";
Loading...
Loading...
Jérusalem (197 événements)

Tags
Abkhazie - Afghanistan - Afrique du Sud - Albanie - Algérie - Allemagne - Allemagne (RDA) - Allemagne (RFA) - Andorre - Angleterre - Angola - Arabie Saoudite - Argentine - Arménie - Australie - Autriche - Azerbaïdjan - Bahreïn - Bangladesh - Barbade - Bélarus - Belgique - Belize - Bénin - Bermudes - Bhoutan - Biafra - Birmanie - Bolivie - Bornéo - Bosnie - Botswana - Brésil - Brunei - Bulgarie - Burkina Faso - Burundi - Cambodge - Cameroun - Canada - Cap Vert - Centrafrique - Chili - Chine - Chypre - Colombie - Comores - Congo - Corée - Corée du Nord - Corée du Sud - Costa Rica - Côte d'Ivoire - Croatie - Cuba - Danemark - Djibouti - Ecosse - Egypte - Emirats arabes unis - Equateur - Erythrée - Espagne - Estonie - Eswatini - Etats Unis - Éthiopie - Fidji - Finlande - France - Gabon - Gambie - Gênes - Géorgie - Ghana - Grèce - Groenland - Guatemala - Guinée - Guinée équatoriale - Guinée-Bissau - Haïti - Haut-Karabagh - Haute-Volta - Honduras - Hong Kong - Hongrie - Iles Marshall - Iles Vierges, - Inde - Indonésie - Irak - Iran - Irlande - Islande - Israel - Italie - Jamaîque - Japon - Jordanie - Kazakhstan - Kenya - Kirghizistan - Kosovo - Koweit - Laos - Lesotho - Lettonie - Liban - Liberia - Liechtenstein - Lituanie - Luxembourg - Lybie - Macao - Madagascar - Malaisie - Malawi - Maldives - Mali - Malte - Maroc - Martinique - Maurice - Mauritanie - Mexique - Moldavie - Monaco - Mongolie - Monténégro - Mozambique - Namibie - NépaL - Nicaragua - Niger - Nigéria - Norvège - Nouvelle Guinée - Nouvelle Zélande - Oman - Ouganda - Ouzbékistan - Pakistan - Palestine - Panama - Paraguay - Pays Bas - Pérou - Philippines - Pologne - Porto Rico - Portugal - Qatar - République Dominicaine - Rhodésie - Roumanie - Russie - Rwanda - Salvador - Samoa - San Marin - Sénégal - Serbie - Seychelles - Siam - Sierra Léone - Singapour - Slovaquie - Slovénie - Somalie - Soudan - Sri Lanka - Suède - Suisse - Suriname - Syrie - Tadjikistan - Taiwan - Tanganyika - Tanzanie - Tchad - Tchécoslovaquie - Tchéquie - Thaîlande - Tibet - Togo - Tonga - Trinité-et-Tobago - Tunisie - Turkménistan - Turquie - Ukraine - Uruguay - Venezuela - Viet Nam - Yémen - Yougoslavie - Zaïre - Zambie - Zanzibar - Zimbabwe

Abbassides - Akkadiens - Alains - Alamans - Araméens - Assyriens - Avars - Aztèques - Babylone - Burgondes - Byzance - Carolingiens - Carthaginois - Celtes - Egyptiens - Élamites - Empire Ottoman - Etrusques - Fatimides - Francs - Frisons - Gètes - Grecs - Hébreux - Hittites - Huns - Incas - Lombards - Mamelouks - Marcomans - Mayas - Mèdes - Mérovingiens - Minoens - Monde Arabo-Musulman - Mongols - Nabatéens - Omeyyades - Ostrogoths - Parthes - Perses - Phéniciens - Quades - Romains - Sassanides - Saxons - Séleucides - St Empire - Suèves - Sumer - Vandales - Vikings - Wisigoths - Zapotèques

Afrique - Afrique du Nord - Amérique - Antilles - Asie Centrale - Asie Mineure - Avignon - Balkans - Bohême - Bourgogne - Bretagne - Caraïbes - Carthage - Caucase - Corse - Dacie - Dalmatie - Florence - Galapagos - Gaule - Germanie - Guadeloupe - Guyane - Hawaï - Ile de Pâques - Illyrie - Istrie - Java - Jérusalem - Lydie - Mayotte - Mésie - Mésopotamie - Milan - Monde - Moravie - Naples - Navarre - Nice - Nouvelle Calédonie - Nubie - Pannonie - Péninsule Arabique - Phrygie - Pôles - Réunion - Rome - Savoie - Ste-Hélène - Tahiti - Valachie - Venise

Alexandre - Attila - Auguste - Bélisaire - Boulanger - Camus - Cartouche - Chaplin - Charlemagne - Christophe Colomb - Churchill - Danton - De Gaulle - Dreyfus - Eichmann - Einstein - Epicure - Freud - Galilée - Gandhi - Garibaldi - Gengis Khan - Hannah Arendt - Hannibal - Jaurès - Jeanne d'Arc - Jésus - Jules César - Louise Michel - Luther - Mahomet - Marc Aurèle - Masséna - Mata Hari - Molière - Montaigne - Mozart - Mustafa Kemal - Napoléon - Napoléon III - Nietzsche - Olympe de Gouges - Pépin le Bref - Périclès - Picasso - Richelieu - Robespierre - Rommel - Rosa Luxemburg - Rousseau - Scipion l'Africain - Sénèque - Socrate - Tamerlan - Thémistocle - Vasco de Gama - Victor Hugo - Voltaire - Zola

Cent Jours - Commune - Consulat - COVID - Crise de Suez - Croisades - Expédition Magellan - Fronde - Ier Empire - IIème Empire - Insurrection de Budapest - Printemps de Prague - Révolte des Boxers - Révolution allemande - Révolution des Oeillets - Révolution Française - Révolution Russe

Guerre d'Algérie - Guerre d'Espagne - Guerre d'Indépendance des États-Unis - Guerre d'Indochine - Guerre de 1812 - Guerre de 1870 - Guerre de Cent Ans - Guerre de Corée - Guerre de Crimée - Guerre de Hollande - Guerre de la Ligue d'Augsbourg - Guerre de Sécession - Guerre de Sept ans - Guerre de Succession d'Autriche - Guerre de Succession d'Espagne - Guerre de trente ans - Guerre des Boers - Guerre des Deux-Roses - Guerre des Gaules - Guerre du Golfe - Guerre du Viet Nam - Guerre du Yom Kippour - Guerre Froide - Guerres balkaniques - Guerres de Religion - Guerres Médiques - Guerres Puniques - WWI - WWII

Bataille d'Austerlitz - Bataille de Stalingrad - Bataille de Verdun - Bataille des Ardennes - Campagne de Russie

ASEAN - Croix Rouge - Europe - FMI - Mercosur - MSF - OMC - OMS - ONU - OPEP - OTAN - SDN - UNESCO - UNICEF


Période
(197 événements)

 
L'existence de la cité cananéenne de Jérusalem, appelée (U)rusalimum(?) est mentionnée dans les textes d'exécration égyptiens.
 
L'agglomération de Urushalim (Jérusalem) devient ville fortifiée sur un éperon rocheux.
 
