Loading...
Loading...

LISTE EN COURS

73 - The Umbrella Academy - Saison 372 - Vienna Blood - Saison 271 - Borgen : Le pouvoir et la gloire - Saison 170 - Stay Close - Saison 169 - We Own This City - Saison 1
73 - The Umbrella Academy - Saison 3

De retour dans le présent, les membres de l'Umbrella Academy se heurtent à une nouvelle fratrie Hargreeves alors qu'une force obscure commence à semer le chaos en ville.

La suite des aventures alambiquées de la fratrie la plus chelou de la galaxie.

Encore une fois, c'est perché, rythmé, dramatique, fantasmagorique, plein d'humour... La réalisation est toujours aussi excellente. Le jeu des acteurs est toujours aussi bon. Les personnages sont toujours aussi attachants. Et l'histoire est plutôt bien construite...

Bref, j'ai vraiment beaucoup aimé.

72 - Vienna Blood - Saison 2

Vienne, 1907. Le docteur Max Liebermann, jeune psychanalyste, a ouvert un cabinet en ville, mais les préjugés contre cette nouvelle branche de la médecine restent tenaces. Son ami, l'inspecteur Oskar Rheinhardt, n'hésite pourtant pas à faire de nouveau appel à lui pour plonger dans la psychologie des meurtriers et de leurs victimes afin de résoudre des crimes particulièrement mystérieux.

71 - Borgen : Le pouvoir et la gloire - Saison 1

La ministre des Affaires étrangères Birgitte Nyborg voit sa carrière compromise lorsqu'un conflit pétrolier au Groenland menace de se transformer en crise internationale.

70 - Stay Close - Saison 1

Grande-Bretagne. Megan est une femme qui travaille tout en élevant ses trois enfants. Ray était un photographe prometteur mais aujourd'hui, il est coincé dans un job alimentaire, il fait la cour à des jeunes gens aspirant à la célébrité. Broome, lui, est un détective incapable de laisser derrière lui une affaire non résolue de disparition. Bientôt, une nouvelle affaire va remuer le passé et impacter l'existence de Megan, Ray et Broome...

69 - We Own This City - Saison 1

L'histoire de la "Gun Trace Task Force" de la police de Baltimore. Ce groupe de travail a été conçu pour éloigner les criminels violents des rues de Baltimore face à la recrudescence de meurtres dans la ville. L'unité a fini par fonctionner comme une organisation criminelle à part entière, avec des agents qui volent l'argent de personnes qu'ils prétendent suspectes, effectuent des perquisitions illégales, placent des preuves et extorquent de l'argent aux trafiquants de drogue.

Mini-série en forme d'enquête d'investigation et sur fond d'affaire George Floyd, elle nous dresse le portrait d'un système pourri de l'intérieur, entre réduction des dépenses et course à la performance et aux chiffres.

La réalisation est plutôt bonne, le jeu des acteurs tient la route et l'histoire est vraiment prenante. Quelques longueurs ça et là, mais au final, ça passe.

Bref, j'ai vraiment bien aimé.

68 - Parallèles - Saison 167 - Shining Girls - Saison 166 - Succession - Saison 365 - Succession - Saison 264 - Succession - Saison 1
70 - Stay Close - Saison 1

Grande-Bretagne. Megan est une femme qui travaille tout en élevant ses trois enfants. Ray était un photographe prometteur mais aujourd'hui, il est coincé dans un job alimentaire, il fait la cour à des jeunes gens aspirant à la célébrité. Broome, lui, est un détective incapable de laisser derrière lui une affaire non résolue de disparition. Bientôt, une nouvelle affaire va remuer le passé et impacter l'existence de Megan, Ray et Broome...

69 - We Own This City - Saison 1

L'histoire de la "Gun Trace Task Force" de la police de Baltimore. Ce groupe de travail a été conçu pour éloigner les criminels violents des rues de Baltimore face à la recrudescence de meurtres dans la ville. L'unité a fini par fonctionner comme une organisation criminelle à part entière, avec des agents qui volent l'argent de personnes qu'ils prétendent suspectes, effectuent des perquisitions illégales, placent des preuves et extorquent de l'argent aux trafiquants de drogue.

Mini-série en forme d'enquête d'investigation et sur fond d'affaire George Floyd, elle nous dresse le portrait d'un système pourri de l'intérieur, entre réduction des dépenses et course à la performance et aux chiffres.

La réalisation est plutôt bonne, le jeu des acteurs tient la route et l'histoire est vraiment prenante. Quelques longueurs ça et là, mais au final, ça passe.

Bref, j'ai vraiment bien aimé.

68 - Parallèles - Saison 1

Les quatre amis, Bilal, Romane, Samuel et Victor, voient leurs vies bouleversées lorsqu’un mystérieux événement les sépare et les propulse dans des dimensions parallèles. Ils vont tout mettre en ½uvre pour comprendre ce qui s’est passé et tenter de revenir en arrière, dans leur monde "d'avant".

C'est plutôt pas mal, court et plus léger que le laisse penser le début de la série. Certes, ce n'est pas la série de l'année, ni la plus originale, mais il y a de quoi passer un moment agréable.

Bref, j'ai plutôt bien aimé.

67 - Shining Girls - Saison 1

Une journaliste de Chicago survit à une agression brutale, mais sa vie ne sera plus jamais la même après cet événement. Elle se lance alors dans la traque de son agresseur..

Les premiers épisodes ont été un peu confus. En fait, j'avais l'impression de pas tout comprendre... Mais au fur et à mesure, ça s'est éclairci et au final, la série fait plutôt bien son job.

C'est plutôt bien réalisé, le jeu des acteurs est bon et l'histoire vraiment bien construite. Ce n'est peut être pas la série de l'année, mais ça passe tranquille.

Seul hic, les gros plan d'Elisabeth Moss pas contente... Si c'était pas mal dans la première saison de The Handmaid's Tale, là, maintenant, ça fatigue un peu.

Bref, au final, j'ai vraiment bien aimé.

66 - Succession - Saison 3

Pris en embuscade par son fils rebelle Kendall, Logan Roy se retrouve dans une position périlleuse, se démenant pour sécuriser des alliances familiales, politiques et financières. Les tensions montent alors qu'une âpre bataille d'entreprises menace de se transformer en une véritable guerre civile familiale.

Un troisième opus toujours aussi prenant, même si j'ai trouvé qu'il y avait parfois certaines longueurs. Ça reste malgré tout trés bon, plutôt puissant et haletant.

Bref, encore une fois, j'ai vraiment bien aimé.

65 - Succession - Saison 2

Les membres de la famille Roy luttent afin de conserver le contrôle de leur empire. Et si l’avenir semble de plus en plus incertain, c’est le passé qui menace de les détruire à terme...

Dans la lignée du premier opus.

C'est toujours aussi prenant. Les personnages sont toujours aussi attachants. L'histoire est toujours aussi intense. Et le tout est limite addictif...

Bref, j'ai vraiment bien aimé.

64 - Succession - Saison 1

La riche et puissante famille Roy, composée du patriarche Logan et de ses quatres enfants, contrôle l'un des plus gros conglomérats de médias du monde. Alors que leur père vieillissant se retire peu à peu de la compagnie, Connor, Kendall Roman et Siobhan contemplent le futur de l'entreprise sans lui.

Je suis toujours super sceptique vis à vis de ce genre de séries. En gros, ça ne me parle pas du tout... Mais là, vu certains retours, je me suis finalement lancé. Et au final, franchement, ça le fait vraiment...

C'est plutôt bien réalisé. Le jeu des acteurs est excellent et prenant. Chaque personnage est attachant. Et l'histoire est plutôt bien alambiqué, avec de bons gros rebondissements bien clichés mais superbement amenés.

Bref, j'ai vraiment beaucoup aimé...

63 - The Good Place - Saison 462 - The Good Place - Saison 361 - The Good Place - Saison 260 - The Good Place - Saison 159 - Starnger Things - Saison 4 (a)
65 - Succession - Saison 2

Les membres de la famille Roy luttent afin de conserver le contrôle de leur empire. Et si l’avenir semble de plus en plus incertain, c’est le passé qui menace de les détruire à terme...

Dans la lignée du premier opus.

C'est toujours aussi prenant. Les personnages sont toujours aussi attachants. L'histoire est toujours aussi intense. Et le tout est limite addictif...

Bref, j'ai vraiment bien aimé.

64 - Succession - Saison 1

La riche et puissante famille Roy, composée du patriarche Logan et de ses quatres enfants, contrôle l'un des plus gros conglomérats de médias du monde. Alors que leur père vieillissant se retire peu à peu de la compagnie, Connor, Kendall Roman et Siobhan contemplent le futur de l'entreprise sans lui.

Je suis toujours super sceptique vis à vis de ce genre de séries. En gros, ça ne me parle pas du tout... Mais là, vu certains retours, je me suis finalement lancé. Et au final, franchement, ça le fait vraiment...

C'est plutôt bien réalisé. Le jeu des acteurs est excellent et prenant. Chaque personnage est attachant. Et l'histoire est plutôt bien alambiqué, avec de bons gros rebondissements bien clichés mais superbement amenés.

Bref, j'ai vraiment beaucoup aimé...

63 - The Good Place - Saison 4

La nouvelle expérience en cours, Eleanor et la bande tentent d'aider quatre humains à devenir meilleurs, effort que les démons du Mauvais Endroit font tout pour saboter.

Ultime saison d'une grande et belle série...

Encore une fois, c'est toujours aussi drôle qu'intelligent. Encore une fois, le jeu des acteurs est excellent. Et encore une fois, j'ai passé un vrai bon moment.

Petite mention pour le dernier épisode... un petit bijou qui permet de boucler la boucle toute en finesse et en subtilité.

Bref, j'ai vraiment beaucoup aimé.

62 - The Good Place - Saison 3

Maintenant qu'Eleanor et ses amis se sont réincarnés sur Terre, sauront-ils saisir cette autre chance et prendre les décisions qui les conduiront... au Bon Endroit ?

Nouvel opus... et nouveaux délires. Chaque épisodes donne l'impression d'être de véritables défouloirs pour les scénaristes. C'est drôle, perché, profond, attachant...

Bref, j'ai vraiment bien aimé une fois de plus

61 - The Good Place - Saison 2

Après avoir fait une découverte choquante, Eleanor, Chidi, Tahani et Jason se réveillent au Bon Endroit sans se rendre compte que Michael a effacé leur mémoire. Alors qu’ils reprennent à zéro leur vie après la mort, Michael continue d’arranger les détails de son grand plan.

Globalement, ce nouvel opus s'inscrit en droite ligne de la première saison. Toujours aussi déjanté et loufoques. Les personnages sont toujours aussi truculents. Et toujours un petit fond de réflexion autour des notions de Morale, de Bien et de Mal, d'Utilitarisme... Certes, un petit essoufflement par rapport à la première saison, mais ça reste fun.

Bref, j'ai vraiment bien aimé.

60 - The Good Place - Saison 1

À sa mort, l'égocentrique Eleanor Shellstrop se réveille au Bon Endroit, un lieu paisible réservé aux personnes qui ont passé leur existence sur Terre à faire le bien. Déterminée à y rester, elle va tenter de devenir une meilleure personne. Mais l'arrivée d'Eleanor pourrait bien mettre en péril l'équilibre de ce monde.

J'avais commencé il y a quelques années... mais j'avais vite arrêté, pas convaincu. Je crois que j'avais trouvé trop léger. Et puis j'ai décidé de m'y remettre, juste pour comprendre l'engouement autour de cette série et surtout histoire de compléter ma culture de sériphile... Je me suis donc lancé de nouveau et cette fois-ci, ça a matché.

De fait, au delà de la légèreté qui m'avait rebuté, j'ai réalisé qu'il y avait une vraie profondeur vraiment intéressante. Je n'irai pas jusqu'à dire que c'est philosophique. Mais on n'est pas loin. Je sais que ça pourra paraitre surprenant, mais ça pousse à une certaine réflexion, et ça, ça me plait.

Sans compter un véritable humour tout aussi loufoque que décalé et subtil. Le jeu des acteurs est magique. Enfin le rythme est soutenu, ne laissant place à aucun temps mort, donc à aucune forme d'ennui.

Bref, j'ai vraiment beaucoup aimé et me lance de ce pas dans la seconde saison.

59 - Starnger Things - Saison 4 (a)

Six mois se sont écoulés depuis la bataille de Starcourt qui a semé terreur et désolation sur Hawkins. Encore titubants, nos amis se trouvent séparés pour la première fois – et la vie de lycéen n'arrange rien. C'est à ce moment de vulnérabilité qu'une nouvelle menace surnaturelle apparaît et, avec elle, un terrible mystère qui pourrait être la clé permettant de mettre fin aux horreurs du monde à l'envers.

Alors... J'avais trouvé la première saison excellente en terme de clins d'oeil à toutes les oeuvres qui ont ponctuées mon adolescence. La saison 2, bien que bonne, m'avait moins botté. La saison 3 m'était apparue un peu WTF, mais là encore, ça passait... Les premiers épisodes de ce quatrième opus m'ont fait un peu le même effet, avec un goût de déjà vu un peu bof bof... Et puis...

Et puis, à un moment, c'est (re)devenu excellent... Je ne parle pas des clins d'oeil... je parle juste de l'histoire, vraiment trés bien construite... Du moins suffisament pour me tenir en haleine jusqu'à la fin, avec la révélation ultime, qui permet de comprendre... Un trés bon moment, digne des oeuvres auxquelles se réfère la série, mais pas que puisqu'elle prend enfin corps pour ce qu'elle est en elle même...

Bref, j'ai vraiment beaucoup aimé... au point d'avoir pris le temps de visionner la série en me contentant d'un épisode par jour... Vivement le 1er Juillet, pour les deux denriers épisodes qui, s'ils s'inscrivent dans ce qu'à laissé voir ce début de saison, sont plus que prometteurs...

58 - Bosch: Legacy - Saison 157 - Russian Doll - Saison 256 - Oussekine55 - Halo - Saison 154 - The After Party - Saison 1
60 - The Good Place - Saison 1

À sa mort, l'égocentrique Eleanor Shellstrop se réveille au Bon Endroit, un lieu paisible réservé aux personnes qui ont passé leur existence sur Terre à faire le bien. Déterminée à y rester, elle va tenter de devenir une meilleure personne. Mais l'arrivée d'Eleanor pourrait bien mettre en péril l'équilibre de ce monde.

J'avais commencé il y a quelques années... mais j'avais vite arrêté, pas convaincu. Je crois que j'avais trouvé trop léger. Et puis j'ai décidé de m'y remettre, juste pour comprendre l'engouement autour de cette série et surtout histoire de compléter ma culture de sériphile... Je me suis donc lancé de nouveau et cette fois-ci, ça a matché.

De fait, au delà de la légèreté qui m'avait rebuté, j'ai réalisé qu'il y avait une vraie profondeur vraiment intéressante. Je n'irai pas jusqu'à dire que c'est philosophique. Mais on n'est pas loin. Je sais que ça pourra paraitre surprenant, mais ça pousse à une certaine réflexion, et ça, ça me plait.

Sans compter un véritable humour tout aussi loufoque que décalé et subtil. Le jeu des acteurs est magique. Enfin le rythme est soutenu, ne laissant place à aucun temps mort, donc à aucune forme d'ennui.

Bref, j'ai vraiment beaucoup aimé et me lance de ce pas dans la seconde saison.

59 - Starnger Things - Saison 4 (a)

Six mois se sont écoulés depuis la bataille de Starcourt qui a semé terreur et désolation sur Hawkins. Encore titubants, nos amis se trouvent séparés pour la première fois – et la vie de lycéen n'arrange rien. C'est à ce moment de vulnérabilité qu'une nouvelle menace surnaturelle apparaît et, avec elle, un terrible mystère qui pourrait être la clé permettant de mettre fin aux horreurs du monde à l'envers.

Alors... J'avais trouvé la première saison excellente en terme de clins d'oeil à toutes les oeuvres qui ont ponctuées mon adolescence. La saison 2, bien que bonne, m'avait moins botté. La saison 3 m'était apparue un peu WTF, mais là encore, ça passait... Les premiers épisodes de ce quatrième opus m'ont fait un peu le même effet, avec un goût de déjà vu un peu bof bof... Et puis...

Et puis, à un moment, c'est (re)devenu excellent... Je ne parle pas des clins d'oeil... je parle juste de l'histoire, vraiment trés bien construite... Du moins suffisament pour me tenir en haleine jusqu'à la fin, avec la révélation ultime, qui permet de comprendre... Un trés bon moment, digne des oeuvres auxquelles se réfère la série, mais pas que puisqu'elle prend enfin corps pour ce qu'elle est en elle même...

Bref, j'ai vraiment beaucoup aimé... au point d'avoir pris le temps de visionner la série en me contentant d'un épisode par jour... Vivement le 1er Juillet, pour les deux denriers épisodes qui, s'ils s'inscrivent dans ce qu'à laissé voir ce début de saison, sont plus que prometteurs...

58 - Bosch: Legacy - Saison 1

Harry Bosch entame un nouveau chapitre de sa carrière. Detective privé, il se lance à la recherche des héritiers d'un milliardaire à l'article de la mort, tout en ½uvrant à éviter une erreur judiciaire en aidant à retrouver le véritable assassin d'un médecin des services sociaux. De son côté, Maddie découvre le métier de policière sur le terrain.

Une "nouvelle" série consacrée à Harry Bosh, qui s'inscrit en droite lignée de la série initiale (on se demande pourquoi c'est là une nouvelle série et non une nouvelle saison de la série originelle qui a pris fin l'an dernier).

C'est toujours aussi efficace et percutant. Ici, pas de fioriture ni de prise de tête inutile. On va droit au but et c'est ça qui est bon...

Bref, j'ai vraiment bien aimé.

57 - Russian Doll - Saison 2

Nadia et Alan découvrent un destin pire encore qu'une mort sans fin quand, traversant un portail situé dans l'un des lieux les plus emblématiques de Manhattan, ils se retrouvent plongés dans leurs passés respectifs. S'ils pensent d'abord vivre une folle aventure transgénérationnelle et s'affranchir de toutes les limites, dont celles du temps, le duo se retrouve vite dépassé par ces événements extraordinaires et doit s'entraider pour trouver une issue.

Autant j'avais bien aimé la première saison, autant là, je suis un peu déçu...

La réalisation est toujours aussi soignée, le jeu des acteurs est bon... mais j'ai trouvé que l'histoire ne tenait pas. J'aime bien quand c'est perché, mais là, j'ai pas accroché. Non que ça soit mauvais. Mais c'est super confus et ça vire même au n'importe quoi. Je pense que j'ai dû passer à côté de quelque chose...

Bref, j'ai aimé, mais sans plus.

56 - Oussekine

Oussekine se penche sur les terribles événements du 5 décembre 1986 qui ont conduit à la mort de Malik Oussekine, auxquels jamais aucune série n’a été consacrée. Centrée sur le combat de sa famille pour obtenir la justice, elle plongera au c½ur des années 1980 pour comprendre l’impact que ce drame a eu sur la société française de l’époque.

J'étais pas trop chaud pour me lancer dans cette série. Me souvenant bien de l'événement réel, j'avais peur d'un truc larmoyant. Mais au final, pas du tout.

Certes, ce n'est pas super enjoué. Mais c'est vraiment poignant. Les épisodes défilent les uns après les autres sans que l'on s'en aperçoive et le format en 4 épisodes évitent les longueurs... La réalisation et les comédiens sont parfaits et touchants. C’est sobre, juste, sans pathos et pourtant émouvant et efficace.

Bref, franchement, là, j'ai vraiment beaucoup aimé.

55 - Halo - Saison 1

Au 26ème siècle, alors que l’humanité est empêtrée dans une guerre intergalactique contre une menace extraterrestre connue sous le nom d’Alliance, le Dr. Halsey, une brillante scientifique, a créé les Spartans, des super-soldats génétiquement et technologiquement améliorés pour booster les capacités physiques et mentales. John-117, le commandant d'une des unités, mène ses troupes vers le combat...

Alors j'y suis allé intrigué... Le début m'est apparu un peu laborieux... trop cheap à mon goût... Et puis, petit à petit, j'ai fini par me laisser porter, et au final, ça le fait plutôt pas mal.

La réalisation est bonne. Les effets spéciaux plutôt bien faits. Et l'histoire, même si un peu trop convenue, tient la route. Rien de transcendantale, c'est assez classique... mais c'est du bon classique qui roule bien et qui fait son job plus que correctement...

Bref, j'ai vraiment bien aimé.

54 - The After Party - Saison 1

Après les événements survenus au cours de l'afterparty d'une réunion d'anciens du lycée, la même nuit est racontée du point de vue des différents acteurs présents avec chacun sa façon d'appréhender la vie..

Une bonne petite série d'enquête se situant à la croisée d'un Cluedo grandeur nature et un enquête à la Hercule Poirot.

En plus d'être originale et inventive, la construction de chaque épisode, centré sur chaque protagoniste, donne à l'ensemble un truc vraiment pas mal. Outre un lot de révélations permettant de comprendre ce qu'il s'est passé, le procédé permet d'explorer chacun des personnages (truculents) tout en abordant (et détournant) plusieurs genres à chaque épisode (rom-com, film d'action, comédie musicale, animation, thriller parano ou teenage movie). Au final, un moment agréable et plutôt pas mal du tout...

Bref, j'ai vraiment bien aimé.

