";
Loading...
Loading...
wwii - 1941 (577 événements)

Tags
Abkhazie - Afghanistan - Afrique du Sud - Albanie - Algérie - Allemagne - Allemagne (RDA) - Allemagne (RFA) - Andorre - Angleterre - Angola - Arabie Saoudite - Argentine - Arménie - Australie - Autriche - Azerbaïdjan - Bahreïn - Bangladesh - Barbade - Bélarus - Belgique - Belize - Bénin - Bermudes - Bhoutan - Biafra - Birmanie - Bolivie - Bornéo - Bosnie - Botswana - Brésil - Brunei - Bulgarie - Burkina Faso - Burundi - Cambodge - Cameroun - Canada - Cap Vert - Centrafrique - Chili - Chine - Chypre - Colombie - Comores - Congo - Corée - Corée du Nord - Corée du Sud - Costa Rica - Côte d'Ivoire - Croatie - Cuba - Danemark - Djibouti - Ecosse - Egypte - Emirats arabes unis - Equateur - Erythrée - Espagne - Estonie - Eswatini - Etats Unis - Éthiopie - Fidji - Finlande - France - Gabon - Gambie - Gênes - Géorgie - Ghana - Grèce - Groenland - Guatemala - Guinée - Guinée équatoriale - Guinée-Bissau - Haïti - Haut-Karabagh - Haute-Volta - Honduras - Hong Kong - Hongrie - Iles Vierges, - Inde - Indonésie - Irak - Iran - Irlande - Islande - Israel - Italie - Jamaîque - Japon - Jordanie - Kazakhstan - Kenya - Kirghizistan - Kosovo - Koweit - Laos - Lesotho - Lettonie - Liban - Liberia - Liechtenstein - Lituanie - Luxembourg - Lybie - Macao - Madagascar - Malaisie - Malawi - Maldives - Mali - Malte - Maroc - Martinique - Maurice - Mauritanie - Mexique - Moldavie - Monaco - Mongolie - Monténégro - Mozambique - Namibie - NépaL - Nicaragua - Niger - Nigéria - Norvège - Nouvelle Guinée - Nouvelle Zélande - Oman - Ouganda - Ouzbékistan - Pakistan - Palestine - Panama - Paraguay - Pays Bas - Pérou - Philippines - Pologne - Porto Rico - Portugal - Qatar - République Dominicaine - Rhodésie - Roumanie - Russie - Rwanda - Salvador - Samoa - San Marin - Sénégal - Serbie - Seychelles - Siam - Sierra Léone - Singapour - Slovaquie - Slovénie - Somalie - Soudan - Sri Lanka - Suède - Suisse - Suriname - Syrie - Tadjikistan - Taiwan - Tanganyika - Tanzanie - Tchad - Tchécoslovaquie - Tchéquie - Thaîlande - Tibet - Togo - Tonga - Trinité-et-Tobago - Tunisie - Turkménistan - Turquie - Ukraine - Uruguay - Venezuela - Viet Nam - Yémen - Yougoslavie - Zaïre - Zambie - Zanzibar - Zimbabwe

Abbassides - Akkadiens - Alains - Alamans - Araméens - Assyriens - Avars - Aztèques - Babylone - Burgondes - Byzance - Carolingiens - Carthaginois - Celtes - Egyptiens - Élamites - Empire Ottoman - Etrusques - Fatimides - Francs - Frisons - Gètes - Grecs - Hébreux - Hittites - Huns - Incas - Lombards - Mamelouks - Marcomans - Mayas - Mèdes - Mérovingiens - Minoens - Monde Arabo-Musulman - Mongols - Nabatéens - Omeyyades - Ostrogoths - Parthes - Perses - Phéniciens - Quades - Romains - Sassanides - Saxons - Séleucides - St Empire - Suèves - Sumer - Vandales - Vikings - Wisigoths - Zapotèques

Afrique - Afrique du Nord - Amérique - Antilles - Asie Centrale - Asie Mineure - Avignon - Balkans - Bohême - Bourgogne - Bretagne - Caraïbes - Carthage - Caucase - Corse - Dacie - Dalmatie - Florence - Gaule - Germanie - Guadeloupe - Guyane - Hawaï - Ile de Pâques - Illyrie - Istrie - Java - Jérusalem - Lydie - Mayotte - Mésie - Mésopotamie - Milan - Monde - Moravie - Naples - Navarre - Nice - Nouvelle Calédonie - Nubie - Pannonie - Péninsule Arabique - Phrygie - Pôles - Réunion - Rome - Savoie - Ste-Hélène - Tahiti - Valachie - Venise

Alexandre - Attila - Auguste - Bélisaire - Boulanger - Camus - Cartouche - Chaplin - Charlemagne - Christophe Colomb - Churchill - Danton - De Gaulle - Dreyfus - Eichmann - Einstein - Epicure - Freud - Galilée - Gandhi - Garibaldi - Gengis Khan - Hannah Arendt - Hannibal - Jaurès - Jeanne d'Arc - Jésus - Jules César - Louise Michel - Luther - Mahomet - Marc Aurèle - Masséna - Mata Hari - Molière - Montaigne - Napoléon - Napoléon III - Nietzsche - Olympe de Gouges - Pépin le Bref - Périclès - Picasso - Richelieu - Robespierre - Rommel - Rosa Luxemburg - Scipion l'Africain - Sénèque - Socrate - Tamerlan - Thémistocle - Vasco de Gama - Victor Hugo - Voltaire - Zola

Cent Jours - Commune - Consulat - COVID - Crise de Suez - Croisades - Expédition Magellan - Fronde - Ier Empire - IIème Empire - Insurrection de Budapest - Printemps de Prague - Révolte des Boxers - Révolution allemande - Révolution des Oeillets - Révolution Française - Révolution Russe

Guerre d'Algérie - Guerre d'Espagne - Guerre d'Indépendance des États-Unis - Guerre d'Indochine - Guerre de 1812 - Guerre de 1870 - Guerre de Cent Ans - Guerre de Corée - Guerre de Crimée - Guerre de Hollande - Guerre de la Ligue d'Augsbourg - Guerre de Sécession - Guerre de Sept ans - Guerre de Succession d'Autriche - Guerre de Succession d'Espagne - Guerre de trente ans - Guerre des Boers - Guerre des Deux-Roses - Guerre du Viet Nam - Guerre Froide - Guerres de Religion - Guerres Médiques - Guerres Puniques - WWI - WWII

Bataille d'Austerlitz - Bataille de Stalingrad - Bataille de Verdun - Bataille des Ardennes - Campagne de Russie

ASEAN - Croix Rouge - Europe - FMI - Mercosur - MSF - OMC - OMS - ONU - OPEP - OTAN - SDN - UNESCO - UNICEF


Période
(577 événements)

Janvier
 
Publication du premier numéro des journaux de la résistance française Valmy et Libération.
 
