Loading...
Loading...
CHRONOLOGIE (3735 événements)

Tag
Afghanistan - Afrique - Afrique du Nord - Afrique du Sud - Albanie - Alexandre - Algérie - Allemagne - Amérique - Angleterre - Angola - Antilles - Arabie - Argentine - Arménie - Asie Mineure - Assyriens - Australie - Autriche - Aztèques - Babylone - Bahreïn - Balkans - Bangladesh - Bélarus - Belgique - Bénin - Bhoutan - Biafra - Birmanie - Bohême - Bolivie - Bosnie - Brésil - Bulgarie - Burgondes - Byzance - Cambodge - Cameroun - Canada - Caraïbes - Carolingiens - Carthage - Centrafrique - Chili - Chine - Christianisme - Chypre - Colombie - Commune - Congo - Corée - Corse - Costa Rica - Côte d'Ivoire - Croatie - Croisades - Cuba - Culture - Danemark - Djibouti - Ecosse - Egypte - Empire Ottoman - Equateur - Erythrée - Espace - Espagne - Estonie - Etats Unis - Éthiopie - Etrusques - Europe - Europe Centrale - Finlande - France - Frisons - Fronde - Gabon - Gambie - Gaule - Geekeries - Ghana - Grèce - Groenland - Guatemala - Guinée - Guyane - Haïti - Hawaï - Hébreux - Hittites - Honduras - Hong Kong - Hongrie - Huns - Incas - Inde - Indonésie - Irak - Iran - Irlande - Islande - Israel - Italie - Japon - Jordanie - Kenya - Kosovo - Koweit - Laos - Lettonie - Liban - Lituanie - Lombards - Luxembourg - Lybie - Macao - Madagascar - Malaisie - Mali - Malte - Maroc - Mauritanie - Mayas - Mèdes - Mérovingiens - Mexique - Minoens - Moldavie - Monaco - Monde - Monde Arabo-Musulman - Mongolie - Mongols - Monténégro - Moravie - Mozambique - Napoléon - NépaL - Nicaragua - Nice - Niger - Nigéria - Norvège - Nouvelle Zélande - Ostrogoths - Ouganda - Pakistan - Palestine - Panama - Paraguay - Parthes - Pays Bas - Pérou - Perse - Phéniciens - Philippines - Pôles - Pologne - Portugal - Révolution Française - Révolution Russe - Rome - Roumanie - Russie - Rwanda - Salvador - San Marin - Savoie - Saxons - Sciences - Sénégal - Serbie - Seychelles - Siam - Singapour - Slovaquie - Slovénie - Somalie, - Soudan - Sri Lanka - St Empire - Suède - Suisse - Sumer - Syrie - Tahiti - Taiwan - Tchad - Tchécoslovaquie - Tchéquie - Thaîlande - Tibet - Togo - Tunisie - Turquie - Ukraine - Uruguay - Vandales - Venezuela - Venise - Viet Nam - Vikings - Wisigoths - Yémen - Yougoslavie

Guerre d'Espagne - Guerre d'Indépendance - Guerre d'Indochine - Guerre de Cent Ans - Guerre de Corée - Guerre de Crimée - Guerres de Religion - Guerre de Sécession - Guerre de Sept ans - Guerre de Succession d'Espagne - Guerre de trente ans - Guerre du Viet Nam - Guerre Froide - Guerres Médiques - Guerres Puniques - WWI - WWII

Rois de France - Présidents Français - Empereurs Romains


Période

 
Zénon ratifie la cession au royaume wisigoth d'Euric, d'Arles, de Marseille, de la Narbonnaise deuxième et des Alpes-Maritimes.
 
Ælle débarque à Cymenshore, en Grande-Bretagne, avec ses trois fils et devient le premier roi du Sussex.
Janvier
25/01
Le roi vandale Genséric meurt à Carthage en province d'Afrique. Son fils Hunéric, un chrétien arien, lui succède et commence une politique de persécution des catholiques.
 
Première révolte de Théodoric, roi des Ostrogoths de Pannonie, contre Zénon. Théodoric Amale est envoyé par Zénon pour combattre l'insurrection des Goths de Thrace menée par son rival Théodoric Strabo après la chute de Basiliscus ; Théodoric Amale demande l'aide des troupes impériales commandées par Marcien, mais elles ne se présentent pas au mont Hémos, le lieu de jonction prévu. En situation d'infériorité, Amale doit traiter avec Strabo au mont Sondis, dans les Rhodopes, et les deux hommes envoient des ambassades à Zénon. Celui-ci tente en vain de persuader Amale de rompre le traité passé avec Strabo, puis marche avec son armée contre les Goths. Après un premier succès contre Amale, Zénon signe une paix séparée avec Strabo, pendant que Théodoric Amale met la Thrace à sac.
 
Le médecin Grec Anthime est banni de Byzance pour avoir conspiré avec Théodoric. Il sera envoyé par ce dernier en ambassade auprès de Thierry Ier d’Austrasie.
 
Le général Xiao Daocheng fait assassiner l'enfant empereur de la dynastie Song du Sud et toute sa famille et fonde la dynastie Qi du Sud.
 
Nouvelle révolte organisée contre l'empereur Zénon, par deux frères de l'ex-impératrice Vérine, Romulus et Procope et un de ses gendres Marcien. La révolte échoue grâce à l'intervention du général isaurien Illus.
 
Théodoric Amale, avec des forces réduites, pille la Macédoine jusqu'à Thessalonique. Zénon envoie une ambassade pour négocier la paix, tandis que Théodoric s'empare de Dyrrachium. À l'automne, le général impérial Sabinianus attaque les Ostrogoths qui se dirigent vers Dyrrachium, et leur inflige de lourdes pertes.
 
Gondebaud, le commandant des armées de l'Ouest, succède à son frère Chilpéric comme roi des Burgondes. Le royaume burgonde s'étend maintenant sur la plus grande partie de la Gaule orientale avec deux capitales, Lyon et Genève.
 
Odoacre cède la Provence et les Alpes Maritimes au royaume wisigoth d'Euric.
 
Les Bulgares, alliés aux Byzantins contre les Goths, passent le Danube et pillent la Thrace. Ils sont repoussés au printemps par les Ostrogoths de Théodoric Amale et de Théodoric Strabon ; le dernier entre en guerre contre l'empereur Zénon et menace Constantinople, mais sa mort accidentelle donne un répit à l'empire d'Orient.
 
Clovis Ier, fils de Childéric Ier, devient roi des Francs saliens de Tournai (ou 482). Il fonde la dynastie des Mérovingiens.
 
Pour éteindre le conflit entre les monophysites et les catholiques, l'empereur Zénon promulgue un édit de compromis connu sous le nom de Henotikon..
 
Les catholiques sont persécutés en Afrique par le roi des Vandales Hunéric. Certains d’entre eux se réfugient dans les oasis du désert, en Espagne, en Gaule ou en Italie, emportant avec eux de précieux manuscrits, dont ceux d’Augustin.
Juin
28/06
L'empereur d'Orient Zénon promulgue un édit religieux, l'Hénotique, rédigé par le patriarche Acace, comme compromis en vue d'apaiser les luttes entre les tenants et les détracteurs du concile de Chalcédoine.
 
Théodoric, roi des Ostrogoths révolté contre Zénon depuis 478, marche sur Constantinople. Zénon lui attribue alors le titre de « maître des milices » et lui accorde la Mésie.
 
Théodoric, roi des Amales (Ostrogoths) est promu consul de l'empire d'orient.
Mars
 
Le général Léontius, patrice et gouverneur de la Syrie, fait sortir de prison Vérine, veuve de Léon Ier, retenue depuis quatre ans à Papyrium près de Tarse par ordre de Zénon puis se fait aussitôt proclamer empereur d'Orient à Tarse, avec la complicité d'Illus.
Mai
 
Révolte samaritaine à Césarée et à Nablus en Palestine. Répression par Zénon, qui ordonne la construction de l'église du mont Garizim, consacrée à la Vierge, à l'emplacement de leur temple.
Juin
 
Léontius entre à Antioche, nomme Lilien préfet du prétoire et court se mettre à la tête de ses troupes. Il est obligé de s'enfermer dans Papyrium en Cilicie.
Juillet
 
Les Huns hephthalites défont les Perses commandés par le roi Péroz (Firuz) qui est tué. Début du règne de Valash, roi sassanide de Perse. Les Perses doivent payer un tribut aux Huns.
19/07
Léontius, légat de l'empereur Zénon en Orient, circonvenu par Illus, est couronné empereur à Tarse par l'impératrice Vérine.
Décembre
28/12
Début du règne d'Alaric II, roi des Wisigoths à la mort d'Euric à Arles.
 
Bataille entre Ælle de Sussex et les Bretons près d'un cours d'eau nommé Mearcred's Burn.
Novembre
 
Le roi des Hérules, Odoacre, maître de l'Italie, bat et capture le roi des Ruges, Feuva, sur le Danube ; son fils Frédéric rejoint Théodoric en Mésie. Après la défaite des Rugiens et la destruction de leur royaume en Norique, les Bavarois, issus des Marcomans et des Quades, s’installent sur la rive droite du Danube entre l’Iller et l’Enns jusqu’aux Alpes.
 
Sainte Geneviève négocie avec Clovis la soumission de Paris à son autorité.
Mai
 
Victoire de Clovis sur Syagrius, le dernier gouverneur romain de la Gaule, à la bataille de Soissons. Le domaine gallo-romain, comprenant la majeure partie du Nord de la Gaule hormis la Bretagne, passe sous domination franque.
 
Le roi ostrogoth, Théodoric, parti de Noves en Mésie, se révolte de nouveau contre Zénon et tente sans résultat de s'emparer de Constantinople. Zénon signe un traité secret avec lui pour qu'il quitte l'Empire d'Orient et chasse Odoacre d'Italie.
Mars
01/03
Selon le chroniqueur Grégoire de Tours, date présumée de l'épisode du vase de Soisson.
Juillet
22/07
Début du règne de Kavadh Ier, fils de Péroz Ier, roi de Perse. Il a été élevé chez les Huns Hephtalites avec lesquels il a de bonnes relations. Il applique une partie du programme, jugé révolutionnaire, de la secte religieuse de Mazdak, le mazdakisme, et soulève l’opposition du peuple et des mobedhs.
Septembre
 
L'usurpateur chalcédonien Léontius et le patricien isaurien Illus sont exécutés sur ordre de Zénon à Séleucie d'Isaurie. Le parti monophysite a gagné et Zénon est seul empereur d'Orient.
Novembre
 
Les Ostrogoths de Théodoric quittent Noves en Mésie pour l'Italie par Sirmium. Ils battent en Illyrie les Gépides et Sarmates.
 
Les Lombards s’installent dans la plaine autrichienne dans l'ancien territoires des Ruges.
 
Le premier temple confucéen (exception faite du temple ancestral de Qufu) est construit en Chine par l'empereur des Wei du Nord.
Avril
 
Le roi des Burgondes Gondebaud profite du conflit en Italie entre Odoacre et Théodoric pour ravager la Ligurie et l'Émilie, faisant de nombreux captifs.
Août
 
Soutenu par l'empereur byzantin Zénon, Théodoric le Grand, roi des Ostrogoths, envahit l'Italie par la Birnbaumer Wald.
28/08
Odoacre, qui gouvernait l'Italie depuis la chute de l'empire romain, est battu sur l’Isonzo près d'Aquilée par Théodoric.
Septembre
28/09
Odoacre, qui s'est replié à Vérone, est battu une seconde fois par Théodoric, qui après avoir pris Milan et Pavie, maîtrise l’Italie du Nord. Odoacre se retire à Ravenne.
Avril
 
Odoacre, grâce à la défection du magister militum Tufa envoyé contre lui à Ravenne par Théodoric, passe le Pô et parvient à reprendre Milan désertée par sa population. L'évêque Laurentius, qui a ouvert les portes de la ville à Théodoric est maltraité et jeté en prison.
Juillet
 
Odoacre bloque Théodoric qui s'est retiré dans Pavie. Le siège est levé grâce à l'intervention des Wisigoths d'Alaric et Théodoric reprend l'offensive.
Août
 
Théodoric est vainqueur d’Odoacre sur l’Adda. Il l’assiège dans Ravenne.
 
Les Isauriens entrent en révolte contre Anastase Ier qui a mis fin à leur influence, prépondérante sous Zénon, lui-même isaurien, à Constantinople.
 
Théodoric traite avec le roi Gunthamund ; les Vandales cessent de percevoir un tribut de la Sicile.
 
Prise de Blois aux Bretons par les Francs saliens.
 
Campagne de Clovis contre la Thuringe.
 
Le roi Saxon Ælle de Sussex assiège le fort d'Anderitum. Il massacre ses occupants Bretons jusqu'au dernier.
Avril
11/04
Le silentiaire Anastase, un haut fonctionnaire désigné par l'impératrice Ariadne, proclamé empereur byzantin par le Sénat après la mort de Zénon, est couronné à l'Hippodrome par le patriarche Euphémius, qui lui demande de jurer fidélité aux décrets de Chalcédoine.
Mai
20/05
A la mort de son époux Zénon, l'impératrice byzantine Aelia Ariadnè choisit son successeur Anastase qu'elle épouse.
21/05
Anastase Ier épouse la veuve de Zénon, Ariadne, fille de Léon Ier et de Vérine.
Juillet
10/07
Odoacre, assiégé dans Ravenne par Théodoric tente une sortie par le pont Candidius qui échoue. Le roi des Hérules Lévila est tué.
Octobre
 
Théodoric assiège Rimini sur l'Adriatique.
 
Les Isauriens sont écrasés à la bataille de Cotiæum en Phrygie, mais la guerre continue dans le Taurus.
Août
 
Théodoric, désormais maître de l'Italie, retourne dans son camp devant Ravenne où est assiégé Odoacre.
 
Mariage de Clovis avec Clotilde.
 
Les rebelles isauriens sont écrasés à Claudiopolis en Cappadoce par le général byzantin Jean le Bossu.
Février
27/02
Reddition d'Odoacre, assiégé dans Ravenne depuis trois ans par le roi des Ostrogoths Théodoric le Grand, négocié par l'évêque de la ville. Odoacre obtient la vie sauve et livre son fils en otage. Hérules et Ostrogoths se partagent l'Italie.
Mars
05/03
Théodoric entre dans Ravenne1. Il est proclamé roi d'Italie par les Goths.
15/03
Pendant le banquet qui scelle l'accord, Théodoric assassine Odoacre et fait massacrer les Hérules. La légende dit qu'au cours du banquet, dix mille Hérules et dix mille Goths étaient placés l'un à côté de l'autre. À un signal de Théodoric, avec une parfaite simultanéité, les dix mille Goths plantèrent leurs poignards dans le c½ur de leurs voisins de gauche. Ainsi, en un instant, l'armée - et la nation - hérule disparut de l'Histoire au bénéfice des Goths et de Théodoric qui va devenir " le Grand".
 
Campagne de Clovis contre les Wisigoths en Saintonge.
 
Le concile de Rome distingue les livres canoniques des textes apocryphes.
 
Lettre du pape Gélase Ier à l'empereur de Constantinople, Anastase Ier, dans laquelle il affirme l'universalité et la prépondérance de l'autorité pontificale vis-à-vis du pouvoir impérial.
Février
15/02
Dernières Lupercales tolérées à Rome. Le pape Gélase Ier les remplace par une fête de la Purification de la Vierge fixée au 2 février, qui devient la Chandeleur.
 
Cerdic de Wessex et son fils Cynric débarquent à Cerdicesora, dans le Hampshire, avec cinq navires et battent les Bretons.
 
L'empereur d'Orient Anastase fait déposer le patriarche de Constantinople chalcédonien Euphemios.
 
Clovis fait alliance avec les Francs du Rhin de Sigebert le Boiteux pour défaire les Alamans à la bataille de Tolbiac sur le Rhin.
 
Le roi sassanide de Perse Kavadh, qui voulait imposer le mazdakisme, est déposé et remplacé par son frère Zamasp. Il s'évade de sa prison et se réfugie chez les Huns hephthalites.
 
Jean le Scythe achève la pacification de l’Isaurie révoltée contre l'empereur d'Orient Anastase depuis 491 ; les meneurs, Longin, frère de Zénon, et Athénodore sont décapités et leurs têtes exposées à Constantinople.
Avril
 
Anastase envoie l'insigne impérial et les habits palatiaux (vestis regia) de l'empire d'Occident à Théodoric le Grand, qu'Odoacre avait renvoyés à Constantinople, le reconnaissant comme son représentant en Occident.
 
Expédition de Clovis contre Bordeaux dans le royaume wisigoth.
Mai
 
Suppression du chrysargyron. Réforme monétaire et fiscale d'Anastase Ier dans l'empire byzantin. Le follis de cuivre obtient une valeur stable par rapport au solidus d'or. La perception des impôts est désormais assurée par des fonctionnaires de l'empire relevant de la Préfecture du prétoire, au détriment des curiales des cités. La réforme permet de restaurer les finances de l'État.
 
Alliance secrète entre Clovis Ier et Godegisil, co-roi de Bourgogne, contre Gondebaud.
 
Les Bulgares passent le Danube et ravagent la Thrace. Les troupes byzantines d'Illyrie sont battues.
 
Le mathématicien et astronome indien Aryabhata écrit un traité d'astronomie, l'Āryabhaṭīya.
Septembre
 
Le roi des Burgondes Gondebaud réunit à Lyon un colloque d'évêques méridionaux. Avit de Vienne y défend l'orthodoxie contre l'arianisme, sans convaincre Gondebaud.
 
Campagne des Francs contre les Burgondes. Clovis bat Gondebaud sur l'Ouche près de Dijon grâce à la défection de Godégisile ; Gondebaud se réfugie à Avignon pendant que Clovis prend Lyon et Vienne et que les Ostrogoths avancent lentement en Provence. Clovis échoue lors du siège d’Avignon ; après son retrait, Gondebaud assiège son frère Godégisile dans Vienne, prend la ville et le tue. Il devient seul roi des Burgondes, et après un traité signé avec Clovis sur la Quoranda, il cède l'Auxerrois au roi des Francs, à exception de Nevers.
 
Pour tenter d'instaurer la paix entre le roi franc et le roi wisigoth, l'Ostrogoth Théodoric organise une rencontre entre Clovis et Alaric II sur une île de la Loire, près d'Amboise. Au retour de cette expédition, passant par Tours, Clovis promet à l'évêque Volusien de se faire baptiser.
 
Les Bretons arrêtent la progression vers l'Ouest des Saxons en les battant au mont Badon, à la suite de la formation récente du royaume des Saxons de l'Ouest, le Wessex.
Mai
 
Début d'une campagne des Francs contre les Burgondes. Clovis bat Gondebaud sur l'Ouche près de Dijon grâce à la défection de Godégisile ; Gondebaud se réfugie à Avignon pendant que Clovis prend Lyon et Vienne et que les Ostrogoths avancent lentement en Provence. Clovis échoue lors du siège d’Avignon ; après son retrait, Gondebaud assiège son frère Godégisile dans Vienne, prend la ville et le tue. Il devient seul roi des Burgondes, et après un traité signé avec Clovis sur la Quoranda, il cède l'Auxerrois au roi des Francs, à exception de Nevers.
Septembre
 
Le roi des Ostrogoths Théodoric quitte Ravenne pour Rome où il fait une entrée solennelle.
 
Le roi des Ostrogoths Théodoric quitte Ravenne pour Rome où il fait une entrée solennelle. Il y publie un Édit (Edictum Theodorici) qui tente d’imposer le droit romain à tous ses sujets, quelle que soit leur origine. L’organisation politique et administrative est restaurée (Sénat, préfet de la ville, gouverneur de province, curiales municipaux).
 
à l'occasion de la fête païenne des Brytae, les factions des Bleus et les Verts de Constantinople s'affrontent. Plus de trois mille personnes sont tuées.
 
Le chef des Ghassanides obtient de l'empereur Anastase le titre de phylarque d'Arabie.
Mars
29/03
Le roi des Burgondes Gondebaud promulgue la loi Gombette.
Août
 
Les Perses sassanides déclarent la guerre à l'empire d'Orient pour manquement au traité de 442 (→ 506).
Septembre
 
Les Perses sassanides déclarent la guerre à l'empire d'Orient.
Octobre
 
Les Perses assiègent la ville frontière d'Amida au Nord de la Mésopotamie.
Janvier
 
Prise d'Amida par les Perses sassanides.
10/01
Prise d'Amida par les Perses sassanides.
Juillet
 
L'armée byzantine est écrasée par les Perses en Mésopotamie.
 
Une armée byzantine est écrasée par les Perses en Mésopotamie.
 
Kavadh assiège vainement Édesse.
 
Le roi des Ostrogoths Théodoric intervient en Pannonie dans une querelle dynastique entre deux chefs gépides, à l'appel de Trasaric, fils de Traustila. L'armée de jeunes Goths dirigée par le général Pitzia s'empare du pays jusqu'à Sirmium.
Mai
 
Les généraux byzantins Patricius et Hypatius font le siège d'Amida. Ils sont rejoints par Celer en été après son incursion en Arzanène, tandis qu'Aréobindus ravage la Persarménie et les environs de Nisibe.
07/05
L'empereur de Chine Liang Wudi publie un édit qui proscrit le taoïsme et le remplace par le bouddhisme.
Juin
 
Les généraux byzantins Patricius et Hypatius font le siège d'Amida. Ils sont rejoints par Celer après son incursion en Arzanène, tandis qu'Aréobindus ravage la Persarménie et les environs de Nisibe.
 
Campagne des Alamans en territoire franc. Le roi Clovis Ier réplique par une contre-offensive et les repousse par-delà le Rhin et le Haut-Danube.
 
Campagne des Alamans en territoire franc. Le roi Clovis Ier réplique par une contre-offensive et les repousse par-delà le Rhin et le Haut-Danube.
 
Alliance entre les monarchies burgonde et franque, avec le mariage entre Thierry, fils de Clovis Ier, et Suavegotta, fille de Sigismond Vasa et petite-fille de Gondebaud.
Avril
 
Paix de sept ans entre les Perses sassanides et les byzantins. Amida est évacuée par la garnison perse.
 
Paix de sept ans entre les Perses sassanides et les byzantins. Amida est évacuée par la garnison perse contre le versement de 1000 livres d'or.
 
Guerre en Dacie entre les armées d'Anastase et de Théodoric.
Février
02/02
Publication à Aire-sur-Adour du Bréviaire d'Alaric (Lex romana wisigothorum), code de lois inspiré du Code de Théodose, destiné à régir les sujets romains du royaume wisigoth1. Proposé par le roi Alaric II, il est approuvé par des évêques et des notables gallo-romains.
Septembre
 
Concile d'Agde sous la présidence de Césaire d'Arles. Tout chrétien doit recevoir la communion trois fois par an, à Noël, Pâques et Pentecôte. Mesures restreignant les liens entre juifs et chrétiens5. Le meurtre des esclaves est puni de deux ans d'excommunication.
10/09
Concile d'Agde sous la présidence de Césaire d'Arles1. Tout chrétien doit recevoir la communion trois fois par an, à Noël, Pâques et Pentecôte.
Octobre
 
Nouvelle victoire de Clovis sur les Alamans. Les Alamans se retirent des vallées du Neckar et du Main qui sont colonisées par les Francs.
01/10
Cassiodore est nommé questeur. Il devient le secrétaire et le conseiller de Théodoric.
Novembre
28/11
Après une contre-offensive romaine en Mésopotamie, la paix est rétablie entre l'Empire d'Orient et les Sassanides. La paix signée, l'empereur byzantin Anastase Ier fait fortifier la frontière avec l'Empire perse, en particulier la ville de Dara, face à Nisibe.
 
Allié à Gondebaud, le roi des Burgondes, le roi franc Clovis envahit l'Aquitaine. Il défait les Wisigoths à la bataille de Vouillé (ou à Voulon) près de Poitiers et tue leur roi Alaric II. Les Wisigoths proclament roi Geisalic, fils illégitime d'Alaric, au détriment de l'héritier Amalaric, encore enfant.
Mai
 
Allié à Gondebaud, le roi des Burgondes, le roi franc Clovis envahit l'Aquitaine. Il défait les Wisigoths à la bataille de Vouillé (ou à Voulon) près de Poitiers et tue leur roi Alaric II1. Les Wisigoths proclament roi Geisalic, fils illégitime d'Alaric, au détriment de l'héritier Amalaric, encore enfant.
Octobre
 
Début du siège d'Arles par les Burgondes et les Francs.
 
Début du siège d'Arles par les Burgondes et les Francs.
Décembre
 
Après avoir pris possession de l'Aquitaine, entre la Loire et la Garonne, Clovis prend ses quartiers d'hiver à Bordeaux.
 
À Tours, Clovis, roi des Francs, reçoit le titre de consul et la reconnaissance officielle de l'empereur byzantin Anastase pour diriger la Gaule. Il rentre à Paris où il établit sa capitale.
 
Clovis entre dans Toulouse où il s'empare du trésor des Wisigoths. Les Francs achèvent la conquête de l'Aquitaine, mais échouent au siège de Carcassonne. Clovis remonte sur Angoulême qui restait à prendre, tandis que son fils Thierry fait la conquête du Rouergue, de l'Albigeois, de l'Auvergne et de tout le pays jusqu'à la frontière avec les Burgondes.
 
À Tours, Clovis, roi des Francs, reçoit le titre de consul et la reconnaissance officielle de l'empereur byzantin Anastase pour diriger la Gaule.
 
L'empereur Anastase envoie une flotte en Italie qui ravage la côte des Pouilles jusqu'à Tarente.
Mai
 
Prise de Narbonne par les Francs et les Burgondes de Gondebaud. Le roi wisigoth Geisalic fuit à Barcelone. Les Wisigoths sont repoussés vers l'Espagne.
Juin
 
Début d'une campagne des Ostrogoths sous Théodoric le Grand en direction de la Gaule méridionale pour soutenir les Wisigoths alors assiégés par les Francs et les Burgondes dans la cité d'Arles.
Décembre
25/12
Probable baptême de Clovis, faisant du catholicisme romain la religion officielle du Royaume des Francs.
 
Le général ostrogoth Ibba, après avoir levé le siège d'Arles à l'automne 508, libère Carcassonne puis assiège et prend Narbonne, chassant les Francs et les Burgondes de Septimanie.
 
Le général ostrogoth Ibba, après avoir levé le siège d'Arles, libère Carcassonne puis assiège et prend Narbonne, chassant les Francs et les Burgondes de Septimanie.
 
Mise en latin écrit de la Loi salique.
Janvier
01/01
Boèce devient consul romain.
Janvier
 
Le général ostrogoth Ibba entre en Espagne et expulse de Barcelone, la nouvelle capitale wisigothique, l'usurpateur Geisalic, qui se réfugie en Afrique pour demander de l'aide au roi des Vandales Thrasamund.
 
Le Hun Blanc Toramâna avance jusque dans la vallée du Gange. Il bat les Gupta à la bataille d’Eran, dans l'actuel Madhya Pradesh.
 