Règne de Saül, premier des rois d'Israël Grâce à Samuel s’impose l’idée de la nécessaire royauté et la création d’un sanctuaire unique, qui aura pour conséquence le dépôt à Jérusalem de l’Arche d'alliance. Cet acte contribue à renforcer l’idée de Yahvé comme dieu national avant qu’il ne devienne le seul dieu.
 
Conquête de Jérusalem par David, selon la tradition juive. Elle devient la capitale du royaume d’Israël.
 
Jérusalem conquise et proclamée capitale par le roi David. Son armée bat les Philistins.
 
Rencontre entre le roi d’Israël Salomon et la reine de Saba (Bilqis, ou Makéda). Elle est relatée au chapitre 10 du premier livre des Rois : la reine de Saba se rend à Jérusalem pour éprouver Salomon dont elle a appris la renommée par des énigmes, avec une suite considérable, des chameaux portant des aromates, de l’or, des pierreries, etc.
 
Le pharaon libyen Sheshonq Ier pille Jérusalem.
 
Le royaume uni d'Israël et de Juda est scindé en deux parties à la mort de Salomon. Son fils Roboam, âgé de 41 ans, se rend à Sichem pour y être proclamé roi d’Israël par l’assemblée du peuple. Cette assemblée exige un allègement des charges (corvée, impôts) que Roboam refuse brutalement. Elle proclame alors l’indépendance d’Israël et lapide le chef de la corvée. Roboam s’enfuit à Jérusalem tandis que l’assemblée fait appel à Jéroboam, fils de Nébat, réfugié en Égypte et l’acclame roi d’Israël. Devant la menace égyptienne, Roboam renonce à intervenir et devient roi de Juda (l’ancienne maison de Juda et la préfecture de Benjamin) avec Jérusalem pour capitale. Jéroboam installe sa capitale à Sichem, puis à Pénuel, et institue un temple royal à Dan, au nord et à Béthel, au sud.
 
Règne de Joachaz, roi d’Israël (→ -798). Sous son règne, Israël est réduit à l’état de vassal de Damas. Les Araméens installent des comptoirs à Samarie et traversent Israël pour attaquer Gat et Jérusalem.
 
Règne de Amazyahu (Amasias), roi de Juda (→ -781). Face à l’opposition des milieux sacerdotaux à Juda, le roi Joas fait exécuter le grand-prêtre Zacharie, fils de Yehôyada. Comme l’armée araméenne s’était emparée de Gat et menaçait Jérusalem, Joas décide de payer le tribut, ce qui fait croître le mécontentement de certains ministres qui l’assassinent. Amazyahu châtie les assassins de son père, puis remporte une victoire contre Édom à la bataille de la vallée du Sel. Il s’empare de Séla qu’il rebaptise Yoqtéél.
 
Joas d’Israël reprend l’offensive contre les araméens et libère le territoire d’Israël. Il vainc Ben-Hadad II à Apheq, dans le Golân. Ben-Hadad devient son vassal. Les succès d’Israël inquiètent Amasias de Juda qui défie Joas, mais est vaincu et fait prisonnier à Bet Shemesh. Joas s’empare de Jérusalem, en démantèle les murailles et emporte le trésor du temple et du palais royal, ainsi que des otages. Juda devient le vassal d’Israël.
 
Amasias de Juda est libéré à la mort de Joas. Mal accueilli à Jérusalem, il se réfugie dans la place forte de Lakish, et laisse l’administration du royaume à son fils Ozias.
 
Règne d’Ozias (Ouzyahu, aussi nommé Azarias), roi de Juda (→ -771). Amasias de Juda est assassiné à Lakish. Le règne de son fils Ozias est marqué par un redressement économique et militaire du pays. Cette prospérité permet une politique extérieure plus active pendant la deuxième moitié du règne : reconstruction d’Eilat, campagnes contre les Philistins (prise de Gat, de Yabné et d’Ashdod), protectorat sur les peuples du Sud de la Philistie jusqu’en Égypte, tribut des Ammonites. Ozias développe l’agriculture et l’élevage. Un nouveau type de pressoir à huile entraîne une production plus importante et facilite l’importation vers la Phénicie et l’Égypte. Ozias réorganise l’armée en préparant la mobilisation générale, l’armement étant fourni par des magasins royaux. Il reconstruit l’enceinte de Jérusalem et l’équipe de machines de guerre.
 
Péqah, roi d’Israël et Rezîn, roi de Damas entreprennent de coaliser tous les États de Syrie-Palestine contre les Assyriens. Comme Jotham de Juda refuse de se joindre à eux, Rezîn et Péqah décident de marcher sur Jérusalem pour y installer « le fils de Tabéél » favorable à leur cause. La mort de Jotham affaiblit d’autant plus Juda, son fils Achaz n’ayant que vingt ans. Les Philistins et les Édomites occupent Elat tandis que les coalisés marchent sur Jérusalem.
 
Malgré les appels au calme du prophète Isaïe, Achaz, roi de Juda fait appel à Téglath-Phalasar III alors que Jérusalem est assiégée par Israël et Damas. Téglath-Phalasar intervient aussitôt, prend Damas et l’annexe (Rêzin est tué), ravage Israël dont le roi Péqah est assassiné (déportation, destruction de Megiddo et d’Hazor). Téglath-Phalasar reçoit la soumission de son successeur, Osée, fils d’Ela, qui paye un très lourd tribut. Le Généralaad, la Galilée et le Sharon deviennent des provinces assyriennes.
 
Achaz de Juda se reconnaît vassal du roi assyrien. Sa politique de soumission, de syncrétisme religieux et de tolérance des injustices sociales est vigoureusement dénoncée par les prophètes Michée et Isaïe. Achaz de Juda introduit le paganisme araméen et assyrien dans son pays. Il fait placer un autel païen dans le temple de Jérusalem. Des figurines représentant des divinités de la fertilité et des fragments de sculptures de chevaux portant des disques sur le front (culte du dieu-soleil Shamash) datant de cette époque ont été découvertes dans des grottes de Jérusalem.
 
Le roi Ezéchias fait creuser un tunnel de 550m de long pour alimenter Jérusalem en eau.
 
Le roi Josias de Juda ordonne la réparation du temple de Jérusalem. Le Deutéronome est alors rédigée à partir d’un rouleau découvert par le prêtre Hilqiyyahou pendant les travaux, confié à Chaphan, le scribe du roi. Il rappelle l’Alliance conclue par Moïse, interdit le culte en dehors du Temple de Jérusalem et énumère une série de lois (nourritures interdites, taxation, fêtes, crimes civils, punition, conduite de la guerre…). Il promet la malédiction et la dispersion de la nation par une puissance étrangère si les lois de Yahvé ne sont pas appliquées10. Josias, reprenant la réforme radicale de son ancêtre Ézéchias, promulgue le Deutéronome. Il supprime toute trace des cultes étrangers, détruit les hauts lieux et les sanctuaires autres que Jérusalem (Béthel) et appelle les Israélites du Nord à venir en pèlerinage à Jérusalem pour la Pâque. Profitant de l’écroulement de l’empire Assyrien, il aurait étendu son contrôle politique sur une partie de l’ancien royaume d'Israël.
 