53 - HPI - Saison 252 - The responder - Saison 151 - The lost symbol - Saison 150 - Slow Horses - Saison 149 - Killing Eve - Saison 4
55 - Halo - Saison 1

Au 26ème siècle, alors que l’humanité est empêtrée dans une guerre intergalactique contre une menace extraterrestre connue sous le nom d’Alliance, le Dr. Halsey, une brillante scientifique, a créé les Spartans, des super-soldats génétiquement et technologiquement améliorés pour booster les capacités physiques et mentales. John-117, le commandant d'une des unités, mène ses troupes vers le combat...

Alors j'y suis allé intrigué... Le début m'est apparu un peu laborieux... trop cheap à mon goût... Et puis, petit à petit, j'ai fini par me laisser porter, et au final, ça le fait plutôt pas mal.

La réalisation est bonne. Les effets spéciaux plutôt bien faits. Et l'histoire, même si un peu trop convenue, tient la route. Rien de transcendantale, c'est assez classique... mais c'est du bon classique qui roule bien et qui fait son job plus que correctement...

Bref, j'ai vraiment bien aimé.

54 - The After Party - Saison 1

Après les événements survenus au cours de l'afterparty d'une réunion d'anciens du lycée, la même nuit est racontée du point de vue des différents acteurs présents avec chacun sa façon d'appréhender la vie..

Une bonne petite série d'enquête se situant à la croisée d'un Cluedo grandeur nature et un enquête à la Hercule Poirot.

En plus d'être originale et inventive, la construction de chaque épisode, centré sur chaque protagoniste, donne à l'ensemble un truc vraiment pas mal. Outre un lot de révélations permettant de comprendre ce qu'il s'est passé, le procédé permet d'explorer chacun des personnages (truculents) tout en abordant (et détournant) plusieurs genres à chaque épisode (rom-com, film d'action, comédie musicale, animation, thriller parano ou teenage movie). Au final, un moment agréable et plutôt pas mal du tout...

Bref, j'ai vraiment bien aimé.

53 - HPI - Saison 2

Morgane Alvaro reprend du service ! Avec son génie incontrôlable et son look improbable, Morgane n’a pas fini de bousculer les procédures du commandant Karadec… mais aussi de booster les enquêtes criminelles, que ce soit dans le centre commercial où elle fait son shopping, une exploitation agricole, une cour d’assise ou un club de strip-tease… Ensemble, le duo fera face à des énigmes de haut vol.

Alors ayant que moyennement apprécié la première saison, j'y suis allé à reculons. Si, au final, je vais pas dire que ça le fait grave, disons que ça passe.

Certes, le niveau des enquêtes est vraiment pourri et ne nécessite pas forcément d'être HPI. Mais c'est bien interprété, du moins suffisamment pour rendre les personnages attachants. Le rythme est bon et il n'y a pas de longueurs inutiles... L'ensemble est agréable et se laisse regarder tranquille, sans prise de tête.

Bref, j'ai bien aimé.

52 - The responder - Saison 1

Chris, un agent d’intervention d’urgence souffrant de crises, est contraint de faire équipe avec une nouvelle recrue. Dans les quartiers dangereux de Liverpool, ils ne pourront survivre la nuit qu'en se serrant les coudes. Sans cela, leur destruction mutuelle est assurée.

Un bien beau polar britannique comme je les aime.

C'est superbement interprété (Un gros big-up pour Martin Freeman), c'est vraiment bien réalisé et l'histoire est sordidement agencée, ce qui m'a permis de rester tenu en haleine jusqu'à la fin...

Bref, j'ai vraiment bien aimé...

51 - The lost symbol - Saison 1

Les aventures de jeunesse de Robert Langdon, alors que son mentor est kidnappé et qu'il doit résoudre une série d'énigmes mortelles pour le retrouver. Avec la CIA, celui qui deviendra le célèbre symbologiste de Harvard, va mettre à jour une conspiration effrayante...

Alors c'est pas transcendantal, mais ça passe... Certes, toute l'intrigue est plus ou moins abusé. Les nombreux rebondissements sont limite tirés par les cheveux. Mais au final, cette série remplie bien son job...

Seul hic, le final vraiment bof bof bof... On s'accroche aux épisodes parce qu'on veut savoir le fin mot du mystère et là .... Tout s'effondre !!! On tombe sur un final d'une banalité affligeante !!! Tout ça pour ça !!!

Bref, j'ai bien aimé mais sans plus.

50 - Slow Horses - Saison 1

Une équipe d’espions britanniques relégués au sous-sol du MI5, le Slough House, terminent leur carrière en raison d'erreurs passées, sous la direction du brillant mais colérique Jackson Lamb.

Un bien beau polar britannique comme je les aime, bien sombre à souhait et vraiment bien construit...

C'est bien mené, les personnages sont attachants, le jeu des acteurs est vraiment bon, l'intrigue bien alambiquée (mais pas trop...)... Au final, je me suis laissé prendre au jeu...

Bref, j'ai vraiment bien aimé.

49 - Killing Eve - Saison 4

Clap de fin pour les courses-poursuites musclées de Villanelle et Eve. Entre l’agent du MI-6 et la tueuse à gages psychopathe, qui aura le dernier mot ?

Un final autant intimiste que spectaculaire d'une trés grande série

Quoi dire que je n'ai déjà dit... C'est totalement barré, violent, plein d'émotions et d'humanité... C'est réalisé avec une minutie d'horloger... c'est brillament interprété (encore une fois, trés grosse dédicace à Jodie Corner)... L'histoire est plus que prenante... les personnages sont extrêmement bien construits et plus qu'attachants... et la musique vient donner un charme particulier à cette série particulière...

Bref, j'ai vraiment beaucoup aimé cette saison comme j'ai vraiment beaucoup aimé la série dans son ensemble...

48 - The Republic of Sarah - Saison 147 - Moonknight - Saison 146 - Ozark - Saison 4 (b)45 - Peaky Blinders - Saison 644 - This Is Going To Hurt - Saison 1
50 - Slow Horses - Saison 1

Une équipe d’espions britanniques relégués au sous-sol du MI5, le Slough House, terminent leur carrière en raison d'erreurs passées, sous la direction du brillant mais colérique Jackson Lamb.

Un bien beau polar britannique comme je les aime, bien sombre à souhait et vraiment bien construit...

C'est bien mené, les personnages sont attachants, le jeu des acteurs est vraiment bon, l'intrigue bien alambiquée (mais pas trop...)... Au final, je me suis laissé prendre au jeu...

Bref, j'ai vraiment bien aimé.

49 - Killing Eve - Saison 4

Clap de fin pour les courses-poursuites musclées de Villanelle et Eve. Entre l’agent du MI-6 et la tueuse à gages psychopathe, qui aura le dernier mot ?

Un final autant intimiste que spectaculaire d'une trés grande série

Quoi dire que je n'ai déjà dit... C'est totalement barré, violent, plein d'émotions et d'humanité... C'est réalisé avec une minutie d'horloger... c'est brillament interprété (encore une fois, trés grosse dédicace à Jodie Corner)... L'histoire est plus que prenante... les personnages sont extrêmement bien construits et plus qu'attachants... et la musique vient donner un charme particulier à cette série particulière...

Bref, j'ai vraiment beaucoup aimé cette saison comme j'ai vraiment beaucoup aimé la série dans son ensemble...

48 - The Republic of Sarah - Saison 1

Une petite ville du New Hampshire devient le centre de l'attention lorsque la découverte d'une ressource de valeur entre ses murs attire une société minière qui veut détruire la cité. Une professeure d'histoire et les habitants inexpérimentés se lancent dans la gouvernance d'une nation toute neuve.

Bof bof bof...

Je vais pas dire que c'est mauvais... Juste que je ne suis pas parvenu à accrocher... J'ai trouvé ça mièvre, convenu, sans saveur du tout... Du coup, ça été long... voire trés long...

Bref, je ne(ai pas du tout aimé.

47 - Moonknight - Saison 1

Employé discret dans une boutique de souvenirs, Steven Grant est soudain victime de pertes de mémoire et est hanté par des visions d’une autre vie. Il découvre qu’il souffre d’un trouble ...

Un petite série issue de l'univers MCU et produite par Marvel Studios, mais sans lien direct avec tout ce qui est dèjà sorti.

Globalement, c'est vraiment pas mal. Rien d'exceptionnel en soi, mais ça tourne bien et ça fait fait tranquillement le job. A l'instar des productions Marvel, c'est bien réalisé, le jeu des acteurs est plutôt bon et l'histoire est bien construite, du moins suffisamment pour faire que sans être fondamentalement captivante, ça se laisse regarder.

Bref, j'ai vraiment bien aimé.

46 - Ozark - Saison 4 (b)

Dévastée par une perte immense, Ruth part à Chicago pour assouvir sa vengeance, tandis que Marty tente de la dissuader de commettre un acte qu'elle pourrait regretter.

Un joli final pour une belle série qui, sans faire de vague, a su s'imposer au fil des saison comme une vraie grande série.

De bout en bout, l'histoire est demeurée prenante et les personnages attachants.

Seul petit bémol, le final, qui m'est apparu un zeste en dessous de ce que m'avait promis la série. Mais ça passe quand même...

Bref, j'ai vraiment bien aimé et, à tout dire, une petite saison supplémentaire n'aurait pas été de refus.

45 - Peaky Blinders - Saison 6

Tommy part pour l'Amérique du Nord, où la fin de la Prohibition en fait le terrain fertile pour de nouvelles opportunités. Il doit y faire face à un nouveau danger, celui d'un vieil adversaire déterminé à passer à l'action...

Encore une fois, tout dans cette série concourt à en faire un véritable petit bijou : le décor, la musique, les costumes, les mises en scène, le jeu des acteurs... Chaque épisode est une véritable épopée, tirée à quatre épingles. Et le final est sublime... je pense qu'on ne pouvait pas faire mieux pour clore une série qui, à certains égards, tient plus du chef d'oeuvre que du simple divertissement...

Bref, j'ai adoré !!!

44 - This Is Going To Hurt - Saison 1

Comment être un bon médecin dans un système médical au bord de l’implosion ? Médecin obstétricien à l’hôpital, Adam est souvent dépassé par les événements, submergé par des semaines de travail XXL, des décisions vitales à prendre et un salaire ridicule. Un parcours du combattant quotidien dans lequel sa vie personnelle prend des allures de bouée de sauvetage.

Une belle petite série britannique qui dépeitn sans concession le quotidien en souffrance d'un service gynécologique publique... mais sans jamais versé dans le pathos.

C'est plutôt bien réalisé et c'est plutôt bien interprété. Les personnages sont vraiment attachants. Et si le principe de réalité est parfois plombant, c'est plein d'humour so british qui fait que ce n'est pas plombant.

Bref, j'ai vraiment bien aimé.

43 - Severance - Saison 142 - Infiniti41 - Anatomie d'un scandale 40 - Walking Dead - Saison 11 (b)39 - Snowpeircer - Saison 3
45 - Peaky Blinders - Saison 6

Tommy part pour l'Amérique du Nord, où la fin de la Prohibition en fait le terrain fertile pour de nouvelles opportunités. Il doit y faire face à un nouveau danger, celui d'un vieil adversaire déterminé à passer à l'action...

Encore une fois, tout dans cette série concourt à en faire un véritable petit bijou : le décor, la musique, les costumes, les mises en scène, le jeu des acteurs... Chaque épisode est une véritable épopée, tirée à quatre épingles. Et le final est sublime... je pense qu'on ne pouvait pas faire mieux pour clore une série qui, à certains égards, tient plus du chef d'oeuvre que du simple divertissement...

Bref, j'ai adoré !!!

44 - This Is Going To Hurt - Saison 1

Comment être un bon médecin dans un système médical au bord de l’implosion ? Médecin obstétricien à l’hôpital, Adam est souvent dépassé par les événements, submergé par des semaines de travail XXL, des décisions vitales à prendre et un salaire ridicule. Un parcours du combattant quotidien dans lequel sa vie personnelle prend des allures de bouée de sauvetage.

Une belle petite série britannique qui dépeitn sans concession le quotidien en souffrance d'un service gynécologique publique... mais sans jamais versé dans le pathos.

C'est plutôt bien réalisé et c'est plutôt bien interprété. Les personnages sont vraiment attachants. Et si le principe de réalité est parfois plombant, c'est plein d'humour so british qui fait que ce n'est pas plombant.

Bref, j'ai vraiment bien aimé.

43 - Severance - Saison 1

Mark Scout travaille pour Lumon Industries, où il dirige une équipe dont les employés subissent une opération chirurgicale de séparation entre leurs souvenirs liés à leur vie professionnelle et ceux liés à leur vie privée. Cette expérience risquée de l’équilibre entre travail et vie personnelle est remise en cause lorsque Mark se retrouve au c½ur d’un mystère qui le forcera à affronter la vraie nature de son travail… et la sienne.

Une petite série sortie de nulle part et qui s'avère un véritable ovni à part entière...

C'est surprenant, déroutant, atypique, mystèrieux, questionnant... La réalisation est sublime, le jeu des acteurs excellent... Et globalement, l'esthétique du film est plus que superbe...

Bref, j'ai vraiment beaucoup aimé...

42 - Infiniti

L’ISS, la Station Spatiale Internationale, ne répond plus. Son équipage est en perdition. Au même moment, un cadavre décapité et couvert de cire est retrouvé sur un toit au Kazakhstan. L’identification est formelle : il s’agit d’Anthony Kurz, un astronaute américain actuellement en mission dans l’ISS. Anna Zarathi, une spationaute française, écartée du programme spatial, et Isaak Turgun, un flic kazakh désavoué par sa hiérarchie, vont tenter de résoudre cet étrange paradoxe…

Alors comment dire... Il y a plein de trucs super intéressants, un gros potentiel... mais aussi beaucoup de langueurs... voire de longueurs... et au final, un sentiment mitigé.

Sincèrement, j'ai trouvé qu'il y avait vraiment de l'idée. C'est super bien pensé, original, fun... Mais c'est construit bizarrement... ce n'est pas super entraînant, à la limite du plombant, et ça donne pas forcément envie... ce qui est bien dommage.

Bref, j'ai aimé, mais sans plus.

41 - Anatomie d'un scandale

La vie privilégiée de Sophie vole en éclats quand des secrets scandaleux font surface et que James, son mari et politicien de haut vol, est accusé d'un crime choquant

Un bon petit thriller judiciaire britannique, bien réalisé et bien construit... Pas de temps mort... Les personnages sont attachants et l'intrigue globale tient la route, du moins suffisament pour avoir su me tenir en haleine...

Bref, j'ai vraiment bien aimé.

40 - Walking Dead - Saison 11 (b)

La horde est détruite par le hwacha des Faucheurs, mais le groupe de Maggie s'échappe et entre dans un dangereux jeu du chat et de la souris avec les Faucheurs, en en tuant plusieurs. Le groupe capture Carver que Daryl propose d'échanger contre Leah et les autres partant paisiblement. Après que Gabriel ait tué leur tireur d'élite, Leah accepte le marché. Cependant, une Maggie vengeresse tue de sang-froid tous les Faucheurs restants à l'exception de Leah à qui Daryl permet de s'échapper

Je n'arrive toujours pas à comprendre le pourquoi je continue... C'est toujours aussi mauvais, et pourtant, je regarde toujours... Bon il faut dire que j'ai cru un moment que c'était la dernière fois que j'avais à endurer ça... Mais non, il y aura une troisième mid-saison... Grosse déception... Va falloir remettre ça d'ici quelques mois...

Bref, j'ai toujours pas aimé.

39 - Snowpeircer - Saison 3

Layton poursuit sa recherche de zones habitables autour du monde, avec Wilford à ses trousses, ivre de fureur et de vengeance.

Une nouvelle fois, je suis mitigé.

D'un côté, c'est parfois long, confus ou hypra convenu...

De l'autre, c'est quand même prenant et on a malgré tout envie de voir la suite. Et puis il y a Jennifer Connelly et Sean Bean, qui ne veut toujours pas mourrir...

Bref, comme les saisons précédente, j'ai aimé mais avec un once de déception...

38 - Animal Kingdom - Saison 537 - En Thérapie - Saison 236 - _La Femme qui habitait en face de la fille à la fenêtre - Saison 135 - Nancy Drew - Saison 134 - Drôle - Saison 1
40 - Walking Dead - Saison 11 (b)

La horde est détruite par le hwacha des Faucheurs, mais le groupe de Maggie s'échappe et entre dans un dangereux jeu du chat et de la souris avec les Faucheurs, en en tuant plusieurs. Le groupe capture Carver que Daryl propose d'échanger contre Leah et les autres partant paisiblement. Après que Gabriel ait tué leur tireur d'élite, Leah accepte le marché. Cependant, une Maggie vengeresse tue de sang-froid tous les Faucheurs restants à l'exception de Leah à qui Daryl permet de s'échapper

Je n'arrive toujours pas à comprendre le pourquoi je continue... C'est toujours aussi mauvais, et pourtant, je regarde toujours... Bon il faut dire que j'ai cru un moment que c'était la dernière fois que j'avais à endurer ça... Mais non, il y aura une troisième mid-saison... Grosse déception... Va falloir remettre ça d'ici quelques mois...

Bref, j'ai toujours pas aimé.

39 - Snowpeircer - Saison 3

Layton poursuit sa recherche de zones habitables autour du monde, avec Wilford à ses trousses, ivre de fureur et de vengeance.

Une nouvelle fois, je suis mitigé.

D'un côté, c'est parfois long, confus ou hypra convenu...

De l'autre, c'est quand même prenant et on a malgré tout envie de voir la suite. Et puis il y a Jennifer Connelly et Sean Bean, qui ne veut toujours pas mourrir...

Bref, comme les saisons précédente, j'ai aimé mais avec un once de déception...

38 - Animal Kingdom - Saison 5

Pope, Craig, Deran et J, sont toujours aux prises avec les retombées des évènements entournat la mort de Smurf, y compris les membres de la famille pour se venger. Avec leur royaume sans chef, les Cody ont du mal à maintenir leur alliance fragile et à voir lequel d'entre eux l'emportera.

Toujours aussi efficace et sans trop de fioritures... Certes, ça tend parfois à s'éterniser un peu... Mais globalement, ça reste toujours aussi musclé et au final, ça fait vraiment le job.

Bref, une nouvelle fois, j'ai vraiment bien aimé.

37 - En Thérapie - Saison 2

La vie de Philippe Dayan cinq ans après les attentats du Bataclan, au sortir du premier confinement en 2020. Le psychanalyste met à l'épreuve ses processus thérapeutiques auprès de quatre nouveaux patients : Ines, une avocate solitaire à la vie bien rangée, Robin, jeune adolescent en surpoids victime de harcèlement scolaire, Lydia, une étudiante venue partager une sombre nouvelle sur son état de santé et Alain, un chef d'entreprise dans la tourmente médiatique... Divorcé, attaqué en justice par la famille de l’un de ses anciens patients, le Dr Dayan se tourne vers Claire, une analyste et essayiste médiatisée dont il espère le soutien pour le procès en cours.

Une véritable petite pépite, toute en douceur, qui fait vraiment du bien...

Si en soi suivre des séance de psychanalyse peut ne pas être super sexy en soi, c'est superbement amené, avec de petites touches d'émotions tout en sobriété qui touche inévitablement (enfin, en ce qui me concerne). Chaque épisode a été pour moi l'occasion de me sentir embarqué, touché, bousculé, fasciné. Et jamais, au grand jamais, je n'ai trouvé ça ennuyeux !

Petite dédicace générale à la réalisation, qui permet une approche toute en subtilité... et au jeu des acteurs, excellent...

Bref, au final, j'ai adoré !!!

36 - _La Femme qui habitait en face de la fille à la fenêtre - Saison 1

Pour Anna, qui a le c½ur brisé, les jours se suivent et se ressemblent. Elle s'assoit avec un verre de vin, regarde par la fenêtre et voit la vie se dérouler sans elle. Mais quand un charmant voisin s'installe de l'autre côté de la rue avec sa fille, Anna commence à voir le bout du tunnel. Jusqu'au jour où elle est témoin d'un meurtre horrible... ou pas ?

Je ne savais pas trop à quoi m'attendre. De fait, c'est le titre à rallonge qui m'a intrigué... Et au final, vraiment, ça le fait pas mal.

Certes, il y a pas mal de ptits défauts... mais globalement, c'est bien réalisé, c'est bien interprété et si l'histoire est un peu poussive au premier épisode, la suite se tient et permet de passer un bon moment.

Bref, j'ai vraiment bien aimé.

35 - Nancy Drew - Saison 1

Meurtrie par le décès de sa mère, Nancy Drew, jeune détective en herbe de 18 ans, a remis ses projets universitaires à plus tard et travaille désormais comme serveuse dans sa petite ville natale. Elle a même fini par ranger son amour pour les faits divers et les crimes en tous genre au placard. Mais le meurtre d'une jeune femme, qui pourrait bien être lié à une vieille histoire de fantôme, va la propulser malgré elle dans une enquête qui la dépasse et qui va la forcer à déterrer des secrets profondément enfouis.

Vraiment bof bof...

De fait, je n'ai pas du tout adhéré et n'ai pu entrer vraiment dans l'histoire... Trop convenue, trop éparpillée, trop insipide...

Bref, je n'ai pas aimé.

