";
Loading...
Loading...
Pologne (665 événements)

Tags
Abkhazie - Afghanistan - Afrique du Sud - Albanie - Algérie - Allemagne - Allemagne (RDA) - Allemagne (RFA) - Andorre - Angleterre - Angola - Arabie Saoudite - Argentine - Arménie - Australie - Autriche - Azerbaïdjan - Bahreïn - Bangladesh - Barbade - Bélarus - Belgique - Belize - Bénin - Bermudes - Bhoutan - Biafra - Birmanie - Bolivie - Bornéo - Bosnie - Botswana - Brésil - Brunei - Bulgarie - Burkina Faso - Burundi - Cambodge - Cameroun - Canada - Cap Vert - Centrafrique - Chili - Chine - Chypre - Colombie - Comores - Congo - Corée - Corée du Nord - Corée du Sud - Costa Rica - Côte d'Ivoire - Croatie - Cuba - Danemark - Djibouti - Ecosse - Egypte - Emirats arabes unis - Equateur - Erythrée - Espagne - Estonie - Eswatini - Etats Unis - Éthiopie - Fidji - Finlande - France - Gabon - Gambie - Gênes - Géorgie - Ghana - Grèce - Groenland - Guatemala - Guinée - Guinée équatoriale - Guinée-Bissau - Haïti - Haut-Karabagh - Haute-Volta - Honduras - Hong Kong - Hongrie - Iles Marshall - Iles Vierges, - Inde - Indonésie - Irak - Iran - Irlande - Islande - Israel - Italie - Jamaîque - Japon - Jordanie - Kazakhstan - Kenya - Kirghizistan - Kosovo - Koweit - Laos - Lesotho - Lettonie - Liban - Liberia - Liechtenstein - Lituanie - Luxembourg - Lybie - Macao - Madagascar - Malaisie - Malawi - Maldives - Mali - Malte - Maroc - Martinique - Maurice - Mauritanie - Mexique - Moldavie - Monaco - Mongolie - Monténégro - Mozambique - Namibie - NépaL - Nicaragua - Niger - Nigéria - Norvège - Nouvelle Guinée - Nouvelle Zélande - Oman - Ouganda - Ouzbékistan - Pakistan - Palestine - Panama - Paraguay - Pays Bas - Pérou - Philippines - Pologne - Porto Rico - Portugal - Qatar - République Dominicaine - Rhodésie - Roumanie - Russie - Rwanda - Salvador - Samoa - San Marin - Sénégal - Serbie - Seychelles - Siam - Sierra Léone - Singapour - Slovaquie - Slovénie - Somalie - Soudan - Sri Lanka - Suède - Suisse - Suriname - Syrie - Tadjikistan - Taiwan - Tanganyika - Tanzanie - Tchad - Tchécoslovaquie - Tchéquie - Thaîlande - Tibet - Togo - Tonga - Trinité-et-Tobago - Tunisie - Turkménistan - Turquie - Ukraine - Uruguay - Venezuela - Viet Nam - Yémen - Yougoslavie - Zaïre - Zambie - Zanzibar - Zimbabwe

Abbassides - Akkadiens - Alains - Alamans - Araméens - Assyriens - Avars - Aztèques - Babylone - Burgondes - Byzance - Carolingiens - Carthaginois - Celtes - Egyptiens - Élamites - Empire Ottoman - Etrusques - Fatimides - Francs - Frisons - Gètes - Grecs - Hébreux - Hittites - Huns - Incas - Lombards - Mamelouks - Marcomans - Mayas - Mèdes - Mérovingiens - Minoens - Monde Arabo-Musulman - Mongols - Nabatéens - Omeyyades - Ostrogoths - Parthes - Perses - Phéniciens - Quades - Romains - Sassanides - Saxons - Séleucides - St Empire - Suèves - Sumer - Vandales - Vikings - Wisigoths - Zapotèques

Afrique - Afrique du Nord - Amérique - Antilles - Asie Centrale - Asie Mineure - Avignon - Balkans - Bohême - Bourgogne - Bretagne - Caraïbes - Carthage - Caucase - Corse - Dacie - Dalmatie - Florence - Galapagos - Gaule - Germanie - Guadeloupe - Guyane - Hawaï - Ile de Pâques - Illyrie - Istrie - Java - Jérusalem - Lydie - Mayotte - Mésie - Mésopotamie - Milan - Monde - Moravie - Naples - Navarre - Nice - Nouvelle Calédonie - Nubie - Pannonie - Péninsule Arabique - Phrygie - Pôles - Réunion - Rome - Savoie - Ste-Hélène - Tahiti - Valachie - Venise

Alexandre - Attila - Auguste - Bélisaire - Boulanger - Camus - Cartouche - Chaplin - Charlemagne - Christophe Colomb - Churchill - Danton - De Gaulle - Dreyfus - Eichmann - Einstein - Epicure - Freud - Galilée - Gandhi - Garibaldi - Gengis Khan - Hannah Arendt - Hannibal - Jaurès - Jeanne d'Arc - Jésus - Jules César - Louise Michel - Luther - Mahomet - Marc Aurèle - Masséna - Mata Hari - Molière - Montaigne - Mozart - Mustafa Kemal - Napoléon - Napoléon III - Nietzsche - Olympe de Gouges - Pépin le Bref - Périclès - Picasso - Richelieu - Robespierre - Rommel - Rosa Luxemburg - Rousseau - Scipion l'Africain - Sénèque - Socrate - Tamerlan - Thémistocle - Vasco de Gama - Victor Hugo - Voltaire - Zola

Cent Jours - Commune - Consulat - COVID - Crise de Suez - Croisades - Expédition Magellan - Fronde - Ier Empire - IIème Empire - Insurrection de Budapest - Printemps de Prague - Révolte des Boxers - Révolution allemande - Révolution des Oeillets - Révolution Française - Révolution Russe

Guerre d'Algérie - Guerre d'Espagne - Guerre d'Indépendance des États-Unis - Guerre d'Indochine - Guerre de 1812 - Guerre de 1870 - Guerre de Cent Ans - Guerre de Corée - Guerre de Crimée - Guerre de Hollande - Guerre de la Ligue d'Augsbourg - Guerre de Sécession - Guerre de Sept ans - Guerre de Succession d'Autriche - Guerre de Succession d'Espagne - Guerre de trente ans - Guerre des Boers - Guerre des Deux-Roses - Guerre des Gaules - Guerre du Golfe - Guerre du Viet Nam - Guerre du Yom Kippour - Guerre Froide - Guerres balkaniques - Guerres de Religion - Guerres Médiques - Guerres Puniques - WWI - WWII

Bataille d'Austerlitz - Bataille de Stalingrad - Bataille de Verdun - Bataille des Ardennes - Campagne de Russie

ASEAN - Croix Rouge - Europe - FMI - Ligue arabe - Mercosur - MSF - OMC - OMS - ONU - OPEP - OTAN - SDN - UNESCO - UNICEF


Période
(665 événements)

 
Fondation légendaire de la première dynastie des ducs, puis rois de Pologne par Piast.
Mars
11/03
L'impératrice Théodora convoque un concile qui rétablit le culte des images dans l'Empire byzantin et persécute les hérétiques. La subordination de l’Église à l’empereur cesse. Le règlement de 843 est en réalité un compromis : le concile précise que les icônes ne sont pas adorées pour elles-mêmes mais que c’est le respect dû au saint personnage qu’elles représentent qui se manifeste par leur intermédiaire. La religion orthodoxe a trouvé son équilibre.
Septembre
22/09
Victoire de Mieszko Ier de Pologne sur Wichman II Le Jeune, comte de Saxe.
 
L'empereur du St-Empire Otton III, lors du Congrès de Gniezno, reconnaît la royauté de Boleslas.
Février
 
Boleslas Ier de Pologne entre à Prague révolté contre le duc Boleslav III de Bohême qu'il fait prisonnier et aveugler. Il soumet la Moravie, la Slovaquie et la Bohême et se proclame duc de Bohême. L’empereur Henri II s’y oppose et déclare que le trône de Bohême est un fief dépendant de lui.
Décembre
25/12
Couronnement de Mieszko II Lambert de Pologne.
Décembre
25/12
Couronnement de Boleslas II « le Généreux » comme roi de Pologne.
Août
22/08
L'armée de l'empereur Frédéric Barberousse passe l'Oder. Il intervient en Pologne et impose sa vassalité à Boleslas IV le Frisé.
Mai
05/05
Lech le Blanc devient duc de Pologne.
Septembre
13/09
Bataille de la Mozgawa, opposant les armées de Petite-Pologne de Lech le Blanc, et de Grande-Pologne de Mieszko III le Vieux.
 
Dantzig devient comptoir de Lübeck.
 
Le duc Conrad de Mazovie demande l'aide des Chevaliers Teutoniques contre les Prussiens, et les installe en Basse Vistule.
Novembre
23/11
Lech le Blanc, duc de petite Pologne, meurt assassiné à Marcinkowo Górne.
Décembre
28/12
Les chevaliers teutoniques signent la charte de fondation de Toru"#324; et Che"#322;mno.
 
La Pologne est envahie par les mongols.
Septembre
08/09
Publication de la Charte générale des libertés juives, par Boleslas le Pieux, duc de la Grande-Pologne.
Novembre
13/11
L'Ordre Teutonique conquiert Gda"#324;sk et massacre sa population.
 
Malbork (Marienburg) devient la capitale de l'Ordre Teutonique.
Septembre
27/09
Bataille de Płowce.
Mars
 
Alliance de Visegrád entre Charles Robert de Hongrie, Casimir III de Pologne et Georges II de Généralicie-Volhynie. Le prince Georges II de Généralicie-Volhynie désigne le roi Casimir III de Pologne comme successeur..
Février
24/02
Alliance de Poznań. Boguslaw V de Poméranie et ses frères s'allient avec Casimir III le Grand contre les Teutoniques.
Juillet
08/07
Traité de Kalisz.
--   
Traité de Kalisz entre Polonais et Teutoniques. La Cujavie et la région de Dobrzyń reviennent à la Pologne en échange de l’offrande perpétuelle de la Poméranie de Gdańsk et de la région de Chełmno à l’Ordre.
 
Le roi Louis Ier de Hongrie intervient en Pologne contre Jean Ier de Bohême qui menace son oncle Casimir le Grand.
Mars
08/03
Statuts de Wiślica, qui réforment la législation polonaise. Ils créent un jus Polonicum qui désigne les nobles comme les représentants de la nation polonaise, c’est-à-dire de l’ensemble de la population. Casimir III de Pologne les utilise pour occuper les postes de gouverneurs (starosta) qui deviendront la base de l’administration polonaise.
 
Casimir III de Pologne s’empare après une longue guerre du duché de Halicz.
 
Le roi de Pologne Casimir III le Grand offre sa protection aux Juifs chassés du reste de l’Europe. Il leur ouvre son royaume et organise leur accueil en précisant leurs droits. Une « ville juive » est instaurée à Cracovie au-delà de la Vistule. C’est dans les agglomérations polonaises que les Juifs, qui parlaient un dialecte allemand, élaborent le yiddish.
Novembre
22/11
Traité de Namysłów. Casimir III de Pologne échoue contre les deux ducs Piast de Silésie qui préfèrent rester sous la suzeraineté de la Bohême. Cette région, la plus riche et la plus peuplée de royaume, échappe définitivement à la Pologne.
 
Annexion de la Ruthénie, par Casimir III (Kamizierz) le Grand, de Halicz à Wlodzimierz (Généralicie).
Août
 
La peste noire atteint Elbląg, en Pologne.
 
Dantzig devient ville hanséatique.
Août
15/08
Le prince de Lituanie Kęstutis signe un accord de paix avec Casimir III le Grand et Louis Ier de Hongrie. Il s’engage à se convertir au christianisme.
Septembre
18/09
Les ducs de Mazovie Siemovit et Casimir reconnaissent Casimir III le Grand comme suzerain.
 
