsi que les mauvais traitements aux prisonniers est promulguée.
Octobre
09/10
Une explosion accidentelle précipite le soulèvement de Wuchang.
10/10
Soulèvement de Wuchang, début de la révolution Xinhai.
Décembre
29/12
Sun Yat-sen est élu Président provisoire de la nouvelle république à Nanking.
30/12
Sun Yat-sen devient le premier président de la République de Chine.
Janvier
01/01
Sun Yat-sen proclame la République chinoise à Nankin.
Février
12/02
Puyi, le dernier empereur de Chine, est contraint d'abdiquer à 6 ans.
13/02
La Chine devient une République avec l'abdication du dernier empereur de la dynastie mandchoue, P'ou Yi.
Août
25/08
Sun Yat-sen et Song Jiaren fondent le KuoMinTang (KMT), parti nationaliste, qui rassemblent des petits partis, dans le Guangdong.
Septembre
22/09
Zhao Bingjun devient Premier Ministre.
Août
15/08
Le Japon adresse un ultimatum à Berlin afin d'obtenir ses possessions en Chine.
Novembre
07/11
Les troupes japonaises prennent le comptoir allemand de Tsingtau.
Décembre
11/12
Le conseil d'État proclame Yuan Shikai empereur de Chine sous le nom de Hongxian.
Juin
06/06
Li Yuen-hung devient Président de la République.
Août
01/08
Feng Guozhang prête serment comme Président de la République de Chine.
14/08
La République de Chine déclare la guerre à l'empire allemand.
Juillet
16/07
Des émeutes débutent à Hongkew (Shanghai) entre Chinois et Japonais.
Octobre
10/10
Xu Shichang, chef des généraux Pei-Yang, remplace Feng Guozhang à la tête de l'Etat.
Mai
04/05
Mouvement du 4 Mai à Pékin.
Janvier
 
Une crise luso-chinoise éclate à propos des questions de poldérisation entre Macao et Ilha Verde.
Octobre
14/10
Un comité consultatif chinois des contribuables de la concession internationale de Shanghai est formé.
Juillet
01/07
Fondation du Parti communiste chinois.
Novembre
16/11
La Chine demande l'abolition de toutes les sphères d'influence étrangères et le retrait de toutes les troupes étrangères de Mandchourie en échange d'une politique de « porte ouverte » sur le commerce. L'annonce du plan par Alfred Sao-ke Sze est un défi pour le Japon.
Juin
02/06
Zhou Ziqi succède à Xu Shichang comme Présidendt de la République.
Décembre
01/12
Lors de Grandes Noces, Wen Rung devient impératrice, Wen Siu concubine impériale.
Février
 
Le seigneur de la guerre Wu Peifu casse une grève du chemin de fer de Hankéou à Pékin en envoyant des troupes qui tuent 35 ouvriers.
Octobre
10/10
Cao Kun devient Président de la République.
Septembre
09/09
Le Municipal Council de Shanghai déclare l'état d'urgence et mobilise les volontaires : arrivée de troupes anglaises, américaines, japonaises et italiennes pour former un cordon de défense autour des concessions.
Octobre
23/10
Durant une guerre contre Zhang Zuolin, Cao est trahi et capturé par son Général Feng Yuxiang durant le coup de Pékin.
Novembre
24/11
Duan Qirui devient Président de la République.
Mars
12/03
A la mort de Sun Yat-sen, Tchang Kaï-chek lui succède à la tête du Guomindang.
Mai
30/05
Une manifestation anti-impérialiste à Shanghai est réprimée par la police britannique et fait des dizaines de victimes.
Mai
04/05
Grève générale en Grande-Bretagne.
Janvier
01/01
Installation d'un gouvernement nationaliste à Hankou.
Mars
21/03
Les troupes de Tchang Kaï-chek entrent à Shanghai.
24/03
Les communistes chinois prennent Nankin.
Août
01/08
Fondation de l’Armée populaire de libération chinoise.
--   
Les forces communistes remportent une victoire sur les nationalistes, à Nanchang (Jiangxi), et marquent ainsi la naissance de l'Armée rouge.
Décembre
01/12
Tchang Kaï-chek épouse Soong Mei-ling.
