";
Loading...
Loading...
Révolution allemande (60 événements)

Tags
Abkhazie - Afghanistan - Afrique du Sud - Albanie - Algérie - Allemagne - Allemagne (RDA) - Allemagne (RFA) - Andorre - Angleterre - Angola - Arabie Saoudite - Argentine - Arménie - Australie - Autriche - Azerbaïdjan - Bahreïn - Bangladesh - Barbade - Bélarus - Belgique - Belize - Bénin - Bermudes - Bhoutan - Biafra - Birmanie - Bolivie - Bornéo - Bosnie - Botswana - Brésil - Brunei - Bulgarie - Burkina Faso - Burundi - Cambodge - Cameroun - Canada - Cap Vert - Centrafrique - Chili - Chine - Chypre - Colombie - Comores - Congo - Corée - Corée du Nord - Corée du Sud - Costa Rica - Côte d'Ivoire - Croatie - Cuba - Danemark - Djibouti - Ecosse - Egypte - Emirats arabes unis - Equateur - Erythrée - Espagne - Estonie - Eswatini - Etats Unis - Éthiopie - Fidji - Finlande - France - Gabon - Gambie - Gênes - Géorgie - Ghana - Grèce - Groenland - Guatemala - Guinée - Guinée équatoriale - Guinée-Bissau - Haïti - Haut-Karabagh - Haute-Volta - Honduras - Hong Kong - Hongrie - Iles Vierges, - Inde - Indonésie - Irak - Iran - Irlande - Islande - Israel - Italie - Jamaîque - Japon - Jordanie - Kazakhstan - Kenya - Kirghizistan - Kosovo - Koweit - Laos - Lesotho - Lettonie - Liban - Liberia - Liechtenstein - Lituanie - Luxembourg - Lybie - Macao - Madagascar - Malaisie - Malawi - Maldives - Mali - Malte - Maroc - Martinique - Maurice - Mauritanie - Mexique - Moldavie - Monaco - Mongolie - Monténégro - Mozambique - Namibie - NépaL - Nicaragua - Niger - Nigéria - Norvège - Nouvelle Guinée - Nouvelle Zélande - Oman - Ouganda - Ouzbékistan - Pakistan - Palestine - Panama - Paraguay - Pays Bas - Pérou - Philippines - Pologne - Porto Rico - Portugal - Qatar - République Dominicaine - Rhodésie - Roumanie - Russie - Rwanda - Salvador - Samoa - San Marin - Sénégal - Serbie - Seychelles - Siam - Sierra Léone - Singapour - Slovaquie - Slovénie - Somalie - Soudan - Sri Lanka - Suède - Suisse - Suriname - Syrie - Tadjikistan - Taiwan - Tanganyika - Tanzanie - Tchad - Tchécoslovaquie - Tchéquie - Thaîlande - Tibet - Togo - Tonga - Trinité-et-Tobago - Tunisie - Turkménistan - Turquie - Ukraine - Uruguay - Venezuela - Viet Nam - Yémen - Yougoslavie - Zaïre - Zambie - Zanzibar - Zimbabwe

Abbassides - Akkadiens - Alains - Alamans - Araméens - Assyriens - Avars - Aztèques - Babylone - Burgondes - Byzance - Carolingiens - Carthaginois - Celtes - Egyptiens - Élamites - Empire Ottoman - Etrusques - Fatimides - Francs - Frisons - Gètes - Grecs - Hébreux - Hittites - Huns - Incas - Lombards - Mamelouks - Marcomans - Mayas - Mèdes - Mérovingiens - Minoens - Monde Arabo-Musulman - Mongols - Nabatéens - Omeyyades - Ostrogoths - Parthes - Perses - Phéniciens - Quades - Romains - Sassanides - Saxons - Séleucides - St Empire - Suèves - Sumer - Vandales - Vikings - Wisigoths - Zapotèques

Afrique - Afrique du Nord - Amérique - Antilles - Asie Centrale - Asie Mineure - Avignon - Balkans - Bohême - Bourgogne - Bretagne - Caraïbes - Carthage - Caucase - Corse - Dacie - Dalmatie - Florence - Gaule - Germanie - Guadeloupe - Guyane - Hawaï - Ile de Pâques - Illyrie - Istrie - Java - Jérusalem - Lydie - Mayotte - Mésie - Mésopotamie - Milan - Monde - Moravie - Naples - Navarre - Nice - Nouvelle Calédonie - Nubie - Pannonie - Péninsule Arabique - Phrygie - Pôles - Réunion - Rome - Savoie - Ste-Hélène - Tahiti - Valachie - Venise

