Mata Hari, l'espionne qui n'en était pas vraiment une
Le 15 octobre 1917, Margaretha Zelle, connue sous le nom de Mata Hari, était fusillée en France pour espionnage. Cent ans après, son nom fait toujours fantasmer. Pourtant, l'ancienne danseuse n'avait rien d'une grande espionne.

Le 16 octobre 1917, la majorité des journaux français en fait ses gros titres. "La fin d’une espionne. Mata Hari a été fusillée. La danseuse hindoue a expié hier l’odieuse trahison dont elle s’était rendue coupable à l’égard de la France", peut-on lire en une du Matin. "Mata Hari a payé de sa vie la trahison commise envers la France qui l’avait si bien accueillie", renchérit de son côté Le Petit journal. Ces quotidiens n’ont pas de mots assez durs pour exprimer leur ranc½ur envers cette femme tombée la veille sous les balles d’un peloton d’exécution à Vincennes. Cent ans après sa mort, son nom résonne toujours... [Lire la suite]

Aucun Commentaire -
Source: http://www.france24.com/...



Le 18 brumaire de Charles de Gaulle
Les principaux comploteurs du 18 brumaire an VIII, Bonaparte et Séyès, avaient monté un scénario bien réglé pour obtenir l’approbation des Chambres. Mais la résistance des députés des Cinq-Cents s’avéra beaucoup plus déterminée que prévue. Après bien des péripéties, il fallu que les grenadiers de Murat envahissent la salle du Conseil dans l’après-midi du 19 brumaire et qu’ils exécutent l’ordre de leur chef « Foutez-moi tout ce monde dehors ! ». Il suffisait ensuite de rédiger une nouvelle Constitution qui renforçait le pouvoir de l’exécutif avec à sa tête un Premier Consul, Bonaparte. Le Consulat était la première marche vers l’Empire.

Le 13 mai 1958 à Alger, les manifestations organisées pour saluer la mémoire de trois soldats français exécutés par le FLN et pour s’opposer à la formation à Paris d’un gouvernement présidé par... [Lire la suite]

Aucun Commentaire -
Source: http://fontainedelapolitique.over-blog.com/...



Jean Henri, dit Latude
Né en 1725, dans le Languedoc, de père inconnu et de mère bourgeoise ou servante selon les biographies, le jeune homme est d’abord garçon arpète d'un chirurgien dans les armées du roi. Après avoir servi dans la Guerre de Succession d'Autriche comme garçon chirurgien, il mène une vie dissipée à Paris.

Pour se mettre en valeur et obtenir les faveurs de la Pompadour, il invente un faux complot dirigé contre elle : il prépare un paquet piégé (il contient des larmes bataviques mais vides) qu’il lui fait parvenir à Versailles, puis la prévient au dernier moment, espérant ainsi recevoir une belle récompense. Malheureusement les choses tournent mal. La police prend l’affaire très au sérieux et s’efforce en vain de déjouer une conspiration qui n’existe pas.

Au lieu d’avouer tout bêtement cette escroquerie, le jeune homme persiste dans ses mensonges. Il... [Lire la suite]

Aucun Commentaire -
Source: http://fr.wikipedia.org/...



La bataille de Gallipoli
Genèse du plan et préparatifs

Avant 1914
Dès avant le début de la guerre, l'Europe est divisée entre deux systèmes d'alliances : la triplice et l'entente. Dès 1906, la prévision d'une guerre au cours de laquelle les troupes germano-ottomanes prendraient l'Egypte en traversant le canal de Suez et provoqueraient une révolte de l'Afrique musulmane déstabilisant ainsi les colonies de l'Entente poussent les Britanniques à élaborer un plan pour intimider les Orientaux et les forcer à signer une paix séparée. Ce plan prévoyait une action offensive à la fois navale et terrestre pour prendre possession des Détroits, menacer Constantinople et obliger ainsi la Sublime Porte à la paix. Une telle offensive nécessitait un grand déploiement de navires de guerre ainsi que d'importantes troupes d'infanterie. C'est pour cela que dès 1906 les Britanniques prévoient l'établissement d'une... [Lire la suite]

Aucun Commentaire -
Source: http://fr.wikipedia.org/...



Marius Jacob - Arsène Lupin anarchiste
Il naît en 1879 à Marseille dans un milieu prolétaire, et s'engage à douze ans comme mousse pour un voyage qui le mènera jusqu'à Sydney où il désertera. Il aura connu dans ce voyage le haut (« jet set » en croisière) et le bas (marins aux désirs desquels il se refuse, bagnards et esclaves transportés) de la société. Après un bref épisode de piraterie, à laquelle il renonce par rejet d'une trop grande cruauté, il revient à Marseille en 1897 et abandonne définitivement la marine, après avoir été miné par des fièvres qui l'accompagneront toute sa vie. Apprenti typographe, il fréquente les milieux anarchistes et y rencontre Rose, avec qui il vit.

Les socialistes de cette fin de siècle s'opposent, souvent violemment, aux anarchistes (libertaires) dans le monde ouvrier. D'un côté les uns se veulent légalistes et gagner le pouvoir par les élections, de l'autre les anarchistes pensent que... [Lire la suite]

1 Commentaire -
Source: http://fra.anarchopedia.org/...


Pages de résultat : 1 2 3 4 5 6 7 8 9
 
ppp