Loading...
Loading...
Roumanie (95 événements)

Tag
Afghanistan - Afrique - Afrique du Nord - Afrique du Sud - Albanie - Alexandre - Algérie - Allemagne - Amérique - Angleterre - Angola - Antilles - Arabie - Argentine - Arménie - Asie Mineure - Assyriens - Australie - Autriche - Aztèques - Babylone - Bahreïn - Balkans - Bangladesh - Bélarus - Belgique - Bénin - Bhoutan - Biafra - Birmanie - Bohême - Bolivie - Bosnie - Brésil - Bulgarie - Burgondes - Byzance - Cambodge - Cameroun - Canada - Caraïbes - Carolingiens - Carthage - Centrafrique - Chili - Chine - Christianisme - Chypre - Colombie - Commune - Congo - Corée - Corse - Costa Rica - Côte d'Ivoire - Croatie - Croisades - Cuba - Culture - Danemark - Djibouti - Ecosse - Egypte - Empire Ottoman - Equateur - Erythrée - Espace - Espagne - Estonie - Etats Unis - Éthiopie - Etrusques - Europe - Europe Centrale - Finlande - France - Frisons - Fronde - Gabon - Gambie - Gaule - Geekeries - Ghana - Grèce - Groenland - Guatemala - Guinée - Guyane - Haïti - Hawaï - Hébreux - Hittites - Honduras - Hong Kong - Hongrie - Huns - Incas - Inde - Indonésie - Irak - Iran - Irlande - Islande - Israel - Italie - Japon - Jordanie - Kenya - Kosovo - Koweit - Laos - Lettonie - Liban - Lituanie - Lombards - Luxembourg - Lybie - Macao - Madagascar - Malaisie - Mali - Malte - Maroc - Mauritanie - Mayas - Mèdes - Mérovingiens - Mexique - Minoens - Moldavie - Monaco - Monde - Monde Arabo-Musulman - Mongolie - Mongols - Monténégro - Moravie - Mozambique - Napoléon - NépaL - Nicaragua - Nice - Niger - Nigéria - Norvège - Nouvelle Zélande - Ostrogoths - Ouganda - Pakistan - Palestine - Panama - Paraguay - Parthes - Pays Bas - Pérou - Perse - Phéniciens - Philippines - Pôles - Pologne - Portugal - Révolution Française - Révolution Russe - Rome - Roumanie - Russie - Rwanda - Salvador - San Marin - Savoie - Saxons - Sciences - Sénégal - Serbie - Seychelles - Siam - Singapour - Slovaquie - Slovénie - Somalie, - Soudan - Sri Lanka - St Empire - Suède - Suisse - Sumer - Syrie - Tahiti - Taiwan - Tchad - Tchécoslovaquie - Tchéquie - Thaîlande - Tibet - Togo - Tunisie - Turquie - Ukraine - Uruguay - Vandales - Venezuela - Venise - Viet Nam - Vikings - Wisigoths - Yémen - Yougoslavie

Guerre d'Espagne - Guerre d'Indépendance - Guerre d'Indochine - Guerre de Cent Ans - Guerre de Corée - Guerre de Crimée - Guerres de Religion - Guerre de Sécession - Guerre de Sept ans - Guerre de Succession d'Espagne - Guerre de trente ans - Guerre du Viet Nam - Guerre Froide - Guerres Médiques - Guerres Puniques - WWI - WWII

Rois de France - Présidents Français - Empereurs Romains


Période

 
Fondation d'Istros, à l'embouchure du Danube et implantation grecque en mer Noire.
 
