";
Loading...
Loading...
Séleucides (107 événements)

Tags
Abkhazie - Afghanistan - Afrique du Sud - Albanie - Algérie - Allemagne - Allemagne (RDA) - Allemagne (RFA) - Andorre - Angleterre - Angola - Arabie Saoudite - Argentine - Arménie - Australie - Autriche - Azerbaïdjan - Bahreïn - Bangladesh - Barbade - Bélarus - Belgique - Belize - Bénin - Bermudes - Bhoutan - Biafra - Birmanie - Bolivie - Bornéo - Bosnie - Botswana - Brésil - Brunei - Bulgarie - Burkina Faso - Burundi - Cambodge - Cameroun - Canada - Cap Vert - Centrafrique - Chili - Chine - Chypre - Colombie - Comores - Congo - Corée - Corée du Nord - Corée du Sud - Costa Rica - Côte d'Ivoire - Croatie - Cuba - Danemark - Djibouti - Ecosse - Egypte - Emirats arabes unis - Equateur - Erythrée - Espagne - Estonie - Eswatini - Etats Unis - Éthiopie - Fidji - Finlande - France - Gabon - Gambie - Gênes - Géorgie - Ghana - Grèce - Groenland - Guatemala - Guinée - Guinée équatoriale - Guinée-Bissau - Haïti - Haut-Karabagh - Haute-Volta - Honduras - Hong Kong - Hongrie - Iles Vierges, - Inde - Indonésie - Irak - Iran - Irlande - Islande - Israel - Italie - Jamaîque - Japon - Jordanie - Kazakhstan - Kenya - Kirghizistan - Kosovo - Koweit - Laos - Lesotho - Lettonie - Liban - Liberia - Liechtenstein - Lituanie - Luxembourg - Lybie - Macao - Madagascar - Malaisie - Malawi - Maldives - Mali - Malte - Maroc - Martinique - Maurice - Mauritanie - Mexique - Moldavie - Monaco - Mongolie - Monténégro - Mozambique - Namibie - NépaL - Nicaragua - Niger - Nigéria - Norvège - Nouvelle Guinée - Nouvelle Zélande - Oman - Ouganda - Ouzbékistan - Pakistan - Palestine - Panama - Paraguay - Pays Bas - Pérou - Philippines - Pologne - Porto Rico - Portugal - Qatar - République Dominicaine - Rhodésie - Roumanie - Russie - Rwanda - Salvador - Samoa - San Marin - Sénégal - Serbie - Seychelles - Siam - Sierra Léone - Singapour - Slovaquie - Slovénie - Somalie - Soudan - Sri Lanka - Suède - Suisse - Suriname - Syrie - Tadjikistan - Taiwan - Tanganyika - Tanzanie - Tchad - Tchécoslovaquie - Tchéquie - Thaîlande - Tibet - Togo - Tonga - Trinité-et-Tobago - Tunisie - Turkménistan - Turquie - Ukraine - Uruguay - Venezuela - Viet Nam - Yémen - Yougoslavie - Zaïre - Zambie - Zanzibar - Zimbabwe

Abbassides - Akkadiens - Alains - Alamans - Araméens - Assyriens - Avars - Aztèques - Babylone - Burgondes - Byzance - Carolingiens - Carthaginois - Celtes - Egyptiens - Élamites - Empire Ottoman - Etrusques - Fatimides - Francs - Frisons - Gètes - Grecs - Hébreux - Hittites - Huns - Incas - Lombards - Mamelouks - Marcomans - Mayas - Mèdes - Mérovingiens - Minoens - Monde Arabo-Musulman - Mongols - Nabatéens - Omeyyades - Ostrogoths - Parthes - Perses - Phéniciens - Quades - Romains - Sassanides - Saxons - Séleucides - St Empire - Suèves - Sumer - Vandales - Vikings - Wisigoths - Zapotèques

Afrique - Afrique du Nord - Amérique - Antilles - Asie Centrale - Asie Mineure - Avignon - Balkans - Bohême - Bourgogne - Bretagne - Caraïbes - Carthage - Caucase - Corse - Dacie - Dalmatie - Florence - Gaule - Germanie - Guadeloupe - Guyane - Hawaï - Ile de Pâques - Illyrie - Istrie - Java - Jérusalem - Lydie - Mayotte - Mésie - Mésopotamie - Milan - Monde - Moravie - Naples - Navarre - Nice - Nouvelle Calédonie - Nubie - Pannonie - Péninsule Arabique - Phrygie - Pôles - Réunion - Rome - Savoie - Ste-Hélène - Tahiti - Valachie - Venise

Alexandre - Attila - Auguste - Bélisaire - Boulanger - Camus - Cartouche - Chaplin - Charlemagne - Christophe Colomb - Churchill - Danton - De Gaulle - Dreyfus - Eichmann - Einstein - Epicure - Freud - Galilée - Gandhi - Garibaldi - Gengis Khan - Hannah Arendt - Hannibal - Jaurès - Jeanne d'Arc - Jésus - Jules César - Louise Michel - Luther - Mahomet - Marc Aurèle - Masséna - Mata Hari - Molière - Montaigne - Napoléon - Napoléon III - Nietzsche - Olympe de Gouges - Pépin le Bref - Périclès - Picasso - Richelieu - Robespierre - Rommel - Rosa Luxemburg - Scipion l'Africain - Sénèque - Socrate - Tamerlan - Thémistocle - Vasco de Gama - Victor Hugo - Voltaire - Zola