Guerre franco-thaïlandaise, Les troupes thaïlandaises entrent au Cambodge.
01/01
Le chef du mouvement rexiste, Degrelle, lance un appel à la collaboration avec l'Allemagne.
--   
L'arrivée d'appareils en provenance d'Allemagne renforce le 10e corps aérien allemand présent en Sicile, qui dispose désormais de 96 bombardiers et de 25 chasseurs.
02/01
La 12e armée allemande commence à se concentrer en Roumanie.
--   
Apparition du meilleur ami de Tintin, le capitaine Haddock, dans un épisode du Crabe aux pinces d'or.
--   
Les nazis numérotent leurs camps de concentration de I à III en fonction de la dureté des conditions d'internement.
--   
Officialisation du programme de production massive de navires standardisés, les Liberty ships.
03/01
Réouverture de l’université de Paris fermée à la suite des troubles du 11 novembre 1940.
--   
Après avoir reçu des renforts, en particulier la 6ème Division australienne pour remplacer la 4ème Division indienne envoyée au Soudan, la 8ème Armée britannique reprend l'offensive en Cyrénaïque et investit la place forte italienne de Bardia, sur la frontière égypto-libyenne. Elle enfonce presque aussitôt les défenses de Bardia, surtout grâce à ses tanks lourds Matilda, contre lesquels les blindés légers italiens ne peuvent rien. Dans la place, où les troupes italiennes se sont retirées après leur défaite de Sidi-Barrani et la chute de Solloum, se trouvent 45000 hommes aux ordres du général Bergonzoli, surnommé "barbe électrique" pour son dynamisme.
--   
L'état-major de Londres demande au général Wavell, commandant suprême des forces britanniques au Moyen-Orient, de se préparer à envoyer en Grèce un important corps expéditionnaire à prelever sur les troupes dont il dispose en Egypte.
04/01
A Obersalzberg, Hitler reçoit le leader bulgare Filov.
--   
La Loi organise le Conseil général des Transports.
--   
Nouvelle offensive grecque dans le sud de l'Albanie, en direction de l'ouest, vers les villes de Valona. Les Grecs sont cependant dépassés en nombre par les Italiens et cela devient difficile de progresser.
05/01
Arrivée à Vichy de l’ambassadeur des USA en France, l’amiral Leahy.
--   
Prise de Bardia par les troupes britanniques qui font près de 40000 prisonniers et s'emparent de 462 pièces d'artillerie, 129 tanks légers et plus de 700 véhicules automobiles. Ils ont perdu au total 456 hommes, tués ou blessés. Le général Bergonzoli, commandant de Bardia, réussit à rejoindre Tobrouk avec le reste de ses troupes. Au cours de l'attaque, les forces britanniques ont perdu moins de 400 hommes.
--   
Les Anglais reconnaissent le Conseil de défense de l'Empire crée par le général de Gaulle le 27 octobre 1940.
06/01
Rommel revient à Bordeaux, suite à une fausse alerte.
--   
Le gouvernement de Vichy promulgue une loi rétablissant l'instruction religieuse, en option, dans les écoles publiques.
--   
Les unités britanniques avancées atteignent les défenses extérieures de Tobrouk après avoir pris l'aérodrome d'El Adem au sud. Des patrouilles sont envoyées pour examiner les défenses de la place forte. Tobrouk dispose d'une garnison de 25 000 hommes, de 220 canons et de 70 chars, aux ordres du général Mannella. D'autres unités italiennes sont positionnées plus à l'ouest de la Libye.
--   
Dans un long mémorandum au Conseil des chefs d'Etat-major britanniques, Winston Churchill place en première urgence l'aide militaire à la Grèce, au risque de sacrifier une progression ultérieure en Afrique du Nord. Le Premier ministre britannique soutient qu'il faut appuyer les Grecs dans leur conquête de Valona, en Albanie, afin d'éviter que, se sentant abandonnés par leurs alliés britanniques, ils n'aient tendance à se décourager jusqu'à signer une paix séparée avec l'Italie.
07/01
Les premiers éléments de la 8ème Armée britannique établissent le contact avec les défenseurs italiens de Tobrouk. La chute de Bardia a réduit de plus de moitié les effectifs dont dispose le maréchal Rodolpho Graziani, commandant les forces italiennes en Afrique du Nord. Pour la défense de Tobrouk, il ne lui reste plus que 25000 hommes environ, 220 pièces d'artillerie et une soixantaine de tanks moyens et légers. L'ouest de la place, plus précisement Derma, Benghazi et El-Mekhili, est défendu respectivement par la Division Sabratha, la 17ème Division d'infanterie, et un groupe d'escadrons blindés.
--   
Les appareils allemands de reconnaissance basés près de Bordeaux passent sous l'autorité de l'amiral Dönitz.
08/01
Roosevelt présente son budget au Congrès. Sur les 17,5 milliards de dollars de dépenses, 10,8 milliards seront consacrés à la défense. Il donne également l'ordre de compléter progressivement jusqu'à leur effectif de guerre les équipages de tous les bâtiments de la marine américaine.
--   
Essoufflement de la contre-offensive grecque : échec de la percée vers Berat, arrêt de la contre-offensive sur Valona. Les troupes grecques s'emparent cependant de Klisura.
--   
Au cours d'un bombardement britannique sur le port de Naples, le cuirassé italien Giulo Cesare, jaugeant 29000 tonnes, est gravement endommagé et doit être conduit à la Spezia pour de longues réparations.
09/01
Combat naval entre le Royaume-Uni et l'Italie dans le détroit de Sicile.
--   
Hitler décide d’envoyer un corps blindé en Libye (Afrika Korps).
--   
Le Général français De Gaulle prononce un discours au Foyle's Literary Luncheon Club rappelant la réalité et les objectifs de la France libre.
--   
Le Gouvernement de Vichy décide de rendre obligatoire un stage dans les Chantiers de Jeunesse pour les garçons de 20 ans.
--   
Rencontre de Vienne entre Ribbentrop et le premier ministre bulgare Filov pour régler les modalités de passage de la Wehrmacht à travers la Bulgarie. La Bulgarie est prête à céder à la pression allemande et à signer le pacte tripartite.
--   
Dans sa proclamation du Nouvel An au peuple allemand, Hitler déclare: "En 1941, l'armée de terre, la marine et l'aviation allemandes seront tellement renforcées et bénéficieront de perfectionnements tellement inouïs que les coups qu'elles porteront entraîneront la fin des fauteurs de guerre et ouvriront la voie à un nouveau style de vie, à un ordre nouveau dans les relations entre les peuples...".
--   
Tobrouk est entièrement encerclé par les troupes britanniques.
10/01
A Berlin, l'Union soviétique et l'Allemagne signent un pacte qui délimite les nouvelles frontières entre les deux pays.
--   
Introduction de la loi prêt-bail au Congrès pour y être votée. Elle suscite une forte opposition, notamment celle des sénateurs Wheeler et Nye, de l'ancien ambassadeur Kennedy et de Charles Lindbergh..
--   
Les forces grecques prennent Klisura après le repli des quatre divisions italiennes qui contrôlaient le secteur.
14/01
Réfugié à Londres, Laveleye est speaker pour Radio Belgique. Il demande aux Belges de choisir la lettre V (Victoire en français et Vrijheid (liberté) en flamand) comme signe de ralliement.
--   
A Obersalzberg, Hitler reçoit le leader roumain Antonescu.
--   
Rencontre à Athènes entre le général Wavell, le maréchal de l'air Longmore, le général Metaxas, premier ministre grec, et le commandant en chef de l'armée, le général Papagos, en vue de préparer l'intervention du futur corps expéditionnaire britannique. Les Grecs demandent 9 divisions et un soutien aérien conséquent. Ils disposent de 13 divisions qui combattent contre les Italiens en Albanie, et de 4 qui sont disposées sur la frontière bulgare.
17/01
La division française d’Extrême-Orient coule une bonne part de la flotte thaïlandaise au large de l'île de Koh Chang.
19/01
Offensive anglaise en Cyrénaique.
20/01
Haïlé Sélassié entre en Éthiopie à partir du Soudan avec le concours des Alliés commandés par Orde Wingate.
21/01
Prise de Tobrouk par les troupes britanniques et australiennes.
--   
Pour protester contre le ministre de l’intérieur roumain, jugé trop faible, les légionnaires occupent les casernes et les postes de police de Bucarest. Ils torturent et massacrent plus de 350 personnalités, dont de nombreux Juifs.
22/01
Les Alliés prennent Tobrouk .
--   
Démantèlement du groupe du musée de l'Homme. Henri Frenay renforce le Mouvement de Libération nationale (MLN).
--   
Le différend entre la France de Vichy et la Thaïlande est résolu avec la médiation du Japon.
--   
Le Conducator Ion Antonescu donne l’ordre à l’armée d’entrer en action avec l’aide de la Wehrmacht. Les légionnaires sont massacrés. Horia Sima et quelques survivants se réfugient en Allemagne. Le 23 janvier, l'insurrection est réprimée.
31/01
Le 3è numéro de "Résistance", du groupe du musée de l'Homme, paraît : il se consacre à la position des Etats-Unis.
Février
01/02
Fondation du RNP (Rassemblement national populaire) par Eugène Deloncle et Marcel Déat, transfuge du parti socialiste.
--   
Dans le royaume d'Irak, les Britanniques obtiennent le renvoi de Rashid Ali al-Kaylani par le régent, remplacé par Taha al-Hashimi. Ce dernier tente de réduire l’influence des nationalistes arabes dans l’armée mais est renversé.
--   
Démission de Pierre-Étienne Flandin, remplacé comme vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères par l’amiral François Darlan, que le maréchal Pétain désignera le lendemain comme son dauphin.
04/02
Rommel, en permission chez lui à Herrlingen, reçoit la visite d'un aide de camp d'Hitler qui lui annonce qu'il est convoqué pour le rencontrer.
06/02
Le Maréchal von Brauchitsch fait part au Général Rommel de sa nouvelle mission en Afrique du Nord.
07/02
Prise de Benghazi. La Cyrénaïque passe sous contrôle britannique.
11/02
Aincidents à Amsterdam après les premières déportations de Juifs par l'occupant allemand (→ 22/02).
12/02
Rencontre entre Pétain et Franco à Montpellier, lors du retour de ce dernier d'un déplacement en Italie.
--   
Le général Joukov devient chef d’état-major de l’Armée rouge.
--   
Le général Erwin Rommel nommé à la tête des forces allemandes en Afrique du Nord (Afrika Korps), débarque à Tunis.
14/02
L’État national-légionnaire est supprimé et la Roumanie devient un régime autoritaire nationaliste et collaborant avec le Reich d'Hitler.
--   
Rommel débarque à Tripoli.
16/02
Sur la proposition de la SNCF, le gouvernement de Vichy prend un décret qui généralise à tout le territoire l'heure allemande, mesure qui explique que la France a toujours aujourd'hui une heure de décalage horaire avec l'Angleterre.
19/02
Création de la Deutsches Afrikakorps dirigée par Rommel et formée après la décision d'envoyer un corps expéditionnaire en Libye italienne pour soutenir les troupes de Mussolini.
25/02
Grève générale aux Pays-Bas occupés contre la persécution des Juifs.
--   
Mogadiscio, en Somalie italienne est pris par des forces britanniques.
26/02
Grève générale à Amsterdam contre la déportation des Juifs.
--   
La Hongrie signe un traité d’amitié éternelle avec la Yougoslavie à Belgrade.
28/02
Mort à Rome en exil du roi Alphonse XIII d'Espagne. Son fils Jean devient prétendant au trône.
Mars
01/03
Le colonel Leclerc et sa colonne s'emparent de l'oasis de Koufra (Libye), tenu par les Italiens.
--   
Himmler visite Auschwitz et ordonne un agrandissement du camp ainsi que la construction d’un second camp à Birkenau.
--   
La Bulgarie se range aux côtés du IIIe Reich.
 
