";
Loading...
Loading...
De Gaulle (166 événements)

De Gaulle

Tag
Afghanistan - Afrique du Sud - Albanie - Algérie - Allemagne - Allemagne (RDA) - Allemagne (RFA) - Andorre - Angleterre - Angola - Arabie Saoudite - Argentine - Arménie - Australie - Autriche - Azerbaïdjan - Bahreïn - Bangladesh - Bélarus - Belgique - Belize - Bénin - Bhoutan - Biafra - Birmanie - Bolivie - Bosnie - Botswana - Brésil - Brunei - Bulgarie - Burkina Faso - Burundi - Cambodge - Cameroun - Canada - Cap Vert - Centrafrique - Chili - Chine - Chypre - Colombie - Comores - Congo - Corée - Corée du Nord - Corée du Sud - Costa Rica - Côte d'Ivoire - Croatie - Cuba - Danemark - Djibouti - Ecosse - Egypte - Emirats arabes unis - Equateur - Erythrée - Espagne - Estonie - Eswatini - Etats Unis - Éthiopie - Europe - Fidji - Finlande - France - Gabon - Gambie - Gênes - Géorgie - Ghana - Grèce - Groenland - Guatemala - Guinée - Guinée équatoriale - Guinée-Bissau - Haïti - Haut-Karabagh - Honduras - Hong Kong - Hongrie - Inde - Indonésie - Irak - Iran - Irlande - Islande - Israel - Italie - Jamaîque - Japon - Jordanie - Kazakhstan - Kenya - Kirghizistan - Kosovo - Koweit - Laos - Lesotho - Lettonie - Liban - Liberia - Liechtenstein - Lituanie - Luxembourg - Lybie - Macao - Madagascar - Malaisie - Maldives - Mali - Malte - Maroc - Martinique - Maurice - Mauritanie - Mexique - Moldavie - Monaco - Mongolie - Monténégro - Mozambique - Namibie - NépaL - Nicaragua - Niger - Nigéria - Norvège - Nouvelle Guinée - Nouvelle Zélande - Ouganda - Ouzbékistan - Pakistan - Palestine - Panama - Papauté - Paraguay - Pays Bas - Pérou - Philippines - Pologne - Porto Rico - Portugal - Qatar - République Dominicaine - Rhodésie - Roumanie - Russie - Rwanda - Salvador - Samoa - San Marin - Séleucides - Sénégal - Serbie - Seychelles - Siam - Sierra Léone - Singapour - Slovaquie - Slovénie - Somalie - Soudan - Sri Lanka - Suède - Suisse - Syrie - Tadjikistan - Taiwan - Tanzanie - Tchad - Tchécoslovaquie - Tchéquie - Thaîlande - Thémistocle - Tibet - Togo - Tonga - Trinité-et-Tobago - Tunisie - Turkménistan - Turquie - Ukraine - Uruguay - Venezuela - Viet Nam - Yémen - Yougoslavie - Zaïre - Zambie - Zimbabwe

Abbassides - Akkadiens - Alains - Alamans - Araméens - Assyriens - Avars - Aztèques - Babylone - Burgondes - Byzance - Carolingiens - Carthaginois - Celtes - Egyptiens - Élamites - Empire Ottoman - Etrusques - Fatimides - Francs - Frisons - Gètes - Grecs - Hébreux - Hittites - Huns - Incas - Lombards - Mamelouks - Marcomans - Mayas - Mèdes - Mérovingiens - Minoens - Monde Arabo-Musulman - Mongols - Nabatéens - Omeyyades - Ostrogoths - Parthes - Perses - Phéniciens - Quades - Romains - Sassanides - Saxons - St Empire - Suèves - Sumer - Vandales - Vikings - Wisigoths - Zapotèques

Afrique - Afrique du Nord - Amérique - Antilles - Asie Centrale - Asie Mineure - Balkans - Bohême - Bourgogne - Bretagne - Caraïbes - Carthage - Caucase - Corse - Dacie - Dalmatie - Florence - Gaule - Germanie - Guadeloupe - Guyane - Hawaï - Ile de Pâques - Illyrie - Istrie - Jérusalem - Lydie - Mésie - Mésopotamie - Milan - Monde - Moravie - Naples - Navarre - Nice - Nouvelle Calédonie - Nubie - Pannonie - Péninsule Arabique - Pôles - Réunion - Rome - Savoie - Tahiti - Venise

