";
Loading...
Loading...
Pannonie (86 événements)

Tags
Abkhazie - Afghanistan - Afrique du Sud - Albanie - Algérie - Allemagne - Allemagne (RDA) - Allemagne (RFA) - Andorre - Angleterre - Angola - Arabie Saoudite - Argentine - Arménie - Australie - Autriche - Azerbaïdjan - Bahreïn - Bangladesh - Barbade - Bélarus - Belgique - Belize - Bénin - Bermudes - Bhoutan - Biafra - Birmanie - Bolivie - Bornéo - Bosnie - Botswana - Brésil - Brunei - Bulgarie - Burkina Faso - Burundi - Cambodge - Cameroun - Canada - Cap Vert - Centrafrique - Chili - Chine - Chypre - Colombie - Comores - Congo - Corée - Corée du Nord - Corée du Sud - Costa Rica - Côte d'Ivoire - Croatie - Cuba - Danemark - Djibouti - Ecosse - Egypte - Emirats arabes unis - Equateur - Erythrée - Espagne - Estonie - Eswatini - Etats Unis - Éthiopie - Fidji - Finlande - France - Gabon - Gambie - Gênes - Géorgie - Ghana - Grèce - Groenland - Guatemala - Guinée - Guinée équatoriale - Guinée-Bissau - Haïti - Haut-Karabagh - Haute-Volta - Honduras - Hong Kong - Hongrie - Iles Vierges, - Inde - Indonésie - Irak - Iran - Irlande - Islande - Israel - Italie - Jamaîque - Japon - Jordanie - Kazakhstan - Kenya - Kirghizistan - Kosovo - Koweit - Laos - Lesotho - Lettonie - Liban - Liberia - Liechtenstein - Lituanie - Luxembourg - Lybie - Macao - Madagascar - Malaisie - Malawi - Maldives - Mali - Malte - Maroc - Martinique - Maurice - Mauritanie - Mexique - Moldavie - Monaco - Mongolie - Monténégro - Mozambique - Namibie - NépaL - Nicaragua - Niger - Nigéria - Norvège - Nouvelle Guinée - Nouvelle Zélande - Oman - Ouganda - Ouzbékistan - Pakistan - Palestine - Panama - Paraguay - Pays Bas - Pérou - Philippines - Pologne - Porto Rico - Portugal - Qatar - République Dominicaine - Rhodésie - Roumanie - Russie - Rwanda - Salvador - Samoa - San Marin - Sénégal - Serbie - Seychelles - Siam - Sierra Léone - Singapour - Slovaquie - Slovénie - Somalie - Soudan - Sri Lanka - Suède - Suisse - Suriname - Syrie - Tadjikistan - Taiwan - Tanganyika - Tanzanie - Tchad - Tchécoslovaquie - Tchéquie - Thaîlande - Tibet - Togo - Tonga - Trinité-et-Tobago - Tunisie - Turkménistan - Turquie - Ukraine - Uruguay - Venezuela - Viet Nam - Yémen - Yougoslavie - Zaïre - Zambie - Zanzibar - Zimbabwe

Abbassides - Akkadiens - Alains - Alamans - Araméens - Assyriens - Avars - Aztèques - Babylone - Burgondes - Byzance - Carolingiens - Carthaginois - Celtes - Egyptiens - Élamites - Empire Ottoman - Etrusques - Fatimides - Francs - Frisons - Gètes - Grecs - Hébreux - Hittites - Huns - Incas - Lombards - Mamelouks - Marcomans - Mayas - Mèdes - Mérovingiens - Minoens - Monde Arabo-Musulman - Mongols - Nabatéens - Omeyyades - Ostrogoths - Parthes - Perses - Phéniciens - Quades - Romains - Sassanides - Saxons - Séleucides - St Empire - Suèves - Sumer - Vandales - Vikings - Wisigoths - Zapotèques