Cent Jours - Commune - Consulat - COVID - Crise de Suez - Croisades - Expédition Magellan - Fronde - Ier Empire - IIème Empire - Insurrection de Budapest - Printemps de Prague - Révolte des Boxers - Révolution allemande - Révolution des Oeillets - Révolution Française - Révolution Russe

Guerre d'Algérie - Guerre d'Espagne - Guerre d'Indépendance des États-Unis - Guerre d'Indochine - Guerre de 1812 - Guerre de 1870 - Guerre de Cent Ans - Guerre de Corée - Guerre de Crimée - Guerre de Hollande - Guerre de la Ligue d'Augsbourg - Guerre de Sécession - Guerre de Sept ans - Guerre de Succession d'Autriche - Guerre de Succession d'Espagne - Guerre de trente ans - Guerre des Boers - Guerre des Deux-Roses - Guerre du Viet Nam - Guerre Froide - Guerres de Religion - Guerres Médiques - Guerres Puniques - WWI - WWII

Bataille d'Austerlitz - Bataille de Stalingrad - Bataille de Verdun - Bataille des Ardennes - Campagne de Russie

ASEAN - Croix Rouge - Europe - FMI - Mercosur - MSF - OMC - OMS - ONU - OPEP - OTAN - SDN - UNESCO - UNICEF


Période
(107 événements)

 
Ecbatane est pillée par Séleucos.
 
Séleucos, satrape grec de Babylone, s’empare de l’Empire perse, démembré après la mort d’Alexandre, et fonde la dynastie séleucide.
 
Séleucos Ier Nicator reprend Babylone à Antigone et installe la dynastie des
Séleucides.
 
Séleucos Ier Nicator fonde le royaume de Syrie avec Antioche pour capitale.
Mai
 
Séleucos Ier, avec une poignée de partisans et l'aide de troupes de Ptolémée, entre à Babylone. Il fonde la dynastie séleucide.
Août
 
Séleucos parvient à déloger la garnison restée fidèle à Antigonos de la citadelle de Babylone.
 
Séleucos affronte Nicanor, satrape de Médie au service d'Antigonos.
Août
 
Séleucos vainc le satrape d’Antigonos Nicanor et s’empare de la Médie et de la Susiane ; à la nouvelle de la défaite de Nicanor, Antigonos envoie son fils Démétrios en Babylonie.
Août
 
Bataille indécise entre Séleucos et Antigonos en Babylonie. Antigonos se retire en Syrie pour réorganiser ses forces.
 
Séleucos Ier installe son fils Antiochos à Séleucie du Tigre comme corégent des satrapies supérieures (est) de l'empire séleucide.
 
Séleucos Ier divorce de la belle Stratonice Ire pour la céder à son fils qui en est amoureux.
 
Défaite de Séleucos II à Ancyre contre Antiochos Hiérax allié aux Galates.
 
Paix entre le roi Séleucos II et son frère Antiochos Hiérax.
Juillet
 
Antiochos III marche par la plaine de la Bekaa vers les forteresses de Gerrah et Brochoi pour envahir la Coelésyrie, mais doit se retirer devant la réaction du général lagide, l'Étolien Theodotos, et quand il apprend la défaite de l'armée qu'il a envoyée contre Molon, satrape de Médie. Début de la Quatrième guerre de Syrie entre Séleucides et Lagide.
Avril
 
Antiochos III soumet les satrapies de Médie et de Perse révoltées. Molon et son frère Alexandre se suicident. Antiochos III fait assassiner son ministre Hermias. Le roi de Médie Atropatène Artabazanes, qui a soutenu Molon, doit conclure un traité de vassalité avec Antiochos III.
Décembre
 
Les troupes d’Antiochos III descendent l'Euphrate pour préparer une campagne en Médie.
 
Campagne militaire d’Antiochos III en Médie. Antiochos III connait des difficultés financières et pour payer son immense armée (100 000 fantassins et 20 000 cavaliers selon Justin), il innove en spoliant un sanctuaire indigène à Ecbatane. Après avoir maté une révolte des satrapes de Médie et de Perside, Antiochos se tourne contre les Parthes. Il s'empare de Hécatompylos en Parthyène, prend et pille Syrinx (Zadracarta ?) en Hyrcanie. Artaban Ier, n’osant pas se mesurer avec Antiochos III, ordonne une retraite générale chez les Scythes. Auparavant, tout devait être détruit. L’ordre est suivi dans les campagnes, mais les villes, qui ont conservé leur administration grecque, refusent de l’exécuter. Après des menaces suivies de massacres de la population urbaine, les Parthes se réfugient auprès des peuples nomades, où Artaban recrute une puissante armée. Antiochos III préfère traiter et évacue le pays des Parthes.
 
Le roi séleucide Antiochos III s'empare de Gaza.
Avril
 
Le roi Antiochos III de Syrie est victorieux des Égyptiens de Ptolémée V conduits par l’Étolien Scopas à la bataille de Panion, près des sources du Jourdain. Scopas se réfugie à Sidon. Antiochos s’empare de la Syrie et de la Palestine au détriment des Lagides, y compris la Samarie et Jérusalem où les Juifs l’aident à s’emparer de la citadelle encore aux mains des troupes lagides. Il rendra ses conquêtes à Ptolémée V Épiphane quand celui-ci épousera sa fille Cléopâtre Ire.
Juillet
 
Capitulation de Sidon ; le roi Antiochos III achève la conquête de la Syrie lagide ; l’Étolien Scopas organise la défense de l’Égypte dans le Delta.
Janvier
 
Attale de Pergame envoie une délégation à Rome pour prévenir qu’il est attaqué en Asie Mineure par Antiochos III et il demande au Sénat l’autorisation de retirer ses troupes de Grèce. Le Sénat envoie une ambassade à Antiochos pour lui demander de retirer ses troupes, ce qui semble suivi d’effet. Les troupes séleucides se maintiennent cependant dans les territoires conquis par Attale sur Achaios II.
Août
 
Le roi séleucide Antiochos III envahit la Thrace.
 