Alexandre - Boulanger - Camus - Christophe Colomb - De Gaulle - Dreyfus - Einstein - Epicure - Freud - Galilée - Garibaldi - Gengis Khan - Hannibal - Jaurès - Jules César - Louise Michel - Mahomet - Marc Aurèle - Mata Hari - Molière - Napoléon - Nietzsche - Olympe de Gouges - Périclès - Rommel - Scipion l'Africain - Socrate - Tamerlan - Zola

Anarchisme - Chevaliers Teutoniques - Christianisme - Commune - COVID - Crise de Suez - Croisades - Expédition Magellan - Fronde - Insurrection de Budapest - Jésuites - Mouvement des droits civiques - Révolution des Oeillets - Révolution Française - Révolution Russe - Templiers

Bataille d'Austerlitz - Bataille de Stalingrad - Bataille des Ardennes - Campagne de Russie - Guerre d'Algérie - Guerre d'Espagne - Guerre d'Indépendance - Guerre d'Indochine - Guerre de 1870 - Guerre de Cent Ans - Guerre de Corée - Guerre de Crimée - Guerre de Hollande - Guerre de la Ligue d'Augsbourg - Guerre de Sécession - Guerre de Sept ans - Guerre de Succession d'Autriche - Guerre de Succession d'Espagne - Guerre de trente ans - Guerre du Viet Nam - Guerre Froide - Guerres de Religion - Guerres Médiques - Guerres Puniques - WWI - WWII

Culture - Ecriture - Espace - Geekeries - Informatique - Internet - Médecine - Monument - Sciences - Technologie

Rois de France - Présidents Français - Empereurs Romains - Rois du Portugal -

Abbassides - Akkadiens - Alains - Alamans - Araméens - Assyriens - Avars - Aztèques - Babylone - Burgondes - Byzance - Carolingiens - Carthaginois - Celtes - Egyptiens - Élamites - Empire Ottoman - Etrusques - Fatimides - Francs - Frisons - Gètes - Grecs - Hébreux - Hittites - Huns - Incas - Lombards - Mamelouks - Marcomans - Mayas - Mèdes - Mérovingiens - Minoens - Monde Arabo-Musulman - Mongols - Nabatéens - Omeyyades - Ostrogoths - Parthes - Perses - Phéniciens - Quades - Romains - Sassanides - Saxons - St Empire - Suèves - Sumer - Vandales - Vikings - Wisigoths - Zapotèques


Période
De Gaulle
(166 événements)

Novembre
22/11
Charles André Joseph Marie de Gaulle naît à Lille, 3è enfant de Henri de Gaulle, professeur de lettres, et de Jeanne née Maillot.
23/11
De Gaulle est baptisé en l'église St-André de Lille. Son parrain est son oncle, Corbie, et sa marraine est Maillot.
Juillet
19/07
De Gaulle obtient le baccalauréat (1ère série : latin-grec) avec la mention passable.
Octobre
01/10
De Gaulle entre au collège Stanislas à Paris en classe préparatoire à l'Ecole spéciale militaire de St-Cyr.
Septembre
30/09
De Gaulle est reçu 119è/221 à St-Cyr.
Octobre
07/10
De Gaulle contracte un engagement militaire volontaire pour 7 ans.
Août
14/08
La 11e Cie française (dont fait partie De Gaulle) rejoint les avant-postes près de Surville ; elle reçoit l'ordre de se porter à Dinant.
15/08
La 11e Cie française (dont fait partie De Gaulle) connaît le baptême du feu au pont de Dinant : il est blessé et évacué sur Charleroi.
Octobre
02/10
Le lieutenant de Gaulle rejoint Cognac, où se trouve le dépôt du 33e RI et où de nombreux blessés achèvent leur convalescence.
18/10
Le lieutenant de Gaulle rejoint son régiment sur l'Aisne dans la région de Pontavert où il reçoit le commandement de la 7e Cie.
Novembre
19/11
Le capitaine de Gaulle est décoré du Virtuti Militari polonais.