Le jeune Amalaric devient roi des Wisigoths sous la tutelle de son grand-père Théodoric le Grand. Il épousera Clotilde, fille de Clovis.
Juillet
10/07
Concile des Gaules à Orléans réuni par Clovis afin de régler le sort de l’Aquitaine nouvellement conquise. Le roi impose lui-même aux participants les mesures à prendre.
Août
07/08
L'empereur d'Orient Anastase fait déposer le patriarche de Constantinople, Makedonios. Il s’attire l’hostilité du peuple de la capitale, chalcédonien, qui saccage la demeure du préfet du prétoire Marinos d’Apamée.
Novembre
27/11
A la mort de Clovis, son royaume est partagé entre ses quatre fils : Thierry à Reims, Clodomir à Orléans, Childebert à Paris et Clotaire à Soissons.
 
Migration des Hérules du cours moyen du Danube vers l'Elbe, selon Procope de Césarée, dans le but de retourner en Scandinavie après leur défaite contre les Lombards. Une partie d'entre eux est accueillie en Illyricum dans l'empire byzantin par Anastase.
 
Théodoric le Grand publie son Edictum Theodorici, code pour les Romains et les Goths.
Août
26/08
Fondation à Arles, par Césaire d'Arles, d'une des premières communautés religieuses féminines.
Novembre
06/11
émeutes à Constantinople contre l’addition monophysite au Trisagion. Le peuple chalcédonien renverse les statues d'Anastase, saccage la maison du préfet du prétoire Marinos d’Apamée et acclame Aréobinde comme empereur. Anastase se réfugie au Blachernes puis le 8 novembre se présente devant le peuple et le calme par des promesses.
16/11
Sévère de Sozopolis, monophysite proche d’Anastase, est consacré patriarche d’Antioche.
 
Rébellion de Vitalien (barbares fédérés et paysans) en Thrace, avec l'appui des orthodoxes chalcédoniens contre Anastase qui soutient les monophysites (513-515). Vitalien réunit 50 000 à 60 000 hommes, et vient camper à l'Hebdomon, réclamant la suppression du Trisagion monophysite et le rappel de Macedonius et de Flavien d'Antioche. Il s'éloigne après les promesses de l'empereur mais reste en arme. L'armée byzantine des provinces orientales envoyée contre lui, après un premier succès, subit une défaite complète à l'automne ; Hypatius, son général, est fait prisonnier. Vitalien franchit le Mur d'Anastase et menace Constantinople à la fin de l'année.
 
Vitalien, révolté contre Anastase en Thrace, menace de nouveau Constantinople à la fois par terre et par mer, alors que de nouvelles émeutes éclatent dans la ville. L'empereur doit lui verser 5000 livres d'or et lui donner le titre de magister militum pour la Thrace. Il reconnait également le Trisagion orthodoxe, restaure les évêques chalcédoniens déposés.
Août
 
Départ d'une ambassade du pape Hormisdas à Constantinople auprès de l'empereur Anastase, dirigée par le légat Ennode de Pavie et Fortunat de Catane pour tenter de réconcilier les Églises d'Orient et d'Occident. Le pape exige que les évêques d'Orient reconnaissent le concile de Chalcédoine et le Tome de Léon. Les négociations achoppent sur le refus de l'empereur de condamner Acace.
Octobre
 
Vitalien occupe Sycae (aujourd'hui Galata), faubourg de Constantinople situé sur la rive septentrionale de la Corne d'Or tandis que sa flotte s'apprête à pénétrer dans le Bosphore. Le syrien Marin parvient à incendier sa flotte avec l'aide du feu grégeois puis à le battre sur terre à Sycae. Vitalien parvient à s'enfuir en Thrace.
Avril
 
Mort de Gondebaud. Début du règne de son fils Sigismond, roi des Burgondes. Sigismond est catholique. Ses congénères ne suivent pas sa conversion et restent en majorités ariens.
 
Invasions bulgares en Macédoine, Thessalie et Épire ancienne.
Avril
 
Nouvelle légation du pape Hormisdas à Constantinople auprès de l'empereur Anastase, dirigée Ennode de Pavie pour tenter de réconcilier les Églises d'Orient et d'Occident. L'empereur refuse toujours de condamner Acace.
Juillet
09/07
Début du règne de Justin Ier, empereur byzantin (→ 527).
20/07
Concile de Constantinople. Sur les conseils de Justinien, Justin se réconcilie avec le pape Hormisdas en abrogeant l'Hénotique.
 
Cerdic, victorieux des Bretons à Cerdicesford (Charford) au nord de Southampton, fonde le royaume saxon du Wessex.
Juin
28/06
Le Général byzantin Narsès (env 20k hommes) défait les 15000 Ostrogoths de Totila à Taginae ; le roi Totila est tué pendant la déroute de son armée.
 
Sigismond, roi des Burgondes est battu par les fils de Clovis, Childebert, Clodomir et Clotaire. Il se réfugie au monastère d'Agaune, mais est livré par l'aristocratie burgonde à Clodomir, roi d’Orléans, qui le fait jeter dans un puits avec toute sa famille6. Théodoric le Grand, qui veut venger la mort de son petit-fils Ségéric, intervient en même temps que les Francs. Son général Tuluin, sans combattre, prend au royaume Burgonde les pays entre la Durance et la Drôme, probablement jusqu'à l'Isère, qui sont réunis au royaume ostrogoth.
Septembre
 
Théodoric le Grand, roi d'Italie, fait emprisonner son ministre Boèce, un philosophe et aristocrate romain de la vieille école, accusé de conspiration contre l'État et de magie. Boèce, condamné à mort, rédige dans son cachot Consolation de Philosophie.
 
Par un édit publié vraisemblablement à la fin de l'année, l'empereur d'Orient Justin ordonne la fermeture des églises ariennes de Constantinople et l'exclusion des Ariens de toute fonction civile et militaire.
Juin
25/06
Bataille de Vézeronce.
Juillet
25/07
Défaite des rois Francs Childebert Ier, Clotaire Ier et Thierry Ier à la bataille de Vézeronce, dans l'Isère lors de la deuxième expédition menée contre les Burgondes et leurs alliés Ostrogoths.
Septembre
 
Aprés avoir assassiné les enfants de leur frère Clodomir, Clotaire et Childebert se partagent le territoire de Clodomir.
 
Le pape Jean Ier meurt en prison après l'échec de sa mission à Constantinople où il devait négocier un adoucissement d'un édit de l'empereur Justin Ier contre l'arianisme. Avant de mourir Théodoric prépare un édit de confiscation des églises orthodoxes.
 
Guerre d'Ibérie (→ 532).
Août
01/08
Règne de Justinien Ier le Grand (→ 565).
Février
 
Justinien nomme une commission chargée de rédiger un nouveau code des constitutions impériales, en éliminant les lois périmées et en y ajoutant les novelles postérieures à la publication du Code Théodosien.
Juillet
 
Bataille de Thannuris.
 
L'empereur Justinien ferme l'Académie d'Athènes et interdit aux païens d'enseigner..
Mars
 
Mundhir, le prince arabe lakkmide de Hira, vassal des Sassanides envahit la Syrie. Il s’avance jusqu’à Antioche.
Avril
07/04
Publication du Code Justinien.
Mai
12/05
Arrivée à Antioche d'Hermogène, envoyé par Justinien pour négocier la paix avec les Perses. Le roi sassanide Kavadh Ier rejette ses propositions.
 
Thierry Ier, roi d'Austrasie attaque la Thuringe.
 
L'empereur Justinien ordonne la fermeture du temple de Philæ, ultime reliquat du paganisme, où se pratiquaient encore les vieux cultes, en particulier celui d'Isis.
 
Justinien envoie une ambassade en Éthiopie pour demander une aide contre les Perses. Il s’agit de retirer aux Perses le commerce de la soie en le déviant par la mer Rouge. Le souverain d’Aksoum accepte de tenter l’expédition, mais ne l’entreprend pas sérieusement.
Mai
16/05
Hildéric, roi des Vandales est déposé et jeté en prison par le neveu de Thrasamund, Gélimer, qui lui succède.
Juin
 
Les Byzantins conduit par Bélisaire défont les Perses à la bataille de Dara.
Juillet
 
Victoire byzantine sur les Perses à la bataille de Satala.
Août
 
Le roi sassanide Kavadh Ier reçoit les envoyés de Justinien Rufin et Hermogène ; les négociations de paix commencent.
Décembre
15/12
Mise en place à Constantinople d'une commission dirigée par le questeur du palais Tribonien, chargée par l'empereur d'Orient Justinien de réaliser une compilation du droit romain pour l'adapter aux exigences du droit du vie siècle.
 
Victoire de Childebert Ier à Narbonne sur son beau-frère Amalaric. Childebert intervient pour soutenir sa s½ur Clotilde que le roi wisigoth veut contraindre à se convertir à l'arianisme. Il ne peut pas cependant se maintenir en Septimanie.
Avril
19/04
Défaite byzantine de Bélisaire à la bataille de Callinicum.
Septembre
08/09
Le roi sassanide de Perse Kavadh Ier, malade, désigne son fils Khosro Ier pour lui succéder. Khosro assure son pouvoir en faisant assassiner ses frères et neveux..
 
Les Francs attaquent les Burgondes : Childebert Ier et Clotaire Ier décident de marcher ensemble une nouvelle fois sur leur royaume et les défont lors d'une bataille livrée à Autun. Thierry Ier ayant refusé de s’allier à ses frères contre la Bourgogne, ses soldats menacent de l’abandonner. Il les apaise en les emmenant dans sa province d’Auvergne qu’il soupçonne de vouloir se révolter. L’Auvergne est mise à feu et à sang.
 
Le roi Clotaire Ier, fils de Clovis, fait assassiner ses neveux de dix et sept ans, Théodebald et Gunthar, fils de Clodomir.
 
Le moine Denys le Petit calcule l’Anno Domini qui fixe le début de l’ère chrétienne : Jésus est considéré comme étant né le 25 décembre de l’an 753 de la fondation de Rome.
Janvier
11/01
émeute lors de courses de chars dans l'hippodrome de Constantinople ; L'empereur Justinien fait exécuter sept meneurs des deux factions.
13/01
Sédition Nika.
18/01
Justinien réprime la sédition Nika.
--   
Justinien proclame une amnistie mais est insulté par le peuple qui proclame Hypatius empereur. Justinien s’apprête à fuir, mais sur la supplique de sa femme Théodora, décide de faire front. La révolte est réprimée par Narsès, qui gagne la faction bleue à la cause de Justinien, et Bélisaire, chef de l’armée d’Orient.
Février
23/02
Début de la reconstruction de la basilique Sainte-Sophie à Constantinople.
Juin
10/06
Le Général Gao Huan force Yuan Lang (qu'il a précédemment proclamé empereur) à céder le trône à Yuan Xiu (petit-fils de Xiaowendi) qui devient l'empereur Xiaowu.
21/06
L'empereur Xiaowu (Wei du nord) fait empoisonner son prédécesseur Jiemin.
Septembre
 
Après sept ans de guerre avec Byzance, le nouveau roi des Perses, Khosro Ier signe un traité de paix éternelle avec Justinien assorti du paiement d'un important tribut annuel par les Byzantins pour l'entretien des forteresses du Caucase. Après la paix conclue avec les Perses, Justinien fixe par des subsides les Barbares qui rôdent aux frontières, avant d’entreprendre ses campagnes en Occident.
 
Campagne de Thibert, fils de Thierry Ier, en Septimanie. Il prend Rodez, Lodève, une partie du Biterrois, puis avance vers le Rhône, prend Uzès et assiège Arles quand il apprend que son père est mourant.
Septembre
13/09
Victoire de Bélisaire et des Byzantins sur le roi des Vandales Gélimer à l’Ad Decimum, au sud-ouest de Carthage.
15/09
Prise de Carthage par Bélisaire.
Décembre
15/12
Promulgation à Constantinople des «Pandectes», recueils de lois connus sous leur nom latin de «Digeste» ou Code Justinien, compilation du droit romain, réalisée à la demande de l'empereur d'Orient Justinien.
--   
Bataille de Tricaméron (Tricamarum) près de Carthage : victoire définitive des armées de l'Empire romain d'Orient sous les ordres du général Bélisaire sur celles des Vandales commandées par le roi Gélimer et son frère Tzazon qui est tué.
 
Fin du royaume burgonde : Les souverains mérovingiens se partagent le territoire.
 
Défaite et fuite de Godomar à Autun, assiégée depuis deux ans par les trois fils survivants de Clovis. Le royaume créé par les Burgondes (Burgondie) en 443 est annexé par les Francs. C'est la fin du royaume des burgondes, qui est partagé entre les rois Francs.
 
À la mort de Thierry Ier à Metz, Childebert Ier et Clotaire Ier tentent de se partager son royaume, mais les grands s’y opposent et soutiennent le fils de Thierry, Thibert Ier. Thibert est adopté par Childebert et ils partent alors en guerre contre Clotaire, qui se réfugie dans une forêt. Tandis qu'il est assiégé, une tempête de grêle ravage le camp de ses ennemis, qui effrayés abandonnent le siège et concluent la paix.
Mars
 
Le roi vandale Gélimer, battu à Hippone, se rend aux forces de Byzance conduites par Bélisaire. La plus grande partie de l'Afrique du Nord jusqu’à Ceuta est maintenant sous le contrôle de l'Empire d'Orient. Gélimer est envoyé à Constantinople orner le triomphe de Bélisaire, puis déporté en Galatie, où il reçoit des domaines. Une partie des Vandales est vendue comme esclaves, une autre incorporée dans la cavalerie romaine.
Avril
 
Théodat, le nouveau roi des Ostrogoths fait arrêter puis étrangler sa femme la reine Amalasonte, la fille de Théodoric le Grand. L'assassinat d'Amalasonte déclenche une guerre civile et donne un prétexte à Justinien pour son invasion prévue de l'Italie.
Décembre
 
Bélisaire occupe Syracuse. Début de la Guerre des Goths : Bélisaire commence la conquête du royaume Ostrogoths par l'occupation de la Sicile et la prise de Palerme.
 
Pire année de l'Histoire.
Novembre
 
Prise de Naples par Bélisaire après 20 jours de siège ; les Ostrogoths déposent leur roi affaibli, Théodat, et élisent le général Vitigès pour le remplacer.
Décembre
 
Bélisaire occupe Rome.
 
Construction de la Basilique Sainte-Sophie à Constantinople par Justinien.
 
Les Francs accèdent à la Méditerranée après avoir acheté la Provence aux Ostrogoths.
Février
 
Ayant assuré ses arrières en concédant la Provence, aux mains des Ostrogoths depuis 508, aux Francs, Vitigès quitte Ravenne et se déplace vers Rome et en fait le siège à partir de la mi-mars.
Mars
21/03
Assaut des Ostrogoths pendant le siège de Rome.
Mars
12/03
Vitigès, contraint par la famine, abandonne le siège de Rome.
Avril
 
Un corps byzantin mené par Mundila débarque à Gênes, enlève Milan, Novare, Côme et Bergame, puis rejoint l’armée de l’Adriatique et encercle Ravenne.
Juin
 
Narsès, envoyé avec des renforts en Italie, mais aussi pour surveiller Bélisaire, fait sa jonction avec lui ; mis en échec à Rimini pendant l'été, les Goths refluent sur Ravenne.
Novembre
 
Bélisaire assiège et prend Urbino malgré le désengagement de Narsès ; il renonce à attaquer Osimo à l'approche de l'hiver et fait le siège d'Orvieto.
Mars
 
Milan, la ville la plus peuplée d'Italie après Rome, est reprise par les Ostrogoths de Uraia après un siège de neuf mois et détruite. Les hommes sont massacrés et les femmes vendues comme esclaves aux Burgondes du Valais et de Sapaudia. À la suite de ses querelles avec Bélisaire, Narsès est rappelé à Constantinople.
Mai
 
L’Austrasien Thibert descend en Italie avec une grande armée (100 000 hommes). Il passe le Pô près de Pavie et attaque tour à tour les Goths et les Byzantins. Vitigès étant assiégé dans Ravenne, il s’empare de la plus grande partie de la Vénétie et de la Ligurie. Il doit se retirer devant la maladie qui décime ses troupes.
 
Bélisaire, qui assiège les Ostrogoths dans Ravenne, feint d'accepter de devenir roi d'Italie et entre dans la ville. Le roi des Ostrogoths Vitigès est fait prisonnier. La reconquête de l'Italie au Sud du Pô semble complète. Bélisaire retourne à Constantinople en emmenant Vitigès avec lui.
Octobre
 
Bélisaire prend Fiesole et Osimo qui capitulent après sept mois de siège, puis assiège Ravenne. Thibert Ier offre son alliance à Vitigès contre un partage de l'Italie.
 
Epidémie de peste (→ 580). Près de la moitié de la population du monde méditerranéen anéantie selon Grégoire de Tours.
Juin
 
Siège et prise d'Antioche par les Sassanides4. Khosro Ier, le roi des Perses reprend la guerre avec Justinien en envahissant la Syrie ; il rançonne ou pille les villes. Antioche, la plus importante cité de la région, est mise à sac.
 
Soulèvement des Ostrogoths du Nord de l'Italie qui désignent Ildibald comme leur nouveau roi à Pavie.
Novembre
 
Ildibald triomphe de l’armée romaine à Trévise.
 
Les Francs attaquent le royaume des Wisigoths au nord-est de l'Espagne, par le col de Roncevaux..
 
Justinien Ier conclut un foedus avec les Lombards d’Audouin. Il les installe en Pannonie et les utilise comme mercenaires pour la reconquête de l’Italie.
Mai
 
Le préfet du prétoire d'Orient de Justinien, Jean de Cappadoce, accusé de complot par l'impératrice Théodora, est destitué de son ministère, dépouillé de ses biens et contraint de céder son palais à Bélisaire.
 
Assassinat du roi des Ostrogoths Ildibald. Eraric, un Ruge, lui succède, négocie avec Justinien, lui offrant de trahir son armée contre le titre de Patrice. Il est assassiné à son tour en septembre avant d’avoir pu mener à bien son projet.
 
Justinien envoie Bélisaire en Mésopotamie, avec le titre de généralissime, à la tête de l'armée d'Italie et d'Ostrogoths ; il rassemble toutes les forces dont il peut disposer.
Juin
 
Prise de Petra, forteresse byzantine sur la mer Noire par le roi perse Khosro Ier, appelé par roi des Lazes Gubazès, qui établit son protectorat sur le pays. Début de la guerre lazique.
Septembre
 
Début du règne de Totila (Baduila), roi des Ostrogoths. Tolita, cousin de Ildibald, succède à Éraric et reprend la lutte contre Byzance.
 
Childebert Ier et Clotaire Ier reprennent la guerre contre les Wisigoths. Ils s’emparent de Pampelune, ravagent la vallée de l’Èbre, mais échouent devant Saragosse et sont enfin refoulés par Theudis. Childebert rapporte d'Espagne la tunique de saint Vincent et fait construire près de Paris un monastère voué à Vincent de Saragosse qui deviendra celui de Saint-Germain-des-Prés.
Mars
 
Les Ostrogoths résistent à Vérone à une armée de Byzantins.
Mai
 
Le sassanide Khosro Ier envahit l'Euphratène et assiège Sergiopolis. Il se retire quand Bélisaire rassemble ses forces à Europos, sur les bords de l'Euphrate, mais met à sac Callinicum dans sa retraite.
 
Victoire des Ostrogoths de Totila sur les troupes byzantines à la bataille de Faventia.
 
Le roi de Perse Khosro Ier bat les Byzantins en Arménie à la bataille d'Anglon.
Mars
 
Totila, roi des Ostrogoths, assiège Naples qui se rend. Il fait abattre les fortifications de la ville.
 
Début de l'insurrection berbère en Afrique contre Byzance sous le commandement d’Antalas.
Avril
 
Totila assiège Otrante avec une partie de son armée et marche sur Rome avec l'autre. Il prend Tibur à la faveur de la défection de la garnison byzantine, composée d'Isauriens en conflit avec la population, qui est massacrée avec son évêque.
Juin
 
Bélisaire est envoyé en Italie par Justinien devant les progrès des Ostrogoths. Il commence par occuper Pesaro et les places autour de Rome et à secourir Otrante assiégée par Totila.
Décembre
 
Arrivé de Bélisaire à Ravenne. Il promet une amnistie aux Goths qui se rallieraient à Justinien.
 
Frédégonde (→ 597).
 
Trêve entre les Perses et les Byzantins en Syrie et en Mésopotamie.
Octobre
 
Début du siège de Rome par Totila.
Décembre
 
Totila, roi des Ostrogoths prend Rome après un siège d'une année. La ville a été désertée par sa population et il ne reste plus que 500 civils dans les murs.
 
Invasion des Angles en Grande-Bretagne. Ida débarque à Flamborough. Il prend Bamburgh et fonde le royaume de Bernicie en Angleterre septentrionale.
 
Les rebelles berbères battent les Byzantins à la bataille de Marta.
Décembre
 
Bélisaire, le général byzantin, reprend Rome aux Ostrogoths et répare ses fortifications.
 
Thibaut, âgé de treize ans, devient roi d’Austrasie avec le soutien des dignitaires du royaume.
Avril
 
Bataille des champs de Caton. Pacification de l'Afrique par Jean Troglita et ses alliés berbères.
Juin
 
Bélisaire demande son rappel d'Italie. Il estime que Justinien lui refuse les moyens nécessaires pour résister aux Ostrogoths.
Août
 
Théodora fait remplacer Bélisaire par son favori l’eunuque Narsès. Après le départ de Bélisaire, les forces impériales en Italie sont en désarroi.
 
Totila fait de nouveau le siège de Rome. Il rassemble une flotte et fait la conquête de la Sicile.
 
Le général byzantin Dagisteus à la tête de sept mille hommes et de mille auxiliaires Zani assiège Pétra, sur la mer Noire. L'intervention des Perses de Mihr-Mihroe oblige les Byzantins à lever le siège ; après avoir subi une défaite sur le Phasis par le roi des Lazes Gubazès, Mihr-Mihroe se replie en Persarménie.
Janvier
16/01
Totila reprend Rome en soudoyant la garnison Isaurienne.
Juin
07/06
Gao Yang contraint l'empereur Xiaojing à abdiquer, mettant fin à la dynastie Wei de l'est. Il se proclame lui-même empereur (Wenxuandi), fondant la dynastie Qi du nord.
26/06
Le pape Vigile, retenu à Constantinople, se réconcilie avec Justinien.
Juillet
 
La flotte de Totila, qui menace Ancône, est détruite par les Byzantins dans l'Adriatique, à la bataille de Sena Gallica. Après sa défaite, Totila décide d'occuper la Corse et la Sardaigne.
09/07
Un séisme suivi d'un tsunami sur la côte détruit Béryte [Beyrouth] : 30000 morts.
Août
14/08
Le pape Vigile formule une sentence d'excommunication contre l'archevêque de Césarée, le patriarche Mennas et leurs adhérents, qui ont approuvé le décret de Justinien condamnant les Trois Chapitres.
Décembre
 
Le pape Vigile s'enfuit de Constantinople, où il est retenu par Justinien, et se réfugie à Chalcédoine.
Février
09/02
Le pape Vigile proteste dans une encyclique contre le traitement qui lui a été infligé par l'empereur. Justinien cède, retire son décret condamnant les Trois Chapitres et force les évêques excommuniés par le pape en 551 à lui faire leur soumission ; Vigile revient à Constantinople.
Juin
 
Victoire des Lombards d'Aldoin, alliés de Justinien, sur les Gépides de Thorisind9 à la bataille d'Asfeld, en Pannonie.
06/06
Narsès occupe Ravenne après avoir longé la côte pour éviter la confrontation avec les Francs en Vénétie, avec l'appui des Vénètes maritimes de la lagune.
Juillet
 
Narsès défait et tue Totila le roi des Ostrogoths à la bataille de Taginae (ou de Busta Gallorum) près de Gualdo Tadino en Ombrie. Rome est reprise. Teias devient le dernier roi des Ostrogoths.
Octobre
 
Narsès défait Teias, le successeur de Totila comme roi des Ostrogoths, à la bataille du mont Lactarius, près du Vésuve.
25/10
La reine Radegonde fonde l'abbaye Ste-Croix à Poitiers.
Mai
04/05
Tenue du cinquième concile ½cuménique de Constantinople II (→ 02/06), convoqué par Justinien. Condamnation du nestorianisme et des « Trois Chapitres ». Condamnation de certains points de la doctrine d’Origène. Le pape Vigile, bien que retenu dans la ville, refuse de s’y rendre ainsi que la grande majorité des évêques d’Occident. Vigile est exilé par l’empereur dans une île de la mer de Marmara.
Juin
 
Les comtes Butilin et Leutharis envahissent la plaine du Pô et avancent jusqu'à Messine en dévastant tout sur leur passage. La reconquête byzantine de l'Italie est pratiquement complète. Les Ostrogoths appellent alors à l’aide les Francs et les Alamans.
Juin
 
Après avoir achevé la conquête de l'Italie, Justinien envoie des troupes plus nombreuses en Espagne qui débarquent à Carthagène pour soutenir la révolte du général wisigoth Athanagild contre Agila à Séville et celle des Romains de Cordoue. Le littoral entre Valence et Malaga tombe aux mains de Justinien pour prix de son intervention.
Août
13/08
L'empereur byzantin Justinien Ier, à la demande du pape Vigile, établit la Pragmatique Sanction. Il proclame l’extension immédiate à l’Italie du Code publié en 534 à Constantinople, du Digeste (recueil de textes de la jurisprudence antique) et des Novellae (Nouvelles constitutions impériales). La Sicile et la Dalmatie sont séparées de l’Italie, la Corse et la Sardaigne rattachées au gouvernement d’Afrique. L’Italie est érigée en Préfecture. Justinien lance un programme de réorganisation de l'administration après le chaos de 20 ans de guerre avec les Ostrogoths.
Octobre
 
Bataille du Volturno. Francs et Alamans de Butilin sont vaincus par Byzance près de Capoue, tandis que les hommes de Leutharis sont décimés par la peste. Les Francs perdent la Vénétie. Les Ostrogoths se soumettent et sont envoyés par Byzance sur le front Perse.
 
