Loading...
Loading...
Guerre de Religion (116 événements)
Tag
Afghanistan - Afrique - Afrique du Nord - Afrique du Sud - Albanie - Alexandre - Algérie - Allemagne - Amérique - Angleterre - Arabie - Argentine - Asie - Australie - Autriche - Aztèques - Babylone - Bangladesh - Belgique - Birmanie - Bosnie - Brésil - Bulgarie - Byzance - Cambodge - Cameroun - Canada - Caraïbes - Carolingiens - Carthage - Chili - Chine - Christianisme - Chypre - Commune - Congo - Corée - Corse - Crète - Croatie - Croisades - Cuba - Culture - Danemark - Ecosse - Egypte - Empire Ottoman - Equateur - Espagne - Estonie - Etats Unis - Éthiopie - Etrusques - Europe - Finlande - France - Fronde - Gabon - Gaule - Geekeries - Grèce - Guatemala - Haïti - Hébreux - Hong Kong - Hongrie - Huns - Incas - Inde - Indonésie - Irak - Iran - Irlande - Islande - Israel - Italie - Japon - Jordanie - Kosovo - Koweit - Laos - Lettonie - Liban - Lituanie - Luxembourg - Lybie - Madagascar - Malaisie - Mali - Malte - Maroc - Mayas - Mérovingiens - Mexique - Monde - Monde Arabo-Musulman - Mongols - Moyen Orient - Napoléon - NépaL - Nicaragua - Nice - Norvège - Nouvelle Zélande - Pakistan - Palestine - Panama - Paraguay - Parthes - Pays Bas - Pérou - Perses - Philippines - Pologne - Portugal - Proche Orient - Révolution Française - Révolution Russe - Rome - Roumanie - Russie - Rwanda - Salvador - San Marin - Savoie - Sciences - Sénégal - Serbie - Singapour - Slovénie - Somalie, - Soudan - St Empire - Suède - Suisse - Sumer - Syrie - Tahiti - Taiwan - Tchad - Tchécoslovaquie - Thaîlande - Tibet - Tunisie - Turquie - Ukraine - Uruguay - Venezuela - Venise - Viet Nam - Vikings - Yémen - Yougoslavie


Période



Mars
10/03
La conjuration d'Amboise est découverte par les Guise.
 
Première guerre de Religion (→ 1563).
Mars
01/03
Massacre de Wassy.
--   
Massacre de Wassy, où 80 Huguenots sont assassinés sous les ordres du duc de Guise, qui déclenche la première des Guerres de religion en France.
Février
18/02
Le duc de Guise est assassiné par le protestant Poltrot de Méré.
Mars
19/03
Édit d'Amboise.
 
Deuxième guerre de Religion (→ 1568).
Novembre
15/11
Bataille de Saint-Denis.
 
Troisième guerre de Religion (→ 1570).
Mars
23/03
Paix de Longjumeau.
Mars
13/03
Bataille de Jarnac.
Août
08/08
Paix de Saint-Germain-en-Laye.
 