Octobre
06/10
Maintenu hors cadre, le capitaine de Gaulle est breveté d'état-major.
Octobre
09/10
Le Commandant de Gaulle prononce une allocution à l'occasion de la dissolution du 19e Bataillon de chasseurs.
Mai
10/05
Le Commandant de Gaulle publie l'article "Vers l'armée de métier", dans la "Revue politique et parlementaire".
Janvier
01/01
Le lieutenant-colonel de Gaulle publie l'article "Les origines de l'armée française", dans la "Revue de l'infanterie".
Octobre
14/10
Le lieutenant-colonel de Gaulle rencontre Blum, Président du Conseil, à l'hôtel Matignon à Paris, et lui expose la nécessité de créer une armée blindée. Quoique séduit, Blum se refuse à modifier les plans défensifs de l'état-major.
Juillet
13/07
Le lieutenant-colonel de Gaulle est affecté au 507 Régiment de chars stationné à Metz.
Septembre
05/09
Le colonel de Gaulle prend par intérim le commandement du 507 Régiment de chars, à Metz.
Octobre
23/10
L'unité du colonel de Gaulle est passée en revue par le Président Lebrun à Goetzenbruck.
Mai
17/05
Le colonel Charles de Gaulle, tout récent commandant de la 4e division cuirassée, remporte à Montcornet un petit succès, mais, faute d'exploitation, il n'est significatif que de ce qui aurait pu se passer si...
27/05
Bataille d'Abbeville (→ 04/06). Alors que le port de Dunkerque est encerclé, les Alliés tentent de sécuriser les ports de la Manche encore sous leur contrôle. Le général Weygand, qui a remplacé Gamelin, essaie d'ouvrir une route d'évasion à Abbeville. Le colonel de Gaulle prend part au combat et participe au succès des troupes anglo-françaises. Cette victoire a eu une portée mineure dans la bataille de France.
30/05
Le Gal de Gaulle arrête les Allemands à Abbeville.
Juin
05/06
Remaniement ministériel : le général de Gaulle est nommé sous-secrétaire d'État à la Guerre et à la Défense nationale. Il multiplie dès lors les navettes entre Londres et Paris pour tenter de décider les Britanniques à soutenir leur effort en France.
09/06
Le Général de Gaulle est envoyé en mission, par le Gouvernement français, à Londres. Il rencontre le Premier Ministre Churchill.
11/06
Le Président du Conseil Reynaud, avec dans sa voiture De Gaulle, à l'issue d'un voyage lent et pénible sur des routes encombrées de réfugiés, arrive à Orléans.
15/06
De Gaulle est à Rennes pour voir l'éventualité d'un « réduit breton » qui avait été évoqué pendant la conférence de Briare. S'embarque dans la soirée pour l'Angleterre à bord du contre-torpilleur Milan.
16/06
Rencontre à Londres entre Churchill et de Gaulle et discussion du projet d'union entre la Grande-Bretagne et la France : l'Union franco-britannique. De Gaulle rentre dans la journée à Bordeaux présenter ce projet au gouvernement français mais ne suscite pas l'adhésion.
17/06
Dans l'après-midi le General de Gaulle qui s'oppose à l’armistice embarque dans un avion britannique pour Londres. Il est reçu par Winston Churchill.
18/06
En réplique à l'appel de Pétain qui appelle à la fin des combats, le général de Gaulle lance son appel du 18 Juin, acte fondateur de la France libre.
19/06
Le général de Gaulle demande à l'Empire français de poursuivre le combat aux côtés du Royaume-Uni.
--   
Le Maréchal Pétain donne l'ordre au Général de Gaulle de regagner la France.
21/06
Le général de Gaulle, en mission à Londres, dicte à Paul Reynaud, au téléphone, le texte de la proposition de Jean Monnet de fusion de la France et du Royaume-Uni, l’Union franco-britannique.
--   
A Londres, de Gaulle reçoit Maurois à qui il propose de devenir le porte-parole de la France libre. Maurois décline la proposition et gagne les Etats-Unis.
22/06
Les actualités anglaises diffusent un nouvel appel du général de Gaulle.
--   
Par décision du ministre de la Guerre, la promotion de De Gaulle au grade de Général de brigade à titre temporaire est annulée.