Afrique - Afrique du Nord - Amérique - Antilles - Asie Centrale - Asie Mineure - Avignon - Balkans - Bohême - Bourgogne - Bretagne - Caraïbes - Carthage - Caucase - Corse - Dacie - Dalmatie - Florence - Gaule - Germanie - Guadeloupe - Guyane - Hawaï - Ile de Pâques - Illyrie - Istrie - Java - Jérusalem - Lydie - Mayotte - Mésie - Mésopotamie - Milan - Monde - Moravie - Naples - Navarre - Nice - Nouvelle Calédonie - Nubie - Pannonie - Péninsule Arabique - Phrygie - Pôles - Réunion - Rome - Savoie - Ste-Hélène - Tahiti - Valachie - Venise

Alexandre - Attila - Auguste - Bélisaire - Boulanger - Camus - Cartouche - Chaplin - Charlemagne - Christophe Colomb - Churchill - Danton - De Gaulle - Dreyfus - Eichmann - Einstein - Epicure - Freud - Galilée - Gandhi - Garibaldi - Gengis Khan - Hannah Arendt - Hannibal - Jaurès - Jeanne d'Arc - Jésus - Jules César - Louise Michel - Luther - Mahomet - Marc Aurèle - Masséna - Mata Hari - Molière - Montaigne - Napoléon - Napoléon III - Nietzsche - Olympe de Gouges - Pépin le Bref - Périclès - Picasso - Richelieu - Robespierre - Rommel - Rosa Luxemburg - Scipion l'Africain - Sénèque - Socrate - Tamerlan - Thémistocle - Vasco de Gama - Victor Hugo - Voltaire - Zola

Cent Jours - Commune - Consulat - COVID - Crise de Suez - Croisades - Expédition Magellan - Fronde - Ier Empire - IIème Empire - Insurrection de Budapest - Printemps de Prague - Révolte des Boxers - Révolution allemande - Révolution des Oeillets - Révolution Française - Révolution Russe

Guerre d'Algérie - Guerre d'Espagne - Guerre d'Indépendance des États-Unis - Guerre d'Indochine - Guerre de 1812 - Guerre de 1870 - Guerre de Cent Ans - Guerre de Corée - Guerre de Crimée - Guerre de Hollande - Guerre de la Ligue d'Augsbourg - Guerre de Sécession - Guerre de Sept ans - Guerre de Succession d'Autriche - Guerre de Succession d'Espagne - Guerre de trente ans - Guerre des Boers - Guerre des Deux-Roses - Guerre du Viet Nam - Guerre Froide - Guerres de Religion - Guerres Médiques - Guerres Puniques - WWI - WWII

Bataille d'Austerlitz - Bataille de Stalingrad - Bataille de Verdun - Bataille des Ardennes - Campagne de Russie

ASEAN - Croix Rouge - Europe - FMI - Mercosur - MSF - OMC - OMS - ONU - OPEP - OTAN - SDN - UNESCO - UNICEF


Période
(86 événements)

Septembre
 
Alexandre entame une expédition sur le Danube puis en Illyrie pour sécuriser sa frontière nord.
Juillet
 
Une délégation de Celtes (Scordisques), sans doute originaires de Pannonie, rencontre Alexandre le Grand vers le confluent du Danube avec la Morava. Après un échange de gages ou de cadeaux diplomatiques, Alexandre demande aux Celtes ce qu’ils redoutent le plus chez les hommes. Les Celtes rétorquent qu’ils ne redoutent rien, si ce n’est de voir un jour le ciel leur tomber sur la tête.
Août
 
Bataille de Noreia. Les Cimbres sont repoussés par les Boïens de Bavière et de Bohême vers les Volques qui les rejettent à leur tour sur les Taurisques de Norique. Ils avancent jusque chez les Scordisques, puis rebroussent chemin par la Save et la Drave. Après l’échec de négociations, ils infligent une lourde défaite à l’armée romaine du consul Papirius Carbo à Noreia, en Norique, puis se dirigent vers la région du Main où ils sont rejoints par les Teutons. Ils s’y installent jusqu’en 109 av. J.-C. Début de la Guerre des Cimbres.
 
Début de la construction de la voie romaine Alpis Graia de Milan à Vienne par le col du Petit-Saint-Bernard.
Août
01/08
Tibère soumet, sur le Danube, les Rhètes et les Vindéliciens.
 