Nabuchodonosor II retourne en Syrie-Palestine pour percevoir les tributs de Damas, Tyr, Sidon et Jérusalem et pour détruire Ascalon dont le roi s’était révolté.
Mars
16/03
Prise de Jérusalem par Nabuchodonosor II. L'empire babylonien conquiert le royaume de Juda. Tandis que les Édomites s’emparent du Néguev, Nabuchodonosor prend Jérusalem révoltée. Le roi Joachin est déporté à Babylone ainsi que la noblesse et les artisans (3000 personnes). Nabuchodonosor pille les trésors du Temple et du palais royal et institue comme roi de Juda un oncle de Joachin, fils de Josias, Mattaniah, qui prend le nom de Sédécias.
 
Règne en Égypte du pharaon Psammétique II. Il entraîne la chute de Jérusalem en l’encourageant à s’opposer à Babylone.
 
Apriès s’empare de Gaza et attaque Tyr et Sidon. Comptant sur son appui et sur celui des Ammonites, Sédécias de Juda se révolte à la fin de l’année contre Babylone. Le prophète Jérémie tente de s’opposer à la révolte en déambulant dans Jérusalem avec un joug autour du cou pour annoncer le sort réservé à Juda. Il est emprisonné par Sédécias.
Janvier
 
Nabuchodonosor II assiège Jérusalem, ainsi que Tyr, Lakish et Azéqah dans la Shéphélah.
 
Au début de l’année, l’avance d’une armée égyptienne provoque momentanément la levée du siège de Jérusalem. La libération promise aux esclaves au moment du danger est remise à plus tard et Jérémie est emprisonné. Mais l’armée d’Apriès est défaite et le siège de Jérusalem reprend, entraînant la famine et la peste.
Juillet
 
Une brèche est ouverte dans la muraille de la ville et le roi Sédécias tente une sortie de nuit vers le Jourdain et le territoire ammonite. Les Babyloniens le font prisonnier à Jéricho. Il a les yeux crevés après avoir vu ses fils égorgés devant lui, puis est emmené prisonnier à Babylone. Le général de Nabuchodonosor II, Nebouzaradan, prend Jérusalem. Il détruit le Temple et le palais royal, fait démanteler la ville, annexe le royaume et déporte une partie de la population..
 
Conquête du royaume de Juda par les Babyloniens; Destruction de Jérusalem et du Premier Temple; Exil de la plupart des juifs.
 
Les Juifs rentrés en Palestine, sous la suzeraineté des Perses, entament la reconstruction du temple de Jérusalem.
 
Néhémie est autorisé par Artaxerxès Ier à reconstruire Jérusalem.
 
Le prêtre Esdras apparaît à Jérusalem (date controversée, peut-être en 458 av. J.-C.)7, accueilli favorablement grâce à son entourage et à ses cadeaux. Il promulgue la nouvelle Loi au cours d’une assemblée solennelle le jour de l’an (rosh hashânâh). Le peuple célèbre ensuite la fête des Tentes. Puis, après un jeûne de confession des péchés, il est décidé de procéder au renvoi des « femmes étrangères » clan par clan, sous la surveillance des chefs traditionnels. Pour faciliter la lecture de la Loi par les fonctionnaires de l’Empire perse, l’écriture araméenne commence à être utilisée pour copier les textes bibliques.
 
Simon II devient grand-prêtre de Jérusalem ; peut-être identifié à Simon le Juste.
Avril
 
Le roi Antiochos III de Syrie est victorieux des Égyptiens de Ptolémée V conduits par l’Étolien Scopas à la bataille de Panion, près des sources du Jourdain. Scopas se réfugie à Sidon. Antiochos s’empare de la Syrie et de la Palestine au détriment des Lagides, y compris la Samarie et Jérusalem où les Juifs l’aident à s’emparer de la citadelle encore aux mains des troupes lagides. Il rendra ses conquêtes à Ptolémée V Épiphane quand celui-ci épousera sa fille Cléopâtre Ire.
 
Après la mort de Séleucos IV, le grand prêtre Onias III est destitué et remplacé par son frère Jason (Yéshoua), qui obtient l’autorisation d’Antiochos IV de transformer Jérusalem en cité grecque en échange de fortes sommes d’argent. Jérusalem prend le nom d’Antioche. Jason établit une liste des membres du démos (citoyens) et veut créer des institutions éducatives de type hellénique. La construction d’un gymnase au pied de la colline de Sion provoque des troubles parmi les Juifs.
 
Guerre civile entre Jason et Ménélas, nommé grand prêtre de Jérusalem à sa place : profitant d’une mission à Antioche, Ménélas, frère de Simon, le prévôt du temple, se fait accorder l’investiture pontificale « en offrant 300 talents de plus » que Jason qui se réfugie en Ammanitide. Ménélas a bientôt un différend avec l’éparque (commandant) de l’Acropole Sostrate. Ils vont s’expliquer tous les deux devant la cour d’Antioche. Pour financer sa défense, Ménélas vend les vases sacrés du temple, scandale dénoncé par Onias III à Antioche. Profitant de l’absence d’Antiochos IV, Ménélas soudoie Andronique, lieutenant provisoire du royaume pour qu’il supprime Onias. Andronique fait sortir Onias du temple d’Apollon à Daphné près d’Antioche où il s’était réfugié et le met à mort5. Au retour d’Antiochos IV, Andronique sera exécuté pour ce crime (170 av. J.-C.). Ménélas, rentré à Jérusalem, est attaqué en justice par le Conseil des Anciens (Gérousia). Le procès est porté devant Antiochos IV, alors à Tyr. Soutenu par le gouverneur de C½lé-Syrie, Ménélas l’emporte et les trois délégués du Conseil des Anciens sont mis à mort.
Juillet
 
Apprenant la révolte de la Judée, Antiochos IV quitte l’Égypte et marche sur Jérusalem. Jason s’enfuit (il mourra un peu plus tard en exil à Sparte). Antiochos massacre une partie de la population de Jérusalem (automne). Guidé par Ménélas, il s’empare du trésor du Temple et des vases sacrés. Puis il s’en va après avoir nommé Philippe préfet de Jérusalem et Andronique préfet de Samarie.
Novembre
 
Pendant la campagne d’Antiochos IV en Égypte (170/169 av. J.-C.), sur une rumeur de sa mort, Jason qui veut récupérer le pontificat, s’empare de Jérusalem et massacre ses opposants, tandis que le Grand prêtre en titre Ménélas se réfugie dans l’Acropole.
 