Mai
07/05
Début de l'incident de Jinan. Les troupes japonaises assassinent les diplomates chinois à Jinan, en Chine. Ils poursuivront le massacre en donnant la mort à plus de deux mille civils dans les jours à venir.
Juin
08/06
Au cours de l'expédition du Nord, l'Armée nationale révolutionnaire pénètre dans Pékin.
12/06
Sun Dianying lance une opération de pillage qui détruit presque tous les trésors funéraires des mausolées Huifeiling et Yuling.
Octobre
10/10
Tchang Kai-chek forme un Gouvernement nationaliste à Nankin.
 
Création par les anarchistes d'une zone libérée armée en Mandchourie par la Commune de Shinmin.
Janvier
14/01
Le soviet du Jiangxi s'établit à Ruijin.
Mars
 
Rupture de la clique du Guangxi (Li Zongren, Bai Chongxi, Huang Shaoxiong) avec Tchang Kaï-chek après l’échec de la « Conférence de démobilisation » de janvier. En mai, les trois généraux ont perdu la plupart de leurs forces ainsi que les provinces sous leur contrôle, y compris le Guangxi, et sont contraints de fuir à Hong Kong.
Juillet
11/07
Des incidents sur le chemin de fer de l’Est chinois entrainent un conflit armé entre Chinois et Soviétiques (→ 22/09).
Décembre
14/12
Un Homo erectus est découvert à Zhoukoudian, daté -780000 ans.
Janvier
02/01
Jiang Jieshi prend la direction du pouvoir civil.
Mars
 
Mao Zedong et Zhu De fondent ce qui deviendra la République soviétique chinoise sur la frontière inaccessible du Jiangxi et du Fujian.
Mai
02/05
L’Armée rouge chinoise s’empare de la ville de Xunwu et fonde le soviet du Xian de Xunwu.
11/05
Rupture des seigneurs de la guerre Yan Xishan et Feng Yuxiang avec Tchang Kaï-chek dans la guerre des plaines centrales.
Octobre
24/10
Le seigneur Hei Jang (KMT) capture Yang Kaihui (épouse de Mao) et son fils Anying. Elle est torturée et exécutée. Il est relâché.
Novembre
 
échec de la première campagne d’encerclement des communistes du Jiangxi par l’Armée nationale révolutionnaire de Tchang Kaï-chek.
Septembre
18/09
Incident de Mukden, dans le sud de la Mandchourie. Sabotage d’une voie ferrée par les Japonais, offrant à ces derniers un prétexte pour occuper la région.
19/09
Invasion japonaise de la Mandchourie.
21/09
La Chine informe les membres de la SDN sur l'incident de Mukden (appel à l'art. XI).
Novembre
07/11
Fondation de la République soviétique chinoise.
10/11
Pu-Yi se livre aux Japonais.
Décembre
10/12
Une Décision du Conseil de la SDN institue une Commission d'enquête pour la Mandchourie.
Janvier
02/01
Proclamation de la République du Mandchoukouo.
Février
18/02
L'Empire du Japon met en place le Mandchoukouo comme État fantoche.
19/02
Le comité d'administration des provinces du Nord décide la création de la République du Mandchoukouo, dont Pu-Yi devient Régent.
Mars
03/03
Victoire de l'Empire du Japon à la guerre de Shanghai et démilitarisation de la ville.
09/03
Puyi devient président de l'État du Mandchoukouo, créé par les Japonais.
Août
25/08
Ishii conduit un groupe de 10 scientifiques du Collège médical militaire en Mandchourie et décide de faire de Harbin un centre de recherche biologique, et de construire, à la riivère Peiyin, un centre pour les expériences humaines.
Septembre
15/09
Le Premier Ministre Saito publie la reconnaissance de l'Etat du Mandchukuo.
--   
Une milice anti-japonaise de la Sté de la lance rouge passe par le village de Pingdingshan pour aller attaquer la garnison japonaise de Fushun avant de se retirer.
16/09
Les soldats japonais massacrent 3000 Chinois à Pingdingshan en Mandchourie.
Octobre
02/10
Le rapport Lytton sur la Mandchourie reconnaît les intérêts particuliers du Japon, et recommande la création d'un État autonome, sous souveraineté chinoise mais contrôlé par le Japon.
