28 juillet 1914: déclenchement de la première guerre mondiale
Le 28 juillet 1914, soit un mois après l'assassinat de l’archiduc François-Ferdinand, héritier de l'empire austro-hongrois, et de son épouse la duchesse de Hohenberg, par le nationaliste Serbe de Bosnie, Gavrilo Princip, l'Autriche-Hongrie déclare la guerre à la Serbie. L'événement va faire basculer le monde dans un conflit de quatre ans.

Menacée par les ambitions serbes dans la région des Balkans, l'Autriche-Hongrie est déterminée à apporter une réponse appropriée à l'assassinat de l'archiduc et se prépare à une possible invasion de la Serbie. Le 23 juillet, après s'être assurée du soutien inconditionnel de son puissant allié allemand, l'Autriche-Hongrie lance un ultimatum en 10 points qui exige notamment la suppression de la propagande anti-autrichienne en Serbie et l'autorisation de mener sa propre enquête sur l'attentat du 28 juin.

Bien que la Serbie accepte l'essentiel des conditions, l'Autriche rompt les relations diplomatiques dès le 25 juillet, et se prépare à la mobilisation militaire. La Russie riposte par une mobilisation partielle. Dans les jours suivants, les puissances européennes, y compris les alliés de la Russie, la France et la Grande-Bretagne, tentent de trouver une solution pour éviter la guerre. Le Foreign Office britannique fait pression sur ses homologues à Berlin, tandis que la France et l'Italie proposent une convention internationale, sous l’arbitrage des Grandes puissances, pour régler le conflit. Le gouvernement allemand, opposé à cette médiation, incite l'Autriche à poursuivre ses plans.

Le 28 juillet le ministre autrichien des Affaires étrangères, Leopold Berchtold, déclare officiellement la guerre au royaume de Serbie. En réponse, la Russie ordonne la mobilisation dans les quatre districts militaires situés face à la Galicie, c'est-à-dire à l'empire austro-hongrois. Dans la nuit, les divisions d'artillerie autrichienne bombardent brièvement Belgrade, la capitale serbe. L’Empire allemand de Guillaume II déclare la guerre à la Russie, le 1er août 1914, puis à la France, le 3 août. Le Royaume du Monténégro, invité à rester neutre, s’engage néanmoins aux côtés de son voisin serbe.

Source: http://historizo.cafeduweb.com/...