25/06
Décret du gouvernement de Vichy réunissant l’AEF, l’AOF et les protectorats du Togo et du Cameroun dans un haut-commissariat à l’Afrique française confié au gouverneur général de l’AEF Pierre Boisson, qui prend ses fonctions à Dakar le 23 juillet. Après la capitulation de la France, les administrateurs de l’Afrique prennent le parti de suivre le gouvernement Pétain en dépit des démarches du général de Gaulle.
28/06
Le général de Gaulle est reconnu par les Britanniques comme le chef de la France libre.
Juillet
02/07
Le Général français de Gaulle prononce un discours à la BBC dans lequel il explique les raisons de son refus de l'armistice avec l'Allemagne et avec l'Italie.
14/07
Au lendemain du célèbre Appel du Général De Gaulle, l'émission de propagande "les Français parlent aux Français" est créée. Diffusée depuis la BBC à Londres, elle et son équipe sont dirigées par Michel Saint-Denis. Elle propose de nombreux reportages et commentaires sur l'actualité, tous destinés à servir la cause alliée, et sera diffusée jusqu'en août 1944.
--   
Le Général français de Gaulle passe en revue les 1ers contingents des FFL qui défilent dans les rues de Londres puis va déposer une couronne au monument du Maréchal Foch.
Août
02/08
Le général de Gaulle est condamné à mort par contumace par le tribunal militaire de la 13e région militaire française siégeant à Clermont-Ferrand.
07/08
Accord entre De Gaulle et Churchill sur l'organisation des forces de la France libre. Un pacte est alors scellé entre Churchill et De Gaulle. Par l'accord des Chequers : le Royaume-Uni s'engage à sauvegarder « l'intégrité de toutes les possessions françaises et à la restauration intégrale de l'indépendance et de la grandeur de la France ».
24/08
Le chef de la France libre De Gaulle reçoit le roi George VI qui vient visiter les camps de Morval et de Delville où les unités de FFL s'apprêtent au départ.
26/08
Le Tchad rallie la France libre du Général de Gaulle.
27/08
Le Cameroun rallie la France libre du général de Gaulle.
28/08
Rébellion à Brazzaville et ralliement du Congo français à la France libre du général de Gaulle.
29/08
L'Oubangui-Chari rallie la France libre du général de Gaulle et complète l'Afrique française libre.
Septembre
02/09
Tahiti rallie la France libre du Général de Gaulle.
06/09
Les Établissements français de l'Inde rallient la France libre du général de Gaulle.
19/09
La Nouvelle-Calédonie rallie la France libre du général de Gaulle.
23/09
Arrivée du général de Gaulle en rade de Dakar avec une flotte franco-britannique.
25/09
Malgré le bombardement naval de Dakar, le général Boisson refuse de se rallier au général de Gaulle.
Octobre
27/10
Charles de Gaulle institue un Conseil de défense de l’Empire chargé de la conduite générale de la guerre en vue de la libération23. Brazzaville devient la capitale de la « France libre ».
--   
Charles de Gaulle crée le conseil de défense de l'Empire.
Novembre
12/11
Les Forces françaises libres concluent la campagne du Gabon et se rendent maître du territoire, finissant ainsi d’achever le ralliement de l’Afrique équatoriale française au général de Gaulle.
Juin
07/06
Sur l'instigation du général De Gaulle, entrée en Syrie de troupes Britanniques et des Forces françaises libres.
18/06
Pour le 1er anniversaire de la France libre, le discours prononcé par le Général de Gaulle devant le Comité national français d'Egypte est diffusé par la BBC.
Juillet
14/07
Aidées par une division de la France libre dirigée par le Général Catroux, les troupes britanniques contraignent les Vichystes à l'armistice en Syrie et au Liban. Les combats avaient commencé début juin. Le Général Catroux, au nom du Général de Gaulle, promet alors l'indépendance à Damas et à Beyrouth. Mais les français, pressés par les britanniques, ne sont en fait guère enthousiastes et préfèrent reculer l'échéance. De fait, la France ne renoncera à ses mandats que lorsque la guerre sera achevée en 1946, même si l'indépendance officielle du Liban date de 1943.
