";
Loading...
Loading...
1941 (118 événements)

Tag
Afghanistan - Afrique du Sud - Albanie - Algérie - Allemagne - Angleterre - Angola - Argentine - Arménie - Australie - Autriche - Azerbaïdjan - Bahreïn - Bangladesh - Bélarus - Belgique - Belize - Bénin - Bhoutan - Biafra - Birmanie - Bolivie - Bosnie - Brésil - Brunei - Bulgarie - Burkina Faso - Burundi - Cambodge - Cameroun - Canada - Cap Vert - Centrafrique - Chili - Chine - Chypre - Colombie - Congo - Corée - Costa Rica - Côte d'Ivoire - Croatie - Cuba - Danemark - Djibouti - Ecosse - Egypte - Equateur - Erythrée - Espagne - Estonie - Etats Unis - Éthiopie - Europe - Fidji - Finlande - France - Gabon - Gambie - Gênes - Géorgie - Ghana - Grèce - Groenland - Guatemala - Guinée - Guinée-Bissau - Haïti - Haut-Karabagh - Honduras - Hong Kong - Hongrie - Inde - Indonésie - Irak - Iran - Irlande - Islande - Israel - Italie - Jamaîque - Japon - Jordanie - Kazakhstan - Kenya - Kirghizstan - Kosovo - Koweit - Laos - Lettonie - Liban - Liberia - Liechtenstein - Lituanie - Luxembourg - Lybie - Macao - Madagascar - Malaisie - Mali - Malte - Maroc - Martinique - Mauritanie - Mexique - Moldavie - Monaco - Mongolie - Monténégro - Mozambique - NépaL - Nicaragua - Niger - Nigéria - Norvège - Nouvelle Zélande - Ouganda - Ouzbékistan - Pakistan - Palestine - Panama - Papauté - Paraguay - Pays Bas - Pérou - Philippines - Pologne - Portugal - Qatar - République Dominicaine - Roumanie - Russie - Rwanda - Salvador - San Marin - Sénégal - Serbie - Seychelles - Siam - Sierra Léone - Singapour - Slovaquie - Slovénie - Somalie - Soudan - Sri Lanka - Suède - Suisse - Syrie - Taiwan - Tanzanie - Tchad - Tchécoslovaquie - Tchéquie - Thaîlande - Tibet - Togo - Trinité-et-Tobago - Tunisie - Turquie - Ukraine - Uruguay - Venezuela - Viet Nam - Yémen - Yougoslavie - Zimbabwe

Alamans - Assyriens - Avars - Aztèques - Babylone - Burgondes - Byzance - Carolingiens - Carthaginois - Christianisme - Egyptiens - Empire Ottoman - Etrusques - Francs - Frisons - Gaule - Grecs - Hébreux - Hittites - Huns - Incas - Lombards - Marcomans - Mayas - Mèdes - Mérovingiens - Minoens - Monde Arabo-Musulman - Mongols - Nabatéens - Ostrogoths - Parthes - Phéniciens - Quades - Romains - Saxons - St Empire - Sumer - Vandales - Vikings - Wisigoths

Afrique - Afrique du Nord - Amérique - Antilles - Arabie - Asie Mineure - Balkans - Bohême - Bourgogne - Bretagne - Caraïbes - Carthage - Corse - Dacie - Dalmatie - Florence - Guadeloupe - Guyane - Hawaï - Ile de Pâques - Illyrie - Istrie - Jérusalem - Mésie - Milan - Monde - Moravie - Naples - Navarre - Nice - Nouvelle Calédonie - Pannonie - Perse - Pôles - Réunion - Rome - Savoie - Tahiti - Venise

Alexandre - Christophe Colomb - Dreyfus - Galilée - Gengis Khan - Jules César - Napoléon