Edit de persécution. À son retour d’Égypte, Antiochos IV décrète l’hellénisation systématique de la Judée et de la Samarie ; il occupe militairement Jérusalem, massacre 40 000 personnes en trois jours et en réduit autant en esclavage.
Avril
 
Antiochos IV envoie le mysarque Apollonius avec 22 000 hommes pour achever la répression en Judée ; il semble qu’il arrive à Jérusalem au début de l’été. Celui-ci profite d’une prise d’armes le jour du Sabbat pour massacrer les spectateurs. Jérusalem est pillée. Ceux qui ne réussissent pas à fuir sont faits prisonniers. L’enceinte de la ville est démantelée, tandis qu’on bâtit une citadelle, l'Acra, pour la garnison séleucide. L’Athénien Géronte, délégué royal, impose l’hellénisation du culte et des m½urs à Jérusalem comme en Samarie. Le temple de Jérusalem est dédié à Zeus Olympien et celui du mont Garizim à Zeus hospitalier.
Avril
 
Lysias, général d'Antiochos IV et gouverneur de Jérusalem, est surpris par Judas Maccabée à la bataille de Beth Zur et mis en fuite.
Décembre
14/12
Judas Maccabée occupe Jérusalem, tient en respect la garnison de la citadelle et purifie le Temple.
Février
08/02
Une lettre du roi Antiochos V, qui confirme le droit des Juifs à vivre selon leur Loi, arrive à Jérusalem.
Mai
 
Judas Maccabée assiège la citadelle de Jérusalem (Acra).
Septembre
 
Antiochos V, avec son régent Lysias attaque la Judée par le Sud, assiège Bethsour et se porte au-devant de l’armée de Judas Maccabée. Malgré l’héroïsme d’Eléazar Maccabée, frère de Judas, l’armée juive est vaincue et Eléazar est tué à la bataille de Beth Zacharia. Bethsour doit se rendre et Lysias assiège le temple fortifié de Jérusalem. Les Juifs doivent leur salut à des rivalités parmi les Syriens : Philippe, ancien régent et tuteur d’Antiochos V, cherche à prendre le pouvoir à Antioche. Lysias et Antiochos V se hâtent de conclure la paix avec les révoltés en leur permettant de vivre selon leur Loi. Ils détruisent les fortifications de la Jérusalem juive et font exécuter le grand prêtre pro-helléniste Ménélas à Bérée, puis marchent vers Antioche aux mains de Philippe.
Décembre
 
Le grand prêtre Alkime, probablement nommé par Antiochos V, fait appel à Démétrios Ier Sôter contre Judas Maccabée. Démétrios envoie Bacchidès, gouverneur de Transeuphratène pour le soutenir. Après une tentative de conciliation, Bacchidès rompt les négociations en faisant exécuter les délégués. Il quitte la Judée en laissant Alkime soutenu par une armée. Celui-ci ne peut résister à Judas, et revient à Antioche demander le soutien de Démétrios. Le roi envoie son général Nicanor avec une forte armée. Malgré une embuscade près de Kapharsalama, Nicanor entre dans Jérusalem et menace de mettre le feu au temple si Judas ne se rend pas..
Mars
08/03
Nicanor étant sorti de Jérusalem pour attendre des renforts près de Beth-Horon, Judas défait l’armée Séleucide et tue son général.
Mai
 
Une ambassade juive à Rome conclut un traité d’alliance. Les Romains écrivent à Démétrios Ier Sôter de cesser la guerre contre la Judée. La lettre arrive trop tard. À la nouvelle de la défaite de Nicanor, Démétrios envoie Alkime avec une armée dirigée par Bacchidès, qui occupe Jérusalem et se met à la recherche de Judas Maccabée dans la région de « Béérzeth avec 20 000 fantassins et 2 000 cavaliers ». À l’approche de cette armée, de nombreux Juifs se dispersent. Judas se retrouve avec 800 hommes..
Mai
 
Mort de Judas Maccabée à la bataille d'Elasa. Le gouverneur séleucide Bacchidès contrôle le pays frappé par la famine. Il pourchasse les derniers partisans des Maccabées, rétablit les notables pro-hellénistes à la tête du pays et fortifie la plupart des villes (Bethsour, Gézer, la citadelle de Jérusalem). Croyant le pays pacifié, il retourne à Antioche. Les révoltés se rassemblent autour du frère de Judas, Jonathan et se réfugient dans le désert de Juda, à l’est de Thékoé.
Mai
 
Le grand prêtre de Jérusalem Alkime meurt après avoir commencé à démolir l’enceinte du temple marquant le lieu saint interdit aux étrangers.
 
Devant la révolte des Maccabées, les pro-hellénistes font appel à Bacchidès, qui échoue devant la forteresse de Bethbasi où se sont retranchés les révoltés. Il accepte la trêve offerte par Jonathan et retourne à Antioche. Profitant de cette trêve, Jonathan s’installe à Makhmas (Michmas), à 12 km au nord-ouest de Jérusalem, d’où il reprend peu à peu le contrôle de la Judée.
Octobre
 
Jonathan prend le parti d’Alexandre Balas qui le nomme grand prêtre de Jérusalem2. Après la mort de Démétrios (149 av. J.-C.), Balas confirme à Jonathan son titre de grand prêtre et l’institue gouverneur civil et militaire (stratégos et méridarque) de Judée.
Juillet
 
Jonathan, gouverneur de Judée, profite des troubles en Syrie pour assiéger la citadelle de Jérusalem. Dénoncé auprès de Démétrios II, il n’hésite pas à le rencontrer à Ptolémaïs (Akko). Il se fait confirmer comme grand prêtre et obtient une remise d’impôts pour la Judée qui se voit rattacher les nomes d’Apharama, Lydda et Ramathayim pris à la Samaritide (la superficie de la Judée est presque doublée).
 
À l’appel de Démétrios II de Syrie, le gouverneur de Judée Jonathan, avec 3 000 hommes, réprime l’insurrection des partisans d’Antiochos et du général Diodote Tryphon. Quelque temps plus tard, Tryphon fait couronner le jeune Antiochos VI et entre dans Antioche. Il confirme Jonathan dans sa charge de grand prêtre et dans la possession des nomes promis par Démétrios II. Il nomme son frère Simon stratégos de la côte phénico-philistine. À la tête des troupes séleucides de C½lé-Syrie, Jonathan prend Ascalon et Gaza puis défait une armée syrienne soutenant Démétrios en Galilée, dans la plaine d’Hazor5. Il marche vers le pays de Hamat, bat les Arabes zabadéens, contrôle Damas, tandis que Simon installe une garnison juive à Joppé et fortifie Jérusalem et plusieurs villes de Judée. Jonathan envoie des ambassades à Sparte et à Rome pour assurer ses appuis extérieurs.
Octobre
 
Simon l’Hasmonéen assiège la citadelle de Jérusalem.
Juin
03/06
Prise de l’Acra. Simon l’Hasmonéen élimine les dernières traces du pouvoir Séleucide en Judée en s’emparant des garnisons de Gazara et de la citadelle de Jérusalem.
Janvier
 
Ptolémée, fils d’Aboubos, stratège de la plaine de Jéricho, assassine son beau-père Simon l’Hasmonéen dans la forteresse de Dôk et fait prisonnier ses fils Mattatias et Judas. Cette tentative de coup d’État pro-séleucide échoue. Le troisième fils de Simon, Jean Hyrcan, alors à Gézer, réussit à échapper à ses assassins et se fait proclamer grand prêtre et ethnarque à Jérusalem. Ptolémée s’enfuit après avoir assassiné les deux frères et la mère de Jean Hyrcan.
 
Antiochos VII intervient en Judée et met le siège devant Jérusalem. Il fait comprendre qu’il respectera la religion juive. Jean Hyrcan Ier, menacé par la famine, accepte de se rendre contre un tribut de 500 talents d’argent et le démantèlement des murailles de Jérusalem. Ayant récupéré une partie du trésor du tombeau de David, Jean Hyrcan paye le tribut et engage même des mercenaires pour accompagner Antiochos VII dans sa campagne contre les Parthes.
 