Le roi Franc Clotaire Ier fait une expédition en Saxe et en Thuringe, et soumet les Bavarois. La Bavière devient dépendante du royaume d’Austrasie. Le duc Garibald, d’origine franque ou burgonde, fonde la dynastie des Agilolfings, qui règne sur la Bavière.
Mars
 
Le roi des Wisigoths Agila est assassiné par ses propres soldats à Mérida après sa défaite près de Séville. Son compétiteur Athanagild lui succède.
Novembre
 
A la mort de Thibaut, Clotaire Ier épouse Vuldetrade, la veuve de son neveu, et s'empare de ses États ; incestueux aux yeux de l’épiscopat, il offre la femme au duc bavarois Garibald. Clotaire donne le gouvernement de l'Auvergne à son fils Chramn.
Juin
 
Une nouvelle trêve est conclue entre la Perse et l'empire byzantin.
Janvier
 
L'empereur d'Orient Justinien reçoit l'ambassade avare menée par Kandikh à Constantinople. Avec l'autorisation du Sénat, il charge les Avars de soumettre les nomades de la steppe ukrainienne (Koutrigours, Outigours, Antes, Sabires, Zales…) contre un tribut et leur promet des terres sur le Danube.
Mai
07/05
Le dôme de la basilique Sainte-Sophie de Constantinople s'écroule, l'empereur Justinien Ier ordonne immédiatement de le reconstruire.
Novembre
 
Le khan bulgare Zabergan passe le Danube gelé et arrive en Thrace par la Mésie seconde et la Scythie mineure. Il divise ses troupes qui atteignent les Thermopyles, la Chersonèse thrace et les murs de Constantinople.
Décembre
23/12
Clotaire Ier, seul roi des Francs à la mort de Childebert Ier.
Septembre
 
Bélisaire repousse les Bulgares qui menaçaient Constantinople, et reprend ainsi du service après une disgrâce de 10 ans.
Juin
 
Le roi des Francs Clotaire Ier envahit la Domnonée, au nord de l'Armorique. Le chef breton Chonoo est tué. Clotaire fait brûler son fils révolté Chramn et sa famille.
 
Les Ostrogoths dirigés par Widin se soulèvent à Brescia et Vérone ; Narsès chasse les Francs installés au Nord du Pô.
Novembre
10/11
Décès du roi des Francs, Clotaire. Ses quatre fils survivants se partagent le royaume. Caribert obtient tout l'ouest du royaume, Gontran obtient l'ancien royaume Burgonde, Sigebert obtient l'est du royaume et l'Auvergne et Chilpéric obtient l'ancien royaume des Francs Saliens. La guerre civile reprend entre les frères.
Mai
 
Guerre entre les cités maya rivales de Tikal et de Caracol. Tikal est défaite par Caracol, allié avec Calakmul.
Novembre
25/11
Complot contre Justinien. Bélisaire est impliqué.
 
Arrivée des Avars sur le bas-Danube. Ils envoient une nouvelle ambassade à Justinien pour demander des terres au Sud du fleuve (Dobroudja) ; l’empereur leur propose d’occuper le territoire des Hérules, en Pannonie seconde, mais ils ne bougent pas.
Juillet
19/07
Réhabilitation de Bélisaire.
Novembre
 
Narsès prend Vérone et Brescia. Fin de la reconquête byzantine en Italie.
Janvier
22/01
Justinien exile le patriarche de Constantinople Eutychius qui refuse d’approuver la doctrine égyptienne d’après laquelle le corps de Jésus sur la croix était resté incorruptible (aphtartodocétisme)..
Novembre
15/11
Mort de Justinien. Début du règne de Justin le Curopalate, son neveu.
 
Sigebert, roi d'Austrasie, épouse Brunehilde la fille d'Athanagild, roi des Wisigoths..
 
Chilpéric, roi de Neustrie épouse Galswinthe, la s½ur de Brunehilde, mais garde sa concubine Frédégonde.
 
Le comte d'Auvergne Firmin, rejoint par Audovaire, s'empare d'Arles, sur ordre du roi franc Sigebert. Son frère Gontran réagit, envoie le patrice de Bourgogne Celse qui prend Avignon puis assiège Arles (570). Les partisans de Sigebert sont battus lors d'une tentative de sortie. Gontran reprend Arles mais rend Avignon à son frère.
Octobre
 
Les Avars investissent la zone frontalière du royaume franc et mettent en déroute l'armée franque venue à leur rencontre dans la région de l'Elbe ; le roi Sigebert est fait prisonnier, puis libéré contre rançon.
 
L'empereur byzantin Justinien signe un nouveau traité avec Khosro Ier, le roi des Persans rétablissant la frontière entre la Perse et l'empire d'Orient. L'empereur byzantin Justinien accepte de payer un tribut annuel à la Perse. La Perse garantit à Byzance 50 ans de paix.
 
Chilpéric épouse à Rouen à la fin de l'année Galswinthe, s½ur aîné de Brunehilde. Il obtient par ce mariage le territoire Wisigoth entre la Garonne et les Pyrénées11. Il envoie son fils Clovis en Aquitaine afin de s'emparer des villes de Tours et de Poitiers, qui appartiennent à son frère Sigebert.
 
Narsès est destitué par l'empereur byzantin Justin II. On lui reproche son enrichissement personnel et ses exactions fiscales. Il refuse de rentrer à Constantinople et se retire à Naples.
 
Justin II tente une politique d'apaisement religieux, notamment envers les Jacobites, en promulguant un édit d'union.
Mars
05/03
Mort de Caribert Ier, roi de Paris. Caribert, qui a épousé successivement Ingeburge, ses servantes Méroflède et Marcowefa, puis Teutéchilde est excommunié par Germain, évêque de Paris, pour polygamie. Après sa mort ses biens sont redistribués à ses frères Chilpéric Gontran et Sigebert. Teutéchilde est spoliée de ses biens par Gontran qui l’envoie au couvent.
 
L'assassinat de Galswinthe commandité par Frédégonde va déclencher une longue guerre meurtrière entre l'Austrasie et la Neustrie.
 
Selon la Chronique anglo-saxonne, le Jute Æthelbert de Kent est battu par le roi de Wessex Ceawlin à Wibbandun ; c'est la première mention d'une bataille entre les envahisseurs anglo-saxons en Grande-Bretagne.
 
Byzance remplace le gouvernement militaire par un gouvernement civil en Italie. Le patrice Flavius Longinus, envoyé par la cour de Constantinople pour succéder à Narsès, arrive à Ravenne au début de l'année.
Mai
 
Les Lombards prennent Aquilée et occupent la Vénétie (sauf les îles où s’est réfugiée la population). Ils occupent une grande partie de l’Italie. La résistance byzantine est très faible, car l’effort principal se porte en Orient et dans les Balkans. Seules les villes résistent. La population, accablée d’impôt et victime d’un système de spoliation discutable, voit arriver les Lombards avec une neutralité bienveillante..
 
Les Avars réclament la possession de Sirmium et un tribut. Devant le refus des Byzantins, ils envoient leurs alliés Koutrigours ravager la Dalmatie par la Save.
Septembre
 
Prise de Milan. Les Lombards envahissent la plaine du Pô, prennent Padoue, Milan où Alboïn établit sa capitale, Vérone, puis mettent le siège devant Pavie.
 
Les Lombards attaquent la Provence. Le patrice Amatus est vaincu et tué, puis ils sont rejetés par les Francs. Leurs expéditions malheureuses en Gaule amènent une entente entre les Francs et Byzance.
 
Première campagne du roi wisigoth Léovigild contre les Byzantins en Bétique.
 
Naissance de Mahomet.
 
Le roi wisigoth Léovigild s'empare d'Asidona (Medina-Sidonia) au cours d'une seconde campagne contre les Byzantins en Bétique.
Mars
21/03
Justin II commence la persécution contre les monophysites.
30/03
Révolte de l’Arménie perse menée par Vardan II Mamikonian contre les Sassanides, avec l'aide de Byzance. La guerre gréco-perse reprend.
 
Après trois ans de siège, Pavie tombe entre les mains des Lombards qui ont envahi toute l'Italie du Nord.
 
Le Wisigoth Léovigild reprend Cordoue, principale place forte byzantine en Espagne.
Juin
28/06
Le roi lombard Alboïn est assassiné à Vérone alors qu'il fait une sieste.
Juillet
 
Le général byzantin Marcien arrive en Osroène, marche vers l'Arzanène qu'il ravage à l'automne sans rencontrer de résistance.
Avril
 
Le général byzantin Marcien part de Dara en campagne contre la Mésopotamie perse. Il bat les Perses à Sargathon et assiège Nisibe. Accusé par Justin II de prétendre à l'empire, il est rappelé, et ses troupes lèvent le siège en désordre.
Juillet
 
Les troupes perses du général Adarmahan envahissent la Syrie byzantine, ravagent les faubourgs d'Antioche, assiègent Apamée et réduisent ses habitants en esclavage, puis mettent le siège devant Dara.
Août
22/08
Grégoire est sacré évêque de Tours.
Septembre
 
Le roi franc Gontran réunit un concile à Paris pour tenter de réconcilier ses frères Chilpéric et Sigebert, en guerre à cause du meurtre de Galswinthe, mais sans succès ; la guerre civile reprend de plus belle. Le fils de Chilpéric, Thibert, reprend Tours et Poitiers à la fin de l'année. Il dévaste le Limousin et le Cahorsin.
Novembre
15/11
Khosro Ier reprend la ville stratégique de Dara en haute Mésopotamie après six mois de siège. La folie de Justin II oblige le gouvernement Byzantin à demander une trêve d'un an, que les Perses n'accordent que contre le paiement de 45 000 sous d'or.
 
Offensive de Sigebert d'Austrasie avec des troupes païennes venues d’outre-Rhin contre l’armée neustrienne. Chilpéric, abandonné par Gontran, recule vers le Perche, jusqu'à Havelu où un traité est conclu sans combat. Chilpéric restitue les villes d'Aquitaine prises en 573 par son fils Thibert (Tours, Poitiers, Limoges, Cahors). Les Germains auxiliaires mettent la Neustrie à sac autour de Paris en emmenant des prisonniers, sans que Sigebert ne puisse les en empêcher.
 
Attaque des Lombards contre la Gaule, qui aboutit à une défaite totale.
Septembre
07/09
Le Thrace Tibère, comte des excubiteurs, est adopté par l'empereur Justin II, en proie des accès de folie, et proclamé César à l’instigation de l'impératrice Sophie.
 
Chilpéric renoue une alliance avec Gontran et marche sur Reims. Sigebert fait de nouveau appel aux « nations d’Outre-Rhin » et s’établit à Paris pendant que les ducs Gontran Boson et Godegisèle battent les troupes neustriennes de Thibert, fils de Chilpéric, en Angoumois et le tuent. Chilpéric se réfugie à Tournai pendant que Sigebert triomphe.
 
Défaite d'une expédition envoyée par Justin II contre les Lombards en Italie.
Mai
 
Pendant négociations destinées à prolonger la trêve entre Byzantins et Perses, le roi sassanide Khosrô Ier envahit brusquement l’Arménie romaine, mais ne peut prendre Theodosiopolis (Erzurum), et se dirige sur la Cappadoce où il se heurte aux forces du général byzantin Justinien et des Arméniens révoltés, qui lui infligent une grave défaite près de Mélitène.
Décembre
 
Sigebert Ier, vainqueur en Neustrie, est assassiné par des hommes de Frédégonde à Vitry-en-Artois alors qu’il vient d’être porté sur le pavois. Sa femme, Brunehilde, prisonnière de Chilpéric, qui s'est emparé du trésor de Sigebert à Paris, est impuissante. Elle est exilée à Rouen. Le duc Gondovald réussit cependant à sauver son fils de cinq ans, Childebert II, et de le faire proclamer roi d’Austrasie à Metz.
 
Chilpéric Ier envoie le duc Didier en Aquitaine, qui est battu en Limousin par le patrice Mummolus, dépêché par le roi Gontran.
Avril
 
Mérovée, fils de Chilpéric Ier, envoyé par son père pour soumettre le Poitou, s'arrète à Tours puis, sous prétexte de rendre visite à sa mère Audovère se rend vers Pâques à Rouen où il épouse Brunehilde, la veuve de Sigebert ; Chilpéric intervient, renvoie Brunehilde à Metz auprès de son fils Childebert II et retourne à Soissons avec Mérovée. La ville s'est révolté et les insurgés austrasiens ont chassé Frédégonde et son fils Clovis. Chilpéric les vainc et reprend Soissons où il enferme Mérovée.
Mai
 
Entrevue de Pompierre. Gontran, roi de Bourgogne, n’ayant pas d’héritier à la mort de ses fils lors d'une épidémie, adopte son neveu Childebert II, roi d’Austrasie.
Août
 
Le général byzantin Justinien est battu par le général perse Tamkhosrau en Arménie ; les Perses font trainer les pourparlers de paix pendant l'automne, pour retarder les préparatifs des Byzantins.
Septembre
 
Mérovée s'enfuit de Soissons où il est retenu par son père Chilpéric et se réfugie à Saint-Martin-de-Tours, puis erre en Champagne et en Ternois, avant de se faire tuer par un de ses fidèles, Gailin, pour ne pas tomber dans les mains de ses ennemis.
 
Le roi des Wisigoths Léovigild, au faîte de son pouvoir, fonde Reccopolis.
 
Le duc Lombard Faroald de Spolète s'empare de Classis, le port de Ravenne.
 
Fondation au Japon de Kongō Gumi, la plus vieille entreprise du monde.
Mars
 
Rupture des pourparlers de paix entre les Perses et les Byzantins.
Septembre
26/09
Couronnement de Tibère II, empereur byzantin.
 
Révolte populaire contre l'augmentation des impôts (10 % sur les revenus) dans le royaume franc de Chilpéric. Le Limousin, le Poitou et la Bretagne se soulèvent, les officiers royaux son chassés, dont le référendaire Marc, qui ne doit la vie qu'à l'intervention de l'évêque de Limoges Ferréol. La sédition est réprimée par les troupes franques.
 
Le roi ghassanide al-Mundhir est reçu par l'empereur byzantin Tibère II à Constantinople. Il plaide en faveur de la réconciliation entre les monophysites et le Chacédoniens et l'arrêt des persécutions contre les monophysites.
Mars
 
Début du règne d'Hormizd IV, roi sassanide de Perse à la mort de Khosro Ier.
Juin
 
Les Byzantins envoient des émissaires en Perse pour négocier la paix. Les Perses font durer volontairement les négociations, et à l'automne, Byzance s'apprête à reconduire la guerre.
Novembre
26/11
Le pape Pélage II est consacré sans la confirmation impériale dans Rome assiégée par les Lombards du duc Faroald de Spolète.
 
Les Lombards détruisent le monastère du Mont-Cassin dont les moines se réfugient à Rome.
 
Un concile arien réuni à Tolède par le roi wisigoth Léovigild s'efforce d'obtenir le ralliement de l'épiscopat catholique à l'arianisme par d'importantes concessions, mais sans grand succès.
 
Clovis, fils et héritier de Chilpéric Ier, après la mort de maladie des trois fils de Frédégonde, est emprisonné à Noisy-le-Grand, puis poignardé sur l'ordre de Frédégonde, . Au Mans, Frédégonde fait assassiner sa mère Audevère tandis que sa s½ur Basine se fait violer, avant d'être enfermée au monastère de Sainte-Croix de Poitiers.
 
Campagne du byzantin Maurice et du ghassanide al-Mundhir en Mésopotamie3Il franchissent l’Euphrate et menacent Ctésiphon, la capitale des Sassanides.
 
Léovigild fonde Victoriacum (Vitoria) en Espagne pour marquer son succès sur les Vascons.
 
À la mort du régent Gogon, l’Austrasie s’allie avec Chilpéric au détriment de Gontran sous l’influence d’Aegidius, évêque de Reims, à la tête d’une faction comprenant Ursion, Berthefried et Gontran Boson. Le duc de Champagne Loup, fidèle de Brunehilde, est contraint de s’enfuir auprès de Gontran en Bourgogne. Le peuple d’Austrasie menace de se révolter et Aegidius doit fuir pour sauver sa vie.
 
Childebert d'Austrasie confie au duc Gundulf la mission de remettre sous sa domination la portion de Marseille qui lui appartient et de réinstaller dans son évêché Théodore, en conflit avec le préfet de Gontran Dynamius qui l'a fait prisonnier. Gundulf est contraint de passer par la Touraine et Avignon. Il parvient à entrer dans Marseille mais après son départ Dynamius provoque de nouveau la révolte de la partie austrasienne de la ville en faveur de Gontran.
 
Expédition du duc Didier en Aquitaine, pour le compte de Chilpéric, qui profite de la discorde entre Childebert et Gontran pour s'emparer de l'Agenais et du Périgord, possessions de Gontran.
 
Gontran Boson rencontre Gondovald, exilé à Constantinople, qui se prétend bâtard de Clotaire Ier, pour qu’il fasse valoir ses droits sur l’héritage mérovingien. Gondovald arrive à Marseille à la fin de l’année, alors que Chilpéric Ier venait d’avoir un fils. Perdant tout soutien, le prétendant doit rembarquer. Gontran Boson fait arrêter l’évêque Théodore de Marseille afin de détourner l’attention sur le rôle qu’il avait joué dans la tentative d’usurpation.
 
Conversion forcée de Juifs sur ordre de Chilpéric en Gaule. Certains fuient à Marseille où on les laisse tranquilles.
Juin
 
Victoire du général byzantin Maurice sur les Perses Sassanides à la bataille de Constantine ; le général Tamkhosrau est tué.
Juillet
 
Les Avars de Bayan prennent Sirmium en Pannonie. L'empereur Tibère II leur paie un énorme tribut pour sauvegarder le reste des Balkans et obtient une paix de deux ans.
Août
13/08
Maurice épouse Constantina, fille de Tibère II qui le proclame Auguste sur son lit de mort.
14/08
Début du règne de Maurice Ier.
Novembre
 
Le général byzantin Jean Mystacon prend le commandement des armées d'Orient. Il lance une campagne en Arzanène, mais après un premier succès est battu par le général perse Kardarigan au confluent du Nymphios et du Tigre à cause de la défection du légat Cours.
 
Chilpéric attaque les possessions de son frère Gontran, roi d'Orléans, dans le Berry. Il envoie les ducs Didier (Aquitaine) et Bladaste (Novempopulanie), qui rencontrent les armées de Gontran à Châteaumeillant, où de lourdes pertes sont subies de part et d'autre. Didier et Bladaste, rejoint par Berulfus (duc de Tours, Poitiers, Angers et Nantes) assiègent Bourges. Au nord, Chilpéric est surpris près de Melun par Gontran. Un accord est signé le lendemain. Le siège de Bourges est levé mais les troupes ravagent le pays en se retirant. Chilpéric est obligé de tuer de sa main un des plus acharnés pillards, le comte de Rouen.
Avril
17/04
Chilpéric installe à Paris sa capitale au mépris de l'indivision décidée depuis 561. Son fils Thierry est baptisé le lendemain, jour de Pâques, par l'évêque Ragnemod.
Juillet
 
Campagne des Byzantins contre les Perses en Arzanène. Le général byzantin Jean Mystacon assiège la forteresse d'Acbas sur le Nymphios.
 
Les Avars envahissent les Balkans, prennent Singidunum, Viminacium et Augusta en Illyricum et atteignent Anchialos sur la mer Noire.
 
Le duc Grasulf de Frioul se met en contact avec Childebert II et sa mère Brunehilde pour qu’ils entreprennent une campagne en Italie contre les Lombards avec les subsides de Byzance.
 
Frédégonde fait assassiner son mari Chilpéric et devient seule reine de Neustrie.
 
Le roi des Wisigoths Léovigild, après avoir restauré les murs d'Italica, reprend Séville abandonnée par son fils révolté Herménégild, qui se réfugie à Cordoue, en territoire byzantin, mais est pris peu après.
 
Authari est couronné roi des Lombards. Son royaume reste vassal des Francs. Il reprend la lutte contre Byzance et menace Ravenne, qui est sauvée par l’intervention de la flotte impériale.
Avril
 
Gontran restitue à son neveu Childebert II la partie austrasienne du territoire de Marseille, et les deux hommes renouent une alliance. Chilpéric, qui craint une attaque combinée se réfugie à Cambrai avec son trésor et fait réparer les murs de ses villes. Childebert II étant occupé en Italie Chilpéric regagne Paris.
 
Expédition de Childebert II contre les Lombards en Italie, financée par l'empire byzantin. Les ducs lombards se soumettent et Childebert se retire.
Juillet
 
Le général byzantin Jean Mystacon est remplacé par Philippicus, beau-frère de l'empereur Maurice, nommé commandant des troupes d'Orient.
Septembre
 
Chilpéric est assassiné pendant une partie de chasse près de Chelles3, peut-être à l’instigation de Brunehilde. Frédégonde se réfugie dans la cathédrale de Paris demande la protection de Gontran pour elle et son fils Clotaire II, âgé de quatre mois. Le roi de Bourgogne lève une armée et se rend à Paris pour garantir le trône de Neustrie à son neveu contre l'ambition du roi d'Austrasie Childebert II, qui à Meaux, réclame sa part du royaume de Soissons. Clotaire II est proclamé roi de Neustrie à l'âge de quatre moiS.
 
Rigunthe, fille de Chilpéric et de Frédégonde, part épouser le prince wisigoth Récarède Ier3. Elle quitte Paris avec un immense trésor. Au premier arrêt en dehors de la ville, une partie de son escorte disparaît en emportant tout ce qu’elle peut voler. À Toulouse, le duc Didier, dès qu’il apprend l’assassinat du roi Chilpéric, s’empare du reste. La princesse est renvoyée, dépouillée, à sa mère.
Octobre
 
Le général byzantin Philippicus ravage par les plaines de Beth Arabaye près de Nisibe.
Décembre
 
Gondovald parvient à soulever les seigneurs d’Aquitaine se fait proclamer roi à Brives par élévation sur le pavois. Mais à l’annonce de l'avènement de Clotaire II, fils de Chilpéric, il est à nouveau abandonné par ses partisans.
 
Le général byzantin Philippicus poursuit les opérations contre les Perses en Arzanène.
 
Entrevue de Chalon entre Gontran et Childebert II. La majorité de Childebert II d’Austrasie est proclamée et son oncle confirme son adoption. Brunehilde reprend le pouvoir et se réconcilie avec Gontran. Elle se débarrasse des ducs d'Austrasie sous le prétexte d'un complot ourdi par Rauching, Ursion et Berthefried.
 
Deux armées de Gontran attaquent la Septimanie conjointement par Carcassonne (Terentiole, comte de Limousin) et Nîmes (Nicetius). Ses troupes sont repoussées avec de grandes pertes par Récarède, fils de Léovigild.
Juin
21/06
Date prévue pour le baptême de Clotaire II, déjà reporté à Noël 584 et à Pâques. Gontran se déplace à Paris pour le parrainer. Frédégonde jure devant lui, trois évêques et trois cents notables de Neustrie, que l'enfant est bien fils de Chilpéric Ier. Mais le baptême est annulé.
Avril
14/04
L’évêque de Rouen Prétextat est assassiné sur ordre de Frédégonde.
Mai
 
Les Perses renouent les pourparlers de paix avec les Byzantins. Victoire du général byzantin Philippicus sur les Perses dirigés par Kardarigan à la bataille de Solachon près de Dara.
 
Début du règne de Récarède Ier, roi des Wisigoths.
Octobre
 
Le général byzantin Heraclius l'Ancien ravage les territoires perses au-delà du Tigre.
 
Les Vascons, venus des Pyrénées, ravagent la Novempopulanie. Le duc de Toulouse Austrovald tente de les contenir.
Février
 
Récarède Ier, roi des Wisigoths, abandonne l'arianisme et adopte le catholicisme, sous l'influence de Léandre.
Mars
07/03
Le roi wisigoth Récarède Ier renonce à l'arianisme et se convertit au catholicisme.
Août
04/08
Tentative d'assassinat contre le roi franc de Bourgogne Gontran.
Septembre
 
Le Breton Waroch ravage le pays nantais. Il s'empare de la vendange malgré un accord conclu avec les rois francs.
Novembre
28/11
Traité d'Andelot. Gontran, roi de Bourgogne s’associe à son neveu Childebert II, roi d’Austrasie dans un traité d'alliance contre les leudes (grands vassaux) révoltés. Conclu sous les auspices de Grégoire de Tours et de Brunehilde, le pacte d’Andelot permet à Childebert de récupérer la Bourgogne et l’Orléanais.
 
Childebert II et sa mère Brunehilde envoient des ambassadeurs à Constantinople pour préparer avec l’empereur la guerre contre les Lombards au début de l'année. L’armée franque envoyée en Italie est vaincue.
Avril
20/04
Mutinerie des troupes byzantines d’Orient, qui impayées, se débandent et pratiquent le brigandage et la maraude.
Mai
 
Priscus rentre à Constantinople et Philippicus est de nouveau nommé commandant des troupes d'Orient. La mutinerie continue et les soldats élisent Germanus comme leur chef.
Juillet
 
Première campagne du général byzantin Priscus dans les Balkans. Les Avars prennent Anchialos et assiègent Priscus dans Tzouroulon.
Octobre
 
Les Avars se retirent à Sirmium à la nouvelle d'une attaque turque et après avoir reçu de l'argent de l'empereur Maurice.
 
Victoire byzantine de Germanus sur les Perses près de Martyropolis.
 
Gontran attaque la Septimanie. Le duc Austrovald réussi à prendre Carcassonne. Le duc Boson, arrivé avec ses contingents de Saintes, Périgueux, Bordeaux, Agen, Toulouse, le remplace au commandement. Il se laisse surprendre et est vaincu définitivement par les Wisigoths près de Carcassonne..
 
Le roi de Perse Khosro Ier est déposé par une révolte militaire et s'enfuit à Constantinople pour demander de l'aide.
Avril
10/04
Fin de la mutinerie des troupes byzantines d’Orient après le règlement de leurs arriérés de solde ; Philippicus est accepté comme général.
Mai
 
L'empereur Maurice organise l'invasion de l'Azerbaïdjan par les tribus du Caucase, sous la direction du prince ibérien Gouaram.
08/05
Ouverture du IIIe concile de Tolède. Le roi des Wisigoths Récarède Ier y impose le catholicisme à ses sujets sous l'influence de Léandre, archevêque de Séville. La religion catholique est proclamée dans toute l'Espagne et l'arianisme proscrit. Le concile décrète que les enfants nés d’un mariage mixte de chrétiens et de Juifs seraient baptisés de force.
Octobre
 
Philippicus assiège Martyropolis, mais est repoussé par des renforts perses.
 