Révolte en Germanie. Le légat Marcus Vinicius la contient difficilement. L’unification des tribus suèves des Hermundures, des Quades, des Langobards et des Semnons par le roi de la tribu des Marcomans Marbod, formant un royaume centré sur la Bohême, représente une menace directe pour Rome.
 
L'Illyrie est divisée en deux provinces autonomes, la Dalmatie et la Pannonie.
Octobre
 
Les légions romaines du Rhin et Pannonie se révoltent après la mort de l'empereur Auguste. Germanicus et Drusus répriment la rébellion.
 
Le roi des Quades Vannius, client de Rome, est menacé par ses neveux Vangion et Sidon, alliées au roi des Hermundures Vibilius et aux Lugiens ; Claude lui refuse une assistance militaire et Vannius doit se résoudre à la défensive. Sa cavalerie iazyge l'entraîne dans un combat d'où il sort vaincu. Il doit se réfugier en Pannonie où il reçoit des domaines, tandis que Vangion et Sidon se partagent ses États.
 
La légion X Gemina quitte l'Hispanie, l'une étant transférée à Carnuntum ( Petronell, Autriche ) en Pannonie.
Août
 
Les gouverneurs de Pannonie, de Mésie et de Dalmatie se rallient à Vespasien.
Avril
 
Campagnes danubiennes de Domitien (89-92). Les Romains sont battus par les Marcomans en Pannonie6. Domitien mène en personne des opérations désastreuses contre les Iazyges et les Quades révoltés. Un traité signé avec Décébale, roi des Daces sanctionne le statu quo. Décébale accepte de se reconnaître client de l"#8217;empire, mais omet de rendre les prisonniers et les étendards des légions.
 
Les Suèves alliés aux Iazyges passent le moyen Danube et attaquent la Pannonie ou la Mésie où une légion romaine est détruite (peut-être la Legio XXI Rapax). Domitien mène une campagne en personne sur le Danube contre les Suèves et les Sarmates. L'empereur combat les Iazyges, les Quades et les Marcomans qui lui ont refusé leur soutien contre les Daces, mais ils ne sont pas entièrement soumis.
 
La Pannonie est divisée en 2 provinces : la Pannonie Supérieure a pour capitale Carnuntum, camp de la légion XIV Gemina, et abrite 2 légions la X Gemina à Vienne et la I Adjutrix à Brigetio ; la Pannonie Inférieure a pour capitale Aquincum (près de Budapest) avec la légion II Adjutrix.
Décembre
 
6000 Lombards et Obii pénètrent en Pannonie. Ils sont rapidement réduits par l'armée romaine, et entament des négociations avec le légat Bassus. Début de la guerre des Marcomans (→ 180).
 
À la suite de la défaite des Lombards et des Obii, 11 tribus envoient le roi des Marcomans Bellomarius à la tête d'une délégation charger de négocier la paix avec le gouverneur romain de Pannonie supérieure Bassus ; Marc Aurèle et Lucius Verus sont acclamés Imperator pour la cinquième fois.
Janvier
 
Les Marcomans et les Victuali passent le Haut-Danube et réclament des terres à la suite de la pression de leurs voisins. Ils menacent de s'en emparer par la force si on ne leur en accorde pas comme colons dans l'Empire romain.
06/01
L'empereur Marc Aurel ouvre la campagne romaine de la première guerre marcomane par un discours aux prétoriens.
Octobre
 
Marc Aurèle retourne sur la frontière du Danube pour continuer les Guerres marcomanes.
 
Marc Aurèle installe son quartier général à Carnuntum.
Juin
11/06
Miracle de la pluie en Moravie. L'armée étant encerclée par les Quades alors que la chaleur était insupportable, un violent orage emporte les ennemis dans un torrent de boue et rafraîchit les légionnaires assoiffés. L'épisode est représenté sur la colonne de Marc-Aurèle à Rome. Pertinax aurait été présent. Les Chrétiens, dont Tertullien cherchèrent par la suite à utiliser cet épisode du règne dans un but apologétique.
Octobre
15/10
Après ses victoires sur les Marcomans et peut-être sur les Quades, Marc Aurèle et son fils Commode reçoivent le titre de Germanicus.
 