25/07
Signature des accords De Gaulle-Lyttleton concernant le Moyen-Orient.
26/07
De Gaulle, à Beyrouth, confirme son intention d'instaurer la souveraineté et l'indépendance du Liban.
Septembre
23/09
Création à Londres par le général De Gaulle du Comité National de la France Libre.
24/09
Le chef de la France libre De Gaulle nomme Cassin membre de son Comité national comme Commissaire de la Justice et de l'Instruction publique.
--   
A Londres, De Gaulle fonde le Comité National de la France Libre.
Novembre
15/11
De Gaulle prononce un discours au Royal Albert Hall à Londres pour les Français présents en Grande-Bretagne, retransmis par la BBC.
Décembre
24/12
Ralliement de Saint-Pierre-et-Miquelon aux Forces françaises libres du général de Gaulle.
Mars
06/03
Démission de l'amiral Muselier, en désaccord avec de Gaulle, remplacé par le contre-amiral Auboyneau.
Avril
25/04
L’armée américaine débarque en Nouvelle-Calédonie, territoire déjà rallié à la France libre du général de Gaulle.
Mai
24/05
Rencontre à Londres entre le général De Gaulle et Molotov, le ministre soviétique des Affaires étrangères.
Juin
10/06
De Gaulle rencontre le Premier Ministre Churchill alors qu'il envisageait de quitter Londres pour Moscou, à cause de la dégradation des relations entre les Britanniques et les représentants de la France libre.
Juillet
03/07
Le Général français De Gaulle prononce un discours à la BBC sur les succès de l'Axe en Egypte et en Extrême-Orient.
Novembre
06/11
Madagascar capitule à Ambalavao. Les Alliés trouvent Madagascar au bord de l’asphyxie économique. Un accord entre le général de Gaulle et les Britanniques le 14 décembre place l’île sous l’autorité de la France libre.
Mai
30/05
De Gaulle arrive à Alger.
Juin
03/06
Le Comité français de libération nationale (CFLN) est créé à Alger, présidé par De Gaulle et Giraud.
22/06
De Gaulle et Giraud se mettent d'accord sur leur poste respectif : le Général de Gaulle prend le commandement des forces françaises combattantes et le Général Giraud celui de l'Armée d'Afrique.
28/06
Le Général de Gaulle regagne Alger.
Janvier
02/01
Le Général De Gaulle rencontre Benes (Pdt tchécoslovaque en exil) à Alger.
Juin
03/06
élection de Charles de Gaulle comme président du Gouvernement provisoire de la République française.
14/06
Le Président du GPRF De Gaulle débarque sur la plage de Courselles puis gagne Bayeux : il impose, dans son discours, la souveraineté française en métropole (et met en place un 1er commissaire de la République, Coulet).
Août
20/08
Le Général de Gaulle débarque à Cherbourg et rencontre le Général Eisenhower près du Mans : il insiste auprès de lui pour qu'il envoie la 2è DB sur Paris.
23/08
Papon est nommé préfet des Landes par De Gaulle.
25/08
Le Général de Gaulle arrive à la gare Montparnasse à Paris, accueilli par le Général Leclerc et Rol-Tanguy.
--   
Le Général de Gaulle est reçu à l'Hôtel de Ville de Paris par les membres du CNR et du CPL et fait une allocution improvisée : "Paris ! Paris outragé ! Paris brisé ! Paris martyrisé ! Mais Paris libéré !".
26/08
Charles de Gaulle, rentré dans Paris la veille, traverse les Champs-Élysées à la tête d'un abondant cortège et fleurit la tombe du soldat inconnu.
Septembre
01/09
Lors d'un déjeuner officiel, Mauriac rencontre De Gaulle, qui l'interroge sur Gide et évoque la nécessité de renouveler l'Académie Française.
09/09
Le Général de Gaulle créée un Gouvernement provisoire.
14/09
Le Président du GPRF De Gaulle débute un voyage triomphal en province (Marseille, Toulouse) pour rétablir l'ordre.
Janvier
03/01
A Versailles, le Président De Gaulle, appuyé par le Premier Ministre britannique Churchill, persuade le gal américain Eisenhower d'annuler l'ordre de repli concernant Strasbourg.