Les marchands saxons de Kronstadt (Brașov, en Transylvanie) obtiennent des privilèges de libre circulation sur les routes menant au bas Danube et à la mer Noire à travers la Valachie.
Juin
01/06
Dan II de Valachie est tué dans un combat contre les Turcs, qui mettent sur le trône un fils illégitime de Mircea l'Ancien, Aldea, qui prend le nom d’Alexandre Aldea et devient voïévode de Valachie. Vlad Dracul, un autre fils de Mircea qui a reçu de Sigismond le titre de prince de Valachie et a été admis dans l’ordre du Dragon, doit se contenter de la défense de la frontière méridionale de la Transylvanie et s’installe à Sighișoara, où il obtient le droit de frapper monnaie.
Juillet
03/07
Jean Hunyadi envoie Vlad Dracula à Brașov pour organiser la défense de la Transylvanie.
Août
11/08
Jean Hunyadi meurt de la peste. À sa mort, Vlad marche sur la Valachie.
22/08
Vladislav II de Valachie, surpris et trahis par des boyards valaques mécontents, trouve la mort à Târgsor dans des circonstances obscures. Vlad III l'Empaleur devient prince de Valachie.
Septembre
06/09
Vlad III, après avoir organisé la levée des impôts, prête serment de fidélité au roi de Hongrie Ladislas le Posthume et conclut le traité de Brașov avec les Saxons de Transylvanie où il abandonne provisoirement la politique monétaire de son prédécesseur. Peu après, une ambassade du sultan lui réclame le paiement du tribut et la livraison d’un de ses fils comme otage (10 septembre). Seul face aux Turcs, Vlad doit accepter de se rendre à Istanbul pour payer 10 000 ducats d’or annuels et prêter hommage au sultan (1456-1458)19. À l’automne, Vlad tente de récupérer ses fiefs transylvains de Făgăraş et d’Almaş, ce qui provoque la rupture avec le roi de Hongrie. Il fait frapper un ban d’argent de 0,40 grammes, figurant une comète, qui marque la rupture de l’union monétaire de la Valachie avec la Hongrie.
Mars
16/03
Guerre civile entre les Hunyadi appuyés par des nobles roumains de Transylvanie et du Banat et les magnats partisans du roi Ladislav le Posthume, alliés aux Saxons et aux Szeklers.
Mai
 
Vlad l’Empaleur, qui a pris parti pour le clan Hunyadi dans la guerre civile qui les oppose au roi de Hongrie, incendie Sibiu, en Transylvanie et reprend son fief de l’Almaş. Puis il marche sur Brașov où s’est réfugié un prétendant au trône valaque, Dan.
Décembre
01/12
Vlad Tepes confirme leurs privilèges commerciaux aux bourgeois de Brașov et obtient la réciproque pour les marchands valaques.
Mars
29/03
Pour contrer l’opposition intérieure, Vlad Tepes, prince de Valachie, aurait fait empaler de nombreux seigneurs valaques (500 personnes, selon les contemporains) lors d’un banquet à Târgoviște le dimanche de Pâques. Il les remplace par ses fidèles.
Septembre
20/09
Vlad Dracula fait construire une résidence princière (curte) à Bucarest. Il frappe un ducat d’argent de 0,60 g. destiné à payer les mercenaires pour la défense contre les Turcs, puis retire leurs privilèges commerciaux en Valachie aux marchands saxons de Brașov, ce qui déclenche des tensions avec la Hongrie.
Avril
 
Dan III Danicul, prétendant au trône de Valachie soutenu par Mathias Corvin, marche de Brașov, en Transylvanie, sur la Valachie mais est défait et décapité par Vlad l’Empaleur (la nouvelle est connue à Bude le 22 avril). Ses partisans sont empalés. Vlad mène ensuite une campagne punitive contre les Saxons de Braşov qui ont soutenu Dan III, puis il conclut une trêve avec les ambassadeurs du roi Mathias.
Juillet
 
Vlad l’Empaleur se retourne contre les Valaques d’Almaş et les fait massacrer.
Novembre
26/11
Mention dans une lettre de la capture du voïévode de Transylvanie, Mihály Szilágyi, oncle de Mathias Corvin, par les Turcs. Il est pendu à Constantinople.
Décembre
 
Raid de Vlad III l’Empaleur en Bulgarie. Vlad (Dracula), voïévode de Valachie, qui a cessé de payer tribut au sultan depuis 1459, projette d’épouser une parente de Mathias Corvin. En réaction, le sultan lui envoie en ambassade le Grec Thomas Katabolènos (Yunus bey), qui lui réclame les arriérés du tribut et la livraison de cinq cents jeunes chrétiens pour le corps des janissaires, ce que Vlad ne peut accepter. Hamza Bey de Nicopolis aurait alors tenté de s’emparer de la personne de Vlad. Il sera empalé avec l’ambassadeur Katabolènos. Vlad franchit le Danube gelé et envahit la Bulgarie. Son raid aurait fait 23 883 morts parmi la population.
Juin
04/06
Les troupes ottomanes forcent le Danube à Vidin et envahissent la Valachie.
17/06
Vlad Tepes lance l'attaque de nuit à Târgoviște contre les forces de Mehmed II.
--   
Vlad l’Empaleur attaque le camp turc par surprise dans la nuit du 17 au 18 juin pour tenter de s’emparer du sultan, mais doit se replier.
Juillet
 