Ptolémée V épouse Cléopâtre Ire, fille d'Antiochos III. Paix provisoire entre Lagides et Séleucides.
 
Ambassade d’Antiochos à Rome, reçue par Titus Quinctius Flamininus qui propose de ne pas intervenir auprès des cités grecques d’Asie si les Séleucides évacuent la Thrace ; les menées des Étoliens et d’Eumène II font échouer l’accord.
Mars
 
Alliance entre Antiochos III de Syrie et les Étoliens. Début de la guerre contre Antiochos III (guerre antiochéenne ou syrienne).
Octobre
 
Antiochos III intervient en Grèce centrale avec une dizaine de milliers d’hommes. Il débarque à Démétrias que les Étoliens viennent de prendre et marche sur Lamía. Malgré les promesses des Étoliens, aucune des villes grecques ne bouge. Philippe V de Macédoine, épuisé par sa défaite et mal disposé à l’égard de l’allié qui l’avait abandonné, se déclare pour Rome.
 
Guerre antiochique : Acilius Glabrio débarque à Apollonie avec 22 000 hommes et marche vers la Thessalie, favorisé par la douceur du climat et les préparatifs du propréteur Marcus Baebius, débarqué à l’automne 192 av. J.-C.
Avril
09/04
Le roi séleucide Antiochos III est défait par les Romains à la bataille des Thermopyles. Il est contraint de se retirer en Asie Mineure. Il pense que les Romains ne le suivront pas, mais Hannibal le détrompe, le prévenant d’avoir à défendre l’Asie contre Rome. La Phocide, la Béotie, Chalcis et l’Eubée se rallient aux Romains mais l’Étolie s’obstine. Après la prise d’Héraclée Trachinienne, des négociations sont ouvertes, mais les conditions romaines sont refusées par la Ligue étolienne et Acilius assiège Naupacte, son principal port sur le golfe de Corinthe ; Philippe V de Macédoine profite de la situation pour s’imposer en Grèce du Nord.
Septembre
 
La flotte séleucide conduite par Polyxenidas est battue par la flotte romaine de Livius et celle de Pergame au cap Corycus en Cilicie.
Septembre
 
Lucius Scipion et son frère arrivent en Étolie, échouent à forcer Hypate à se rendre, et rejoignent Glabrio à Amphissa, où les Athéniens intercèdent en faveur des Étoliens ; Lucius Scipion s'en tient aux directives du Sénat en dépit des plaintes des Étoliens concernant les trop lourdes indemnités, mais leur accorde une trêve de six mois pour qu'ils dépêchent une nouvelle ambassade à Rome. Les deux Scipion mènent alors leurs troupes à travers la Macédoine et la Thrace vers l'Hellespont, avec l'aide de Philippe V.
Décembre
 
Les légions de L. Scipion, conseillé par son frère le légat Scipion l'Africain, traversent l’Hellespont. Alliées à Pergame, elles sont victorieuses d’Antiochos III de Syrie à la bataille de Magnésie du Sipyle, dans la région de Smyrne. Antiochos demande la paix et perd ses possessions en Europe et en Asie Mineure.
 
Préliminaires de paix de Sardes après la défaite d’Antiochos III de Syrie à Magnésie du Sipyle. Le Sénat romain ratifie une proposition de Scipion l'Africain selon laquelle Antiochos III doit payer 15 000 talents euboïques (dont 400 pour Eumène, 600 sur-le-champ, 2 500 à la ratification du traité puis 1 000 par an pendant 12 ans), remettre aux Romains Hannibal, l’Étolien Thoas, et quelques autres proscrits, évacuer l'Europe et céder l'Asie en deçà du Taurus à Pergame, la Lycie et la Carie à Rhodes. Rome exige d’Antiochos III qu’il livre vingt otages, dont le futur Antiochos IV, retenu à Rome jusqu’en 175 av. J.-C.). Hannibal doit fuir de nouveau, d'abord en Crète, puis demander asile au roi de Bithynie, Prusias Ier.
Avril
 
Antiochos III perd l'Asie Mineure au traité d’Apamée-Kibôtos au profit de Pergame et de Rhodes (Carie et Lycie). Le Sénat romain lui interdit de traverser la limite du Taurus, d’entretenir une flotte dans l’Égée et de lever des mercenaires en Grèce. Il doit livrer ses navires et ses éléphants, et payer une indemnité de guerre de 12 000 talents. Cette dette pousse Antiochos III à une campagne en Susiane afin d’en piller les temples. L'Asie Mineure est morcelée en plusieurs États rivaux : les Galates au centre, les royaumes de Prusias Ier de Bithynie, d'Ariarathe IV de Cappadoce et d'Eumène II de Pergame au nord, à l’ouest et au sud. Les rois de Bithynie et de Cappadoce doivent payer tribut. Le Sénat récompense la fidélité d'Eumène II en agrandissant son royaume de Pergame qui finit par comprendre toute la partie antérieure de l'Asie Mineure. La Thrace passe aux Attalides de Pergame.
Juillet
03/07
Antiochos III est tué alors qu’il tente de piller le temple de Bēl à Élymaïs pour payer sa dette aux Romains.
19/07
Début du règne de Séleucos IV Philopator, roi de Syrie. Il tente sans succès de faire face à la progression de Rome et de Pergame en Asie.
 