Eichmann est nommé chef du département des Affaires Juives au sein du service de sécurité du Reich, Section IV B 4.
02/03
Les forces françaises libres du colonel Leclerc s’emparent de l’oasis de Koufra. Elles prêtent serment de poursuivre la lutte jusqu’à la libération totale du territoire français, Alsace-Lorraine comprise.
--   
La Douzième armée allemande quitte la Roumanie pour la Bulgarie.
03/03
Ouverture du ghetto de Cracovie.
04/03
Opération Claymore sur les îles Lofoten.
--   
Débarquement de troupes britanniques en Grèce pour poursuivre les combats contre les Italiens.
07/03
Les premiers éléments du Corps expéditionnaire britannique arrivent dans les ports grecs.
09/03
La Douzième armée allemande se positionne sur la frontière entre le royaume de Bulgarie et le royaume de Grèce.
--   
La Douzième armée allemande se positionne sur la frontière entre le royaume de Bulgarie et le royaume de Grèce.
11/03
Avec la loi Lend-Lease, ou « Prêt-bail », les États-Unis rompent avec leur politique isolationniste.
--   
Le président Franklin Delano Roosevelt signe la loi de prêt-bail permettant autorisant le prêt et la location de matériel militaires aux « nations amies ».
16/03
Très violent raid aérien allemand sur Bristol.
22/03
Les principaux responsables nazis de la future Solution finale sont conviés à l'exposition « Planung und Aufbau im Osten » à Berlin.
23/03
Reprennent le contrôle de la Somalie britannique.
--   
La capitulation de la Grèce est signée en présence des représentants de l'Italie, dans une villa des environs de Salonique.
24/03
Raid de la Royal Air Force sur Berlin.
--   
Le Deutsches Afrikakorps s’empare d’El Agheila.
25/03
Signature par le Royaume de Yougoslavie du Pacte Tripartie par le Prince Paul, régent de Yougoslavie.
26/03
Coup d'État en Serbie, renversant le gouvernement pro-allemand du régent, le prince Paul, et établissant le jeune roi Pierre II.
27/03
Le prince Paul de Yougoslavie est renversé par un coup d'État, à la suite d'un pacte conclu avec Adolf Hitler.
--   
Hitler donne une directive pour conquérir la Yougoslavie par une guerre éclair, en collaboration avec l’Italie, la Bulgarie et la Hongrie.
28/03
Victoire navale britannique sur la marine italienne au Cap Matapan.
29/03
Victoire britannique à la bataille du cap Matapan.
--   
Massacre de Deutsch Schützen-Eisenberg.
--   
Le gouvernement de Pétain à Vichy crée le Commissariat général aux questions juives, confié à Xavier Vallat.
30/03
Adolf Hitler déclare à ses généraux que la guerre à l'Est sera une guerre d'extermination.
--   
Attaque aérienne sur Brest où sont notamment basés les croiseurs allemands Scharnhorst et Gneisenau.
--   
Depuis Tokyo, l'espion Richard Sorge câble à Moscou la date de l'invasion Barbarossa ; Staline ne tiendra pas compte de l'information.
31/03
L'Afrika Korps commandé par Rommel commence l'offensive allemande en Afrique du Nord.
--   
Contre offensive allemande menée par Rommel sur les positions britanniques à Mersa-Brega, en Libye. Les Britanniques dégarnissent leur front au printemps pour porter secours au Grecs et aux Yougoslaves.
--   
La Résistante Barbé [Tillon] est arrêtée et condamnée à 20 ans de travaux forcés par le tribunal maritime de Toulon.
Avril
01/04
Himmler visite Auschwitz et ordonne un agrandissement du camp ainsi que la construction d’un second camp à Birkenau.
 
Roosevelt accepte qu’une partie de l’aide américaine accordée au Royaume-Uni soit envoyée au Moyen-Orient.
--   
Coup d’État panarabique en Irak. Le régent et Nuri as-Said s’enfuit et Rachid Ali al-Gillani, soutenu par l'Allemagne et les officiers, est rappelé au pouvoir (fin le 29 mai). Les Britanniques et les Américains refusent de reconnaître le nouveau pouvoir. Londres débarque des troupes à Bassorah.
 
Churchill informe Staline qu'un mouvement de troupes de Panzers allemands, en provenance des Balkans et de Roumanie, se dirige vers la Pologne pour préparer (ou menacer de préparer) une invasion de l'URSS [Opération Barbarrosa].
--   
Le Général allemand Rommel attaque Maesa-el-Brega, faisant 800 prisonniers chez les Britanniques.
03/04
Le premier ministre hongrois Pál Teleki, déchiré entre la rupture avec Londres ou avec l’Allemagne, se suicide. Gouvernement de László Bárdossy en Hongrie.
--   
Rommel reprend Benghazi.
04/04
Invasion de la Yougoslavie. Les armées allemandes envahissent le Royaume de Yougoslavie après avoir pratiquement rayé Belgrade de la carte par un bombardement massif.
--   
Les Allemands font la conquête de la Grèce.
--   
Prise d’Addis-Abeba par les Alliés.
05/04
A Moscou un traité d'amitié et de non-agression est signé entre l'Union des républiques socialistes soviétiques et le Royaume de Yougoslavie.
06/04
En réaction à la signature du traité d'amitié et de non-agression entre l'Union soviétique et le Royaume de Yougoslavie les forces allemandes, italiennes hongroises et bulgares envahissent la Yougoslavie, et la Grèce.
09/04
La première division blindée allemande brise le front sur la route Sofia-Belgrade, la deuxième division blindée allemande s’empare de Salonique.
--   
Victoire chinoise sur le Japon à la Bataille de Shanggao.
10/04
Le Groenland est occupé par les États-Unis.
--   
Les allemands s'emparent de Zagreb.
--   
Josip Broz dit Tito devient le chef croate de la résistance communiste en Yougoslavie.
--   
Des dizaines de milliers de soldats yougoslaves entrent dans la clandestinité. Le royaume est démembré. L’Italie obtient la Dalmatie, une partie de la Slovénie et le Monténégro. L’Allemagne nazie prend le reste de la Slovénie, la Hongrie l’ouest de la province serbe de Voïvodine et la Bulgarie la majeure partie de la Macédoine. Les Allemands installent un gouvernement de collaborateurs en Serbie sous l’autorité du général Milan Nedić.
--   
Proclamation de l'État indépendant de Croatie.
11/04
Déclaration du maréchal Pétain : « L'honneur nous commande de ne rien entreprendre contre nos anciens alliés ».
12/04
Reddition de Belgrade.
13/04
L'Empire du Japon et l'URSS signent un pacte de non-agression.
--   
Entrée des troupes allemandes dans Belgrade.
--   
Pacte de neutralité nippo-soviétique.
14/04
L'Afrikakorps atteint la frontière égyptienne.
--   
Le réseau de résistance français Alliance est rattaché à l'Intelligence Service britannique.
16/04
Violent raid aérien sur Londres.
--   
Capitulation du Royaume de Yougoslavie. Un gouvernement d'exil est formé à Londres.
--   
Guerre anglo-irakienne.
--   
Victoire navale britannique sur l’Italie à la bataille des îles Kerkennah en Tunisie.
20/04
Alfred Rosenberg est nommé ministre du Reich pour les territoires occupés d’Europe de l’Est.
22/04
Les allemands entrent à Thessalonique en Grèce.
23/04
Le gouvernement grec est évacué en Crète.
24/04
Début de l'évacuation du Corps expéditionnaire britannique en Grèce vers la Crète et le royaume d'Égypte.
--   
L’amiral Decoux, gouverneur général de l'Indochine française, impose sur le trône du Protectorat du Cambodge Norodom Sihanouk (fin en 1955), tandis que l'Empire du Japon encourage la minorité nationaliste.
27/04
Athènes est occupée par des troupes allemandes. Le drapeau allemand flotte sur l'Acropole. Les troupes britanniques rembarquent.
--   
L’Afrikakorps atteint la passe d’Halfaya à la frontière égyptienne où son offensive est contenue par les Britanniques repliés sur la ligne Sofafi-Buq Buq.
29/04
L’Afrikakorps atteint la frontière égyptienne où son offensive est contenue par les Britanniques. L’aviation allemande parvient à rendre inutilisable le canal de Suez.
30/04
L’armée irakienne met le siège devant la base aérienne de Habbanniya, près de Bagdad. L’aviation britannique bombarde les lignes irakiennes tandis qu’une force de secours est mise sur pied en Palestine. Elle traverse l’Irak et parvient à dégager Habbaniyya.
Mai
01/05
Première du film Citizen Kane d'Orson Welles à New York.
03/05
L’Allemagne et l’Italie se partagent la Slovénie.
05/05
Les Britanniques rendent à Hailé Sélassié sa capitale, Addis-Abeba, qu’il investit à la tête de la « Gideon Force », composée de réfugiés Éthiopiens au Soudan.
--   
Dictature du général Isaías Medina Angarita au Venezuela.
06/05
Joseph Staline devient chef du gouvernement soviétique, succédant à Molotov.
09/05
Pierre Mendès France est condamné à six ans de prison pour « désertion ». Il était en juin 1940 un des passagers du Massilia.
--   
Aux termes de l’accord franco-thaïlandais signé à Tôkyô, la Thaïlande obtient 54 000 km2 de territoire, y compris une partie du Protectorat du Cambodge occidental (provinces de Battambang et de Siem Reap, 1941-1946) et la totalité de la région du Protectorat du Laos située à l’ouest du Mékong. La France rattache au royaume de Luang Prabang la région de Vientiane.
10/05
Rudolf Hess est capturé en Écosse après avoir sauté hors de son avion.
--   
Une grève générale éclate dans le bassin liégeois pour protester contre les bas salaires et le mauvais ravitaillement.
11/05
Création de l'Institut d'étude des questions juives, officine de propagande antisémite, financée par les nazis (Theodor Dannecker) et dirigée par des agitateurs antisémites français : Paul Sézille, René Gérard....
--   
Début de l'opération Joséphine B.
--   
Darlan, accompagné de Benoist-Méchin rencontre Hitler au Bergshof à Berchtesgaden.
13/05
Entrevue Hitler-Darlan.
14/05
Première rafle de juifs organisée par la Préfecture de Police.
15/05
Création du Front national, mouvement de résistance communiste français.
--   
Archibald Wavell lance l’opération Brevity pour tenter de reprendre les positions frontalières à Halfaya, Sollum et Capuzzo.
16/05
Fin du Blitz.
--   
Arrestation du chef d’état-major Aziz Ali al-Misri qui tentait de fuir dans un avion militaire pour rejoindre l’Irak.
17/05
L’Union avec le Danemark est rompue unilatéralement par les Islandais. Sveinn Björnsson se fait élire régent d’Islande par le Parlement.
19/05
Les troupes italiennes en Afrique orientale, sous le commandement du duc d’Aoste, capitulent à Amba Alagi en Éthiopie face aux Britanniques. L’empire italien d’Afrique orientale est définitivement perdu.
--   
En Indochine française, création du Việt Minh (Ligue révolutionnaire pour l’indépendance du Viêt Nam) par le militant communiste Nguyen Ai Quoc, futur Hô Chi Minh.
20/05
Les parachutistes allemands sautent sur la Crète.
21/05
Richard Sorge, journaliste allemand à Tôkyô et espion soviétique, prévient Staline de l’imminence de l’attaque de l’URSS mais Staline refuse d’y croire.
22/05
Prise de Falloujah par les troupes britanniques.
23/05
Le gouvernement grec quitte la Crète pour Le Caire.
--   
Hitler donne une directive pour collaborer avec les mouvements nationalistes arabes du Proche-Orient contre le Royaume-Uni.
24/05
Le HMS Hood, fleuron de la Royal Navy, est coulé.
26/05
Échange de tirs entre le cuirassé allemand Bismarck et le destroyer polonais Piorun qui signale la position du Bismarck à la flotte britannique.
27/05
Après une longue poursuite, le cuirassé allemand Bismarck est endommagé par la flotte anglaise, les cuirassés Rodney et King George V et le croiseur Dorsetshire, à 790 miles de Brest au nord de la France. Son gouvernail est endommagé, rendant le cuirassé incontrôlable. L'équipage du Bismarck ne voulant pas le laisser tomber aux mains des Anglais, le saborde.
--   
Victoire japonaise sur la Chine à la bataille du sud de Shanxi.
--   
Le Pr Clauberg propose à Himmler des campagnes de stérilisation de masse.
--   
Le chef du Gvt Darlan et l'état-major allemand (Abetz) signent les "accords de Paris" : la France livre des bases en Syrie et Afrique du Nord à l'Allemagne et obtient l'autorisation de transférer en Afrique française 10000 hommes pour la défendre contre les Alliés, et dans le même but, la libération de 961 officiers (dont le Général Juin).
--   
Les forces du Royaume-Uni et du Commonwealth commencent à évacuer la Crète.
29/05
Les forces britanniques renversent Rachid Ali et occupent Bagdad.
--   
Kim Philby, aventurier britannique ayant servi l’émir Abdallah dans les années 1920 suggère que la Grande-Bretagne favorise une confédération du Moyen-Orient dirigée par Abdelaziz Ibn Sa'ud et intégrée au Commonwealth. Contre 20 millions de livres sterling, Ibn Sa’ud accepterait le transfert des Arabes palestiniens sur les terres de son royaume. L’État juif créé serait intégré à la fédération arabe. Le chef de la diplomatie britannique, Anthony Eden, hostile à ce plan, prononce le 29 mai un discours dans lequel il se déclare favorable à l’unité arabe. Churchill est contraint d’abandonner son soutien au plan Philby.
30/05
Juin, Commandant de la 15e division d'infanterie motorisée, est fait prisonnier à Lille et incarcéré à la forteresse de Königstein.
31/05
Armistice entre l'Irak et le Royaume-Uni. Rachid Ali s’enfuit en Iran et l’armée irakienne signe un armistice. Les Britanniques font leur entrée dans Bagdad. Des émeutes éclatent et s’en prennent essentiellement à la communauté juive de la ville. Les Allemands ont tenté d’utiliser les aérodromes français du Levant pour porter secours aux insurgés irakiens, mais trop tard. L’Irak demeure sous le régime d’occupation militaire jusqu’en 1945.
Juin
 