Quatrième guerre de Religion (→ 1573).
Août
22/08
L’attentat manqué contre Gaspard II de Coligny commis par Maurevert, provoque la colère des protestants. Charles IX, sous la pression du parti catholique et de sa mère, ordonne à contrec½ur le massacre des chefs protestants.
24/08
Massacre de la St Barthélemy.
26/08
Le roi tient un « lit de justice » au Parlement de Paris où il endosse la responsabilité du massacre de la St Barthélemy.
28/08
Déclaration royale interdisant l’exercice du culte réformé dans tout le royaume.
Septembre
12/09
Henri de Navarre abjure le calvinisme.
26/09
Conversion de Henri de Navarre au catholicisme.
Novembre
09/11
Occupation surprise du château de Sancerre par Racan de Bueil et des conjurés catholiques.
10/11
Les Protestants de Sancerre reprennent la forteresse.
Février
02/02
La Châtre, gouverneur de Berry, somme les Sancerrois de rendre la place aux troupes royales ; devant le refus du gouverneur de la ville calviniste André Johanneau, qui retient l’émissaire, La Châtre commence le siège de Sancerre.
07/02
Réunion d'une assemblée protestante à Anduze. Elle fixe la constitution des « Provinces de l'Union » ou « Provinces-Unies du Midi », république fédérale qui demeure au sein du royaume.
11/02
Henri d'Anjou prend le commandement du siège de La Rochelle, sans succès.
Mars
03/03
Le duc d’Aumale est tué d’un coup de canon au siège de La Rochelle.
Juin
24/06
Capitulation de La Rochelle.
Juillet
11/07
Paix de Boulogne où sont remises en vigueur les clauses d’Amboise. Les protestants obtiennent La Rochelle, Montauban, Nîmes et Sancerre, perdent Cognac et La Charité.
Août
20/08
Capitulation de Sancerre. La moitié de la population a péri.
31/08
La Châtre entre dans Sancerre. Les fortifications sont démantelées.
Septembre
11/09
Édit de Boulogne.
 
Cinquième guerre de Religion (→ 1576).
Février
28/02
Prise d’arme des protestants en Poitou, en Languedoc et en Dauphiné. Les Protestants rochelais conduit par La Noue s’emparent de plusieurs places du Poitou et de Saintonge (Rochefort, Tonnay-Charente, Talmont, Pons, Royan, Fontenay, Melle , Lusignan).
Mars
02/03
Surprise de Saint-Lô par le capitaine protestant Colombières qui saccage la ville.
12/03
Montgomery débarque en Normandie avec l’appui des Anglais.
Avril
10/04
La Mole est arrêté.
30/04
La Mole et de Coconat sont jugés par le parlement de Paris et exécutés.
Mai
04/05
Montmorency et Cossé sont arrêtés et embastillés.
27/05
Montgomery, assiégé dans Domfront par l’armée royale capitule sur la promesse de Matignon de lui laisser la vie sauve.
30/05
Mort de Charles IX, roi de France.
Juin
03/06
Catherine de Médicis exerce la régence pendant l’absence du nouveau roi Henri III.
10/06
Le maréchal Matignon enlève Saint-Lô, malgré une résistance énergique poursuivie pendant deux mois ; ce siège rend célèbre le courage d’une jeune fille, Julienne Couillard, mais coûte la vie à Briqueville de Colombières qui a refusé de rendre la ville.
26/06
Envoyé à Paris où il est soumis à la torture, Montgomery est exécuté.
Septembre
10/09
Pomponne de Bellièvre devient surintendant des finances.
--   
Damville refuse de licencier ses troupes et de comparaitre devant le roi. Début de la cinquième guerre de Religion.
Novembre
25/11
Élisabeth d’Autriche, reine de France, veuve de Charles IX, devient par lettres patentes duchesse de Berry.
Avril
11/04
Le roi reçoit à Paris les délégués des réformés, de Damville et de Condé (réfugié en Allemagne) qui lui présentent une requête où les conditions de la future paix sont spécifiées : liberté de culte, libération des maréchaux de Cossé et de Montmorency, la punition des responsables de la Saint-Barthélemy ; Henri III refuse.
Juin
15/06
Bataille de Besançon.
Septembre
15/09
François d’Alençon, frère du roi, s’enfuit de la cour pour Dreux et prend la tête des malcontents.
Octobre
31/10
Assassinat du favori du roi Henri III, Louis de Béranger du Guast à Paris par le Baron de Vitteaux.
Février
02/02
Henri de Navarre s’enfuit de la cour.
Mai
06/05
Édit de Beaulieu.
Juin
13/06
Henri de Navarre abjure officiellement le catholicisme.
Août
13/08
Prise de Saint-Jean d’Angély par le prince de Condé.
Septembre
07/09
Le Parlement de Paris prend un arrêt solennel, l’arrêt Mabile, qui reconnaît comme Française une fille née en Angleterre de deux parents français.
Décembre
   /12
Henri de Navarre tombe dans une embuscade à Eauze, en Armagnac. Il parvient à se dégager en tirant des coups de pistolets jusqu’à l’arrivée de renforts.
02/12
Henri III se proclame chef de la Ligue.
06/12
Ouverture des États généraux, à Blois (→ 01/03/1577). Ils condamnent l’hérésie protestante et imposent l’inaliénabilité du domaine royal.
 