Le breton Waroch attaque de nouveau les pays rennais et nantais. Gontran envoie contre lui les ducs Beppolène et Ebrachaire. Beppolène est battu et tué dans les marais de l'Oust. Ebrachaire entre dans Vannes et obtient la soumission du chef breton. Au retour, l'arrière-garde de l'armée franque tombe dans une embuscade au passage de la Vilaine.
Février
15/02
Khosro II, porté au pouvoir par les Grands révoltés, est couronné roi de Perse.
20/02
Le général Bahram Chubin, victorieux des Köktürks à Hérat en 589, se révolte contre Khosro II et marche sur Ctésiphon, prise le 28 février. Khosro II, battu, se réfugie en territoire byzantin.
Mars
09/03
Bahram Chubin est couronné sous le nom de Vahram VI.
26/03
L'empereur byzantin Maurice proclame Auguste son fils aîné Théodose, âgé de quatre ans.
Juin
 
Attaque conjuguée des Francs et des Byzantins contre les Lombards. L’exarque de Ravenne marche contre Authari qui se réfugie dans Pavie. L’exarque s’empare d’Altinum, de Modène et de Mantoue. Childebert II envoie une forte armée franco-alamanique commandée par vingt ducs. Elle parcourt pendant trois mois l’Italie du Nord, mais est incapable d’enlever les villes, où les Lombards se sont repliés à l'abri de leurs fortifications. La disette et la maladie contraignent les Francs à se retirer. Les Lombards leur offrent un tribut de 12 000 sous d'or annuels pour la paix. Gontran accepte, mais Childebert réserve sa réponse.
Octobre
 
L'empereur Maurice marche à la tête des troupes byzantines contre les Avars vers Anchialos.
Mars
 
Le général byzantin Narsès, nommé commandant en chef des armées d'Orient en remplacement de Comentiolus, avance sur Mardès, forteresse près de Dara aux côtés de Khosro II et de l'évêque Domitien de Mélitène. Les Arabes des environs se rallient à Khosro qui envoie les clefs de Dara à l'empereur byzantin Maurice, qui de son côté confirme officiellement qu'il adopte Khosro.
Avril
 
Le général perse Mabad prend Ctésiphon et proclame Khosro roi.
Octobre
 
Traité de paix entre les empires byzantin et perse. En retour de son aide, Maurice reçoit d'importantes concessions territoriales (l’Arménie jusqu’au lac de Van et Tiflis, Dara et Martyropolis) et Khosro se montre tolérant envers les chrétiens.
Mars
28/03
Mort du roi de Bourgogne Gontran. Son héritage passe à Childebert II, roi d'Austrasie.
Avril
 
L'empereur d'Orient Maurice Ier marche contre les Avars vers Anchialos à la tête de son armée. Il retourne à Constantinople pour recevoir des envoyés des Perses, suivis par des ambassades des Francs et des Avars.
 
Bataille des Rameaux. Les armées de Frédégonde battent celles de Childebert II et Brunehilde à Truccia ou Trucciacum entre Soissons et Château-Thierry.
Avril
 
Agilulf, roi des Lombards, assiège et reprend Pérouse, coupant les relations entre Rome et Ravenne.
Octobre
 
L'armée de Priscus retourne en Thrace pour hiverner, malgré les ordres de l'empereur Maurice Ier. Les Slaves en profitent et ravagent Aquis, Scupi et Zaldapa.
Décembre
 
Agilulf assiège Rome, défendue par Grégoire le Grand.
 
Agilulf lève le siège de Rome après que le pape Grégoire ait signé une trêve.
 
Début du règne de Thibert II et Thierry II de Bourgogne (Bourgogne et Austrasie), rois des Francs sous la régence de leur mère Brunehilde.
Décembre
 
Victoire de Frédégonde sur Brunehilde à Latofao.
 
Mort de Frédégonde.
Septembre
22/09
Les Avars et les Slaves assiègent Thessalonique.
Décembre
25/12
Plus de 10 000 Anglais sont baptisés par l'évêque Augustin de Cantorbéry.
Mars
30/03
Les Avars qui assiègent le général byzantin Priscus à Tomis, se retirent. Un traité conclu avec les Byzantins augmente le tribut et fixe la frontière au Danube.
Octobre
 
Après une avancée ferme des Lombards sous leur roi Agilulf depuis 591, les Byzantins concluent finalement un traité leur concédant l'Italie du Nord, par l’intermédiaire du pape Grégoire le Grand qui espère convertir les Lombards au catholicisme. Pérouse est restitué a l'exarque de Ravenne Callinicus, et les communications sont assurées entre Ravenne et Rome.
 
Thibert II, entraîné par les leudes d’Austrasie, prive sa grand-mère Brunehilde de toute influence. Elle se réfugie en Bourgogne chez son autre petit-fils Thierry II de Bourgogne.
Juillet
 
Rupture de la paix entre Byzance et les Avars. Les généraux byzantins Priscus et Comentiolus traversent le Danube par la forteresse de Viminacium et battent les Avars et leurs alliés slaves en Pannonie.
 
Les fils de Childebert II, Thierry II et Thibert II, sont victorieux du fils de Chilpéric Ier, Clotaire II à la bataille de Dormelles. Clotaire perd les Pays entre Seine Loire au profit du royaume de Bourgogne et le duché de Dentelin, entre seine et Oise au profit de l'Austrasie. Son royaume est réduit à la région située entre l'Oise, la Seine et l'Océan.
Novembre
 
L'empereur Wendi nomme son fils Yangdi prince héritier.
 
Les futurs archevêques de Cantorbéry, Laurent, Mellitus, Justus et Honorius, le futur archevêque d'York Paulin, et Rufinien, futur abbé de Saint-Augustin, sont envoyés en Angleterre par le pape Grégoire avec des lettres de recommandation, pour seconder Augustin dans son travail de missionnaire.
Août
 
Le frère de l'empereur byzantin Maurice Pierre est nommé stratège des armées du Danube. À l'automne, il avance en Dardanie où il apprend que le général avar Apsich campe à proximité des Portes de Fer. Le combat n'a pas lieu et les deux parties négocient sans parvenir à un accord. Les Avars se replient sur Constantiola et Pierre retourne en Thrace.
 
Guerre opposant les Perses aux byzantins (→ 628).
 
Les fils de Childebert II, Thibert et Thierry envoient une armée contre les Vascons qui doivent payer tribut. Un duché de Vasconie est établi des Pyrénées à la Garonne, avec pour duc Genial.
 
Toute la péninsule arabique tombe pour trente ans aux mains des Perses. Al-Hira, capitale des Lakhmides dont le dernier souverain An-Nu'man III est exécuté, est dirigée par les envoyés du roi perse qui y perçoit tribut.
Février
 
émeutes de la faim à Constantinople.
Juillet
 
L'armée byzantine commandée par le stratège Pierre arrive sur le Danube. Pierre combat les Sklavènes du Bas-Danube, tandis que khagan des Avars est installé à Constantiola, sur la rive droite du fleuve, et tient les Portes de fer.
Octobre
 
Maurice ordonne aux troupes de Thrace de passer l'hiver sur la rive gauche du Danube, mais celles-ci se révoltent.
Novembre
 
Maurice Ier apprend la rébellion militaire. L'armée veut proclamer empereur Théodose, fils de Maurice, ou le César Germanus. Phocas, proclamé par ses soldats, marche sur la capitale.
22/11
Révolte du peuple à Constantinople.
--   
Maurice s'enfuit. Début du règne de Phocas (Phokas).
27/11
Maurice Ier est mis à mort par Phocas avec cinq de ses fils à Chalcédoine.
 
Gostun (Organa dans les sources byzantines) gouverne les Bulgares.
 
Le roi Áedan de Dalriada attaque la Bernicie. Il est battu par Ethelfrith à Daegsastan.
Mars
 
L'ambassadeur byzantin Lilius, envoyé en mission auprès du roi de Perse Khosro II, arrive à Dara. Le roi sassanide le renvoie et déclare la guerre à Phocas, après la mort de son allié Maurice.
Juillet
 
Wittéric, arien révolté contre Liuva II, l’assassine et devient roi des Wisigoths.
 
Le roi des Lombards Agilulf quitte Milan pour assiéger Crémone.
Août
21/08
Prise de Crémone par les Lombards.
Septembre
13/09
Prise de Mantoue par les Lombards ; la forteresse de Vulturnia se rend sans combat.
Décembre
 
Instauration par Shôtoku taishi d’un règlement sur les « Douze rangs de coiffures ». Il permet de hiérarchiser habilement les clans les plus puissants, de les insérer dans un réseau d’honneurs et d’obéissance au pouvoir central.
 
Le général byzantin Narsès se révolte contre Phocas et se retranche dans Édesse. Phocas ordonne à Germain, gouverneur de Dara, de reprendre la ville. Narsès fait appel à Khosro II.
Juillet
 
Les Perses reprennent Dara aux Byzantins.
Août
03/08
Promulgation de la Constitution en 17 articles (Jushichi jo kempô). Le prince Shōtoku Taishi, neveu de l’impératrice Suiko, réforme la hiérarchie des échelons des fonctionnaires en fonction des principes confucéens. Le souverain du Yamato obtient une dignité comparable à celle d’un « empereur » et d’un « fils du Ciel ». Le bouddhisme est proclamé religion d'État. Shōtoku favorise cette religion et la sinisation de l’élite. La tentative de centraliser le pouvoir menée par Shōtoku échoue.
13/08
Mort de Sui Wendi. Début du règne de Yang-ti, empereur chinois de la dynastie Sui.
Décembre
 
L'armée du roi de Neustrie Clotaire II, dirigé par le maire du palais Landry est battue près d'Étampes par les troupes coalisées de Thierry II et Thibert II, rois de Bourgogne et d’Austrasie. Le maire du palais du roi de Bourgogne Bertoald est tué. Mérovée, jeune fils de Clotaire, est fait prisonnier. Thierry entre dans Paris, mais Thibert fait la paix avec Clotaire II à Compiègne.
17/12
Décret de Yang-ti ordonnant la reconstruction de Luoyang, nouvelle capitale des Sui . Yang-ti ordonne une expansion à grande échelle du Grand Canal reliant le fleuve Jaune à Chang'an et Luoyang.
 
Durvinita, devient roi de la dynastie des Ganga au Karnataka.
 
Début du règne d'Amsuvarma, roi du Licchavi, au Népal.
 
Reconstruction de la Kaaba. Mahomet sert de médiateur lors d'un conflit opposant les tribus mecquoises lors de la pose de la Pierre noire.
 
Narsès, gouverneur byzantin de Mésopotamie, révolté contre Phocas, est brûlé vif à Constantinople où il était venu négocier la paix.
 
Le maire du palais de Bourgogne Protadius et Brunehilde décident Thierry II à déclarer la guerre à son frère Thibert II. L'armée du roi de Bourgogne avance jusqu'à Quierzy-sur-Oise, mais les Grands de Bourgogne assassinent Protadius et Thierry doit faire sa paix avec son frère.
 
Guerre des Francs contre les Saxons.
Juin
07/06
Répression d'un complot contre l'empereur d'Orient Phocas. Le prétendant Germain et plusieurs hauts dignitaires impliqué, dénoncés par un traître, sont mis à mort, ainsi Constantina, veuve de Maurice et ses filles.
 
L'empereur chinois Yang-ti met en place un système de concours littéraire pour le recrutement de ses fonctionnaires.
 
Début du règne de Harsha, roi Pushyabhuti de Thâneshvar, à l’âge de seize ans à la mort de son frère Rajya-Vardhana, assassiné par le roi du Bengale Sashanka après sa victoire sur Mâlwa ; il unifie l'Inde du Nord.
 
Fréquentes retraites de Mahomet dans une grotte de Hira, près de La Mecque (→ 610).
 
Le patriarcat d'Aquilée se divise : le patriarche Candidianus, est élu à Ravenne par les évêques rassemblés par l'exarque Smaragde. Favorable au deuxième concile de Constantinople et au pape, il siège à Grado. Les évêques lombards élisent Jean, favorable aux Trois Chapitres, avec résidence à Aquilée.
Février
18/02
Luoyang, nouvelle capitale des Sui, est achevée.
 
Par un édit, l'empereur byzantin Phocas reconnaît la primauté universelle du pape et interdit au patriarche de Constantinople de se qualifier d'oecuménique.
 
Les Perses commencent à investir une à une les villes de Syrie et d’Asie Mineure. Une armée perse dirigée par Shahin Vahmanzadegan envahit l'Arménie byzantine, où elle prend Theodosiopolis puis va assiéger Césarée de Cappadoce avant d'atteindre Chalcédoine ; une autre armée menée par Schahrbaraz soumet les villes de Haute Mésopotamie, Mardin, Amida, Édesse.
 
Le Lombard Agilulf, arien, se convertit au catholicisme.
 
A Nara, érection du temple bouddhique en bois de Hōryū-ji. Il s'agit de la structure en bois la plus vieille au monde.
Juillet
 
Le régent Shotoku Taishi envoie une ambassade en Chine, à la cour des Sui, dirigée par Ono no Imoko. Le souverain japonais est désigné comme fils du ciel du pays où se lève le soleil, ce qui irrite l'empereur Yangdi, qui considère le Japon comme tributaire de la Chine.
 
L’exarque de Carthage, Héraclius l'Ancien, à l’appel de Krispos, gendre de Phocas, envoie une armée dirigée par son neveu Nicétas qui prend Alexandrie et une grande partie de la Basse-Égypte, tandis que lui-même retient la flotte d’Afrique qui devait livrer du blé à Constantinople ; Bonose, envoyé par Phocas, ne réussit pas à reprendre l’Égypte.
 
Guerre civile dans toutes les villes de Syrie, aggravée par la révolte des monophysites contre les édits impériaux.
 
L'empereur Sui de Chine Yangdi reçoit l’hommage de plusieurs oasis du bassin du Tarim, ce qui permet le commerce avec la Perse et l’Inde.
 
Les Perses s'emparent d'Édesse.
 
Le Châlukya Mangalesha est mis à mort par son neveu Pulakeshim II qu’il avait tenté d’évincer au profit de son fils. Ce dernier devient le souverain le plus puissant de l’Inde du sud et étend sa domination sur le Gujerat.
Mai
 
Le Siège de saint Pierre est reconnu comme « la tête de toutes les églises ». Interdiction au patriarche de Constantinople de prendre le titre d’½cuménique.
 
Héraclius renverse le tyran Phocas et se fait couronner basileus de l'empire byzantin, se marie et prend le pouvoir à Constantinople.
 
Le général perse Chahin prend Chalcédoine aux Byzantins.
 
Les Avars ravagent le Frioul, rompant leur alliance avec les rois lombards. Ils se heurtent au duc Gisulf.
 
Thibert II d’Austrasie envahit l'Alsace, possession de son frère Thierry II. Une assemblée générale convoquée à Selz doit fixer les limites des deux royaumes. Thibert s’y rend avec une forte armée. Thierry, qui n'a amené que 10 000 hommes est contraint de céder l’Alsace à son frère. Il perd aussi le Toulois, la Champagne de Troyes, le Saintois, et le Thurgau au-delà du Jura.
 
Les Alamans ravagent la région d'Avenches. Ils battent à Wangas (Wangen ou Aarwangen) deux comtes francs de Transjurane et occupent le pays.
 
Le roi Thierry II et Brunehilde expulsent le moine irlandais Colomban et ses compagnons irlandais et bretons du monastère de Luxeuil. Les exilés embarquent à Nantes mais une tempête les renvoient sur la côte. Colomban se rend auprès de Clotaire II en Neustrie puis à Metz en Austrasie auprès de Thibert II. De là il se rend à Brégence près de Constance.
Mai
 
Le roi des Wisigoths Wittéric est assassiné à Tolède par une faction catholique au cours d'un banquet. Gundemar, duc de Narbonne, est proclamé roi.
Août
10/08
Mahomet reçoit en songe un premier message prophétique dans une caverne du mont Hira.
Septembre
 
Soulèvement sanglant des Juifs à Antioche. Le patriarche Anastase est tué.
Octobre
04/10
Héraclius le Jeune, fils de l’exarque de Carthage, arrive à Constantinople avec une flotte. Il renverse Phocas qui est massacré par la foule.
06/10
Héraclius est couronné empereur byzantin par le patriarche Sergius. Il fonde une nouvelle dynastie. Les règles de succession au trône sont modifiées : il cesse de choisir un césar, comme le prévoyait le système tétrarchique de Dioclétien, pour associer au trône ses fils Constantin et Héraclonas. Héraclius prend le premier le titre de basileus.
 
Victoire des tribus arabes révoltés contre les Perses à la bataille de Dhou Qar entre Bassora et Koufa.
 
Début du règne d'Içanavarman, roi du Zhen-la, qui devient la puissance hégémonique de la région. Il établit sa capitale à Îśânapura.
Mai
 
Offensive des Sassanides en Syrie. Prise d'Apamée et d'Édesse. Après sa victoire sur les troupes byzantines, le général perse Charbaraz occupe Antioche. La campagne sassanide est poussée brièvement jusqu'en Palestine.
 
Campagne sassanide en Palestine. Les églises chrétiennes sont systématiquement pillées. La Basilique de la Nativité de Bethléem est cependant épargnée car les Perses y trouvent une mosaïque représentant la vénération des Rois mages envers Jésus-Christ naissant. Comme ces personnages orientaux sont figurés avec des vêtements perses, les envahisseurs respectent le lieu.
 
Victoire du Koguryŏ sur l'empereur de Chine Sui Yangdi à la bataille de la rivière Salsu.
Mai
 
Thierry II, roi de Bourgogne, après s'être assuré de la neutralité de Clotaire II, en promettant de lui rendre le duché de Dentelin, rassemble son armée à Langres et s'avance jusqu'à Toul contre son frère Thibert II, roi d’Austrasie.
 
Le général byzantin Priscus parvient à reprendre Césarée de Cappadoce aux Perses.
Juin
 
Thibert II est battu à la bataille de Toul. Il se réfugie à Metz, puis à Cologne. Thierry le poursuit. Thibert II rassemble une nouvelle armée, composée d'Allemands, de Thuringiens et de Saxons.
Juillet
 
Thibert II est de nouveau battu à la bataille de Tolbiac. Il s’enfuit au-delà du Rhin, pendant que Thierry II entre à Cologne. Thibert est pris par le chambellan Berthaire, amené à Cologne, dépouillé des insignes de la royauté, puis enfermé dans un couvent à Chalon-sur-Saône par Brunehilde. Il meurt peu après, certainement de mort violente.
Octobre
 
Début du règne de Zac-Kuk, reine maya de Palenque.
 
Le moine irlandais Colomban franchit les Alpes. Il se rend de Brégence à Milan auprès du roi Agilulf. Peu après, il fonde le monastère de Bobbio en Italie. Le moine Gallus, malade, qui n'a pas pu le suivre, reste dans les Alpes et fonde un ermitage qui deviendra l'abbaye de Saint-Gall.
Décembre
 
Le général byzantin Priscus est relevé de son commandement et remplacé par Philippicus.
 
Débuts de la prédication publique et des ennuis de Mahomet à La Mecque.
 
Clotaire II envahit l'Austrasie. Les Bourguignons lui livrent Brunehilde, qu'il fait exécuter après d'atroces supplices. L'unité du royaume Franc est rétablie.
 
Après la mort de Thierry II de dysenterie à Metz, Brunehilde tente de faire proclamer roi son arrière-petit-fils Sigebert, mais les grands de Bourgogne se révoltent contre elle et ceux d’Austrasie appellent Clotaire II, fils de Frédégonde. Les troupes de Sigebert prennent la fuite à Châlons-sur-Marne après la défection du maire du palais Warnachaire. Clotaire avance jusqu’à la Saône et met la main sur les quatre fils de Thierry. Sigebert et Corbus sont tués ; Mérovée est épargné parce que Clotaire était son parrain, et envoyé secrètement en Neustrie. Seul Childebert peut s'échapper sans que l'on sache ce qu'il devient. Warnachaire, qui a aidé Clotaire II, est confirmé dans sa charge de maire du palais en Bourgogne jusqu'à sa mort.
Janvier
23/01
Couronnement de Constantin, fils d'Héraclius, empereur byzantin associé.
Avril
 
Echec d'une campagne Héraclius en Syrie pour sauver Antioche ; l'empire byzantin est coupé en deux après la prise de Damas par le général perse Charbaraz.
Octobre
 
Supplice de la reine Brunehilde par Clotaire II. Clotaire II envahit l’Austrasie et fait torturer et assassiner Brunehilde, qui est attachée à la queue d’un cheval. Clotaire réalise l’unité des royaumes francs. Régne de Clotaire II (→ 629).
 
Instauration de l'inamovibilité des maires du palais.
 
Concile de Paris.
 
Invasion de la Domnonée par le roi du Wessex Cynegils et son fils Cwichelm. Défaite des Bretons à la bataille de Beamdune.
 
Persécution de Mahomet et ses proches à La Mecque.
Mai
 
Le roi des Wisigoths Sisebut force les Juifs à se convertir sous peine de bannissement et de confiscation de leurs biens, ce qui lui attire le blâme d’Isidore de Séville.
05/05
Prise de Jérusalem. Les armées perses de Chosroès II, dirigées par le général Charbaraz prennent Césarée puis pillent Jérusalem. Elles emmènent en captivité le patriarche et la population, et s'emparent des reliques de Vraie Croix.
Octobre
24/10
La sainte Lance est envoyée à Constantinople.
 
Pépin de Landen devient maire du palais d'Austrasie.
 
L'empereur byzantin Héraclius échappe de peu à une embuscade tendue en Thrace par le khan des Avars.
Juin
18/06
Début du règne de Tang Gaozu initiant en Chine la dynastie Tang.
Mai
28/05
Bataille de Hulao.
Juin
22/06
Second serment d'allégeance d'al-Aqaba.
Juillet
16/07
Fuite de Mahomet et de ses adeptes vers Médine - Année 0 de l’Islam.
Mars
21/03
Les Mecquois doivent lever le siège de Yathrib (Médine). Le premier État musulman est né.
Mars
13/03
Victoire musulmane à la bataille de Badr.
Juillet
02/07
Le prince Tang Taizong / Li Shimin tue ses deux frères et devient prince héritier lors d'un coup porte Xuanwu.
 
Héraclius, allié aux Khazars, parvient devant Ninive et anéantit l'armée perse.
 
Héraclius s'avance alors jusqu'aux portes de Ctésiphon.
 
Khosro, qui cherche à anticiper sa succession, prévoit de couronner son fils cadet, Mardânshâh mais il est renversé et exécuté par son fils aîné, Kavadh II.
Février
25/02
Le dernier souverain de l' empire sassanide Khosro II est renversé par son fils Kavadh II.
 
Règne de Dagobert Ier sur le royaume unifié des Francs (→ 639).
 
Dans un édit, Héraclius emploie pour la 1ère fois officiellement le titre grec "basileus", au lieu de celui de "auguste" porté par les empereurs romains.
Avril
27/04
Schahr-Barâz devient roi de l'Empire perse.
Janvier
11/01
Mahomet revient à la Mecque.
Mars
21/03
L'empereur byzantin Héraclius Ier rapporte la "Vraie Croix", prise par Chosroès II, à Jérusalem, libérée de l'occupation perse..
--   
Jérusalem, l'empereur romain d'Orient Héraclius rapporte la vraie croix, reprise aux Perses. C'est l'apothéose d'un règne qui a débuté dans la tourmente.
Juin
09/06
Le roi Shahr-Barâz est tué, victime d'une conspiration ; son épouse Burandukht (fille de Khosro II) est proclamée reine à Ctésiphon.
 
Début du règne de Yazdgard III, dernier roi sassanide de Perse.
 
Le calife Abou Bakr soumet les tribus arabes révoltées. Il progresse vers la Syrie et la Perse.
 
Mort de Mahomet sans héritier mâle. Désignation de son oncle Abû Bakr comme calife.
Avril
08/04
Caribert II et son fils Chilpéric sont assassinés.
Juin
08/06
Mort du prophète Mahomet.
 
Premières conquêtes musulmanes : Syrie, Palestine, Mésopotamie et Égypte (→ 650).
 
Mort d’Abû Bakr. ‘Omar devient calife.
 
Jérusalem est prise par les Musulmans.
 
Les Arabes anéantissent l'armée perse à la bataille d'al-Qadisiyya. On parlera désormais de Persans et non plus de Perses.
 
Le calife arabe Omar vient lui-même prendre possession de Jérusalem.
 
Reprise des guerres civiles mérovingiennes, et début du règne des rois fainéants.
Juin
 
A la bataille d'Héliopolis, le Gal musulman Amr met en déroute l'armée byzantine.
Juin
25/06
Le Général arabe Amr assiège Alexandrie.
Novembre
 
Alexandrie capitule devant le Gal musulman Amr.
Janvier
 
L'empereur byzantin Héraclonas est renversé et déporté à Rhodes. Sa mère Martine a la langue coupée. Constant II règne seul.
Avril
30/04
Chindaswinth devient le roi des Wisigoths d'Espagne.
Juillet
 
Les Arabes poursuivent la conquête de l'Égypte1 et fondent une nouvelle capitale, Fostat, actuellement Le Caire.
14/07
Pierre IV devient patriarche d'Alexandrie.
Août
05/08
Le roi de Northumbrie Oswald est vaincu et tué par Penda de Mercie à la bataille de Maserfield.
Septembre
17/09
Alexandrie est évacuée par les Grecs.
Décembre
 
Les Arabes mettent en déroutent le Roi des rois Yazdgard III à la bataille de Nahavand (Nehavend) et font la conquête de la Mésopotamie.
Novembre
04/11
Assassinat de ‘Omar par un esclave..
11/11
Le mecquois Othman (gendre de Mahomet) est difficilement désigné comme calife par une commission de 6 Compagnons constituée par Omar.
Juillet
10/07
Incident d'Isshi.
18/07
L'armée Tang de Li Shiji arrive devant Anshan, pendant la guerre Koguryo–Tang.
 
Grégoire, exarque byzantin de Carthage, soutenu par les adversaires du monothélisme, affirme l'indépendance de la province d'Afrique et se proclame empereur.
 
Une armée musulmane pénètre dans la province byzantine d'Afrique. L'exarque byzantin rebelle Grégoire est tué.
Juillet
11/07
Zhangsun ordonne que la mort de l'empereur Taizong reste secrète. Il retourne avec Li Zhi [Gaozong] à Chang'an et nomme chanceliers, par édit, Yu Zhining, Zhang, et Gao Jifu.
15/07
Li Zhi devient empereur sous le nom de Gaozong.
Octobre
 
Dans un concile tenu au Latran, le pape Martin Ier jette l'anathème à la fois sur le monothélisme.
 
Les 114 sourates du Coran sont fixées.
Juin
    06
L'abbaye bénédictine de Fleury, près d'Orléans, est fondée par Léodebold, avec l'appui de la reine Bathilde.
 
Assassinat du troisième calife, ‘Uthmân. ‘Alî, cousin et gendre du Prophète, lui succède. Guerre civile due aux dissensions sur la question de la succession. Le monde musulman se divise en sunnites, chiites et kharijites.
Juin
17/06
Le calife Othman est assassiné à Médine par une foule en colère. Ali est proclamé calife.
 
Règne des Omeyyades (sunnites), après l’assassinat de ‘Alî. Ils installent leur capitale à Damas (→ 750).
Janvier
24/01
Le calife Ali est assassiné devant la mosquée de Koufa par Abdul rahman Ibn Muldjam de la secte kharidjite.
Février
24/02
Le calife Ali est assassiné par des kharidjites. Sa mort va déboucher sur la scission la plus grave au sein de l'islam.
Juillet
15/07
L'empereur byzantin Constant II pille Rome.
17/07
L'empereur byzantin Constant II quitte Rome pour Naples.
 
La peste ravage Paris.
Mai
27/05
Théodore, archevêque de Cantorbéry, Adrien et Benoît Biscop débarquent en Angleterre.
 
Conquête du Maghreb par les Omeyyades (→ 710).
 