Janvier
09/01
Les troupes japonaises envahissent la province chinoise de Jehol.
Mars
01/03
En Mandchourie, le couronnement du régent Puyi ressuscite l'empire grâce aux Japonais, qui, occupant le pays dès 1931, l'ont déclaré indépendant.
Octobre
16/10
L'armée rouge, acculée par l'armée nationaliste, fuit sa base du Jiangxi [début de la Longue marche].
Décembre
01/12
Election de Tchang Kaï-chek, à la présidence du Kuomintang.
--   
Tchang Kaï-chek est élu Président du KMT.
Décembre
07/12
Jiang Jieshi est arrêté à Xi'an par des officiers mutinés.
12/12
Tchang Kaï-chek est arrêté par ses généraux, qui le forcent à faire la paix avec les communistes chinois pour combattre le Japon.
Août
14/08
Les Japonais bombardent la concession française de Shanghaï.
21/08
L'URSS signe un pacte de non-agression avec le Gouvernement nationaliste chinois.
Septembre
25/09
Victoire de Lin Biao, à la bataille de Pingxingguan.
27/09
Ishiwara est nommé Vice-chef d'état-major de l'armée du Guandong à Xinjing (Changchun).
Décembre
03/12
Les Japonais défilent dans les concessions internationales de Shanghaï.
12/12
Un avion japonais bombarde et coule la canonnière américaine USS Panay sur le fleuve Yangtze en Chine.
13/12
Massacre de Nankin (→ 02/1938).
14/12
Tchang Kai-chek transfère la capitale à Tchongking.
24/12
L'armée impériale japonaise entre à Hang-Tchéou.
Juin
11/06
Début de la bataille de Wuhan.
Février
10/02
Le Japon occupe l’île de Hainan et fait le blocus des concessions françaises et britanniques de Tianjin, ce qui amène les États-Unis à dénoncer leur traité de commerce avec le Japon en juillet.
Mars
20/03
Offensive japonaise contre Nanchang (→ 09/05).
27/03
Les Japonais prennent Nanchang aux nationalistes.
Avril
20/04
Victoire chinoise sur le Japon à la bataille de Suixian-Zaoyang (→ 24/05).
Mai
02/05
L’armée nationale révolutionnaire, qui occupe l’aéroport, tente de reprendre Nanchang.
09/05
L’armée nationale révolutionnaire doit se retirer de Nanchang.
Septembre
17/09
Bataille de Changsha (→ 06/10).
--   
L'armée japonaise attaque l'Armée nationale révolutionnaire à Changsha.
Octobre
08/10
Victoire des troupes chinoises sur le Japon à la bataille de Changsha.
Novembre
15/11
Début de la bataille du sud de Guangxi (→ 30/11/1940).
Janvier
08/01
Les Japonais déclarent avoir tué environ 25 000 Chinois au cours d'une bataille au nord de Canton.
Mars
 
Formation d'un gouvernement chinois pro-japonais à Nankin, dirigé par Wang Jingwei.
30/03
Wang Jingwei, qui revendique la légitimité du Kuomintang, constitue à Nankin le Gouvernement national réorganisé de la République de Chine, qui collabore avec le Japon. Tchang Kaï-chek reçoit l’aide des Britanniques via la Birmanie.
Mai
01/05
Bataille de Zaoyang-Yichang (→ 12/06).
Août
20/08
Offensive des cent régiments (→ 05/12). Victoire des troupes communistes chinoises sur les Japonais dans le nord de la Chine.
Septembre
10/09
Louis Victor Liotard, explorateur français, meurt assassiné par des bandits tibétains ngolos au nord de Luho, Sichuan.
Décembre
23/12
Dissolution des organisations communistes sur ordre de Tchang Kaï-chek, qui rompt l’accord entre le Guomindang et le Parti communiste chinois du 22 septembre 1937.
Avril
09/04
Victoire chinoise sur le Japon à la Bataille de Shanggao.
Mai
27/05
Victoire japonaise sur la Chine à la bataille du sud de Shanxi.
Juillet
28/07
Saïgon est occupée par le Japon.