Stationnement de troupes japonaises dans le sud de l’Indochine française.
01/06
Pogrom contre les Juifs de Bagdad.
 
Une mission américaine de 20 000 hommes dirigée par Averell Harriman se rend dans le Golfe pour mettre en place un « corridor persan » pour approvisionner l’Union soviétique en pétrole du Moyen-Orient.
--   
Les Alliés achèvent leur retrait de Crète.
02/06
Établissement en France d'un « Statut spécial pour les Juifs ».
--   
Jamil al-Midfai forme un nouveau gouvernement en Irak et limite l’épuration politique.
--   
Des parachutistes allemands massacrent des civils grecs en Crète, au village de Kondomari.
--   
Une 2ème loi précise le statut des Juifs : elle étend la définition des Juifs, allonge les exclusions professionnelles (armée, administration, magistrature) et ordonne leur recensement.
04/06
L'Irak est envahi par le Royaume-Uni, le gouvernement pro-axe est renversé.
--   
Mort à Doorn (Pays-Bas) de l’ex-empereur d’Allemagne Guillaume II.
06/06
L'ordre allemand "Kommissarbafehl" prévoit l'exécution automatique de certaines catégories de population définies par leur statut social ou politique mais aussi partiellement par des critères raciaux.
--   
Le Conseil des ministres à Vichy refuse de signer les "Protocoles de Paris" qui prévoient une collaboration militaire avec le Reich.
--   
Adeline Gray réalise le 1er saut avec un parachute en nylon. Elle s'élance au-dessus de Brainard Field, dans le Connecticut, et atterrit sans encombre sous les yeux de 50 officiers supérieurs de l'armée.
07/06
Jamil al-Midfai forme un nouveau gouvernement en Irak et limite l’épuration politique.
--   
Sur l'instigation du général De Gaulle, entrée en Syrie de troupes Britanniques et des Forces françaises libres.
08/06
Opération Exporter. Les Britanniques, appuyés par les Forces françaises libres (Legentilhomme), entrent en Syrie et progressent rapidement malgré la résistance imprévue de l’Armée du Levant. Le gouvernement soutenu par Vichy est renversé.
13/06
Des unités du NKVD patrouillent dans les rues de Czernowitz, à la recherche de bourgeois, de sionistes et d'espions roumains : ils arrêtent 3800 hommes (dont 80% de Juifs), qui sont déportés en Sibérie, leurs femmes et leurs enfants sont envoyés à l'intérieur de la Russie.
14/06
Déportation dans les pays baltes de 35 000 Lituaniens, de Polonais réfugiés en Lituanie de 35 000 Lettons, et de 10 000 Estoniens par l'URSS.
15/06
Libération du général Juin et de 960 autres officiers français suite aux accords de Paris signés par Darlan avec les Allemands.
--   
Début de l'Opération Battleaxe en Cyrénaïque.
18/06
Signature d'un pacte de non-agression entre la Turquie et le Troisième Reich.
--   
Echec de l'Opération Battleaxe, l’Égypte est sans défense devant Rommel.
--   
Signature d'un pacte de non-agression entre la Turquie et le troisième reich.
--   
Pour le 1er anniversaire de la France libre, le discours prononcé par le Général de Gaulle devant le Comité national français d'Egypte est diffusé par la BBC.
21/06
Entrée à Damas des troupes franco-britanniques.
--   
L'Allemagne envahit l'URSS : début de l'opération Barbarossa avec 190 divisions, 5 000 avions et 3 500 chars.
--   
Mendès-France s'évade et rejoint les Forces Aériennes Françaises Libres à Londres.
22/06
Début de l'Opération Silberfuchs.
--   
Début de la bataille de Palmyre, lors de la campagne de Syrie, pendant la seconde Guerre mondiale.
--   
La Roumanie entre en guerre contre l'URSS aux côtés de l'Allemagne.
--   
Les communistes entrent dans la Résistance.
23/06
La Slovaquie déclare la guerre à l'URSS.
--   
Affrontement majeur de chars livré entre Allemands et Soviétiques dans le triangle formé par les villes de Doubno, Lutsk, Brody et Rovno, dans le nord de l’Ukraine (→ 29/06).
--   
Le Front des activistes lituaniens proclame l’indépendance de la Lituanie à Kaunas et met en place un gouvernement provisoire, dissout le 5 août par les Allemands.
24/06
Les Allemands s’emparent des villes lituaniennes de Vilnius et de Kaunas.
--   
Winston Churchill et Roosevelt promettent à l’URSS de l’aide dans la guerre contre les Allemands.
25/06
Le Président Roosevelt ordonne l'embauche de Noirs dans l'industrie de guerre.
26/06
La Finlande déclare la guerre à l'URSS.
27/06
La Hongrie déclare la guerre à l'URSS.
28/06
L'Albanie déclare la guerre à l'URSS.
--   
Une fusillade de Juifs par les Einsatzgruppen a lieu à Sokal (1ère fusillade en Ukraine).
--   
L'armée soviétique abandonne Minsk.
29/06
Hitler fait d’Hermann Göring son unique successeur.
--   
Capitulation de la citadelle de Brest-Litovsk après une résistance acharnée. Les Soviétiques perdent la Biélorussie.
--   
Les troupes allemandes prennent le port de Liepāja (Libau), en Lettonie. Début juillet, ils organisent le massacre de la population juive.
--   
Le führer Hitler désigne Goering comme successeur, par décret.
--   
Le royaume albanais annexe une partie de la Yougoslavie.
30/06
Les Allemands s’emparent de Lviv.
--   
Rupture des relations diplomatiques entre Vichy et l'URSS.
--   
Le maréchal Pétain arrache la Loire-Atlantique à la Bretagne.
--   
Le Comité d'Etat pour la défense (GKO) présidé par Staline est institué.
--   
Les relations diplomatiques entre la France et l'URSS sont rompues.
Juillet
01/07
Voyage de Himmler à Białystok.
--   
Création du Special Air Service (SAS) par David Stirling.
 