Guerre d'Algérie - Guerre d'Espagne - Guerre d'Indépendance - Guerre d'Indochine - Guerre de 1870 - Guerre de Cent Ans - Guerre de Corée - Guerre de Crimée - Guerre de Hollande - Guerre de la Ligue d'Augsbourg - Guerre de Sécession - Guerre de Sept ans - Guerre de Succession d'Autriche - Guerre de Succession d'Espagne - Guerre de trente ans - Guerre du Viet Nam - Guerre Froide - Guerres de Religion - Guerres Médiques - Guerres Puniques - WWI - WWII

Culture - Espace - Geekeries - Sciences

Rois de France - Présidents Français - Empereurs Romains

Alamans - Assyriens - Avars - Aztèques - Babylone - Burgondes - Byzance - Carolingiens - Carthaginois - Christianisme - Egyptiens - Empire Ottoman - Etrusques - Francs - Frisons - Gaule - Grecs - Hébreux - Hittites - Huns - Incas - Lombards - Marcomans - Mayas - Mèdes - Mérovingiens - Minoens - Monde Arabo-Musulman - Mongols - Nabatéens - Ostrogoths - Parthes - Phéniciens - Quades - Romains - Saxons - St Empire - Sumer - Vandales - Vikings - Wisigoths


Période

Février
12/02
Le général Joukov devient chef d’état-major de l’Armée rouge.
Mars
30/03
Depuis Tokyo, l'espion Richard Sorge câble à Moscou la date de l'invasion Barbarossa ; Staline ne tiendra pas compte de l'information.
Avril
 