34 - Drôle - Saison 1

Des jeunes comédiens essayent de se faire une place dans le milieu du stand-up parisien. Après s'être consacrée à sa vie de famille, Aïssatou revient sur la scène du "Drôle Comedy Club" pour confronter ses derniers sketchs devant le public. Elle est épaulée par Nezir, lequel peine à joindre les deux bouts. Ex-star du stand-up, Bling, quant à lui, traverse une mauvaise passe. Confrontés à une concurrence redoutable, doivent-ils jeter l'éponge ou persévérer ?

Alors ça n'a rien de transcendantal, c'est un peu convenu, mais, étonnamment, ça passe... Je n'arrive pas à me l'expliquer, mais j'ai passé un moment pour le moins tranquille, voire même agréable. Rien de particulièrement extraordinaire, mais il y a une sorte de synergie générale qui fait que ça le fait.

Bref, j'ai bien aimé...

33 - Somebody Somewhere32 - The Righteous Gemstones - Saison 231 - Pieces of her - Saison 130 - Truth be told - Saison 229 - Truth be told - Saison 1
35 - Nancy Drew - Saison 1

Meurtrie par le décès de sa mère, Nancy Drew, jeune détective en herbe de 18 ans, a remis ses projets universitaires à plus tard et travaille désormais comme serveuse dans sa petite ville natale. Elle a même fini par ranger son amour pour les faits divers et les crimes en tous genre au placard. Mais le meurtre d'une jeune femme, qui pourrait bien être lié à une vieille histoire de fantôme, va la propulser malgré elle dans une enquête qui la dépasse et qui va la forcer à déterrer des secrets profondément enfouis.

Vraiment bof bof...

De fait, je n'ai pas du tout adhéré et n'ai pu entrer vraiment dans l'histoire... Trop convenue, trop éparpillée, trop insipide...

Bref, je n'ai pas aimé.

34 - Drôle - Saison 1

Des jeunes comédiens essayent de se faire une place dans le milieu du stand-up parisien. Après s'être consacrée à sa vie de famille, Aïssatou revient sur la scène du "Drôle Comedy Club" pour confronter ses derniers sketchs devant le public. Elle est épaulée par Nezir, lequel peine à joindre les deux bouts. Ex-star du stand-up, Bling, quant à lui, traverse une mauvaise passe. Confrontés à une concurrence redoutable, doivent-ils jeter l'éponge ou persévérer ?

Alors ça n'a rien de transcendantal, c'est un peu convenu, mais, étonnamment, ça passe... Je n'arrive pas à me l'expliquer, mais j'ai passé un moment pour le moins tranquille, voire même agréable. Rien de particulièrement extraordinaire, mais il y a une sorte de synergie générale qui fait que ça le fait.

Bref, j'ai bien aimé...

33 - Somebody Somewhere

Les péripéties de Sam, perdue au fin fond du Kansas. Peu encline à se sociabiliser, elle peut néanmoins compter sur la musique, sa grande passion, pour attirer l’attention !

Une petite série tranquille, qui passe tranquille.

Certes, le rythme n'est pas des plus trépidants... mais c'est justement ce qui fait certainement l'attrait de la série... cela permet d'appréhender l'histoire paisiblement... Suivre le quotidien des personnages crée quelque part une sorte de proximité qui les rend très touchants et par là même trés attachants.

Au final, une belle petite surprise, qui ne bouscule pas, mais qui mérite le détour...

Bref, j'ai vraiment bien aimé.

32 - The Righteous Gemstones - Saison 2

Tandis que les relations au sein de la famille se sont considérablement tendues au fil des épisodes, la fin de la saison 1 avait laissé le personne de Jesse Gemstone en fâcheuse posture après la trahison de son fils Gidéon. Dans cette nouvelle saison, les Gemstone vont devoir faire face à une nouvelle menace venue tout droit de leur passé.

Toujours aussi loufoque et subversif, toujours aussi magistralement interprété... on continue dans la lignée du premier opus et de son pendant Vice Principal... entre satire et comédie... Du beau n'importe quoi comme j'aime...

Bref, j'ai vraiment bien aimé.

31 - Pieces of her - Saison 1

Dans une petite ville tranquille de Géorgie, un acte de violence fortuit déclenche une suite d'événements inattendus pour Andy Oliver et sa mère Laura. Déterminée à trouver des réponses à ses questions, la jeune femme se lance dans un dangereux voyage à travers les États-Unis, qui va la conduire au c½ur des secrets les plus sombres de sa famille.

Une petite série qui démarre plutôt bien, même si c'est plutôt convenu, mais qui s'essouffle trés rapidement pour finalement s'achever de manière plutôt bof...

L'idée y est, mais ne parvient à se concrétiser. Tant et si bien que j'ai fini par m'ennuyer un peu...

Bref, j'ai aimé mais sans plus.

30 - Truth be told - Saison 2

La journaliste d’investigation devenue animatrice de podcasts de faits divers criminels Poppy Parnell plonge dans une nouvelle affaire qui implique directement son amie d’enfance, l'écrivaine à succès Micah Keith.

Si j'ai bien aimé le premier opus, j'ai trouvé cette seconde saison beaucoup moins prenante et surtout trés longue.

Il m'a clairement manqué un truc comparé à la saison 1... Paul Aaron ??? Une intrigue qui tienne la route ??? Moins de rodondance ??? Peut être tout à la fois...

Bref, là, j'ai aimé, mais vraiment sans plus.

29 - Truth be told - Saison 1

Une jeune femme fait face à la réouverture de l'enquête autour de l'assassinat de son père 19 ans après les faits, lorsqu'une journaliste d'investigation se met en tête de faire éclater la vérité à travers ses podcasts à succès.

Ce n'est certes pas la série de l'année, mais elle fait trés bien le job.

Globalement, c'est là un bon thriller bien ficelé, servi par un jeu d'acteur plutôt bon (Paul Aaron est excellent, comme d'habitude...). Le rythme est agréable, du moins suffisamment pour éviter les longueurs. L'histoire en elle-même est bien construite, permettant de nous tenir en haleine tout au long de la série.

Bref, j'ai bien aimé.

28 - One of Us Is Lying - Saison 127 - Peacemaker - Saison 126 - The book of Boba Fett - Saison 125 - OVNI(s) - Saison 224 - Vikings Valhalla - Saison 1
30 - Truth be told - Saison 2

La journaliste d’investigation devenue animatrice de podcasts de faits divers criminels Poppy Parnell plonge dans une nouvelle affaire qui implique directement son amie d’enfance, l'écrivaine à succès Micah Keith.

Si j'ai bien aimé le premier opus, j'ai trouvé cette seconde saison beaucoup moins prenante et surtout trés longue.

Il m'a clairement manqué un truc comparé à la saison 1... Paul Aaron ??? Une intrigue qui tienne la route ??? Moins de rodondance ??? Peut être tout à la fois...

Bref, là, j'ai aimé, mais vraiment sans plus.

29 - Truth be told - Saison 1

Une jeune femme fait face à la réouverture de l'enquête autour de l'assassinat de son père 19 ans après les faits, lorsqu'une journaliste d'investigation se met en tête de faire éclater la vérité à travers ses podcasts à succès.

Ce n'est certes pas la série de l'année, mais elle fait trés bien le job.

Globalement, c'est là un bon thriller bien ficelé, servi par un jeu d'acteur plutôt bon (Paul Aaron est excellent, comme d'habitude...). Le rythme est agréable, du moins suffisamment pour éviter les longueurs. L'histoire en elle-même est bien construite, permettant de nous tenir en haleine tout au long de la série.

Bref, j'ai bien aimé.

28 - One of Us Is Lying - Saison 1

Quand un lycéen qui s'apprêtait à dévoiler des secrets croustillants sur ses camarades décède, les quatre adolescents qui étaient à ses côtés au moment du drame deviennent de potentiels suspects. Qui est coupable ? Qui ment ? Une chose est sûre, tout le monde a quelque chose à cacher...

Que dire... C'est cliché, fade, ennuyeux, convenu et déjà vu... Rien qui ne puisse susciter l'intérêt d'un seul de mes neurones...

Bref, j'ai n'ai vraiment pas aimé du tout.

27 - Peacemaker - Saison 1

Laissé pour mort après sa confrontation avec Bloodsport lors de leur mission sur l'île de Corto Maltese avec la Task Force X, Christopher Smith, alias le Peacemaker, a en réalité survécu. Il est retrouvé par l'équipe d'Amanda Waller afin de lui confier de nouvelles missions.

Une belle série WTF, surprenante, drole et subversive.

De fait, j'avoue que j'ai failli laché au bout de quelques minutes... Un univers DC dont je ne suis pas vraiment fan, et la sensation de regarder un truc tout pourri, mal joué et mal réalisé... Mais une petite voix m'a incité à poursuivre... et dés la fin du première épisode, la mayonnaise avait pris.

Si l'intrigue générale est plus un pretexte qu'autre chose, l'intérêt de cette série réside dans les personnages tous plus déjantés les uns que les autres et les dialogues, truculents... LEs scènes de bastons sont violentes et trash à souhait... Sans parler du générique... mythique !!!

Un petit big up pour son second (troisième ? quatrième ?) degré qui vient questionner la forme du politiquement correct sans jamais remettre en cause le fond... Excellent !!!

Bref, j'ai vraiment bien aimé...

26 - The book of Boba Fett - Saison 1

Spin-off de The Mandalorian centré sur les aventures du légendaire chasseur de primes Boba Fett et de la mercenaire Fennec Shand. Après s’être hasardés dans les bas-fonds de la galaxie, tous deux reviennent au milieu des dunes de Tatooine pour y revendiquer le territoire autrefois dirigé par Jabba le Hutt et son syndicat du crime...

Nouvel opus télévisuel s'inscrivant dans l'univers de Star Wars, et comme les deux précédents, ça le fait plutôt bien...

Alors certes, il y a plein de défauts et d'incohérences limite tirées par les cheveux... Mais globalement, cette série fait bien son job... et participe à me réconcilier, comme cela avait été le cas avec le Mandalorian, avec l'univers totalement dévoyé par une troisième trilogie bien pourrie...

Rien à redire en ce qui concerne la réalisation, le jeu des acteurs tient la route, les effets spéciaux sont bons et l'histoire, quoi que un peu gentillette, tient plutôt bien la route tout en restant cohérente vis à vis de ce qui nous a été proposé jusqu'à présent (films et séries confondus)...

Au final, j'ai passé un vrai bon moment sans prise de tête, et ça fait du bien...

Bref, j'ai plutôt bien aimé.

25 - OVNI(s) - Saison 2

Depuis que Didier Mathure a vu de ses propres yeux un ovni, il sillonne, en vain, la France à la recherche de nouvelles apparitions. Alors qu’il s'apprête à tout arrêter, un phénomène étrange se produit dans une centrale nucléaire. Un défi pour l'équipe du GEPAN, -Didier, Marcel, Rémy et Véra-, dépassée par ce mystère qui attise tous les fantasmes. Pour Didier, c’est sûr : une intelligence venue d’ailleurs cherche à établir le contact. Et il va tout faire pour essayer de lui répondre, à moins que Claire Carmignac du Ministère de l’Énergie ne l’en empêche…

Une nouvelle saison toujours aussi déjantée... mais durant laquelle j'ai pourtant fini par m'ennuyer et qui, au final, m'a un peu déçu...

De fait, ça n'évolue guère et c'est toujours un peu la même chose. Si ça pouvait être fun au début et que ça m'avait bien plu, là, ça ne le fait que moyennement et c'est assez décevant...

Bref, j'ai aimé mais sans plus.

24 - Vikings Valhalla - Saison 1

100 ans après les premiers vikings, l'histoire de leurs descendants, parmi lesquels les légendaires Leif Erikson, Freydis, Harald Harada et William Le Conquérant, des hommes et des femmes prêts à tout pour survivre dans une Europe en pleine mutation...

Alors... comment dire... c'est super décevant... en même temps, on perçoit bien qu'on est passé d'History Channel à Netflix...

En premier lieu, rien à voir avec les personnages charismatiques de la "série mère". Pas un ne m'est apparu capable de rivaliser de quelque manière que ce soit avec le moins bon de leurs prédecesseurs... Soit ils sont super clichés, soit ils sont fades, soit les deux à la fois... Bref, de ce point de vue, c'est raté... Aucun de sort du lot et je n'ai pas réussi à m'attacher à qui que ce soit.

En second lieu, la réalisation n'a rien du souffle épique qui m'avait fait vraiment aimé Vikings... Là, c'est bof. Les scène de combat sont molles, les dialogues sont mièvres, l'intrigue est super brouillonne et convenue, l'immersion est totalement inexistante...

Enfin, c'est vraiment trop politiquement correct et ça, ça m'a saoulé. Faire de la successeuse de Lagherta une métisse... fallait oser... Non que j'ai quoi que ce soit contre les métisses (si il était besoin de le préciser et histoire que mes mots ne soient pas mal interprétés), mais là, je trouve que c'est clairement abusé et il s'agit plus de répondre à l'obligation absurde de quotas qu'autre chose... Ce qui fait au final un truc totalement absurde...

Bref, j'ai vraiment pas aimé et je suis même outré qu'on puisse parler d'un spin-of de Vikings, série mythique qui méritait un peu plus de considération...

23 - All Of Us Are Dead - Saison 122 - Station Eleven - Saison 121 - Yellowjackets - 20 - The Sinner - Saison 419 - Day of the dead
25 - OVNI(s) - Saison 2

Depuis que Didier Mathure a vu de ses propres yeux un ovni, il sillonne, en vain, la France à la recherche de nouvelles apparitions. Alors qu’il s'apprête à tout arrêter, un phénomène étrange se produit dans une centrale nucléaire. Un défi pour l'équipe du GEPAN, -Didier, Marcel, Rémy et Véra-, dépassée par ce mystère qui attise tous les fantasmes. Pour Didier, c’est sûr : une intelligence venue d’ailleurs cherche à établir le contact. Et il va tout faire pour essayer de lui répondre, à moins que Claire Carmignac du Ministère de l’Énergie ne l’en empêche…

Une nouvelle saison toujours aussi déjantée... mais durant laquelle j'ai pourtant fini par m'ennuyer et qui, au final, m'a un peu déçu...

De fait, ça n'évolue guère et c'est toujours un peu la même chose. Si ça pouvait être fun au début et que ça m'avait bien plu, là, ça ne le fait que moyennement et c'est assez décevant...

Bref, j'ai aimé mais sans plus.

24 - Vikings Valhalla - Saison 1

100 ans après les premiers vikings, l'histoire de leurs descendants, parmi lesquels les légendaires Leif Erikson, Freydis, Harald Harada et William Le Conquérant, des hommes et des femmes prêts à tout pour survivre dans une Europe en pleine mutation...

Alors... comment dire... c'est super décevant... en même temps, on perçoit bien qu'on est passé d'History Channel à Netflix...

En premier lieu, rien à voir avec les personnages charismatiques de la "série mère". Pas un ne m'est apparu capable de rivaliser de quelque manière que ce soit avec le moins bon de leurs prédecesseurs... Soit ils sont super clichés, soit ils sont fades, soit les deux à la fois... Bref, de ce point de vue, c'est raté... Aucun de sort du lot et je n'ai pas réussi à m'attacher à qui que ce soit.

En second lieu, la réalisation n'a rien du souffle épique qui m'avait fait vraiment aimé Vikings... Là, c'est bof. Les scène de combat sont molles, les dialogues sont mièvres, l'intrigue est super brouillonne et convenue, l'immersion est totalement inexistante...

Enfin, c'est vraiment trop politiquement correct et ça, ça m'a saoulé. Faire de la successeuse de Lagherta une métisse... fallait oser... Non que j'ai quoi que ce soit contre les métisses (si il était besoin de le préciser et histoire que mes mots ne soient pas mal interprétés), mais là, je trouve que c'est clairement abusé et il s'agit plus de répondre à l'obligation absurde de quotas qu'autre chose... Ce qui fait au final un truc totalement absurde...

Bref, j'ai vraiment pas aimé et je suis même outré qu'on puisse parler d'un spin-of de Vikings, série mythique qui méritait un peu plus de considération...

23 - All Of Us Are Dead - Saison 1

Alors qu'un virus zombie décime tous les élèves d'un lycée, un groupe d'étudiants décide de s'enfermer dans l'enceinte de l'école pour tenter de survivre à l'épidémie.

Série de zombies destinée à un public adolescent, si possible pas trop exigeant. Rivalités, amourettes, survie : ça passe, mais c'est parfois lourd, creux et ennuyeux. 12 épisodes de 50 mns, c'est 6 épisodes de trop.

Le seul petit truc cool, c'est les zombies, qui sont plutôt bien faits.

Bref, j'ai aimé, mais vraiment sans plus.

22 - Station Eleven - Saison 1

A travers plusieurs dimensions temporelles, un groupe de survivants d'une grippe qui a décimé l'humanité tente de rebâtir un nouveau monde, tout en se raccrochant à ce qu'ils ont perdu de plus cher.

Vu le contexte sanitaire actuel, regarder une série post-apocalyptique se basant sur une pandémie mondiale est loin d’être séduisante et a de quoi faire fuir les gens mais ce serait passé à côté d'une série atypique passionnante...

Bien qu'il soit question d'apocalypse, les enjeux sont essentiellement intimes. La narration qui suit le destin de chaque personnage sur plusieurs temporalités remet sans cesse le téléspectateur face à lui-même et l'amène à s'interroger sur qui il est dans ce dédale ?

Le propos de la série (superbement réalisé,et magnifiquement interprété) cherche sans cesse, non pas à décrire la destruction et la mort malgré le sujet, mais à trouver... Et dans une certaine mesure, j'y ai retrouvé un doux air de The Leftovers, plein de poésie, d'espoir, de vie...

Au final, Une véritable petite pépite qui m'a vraiment touché...

Bref, j'ai adoré.

21 - Yellowjackets -

A la suite d'un accident d'avion, les membres d'une équipe de soccer féminine se retrouvent être les seules survivantes du crash. Les lycéennes vont devoir lutter pour leur survie face à des clans cannibales.

Gloabalement, j'ai été vraiment agréablement surpris.

De base, j'avais complétement zappé cette série, imaginant un Lost version ados sans saveur ni consistance. Mais après conseils, je m'y suis mis. Et si les débuts furent un peu laborieux, la sauce a fini par prendre petit à petit...

Lejeu des acteurs est bon, la réalisation tout autant, et l'intrigue est, au final, prenante... du moins suffisamment pour avoir enchainé les épisodes les uns après les autres et pour souhaité que la saison 2 soit rapidement diffusée...

Bref, j'ai vraiment bien aimé.

20 - The Sinner - Saison 4

Toujours ébranlé par sa dernière affaire, Harry Ambrose se rend à Hanover Island, dans le nord du Maine, pour une escapade en compagnie de Sonya. Sur place, notre enquêteur n'a pas le temps de goûter à un repos mérité, qu'il est sollicité pour aider la police locale après une tragédie impliquant la fille d’une importante famille du coin. Ce crime sème le trouble au sein de ce site touristique jusqu'alors paisible...

Une nouvelle enquête pour Harry, toujours aussi tourmenté et pourtant toujours aussi tenace.

C'est toujours aussi subtilement construit. La réalisation est plutôt bonne, réussissant l'exploit de faire que ça soit long sans longueurs. Quant au jeu des acteurs, rien à redire.

Alors certes, c'est pas la série la plus trépidante de l'année, mais l'ensemble permet de passer un vrai bon moment.

Bref, j'ai vraiment bien aimé.

19 - Day of the dead

Six individus qui ne se connaissent pas doivent échapper à l'invasion d'une horde de zombies affamés...

Alors trés vite, j'ai failli arrêter car trop kitsch... La réalisation est pas top, le jeu des acteurs vraiment cliché, les effets spéciaux sont supra convenus... Et puis J'ai laché prise et j'ai fini par trouver ça tellement kitsch que ça le faisait plutôt pas mal...

Bref... allez savoir pourquoi, j'ai vraiment bien aimé.

18 - Dr. Brain - Saison 117 - Britannia - Saison 316 - Miracle Workers - Saison 315 - Dopesick14 - Au service du passé
20 - The Sinner - Saison 4

Toujours ébranlé par sa dernière affaire, Harry Ambrose se rend à Hanover Island, dans le nord du Maine, pour une escapade en compagnie de Sonya. Sur place, notre enquêteur n'a pas le temps de goûter à un repos mérité, qu'il est sollicité pour aider la police locale après une tragédie impliquant la fille d’une importante famille du coin. Ce crime sème le trouble au sein de ce site touristique jusqu'alors paisible...

Une nouvelle enquête pour Harry, toujours aussi tourmenté et pourtant toujours aussi tenace.

C'est toujours aussi subtilement construit. La réalisation est plutôt bonne, réussissant l'exploit de faire que ça soit long sans longueurs. Quant au jeu des acteurs, rien à redire.

Alors certes, c'est pas la série la plus trépidante de l'année, mais l'ensemble permet de passer un vrai bon moment.

Bref, j'ai vraiment bien aimé.

19 - Day of the dead

Six individus qui ne se connaissent pas doivent échapper à l'invasion d'une horde de zombies affamés...

Alors trés vite, j'ai failli arrêter car trop kitsch... La réalisation est pas top, le jeu des acteurs vraiment cliché, les effets spéciaux sont supra convenus... Et puis J'ai laché prise et j'ai fini par trouver ça tellement kitsch que ça le faisait plutôt pas mal...

Bref... allez savoir pourquoi, j'ai vraiment bien aimé.