Après l’échec du siège de Kilia, Mehmet II repousse une attaque valaque près de Buzău11, puis rentre à Andrinople avec un important butin, dont 200 000 têtes de bétail. Les Turcs laissent le pays ravagé mais Vlad Tepes conserve le pouvoir. Mehmet II laisse cependant à Brăila son favori Radu le Bel, demi-frère de Vlad, qui rassemble les Valaques opposés à Dracula et affronte son frère. Il obtient l’appui des Saxons et des Szeklers de Transylvanie en leur ouvrant la route de la mer Noire.
Septembre
30/09
Mathias Corvin arrive avec ses croisés à Sibiu puis à Brașov (octobre), en Transylvanie. Là, il reçoit la visite de Vlad l’Empaleur, venu négocier son mariage.
Novembre
26/11
Mathias Corvin fait arrêter Vlad l’Empaleur qui est emprisonné à Visegrád, en Hongrie. Il justifiera ce retournement de situation auprès du pape Pie II en invoquant la trahison de Vlad, qui aurait offert ses services au sultan, et en racontant les atrocités commises par l’Empaleur. Début du règne de Radu le Bel, frère de Vlad, voïévode de Valachie.
Mai
25/05
Prise de pouvoir, en tant que prince de Transylvanie, d'Etienne Ier Bathory..
Juin
25/06
Début du premier règne de Pierre le Boiteux, descendant de Vlad Dracula.
Janvier
28/01
Christophe Báthory devient prince de Transylvanie.
Mai
27/05
Mort de Christophe Báthory. Son fils Sigismond Báthory devient prince de Transylvanie.
Août
19/08
Petru II Cercel entre à Bucarest et devient prince de Valachie.
Août
20/08
Traité d'alliance militaire entre le prince de Transylvanie Gabriel Bethlen et les États de Bohême.
Avril
15/04
Mort de Michel Abaffi. Son fils Abaffi II devient prince de Transylvanie avec le soutien de l'empereur, en compétition avec Imre Thököly soutenu par les Ottomans.
Juillet
08/07
François reçoit de la Diète de Gyulafehérvár (Alba Iulia) le titre de prince de Transylvanie sous le nom de François II Rákóczi.
Juin
02/06
Les Turcs reprennent Bucarest.
Mars
 
La Russie occupe la Moldavie et la Valachie.
Janvier
04/01
Les leaders roumains de Transylvanie, réunis à Sibiu, réclament la reconnaissance en tant que « nation » et l’égalité des droits, en particulier l’usage de leur langue.
Décembre
23/12
Alexandre-Jean Cuza devient prince de Roumanie et obtient l’investiture du sultan. Création de la principauté de Roumanie. Les assemblées de Valachie et de Moldavie sont réunies. La nouvelle Assemblée siège à Bucarest.
Février
05/02
L’union des Principautés unies de Moldavie et de Valachie est formellement reconnue. Le nouveau pays reçoit officiellement le nom de Roumanie, avec Bucarest comme capitale.
Juin
20/06
Barbu Catargiu, premier ministre roumain, est assassiné.
Mai
09/05
Profitant de la guerre entre la Russie et l'Empire ottoman, la Roumanie proclame son indépendance.
Mars
26/03
Carol Ier est proclamé roi de Roumanie.
Mai
22/05
Carol Ier devient le premier roi de Roumanie, après avoir été prince régnant, depuis 1866.
Juillet
20/07
L’armée rouge hongroise lance une offensive contre les Roumains.
24/07
L’armée rouge hongroise est écrasée à Kisújszállás.
Août
03/08
Les troupes roumaines occupent Budapest après la chute de Béla Kun (→ Novembre).
Décembre
09/12
LLe Royaume de Roumanie signe à Paris le traité des minorités à l’issue de la conférence de la paix116 : égalité des droits, liberté de religion et d’enseignement dans la langue maternelle. Les Juifs qui ne se réclament pas d’une autre nationalité sont considérés comme Roumains.
--   
Gouvernement de Alexandru Vaida-Voevod en Roumanie.
12/12
Décrets-loi instituant des réformes agraires en Roumanie (Bucovine, Transylvanie, Banat, le Maramureș, la Crișana), vivement contestées par les Hongrois.
Mars
28/03
Constitution en Roumanie.
Mars
 