La Pologne et la Lituanie se partagent la principauté de Généralicie-Volhynie.
Mai
12/05
Le roi Casimir III fonde l'Académie de Cracovie : arts libéraux, médecine, droit canon, droit romain.
Juillet
 
Au congrès de Cracovie, Casimir III de Pologne apparaît comme un médiateur entre l’empereur Charles de Bohême et le roi Louis Ier de Hongrie, lors des discussions sur les projets de croisades à l’appel du roi de Chypre Pierre Ier.
 
Traité de paix entre la Pologne et la Lituanie en guerre depuis 1349. Le roi Casimir III de Pologne victorieux annexe la Volhynie, la Ruthénie et la Galicie. Il cède la Podlachie à la Lituanie.
Novembre
05/11
Casimir III de Pologne meurt à Cracovie sans laisser d’héritier direct. Il a désigné pour lui succéder son neveu Louis d’Anjou, roi de Hongrie. Fin de la dynastie des Piast.
17/11
Le roi Louis Ier de Hongrie héritier de la couronne de Pologne, entre à Cracovie pour son couronnement20. Il est élu roi par la diète de Pologne. Il reçoit une Pologne restaurée mais privée de débouchés maritimes, toujours menacée de l’extérieur par l’ordre Teutonique et de l’intérieur par l’indépendance de la haute noblesse. Il parvient à maintenir l’unité du royaume, mais ne gouverne pas personnellement la Pologne, et laisse le pouvoir à un conseil de régence présidé par l’évêque et qui siège à Cracovie.
Octobre
15/10
Hedwige est couronnée reine à Cracovie.
16/10
Hedwige (Jadwiga) d’Anjou, fille de Louis Ier le Grand est reconnue et couronnée « roi » de Pologne à Cracovie au détriment de sa sœur aîné Marie.
Août
14/08
Union de Krewo entre le Grand-duché de Lituanie et le royaume de Pologne par l'alliance de Jagellon (Jagiello) et Jadwiga (Edwige) d'Anjou, héritière de la couronne polonaise.
Février
14/02
Baptême de Jagellon (Jagiello).
19/02
Jagellon épouse Hedwige Ire de Pologne.
Mars
04/03
Ladislas II Jagellon devient roi de Pologne.
--   
Sacre de Ladislas II Jagellon, roi de Pologne.
 
Les Polonais s’emparent définitivement de la Généralicie après leur victoire sur les Hongrois.
Août
26/08
Le prince de Moldavie Pierre Ier prête serment de fidélité au roi de Pologne-Lituanie Ladislas II Jagellon.
Décembre
10/12
Traité d'alliance de Random entre Ladislas II Jagellon et les envoyés du prince de Valachie Mircea Ier.
 
Rénovation de l'université de Cracovie par Ladislas II Jagellon.
Janvier
18/01
(→ 11/03) Pacte de Wilno-Radom : Ladislas II Jagellon, roi de Pologne, et Vitold, grand-duc de Lituanie, réunissent la Pologne et la Lituanie.
 
La Moldavie devient vassale du royaume de Pologne afin de se protéger d'une invasion de la Hongrie.
Juillet
15/07
Bataille de Grunwald. Witold, duc de Lituanie, et Ladislas, roi de Pologne, écrasent les chevaliers teutoniques de Von Jungingen à Stebark.
Septembre
27/09
Signature de la paix du lac de Melno, entre le royaume de Pologne, le grand-duché de Lituanie, et l'Ordre Teutonique.
Novembre
09/11
Bataille de Varna.
Juin
25/06
Casimir IV Jagellon est proclamé nouveau roi de Pologne.
 
La Prusse se soulève contre la domination teutonique. À la demande des représentants des États, la Prusse est incorporée à la Pologne.
Mars
06/03
Les délégués de la confédération prussienne prêtent allégeance à Casimir IV Jagellon, roi de Pologne.
Septembre
18/09
Victoire de l'ordre Teutonique sur le royaume de Pologne, à la bataille de Konitz.
Octobre
19/10
Le roi Casimir IV signe le traité de Torun, où Dantzig et la Prusse orientale, possessions des chevaliers Teutoniques, sont placés sous suzeraineté polonaise. Les territoires laissés à l'Ordre deviennent des fiefs de la couronne polonaise.
Avril
04/04
Paix entre Étienne III le Grand de Moldavie et les envoyés de Casimir IV de Pologne. Étienne reconnaît la cession de Khotin à la Pologne. Son compétiteur Pierre Aron, abandonné par la Pologne, se réfugie en Transylvanie.
Août
17/08
Victoire de la Pologne l'ordre Teutonique à la bataille de Świecino dans la guerre de Treize Ans.
Septembre
17/09
Victoire polonaise sur l'Ordre Teutonique, à la bataille de Puck.
Janvier
01/01
Les chevaliers Teutoniques envahissent la Warmie.
Août
22/08
Bataille d’Obertyn, les troupes polonaises l’emportent sur les Moldaves.
Novembre
28/11
Traité de Vilnius.
Juillet
01/07
Signature de l'union de Lublin, formant la République des Deux Nations.
Juillet
07/07
Sigismond Auguste meurt sans héritier direct entraînant la fin de la dynastie Jagellon en Pologne.
--   
Sigismond Auguste meurt sans héritier direct entraînant la fin de la dynastie Jagellon en Pologne. La royauté redevient élective. Un petit noble de la région de Belz, près de Łwow, Jan Zamoyski, qui avait fait ses études à Padoue et à Paris, propose la règle du viritum, selon laquelle tous les nobles devaient participer directement à la désignation du roi..
Janvier
28/01
Confédération de Varsovie, fixation des conditions d'élection du roi de Pologne par les nobles et établissant le respect de la tolérance religieuse.
Mai
11/05
Henri, duc d'Anjou, futur roi Henri III de France, est élu roi de Pologne.
Septembre
10/09
Henri d'Anjou prête serment comme roi de Pologne, à Notre-Dame, devant l'autel, en présence de 13 ambassadeurs venus de Pologne à Paris lui apporter le décret de son élection.
Février
21/02
Henri Ier de Pologne (futur Henri III) est couronné à Cracovie.
Juin
19/06
Henri III quitte Cracovie.
Octobre
03/10
La diète de Pologne déclare le trône vacant et une diète d’élection est convoquée pour le 4 novembre.
Décembre
12/12
Maximilien II est élu roi de Pologne par le parti pro-autrichien.
14/12
Les Turcs font élire Bathory roi de Pologne.
Mai
01/05
Couronnement d'Étienne (Stefan) Batory, roi de Pologne, à Cracovie.
Janvier
19/01
Victoire d’Étienne Báthory, roi de Pologne, sur Ivan le Terrible.
Octobre
21/10
Polonais et les Suédois alliés battent les Moscovites à Wenden.
Juin
29/06
Le roi de Pologne Étienne Báthory déclare la guerre à la Moscovie.
Juillet
12/07
Le roi de Pologne, Etienne Bathory, déclare la guerre à la Russie.
Septembre
05/09
Victoire du roi de Pologne Étienne Báthory sur Ivan le Terrible. Prise de Velikié Louki.
Octobre
04/10
Dernier jour du calendrier julien.
Janvier
15/01
La paix de Jam Zapolski met fin à la guerre de Livonie.
Octobre
05/10
Le 5 octobre 1582 n'existe pas dans certains États ; à la suite du passage du calendrier julien au calendrier grégorien, le lendemain du 4 octobre 1582 fut le 15 octobre 1582 directement, et ce dans les États du Pape, l'Italie, l'Espagne, le Portugal et la Pologne.
Août
10/08
Trêve de Plüsamünde entre la Russie, la Pologne et la Suède. La Suède conserve toutes ses conquêtes (Narva, Revel), et ôte à la Russie le seul débouché qu’elle avait sur le golfe de Finlande. La Pologne annexe définitivement le duché de Courlande, la province de Polotsk et la Livonie avec Dorpat.
Août
19/08
Election de Sigismond III de Pologne, comme roi de Pologne et grand-duc de Lituanie.
Septembre
18/09
Sigismund III est élu roi de Pologne.
Décembre
27/12
Couronnement de Sigismond III de Pologne comme roi de Pologne et grand-duc de Lituanie.
Mars
09/03
Signature du traité de Bytom et Będzin. Maximilien III d'Autriche renonce à ses droits sur la couronne de Pologne.
Mai
31/05
Sigismond III de Pologne épouse Anne d'Autriche.
Décembre
23/12
Signature de l'Union de Brest, par laquelle une partie de l'Église orthodoxe des provinces ruthènes de la République polono-lituanienne (situées majoritairement dans la Biélorussie et l'Ukraine actuelles) font allégeance à Rome.
Septembre
27/09
Victoire de la république des Deux Nations sur Charles IX de Suède, à la bataille de Kircholm.
Décembre
11/12
Le Roi Sigismund III épouse une archiduchesse autrichienne, contre l'avis de la Diète.
Octobre
26/10
L'armée russe de Pojarski entre à Moscou et la libère des Polonais.
Novembre
04/11
Révolte populaire qui expulsa de Moscou les forces d'occupation polono-lituaniennes.
Décembre
11/12
Signature du traité de Déoulino, par la Russie et la Pologne.
Septembre
17/09
Début de la Bataille de Țuțora (→ 07/10), entre la Pologne-Lituanie et l'Empire ottoman.
Septembre
24/09
L'armée polonaise de Jan Karol Chodkiewicz se retranche dans la forteresse moldave de Khotin, bloquant ainsi l'avancée des Ottomans (bataille de Khotin).
Janvier
17/01
Les Suédois commandés par Gustave-Adolphe battent les Polonais à Wallhof.
Décembre
24/12
Gustaf Horn et Jacob De La Gardie battent les Polonais près de Wenden.
Juin
27/06
Bataille de Stuhm. Victoire des troupes impériales et polonaises commandées par Hans Georg von Arnim-Boitzenburg sur l'armée suédoise de Gustave-Adolphe.
Septembre
25/09
Signature du traité de paix d'Altmark, mettant fin au conflit entre la Pologne de Sigismond Vasa, et le royaume de Suède de Gustave II Adolphe.
26/09
Cessez-le-feu d'Altmark. La Pologne évacue la Livonie au profit de la Suède.
Juillet
20/07
Occupation de Stettin (aujourd'hui Szczecin) par les Suédois.
Novembre
23/11
Vladislav VII (fils de Sigismund III) est élu roi de Pologne.
Octobre
03/10
Levée du siège de Smolensk, ville polonaise, et défaite de l'armée russe du Tsar Michel III.
Juin
14/06
Signature du traité de paix perpétuelle de Polanów entre la Russie et la Pologne.
Septembre
12/09
Signature du Traité de Stuhmsdorf, entre la Pologne et la Suède.
Septembre
20/09
Les Cosaques de Khmelnytsky défont les Polonais à Pilawa.
Juin
30/06
Victoire polonaise sur le Khanat de Crimée et la Zaporoguie à la bataille de Berestechko.
Juillet
28/07
Bogdan Khmelnitski signe le traité de Bielaïa-Tserkov avec la Pologne.
Septembre
28/09
Signature du traité de Bila Tserkva.
Septembre
08/09
Les Suédois s'emparent de Varsovie.
Octobre
15/10
Une grande partie des nobles polonais reconnaît Charles X de Suède comme souverain, lui offrant leurs troupe. Jean-Casimir, le roi de Pologne, doit fuir en Silésie.
19/10
Les Suédois occupent Cracovie.
Septembre
16/09
Traité d'Hadiach.
Décembre
28/12
Dans le cadre de la Seconde Guerre du Nord , la Russie signe une trêve de trois ans avec la Suède ( Traité de Veliesar ) et reprend les hostilités avec la Pologne-Lituanie.
Juin
19/06
Michał Wiśniowiecki est élu roi de Pologne.
Novembre
11/11
Bataille de Khotin, par laquelle les troupes polonaises et moldaves, commandées par Jean Sobieski et Étienne Petriceicou, dispersent les troupes ottomanes d'Hussein Pacha.
Mai
21/05
Election de Jean III Sobieski comme roi de Pologne.
Octobre
17/10
Signature du traité de Jouravno, entre la Pologne et la Turquie.
Septembre
12/09
Bataille de Vienne, victoire des troupes impériales et polonaises sur les Ottomans.
Novembre
09/11
Les Polonais prennent Szécsény.
Mars
05/03
L'Empire germanique, la Pologne et Venise forment la sainte Ligue, contre l'Empire ottoman.
Septembre
18/09
Auguste II est couronné roi de Pologne à Cracovie.
Mars
09/03
Nouvelle alliance entre Auguste II de Pologne et le tsar Pierre Ier de Russie à Birze.
Juillet
18/07
Bataille de Daugava.
Septembre
24/09
Charles XII, Stanislas Ier, et Auguste II signent la paix d'Altranstädt : Auguste renonce au trône de Pologne et à son alliance avec la Russie.
Mai
26/05
Les troupes suédoises occupent Varsovie abandonnée par Auguste II de Pologne.
Juillet
19/07
Victoire des troupes suédoises à la bataille de Kliszów.
Août
10/08
Les troupes suédoises occupent Cracovie après leur victoire à Kliszów.
Septembre
10/09
Auguste II de Pologne reprend Varsovie.
16/09
Incendie du château royal de Cracovie ; peu après, Charles XII fait une chute de cheval et se casse la jambe, ce qui l'empêche de poursuivre ses projets pendant quatre mois.
22/09
Auguste II de Pologne ouvre une nouvelle assemblée qui envoie une ambassade à Cracovie pour traiter avec Charles XII, sans résultats.
Novembre
19/11
L'Academia Leopoldina est fondée.
Décembre
12/12
Auguste II de Pologne forme une nouvelle confédération de la noblesse de Grande-Pologne et de Lituanie à Toruń.
Juin
19/06
Auguste II de Pologne convoque une diète à Lublin (→ 10/07) à laquelle se rend le primat Radziejowski, jusqu'alors partisan de Charles XII de Suède. Malgré les dissensions, la diète vote des crédits pour continuer la guerre si les négociations avec le roi de Suède échouent ; ce dernier récuse des décisions de la diète de Lublin.
Octobre
14/10
Prise de Thorn (Toruń) par les Suédois.
Décembre
11/12
Charles XII de Suède prend Elbing.
Juillet
12/07
Election de l'héritier du palatinat de Posnanie, Stanislas Leszczinski, comme roi de Pologne.
Août
06/08
Victoire suédoise sur une armée russo-polonaise à la bataille de Jēkabpils.
Octobre
04/10
Le roi Stanislas Ier est sacré à la cathédrale de Varsovie.
Novembre
18/11
Traité d’alliance polono-suédois de Varsovie contre la Russie.
Septembre
10/09
Signature du traité de Nystad, mettant fin à la grande guerre du Nord.
Décembre
07/12
Jugement sanglant de Thorn.
Octobre
15/10
Le roi Leszczynski et sa famille, chassés de Pologne, débute un séjour au château de Blois.
Septembre
08/09
Leszczynski, ayant traverse secrètement l'Allemagne, arrive à Varsovie.
12/09
Stanislas Leszczynski est élu roi de Pologne par la Diète.
22/09
Menacé par les Russes, le roi Stanislas se réfugie à Dantzig.
Octobre
05/10
Auguste III est proclamé roi de Pologne.
Janvier
17/01
Couronnement d'Auguste III de Pologne.
Juillet
09/07
Dantzig capitule face aux Russes.
Novembre
18/11
Le traité de Vienne met fin à la Guerre de Succession de Pologne.
Décembre
16/12
La Prusse de Frédéric II envahit la Silésie.
Juin
 
