28 juillet 1914: déclenchement de la première guerre mondiale
Le 28 juillet 1914, soit un mois après l'assassinat de l’archiduc François-Ferdinand, héritier de l'empire austro-hongrois, et de son épouse la duchesse de Hohenberg, par le nationaliste Serbe de Bosnie, Gavrilo Princip, l'Autriche-Hongrie déclare la guerre à la Serbie. L'événement va faire basculer le monde dans un conflit de quatre ans.

Menacée par les ambitions serbes dans la région des Balkans, l'Autriche-Hongrie est déterminée à apporter une réponse appropriée à l'assassinat de l'archiduc et se prépare à une possible invasion de la Serbie. Le 23 juillet, après s'être assurée du soutien inconditionnel de son puissant allié allemand, l'Autriche-Hongrie lance un ultimatum en 10 points qui exige notamment la suppression de la propagande anti-autrichienne en Serbie et l'autorisation de mener sa propre enquête sur l'attentat du 28 juin.

Bien que la Serbie accepte... [Lire la suite]

Aucun Commentaire -
Source: http://historizo.cafeduweb.com/...



L'éruption de Santorin et les 10 plaies de l'Egypte
L'éruption de Santorin

Rappelons la situation géographique de cette île grecque: C'est la plus méridionale de Cyclades, ces superbes îles abondamment visitées par les touristes et qui se situent au Nord de la Crète.

Que s'est-il donc passé dans l'île de Santorin vers 1500 avant JC ? A cette époque, avant que l'éruption ne se déclenche, le volcan devait avoir près de 1000 mètres de hauteur. C'était un cône d'un diamètre moyen de 12 km.
  • Vers 1580 avant JC, un premier tremblement de terre ébranle la région et détruit partiellement Knossos (en Crète).
  • Les Minoens vivent à nouveau paisiblement quand, brusquement, entre 1520 et 1500 avant JC, la terre tremble de plus en plus fort à Santorin. Les habitants ont tout juste le temps de fuir. Comme souvent dans de telles circonstances, une fois le cataclysme passé, ils reviennent occuper les maisons encore... [Lire la suite]

11 Commentaires -



Erreur d'arbitrage: 1 mort
Si ce genre de gros titre pourrait sans trop de surprise faire suite à un match de football, il semble beaucoup plus surprenant sur la pierre tombale d'un gladiateur datée de 1800 ans. Cette stèle était située en Turquie et se trouve maintenant au Musée du Cinquantenaire de Bruxelles. Elle montre la gravure d'un gladiateur terrassant son adversaire suivi d'un texte.

Le texte est demeuré sans signification précise jusqu'à ce que Michael J. Carter, un professeur associé au Département Classique de l'Université de Brock au Canada décide de s'y pencher.
Dans un article de la revue Zeitschrift für Papyrologie und Epigraphik intitulé Blown Call? Diodorus and the Treacherous Summa Rudis, Carter donne un éclairage surprenant du texte.
Le texte est écrit à la première personne et parle du dernier combat de Diodorus. Ce gladiateur combattait un dénommé Demetrius dans une arène d'Amisus... [Lire la suite]

Aucun Commentaire -
Source: http://historizo.cafeduweb.com/...



La bière était populaire en Provence voici 2.500 ans
Si le vin était consommé en Provence il y a 2.500 ans, la bière y était également très populaire et nos ancêtres brassaient eux-mêmes leur petite mousse, ont découvert des archéologues sur le site de Roquepertuse (Bouches-du-Rhône).

Jusqu'à présent, les archéologues n'avaient trouvé dans la région que des preuves de la production de vin. Mais des analyses effectuées par Laurent Bouby et son équipe du Centre de bio-archéologie et d'écologie de Montpellier montrent que les occupants de Roquepertuse produisaient également du malt et de la bière au Ve siècle avant Jésus-Christ.

"L'exemple de Roquepertuse suggère que la bière était vraiment produite dans un cadre familial (...) Cela contribue à donner l'image d'une société qui utilisait un grand nombre de breuvages alcoolisés dont la bière, qui était probablement une tradition locale ancienne, et le vin, qui était au moins en partie... [Lire la suite]

Aucun Commentaire -
Source: http://www.lepoint.fr/...



Camille Desmoulins
Lucie-Simplice-Camille-Benoist Desmoulins, né à Guise le 2 mars 1760 et mort à Paris le 5 avril 1794, est un personnage important de la Révolution française de 1789. Il est le fils de Jean Benoît Desmoulins, lieutenant au bailliage de Guise. Le 24 décembre 1792, il épouse Lucile Laridon Duplessis. Ils eurent un fils, Horace Camille Desmoulins. Avant la Révolution
Au collège Louis-le-Grand, Camille Desmoulins eut trois compagnons, dont il fit à des degrés divers, ses amis : Louis-Marie Stanislas Fréron, Maximilien de Robespierre, Suleau. Ses études à Louis-le-Grand le marquèrent profondémment. Suite à la suppression de l'ordre des Jésuites, l'Université qui en assurait dès lors la régence axa les études presque exclusivement sur les auteurs grecs et romains. Camille Desmoulins disait lui-même:"On nous élevait dans la fierté de la république, pour vivre dans l'adjection de la monarchie... [Lire la suite]

1 Commentaire -
Source: http://www.jesuismort.com/...


Pages de résultat : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11