Churchill informe Staline qu'un mouvement de troupes de Panzers allemands, en provenance des Balkans et de Roumanie, se dirige vers la Pologne pour préparer (ou menacer de préparer) une invasion de l'URSS [Opération Barbarrosa].
05/04
A Moscou un traité d'amitié et de non-agression est signé entre l'Union des républiques socialistes soviétiques et le Royaume de Yougoslavie.
13/04
L'Empire du Japon et l'URSS signent un pacte de non-agression.
--   
Pacte de neutralité nippo-soviétique.
Mai
06/05
Joseph Staline devient chef du gouvernement soviétique, succédant à Molotov.
21/05
Richard Sorge, journaliste allemand à Tôkyô et espion soviétique, prévient Staline de l’imminence de l’attaque de l’URSS mais Staline refuse d’y croire.
30/05
Brecht fuit la Finlande vers Moscou puis vers Valdivostok.
Juin
06/06
L'ordre allemand "Kommissarbafehl" prévoit l'exécution automatique de certaines catégories de population définies par leur statut social ou politique mais aussi partiellement par des critères raciaux.
13/06
Des unités du NKVD patrouillent dans les rues de Czernowitz, à la recherche de bourgeois, de sionistes et d'espions roumains : ils arrêtent 3800 hommes (dont 80% de Juifs), qui sont déportés en Sibérie, leurs femmes et leurs enfants sont envoyés à l'intérieur de la Russie.
14/06
Déportation dans les pays baltes de 35 000 Lituaniens, de Polonais réfugiés en Lituanie de 35 000 Lettons, et de 10 000 Estoniens par l'URSS.
21/06
L'Allemagne envahit l'URSS : début de l'opération Barbarossa avec 190 divisions, 5 000 avions et 3 500 chars.
22/06
Hitler lance l'opération Barbarossa.
--   
Début de l'Opération Silberfuchs.
23/06
La Slovaquie déclare la guerre à l'URSS.
--   
Affrontement majeur de chars livré entre Allemands et Soviétiques dans le triangle formé par les villes de Doubno, Lutsk, Brody et Rovno, dans le nord de l’Ukraine (→ 29/06).
24/06
Winston Churchill et Roosevelt promettent à l’URSS de l’aide dans la guerre contre les Allemands.
--   
Les Allemands s’emparent des villes lituaniennes de Vilnius et de Kaunas.
26/06
La Finlande déclare la guerre à l'URSS.
27/06
La Hongrie déclare la guerre à l'URSS.
28/06
L'Albanie déclare la guerre à l'URSS.
--   
Une fusillade de Juifs par les Einsatzgruppen a lieu à Sokal (1ère fusillade en Ukraine).
--   
L'armée soviétique abandonne Minsk.
29/06
Capitulation de la citadelle de Brest-Litovsk après une résistance acharnée. Les Soviétiques perdent la Biélorussie.
30/06
Les Allemands s’emparent de Lviv.
--   
Rupture des relations diplomatiques entre Vichy et l'URSS.
--   
Le Comité d'Etat pour la défense (GKO) présidé par Staline est institué.
--   
Les relations diplomatiques entre la France et l'URSS sont rompues.
Juillet
03/07
Staline annonce qu’il va mener une politique de la terre brûlée contre l’invasion allemande.
05/07
Premiers franchissement du Dniepr par les unités allemandes.
08/07
Le port de l'étoile, "un brassard bleu comportant une étoile de David blanche", est rendu obligatoire aux Juifs à Vilnius.
09/07
Fermeture de la poche de Minsk.
--   
Nikolaï Vavilov est condamné à mort par le Collège militaire de la Cour suprême pour "participation à une organisation anti-soviétique, sabotage et espionnage".
10/07
Les unités allemandes engagées sur le flanc nord engagent les opérations destinées à conquérir Leningrad.
--   
Début des opérations allemandes contre Smolensk.
--   
Mussolini envoie 60 000 Italiens sur le front russe sous le commandement du général Messe, qui seront décimés par l’armée rouge et par le froid.
11/07
Début de la défense de Kiev.
12/07
Le Royaume-Uni et l'URSS signent un accord de défense mutuelle, s'engageant l'un et l'autre à ne pas signer d'accord de paix séparée avec l'Allemagne.
16/07
Après six jours de combats, Smolensk tombe aux mains des Allemands.
--   
Conférence de Rastenburg : Hitler, assisté de Bormann, Göring, Lammers, Keitel et Rosenberg, fixe les modalités de l'administration des territoires conquis sur l'Union Soviétique.
17/07
Création des commissariats du Reich, destinés à fournir le cadre territorial à l'administration allemande en Union soviétique occupée.
--   