Une assemblée de rabbins réunie à Brody condamne les disciples de Jacob Frank, qui s’était proclamé rédempteur des Juifs, ainsi que les adeptes du « Messie » Shabbetaï Zevi.
Septembre
12/09
Séjour du roi Stanislas Leszczynski à Versailles (→ 20/09).
Janvier
12/01
Stanislas Poniatowski, l’amant de la future Catherine II de Russie, nommé ambassadeur de Pologne à Saint-Pétersbourg, présente ses lettres de créance.
Octobre
12/10
Les Autrichiens s'emparent de Schweidnitz en Silésie.
Mars
31/03
Frédéric II de Prusse et Catherine II de Russie concluent le traité de Saint-Pétersbourg pour harmoniser leur politique polonaise. Frédéric souhaite unir le Brandebourg à la Prusse-Orientale en s’emparant de la Prusse polonaise et de l’embouchure de la Vistule. Catherine II cherche à accroître ses contacts avec l’Europe, et la Pologne fait écran avec l’Europe germanique.
Septembre
06/09
Stanislas Poniatowski, favori de Catherine II de Russie est élu à l’unanimité roi de Pologne à la Diète de Varsovie avec l’appui des troupes russes.
07/09
Election de Stanislas Auguste Poniatowski comme roi de Pologne et grand-duc de Lituanie.
Novembre
25/11
Couronnement de Stanislas II.
Octobre
10/10
Casanova arrive à Varsovie.
Février
29/02
Sous la menace de la Russie, les patriotes polonais se regroupent dans la confédération de Bar.
Janvier
08/01
La tsarine Catherine II de Russie suggère à la Prusse un partage de la Pologne avec l'Autriche.
Septembre
30/09
Première partition de la Pologne.
Septembre
30/09
La Diète de Pologne ratifie le traité de Saint-Pétersbourg de 1772 sous la menace de nouvelles amputations.
Octobre
14/10
La Commission de l'Éducation nationale est fondée sur la demande du roi Stanislas.
Novembre
09/11
Potocki lance le "Journal Hebdomadaire de la Diète".
Mai
30/05
Blanchard réalise la 1ère ascension en ballon en Pologne, à Varsovie, devant le roi, la Cour, Potocki et la foule.
Mars
29/03
Signature du traité d'alliance et d'amitié entre la Pologne-Lituanie et la Prusse.
Novembre
20/11
Potocki rencontre à Paris le baron de Staël, ambassadeur de Suède, ils évoquent la possibilité d'une candidature suédoise au trône de Pologne.
Mai
03/05
Promulgation d'une nouvelle constitution en Pologne.
Février
07/02
Traité de Berlin ; alliance défensive entre la Prusse et l’Autriche contre la Pologne et la France révolutionnaire.
Mai
18/05
L'empire russe déclare la guerre à la République des Deux Nations. Les armées russes entrent en Pologne le même jour.
Juin
14/06
Bataille de Boruszkowce.
18/06
Bataille de Zieleńce, l'armée de Józef Poniatowski repousse l'armée d'Iraklij Morkow.
Janvier
23/01
Deuxième partage de la Pologne. La convention de partage de la Pologne est signée à Saint-Pétersbourg entre la Russie et la Prusse. .
24/01
La Prusse, se déclarant solidaire de la Russie, occupe la Pologne occidentale.
Mars
23/03
Insurrection des patriotes polonais (Proclamation de Kościuszko) contre la Russie à Cracovie. Tadeusz Kościuszko est investi d’un « pouvoir dictatorial » par les patriotes immigrés de Dresde.
24/03
Tadeusz Kościuszko promulgue à Cracovie une nouvelle constitution et désigne un gouvernement insurrectionnel, appelé Conseil national suprême.
27/03
Intervention de la Prusse en Pologne.
Avril
04/04
Bataille de Racławice.
18/04
Soulèvement du peuple à Varsovie. Tadeusz Kościuszko parvient à chasser les Prussiens et les Russes de la vile.
Mai
07/05
Le gouvernement insurrectionnel de Kosciuszko prend des mesures importantes concernant les paysans : abolition du servage personnel, liberté de déplacement, garantie de la possession de la terre, diminution des corvées.
Juin
06/06
La Prusse bat Kosciuszko à Szczekonicy.
15/06
Les Prussiens occupent Cracovie.
28/06
A Varsovie, un massacre est perpétré dans les prisons, par peur des Russes et des Prussiens qui encerclent la capitale.
Octobre
10/10
Kosciuszko est battu et fait prisonnier lors de la bataille de Maciejowice par l’armée d’Alexandre Souvorov.
Novembre
04/11
Varsovie capitule après le massacre de la population du faubourg de Praga par les troupes de Souvorov.
Janvier
03/01
Traité secret russo-autrichien, pour un troisième partage de la Pologne.
Octobre
24/10
Troisième partage de la Pologne, Stanislas II est contraint à l'abdication.
25/10
Abdication de Stanislas Poniatowski. Il est mis en résidence surveillée à Grodno, puis est autorisé à se retirer à Saint-Pétersbourg.
Novembre
25/11
Abdication du roi de Pologne Stanislas II.
Juin
06/06
Le comte de Lille élève de Varsovie une protestation solennelle contre l'élévation à l'Empire de "l'Usurpateur".
Septembre
23/09
Le tsar Alexandre se rend à Pulawy chez le prince Czartoryski et lui laisse croire qu'il a l'intention de reconstituer la Pologne contre la Prusse, pour intimider le roi Frédéric-Guillaume et l'entrainer à intervenir aux côtés des Coalisés.
Octobre
29/10
Les 500 cavaliers du Général Lasalle font capituler Stettin. Le Général Milhaud rafle 6000 prisonniers à Pasewalk.
30/10
Le lieutenant-général Friedrich von Romberg livre la ville de Stettin aux Français du général Lassalle.
Novembre
01/11
Le Maréchal français Davout s'empare de Küstrin.
03/11
De Berlin et sur l'initiative de Napoléon, Dombrowski et Wybicki lancent une proclamation aux Polonais pour les faire se soulever contre les Prussiens.
04/11
Les troupes françaises entrent à Poznań où elles reçoivent un accueil chaleureux.
07/11
Le Général Kosciuszko refuse de rencontrer Napoléon, jugeant qu'il veut seulement se servir de la Pologne et ne mérite pas confiance.
10/11
Franchissant l'ancienne frontière de la Pologne, le maréchal français Davout entre à Posen.
12/11
Sur le chemin de l'avance française, les Polonais se soulèvent et chassent les fonctionnaires prussiens. Mais il subsiste un prussien (Radziwill) et un parti russe (Czartoryski).
13/11
Napoléon donne des instructions au Maréchal Davout en le dirigeant sur Varsovie : fournir des armes et des encouragements aux Polonais mais "faites connaître que je puis me déclarer que lorsque je verrai les Polonais organisés et armés".
14/11
Napoléon donne des instructions au Général Lannes, qu'il dirige sut Thorn, pour favoriser un soulèvement polonais.
20/11
Le Maréchal Davout informe Napoléon que l'armée russe de Bennigsen est massée derrière la Vistule et vient d'occuper Varsovie.
28/11
Les troupes de Murat entrent à Varsovie.
29/11
Le Maréchal Davout rejoint le Maréchal Murat à Varsovie.
--   
Napoléon rédige, à Posen, une note de 8 pages sur le statut à accorder aux Juifs.
Décembre
03/12
Glogau capitule devant un corps d'armée confié au roi de Westphalie Jérôme Bonaparte et au Général Vandamme.
05/12
Le feld-maréchal Czartoryski adresse un mémoire au tsar Alexandre "sur la nécessité de rétablir la Pologne pour prévenir Bonaparte".
11/12
Le Général Duroc signe à Posen un traité avec Frédéric-Auguste Ier de Saxe : il entre dans la Confédération du Rhin et doit fournir 20000 hommes à la Grande Armée.
15/12
Napoléon Bonaparte envahit Varsovie.
18/12
Napoléon arrive à Varsovie où il reçoit un accueil empressé des aristocrates. Parmi eux se trouve la comtesse Marie Walewska (1789-1817), qui devient sa maîtresse et dont il aura un fils, futur ministre des Affaires étrangères de Napoléon III.
--   
Le prince Poniatowski est nommé ministre de la Guerre dans l'administration provisoire établie à Varsovie.
19/12
Napoléon entre à Varsovie.
22/12
La Grande Armée traverse la Vistule.
23/12
Napoléon et Lannes défont les Russes à Czarnków mais le dégel empêche la cavalerie de poursuivre. Le Maréchal Davout est à Nasielsk, le Maréchal Soult à Plonsk, le Maréchal Bessière longe l'Ukra vers Biezun.
26/12
Résistance des troupes russes aux combats de Golymin et de Pułtusk, en Pologne. Napoléon renonce à poursuivre les Russes et place ses troupes en quartiers d’hiver sur la Vistule.
27/12
Les troupes françaises (notamment Bernadotte et Bessières) restant empêtrées, les Russes de Galitzine et de Bennigsen parviennent à se retirer sur Ostrolenka : la man½uvre d'enveloppement de Napoléon échoue.
28/12
Le Général russe Bennigsen revendique la victoire sur Napoléon à la bataille de Pultusk pour avoir fait échouer sa manoeuvre.
29/12
Napoléon écrit au Président du Sénat Cambacérès : "Je crois la campagne finie. L'ennemi a mis entre nous des marais et des déserts. Je vais prendre mes quartiers d'hiver".
Janvier
01/01
Napoléon rencontre Marie Walewska au relais de Bronie, sur la route de son retour à Varsovie.
08/01
La ville de Breslau [Wroclaw] capitule devant Jérôme Bonaparte et Vandamme.
10/01
Le Général Vandamme met le siège devant Schweidnitz.
14/01
Napoléon achève de créer à Varsovie une administration polonaise provisoire présidée par le Président du sénat Malachowski.
18/01
Napoléon tance le Maréchal Ney, qui s'est imprudemment aventuré jusqu'à Bartenstein en poursuivant L'Estocq sur Koenigsberg, et lui ordonne de se replier vers l'ouest.
--   
Napoléon rencontre Marie Walewska en tête à tête à Varsovie.
Mars
19/03
Siège de Dantzig.
Mai
24/05
La Grande Armée prend Danzig.
Juin
06/06
Napoléon quitte Finckenstein pour accompagner la Grande Armée en route pour menacer le flanc du Général Bennigsen.
09/06
Napoléon envoie le Maréchal Murrat et le Maréchal Soult sur Heilsberg avec mission de fixer les Russes.
10/06
Les maréchaux Murat et Soult attaquent les Russes de Bennigsen à Heilsberg. La charge de la cavalerie de Murat, téméraire, occasionne d'importantes pertes sans réel résultat.
12/06
Les Français entrent dans Heilsberg désertée par les Russes et les Prussiens.
--   
Une armée russe pénètre en Généralicie, mais elle a soin d'éviter tout engagement contre les forces autrichiennes.
21/06
Napoléon, à Vilkavi¨kis, proclame à son armée la "seconde guerre de Pologne".
Avril
14/04
Les troupes Autrichiennes attaquent le grand-duché de Varsovie. Après la prise de Varsovie, les Autrichiens se heurtent à la résistance de Józef Poniatowski.
Juillet
14/07
Les Autrichiens, assiégés dans Cracovie, capitulent devant les "Varsoviens" (Général Rozniecki) et avertissent les Russes en sous-main.
15/07
Le Général Poniatowski entre à Cracovie et se heurte à l'avant-garde russe.
26/07
Le tsar Alexandre demande à Napoléon de lui donner l'assurance que la Pologne ne sera jamais rétablie. Napoléon évite de répondre clairement.
Juillet
10/07
Le Code civil est promulgué dans le grand-duché de Varsovie.
Janvier
08/01
Le tsar Alexandre fait des propositions au diplomate polonais Czartoryski et à Potocki pour s'assurer le concours des Polonais contre la France.
Février
11/02
Le tsar Alexandre offre au leader polonais Czartoryski des garanties pour une Pologne reconstituée à laquelle il promet de réunir les "provinces polonaises" de la Russie.
Novembre
19/11
L'Academia Leopoldina devient l'Université de Wroclaw.
Janvier
20/01
Napoléon fait occuper la Poméranie suédoise pour mieux faire appliquer le Blocus continental.
Mars
10/03
Le Maréchal français Davout est au QG à Thorn.
Mai
22/05
La Diète polonaise ouvre à Varsovie : elle réclame la reconstitution du royaume de Pologne.
25/05
La Diète polonaise est dissoute par l'envoyé de Napoléon.
28/05
Napoléon envoie à Varsovie l'ambassadeur Pradt avec pour instructions de laisser se réunir une Diète royaliste.
30/05
Napoléon reçoit un accueil enthousiaste à Posen ; il y est joint par d'ultimes propositions du roi de Suède Bernadotte : "Qu'on ne me parle plus de cet homme !".
Juin
05/06
Pradt, ambassadeur de France, arrive à Varsovie.
07/06
Napoléon Ier arrive à Dantzig.
08/06
A Dantzig, Napoléon visite à cheval les installations et passe en revue les bataillons du 25e et les dépôts ; avec les autorités, il parle encore de négociations possibles ; il s'entretient péniblement avec les Maréchaux Davout et Murat et au Général Rapp il dit que la guerre est commencée.
10/06
A Dantzig, Napoléon s'inquiète de l'entourage médiocre du prince Poniatowski auprès duquel il fait expédier "un aide de camp intelligent" avec ordre "de s'assurer si l'ennemi veut prendre l'offensive".
21/06
Napoléon, à Vilkavi¨kis, proclame à son armée la "seconde guerre de Pologne".
22/06
La Diète ouvre à Varsovie ; le prince Czartoryski y proclame le rétablissement de la Pologne ; l'ambassadeur de France Pradt s'en inquiète : "Ils iraient trop vite si on les laissait faire" écrit-il à Maret, secrétaire d'Etat de Napoléon.
28/06
Confédération de Varsovie. Napoléon accepte l’idée de Tadeusz Matuszewicz d’une confédération de la szlachta, qui déclare la restauration du royaume de Pologne, auquel adhère la Lituanie insurgée. La campagne menée par Napoléon fait naître chez les Polonais l’espoir d’une restauration complète de leur pays. Ils apportent à la Grande Armée un corps de près de 100 000 hommes.
Février
09/02
Entrée des troupes russes à Varsovie.
Mai
03/05
Naissance officielle de la Ville libre de Cracovie.
Novembre
15/11
Alexandre Ier de Russie accorde au nouveau royaume de Pologne une constitution libérale. Le royaume de Pologne est lié par une union personnelle à l’empire russe.
Novembre
19/11
Fondation de l'université de Varsovie.
Novembre
29/11
Insurrection de Varsovie.
Août
27/08
Les Russes, commandés par Paskevich, prennent Varsovie.
Novembre
29/11
Un gouvernement national est mis en place en Pologne.
Février
21/02
Soulèvement de Cracovie.
Novembre
06/11
L'Autriche annexe la ville libre de Cracovie, en violation du traité de Vienne.
Février
26/02
Patente de février. Retour au centralisme en Autriche. Mise en place du parlement de Vienne. Le Reichsrat, réorganisé, devient une institution à double niveau, avec une représentation étroite (pays autrichiens) et une représentation élargie (avec la Hongrie). Statut d’autonomie de la Pologne autrichienne (Cracovie, Galicie et Lodomérie). Le climat libéral qui y règne en fait le refuge des Polonais qui luttent pour la renaissance de leur pays.
27/02
L'armée russe ouvre le feu sur une manifestation hostile à Varsovie, en Pologne, provoquant le massacre de cinq personnes.
Septembre
06/09
En Pologne, la conscription ne se fait plus par tirage au sort mais selon des listes que dresse l’administration.
24/09
En Pologne, la conscription ne se fait plus par tirage au sort mais selon des listes que dresse l'administration.
Janvier
22/01
Début d’un soulèvement polonais.
Février
03/02
Bataille de Węgrów pendant l’insurrection de Pologne.
08/02
Convention d’Alvensleben. La Prusse autorise la Russie à poursuivre les émigrés polonais sur son territoire.
Juin
06/06
Garibaldi signe avec Ortega, agent politique du Gouvernement polonais en Italie, un traité d'alliance italo-polonais anti-autrichien.
Novembre
07/11
Marya Sklodowska [Marie Curie] naît à Varsovie, fille du professeur de physique Sklodowsky et d'une directrice d'école de jeunes filles.
Mars
05/03
Rosa Luxemburg naît à Zamosc (Pologne russe) au sein d'une famille de commerçants juifs.
Juin
12/06
Maria Sklodowska [Curie] obtient son diplôme de fin d'études secondaires (avec la médaille d'or).
 