Après la mort de Séleucos IV, le grand prêtre Onias III est destitué et remplacé par son frère Jason (Yéshoua), qui obtient l’autorisation d’Antiochos IV de transformer Jérusalem en cité grecque en échange de fortes sommes d’argent. Jérusalem prend le nom d’Antioche. Jason établit une liste des membres du démos (citoyens) et veut créer des institutions éducatives de type hellénique. La construction d’un gymnase au pied de la colline de Sion provoque des troubles parmi les Juifs.
Septembre
03/09
Assassinat de Séleucos IV. Début du règne d'Antiochos IV Épiphane, roi de Syrie.
 
Appius Claudius est envoyé en Thessalie pour mettre un terme à la lutte sociale entre les Thessaliens et les Perrh½bes ; Marcellus exerce le rôle de médiateur auprès des Étoliens ; Eumène vient dénoncer à Rome les préparatifs de guerre de Persée de Macédoine, et une commission est envoyée à Pergame pour enquêter. Plus tard, elle se rend en Égypte pour renouveler le traité avec Cléopâtre, régente de Ptolémée VI, puis auprès du séleucide Antiochos IV pour renouveler le traité d'amitié signé avec son père pour renouveler et régler la question des arriérés d'indemnités dues depuis la paix d'Apamée.
 
Guerre civile entre Jason et Ménélas, nommé grand prêtre de Jérusalem à sa place : profitant d’une mission à Antioche, Ménélas, frère de Simon, le prévôt du temple, se fait accorder l’investiture pontificale « en offrant 300 talents de plus » que Jason qui se réfugie en Ammanitide. Ménélas a bientôt un différend avec l’éparque (commandant) de l’Acropole Sostrate. Ils vont s’expliquer tous les deux devant la cour d’Antioche. Pour financer sa défense, Ménélas vend les vases sacrés du temple, scandale dénoncé par Onias III à Antioche. Profitant de l’absence d’Antiochos IV, Ménélas soudoie Andronique, lieutenant provisoire du royaume pour qu’il supprime Onias. Andronique fait sortir Onias du temple d’Apollon à Daphné près d’Antioche où il s’était réfugié et le met à mort5. Au retour d’Antiochos IV, Andronique sera exécuté pour ce crime (170 av. J.-C.). Ménélas, rentré à Jérusalem, est attaqué en justice par le Conseil des Anciens (Gérousia). Le procès est porté devant Antiochos IV, alors à Tyr. Soutenu par le gouverneur de C½lé-Syrie, Ménélas l’emporte et les trois délégués du Conseil des Anciens sont mis à mort.
Octobre
 
Les légats A. Atilius Serranus et Q. Marcius Philippus rencontrent Persée et négocient une trêve favorable à Rome car elle permet d'avancer les préparatifs de guerre. Persée de Macédoine envoie une nouvelle ambassade pour demander le retrait des troupes romaines au Sénat, s'engageant à accorder les réparations qu'on exigera de lui en faveur des alliés. L'ambassade du roi est chassée de Rome.
Juillet
 
Le roi de Syrie Antiochos IV fait assassiner son neveu Antiochos, co-régent du royaume séleucide.
 
Antiochos IV quitte sa capitale Antioche pour Tyr.
Novembre
 
Les régents Eulaeus et Lenaeus, qui veulent reconquérir la C½lé-Syrie, conduisent leurs forces vers Gaza. Début de la Sixième guerre de Syrie. Antiochos IV envahit l’Égypte et met l’armée égyptienne en déroute entre le mont Casius et Péluse. Il négocie une trêve et propose un accord à Ptolémée VI mais ne reçoit pas de réponse d'Eulaeus et Lenaeus, qui persuadent Ptolémée VI de fuir à Samothrace. Antiochos s’empare de Péluse au printemps 169, ce qui lui ouvre la porte de l’Égypte.
 
Combats sur terre et sur mer dans la région de Péluse. Antiochos IV, victorieux des forces lagides, s’empare de la ville, puis entre dans le Delta en prenant des chemins détournés et occupe Memphis vers le mois d’avril. Il installe dans cette ancienne capitale son neveu Ptolémée VI et le place sous sa tutelle. De Memphis, Antiochos marche sur Alexandrie où Comanus et Cinéas ont pris le pouvoir comme régents de Ptolémée VIII Évergète II ; après l'échec de négociations, il assiège la ville. Ptolémée VIII et sa s½ur Cléopâtre II font appel aux Romains.
Juillet
 
Apprenant la révolte de la Judée, Antiochos IV quitte l’Égypte et marche sur Jérusalem. Jason s’enfuit (il mourra un peu plus tard en exil à Sparte). Antiochos massacre une partie de la population de Jérusalem (automne). Guidé par Ménélas, il s’empare du trésor du Temple et des vases sacrés. Puis il s’en va après avoir nommé Philippe préfet de Jérusalem et Andronique préfet de Samarie.
Novembre
 
Pendant la campagne d’Antiochos IV en Égypte (170/169 av. J.-C.), sur une rumeur de sa mort, Jason qui veut récupérer le pontificat, s’empare de Jérusalem et massacre ses opposants, tandis que le Grand prêtre en titre Ménélas se réfugie dans l’Acropole.
 