18 - Dr. Brain - Saison 1

Un scientifique en neurosciences est à l'affût des nouvelles technologies pour mieux appréhender la conscience humaine. Sa vie bascule lorsque sa famille est victime d'un mystérieux accident. Il utilise alors ses compétences pour accéder aux souvenirs du cerveau de sa femme afin de reconstituer le mystère de ce qui est réellement arrivé à sa famille et pourquoi.

Alors là, j'ai pas du tout accroché... Mais alors pas du tout... Je peux même pas dire si c'est mauvais... J'ai tout simplement eu l'impression de perdre mon temps assez violemment.

Bref, j'ai pas du tout aimé.

17 - Britannia - Saison 3

Alors que Paulus continue d'étendre l'influence de ses "romaines légions" sur Britannia, Cait, jeune héroïne formée par Divis, incarnera une espérance presque divine, pour résister et lancer la Reconquista contre Rome....

Un trés bon troisième opus, plutôt bien construit, du moins suffisamment pour que je ne me sois pas ennuyé et trouvé que ça le faisait...

Alors certes, la reconstitution historique est trés trés loin d'être fidèle, mais au final, cela n'a que peu d'importance. L'ensemble se tient et ça se suffit à soi-même. La réalisation est bonne et bien rythmée pour éviter les longueurs. Les scénes de baston sont rondement menées. Le jeu des acteurs est globalement bon.

Tout est fait pour que l'on passe un bon moment et franchement, j'attends à présent la saison 4 avec impatience...

Bref, j'ai vraiment bien aimé.

16 - Miracle Workers - Saison 3

En 1844, un prédicateur idéaliste d'une petite ville fait équipe avec un hors-la-loi recherché et une paysanne libérée pour conduire un train sur la piste de l'Oregon vers l'ouest américain...

Un troisième opus tout aussi déjanté et perché que les deux précédents.

C'est totalement, absurde, drole, plein de références excellentes au monde actuel, stupide et en même temps intelligent...

Mention spéciale pour Daniel Radcliffe qui s'est surpassé dans cette saison... notamment à la fin l'Episode 3, qui m'a valu l'un de mes meilleurs moment de n'importe quoi télévisuels...

Bref, j'ai vraiment bien aimé.

15 - Dopesick

Au coeur d'une petite ville de l'état de la Virginie, le portait de familles touchées par la crise des opiacés aux Etats-Unis. Les proches des toxicomanes se lancent dans une guerre auprès des lobbies pharmaceutiques. Les policiers et médecins luttent également au quotidien contre le fléau...

Une série que j'hésitais à regarder... Mais dès le premier épisodes, j'ai été totalement saisi...

Le dosage entre la dénonciation des pratiques de grandes entreprises qui ne cherchent que le profit au détriment de la santé des autres et le déroulé de l'histoire des victimes et de l'enquête est subtilement maitrisé. Sans compter sur le jeu des acteurs, excellent (spécial big-up pour Mickael Keaton).

Au final, un trés bon thriller d'investigation qui dresse un tableau sans concession sur les dérives du Système.

Bref, j'ai vraiment beaucoup aimé...

14 - Au service du passé

Jenny est une mère célibataire qui passe des vacances en Europe avec sa fille. Son passé d'ex-espionne du KGB la rattrape quand le CIA s'intéresse à elle notamment pour ses capacités physiques hors normes. Bientôt, une série de meurtres perpétrés par un individu aux mêmes facultés extraordinaires a lieu...

Une série prise au hasard sur Netflix... et le hasard a été un peu bof pour le coup...

Certes, c'est toujours sympa de voir une femme badasse casser des gueules. Cependant je pense qu'il aurait fallut mieux travailler les chorégraphies de combat.

Globalement, les acteurs sont bof (sur qu'eux mêmes n'y croient pas), la réalistaion est bof bof et l'histoire est bof bof bof... Au final, ça passe, mais limite et sans plus.

Bref, j'ai aimé, mais sans plus.

13 - Ozark - Saison 4 (a)12 - Gomorra - Saison 511 - After Life - Saison 310 - After Life - Saison 209 - After Life - Saison 1
15 - Dopesick

Au coeur d'une petite ville de l'état de la Virginie, le portait de familles touchées par la crise des opiacés aux Etats-Unis. Les proches des toxicomanes se lancent dans une guerre auprès des lobbies pharmaceutiques. Les policiers et médecins luttent également au quotidien contre le fléau...

Une série que j'hésitais à regarder... Mais dès le premier épisodes, j'ai été totalement saisi...

Le dosage entre la dénonciation des pratiques de grandes entreprises qui ne cherchent que le profit au détriment de la santé des autres et le déroulé de l'histoire des victimes et de l'enquête est subtilement maitrisé. Sans compter sur le jeu des acteurs, excellent (spécial big-up pour Mickael Keaton).

Au final, un trés bon thriller d'investigation qui dresse un tableau sans concession sur les dérives du Système.

Bref, j'ai vraiment beaucoup aimé...

14 - Au service du passé

Jenny est une mère célibataire qui passe des vacances en Europe avec sa fille. Son passé d'ex-espionne du KGB la rattrape quand le CIA s'intéresse à elle notamment pour ses capacités physiques hors normes. Bientôt, une série de meurtres perpétrés par un individu aux mêmes facultés extraordinaires a lieu...

Une série prise au hasard sur Netflix... et le hasard a été un peu bof pour le coup...

Certes, c'est toujours sympa de voir une femme badasse casser des gueules. Cependant je pense qu'il aurait fallut mieux travailler les chorégraphies de combat.

Globalement, les acteurs sont bof (sur qu'eux mêmes n'y croient pas), la réalistaion est bof bof et l'histoire est bof bof bof... Au final, ça passe, mais limite et sans plus.

Bref, j'ai aimé, mais sans plus.

13 - Ozark - Saison 4 (a)

Alors qu'ils pensent pouvoir enfin se libérer du cartel, les Byrde voient leurs liens familiaux se détériorer, ce qui pourrait bien causer leur perte.

Toujours aussi captivante que les précédentes, ce nouvel opus est une parfaite réussite. De la tension au sein de la famille Byrne, des nombreux rebondissements, un FBI en embuscade et un cartel mexicain toujours aussi inquiétant.

Globalement, c'est assez difficile de décrocher de la série et les personnages restent attachants, même si certains, par la force des choses, disparaissent...

Bref, j'ai une fois de plus beaucoup aimé.

12 - Gomorra - Saison 5

Genny a dû renoncer à son projet d’une vie rangée. La police le recherche et ses ennemis se montrent plus menaçants que jamais. Isolé, il n’a d’autre choix que de se tourner vers le mystérieux patron du crime du quartier de Ponticelli. Mais toutes les cartes vont être rebattues après une découverte stupéfiante de Gennaro.

Ultime saison et ultime affrontement, tout en majesté, noirceur et violence.

Une réalisation magistrale, un jeu d'acteur à la fois juste et touchant, une histoire tout aussi brutale que dramatique... Tout concoure à faire de ce dernier opus de clore une trés grande série qui aura su me tenir en haleine au fil des ans...

Bref, j'ai adoré encore une fois...

11 - After Life - Saison 3

Tambury. Après la mort de sa femme, le journaliste,Tony, tente de devenir un super ami pour ceux qui l'entourent, chacun aux prises avec leurs propres problèmes. Parallèlement, le journal local pour lequel il travaille est menacé de fermeture.

Un troisième opus à l'image des deux précédents, qui parvient une fois de plus à distiller avec raison humour ("so british") et comédie humaine (au sens noble du temre) sans pour autant jamais verser dans le pathos...

Bref, encore une fois, j'ai vraiment bien aimé.

10 - After Life - Saison 2

Tambury. Après la mort de sa femme, le journaliste,Tony, tente de devenir un super ami pour ceux qui l'entourent, chacun aux prises avec leurs propres problèmes. Parallèlement, le journal local pour lequel il travaille est menacé de fermeture.

Cette deuxième saison se révèle beaucoup plus émouvante que la précédente et comporte de belles leçons de vie. C'est très bien écrit et interprété, et ces six nouveaux épisodes passent une nouvelle fois comme un éclair.

Bref, j'ai vraiment bien aimé.

09 - After Life - Saison 1

Tony avait une vie parfaite, mais lorsque sa femme Lisa meurt soudainement, Tony change. Après avoir envisagé de se suicider, il décide plutôt de vivre assez longtemps pour punir le monde entier en disant et en faisant dorénavant tout ce qu'il veut. Il l'envisage comme un Super Pouvoir. Toutefois, l'entreprise se complique car tous ses amis essaient de lui venir en aide.

Une petite série britannique remplie d’humour (parfois très noir) mais également d’émotions et de sentiments qui mérite vraiment d’être connue. Le format très court (6 épisodes de 25 à 30 minutes) permet un visionnage plaisant sans « overdose».

Bref, j'ai vraiment bien aimé.

08 - The Expanse - Saison 607 - Too Close06 - Dexter: New Blood - Saison 105 - Brassic - Saison 304 - Star Girl - Saison 2
10 - After Life - Saison 2

Tambury. Après la mort de sa femme, le journaliste,Tony, tente de devenir un super ami pour ceux qui l'entourent, chacun aux prises avec leurs propres problèmes. Parallèlement, le journal local pour lequel il travaille est menacé de fermeture.

Cette deuxième saison se révèle beaucoup plus émouvante que la précédente et comporte de belles leçons de vie. C'est très bien écrit et interprété, et ces six nouveaux épisodes passent une nouvelle fois comme un éclair.

Bref, j'ai vraiment bien aimé.

09 - After Life - Saison 1

Tony avait une vie parfaite, mais lorsque sa femme Lisa meurt soudainement, Tony change. Après avoir envisagé de se suicider, il décide plutôt de vivre assez longtemps pour punir le monde entier en disant et en faisant dorénavant tout ce qu'il veut. Il l'envisage comme un Super Pouvoir. Toutefois, l'entreprise se complique car tous ses amis essaient de lui venir en aide.

Une petite série britannique remplie d’humour (parfois très noir) mais également d’émotions et de sentiments qui mérite vraiment d’être connue. Le format très court (6 épisodes de 25 à 30 minutes) permet un visionnage plaisant sans « overdose».

Bref, j'ai vraiment bien aimé.

08 - The Expanse - Saison 6

Holden et l’équipage du Rocinante combattent aux côtés de la Flotte Combinée de la Terre et Mars pour protéger les planètes intérieures de la campagne dévastatrice de Marco Inaros et de sa Flotte Libre. Dans le même temps, sur une planète au-delà des Anneaux, une nouvelle puissance se révèle.

Que dire... Une belle saison finale, trop courte à mon goût, qui vient mettre un terme à une série qui est parvenue à me tenir en haleine durant donc pas moins de six saisons.

Je n'arrive pas forcement à comprendre cet envoutement. Peut être le fait que cela me fasse penser à une partie de Jeu de Rôles. Mais il y a surement quelque chose d'autre... un truc un peu parché en terme d'intrigue, une réalisation et surtout une esthétique particulière... Je ne sais pas trop... Mais quoi qu'il en soit, cette série fait partie pour moi des grandes séries Space Opera à voir absolument.

Bref, j'ai adoré...

07 - Too Close

Une psychiatre, Emma Robinson, est envoyée auprès d'une suspecte, Connie, ayant commis un crime odieux. L'accusée déclare n'avoir aucun souvenir de la scène de meurtre. Le médecin doit réaliser une expertise psychiatrique afin de juger sa responsabilité dans cette affaire criminelle.

Une mini-série britannique, bien réalisée et bien interprétée, mais qui m'a laissé comme un goût d'inachevé. Globalement, ça passe plutôt bien, mais il m'a manqué un je ne sais quoi que je ne peux définir...

Bref, j'ai aimé, mais sans plus.

06 - Dexter: New Blood - Saison 1

Dix ans après sa disparition dans la tourmente de l'ouragan Laura, Dexter Morgan vit désormais loin de Miami, sous une autre identité, dans la petite ville d'Iron Lake, dans l'Etat de New York. L'ex-expert médico-légal de la police voit ses vieux démons refaire surface à la suite d'événements inattendus troublant sa routine.

Or donc, aprés une saison 8 catastrophique et un final pour le moins horrible, c'est reparti pour un tour. Et au final, malgré tous mes a priori, j'ai trouvé ça plutôt pas mal et ça m'a presque réconcilié avec la série que j'avais vraiment aimé avant que ça ne parte en n'importe quoi.

Certes, ce n'est pas la série de l'année, mais ça reste plutôt bien construit, ce qui permet de réparer un truc et de clore enfin tranquillement ce qui avait été bâclé précédemment.

Bref, au final, j'ai donc plutôt bien aimé.

05 - Brassic - Saison 3

Vinnie et sa bande de losers, toujours partants pour les combines, se mettent comme d’habitude dans le pétrin malgré de nouveaux stratagèmes. La situation devient très tendue pour Vinnie, coincé entre la police et le patron du crime M. McCann

Je m'étais bien amusé lors des deux premiers opus. Et c'est de nouveau le cas pour cette nouvelle saison toute aussi trépidante que déjantée.

Encore une fois, c'est drôle, décapant, politiquement incorrecte, gore mais aussi tendre et émouvant. Et la bande de bras cassés dont on suit le quotidien, tous complètement barrés, est terriblement attachante.

Bref, j'ai encore une fois vraiment bien aimé.

04 - Star Girl - Saison 2

Courtney et ses amis affrontent l'un des adversaires les plus effrayants de la mythologie DC : une créature sombre et puissante qui a le don de corrompre les âmes, plus connue sous le nom d'Eclipso

Globalement, ce second opus s'inscrit dans les pas du premier.

C'est super kitsh, limite abusé, mais j'ai trouvé une fois de plsu que ça le faisait plutôt pas mal. De fait, ça continue à me faire penser aux parties du JdR "Masks", et c'est bien fun.

Bref, de nouveau, j'ai vraiment bien aimé.

03 - Wakefield - Saison 202 - Nona et ses filles01 - Cobra Kai - Saison 4
07 - Too Close

Une psychiatre, Emma Robinson, est envoyée auprès d'une suspecte, Connie, ayant commis un crime odieux. L'accusée déclare n'avoir aucun souvenir de la scène de meurtre. Le médecin doit réaliser une expertise psychiatrique afin de juger sa responsabilité dans cette affaire criminelle.

Une mini-série britannique, bien réalisée et bien interprétée, mais qui m'a laissé comme un goût d'inachevé. Globalement, ça passe plutôt bien, mais il m'a manqué un je ne sais quoi que je ne peux définir...

Bref, j'ai aimé, mais sans plus.

06 - Dexter: New Blood - Saison 1

Dix ans après sa disparition dans la tourmente de l'ouragan Laura, Dexter Morgan vit désormais loin de Miami, sous une autre identité, dans la petite ville d'Iron Lake, dans l'Etat de New York. L'ex-expert médico-légal de la police voit ses vieux démons refaire surface à la suite d'événements inattendus troublant sa routine.

Or donc, aprés une saison 8 catastrophique et un final pour le moins horrible, c'est reparti pour un tour. Et au final, malgré tous mes a priori, j'ai trouvé ça plutôt pas mal et ça m'a presque réconcilié avec la série que j'avais vraiment aimé avant que ça ne parte en n'importe quoi.

Certes, ce n'est pas la série de l'année, mais ça reste plutôt bien construit, ce qui permet de réparer un truc et de clore enfin tranquillement ce qui avait été bâclé précédemment.

Bref, au final, j'ai donc plutôt bien aimé.

05 - Brassic - Saison 3

Vinnie et sa bande de losers, toujours partants pour les combines, se mettent comme d’habitude dans le pétrin malgré de nouveaux stratagèmes. La situation devient très tendue pour Vinnie, coincé entre la police et le patron du crime M. McCann

Je m'étais bien amusé lors des deux premiers opus. Et c'est de nouveau le cas pour cette nouvelle saison toute aussi trépidante que déjantée.

Encore une fois, c'est drôle, décapant, politiquement incorrecte, gore mais aussi tendre et émouvant. Et la bande de bras cassés dont on suit le quotidien, tous complètement barrés, est terriblement attachante.

Bref, j'ai encore une fois vraiment bien aimé.

04 - Star Girl - Saison 2

Courtney et ses amis affrontent l'un des adversaires les plus effrayants de la mythologie DC : une créature sombre et puissante qui a le don de corrompre les âmes, plus connue sous le nom d'Eclipso

Globalement, ce second opus s'inscrit dans les pas du premier.

C'est super kitsh, limite abusé, mais j'ai trouvé une fois de plsu que ça le faisait plutôt pas mal. De fait, ça continue à me faire penser aux parties du JdR "Masks", et c'est bien fun.

Bref, de nouveau, j'ai vraiment bien aimé.

03 - Wakefield - Saison 2

Infirmier au sein de l'établissement psychiatrique de Wakefield, Nikhil Katira est chaleureux et empathique avec ses patients. Ses qualités peuvent devenir ses pires défauts compte tenu son investissement auprès des patients.

Alors globalement, c'est plutôt pas mal.

La réalisation façon puzzle peut certes décontenancée, mais pour ma part, j'ai trouvé ça excellent.

Un soin particulier est apporté aux personnages, ce qui les rends tous réellement attachants.

Et la peinture qui est dressée de cet hopital psychiatrique dépasse largement la simple pathologie des patients ou ce qui se joue au niveau des soignants. Au delà de l'aspect parfois dramatique des situations, beaucoup de douceur et de bienveillance...

Seul aspect un peu négatif, c'est parfois un peu long et peu rythmé. Mais bon, ça passe quand même...

Bref, j'ai vraiment bien aimé.

02 - Nona et ses filles

Amoureuse d’André et libérée de ses trois filles qu’elle adore, Nona, 70 ans, vit sa vie à plein tube au c½ur de la Goutte d’Or. Jusqu’au jour où le docteur Truffe lui annonce qu’elle est enceinte…

Une pépite audacieuse, maline et pleine de fraîcheur, mais aussi trés douce, jubilatoire par moment, accueillante et fantaisiste.

Bref, j'ai vraiment bien aimé.

01 - Cobra Kai - Saison 4

Après que Miyagi-Do et Eagle Fang Karate aient uni leurs forces pour vaincre John Kreese lors du prochain tournoi de karaté All Valley, le nouveau sensei de Cobra Kai Il cherche son vieil ami Terry Silver pour assurer la victoire, mais il n’obtient pas la réponse qu’il espérait, du moins pas au début

Tout comme il y a un an, j'entame cette nouvelle année par le nouvel opus de cette série. Et c'est bien fun.

Encore une fois, c'est kitsh à mort, voire limite abusé (surtout la dernière scène...). Mais c'est ça qui fait son charme... du moins aux yeux du petit ados caché au fond de moi qui vibre à chaque fois avec nostalgie au visionnage de cette série...

Bref, j'ai vraiment bien aimé une fois de plus.


SERIES TV


LISTE EN COURS

73 - The Umbrella Academy - Saison 372 - Vienna Blood - Saison 271 - Borgen : Le pouvoir et la gloire - Saison 170 - Stay Close - Saison 1
01 - Cobra Kai - Saison 4

Après que Miyagi-Do et Eagle Fang Karate aient uni leurs forces pour vaincre John Kreese lors du prochain tournoi de karaté All Valley, le nouveau sensei de Cobra Kai Il cherche son vieil ami Terry Silver pour assurer la victoire, mais il n’obtient pas la réponse qu’il espérait, du moins pas au début

Tout comme il y a un an, j'entame cette nouvelle année par le nouvel opus de cette série. Et c'est bien fun.

Encore une fois, c'est kitsh à mort, voire limite abusé (surtout la dernière scène...). Mais c'est ça qui fait son charme... du moins aux yeux du petit ados caché au fond de moi qui vibre à chaque fois avec nostalgie au visionnage de cette série...

Bref, j'ai vraiment bien aimé une fois de plus.

73 - The Umbrella Academy - Saison 3

De retour dans le présent, les membres de l'Umbrella Academy se heurtent à une nouvelle fratrie Hargreeves alors qu'une force obscure commence à semer le chaos en ville.

La suite des aventures alambiquées de la fratrie la plus chelou de la galaxie.

Encore une fois, c'est perché, rythmé, dramatique, fantasmagorique, plein d'humour... La réalisation est toujours aussi excellente. Le jeu des acteurs est toujours aussi bon. Les personnages sont toujours aussi attachants. Et l'histoire est plutôt bien construite...

Bref, j'ai vraiment beaucoup aimé.

72 - Vienna Blood - Saison 2

Vienne, 1907. Le docteur Max Liebermann, jeune psychanalyste, a ouvert un cabinet en ville, mais les préjugés contre cette nouvelle branche de la médecine restent tenaces. Son ami, l'inspecteur Oskar Rheinhardt, n'hésite pourtant pas à faire de nouveau appel à lui pour plonger dans la psychologie des meurtriers et de leurs victimes afin de résoudre des crimes particulièrement mystérieux.

71 - Borgen : Le pouvoir et la gloire - Saison 1

La ministre des Affaires étrangères Birgitte Nyborg voit sa carrière compromise lorsqu'un conflit pétrolier au Groenland menace de se transformer en crise internationale.

70 - Stay Close - Saison 1

Grande-Bretagne. Megan est une femme qui travaille tout en élevant ses trois enfants. Ray était un photographe prometteur mais aujourd'hui, il est coincé dans un job alimentaire, il fait la cour à des jeunes gens aspirant à la célébrité. Broome, lui, est un détective incapable de laisser derrière lui une affaire non résolue de disparition. Bientôt, une nouvelle affaire va remuer le passé et impacter l'existence de Megan, Ray et Broome...