Alexandre - Attila - Auguste - Bélisaire - Boulanger - Camus - Cartouche - Chaplin - Charlemagne - Christophe Colomb - Churchill - Danton - De Gaulle - Dreyfus - Eichmann - Einstein - Epicure - Freud - Galilée - Gandhi - Garibaldi - Gengis Khan - Hannah Arendt - Hannibal - Jaurès - Jeanne d'Arc - Jésus - Jules César - Louise Michel - Luther - Mahomet - Marc Aurèle - Masséna - Mata Hari - Molière - Montaigne - Napoléon - Napoléon III - Nietzsche - Olympe de Gouges - Pépin le Bref - Périclès - Picasso - Richelieu - Robespierre - Rommel - Rosa Luxemburg - Scipion l'Africain - Sénèque - Socrate - Tamerlan - Thémistocle - Vasco de Gama - Victor Hugo - Voltaire - Zola

Cent Jours - Commune - Consulat - COVID - Crise de Suez - Croisades - Expédition Magellan - Fronde - Ier Empire - IIème Empire - Insurrection de Budapest - Printemps de Prague - Révolte des Boxers - Révolution allemande - Révolution des Oeillets - Révolution Française - Révolution Russe

Guerre d'Algérie - Guerre d'Espagne - Guerre d'Indépendance des États-Unis - Guerre d'Indochine - Guerre de 1812 - Guerre de 1870 - Guerre de Cent Ans - Guerre de Corée - Guerre de Crimée - Guerre de Hollande - Guerre de la Ligue d'Augsbourg - Guerre de Sécession - Guerre de Sept ans - Guerre de Succession d'Autriche - Guerre de Succession d'Espagne - Guerre de trente ans - Guerre des Boers - Guerre des Deux-Roses - Guerre du Viet Nam - Guerre Froide - Guerres de Religion - Guerres Médiques - Guerres Puniques - WWI - WWII

Bataille d'Austerlitz - Bataille de Stalingrad - Bataille de Verdun - Bataille des Ardennes - Campagne de Russie

ASEAN - Croix Rouge - Europe - FMI - Mercosur - MSF - OMC - OMS - ONU - OPEP - OTAN - SDN - UNESCO - UNICEF


Période
(60 événements)