Succession de petits engagements dans les Guerres marcomanes, notamment contre les Quades et leurs voisins les Naristae. Le roi des Naristae, Valao, est tué en combat singulier par Valerius Maximianus. Marc Aurèle reste à Carnuntum, où il écrit le second tome de ses Pensées.
 
Marc Aurèle mène une campagne contre les Quades, qui sont battus. Leur nouveau roi Ariogaesus est fait prisonnier et envoyé en captivité à Alexandrie. Marc Aurèle déplace son quartier général de Carnuntum à Sirmium et se tourne contre les Iazyges ; il refuse de traiter, et leur chef Banadaspus, désavoué par ses sujets, est détrôné et enchaîné et fait prisonnier par son propre peuple.
Juillet
07/07
Le ravitaillement de Rome étant menacé, l'empereur Marc Aurèle fait venir Commode à Sirmium pour lui faire revêtir la toge virile et le recommander aux soldats.
Août
03/08
Début de la deuxième guerre germanique ; les Romains s'installent provisoirement sur la rive gauche du Danube.
Décembre
 
Marc Aurèle passe l'hiver à Sirmium.
Avril
09/04
Révolte de Septime Sévère, gouverneur de Carnuntum, en Pannonie supérieure.
 
Philippe l'Arabe combat les Germains sur le Danube ; il bat les Carpes, qui sont chassés de Mésie, et peut-être aussi les Quades en Pannonie. Il prend le titre de Germanicus Maximus.
Février
 
Aurélien est proclamé empereur romain par l'armée à Sirmium. Il fait la paix avec les Vandales entrés en Pannonie.
Septembre
 
Claude II meurt de la peste à Sirmium, sur le Danube. Son frère Quintillus prend le pouvoir, mais l’armée danubienne lui oppose Aurélien.
 
L'empereur romain Probus est assassiné près de Sirmium par ses soldats à la veille d’une campagne contre les Perses. Règne d'Aurelius Carus (→ 283).
 
Dioclétien et Galère passent le Danube pour lutter contre les Carpes et les Bastarnes. Les derniers, vaincus, sont déplacés en Thrace et en Pannonie après une reddition totale.
 
Guerre de Galère contre les Sarmates et les Carpes qu'il repousse au Nord du Danube.
Juillet
 
Constantin est en Bretagne ; Galère mène une campagne sur le Danube ; Maxence et Maximien, prévoyant une attaque de Galère, mettent l'Italie et Rome en défense.
Novembre
11/11
Galère, Dioclétien et Maximien Hercule se rencontrent à Carnuntum sur le Danube et s'accordent pour déclarer Maxence ennemi public. Licinius est déclaré Auguste légal de l'Ouest. Il épouse la s½ur de Constantin et aide son beau-frère à éliminer ses concurrents. Maximin Daïa, neveu de Galère, se proclame Auguste en Orient. Les luttes entre les six empereurs se prolongent.
 
Constantin et Licinius combattent les Sarmates, les Goths et les Carpes sur le Danube. Ils rétablissent la défense de la frontière.
Octobre
08/10
Bataille de Cibalis entre Constantin et Licinius en Pannonie. Licinius est vaincu. Après seconde bataille indécise au campus Ardiensis, sur l'Arda, en Thrace, il doit signer la paix et perd toutes ses possessions d’Europe.
 
Campagne victorieuse de Constantin en Pannonie contre les Sarmates qui ont ravagé les villes de la courbe du Danube, notamment Campona (Budapest).
Avril
 
Des bandes de Goths dirigées par le tervinge Rausimod ravagent la région Danubienne. Constantin contre attaque, après avoir publié le 28 avril une loi condamnant à mort tout Romain qui collaborerait avec les Barbares. Il poursuit ses ennemis dans leurs territoire sur la rive gauche du Danube. Rausimod est tué. Constantin est salué Gothicus Maximus pour la seconde fois. Pendant l'expédition, il empiète sur le territoire de Licinius, ce qui déclenche les hostilités entre les deux empereurs.
Septembre
 
La division de l'empire romain est confirmée par un accord formel à Sirmium entre Constance II, Constant Ier et Constantin II. Constance II garde l'Orient avec la Thrace et Constantinople. Constant Ier s'agrandit en Illyrie et cède l'Afrique à Constantin II.
 