La sélection dans les camps de prisonniers soviétiques débute : exécution des Juifs, des intellectuels, des communistes.
18/07
Les troupes roumaines réoccupent la Bessarabie et la Bucovine.
19/07
Staline remplace Timochenko au poste de commissaire à la défense.
21/07
Premier raid de la Luftwaffe contre Moscou.
30/07
Début des opérations des troupes d'Hermann Fegelein dans les marais du Pripet : les civils réfugiés dans les régions alentour sont exécutés.
--   
Accord Sikorski-Maïski. Après l’attaque allemande contre l’Union soviétique, un accord militaire entre le gouvernement polonais en exil et Staline aboutit à la formation d’une nouvelle armée polonaise recrutée parmi les prisonniers de guerre des Soviétiques.
Août
04/08
Début du siège d'Odessa.
06/08
Les Einsatzgruppen commencent à tuer des femmes et des enfants en URSS occupée.
07/08
Staline est nommé commandant en chef des forces soviétiques. Au cours de la fin de l’été et de l’automne 1941, les Allemands s’enfoncent profondément en Union soviétique, s’attaquant à Leningrad, Moscou et l’Ukraine. Alors que l’Armée rouge chancelle sous les coups de boutoir des armées allemandes, Staline déploie des efforts titanesques pour soustraire les usines et les ouvriers à la progression de l’envahisseur et les réinstalle dans l’Oural. Ce qui ne peut être déplacé est en grande partie détruit selon la politique de la terre brûlée.
08/08
Un Iliouchine DB-3T de l'aviation navale soviétique de la Flotte de la Baltique décolle de l'aéroport de Kuressaare sur l'île de Saaremaa en Estonie et bombarde Berlin.
12/08
Annonce de l’amnistie de tous les Polonais privés de liberté qui se trouvent sur le territoire de l’URSS ; elle permet à plus de 345 000 polonais de quitter les prisons et camps de travail où ils sont détenus.
--   
Anéantissement de trois armées Soviétiques à Ouman.
14/08
Un traité militaire vient compléter l’accords Sikorski-Maïski et fixe les modalités de constitution de l’armée polonaise en URSS.
15/08
L'Allemagne envahit l'Ukraine.
17/08
Les Allemands prennent Novgorod.
21/08
Le maréchal Vorochilov appelle les habitants de Leningrad à défendre leur ville jusqu'à la mort.
24/08
Sur l'ordre de Hitler, les blindés de Guderian obliquent vers l'Ukraine et participent à l'encerclement de Kiev où 1 million de Soviétiques sont mis hors de combat.
--   
Les Soviétiques et les Britanniques en Iran.
--   
Une émission de Radio Moscou évoque le génocide juif.
28/08
Staline ordonne par décret du Soviet Suprême la déportation de 600 000 Allemands de la Volga vers la Sibérie et le Kazakhstan.
31/08
Des exécutions de Juifs ont lieu dans les fosses de Ponar à Vilnius.
--   
Les Soviétiques et les Britanniques font leur jonction à Kazvin.
Septembre
01/09
Les Soviétiques arrêtent l’attaque finnoise en Carélie.
05/09
L’armée allemande s’empare de Dniepropetrovsk.
08/09
Début du siège de Léningrad (→ 27/01/1944).
09/09
Début du siège de Léningrad.
19/09
L’armée allemande s’empare de Kiev (qui était défendue par le maréchal Semion Boudienny) et de Poltava) après cinq jours de combats.
--   
L'armée soviétique abandonne Kiev.
26/09
Création de l’Institut national industriel (Instituto Nacional de Industria) pour relancer l’économie dans l’autarcie en Espagne.
28/09
Arrivée à Moscou de la mission économique anglo-américaine : ouverture des négociations visant à étendre à l'Union soviétique les dispositions de la loi prêt-bail, régissant déjà les relations économique anglo-américaines.
29/09
Exécution de 35 000 Juifs à Babi Yar, en Ukraine, en représailles d’un acte de sabotage.
30/09
Début de l’offensive allemande sur Moscou.
Octobre
13/10
Le Groupe d'Armée Centre encercle 9 armées Russes à Briansk et Viazma.
14/10
L’armée allemande entre dans Kharkov.
16/10
Le gouvernement soviétique évacué à Kouïbychev.
--   
Les armées allemande et roumaine s’emparent d’Odessa.
20/10
Encerclés depuis le 13 octobre, 9 armées Russes se rendent aux allemands du Groupe d'Armée Centre.
21/10
Le général Joukov est chargé de défendre Moscou.
27/10
L'armée roumaine massacre les Juifs d’Odessa.
30/10
Début de la bataille de Sébastopol.
--   
Massacres massifs de Juifs des ghetto de Nesvizh et de Kletsk, en Biélorussie.