Le ministère de l’Éducation japonais publie le Shinmin no michi (« La Voie des sujets »), un manifeste qui condamne la domination du monde occidental et réaffirme la mythologie nationale.
02/07
Les Allemands s’emparent de Rīga.
03/07
Staline annonce qu’il va mener une politique de la terre brûlée contre l’invasion allemande.
04/07
Deux anciens pilotes belges de l'Aéronautique militaire belge d'avant la Seconde Guerre mondiale, Léon Divoy et Mike Donnet, réalisaient un exploit en dérobant un avion biplan de construction belge à Overijse pour rejoindre la Grande-Bretagne et poursuivre la lutte contre l'Allemagne nazie après la capitulation.
05/07
Premiers franchissement du Dniepr par les unités allemandes.
--   
Le gouvernement britannique écarte toute possibilité de négociation de paix.
07/07
L'Islande est occupée par les États-Unis.
--   
Création de la Légion des volontaires français contre le bolchevisme.
--   
Résistance des Tchetniks (royalistes serbes) sous la direction du général Dra¸a Mihailović. Les partisans lancent leur première attaque contre les Allemands.
--   
Premier numéro de Libération Sud.
08/07
La Yougoslavie est dissoute par l'Axe.
--   
Première utilisation opérationnelle des bombardiers B-17, lors d'une attaque de la RAF sur Wilhelmshaven.
--   
Le port de l'étoile, "un brassard bleu comportant une étoile de David blanche", est rendu obligatoire aux Juifs à Vilnius.
09/07
Fermeture de la poche de Minsk.
--   
Nikolaï Vavilov est condamné à mort par le Collège militaire de la Cour suprême pour "participation à une organisation anti-soviétique, sabotage et espionnage".
10/07
Les unités allemandes engagées sur le flanc nord engagent les opérations destinées à conquérir Leningrad.
--   
Début des opérations allemandes contre Smolensk.
--   
Massacre de Jedwabne.
--   
Mussolini envoie 60 000 Italiens sur le front russe sous le commandement du général Messe, qui seront décimés par l’armée rouge et par le froid.
11/07
Début de la défense de Kiev.
12/07
Le Royaume-Uni et l'URSS signent un accord de défense mutuelle, s'engageant l'un et l'autre à ne pas signer d'accord de paix séparée avec l'Allemagne.
14/07
Fin des combats en Syrie mandataire avec la signature de l'armistice de Saint-Jean-d'Acre.
--   
Aidées par une division de la France libre dirigée par le Général Catroux, les troupes britanniques contraignent les Vichystes à l'armistice en Syrie et au Liban. Les combats avaient commencé début juin. Le Général Catroux, au nom du Général de Gaulle, promet alors l'indépendance à Damas et à Beyrouth. Mais les français, pressés par les britanniques, ne sont en fait guère enthousiastes et préfèrent reculer l'échéance. De fait, la France ne renoncera à ses mandats que lorsque la guerre sera achevée en 1946, même si l'indépendance officielle du Liban date de 1943.
16/07
Après six jours de combats, Smolensk tombe aux mains des Allemands.
--   
Conférence de Rastenburg : Hitler, assisté de Bormann, Göring, Lammers, Keitel et Rosenberg, fixe les modalités de l'administration des territoires conquis sur l'Union Soviétique.
--   
Juin est nommé adjoint au Général Commandant supérieur des troupes du Maroc.
--   
La RAF effectue des bombardements sur Tripoli et sur Benghazi.
17/07
Création des commissariats du Reich, destinés à fournir le cadre territorial à l'administration allemande en Union soviétique occupée.
--   
La sélection dans les camps de prisonniers soviétiques débute : exécution des Juifs, des intellectuels, des communistes.
--   
Le Général Weygand devient gouverneur général de l'Algérie.
18/07
Pierre Pucheu devient ministre de l'Intérieur.
--   
Les troupes roumaines réoccupent la Bessarabie et la Bucovine.
19/07
Le Premier Ministre Churchill lance sa campagne "V pour Victoire".
--   
Staline remplace Timochenko au poste de commissaire à la défense.
--   
Himmler donne l'ordre de "liquider" les Juifs du Gouvernement général.
20/07
Himmler ordonne lors de sa visite à Zamość le lancement d'ambitieuses opérations de colonisation dans la région de Lublin.
--   
Himmler ordonne de déporter les populations de la région polonaise de Zamość et de les remplacer par des Allemands.
--   
Himmler effectue une visite à Lublin et Zamosc : décision de l'érection de Majdanek ; ordre d'étendre l'opération d'enlèvement d'enfants considérés comme racialement allemands, commencée à Zamosc, à tout le Gouvernement général.
--   
La RAF bombarde Naples.
21/07
Premier raid de la Luftwaffe contre Moscou.
--   
Le camp de concentration de Majdanek, près de Lublin, devient opérationnel.
--   
Le Président Roosevelt demande au Congrès de prolonger le service militaire (jusqu'à 30 mois), de même que celui de la Garde nationale.
25/07
Signature des accords De Gaulle-Lyttleton concernant le Moyen-Orient.
26/07
Embargo américain contre le Japon.
--   
De Gaulle, à Beyrouth, confirme son intention d'instaurer la souveraineté et l'indépendance du Liban.
28/07
Saïgon est occupée par le Japon.
29/07
Signature d'accords de défense sur l'Indochine entre la France et le Japon.
30/07
Début des opérations des troupes d'Hermann Fegelein dans les marais du Pripet : les civils réfugiés dans les régions alentour sont exécutés.
--   
Accord Sikorski-Maïski. Après l’attaque allemande contre l’Union soviétique, un accord militaire entre le gouvernement polonais en exil et Staline aboutit à la formation d’une nouvelle armée polonaise recrutée parmi les prisonniers de guerre des Soviétiques.
Août
04/08
Début du siège d'Odessa.
06/08
Les Einsatzgruppen commencent à tuer des femmes et des enfants en URSS occupée.
07/08
Staline est nommé commandant en chef des forces soviétiques. Au cours de la fin de l’été et de l’automne 1941, les Allemands s’enfoncent profondément en Union soviétique, s’attaquant à Leningrad, Moscou et l’Ukraine. Alors que l’Armée rouge chancelle sous les coups de boutoir des armées allemandes, Staline déploie des efforts titanesques pour soustraire les usines et les ouvriers à la progression de l’envahisseur et les réinstalle dans l’Oural. Ce qui ne peut être déplacé est en grande partie détruit selon la politique de la terre brûlée.
08/08
Un Iliouchine DB-3T de l'aviation navale soviétique de la Flotte de la Baltique décolle de l'aéroport de Kuressaare sur l'île de Saaremaa en Estonie et bombarde Berlin.
09/08
Début à Terre-Neuve de l’entrevue entre Churchill et Roosevelt.
12/08
Annonce de l’amnistie de tous les Polonais privés de liberté qui se trouvent sur le territoire de l’URSS ; elle permet à plus de 345 000 polonais de quitter les prisons et camps de travail où ils sont détenus.
--   
Anéantissement de trois armées Soviétiques à Ouman.
13/08
Une ordonnance allemande interdit aux juifs de posséder des postes de TSF.
14/08
Un traité militaire vient compléter l’accords Sikorski-Maïski et fixe les modalités de constitution de l’armée polonaise en URSS.
--   
Signature de la Charte de l’Atlantique par le Royaume-Uni et les États-Unis.
--   
Le Président du Conseil Pétain exige un serment de fidélité des hauts fonctionnaires, magistrats et militaires.
15/08
L'Allemagne envahit l'Ukraine.
--   
Himmler demande que l'on envisage d'autres moyens de tuer les Juifs que les exécutions de masse.
17/08
Les Allemands prennent Novgorod.
18/08
Les Polonais de la Brigade indépendante de chasseurs des Carpates entrent en action dans la défense de Tobrouk.
20/08
Rafle du 20 août dans le 11e arrondissement de Paris.
--   
Le camp de Drancy est ouvert pour regrouper les personnes en France avant de les déporter dans les camps nazis.
21/08
Le communiste Pierre Georges, futur colonel Fabien, aidé de Gilbert Brustlein abattent un officier allemand, l'aspirant Moser au métro Barbès, à Paris. Dès le lendemain, les Allemands font de tous leurs prisonniers des otages.
--   
Début de la seconde rafle de juifs en France (→ 24/08) : 4 232 personnes sont arrêtées puis transférées à Drancy.
--   
Départ de Hvalfjörður en Islande du convoi Dervish premier convoi de l'Arctique.
--   
Le maréchal Vorochilov appelle les habitants de Leningrad à défendre leur ville jusqu'à la mort.
--   
La loi précise les attributions de la Direction des carburants.
--   
Le secrétaire d'Etat aux Communications, Berthelot, lance un appel radiodiffusé aux cheminots pour faire cesser les sabotages. Il autorise la Reichsbahn à établir un détachement de liaison à Marseille.
22/08
L'ordonnance des otages est promulguée : est otage tout détenu dépendant des services allemands.
23/08
Le Général Antonescu est fait Maréchal.
--   
La Loi crée des sections spéciales (tribunaux d'exception contre les attentats communistes).
24/08
Sur l'ordre de Hitler, les blindés de Guderian obliquent vers l'Ukraine et participent à l'encerclement de Kiev où 1 million de Soviétiques sont mis hors de combat.
--   
Les Soviétiques et les Britanniques en Iran.
--   
Une émission de Radio Moscou évoque le génocide juif.
--   
Suite aux protestations (dont celle de l'évêque Graf), Hitler ordonne la suspension officielle de l'opération "T4" (euthanasie des malades mentaux).
27/08
Attentat raté de Paul Collette contre Pierre Laval et d'autres dirigeants collaborationnistes dans la caserne de la Légion des volontaires français à Versailles.
--   
Le Sōryokusen Kenkyūjo, un think tank gouvernemental japonais remet son rapport au cabinet Konoe, ce rapport indique qu'une guerre contre les États-Unis serait perdue en 3 ans par le Japon.
--   
La suite d'attaques répétée d'un Lockheed Hudson, le Unterseeboot 570 se rend. Il s'agit du premier sous-marin capturé par la RAF.
--   
A l'issue d'une réunion entre représentants des autorités d'occupation (Dannecker) et des autorités françaises, le camp de Drancy est placé sous la responsabilité du préfet de police.
--   
Collette tire sur Laval, qu'il blesse ainsi que Déat, à la caserne Borgnis-Desbordes à Versailles, lors d'une cérémonie des LVF.
--   
Le "New York Times" rend compte d'un rapport du Congrès juif mondial affirmant que "3 millions de juifs sont morts (...) dans des centres d'extermination [allemands]" dans un article de 600 mots non signés, en page 7.
28/08
Staline ordonne par décret du Soviet Suprême la déportation de 600 000 Allemands de la Volga vers la Sibérie et le Kazakhstan.
29/08
Honoré d'Estienne d'Orves, envoyé de la France libre, est exécuté au mont Valérien.
31/08
Des exécutions de Juifs ont lieu dans les fosses de Ponar à Vilnius.
--   
Les Soviétiques et les Britanniques font leur jonction à Kazvin.
Septembre
 