Juillet
14/07
Défilé de la 2è D.B. place de la Bastille, devant le général de Gaulle.
18/07
Malraux rencontre de Gaulle.
Août
17/08
De Gaulle commue la sentence de mort de Pétain en emprisonnement à vie.
Septembre
25/09
Le Président du GPRF De Gaulle s'entretient avec De Gasperi, ministre des Affaires Etrangères italien, sur les délibérations de la conférence de Londres et la rectification des frontières franco-italienne.
Novembre
13/11
Le général de Gaulle est élu à l'unanimité par l'Assemblée constituante nouveau chef du gouvernement provisoire. Il formera son équipe aux côtés de ministres communistes.
21/11
De Gaulle est nommé Président du GPRF, Gouvernement tripartite (MRP, SFIO, PCF).
Janvier
 
Démission du général De Gaulle opposé au régime “des partis”.
03/01
Le Commissariat général du Plan est créée par de Gaulle, avec Monnet pour Commissaire, pour organiser la prévision économique et la concertation sociale.
Avril
14/04
De Gaulle crée le RPF.
Mai
20/05
Sur une initiative du sénateur Gaston Monnerville, métis originaire de Guyane, la République française transfère au Panthéon les cendres de Victor Schoelcher, en reconnaissance de son action en faveur des esclaves, ainsi que du Guyanais de race noire Félix Éboué, gouverneur du Tchad rallié à la France libre de De Gaulle.
Juin
06/06
De Gaulle publie un communiqué dans lequel il déclare ne prendre "aucune part directe ou indirecte aux péripéties diverses de l'actuel régime".
Juin
22/06
De Gaulle déclare n'avoir pris aucune part dans la crise ouverte par le renversement du Gouvernement Laniel, ni dans sa résolution.
Octobre
13/10
De Gaulle s'entretient avec le Président du Conseil Mendès France, à l'hôtel Lapérouse à Paris, sur les questions internationales.
Mai
25/05
René Coty appelle Charles de Gaulle à la présidence du Conseil.
27/05
A Paris, de Gaulle déclare par communiqué : "J'ai entamé le processus régulier nécessaire à l'établissement d'un Gouvernement républicain".
28/05
Pompidou déjeune à La Boisserie (Colombey) chez de Gaulle qui lui annonce qu'il va revenir au pouvoir et lui demande d'assurer la direction de son cabinet. Pompidou accepte, mais pour un temps seulement.
29/05
Le Président Coty annonce, dans un message lu au Parlement, sa décision de faire appel "au plus illustre des Français" et reçoit de Gaulle à l'Elysée.
--   
Pompidou prend ses fonctions de directeur du cabinet de de Gaulle dans 2 chambres de l'Hôtel Lapérouse, à Paris.
Juin
01/06
Rappelé par le président, De Gaulle devient président du Conseil et obtient les pleins pouvoirs constitutionnels.
02/06
Le nouveau président du Conseil Charles de Gaulle obtient les pleins pouvoirs de l'Assemblée pour six mois, avec mission d'élaborer une nouvelle constitution.
06/06
De Gaulle, à Mostaganem, termine son discours en lançant : "Vive l'Algérie française".
Septembre
04/09
Présentation de la Constitution de la Ve République française par Charles de Gaulle.
13/09
Le Président du Conseil de Gaulle et le chancelier de RFA Adenauer se rencontrent à Colombey-les-deux-Eglises.
17/09
Le Président du Conseil De Gaulle adresse au Premier Ministre britannique Macmillan et au Président américain Eisenhower un mémorandum sur l'OTAN.
Octobre
02/10
Discours de Constantine du général de Gaulle, qui annonce un plan de réformes sociales, économiques et culturelles pour l’Algérie, et affirme l’existence d’une « solidarité étroite » entre l’Algérie et le reste de la France : c’est le plan de Constantine, qui propose l’industrialisation de l’Algérie grâce au pétrole du Sahara.
03/10
Le Président du Conseil De Gaulle annonce, à Constantine, un plan de développement en 5 ans pour l'Algérie.
Août
27/08
Le Président de Gaulle, qui craint un soulèvement militaire, débute une série de visite des chefs de l'Armée française en Algérie.