Luxemburg milite dans un groupe du parti "Proletariat" à Varsovie.
Décembre
28/12
Luxemburg se rend à Varsovie pour participer à la Révolution.
Mars
04/03
Luxemburg est arrêtée et incarcérée à Varsovie.
Mars
 
Rommel rejoint l'école militaire de Dantzig (Allemagne).
Août
25/08
Les Gaux allemands Hindenburg et Ludendorff nomment un gouverneur en Pologne.
Août
22/08
Décret du Sovnarkom reconnaissant l’indépendance de la Pologne.
Novembre
07/11
La République polonaise est proclamée à Lublin.
11/11
Pilsudski est nommé Commandant en chef des forces polonaises par le conseil de Régence et est chargé de former un Gouvernement, à Varsovie.
--   
Pilsudski est nommé Commandant en chef des forces polonaises par le conseil de Régence et est chargé de former un Gouvernement , à Varsovie.
Décembre
16/12
Le PC de Pologne est créé.
27/12
Déclenchement de l'insurrection de Grande-Pologne.
Janvier
02/01
Le gouvernement de Józef PiLsudski ordonne l'exécution de médecins et d'infirmières civils de la mission de la Croix-Rouge soviétique.
15/01
Le pianiste et compositeur Ignacy Paderewski devient le premier chef de gouvernement de la nouvelle République polonaise.
16/01
L'Assemblée constituante confirme le pianiste Ignacy Jan Paderewski à la tête du gouvernement.
18/01
Ignacy Jan Paderewski devient Premier ministre de la Pologne nouvellement indépendante.
26/01
Elections législatives polonaises.
Février
14/02
Bataille de Bereza Kartuska, en Biélorussie, premier engagement de la guerre polono-soviétique.
Avril
05/04
Massacre de Pinsk. Meurtre de trente-cinq résidents juifs de Pinsk par des soldats polonais.
16/04
Début de la guerre hongro-roumaine de 1919. Les troupes roumaines interviennent en Hongrie jusqu’à la Tisza.
21/04
Les troupes polonaises conduites par Józef Piłsudski entrent dans Vilnius. Fin de la République socialiste soviétique lituano-biélorusse.
Juillet
11/07
La Généralicie orientale devient un protectorat polonais après la conférence de Paris.
24/07
Minsk tombe aux mains des Polonais.
Septembre
28/09
Début de la bataille de Daugavpils (→ 05/01/1920).
Novembre
21/11
Le Haut Conseil de la Conférence de la paix de Paris accorde la Galicie orientale à la Pologne pour une période de 25 ans, après quoi un plébiscite décidera de la question.
Janvier
05/01
Les troupes polono-lettone chassent l’Armée rouge de Daugavpils.
Mai
07/05
Les troupes polonaises, menées par Józef Piłsudski et Edward Rydz-Śmigły, et soutenues par l'Ukraine symboliquement, s'emparent de Kiev, avant d'en être boutées dehors par l'Armée rouge un mois plus tard.
Juillet
15/07
Une loi agraire est votée : elle exproprie une partie des grands domaines contre indemnité mais la petite paysannerie ne dispose que d'exploitations trop réduites.
Août
15/08
Victoire de la Pologne contre le mouvement soviétique, dans le cadre de la guerre soviéto-polonaise.
25/08
Fin de la bataille de Varsovie (guerre russo-polonaise). Les troupes polonaises du maréchal Piłsudski l'emportent sur l’armée bolchévique du maréchal Toukhatchevski.
Mars
17/03
Promulgation d'une constitution en Pologne.
18/03
La paix est signée à Riga entre la Russie et la Pologne, qui annexe quatre millions d'habitants.
Novembre
05/11
Les Élections générales ont lieu.
Décembre
16/12
Le Président Gabriel Narutowicz est tué au pistolet par Niewiadomski.
20/12
Stanis"#322;aw Wojciechowski, membre de la coopérative, est élu deuxième président de la République de Pologne par l'Assemblée nationale. Le premier président, Gabriel Narutowicz, élu le 9 décembre 1922, est assassiné par le fanatique Eligiusz Niewiadomski le 16 décembre après une campagne de diffamation menée par la presse nationaliste.
Mars
14/03
Les Alliés reconnaissent l’annexion de Vilnius par la république de Pologne.
Octobre
16/10
Signature des accords de Locarno.
Décembre
01/12
Ratification des accords de Locarno, à Londres.
28/12
Une loi de réforme agraire est votée.
Mai
10/05
Une coalition gouvernementale réunissant des chrétiens-démocrates et des agrariens est formée par le Premier Ministre Witos, ce qui déclenche la colère des partis de gauche (dont Pilsudski est l'un des dirigeants).
12/05
Coup d’État militaire en Pologne du maréchal Józef Piłsudski .
Novembre
16/11
Le Bloc non partisan de collaboration avec le gouvernement obtient la majorité absolue aux élections législatives polonaises alors que de nombreux membres de l’opposition sont incarcérés depuis octobre dans la forteresse de Brest.
Février
29/02
Le cardinal Hlond, chef de l'Église catholique en Pologne, publie une lettre pastorale prônant la discrimination des Juifs "tant qu'ils demeureront Juifs".
Décembre
01/12
Les Juifs des provinces incorporées (Warthegau, Silésie, Prusse Orientale) au Reich sont déportés vers le Gouvernement général de Pologne.
Janvier
05/01
Lors d’une entrevue à Berchtesgaden, Hitler annonce au ministre polonais des Affaires étrangères, le colonel Beck, que Dantzig devra tôt ou tard être restituée au Reich.
Mars
28/03
La Pologne rejette les propositions d’Hitler de faire de la Pologne un satellite de l’Allemagne contre l’Union soviétique.
31/03
Arthur Neville Chamberlain donne la garantie britannique à la Pologne.
Avril
06/04
La Pologne signe un pacte d’assistance militaire avec la Grande-Bretagne.
13/04
Le Royaume-Uni et la France garantissent l’intégrité territoriale de la Roumanie et de la Grèce. Garantie française à la Pologne.
28/04
Adolf Hitler dénonce l’accord naval germano-britannique de 1935 puis le pacte de non-agression germano-polonais de 1934.
Mai
05/05
Dans un discours devant le parlement polonais, le ministre polonais des affaires étrangères Józef Beck refuse toute modification du statut de Dantzig.
17/05
La France s’engage à aider militairement la Pologne en cas d’attaque allemande.
28/05
Londres et Paris acceptent le principe d’un pacte d’assistance mutuelle avec l’URSS en cas d’agression contre la Pologne.
Août
23/08
Abolition de la Constitution de la ville libre de Dantzig. Le gauleiter Albert Forster se proclame chef de l’État.
26/08
Plan Pékin (→ 01/09) ; trois destroyers de la marine polonaise sont évacués vers le Royaume-Uni.
29/08
Ultimatum de l'Allemagne à la Pologne.
--   
La division de destroyers de la marine polonaise, incapable de rivaliser avec la marine allemande reçoit l'ordre de se réfugier en Grande-Bretagne.
30/08
Mobilisation générale décrétée en Pologne.
31/08
Un commando allemand créé un faux incident en attaquant la station radio frontalière de Gleiwitz, en territoire allemand. L'opération Himmler, monté par Reinhard Heydrich, chef de service de sécurité nazi et exécuté par le SS Alfred Naujock vise à donner un prétexte à l'Allemagne d'attaquer la Pologne.
--   
L'ultimatum allemand est diffusé à la radio. Le non-envoi d'un plénipotentiaire polonais par Varsovie est considéré par les Allemands comme le rejet de leur « propositions de paix.».
--   
Hitler signe la directive no 1 du plan Blanc (Fall Weiss) d'invasion de la Pologne prévue pour le lendemain 1er septembre.
Septembre
01/09
Les troupes allemandes et slovaques attaquent la Pologne sans déclaration de guerre..
02/09
La ville libre de Dantzig est rattachée au Troisième Reich, le lendemain de l'invasion de la Pologne.
--   
Ouverture du camp de concentration du Stutthof, le premier en dehors du territoire allemand.
06/09
Les troupes allemandes s’emparent de Cracovie.
08/09
La Wehrmacht atteint le sud de Varsovie.
09/09
Les troupes allemandes approchent de Varsovie.
--   
L'armée polonaise tente une contre-attaque sur la rivière Bzura. L'attaque prend les Allemands par surprise, mais d'importantes renforts convergent vers le fleuve. La plus grande mobilité des troupes allemandes (18 divisions, y compris Panzer) et le manque de ravitaillement font que les Polonais ne peuvent pas profiter de la contre-attaque et doivent se retirer.
10/09
Wilhelm Fritz von Roettig est le premier général à être tué au combat pendant la Seconde Guerre mondiale. Il est abattu dans la zone d'Opoczno, pendant l'invasion de la Pologne.
12/09
Riefenstahl assiste à Konskie à l'exécution d'une trentaine d'otages Juifs.
16/09
Varsovie est encerclée par l'armée allemande.
--   
Raid aérien de terreur mené par la Luftwaffe sur Varsovie.
--   
L'URSS informe la Pologne que l'armée soviétique entrera en Pologne orientale le 17 septembre "pour protéger les minorités ukrainiennes et biélorusses".
17/09
Invasion de la Pologne orientale par l'Union Soviétique.
--   
Le gouvernement polonais se replie en Roumanie où ses membres sont assignés à résidence.
--   
Les troupes soviétiques envahissent la Pologne.
19/09
Entrée triomphale d'Hitler dans Dantzig.
21/09
Dans un télégramme (shnelbrief) Heydrich ordonne : 1) le regroupement des juifs de Pologne dans des endroits proche de voies de communication; 2) la nomination de Conseils d'anciens pour diriger ces regroupements; 3) la confiscation des entreprises juives sauf celles indispensables au fonctionnement de l'armée.
27/09
Reddition de Varsovie.
--   
Le Royaume de Roumanie accueille le gouvernement de Varsovie en exil avec 100 000 réfugiés et les réserves d’or de la Banque nationale. Ils peuvent rejoindre la France puis l’Angleterre, ce qui provoque la colère de Berlin.
28/09
Le gouvernement polonais en exil s'installe à Paris.
--   
La Pologne est partagée entre l'URSS et l'Allemagne. L'armée polonaise continue de se battre sur deux fronts au sud-est de Lublin.
--   
Prise de Varsovie.
30/09
Władysław Raczkiewicz devient président de la République de Pologne en exil et nomme le général Władysław Sikorski à la tête du gouvernement polonais en exil.
Octobre
02/10
Les forces polonaises défendant la péninsule de Hel se rendent aux forces allemandes.
--   
Bataille de Kock (→ 05/10).
--   
Hitler déclare que.
04/10
Le Judenrat (Conseil juif) est créé sur ordre de la Gestapo, pour faire régner l'ordre dans le quartier juif de Varsovie. Il est dirigé par Czerniakow.
05/10
Varsovie : "Führerparade" de la Wehrmacht devant Adolf Hitler et les généraux.
06/10
Hitler prononce un discours au Reichstag de Berlin, sur la fin de la guerre avec la Pologne.
08/10
