Pourquoi certains produits se vendent-ils à la douzaine ?
Œufs, huîtres, yaourts… Certains produits alimentaires sont parfois vendus conditionnés par packs de douze. Une habitude dont l’origine remonte au Moyen Age, pour une raison pratique.

A cette époque, les commerçants utilisaient fréquemment le chiffre 12 comme base de calcul. Il s’agit en effet du nombre de phalanges que l’on peut compter avec le pouce sur les quatre autres doigts de la main.

Une technique très pratique si l’autre main est déjà occupée, pour tenir un produit, par exemple. Ce chiffre offre également l’avantage d’être facilement divisible, par 6, 4, 3 et 2. La main libre faisait donc office de «boulier naturel» pour le commerçant. 

Si aujourd’hui les calculettes ou les ordinateurs ont remplacé nos doigts, ce comptage à la douzaine et le conditionnement qui va avec sont restés une tradition dans les grandes surfaces ou les restaurants.

Source: http://www.cnews.fr/...