Novembre
25/11
Le pacte anti-Komintern est renouvelé pour 5 ans à Berlin. Les pays signataires sont l'Allemagne, l'Italie, le Japon, la Roumanie, la Hongrie, la Slovaquie, la Finlande, le Danemark, la Bulgarie, la Croatie, l'Espagne, le Mandchoukouo et le Gouvernement national réorganisé de la République de Chine.
Décembre
26/12
Début de la troisième bataille de Changsa en Chine où les troupes de l'armée nationale chinoise de Tchang Kaï-chek attaquent les colonnes japonaises. Elles subissent une dure contre-attaque et les Chinois se rétablissent sur la rivière Milo et se replient ensuite dans la ville de Changsa.
Janvier
01/01
En application de la loi prêt-bail, le gouvernement chinois demande une aide pour construire une route à travers le nord de la Birmanie, entre Ledo, en Inde, et Loungling, en Chine.
03/01
Chiang Kai-shek est nommé commandant en chef de toutes les forces alliées en Chine.
04/01
Les unités chinoises arrêtent la progression japonaise dans la région de Tchangcha, dans la province du Hounan.
06/01
Le général Tchang Kaï-chek demande à Washington de désigner un officier général américain comme chef d'état-major des troupes américaines et britanniques en Chine.
15/01
Victoire chinoise sur les Japonais à la troisième bataille de Changsha, dans le Hunan.
Février
18/02
Début du massacre de Sook Ching par l'armée impériale japonaise.
Mars
30/03
Victoire japonaise sur les Chinois à la bataille de Taungû en Birmanie.
Avril
11/04
En Birmanie, Bataille de Yenangyaung (→ 19/04) pour les champs pétrolifères de cette ville. Les forces sino-britanniques réussissent à les détruire.
19/04
Victoire alliée à la bataille de Yenangyaung lors de la campagne de Birmanie.
26/04
La catastrophe de la mine de Benxihu fait 1 549 victimes, la plus grande perte humaine recensée dans un accident minier.
Mai
05/05
Tchang Kaï-chek attaque Nankin.
06/05
Attaque généralisée des troupes de Tchang Kaï-chek sur un front de 650 km dans le but de reprendre sept grandes villes chinoises, dont Shanghai et Nankin, aux mains des Japonais.
Janvier
08/01
Tchang Kaï-tchek envoie un message au président Roosevelt, dans lequel il refuse sa proposition de grande offensive pour le printemps prochain.
09/01
Le gouvernement collaborateur chinois déclare la guerre aux États-Unis et au Royaume-Uni.
Février
08/02
Conférence des Alliés entre Américains, Britanniques et Chinois sur la stratégie à adopter en Extrême-Orient.
Septembre
13/09
Le chef suprême de l'armée chinoise Chiang Kaï-Shek est élu Président de la république populaire par le Guomindang.
Octobre
30/10
Les USA, le Royaume-Uni, l'URSS et la Chine signent une déclaration affirmant la "nécessité d'établir aussitôt que possible une organisation internationale générale".
Novembre
22/11
Ouverture de la conférence du Caire, en Égypte.
Décembre
20/12
Les Japonais sont vaincus par les Chinois, à la bataille de Changde.
Juillet
26/07
Les États-Unis, la Grande-Bretagne et la Chine posent la reddition sans condition du Japon comme préalable à la paix.
Octobre
07/10
Les représentants de la Chine, des Etats-Unis, du Royaume-Uni et de l'URSS, réunis à Dumbarton Oaks, ont achevé de rédiger leurs propositions pour une ONU : l'exécutif doit être constitué d'un CS de 5 membres (la France rejoindra les 4 autres "en temps voulu").
Décembre
15/12
Les troupes chinoises prennent Bhamo par surprise, anéantissant la garnison japonaise.
Janvier
15/01
Les voies de communication entre la Chine et l'Inde sont rétablies.
Juillet
18/07
200 bombardiers américains B-24 et B-25, basés à Okinawa, effectuent un raid contre l'aéroport de Kiangwan, près de Shanghai.
Août
18/08
Pu-Yi est fait prisonnier par les Soviétiques.
20/08
Les troupes communistes occupent la cité de Kalgan.
Septembre
12/09
Les forces chinoises chargées de désarmer les troupes japonaises arrivent au Laos.