Sixième guerre de Religion .
Février
06/02
Henri III de Navarre est reconnu comme chef du parti huguenot français.
Mars
   /03
Soulèvement de Condé. Début de la sixième guerre de religion. François d’Alençon, devenu duc d’Anjou se rallie à son frère Henri III et prend la tête de l’armée royale.
Avril
17/04
Le Protestant Châtillon s’empare de la citadelle de Montpellier et la fait raser, pendant que Jean de Saint-Romain occupe Aigues-Mortes.
Mai
02/05
La Charité-sur-Loire, place protestante, est prise et saccagée par les troupes de Monsieur.
16/05
La flotte royale doit se retirer, après une vaine tentative pour soumettre l’île de Ré.
Juillet
10/07
Nouveaux combats navals entre la flotte royale de M. de Lansac et la flotte de Condé, commandée par Clermont d’Amboise, qui tournent au désavantage des Protestants (→ 16/07) ; l’éloignement de la flotte rochelaise permet à Lansac de prendre possession de l’île d’Oléron.
Août
21/08
Prise de Brouage par le duc de Mayenne.
Septembre
17/09
Signature de la paix de Bergerac.
Février
14/02
François d’Anjou fuit de nouveau la cour pour Angers.
Avril
27/04
Duel des Mignons.
Octobre
02/10
Entrevue de Catherine de Médicis et Marguerite avec Henri de Navarre à La Réole.
 
Septième guerre de Religion (→ 1580).
Février
28/02
Traité de Nérac entre Catherine de Médicis et Henri de Navarre, moins favorable aux huguenots que la paix de Monsieur. Les protestants obtiennent quinze places de sûreté.
Août
17/08
Prise de Cambrai par Monsieur.
31/08
Les protestants refusent de rendre les places de sûreté de Guyenne (Bazas, Puymirol et Figeac) comme il a été convenu six mois plus tôt dans le traité de Nérac. Début de la la guerre des Amoureux.
Octobre
01/10
Les protestants refusent de rendre les places de sûreté de Languedoc.
08/10
Édit de Poitiers.
Novembre
29/11
Prise de La Fère, en Picardie, par le prince de Condé.
Décembre
24/12
Les huguenots de Matthieu Merle s’emparent de la ville de Mende alors que les habitants étaient à la messe de minuit. La ville est pillée, deux cents habitants sont massacrés, les autres rançonnés.
Janvier
11/01
Prise de Bizanet, près de Narbonne, par les Protestants, qui ravagent les diocèses de Carcassonne, d’Alet et de Limoux.
15/01
Les Protestants assemblés à Montauban sous la présidence du roi de Navarre décident la reprise des hostilités.
Mars
17/03
Prise du château de Montaigu par les Protestants.
Mai
29/05
Prise de Cahors par les partisans d’Henri de Navarre.
Juillet
07/07
Siège (→ 12/09) et capitulation de La Fère, reprise par les troupes royales de Matignon aux Protestants du prince de Condé.
Octobre
26/10
Paix du Fleix. Fin de la Septième guerre de religion en France.
Novembre
26/11
Paix du Fleix. L’autorité royale est réduite face aux gouverneurs : Henri de Navarre, roi en Navarre, seigneur en Rouergue et en Quercy, est gouverneur de Guyenne. Condé est gouverneur en Picardie. Les Guise contrôlent la Bretagne (Montpensier), la Bourgogne (Mayenne), la Champagne (Guise), la Normandie (Elbeuf) et la Picardie, en concurrence avec Condé (Aumale). En Provence, les deux lieutenants du roi animent chacun un parti : le comte de Suze (les razats, huguenots et anti-seigneuriaux) et le comte de Carcès (les carcistes, catholiques et seigneuriaux). En Languedoc, le gouverneur Henri de Montmorency-Damville est catholique politique, allié aux protestants et contrôle le Bas-Languedoc. Joyeuse, catholique royal, contrôle le Haut-Languedoc. Luynes, chef des troupes royales, tient Pont-Saint-Esprit, clé du Languedoc. Les protestants ont désigné Châtillon comme chef militaire en Languedoc.
Avril
26/04
Réunion des Églises protestantes de France à Montauban qui le 7 mai reconnaissent Henri de Navarre comme leur protecteur.
Août
08/08
Henri III, qui tente de se rapprocher de Henri de Navarre, chasse sa s½ur Marguerite de Valois de la cour.
Novembre
18/11
Catherine de Médicis tente en vain de réconcilier le roi et Monsieur.
Juin
10/06
Mort de François d’Anjou ; La succession passe en France à Henri de Navarre, protestant, ce qui provoque la huitième guerre de religion.
Septembre
   /09
Conférence de Nancy instituant la seconde Ligue sous le patronage des Guise.
Décembre
31/12
Traité de Joinville entre La Ligue et Philippe II d'Espagne. Le successeur désigné au trône de France est le cardinal de Bourbon.
 