Jean Hyrcan Ier assiège Samarie. Les Samaritains font appel à Antiochos IX, qui battu une première fois près de Scythopolis (Beth-Shéan), revient avec les soldats égyptiens de Ptolémée IX Lathyre, sans aucun résultat décisif. Les troupes juives occupent Scythopolis et la vallée d’Esdrelon. Après un an de siège, Jean Hyrcan s’empare de Samarie qu’il rase complètement5. Cette destruction, après celle du mont Garizim, marque la rupture définitive entre les Juifs et les Samaritains. La fin du règne de Jean Hyrcan en Judée sera pacifique et propice au lancement de grands travaux publics, en particulier le relèvement des murailles de Jérusalem détruites par Antiochos VII.
 
A la mort de Salomé Alexandra, Aristobule II entre en conflit pour le trône de Judée avec son frère Hyrcan II. Hyrcan est défait près de Jéricho puis se réfugie dans la forteresse du Temple. Les deux frères font la paix : Aristobule sera roi tandis qu’Hyrcan se contente du titre de « frère du roi ». Mais l’homme fort du parti d’Hyrcan, le gouverneur de l’Idumée Antipater, n’accepte pas cet accord. Il entraîne Hyrcan à Pétra auprès d’Arétas III de Nabatène qui lui confie une armée. Aristobule est vaincu et s’enferme dans Jérusalem.
Avril
 
Hyrcan II et son allié le roi des Nabatéens Arétas III assiègent Aristobule II dans Jérusalem; La ville est prise et Aristobule s’enferme dans le Temple et demande l’aide des Romains. Le général romain Scaurus fait lever le siège. Arétas se retire à Philadelphie et Aristobule peut battre les partisans d’Hyrcan à Papyron.
Septembre
 
Aristobule II, vaincu par Pompée dans Jérusalem, est emprisonné à Rome. L’oncle d’Aristobule, Absalon, résiste pendant trois mois sur le mont du Temple puis est vaincu. Pompée épargne le Temple de Jérusalem et ses trésors, après avoir néanmoins pénétré dans le Saint des saints sans l'autorisation du Kohen Gadol. Hyrcan II, confirmé ethnarque et grand prêtre, perd le titre de roi. La Judée devient un protectorat romain et doit payer un tribut.
Octobre
 
Le gouverneur de Syrie Gabinius bat l'armée de d'Alexandre, fils d'Aristobule II au mont Tabor. Gabinius assiège l'Alexandrion où Alexandre s'est réfugié. Alexandra, mère d'Alexandre, négocie la paix et obtient la liberté de son fils. Les forteresses de l'Alexandrion, de Macheronte et d'Hyrcania sont rasées. Gabinius restaure Hyrcan II comme grand-prêtre et divise la Judée en cinq districts administratifs (Jérusalem, Amathus, Jéricho, Sepphoris et Gadara).
Décembre
 
Crassus s’empare du trésor du Temple de Jérusalem pour financer son expédition contre les Parthes.
 
Antipater nomme son fils aîné Phasaël gouverneur de Jérusalem et son fils cadet Hérode gouverneur de Galilée.
Mars
 
Vaste offensive des Parthes au Proche-Orient. Un officier romain, Quintus Labienus, fils de Titus Labienus et émissaire de Cassius auprès des Parthes, convainc Orodès II d’envahir la province de Syrie. Marc Antoine, qui vient de passer l’hiver à Alexandrie, mène au printemps une courte contre-offensive depuis Tyr avant de rentrer précipitamment à Rome à la suite des intrigues d'Octavien. L’armée parthe, commandée par Pacorus, le fils aîné d’Orode, conseillé par Labiénus, traverse l’Euphrate à Zeugma et attaque Apamée, qui résiste, défendue par Lucius Decidius Saxa. Saxa est battu dans une bataille rangée, et la garnison romaine d’Apamée, qui le croit mort, se rallie à Labiénus, qui avance le long de l’Oronte et encercle Antioche, qui se rend. Saxa fuit en Cilicie et la garnison d’Antioche se rallie à son tour. Toute la Syrie est occupée, sauf Tyr. Labiénus marche vers le nord à la poursuite de Saxa, qu’il élimine en Cilicie, tandis que Pacorus, avec la cavalerie parthe, longe le littoral jusqu’en Palestine et Barzapharnès avance par la Judée centrale par Jéricho. Les Parthes envahissent la Judée et soutiennent Antigone II Mattathiah comme prétendant au trône de Judée au détriment d’Hyrcan II. Les deux partis s’affrontent dans Jérusalem. Le général parthe invite Phasael et Hérode Ier le Grand à se rendre auprès de son chef le satrape Barzapharnès pour faire la paix. Hérode Ier le Grand refuse, mais Phasael accepte avec Hyrcan II et sont bientôt emprisonnés par les Parthes. Hérode Ier le Grand met sa famille en sécurité à Massada et va chercher du renfort à Pétra. Les Parthes s’emparent de Jérusalem. Phasael se suicide et Hyrcan II est emmené prisonnier par les Parthes en Parthyéne après qu’Antigone lui eut déchiré l’oreille pour l’empêcher d’exercer à nouveau la fonction de grand-prêtre. Antigone devient roi de Judée et grand-prêtre. Hérode, mal reçu par le roi de Nabatène, Malchos rejoint Alexandrie puis Rome. Bien reçu par Antoine et Octavien, il est proclamé roi de Judée par le Sénat romain.
Février
 
Caius Sosius, gouverneur de Syrie, et Hérode assiègent Jérusalem, prise en cinq mois.
Juillet
 
Prise de Jérusalem1. Hérode Ier le Grand, fils d'Antipater, devient roi de Judée, sous contrôle romain.
Mars
 
Marc Antoine entame une campagne contre les Parthes avec 113 000 hommes. Il épouse Cléopâtre VII, certainement pour légitimer leurs enfants. Elle l’accompagne jusqu’à Zeugma, sur l’Euphrate, puis se retire à Jérusalem.
 
Hérode Ier le Grand, qui veut épouser la fille de Simon, fils de Boéthus, nomme celui-ci grand-prêtre de Jérusalem. Originaire d’Alexandrie, la famille de Boéthus joue un rôle important à la tête des Sadducéens.
 
Sabinus craint que la légion laissée à Jérusalem périsse et appelle Varus à l'aide.
 
Selon l'évangile de Luc, Jésus visite le temple d'Hérode et s'y perd.
 
Caïphe est nommé grand-prêtre à Jérusalem, par le procurateur romain de Judée Valerius Gratus.
 
Simon, fils de Kamith, grand-prêtre de Jérusalem.
 
Ponce Pilate (Pontius Pilatus) devient préfet de la province romaine de Judée. Il prend souvent des mesures maladroites, voire provocantes (affaire des enseignes romaines, de l’utilisation de l’argent du temple pour construire l’aqueduc de Jérusalem, des boucliers dédiés à l’empereur, frappe de monnaies comportant des motifs païens).
Avril
07/04
Date probable de la crucifixion de Jésus de Nazareth à Jérusalem sur ordre de Ponce Pilate, gouverneur romain de Judée.
Avril
03/04
Date probable de la crucifixion de Jésus de Nazareth à Jérusalem sur ordre de Ponce Pilate, gouverneur romain de Judée.
 