Installation de Josip Broz Tito et de ses partisans à Uzice.
01/09
Les Soviétiques arrêtent l’attaque finnoise en Carélie.
--   
Tous les Juifs de plus de six ans devront porter une étoile jaune.
02/09
L'amiral Yamamoto convoque une conférence au Collège naval de Tokyo. Il annonce à ses subordonnés le plan d'attaque de la marine contre Pearl Harbor.
03/09
A Auschwitz, première expérimentation des chambres à gaz.
--   
Premier usage du Zyklon B sur les prisonniers soviétiques, dans le Block 11 d'Auschwitz.
--   
Le port de l'étoile par les Juifs est étendu à l'ensemble du pays : une étoile noire sur fond blanc.
--   
Vu les restrictions de papier le "Soir Jeunesse" disparaît. La publication du "Crabe aux pinces d'or" continue dans le quotidien “Le Soir” à raison d'un petit (17x4 cm) strip par jour.
04/09
Céline publie un texte antisémite dans le journal collaborateur "Notre combat pour la nouvelle France socialiste".
--   
Le dirigeant du Parti Ouvrier Paysan Français, Marcel Gitton (ex membre du PCF), est exécuté par le détachement Valmy (police politique du PCF) dans une rue des Lilas.
05/09
L'Allemagne occupe l'Estonie.
--   
L’armée allemande s’empare de Dniepropetrovsk.
--   
Inauguration à Paris au Palais Berlitz de l'exposition Le Juif et la France.
--   
Des ghettos sont créés à Vilnius.
07/09
La Loi institue le Tribunal d'Etat, succédant aux sections spéciales.
08/09
Début du siège de Léningrad (→ 27/01/1944).
09/09
Début du siège de Léningrad.
--   
Moulin quitte Marseille avec en mains ses visas pour l'Espagne et le Portugal.
11/09
Le gouvernement de Vichy supprime le diplôme d'herboriste.
--   
Le Président Roosevelt ordonne à la marine américaine de tirer en 1er si des forces de l'axe pénétrent dans les zones de défense américaines.
13/09
Eichmann contacte le Conseiller au AE Rademacher concernant 8000 Juifs de Serbie. Incapable de trouver un endoit à où les déporter, il propose de "les tuer par balle".
16/09
Nouvel attentat anti-allemand à Paris. En représailles, les Allemands fusillent 12 otages quatre jours plus tard.
--   
Les troupes alliées atteignent Téhéran.
18/09
Himmler annonce la déportation des Juifs du Ghetto de Lodz.
19/09
L’armée allemande s’empare de Kiev (qui était défendue par le maréchal Semion Boudienny) et de Poltava) après cinq jours de combats.
--   
L'armée soviétique abandonne Kiev.
--   
Une ordonnance étend le principes des otages à tous les détenus pour activité communiste.
23/09
Le général français Catroux déclare l'indépendance de la Syrie.
--   
Création à Londres par le général De Gaulle du Comité National de la France Libre.
24/09
Création du Comité national français, instance de la France libre qui tient lieu de gouvernement en exil, de 1941 à 1943.
--   
Le chef de la France libre De Gaulle nomme Cassin membre de son Comité national comme Commissaire de la Justice et de l'Instruction publique.
--   
A Londres, De Gaulle fonde le Comité National de la France Libre.
26/09
Création de l’Institut national industriel (Instituto Nacional de Industria) pour relancer l’économie dans l’autarcie en Espagne.
--   
L'URSS reconnaît le Comité national français.
--   
L'utilisation de la famine contre Leningrad est annoncée.
27/09
Le général français Catroux déclare l'indépendance de la Syrie.
--   
Capitulation italienne en Éthiopie.
--   
Heydrich est nommé Reichsprotektor du Protectorat de Bohême et Moravie.
28/09
Arrivée à Moscou de la mission économique anglo-américaine : ouverture des négociations visant à étendre à l'Union soviétique les dispositions de la loi prêt-bail, régissant déjà les relations économique anglo-américaines.
--   
Une 5è ordonnance, relative aux mesures contre les juifs, est prise.
29/09
Exécution de 35 000 Juifs à Babi Yar, en Ukraine, en représailles d’un acte de sabotage.
30/09
Début de l’offensive allemande sur Moscou.
--   
Le camp d'Auschwitz II (Birkenau) est mis en chantier.
--   
Le Code des otages est créé par ordonnance.
Octobre
03/10
Attentats contre des synagogues de Paris en octobre 1941.
04/10
La Charte du Travail est promulguée par l’État français ; elle instaure des corporations par branches d'activité, dissout les syndicats et interdit les grèves.
--   
La SS et l'Ostministerium ont des querelles de compétence en matière de Judenfrage (question juive).
--   
La Charte du travail est promulguée : la loi interdit la grève et pose le principe des syndicats uniques et obligatoires.
08/10
Ouverture du camp d'Auschwitz II - Birkenau.
10/10
Nuri as-Said succède à Jamil al-Midfai comme Premier ministre d'Irak et mène une sévère répression. Les chefs militaires nationalistes prisonniers des Britanniques lui sont remis et sont condamnés à mort et exécutés.
--   
La déportation des Juifs allemands vers Riga et Minsk est décidée.
--   
Le ghetto de Theresienstadt est crée.
11/10
Moulin, à Lisbonne, rédige un rapport sur les questions de la Résistance française.
--   
Jeckeln, SS, chef de police en Russie-Nord et l'Ostland, est nommé et transféré à Riga.
--   
Leclerc est condamné à mort par le Gouvernement de Vichy.
12/10
La construction des barricades débutent à Moscou. Le commandement du front Ouest est confié à Joukov.
--   
Une ordonnance allemande exige la livraison des métaux non ferreux.
13/10
Le Groupe d'Armée Centre encercle 9 armées Russes à Briansk et Viazma.
--   
Himmler décide d"ouvrir à Belzec un centre de mise à mort sur le modèle des chambres à gaz de T4.
14/10
L’armée allemande entre dans Kharkov.
15/10
Toute sortie du ghetto de Varsovie sans laissez-passer est passible de la peine de mort.
16/10
Le gouvernement soviétique évacué à Kouïbychev.
--   
Les armées allemande et roumaine s’emparent d’Odessa.
--   
Le Général Tojo, ultranationaliste, est nommé Premier Ministre.
--   
Le Président du Conseil Pétain annonce que sans aucune forme de procès et en vertu de ses pleins pouvoirs judiciaires, il condamne Mandel et Reynaud à l'emprisonnement à vie dans une enceinte fortifiée.
--   
Le 1er transport de Juifs praguois au Ghetto de Lodz est organisé.
17/10
Hitler déclare à Sauckel et Todt à propos de la germanisation des territoires de l'Est : "Nous nous débarassons entièrement des Juifs destructeurs. [...] Je procède en ces matières d'une façon glacée. Je me sens être seulement l'exécuteur de la volonté de l'histoire".
18/10
Le général Hideki Tōjō, partisan de l’expansion et de l’affrontement avec les États-Unis, devient Premier ministre du Japon après avoir contraint à la démission le prince Fumimaro Konoe, attaché à un gouvernement civil.
19/10
Une "police aux Questions juives" est créée par le Gouvernement de Vichy.
20/10
Attentat à Nantes contre un officier allemand. En représailles, les Allemands fusillent 48 otages deux jours plus tard à Chateaubriant.
--   
Encerclés depuis le 13 octobre, 9 armées Russes se rendent aux allemands du Groupe d'Armée Centre.
21/10
Attentat à Bordeaux contre un officier allemand. En représailles, les Allemands fusillent 55 otages deux jours plus tard.
--   
Le général Joukov est chargé de défendre Moscou.
23/10
L'interdiction d'émigrer est faite aux Juifs de l'Europe allemande.
--   
49 prisonniers sont fusillés en représailles de l'attentat du 20 octobre contre Holtz.