Novembre
04/11
La 170e division d'infanterie allemande prend Feodossia en Crimée.
06/11
Discours de Staline à l'occasion du 24e anniversaire de la révolution d'Octobre. Pour la première fois depuis la révolution, il en appelle à l'église et aux héros de la Russie éternelle pour la défense du pays.
07/11
Apparition du gel sur le front russe.
--   
Les États-Unis étendent l’aide matérielle à l’Union soviétique. Le programme d’aide américain, appelé loi prêt-bail, fourni à l’URSS 11,3 milliards de dollars en équipement et en nourriture.
09/11
Massacre de 1 500 juifs à Mir par les soldats allemands et la police biélorusse ; création du ghetto de Mir rassemblant les survivants.
12/11
Le groupe d'Armées Sud prend Rostov sur le Don.
13/11
Après la pluie et la boue la température tombe à -20°.
14/11
Massacre de 9 500 juifs du ghetto de Slonim.
15/11
Les Allemands occupent la Crimée.
16/11
Le 42e corps d'armée allemande s'empare de Kertch en Crimée, l'armée rouge se replie sur la péninsule de Taman.
--   
Arrivée sur le front russe, à Stalino (actuelle Donetsk), de la première escadrille aérienne italienne, la 119e squadriglia.
21/11
La 1re Panzer Armee du général von Kleist prend la ville de Rostov.
22/11
Ouverture par les Soviétiques de la "Route de la vie" sur le lac Ladoga pour approvisionner Léningrad et évacuer les civils.
24/11
Von Rundstedt, contrevenant aux ordres d'Hitler décide d'évacuer Rostov-sur-le-Don.
29/11
L’armée soviétique reprend Rostov-sur-le-Don.
--   
La Finlande recouvre ses territoires annexés en 1939 par l'URSS.
Décembre
02/12
En Finlande, les Soviétiques finissent d'évacuer la Carélie.
03/12
En Finlande, les Soviétiques évacuent la forteresse d'Hanko, le territoire finlandais est alors entièrement libéré et retrouve ses frontières de 1939 avant l'attaque soviétique.
04/12
Władysław Sikorski signe avec Staline un accord aux termes duquel les forces polonaises en URSS devaient être portées à 96 000 hommes ; Władysław Sikorski réussit à obtenir l’autorisation de Staline d’évacuer 25 000 Polonais vers l'Iran pour compléter les Forces armées polonaises au Moyen-Orient.
05/12
Début de la contre-offensive soviétique sur le front de Moscou mené par Gregori Joukov, contraignant les Allemands à passer à la défensive.
--   
Les blindés Allemands sont à 25 kilomètres de Moscou.
06/12
Contre-attaque soviétique au nord du front, à l'est de Léningrad.
07/12
Départ d'Anthony Eden, ministre des affaires étrangères britannique pour Moscou, accompagnée d'une importante mission militaire.
08/12
L’URSS se déclare neutre.
12/12
Retrait du front de l'Est de l'unité d'élite de l'armée hongroise, le Corps mobile, qui a perdu près de 3 000 hommes et 90 % de ses blindés.
13/12
Sur le front de l'Est, la 2. Panzer-Armee menacée d'encerclement se replie sur la rivière Plava.
16/12
Les Soviétiques reprennent Kalinine.
17/12
Début du siège de Sébastopol.
19/12
Oukase de Joseph Staline ordonnant le retour à Moscou d'une partie des services administratifs du Parti communiste soviétique.
20/12
Rencontre entre le général Guderian et Hitler dans son QG de Rastensburg en Prusse orientale. L'entrevue est orageuse, Guderian demande de reculer la ligne de front à l'Est pour la raccourcir et occuper de meilleures positions défensives. Hitler refuse et annule toutes les autorisations de retraite données au début de l'offensive soviétique.
--   
Les troupes allemandes battent en retraite devant Moscou.
25/12
Attaque des Soviétiques contre les positions italiennes à Gorlovka et Rykovo par un froid polaire (-35°). Après des succès initiaux, les Italiens aidés par des blindés allemands repoussent l'offensive soviétique.
26/12
Les Soviétiques débarquent sur la péninsule de Kertch.
--   
Oukase de Joseph Staline ordonnant le retour à Moscou de l'ensemble des services gouvernementaux.
27/12
L’URSS parachute un premier groupe de communistes polonais, dévoués aux Soviétiques, dans les anciens confins orientaux de la Pologne pour y reconstituer le parti communiste dissous en 1938 et y contrebalancer l’influence des résistants qui s’étaient activés dès que les Allemands y avaient pénétré.