Constant Ier reçoit une ambassade de Constance II à Poetovio.
 
Echec de Magnence devant Sirmium.
Juillet
 
Julien descend le Danube par Sirmium jusqu'au passage de Succi, puis se rend à Naissus.
Juillet
 
Valentinien et Valens sont à Naissus, puis à Sirmium, où ils se partagent l'empire romain. Ils se répartissent les troupes, les généraux et les hauts fonctionnaires. Valentinien règne sur l'Occident et Valens sur l'Orient.
 
Valentinien continue sa politique défensive en Occident en réorganisant l'ensemble du limes de Germanie, sans lancer de campagne. Les villes fortes du Danube, Sirmium au premier plan, contribuent à arrêter une invasion des Quades.
 
Les Huns, conduits par le chef Balamber ou Balamin passent le Don et attaquent les Alains (paléoasiates) lors d’une bataille sur les berges du Don. Dispersés par les archers Huns, les Alains fuient vers l’ouest par groupes. Certains se joindront aux Goths fuyant vers les Balkans (ils reparaîtront ensuite en Pannonie), puis aux Vandales qu’ils suivront jusqu’à Carthage. Ils s’établissent aussi en Gaule, mais la majorité se rallie aux Huns comme peuple auxiliaire.
Août
 
Début de la campagne de Valentinien contre les Quades et les Sarmates. Une armée est envoyée pour piller les territoires barbares au Nord-Est, tandis que l’empereur lui-même passe le Danube à Aquincum et attaque les Quades par le Sud-Est, massacrant tout sur son passage. À l'automne, Valentinien rentre sans perte à Aquincum.
Novembre
17/11
L'empereur romain Valentinien Ier meurt à Brigetio sur le Danube des suites d’une attaque, provoquée par sa colère devant la suffisance des émissaires quades. Il laisse deux fils, Gratien, associé au pouvoir depuis 367, et Valentinien II, âgé de moins de quatre ans.
 
Nouvelle invasion des Quades et des Sarmates en Pannonie, repoussée par Théodose Ier.
Octobre
 
Gratien est à Sirmium quand il apprend la défaite et prend le contrôle de l'Orient. Il publie un édit qui rappelle les évêques exilés par Valens et établit la liberté des cultes.
 
Invasion des Vandales. Gratien doit leur abandonner, sous forme d’occupation permanente, une partie de la Pannonie supérieure, à charge pour eux de défendre la frontière.
Mai
 
Mort de Valentinien II. Théodose Ier confie la protection de Valentinien II et la défense de la Gaule au général franc et païen Arbogast. Celui-ci devient par sa valeur et son expérience fort populaire dans l’armée. Valentinien qui supporte mal la tutelle d'Arbogast, le fait révoquer, quand celui-ci refuse d’intervenir contre les barbares de Pannonie, qui menacent l'Italie. Arbogast refuse d’obéir et fait assassiner Valentinien à Vienne (selon une autre version, il se serait suicidé), puis donne l’empire à l’un de ses amis, Eugène, haut fonctionnaire de la chancellerie impériale.
Septembre
05/09
Les armées des empereurs Théodose et d'Eugène s'affrontent près de la Rivière Frigidius.
 
Vidobona [Vienne] est dévastée par les Wisigoths.
Juillet
 
Des Quades, Vandales Silings et Marcomans attaquent la Pannonie, le Norique et la Rhétie ; ils sont chassés à l'automne par Stilicon.
 
Les Huns parviennent en Pannonie.
Novembre
 
Alaric Ier, rejoint par son beau-frère Athaulf avec les forces gothiques du nord de la Pannonie, rompt les négociations de Rimini avec Honorius et investit les magasins à grains du Portus près de Rome. Il fait proclamer empereur le sénateur Attale qui le hausse au grade de Magister utriusque militiae praesentialis (maître de la milice).
Avril
 
Les Romains restaurent les fortins de la rive droite du Danube détruits par les Huns et créent une nouvelle flotte danubienne.
 