Le 1er ghetto est crée à Piotrkow, au sud de Lodz.
10/10
Annexion de Vilnius à la Lituanie, après la défaite polonaise.
12/10
Un décret d’Hitler crée le Gouvernement Général sur les terres polonaises occupées par les Allemands mais non rattachées au Reich ; Hans Frank est nommé gouverneur du Gouvernement Général. Les expulsions commencent dans le Warthegau.
--   
Le Reich annexe les territoires occidentaux de la Pologne.
--   
Les 1ères déportations de juifs autrichiens et tchèques vers la Pologne sont organisées.
17/10
A Varsovie, l'interdiction est faite aux non-juifs d'acheter ou de louer des entreprises juives sans une autorisation spéciale du gouverneur du district Fischer.
26/10
Le travail forcé pour les Juifs de Pologne est promulgué.
28/10
Le Général Sikorski devient le chef du Gouvernement polonais en exil.
Novembre
01/11
Karski réussit à s'évader d'un transport de prisonniers, arrive à Varsovie et rejoint son frère Marian dans la Résistance.
06/11
Sonderaktion Krakau, par laquelle les professeurs de l'Université Jagellon de Cracovie sont envoyés en camp de concentration.
07/11
Le général Władysław Sikorski, le premier ministre du gouvernement polonais en exil, est également nommé au poste de commandant en chef des forces armées polonaises.
08/11
Hans Franck est nommé Gouverneur Général de Pologne.
14/11
Sikorski, chef du Gouvernement polonais en exil basé en France, arrive à Londres.
20/11
Le Sondergruppe III ES (Ehlich) du RSHA établit le "Fernplan Ost" : 1er essai de planification à long terme des questions de population à l'Est.
22/11
Le gouvernement polonais en exil quitte Paris pour Angers.
23/11
Le gouverneur Frank ordonne que les Juifs de plus de 10 ans portent à partir du 01/12/1939 une étoile de David bleu de 10cm.
Décembre
03/12
Les premiers pilotes polonais arrivent au Royaume-Uni.
04/12
Les Polonais créent l’Union de la lutte armée ZWZ qui remplace le Service pour la victoire de la Pologne SZP et qui est confiée au général Kazimierz Sosnkowski.
Janvier
04/01
Le Gouvernement polonais en exil du général Sikorski signe avec le gouvernement Daladier un traité militaire prévoyant la création en France d'une armée de 80 000 hommes.
--   
Accord franco-polonais selon lequel l'armée polonaise en exil en France sera équipée et entretenue par la France.
06/01
Exécutions massives de Polonais, commises par les Allemands dans la ville de Pozna"#324;.
09/01
Rapport SS sur l'élimination de 4000 malades mentaux incurables en Pologne.
14/01
Dans le ghetto de Varsovie, les morts dues aux privations sont estimées à environ 70 par jour.
18/01
Des agents de la Gestapo exécutent environ 250 Juifs dans les bois à l'extérieur de Varsovie. Ils faisaient partie du mouvement de résistance conduit par Andrzej Kott.
23/01
A Paris, ouverture du Conseil national de la République polonaise (Rada Narodowa Rzeczypospolitej Polskiej), un organisme législatif consultatif présidé par le compositeur Ignacy Jan Paderewski.
Février
08/02
À Łódź, ouverture du premier ghetto sur les territoires polonais occupés par les Allemands.
12/02
Les Nazis commencent à déporter les Juifs allemands vers la Pologne.
Mars
05/03
Le Politburo décide le massacre de Katyń.
21/03
Himmler décide la construction du camp d'Auschwitz.
Avril
05/04
Le NKVD commence à exécuter les prisonniers polonais des camps de Starobielsk, Kozielsk et Ostaszków.
08/04
Le sous-marin polonais Orzeł coule le navire allemand Rio de Janeiro qui transportait des troupes allemandes vers la Norvège.
Mai
08/05
Les Polonais de la Brigade autonome de chasseurs de Podhale débarquent sur l'île norvégienne de Hinnoy et se préparent à attaquer Narvik.
18/05
Le général Władysław Sikorski met la première Division de grenadiers polonais à la disposition de l'armée française.
24/05
Début de l'Opération Alphabet (évacuation des troupes britanniques, françaises et polonaises du port de Narvik) qui se terminera le 8 juin.
28/05
Des troupes norvégiennes et polonaises repoussent les Allemands jusqu'à la frontière suédoise.
29/05
Les Alliés reprennent Narvik aux Allemands et détruisent les installations portuaires.
31/05
Le Corps expéditionnaire franco-polonais en Norvège reçoit l’ordre d’évacuer.
Juin
10/06
Les Polonais de la deuxième division de chasseurs sont mis à la disposition de l'armée française.
14/06
Le gouvernement polonais quitte Angers.
--   
Les 1ers convois de Polonais (728 résistants, condamnés de droit commun) arrivent de la prison de Tarnow à Auschwitz.
15/06
À cette date, 83 000 soldats des forces armées polonaises sont présents sous les armes en France.
17/06
Le président polonais Władysław Raczkiewicz et le commandant en chef Władysław Sikorski prennent la décision de transférer au Royaume-Uni ce qui peut être sauvé de l'armée polonaise en France.
19/06
Alors que la France se prépare à capituler, le général Władysław Sikorski donne l'ordre aux Polonais de ne pas se rendre et de fuir vers la Suisse, vers le Royaume-Uni ou vers l'Afrique.
24/06
Le gouvernement polonais en exil s'installe à Londres.
30/06
Le général Władysław Sikorski dissout le commandement de la ZWZ, Union de la lutte armée qui se trouvait en France et donne l’ordre de créer un commandement pour la ZWZ en Pologne ; le colonel Stefan Rowecki dit Grot (fer de flèche), est nommé à la tête de la ZWZ.
Juillet
02/07
Les Polonais de la Brigade des chasseurs des Carpates, que le gouvernement de Vichy veut désarmer en Syrie, passent en Palestine.
Août
05/08
Władysław Sikorski et Winston Churchill signent un accord pour la reconstruction d’une armée polonaise au Royaume-Uni.
15/08
Le crématoire I d'Auschwitz-Birkenau entre en fonction.
Septembre
03/09
Dimanche sanglant de Bydgoszcz.
21/09
Pilecki est embarqué par les Allemands d'une caserne de cavalerie, à Varsovie, dans des camions vers la gare de l'Ouest, puis mis dans des wagons de marchandises.
Octobre
02/10
Création du ghetto de Varsovie qui contient essentiellement des Juifs et des Tsiganes ainsi que des non-juifs.
06/10
Les Juifs sont astreints à un couvre-feu de 19h à 8h.
07/10
L’évacuation des soldats polonais internés en Roumanie est arrêtée.
12/10
Le transfert des Chrétiens qui habitent l'emplacement du futur ghetto juif de Varsovie et celui des Juifs vers le ghetto, débute.
Novembre
01/11
Wojtyla [Jean-Paul II] est engagé comme ouvrier à Zakrzowek (près de Cracovie) dans une carrière de pierre appartenant à l'usine chimique Solvay (et évite ainsi la déportation et les travaux forcés du Reich).
09/11
Pour le Gouvernement polonais en exil, Sikorski ajoute par décret la devise "Semper invita" aux armes de Varsovie et lui décerne l'Ordre militaire de Virtuti Militari, en reconnaissance de sa bravoure lors du siège opéré par les forces nazies.
15/11
Environ 450 000 Juifs sont emmurés dans le ghetto de Varsovie.
30/11
113000 non-Juifs et 138000 Juifs ont "déménagés hors et dans le ghetto de Varsovie, dans un climat de panique.
--   
L'interdiction de pénétrer ou sortir du ghetto de Varsovie est étendue aux Polonais non-juifs.
Décembre
03/12
Création de la Délégation en Pologne du gouvernement en exil avec Cyryl Ratajski à sa tête.
Janvier
02/01
Les nazis numérotent leurs camps de concentration de I à III en fonction de la dureté des conditions d'internement.
Mars
01/03
Himmler visite Auschwitz et ordonne un agrandissement du camp ainsi que la construction d’un second camp à Birkenau.
03/03
Ouverture du ghetto de Cracovie.
Avril
01/04
Himmler visite Auschwitz et ordonne un agrandissement du camp ainsi que la construction d’un second camp à Birkenau.
Mai
26/05
Échange de tirs entre le cuirassé allemand Bismarck et le destroyer polonais Piorun qui signale la position du Bismarck à la flotte britannique.
Juin
14/06
Déportation dans les pays baltes de 35 000 Lituaniens, de Polonais réfugiés en Lituanie de 35 000 Lettons, et de 10 000 Estoniens par l'URSS.
Juillet
01/07
Voyage de Himmler à Białystok.
19/07
Himmler donne l'ordre de "liquider" les Juifs du Gouvernement général.
20/07
Himmler ordonne lors de sa visite à Zamość le lancement d'ambitieuses opérations de colonisation dans la région de Lublin.
--   
Himmler ordonne de déporter les populations de la région polonaise de Zamość et de les remplacer par des Allemands.
--   
Himmler effectue une visite à Lublin et Zamosc : décision de l'érection de Majdanek ; ordre d'étendre l'opération d'enlèvement d'enfants considérés comme racialement allemands, commencée à Zamosc, à tout le Gouvernement général.
21/07
Le camp de concentration de Majdanek, près de Lublin, devient opérationnel.
30/07
Accord Sikorski-Maïski. Après l’attaque allemande contre l’Union soviétique, un accord militaire entre le gouvernement polonais en exil et Staline aboutit à la formation d’une nouvelle armée polonaise recrutée parmi les prisonniers de guerre des Soviétiques.
Août
12/08
Annonce de l’amnistie de tous les Polonais privés de liberté qui se trouvent sur le territoire de l’URSS ; elle permet à plus de 345 000 polonais de quitter les prisons et camps de travail où ils sont détenus.
14/08
Un traité militaire vient compléter l’accords Sikorski-Maïski et fixe les modalités de constitution de l’armée polonaise en URSS.
18/08
Les Polonais de la Brigade indépendante de chasseurs des Carpates entrent en action dans la défense de Tobrouk.
Septembre
03/09
A Auschwitz, première expérimentation des chambres à gaz.
--   
Premier usage du Zyklon B sur les prisonniers soviétiques, dans le Block 11 d'Auschwitz.
18/09
Himmler annonce la déportation des Juifs du Ghetto de Lodz.
30/09
Le camp d'Auschwitz II (Birkenau) est mis en chantier.
Octobre
08/10
Ouverture du camp d'Auschwitz II - Birkenau.
15/10
Toute sortie du ghetto de Varsovie sans laissez-passer est passible de la peine de mort.
Novembre
01/11
La construction du centre de mise à mort de Belzec débute.
23/11
À Auschwitz, première utilisation des chambres à gaz pour tuer des Juifs.
Décembre
04/12
Władysław Sikorski signe avec Staline un accord aux termes duquel les forces polonaises en URSS devaient être portées à 96 000 hommes ; Władysław Sikorski réussit à obtenir l’autorisation de Staline d’évacuer 25 000 Polonais vers l'Iran pour compléter les Forces armées polonaises au Moyen-Orient.