Octobre
01/10
La Ligue spartakiste (Spartakusbund) appelle à la révolution et à la formation de "conseils ouvriers".
25/10
Depuis la tribune du Reichstag, le député Rühle (Ligue spartakiste) appelle à "l'abdication de l'empereur" et à la "révolution socialiste".
28/10
Réforme d'octobre, passage officiel à un régime parlementaire.
29/10
Des mutineries éclatent à Wilhelmshaven.
Novembre
03/11
Début des mutineries de Kiel : les marins de la Hochseeflotte refusent d'affronter la Royal Navy, supérieure en nombre et en armements.
07/11
Kurt Eisner, membre de l'USPD, prend la parole lors d'un défilé du SPD et appelle la foule à prendre le contrôle de la ville : les points stratégiques de Munich sont rapidement pris sans rencontrer de résistance de la part de la troupe.
08/11
Dresde et Leipzig se soulèvent, chassant le roi de Saxe Frédéric-Auguste III.
--   
Luxemburg (ligue spartakiste) est libérée de la prison de Breslau.
--   
Le conseil d'ouvriers, de paysans et de soldats constitué lors de l'insurrection porte à sa présidence Kurt Eisner, qui proclame la « République socialiste de Bavière ».
09/11
La ligue spartakiste crée le quotidien "Die Rote Fahne" (Le Drapeau rouge).
--   
Scheidemann, du SPD, proclame la République allemande, par une fenêtre du Reichstag à Berlin.
--   
Quand, le gouverneur militaire de Berlin, le général Alexander von Linsingen, fait arrêter un membre du comité d'action ayant sur lui les plans d'une insurrection, le soulèvement éclate : des colonnes d'ouvriers marchent sur le centre de la capitale et occupent des bâtiments publics ; les soldats présents dans la ville sont en nombre très insuffisant, et fraternisent par ailleurs avec les insurgés.
10/11
L'ex-empereur allemand Guillaume II quitte le QG de Spa et se réfugie à Doorn aux Pays-Bas.
--   
Les USPD acceptent de laisser entrer au gouvernement des représentants des partis bourgeois, qui se verraient confier des ministères techniques ; ils exigent par contre que le nouveau gouvernement, qui prend le nom de Conseil des commissaires du peuple (Rat der Volksbeauftragten, également traduit par Conseil des députés du peuple, ou Conseil des délégués du peuple), soit désigné par les Conseils d'ouvriers et de soldats.
--   
Une assemblée se tient au cirque Busch réunissant environ 3000 délégués des conseils, qui accordent leur confiance au nouveau gouvernement composé de représentants du SPD et de l'USPD. La réunion est marquée par des surenchères de certains révolutionnaires, et des menaces de voies de faits prononcées à l'égard d'Ebert par des spartakistes, mais la ligne du SPD demeure majoritaire, Otto Wels ayant pu rallier les représentants des soldats.
12/11
La Commission exécutive de la CGT "salue l'avènement de la République allemande".
13/11
Les rois Frédéric-Auguste III de Saxe et Louis III de Bavière renoncent à l'exercice du pouvoir.
18/11
Luxemburg, dans un article de "Die Rote Fahne", demande l'abrogation de la peine de mort.
28/11
A Berlin, des affiches appellent à tuer Liebknecht. Luxemburg fait l'objet d'attaques antisémites dans la presse de droite.
Décembre
06/12
Les femmes allemandes obtiennent le droit de vote.
--   
Le Conseil des commissaires du peuple convoque des élections pour une assemblée constituante le 15 février 1919.
--   
Le Conseil des commissaires du peuple convoque un scrutin pour élire une assemblée constituante en janvier.
08/12
150000 manifestants défilent à Berlin à l'appel de la ligue spartakiste.
12/12
Les Freikorps (corps francs), troupes paramilitaires conservatrices, sont créées.
14/12
Le programme spartakiste rédigé par Luxemburg est publié.
16/12
Le Congrès des Conseils se réunit : les révolutionnaires se trouvent finalement désavoués par ceux-là mêmes à qui ils veulent donner le pouvoir : le Congrès décide en effet qu'il ne lui appartient pas de décider du sort de l'Allemagne, et que cette tâche devra être confiée à une assemblée constituante élue au suffrage universel.
--   
Karl Liebknecht et Rosa Luxemburg échouent à se faire élire comme délégués au Congrès, n'obtenant pas même une voix consultative.
23/12
Les marins se mutinent après avoir dû évacuer un château qu'ils occupaient. Ils prennent Otto Wels en otage dans les écuries royales, puis s'emparent du palais de la chancellerie ; de violents combats ont ensuite lieu entre marins mutinés et troupes régulières autour des écuries. Ils prennent le palais de la Chancellerie.
24/12
L'armée contre-attaque et tire ; 68 personnes sont blessées ou tuées parmi les marins. La troupe de sécurité du préfet de police Emil Eichhorn se rallie aux insurgés et la troupe doit se retirer. Le gouvernement décrète finalement la dissolution de l'unité de marine. À la suite de cette affaire dite des Weihnachtskämpfe (« combats de Noël »), les membres USPD du Conseil des commissaires du peuple démissionnent pour protester contre l'attitude du gouvernement qui avait appelé le ministre prussien de la guerre à la rescousse, mettant la vie de Wels en danger. Ebert les remplace alors par les SPD Wissell et Noske.
27/12
Au sein du conseil des commissaires, le SPD et l'USPD sont en désaccord sur la politique à suivre.
28/12
Rupture entre les spartakistes et les sociaux-démocrates à Berlin. Gustav Noske devient gouverneur de la ville.
29/12
Le congrès de fondation du KPD, autour de la Ligue spartakiste, ouvre.
30/12
Le congrès du KPD adopte le programme proposé par Luxemburg : "tout le pouvoir aux conseils ouvriers, pour la République socialiste unitaire d'Allemagne".
31/12
Contre l'avis de Luxemburg et Liebknecht, le congrès du KPD se prononce pour le boycott des élections à la Constituante.
Janvier
04/01
Le ministre-président Paul Hirsch (SPD) congédie le préfet de police de Berlin Emil Eichhorn, qui appartient à l'aile gauche de l'USPD et dont la fiabilité était remise en cause par l'attitude de ses troupes lors des combats de Noël. L'extrême-gauche dénonce aussitôt ce renvoi comme une provocation. Le soir même, le bureau directeur de l'USPD décide, de concert avec les chefs de file révolutionnaires, d'organiser une manifestation ; le KPD se rallie à l'idée.
05/01
Révolte spartakiste de Berlin (→ 12/01).
--   
Lotter et Drexler créent le parti DAP (Deutsche Arbeiterpartei) au Fürstenfelder Hof à Munich devant 24 personnes.
--   
La foule se montre plus nombreuse et combative que prévu : des manifestants en armes occupent plusieurs rédactions de journaux dont celle du Vorwärts, organe du SPD, ainsi que divers bâtiments. La préfecture de police est informée du soulèvement des régiments berlinois et de garnisons extérieures : l'information est fausse mais sa diffusion plonge Karl Liebknecht dans un état d'euphorie révolutionnaire ; il appelle à l'insurrection pour maintenir l'occupation des journaux, inciter les ouvriers berlinois à la grève et à faire tomber le gouvernement. Malgré les protestations de plusieurs membres du comité central du KPD et notamment Rosa Luxemburg qui juge l'action dangereuse, l'option de Liebknecht est approuvée. Rosa Luxemburg finit, via son journal Die Rote Fahne, par soutenir pleinement l'insurrection qu'elle estimait pourtant prématurée.
06/01
à l'instigation du bureau de l'USPD, le gouvernement engage des pourparlers avec les insurgés et demande l'évacuation des rédactions occupées. Le SPD s'oppose cependant aux négociations, vouées de toutes manières à l'échec car l'exigence des insurgés - le rétablissement d'Eichhorn - est irrecevable. L'issue violente devient inévitable.
10/01
Les dirigeants du KPD à Nuremberg sont emprisonnés.
11/01
Ledebour (USPD) et Meyer (KPD) sont arrêtés à Berlin. Luxemburg entrent en clandestinité.
--   
Les troupes gouvernementales reprennent les rédactions des journaux ; les Corps francs, commandés par le général Walther von Lüttwitz marchent sur Berlin sur ordre de Noske. Leur entrée dans la capitale s'avère inutile.
12/01
Les insurgés sont été écrasés.
15/01
Les fondateurs du Parti communiste d'Allemagne et responsables du soulèvement nommé la « semaine rouge » Karl Liebknecht et Rosa Luxemburg sont arrêtés puis assassinés par les corps francs sur ordre de Gustav Noske.
19/01
L'Assemblée constituante allemande, dont l'extrême-gauche avait tenté d'empêcher la tenue, est élue.
25/01
Les funérailles de Liebknecht et de 31 révolutionnaires ont lieu.
Février
 