Aetius demande et reçoit l’aide de Rugas, roi des Huns, pour le compte de l'usurpateur Jean. Les Huns traversent la Valérie. Le gouvernement romain occidental déplace la population et le gouvernement de la Valérie (en Hongrie, à l’ouest du Danube) dans la province nouvellement organisée de la Valérie Moyenne, au sud de la Save, et cède la Valérie Ripuaire aux Huns.
 
L’Empire d’Orient annexe la Pannonie Seconde, appartenant à l’Empire occidental. Il avance sur la ligne du Danube, plus facile à défendre contre les Huns, occupant la ville impériale de Sirmium qui protège un gué important sur la Save.
Mai
 
Aetius, qui a cherché refuge successivement à Rome, en Dalmatie, en Pannonie et enfin dans l'empire hunnique, conclut un traité d'amicitia avec le roi hun Ruga qui reçoit le statut de roi fédéré dans les provinces danubiennes de Valérie-Pannonie première. Aetius revient en Italie à la tête d’une armée hunnique.
 
Alliance des Huns avec l’Empire occidental à l'occasion d'une ambassade hunnique à Rome. La Pannonie première passe officiellement sous domination hunnique.
Octobre
 
Campagne du roi des Huns Bleda contre l’Empire d’Orient en Pannonie Seconde. Bleda occupe Castra Constantia et y capture des négociants romains, ce qui provoque la guerre. Son armée franchit le Danube à Viminacium (Kostolac), qu’elle détruit, puis marche vers l’ouest pour occuper Margus grâce à la trahison de son évêque. L'empire hunnique assiège et occupe Singidunum (Belgrade) et emmène ses habitants en captivité dans son mouvement migratoire.
Avril
 
Début de la guerre commune de Bleda et d’Attila contre l’Empire d’Orient (→ 09/442). Bleda occupe Sirmium et emmène ses habitants en captivité, puis marche vers le nord. La Pannonie Seconde passe sous domination hunnique. Attila, qui a entamé des pourparlers avec Senator, le représentant de l’Empire d’Orient, pour négocier sa non-intervention, finit par rallier son frère Bleda. Il traverse le bas Danube, prend Ratiaria (Arčar) et rejoint les troupes de Bleda pour assiéger et prendre Naissus (Ni¨), Serdica (Sofia), puis en Thrace Philippopolis (Plovdiv) et Arcadiopolis. En l’absence de l’armée impériale, leur attaque n’est repoussée qu’à Hadrianopolis (Edirne) et Heracleia (Ereğli), alors qu’ils menacent Constantinople.
Septembre
 
Les Ostrogoths de Valamer s’établissent en Pannonie, sur le Danube inférieur.
 
Le roi des Ostrogoths Valamer attaque les Sadagars, peuple parent des Huns resté en Pannonie. Les fils d'Attila, Dengitzic et Ernac, réunissent les chefs de tribus hunniques (Ultzindur, Burtugur, Bittugur, Angiskir, Bardor ou Bardar), et assiègent Bassiana, la capitale des Goths. Valamer parvient à les repousser.
 
La coalition germanique contre le royaume des Ostrogoths subit une lourde défaite près de la rivière Bolia, en Pannonie ; le roi des Skires Edika est tué. Son fils Odoacre se réfugie en Italie par le Norique, suivi par les Skires survivants et de nombreux Ruges et Hérules.
 
Première révolte de Théodoric, roi des Ostrogoths de Pannonie, contre Zénon. Théodoric Amale est envoyé par Zénon pour combattre l'insurrection des Goths de Thrace menée par son rival Théodoric Strabo après la chute de Basiliscus ; Théodoric Amale demande l'aide des troupes impériales commandées par Marcien, mais elles ne se présentent pas au mont Hémos, le lieu de jonction prévu. En situation d'infériorité, Amale doit traiter avec Strabo au mont Sondis, dans les Rhodopes, et les deux hommes envoient des ambassades à Zénon. Celui-ci tente en vain de persuader Amale de rompre le traité passé avec Strabo, puis marche avec son armée contre les Goths. Après un premier succès contre Amale, Zénon signe une paix séparée avec Strabo, pendant que Théodoric Amale met la Thrace à sac.
 