Septembre
16/09
Charles de Gaulle reconnaît, dans un discours, le droit des Algériens à l'autodétermination.
Novembre
03/11
Le Président de Gaulle annonce la nécessité de développer la force nucléaire française, l'ONU s'y oppose.
Septembre
05/09
Le Président De Gaulle donne une Conférence de presse sur l'OTAN.
Juillet
12/07
Le Général De Gaulle remet à Papon les insignes de commandeur de la Légion d'Honneur.
Septembre
08/09
Echec d'un attentat à la bombe contre de Gaulle, sur la route de Colombey, à Pont-sur-Seine.
Avril
14/04
Le Premier Ministre Debré remet la démission de son Gouvernement au Président de Gaulle.
--   
Le Président de Gaulle nomme Pompidou Premier Ministre.
Juin
20/06
Au cours d'un entretien avec le Président de Gaulle à Paris, le secrétaire d'Etat américain Rusk reconnaît la force de frappe française comme un "fait".
Juillet
03/07
Le président de Gaulle annonce officiellement la reconnaissance par la France de l'indépendance de l'Algérie.
Août
22/08
Attentat du Petit-Clamart. Des membres de l’O.A.S. échouent, dans leur tentative d’assassinat du président de Gaulle, voire de son épouse et leur chauffeur.
Septembre
04/09
Le Président français de Gaulle débute une visite en Allemagne (1ère visite d'un chef d'Etat français depuis 1945).
12/09
Le Président De Gaulle annonce un référendum sur l'élection du Président de la République au suffrage universel direct.
Octobre
05/10
L'Assemblée nationale vote une motion de censure contre le Gouvernement Pompidou, qui présente sa démission au Président de Gaulle.
06/10
Le Président De Gaulle refuse la démission du Gouvernement Pompidou et dissout l'Assemblée nationale.
Novembre
11/11
Le Président De Gaulle préside les cérémonies commémoratives de la victoire de 1918 à l'Arc de triomphe et devant la statue de Clémenceau aux Champs-Elysées, à Paris.
--   
A Alger, les Européens manifestent contre la politique algérienne du Président français De Gaulle.
Janvier
03/01
Le Président de Gaulle déclare à Peyrefitte : "Nous ne devons pas nous laisser envahir par la main-d'oeuvre algérienne".
Mars
11/03
Exécution du colonel Jean-Marie Bastien-Thiry à la suite de l'attentat du Petit-Clamart contre le Général de Gaulle.
Septembre
21/09
Le Président De Gaulle s'entretient à Rambouillet avec Adenauer, chancelier de la RFA.
Juillet
16/07
Inauguration du tunnel du Mont-Blanc par le Général de Gaulle et Giuseppe Saragat.
Mars
07/03
Le président de la République de France Charles de Gaulle annonce le retrait de la France de la structure militaire de l'OTAN.
Juin
20/06
Le Président français De Gaulle débute un voyage en URSS.
Août
31/08
Le Président français de Gaulle a un entretien confidentiel avec le représentant du Viêt-nam du Nord.
Avril
06/04
Pompidou est renommé Premier Ministre suite aux élections législatives.
Juin
02/06
Evoquant la tension au Proche-Orient, le Président de Gaulle déclare, au cours du conseil des ministres, que "l'Etat qui le 1er emploierait les armes n'aurait pas l'approbation de la France".
Juillet
22/07
Le Président français De Gaulle se rend en visite officielle, à bord du Croiseur Lance-Missiles Colbert au Canada.
24/07
Le Président français De Gaulle, en visite officielle à Montréal, déclare, depuis le balcon de l'hôtel de ville : "Vive le Québec libre !".
25/07
Le Premier Ministre Pearson convoque à Ottawa le conseil des ministres, qui déclare "inacceptables" certaines déclarations du Président français de Gaulle.
26/07
Le Président français de Gaulle annule sa visite à Ottawa et décide de rentrer en France.
Octobre
23/10
Le Chef de l'Etat francais de Gaulle visite l'Andorre dont il est le Co-Prince.
Novembre
27/11
Le Président de Gaulle, lors d'une conférence de presse, déclare à propos d'Israël : "Un peuple d'élite, sûr de lui-même et dominateur".