Les musulmans fondent la ville fortifiée de Kairouan, point d'appui pour la conquête du Maghreb.
 
Régne de Childéric II (→ 675).
 
Premier siège de Constantinople par les Arabes.
 
Avec l'appui du roi Egfrid de Northumbrie, Benoît Biscop fonde le monastère bénédictin St-Pierre à l'embouchure de la rivière Wear : 1er monastère anglais en pierre, 1er édifice anglais ayant des fenêtres à vitres.
 
Régne de Thierry III (→ 691).
Avril
 
Le calife Moawiya meurt à Damas ; son fils Yazid lui succède.
Octobre
10/10
L'armée omeyyade intercepte à Kerbala Husayn, petit-fils d'Ali et imam des chiites, et sa suite en chemin vers Koufa, et les tue (son plus jeune fils Ali Zayn al-Abidin survit).
 
Après une sévère défaite, l'empereur Constantin IV reconnaît par traité la création dans les Balkans d'un Etat bulgare dirigé par le khan Asparoukh.
Mai
20/05
La bataille de Nechtansmere voit la victoire des Pictes sur les Northumbriens.
 
Bataille de Tertry.
 
Le calife Abd el-Malik fait construire à Jérusalem le Dôme du Rocher, sur le site du Temple juif.
 
Régne de Clovis IV (→ 694).
 
Construction à Jérusalem du Dôme du Rocher par le calife Abd el-Malik sur le site du Premier et du Second Temple.
 
Le Dôme du Rocher est achevé à Jérusalem.
Juillet
 
Libéré par Justinien II, le stratège Léonce organise un soulèvement à Constantinople. Justinien II est déposé, a le nez et la langue coupés et est envoyé en relégation à Kherson. Le stratège se proclame empereur.
 
Élection du premier doge (« dux ») de Venise, Paolo Lucio Anafesto.
 
Le moine bouddhiste Yixing construit la 1ère horloge mécanique, à but astronomique.
 
Gottfried, duc des Alamans, proclame l'indépendance du duché.
 
Le Temple des Masques (Temple II) de Tikal est édifié à l'initiative du roi Jasaw Chan K'awiik en l'honneur de son épouse Kalajuun Une' Mo'.
 
Le calife Al-Walid fait entamer la construction de la Grande Mosquée des Omeyyades, à Damas, avec des artisans byzantins.
Février
15/02
Justinien II fait exécuter Léonce et Tibère III dans l'hippodrome de Constantinople.
Juillet
03/07
L'empereur Tang Zhongzong meurt. Sa veuve l'impératrice Wei fait proclamer le prince Wen (Li Chongmao) empereur.
Juillet
11/07
Les troupes musulmanes pénètrent l’Espagne.
19/07
Bataille de Guadalete. Victoire des troupes du califat omeyyade sur celles du royaume wisigoth, qui précipite la chute de ce dernier, et permet la conquête de la péninsule ibérique par les musulmans.
Juin
11/06
Liutprand (fils d'Ansprand) devient roi des Lombards.
Juin
03/06
L'empereur byzantin Philippicos est renversé et a les yeux crevés.
10/06
L'empereur Anastase II fait crever les yeux de Buraphus et de l'officier qui a fait de même à Philippikos, et les relègue à Thessalonique. Il enferme Philippikos dans un monastère urbain et abroge son édit monothélite.
--   
Les Génois prennent possession de Monaco.
Décembre
14/12
Le maire du palais d'Austrasie Pépin II de Herstal meurt à Jupille, en désignant pour successeur son fils illégitime Charles Martel. Plectrude (sa femme) prend le pouvoir.
Mars
 
Des troupes musulmanes débarquent près de Phoenix (Carie) afin de couper du bois pour la construction navale. L'apprenant, Anastase II envoie des troupes à Rhodes, commandées par le logothète Jean le Diacre, pour les attaquer dans le détroit.
Avril
 
Les troupes rassemblées à Rhodes par Anastase II se mutinent contre leur Commandant Jean le Diacre, le tuent et reviennent vers le nord jusqu'à Adramyttium.
Mai
 
A Adramyttium, les troupes mutinées contre Anastase II proclament empereur, sous le nom de Théodose III, un fonctionnaire local du fisc, malgré sa tentative d'échapper à cette charge en fuyant hors de la ville.
10/05
Traité de commerce entre le roi des Lombards Luitprand et le port de Comacchio, à l’embouchure du Pô. Il règlemente le commerce du sel. Il montre que la ville est en relation avec le Levant (poivre).
Août
 
L'empereur Anastase II étant à Nicée, les troupes se réclamant de Théodose III parviennent à s'emparer de Constantinople par la ruse.
11/08
Germain Ier devient patriarche de Constantinople.
Septembre
26/09
Ragenfred bat les Austrasiens dans la forêt de Cuise, près de Compiègne. Il impose Chilpéric II, fils de Childéric Ier, et s’empare du trésor royal. Charles Martel s’enfuit dans l’Eifel.
Octobre
 
En échange de l'immunité, l'empereur Anastase II accepte de se faire moine et de se retirer à Thessalonique. Mais Léon l'Isaurien, stratège des Anatoliques, et Artavasde, stratège des Arméniaques, ne reconnaissent pas Théodose III.
Décembre
 
Le roi Dagobert III meurt. Chilpéric II (fils de Childéric II) devient roi de Neustrie.
 
Début du règne de Sulayman ibn Abd al-Malik calife de Damas.
 
Charles Martel devient Maire du palais d'Austrasie.
 
Le roi de Northumbrie Osred Ier est assassiné. Coenred, un parent éloigné, lui succède.
 
Le roi de Mercie Ceolred trouve la mort lors d'un festin. Æthelbald, un parent éloigné, lui succède (il est possible qu'un certain Ceolwald ait brièvement occupé le trône entre eux).
 
Byzance et la Bulgarie signent un traité d'amitié et d'alliance. Les Byzantins reconnaissent les frontières de la Bulgarie. Le tribut annuel payé aux Bulgares est confirmé et augmenté. Une clause spécifie l'échange mutuel des réfugiés politiques et des captifs. Le commerce entre les deux états est normalisé et régulé.
 
Le duc lombard Faroald II de Spolète prend de Classis, le port de Ravenne. La ville est presque immédiatement restituée aux Byzantins par ordre de Liutprand.
 
Les Arabes pénètrent en Catalogne.
Mars
 
Le duc des Frisons Radbod, allié aux Neustriens, est vainqueur de Charles Martel, fils de Pépin de Herstal, duc d’Austrasie, près de Cologne. Charles se replie dans les montagnes de l'Eifel pour mobiliser ses partisans.
16/03
Le roi Chilpéric II confirme les privilèges d'immunité accordés par ses ancêtres à l'abbaye de Saint-Denis.
Avril
 
Charles Martel est vainqueur des Neustriens à Amblève au sud de Liège. Il propose la paix, mais les Neustriens refusent.
18/04
Léon III l’Isaurien, qui dirige le thème des Anatoliques, est proclamé empereur d'Orient avec l’aide d’Artavasdos, son gendre, commandant du thème des Arméniaques.
 
Les troupes musulmanes franchissent les Pyrénées.
 
Chilpéric II est contraint de céder son trône à son cousin Clothaire IV (fils de Thierry III) soutenu par Charles Martel.
 
Politique de conversion des Hindous dans le Sind sous le règne du calife Umar II. Quelques chefs hindous, comme Jaisimha, le fils de Raja Dâhir, se convertissent à l’islam.
 
Mort de Sulayman ben Abd al-Malik, calife de Damas. Umar ibn Abd al-Aziz, est désigné pour lui succéder. Il encourage les conversions. Ses envoyés en province essayent d’apprendre aux populations locales comment se comporter en musulmans. Des mesures restrictives sont prises à l’égard des dhimmî (non-musulmans, voir pacte d'Umar), une réforme fiscale est amorcée en faveur des mawâlî (convertis).
 
Eudes est reconnu roi d'Aquitaine par Chilpéric II en échange de son alliance contre Charles Martel.
 
Les duchés lombards de Bénévent et de Spolète attaquent les possessions byzantines en Italie.
 
Le moine Petronax organise la reconstruction de l’abbaye du Mont-Cassin.
Janvier
 
Léon capture le jeune fils de l'empereur Théodose III à Nicomédie.
Mars
 
Léon avance jusqu'à Chrysopolis et engage des négociations avec l'empereur Théodose, qui accepte d'abdiquer et d'entrer dans les ordres avec son fils.
21/03
Charles Martel vainc les Neustriens à Vinchy.
25/03
Léon III entre à Constantinople et est couronné empereur. Théodose III abdique et entre dans le clergé..
Avril
 
Charles Martel, revenu en Austrasie après sa victoire, fait proclamer roi le mérovingien Clotaire IV. Il dépose l’évêque de Reims, Rigobert, qui ne l’avait pas soutenu et donne son évêché à Milon, évêque de Trèves, au mépris du droit canon.
 
Pour augmenter le nombre de leurs vassaux sans diminuer leur fortune personnelle, Charles Martel et son fils Pépin le Bref nomment des abbés et des évêques laïcs pour jouir des revenus des terres ecclésiastiques ou bien accordent directement ou indirectement à leurs fidèles, en bienfaits, la jouissance de terres d’Église. Les troupes ainsi rémunérées dépassent largement les effectifs réunis par leurs adversaires.
Août
15/08
Une armée musulmane de 80 000 hommes et une flotte de 1800 navires, dirigée par Maslama, assiège Constantinople.
 
Code Yōrō au Japon.
 
Fondation d'un institut scientifique, l'académie Hanlin utilisée dans le choix des hauts fonctionnaires.
 
Pélage (Pelago ou Pelayo) est élu prince par l’aristocratie wisigothe. Réfugié dans les grottes de Covadonga, il organise la résistance contre les Arabes et fonde le royaume chrétien des Asturies.
 
Charles Martel organise une expédition punitive contre les Saxons dont il ravage le territoire jusqu’à la Weser. A Cologne, Plectrude lui livre le trésor de son père et se retire dans un couvent. Après avoir évincé son neveu Théodebald, Charles prend le titre de maire du palais d’Austrasie et gouverne au nom de Clotaire IV. Il doit se préparer à lutter contre les Neustriens de Ragenfred qui s'est allié contre lui avec Eudes d'Aquitaine.
 
Une première mosquée destinée aux prisonniers est peut-être érigée à Constantinople.
Mars
 
Le calife Omar II envoie 2 nouvelles flottes (660 navires) et des troupes fraîches à travers l'Anatolie pour renforcer le siège de Constantinople. Mais les équipages majoritairement chrétiens changent de camp.
Avril
 
Près de Nicomédie, les troupes byzantines tendent un guet-apens aux renforts envoyés par le calife Omar II et les mettent en déroute.
Août
--   
Le siège de Constantinople des armées arabes est levé par Léon III grâce aux feux grégeois et à l’alliance conclue avec les Bulgares.
 
Le roi de Neustrie Clothaire IV meurt : Chipéric II récupère son trône. Régne de Chilpéric II (→ 721).
 
Siège de Narbonne.
 
Le maire Charles Martel repousse les Saxons.
 
Occupation de la Septimanie par les musulmans d’Espagne qui prennent Narbonne entre le milieu et la fin de l’année. Ils menacent l’Aquitaine défendue par le duc Eudes.
 
Devant la conversion massive des Égyptiens à l’Islam, le trésor voit diminuer le nombre des contribuables. Le wali d’Égypte écrit au calife Umar II pour lui demander de soumettre les musulmans à l’impôt. Celui-ci refuse.
 
Réforme fiscale dans l’empire omeyyade les mawâlî (nouveaux convertis), comme les autres musulmans, sont exemptés de la jiz'ya et astreint au seul paiement de la zakât.
Janvier
 
L'ex-empereur Anastase quitte le monastère de Thessalonique et conduit une rébellion contre Léon III avec l'appui des Bulgares.
Avril
 
Al-Samh devient gouverneur de Cordoue. Il fait reconstruire en pierre le pont romain de Cordoue sur le Guadalquivir et fait restaurer l’enceinte.
Mai
 
Anastase parvient à Héraclée, mais abandonné par ses alliés byzantins et bulgares réconciliés avec l'empereur Léon, il y est capturé.
15/05
Boniface est envoyé par le pape évangéliser la Hesse et la Thuringe.
Juin
01/06
L'ex-empereur Anastase est décapité.
Octobre
14/10
Victoire de Charles Martel à Néry contre les troupes de Neustrie.
 
Le maire Charles Martel reconnaît Chilpéric II comme roi.
 
Au Japon, achèvement du Nihon Shoki ou Nihongi (Chroniques du Japon), recueil de chroniques légendaires. En trente tomes, il contient principalement l'histoire de la dynastie impériale nipponne, des légendes, mais aussi des informations sur l'histoire des temples bouddhiques au Japon ou de grandes familles.
Février
10/02
Début du règne de Yazid II, calife omeyyade de Damas.
Août
25/08
Yazid ben al-Muhallab, révolté contre le calife Yazid II, est battu entre Wasit et Kufa par Maslama ben Abd al-Malik qui le remplace comme gouverneur d'Irak et du Khorassan. Yazid est décapité à l'issue du combat. Sa famille est déclarée hors-la-loi : les hommes sont tués, les femmes et les enfants réduits en esclavage.
 
Régne de Thierry IV (→ 737).
Juin
09/06
A la bataille de Toulouse, le duc d'Aquitaine, Eudes, remporte la victoire, sur le gouverneur d'Al-ʾAndalus, As-Samḥ ibn Mālik Al-Ḫawlāniyy, mettant fin au siège de la ville.
--   
Ouverture du concile de Mayence. Ce concile est l'un des cinq conciles régionaux réunis par Charlemagne cette année-là.
 
Le maire franc Charles Martel mène une expédition contre la Bavière.
Octobre
19/10
A la demande du duc d'Aquitaine Eudes, le chef des Francs Charles Martel traverse la Loire pour mettre fin à la menace musulmane et se retrouve face aux cavaliers d'Abd el Rahman à Moussais [Vouneuil-sur-Vienne].
20/10
Les cavaliers musulmans d'Abd el Rahman et les fantassins chrétiens de Charles Martel s'observent et se livrent à quelques escarmouches, à Moussais.
25/10
Bataille de Poitiers.
 
Le maire franc Charles Martel défait les Frisons.
Août
06/08
Le maire Charles bat les Arabes à Sernhac.
 
Le roi mérovingien Thierry IV meurt. Le trône reste vacant.
 
Le maire Charles Martel reprend Avignon et bat les Musulmans près de Narbonne.
 
Le Royaume franc (Charles) repousse le Califat omeyyade (Uqba) près de l'embouchure de la Berre (étang de Bages-Sigean).
Octobre
22/10
Le maire Charles Martel meurt. Ses fils Carloman et Pepin tentent de se partager le royaume : Austrasie et Neustrie.
Juin
18/06
L'empereur byzantin Léon III meurt ; Constantin Vl lui succède.
 
Régne de Childéric III (→ 751).
 
Règne des Abbassides (sunnites). Ils fondent Bagdad qui devient le centre politique, culturel et économique d’un immense empire (→ 1258).
 
Destruction de Teotihuacán.
Juillet
 
Victoire des musulmans, de l'empire du Tibet et des turcs Karlouks sur les chinois de Gao Xianzhi à la bataille de Talas.
Octobre
31/10
Assemblée de Soissons. Pépin dépose Childéric III et se fait élire roi des Francs (→ 768).
 
Menacé par les Lombards, le pape Etienne II fait appel au Franc Pépin.
 
Pépin le Bref reconquiert la Septimanie. Il établit son pouvoir sur Nîmes, Maguelonne, Agde et Béziers qui lui sont livrées par le Goth Ansemond.
 
Expéditions musulmanes contre la Sicile, la Sardaigne et les côtes de la Gaule.
 
Pépin le Bref reconquiert le comté de Vannes et rassemble les trois comtés bretons (Vannes, Rennes, Nantes) qui sont intégrés à la marche de Bretagne.
 
Instauration des États pontificaux et des pouvoirs temporels des Papes. En contrepartie, la papauté reconnaît l'empire carolingien et sacre Pépin roi à Saint-Denis le 28 juillet.
Janvier
06/01
Réception du pape Étienne II par Pépin le Bref à Ponthion, près de Vitry-le-François6. Il est probable que le pape montre à Pépin la fausse donation de Constantin, par laquelle ce dernier aurait donné l’Italie au pape Sylvestre Ier avant son départ pour l’Orient. Pépin aurait promis de restituer ses droits à la république de Saint-Pierre.
Février
10/02
Une expédition en Italie est décidée lors de l’assemblée des Grands réunie à Quierzy sous l'égide de Pépin.
--   
Concile de Hiéreia (→ 08/08) qui définit la doctrine de l’iconoclasme dans l'empire byzantin et condamne les iconophiles Anastasius et Jean Damascène.
Juillet
27/07
Pépin le Bref est sacré roi des Francs à Saint-Denis par le pape Étienne II qui lui donne le titre héréditaire de Patrice des Romains, c’est-à-dire le protecteur de Rome et de sa population.
Mars
01/03
Plaid de Berny. Pépin le Bref transfère l’assemblée annuelle des hommes libres, le champ de mars ou plaid général, du 1er mars au 1er mai (champ de mai). Cette mesure s’explique par l’importance prise par la cavalerie (il faut attendre que l’herbe soit assez haute pour nourrir les chevaux et les b½ufs).
Avril
 
Deuxième expédition franque en Italie (→ Juin). Les troupes de Pépin le Bref menacent une deuxième fois Pavie ; Aistolf doit lever le siège de Rome. Pendant le siège de Pavie, Georges, ambassadeur de l’empereur d’Orient demande à Pépin de lui abandonner Ravenne et l’exarchat. Pépin refuse, malgré l’importante somme promise, et remet le territoire de Rome et la Pentapole au pape. L’empire byzantin ne conserve plus en Italie que la Calabre, la terre d’Otrante et le littoral napolitain.
Mai
01/05
Expédition des Francs contre les Lombards. L'armée franque passe les Alpes et se présente devant Pavie.
Juin
 
Aistolf doit signer le premier traité de Pavie avec Pépin. L’exarchat de Ravenne, la Pentapole et la Corse (754-756) sont confiés à l’Église (donation de Pépin).
Juillet
11/07
: Pépin le Bref réaffirme, dans le Capitulaire de Ver, le monopole royal de la frappe de la monnaie, en émettant un denier d’argent avec son monogramme.
 
L'empereur byzantin Constantin V envahit la Thrace et bat l'armée du Premier Empire Bulgare conduite par le Khan Vinekh lors de la bataille de Marcellae.
Janvier
01/01
Les Lombards d'Aistolf violent la trêve et mettent le siège devant Rome.
Mai
15/05
Un survivant des Omeyyades, Abd al-Rahman Ier, est victorieux du dernier gouverneur d'Al-Andalus Yusuf al-Fihri dans les faubourgs de Cordoue. Il fonde l'émirat de Cordoue, qui devient le premier royaume musulman indépendant..
Juin
 
Bloqué dans Pavie par Pépin, Aistolf demande de nouveau à traiter et rend les territoires (second traité de Pavie).
Décembre
 
Ratchis remonte sur le trône du royaume lombard à la mort de son frère Aistolf.
 
Le roi Pépin reçoit à Compiègne une ambassade de l'empereur byzantin Constantin V qui lui envoie un orgue à soufflet parmi de nombreux présents.
 
Les tribus berbères kharidjites ibadites installent leur capitale à Tripoli.
 
Début du règne de Didier, dernier roi des Lombards après l'abdication de Ratchis.
 
L'empereur byzantin Constantin V implante une secte manichéiste dans les Balkans pour protéger sa frontière contre les Bulgares. Elle est sans doute à l'origine de l'hérésie des Bogomiles.
 
Le scribe Rôzbeh ibn al-Moqaffa est mis à mort sur soupçon d'hérésie manichéenne.
 
Comptoir musulman attesté à Canton. Les Arabes et les Persans établis à Canton profitent des troubles en Chine pour exciter un tumulte dans la ville, et à la faveur du désordre pillent les magasins, brûlent les maisons des marchands et s'enfuient par la mer.
 
L'empereur byzantin Constantin V, après avoir reçu la soumission des Slaves de Thrace occidentale2, lance des opérations contre les Bulgares. Le stratège Léon de Thrace, tombé dans une embuscade dans le défilé de Bérégaba (ou Veregaba), à l'est du Grand Balkan, est tué4. Constantin V défait les Bulgares à Marcellae, puis conclut une trêve à la nouvelle de raids arabes.
 
Pépin le Bref reprend Narbonne aux musulmans d'al-Andalus qui la contrôlaient depuis 719. Après sept ans de blocus, la ville est livrée par les Goths, qui massacrent la garnison musulmane, puis, ayant obtenu l’assurance de conserver leurs lois et leurs privilèges, se soumettent à Pépin.
Avril
 
Le duc Autchaire et l'évêque Remedius, envoyés de Pépin le Bref, signent un accord avec le pape et le roi des Lombards Didier.
Mai
 
Pépin le Bref passe la Loire, marche sur l'Auvergne, abat des châteaux de Bourbon et de Chantelle puis s’empare de la citadelle de Clermont qui est incendiée1. Ses troupes dévastent le Bourbonnais, l'Auvergne et le Limousin.
Avril
 
Pépin le Bref envahit le Berry et met le siège devant Bourges.
Juillet
31/07
Fondation de la ville de Bagdad, appelée Madinat al-Salam ou Ville de la Paix, par le calife Al-Mansur. Les fonctionnaires syriens qui parlaient grec sont remplacés par des Iraniens arabophones. Le vizir Persan Khalid le barmakide exerce le pouvoir au nom du calife. L’empire devient de plus en plus administratif.
 
Autonomie du duché de Naples vis-à-vis de l'empire byzantin.
 
Pépin le Bref fait rédiger la Lex Salica.
Mai
 
Pépin le Bref passe la Loire et envahit le Limousin. Ses troupes ravagent la vallée de la Vézère vers la Dordogne et le Lot et parviennent à Cahors où le duc Waïfre d'Aquitaine est battu.
Juin
30/06
Victoire décisive des Byzantins sur les Bulgares à la bataille de la plaine d'Anchialos. Le khan Teletz signe la paix.
 
Maurizio Galbaio, premier doge de Venise élu. Venise devient un centre important de commerce local et international (bois, esclaves, épices d’Alexandrie, soieries de Constantinople, poisson et sel de l’Adriatique).
 
L’empereur byzantin Constantin V envoie à Pépin le Bref le spathaire Anthi et l’eunuque Sinésius pour traiter de la question des images et des fiançailles de Gisla, fille de Pépin, avec le fils de l’empereur. Il lui demande aussi en vain de soutenir la politique iconoclaste.
Avril
 
Le duc Waïfre d'Aquitaine attaque le royaume franc en Septimanie, en Touraine et dans le Lyonnais. Ses forces sont partout repoussées.
Décembre
15/12
La mort de l'imam Jafar as-Sadiq, entraîne la rupture entre les deux principales divisions du chiisme : les Isma'iliens, qui considèrent Isma'il, le septième imam alide comme le dernier légitime et les Duodécimains ou Imamites, qui reconnaissent douze imam alides.
--   
La mort de l'imam Jafar as-Sadiq, entraîne la rupture entre les deux principales divisions du chiisme : les Isma'iliens, qui considèrent Isma'il, le septième imam alide comme le dernier légitime et les Duodécimains ou Imamites, qui reconnaissent douze imam alides.
Mai
 
Pépin le Bref envahit l'Aquitaine abandonnée par le duc Waïfre qui s'est réfugié derrière la Dordogne. Les Francs avancent jusqu'à Agen où Pépin reçoit la soumission de nombreux seigneurs aquitains et vascons.
Août
30/08
Le patriarche de Constantinople Constantin II, accusé d'intelligence avec les iconodules est déposé, jeté en prison.
Mars
22/03
Pépin le Bref célèbre la fête de Pâques à Gentilly où il réunit un synode qui traite de la question des images et de la Trinité en présence d'envoyés byzantins.
Avril
 
Pépin mène une expédition éclair en Aquitaine par Narbonne. Il parvient à prendre Toulouse et reçoit la soumission de l'Albigeois et du Gévaudan.
Août
 
Pépin le Bref rassemble ses forces à Bourges d'où il lance un nouveau raid contre l'Aquitaine jusqu'à la Garonne.
Février
 
Pépin le Bref reprend les hostilités contre l’Aquitaine. Il marche vers Saintes, prend et fait pendre le duc de Vasconie Remistan, oncle de Waïfre. La famille du duc d’Aquitaine est faite prisonnière.
Juin
02/06
Waïfre, fils d’Hunald Ier, duc d’Aquitaine est assassiné à l'issue de la campagne de Pépin le Bref. L’Aquitaine est incorporée au royaume franc.
Septembre
24/09
Régne de Charlemagne (→ 814).
 
Concile de Rome. L'élection du pape est retirée aux laïcs.
Mai
 
Révolte d’Hunald II d’Aquitaine qui oppose Charlemagne et Carloman. Charles intervient immédiatement et réunit ses forces à Angoulême. Hunald s’enfuit auprès de Loup II, duc de Vasconie. Charles exige de Loup que Hunald lui soit livré et entreprend la construction du château Fronsac sur la Dordogne. Lupus, épouvanté, lui livre Hunald et sa femme et se soumet à l’autorité de Charles.
 
Entrevue de Bertrade avec son fils Carloman à Seltz, en Alsace. Avec son accord, elle se rend en Italie sous le prétexte d’un pèlerinage à Rome. Pour rapprocher les deux frères dans leur politique italienne, elle propose et obtient l’union de Charles avec Désirée (nom controversé), la fille de Didier, roi des Lombards. Or Charlemagne vit avec Himiltrude, qui lui a donné une fille et un fils, Pépin le Bossu, né vers 770. Le pape Étienne III, furieux par le projet d’alliance entre Lombards et Francs, condamne l’union. Charles passe outre et épouse l’ingrate Désirée.
 
L'imam Malik fonde une école de droit à Médine, qui admet, outre le Coran et la Sunna, la coutume.
Décembre
 
Charlemagne répudie Désirée et la renvoie auprès de son père Didier, puis épouse Hildegarde de Vintzgau, princesse Souabe d’une rare beauté.
04/12
A la mort de Carloman Ier, Charlemagne annonce qu’il refuse de réserver à ses neveux la succession de leur père. Il reçoit à Corbeny les hommages des principaux dignitaires de la cour de Carloman. Gerberge, veuve de Carloman, va se réfugier avec ses fils en Lombardie.
 