Edit de persécution. À son retour d’Égypte, Antiochos IV décrète l’hellénisation systématique de la Judée et de la Samarie ; il occupe militairement Jérusalem, massacre 40 000 personnes en trois jours et en réduit autant en esclavage.
Avril
 
Début de la deuxième campagne d’Antiochos IV en Égypte ; une partie de sa flotte l’accompagne, alors qu'une autre est envoyée contre Chypre, où le stratège lagide Ptolémée Macron se rallie après avoir capitulé. Aux frontières de l’Égypte, Antiochos reçoit une délégation lagide pour discuter des conditions de paix ; il réclame seulement Chypre et la région de Péluse, car il est conscient que Rome n’admettra pas l’unification des deux empires hellénistiques, puis occupe rapidement le Nord du pays (au moins le Delta et le Fayoum) et se rend à Memphis sans coup férir où il se comporte comme un pharaon. Enfin, il menace Alexandrie une seconde fois.
Juillet
 
Journée d’Éleusis. L’ambassadeur Caius Popilius Laenas rencontre Antiochos IV Épiphane à Éleusis, un faubourg d’Alexandrie, et le contraint d’abandonner l’Égypte sans entendre ses arguments : il trace autour de lui un cercle sur le sable et lui interdit d’en sortir avant d’avoir répondu à son ultimatum.
30/07
Antiochos IV quitte l’Égypte par mer à partir de Péluse. Peu après, des envoyés romains vont à Chypre et forcent le reste de l’armée séleucide à quitter l’île1. Ptolémée VI Philometor partage le pouvoir avec son frère Ptolémée VIII Évergète II et sa s½ur Cléopâtre II jusqu’en 164 av. J.-C. Puis Philometor devient seul roi d’Égypte et Évergète II obtient la Cyrénaïque. Après une trêve, les deux frères se font la guerre pendant quatre ans, puis se réconcilient à nouveau.
Avril
 
Antiochos IV envoie le mysarque Apollonius avec 22 000 hommes pour achever la répression en Judée ; il semble qu’il arrive à Jérusalem au début de l’été. Celui-ci profite d’une prise d’armes le jour du Sabbat pour massacrer les spectateurs. Jérusalem est pillée. Ceux qui ne réussissent pas à fuir sont faits prisonniers. L’enceinte de la ville est démantelée, tandis qu’on bâtit une citadelle, l'Acra, pour la garnison séleucide. L’Athénien Géronte, délégué royal, impose l’hellénisation du culte et des m½urs à Jérusalem comme en Samarie. Le temple de Jérusalem est dédié à Zeus Olympien et celui du mont Garizim à Zeus hospitalier.
Décembre
 
Début de la révolte des Maccabées contre la domination politique des Séleucides et le modèle culturel hellénistique (167/142 av. J.-C.). Avec ses cinq fils, Mattathias l’Hasmonéen, prêtre de la descendance de Yehoyariv, refuse de sacrifier devant les envoyés du roi à Modîn. Il égorge un Juif qui allait célébrer un sacrifice païen et tue l’envoyé du roi, donne le signal de la révolte et prend le maquis. Il rassemble autour de lui 6 000 hommes fidèles à la Loi. Ses partisans renversent les autels païens, circoncisent de force les enfants et brûlent les villages passés à l’hellénisme.
 
Antiochos IV organise des jeux à la mode romaine à Daphnè, près d'Antioche. Peu après, il reçoit une délégation conduite par Sempronius Gracchus et renouvelle avec lui le traité de paix d'Apamée.
 
Prusias II de Bithynie envoie une ambassade à Rome conduite par Python pour se plaindre des empiétements de Pergame ; d’autres ambassades asiatiques amènent le Sénat à penser qu’Eumène traite avec Antiochos IV contre les intérêts de Rome.
Avril
 
Simon prend la tête de la révolte juive à la mort de son père Mattathias. Son frère Judas, surnommé Maccabée, en devient le chef militaire. Il tue Apollonius, accompagné d’un contingent païen et Samaritain dans une embuscade à Gophna et repousse une armée de secours commandée par Séron à la montée de Beth-Horon.
 
Début d'une campagne d'Antiochos IV dans l'est.
Septembre
 
Bataille d'Emmaüs. Antiochos IV, parti en Perse lever des impôts, laisse Lysias comme régent pour mettre fin à la Révolte des Maccabées. Nicanor, ami du roi secondé par Gorgias, est envoyé en expédition dans l'ouest des monts de Judée. Judas Maccabée rassemble ses troupes à Mizpa. Profitant de l’absence de Gorgias et de ses troupes d’élite, il attaque et détruit le camp de l’armée séleucide à Emmaüs.
Octobre
 
Les révoltés juifs demandent à Lysias que leur soit reconnu le droit de vivre selon leur Loi. Ils recherchent l’appui des légats romains Quintus Memmius et Titus Manilius, ce qui leur donne un répit.
Avril
 
Lysias, général d'Antiochos IV et gouverneur de Jérusalem, est surpris par Judas Maccabée à la bataille de Beth Zur et mis en fuite.
Novembre
 
Mort du roi séleucide Antiochos IV. Il serait mort d'une chute de cheval, devant Gabae, près de l'actuelle Ispahan. Son fils le jeune Antiochos V Eupator lui succède sous la régence de Lysias. Il confirme le droit des Juifs à vivre selon leur Loi.
Décembre
14/12
Judas Maccabée occupe Jérusalem, tient en respect la garnison de la citadelle et purifie le Temple.
Février
08/02
Une lettre du roi Antiochos V, qui confirme le droit des Juifs à vivre selon leur Loi, arrive à Jérusalem.
Mai
 