Création en Roumanie de la Garde de fer, organisation militaire de la Légion de l’Archange Michel, dirigée par Corneliu Codreanu, pour lutter contre le communisme.
Juin
08/06
Rentré d’exil avec la complicité du Parti paysan, porté par une vague de popularité, Carol II est proclamé roi de Roumanie par le Parlement tandis que son fils Michel devient « grand voïévode ».
--   
Carol II est proclamé roi de Roumanie.
Mars
16/03
Manifestations pro-tchécoslovaques en Roumanie à la suite de l’entrée des Allemands à Prague.
19/03
Le Ministre des Affaires étrangères britannique Lord Halifax donne la garantie britannique à la Roumanie.
23/03
Berlin impose à la Roumanie un accord commercial qui réserve à l’Allemagne la production de blé et de pétrole roumain contre la fourniture d’armes et de munitions.
Avril
13/04
Le Royaume-Uni et la France garantissent l’intégrité territoriale de la Roumanie et de la Grèce. Garantie française à la Pologne.
Septembre
17/09
Le gouvernement polonais se replie en Roumanie où ses membres sont assignés à résidence.
27/09
Le Royaume de Roumanie accueille le gouvernement de Varsovie en exil avec 100 000 réfugiés et les réserves d’or de la Banque nationale. Ils peuvent rejoindre la France puis l’Angleterre, ce qui provoque la colère de Berlin.
29/09
Berlin fait abattre par la Garde de fer le Premier ministre Armand Călinescu à Bucarest.
Mai
27/05
L’Allemagne Nazie et le Royaume de Roumanie signent un accord pétrolier prévoyant la livraison de trois millions de tonnes à un prix inférieur d’un tiers à ceux du marché mondial.
Juin
21/06
Le général de Gaulle, en mission à Londres, dicte à Paul Reynaud, au téléphone, le texte de la proposition de Jean Monnet de fusion de la France et du Royaume-Uni, l’Union franco-britannique.
--   
Un décret royal transforme le Front de la Renaissance Nationale en Parti de la Nation « parti unique et totalitaire ».
23/06
Le roi de Roumanie Carol II constitue un cabinet pro-allemand dont le nouveau chef de la Garde de fer, Horia Sima, est membre.
27/06
L’Union soviétique, en accord avec l’Allemagne, occupe la Bessarabie et le nord de la Bucovine, parties de la Roumanie et de l'Ukraine.
28/06
Les Soviétiques occupent Czernowitz (Roumanie).
Juillet
04/07
Le roi Carol II de Roumanie constitue un cabinet pro-allemand présidé par Ion Gigurtu dont le nouveau chef de la Garde de fer, Horia Sima, est membre. La Roumanie aligne sa politique intérieure sur celle des puissances de l’Axe.
05/07
Les troupes roumaines sont de retour à Czernowitz, suivies par les 1ères unités allemandes, accompagnées du Einsatzkommando 10b, commandé par le SS Ohlendorf. En 24h, ils tuent 2000 Juifs.
20/07
La Roumanie et le Danemark quittent la Société des Nations.
Août
30/08
A la suite du second arbitrage de Vienne, sous la pression de l’Allemagne et de l’Italie, la Roumanie est contrainte de céder la Transylvanie à la Hongrie.
Septembre
04/09
Le général Ion Antonescu devient Premier ministre du Royaume de Roumanie.
07/09
La Dobroudja du Sud est rendue à la Bulgarie à la suite des accords de Craiova. Ces pertes de territoires suscitent la colère de la population roumaine et provoquent l’abdication du roi Carol II en faveur de son fils, Michel, sous la pression du général Ion Antonescu, partisan de l’Allemagne.
14/09