69 - We Own This City - Saison 168 - Parallèles - Saison 167 - Shining Girls - Saison 166 - Succession - Saison 3
71 - Borgen : Le pouvoir et la gloire - Saison 1

La ministre des Affaires étrangères Birgitte Nyborg voit sa carrière compromise lorsqu'un conflit pétrolier au Groenland menace de se transformer en crise internationale.

70 - Stay Close - Saison 1

Grande-Bretagne. Megan est une femme qui travaille tout en élevant ses trois enfants. Ray était un photographe prometteur mais aujourd'hui, il est coincé dans un job alimentaire, il fait la cour à des jeunes gens aspirant à la célébrité. Broome, lui, est un détective incapable de laisser derrière lui une affaire non résolue de disparition. Bientôt, une nouvelle affaire va remuer le passé et impacter l'existence de Megan, Ray et Broome...

69 - We Own This City - Saison 1

L'histoire de la "Gun Trace Task Force" de la police de Baltimore. Ce groupe de travail a été conçu pour éloigner les criminels violents des rues de Baltimore face à la recrudescence de meurtres dans la ville. L'unité a fini par fonctionner comme une organisation criminelle à part entière, avec des agents qui volent l'argent de personnes qu'ils prétendent suspectes, effectuent des perquisitions illégales, placent des preuves et extorquent de l'argent aux trafiquants de drogue.

Mini-série en forme d'enquête d'investigation et sur fond d'affaire George Floyd, elle nous dresse le portrait d'un système pourri de l'intérieur, entre réduction des dépenses et course à la performance et aux chiffres.

La réalisation est plutôt bonne, le jeu des acteurs tient la route et l'histoire est vraiment prenante. Quelques longueurs ça et là, mais au final, ça passe.

Bref, j'ai vraiment bien aimé.

68 - Parallèles - Saison 1

Les quatre amis, Bilal, Romane, Samuel et Victor, voient leurs vies bouleversées lorsqu’un mystérieux événement les sépare et les propulse dans des dimensions parallèles. Ils vont tout mettre en ½uvre pour comprendre ce qui s’est passé et tenter de revenir en arrière, dans leur monde "d'avant".

C'est plutôt pas mal, court et plus léger que le laisse penser le début de la série. Certes, ce n'est pas la série de l'année, ni la plus originale, mais il y a de quoi passer un moment agréable.

Bref, j'ai plutôt bien aimé.

67 - Shining Girls - Saison 1

Une journaliste de Chicago survit à une agression brutale, mais sa vie ne sera plus jamais la même après cet événement. Elle se lance alors dans la traque de son agresseur..

Les premiers épisodes ont été un peu confus. En fait, j'avais l'impression de pas tout comprendre... Mais au fur et à mesure, ça s'est éclairci et au final, la série fait plutôt bien son job.

C'est plutôt bien réalisé, le jeu des acteurs est bon et l'histoire vraiment bien construite. Ce n'est peut être pas la série de l'année, mais ça passe tranquille.

Seul hic, les gros plan d'Elisabeth Moss pas contente... Si c'était pas mal dans la première saison de The Handmaid's Tale, là, maintenant, ça fatigue un peu.

Bref, au final, j'ai vraiment bien aimé.

66 - Succession - Saison 3

Pris en embuscade par son fils rebelle Kendall, Logan Roy se retrouve dans une position périlleuse, se démenant pour sécuriser des alliances familiales, politiques et financières. Les tensions montent alors qu'une âpre bataille d'entreprises menace de se transformer en une véritable guerre civile familiale.

Un troisième opus toujours aussi prenant, même si j'ai trouvé qu'il y avait parfois certaines longueurs. Ça reste malgré tout trés bon, plutôt puissant et haletant.

Bref, encore une fois, j'ai vraiment bien aimé.

65 - Succession - Saison 264 - Succession - Saison 163 - The Good Place - Saison 462 - The Good Place - Saison 3
67 - Shining Girls - Saison 1

Une journaliste de Chicago survit à une agression brutale, mais sa vie ne sera plus jamais la même après cet événement. Elle se lance alors dans la traque de son agresseur..

Les premiers épisodes ont été un peu confus. En fait, j'avais l'impression de pas tout comprendre... Mais au fur et à mesure, ça s'est éclairci et au final, la série fait plutôt bien son job.

C'est plutôt bien réalisé, le jeu des acteurs est bon et l'histoire vraiment bien construite. Ce n'est peut être pas la série de l'année, mais ça passe tranquille.

Seul hic, les gros plan d'Elisabeth Moss pas contente... Si c'était pas mal dans la première saison de The Handmaid's Tale, là, maintenant, ça fatigue un peu.

Bref, au final, j'ai vraiment bien aimé.

66 - Succession - Saison 3

Pris en embuscade par son fils rebelle Kendall, Logan Roy se retrouve dans une position périlleuse, se démenant pour sécuriser des alliances familiales, politiques et financières. Les tensions montent alors qu'une âpre bataille d'entreprises menace de se transformer en une véritable guerre civile familiale.

Un troisième opus toujours aussi prenant, même si j'ai trouvé qu'il y avait parfois certaines longueurs. Ça reste malgré tout trés bon, plutôt puissant et haletant.

Bref, encore une fois, j'ai vraiment bien aimé.

65 - Succession - Saison 2

Les membres de la famille Roy luttent afin de conserver le contrôle de leur empire. Et si l’avenir semble de plus en plus incertain, c’est le passé qui menace de les détruire à terme...

Dans la lignée du premier opus.

C'est toujours aussi prenant. Les personnages sont toujours aussi attachants. L'histoire est toujours aussi intense. Et le tout est limite addictif...

Bref, j'ai vraiment bien aimé.

64 - Succession - Saison 1

La riche et puissante famille Roy, composée du patriarche Logan et de ses quatres enfants, contrôle l'un des plus gros conglomérats de médias du monde. Alors que leur père vieillissant se retire peu à peu de la compagnie, Connor, Kendall Roman et Siobhan contemplent le futur de l'entreprise sans lui.

Je suis toujours super sceptique vis à vis de ce genre de séries. En gros, ça ne me parle pas du tout... Mais là, vu certains retours, je me suis finalement lancé. Et au final, franchement, ça le fait vraiment...

C'est plutôt bien réalisé. Le jeu des acteurs est excellent et prenant. Chaque personnage est attachant. Et l'histoire est plutôt bien alambiqué, avec de bons gros rebondissements bien clichés mais superbement amenés.

Bref, j'ai vraiment beaucoup aimé...

63 - The Good Place - Saison 4

La nouvelle expérience en cours, Eleanor et la bande tentent d'aider quatre humains à devenir meilleurs, effort que les démons du Mauvais Endroit font tout pour saboter.

Ultime saison d'une grande et belle série...

Encore une fois, c'est toujours aussi drôle qu'intelligent. Encore une fois, le jeu des acteurs est excellent. Et encore une fois, j'ai passé un vrai bon moment.

Petite mention pour le dernier épisode... un petit bijou qui permet de boucler la boucle toute en finesse et en subtilité.

Bref, j'ai vraiment beaucoup aimé.

62 - The Good Place - Saison 3

Maintenant qu'Eleanor et ses amis se sont réincarnés sur Terre, sauront-ils saisir cette autre chance et prendre les décisions qui les conduiront... au Bon Endroit ?

Nouvel opus... et nouveaux délires. Chaque épisodes donne l'impression d'être de véritables défouloirs pour les scénaristes. C'est drôle, perché, profond, attachant...

Bref, j'ai vraiment bien aimé une fois de plus

61 - The Good Place - Saison 260 - The Good Place - Saison 159 - Starnger Things - Saison 4 (a)58 - Bosch: Legacy - Saison 1
63 - The Good Place - Saison 4

La nouvelle expérience en cours, Eleanor et la bande tentent d'aider quatre humains à devenir meilleurs, effort que les démons du Mauvais Endroit font tout pour saboter.

Ultime saison d'une grande et belle série...

Encore une fois, c'est toujours aussi drôle qu'intelligent. Encore une fois, le jeu des acteurs est excellent. Et encore une fois, j'ai passé un vrai bon moment.

Petite mention pour le dernier épisode... un petit bijou qui permet de boucler la boucle toute en finesse et en subtilité.

Bref, j'ai vraiment beaucoup aimé.

62 - The Good Place - Saison 3

Maintenant qu'Eleanor et ses amis se sont réincarnés sur Terre, sauront-ils saisir cette autre chance et prendre les décisions qui les conduiront... au Bon Endroit ?

Nouvel opus... et nouveaux délires. Chaque épisodes donne l'impression d'être de véritables défouloirs pour les scénaristes. C'est drôle, perché, profond, attachant...

Bref, j'ai vraiment bien aimé une fois de plus

61 - The Good Place - Saison 2

Après avoir fait une découverte choquante, Eleanor, Chidi, Tahani et Jason se réveillent au Bon Endroit sans se rendre compte que Michael a effacé leur mémoire. Alors qu’ils reprennent à zéro leur vie après la mort, Michael continue d’arranger les détails de son grand plan.

Globalement, ce nouvel opus s'inscrit en droite ligne de la première saison. Toujours aussi déjanté et loufoques. Les personnages sont toujours aussi truculents. Et toujours un petit fond de réflexion autour des notions de Morale, de Bien et de Mal, d'Utilitarisme... Certes, un petit essoufflement par rapport à la première saison, mais ça reste fun.

Bref, j'ai vraiment bien aimé.

60 - The Good Place - Saison 1

À sa mort, l'égocentrique Eleanor Shellstrop se réveille au Bon Endroit, un lieu paisible réservé aux personnes qui ont passé leur existence sur Terre à faire le bien. Déterminée à y rester, elle va tenter de devenir une meilleure personne. Mais l'arrivée d'Eleanor pourrait bien mettre en péril l'équilibre de ce monde.

J'avais commencé il y a quelques années... mais j'avais vite arrêté, pas convaincu. Je crois que j'avais trouvé trop léger. Et puis j'ai décidé de m'y remettre, juste pour comprendre l'engouement autour de cette série et surtout histoire de compléter ma culture de sériphile... Je me suis donc lancé de nouveau et cette fois-ci, ça a matché.

De fait, au delà de la légèreté qui m'avait rebuté, j'ai réalisé qu'il y avait une vraie profondeur vraiment intéressante. Je n'irai pas jusqu'à dire que c'est philosophique. Mais on n'est pas loin. Je sais que ça pourra paraitre surprenant, mais ça pousse à une certaine réflexion, et ça, ça me plait.

Sans compter un véritable humour tout aussi loufoque que décalé et subtil. Le jeu des acteurs est magique. Enfin le rythme est soutenu, ne laissant place à aucun temps mort, donc à aucune forme d'ennui.

Bref, j'ai vraiment beaucoup aimé et me lance de ce pas dans la seconde saison.

59 - Starnger Things - Saison 4 (a)

Six mois se sont écoulés depuis la bataille de Starcourt qui a semé terreur et désolation sur Hawkins. Encore titubants, nos amis se trouvent séparés pour la première fois – et la vie de lycéen n'arrange rien. C'est à ce moment de vulnérabilité qu'une nouvelle menace surnaturelle apparaît et, avec elle, un terrible mystère qui pourrait être la clé permettant de mettre fin aux horreurs du monde à l'envers.

Alors... J'avais trouvé la première saison excellente en terme de clins d'oeil à toutes les oeuvres qui ont ponctuées mon adolescence. La saison 2, bien que bonne, m'avait moins botté. La saison 3 m'était apparue un peu WTF, mais là encore, ça passait... Les premiers épisodes de ce quatrième opus m'ont fait un peu le même effet, avec un goût de déjà vu un peu bof bof... Et puis...

Et puis, à un moment, c'est (re)devenu excellent... Je ne parle pas des clins d'oeil... je parle juste de l'histoire, vraiment trés bien construite... Du moins suffisament pour me tenir en haleine jusqu'à la fin, avec la révélation ultime, qui permet de comprendre... Un trés bon moment, digne des oeuvres auxquelles se réfère la série, mais pas que puisqu'elle prend enfin corps pour ce qu'elle est en elle même...

Bref, j'ai vraiment beaucoup aimé... au point d'avoir pris le temps de visionner la série en me contentant d'un épisode par jour... Vivement le 1er Juillet, pour les deux denriers épisodes qui, s'ils s'inscrivent dans ce qu'à laissé voir ce début de saison, sont plus que prometteurs...

58 - Bosch: Legacy - Saison 1

Harry Bosch entame un nouveau chapitre de sa carrière. Detective privé, il se lance à la recherche des héritiers d'un milliardaire à l'article de la mort, tout en ½uvrant à éviter une erreur judiciaire en aidant à retrouver le véritable assassin d'un médecin des services sociaux. De son côté, Maddie découvre le métier de policière sur le terrain.

Une "nouvelle" série consacrée à Harry Bosh, qui s'inscrit en droite lignée de la série initiale (on se demande pourquoi c'est là une nouvelle série et non une nouvelle saison de la série originelle qui a pris fin l'an dernier).

C'est toujours aussi efficace et percutant. Ici, pas de fioriture ni de prise de tête inutile. On va droit au but et c'est ça qui est bon...

Bref, j'ai vraiment bien aimé.

57 - Russian Doll - Saison 256 - Oussekine55 - Halo - Saison 154 - The After Party - Saison 1
59 - Starnger Things - Saison 4 (a)

Six mois se sont écoulés depuis la bataille de Starcourt qui a semé terreur et désolation sur Hawkins. Encore titubants, nos amis se trouvent séparés pour la première fois – et la vie de lycéen n'arrange rien. C'est à ce moment de vulnérabilité qu'une nouvelle menace surnaturelle apparaît et, avec elle, un terrible mystère qui pourrait être la clé permettant de mettre fin aux horreurs du monde à l'envers.

Alors... J'avais trouvé la première saison excellente en terme de clins d'oeil à toutes les oeuvres qui ont ponctuées mon adolescence. La saison 2, bien que bonne, m'avait moins botté. La saison 3 m'était apparue un peu WTF, mais là encore, ça passait... Les premiers épisodes de ce quatrième opus m'ont fait un peu le même effet, avec un goût de déjà vu un peu bof bof... Et puis...

Et puis, à un moment, c'est (re)devenu excellent... Je ne parle pas des clins d'oeil... je parle juste de l'histoire, vraiment trés bien construite... Du moins suffisament pour me tenir en haleine jusqu'à la fin, avec la révélation ultime, qui permet de comprendre... Un trés bon moment, digne des oeuvres auxquelles se réfère la série, mais pas que puisqu'elle prend enfin corps pour ce qu'elle est en elle même...

Bref, j'ai vraiment beaucoup aimé... au point d'avoir pris le temps de visionner la série en me contentant d'un épisode par jour... Vivement le 1er Juillet, pour les deux denriers épisodes qui, s'ils s'inscrivent dans ce qu'à laissé voir ce début de saison, sont plus que prometteurs...

58 - Bosch: Legacy - Saison 1

Harry Bosch entame un nouveau chapitre de sa carrière. Detective privé, il se lance à la recherche des héritiers d'un milliardaire à l'article de la mort, tout en ½uvrant à éviter une erreur judiciaire en aidant à retrouver le véritable assassin d'un médecin des services sociaux. De son côté, Maddie découvre le métier de policière sur le terrain.

Une "nouvelle" série consacrée à Harry Bosh, qui s'inscrit en droite lignée de la série initiale (on se demande pourquoi c'est là une nouvelle série et non une nouvelle saison de la série originelle qui a pris fin l'an dernier).

C'est toujours aussi efficace et percutant. Ici, pas de fioriture ni de prise de tête inutile. On va droit au but et c'est ça qui est bon...

Bref, j'ai vraiment bien aimé.

57 - Russian Doll - Saison 2

Nadia et Alan découvrent un destin pire encore qu'une mort sans fin quand, traversant un portail situé dans l'un des lieux les plus emblématiques de Manhattan, ils se retrouvent plongés dans leurs passés respectifs. S'ils pensent d'abord vivre une folle aventure transgénérationnelle et s'affranchir de toutes les limites, dont celles du temps, le duo se retrouve vite dépassé par ces événements extraordinaires et doit s'entraider pour trouver une issue.

Autant j'avais bien aimé la première saison, autant là, je suis un peu déçu...

La réalisation est toujours aussi soignée, le jeu des acteurs est bon... mais j'ai trouvé que l'histoire ne tenait pas. J'aime bien quand c'est perché, mais là, j'ai pas accroché. Non que ça soit mauvais. Mais c'est super confus et ça vire même au n'importe quoi. Je pense que j'ai dû passer à côté de quelque chose...

Bref, j'ai aimé, mais sans plus.

56 - Oussekine

Oussekine se penche sur les terribles événements du 5 décembre 1986 qui ont conduit à la mort de Malik Oussekine, auxquels jamais aucune série n’a été consacrée. Centrée sur le combat de sa famille pour obtenir la justice, elle plongera au c½ur des années 1980 pour comprendre l’impact que ce drame a eu sur la société française de l’époque.

J'étais pas trop chaud pour me lancer dans cette série. Me souvenant bien de l'événement réel, j'avais peur d'un truc larmoyant. Mais au final, pas du tout.

Certes, ce n'est pas super enjoué. Mais c'est vraiment poignant. Les épisodes défilent les uns après les autres sans que l'on s'en aperçoive et le format en 4 épisodes évitent les longueurs... La réalisation et les comédiens sont parfaits et touchants. C’est sobre, juste, sans pathos et pourtant émouvant et efficace.

Bref, franchement, là, j'ai vraiment beaucoup aimé.

55 - Halo - Saison 1

Au 26ème siècle, alors que l’humanité est empêtrée dans une guerre intergalactique contre une menace extraterrestre connue sous le nom d’Alliance, le Dr. Halsey, une brillante scientifique, a créé les Spartans, des super-soldats génétiquement et technologiquement améliorés pour booster les capacités physiques et mentales. John-117, le commandant d'une des unités, mène ses troupes vers le combat...

Alors j'y suis allé intrigué... Le début m'est apparu un peu laborieux... trop cheap à mon goût... Et puis, petit à petit, j'ai fini par me laisser porter, et au final, ça le fait plutôt pas mal.

La réalisation est bonne. Les effets spéciaux plutôt bien faits. Et l'histoire, même si un peu trop convenue, tient la route. Rien de transcendantale, c'est assez classique... mais c'est du bon classique qui roule bien et qui fait son job plus que correctement...

Bref, j'ai vraiment bien aimé.

54 - The After Party - Saison 1

Après les événements survenus au cours de l'afterparty d'une réunion d'anciens du lycée, la même nuit est racontée du point de vue des différents acteurs présents avec chacun sa façon d'appréhender la vie..

Une bonne petite série d'enquête se situant à la croisée d'un Cluedo grandeur nature et un enquête à la Hercule Poirot.

En plus d'être originale et inventive, la construction de chaque épisode, centré sur chaque protagoniste, donne à l'ensemble un truc vraiment pas mal. Outre un lot de révélations permettant de comprendre ce qu'il s'est passé, le procédé permet d'explorer chacun des personnages (truculents) tout en abordant (et détournant) plusieurs genres à chaque épisode (rom-com, film d'action, comédie musicale, animation, thriller parano ou teenage movie). Au final, un moment agréable et plutôt pas mal du tout...

Bref, j'ai vraiment bien aimé.

53 - HPI - Saison 252 - The responder - Saison 151 - The lost symbol - Saison 150 - Slow Horses - Saison 1
55 - Halo - Saison 1

Au 26ème siècle, alors que l’humanité est empêtrée dans une guerre intergalactique contre une menace extraterrestre connue sous le nom d’Alliance, le Dr. Halsey, une brillante scientifique, a créé les Spartans, des super-soldats génétiquement et technologiquement améliorés pour booster les capacités physiques et mentales. John-117, le commandant d'une des unités, mène ses troupes vers le combat...

Alors j'y suis allé intrigué... Le début m'est apparu un peu laborieux... trop cheap à mon goût... Et puis, petit à petit, j'ai fini par me laisser porter, et au final, ça le fait plutôt pas mal.

La réalisation est bonne. Les effets spéciaux plutôt bien faits. Et l'histoire, même si un peu trop convenue, tient la route. Rien de transcendantale, c'est assez classique... mais c'est du bon classique qui roule bien et qui fait son job plus que correctement...

Bref, j'ai vraiment bien aimé.

54 - The After Party - Saison 1

Après les événements survenus au cours de l'afterparty d'une réunion d'anciens du lycée, la même nuit est racontée du point de vue des différents acteurs présents avec chacun sa façon d'appréhender la vie..

Une bonne petite série d'enquête se situant à la croisée d'un Cluedo grandeur nature et un enquête à la Hercule Poirot.

En plus d'être originale et inventive, la construction de chaque épisode, centré sur chaque protagoniste, donne à l'ensemble un truc vraiment pas mal. Outre un lot de révélations permettant de comprendre ce qu'il s'est passé, le procédé permet d'explorer chacun des personnages (truculents) tout en abordant (et détournant) plusieurs genres à chaque épisode (rom-com, film d'action, comédie musicale, animation, thriller parano ou teenage movie). Au final, un moment agréable et plutôt pas mal du tout...

Bref, j'ai vraiment bien aimé.