Vitellius à Jérusalem (Pâques). Il remplace Caïphe par Jonathan, fils d'Anne.
Avril
20/04
Lucius Vitellius, le légat de Syrie, passe par Jérusalem et restitue la garde du vêtement du grand-pontife aux prêtres du Temple. Il destitue Caïphe et place Jonathan fils d’Anne comme grand-prêtre de Jérusalem.
Juin
09/06
Lucius Vitellius destitue Jonathan et nomme Théophile, fils d’Anne grand-prêtre de Jérusalem.
 
À la suite de la destruction d’un autel païen dédié à l’empereur par des Juifs à Jamnia, Caligula ordonne que sa statue soit placée dans le temple de Jérusalem. Le gouverneur de Syrie Publius Petronius, chargé d’ériger la statue, entre à Ptolémaïs. Il se heurte aux manifestations massives des Juifs appuyés par une délégation d’Hérode Agrippa.
 
Le roi de Judée Agrippa fait décapiter Jacques à Jérusalem.
 
A Jérusalem (Palestine), les Romains décapitèrent Jacob Bar-Zebdi (Saint Iago fils de Zebedeo, ou Santiago le Majeur), disciple de Jésus de Nazareth.
Juin
28/06
Claude ordonne que la garde du vêtement du grand-pontife aux prêtres du Temple de Jérusalem demeurera toujours au pouvoir des Juifs.
 
Ananie, fils de Nébédée, devient grand-prêtre de Jérusalem.
 
Ventidius Cumanus est nommé procurateur de Judée. Une émeute éclate à Jérusalem lors de la fête de Pâque quand un soldat romain montre son derrière à la foule. Elle est réprimée par le procurateur Ventidius Cumanus. Puis un soldat romain déchire et brûle un rouleau de la Loi de Moïse, et la foule juive se rend à Césarée pour exiger qu’il soit puni. Cumanus fait exécuter le coupable pour éviter la révolte.
Avril
 
Ventidius Cumanus, procurateur de Judée, fait réprimer les protestations des Juifs à la suite d'un incident provoqué par un soldat romain pendant la fête de Pessah. L'intervention de la légion fait des milliers de morts à Jérusalem.
 
Une réunion d'apôtres, représentés par Simon Bar-Jona [Pierre], et d'Anciens, représentés par Jacques, se tient à Jérusalem pour répondre à la question de savoir si la circoncision est nécessaire au salut ou si la seule foi en Jésus est suffisante.
Mars
 
L'apôtre Paul est arrêté à Jérusalem pour troubles dans le Temple après la Pentecôte.
 
Joseph Kabi devient grand-prêtre de Jérusalem.
Juillet
 
A la mort de Néron, Vespasien suspend le siège de Jérusalem.
Avril
 
Simon Bargiora devient maître de Jérusalem, et combat Jean de Guischala et Eléazar ben Ananias qui occupent notamment le Temple. Les trois factions mettent la ville à feu et à sang.
Avril
 
Titus attaque la ville de Jérusalem avec 4 légions.
Mai
30/05
Lors du siège de Jérusalem, les troupes de Titus s'emparent du second rempart, et de la ville neuve jusqu'au pied de la forteresse Antonia.
Septembre
07/09
Fin du siège de Jérusalem.
08/09
Le temple de Jérusalem est détruit par les romains.
Janvier
 
Prise de Jérusalem par les Romains.
 
L'empereur Hadrien fait occuper Jérusalem par une colonie romaine, qu'il nomme "Aelia Capitolina" (temple dédié Capitole de Jupiter sur le site du temple juif) et l'interdit aux Juifs.
Août
09/08
Date traditionnelle de la prise de Béthar, la dernière forteresse de Shimon bar Kokhba, qui est tué. Fin de la révolte de Bar Kokhba en Judée. Jérusalem est en grande partie détruite et de nouveau mise à sac, puis remplacée par une colonie romaine de vétérans.
Mai
 
Selon la tradition, Hélène, mère de Constantin Ier, en pèlerinage à Jérusalem, découvre la Vraie Croix et le Saint-Sépulcre. Elle fait construire l’église de la nativité à Bethléem. Le temple de Vénus est détruit au cours de sa visite et la cité, Ælia Capitolina, devient la Jérusalem chrétienne. Les Juifs n’ont toujours pas le droit d’entrer dans la ville.
Septembre
13/09
Ouverture d’un concile à Jérusalem qui réhabilite Arius.
15/09
La dédicace de la basilique du Saint-Sépulcre, ainsi que du Martyrium, est célébrée solennellement à Jérusalem.
Septembre
 
Ier concile oecuménique de Constantinople (→ Mai). Condamnation définitive de l’arianisme et des sabelliens. La doctrine de Nicée est confirmée, et la consubstantialité de l’Esprit avec le Père et le Fils affirmée. Instauration des patriarcats : Rome, Constantinople, Alexandrie, Antioche et Jérusalem. La primauté de Rome est reconnue et le siège de Constantinople est placé au-dessus des autres sièges orientaux.
Mai
 
Début du premier pèlerinage de l'impératrice Eudocie à Jérusalem.
Octobre
 
Massacre de Juifs assemblés à Jérusalem pour la fête des Cabanes. Dix-huit moines, dirigés par le syrien Barsauma, sont arrêtés sur ordre de l’impératrice Eudocie, qui fait appel aux troupes du gouverneur de Césarée pour rétablir l’ordre. Mais devant l’hostilité de la foule chrétienne, elle n’ose sévir et fait relâcher les moines emprisonnés dès qu’elle apprend que Barsauma est leur maître.
 
Théodose devient évêque monophysite de Jérusalem en opposition avec Juvénal.
 
Massacre des moines monophysites de Nablus par les Samaritains, à l’instigation du patriarche de Jérusalem.
Mai
05/05
Prise de Jérusalem. Les armées perses de Chosroès II, dirigées par le général Charbaraz prennent Césarée puis pillent Jérusalem. Elles emmènent en captivité le patriarche et la population, et s'emparent des reliques de Vraie Croix.
Mars
21/03
L'empereur byzantin Héraclius Ier rapporte la "Vraie Croix", prise par Chosroès II, à Jérusalem, libérée de l'occupation perse..
--   
Jérusalem, l'empereur romain d'Orient Héraclius rapporte la vraie croix, reprise aux Perses. C'est l'apothéose d'un règne qui a débuté dans la tourmente.
 
Jérusalem est prise par les Musulmans.
 
Le calife arabe Omar vient lui-même prendre possession de Jérusalem.
Février
 
Conquête de Jérusalem par Omar, disciple de Mahomet. Création d’un lieu de prière musulman sur le mont du Temple (Aelia).
Ouverture de la ville de Jérusalem aux Juifs par un accord conclu avec le calife Omar. Les Juifs demandent à Omar de laisser s’établir deux cents familles de Tibériade où subsiste une communauté. Devant les protestations du patriarche chrétien Sophrone, Omar n’autorise l’installation que de soixante-dix familles. Elles s’établissent dans la partie sud-ouest du quartier du Temple et peuvent construire une synagogue et une académie.
 
La clause interdisant aux Juifs de vivre à Jérusalem est abolie. Des Juifs viennent s'installer dans le sud de la ville (notamment 70 familles de Tibériade).
 