Didier, le roi des Lombards, occupe des villes de l'État pontifical parce que le pape Adrien Ier a refusé d'appuyer les revendications au trône de la veuve de Carloman Ier, frère de Charlemagne. Il s’empare de Ravenne et des cités de la Pentapole et de l’Ombrie. Il assiège Rome et tente de faire couronner roi les fils de Carloman Ier.
Août
 
Début des guerres de Saxe. Charlemagne prend la forteresse d’Eresburg, sur le Diemel en Saxe, puis fait construire le donjon de Büraburg sur l’Eder. Il détruit l’Irminsul, sanctuaire païen des Saxons où poussait l’arbre sacré censé soutenir la voûte céleste.
Mai
01/05
Charles convoque l’armée franque à Genève, puis somme en vain Didier d’évacuer les places pontificales en échange d’un tribut versé par le pape..
Septembre
 
L’armée franque se divise pour traverser les Alpes à la fois par le col du Grand-Saint-Bernard et par le col du Mont-Cenis. Elle parvient à contourner les Lombards d'Adalgis établis sur les chiuses (ou cluses, fortifications au fond des vals d'Aoste et de Suse) et à les prendre à revers. Didier se replie sur Pavie.
 
Prise de la capitale lombarde Pavie par les Francs, et couronnement de Charlemagne en tant que roi des Lombards.
 
Incorporation du royaume lombard dans les États de Charlemagne.
Avril
02/04
Charlemagne se rend à Rome, pour rencontrer le pape Adrien Ier (772–795), à la demande duquel il intervient en Italie, contre le roi des Lombards, Didier, qui occupe depuis l'année précédente des villes de l'État pontifical.
04/04
Le roi franc Charlemagne confirme la donation de Pépin son père et immédiat prédécesseur sur leur trône.
06/04
Charlemagne confirme la donation de Pépin à l'Église.
Juin
 
Après avoir assiégé et pris Pavie, la capitale lombarde, Charlemagne s'intitule, dans ses actes officiels, « roi des Francs et des Lombards » (fin du royaume lombard indépendant). Il fait prisonnier ses neveux (les enfants de son frère Carloman Ier) réfugiés à Vérone et les enferme dans un couvent. Didier de Lombardie doit se faire moine à Corbie. Son fils Adalgis fuit Vérone pour se réfugier à Constantinople.
Janvier
 
Lors de l'assemblée des Grands à Quierzy, Charlemagne prépare l'invasion de la Saxe.
Mai
 
Charlemagne tient son plaid général à Düren, avant de partir en campagne en Saxe. Il reconstruit la forteresse d’Eresburg ainsi qu’une autre base fortifiée plus avancée, à Lübbecke.
Septembre
14/09
Constantin V meurt de retour d'une campagne contre les Bulgares. Début du règne de son fils Léon IV le Khazar, empereur byzantin. Il se déclare au début de son règne contre l'iconoclasme.
Décembre
 
Charlemagne rentre de son expédition contre les Saxons et passe Noël à Sélestat. Informé par le pape Adrien que le duc de Frioul prépare une insurrection en Italie, il hiverne au pied des Alpes.
 
Après la conquête franque, l’Italie lombarde est en proie à la famine. Le pape Adrien Ier dénonce l’intensification du trafic d’esclave organisé par les marchands grecs qui profitent de la famine. Poussés par la guerre et la faim, de nombreux habitants vendent leur femme, leurs enfants et se sont vendus eux-mêmes comme esclaves ; d’autres ont vendu ou donné leurs propriétés à l’Église, ou vendu leurs terres à bas prix. Dans les régions ou ses armées sont passées, le roi franc annule d’autorité toutes les aliénations lorsqu’il est démontré que le vendeur a agi sous la contrainte de la faim. Un tribunal jugera de l’équité des transactions en évaluant les possessions vendues selon la valeur qu’elles avaient avant la guerre. Toutes les mises en esclavage sont automatiquement annulées. Les donations à l’Église sont suspendues en attendant d’établir les circonstances dans lesquelles elles ont eu lieu..
Mars
 
Charlemagne passe les Alpes puis défait et tue le Lombard Rotgaud qu'il avait institué duc de Frioul et qui s'était révolté.
Avril
14/04
Charlemagne célèbre les fêtes de Pâques à Trévise après avoir pris la ville. Il établit des comtes Francs dans le Frioul.
Mai
 
Assemblée de Paderborn. Après diverses expéditions franques, accompagnées de destructions de places fortes et de prises d'otages, les Saxons, convoqués à la diète par le roi des Francs, se soumettent et promettent de donner leur vie et leurs armes comme garantie de leur fidélité. Plusieurs d'entre eux reçoivent le baptême. Seul le chef saxon Widukind ne se présente pas à l'assemblée. Il se serait réfugié chez le chef danois Sigfred.
Avril
19/04
Charlemagne prépare une expédition en Espagne du Nord à l’appel du gouverneur musulman de Barcelone, Sulayman ben Yaqzan ibn al-Arabi, révolté contre l’émir de Cordoue.
Août
15/08
Expédition de Charles contre Saragosse. L'arrière-garde de l'armée, dirigée par Roland, est détruite à Roncevaux..
Août
 
Troubles en Saxe. Widukind, de retour du Danemark, profite de l'absence de Charlemagne en campagne en Espagne pour se révolter. Destruction de la forteresse de Karlsburg.
Mars
 
Promulgation du capitulaire de Herstal : Généralisation de la dîme dans le royaume franc, impôt perçu par l'Église; Charlemagne interdit de faire du mal à quiconque voyage dans son royaume; interdiction du commerce des esclaves, dont le centre en Occident était Verdun. Ce commerce, très lucratif, continue néanmoins; établissement de l'aumône publique pour enrayer la disette due à une grande sècheresse; Apparition des missi dominici, envoyés spéciaux de Charlemagne circulant par deux (en général un comte et un évêque). Ils sont chargés d’enquêter sur les abus, proposent des sanctions, président le tribunal, etc. Ils doivent présenter un rapport écrit de leur mission à leur retour au palais.
Mai
 
Charlemagne part en campagne contre le Saxon Widukind. Après sa victoire à Bocholt, il soumet la Westphalie jusqu'à la Weser puis hiverne à Worms.
Avril
 
L’impératrice d'Orient Irène envoie en ambassade à Rome le sacellaire Constantin et le primicier Mamalus pour traiter du mariage de l’empereur d’Orient Constantin VI avec une fille de Charlemagne, Rotrude.
15/04
Charlemagne se rend pour la deuxième fois à Rome où il passe les Pâques. Il fait couronner ses fils Louis, âgé de trois ans, roi d’Aquitaine et Pépin, âgé de quatre ans, roi d’Italie par le pape Adrien Ier.
 
Le Lombard Paul Diacre se rend en ambassade auprès de Charlemagne, qui le retient pendant quatre ans et le charge d’enseigner le grec à ses clercs.
 
Charlemagne appelle le théologien anglo-saxon Alcuin à sa cour.
Juillet
 
Victoire des Saxons de Widukind alliés aux Sorabes sur la cavalerie franque d'Adalgise, de Geilon, et de Woradus, à Süntelgebirge.
Octobre
 
Charlemagne intervient en Saxe, fait exécuter 4500 chefs saxons près de Verden (Journée de Verden) sur l’Aller et somme tous les Saxons de se convertir au christianisme sous peine de mort.
Mai
 
Charlemagne entre en Saxe avec des forces considérables. Certainement repoussé près de Detmold, il se replie sur Paderborn où il fait venir des renforts, puis écrase les rebelles sur la Hase, passe la Weser et pousse pour la première fois jusqu’à l’Elbe.
Juillet
12/07
Bertrade (mère de Charlemagne) meurt à Choisy-au-Bac.
 
Charlemagne décide de terminer la guerre de Saxe. Il marche le long de la Lippe et de la Weser. De fortes pluies rendent le pays impraticable. Charlemagne laisse son fils Charles pour tenir les Saxons en respect et marche lui-même à travers la Thuringe avec le gros de l’armée, dévastant le pays entre la Saale et l’Elbe. Il rentre à Worms avant l’automne, puis rassemble de nouvelles troupes pour retourner sur la Weser. Devant les pluies et les inondations, il se replie sur le château d'Eresburg où il passe pour la première fois l’hiver en territoire ennemi, et prépare la campagne suivante.
Décembre
 
Révolte des Frisons de l'Est, alliés aux Saxons contre Charlemagne.
Avril
 
Charlemagne ravage la Saxe jusqu’à l’Elbe. Widukind doit négocier.
Avril
 
Révolte en Bretagne contre les Carolingiens.
Avril
 
Complot du comte Hardrade contre la vie de Charlemagne en Thuringe et en Franconie. Les conjurés sont arrêtés et enfermés dans des monastères. Leurs biens sont confisqués.
Juin
11/06
Victoire abasside, à la bataille de Fakh.
Août
 
Diète de Worms. Les auteurs de la conspiration de Hardrade sont condamnés à mort, à perdre les yeux ou à l'exil. Audulf, qui a soumis les Bretons, revient à Worms présenter à Charlemagne plusieurs de leurs chefs et les otages qu'il avait reçus.
 
Échec de la première invasion normande en Angleterre.
Février
 
Au cours de sa quatrième expédition en Italie, Charlemagne prend Capoue et envoie une armée contre le duc Arichis de Bénévent, qui s’est réfugié à Salerne. Arichis est réduit à l’obéissance et livre son fils Grimoal en otage au roi franc. Dès le départ des troupes de Charlemagne, Arichis conclut une alliance avec Byzance, au terme de laquelle il doit recevoir le titre de patrice et représenter l’empereur d’Orient en Italie et à Rome.
Septembre
24/09
Deuxième concile de Nicée (→ 13/10) réuni par Irène condamne l’iconoclasme. Il règlemente la discipline des clercs, des moines et des laïcs.
Octobre
 
Charlemagne ne reconnaît pas toutes les clauses du concile de Nicée et charge des théologiens (dont probablement Théodulf d'Orléans) de composer une série de traités (Libri Carolini) contre le concile. Il envoie un ambassadeur à Rome chargé de présenter au pape 85 remontrances.
Janvier
 
Ambassade byzantine à Salerne. Deux spathaires récemment débarqués à Acropolis, en Lucanie, rencontrent la veuve d'Arigis II de Bénévent, Adalberge, et se concertent avec les Bénéventins pour coordonner une offensive conjointe contre les Francs et le Saint-Siège. Informé du complot, le pape Adrien Ier conseille à Charlemagne de ne pas envoyer en Italie Grimoald, otage à la cour du roi Franc, pour succéder à son père. Charles n'en tient pas compte.
Mars
 
Soumission de la Bavière de Tassilon, qui est accusé à l’assemblée générale d’Ingelheim par ses vassaux et ses évêques d’avoir trahi la parole donnée et de s’être allié aux Avars pour faire la guerre aux Francs. Sa femme, Liutberge, fille de l’ancien roi des Lombards Didier l’aurait incité à la révolte. Le duc est condamné à mort et destitué, puis enfermé dans un monastère. Le duché des Agilolfinges est réuni à l’Empire. Le pays est organisé en comtés.
Mai
 
Offensive byzantine en Italie du sud. Irène, indignée par la rupture des fiançailles entre son fils et la fille de Charlemagne, offre son appui à la veuve du duc Arigis II de Bénévent et fait débarquer en Calabre Adalgis, fils du dernier roi des Lombards Didier. Celui-ci n’obtient pas le soulèvement des Lombards escompté. Charles envoie le fils d'Arigis, mort en août 787, Grimoald et le duc de Spolète Hildebrand à la tête des troupes franques. Ils repoussent l'invasion grecque. Grimoald s'impose comme duc de Bénévent vassal des Francs tandis que Charlemagne conquiert l’Istrie.
Février
05/02
Naissance du royaume du Maroc, Idris premier roi du Maroc.
Mars
23/03
Charlemagne promulgue le capitulaire "Admonitio generalis" : christianisation et restauration des écoles.
Avril
 
Les troupes franques passent le Rhin près de Cologne puis franchissent pour la première fois l’Elbe après avoir construit deux ponts de bois. Une flotte frisonne renforce l'armée franque sur la Havel après avoir remonté l'Elbe. Dragawit, le chef slave local, préfère se rendre à Charlemagne et lui remettre sa résidence fortifiée.
Avril
 
Départ de Ratisbonne de la première expédition de Charlemagne contre les Avars, qui perdent la Basse-Autriche. Au cours de cette campagne, les armées franques traversent pour la première fois la Bohême.
 
Début de la construction de la Chapelle palatine d'Aix-la-Chapelle.
Mars
 
Pépin dit le Bossu est jugé par l'assemblée de Ratisbonne et enfermé à l'abbaye de Prüm après un complot contre son père Charlemagne.
Juillet
20/07
Bataille de Marcellai. Victoire des Bulgares sur Constantin VI qui les avait attaqués sur le conseil d’un astrologue.
Août
13/08
Un complot organisé pour proclamer empereur son oncle, l’ex-César Nicéphore, ayant été découvert, le basileus Constantin VI fait aveugler Alexis Mosèle et son oncle Nicéphore et couper la langue à ses autres oncles paternels.
 
Charlemagne prépare la guerre contre les Avars. Il fait construire un pont de bateaux démontables sur le Danube et commence la construction d’un canal pour relier les bassins du Rhin et du Danube.
Juin
07/06
Saccage du monastère de Lindisfarne par les Vikings.
08/06
Le monastère de Lindisfarne est pillé par les Vikings, c'est le plus ancien raid viking, relaté dans la Chronique anglo-saxonne.
Juillet
 
Incursion des musulmans d'Espagne contre Gérone, la Cerdagne et la Septimanie. La garnison franque de Gérone est décimée. Les faubourgs de Narbonne sont pillés. Le comte de Toulouse Guillaume de Gellone « au courb nez » intervient mais est battu à la bataille de Villedaigne sur l'Orbieu. Les musulmans rentrent en Espagne, chargés de butin et d’esclaves chrétiens.
 
L'armée que Charlemagne lève en Frise contre les Avars est détruite à Rüstringen sur le Bas-Weser par les Saxons révoltés. Le comte Théodoric est tué. Insurrection dans les régions septentrionales de la Saxe. Les Saxons brûlent les églises et massacrent les ecclésiastiques.
 
Les Vikings atteignent l'Irlande. Raid contre le monastère de Rechru, sur l’Île Lambay, près de l’actuelle Dublin.
Mai
08/05
Victoire de Constantin VI sur les Arabes à Anousan.
Septembre
18/09
Victoire des armées d'Hicham Ier sur le royaume des Asturies. Alphonse II des Asturies sollicite l'aide des Francs contre l'Islam. Charlemagne crée la marche d’Espagne.
Décembre
26/12
Début du pontificat de Léon III.
Mai
 
Prise et pillage du Ring Avar en Pannonie par les armées carolingiennes conduites par Erich de Frioul.
Août
15/08
à la suite d'un complot de sa mère, Constantin VI est condamné pour bigamie à avoir les yeux crevés dans la chambre pourpre où il était né. Irène se proclame empereur byzantin.
Octobre
 
Charlemagne achève la conquête de la Saxe.
 
Charlemagne achève la conquête de la Saxe.
Novembre
 
Ambassade d’Irène à Aix-la-Chapelle pour annoncer la déposition de Constantin VI et traiter la paix.
 
Premières incursions des Vikings sur les côtes d'Aquitaine.
 
La révolte de ses ennemis pousse le Pape Léon III à se réfugier auprès de Charlemagne qui lui apporte son soutien et décide de se rendre à Rome.
 
Attentat des nobles romains contre le pape Léon III, dirigé par le primicier Pascal et le patricien Campulus, neveux d’Adrien Ier, le pape précédent. Les conjurés l’accusent de toutes sortes de vices et de crimes, de parjure, de fornication et d'adultère et ont l’intention de lui crever les yeux et lui couper la langue. Il est enfermé dans un couvent en attendant d'être jugé, mais il parvient à s'échapper et se réfugie chez le duc de Spolète, avant de se rendre à Paderborn, en Saxe, auprès de Charlemagne.
Septembre
 
Charlemagne, conseillé par Alcuin, ordonne une enquête sur les accusations portées contre Léon III. Le pape est renvoyé à Rome avec une forte escorte.
 
Jayavarman II déplace la capitale sur le Mahendraparvata (Phnom Kulen).
 
Des moines irlandais s'installent en Islande.
Juin
04/06
Luitgarde d'Alémanie, épouse de Charlemagne, meurt au monastère de St-Martin de Tours.
Juillet
08/07
Le calife Haroun nomme Ibrahim ibn al-Aghlab gouverneur de l'Ifriqiya, contre le versement d'un tribut annuel.
Novembre
24/11
Charlemagne arrive à Rome pour compléter l'examen des crimes dont le pape Léon III est accusé.
Décembre
23/12
Léon III, à la demande de Charlemagne, prononce un serment purgatoire, jurant qu’il n’a « ni perpétré, ni ordonné de perpétrer les choses criminelles et scélérates qu’on lui reproche ».
25/12
Sacre impérial de Charlemagne. Selon son biographe Eginhard, Charlemagne sort furieux de cette cérémonie : en couronnant d’abord Charlemagne avant les acclamations, Léon III affirme que tout pouvoir vient de Dieu, par son intermédiaire, et non du peuple.
Avril
02/04
Barcelone se rend à l'armée de Louis le Pieux, soumettant les terres catalanes à l'empire carolingien.
03/04
Une armée envoyée par Louis le Pieux, roi d’Aquitaine (fils de Charlemagne) et commandée par Guillaume de Gellone, comte de Toulouse, et cousin de Charlemagne, composée essentiellement d’hispaniques émigrés dirigés par le Goth Bera Ier, met le siège devant Barcelone en Catalogne.
Mars
 
Charlemagne promulgue une série de capitulaires inaugurée par le « grand capitulaire programmatique ».
Juillet
20/07
Arrivée à Aix-la-Chapelle d'une ambassade du calife Harun al-Rachid qui envoie Abul-Abbas, un éléphant blanc à Charlemagne.
Août
 
Arrivée d'une ambassade de Charlemagne à Constantinople ; les envoyés Francs, l'évêque d'Amiens Jessé et le comte Helmgau, auraient proposé un mariage entre Charles et l'impératrice Irène.
Octobre
31/10
A la suite d’un coup d’État militaire, l'impératrice byzantine Irène l'Athénienne est détrônée par son ministre des Finances Nicéphore le Logothète.
Octobre
 
Charlemagne est en Bavière où il supervise une expédition d'envergure contre les Avars. Les Francs ravagent la Pannonie, faisant de nombreux captifs et décimant la noblesse avare. Les Avars échappés au massacre se réfugient au-delà de la Tisza où le nouveau khan des Bulgares Kroum les attaque à son tour et les soumet après une écrasante victoire.
 
Charlemagne décide que "tout Saxon non baptisé et qui refusera de l'être serait puni de la peine de mort". Il déporte la population saxonne.
Mai
 
Les derniers rebelles Saxons sont réduits. Pour consolider la frontière avec les Slaves, Charlemagne fait déporter les Nordalbingiens dans l'empire et coloniser par des Abodrites la rive droite de l’embouchure de l’Elbe. Charlemagne fait construire la forteresse de Hammaburg à l'origine de Hambourg..
Janvier
25/01
Le doge de Venise, Obelerio Antenoreo, élu l'année précédente, jure hommage à Charlemagne à Aix-la-Chapelle.
Mai
 
Les Francs font la conquête de la Bohême.
Décembre
 
Ambassade de Venise pour se placer sous la protection de Charlemagne.
 
Une flotte byzantine intervient en Adriatique. Les Francs perdent la Vénétie, la Dalmatie et la Croatie.
Février
06/02
Divisio regnorum ou Divisio imperii, promulgué à la diète de Thionville. Charlemagne partage son royaume entre ses trois fils légitimes, Charles, Pépin et Louis, suivant la coutume franque.
Mai
 
Pépin d'Italie, fils de Charlemagne, ayant emprunté les bateaux de Comacchio, reprend la Vénétie et l’Istrie..
Juillet
 
Une flotte byzantine commandée par Paul, préfet de Céphalonie, oblige Pépin à abandonner ses conquêtes..
08/07
Mort de Pépin d'Italie.
Octobre
 
Ambassade de l’émir de Cordoue à Aix-la-Chapelle. Il accepte de négocier un traité de paix qui reconnaît l’influence franque sur toutes les terres au nord de l’Èbre. La marche d’Espagne est organisée militairement. Elle est rattachée à l’Aquitaine sur le plan administratif..
Décembre
04/12
Louis le Pieux, roi d'Aquitaine devient le seul héritier de son père Charlemagne à la mort de Charles le jeune.
Janvier
13/01
Par le traité d'Aix-la-Chapelle, l'empereur d'Orient Michel Ier reconnaît Charlemagne comme empereur d'Occident. En échange, l'empereur d'Orient reçoit la Vénétie, l'Istrie et la Dalmatie. Charlemagne renonce à la mer. Venise obtient une place exceptionnellement favorable entre Orient et Occident.
 
La ville de Nice est ravagée par la mer. Les Sarrasins détruisent Cimiez..
 
Bernard d'Italie devient roi des Lombards.
Mai
 
Les évêques, rassemblés par Charlemagne à tours, établissent que les homélies ne seront plus prononcées en latin mais en "langue romane rustique".
Juin
22/06
Kroum de Bulgarie vainc Michel Ier Rhangabé, de l'Empire byzantin, à la bataille d'Andrinople.
Septembre
11/09
Charlemagne fait acclamer par les grands le titre impérial pour son fils Louis et pose lui-même la couronne sur sa tête à l'assemblée générale de l'Empire carolingien à Aix-la-Chapelle.
Janvier
28/01
Charlemagne, empereur d'Occident, meurt dans son palais d'Aix-la-Chapelle. Le pouvoir revient à son fils, Louis Ier le Pieux. Régne de Louis Ier le Pieux (→ 840).
 
Paix entre les Bulgares et l'Empire byzantin.
Janvier
06/01
L'empereur byzantin Léon V l'Arménien s'abstient de s'incliner devant la croix le jour de l'Épiphanie. Reprise de l'iconoclasme byzantin.
Mars
13/03
Le patriarche de Constantinople Nicéphore est déposé et exilé par l’iconoclaste Léon V pour avoir refusé de rouvrir la querelle des images.
Mai
 
Louis le Pieux profite des troubles apparus au Danemark à la mort de Hemmingr pour envahir le Jylland (Sislendi), mais sans succès.
 
Khurramiya (révolte religieuse) en Adharbaydjan et en Perse dirigée par le persan Babak, fils d’un marchand d’huile, au nom du mazdéisme et du mazdakisme. Babak met en pratique le partage des terres et le morcellement des grandes propriétés musulmanes.
 
Nagabhata II, roi Pratihâra d’Avanti vainc le roi de Kanauj Chakrayudha puis son puissant allié Dharmapala, roi du Bengale. Il établit sa capitale à Kanauj.
 
Le légendaire Ugo Colonna aurait été envoyé par le pape pour reconquérir la Corse sur les Sarrasins.
 
Louis le Pieux destitue le comte de Bordeaux, Seguin (Sigwin), ce qui provoque la révolte des Gascons, qui le considéraient comme « leur duc ». L'empereur envoie une armée dirigée par son fils Pépin qui les réduit en deux campagnes.
Mars
 
Léon V l'Arménien bat les Bulgares à Mesembria ; un traité de paix entre les Bulgares et l'Empire byzantin est conclu pour trente ans.
Juillet
 
Les troupes de l'émir de Cordoue qui ont envahi la marche d'Espagne se retirent par suite de la résistance franque.
Septembre
 
Un concile réforme la vie monastique sous l'influence de Benoît d'Aniane.
Octobre
05/10
Sacre de Louis Ier le Pieux à Reims par le pape Étienne IV.
Novembre
 
Louis le Pieux reçoit les ambassadeurs de l'émir de Cordoue Al-Hakam à Compiègne et renouvèle la trêve pour trois ans.
 
Expédition franque contre les Obodrites (Slaves) sur l’Elbe.
 
Victoire de l'empereur byzantin Léon V à Mesembria sur les Bulgares.
Mars
24/03
Le calife abbasside al-Ma’mūn choisi comme successeur l’iman Ali ar-Rida descendant d'Husayn, fils d'Ali, afin d’éradiquer l’agitation chiite.
Juillet
10/07
Un synode à Aix-la-Chapelle, organisé par Benoît d'Aniane, impose le monachisme bénédictin et l'élection de l'abbé.
17/07
Al-Ma’mūn est renversé à Bagdad par Ibrâhîm ben al-Mahdî, fils du calife Al-Mahdî qui se proclame calife.
31/07
Louis Ier le Pieux, empereur d'Occident, tente de préserver l'unité du royaume en réglant les droits de succession de ses héritiers par l’Ordinatio imperii . Lors de l’assemblée des Grands à Aix, Lothaire est désigné comme l’unique héritier de l’Empire. Il est couronné des mains de son père. Pépin obtient l’Aquitaine et Louis la Bavière et les royaumes orientaux. Pour la première fois, les bâtards sont exclus de la succession au trône.
Août
 
Après l’Ordinatio Imperii qui donne l’Italie à Lothaire, Bernard, roi d’Italie, se révolte et rassemble les nobles mécontents. Louis le Pieux prend la route des Alpes pour mater la révolte. Bernard se soumet à Chalon-sur-Saône.
Janvier
22/01
Al-Ma’mūn quitte Merv pour reconquérir son titre de calife. Il abandonne sa politique pro-Alides.
Mars
 
Bernard d'Italie et ses complices sont jugés et condamnés à mort. Louis commue la peine, ordonne que l’on crève les yeux aux laïques et dépose les évêques impliqués.
25/03
La révolte du faubourg éclate à Cordoue. Elle est réprimée dans le sang les jours qui suivent par l'émir Al-Hakam Ier. Plusieurs milliers d'habitants sont chassés de la ville et trouvent refuge à Tolède. Une partie de la population émigre vers Fès (quartier des Andalous) et Candie en Crète.
Avril
17/04
Mort de Bernard, roi d’Italie, des suites de ses blessures.
Septembre
 
Expédition de Bretagne. Louis le Pieux rassemble ses troupes contre les Bretons révoltés à Vannes. Des combats très durs opposent les Francs et les Bretons. Louis bat dans la vallée de l'Ellé, le chef breton Morvan qui est tué. À Priziac, il enjoint l’abbé de Landévennec, Matmonoc, d’abandonner les pratiques celtiques pour la règle bénédictine.
Décembre
25/12
L'empereur byzantin Léon V l'Arménien est assassiné dans l'église de la Vierge du Phare à Constantinople. Michel II le Bègue, condamné à mort par Léon, est tiré de prison et est couronné chargé de fer.
 
Au Japon, le moine Kūkai consacre un ermitage qu'il a fondé au sud-est de Kyōto, sur le mont Kōyasan. Il attire de nombreux nobles par sa doctrine. On lui attribue la rédaction du plus ancien dictionnaire japonais.
 
