Une Etoile Noire, ça coûte combien ?
Avis aux geeks et geekettes, si vous aviez un plan épargne logement il risque de ne pas suffire à satisfaire vos ambitions de logement galactique.

En effet, des étudiants de l’université américaine de Lehigh Pennsylvanie sont parvenus à calculer le coût des matériaux de base nécessaires à la construction de l’Etoile Noire si vous aviez l’intention de débuter sa construction ces prochains jours.

Le vaisseau/planète de 140 km de diamètre nécessiterai pas moins de 1 million de milliards de tonnes d’acier (ndlr : nous n’avons pas la place ici de mettre le nombre de zéros) et tout cet acier coûterait la bagatelle de 644 mille milliards d’euros, soit 13 000 fois le PIB mondial (prends ça Apple). La production annuelle mondiale d’acier se situant aux alentours de 1,3 milliards de tonnes, il faudrait 833 300 ans afin de rassembler l’acier... [Lire la suite]

Aucun Commentaire -
Source: http://www.journaldugeek.com/...



Le cochon d'Inde aux 16ème et 17ème siècles: nourriture ou animal de compagnie ?
Les conquistadors espagnols ont introduit le cochon d'Inde en Europe après la conquête du Pérou en 1532. Une étude récente, dont les résultats sont parus dans le Journal of Archaeological Science, nous apprend que ces animaux n'étaient pas simplement considérés comme d'adorables petites curiosités et appréciés par les membres des hautes sociétés européennes, mais qu'ils avaient été largement adoptés comme animaux de compagnie dans les classes moyennes, dès le tournant des 16ème et 17ème siècles.

L'équipe de Fabienne Pigière, une archéozoologue de l'Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique, a étudié le squelette d'un cochon d'Inde découvert dans la cour d'une ancienne maison bourgeoise de Mons, la capitale des comtes de Hainaut, alors intégrée à l'Empire espagnol. La datation des ossements au radiocarbone (carbone 14) a montré que l'animal a vécu entre la fin du 16ème siècle... [Lire la suite]

Aucun Commentaire -
Source: http://historizo.cafeduweb.com/...



Le premier LEGO dans l'espace
LEGO vient d’entrer dans l’histoire. Plus d’un demi-siècle après Youri Gagarine, deux jeunes canadiens ont envoyé le premier LEGO dans l’espace.

À Ontario, deux jeunes étudiants âgés de 17 ans seulement décident d’envoyer une figurine LEGO à la conquête de l’espace. Avec un budget total de 400 dollars, Matthew Ho et Asad Muhammad ont atteint leur objectif, ou presque car le mini astronaute en plastique n’a pas vraiment quitté l’atmosphère terrestre. Le bonhomme LEGO a tout de même réussi à atteindre une hauteur de 24 kilomètres à bord de son vaisseau, ce qui est largement supérieur à la hauteur des vols commerciaux. Il a fallu quatre mois à ces deux adolescents pour préparer la mission. La capsule spatiale a été équipée de quatre caméras et d’un téléphone portable à GPS. Elle a été propulsée par un ballon gonflé à l’hélium.... [Lire la suite]

Aucun Commentaire -
Source: http://www.tomsguide.fr/...


25
Jan 2012

Jack Churchill

Posté dans Absurdomanies

Jack Churchill
John Malcolm Thorpe Fleming Churchill (Fighting Jack Churchill ou Mad Jack pour les intimes) est un de ces héros de guerre qu’on croit sorti tout droit d’un film. De nombreux faits marquent l’histoire de ce guerrier hors norme.

Armé d’un arc et d’une Claymore à la Braveheart, il fut le seul soldat anglais à abattre un ennemi avec son arc. Il pensait que “tout officier qui part à l’action sans son épée n’est pas habillé décemment”.

En 1941 il donna l’assaut de l’Opération Archery en jouant de la cornemuse.

En 1944, toute sa troupe de commando est terrassée ou blessée par un obus de mortier éclatant à proximité. Il fut le seul à en sortir indemne et continua à jouer Will Ye No Come Back Again avec sa cornemuse avant d’être fait prisonnier par les Allemands qui avançaient vers eux. Il est envoyé dans un camp... [Lire la suite]

Aucun Commentaire -



Comment le moustique évite la surchauffe
Contrairement aux hommes et aux autres homéothermes qui maintiennent une température corporelle constante, les moustiques sont des animaux ectothermes. La température de leur corps varie en fonction des conditions extérieures : s’il fait trop chaud ou trop froid, l’insecte peut subir des dommages.

Et les moustiques femelles qui se nourrissent de sang subissent à chaque repas un choc thermique puisqu’une quantité importante de liquide plus chaud que leur corps remplit leur abdomen. Comment font elles pour supporter cela ? Des chercheurs du CNRS ont étudié le phénomène et ont constaté qu’à chaque repas sanguin il se produisait une synthèse rapide de protéines de choc thermique destinées à protéger l’intégrité cellulaire des moustiques.

De plus, dès que leur température augmente, les moustiques émettent très rapidement par l’anus une gouttelette... [Lire la suite]

Aucun Commentaire -
Source: http://www.sciencesetavenir.fr/...


Pages de résultat : 1 2 3 4 5