Judas Maccabée assiège la citadelle de Jérusalem (Acra).
Septembre
 
Antiochos V, avec son régent Lysias attaque la Judée par le Sud, assiège Bethsour et se porte au-devant de l’armée de Judas Maccabée. Malgré l’héroïsme d’Eléazar Maccabée, frère de Judas, l’armée juive est vaincue et Eléazar est tué à la bataille de Beth Zacharia. Bethsour doit se rendre et Lysias assiège le temple fortifié de Jérusalem. Les Juifs doivent leur salut à des rivalités parmi les Syriens : Philippe, ancien régent et tuteur d’Antiochos V, cherche à prendre le pouvoir à Antioche. Lysias et Antiochos V se hâtent de conclure la paix avec les révoltés en leur permettant de vivre selon leur Loi. Ils détruisent les fortifications de la Jérusalem juive et font exécuter le grand prêtre pro-helléniste Ménélas à Bérée, puis marchent vers Antioche aux mains de Philippe.
Novembre
 
Début du règne de Démétrios Ier Sôter, roi de Syrie.
Décembre
 
Le grand prêtre Alkime, probablement nommé par Antiochos V, fait appel à Démétrios Ier Sôter contre Judas Maccabée. Démétrios envoie Bacchidès, gouverneur de Transeuphratène pour le soutenir. Après une tentative de conciliation, Bacchidès rompt les négociations en faisant exécuter les délégués. Il quitte la Judée en laissant Alkime soutenu par une armée. Celui-ci ne peut résister à Judas, et revient à Antioche demander le soutien de Démétrios. Le roi envoie son général Nicanor avec une forte armée. Malgré une embuscade près de Kapharsalama, Nicanor entre dans Jérusalem et menace de mettre le feu au temple si Judas ne se rend pas..
 
Rapport favorable au Sénat de Gracchus, Lucius Lentulus et Servilius Glaucia, envoyés en Syrie pour enquêter sur le nouveau régime institué par Démétrios Sôter. Menochares, envoyé à Rome, parvient à se concilier le sénat en offrant une couronne d'or et en livrant Leptines, l'assassin de Cnaeus Octavius.
Mars
08/03
Nicanor étant sorti de Jérusalem pour attendre des renforts près de Beth-Horon, Judas défait l’armée Séleucide et tue son général.
Mai
 
Une ambassade juive à Rome conclut un traité d’alliance. Les Romains écrivent à Démétrios Ier Sôter de cesser la guerre contre la Judée. La lettre arrive trop tard. À la nouvelle de la défaite de Nicanor, Démétrios envoie Alkime avec une armée dirigée par Bacchidès, qui occupe Jérusalem et se met à la recherche de Judas Maccabée dans la région de « Béérzeth avec 20 000 fantassins et 2 000 cavaliers ». À l’approche de cette armée, de nombreux Juifs se dispersent. Judas se retrouve avec 800 hommes..
Mai
 
Mort de Judas Maccabée à la bataille d'Elasa. Le gouverneur séleucide Bacchidès contrôle le pays frappé par la famine. Il pourchasse les derniers partisans des Maccabées, rétablit les notables pro-hellénistes à la tête du pays et fortifie la plupart des villes (Bethsour, Gézer, la citadelle de Jérusalem). Croyant le pays pacifié, il retourne à Antioche. Les révoltés se rassemblent autour du frère de Judas, Jonathan et se réfugient dans le désert de Juda, à l’est de Thékoé.
Mai
 
Le grand prêtre de Jérusalem Alkime meurt après avoir commencé à démolir l’enceinte du temple marquant le lieu saint interdit aux étrangers.
 
Devant la révolte des Maccabées, les pro-hellénistes font appel à Bacchidès, qui échoue devant la forteresse de Bethbasi où se sont retranchés les révoltés. Il accepte la trêve offerte par Jonathan et retourne à Antioche. Profitant de cette trêve, Jonathan s’installe à Makhmas (Michmas), à 12 km au nord-ouest de Jérusalem, d’où il reprend peu à peu le contrôle de la Judée.
 
Sac du territoire de Priène par le roi de Cappadoce Ariarathe V, qui réclame 400 talent déposés dans le temple d’Athéna de cette ville par Orophernès. Priène fait appel Rhodes, puis à Rome.
 
Alexandre Ier Balas, qui a obtenu le soutien du Sénat romain, débarque à Ptolémaïs. Début de la guerre civile entre Démétrios Ier Sôter et Alexandre Ier Balas en Syrie.
Octobre
 
Jonathan prend le parti d’Alexandre Balas qui le nomme grand prêtre de Jérusalem2. Après la mort de Démétrios (149 av. J.-C.), Balas confirme à Jonathan son titre de grand prêtre et l’institue gouverneur civil et militaire (stratégos et méridarque) de Judée.
Juillet
 
Démétrios Ier Sôter, roi de Syrie, est tué dans une bataille contre l’usurpateur Alexandre Ier Balas qui se fait passer pour le fils d’Antiochos IV et s’empare du trône séleucide.
 
Démétrios cherche à reconquérir le trône de son père Démétrios Ier Sôter avec l’appui d’Apollonios, gouverneur de C½lé-Syrie. Apollonios se retourne vers l'hasmonéen Jonathan, allié d'Alexandre Ier Balas, mais est défait entre Joppé et Azôt. Jonathan pille Azôt et son temple de Dagon, puis reçoit la soumission d’Ascalon. Pour le récompenser de cette victoire, Balas cède Éqron et son territoire à Jonathan.
Juillet
 
Ptolémée VI envahit la Syrie. Il retire sa fille Cléopâtre Théa à l’usurpateur Alexandre Ier Balas et la donne à Démétrios II. Balas est battu sur l'Oronte et assassiné par Démétrios II Nikator, fils de Démétrios Ier qui monte sur le trône séleucide.
 