Brecht participe aux mouvements spartakistes de Bavière et devient membre des conseils révolutionnaires d'Augsbourg.
06/02
Naissance de la République de Weimar.
10/02
L'Assemblée vote la loi sur le pouvoir provisoire, qui fait office de constitution avant l'adoption de la constitution définitive.
11/02
Ebert est élu Président du Reich par les députés ; il charge Scheidemann de former un nouveau gouvernement.
13/02
Scheidemann succède au Conseil des commissaires du peuple.
21/02
Kurt Eisner (USPD) est assassiné à Munich par un jeune aristocrate. Le meurtre entraîne aussitôt une émeute dans Munich et un communiste tire sur le principal adversaire politique d'Eisner, le SPD Erhard Auer, le blessant grièvement.
22/02
L'état de siège est proclamé à Munich.
Mars
08/03
La révolte de Berlin est écrasée par l'armée.
09/03
Gustav Noske, désormais ministre de la Reichswehr, donne la consigne, qui ne repose sur aucune loi, d'abattre sur-le-champ toute personne prise les armes à la main en train de combattre les troupes gouvernementales.
10/03
Leo Jogiches (KPD) est arrêté et assassiné en prison, à Berlin.
Juin
06/06
Eugen Leviné, membre fondateur du KPD, est fusillé en raison de son rôle au sein de la république des Conseils à Munich.
27/06
Le droit de grève pour les cheminots est supprimé.
Décembre
04/12
Le préfet de police de Berlin, Eichhorn (USPD), est destitué par le Gouvernement Ebert.
12/12
L'interdiction du journal du KPD est levée.
NAVIGATIONyip
XXéme