Le calife Abd el-Malik fait construire à Jérusalem le Dôme du Rocher, sur le site du Temple juif.
 
Construction à Jérusalem du Dôme du Rocher par le calife Abd el-Malik sur le site du Premier et du Second Temple.
 
Le Dôme du Rocher est achevé à Jérusalem.
Octobre
18/10
Destruction du Saint-Sépulcre à Jérusalem par le souverain fatimide El-Hakim.
Août
26/08
Les Fatimides s'emparent de Jérusalem.
Juin
07/06
Les armées Croisées arrivent devant Jérusalem.
Juillet
14/07
Échec du premier assaut contre Jérusalem.
15/07
Prise de Jérusalem (1ère croisade).
17/07
A Jérusalem, un Conseil des barons croisés se tient pour organiser l'élection d'un patriarche ou d'un roi.
22/07
Godefroy de Bouillon est élu souverain de Jérusalem.
Août
01/08
Arnoulf Malecorne est nommé patriarche de Jérusalem.
Juillet
15/07
Mort de Godeffroy de Bouillon, avoué du St-Sépulcre à Jérusalem.
Novembre
10/11
Baudouin de Boulogne arrive à Jérusalem.
Décembre
25/12
Baudouin est couronné roi de Jérusalem.
Avril
29/04
Les croisés du roi Baudouin de Jérusalem prennent Arsouf.
Mai
17/05
Les croisés du roi Baudouin de Jérusalem prennent Césarée.
Septembre
07/09
Les armées franques du roi Baudouin de Jérusalem (260 chevaliers et 900 fantassins) défont les Égyptiens (10k hommes).
Mai
17/05
Une armée égyptienne, commandée par Charaf (le fils du vizir Al-Afdhal), surprend Baudouin de Jérusalem à Ramla : le roi se sauve en se cachant parmi les roseaux, la plupart de ses 500 chevaliers sont capturés ou tués.
27/05
Victoire de Baudouin de Jérusalem sur les Fatimides à la bataille de Jaffa..
Novembre
13/11
Le roi de Jérusalem, Foulques V d'Anjou, meurt à Acre d'une chute de cheval, laissant 2 fils, Baudoin et Amaury.
Mars
19/03
Louis VII le Jeune et Aliénor d’Aquitaine débarquent à Saint-Siméon, le port d’Antioche, où la reine rencontre son oncle Raymond, maître de la ville1. Louis VII refuse l’expédition contre Alep que lui propose Raymond de Poitiers, qui convainc alors Aliénor (et ses vassaux aquitains) de refuser de suivre son mari à Jérusalem. Louis l’entraîne de force. Aliénor rappelle la consanguinité existant entre eux, et invoque le divorce.
Juin
24/06
Lors d'un conseil, les Croisés Louis VII, Baudouin III de Jérusalem et l'empereur Conrad III décident d'attaquer Damas.
Août
19/08
Baudouin III de Jérusalem prend Ascalon, dernier bastion fatimide en Palestine.
Février
18/02
Amaury Ier est couronné roi de Jérusalem.
Janvier
30/01
Amaury Ier de Jérusalem entame une campagne militaire en Egypte.
Septembre
 
Traité entre les Francs de Jérusalem et l’empire byzantin pour un partage de l’Égypte.
Décembre
12/12
Saladin, en même temps qu’il attaque les forteresses de Daroum et de Gaza, à la frontière du royaume de Jérusalem, assiège et prend le port d’Ayla sur la mer Rouge par une double offensive par terre et par mer (→ 21/12).
 
Après la fin de la dynastie Fatimide, le chef de la secte des Assassins, Rachid ad-Din Sinan (« le vieux de la montagne ») envoie une ambassade à Amaury Ier de Jérusalem pour discuter des conditions de la conversion au christianisme des adeptes de la secte..
Juillet
11/07
Mort d’Amaury Ier de dysenterie. Baudouin le Lépreux devient roi de Jérusalem à l’âge de treize ans.
15/07
Couronnement de Baudouin IV de Jérusalem.
Novembre
25/11
Victoire des Francs du Royaume de Jérusalem contre une armée de Saladin à la bataille de Montgisard.
Mai
11/05
Saladin quitte le Caire pour Damas. Il traverse le royaume de Jérusalem et ravage les cultures des terres de Renaud de Châtillon sans rencontrer l’armée franque (→ 22/06).
Juin
 
Le patriarche de Jérusalem, le grand-maître du Temple et le grand-maître de l’Hôpital se rendent en Europe pour obtenir l’aide du pape et des souverains occidentaux.
Mars
16/03
Baudouin IV, roi de Jérusalem, meurt de la lèpre, à l’âge de 24 ans. Il laisse le trône à son neveu, Baudouin V, un enfant de six ans, et la régence au comte Raymond III de Tripoli, qui s’empresse d’envoyer des émissaires à Damas pour demander une trêve, afin de consolider son pouvoir. Saladin lui accorde une trêve de quatre ans.
Septembre
20/09
Début du siège de Jérusalem par l'armée de Saladin.
Octobre
02/10
Saladin gagne Jérusalem, après 88 ans d’occupation des Croisés. Aucun chrétien n’est inquiété. Si les Francs doivent payer une rançon pour quitter la ville, ils peuvent vendre ou emporter leurs biens9. Des dizaines de milliers d’entre eux peuvent se retrancher dans Tyr.
Février
19/02
Les quarante premiers chevaliers de l’ordre Teutonique sont ordonnés par le patriarche de Jérusalem pendant le siège de Saint-Jean-d’Acre.
Avril
28/04
Assassinat de Conrad de Montferrat, roi de Jérusalem, par deux ismaëliens.
Juillet
05/07
Richard Coeur de Lion renonce à assiéger Jérusalem.
Septembre
02/09
Richard Coeur de Lion conclut à Ramla une trêve de trois ans avec Saladin, et l'accès des pèlerins à Jérusalem, de même qu’aux musulmans allant à La Mecque. Saladin garde Jérusalem mais reconnaît le royaume chrétien d’Acre. Ascalon, démantelée, est livrée à Saladin, mais les Francs gardent la côte de Tyr à Jaffa.
Septembre
10/09
Henri de Champagne, roi de Jérusalem, meurt accidentellement à Acre.
Mars
18/03
Frédéric II du Saint-Empire se fait couronner roi de Jérusalem.
Mai
18/05
Prise de la ville d'Acre par les Mamelouk et la fin du royaume de Jérusalem.
 
Le pape Clément VI nomme l’ordre franciscain « gardien de la Terre sainte ». Les religieux s’installent à Jérusalem, avec l’autorisation des Mamelouks, pour protéger les lieux saints chrétiens de la ville.
Mai
21/05
Après l'assassinat d'Alexis Apokaukos, l'un des principaux alliés de Jean V Paléologue, les ralliements envers Jean Cantacuzène s'accentuent. Il se proclame empereur, et reçoit la couronne impériale des mains du patriarche de Jérusalem.
Mars
06/03
Arrivé à Lyon, Charles VIII prend le titre de roi de Naples et de Jérusalem (occupé par les Mamelouks) qu'il prétend avoir hérité de ses ancêtres angevins.
Décembre
30/12
Le sultan Selim Ier conquiert Jérusalem. La Palestine passe sous la domination de l'Empire ottoman.
Novembre
01/11
Sous l'impulsion de Montefiore, sont construites des maisons hors de l'enceinte de la vieille ville de Jérusalem.
Octobre
13/10
Ben-Yehuda et quelques amis décident ne plus parler que l'hébreu entre eux, à Jérusalem.
 