Les Lombards s’installent dans la plaine autrichienne dans l'ancien territoires des Ruges.
 
Le roi des Ostrogoths Théodoric intervient en Pannonie dans une querelle dynastique entre deux chefs gépides, à l'appel de Trasaric, fils de Traustila. L'armée de jeunes Goths dirigée par le général Pitzia s'empare du pays jusqu'à Sirmium.
 
Justinien Ier conclut un foedus avec les Lombards d’Audouin. Il les installe en Pannonie et les utilise comme mercenaires pour la reconquête de l’Italie.
Juin
 
Victoire des Lombards d'Aldoin, alliés de Justinien, sur les Gépides de Thorisind9 à la bataille d'Asfeld, en Pannonie.
Janvier
 
L'empereur d'Orient Justinien reçoit l'ambassade avare menée par Kandikh à Constantinople. Avec l'autorisation du Sénat, il charge les Avars de soumettre les nomades de la steppe ukrainienne (Koutrigours, Outigours, Antes, Sabires, Zales…) contre un tribut et leur promet des terres sur le Danube.
 
Arrivée des Avars sur le bas-Danube. Ils envoient une nouvelle ambassade à Justinien pour demander des terres au Sud du fleuve (Dobroudja) ; l’empereur leur propose d’occuper le territoire des Hérules, en Pannonie seconde, mais ils ne bougent pas.
 
Les Avars réclament la possession de Sirmium et un tribut. Devant le refus des Byzantins, ils envoient leurs alliés Koutrigours ravager la Dalmatie par la Save.
Juillet
 
Les Avars de Bayan prennent Sirmium en Pannonie. L'empereur Tibère II leur paie un énorme tribut pour sauvegarder le reste des Balkans et obtient une paix de deux ans.
Octobre
 
Les Avars se retirent à Sirmium à la nouvelle d'une attaque turque et après avoir reçu de l'argent de l'empereur Maurice.
Juillet
 
Rupture de la paix entre Byzance et les Avars. Les généraux byzantins Priscus et Comentiolus traversent le Danube par la forteresse de Viminacium et battent les Avars et leurs alliés slaves en Pannonie.
Avril
 
Départ de Ratisbonne de la première expédition de Charlemagne contre les Avars, qui perdent la Basse-Autriche. Au cours de cette campagne, les armées franques traversent pour la première fois la Bohême.
Mai
 
Prise et pillage du Ring Avar en Pannonie par les armées carolingiennes conduites par Erich de Frioul.
Octobre
 
Charlemagne est en Bavière où il supervise une expédition d'envergure contre les Avars. Les Francs ravagent la Pannonie, faisant de nombreux captifs et décimant la noblesse avare. Les Avars échappés au massacre se réfugient au-delà de la Tisza où le nouveau khan des Bulgares Kroum les attaque à son tour et les soumet après une écrasante victoire.
Août
 
Les Francs attaquent le chef croate de Pannonie révolté Ljudevit Posavski par sa frontière avec l'Italie ; encerclé, il se réfugie chez les Serbes alors que les Francs occupent le sud de la Dalmatie.
 
Les Bulgares attaquent l'empire carolingien en Pannonie. Ils s'emparent de Sirmium et Belgrade.
 
Après l’écrasement de la révolte croate de Ljudevit Posavski et devant la menace bulgare, le roi de Bavière Louis le Germanique décide le partage du territoire slovène en quatre régions administratives : le Frioul et les régions du Sud passent sous la dépendance de l’Italie (Évrard de Frioul), la future Carniole, la Carantanie et une partie de la Pannonie restent sous contrôle franc.
 
Début du règne de Tomislav, duc de Croatie. Il met sous son autorité les Croates indépendants de Pannonie menacés par les Hongrois.
NAVIGATIONyip
Avant J.C.
IVeme - IIeme - Ier

Après J.C.
Ier - IIéme - IIIéme - IVéme - Véme - VIéme - VIIIéme - IXéme - Xéme