08/12
Le camp d'extermination de Chełmno, près de Łódź, devient opérationnel.
12/12
Au camp de Gross-Rosen, des prisonniers malades sont sélectionnés en vue de les assassiner.
14/12
Début de la bataille de Gazala (Libye).
16/12
Hans Franck, gouverneur allemand de Pologne, déclare qu'il faut se débarrasser de 250000 Juifs.
27/12
L’URSS parachute un premier groupe de communistes polonais, dévoués aux Soviétiques, dans les anciens confins orientaux de la Pologne pour y reconstituer le parti communiste dissous en 1938 et y contrebalancer l’influence des résistants qui s’étaient activés dès que les Allemands y avaient pénétré.
Janvier
05/01
À Varsovie, une réunion secrète entre une poignée de survivants du Parti communiste polonais et un petit « groupe d’initiative » clandestinement infiltré depuis l'URSS fonde le Parti ouvrier polonais.
06/01
Le Parti ouvrier polonais PPR fonde les Gardes Populaires GL, un groupe de résistants armés.
--   
Les premières expériences nazies avec des êtres humains sur le typhus exanthématique commencent dans le camp de concentration de Buchenwald.
16/01
L'Allemagne nazie commence à déporter les Juifs du ghetto de "#321;ód"#378; vers le camp d'extermination de Che"#322;mno.
Février
14/02
L'Union de la lutte armée ZWZ est transformée en Armée de l'Intérieur AK dont le commandement est confié au général Stefan Rowecki dit Grot.
Mars
16/03
Début de l’Aktion Reinhard ; les Juifs, les Roms, les Sintis et les Yéniches du Gouvernement général de Pologne sont transférés dans les camps d’extermination de Belzec, Sobibor et Treblinka pour être exécutés.
Avril
08/04
La résistance polonaise informe Londres du gazage des Juifs à Chełmno.
Mai
18/05
Prêtres de Pologne, Stanislas Kubski et Martin Oprzadek sont exécutés en même temps au camp de concentration de Dachau : ils furent arrêtés par les nazis à cause de leur activité sacerdotale.
31/05
Début de l'extermination par le gaz au camp d'extermination de Sobibor.
Juin
20/06
Kazimierz Piechowski parvient à s'évader du camp de concentration d'Auschwitz.
30/06
La seconde chambre à gaz à Auschwitz (Bunker II ou la ferme blanche) est opérationnelle.
Juillet
01/07
Un accord est signé entre les États-Unis et le gouvernement polonais en exil par lequel les États-Unis s’engagent à soutenir financièrement l’effort de guerre polonais.
--   
Le chef SS Himmler effectue une 2è visite à Auschwitz où il assiste à un gazage de déportés.
19/07
Himmler donne l’ordre d’exécuter l’opération Reinhard : déportation massive des Juifs polonais du Gouvernement général vers les camps d'extermination.
--   
3500 Juifs sont pris du camp de Birkenau au ghetto de Varsovie pour rechercher parmi les ruines des objets qui auraient pu être laissés par les Juifs.
21/07
Les autorités allemandes annoncent au Judenrat le début de la déportation des 380000 juifs du ghetto de Varsovie.
22/07
Début de la liquidation du ghetto de Varsovie : la première campagne d’extermination des Juifs fait environ 300 000 victimes parmi les Juifs déportés de Varsovie, presque tous sont assassinés à Treblinka.
26/07
Le général Władysław Anders reçoit l’autorisation de Moscou d’évacuer les troupes polonaises se trouvant encore en URSS.
Août
05/08
Jan Piekałkiewicz devient le nouveau Délégué en Pologne du gouvernement polonais en exil.
09/08
Début de la deuxième évacuation des troupes polonaises d’URSS : 69 247 personnes sont évacuées vers l'Iran.
16/08
Liquidation du ghetto de Radom.
20/08
Karski, résistant polonais, guidé par les dirigeants juifs, Feiner et Kirschenbaum, s'infiltre dans le ghetto de Varsovie.
21/08
La résistance juive abat le chef de la police juive du Ghetto de Varsovie, Jozef Szerinsky. Des combattants du ZOB commettent les 1ers actes de sabotages en incendiant des shops.
Septembre
03/09
L'insurrection du ghetto juif de Lakhva contre les Nazis.
12/09
Sur ordre du général Władysław Sikorski, une armée polonaise est reformée en Irak (Armée polonaise d’Orient), à partir des troupes basées au Moyen-Orient et des forces polonaises d’URSS évacuées vers l’Iran.
13/09
Les déportations du ghetto de Varsovie vers le centre de mise à mort de Treblinka s'achèvent : 300000 Juifs ont été déportés, 50000 Juifs restent à Varsovie.
23/09
Les SS et la SD prennent en main l'administration des affaires juives à Varsovie.
Octobre
10/10
Exécutions des 1 700 Juifs du ghetto de Mizotch, principalement des femmes et des enfants (→ 14/10).
Novembre
12/11
Le Generalplan Ost commence à toucher la population polonaise de la région de Zamość d’où 110 000 personnes seront déportées soit vers des camps, soit vers l’Allemagne ; 30 000 enfants seront arrachés à leur famille pour être germanisés au sein de familles allemandes.
15/11
Les réseaux de résistance polonais annoncent que des dizaines de milliers de personnes (essentiellement des juifs et des prisonniers de guerre soviétiques) ont été convoyées à Auschwitz "dans le seul but de leur extermination immédiate dans les chambres à gaz".
Décembre
02/12
Les résistants du ghetto de Varsovie (ZOB et ZZW) se rassemblent.
04/12
A l'instigation du Délégué en Pologne du gouvernement polonais en exil et de groupes de résistants polonais et juifs, création à Varsovie de l'organisation d'aide aux Juifs baptisée Żegota.
16/12
Un décret de Himmler ordonne la déportation des Tziganes vers les camps d'Auschwitz.
Janvier
08/01
Lors d'une réunion des responsables du RSHA, Heydrich y annonce la déportation de 810000 Juifs et Polonais des territoires de l'Ouest incorporés vers le Gouvernement général.
09/01
Himmler visite le ghetto de Varsovie et donne ordre d'exterminer les habitants du ghetto.
16/01
L’URSS supprime les droits des Polonais sous le prétexte que la Pologne a trahi avec le départ de l’armée du général Władysław Anders pour l'Occident.
18/01
Parmi les derniers survivants du ghetto de Varsovie, un millier d’hommes, à qui l’Armée intérieure polonaise AK a fait passer des armes, commence à résister aux Nazis et oblige les Allemands à battre en retraite.
Février
13/02
Les Allemands commencent à liquider le ghetto de Cracovie.
19/02
Jan Piekałkiewicz, le délégué en Pologne du gouvernement en exil, est arrêté par la Gestapo.
28/02
À Moscou, le bureau polonais du Parti communiste soviétique crée l'Union des patriotes polonais.
Mars
01/03
À Moscou, l'Union des patriotes polonais (ZPP) publie le programme du Parti ouvrier polonais et accuse le gouvernement polonais en exil à Londres d’être passif à l’égard de l’Allemagne et d’être antisoviétique.
13/03
Début de la liquidation du Ghetto de Cracovie.
Mai
10/05
Edelman, l'un des leaders de l'insurrection du ghetto de Varsovie, et quelques autres, s'enfuient par les égouts.
24/05
Mengele est affecté au camp de concentration d'Auschwitz.
Juin
03/06
L'un des derniers bunkers du ghetto de Varsovie, avec 150 combattants dedans, est détruit.
10/06
Himmler ordonne la liquidation de tous les ghettos juifs de Pologne et d'URSS.
21/06
Décision de liquider tous les ghettos de Pologne.
22/06
L'extermination par le gaz débute au camp de Stutthof.
25/06
Des Juifs du ghetto de Czestochowa font une résistance armée.
Juillet
15/07
Le centre de mise à mort de Belzec arrête de fonctionner : env 550000 Juifs y ont été assassinés.
Septembre
23/09
Des Juives envoyées à la chambre à gaz, à Birkenau, se révoltent.
30/09
Des photos de prisonniers soviétiques décharnés et jetés dans des fosses communes et un témoignage sur Auschwitz sont publiés dans le n° 39 de "Défense de la France".
Octobre
04/10
Himmler parle aux généraux SS, à Posen, de l'extermination des Juifs.
06/10
Himmler parle à Posen devant env 40 responsables nazis de la Solution finale : "Vous êtes maintenant au courant, et vous garderez tout cela pour vous". Le silence est total.
14/10
Révolte de Sobibor.
17/10
Le synode de l'Eglise évangélique de Vieille-Prusse, lors de son assemblée annuelle à Wroclaw, condamne le meurtre des vieux, des malades et des races prétendument inférieures.
Novembre
03/11
Les nazis lancent l'opération Erntefest d'extermination de tous les Juifs qui survivent dans le district de Lublin.
19/11
Révolte et liquidation du camp de concentration de Janowska.
--   
Jerzy Tabeau, résistant polonais, s'évade d'Auschwitz.
Décembre
17/12
Casimir Oberfeld, compositeur, est déporté par le convoi 63, à Auschwitz.
Janvier
06/01
L'armée soviétique pénètre sur le territoire polonais et prend Rakitino.
12/01
Les Soviétiques s’emparent de Sarny, située dans un territoire qui appartenait à la Pologne.
Mars
25/03
Dans la nuit du 24 au 25 mars, après avoir creusé un tunnel, soixante-seize aviateurs alliés s'évadent d'un camp en Pologne ; trois d'entre eux atteindront l'Angleterre, la plupart des autres, dont un Français, seront abattus par les Allemands ; leur histoire inspirera le film La Grande Évasion.
Mai
27/05
Les Juifs Mordowicz et Rosin s'enfuient du camp d'Auschwitz.
Juin
06/06
La famille Wiesel arrive à Birkenau : Eliezer est séparé de sa mère Sarah et de ses soeurs Batya et Hilda.
20/06
Le doyen du conseil juif de Theresienstadt, Paul Eppstein, est assassiné à Auschwitz.
Août
01/08
Début de l’insurrection de Varsovie.
21/08
Des unités canadiennes et polonaises s'emparent de la ville stratégique de Falaise, où se trouvait une poche de résistance de la 7e armée allemande.
23/08
La RAF photographie Auschwitz.
Septembre
23/09
200 membres du Sonderkommando sont assassinés à Auschwitz I.
Octobre
02/10
L'insurrection de Varsovie est écrasée.
07/10
Le Sonderkommando juif d'Auschwitz-Birkenau se révolte : il dynamite le crématoire IV (salle de déshabillage, chambres à gaz, salle des fours) ; 3 SS sont tués. En représailles à sa révolte, 450 prisonniers du Sonderkommando sont abattus (sur 663).
Novembre
01/11
Un ordre d'arrêt des gazages à Auschwitz est transmis.
Janvier
01/01
Les employés civils du camp italien d'Auschwitz sont libérés.
05/01
L'URSS reconnaît officiellement le comité de Lublin comme Gouvernement provisoire polonais. Les Anglo-américains déclarent qu'ils continuent à reconnaître comme seul Gouvernement celui de Londres.