Une souscription publique pour la construction d'une fontaine à Jérusalem est lancée.
Décembre
09/12
Reddition de Jérusalem aux Britanniques.
Août
24/08
Emeutes en Palestine mandataire (→ 29/08). Massacres d’Hébron et de Safed. À la suite d’une manifestation juive, la population arabe de Jérusalem et d’Hébron attaque les quartiers et les nouveaux faubourgs juifs. Elle est rejointe par les communautés paysannes des alentours. L’état de siège est proclamé par les autorités mandataires. Le bruit se répand que les Juifs sont sur le point de s’emparer de la mosquée d’Omar, et les tribus bédouines de Transjordanie passent le Jourdain pour aider leurs coreligionnaires et prennent d’assaut les casernes britanniques. Les affrontements causent la mort de 133 Juifs et 116 Arabes. Le gouvernement mandataire envisage à la fin du mois d’août de se transférer de Jérusalem à Jaffa. Des troupes britanniques d’Égypte sont dépêchées, et une vigoureuse répression touche particulièrement les populations arabes.
Mars
28/03
Le Premier ministre Nuri as-Said démissionne et le 31 mars entre dans un nouveau gouvernement dirigé par Rachid Ali en tant que ministre des Affaires étrangères. Il refuse de rompre les relations diplomatiques avec l’Italie en juin, marquant ainsi l’indépendance de l’Irak par rapport à la Grande-Bretagne. Après la défaite française, l’Irak cherche un accord avec l’Allemagne. Le mufti de Jérusalem, réfugié en Irak, entre en contact avec l’Axe en été. Berlin répond de manière vague.
Novembre
29/11
L'Assemblée Générale de l'ONU approuve le plan de partage de la Palestine (résolution 181) : 1 Etat juif, 1 Etat arabe et Jérusalem déclarée zone internationale.
Décembre
02/12
Des émeutes éclatent à Jérusalem, en réponse au plan de partition des Nations unies pour la Palestine.
Septembre
17/09
Assassinat par le Lehi, près de Jérusalem, du comte Folke Bernadotte, médiateur suédois de l'ONU, dans le conflit israélo-arabe sur la Palestine.
Janvier
01/01
Israël déclare officiellement Jérusalem-Ouest comme sa capitale.
Août
17/08
Les restes de Herzl sont enterrés à Jérusalem, lors d'une cérémonie, sur une colline qui porte désormais son nom.
Décembre
13/12
Le Premier Ministre Ben Gourion annonce, devant la Knesset réunie dans un cinéma de Tel-Aviv, que "Israël a et aura une seule capitale, Jérusalem l'éternelle".
--   
Le transfert de la Knesset à Jérusalem-Ouest est voté.
Janvier
23/01
La Knesset israélienne proclame Jérusalem-Ouest capitale d'Israël.
Juillet
11/07
Les bureaux du ministère des AE sont transférés de Tel-Aviv à Jérusalem. Les Etats-Unis s'opposent à ce transfert.
Septembre
02/09
Des combattants jordaniens s'infiltrent à Jérusalem, dans le quartier de Katamon, et lancent des grenades.
Avril
 
Arendt arrive à Jérusalem pour assister au procès d'Eichmann.
11/04
Début du procès d'Adolf Eichmann à Jérusalem.
--   
Le procès d'Eichmann ouvre à Jérusalem : le juge Landau énonce 15 chefs d'inculpation (dont crimes contre l'humanité, crimes contre le peuple juif, crimes de guerre).
Mai
23/05
Le Premier ministre d'Israël, David Ben Gourion, annonce qu'Adolf Eichmann est prisonnier à Jérusalem et qu'il sera jugé pour crime contre l'humanité.
Juin
08/06
Le film "Nuit et Brouillard" de Resnais est présenté (30 extraits, 15') lors de l'audience du Procès Eichmann, à Jérusalem.
Novembre
11/11
André Chouraqui est élu Maire adjoint de Jérusalem auprès du maire Kollek.
Août
31/08
La Knesset déménage dans son nouveau bâtiment à Guivat Ram à Jérusalem.
Juin
07/06
Les troupes israéliennes prennent le contrôle de Jérusalem, le cessez-le-feu israélo-jordanien prend effet le soir.
10/06
Les parachutistes israéliens s'emparent de Jérusalem-est.
--   
Les parachutistes israéliens s'emparent de Jérusalem-est.
28/06
Annexion de Jérusalem-Est par Israël.
Mars
17/03
A Jérusalem, Golda Meir est assermentée comme Premier ministre ; elle est la première femme à accéder au poste de chef de gouvernement en Israël.
Août
21/08
Un incendie endommage la partie est de la mosquée al-Aqsa à Jérusalem.
Novembre
19/11
Dans le but de régler pacifiquement le conflit israélo-arabe au Proche-Orient, le président égyptien Anouar el-Sadate se rend à Jérusalem pour y rencontrer le Premier ministre, Menahem Begin. Sadate met fin à trente ans d'hostilités avec Israël et prononce un discours à la Knesset dans lequel il propose une paix « juste et durable ».
Juin
21/06
Le gouvernement israélien entérine le plan du Grand Jérusalem de Benyamin Netanyahou.
Septembre
28/09
Début de la seconde Intifada, ou Intifada Al-Aqsa, provoquée par la visite d’Ariel Sharon sur l’esplanade des Mosquées à Jérusalem.
Mai
07/05
Des archéologues israéliens découvrent la tombe d'Hérode Ier dit le Grand au sud de Jérusalem en Israël et Palestine.
Janvier
01/01
Le Premier Ministre Olmert, dans une interview au Jerusalem Post, évoque la question du partage de Jérusalem avec les Palestiniens sans l'exclure.
Mai
14/05
Le jour du soixante-dixième anniversaire de l’indépendance, l'ambassade américaine est transférée de Tel-Aviv à Jérusalem, soulevant un tollé dans la majeure partie de la communauté internationale. Au moins cinquante-neuf Palestiniens sont tués par l'armée israélienne, lors d'une manifestation dans la bande de Gaza.
Mars
22/03
L'esplanade des Mosquées à Jérusalem est fermée aux fidèles.
Avril
02/04
Les Arabes de Jaffa et les Juifs orthodoxes de Bnei Brak et Mea Shearim (Jérusalem) ne respectent pas le confinement.
Mai
30/05
La police tire et tue Eyad Hallaq (32a), autiste palestinien, dans la vieille ville de Jérusalem, pensant qu'il était armé à cause de gants qu'il portait et de son refus d'obtempérer.
Septembre
04/09
La Serbie déménage son ambassade de Tel Aviv à Jérusalem.
NAVIGATIONyip
Avant J.C.
IIéme Millénaire - Xeme - XIeme - VIIIeme - VIIeme - VIeme - Veme - IVeme - IIIeme - IIeme - Ier

Après J.C.
Ier - IIéme - IVéme - Véme - VIIéme - XIéme - XIIéme - XIIIéme - XVIéme - XVéme - XVIéme - XIXéme - XXéme - XXIéme