Octobre
10/10
Mao et Tchang Kai-chek signent à Chongqing un accord pour la formation d'un Gouvernement de coalition.
11/10
Mao retourne à Yenan. Chou reste à Chongqing poursuivre les négociations avec les nationalistes de Tchang.
24/10
La Chine est admise à l'ONU.
Décembre
23/12
Le Général Marshall arrive en Chine comme envoyé spécial des Etats-Unis.
Janvier
10/01
Un cessez-le-feu entre le KMT et le PCC est annoncé pour le 13 janvier.
Juin
10/06
Les troupes chinoises commencent à évacuer Hanoi.
Août
15/08
L'ex-empereur de Chine Puyi témoigne contre le Japon au procès des criminels de guerre de Tokyo.
Octobre
10/10
L'Université de Pékin rouvre.
--   
Les troupes du KMT prennent et occupent Kalgan.
Novembre
04/11
Les USA et le Gouvernement KMT signent un traité d'amitié, de commerce et de navigation.
Janvier
06/01
Le Général américain Marshall est rappelé à Washington.
Octobre
10/10
Le PCC promulgue la loi agraire.
Mai
20/05
Tchang Kaï-chek devient président de la République de Chine.
29/05
L'Assemblée Nationale convoquée à Nankin élit Chiang comme Président et Li comme vice-Président.
Juin
19/06
Les forces du PCC occupent Kaifeng.
Novembre
05/11
La bataille de Huai-hai commence en vue de contrôler le centre ferroviaire de Hsuchow dans le nord du Kiangsu.
Décembre
24/12
Les forces du PCC réoccupent Kalgan.
Janvier
10/01
La bataille de Huai-hai, à Suzhou, s'achève par la victoire des troupes du PCC.
15/01
Les forces communistes prennent le contrôle de Tianjin au gouvernement nationaliste.
--   
Le Général Ridgway mène une Contre-offensive américaine.
31/01
L'armée rouge entre à Pékin (Beiping est renommée Beijing).
Mai
27/05
L'Armée rouge entre à Shanghai et y installe un Gvt municipal populaire.
Juin
02/06
Fin de la campagne de Shanghaï, qui voit les troupes de l'Armée populaire de libération, dirigées par Chén Yì s'emparer de la ville éponyme, au cours de la Guerre Civile Chinoise.
Septembre
27/09
Le drapeau de la république populaire de Chine est adopté.
Octobre
01/10
Naissance de la République populaire de Chine. Après la guerre civile, Mao Zedong est victorieux et fonde la Chine communiste. Indépendance de facto de Taïwan où subsiste la République de Chine, évacuée du continent.
--   
Proclamation, à Pékin, de la République populaire de Chine, sous l'autorité de Mao Tsé-Toung, avec Tchou En-Lai comme président du Conseil et ministre des Affaires étrangères.
--   
Le calendrier grégorien entre en application en Chine sous le nom de.
15/10
Les forces du PCC occupent Canton ; le Gouvernement KMT s'enfuit à Chongqing.
Novembre
15/11
Chou En-lai, ministre des Affaires Etrangères de la RPC, demande l'invalidation de la délégation nationaliste chinoise à l'ONU, dans un télégramme adressé à Romulo, président de la 4ème AG de l'ONU.
30/11
Les troupes du PCC occupent Chongqing.
Décembre
05/12
Li Tsung-jen quitte la Chine pour les USA.
08/12
Tchang Kai-chek se réfugie à Taiwan.
16/12
Le leader chinois Mao arrive à Moscou et rencontre le leader Staline.
30/12
L'Inde reconnaît la Chine populaire.
Janvier
06/01
Le Royaume-Uni reconnaît la République populaire de Chine. En réponse, Taïwan rompt ses relations diplomatiques avec le Royaume-Uni.
15/01
La Suède établit des relations diplomatiques avec la Chine.
19/01
La Chine populaire reconnaît le gouvernement Hô Chi Minh.
Février
14/02
Signature à Moscou du pacte sino-soviétique.
--   
Signature du Pacte sino-soviétique — Traité d'amitié, d'alliance et d'assistance mutuelle signé entre la République populaire de Chine et l'URSS.
Mars
01/03
Tchang Kaï-chek déplace son gouvernement à Taipei (Taïwan), où il reprend ses fonctions de président de la République de Chine.