24/10
Les Juifs sans permis de travail sont raflés à Vilnius.
--   
Kharkov est prise par la 6e armée allemande, durant la première bataille de Kharkov.
--   
Un décret est pris contre les "Aryens" qui feraient la démonstration en public de relations amicales avec des Juifs.
--   
Bernard Anquetil, Résistant, est fusillé au fort du Mont-Valérien.
26/10
Brazzaville, capitale de la « France libre ».
--   
La "Charte du travail", qui interdit le droit de grève, est publiée.
27/10
L'armée roumaine massacre les Juifs d’Odessa.
28/10
Une bombe allemande endommage le Bolchoï à Moscou.
29/10
Le Premier Ministre Churchill déclare dans un discours devant les élèves d'Harrow : "Never give in, never, never, never, never, in nothing great or small, large or petty, never give in except to convictions of honour and good sense. Never yield to force; never yield to the apparently overwhelming might of the enemy".
--   
Un Arrêté proroge la durée d'application la loi du 17-7-1940 concernant les personnels des chemins de fer relevés de leurs fonctions.
30/10
Début de la bataille de Sébastopol.
--   
Massacres massifs de Juifs des ghetto de Nesvizh et de Kletsk, en Biélorussie.
--   
Franklin D. Roosevelt signe le programme Prêt-Bail d'armement des Alliés.
Novembre
01/11
La construction du centre de mise à mort de Belzec débute.
03/11
Hiro Hito accepte le plan d'attaque sur Pearl Harbor.
04/11
Fusion à Grenoble des réseaux de résistance Mouvement de la libération française d'Henri Frenay et Liberté de François de Menthon qui donne le réseau Combat.
--   
La 170e division d'infanterie allemande prend Feodossia en Crimée.
--   
Le mouvement de résistance Combat réunit le Mouvement de libération nationale et le mouvement Liberté.
06/11
Discours de Staline à l'occasion du 24e anniversaire de la révolution d'Octobre. Pour la première fois depuis la révolution, il en appelle à l'église et aux héros de la Russie éternelle pour la défense du pays.
07/11
Apparition du gel sur le front russe.
--   
Les États-Unis étendent l’aide matérielle à l’Union soviétique. Le programme d’aide américain, appelé loi prêt-bail, fourni à l’URSS 11,3 milliards de dollars en équipement et en nourriture.
09/11
Un convoi italien naviguant vers la Libye est entièrement coulé par les Britanniques.
--   
Massacre de 1 500 juifs à Mir par les soldats allemands et la police biélorusse ; création du ghetto de Mir rassemblant les survivants.
--   
Eichmann est nommé SS Oberstumbannführer (lieutenant-colonel SS).
11/11
Le CF décide que, dans l'intérêt de la nation, la citoyenneté suisse des binationaux peut être retirée et que toutes les Suissesses qui ont épousé un étranger perdent sans exception la nationalité suisse.
12/11
Le groupe d'Armées Sud prend Rostov sur le Don.
13/11
Après la pluie et la boue la température tombe à -20°.
--   
Le porte-avions britannique HMS Ark Royal est torpillé par le U-81 en Méditerranée.
14/11
Massacre de 9 500 juifs du ghetto de Slonim.
15/11
Les Allemands occupent la Crimée.
--   
2 000 soldats canadiens débarquent à Hong Kong pour renforcer sa défense.
--   
De Gaulle prononce un discours au Royal Albert Hall à Londres pour les Français présents en Grande-Bretagne, retransmis par la BBC.
--   
Mandel et Reynaud sont transférés au fort de Portalet, dans les Pyrénées.
16/11
Le 42e corps d'armée allemande s'empare de Kertch en Crimée, l'armée rouge se replie sur la péninsule de Taman.
--   
Arrivée sur le front russe, à Stalino (actuelle Donetsk), de la première escadrille aérienne italienne, la 119e squadriglia.
--   
Le Special Air Service (SAS) effectue sa première opération.
--   
Parution du premier numéro de Témoignage chrétien.
--   
Goebbels écrit dans un article du journal "Das Reich" : "Nous vivons actuellement cette prophétie [de l'anéantissement des Juifs d'Europe]".
17/11
Opération Crusader à la frontière lybio-égyptienne (→ 19/12).
18/11
Offensive britannique sur la Cyrénaïque.
--   
À la demande allemande, le général Weygand est limogé de son poste de délégué général en Afrique française et mis à la retraite. Il est remplacé par le général Juin.
19/11
Le chef de la France Libre De Gaulle s'entretient avec Gerbrandy, Premier Ministre du Gouvernement hollandais en exil, sur la situation dans le Pacifique et la politique japonaise.
20/11
Weygand est rappelé d'Afrique sur injonction de l'Allemagne.
--   
Au Camp de Ravensbruck, des prisonnières malades sont sélectionnées en vue de les assassiner.
--   
Le Général Weygand est limogé, il est remplacé par le Général Juin comme Commandant en chef des forces d'Afrique du Nord.
21/11
Attentat à Paris contre la Librairie Rive Gauche signé par des résistants communistes.
--   
La 1re Panzer Armee du général von Kleist prend la ville de Rostov.
22/11
Le Royaume-Uni envoie un ultimatum à la Finlande lui laissant le choix entre finir la guerre contre l'URSS ou affronter les Alliés.
--   
Ouverture par les Soviétiques de la "Route de la vie" sur le lac Ladoga pour approvisionner Léningrad et évacuer les civils.
23/11
À Auschwitz, première utilisation des chambres à gaz pour tuer des Juifs.
--   
Des unités américaines s’emparent de la Guyane néerlandaise (avec l’accord du gouvernement néerlandais) pour contrôler ses mines de bauxite.
--   
Le consulat américain à Saigon est détruit par une bombe : aucun blessé.
24/11
Von Rundstedt, contrevenant aux ordres d'Hitler décide d'évacuer Rostov-sur-le-Don.
--   
L'amiral Stark, chef des opérations navales de l'US Navy, envoie un préavis d'état de guerre aux commandants des flottes du Pacifique et d'Asie.
25/11
Prise d'Uzice par les Allemands, les partisans sont chassés de Serbie.
--   
Le pacte anti-Komintern est renouvelé pour 5 ans à Berlin. Les pays signataires sont l'Allemagne, l'Italie, le Japon, la Roumanie, la Hongrie, la Slovaquie, la Finlande, le Danemark, la Bulgarie, la Croatie, l'Espagne, le Mandchoukouo et le Gouvernement national réorganisé de la République de Chine.
26/11
Fin du siège de Tobrouk par l'Afrika Korps.
--   
Le général Georges Catroux proclame l’indépendance du Liban et un gouvernement libanais est maintenu avec un président maronite Alfred Naccache, mais la Constitution est suspendue.
--   
Les États-Unis et l'Empire du Japon projettent une déclaration commune assurant que « les deux pays n’ont aucune visée territoriale » dans le Pacifique.
27/11
Déchéance des parlementaires français de confession juive.
28/11
Rencontre entre Hitler et le grand mufti de Jérusalem, Hadj Amin al-Husseini à Berlin.
29/11
L’armée soviétique reprend Rostov-sur-le-Don.
--   
La Finlande recouvre ses territoires annexés en 1939 par l'URSS.
--   
La loi institue l'Union Générale des Israélites de France (UGIF) qui regroupe toutes les associations sociales et culturelles, qui sont dissoutes, et cultuelles. Tous les Juifs sont obligatoirement affiliés à l'UGIF.
30/11
Un bombardier britannique coule le sous-marin allemand U-206 dans le golfe de Gascogne. C'est la première fois qu'un radar aérien permet de couler un sous-marin.
--   
Les nazis de Jeckeln, assistés de Lettons, au ghetto de Riga, groupent les Juifs et les font marcher jusqu'à la forêt de Rumbula, en file indienne où 14000 sont abattus.
Décembre
 
