Des dinosaures-poulets marcheront-ils bientôt sur Terre ?
Des chercheurs internationalement reconnus comptent profiter des progrès fulgurants de la science pour ressusciter des espèces disparues. Si le mammouth devrait prochainement refouler le sol de notre planète, les scientifiques rêvent d'offrir une nouvelle vie aux dinosaures.

Et si Jurassic Park avait anticipé l'avenir ? En 1993, le film de Steven Spielberg défrayait la chronique. Ce chef-d'½uvre de science-fiction typiquement américain imaginait la possibilité de ressusciter les dinosaures à notre époque grâce à l'ADN d'un moustique. Le divertissement devenait culte mais le scénario s'avèrait assez éloigné de la réalité.

Et pourtant... Le 4 janvier 2011, la très sérieuse Nasa (National Aeronautics and Space Administration) établissait une liste des films les plus et les moins crédibles de l'histoire. Et surprise générale : l'adaptation du roman de Michael Crichton se révèlait comme l'un des plus plausibles. Pour cause, des scientifiques de renommée internationale se sont emparés de l'idée et rêvaient au grand retour du T-Rex et de ses amis.

Faire revivre les dinosaures grâce au … poulet !

La revue Sciences & vie, connue pour avoir révélé un mois avant tout le monde la possibilité de rajeunir les cellules, donne un véritable coup de projecteur sur les recherches d'un certain Jack Horner. Ce célèbre paléontologue, à l'initiative de nombreuses découvertes en terme de dinosaures, propose de donner une nouvelle vie à ces espèces disparues il y a quelques 65 millions d'années.

Une folie ? Cet ancien conseiller scientifique de Jurassic Park répond par la négative. Son idée : « réveiller le dinosaure qui sommeille en chaque poulet ». La formule a de quoi faire sourire. Mais, elle soulève une thèse très intéressante. « Les oiseaux sont les descendants des dinosaures : ils portent cet ADN ancestral ! La majeure partie du programme génétique concernant les traits des dinosaures que nous voulons ressusciter est toujours là, chez le poulet par exemple », expose le spécialiste non sans enthousiasme.

Une nouvelle espèce de dino parmi nous ?

« Le pouletosaure ». Voici le nom donné au nouveau dinosaure par son créateur. En prenant l'embryon comme point de départ, Jack Horner souhaite provoquer l'apparition des traits disparus du poulet tout au long de son évolution, à savoir, sa queue, ses mains à trois doigts et même ses dents.

Utopique ? Pas complètement. En 2006, les scientifiques Matthew Harris et John Fallon obtenaient un poulet mutant garni de dents. « Notre travail a beaucoup intrigué parce qu'il montre qu'il est possible de réactiver des capacités et des structures considérées comme perdues », affirme Harris. De son côté, Horner se concentre sur la queue et les membres supérieurs.

Et depuis 2008, ses recherches donneraient des résultats. Pas encore officiels, certes, mais le paléontologue se donne cinq ans pour y parvenir. Comme vous l'aurez surement compris, il n'est pas encore question de faire revivre les dinosaures mais d'en créer un. La question mérite d'être posée. Jusqu'où ira la science ?

Source: http://www.francesoir.fr/...