Des émeutes populaires tournent au massacre en Roumanie. Ion Antonescu institue une dictature. Il prend la fonction de Conducător (Guide de l’État) et proclame la Roumanie « État national-légionnaire ». La Garde de fer prend le nom de « Mouvement légionnaire » et son chef Horia Sima devient vice-président du gouvernement.
Octobre
07/10
À la demande du maréchal Ion Antonescu devenu chef de l’État roumain après l’abdication du roi Carol II, Hitler envoie aux Roumains des unités de l’armée de terre et de l’aviation avec mission d’organiser l'armée roumaine.
--   
L’évacuation des soldats polonais internés en Roumanie est arrêtée.
Novembre
20/11
La Hongrie et la Roumanie adhèrent au pacte tripartite.
27/11
L’historien Nicolae Iorga, ancien ministre, est mis à mort dans la forêt de Strejnicu124. L’opinion publique est choquée et Antonescu fait connaître sa désapprobation. Le même jour les légionnaires massacrent 63 détenus de la prison de Jilava, ministres, préfets et généraux qui en 1939 avaient sévi contre la Garde de fer.
Janvier
02/01
La 12e armée allemande commence à se concentrer en Roumanie.
21/01
Pour protester contre le ministre de l’intérieur roumain, jugé trop faible, les légionnaires occupent les casernes et les postes de police de Bucarest. Ils torturent et massacrent plus de 350 personnalités, dont de nombreux Juifs.
22/01
Le Conducator Ion Antonescu donne l’ordre à l’armée d’entrer en action avec l’aide de la Wehrmacht. Les légionnaires sont massacrés. Horia Sima et quelques survivants se réfugient en Allemagne. Le 23 janvier, l'insurrection est réprimée.
Février
14/02
L’État national-légionnaire est supprimé et la Roumanie devient un régime autoritaire nationaliste et collaborant avec le Reich d'Hitler.
Mars
02/03
La Douzième armée allemande quitte la Roumanie pour la Bulgarie.
Avril
06/04
En réaction à la signature du traité d'amitié et de non-agression entre l'Union soviétique et le Royaume de Yougoslavie les forces allemandes, italiennes hongroises et bulgares envahissent la Yougoslavie, et la Grèce.
Juin
22/06
La Roumanie entre en guerre contre l'URSS aux côtés de l'Allemagne.
Juillet
18/07
Les troupes roumaines réoccupent la Bessarabie et la Bucovine.
Octobre
16/10
Les armées allemande et roumaine s’emparent d’Odessa.
27/10
L'armée roumaine massacre les Juifs d’Odessa.
Décembre
03/12
Sur pression des Soviétiques, le Royaume-Uni déclare la guerre à la Finlande, la Hongrie et la Roumanie.
07/12
Le Royaume-Uni déclare la guerre au Royaume de Roumanie.
21/12
Début du massacre des Juifs du camp roumain de Bogdanovka en Transnitrie pour « éradiquer une épidémie de Typhus »1.40 000 seront tués en 10 jours.
Janvier
03/01
Le maréchal Antonescu promet à Hitler des renforts roumains pour la campagne d'été sur le front de l'Est.
Septembre
06/09
Les troupes allemandes et roumaines prennent la base navale de Novorossiisk sur la mer Noire.
Novembre
19/11
Les Soviétiques lancent l'Opération Uranus, et percent les lignes roumaines au nord et au sud de Stalingrad.
--   
Création de l’Union des Patriotes, organisation antifasciste de Roumanie.
Mars
02/03
élections législatives roumaines.
Août
02/08
Richard Nixon entame sa visite officielle en République socialiste de Roumanie ; il reçoit un accueil triomphal à Bucarest.
Décembre
16/12
Révolution roumaine (→ 25/12).
Mai
20/05
Première élection libre en Roumanie depuis 50 ans et élection du président Ion Iliescu.
Janvier
01/01
La Bulgarie et la Roumanie entrent dans l'Union européenne.
NAVIGATION
Avant J.C.
VIIeme

Après J.C.
XVIéme - XVéme - XVIéme - XVIIéme - XVIIIéme - XIXéme - XXéme - XXIéme