Watzlawick - Penser hors du cadre !
Neuf points étant disposés en carrés, comment faire pour les relier par 4 segments sans lever le crayon ?

C’est Paul Watzlawick, psychologue de l’école de Palo Alto, qui a, le premier, cité cet exemple, pour illustrer sa théorie du changement. Il explique qu’en général, face à cette énigme comme face à des problèmes plus complexes, nous avons tendance à introduire des conditions qui rendent l’équation insoluble. Ceux qui considèrent que la résolution de cette énigme est impossible ont pris en compte une donnée qui n’était pas comprise dans l’énoncé : ils ont pris pour acquis le fait que les 9 points formaient un carré dont il ne fallait pas sortir.

"Presque tous ceux qui rencontrent ce problème pour la première fois introduisent une hypothèse qui rend la solution... [Lire la suite]

1 Commentaire -



Prouvez que vous êtes en vie.
"Si vous lisez ceci, alors cet avertissement est pour vous. Chaque mot que vous lisez de ce texte inutile est une autre seconde perdue dans votre vie. N'avez-vous rien d'autre à faire ? Votre vie est-elle si vide que, honnêtement, vous ne puissiez penser à une meilleure manière de passer ces moments ? Ou êtes-vous si impressionné par l'autorité que vous donnez votre respect et vouez votre foi à tous ceux qui s'en réclament ? Lisez-vous tout ce que vous êtes supposés lire ? Pensez-vous tout ce que vous êtes supposés penser ? Achetez-vous ce que l'on vous dit d'acheter ? Sortez de votre appartement. Allez à la rencontre du sexe opposé. Arrêtez le shopping excessif et la masturbation. Quittez votre travail. Commencez à vous battre. Prouvez que vous êtes en vie. Si vous ne revendiquez pas votre humanité, vous deviendrez une statistique. Vous êtes prévenu..."

Aucun Commentaire -



La pipe de Watzlawick
Paul Watzlawick, l'un des pionniers de l'école de Palo Alto, raconte l'anecdote suivante pour illustrer certaines techniques de thérapie stratégique. Etudiant, il était un fumeur de pipe endurci. "Je possédais un grand nombre de pipes de valeur, de mélanges personnalisés, et tout l'attirail. Cela convenait à l'image que j'avais du "jeune psychologue", explique-t-il*.

Lors de sa première rencontre avec le célèbre psychiatre Milton Erickson, celui-ci remarqua le penchant de son élève pour la bouffarde, et commença alors à raconter l'histoire amusante d'un de ses amis, fumeur de pipe lui aussi. Celui-ci, lui dit Erickson, était "embarrassé". De fait, les raisons de cet embarras, qu'Erickson entrepris d'exposer par le menu, étaient fort nombreuses.

"Il était embarrassé parce qu'il ne savait pas où mettre la pipe dans sa bouche. Devait-il la placer au milieu de la bouche ? A un... [Lire la suite]

Aucun Commentaire -
Source: http://www.troisiemevoie.com/...



On ne peut pas ne pas communiquer
De toutes les illusions, la plus périlleuse consiste à penser qu'il n'existe qu'une seule réalité. Paul Watzlawick

La communication est parfois chose complexe. Les malentendus, les frustrations, les querelles et même les ruptures font partie de notre quotidien, que ce soit dans notre famille, dans notre couple, avec nos amis, à l’école, sur notre lieu de travail, voire entre pays et cultures. Qui plus est, vous connaissez certainement ce sentiment d'insatisfaction que l'on ressent lorsque le message communiqué n'a pas eu l'effet escompté, alors que notre intention n'était pas de nuire ou de blesser quiconque. Peut-être vous retrouvez-vous vous-même parfois pris dans un cercle vicieux, reproduisant le même modèle de communication à maintes reprises avec des résultats déplaisants ? Si vous voulez savoir pourquoi vous ne parvenez pas à communiquer correctement, ou à quels... [Lire la suite]

Aucun Commentaire -
Source: http://www.krauthammer.com/...



Se distraire à en mourir
"Obnubilés que nous étions par la sombre vision d'Orwell, nous avions oublié une autre prophétie, un peu moins bien connue mais tout aussi inquiétante : celle d'Aldous Huxley dans Le Meilleur des mondes. Car, contrairement à une opinion répandue même chez les gens cultivés, les prophéties de Huxley et d'Orwell sont très différentes l'une de l'autre.

Orwell nous avertit du risque que nous courons d'être écrasés par une force oppressive externe. Huxley, dans sa vision, n'a nul besoin de faire intervenir un Big Brother pour expliquer que les gens seront dépossédés de leur autonomie, de leur maturité, de leur histoire. Il sait que les gens en viendront à aimer leur oppression, à adorer les technologies qui détruisent leur capacité de penser.

Orwell craignait ceux qui interdiraient les livres. Huxley redoutait qu'il n'y ait même plus besoin d'interdire les livres car plus personne... [Lire la suite]

Aucun Commentaire -


Pages de résultat : 1 2 3 4 5 6 7 8