--   
Le dernier train de déportation quitte Berlin à destination du camp d'extermination d'Auschwitz.
09/01
Les troupes soviétiques franchissent la Vistule.
12/01
L'armée rouge lance une nouvelle grande offensive contre la Prusse pour soulager le front de l’ouest. À partir de la tête de pont de Baranov, l’armée rouge dirige ses efforts dans trois directions : au nord vers la Prusse orientale, au centre vers Berlin et au sud vers la Silésie. C’est le 1er front ukrainien qui lance l’offensive, un front de 7 armées est formé. Les forces défensives allemandes sont le groupe d’armées centre et le groupe d’armées A incluant 4 armées de Panzer. Les Allemands sont 5 fois moins nombreux et se montrent incapables de résister aux Soviétiques.
13/01
Les Soviétiques encerclent Varsovie.
14/01
Le 2e front biélorusse attaque le groupe d’armées nord allemand sous une forte neige. Le support d’artillerie planifié est annulé suite au succès immédiat des combats. Dans le sud, le 1er front biélorusse lance une offensive depuis les têtes de pont de Pulawy et Magnuszew, cette dernière n’a qu’une largeur de 24 kilomètres et une profondeur de 11 kilomètres, mais contient environ 400 000 hommes. Le mauvais temps ne permet qu’un support aérien limité. L’attaque débute par un court bombardement d’artillerie visant les 56e et 8e corps de Panzer de la 9e armée allemande (appartenant au groupe d’armées centre). Le succès est immédiat et les deux corps s’éparpillent. Pendant ce temps, le 1er front ukrainien coupe la voie ferroviaire de Krakow au sud de Kielce.
15/01
Le camp polonais de Krakau-Plaszow est libéré par l'Armée rouge.
17/01
Entrée de l'Armée rouge dans Varsovie en Pologne.
18/01
Libération de Cracovie, Pologne par l'Armée rouge.
--   
Les forces allemandes se retirent de Krakow.
27/01
Une avant-garde à cheval d’éclaireurs soviétiques arrive dans la zone du complexe d’Auschwitz et découvre le camp d’Auschwitz-III Monowitz.
Juin
28/06
Un Gouvernement de coalition est reconnu par les puissances occidentales.
Août
20/08
Des émeutes antisémites éclatent à Cracovie.
Octobre
24/10
La Pologne est admise à l'ONU.
Juillet
04/07
Une foule excitée par des rumeurs de meurtre rituel prend d'assaut l'immeuble abritant les rescapés juifs de la ville de Kielce, devant des autorités indifférentes : 42 morts.
Novembre
01/11
Wojtyla [Jean-Paul II] est ordonné prêtre, par Sapieha, archevêque de Cracovie, dans sa chapelle privée.
02/11
Wojtyla [Jean-Paul II] célèbre sa 1ère Messe dans la Crypte de St-Léonard à Wawel, à Cracovie.
Septembre
03/09
Les Britanniques prennent la décision de dissoudre les Forces armées polonaises de l'Ouest.
Octobre
05/10
Le bureau d'information du Kominform naît lors d'une réunion de 9 PC européens en Pologne, au cours de laquelle Jdanov expose sa doctrine.
Novembre
12/11
L'évêque Wyszynski est élu Primat de Pologne.
Janvier
11/01
Les anciennes zones allemandes à l'est de la ligne Oder-Neisse sont placées sous administration polonaise.
Décembre
15/12
La 1ère station de la télévision polonaise commence à émettre.
Septembre
25/09
Les autorités communistes incarcèrent le Primat Wyszynski.
Octobre
29/10
Bierut, Président du Conseil des ministres, annonce l'adoption partielle du "nouveau cours" polonais.
Octobre
10/10
Kominek est ordonné évêque. Il devient évêque titulaire de Sophene nommé administrateur apostolique de la Basse Silésie, basé à Wroctow. La cérémonie se tient en secret.
Décembre
07/12
Le Ministère de la Sécurité intérieure polonais est dissous.
10/12
Le ministère de la Sécurité publique, chargé de la répression politique, est dissout.
--   
Des manifestations antisoviétiques et de soutien aux insurgés hongrois ont lieu.
Juin
28/06
Soulèvement de Poznań — La première révolte du peuple polonais contre le régime communiste de la République populaire de Pologne se transforme en un affrontement avec l'armée polonaise qui ouvre le feu sur les manifestants civils.
Septembre
27/09
Les procès de Poznan débutent.
Octobre
19/10
Des divisions soviétiques stationnées dans le pays font mouvement vers Varsovie.
--   
Une délégation soviétique (Khrouchtchev, Molotov, Mikoyan, Koniev) arrive par surprise à Varsovie : ils se livrent à des manoeuvres d'intimidation pour empêcher l'élection d'un nouveau Bureau politique dirigé par Gomulka.
23/10
Une manifestations de soutien à Gomulka se tient à Varsovie.
28/10
Le cardinal Wyszynski, primat de Pologne, est libéré et retourne à Varsovie.
30/10
Des manifestations de soutien à la Hongrie ont lieu.
Novembre
01/11
A Brest, à la frontière polono-soviétique, le leader Khrouchtchev informe le polonais Gomulka de l'imminence d'une intervention en Hongrie.
18/11
Une délégation de dirigeants polonais menée par Gomulka achève une visite à Moscou : une aide économique est accordée à la Pologne contre un maintien des troupes soviétiques dans le pays.
Décembre
16/12
Kominek commence officiellement à exercer ses fonctions d'administrateur temporaire de l'administration apostolique de la Basse Silésie.
Décembre
30/12
Karol Wojtyla, futur pape Jean-Paul II, devient évêque métropolite de Cracovie.
Janvier
13/01
Nomination de Karol Wojtyla archevêque de Cracovie en Pologne.
Janvier
09/01
Le Gouvernement polonais interdit au cardinal Wyszinski de se rendre à Rome.
Juin
12/06
Les pays de l'Est (Tchécoslovaquie, Pologne, Hongrie, RDA, etc.) sauf la Roumanie, rompent leurs relations diplomatiques avec Israël pour protester contre l'annexion de territoires lors de la Guerre des 6 jours.
19/06
Le 1er secrétaire du PZPR Gomulka fait un discours qui lance une campagne antisémite.
Septembre
06/09
Le Président français de Gaulle, en visite en Pologne, célèbre l'Europe devant la Diète, "de l'Atlantique à l'Oural" et le 1er secrétaire du PZPR Gomulka la nécessité de l'alliance avec l'URSS.
Mars
23/03
Conférence de Dresde (RDA) qui réunit les dirigeants des partis (russe, allemand de l’Est, polonais, hongrois, bulgare). La direction du PCT est présente et subit de sérieuses critiques.
Juillet
15/07
Réunis à Varsovie, les dirigeants des Cinq (Russie, Pologne, RDA, Hongrie, Bulgarie) adressent une lettre comminatoire aux dirigeants tchécoslovaques "pour couper court à toute tentative contre-révolutionnaire en Tchécoslovaquie". Ceux-ci refusent toute visite en URSS pour des négociations bilatérales.
Juin
01/06
élections législatives polonaises.
Décembre
07/12
Le chancelier allemand Brandt tombe à genoux devant le Monument aux Héros du Ghetto à Varsovie.
--   
Un Traité germano-polonais est signé à Varsovie : la RFA reconnaît de facto les frontières existantes (ligne Oder-Neisse) et la Pologne donne l'assurance que les résidents polonais de nationalité allemande aspirant à émigrer en RFA seraient autorisés à quitter la Pologne.
17/12
L'armée tire sur les manifestants, à Gdynia, pendant les émeutes de la Baltique.
20/12
Wladyslaw Gomulka est forcé de démissionner de son poste de premier secrétaire du Parti communiste polonais, après les émeutes de la Baltique.
Août
13/08
Le Gouvernement introduit des tickets de rationnement pour le sucre.
Septembre
23/09
Le Comité de Défense des Ouvriers (KOR) est fondé.
Janvier
06/01
Le KOR se transforme en Comité d'Auto-Défense Sociale.
Août
14/08
Les 17 000 ouvriers des chantiers navals Lénine de Gdańsk se mettent en grève, ce qui conduira à la création du syndicat Solidarność.
18/08
Walesa présente au Gouvernement un plan de revendications en 21 points dont la création de syndicats libres.
31/08
Accord de Gdańsk en Pologne — À l'issue de 14 jours de grève au chantier naval Lénine de Gdansk, le vice-Premier ministre Mieczyslaw Jagielski consigne avec Lech Wałęsa un accord qui ouvre la voie à la constitution des syndicats indépendants.
--   
A l'issue de 14 jours de grève au chantier naval Lénine de Gdańsk, le vice-Premier ministre Mieczysław Jagielski signe, avec Lech Wałęsa, devant l'assemblée générale des délégués des entreprises en grève dans la région, l'accord de Gdańsk, qui reconnaît le droit de grève et le droit de créer des syndicats libres.
Septembre
06/09
Gierek est déchargé de ses fonctions de Premier Ministre. Kania (PZPR) lui succède.
22/09
Walesa prend la tête de Solidarnosc, qui fédère les nouveaux syndicats indépendants.
Novembre
10/11
Le syndicat NSZZ "Solidarnosc" est officiellement enregistré.
Décembre
16/12
Walesa, chef de Solidarnosc, prononce un discours à l'inauguration du Monument aux Martyrs de 1970.
Septembre
03/09
Soulèvement de Solidarność.
05/09
Ouverture du premier congrès de Solidarność.
Octobre
18/10
Le Général Premier Ministre Jaruzelski devient SG du PZPR.
Novembre
02/11
Walesa est élu Président de Solidarnosc (55%).
04/11
Le Premier Ministre Jaruzelski s'entretient avec Mgr Glemp et le syndicaliste Walesa : il propose la formation d'un conseil de l'Entente nationale.
Décembre
02/12
Les forces de l'ordre investissent l'Ecole d'officier des sapeurs-pompiers dont les étudiants sont en grève.
12/12
Le gouvernement polonais décrète la loi martiale, et interne des militants de Solidarno"#347;"#263;.
13/12
6600 personnes sont arrêtées dont Walesa, Président de Solidarnosc.
14/12
Les USA annoncent le gel de l'aide gouvernementale alimentaire et humanitaire à la Pologne.
15/12
L'épiscopat dénonce les internements massifs.
Octobre
08/10
Le syndicat libre Solidarnosc est déclaré illégal.
Novembre
12/11
Walesa est libéré.
Octobre
05/10
Walesa reçoit le Prix Nobel de la Paix.
Décembre
10/12
Le militant syndicaliste polonais Lech Wa"#322;"#281;sa reçoit le prix Nobel de la paix.
Octobre
19/10
Assassinat du prêtre polonais Jerzy Popieluszko.
Juin
06/06
Un juge pauliste fait procéder, dans un cimetière d'Embu, à l'exhumation d'ossements qui seraient ceux de Mengele.
Novembre
06/11
Le Général Jaruzelski devient chef de l'Etat.
Janvier
01/01
La Pologne cesse de brouiller les émissions de Radio-Europe libre.
Novembre
04/11
La Premier Ministre Thatcher rencontre Walesa à Gdansk.
Janvier
17/01
Rétablissement de la liberté syndicale en Pologne dix mois avant la chute du mur de Berlin.
18/01
Le principe du pluralisme syndical est adopté ; Solidarnosc est relégalisé.
Août
 