Mai
01/05
Proclamation de la Nouvelle loi sur le mariage, en Chine, qui affirme l'égalité des sexes.
Juin
30/06
La loi agraire est votée.
Octobre
05/10
Mao Zedong ordonne l'invasion militaire du Tibet.
19/10
Les forces des Nations Unies prennent Pyongyang.
26/10
L'Inde proteste formellement contre l'invasion du Tibet par des troupes chinoises.
Novembre
25/11
Début de la bataille du Chongchon.
26/11
La Chine lance 54 divisions dans la bataille de Corée pour éviter la défaite totale de la Corée du Nord.
Décembre
02/12
Fin de la bataille de la rivière Ch'ongch'on ; victoire chinoise et expulsion des forces de l'ONU de la Corée du Nord.
04/12
Les "volontaires" chinois reprennent Pyongyang.
13/12
Fin de la bataille du réservoir de Chosin.
28/12
L'armée chinoise franchit le 38e parallèle nord.
Janvier
01/01
Les forces nord-coréennes et chinoises franchissent les frontières fixées par l'ONU, sur le 38e parallèle nord.
04/01
Les forces communistes entrent dans Séoul.
Février
17/02
Prise de Séoul par les troupes communistes.
Mars
14/03
Les forces américano-onusiennes parviennent à reprendre Séoul à la suite de plusieurs offensives acharnées et à repousser les forces communistes au-dessus du 38e parallèle, frontière d'avant la guerre.
Mai
23/05
Signature de l'accord en 17 points sur la libération pacifique du Tibet.
Juin
23/06
Le représentant Soviétique à l'ONU, Jacob Malik, propose une trêve en Corée.
Juillet
10/07
Début des pourparlers d'armistice en Corée. Les négociations vont durer deux ans.
--   
La Corée du Nord, la Chine et les Nations Unies entament des négociations de paix à Kaesong. Mais les conditions d'un armistice achoppent sur la question de l'échange des prisonniers.
 
Des troupes africaines envoyées par le Portugal et l'Armée Populaire de Libération s'affrontent dans des incidents frontaliers à Macao.
Avril
28/04
Traité de paix entre le Japon et la Chine nationaliste.
Octobre
14/10
Début de la bataille de Triangle Hill (→ 25/11).
Novembre
25/11
Victoire chinoise, à la bataille de Triangle Hill.
Juillet
24/07
Bataille du fleuve Samichon (→ 26/07).
27/07
Armistice dans la guerre de Corée — Il fut signé à Panmunjom par l'ONU, la Chine et la Corée du Nord.
Octobre
28/10
Le sénateur Knowland, leader de la majorité républicaine, déclare : "J'estime que l'admission de la Chine communiste à l'ONU briserait définitivement le moral de ceux qui, en Asie, sont prêts à résister au communisme".
Décembre
27/12
Mao s'installe dans le bâtiment n°1, villa Liu Zhuang, à Hangzhou, avec un bureau au 84 Beishan Road.
Juin
14/06
Le texte du projet de constitution est publié.
28/06
Les Premier Ministre chinois Chou En-Lai et indien Nehru proclament les "5 principes de la coexistence pacifique".
Août
11/08
Première crise du détroit de Taïwan.
Septembre
09/09
Le projet final de la constitution est approuvé par le Gouvernement populaire.
11/09
Le Dalaï-Lama et le Panchen Lama sont reçus par le Président Mao à Zhongnanhai à Pekin.
20/09
Une nouvelle constitution est votée à l'unanimité par l'Assemblée des représentants du peuple à Pékin.
27/09
Mao devient Président de la République.
29/09
Le 1e secrétaire soviétique Khrouchtchev se rend à Pékin.
Décembre
01/12
Le Premier Ministre birman U Nu arrive à Pékin, pour des entretiens officiels.
Juillet
10/07
Le rapport de Li Fuchun devant la 2è session de la 1ère Assemblée nationale populaire fixe les objectifs du 1er plan quinquennal.
Septembre
27/09
Chen Yi est promu Maréchal par Mao Zédong.
Novembre
10/11
Mao corrige un éditorial du "Quotidien du Peuple" à propos de la nationalisation des entreprises privées.