Huitième guerre de Religion (→ 1598).
Janvier
16/01
L’accord constitutif de la « Sainte Ligue perpétuelle, offensive et défensive » est signé au château de Joinville entre les ducs de Guise et de Mayenne, ratifié par Philippe II.
Février
28/02
Marguerite de Valois quitte son mari à Nérac pour Agen où elle se rallie à la Ligue.
Mars
02/03
La Ligue catholique déclare Henri IV inapte à monter sur le trône de France.
30/03
Publication du manifeste de Péronne signé par le cardinal de Bourbon ; la Ligue catholique, formée sous le patronage des Guise, veut faire adopter la catholicité comme condition de légitimité. Les Guise, d’ascendance carolingienne, voient le moyen d’accéder au trône.
Avril
   /04
Les ligueurs prennent les armes. Début de la huitième guerre de Religion.
Juillet
07/07
Traité de Nemours entre Henri III et Henri Ier de Guise.
--   
Le roi de France Henri III est contraint de signer avec les Guise la paix de Nemours, qui annule toutes les mesures de tolérance à l’égard des Protestants, et prend la tête des armées catholiques. Navarre et Condé sont déclarés inaptes à la succession.
Septembre
09/09
Bulle de Sixte Quint qui excommunie Henri de Bourbon-Navarre et Condé.
24/09
Les Protestants s’emparent du château d’Angers.
25/09
La reine Marguerite de Valois est chassée de la ville d’Agen par ses habitants, alors que la place est investie par les troupes royales commandées par le maréchal de Matignon ; elle se réfugie à Carlat, près d’Aurillac.
Octobre
21/10
Condé est repoussé devant Angers par le comte du Bouchage.
Mai
12/05
Journée des Barricades.
Juillet
21/07
Édit d'Union, le roi doit être catholique.
Décembre
23/12
Assassinat du duc de Guise et du cardinal de Guise.
Avril
30/04
Henri III et Henri de Navarre se rapprochent à Plessis-lez-Tours.
Août
01/08
Assassinat d'Henri III.
02/08
Henri de Navarre devient Henri IV (→ 1610) - Les ligueurs ne reconnaissent que son oncle, Charles de Bourbon sous le nom de « Charles X ».
Octobre
31/10
Échec d’Henri IV devant Paris.
Mars
14/03
Bataille d'Ivry.
Janvier
20/01
Journée des Farines.
Juillet
25/07
Abjuration d'Henri IV.
Mars
22/03
Henri IV entre enfin dans Paris.
Juin
05/06
Bataille de Fontaine-Française.
Mars
11/03
Les troupes espagnoles s'emparent d'Amiens.
Avril
13/04
Edit de Nantes.