53 - HPI - Saison 2

Morgane Alvaro reprend du service ! Avec son génie incontrôlable et son look improbable, Morgane n’a pas fini de bousculer les procédures du commandant Karadec… mais aussi de booster les enquêtes criminelles, que ce soit dans le centre commercial où elle fait son shopping, une exploitation agricole, une cour d’assise ou un club de strip-tease… Ensemble, le duo fera face à des énigmes de haut vol.

Alors ayant que moyennement apprécié la première saison, j'y suis allé à reculons. Si, au final, je vais pas dire que ça le fait grave, disons que ça passe.

Certes, le niveau des enquêtes est vraiment pourri et ne nécessite pas forcément d'être HPI. Mais c'est bien interprété, du moins suffisamment pour rendre les personnages attachants. Le rythme est bon et il n'y a pas de longueurs inutiles... L'ensemble est agréable et se laisse regarder tranquille, sans prise de tête.

Bref, j'ai bien aimé.

52 - The responder - Saison 1

Chris, un agent d’intervention d’urgence souffrant de crises, est contraint de faire équipe avec une nouvelle recrue. Dans les quartiers dangereux de Liverpool, ils ne pourront survivre la nuit qu'en se serrant les coudes. Sans cela, leur destruction mutuelle est assurée.

Un bien beau polar britannique comme je les aime.

C'est superbement interprété (Un gros big-up pour Martin Freeman), c'est vraiment bien réalisé et l'histoire est sordidement agencée, ce qui m'a permis de rester tenu en haleine jusqu'à la fin...

Bref, j'ai vraiment bien aimé...

51 - The lost symbol - Saison 1

Les aventures de jeunesse de Robert Langdon, alors que son mentor est kidnappé et qu'il doit résoudre une série d'énigmes mortelles pour le retrouver. Avec la CIA, celui qui deviendra le célèbre symbologiste de Harvard, va mettre à jour une conspiration effrayante...

Alors c'est pas transcendantal, mais ça passe... Certes, toute l'intrigue est plus ou moins abusé. Les nombreux rebondissements sont limite tirés par les cheveux. Mais au final, cette série remplie bien son job...

Seul hic, le final vraiment bof bof bof... On s'accroche aux épisodes parce qu'on veut savoir le fin mot du mystère et là .... Tout s'effondre !!! On tombe sur un final d'une banalité affligeante !!! Tout ça pour ça !!!

Bref, j'ai bien aimé mais sans plus.

50 - Slow Horses - Saison 1

Une équipe d’espions britanniques relégués au sous-sol du MI5, le Slough House, terminent leur carrière en raison d'erreurs passées, sous la direction du brillant mais colérique Jackson Lamb.

Un bien beau polar britannique comme je les aime, bien sombre à souhait et vraiment bien construit...

C'est bien mené, les personnages sont attachants, le jeu des acteurs est vraiment bon, l'intrigue bien alambiquée (mais pas trop...)... Au final, je me suis laissé prendre au jeu...

Bref, j'ai vraiment bien aimé.

49 - Killing Eve - Saison 448 - The Republic of Sarah - Saison 147 - Moonknight - Saison 146 - Ozark - Saison 4 (b)
51 - The lost symbol - Saison 1

Les aventures de jeunesse de Robert Langdon, alors que son mentor est kidnappé et qu'il doit résoudre une série d'énigmes mortelles pour le retrouver. Avec la CIA, celui qui deviendra le célèbre symbologiste de Harvard, va mettre à jour une conspiration effrayante...

Alors c'est pas transcendantal, mais ça passe... Certes, toute l'intrigue est plus ou moins abusé. Les nombreux rebondissements sont limite tirés par les cheveux. Mais au final, cette série remplie bien son job...

Seul hic, le final vraiment bof bof bof... On s'accroche aux épisodes parce qu'on veut savoir le fin mot du mystère et là .... Tout s'effondre !!! On tombe sur un final d'une banalité affligeante !!! Tout ça pour ça !!!

Bref, j'ai bien aimé mais sans plus.

50 - Slow Horses - Saison 1

Une équipe d’espions britanniques relégués au sous-sol du MI5, le Slough House, terminent leur carrière en raison d'erreurs passées, sous la direction du brillant mais colérique Jackson Lamb.

Un bien beau polar britannique comme je les aime, bien sombre à souhait et vraiment bien construit...

C'est bien mené, les personnages sont attachants, le jeu des acteurs est vraiment bon, l'intrigue bien alambiquée (mais pas trop...)... Au final, je me suis laissé prendre au jeu...

Bref, j'ai vraiment bien aimé.

49 - Killing Eve - Saison 4

Clap de fin pour les courses-poursuites musclées de Villanelle et Eve. Entre l’agent du MI-6 et la tueuse à gages psychopathe, qui aura le dernier mot ?

Un final autant intimiste que spectaculaire d'une trés grande série

Quoi dire que je n'ai déjà dit... C'est totalement barré, violent, plein d'émotions et d'humanité... C'est réalisé avec une minutie d'horloger... c'est brillament interprété (encore une fois, trés grosse dédicace à Jodie Corner)... L'histoire est plus que prenante... les personnages sont extrêmement bien construits et plus qu'attachants... et la musique vient donner un charme particulier à cette série particulière...

Bref, j'ai vraiment beaucoup aimé cette saison comme j'ai vraiment beaucoup aimé la série dans son ensemble...

48 - The Republic of Sarah - Saison 1

Une petite ville du New Hampshire devient le centre de l'attention lorsque la découverte d'une ressource de valeur entre ses murs attire une société minière qui veut détruire la cité. Une professeure d'histoire et les habitants inexpérimentés se lancent dans la gouvernance d'une nation toute neuve.

Bof bof bof...

Je vais pas dire que c'est mauvais... Juste que je ne suis pas parvenu à accrocher... J'ai trouvé ça mièvre, convenu, sans saveur du tout... Du coup, ça été long... voire trés long...

Bref, je ne(ai pas du tout aimé.

47 - Moonknight - Saison 1

Employé discret dans une boutique de souvenirs, Steven Grant est soudain victime de pertes de mémoire et est hanté par des visions d’une autre vie. Il découvre qu’il souffre d’un trouble ...

Un petite série issue de l'univers MCU et produite par Marvel Studios, mais sans lien direct avec tout ce qui est dèjà sorti.

Globalement, c'est vraiment pas mal. Rien d'exceptionnel en soi, mais ça tourne bien et ça fait fait tranquillement le job. A l'instar des productions Marvel, c'est bien réalisé, le jeu des acteurs est plutôt bon et l'histoire est bien construite, du moins suffisamment pour faire que sans être fondamentalement captivante, ça se laisse regarder.

Bref, j'ai vraiment bien aimé.

46 - Ozark - Saison 4 (b)

Dévastée par une perte immense, Ruth part à Chicago pour assouvir sa vengeance, tandis que Marty tente de la dissuader de commettre un acte qu'elle pourrait regretter.

Un joli final pour une belle série qui, sans faire de vague, a su s'imposer au fil des saison comme une vraie grande série.

De bout en bout, l'histoire est demeurée prenante et les personnages attachants.

Seul petit bémol, le final, qui m'est apparu un zeste en dessous de ce que m'avait promis la série. Mais ça passe quand même...

Bref, j'ai vraiment bien aimé et, à tout dire, une petite saison supplémentaire n'aurait pas été de refus.

45 - Peaky Blinders - Saison 644 - This Is Going To Hurt - Saison 143 - Severance - Saison 142 - Infiniti
47 - Moonknight - Saison 1

Employé discret dans une boutique de souvenirs, Steven Grant est soudain victime de pertes de mémoire et est hanté par des visions d’une autre vie. Il découvre qu’il souffre d’un trouble ...

Un petite série issue de l'univers MCU et produite par Marvel Studios, mais sans lien direct avec tout ce qui est dèjà sorti.

Globalement, c'est vraiment pas mal. Rien d'exceptionnel en soi, mais ça tourne bien et ça fait fait tranquillement le job. A l'instar des productions Marvel, c'est bien réalisé, le jeu des acteurs est plutôt bon et l'histoire est bien construite, du moins suffisamment pour faire que sans être fondamentalement captivante, ça se laisse regarder.

Bref, j'ai vraiment bien aimé.

46 - Ozark - Saison 4 (b)

Dévastée par une perte immense, Ruth part à Chicago pour assouvir sa vengeance, tandis que Marty tente de la dissuader de commettre un acte qu'elle pourrait regretter.

Un joli final pour une belle série qui, sans faire de vague, a su s'imposer au fil des saison comme une vraie grande série.

De bout en bout, l'histoire est demeurée prenante et les personnages attachants.

Seul petit bémol, le final, qui m'est apparu un zeste en dessous de ce que m'avait promis la série. Mais ça passe quand même...

Bref, j'ai vraiment bien aimé et, à tout dire, une petite saison supplémentaire n'aurait pas été de refus.

45 - Peaky Blinders - Saison 6

Tommy part pour l'Amérique du Nord, où la fin de la Prohibition en fait le terrain fertile pour de nouvelles opportunités. Il doit y faire face à un nouveau danger, celui d'un vieil adversaire déterminé à passer à l'action...

Encore une fois, tout dans cette série concourt à en faire un véritable petit bijou : le décor, la musique, les costumes, les mises en scène, le jeu des acteurs... Chaque épisode est une véritable épopée, tirée à quatre épingles. Et le final est sublime... je pense qu'on ne pouvait pas faire mieux pour clore une série qui, à certains égards, tient plus du chef d'oeuvre que du simple divertissement...

Bref, j'ai adoré !!!

44 - This Is Going To Hurt - Saison 1

Comment être un bon médecin dans un système médical au bord de l’implosion ? Médecin obstétricien à l’hôpital, Adam est souvent dépassé par les événements, submergé par des semaines de travail XXL, des décisions vitales à prendre et un salaire ridicule. Un parcours du combattant quotidien dans lequel sa vie personnelle prend des allures de bouée de sauvetage.

Une belle petite série britannique qui dépeitn sans concession le quotidien en souffrance d'un service gynécologique publique... mais sans jamais versé dans le pathos.

C'est plutôt bien réalisé et c'est plutôt bien interprété. Les personnages sont vraiment attachants. Et si le principe de réalité est parfois plombant, c'est plein d'humour so british qui fait que ce n'est pas plombant.

Bref, j'ai vraiment bien aimé.

43 - Severance - Saison 1

Mark Scout travaille pour Lumon Industries, où il dirige une équipe dont les employés subissent une opération chirurgicale de séparation entre leurs souvenirs liés à leur vie professionnelle et ceux liés à leur vie privée. Cette expérience risquée de l’équilibre entre travail et vie personnelle est remise en cause lorsque Mark se retrouve au c½ur d’un mystère qui le forcera à affronter la vraie nature de son travail… et la sienne.

Une petite série sortie de nulle part et qui s'avère un véritable ovni à part entière...

C'est surprenant, déroutant, atypique, mystèrieux, questionnant... La réalisation est sublime, le jeu des acteurs excellent... Et globalement, l'esthétique du film est plus que superbe...

Bref, j'ai vraiment beaucoup aimé...

42 - Infiniti

L’ISS, la Station Spatiale Internationale, ne répond plus. Son équipage est en perdition. Au même moment, un cadavre décapité et couvert de cire est retrouvé sur un toit au Kazakhstan. L’identification est formelle : il s’agit d’Anthony Kurz, un astronaute américain actuellement en mission dans l’ISS. Anna Zarathi, une spationaute française, écartée du programme spatial, et Isaak Turgun, un flic kazakh désavoué par sa hiérarchie, vont tenter de résoudre cet étrange paradoxe…

Alors comment dire... Il y a plein de trucs super intéressants, un gros potentiel... mais aussi beaucoup de langueurs... voire de longueurs... et au final, un sentiment mitigé.

Sincèrement, j'ai trouvé qu'il y avait vraiment de l'idée. C'est super bien pensé, original, fun... Mais c'est construit bizarrement... ce n'est pas super entraînant, à la limite du plombant, et ça donne pas forcément envie... ce qui est bien dommage.

Bref, j'ai aimé, mais sans plus.

41 - Anatomie d40 - Walking Dead - Saison 11 (b)39 - Snowpeircer - Saison 338 - Animal Kingdom - Saison 5
43 - Severance - Saison 1

Mark Scout travaille pour Lumon Industries, où il dirige une équipe dont les employés subissent une opération chirurgicale de séparation entre leurs souvenirs liés à leur vie professionnelle et ceux liés à leur vie privée. Cette expérience risquée de l’équilibre entre travail et vie personnelle est remise en cause lorsque Mark se retrouve au c½ur d’un mystère qui le forcera à affronter la vraie nature de son travail… et la sienne.

Une petite série sortie de nulle part et qui s'avère un véritable ovni à part entière...

C'est surprenant, déroutant, atypique, mystèrieux, questionnant... La réalisation est sublime, le jeu des acteurs excellent... Et globalement, l'esthétique du film est plus que superbe...

Bref, j'ai vraiment beaucoup aimé...

42 - Infiniti

L’ISS, la Station Spatiale Internationale, ne répond plus. Son équipage est en perdition. Au même moment, un cadavre décapité et couvert de cire est retrouvé sur un toit au Kazakhstan. L’identification est formelle : il s’agit d’Anthony Kurz, un astronaute américain actuellement en mission dans l’ISS. Anna Zarathi, une spationaute française, écartée du programme spatial, et Isaak Turgun, un flic kazakh désavoué par sa hiérarchie, vont tenter de résoudre cet étrange paradoxe…

Alors comment dire... Il y a plein de trucs super intéressants, un gros potentiel... mais aussi beaucoup de langueurs... voire de longueurs... et au final, un sentiment mitigé.

Sincèrement, j'ai trouvé qu'il y avait vraiment de l'idée. C'est super bien pensé, original, fun... Mais c'est construit bizarrement... ce n'est pas super entraînant, à la limite du plombant, et ça donne pas forcément envie... ce qui est bien dommage.

Bref, j'ai aimé, mais sans plus.

41 - Anatomie d'un scandale

La vie privilégiée de Sophie vole en éclats quand des secrets scandaleux font surface et que James, son mari et politicien de haut vol, est accusé d'un crime choquant

Un bon petit thriller judiciaire britannique, bien réalisé et bien construit... Pas de temps mort... Les personnages sont attachants et l'intrigue globale tient la route, du moins suffisament pour avoir su me tenir en haleine...

Bref, j'ai vraiment bien aimé.

40 - Walking Dead - Saison 11 (b)

La horde est détruite par le hwacha des Faucheurs, mais le groupe de Maggie s'échappe et entre dans un dangereux jeu du chat et de la souris avec les Faucheurs, en en tuant plusieurs. Le groupe capture Carver que Daryl propose d'échanger contre Leah et les autres partant paisiblement. Après que Gabriel ait tué leur tireur d'élite, Leah accepte le marché. Cependant, une Maggie vengeresse tue de sang-froid tous les Faucheurs restants à l'exception de Leah à qui Daryl permet de s'échapper

Je n'arrive toujours pas à comprendre le pourquoi je continue... C'est toujours aussi mauvais, et pourtant, je regarde toujours... Bon il faut dire que j'ai cru un moment que c'était la dernière fois que j'avais à endurer ça... Mais non, il y aura une troisième mid-saison... Grosse déception... Va falloir remettre ça d'ici quelques mois...

Bref, j'ai toujours pas aimé.

39 - Snowpeircer - Saison 3

Layton poursuit sa recherche de zones habitables autour du monde, avec Wilford à ses trousses, ivre de fureur et de vengeance.

Une nouvelle fois, je suis mitigé.

D'un côté, c'est parfois long, confus ou hypra convenu...

De l'autre, c'est quand même prenant et on a malgré tout envie de voir la suite. Et puis il y a Jennifer Connelly et Sean Bean, qui ne veut toujours pas mourrir...

Bref, comme les saisons précédente, j'ai aimé mais avec un once de déception...

38 - Animal Kingdom - Saison 5

Pope, Craig, Deran et J, sont toujours aux prises avec les retombées des évènements entournat la mort de Smurf, y compris les membres de la famille pour se venger. Avec leur royaume sans chef, les Cody ont du mal à maintenir leur alliance fragile et à voir lequel d'entre eux l'emportera.

Toujours aussi efficace et sans trop de fioritures... Certes, ça tend parfois à s'éterniser un peu... Mais globalement, ça reste toujours aussi musclé et au final, ça fait vraiment le job.

Bref, une nouvelle fois, j'ai vraiment bien aimé.

37 - En Thérapie - Saison 236 - _La Femme qui habitait en face de la fille à la fenêtre - Saison 135 - Nancy Drew - Saison 134 - Drôle - Saison 1
39 - Snowpeircer - Saison 3

Layton poursuit sa recherche de zones habitables autour du monde, avec Wilford à ses trousses, ivre de fureur et de vengeance.

Une nouvelle fois, je suis mitigé.

D'un côté, c'est parfois long, confus ou hypra convenu...

De l'autre, c'est quand même prenant et on a malgré tout envie de voir la suite. Et puis il y a Jennifer Connelly et Sean Bean, qui ne veut toujours pas mourrir...

Bref, comme les saisons précédente, j'ai aimé mais avec un once de déception...

38 - Animal Kingdom - Saison 5

Pope, Craig, Deran et J, sont toujours aux prises avec les retombées des évènements entournat la mort de Smurf, y compris les membres de la famille pour se venger. Avec leur royaume sans chef, les Cody ont du mal à maintenir leur alliance fragile et à voir lequel d'entre eux l'emportera.

Toujours aussi efficace et sans trop de fioritures... Certes, ça tend parfois à s'éterniser un peu... Mais globalement, ça reste toujours aussi musclé et au final, ça fait vraiment le job.

Bref, une nouvelle fois, j'ai vraiment bien aimé.

37 - En Thérapie - Saison 2

La vie de Philippe Dayan cinq ans après les attentats du Bataclan, au sortir du premier confinement en 2020. Le psychanalyste met à l'épreuve ses processus thérapeutiques auprès de quatre nouveaux patients : Ines, une avocate solitaire à la vie bien rangée, Robin, jeune adolescent en surpoids victime de harcèlement scolaire, Lydia, une étudiante venue partager une sombre nouvelle sur son état de santé et Alain, un chef d'entreprise dans la tourmente médiatique... Divorcé, attaqué en justice par la famille de l’un de ses anciens patients, le Dr Dayan se tourne vers Claire, une analyste et essayiste médiatisée dont il espère le soutien pour le procès en cours.

Une véritable petite pépite, toute en douceur, qui fait vraiment du bien...

Si en soi suivre des séance de psychanalyse peut ne pas être super sexy en soi, c'est superbement amené, avec de petites touches d'émotions tout en sobriété qui touche inévitablement (enfin, en ce qui me concerne). Chaque épisode a été pour moi l'occasion de me sentir embarqué, touché, bousculé, fasciné. Et jamais, au grand jamais, je n'ai trouvé ça ennuyeux !

Petite dédicace générale à la réalisation, qui permet une approche toute en subtilité... et au jeu des acteurs, excellent...

Bref, au final, j'ai adoré !!!

36 - _La Femme qui habitait en face de la fille à la fenêtre - Saison 1

Pour Anna, qui a le c½ur brisé, les jours se suivent et se ressemblent. Elle s'assoit avec un verre de vin, regarde par la fenêtre et voit la vie se dérouler sans elle. Mais quand un charmant voisin s'installe de l'autre côté de la rue avec sa fille, Anna commence à voir le bout du tunnel. Jusqu'au jour où elle est témoin d'un meurtre horrible... ou pas ?

Je ne savais pas trop à quoi m'attendre. De fait, c'est le titre à rallonge qui m'a intrigué... Et au final, vraiment, ça le fait pas mal.

Certes, il y a pas mal de ptits défauts... mais globalement, c'est bien réalisé, c'est bien interprété et si l'histoire est un peu poussive au premier épisode, la suite se tient et permet de passer un bon moment.

Bref, j'ai vraiment bien aimé.

35 - Nancy Drew - Saison 1

Meurtrie par le décès de sa mère, Nancy Drew, jeune détective en herbe de 18 ans, a remis ses projets universitaires à plus tard et travaille désormais comme serveuse dans sa petite ville natale. Elle a même fini par ranger son amour pour les faits divers et les crimes en tous genre au placard. Mais le meurtre d'une jeune femme, qui pourrait bien être lié à une vieille histoire de fantôme, va la propulser malgré elle dans une enquête qui la dépasse et qui va la forcer à déterrer des secrets profondément enfouis.

Vraiment bof bof...

De fait, je n'ai pas du tout adhéré et n'ai pu entrer vraiment dans l'histoire... Trop convenue, trop éparpillée, trop insipide...

Bref, je n'ai pas aimé.

34 - Drôle - Saison 1

Des jeunes comédiens essayent de se faire une place dans le milieu du stand-up parisien. Après s'être consacrée à sa vie de famille, Aïssatou revient sur la scène du "Drôle Comedy Club" pour confronter ses derniers sketchs devant le public. Elle est épaulée par Nezir, lequel peine à joindre les deux bouts. Ex-star du stand-up, Bling, quant à lui, traverse une mauvaise passe. Confrontés à une concurrence redoutable, doivent-ils jeter l'éponge ou persévérer ?

Alors ça n'a rien de transcendantal, c'est un peu convenu, mais, étonnamment, ça passe... Je n'arrive pas à me l'expliquer, mais j'ai passé un moment pour le moins tranquille, voire même agréable. Rien de particulièrement extraordinaire, mais il y a une sorte de synergie générale qui fait que ça le fait.