Élections en Pologne. Tadeusz Mazowiecki, membre de Solidarnosc, devient Premier ministre de la Pologne..
19/08
Tadeusz Mazowiecki est nommé premier ministre de Pologne.
24/08
Mazowiecki, représentant de Solidarnosc, est désigné à former le Gouvernement.
Novembre
13/11
Le chancelier allemand Kohl et le Premier Ministre Mazowiecki participent à une messe de réconciliation à Krzvzowo.
Décembre
29/12
La République populaire (communiste) de Pologne redevient la République de Pologne.
Juillet
16/07
La création de l'Action démocratique, destinée à soutenir l'action du Premier Ministre Mazowiecki, officialise la rupture au sein de Solidarité entre les partisans du Premier Ministre et ceux de Walesa.
Novembre
14/11
Traité germano-polonais garantissant le respect de la frontière commune formée par la ligne Oder-Neisse.
Décembre
09/12
Victoire de Lech Walésa à l'élection présidentielle polonaise.
22/12
Lech Walesa prête serment en tant que président de la Pologne.
Décembre
02/12
Le Canada et la Pologne deviennent les premières nations à reconnaître l'indépendance de l' Ukraine vis-à-vis de l' Union soviétique.
05/12
Le Président Walesa nomme Premier Ministre Olszewski, catholique modéré, membre de l'Alliance du centre.
23/12
Jan Olszewski entame son mandat de Premier ministre de Pologne.
Janvier
16/01
Les 2 traités sur le bon voisinage, relations amicales et coopération entre l'Allemagne et la Pologne entrent en vigueur.
Juillet
11/07
Suchocka devient Premier Ministre.
Octobre
17/10
Une "petite Constitution" provisoire est adoptée.
Décembre
21/12
La Pologne , la République tchèque , la Slovaquie et la Hongrie créent une zone de libre-échange.
Août
20/08
Eltsine déclare, lors d'une visite à Varsovie, qu'il ne s'oppose plus à une adhésion de la Pologne à l'OTAN.
Octobre
18/10
Le Président Walesa nomme Pawlak Premier Ministre.
Juillet
11/07
La Pologne adhère à l'OCDE.
Novembre
19/11
Kwasniewski (SLD) est élu Président contre Walesa, au 2è tour (52%) : Kwasniewski défend les principes de la démocratie, de l'économie de marché et de l'adhésion de la Pologne à l'UE et à l'OTAN.
Décembre
23/12
Lech Wa"#322;"#281;sa met fin à son mandat de président de la Pologne et cède la place à Aleksander Kwasniewski.
Novembre
22/11
La Pologne est admise à l'OCDE.
Octobre
31/10
Le Cabinet Buzek entre en fonction.
Octobre
08/10
Kwasniewski est réélu Président.
Décembre
21/12
L'UE signe à Varsovie un protocole d'accord sur l'aide européenne PHARE, qui doit accorder à la Pologne 467millions ¤ pour l'année 2002.
Janvier
10/01
Le Parlement nomme l'ancien vice-PM et ministre de l'Économie Balcerowicz au poste de Président de la Banque nationale de Pologne.
Novembre
03/11
Le Parti d'Action du Peuple remporte (75%) les élections législatives.
Juin
08/06
Par référendum, les Polonais approuvent (77,45% - participation de 58,5%) l'adhésion de la Pologne à l'UE.
Mai
01/05
L'Union européenne accueille dix nouveaux membres (Chypre, l'Estonie, la Hongrie, la Lettonie, la Lituanie, Malte, la Pologne, la République tchèque, la Slovaquie et la Slovénie). Elle compte désormais vingt-cinq États membres (deux autres suivront, le 1er janvier 2007, la Bulgarie et la Roumanie), cent quatre-vingt-huit régions, quatre cent cinquante millions de citoyens, et vingt langues officielles (sans compter les langues et dialectes régionaux, non reconnus à égalité dans chaque État membre).
Septembre
10/09
La Diète vote une résolution demandant à l'Allemagne des réparations pour les dommages subis par la Pologne durant la Seconde Guerre mondiale.
Juin
21/06
La Pologne ajourne sine die le referendum prévu sur le Traité constitutionnel européen.
Octobre
18/10
Le candidat du PiS, Lech Kaczynski, frère jumeau du dirigeant du parti, remporte la présidentielle.
Novembre
10/11
Le PiS forme un Gouvernement minoritaire dirigé par Marcinkiewicz.
Décembre
23/12
Lech Kaczy"#324;ski devient président de la Pologne.
Juillet
10/07
Le Président Lech Kaczynski nomme son jumeau, Jaroslaw, Premier Ministre.
Octobre
17/10
La coalition PiS, Samoobrona et LPR se reforme.
Janvier
07/01
L'archevêque de Varsovie, Wielgus, est poussé à la démission pour avoir collaboré avec la police politique à l'époque communiste.
08/01
La Russie interrompt temporairement l'approvisionnement de gaz en Pologne et en Allemagne, via son gazoduc Nord Stream passant par la Biélorussie.
Juillet
09/07
Le vice-Premier Ministre Lepper est limogé pour son implication présumée dans une affaire de pots-de-vin.
Septembre
07/09
La dissolution du Parlement provoque des législatives anticipées.
Août
14/08
Un accord américano-polonais pour le déploiement de lanceurs antimissiles en Pologne est signé.
Juillet
04/07
Komorowski est élu Président.
Août
06/08
Duda est investi Président et succède à Komorowski.
Décembre
02/12
La COP24 s'ouvre à Katowice.
Janvier
13/01
Le maire de Gdansk PaweL Adamowicz est poignardé.
Septembre
10/09
Les gardes-frontières prennent le contrôle du Rainbow Warrior de Greenpeace dans le port de Gdansk.
Octobre
13/10
Le PIS remporte les législatives.
Juillet
12/07
Le Président conservateur Duda remporte le 2e tour de la présidentielle contre Trzaskowski.
Octobre
10/10
Des dizaines de milliers de Polonais pro Union européenne sont rassemblés dans la rue.