Janvier
03/01
Le nouveau chemin de fer entre Pékin et Moscou (via Oulan - Bator et Irkoutsk) est inauguré.
10/01
Mao, à Hangzhou, envoie un télégramme de félicitations pour les 10 ans de la République socialiste d'Albanie.
Juin
03/06
Mao s'installe à Hangzhou.
23/06
Conférence de Bandung.
Septembre
10/09
Mao s'installe à Hangzhou.
Décembre
12/12
Mao s'installe à Hangzhou.
Février
27/02
Lancement de la « Campagne des cent fleurs » par Mao Zedong.
Juin
08/06
Le "Quotidien du peuple" dénonce les "fleurs vénéneuses" : lancement d'une campagne "anti-droitiste" qui met fin à la campagne des 100 fleurs.
Novembre
18/11
Le leader chinois Mao se trouve au Congrès de Moscou et signe un traité Sino-Soviétique de coopération nucléaire.
Mai
09/05
La Chine rompt ses relations diplomatiques avec le Japon.
10/05
Liu Shaoqi lance le Grand Bond en avant.
Juin
08/06
L'amiral Tomas (Union nationale) est élu Président (vote contesté).
Août
23/08
Seconde crise du détroit de Taïwan — la Chine bombarde Quemoy.
--   
L'Armée populaire de libération bombarde les îles de Quemoy et de Matsu, déclenchant la deuxième crise du détroit de Taïwan.
Mars
10/03
A Lhassa, soulèvement du 10 mars à l'issue duquel le 14e dalaï-lama part en exil en Inde.
17/03
Le dalaï-lama, chef spirituel du Tibet, quitte Lhassa à la suite d'un soulèvement anti-chinois, avant de se réfugier un peu plus tard en Inde.
31/03
Le dalaï-lama fuit le Tibet.
Juin
20/06
Le 14è dalaï-lama déclare sa volonté de "créer les conditions favorables à des négociations [avec la Chine] en vue de parvenir à une solution pacifique [au Tibet]".
Septembre
24/09
Le Palais du peuple est inauguré place Tiananmen à Pékin.
Octobre
18/10
Mao décrète l'amnistie de certains criminels de guerre (dont Pu-Yi).
Décembre
09/12
Pu-Yi retrouve sa famille à Pékin.
Juin
 
Rupture sino-soviétique — Moscou retire son assistance technique et met fin à son aide à la Chine.
Janvier
14/01
Au Sud-Vietnam, protestation contre l'aide accordée par la Chine populaire au Nord-Vietnam.
Septembre
08/09
Guerre sino-indienne — La Chine attaque l'Inde afin d'annexer plusieurs régions frontalières.
Novembre
18/11
La Chine se retire de l'Inde mais garde le contrôle de 47.735km2 du plateau de l'Aksin Chin.
Octobre
05/10
La Chine rejette les propositions indiennes d'arbitrage international du conflit frontalier sino-indien.
24/10
La Chine propose de prendre en charge la construction d'un réseau routier au Yémen.
Juillet
19/07
La 1ère fusée portant des êtres vivants (souris blanches) est lancée.
Octobre
16/10
La Chine teste sa première bombe atomique.
Septembre
03/09
Le Mal Lin Biao publie un article : "comme la guerre populaire a vaincu le Japon, elle vaincra les Etats-Unis s'ils attaquent la Chine".
09/09
La région autonome du Tibet est inaugurée officiellement par les autorités chinoises, sous la présidence du panchen lama. Elle ne comprend que le Tibet central et occidental, le Tibet oriental et nord-oriental faisant partie des provinces chinoises du Xikang et du Qinghai.
Octobre
01/10
Un programme d'échanges culturels franco-chinois pour 1965-1966 est signé à Paris.
Novembre
08/11
L'AG de l'ONU se prononce contre l'admission de la République Populaire de Chine.
30/11
L'article de Yao Wenyuan contre la pièce de "La Destitution du mandarin Hai Rui" de Wu Han est repris dans le "Quotidien du peuple".
Mai
16/05
Début de la révolution culturelle en Chine.
Juin
13/06
Etudiants des universités et écoliers du secondaire sont mis en vacances pour une durée indéfinie, afin de participer à la révolution culturelle.