Bref, j'ai bien aimé...

33 - Somebody Somewhere32 - The Righteous Gemstones - Saison 231 - Pieces of her - Saison 130 - Truth be told - Saison 2
35 - Nancy Drew - Saison 1

Meurtrie par le décès de sa mère, Nancy Drew, jeune détective en herbe de 18 ans, a remis ses projets universitaires à plus tard et travaille désormais comme serveuse dans sa petite ville natale. Elle a même fini par ranger son amour pour les faits divers et les crimes en tous genre au placard. Mais le meurtre d'une jeune femme, qui pourrait bien être lié à une vieille histoire de fantôme, va la propulser malgré elle dans une enquête qui la dépasse et qui va la forcer à déterrer des secrets profondément enfouis.

Vraiment bof bof...

De fait, je n'ai pas du tout adhéré et n'ai pu entrer vraiment dans l'histoire... Trop convenue, trop éparpillée, trop insipide...

Bref, je n'ai pas aimé.

34 - Drôle - Saison 1

Des jeunes comédiens essayent de se faire une place dans le milieu du stand-up parisien. Après s'être consacrée à sa vie de famille, Aïssatou revient sur la scène du "Drôle Comedy Club" pour confronter ses derniers sketchs devant le public. Elle est épaulée par Nezir, lequel peine à joindre les deux bouts. Ex-star du stand-up, Bling, quant à lui, traverse une mauvaise passe. Confrontés à une concurrence redoutable, doivent-ils jeter l'éponge ou persévérer ?

Alors ça n'a rien de transcendantal, c'est un peu convenu, mais, étonnamment, ça passe... Je n'arrive pas à me l'expliquer, mais j'ai passé un moment pour le moins tranquille, voire même agréable. Rien de particulièrement extraordinaire, mais il y a une sorte de synergie générale qui fait que ça le fait.

Bref, j'ai bien aimé...

33 - Somebody Somewhere

Les péripéties de Sam, perdue au fin fond du Kansas. Peu encline à se sociabiliser, elle peut néanmoins compter sur la musique, sa grande passion, pour attirer l’attention !

Une petite série tranquille, qui passe tranquille.

Certes, le rythme n'est pas des plus trépidants... mais c'est justement ce qui fait certainement l'attrait de la série... cela permet d'appréhender l'histoire paisiblement... Suivre le quotidien des personnages crée quelque part une sorte de proximité qui les rend très touchants et par là même trés attachants.

Au final, une belle petite surprise, qui ne bouscule pas, mais qui mérite le détour...

Bref, j'ai vraiment bien aimé.

32 - The Righteous Gemstones - Saison 2

Tandis que les relations au sein de la famille se sont considérablement tendues au fil des épisodes, la fin de la saison 1 avait laissé le personne de Jesse Gemstone en fâcheuse posture après la trahison de son fils Gidéon. Dans cette nouvelle saison, les Gemstone vont devoir faire face à une nouvelle menace venue tout droit de leur passé.

Toujours aussi loufoque et subversif, toujours aussi magistralement interprété... on continue dans la lignée du premier opus et de son pendant Vice Principal... entre satire et comédie... Du beau n'importe quoi comme j'aime...

Bref, j'ai vraiment bien aimé.

31 - Pieces of her - Saison 1

Dans une petite ville tranquille de Géorgie, un acte de violence fortuit déclenche une suite d'événements inattendus pour Andy Oliver et sa mère Laura. Déterminée à trouver des réponses à ses questions, la jeune femme se lance dans un dangereux voyage à travers les États-Unis, qui va la conduire au c½ur des secrets les plus sombres de sa famille.

Une petite série qui démarre plutôt bien, même si c'est plutôt convenu, mais qui s'essouffle trés rapidement pour finalement s'achever de manière plutôt bof...

L'idée y est, mais ne parvient à se concrétiser. Tant et si bien que j'ai fini par m'ennuyer un peu...

Bref, j'ai aimé mais sans plus.

30 - Truth be told - Saison 2

La journaliste d’investigation devenue animatrice de podcasts de faits divers criminels Poppy Parnell plonge dans une nouvelle affaire qui implique directement son amie d’enfance, l'écrivaine à succès Micah Keith.

Si j'ai bien aimé le premier opus, j'ai trouvé cette seconde saison beaucoup moins prenante et surtout trés longue.

Il m'a clairement manqué un truc comparé à la saison 1... Paul Aaron ??? Une intrigue qui tienne la route ??? Moins de rodondance ??? Peut être tout à la fois...

Bref, là, j'ai aimé, mais vraiment sans plus.

29 - Truth be told - Saison 128 - One of Us Is Lying - Saison 127 - Peacemaker - Saison 126 - The book of Boba Fett - Saison 1
31 - Pieces of her - Saison 1

Dans une petite ville tranquille de Géorgie, un acte de violence fortuit déclenche une suite d'événements inattendus pour Andy Oliver et sa mère Laura. Déterminée à trouver des réponses à ses questions, la jeune femme se lance dans un dangereux voyage à travers les États-Unis, qui va la conduire au c½ur des secrets les plus sombres de sa famille.

Une petite série qui démarre plutôt bien, même si c'est plutôt convenu, mais qui s'essouffle trés rapidement pour finalement s'achever de manière plutôt bof...

L'idée y est, mais ne parvient à se concrétiser. Tant et si bien que j'ai fini par m'ennuyer un peu...

Bref, j'ai aimé mais sans plus.

30 - Truth be told - Saison 2

La journaliste d’investigation devenue animatrice de podcasts de faits divers criminels Poppy Parnell plonge dans une nouvelle affaire qui implique directement son amie d’enfance, l'écrivaine à succès Micah Keith.

Si j'ai bien aimé le premier opus, j'ai trouvé cette seconde saison beaucoup moins prenante et surtout trés longue.

Il m'a clairement manqué un truc comparé à la saison 1... Paul Aaron ??? Une intrigue qui tienne la route ??? Moins de rodondance ??? Peut être tout à la fois...

Bref, là, j'ai aimé, mais vraiment sans plus.

29 - Truth be told - Saison 1

Une jeune femme fait face à la réouverture de l'enquête autour de l'assassinat de son père 19 ans après les faits, lorsqu'une journaliste d'investigation se met en tête de faire éclater la vérité à travers ses podcasts à succès.

Ce n'est certes pas la série de l'année, mais elle fait trés bien le job.

Globalement, c'est là un bon thriller bien ficelé, servi par un jeu d'acteur plutôt bon (Paul Aaron est excellent, comme d'habitude...). Le rythme est agréable, du moins suffisamment pour éviter les longueurs. L'histoire en elle-même est bien construite, permettant de nous tenir en haleine tout au long de la série.

Bref, j'ai bien aimé.

28 - One of Us Is Lying - Saison 1

Quand un lycéen qui s'apprêtait à dévoiler des secrets croustillants sur ses camarades décède, les quatre adolescents qui étaient à ses côtés au moment du drame deviennent de potentiels suspects. Qui est coupable ? Qui ment ? Une chose est sûre, tout le monde a quelque chose à cacher...

Que dire... C'est cliché, fade, ennuyeux, convenu et déjà vu... Rien qui ne puisse susciter l'intérêt d'un seul de mes neurones...

Bref, j'ai n'ai vraiment pas aimé du tout.

27 - Peacemaker - Saison 1

Laissé pour mort après sa confrontation avec Bloodsport lors de leur mission sur l'île de Corto Maltese avec la Task Force X, Christopher Smith, alias le Peacemaker, a en réalité survécu. Il est retrouvé par l'équipe d'Amanda Waller afin de lui confier de nouvelles missions.

Une belle série WTF, surprenante, drole et subversive.

De fait, j'avoue que j'ai failli laché au bout de quelques minutes... Un univers DC dont je ne suis pas vraiment fan, et la sensation de regarder un truc tout pourri, mal joué et mal réalisé... Mais une petite voix m'a incité à poursuivre... et dés la fin du première épisode, la mayonnaise avait pris.

Si l'intrigue générale est plus un pretexte qu'autre chose, l'intérêt de cette série réside dans les personnages tous plus déjantés les uns que les autres et les dialogues, truculents... LEs scènes de bastons sont violentes et trash à souhait... Sans parler du générique... mythique !!!

Un petit big up pour son second (troisième ? quatrième ?) degré qui vient questionner la forme du politiquement correct sans jamais remettre en cause le fond... Excellent !!!

Bref, j'ai vraiment bien aimé...

26 - The book of Boba Fett - Saison 1

Spin-off de The Mandalorian centré sur les aventures du légendaire chasseur de primes Boba Fett et de la mercenaire Fennec Shand. Après s’être hasardés dans les bas-fonds de la galaxie, tous deux reviennent au milieu des dunes de Tatooine pour y revendiquer le territoire autrefois dirigé par Jabba le Hutt et son syndicat du crime...

Nouvel opus télévisuel s'inscrivant dans l'univers de Star Wars, et comme les deux précédents, ça le fait plutôt bien...

Alors certes, il y a plein de défauts et d'incohérences limite tirées par les cheveux... Mais globalement, cette série fait bien son job... et participe à me réconcilier, comme cela avait été le cas avec le Mandalorian, avec l'univers totalement dévoyé par une troisième trilogie bien pourrie...

Rien à redire en ce qui concerne la réalisation, le jeu des acteurs tient la route, les effets spéciaux sont bons et l'histoire, quoi que un peu gentillette, tient plutôt bien la route tout en restant cohérente vis à vis de ce qui nous a été proposé jusqu'à présent (films et séries confondus)...

Au final, j'ai passé un vrai bon moment sans prise de tête, et ça fait du bien...

Bref, j'ai plutôt bien aimé.

25 - OVNI(s) - Saison 224 - Vikings Valhalla - Saison 123 - All Of Us Are Dead - Saison 122 - Station Eleven - Saison 1
27 - Peacemaker - Saison 1

Laissé pour mort après sa confrontation avec Bloodsport lors de leur mission sur l'île de Corto Maltese avec la Task Force X, Christopher Smith, alias le Peacemaker, a en réalité survécu. Il est retrouvé par l'équipe d'Amanda Waller afin de lui confier de nouvelles missions.

Une belle série WTF, surprenante, drole et subversive.

De fait, j'avoue que j'ai failli laché au bout de quelques minutes... Un univers DC dont je ne suis pas vraiment fan, et la sensation de regarder un truc tout pourri, mal joué et mal réalisé... Mais une petite voix m'a incité à poursuivre... et dés la fin du première épisode, la mayonnaise avait pris.

Si l'intrigue générale est plus un pretexte qu'autre chose, l'intérêt de cette série réside dans les personnages tous plus déjantés les uns que les autres et les dialogues, truculents... LEs scènes de bastons sont violentes et trash à souhait... Sans parler du générique... mythique !!!

Un petit big up pour son second (troisième ? quatrième ?) degré qui vient questionner la forme du politiquement correct sans jamais remettre en cause le fond... Excellent !!!

Bref, j'ai vraiment bien aimé...

26 - The book of Boba Fett - Saison 1

Spin-off de The Mandalorian centré sur les aventures du légendaire chasseur de primes Boba Fett et de la mercenaire Fennec Shand. Après s’être hasardés dans les bas-fonds de la galaxie, tous deux reviennent au milieu des dunes de Tatooine pour y revendiquer le territoire autrefois dirigé par Jabba le Hutt et son syndicat du crime...

Nouvel opus télévisuel s'inscrivant dans l'univers de Star Wars, et comme les deux précédents, ça le fait plutôt bien...

Alors certes, il y a plein de défauts et d'incohérences limite tirées par les cheveux... Mais globalement, cette série fait bien son job... et participe à me réconcilier, comme cela avait été le cas avec le Mandalorian, avec l'univers totalement dévoyé par une troisième trilogie bien pourrie...

Rien à redire en ce qui concerne la réalisation, le jeu des acteurs tient la route, les effets spéciaux sont bons et l'histoire, quoi que un peu gentillette, tient plutôt bien la route tout en restant cohérente vis à vis de ce qui nous a été proposé jusqu'à présent (films et séries confondus)...

Au final, j'ai passé un vrai bon moment sans prise de tête, et ça fait du bien...

Bref, j'ai plutôt bien aimé.

25 - OVNI(s) - Saison 2

Depuis que Didier Mathure a vu de ses propres yeux un ovni, il sillonne, en vain, la France à la recherche de nouvelles apparitions. Alors qu’il s'apprête à tout arrêter, un phénomène étrange se produit dans une centrale nucléaire. Un défi pour l'équipe du GEPAN, -Didier, Marcel, Rémy et Véra-, dépassée par ce mystère qui attise tous les fantasmes. Pour Didier, c’est sûr : une intelligence venue d’ailleurs cherche à établir le contact. Et il va tout faire pour essayer de lui répondre, à moins que Claire Carmignac du Ministère de l’Énergie ne l’en empêche…

Une nouvelle saison toujours aussi déjantée... mais durant laquelle j'ai pourtant fini par m'ennuyer et qui, au final, m'a un peu déçu...

De fait, ça n'évolue guère et c'est toujours un peu la même chose. Si ça pouvait être fun au début et que ça m'avait bien plu, là, ça ne le fait que moyennement et c'est assez décevant...

Bref, j'ai aimé mais sans plus.

24 - Vikings Valhalla - Saison 1

100 ans après les premiers vikings, l'histoire de leurs descendants, parmi lesquels les légendaires Leif Erikson, Freydis, Harald Harada et William Le Conquérant, des hommes et des femmes prêts à tout pour survivre dans une Europe en pleine mutation...

Alors... comment dire... c'est super décevant... en même temps, on perçoit bien qu'on est passé d'History Channel à Netflix...

En premier lieu, rien à voir avec les personnages charismatiques de la "série mère". Pas un ne m'est apparu capable de rivaliser de quelque manière que ce soit avec le moins bon de leurs prédecesseurs... Soit ils sont super clichés, soit ils sont fades, soit les deux à la fois... Bref, de ce point de vue, c'est raté... Aucun de sort du lot et je n'ai pas réussi à m'attacher à qui que ce soit.

En second lieu, la réalisation n'a rien du souffle épique qui m'avait fait vraiment aimé Vikings... Là, c'est bof. Les scène de combat sont molles, les dialogues sont mièvres, l'intrigue est super brouillonne et convenue, l'immersion est totalement inexistante...

Enfin, c'est vraiment trop politiquement correct et ça, ça m'a saoulé. Faire de la successeuse de Lagherta une métisse... fallait oser... Non que j'ai quoi que ce soit contre les métisses (si il était besoin de le préciser et histoire que mes mots ne soient pas mal interprétés), mais là, je trouve que c'est clairement abusé et il s'agit plus de répondre à l'obligation absurde de quotas qu'autre chose... Ce qui fait au final un truc totalement absurde...

Bref, j'ai vraiment pas aimé et je suis même outré qu'on puisse parler d'un spin-of de Vikings, série mythique qui méritait un peu plus de considération...

23 - All Of Us Are Dead - Saison 1

Alors qu'un virus zombie décime tous les élèves d'un lycée, un groupe d'étudiants décide de s'enfermer dans l'enceinte de l'école pour tenter de survivre à l'épidémie.

Série de zombies destinée à un public adolescent, si possible pas trop exigeant. Rivalités, amourettes, survie : ça passe, mais c'est parfois lourd, creux et ennuyeux. 12 épisodes de 50 mns, c'est 6 épisodes de trop.

Le seul petit truc cool, c'est les zombies, qui sont plutôt bien faits.

Bref, j'ai aimé, mais vraiment sans plus.

22 - Station Eleven - Saison 1

A travers plusieurs dimensions temporelles, un groupe de survivants d'une grippe qui a décimé l'humanité tente de rebâtir un nouveau monde, tout en se raccrochant à ce qu'ils ont perdu de plus cher.

Vu le contexte sanitaire actuel, regarder une série post-apocalyptique se basant sur une pandémie mondiale est loin d’être séduisante et a de quoi faire fuir les gens mais ce serait passé à côté d'une série atypique passionnante...

Bien qu'il soit question d'apocalypse, les enjeux sont essentiellement intimes. La narration qui suit le destin de chaque personnage sur plusieurs temporalités remet sans cesse le téléspectateur face à lui-même et l'amène à s'interroger sur qui il est dans ce dédale ?

Le propos de la série (superbement réalisé,et magnifiquement interprété) cherche sans cesse, non pas à décrire la destruction et la mort malgré le sujet, mais à trouver... Et dans une certaine mesure, j'y ai retrouvé un doux air de The Leftovers, plein de poésie, d'espoir, de vie...

Au final, Une véritable petite pépite qui m'a vraiment touché...

Bref, j'ai adoré.

21 - Yellowjackets - 20 - The Sinner - Saison 419 - Day of the dead18 - Dr. Brain - Saison 1
23 - All Of Us Are Dead - Saison 1

Alors qu'un virus zombie décime tous les élèves d'un lycée, un groupe d'étudiants décide de s'enfermer dans l'enceinte de l'école pour tenter de survivre à l'épidémie.

Série de zombies destinée à un public adolescent, si possible pas trop exigeant. Rivalités, amourettes, survie : ça passe, mais c'est parfois lourd, creux et ennuyeux. 12 épisodes de 50 mns, c'est 6 épisodes de trop.

Le seul petit truc cool, c'est les zombies, qui sont plutôt bien faits.

Bref, j'ai aimé, mais vraiment sans plus.

22 - Station Eleven - Saison 1

A travers plusieurs dimensions temporelles, un groupe de survivants d'une grippe qui a décimé l'humanité tente de rebâtir un nouveau monde, tout en se raccrochant à ce qu'ils ont perdu de plus cher.

Vu le contexte sanitaire actuel, regarder une série post-apocalyptique se basant sur une pandémie mondiale est loin d’être séduisante et a de quoi faire fuir les gens mais ce serait passé à côté d'une série atypique passionnante...

Bien qu'il soit question d'apocalypse, les enjeux sont essentiellement intimes. La narration qui suit le destin de chaque personnage sur plusieurs temporalités remet sans cesse le téléspectateur face à lui-même et l'amène à s'interroger sur qui il est dans ce dédale ?

Le propos de la série (superbement réalisé,et magnifiquement interprété) cherche sans cesse, non pas à décrire la destruction et la mort malgré le sujet, mais à trouver... Et dans une certaine mesure, j'y ai retrouvé un doux air de The Leftovers, plein de poésie, d'espoir, de vie...

Au final, Une véritable petite pépite qui m'a vraiment touché...

Bref, j'ai adoré.

21 - Yellowjackets -

A la suite d'un accident d'avion, les membres d'une équipe de soccer féminine se retrouvent être les seules survivantes du crash. Les lycéennes vont devoir lutter pour leur survie face à des clans cannibales.

Gloabalement, j'ai été vraiment agréablement surpris.

De base, j'avais complétement zappé cette série, imaginant un Lost version ados sans saveur ni consistance. Mais après conseils, je m'y suis mis. Et si les débuts furent un peu laborieux, la sauce a fini par prendre petit à petit...

Lejeu des acteurs est bon, la réalisation tout autant, et l'intrigue est, au final, prenante... du moins suffisamment pour avoir enchainé les épisodes les uns après les autres et pour souhaité que la saison 2 soit rapidement diffusée...

Bref, j'ai vraiment bien aimé.

20 - The Sinner - Saison 4

Toujours ébranlé par sa dernière affaire, Harry Ambrose se rend à Hanover Island, dans le nord du Maine, pour une escapade en compagnie de Sonya. Sur place, notre enquêteur n'a pas le temps de goûter à un repos mérité, qu'il est sollicité pour aider la police locale après une tragédie impliquant la fille d’une importante famille du coin. Ce crime sème le trouble au sein de ce site touristique jusqu'alors paisible...

Une nouvelle enquête pour Harry, toujours aussi tourmenté et pourtant toujours aussi tenace.

C'est toujours aussi subtilement construit. La réalisation est plutôt bonne, réussissant l'exploit de faire que ça soit long sans longueurs. Quant au jeu des acteurs, rien à redire.

Alors certes, c'est pas la série la plus trépidante de l'année, mais l'ensemble permet de passer un vrai bon moment.

Bref, j'ai vraiment bien aimé.

19 - Day of the dead

Six individus qui ne se connaissent pas doivent échapper à l'invasion d'une horde de zombies affamés...

Alors trés vite, j'ai failli arrêter car trop kitsch... La réalisation est pas top, le jeu des acteurs vraiment cliché, les effets spéciaux sont supra convenus... Et puis J'ai laché prise et j'ai fini par trouver ça tellement kitsch que ça le faisait plutôt pas mal...

Bref... allez savoir pourquoi, j'ai vraiment bien aimé.

18 - Dr. Brain - Saison 1

Un scientifique en neurosciences est à l'affût des nouvelles technologies pour mieux appréhender la conscience humaine. Sa vie bascule lorsque sa famille est victime d'un mystérieux accident. Il utilise alors ses compétences pour accéder aux souvenirs du cerveau de sa femme afin de reconstituer le mystère de ce qui est réellement arrivé à sa famille et pourquoi.

Alors là, j'ai pas du tout accroché... Mais alors pas du tout... Je peux même pas dire si c'est mauvais... J'ai tout simplement eu l'impression de perdre mon temps assez violemment.

Bref, j'ai pas du tout aimé.