Révolte des Croates de Ljudevit Posavski contre les Carolingiens.
Février
02/02
Louis le Pieux, empereur d'occident, épouse en secondes noces Judith de Bavière, future mère de Charles le Chauve.
09/02
L'empereur Tang de Chine Xianzong reçoit en grande pompe des reliques du Bouddha dans l'enceinte du palais impérial de Chang'an. Le fonctionnaire confucéen Han Yu, qui a critiqué la présentation publique des reliques, est exilé.
Juillet
 
Assemblée générale de l'empire carolingien à Ingelheim. Nominoë est nommé comte de Vannes après la mort de Morvan, vaincu par les troupes franques.
Août
10/08
Al-Ma’mūn entre dans Bagdad et reprend le titre de calife. Le calife Al-Ma’mūn, pour les récompenser de leur loyauté, nomme Nuh, Ahmad, Yahya, et Elyas, les quatre petits fils de Saman Khoda, gouverneurs de Samarcande, Ferghana, Shash, Ustrushana et Hérat. C'est le début du pouvoir des Samanides en Transoxiane.
 
Premier raid viking à l'embouchure de la Seine.
 
Le comte de Barcelone Berà I est destitué à l'assemblée générale d'Aix-la-Chapelle pour infidélité, à l'issue d'un duel judiciaire. Bernard de Septimanie, comte de Toulouse, commande la marche d’Espagne. Rampon devient comte de Barcelone.
 
Al-Bokhârî commence à acquérir la connaissance du "hadîth".
Décembre
25/12
L'empereur byzantin Léon V l'Arménien est assassiné dans l'église de la Vierge du Phare à Constantinople. Michel II le Bègue, condamné à mort par Léon, est tiré de prison et est couronné chargé de fer. Il fonde la dynastie d’Amorion.
 
Le traité de paix sino-tibétain de Chang'an reconnaît l'indépendance du Tibet.
 
Échec d’une intervention des arabes d’Ifriqiya en Sardaigne.
Mai
01/05
Assemblée générale de Nimègue qui confirme le partage de l'empire carolingien décidé en juillet 817.
12/05
Couronnement de Théophile, fils de Michel le Bègue, empereur byzantin associé. Il épouse le même jour Théodora, choisie à la suite d’un concours de beauté.
Septembre
 
Tahir Ier est nommé gouverneur du Khorasan par le calife Al-Mamun.
Octobre
15/10
Assemblée de Thionville. Lothaire, héritier de l'empire carolingien, épouse Ermengarde de Tours. Retour en grâce des anciens conseillers de Charlemagne, Adalhard, abbé de Corbie et son demi-frère, Wala, ancien gouverneur de Saxe.
Décembre
 
Révolte du général byzantin Thomas le Slave contre Michel II le Bègue. Il assiège Constantinople avec le concours du calife Al-Mamun.
 
Début du règne de Abd al-Rahman II émir de Cordoue.
 
Les Vikings atteignent Cork. Première série d’attaques norvégiennes sur les côtes d’Irlande.
Avril
 
Le général byzantin Thomas le Slave révolté contre Michel II le Bègue assiège une seconde fois Constantinople.
Août
 
Expédition franque contre les musulmans d’Espagne.
 
Les Francs attaquent le chef croate de Pannonie révolté Ljudevit Posavski par sa frontière avec l'Italie ; encerclé, il se réfugie chez les Serbes alors que les Francs occupent le sud de la Dalmatie.
Octobre
 
L'émir de Cordoue Abd al-Rahman II attaque Barcelone.
Novembre
 
Le gouverneur du Khorasan Tahir Ier omet de citer le calife Al-Mamun dans la prière du vendredi, déclarant ainsi son indépendance. Il est assassiné le lendemain. Son fils Talha lui succède avec l'accord du calife. Début de la dynastie des Tahirides.
 
Raid viking sur le monastère de Bangor en Irlande.
Mars
 
Les Bulgares du khan Omourtag envahissent la Thrace. Ils sont victorieux du général byzantin révolté Thomas le Slave à Aqueduct près d'Héraclée. Thomas doit lever le siège de Constantinople. L'empereur byzantin Michel II reprend le dessus avec le concours de la flotte qui le rallie après la victoire du khan Bulgare.
Avril
05/04
Louis le Pieux fait sacrer son fils Lothaire par le pape Pascal Ier à Rome.
Mai
 
L'archevêque Ebbon de Reims évangélise les Danois avec l'autorisation du pape Pascal Ier.
Octobre
15/10
Thomas le Slave est livré par la population d'Andrinople et suppliciée. Fin de la guerre civile dans l'empire byzantin.
 
Révolte à Tunis de la milice arabe de l’émirat aghlabide, associée à la population de la ville. Elle se propage à toute l’Ifriqiya (→ 826).
 
Expédition des comtes francs Eble et Aznar Sanche contre Pampelune en Espagne. Les habitants font appel aux musulmans, sans doute les Banu Qasi de Tudèle. Les deux comtes tombent à leur retour dans une embuscade tendue par les Vascons d'Eneko Arista à Roncevaux. Eble est envoyé à Cordoue, tandis qu'Aznar, qui est apparenté au vainqueur, est relâché. La défaite franque marque la fin de la domination carolingienne sur la Navarre et la création d'un royaume de Pampelune indépendant.
 
La Crète est enlevée aux Byzantins par des Maures chassés de Cordoue, puis expulsés d’Alexandrie où ils s’étaient réfugiés. Les Andalous menés par Abou Hafs, après avoir pillé les côtes l'année précédente, débarquent avec 40 vaisseaux, les brûlent et installent leur capitale à Candie.
Septembre
 
Expédition franque en Bretagne contre le chef breton Wiomarc'h qui est vaincu.
Novembre
 
Louis le Pieux reçoit une ambassade byzantine à Rouen venue demander la confirmation de la paix.
 
Par la Constitutio Romana de Lothaire Ier, inspirée par Wala, la papauté retombe sous la coupe de l'empereur d'Occident, qui obtient un droit de contrôle sur les élections pontificales.
 
Bataille d'Ellendune près de Wroughton qui marque la fin de la suprématie de la Mercie sur l'Angleterre : Egbert de Wessex est victorieux de Beornwulf de Mercie. Il renverse Baldred, roi du Kent, et soumet son royaume.
 
Nouvelle révolte du chef breton Wiomarc'h qui est tué par le comte Lambert de Nantes.
Juillet
24/07
Raid viking contre Iona en Écosse.
 
Harald Klak, le prétendant au trône du Danemark, expulsé par Horik (Hárekr), le fils aîné du roi officiel, se met sous la protection de Louis le Pieux. Il se fait baptiser à Mayence, ainsi que son épouse et un groupe de Vikings. Il rentre au Danemark en passant par la Frise, où l'empereur lui a donné le comté de Rüstringen comme base arrière. Il est accompagné par le missionnaire Anschaire.
 
Une flotte byzantine est repoussée par les musulmans de Crète menés par Abou Hafs qui conservent leur position sur l'île.
 
Révolte du comte Goth Aizon contre les Francs dans la marche d'Espagne. Il soulève Ausone et Roda et s'allie aux musulmans. Les comtes de Gothie demandent de l'aide à l'empereur Louis le Pieux.
 
Naples est assiégé par le duc de Bénévent Sicon après que les habitants de la ville ont chassé le duc Théodore pour le remplacer par Étienne.
 
Les Arabes s'emparent de la Crète.
 
Promulgation des premiers capitulaires, actes législatifs des rois carolingiens.
 
Les Arabes envahissent la Sicile.
 
Byzance reconnaît l'égalité de puissance de Venise.
 
Le roi de Mercie Ludeca est tué en affrontant les Angles de l'Est. Wiglaf lui succède.
 
Les Bulgares attaquent l'empire carolingien en Pannonie. Ils s'emparent de Sirmium et Belgrade.
Mai
 
Arrivée à Saragosse de l'armée de l'émir de Cordoue Abd al-Rahman II venu soutenir la révolte du comte Goth Aizon contre les Francs. Elle met le siège devant Barcelone. La ville résiste, défendue par Bernard de Septimanie. Les forces musulmanes se tournent alors contre Gérone.
Juin
 
Le calife abbasside al-Ma’mūn impose le mutazilisme comme doctrine officielle, inspirée des idées néoplatoniciennes (le Coran est une création du Prophète et non la parole de Dieu). Les cadis sont soumis à une épreuve (mihna)..
 
Après l’écrasement de la révolte croate de Ljudevit Posavski et devant la menace bulgare, le roi de Bavière Louis le Germanique décide le partage du territoire slovène en quatre régions administratives : le Frioul et les régions du Sud passent sous la dépendance de l’Italie (Évrard de Frioul), la future Carniole, la Carantanie et une partie de la Pannonie restent sous contrôle franc.
 
Mort d’Idriss II. Son royaume dans l'actuel Maroc, est partagé entre ses dix fils. Livré aux guerres civiles, convoité par les Omeyyades d’Espagne et les Fatimides, il s’effrite.
 
Les habitants de Mérida, menés par le Berbère Mahmûd ibn al-Djabbâr et le muladi Sulayman ibn Martîn se révoltent contre l'émir de Cordoue Abd al-Rahman II. Ils assassinent le gouverneur Marwân al-Djillîqî.
 
Fondation d'Alcamo par les arabes en Sicile.
 
Le prétendant au trône du Danemark Harald Klak, récemment converti (826), est battu par ses compatriotes, partisans des successeurs de Gotfrid. Horik, le dernier fils vivant de Gotfrid, devient seul roi de Danemark. Harald se retire à Rüstringen, en Frise.
Janvier
31/01
Les reliques supposées de saint Marc, volées par deux marchands vénitiens à Alexandrie, sont amenées à Venise. Le commerce avec l’Égypte est alors interdit à Venise. Les deux marchands remettent leur butin au doge, qui en récompense leur permet de vendre au Rialto leur marchandise illégale.
Février
 
Les comtes Etichonides Matfrid d’Orléans et Hugues de Tours sont destitués par l’empereur Louis le Pieux pour avoir refusé de combattre les Sarrasins en Espagne.
 
Par l’acte de Worms, Louis le Pieux attribue l’Alémanie, la Rhétie, l’Alsace et une partie de la Bourgogne à son fils Charles au détriment de Lothaire, à la suite d'une révolution de palais orchestrée par Judith de Bavière et Bernard de Septimanie. Lothaire, disgracié, est envoyé en Italie ; Wala est renvoyé à Corbie. Bernard de Septimanie est nommé camérier du palais d’Aix-la-Chapelle. Il se rend très impopulaire à la cour où des rumeurs courent sur ses relations avec la reine Judith de Bavière.
 
Campagne d'Egbert de Wessex contre la Mercie. Il conquiert le royaume et ses dépendances, puis reçoit la soumission de la Northumbrie et des Gallois.
 
Échec d'une expédition maritime byzantine appuyée par Venise contre les Sarrasins en Sicile.
 
Début de la construction à Venise de la première église Saint-Marc pour abriter les reliques du saint.
Octobre
01/10
Début du règne de Théophile, empereur byzantin. Il fait exécuter les meurtriers de Léon V et reprend la politique iconoclaste.
 
Théophile envoie une flotte contre les musulmans de Crète ; elle est battue et les Arabes dévastent les Cyclades.
 
Naples s’allie aux Sarrasins contre le duc de Bénévent Sicon qui l'assiège.
 
Le chef viking Turgesius s’établit à Armagh en Irlande.
 
Le chrétien jacobite Abou Zakaria Mesué, dit Jean Mésué l’Ancien (Masawaiyh, v. 776-755), médecin de six califes successifs, rédige son De Re médica, une pharmacopé générale. Il a fondé dans sa maison de Bagdad un académie de médecine, et il est chargé de traduire en arabe des ouvrages scientifique grecs, syriaques et persans.
Mars
 
Le calife Al-Ma’mūn quitte Bagdad pour une expédition contre l'Empire byzantin.
Avril
 
Louis le Pieux tient une assemblée générale de l'Empire carolingien à Aix-la-Chapelle qui décide une expédition contre la Bretagne. L'empereur convoque ses fils avec leurs troupes à Rennes. Pépin et Louis le Germanique se révoltent contre leur père, et font converger leurs forces à Verberie. Louis le Pieux doit se déjuger à Compiègne. Judith de Bavière est cloîtrée, Hugues et Matfrid reprennent leurs droits. Bernard de Septimanie, tombé en disgrâce, s’enfuit à Barcelone.
Mai
 
Lothaire arrive d'Italie. Il approuve l'attitude de ses frères et fait crever les yeux à Héribert. Une assemblée générale tenue à Compiègne lui assure le pouvoir et les trois frères se séparent pendant que l'empereur est retenu à Laon pendant l'été. Le partage de 817 sera respecté.
Juin
 
Le calife Al-Ma’mūn s'empare de quatre forteresses byzantines en Cappadoce.
Août
 
Début du siège de Palerme en Sicile par les Aghlabides d’Ifriqiya. Ils reçoivent des renforts de deux armées venues d’Espagne et d’Afrique.
Octobre
--   
Assemblée de Nimègue. Louis de Bavière se rallie à Louis le Pieux qui reprend le pouvoir après une réconciliation apparente avec ses fils. Exil de Hilduin et de Wala qui ont pris le parti des révoltés.
 
Révolte des bachmourites, chrétiens du delta du Nil en Égypte, réprimée violemment par le calife abbasside de Bagdad. Les hommes sont condamnés à mort, les femmes et les enfants sont vendus comme esclaves.
 
Aznar Sanche, comte de Vasconie citérieure, se révolte contre Pépin Ier d'Aquitaine et passe dans la Vasconie d'Espagne (Royaume de Pampelune à l'origine du royaume de Navarre). Pépin, occupé par la guerre de succession, ne réagit pas.
 
Malamir succède à Omourtag comme Khan de Bulgarie.
Février
02/02
Assemblée générale de l'empire carolingien à Aix-la-Chapelle. Judith de Bavière retourne auprès de son mari. Louis le Pieux reprend l’empire en main et détermine sa succession : Lothaire en Italie, Pépin en Aquitaine, Louis le Germanique à l’est et Charles le Chauve, fils de Judith à l’ouest.
Septembre
12/09
Les Aghlabides s’emparent de Palerme et constituent un émirat à l’ouest de la Sicile. Les musulmans contrôlent pratiquement toute la Sicile sauf Syracuse. Ils lancent des raids sur les côtes de l’Italie du Sud.
 
Le calife abbasside d’Al-Ma’mūn crée à Bagdad une « maison de la sagesse ».
Janvier
 
Pépin d'Aquitaine, retenu à Aix-la-Chapelle par son père Louis le Pieux, s'enfuit en Aquitaine.
Janvier
 
Les Vikings pillent le monastère d'Armagh en Irlande.
Mars
 
Louis le Pieux réunit son plaid général à Orléans pour marcher contre Pépin, quand il apprend la rébellion de son autre fils Louis le Germanique qui envahit l'Alémanie pour la joindre à son royaume.
Avril
 
Louis le Pieux convoque le heerban à Mayence et marche contre Louis, alors à Worms, qui se retire en Bavière. Louis le poursuit jusqu'à Augsbourg où il se soumet. L'empereur retourne à Mayence où Lothaire, venu d'Italie, lui renouvèle sa soumission.
Septembre
 
Ouverture de l'assemblée générale de l'empire carolingien convoquée par Louis le Pieux à Orléans. Bernard de Septimanie et Pépin d'Aquitaine y sont appelés pour prêter serment. Ils tardent à s'y rendre et l'empereur transfère l'assemblée à Jocondiacum, en Limousin, une des résidences du roi d'Aquitaine. Pépin se soumet et Bernard est déchu de sa charge de chambellan et de son duché de Septimanie pour avoir poussé Pépin à la défection. Ce dernier doit être transféré à Trèves, alors que le royaume d'Aquitaine est confié au jeune Charles. Mais Pépin échappe à ses gardes et retourne en Aquitaine. Arrivé à Tours, l'empereur apprend sa fuite et rappelle ses troupes.
Novembre
 
Louis le Pieux convoque une assemblée pour la Saint Martin à Tours mais Pépin refuse de s'y rendre.
 
Expédition des Vikings en Flandre et en Frise.
 
Des ingénieurs byzantins construisent la forteresse Khazar de Sarkel sur le Don. Chersonèse devient la capitale d'un thème de l'empire byzantin.
Avril
 
Début de la Mihna (« l'épreuve »), persécution contre les érudits qui n'adhèrent pas au mutazilisme, doctrine officielle du califat depuis 827.
Mai
15/05
Nominoë, chef breton du Vannetais est désigné comme gouvernant de toute la Bretagne sur le cartulaire de Redon.
Juin
 
Au Rothfeld, lieu de bataille rebaptisé « Champ du Mensonge » (Lügenfeld) entre Colmar et Sigolsheim, Louis le Pieux est trahi par ses fils Louis le Germanique, Pépin d'Aquitaine et Lothaire, qui est reconnu empereur. Le pape Grégoire IV, venu avec Lothaire, tente en vain d'arbitrer la querelle sur place.
 
Abandonné par ses troupes, l’empereur Louis le Pieux doit se constituer prisonnier. Il est déposé par ses trois fils ainés qui se partagent l'empire, enfermé quelques semaines durant dans la villa royale de Marlenheim puis transféré à Soissons. L'impératrice Judith de Bavière est exilée à Tortona, en Italie, tandis que le jeune Charles est enfermé au monastère de Prüm.
24/06
Au Rothfeld, lieu de bataille rebaptisé « Champ du Mensonge » (Lügenfeld) entre Colmar et Sigolsheim, Louis le Pieux est trahi par ses fils Louis le Germanique, Pépin d'Aquitaine et Lothaire, qui est reconnu empereur. Le pape Grégoire IV, venu avec Lothaire, tente en vain d'arbitrer la querelle sur place.
30/06
Abandonné par ses troupes, l’empereur Louis le Pieux doit se constituer prisonnier. Il est déposé par ses trois fils ainés qui se partagent l'empire, enfermé quelques semaines durant dans la villa royale de Marlenheim puis transféré à Soissons. L'impératrice Judith de Bavière est exilée à Tortona, en Italie, tandis que le jeune Charles est enfermé au monastère de Prüm.
Juillet
10/07
Echec d'une tentative des Sarrasins contre Malte.
Août
10/08
Mort d'Al-Ma’mūn à Tarse, alors qu'il s'apprête à attaquer les territoires byzantins. Début du règne de son frère Al-Mutasim, calife abbasside de Bagdad. Il recrute pour la première fois massivement des mercenaires turcs.
Octobre
01/10
Ouverture de l'assemblée de Compiègne, présidée par Ebon de Reims et Lothaire. Louis le Pieux est jugé, condamné et déposé à nouveau, en son absence. Lothaire, seul empereur reçoit le serment de fidélité des Grands.
Novembre
11/11
Louis le Pieux fait pénitence publique à l'église du monastère Saint-Médard de Soissons et se retire en laissant l’empire à Lothaire.
Décembre
 
Brouille entre Lothaire et son frère Louis le Germanique lors d'un colloque à Mayence au sujet de la détention de Louis le Débonnaire. Louis envoie son oncle Hugues l'Abbé auprès de Pépin en ambassade en Aquitaine.
Janvier
 
Pépin d'Aquitaine et Louis de Bavière rassemblent leurs forces contre Lothaire pour délivrer leur père.
 
Louis de Bavière envoie une ambassade à Lothaire après l'Épiphanie qui fait comprendre à Louis le Pieux qu'il est soutenu par ses fils cadets.
Janvier
 
Conflit entre les Pictes et les Scots. Le roi scot Álpin II de Dalriada, d'abord victorieux, est battu et décapité.
Février
 
En Neustrie, le comte Eggebard et le connétable Guillaume rassemblent une armée qui menace Paris. Guérin de Mâcon et Bernard de Septimanie se battent en Bourgogne en faveur de Louis le Pieux. Lothaire quitte Aix-la-Chapelle pour rassembler ses troupes à Saint-Denis. À l'annonce de l'arrivée des forces du roi de Bavière, il se retire.
28/02
Lothaire en fuite à travers la Bourgogne atteint Vienne en Dauphiné.
Mars
07/03
Les évêques de l'empire carolingien, réunis à Saint-Denis annulent la procédure de destitution de Louis le Débonnaire.
15/03
Assemblée générale de Quierzy. Louis le Débonnaire réforme imprudemment ses troupes et part pour Aix-la-Chapelle.
Mai
15/05
Louis le Pieux recommence à signer ses diplômes. Ses demi-frères, fils illégitimes de Charlemagne, accèdent aux plus hauts postes : Hugues l'Abbé devient archichancelier ; Drogon de Metz obtient le titre d'archichapelain vers la même époque.
Juin
 
Les comtes Matfrid et Lambert de Nantes, partisans de Lothaire, sont victorieux des Neustriens. Eudes d'Orléans, Guillaume, comte de Blois et le chancelier Théoton sont tués.
Juillet
 
Lothaire assiège Chalon-sur-Saône défendue par Guérin, met la ville à sac qui est incendiée. Gaucelm de Roussillon est décapité et sa s½ur Gerberge noyée dans la Saône. Guérin change de camp. Lothaire marche ensuite sur Orléans, puis fait sa jonction avec Matfrid et Lambert dans les environs de Laval.
 
Les Vikings danois envahissent la Frise et se retirent après pillage.
Septembre
 
Louis le Pieux convoque le heerban des Francs à Langres. Il réunit une armée considérable qui prend la route de Troyes et marche contre Lothaire qui campe dans le Chartrain. Après quatre jours de négociations inutiles, Lothaire se replie sur Blois, poursuivit par l'empereur et Pépin qui l'a rejoint. Après avoir reçu à Chouzy les envoyés de son père, Lothaire se soumet avec la promesse de se retirer en Italie. Il amène avec lui de nombreux fidèles : Matfrid et Lambert, Hugues, son beau-père, Wala, Bernard, évêque de Vienne, Agobard, archevêque de Lyon… Arrivé en Italie, Lothaire confisque des biens ecclésiastiques pour les leur distribuer comme fief.
Novembre
11/11
Louis le Pieux réunit un plaid général à Attigny qui délibère pour réparer les désordres de la guerre.
 
Attaque des Vikings contre l’Angleterre. Ils prennent l’île de Sheppey, à l’embouchure de la Tamise.
Février
02/02
Ouverture du concile de Thionville convoqué par l'empereur Louis le Pieux et présidé par Drogon de Metz. Agobard, archevêque de Lyon, ayant soutenu la révolte des fils de Louis contre leur père, est remplacé par le théologien Amalarus de Metz. Ebbon, archevêque de Reims, est déposé pour avoir donné son appui à Lothaire.
28/02
Louis le Pieux est solennellement réintronisé empereur par les évêques du concile de Thionville dans la cathédrale Saint-Étienne de Metz.
Novembre
01/11
La fête de Toussaint est célébrée pour la première fois. Le pape Grégoire IV transforme la « fête de tous les martyrs » jusqu'alors célébrée le 13 mai à Rome en une fête à « tous les saints » qui est instituée dans tout l'empire carolingien par Louis le Débonnaire.
Décembre
14/12
Incident de la rosée bienfaisante (Ganluzhibian). Le chancelier Li Xun et le général Zheng Zhu, qui ont la confiance de l'empereur Tang Wenzong, tentent d'éliminer les eunuques devenus trop puissants. Le complot échoue et de nombreux hauts fonctionnaires sont tués.
 
Le calife abbasside Al-Mutasim déplace sa capitale à Samarra, Bagdad devenant trop agitée. La ville, située sur les rives du Tigre, à une centaine de kilomètres en amont de Bagdad, s’étire sur 35 km de long. Le calife y fait résider ses mercenaires turcs.
 
Le prince aghlabide Ziyadet Allah Ier fait reconstruire, dans l'actuelle Tunisie, la Grande Mosquée de Kairouan qui est considérée comme l'édifice religieux le plus ancien et le plus prestigieux de l'Occident musulman.
 
Les Norvégiens fondent Dublin.
 
Des habitants d'Andrinople, 12 000 personnes déportés au nord du Danube en 813 par les Bulgares après la bataille de Versinikia, désirent rentrer en Thrace. Leur chef Cordyles réussit à atteindre Constantinople et à persuader l'empereur byzantin Théophile de les aider à s'échapper en envoyant une flotte sur le Danube.
Février
 
Concile d'Aix-la-Chapelle sur la discipline ecclésiastique et les devoirs du souverain. Une lettre est adressée à Pépin d'Aquitaine pour lui enjoindre de restituer les biens de l'Église qu'il a usurpé.
Juillet
 
Les Vikings débarqués de 35 navires à Carhampton sont victorieux de l'armée d'Egbert de Wessex après un grand carnage.
 
Diète de Worms ; Lothaire pretexte d'une fièvre pour ne pas se rendre auprès de son père. Louis le Pieux envoie son frère Hugues l'Abbé et le comte Adalgaire en ambassade en Italie pour réclamer les biens de l'Église usurpés par Lothaire.
 
Les Vikings brûlent Anvers et le port de Witla, à l’embouchure de la Meuse. Ils imposent un tribut aux Frisons.
Septembre
 
Peste en Italie. De nombreux nobles francs, exilés aux côtés de Lothaire en sont victimes.
 
Expédition normande en Frise. Les Danois pillent l’île de Walcheren, à l’embouchure de l'Escaut, mais sont mis en fuite par les forces de Louis le Pieux.
 
Campagne de l'empereur byzantin Théophile en Asie. Il pénètre jusqu'à l'Euphrate, prend et pille Samosate et assiège et détruit Sozopetra, ville où est né le calife Al-Muʿtas̩im.
 
Début du règne de Eòganán, roi des Pictes.
 
Arrivée du chef norvégien Turgeis (Turgesius, Thorgeirr) en Irlande. Ses flottes sont signalées dans la Boyne et la Liffey et ses troupes débarquent à Ath Cliath et à Dubh Linn (Étang Noir), où elles se retranchent.
 
Les Hongrois atteignent les bouches du Danube.
Octobre
 
Louis le Pieux donne à son fils Charles le Chauve un lot de terre entre Seine, Meuse et Frise.
 
Débarquement des Sarrasins en Provence et pillage de Marseille.
 
Le roi du Tibet Relpachen est assassiné. Son frère Langdarma, présenté plus tard comme un persécuteur du bouddhisme, règne sur le Tibet. Il favorise le bön au détriment du lamaïsme.
 
Les Vikings danois alliés aux Bretons de Cornouailles attaquent le Wessex. Egbert le Grand les bat à Hingston Down près de Callington.
 
Les musulmans de Sicile ravagent Brindisi et Tarente.
 
Un aristocrate alémanique nommé Bodo quitte la cour de Louis le Pieux sous le prétexte d’un pèlerinage à Rome, se rend à Ausone, près de Barcelone où il se convertit au judaïsme, prend le nom juif d’Eléazar, et, à l’exception d’un de ses neveux converti comme lui, vend tous les membres de sa suite comme esclaves. L’affaire fait scandale.
Janvier
04/01
Babak, chef d'un mouvement religieux et social, est livré au calife Al-Mutasim qui le fait torturer à mort.
Mars
 
Entrevue de Trente entre Louis de Bavière et Lothaire. Les deux frères ne peuvent s'entendre.
Juin
 
Louis de Bavière est condamné par son père au plaid de Nimègue ; il ne garde que la Bavière.
Juillet
22/07
Le basileus Théophile est battu à Anzen près de Tokat, à l'Est de l'Halys par le calife Al-Mutasim. Prise d’Ancyre par les Abbassides.
Août
12/08
Prise d’Amorium sur les Byzantins par les Abbassides..
Septembre
 
Charles reçoit le duché du Mans en appanage au plaid de Quierzy.
Décembre
 
Nouvelle révolte de Louis de Bavière.
13/12
A la mort de Pépin Ier à Poitiers, Louis le Pieux accorde l’Aquitaine à son fils Charles le Chauve ce qui provoque le soulèvement des grands d’Aquitaine. Ils proclament roi un bâtard de Pépin Ier, Pépin II.
 