Jonathan, gouverneur de Judée, profite des troubles en Syrie pour assiéger la citadelle de Jérusalem. Dénoncé auprès de Démétrios II, il n’hésite pas à le rencontrer à Ptolémaïs (Akko). Il se fait confirmer comme grand prêtre et obtient une remise d’impôts pour la Judée qui se voit rattacher les nomes d’Apharama, Lydda et Ramathayim pris à la Samaritide (la superficie de la Judée est presque doublée).
Septembre
 
Ardâ, général de Démétrios II de Syrie s'assure le contrôle de Séleucie du Tigre et de la Babylonie.
 
Révolte du commandant de la garnison d'Apamée Diodote Tryphon ; il parvient à rallier les habitants d'Antioche, fait couronner le jeune Antiochos VI Dionysos, fils d'Alexandre Ier Balas, comme roi de Syrie en compétition avec Démétrios II et prend le titre de régent.
 
À l’appel de Démétrios II de Syrie, le gouverneur de Judée Jonathan, avec 3 000 hommes, réprime l’insurrection des partisans d’Antiochos et du général Diodote Tryphon. Quelque temps plus tard, Tryphon fait couronner le jeune Antiochos VI et entre dans Antioche. Il confirme Jonathan dans sa charge de grand prêtre et dans la possession des nomes promis par Démétrios II. Il nomme son frère Simon stratégos de la côte phénico-philistine. À la tête des troupes séleucides de C½lé-Syrie, Jonathan prend Ascalon et Gaza puis défait une armée syrienne soutenant Démétrios en Galilée, dans la plaine d’Hazor5. Il marche vers le pays de Hamat, bat les Arabes zabadéens, contrôle Damas, tandis que Simon installe une garnison juive à Joppé et fortifie Jérusalem et plusieurs villes de Judée. Jonathan envoie des ambassades à Sparte et à Rome pour assurer ses appuis extérieurs.
 
Assassinat du roi de Syrie Antiochos VI, fils de l'usurpateur Alexandre Ier Balas, par le général Diodote Tryphon qui usurpe à son tour le trône.
Mai
 
Simon l’Hasmonéen, qui a succédé à son frère Jonathan à la tête des Juifs (143 av. J.-C.), se range du côté de Démétrios II de Syrie et obtient une remise totale des impôts et la reconnaissance de l’indépendance juive. La fonction de grand prêtre devient héréditaire. Simon envoie des ambassades à Rome et à Sparte pour faire reconnaître son titre et renouveler les alliances traditionnelles. Les Romains reconnaissent officiellement les Juifs comme alliés et s’engagent à soutenir l’autorité de Simon dans toute la Diaspora, spécialement en Égypte. Après 25 ans de luttes, le peuple Juif retrouve son indépendance. Le pays est dévasté. Les nécessités de la guerre et de l’unité nationale autour des Maccabées ont fait passer au second plan les soucis du respect de la Loi et de la tradition israélite qui avaient motivé la révolte. Le titre de « grand prêtre », puis de « roi » que se donnent les hasmonéens, qui ne descendent ni de Sadoq, ni de David, provoque des réactions divergentes au sein du groupe des Hassidéens (Hasidîm, fidèles à la Loi). De leur côté, les Samaritains se sont coupés des Juifs pour tenter d’échapper aux décrets anti-israélites d’Antiochos IV et sont considérés comme des collaborateurs pro-hellénistes.
Octobre
 
Simon l’Hasmonéen assiège la citadelle de Jérusalem.
Juin
03/06
Prise de l’Acra. Simon l’Hasmonéen élimine les dernières traces du pouvoir Séleucide en Judée en s’emparant des garnisons de Gazara et de la citadelle de Jérusalem.
Juillet
 
Le roi Parthe Mithridate Ier, conquérant de l’Iran, de la Perside et de la Babylonie entre dans Séleucie du Tigre. Il rétablit le titre impérial de Roi des Rois. Puis il doit intervenir en Hyrcanie pour mater une révolte contre l’impôt. En son absence, Démétrios II Nicator de Syrie parvient à reprendre la Babylonie et à réoccuper la Médie où il est accueilli en libérateur par les habitants des villes.
Juin
 
Le roi séleucide Démétrios II Nicator est fait prisonnier par les Parthes et envoyé en Hyrcanie. Bien traité, il épouse la fille du roi Mithridate, Rodogune, ce qui provoque la colère de sa première femme Cléopâtre Théa, laquelle épouse le frère de Démétrios II et le fait monter sur le trône sous le nom d'Antiochos VII Sidetes.
 
Antiochos VII Évergète, fils de Démétrios Ier Sôter assiège l'usurpateur Diodote Tryphon à Dora. Tryphon parvient à s'échapper par la mer à Apamée, où assiégé de nouveau, il se suicide. Antiochos VII (164/129 av. J.-C.) devient seul roi séleucide de Syrie.
 
Antiochos VII intervient en Judée et met le siège devant Jérusalem. Il fait comprendre qu’il respectera la religion juive. Jean Hyrcan Ier, menacé par la famine, accepte de se rendre contre un tribut de 500 talents d’argent et le démantèlement des murailles de Jérusalem. Ayant récupéré une partie du trésor du tombeau de David, Jean Hyrcan paye le tribut et engage même des mercenaires pour accompagner Antiochos VII dans sa campagne contre les Parthes.
 
Création du royaume d'Osroène. Aryu s'affranchit des Séleucides et forme un royaume indépendant avec Édesse pour capitale.
 