Création de la première « brigade prolétarienne » par Tito en Yougoslavie.
01/12
Entrevue de Saint-Florentin entre Philippe Pétain et Hermann Göring dans le train de celui-ci dans la gare de Saint-Florentin - Vergigny dans l'Yonne.
 
Publication du premier numéro du journal de la résistance française Franc-Tireur.
--   
Le général Rommel reprend le siège de Tobrouk en Libye mais avec des forces blindées affaiblies et face à la 8e armée britannique encore opérationnelle.
--   
L'empereur Hirohito donne son approbation à l'entrée en guerre du Japon contre les États-Unis.
--   
Les chefs du régime de Vichy, Pétain et Darlan, rencontrent le Maréchal du Reich Göring, à St-Florentin : Pétain lui remet un mémorandum reprenant le contentieux pour obtenir une collaboration politique sincère sur les bases de la reconnaissance de la souveraineté française sur l'ensemble du territoire, de la fin de l'Ostland, de la disparition de la ligne de démarcation, d'assouplissements économiques et de la libération des prisonniers ; ce mémorandum est refusé par Goering.
02/12
En Finlande, les Soviétiques finissent d'évacuer la Carélie.
03/12
En Finlande, les Soviétiques évacuent la forteresse d'Hanko, le territoire finlandais est alors entièrement libéré et retrouve ses frontières de 1939 avant l'attaque soviétique.
--   
Sur pression des Soviétiques, le Royaume-Uni déclare la guerre à la Finlande, la Hongrie et la Roumanie.
--   
L'annexion par le royaume albanais d'une partie de la Yougoslavie est ratifiée.
04/12
Władysław Sikorski signe avec Staline un accord aux termes duquel les forces polonaises en URSS devaient être portées à 96 000 hommes ; Władysław Sikorski réussit à obtenir l’autorisation de Staline d’évacuer 25 000 Polonais vers l'Iran pour compléter les Forces armées polonaises au Moyen-Orient.
--   
Erlich et Alter, dirigeants du Bund polonais, sont arrêtés par le NKVD à Kuybyshev puis emprisonnés.
05/12
Début de la contre-offensive soviétique sur le front de Moscou mené par Gregori Joukov, contraignant les Allemands à passer à la défensive.
--   
Les blindés Allemands sont à 25 kilomètres de Moscou.
06/12
Contre-attaque soviétique au nord du front, à l'est de Léningrad.
07/12
Attaques aériennes de l'Empire du Japon sur Pearl Harbor, Hong Kong, Singapour, la Malaisie britannique et Shanghaï.
--   
Départ d'Anthony Eden, ministre des affaires étrangères britannique pour Moscou, accompagnée d'une importante mission militaire.
--   
Le Mexique suspend ses relations diplomatiques avec le Japon.
--   
Le Royaume-Uni déclare la guerre au Royaume de Roumanie.
--   
Décret Nacht und Nebel (Nuit et brouillard) signé par le maréchal Wilhelm Keitel.
--   
Un décret ordonne la déportation de tous les ennemis ou opposants au Reich vers les camps de concentration, sous le nom de code de Nacht und Nebel (« Nuit et brouillard »).
--   
Jünger, capitaine de l'état-major de l'armée allemande à Paris, rencontre Céline à l'Institut allemand, qui lui dit "combien il est surpris, stupéfait, que nous, soldats, nous ne fusillions pas, ne pendions pas, n'exterminions pas les juifs [...] que quelqu'un disposant d'une baïonnette n'en fasse pas un usage illimité [et dit] si je portais la baïonnette, je saurais ce que j'ai à faire".
--   
Le Canada déclare la guerre au Japon.
--   
Le secrétaire d'Etat Berthelot inaugure un tronçon du transsaharien (ferroviaire).
08/12
L'Empire du Japon lance l'invasion de la Malaisie.
--   
L'Empire du Japon déclare la guerre aux États-Unis, au Royaume-Uni et à l'Australie.
--   
Le camp d'extermination de Chełmno, près de Łódź, devient opérationnel.
--   
L’URSS se déclare neutre.
--   
Quelques heures après l’attaque japonaise sur Pearl Harbor, le gouvernement thaïlandais permet aux troupes japonaises de traverser le pays pour atteindre la frontière malaise.
--   
L’entrée des États-Unis dans la Seconde Guerre mondiale à la suite de l’attaque de Pearl Harbor, abroge les lois des années 1930 sur la neutralité.
--   
La Grande-Bretagne et la Hollande déclarent la guerre au Japon.
--   
Les nazis de Jeckeln, assistés de Lettons, au ghetto de Riga, groupent les Juifs et les font marcher jusqu'à la forêt de Rumbula, en file indienne où 10000 sont abattus.
--   
750 personnalités juives de nationalité française, arrêtées à Paris, sont internées au camp de Royalieu.
--   
Les Japonais attaquent Kowloon (Hong Kong).
09/12
Haïti, le Costa Rica, le Salvador, le Nicaragua, Panama et le Guatemala entrent en guerre contre l’Allemagne et le Japon.
10/12
Le cuirassé britannique HMS Prince of Wales et le croiseur de bataille HMS Repulse sont coulés par l’aviation japonaise à l'est de la Malaisie.
--   
Les troupes britanniques reprennent Tobrouk.
--   
Les troupes japonaises débarquent aux Philippines.
--   
Cuba et la République dominicaine entrent en guerre contre l’Allemagne et le Japon.
--   
Prise de Guam par les Japonais.
11/12
L'Allemagne et l'Italie déclarent la guerre aux États-Unis par solidarité avec l'Empire du Japon. Les États-Unis déclarent la guerre à l'Allemagne et à l'Italie. Hitler a attendu quatre jours après Pearl Harbor que les Américains déclarent la guerre ; il espère que les Japonais vont l'aider à vaincre l'URSS..
--   
Le Mexique suspend ses relations diplomatiques avec l’Italie et l’Allemagne.
--   
L'Allemagne nazie et l'Italie fasciste déclarent la guerre aux États-Unis.
--   
Taslitzky est condamné à 2 ans de prison pour avoir fait "des dessins destinés à la propagande communiste".
--   
Les Etats-Unis déclarent la guerre à l'Allemagne et l'Italie.
12/12
Retrait du front de l'Est de l'unité d'élite de l'armée hongroise, le Corps mobile, qui a perdu près de 3 000 hommes et 90 % de ses blindés.
--   
Le Royaume-Uni déclare la guerre à la Bulgarie après que cette dernière déclara la guerre au Royaume-Uni et aux États-Unis.
--   
Naissance du Service d'ordre légionnaire.
--   
La Hongrie et la Roumanie déclarent la guerre aux États-Unis.
--   
L'Inde déclare la guerre au Japon.
--   
Au camp de Gross-Rosen, des prisonniers malades sont sélectionnés en vue de les assassiner.
--   
Hitler fait part de l'intention d'extermination des Juifs aux Gauleiter.
--   
Les Allemands, assistés de policiers français, arrêtent 743 Juifs français à Paris et les internent au camp de Royallieu (près de Compiègne).
--   
Cinquante-quatre chasseurs japonais A6M Zero attaquent Batangas Field, Philippines . Jesús Villamor et quatre pilotes de chasse philippins les repoussent ; César Basa est tué.
13/12
La Hongrie déclare la guerre au Royaume-Uni et aux États-Unis qui font de même en retour.
--   
Sur le front de l'Est, la 2. Panzer-Armee menacée d'encerclement se replie sur la rivière Plava.
--   
La Hongrie déclare la guerre aux États-Unis.
14/12
Début de la bataille de Gazala (Libye).
--   
100 otages fusillés par les Allemands à Paris.
--   
Le Japon signe un traité d'alliance avec la Thaïlande.
--   
Le Premier Ministre Churchill se rend aux Etats-Unis à bord du HMS Duke of York.
15/12
Raid aérien britannique infructueux sur le port de Brest pour couler les croiseurs de bataille allemands Scharnhorst et Gneisenau.
--   
Journée la plus meurtrière de la "politique allemande des otages" visant à étouffer la Résistance française : 75 otages communistes, pour la plupart juifs, sont fusillés au mont Valérien dont Gabriel Péri, journaliste et député, 13 otages sont fusillés à Caen et 12 autres ailleurs en province.
--   
Les Japonais débarquent dans le nord de Bornéo, alors colonie néerlandaise de la future Indonésie.
--   
Le syndicats américains renoncent au droit de grève pour ne pas pénaliser l'effort de guerre.
--   
Le Général Juin est convoqué à Berlin par Göring avec le ministre Brinon : Göring demande que les Français laissent l'Axe utiliser la base de Bizerte en Tunisie et accordent à Rommel une liberté de mouvement ; Juin insiste pour que les Allemands autorisent les troupes françaises à renforcer leur armement.
--   
4 otages "judéo-bolchevique" sont fusillés par le MBF à la prison de Fontevrault.
--   
9 otages "judéo-bolchevique" sont fusillés par le MBF dans le camp de Chateaubriant.
--   
13 otages "judéo-bolchevique" sont fusillés par le MBF à la prison de Caen.
--   
Le MBF annonce la déportation "vers l'Est" de 1000 Juifs et de 500 jeunes communistes.
--   
Mitterrand parvient à s'évader de son camp à la 3è tentative et débarque à l'improviste chez sa cousine dans le Jura.
--   
69 otages "judéo-bolchevique" (dont l'ex-député communiste Gabriel Péri) sont fusillés par le MBF au Mont-Valérien.
--   
Les troupes allemandes assassinent plus de 15 000 Juifs à Drobytsky Yar , un ravin au sud-est de la ville de Kharkiv.
16/12
L'Empire du Japon envahit Bornéo.
--   
Mise en service du Yamato, plus grand cuirassé jamais construit au monde.
--   
Les Soviétiques reprennent Kalinine.
--   
Premier navire japonais envoyé par le fond par les forces américaines.
--   
Le paquebot "Normandie" est réquisitionné par les Etats-Unis : un détachement de la marine américaine investit le navire, dans le port de New York, et évacue de force l'équipage français.
--   
Hans Franck, gouverneur allemand de Pologne, déclare qu'il faut se débarrasser de 250000 Juifs.
17/12
Début du siège de Sébastopol.
--   
L'amiral Nimitz prend la tête de la flotte américaine du Pacifique en remplacement de l'amiral Kimmel démis de ses fonctions et rétrogradé à la suite du désastre de Pearl Harbor.
--   
Massacres de la population juive à Liepāja.
18/12
Les troupes japonaises débarquent sur l'île de Hong Kong.
--   
Un raid sous-marin italien sabote la flotte britannique en rade d’Alexandrie.
--   
Hitler rencontre Himmler et donne (?) son autorisation de la Solution Finale juive par extermination.
19/12
Hitler relève le Generalfeldmarschall Brauchitsch du commandement de la Heer (l'armée de terre allemande) qu'il commandera désormais lui-même.
--   
Le juge de la Cour suprême américaine, Owen Roberts, est nommé président de la commission chargée d'enquêter sur le désastre de Pearl Harbor.
--   
Oukase de Joseph Staline ordonnant le retour à Moscou d'une partie des services administratifs du Parti communiste soviétique.
--   
Le Congrès américain vote des pouvoirs exceptionnels au président Roosevelt. Il peut ainsi exercer la censure sur la presse ou réorganiser le pouvoir exécutif à son gré.
--   
Adolf Hitler devient Oberkommando des Heeres.
20/12
Rencontre entre le général Guderian et Hitler dans son QG de Rastensburg en Prusse orientale. L'entrevue est orageuse, Guderian demande de reculer la ligne de front à l'Est pour la raccourcir et occuper de meilleures positions défensives. Hitler refuse et annule toutes les autorisations de retraite données au début de l'offensive soviétique.
--   
Les troupes allemandes battent en retraite devant Moscou.
--   
Les Japonais débarquent à Mindanao.
21/12
Début du massacre des Juifs du camp roumain de Bogdanovka en Transnitrie pour « éradiquer une épidémie de Typhus »1.40 000 seront tués en 10 jours.
22/12
Débarquement japonais aux Philippines.
--   
La conférence Arcadia, à Washington, entre Churchill et Roosevelt, conduit à la définition d'une stratégie générale donnant la priorité à la lutte contre le Reich ; les responsables américains reconnaissent la nécessité, pour les forces alliées, de neutraliser au plus vite et de manière décisive la menace allemande.
23/12
Le général MacArthur abandonne Manille pour se réfugier dans la presqu'île de Bataan.
24/12
Ralliement de Saint-Pierre-et-Miquelon aux Forces françaises libres du général de Gaulle.
--   
De Gaulle nomme Moulin délégué du CNF pour la zone libre.
25/12
Reddition de Hong Kong.
--   
Attaque des Soviétiques contre les positions italiennes à Gorlovka et Rykovo par un froid polaire (-35°). Après des succès initiaux, les Italiens aidés par des blindés allemands repoussent l'offensive soviétique.
26/12
Début de la troisième bataille de Changsa en Chine où les troupes de l'armée nationale chinoise de Tchang Kaï-chek attaquent les colonnes japonaises. Elles subissent une dure contre-attaque et les Chinois se rétablissent sur la rivière Milo et se replient ensuite dans la ville de Changsa.
--   
Les Soviétiques débarquent sur la péninsule de Kertch.
--   
Oukase de Joseph Staline ordonnant le retour à Moscou de l'ensemble des services gouvernementaux.
--   
Le nationaliste birman Aung San tente de conquérir l’indépendance de la Birmanie : le mouvement Thakin (“maître”) forme une Armée d'indépendance de la Birmanie (BIA) avec l’aide des Japonais, mais ce soutien se solde par une occupation du pays.
--   
Le Duce tente de mener une « relève » des anciens dirigeants du parti fasciste par des jeunes ; Aldo Vidussoni, 26 ans, est nommé à la tête du PNF.
--   
Manille est déclarée « ville ouverte » ; elle est bombardée le lendemain par les japonais.
--   
Les Britanniques prennent Benghazi, infligeant une lourde défaite aux forces italo-allemandes de Rommel.
27/12
L’URSS parachute un premier groupe de communistes polonais, dévoués aux Soviétiques, dans les anciens confins orientaux de la Pologne pour y reconstituer le parti communiste dissous en 1938 et y contrebalancer l’influence des résistants qui s’étaient activés dès que les Allemands y avaient pénétré.
--   
Opération commando britannique sur l'île de Vaagsö en Norvège méridionale.
28/12
Importantes pertes de la 22e brigade blindée britannique en Afrique du Nord à la suite d'une contre-attaque de l'Afrika Korps.
30/12
Le Premier Ministre britannique Churchill s'adresse au Parlement canadien.
31/12
Jean Moulin quitte Londres pour être parachuté en France.
--   
Une épidémie de typhus éclate au camp de Neuengamme.
--   
Garcin, à la tête des Groupes Francs de Vaucluse, reçoit mission de protéger le prochain atterrissage de Jean Moulin.