Une flotte grecque parait sur les côtes de Syrie. Début d'une guerre navale de la mer Égée à l'Égypte entre l'Empire byzantin et les Abbassides.
 
Ancône est mise à sac par les Sarrasins.
 
Extension des Suédois vers l’Est, en Baltique, puis à travers la Russie jusqu’à la mer Caspienne.
 
Une importante force viking remonte les vallées du Tay et de l'Earn jusqu'au c½ur de l'Écosse, bat près de Strathearn le roi des Pictes Eòganán et son frère le roi des Scots, qui sont tués avec de nombreux chefs pictes.
Mai
 
Une ambassade de l’empereur de Byzance Théophile est reçue à la cour de Louis le Pieux à Ingelheim, près de Mayence (Annales de saint Bertin). S’y joignent des envoyés du roi varègue Chaganus, qui déclarent appartenir à la nation appelée Rús. Lorsque Louis le Pieux comprend que ce sont des Suédois, il les tient en suspicion et les garde auprès de lui afin de s’assurer que ce ne sont pas des espions, avant de leur rendre leur liberté. Le chef rús qui envoie une ambassade à Louis le Pieux porte le titre de Chaganus, ce qui semble indiquer que les institutions de sa principauté sont calquées sur celle des Turcs khazars.
30/05
Assemblée de Worms. Soumission de Louis de Bavière. Nouveau partage de l’empire franc au profit de Charles le Chauve qui obtient les terres à l’ouest du Rhône, de la Saône et de la Meuse.
 
Intervention des Danois à Hamwic et Portland en Angleterre.
 
La flotte vénitienne intervient sans résultats contre les Arabes qui s’emparent de Tarente.
Février
20/02
Début du règne de Wuzong, empereur Tang de Chine.
23/02
Pactum Lotharii. Traité commercial de libre-circulation à l’intérieur de l’Italie entre Lothaire et Venise.
Juin
20/06
Mort de Louis Ier le Pieux.
Juillet
 
Lothaire, rentré d'Italie, prétend à l’ensemble de l’empire sans reconnaître à ses frères de royaumes autonomes. Charles et Louis se liguent contre lui.
 
Les Vikings danois Harald et Hemming sont sur l'île de Walcheren à l'embouchure de l'Escaut. Le Normand Rorik s’installe autour de Dorestad. Il prendra le titre de duc.
 
Les Vikings danois Halfdan et Sigfried ravagent le Lindsey, l'Est-Anglie et le Kent en Angleterre.
 
Capoue est détruite par des mercenaires sarrasins envoyé par le duc de Bénévent Radalgis.
 
Révolte des Slaves du Péloponnèse contre Byzance.
 
Persécution des Pauliciens par Théodora.
Mars
 
Sac d'Ossero sur la côte Dalmate. Au début du printemps, les Vénitiens lancent soixante navires contre les musulmans établit à Tarente. Ils sont détruits. Les Arabes répliquent par des raids sur Ancône et sur la côte Dalmate jusqu’à Cattaro. De nouveau vaincus sur mer, les Vénitiens décident de se doter de leur propre flotte de guerre.
Avril
 
Nominoë, qualifié tour à tour de duc des Bretons, duc en Bretagne, de duc de toute la Bretagne, de prince de Bretagne et de prince de toute la Bretagne, prête serment au roi de Francie occidentale Charles le Chauve.
Mai
 
Lothaire Ier ne se présente pas à la diète d'Attigny où il doit signer un nouveau traité de partage avec ses frères. Il fait alliance contre eux avec Pépin II d'Aquitaine. Charles traite alors avec Louis de Bavière.
12/05
Les Vikings, avec à leur tête Oscherus (en Norrois Asgeirr) et qui commencent à faire de fréquentes incursions dans la vallée de la Seine, prennent Rouen.
13/05
Louis le Germanique force le passage du Rhin défendu par Adalbert, duc de Metz, qui est tué, puis fait sa jonction avec Charles le Chauve près d'Auxerre.
Juin
22/06
A la bataille de Fontenay-en-Puisaye, dans l'Auxerrois, les petits-fils de Charlemagne se disputent l'Empire. Lothaire, héritier légitime, est vaincu par ses frères Louis le Germanique et Charles le Chauve. Il devra accepter le traité de Verdun de 843, par lequel Charles obtient la partie francophone et Louis la partie germanophone. Les nations qui ressortiront de ce conflit seront les embryons de l'Allemagne, de la France et de l'Italie..
25/06
Bataille de Fontenoy-en-Puisaye, victoire de Louis le Germanique et Charles le Chauve contre Lothaire Ier.
Décembre
 
Début de la révolte Stellinga des paysans et serfs saxons contre leurs maîtres.
 
Chute de la monarchie tibétaine avec le meurtre du roi Langdarma par un moine bouddhiste et parcellisation du pays. Les Chinois reprennent le contrôle des routes commerciales d'Asie centrale entre la Chine et la Perse. Le Tibet entre dans une période obscure. Le bouddhisme, déraciné par la perte des communautés monastiques et du patronage royal, survit certainement dans de petits groupes isolés, notamment à l’est du Tibet.
 
Début de la proscription du bouddhisme dans la Chine de la dynastie Tang. Un édit ordonne le retour à la vie laïque de centaines de moines.
 
Début du règne de Ramire Ier d'Oviedo, roi des Asturies.
 
Les Aghlabides, aidés par les Napolitains, s’emparent de Messine, en Sicile.
 
Les Sarrasins pillent la ville d'Arles et sa région.
 
L'émir de Cordoue Abd al-Rahman II envoie un raid contre la marche d'Espagne, vers Ausone, la Cerdagne et Narbonne.
 
Les Vikings remontent la Tamise pour la première fois et pillent Londres et Rochester.
 
Les Vikings installent une base permanente à l'embouchure de la Loire sur l'Île de Noirmoutier.
 
Fondation légendaire de la première dynastie des ducs, puis rois de Pologne par Piast.
Janvier
05/01
Début du califat abbasside d'Harun al-Wathik.
21/01
Début du règne de Michel III, âgé de six ans, empereur byzantin sous la régence de sa mère Théodora (→ 856). Celle-ci gouverne en s’appuyant sur ses frères Petronas et Bardas et de l’eunuque Theoktisos.
Février
09/02
Nominoë se fait proclamer princeps de Bretagne dans le cartulaire de Redon.
14/02
A Strasbourg, Charles le Chauve et Louis le Germanique raffermissent leur union contre leur frère aîné Lothaire Ier, empereur d'Occident, par les serments de Strasbourg, qui attestent de l'existence d'une langue romane évoluée et différente du latin sur le territoire de l'ancienne Gaule, la lingua rustica romana, ancêtre des langues romane puis francienne et française, parmi les langues d'oïl ; et d'une langue germanique ancêtre de la langue allemande, et cousine des langues franciques, néerlandaises, anglo-saxonne, yidiche... sur le territoire des anciennes Germanie, Franconie.
Juin
15/06
Diète impériale de Saint-Romain-des-Îles, près de Mâcon (aujourd'hui en France) ; débat du partage de l'Empire en présence des trois rois et formation d'une commission géographique destinée à définir les frontières entre les trois futurs Etats, qui seront la lointaine matrice des Etats actuels.
Décembre
06/12
Les Vikings s'emparent et mettent à sac Quentovic, un des plus grands ports de l'époque, situé sur la Canche (Étaples). Ses habitants payent tribut pour éviter l’incendie de la ville.
 
Landon Ier devient comte lombard de Capoue.
 
Le roi Kenneth Ier d'Écosse unifie le pays des Scots et des Pictes en Écosse, fondant le royaume d'Alba.
 
Le roi Kenneth Ier d'Écosse unifie le pays des Scots et des Pictes en Écosse, fondant le royaume d'Alba.
Mars
 
Un édit impérial condamne le manichéisme en Chine.
11/03
L'impératrice Théodora convoque un concile qui rétablit le culte des images dans l'Empire byzantin et persécute les hérétiques. La subordination de l’Église à l’empereur cesse. Le règlement de 843 est en réalité un compromis : le concile précise que les icônes ne sont pas adorées pour elles-mêmes mais que c’est le respect dû au saint personnage qu’elles représentent qui se manifeste par leur intermédiaire. La religion orthodoxe a trouvé son équilibre.
Mai
24/05
Bataille de Blain (victoire des troupes bretonnes de Nominoë sur les troupes franques).
25/05
Erispoë, fils de Nominoë, est battu à Messac sur la Vilaine, par Renaud, comte d'Herbauge et préfet de la marche de Bretagne, qui a tenté de sa propre initiative une attaque contre Nominoë malade ; après avoir fait leur jonction avec son allié Lambert de Nantes, les Bretons d'Erispoë surprennent les Francs à la bataille de Blain. Renaud d'Herbauges est tué par Lambert. Cette bataille marque le déclenchement des hostilités entre Charles le Chauve et Nominoë.
Juin
 
Charles le Chauve intervient contre son neveu Pépin II qui réclame l’Aquitaine, héritage de Pépin Ier. Il met le siège devant Toulouse, mais est obligé de le lever.
 
Les Vikings, peut-être à l’appel du comte Lambert, vassal révolté de Charles le Chauve, prennent Nantes sans difficulté pour la fête de la Saint-Jean, un jour de foire. Une partie de la population, dont l’évêque Gohard, est massacrée dans la cathédrale. Les Normands ravagent alors la région au sud de la Loire (pays de Retz) puis se réfugient dans une île (Yeu ou Noirmoutier).
Août
 
Régne de Charles II le Chauve (→ 877).
10/08
Traité de Verdun, consacre la division de l'empire de Charlemagne entre ses trois petits-fils, les trois fils de Louis le Pieux : Charles le Chauve reçoit l'Ouest, Louis le Germanique l'Est, et Lothaire, à qui échoit le titre impérial, le centre. Trois principes ont guidé ce partage : égalité des trois parts, unité de chacune et intégrité des trois principautés d’Aquitaine, de Bavière et d’Italie. Les trois lots sont complétés pour que chaque roi ait un nombre égal de fiscs. Les pays à l’est du Rhin sont attribués à Louis, ceux à l’ouest de l’Escaut, de la Meuse, de la Saône et du Rhône à Charles le Chauve. Lothaire acquiert l’empire et une longue bande de territoire de la Frise à la Provence et jusqu’à Spolète. Les trois royaumes, aux frontières compliquées, n’ont pas d’unité linguistique ni économique, en particulier le plus fragile, la Francie médiane.
 
Les drakkars des Vikings pénètrent la Gironde et sont repoussés à Burdigala.
 
Le roi de Northumbrie Rædwulf, après avoir chassé du trône Æthelred II, est tué en combattant les Vikings dans un lieu non identifié, Alutthèlia.
 
Début du règne de Rhodri le Grand, roi de Gwynedd au Pays de Galles.
Avril
 
Le Breton Nominoë marche contre le Mans tandis que son allié Lambert attaque la région d'Angers. Selon les Annales de Saint-Bertin, Nominoë doit rebrousser chemin pour faire la guerre contre les Vikings venus faire une expédition à partir de l'Irlande. Il doit acheter leur départ.
Mai
11/05
Charles le Chauve est devant Toulouse qu'il assiège de nouveau (→ 25/06).
21/05
Après avoir pillé et ravagé la Bigorre, une bande de Normands est massacré près de Tarbes.
23/05
Bataille de Clavijo en Espagne, probablement légendaire, avec une apparition prétendue de Saint Jacques le Majeur. Victoire de Ramire Ier, roi des Asturies sur les Maures.
Juin
07/06
Pépin II d'Aquitaine anéantit une armée franque arrivée en renfort auprès de son oncle Charles le Chauve près d'Angoulême.
14/06
Une troupe de partisans de Charles le Chauve est mise en pièce sur les bords de l'Agout, au voisinage de Lavaur, par les milices conduites par l'évêque d'Albi au retour d'un raid de pillage dans l'Albigeois.
15/06
Début du règne de Louis II le Jeune, roi d'Italie.
25/06
Raid des Vikings sur Séville, en Espagne.
Octobre
 
Lothaire, Louis et Charles se rencontrent près de Thionville où ils font le serment de s'unir pour pacifier les royaumes francs. Ils envoient des ambassades à Pépin d'Aquitaine et à Nominoë pour les sommer de se soumettre.
 
Édit en Chine, de l'empereur taoïste Wuzong de la Dynastie Tang, contre les manichéens, les bouddhistes et les nestoriens.
 
Défaite des Norvégiens de Turgeis en Irlande : le peuple de Meath se révolte à l’instigation de son roi Mael Seachlinn. Turgeis est attiré dans un guet-apens, fait prisonnier et noyé rituellement dans le Lough Owell (Westmeath11. Par la suite, les Norvégiens subissent une série de défaites contre les Irlandais révoltés et unis. Les Danois commencent à s’intéresser à l’Irlande et s’allient volontiers avec les Irlandais. Ils saccagent Dublin et s’emparent d’Armagh.
 
Hambourg est ruinée par les Vikings qui semblent avoir été envoyés par le roi danois Hárekr qui venait cependant de signer un traité d’amitié avec l’empereur.
 
Les Vikings remontent également l'Adour, pillent l'abbaye de Saint-Sever, et s'emparent de Tarbes. Ils ravagent aussi Saintes, sur la Charente.
 
L'émir Abd al-Rahman II repousse le mur qibla de la mosquée de Cordoue en prolongeant les nefs de 8 travées.
Mars
28/03
Sac de Paris par Ragnar Lodbrok et ses Vikings.
Juin
05/06
Paix de Saint-Benoît-sur-Loire. Entrevue entre Charles le Chauve et son neveu Pépin II ; la plus grande partie de l'Aquitaine revient à Pépin. Le roi de Neustrie reçoit le Poitou, la Saintonge et l'Angoumois.
17/06
Ouverture du concile de Meaux. Il promulgue des canons contre l'aliénation des biens ecclésiastiques, ce qui provoque l’opposition des Grands, et reprend les anciennes dispositions canoniques légiférant contre les Juifs7. Il interdit la vente d’esclaves païens aux Juifs et aux païens.
Octobre
21/10
La plus ancienne abbaye d'Anjou, Saint-Maur de Glanfeuil, obtient du roi Charles le Chauve un ensemble de biens qui appartenaient jusqu'alors à l'un de ses fidèles, Ithier.
Novembre
22/11
Le souverain de Bretagne Nominoë bat le roi de Francie occidentale Charles le Chauve à la bataille de Ballon, près de Redon. La Bretagne ne paiera plus tribut ; elle devient indépendante du royaume.
 
Prise de León en Espagne par les musulmans qui incendient la ville et tentent de détruire les murailles avant de se retirer. La ville est désertée par ses habitants.
Juin
 
Assemblée d'Épernay, où l'aristocratie laïque de Francie occidentale fait échec aux revendications du clergé exprimées à Meaux.
Juillet
 
Traité de paix entre Nominoë et Charles le Chauve, dont le texte ne nous est pas parvenu. Le roi aurait reconnu à Nominoë comme duc et son autorité sur la Bretagne à l'exception des marches de Rennes et de Nantes.
04/07
Le moine eunuque Ignace (fils de Michel Ier) est élu patriarche de Constantinople.
Août
 
Les pirates sarrasins d'Afrique du Nord pillent Rome. Soixante-dix navires attaquent Ostie et Porto. Les Sarrasins marchent sur Rome en pillant tout sur leur passage. La garnison de Grégoriopolis ne peut les arrêter. Ils pénètrent au Vatican et profanent la Basilique Saint-Pierre de Rome. Guy Ier de Spolète finit par les repousser.
Décembre
 
Les Bretons attaquent Bayeux, pillent la ville et le Bessin.
 
Installation d'un petit émirat à Tarente.
Janvier
 
Louis II d'Italie rassemble ses troupes, composées de Francs, de Bourguignons et de Provençaux à Pavie pour intervenir dans le sud de l'Italie. L’expédition ne parvient pas à reprendre Bari aux sarrasins menés par le chef berbère Khalfun.
Janvier
 
Les Vikings pillent l'église du Mont Saint-Michel et l'abbaye de l'Isle-Dieu. Nominoë, souverain de Bretagne, traite avec les Vikings, installés sur les bords de la Loire, après avoir concédé trois défaites. Il est obligé de payer un tribut pour obtenir leur départ.
 
Les Vikings pillent les côtes du royaume d'Aquitaine et assiègent Bordeaux.
Février
28/02
Assemblée de Meerssen, près de Maastricht, entre les fils de Louis le Pieux, qui se promettent un secours mutuel et jettent les bases d'une confédération.
Mars
30/03
Les Vikings pillent l'abbaye de Saint-Philbert-de-Grand-Lieu.
Août
10/08
Début du règne de Jafar al-Mutawakkil, calife abbasside à la mort de son frère Al-Wāt̠iq. Il veut gouverner sans vizir, ce qui favorise les officiers turcs.
Septembre
 
Le chef berbère Khalfun s'empare de Bari Où il fonde un émirat.
Novembre
 
Le prêtre japonais Ennin rentre de Chine après neuf ans d'absence, apportant au Japon de nombreux textes et objet de culte bouddhiques.
 
Abandon du mutazilisme dans l'empire Abbasside. Le calife Jafar al-Mutawakkil impose la doctrine des « Gens du Hadith » : le Coran est incréé. Après le rejet du mutazilisme, la répression contre les alides reprend : l’imam alide Ali al-Hadi est assigné à résidence.
 
Yahyâ ben Muhammad (Yahya Ier), fils de `Alî ben Muhammad (Ali Ier), succède à son père comme émir idrisside. Il abandonne le pouvoir à ses oncles et la Dynastie Idrisside se dissocie rapidement.
 
Guillaume, fils de Bernard de Septimanie, s'empare de Barcelone et d'Ampurias avec la complicité de l'émir de Cordoue Abd al-Rahman II.
 
Expédition punitive de l'émirat de Cordoue aux Baléares.
 
Marseille est saccagée par les Sarrasins.
Février
 
Entrevue de Coblence. Lothaire Ier propose à Louis II de Germanie une alliance contre Charles le Chauve. Louis décline l'offre.
 
Charles le Chauve envoie une flotte pour lever le siège de Bordeaux ; elle capture sur la Dordogne neuf navires normands, mais ne peut empêcher la ville d’être prise.
 
Nominoë convoque un concile des évêques de Bretagne. Quatre d'entre eux sont déposés pour simonie. Plus tard, Nominoë se serait fait sacrer roi d'Armorique à Dol par les évêques bretons.
Mars
 
Les Vikings s'emparent de Bordeaux après un siège de plusieurs mois. Les Juifs sont accusés d’avoir vendu la ville aux pillards. Le comte Guillaume est fait prisonnier.
 
Les grands d'Aquitaine prêtent serment au roi Charles le Chauve à Limoges au détriment de Pépin II.
Mai
 
Victoire de Louis II le Jeune sur les Sarrasins à Bénévent. Leur chef est décapité. Louis intervient pour mettre fin à la guerre entre Bénévent et Salerne. La principauté de Bénévent est démembrée.
Juin
06/06
L'archevêque de Sens Wénilon sacre Charles le Chauve dans la cathédrale Sainte-Croix d'Orléans et le couronne roi de Francie occidentale et d'Aquitaine. Sous l’impulsion d’Hincmar, après le sacre de Charles le Chauve, toute révolte contre le roi apparaît comme une impiété.
 
Création du comté de Toulouse.
Janvier
 
Réconciliation entre Charles le Chauve et son frère Lothaire lors de l'entrevue de Péronne. Lothaire expulse Charles d'Aquitaine de ses États.
Janvier
 
Les Vikings saccagent Périgueux.
 
Les Sarrasins pillent la Provence.
 
À l’instigation du pape, Amalfi, Gaète et Naples constituent une ligue contre les Sarrasins et réunissent à Ostie une flotte. La flotte arabe est détruite par la tempête lors de l'attaque contre Ostie. De nombreux prisonniers sont faits et affectés à la construction de la cité léonine.
Mars
 
Charles d'Aquitaine, venu à l'aide de son frère Pépin II d'Aquitaine, est fait prisonnier par le comte Vivien.
Juin
 
Charles le Chauve réunit un plaid général à Chartres ; Charles d'Aquitaine est tonsuré et enfermé à l'abbaye de Corbie. Charles passe la Loire avec ses troupes et avance sur Limoges.
Juillet
 
Charles le Chauve met le siège devant Toulouse défendue par le comte de Rouergue Fredelon, qui capitule en échange de la création d'un comté de Toulouse héréditaire.
Octobre
 
Charles le Chauve est à Narbonne où il confirme son vassal Theofred dans la possession de terres en Septimanie par une nouvelle charte.
 
Décret discriminatoire du calife Jafar al-Mutawakkil envers les chrétiens et les Juifs : les chrétiens doivent porter des vêtements distinct des musulmans (voile jaune), leur maisons sont marquées de figures de démons sculptées, les emplois administratifs et les écoles élémentaires musulmanes leur sont interdits, ils ne peuvent pas posséder de domestiques.
 
Les Norvégiens de Ketill Flatnefr prennent les Hébrides aux Pictes.
 
Arrivée d'une importante flotte danoise qui dispute aux Vikings norvégiens le contrôle des côtes d'Irlande ; les Danois qui s'allient parfois avec les chefs irlandais, sont victorieux.
 
Le roi suédois détrôné Anundr, soutenu par des Vikings danois, attaque Birka mais est finalement repoussé.
 
Les Sarrasins pénètrent jusqu’à Arles.
Février
01/02
Début du règne de Ordoño Ier roi des Asturies à la mort de son père Ramire Ier.
Avril
18/04
Le prêtre Perfecto est décapité à Cordoue pour blasphème5. Début de la révolte des communautés mozarabes de Cordoue et de Bobastro, dirigée par Euloge et Alvaro refusant toute compromission avec l'Islam.
Juin
 
Exécution pour trahison à Barcelone de Guillaume, fils de Bernard de Septimanie par Aleran de Troyes, qui devient comte de Barcelone pour Charles le Chauve.
Juillet
 
Charles le Chauve avance avec une armée vers la Bretagne, et prend position dans les comtés de Nantes et de Rennes, villes qu'il dote de garnisons. Après son départ, le duc de Bretagne Nominoë, auquel s'est rallié Lambert, reprend les deux villes et détruit leurs murailles, puis attaque Le Mans qui se rend, abandonné par son comte Gauzbert.
Décembre
 
Une flotte danoise considérable s’engage dans l’embouchure de la Tamise. Les équipages débarquent et pillent le pays, puis installent leurs quartiers d’hiver dans l’île de Thanet. Ils saccagent Canterbury et Londres.
02/12
Louis II, fils de Lothaire Ier, est sacré et couronné empereur par le pape Léon IV sans acclamation des Grands et commence son règne personnel. Il ne quitte pas le royaume d'Italie et ne manifeste pas d’intérêt pour les affaires d’Europe du Nord. Il bénéficie du soutien de l’aristocratie et a de l’autorité, sauf peut-être à Spolète. Il s’entoure de conseillers puissants comme Joseph, évêque d'Ivrée, Angilbert, archevêque de Milan, Notting, évêque de Brescia et Everard de Frioul. Il contrôle les rouages du royaume et tente d’étendre son autorité dans le Sud. Il reconstruit ponts et palais et établit un contrôle politique plus strict. Il ne distribue pas beaucoup de terres à l’aristocratie mais fait des donations à de grands monastères comme Saint-Salvatore de Brescia et Saint-Clément de Casauria. Il occupe l’aristocratie en lui faisant faire la guerre.
 
Une flotte viking considérable remonte l’Elbe, puis opère en Rhénanie et en Flandre.
 
Bataille d'Aclea (probablement Ockley dans le Surrey). Le roi Æthelwulf de Wessex bat les Danois de Rorik installés depuis 850 sur l'île de Thanet, à l'embouchure de la Tamise. Il ne peut cependant pas les chasser de Thanet, ni les empêcher de s’y fortifier.
 
Mort du roi basque de Pampelune, Eneko Arista, fondateur d’une dynastie. Son fils García Ier de Navarre, régent du royaume depuis 841 en raison de la maladie de son père, lui succède.
 
Le roi d'Italie Louis II intervient à Bénévent aux côtés de Guy de Spolète pour mettre fin à la guerre civile commencé en 839. Il parvient à mettre d'accord Siconolf et Radalgis sur un partage. Siconolf devient prince de Salerne et les mercenaires musulmans sont chassés.
Mars
07/03
Mort près de Vendôme du souverain de Bretagne Nominoë, auquel va succéder son fils Erispoë.
Mai
 
Nouveau colloque de Meerssen entre les trois fils de Louis le Pieux.
Juin
03/06
Crucifixion du moine Isaac. Début d'une crise de fanatisme religieux en Espagne. Martyre volontaire d’une cinquantaine de mozarabes sur le marché de Cordoue.
Août
23/08
Bataille de Jengland. Erispoë bat les troupes de Charles le Chauve à Jengland-Beslé et assure sa suprématie sur toute la Bretagne.
27/08
Le calife Jafar al-Mutawakkil ordonne que les biens du grand cadi mutazilite Ibn Abî Du'ad soient mis sous séquestre.
Septembre
 
Par le traité d'Angers, Erispoë devient vassal de Charles le Chauve avec droit aux insignes royaux.
Octobre
 
Les Vikings emmenés par leur chef Hoseri (Asgeirr), remontent une nouvelle fois la Seine jusqu'à Rouen.
 
Le grand cadi mutazilite Ibn Abî Du'ad est destitué par calife Jafar al-Mutawakkil et remplacé par le sunnite Yahya ibn al-Aktham.
 
Tolède proclame son indépendance vis-à-vis de Cordoue.
 
Musa ibn Musa prend le contrôle de la ville de Saragosse sur demande de l'émir de Cordoue.
 
Les musulmans prennent et pillent Barcelone. Les Juifs sont accusés d'avoir livré la ville.
 
Début du règne de Boris Ier de Bulgarie.
 
Victoire décisive des Danois sur les Norvégiens à Carlingford en Irlande. La puissance norvégienne en Irlande semble au plus mal quand intervient la flotte royale d’Olaf le Blanc.
 
En Suède, la paroisse chrétienne de Birka est à nouveau ouverte. Le roi danois Hárekr permet la création d’une autre paroisse à Slesvig.
Janvier
09/01
Les Vikings, avec à leur tête Sydroc, détruisent l'abbaye de Saint-Wandrille de Fontenelle.
Mars
 
Inauguration de la plus grande mosquée du monde à Sama