Le roi séleucide Démétrios II Nicator, prisonnier des Parthes en Hyrcanie, tente de s’évader à deux reprises. Il est rattrapé. Son frère Antiochos VII envoie une armée pour le libérer. Phraatès, ne disposant pas de troupes suffisantes, fait appel à des mercenaires Sakas (Scythes). Après trois batailles victorieuses, Antiochos VII reprend la Babylonie et la Médie. L’hiver venu, Phraatès lui offre la paix. Antiochos pose des conditions : libération de son frère, évacuation des territoires conquis par les Parthes, indemnité de guerre. Phraatès refuse. Il envoie alors Démétrios II Nicator en Syrie avec des troupes pour que celui-ci reprenne son trône à son frère Antiochos, « l’usurpateur », espérant contraindre ce dernier à retourner d’urgence dans son pays. Mais Démétrios part en Syrie et ne fait rien. Phraatès est aux abois, les Sakas n’arrivant pas.
 
Le roi des Parthes Phraatès, dans une situation difficile après l'intervention d'Antiochos VII en Babylonie et en Médie, est sauvé par la révolte des populations civiles contre les militaires syriens. Les soldats en garnison sont massacrés par la population. Antiochos tente d’intervenir, mais il est surpris dans un défilé par les Parthes. Ses troupes prennent la fuite. Défait, Antiochos VII se donne la mort. Phraatès envoie son cadavre à Antioche dans un cercueil d’argent. Alors qu’il a l’intention de marcher sur la Syrie, Phraatès est pris à revers par les Sakas, qui arrivant alors que l’on n’avait plus besoin d’eux, refusent de partir sans avoir été indemnisés. Ils se mettent à ravager le territoire Parthe et appellent leurs compatriotes à la rescousse.
 
Le roi des Parthes Phraatès II est tué en combattant les Sakas. Son oncle Artaban II lui succède. Il arrache la Médie et la Babylonie aux Séleucides. Il doit combattre ensuite les Sakas, qu’il réussit à chasser provisoirement. Pendant ce temps, le gouverneur Parthe de Babylonie est chassé par le chef Arabe Hyspaosines, accueilli en libérateur par le peuple.
 
Révolte d’Hymèros qui se proclame roi des Parthes à Babylone aux dépens des Séleucides après la mort de Phraatès II.
 
Un aventurier, Alexandre II Zabinas, allié à Ptolémée VIII, se fait passer pour le fils d’Alexandre Ier Balas et renverse le roi séleucide Démétrios II Nicator, le capture et le tue à Tyr.
 
Antiochos VIII Grypos bat Alexandre Zabinas et l'exécute. Il reste seul roi séleucide de Syrie.
 
Le roi séleucide de Syrie Antiochos VIII est chassé d'Antioche par son frère Antiochos IX de Cyzique.
 
Jean Hyrcan Ier assiège Samarie. Les Samaritains font appel à Antiochos IX, qui battu une première fois près de Scythopolis (Beth-Shéan), revient avec les soldats égyptiens de Ptolémée IX Lathyre, sans aucun résultat décisif. Les troupes juives occupent Scythopolis et la vallée d’Esdrelon. Après un an de siège, Jean Hyrcan s’empare de Samarie qu’il rase complètement5. Cette destruction, après celle du mont Garizim, marque la rupture définitive entre les Juifs et les Samaritains. La fin du règne de Jean Hyrcan en Judée sera pacifique et propice au lancement de grands travaux publics, en particulier le relèvement des murailles de Jérusalem détruites par Antiochos VII.
 
Antiochos VIII Gryphos, roi de Syrie, est assassiné par l'usurpateur Héracléon de Beroea ou à son instigation. Séleucos VI Épiphane succède à son père Gryphos. Il doit reprendre la Coélésyrie à son oncle Antiochos IX de Cyzique et lutter contre son cousin Antiochos X.
 
Le roi séleucide Antiochos XII, après une victoire à Joppé sur les Nabatéens, traverse la Judée mais est écrasé à la bataille de Cana par un roi des Arabes qui n'est pas nommé, probablement Obodas Ier.
 
Campagne d’Antiochos XII contre les Nabatéens. Alexandre Jannée de Judée essaie vainement de s’opposer au passage des armées Séleucides dans la plaine en construisant une ligne de défense entre Kephar-Saba et Joppé. Antiochos XII est vaincu et tué au sud de la mer Morte et Arétas III Philhellène prend le pouvoir à Damas. Le roi nabatéen marche bientôt contre la Judée et bat Jannée près d’Adida.
 
Tigrane II d'Arménie s’empare de la Syrie du nord au détriment des Séleucides, à l’appel des habitants d’Antioche. Le roi Philippe Philadelphe s'enfuit probablement en Cilicie, où il est rattrapé et mis à mort. Tigrane II annexe la Phénicie et la Cilicie Plane à l’exception de Séleucie de Piérie, ainsi que de Zeugma sur l’Euphrate.
 
Tigrane II d'Arménie avance jusqu’à Ptolémaïs avec une puissante armée et assiège et prend la ville tenue par la princesse séleucide Cléopâtre V Séléné, qui est faite prisonnière.
 
Début du règne d'Antiochos XIII, roi séleucide de Syrie, reconnu par Lucullus.
Juin
 
Pompée part pour la Syrie afin de la proclamer officiellement province romaine. Il entre dans Antioche et dépose le dernier des Séleucides Antiochos XIII, qui se réfugie chez son protecteur le prince arabe d'Émèse Sampsigeramos, mais celui-ci le fait mettre à mort.
 
Tibère destitue Antiochus III de Commagène et nomme Cneo Calpurnio Piso gouverneur de Syrie.
NAVIGATIONyip
Avant J.C.
IVeme - IIIeme - IIeme - Ier

Après J.C.
Ier