17 - Britannia - Saison 316 - Miracle Workers - Saison 315 - Dopesick14 - Au service du passé
19 - Day of the dead

Six individus qui ne se connaissent pas doivent échapper à l'invasion d'une horde de zombies affamés...

Alors trés vite, j'ai failli arrêter car trop kitsch... La réalisation est pas top, le jeu des acteurs vraiment cliché, les effets spéciaux sont supra convenus... Et puis J'ai laché prise et j'ai fini par trouver ça tellement kitsch que ça le faisait plutôt pas mal...

Bref... allez savoir pourquoi, j'ai vraiment bien aimé.

18 - Dr. Brain - Saison 1

Un scientifique en neurosciences est à l'affût des nouvelles technologies pour mieux appréhender la conscience humaine. Sa vie bascule lorsque sa famille est victime d'un mystérieux accident. Il utilise alors ses compétences pour accéder aux souvenirs du cerveau de sa femme afin de reconstituer le mystère de ce qui est réellement arrivé à sa famille et pourquoi.

Alors là, j'ai pas du tout accroché... Mais alors pas du tout... Je peux même pas dire si c'est mauvais... J'ai tout simplement eu l'impression de perdre mon temps assez violemment.

Bref, j'ai pas du tout aimé.

17 - Britannia - Saison 3

Alors que Paulus continue d'étendre l'influence de ses "romaines légions" sur Britannia, Cait, jeune héroïne formée par Divis, incarnera une espérance presque divine, pour résister et lancer la Reconquista contre Rome....

Un trés bon troisième opus, plutôt bien construit, du moins suffisamment pour que je ne me sois pas ennuyé et trouvé que ça le faisait...

Alors certes, la reconstitution historique est trés trés loin d'être fidèle, mais au final, cela n'a que peu d'importance. L'ensemble se tient et ça se suffit à soi-même. La réalisation est bonne et bien rythmée pour éviter les longueurs. Les scénes de baston sont rondement menées. Le jeu des acteurs est globalement bon.

Tout est fait pour que l'on passe un bon moment et franchement, j'attends à présent la saison 4 avec impatience...

Bref, j'ai vraiment bien aimé.

16 - Miracle Workers - Saison 3

En 1844, un prédicateur idéaliste d'une petite ville fait équipe avec un hors-la-loi recherché et une paysanne libérée pour conduire un train sur la piste de l'Oregon vers l'ouest américain...

Un troisième opus tout aussi déjanté et perché que les deux précédents.

C'est totalement, absurde, drole, plein de références excellentes au monde actuel, stupide et en même temps intelligent...

Mention spéciale pour Daniel Radcliffe qui s'est surpassé dans cette saison... notamment à la fin l'Episode 3, qui m'a valu l'un de mes meilleurs moment de n'importe quoi télévisuels...

Bref, j'ai vraiment bien aimé.

15 - Dopesick

Au coeur d'une petite ville de l'état de la Virginie, le portait de familles touchées par la crise des opiacés aux Etats-Unis. Les proches des toxicomanes se lancent dans une guerre auprès des lobbies pharmaceutiques. Les policiers et médecins luttent également au quotidien contre le fléau...

Une série que j'hésitais à regarder... Mais dès le premier épisodes, j'ai été totalement saisi...

Le dosage entre la dénonciation des pratiques de grandes entreprises qui ne cherchent que le profit au détriment de la santé des autres et le déroulé de l'histoire des victimes et de l'enquête est subtilement maitrisé. Sans compter sur le jeu des acteurs, excellent (spécial big-up pour Mickael Keaton).

Au final, un trés bon thriller d'investigation qui dresse un tableau sans concession sur les dérives du Système.

Bref, j'ai vraiment beaucoup aimé...

14 - Au service du passé

Jenny est une mère célibataire qui passe des vacances en Europe avec sa fille. Son passé d'ex-espionne du KGB la rattrape quand le CIA s'intéresse à elle notamment pour ses capacités physiques hors normes. Bientôt, une série de meurtres perpétrés par un individu aux mêmes facultés extraordinaires a lieu...

Une série prise au hasard sur Netflix... et le hasard a été un peu bof pour le coup...

Certes, c'est toujours sympa de voir une femme badasse casser des gueules. Cependant je pense qu'il aurait fallut mieux travailler les chorégraphies de combat.

Globalement, les acteurs sont bof (sur qu'eux mêmes n'y croient pas), la réalistaion est bof bof et l'histoire est bof bof bof... Au final, ça passe, mais limite et sans plus.

Bref, j'ai aimé, mais sans plus.

13 - Ozark - Saison 4 (a)12 - Gomorra - Saison 511 - After Life - Saison 310 - After Life - Saison 2
15 - Dopesick

Au coeur d'une petite ville de l'état de la Virginie, le portait de familles touchées par la crise des opiacés aux Etats-Unis. Les proches des toxicomanes se lancent dans une guerre auprès des lobbies pharmaceutiques. Les policiers et médecins luttent également au quotidien contre le fléau...

Une série que j'hésitais à regarder... Mais dès le premier épisodes, j'ai été totalement saisi...

Le dosage entre la dénonciation des pratiques de grandes entreprises qui ne cherchent que le profit au détriment de la santé des autres et le déroulé de l'histoire des victimes et de l'enquête est subtilement maitrisé. Sans compter sur le jeu des acteurs, excellent (spécial big-up pour Mickael Keaton).

Au final, un trés bon thriller d'investigation qui dresse un tableau sans concession sur les dérives du Système.

Bref, j'ai vraiment beaucoup aimé...

14 - Au service du passé

Jenny est une mère célibataire qui passe des vacances en Europe avec sa fille. Son passé d'ex-espionne du KGB la rattrape quand le CIA s'intéresse à elle notamment pour ses capacités physiques hors normes. Bientôt, une série de meurtres perpétrés par un individu aux mêmes facultés extraordinaires a lieu...

Une série prise au hasard sur Netflix... et le hasard a été un peu bof pour le coup...

Certes, c'est toujours sympa de voir une femme badasse casser des gueules. Cependant je pense qu'il aurait fallut mieux travailler les chorégraphies de combat.

Globalement, les acteurs sont bof (sur qu'eux mêmes n'y croient pas), la réalistaion est bof bof et l'histoire est bof bof bof... Au final, ça passe, mais limite et sans plus.

Bref, j'ai aimé, mais sans plus.

13 - Ozark - Saison 4 (a)

Alors qu'ils pensent pouvoir enfin se libérer du cartel, les Byrde voient leurs liens familiaux se détériorer, ce qui pourrait bien causer leur perte.

Toujours aussi captivante que les précédentes, ce nouvel opus est une parfaite réussite. De la tension au sein de la famille Byrne, des nombreux rebondissements, un FBI en embuscade et un cartel mexicain toujours aussi inquiétant.

Globalement, c'est assez difficile de décrocher de la série et les personnages restent attachants, même si certains, par la force des choses, disparaissent...

Bref, j'ai une fois de plus beaucoup aimé.

12 - Gomorra - Saison 5

Genny a dû renoncer à son projet d’une vie rangée. La police le recherche et ses ennemis se montrent plus menaçants que jamais. Isolé, il n’a d’autre choix que de se tourner vers le mystérieux patron du crime du quartier de Ponticelli. Mais toutes les cartes vont être rebattues après une découverte stupéfiante de Gennaro.

Ultime saison et ultime affrontement, tout en majesté, noirceur et violence.

Une réalisation magistrale, un jeu d'acteur à la fois juste et touchant, une histoire tout aussi brutale que dramatique... Tout concoure à faire de ce dernier opus de clore une trés grande série qui aura su me tenir en haleine au fil des ans...

Bref, j'ai adoré encore une fois...

11 - After Life - Saison 3

Tambury. Après la mort de sa femme, le journaliste,Tony, tente de devenir un super ami pour ceux qui l'entourent, chacun aux prises avec leurs propres problèmes. Parallèlement, le journal local pour lequel il travaille est menacé de fermeture.

Un troisième opus à l'image des deux précédents, qui parvient une fois de plus à distiller avec raison humour ("so british") et comédie humaine (au sens noble du temre) sans pour autant jamais verser dans le pathos...

Bref, encore une fois, j'ai vraiment bien aimé.

10 - After Life - Saison 2

Tambury. Après la mort de sa femme, le journaliste,Tony, tente de devenir un super ami pour ceux qui l'entourent, chacun aux prises avec leurs propres problèmes. Parallèlement, le journal local pour lequel il travaille est menacé de fermeture.

Cette deuxième saison se révèle beaucoup plus émouvante que la précédente et comporte de belles leçons de vie. C'est très bien écrit et interprété, et ces six nouveaux épisodes passent une nouvelle fois comme un éclair.

Bref, j'ai vraiment bien aimé.

09 - After Life - Saison 108 - The Expanse - Saison 607 - Too Close06 - Dexter: New Blood - Saison 1
11 - After Life - Saison 3

Tambury. Après la mort de sa femme, le journaliste,Tony, tente de devenir un super ami pour ceux qui l'entourent, chacun aux prises avec leurs propres problèmes. Parallèlement, le journal local pour lequel il travaille est menacé de fermeture.

Un troisième opus à l'image des deux précédents, qui parvient une fois de plus à distiller avec raison humour ("so british") et comédie humaine (au sens noble du temre) sans pour autant jamais verser dans le pathos...

Bref, encore une fois, j'ai vraiment bien aimé.

10 - After Life - Saison 2

Tambury. Après la mort de sa femme, le journaliste,Tony, tente de devenir un super ami pour ceux qui l'entourent, chacun aux prises avec leurs propres problèmes. Parallèlement, le journal local pour lequel il travaille est menacé de fermeture.

Cette deuxième saison se révèle beaucoup plus émouvante que la précédente et comporte de belles leçons de vie. C'est très bien écrit et interprété, et ces six nouveaux épisodes passent une nouvelle fois comme un éclair.

Bref, j'ai vraiment bien aimé.

09 - After Life - Saison 1

Tony avait une vie parfaite, mais lorsque sa femme Lisa meurt soudainement, Tony change. Après avoir envisagé de se suicider, il décide plutôt de vivre assez longtemps pour punir le monde entier en disant et en faisant dorénavant tout ce qu'il veut. Il l'envisage comme un Super Pouvoir. Toutefois, l'entreprise se complique car tous ses amis essaient de lui venir en aide.

Une petite série britannique remplie d’humour (parfois très noir) mais également d’émotions et de sentiments qui mérite vraiment d’être connue. Le format très court (6 épisodes de 25 à 30 minutes) permet un visionnage plaisant sans « overdose».

Bref, j'ai vraiment bien aimé.

08 - The Expanse - Saison 6

Holden et l’équipage du Rocinante combattent aux côtés de la Flotte Combinée de la Terre et Mars pour protéger les planètes intérieures de la campagne dévastatrice de Marco Inaros et de sa Flotte Libre. Dans le même temps, sur une planète au-delà des Anneaux, une nouvelle puissance se révèle.

Que dire... Une belle saison finale, trop courte à mon goût, qui vient mettre un terme à une série qui est parvenue à me tenir en haleine durant donc pas moins de six saisons.

Je n'arrive pas forcement à comprendre cet envoutement. Peut être le fait que cela me fasse penser à une partie de Jeu de Rôles. Mais il y a surement quelque chose d'autre... un truc un peu parché en terme d'intrigue, une réalisation et surtout une esthétique particulière... Je ne sais pas trop... Mais quoi qu'il en soit, cette série fait partie pour moi des grandes séries Space Opera à voir absolument.

Bref, j'ai adoré...

07 - Too Close

Une psychiatre, Emma Robinson, est envoyée auprès d'une suspecte, Connie, ayant commis un crime odieux. L'accusée déclare n'avoir aucun souvenir de la scène de meurtre. Le médecin doit réaliser une expertise psychiatrique afin de juger sa responsabilité dans cette affaire criminelle.

Une mini-série britannique, bien réalisée et bien interprétée, mais qui m'a laissé comme un goût d'inachevé. Globalement, ça passe plutôt bien, mais il m'a manqué un je ne sais quoi que je ne peux définir...

Bref, j'ai aimé, mais sans plus.

06 - Dexter: New Blood - Saison 1

Dix ans après sa disparition dans la tourmente de l'ouragan Laura, Dexter Morgan vit désormais loin de Miami, sous une autre identité, dans la petite ville d'Iron Lake, dans l'Etat de New York. L'ex-expert médico-légal de la police voit ses vieux démons refaire surface à la suite d'événements inattendus troublant sa routine.

Or donc, aprés une saison 8 catastrophique et un final pour le moins horrible, c'est reparti pour un tour. Et au final, malgré tous mes a priori, j'ai trouvé ça plutôt pas mal et ça m'a presque réconcilié avec la série que j'avais vraiment aimé avant que ça ne parte en n'importe quoi.

Certes, ce n'est pas la série de l'année, mais ça reste plutôt bien construit, ce qui permet de réparer un truc et de clore enfin tranquillement ce qui avait été bâclé précédemment.

Bref, au final, j'ai donc plutôt bien aimé.

05 - Brassic - Saison 304 - Star Girl - Saison 203 - Wakefield - Saison 202 - Nona et ses filles
07 - Too Close

Une psychiatre, Emma Robinson, est envoyée auprès d'une suspecte, Connie, ayant commis un crime odieux. L'accusée déclare n'avoir aucun souvenir de la scène de meurtre. Le médecin doit réaliser une expertise psychiatrique afin de juger sa responsabilité dans cette affaire criminelle.

Une mini-série britannique, bien réalisée et bien interprétée, mais qui m'a laissé comme un goût d'inachevé. Globalement, ça passe plutôt bien, mais il m'a manqué un je ne sais quoi que je ne peux définir...

Bref, j'ai aimé, mais sans plus.

06 - Dexter: New Blood - Saison 1

Dix ans après sa disparition dans la tourmente de l'ouragan Laura, Dexter Morgan vit désormais loin de Miami, sous une autre identité, dans la petite ville d'Iron Lake, dans l'Etat de New York. L'ex-expert médico-légal de la police voit ses vieux démons refaire surface à la suite d'événements inattendus troublant sa routine.

Or donc, aprés une saison 8 catastrophique et un final pour le moins horrible, c'est reparti pour un tour. Et au final, malgré tous mes a priori, j'ai trouvé ça plutôt pas mal et ça m'a presque réconcilié avec la série que j'avais vraiment aimé avant que ça ne parte en n'importe quoi.

Certes, ce n'est pas la série de l'année, mais ça reste plutôt bien construit, ce qui permet de réparer un truc et de clore enfin tranquillement ce qui avait été bâclé précédemment.

Bref, au final, j'ai donc plutôt bien aimé.

05 - Brassic - Saison 3

Vinnie et sa bande de losers, toujours partants pour les combines, se mettent comme d’habitude dans le pétrin malgré de nouveaux stratagèmes. La situation devient très tendue pour Vinnie, coincé entre la police et le patron du crime M. McCann

Je m'étais bien amusé lors des deux premiers opus. Et c'est de nouveau le cas pour cette nouvelle saison toute aussi trépidante que déjantée.

Encore une fois, c'est drôle, décapant, politiquement incorrecte, gore mais aussi tendre et émouvant. Et la bande de bras cassés dont on suit le quotidien, tous complètement barrés, est terriblement attachante.

Bref, j'ai encore une fois vraiment bien aimé.

04 - Star Girl - Saison 2

Courtney et ses amis affrontent l'un des adversaires les plus effrayants de la mythologie DC : une créature sombre et puissante qui a le don de corrompre les âmes, plus connue sous le nom d'Eclipso

Globalement, ce second opus s'inscrit dans les pas du premier.

C'est super kitsh, limite abusé, mais j'ai trouvé une fois de plsu que ça le faisait plutôt pas mal. De fait, ça continue à me faire penser aux parties du JdR "Masks", et c'est bien fun.

Bref, de nouveau, j'ai vraiment bien aimé.

03 - Wakefield - Saison 2

Infirmier au sein de l'établissement psychiatrique de Wakefield, Nikhil Katira est chaleureux et empathique avec ses patients. Ses qualités peuvent devenir ses pires défauts compte tenu son investissement auprès des patients.

Alors globalement, c'est plutôt pas mal.

La réalisation façon puzzle peut certes décontenancée, mais pour ma part, j'ai trouvé ça excellent.

Un soin particulier est apporté aux personnages, ce qui les rends tous réellement attachants.

Et la peinture qui est dressée de cet hopital psychiatrique dépasse largement la simple pathologie des patients ou ce qui se joue au niveau des soignants. Au delà de l'aspect parfois dramatique des situations, beaucoup de douceur et de bienveillance...

Seul aspect un peu négatif, c'est parfois un peu long et peu rythmé. Mais bon, ça passe quand même...

Bref, j'ai vraiment bien aimé.

02 - Nona et ses filles

Amoureuse d’André et libérée de ses trois filles qu’elle adore, Nona, 70 ans, vit sa vie à plein tube au c½ur de la Goutte d’Or. Jusqu’au jour où le docteur Truffe lui annonce qu’elle est enceinte…

Une pépite audacieuse, maline et pleine de fraîcheur, mais aussi trés douce, jubilatoire par moment, accueillante et fantaisiste.

Bref, j'ai vraiment bien aimé.

01 - Cobra Kai - Saison 4
06 - Dexter: New Blood - Saison 1

Dix ans après sa disparition dans la tourmente de l'ouragan Laura, Dexter Morgan vit désormais loin de Miami, sous une autre identité, dans la petite ville d'Iron Lake, dans l'Etat de New York. L'ex-expert médico-légal de la police voit ses vieux démons refaire surface à la suite d'événements inattendus troublant sa routine.

Or donc, aprés une saison 8 catastrophique et un final pour le moins horrible, c'est reparti pour un tour. Et au final, malgré tous mes a priori, j'ai trouvé ça plutôt pas mal et ça m'a presque réconcilié avec la série que j'avais vraiment aimé avant que ça ne parte en n'importe quoi.

Certes, ce n'est pas la série de l'année, mais ça reste plutôt bien construit, ce qui permet de réparer un truc et de clore enfin tranquillement ce qui avait été bâclé précédemment.

Bref, au final, j'ai donc plutôt bien aimé.

05 - Brassic - Saison 3

Vinnie et sa bande de losers, toujours partants pour les combines, se mettent comme d’habitude dans le pétrin malgré de nouveaux stratagèmes. La situation devient très tendue pour Vinnie, coincé entre la police et le patron du crime M. McCann

Je m'étais bien amusé lors des deux premiers opus. Et c'est de nouveau le cas pour cette nouvelle saison toute aussi trépidante que déjantée.

Encore une fois, c'est drôle, décapant, politiquement incorrecte, gore mais aussi tendre et émouvant. Et la bande de bras cassés dont on suit le quotidien, tous complètement barrés, est terriblement attachante.

Bref, j'ai encore une fois vraiment bien aimé.

04 - Star Girl - Saison 2

Courtney et ses amis affrontent l'un des adversaires les plus effrayants de la mythologie DC : une créature sombre et puissante qui a le don de corrompre les âmes, plus connue sous le nom d'Eclipso

Globalement, ce second opus s'inscrit dans les pas du premier.

C'est super kitsh, limite abusé, mais j'ai trouvé une fois de plsu que ça le faisait plutôt pas mal. De fait, ça continue à me faire penser aux parties du JdR "Masks", et c'est bien fun.

Bref, de nouveau, j'ai vraiment bien aimé.

03 - Wakefield - Saison 2

Infirmier au sein de l'établissement psychiatrique de Wakefield, Nikhil Katira est chaleureux et empathique avec ses patients. Ses qualités peuvent devenir ses pires défauts compte tenu son investissement auprès des patients.

Alors globalement, c'est plutôt pas mal.

La réalisation façon puzzle peut certes décontenancée, mais pour ma part, j'ai trouvé ça excellent.

Un soin particulier est apporté aux personnages, ce qui les rends tous réellement attachants.

Et la peinture qui est dressée de cet hopital psychiatrique dépasse largement la simple pathologie des patients ou ce qui se joue au niveau des soignants. Au delà de l'aspect parfois dramatique des situations, beaucoup de douceur et de bienveillance...

Seul aspect un peu négatif, c'est parfois un peu long et peu rythmé. Mais bon, ça passe quand même...

Bref, j'ai vraiment bien aimé.

02 - Nona et ses filles

Amoureuse d’André et libérée de ses trois filles qu’elle adore, Nona, 70 ans, vit sa vie à plein tube au c½ur de la Goutte d’Or. Jusqu’au jour où le docteur Truffe lui annonce qu’elle est enceinte…

Une pépite audacieuse, maline et pleine de fraîcheur, mais aussi trés douce, jubilatoire par moment, accueillante et fantaisiste.

Bref, j'ai vraiment bien aimé.

01 - Cobra Kai - Saison 4

Après que Miyagi-Do et Eagle Fang Karate aient uni leurs forces pour vaincre John Kreese lors du prochain tournoi de karaté All Valley, le nouveau sensei de Cobra Kai Il cherche son vieil ami Terry Silver pour assurer la victoire, mais il n’obtient pas la réponse qu’il espérait, du moins pas au début

Tout comme il y a un an, j'entame cette nouvelle année par le nouvel opus de cette série. Et c'est bien fun.

Encore une fois, c'est kitsh à mort, voire limite abusé (surtout la dernière scène...). Mais c'est ça qui fait son charme... du moins aux yeux du petit ados caché au fond de moi qui vibre à chaque fois avec nostalgie au visionnage de cette série...

Bref, j'ai vraiment bien aimé une fois de plus.