Juillet
09/07
Tao Chu prend la direction de la propagande du parti.
14/07
Les directives de Mao pour éviter le révisionnisme en Chine sont résumées en 15 points par un éditorial du "Drapeau rouge" et du "Quotidien du peuple", dirigé à la fois contre l'URSS et contre les révisionnistes potentiels en Chine.
Août
01/08
Lo Jui-ching, chef d'état-major général, est limogé.
16/08
Mao revêt un costume vert militaire, signifiant qu'il est à la fois Grand Timonier et Grand chef de l'Armée rouge.
18/08
Début de la Révolution culturelle. Planifiée par le président Mao Zedong, fondateur du régime communiste et de la Chine dite populaire, elle vise à restaurer son autorité sur le Parti communiste chinois (PCC) après l'échec dramatique du « Grand Bond en avant » (1958-1961).
31/08
Lin Biao, lors d'un discours devant plusieurs millions de Gardes rouges, place Tiananmen à Pékin, utilise l'expression "Grand Timonier" pour désigner Mao.
Décembre
03/12
Une grave émeute a lieu liée à la Révolution culturelle en Chine.
27/12
10000 "gardes rouges" se réunissent à Beijing et dénoncent le Président Liu Shaoqi.
Janvier
01/01
Le "Drapeau rouge" et le "Quotidien du peuple" annoncent "l'attaque générale" contre les gens qui, dans le PCC, prennent la voie du capitalisme.
29/01
Le Portugal souhaite abdiquer son autorité sur Macao et nettoyer le territoire de toute présence du KuoMinTang (Parti nationaliste chinois) mais la Chine refuse que le territoire lui soit restitué.
Août
17/08
Les locaux du consulat soviétique à Pékin sont saccagés par des gardes rouges.
Septembre
06/09
Le comité révolutionnaire de Pékin donne le signal au pays en ordonnant de mettre fin aux violences.
20/09
L'armée est autorisée à se servir des armes pour réprimer les troubles.
Octobre
17/10
L'ex-empereur Puyi meurt d'un cancer à Pékin. Son frère Pujie devient prétendant au trône de Chine.
Janvier
27/01
Fin de la Révolution culturelle.
Juillet
01/07
Traité de non-prolifération nucléaire.
Janvier
01/01
Un éditorial du "People's Daily" déclare que la Révolution culturelle est un succès.
Février
02/02
Conflit frontalier sino-soviétique.
Mars
02/03
Incidents de frontière sur l’Oussouri entre la Chine et l’URSS.
--   
Début du conflit frontalier sino-soviétique.
15/03
Affrontements entre forces soviétiques et chinoises à la frontière des deux pays.
Avril
01/04
Le IXe Congrès du parti communiste chinois (→ 24/04) élit le 9e Politburo du Parti communiste chinois ; le maréchal Lin Biao est désigné comme successeur de Mao Zedong.
Mai
13/05
Graves incidents entre Chinois et Malais à Kuala Lumpur.
Juin
13/06
Un groupe de rebelles tibétains tue quatorze cadres et soldats chinois au Barkhor à Lhassa. Selon la version officielle chinoise, l’incident marque le début de la révolte de Nyemo au Tibet, consécutive à l’instauration des communes populaires. Le mouvement est mené par une nonne, Trinley Chödron. Capturée, elle est exécutée publiquement à Lhassa avec ses partisans.
Août
13/08
Nouvel incident militaire soviéto-chinois, dans le Xinjiang.
Septembre
11/09
La crise sino-russe s’achève par la conclusion à Pékin d’un cessez-le-feu entre Zhou Enlai et le premier ministre soviétique Alexis Kossyguine.
22/09
Zhou Enlai déclare à une conférence de Généraux : "nous devons être prêts à mener une guerre [avec l'URSS]".
30/09
Lin Biao inspecte les défenses autour de Pékin, ordonne la dispersion des avions dans des bases de la région et la mise en place d'obstacles sur les pistes contre les parachutistes.
Octobre
17/10
Lin Biao émet un ordre verbal de mise en alerte rouge des Forces armées, contre une attaque surprise de l'URSS.
20/10
Négociations de paix entre la Chine et la Russie.