--   
Le President De Gaulle déclare qu'il opposera son véto à l'entrée du Royaume-Uni dans la CEE, car son économie en serait incompatible.
Décembre
06/12
Le Premier Ministre Ben Gourion écrit une longue lettre au Président français de Gaulle dans laquelle il retrace l'épopée du sionisme et exprime avoir été choqué par ses "expressions surprenantes dures et blessantes" employées lors de la conférence de presse du 27/11/67 ("Un peuple d'élite, sûr de lui-même et dominateur"].
Mai
29/05
L'opinion publique apprend, inquiète, que De Gaulle est parti à Baden-Baden pour une entrevue mystérieuse avec Massu, commandant des forces françaises en Allemagne.
30/05
Lors des évènements de mai 1968, en France, Charles de Gaulle réapparaît, après être secrètement parti à Baden-Baden consulter l'armée, et notamment le général Jacques Massu.
--   
Le Premier Ministre Pompidou informe son directeur de cabinet Jobert qu'il compte présenter sa démission au Président de Gaulle, estimant avoir perdu sa confiance.
--   
Le Président de Gaulle refuse la démission du Premier Ministre Pompidou qui estime avoir été traité par lui avec désinvolture, mais accepte sa demande de renoncer au référendum et de dissoudre l'Assemblée.
--   
Plus de 500000 personnes (en tête Mauriac et Baker) se rassemblent à la Concorde et remontent les Champs-Elysées en faveur de De Gaulle.
Juin
07/06
Le Président de Gaulle, lors d'un entretien télévisé avec Michel Droit, attaque "l'entreprise communiste totalitaire" et se prononce pour la participation aux profits des entreprises.
Juillet
10/07
Le Président de Gaulle nomme Couve de Murville Premier Ministre, qui forme son Gouvernement : aux finances Ortoli, à l'Education Faure, Capitan garde des sceaux.
Janvier
22/01
Le général de Gaulle annonce en conseil des ministres à l’Élysée « J'ai le devoir et l'intention de remplir ce mandat jusqu'à son terme ».
Février
02/02
Discours de Quimper ; le général de Gaulle annonce au cours d'un voyage officiel en Bretagne qu’un référendum sur la réforme des régions et la transformation du Sénat aura lieu au printemps.
05/02
Le Président De Gaulle s'entretient au palais de l'Elysée (Paris) avec Tsiranana, Président malgache.
21/02
Le Figaro et le Washington Post publient des articles sur l'entretien du 4 février entre le général de Gaulle et l'ambassadeur britannique Christopher Soames. Début de l'affaire « Soames », polémique qui oppose le gouvernement français et le Foreign Office, qui rend public des propositions confidentielles du général pour relancer l'Europe autour des grandes puissances, France, Angleterre, Allemagne et Italie.
Mars
02/03
Le Président De Gaulle s'entretient au palais de l'Elysée (Paris) avec le Président américain Nixon.
Avril
25/04
Le Pdt De Gaulle annonce qu'en cas de rejet du referendum du 27 avril il démissionnera.
27/04
Résultat du référendum, puis démission, rendue effective le lendemain à 12 h, du Président de Gaulle.
28/04
Le général De Gaulle annonce sa démission, suite à l’échec du référendum sur la régionalisation du Sénat.
Mai
14/05
De Gaulle arpente la lande irlandaise, accompagné de sa femme Yvonne et de son aide de camp Flohic.
Novembre
09/11
Charles de Gaulle meurt d'une rupture d'anévrisme dans sa demeure de Colombey-les-Deux-églises.
12/11
A Colombey-les-Deux-Eglises, le cercueil de De Gaulle, ceint d'un linceul tricolore, est hissé sur une automitrailleuse et mené à l'église ; la messe est dite ; le cercueil est porté en terre par 12 jeunes gens, dans le cimetière.
Mars
23/03
En accord avec la famille du général de Gaulle, un Comité national, dont la présidence est confiée à Henri Duvillard, alors ministre des Anciens Combattants et Victimes de Guerre, est constitué en vue de l'érection à Colombey-les-Deux-Églises, dans le cadre choisi pour ses méditations par le général lui-même, d'un mémorial « à la mémoire du libérateur de la Patrie et du rénovateur de la République ».