Loading...
Loading...
VIIème siècle Av. JC (59 événements)
Tag
Afghanistan - Afrique - Afrique du Nord - Afrique du Sud - Albanie - Alexandre - Algérie - Allemagne - Amérique - Angleterre - Arabie - Argentine - Asie - Australie - Autriche - Aztèques - Babylone - Bangladesh - Belgique - Birmanie - Bosnie - Brésil - Bulgarie - Byzance - Cambodge - Cameroun - Canada - Caraïbes - Carolingiens - Carthage - Chili - Chine - Christianisme - Chypre - Commune - Congo - Corée - Corse - Crète - Croatie - Croisades - Cuba - Culture - Danemark - Ecosse - Egypte - Empire Ottoman - Equateur - Espagne - Estonie - Etats Unis - Éthiopie - Etrusques - Europe - Finlande - France - Fronde - Gabon - Gaule - Geekeries - Grèce - Guatemala - Haïti - Hébreux - Hong Kong - Hongrie - Huns - Incas - Inde - Indonésie - Irak - Iran - Irlande - Islande - Israel - Italie - Japon - Jordanie - Kosovo - Koweit - Laos - Lettonie - Liban - Lituanie - Luxembourg - Lybie - Madagascar - Malaisie - Mali - Malte - Maroc - Mayas - Mérovingiens - Mexique - Monde - Monde Arabo-Musulman - Mongols - Moyen Orient - Napoléon - NépaL - Nicaragua - Nice - Norvège - Nouvelle Zélande - Pakistan - Palestine - Panama - Paraguay - Parthes - Pays Bas - Pérou - Perses - Philippines - Pologne - Portugal - Proche Orient - Révolution Française - Révolution Russe - Rome - Roumanie - Russie - Rwanda - Salvador - San Marin - Savoie - Sciences - Sénégal - Serbie - Singapour - Slovénie - Somalie, - Soudan - St Empire - Suède - Suisse - Sumer - Syrie - Tahiti - Taiwan - Tchad - Tchécoslovaquie - Thaîlande - Tibet - Tunisie - Turquie - Ukraine - Uruguay - Venezuela - Venise - Viet Nam - Vikings - Yémen - Yougoslavie


Période



 
L'écriture étrusque est formée en Toscane à partir de l'alphabet grec.
 
Révolte de Babylone contre les Assyriens. Sennacherib, roi Assyrien, détruit la ville en grande partie.
Juin
   /06
Règne du roi légendaire Achéménès, fondateur de la dynastie perse des Achéménides (→ -675).
Juin
   /06
Les Mégariens fondent la colonie de Chalcédoine sur la rive asiatique du Bosphore.
 
Télésiclès, membre de la classe supérieure de Paros et père du poète élégiaque Archiloque, dirige la première opération de colonisation de Thasos.
Juin
   /06
Premières magistratures annuelles à Athènes.
 
Le roi d'Assyrie Assarhaddon fait rebâtir Babylone 11 ans après sa destruction.
 
Date traditionnelle du suicide de Midas.
 
Tullus Hostilius devient roi de Rome.
Mai
   /05
Assarhaddon proclame son fils Assurbanipal prince héritier et son autre fils Shamash-shum-ukin roi de Babylone ; il fait signer aux princes vassaux des traités de loyauté.
 
Aristocrate II, ayant trahi les Messéniens, alliés des Arcadiens pendant la première guerre de Messénie, est mis à mort et la royauté est abolie à Tégée.
 
Deuxième guerre de Messénie (→ -657). Les Messéniens se révoltent, conduits par Aristomène. Les Spartiates sont obligés de demander le secours d’Athènes qui envoie Tyrtée.
 
Victoire d'Argos et du roi Pheidon sur Sparte et le roi Agiade Polydore, à la bataille d'Hysiai pour la riche Thyréatide.
 
Règne de Shamash-shumukin, roi assyrien de Babylone.
 
Victoire de Rome sur Albe : combat des Horaces et des Curiaces. Assassinat de Camille par son frère Horace.
 
Selon Denys d'Halicarnasse, Mégare fonde Byzance.
 
Hégémonie de Qi en Chine. Le duc Huan de Qi convoque les dirigeants de Lu, Song, Chen et Zheng et se fait confirmer son rôle de chef de la confédération des cités de l’Est et de gardien des traditions par un serment d’alliance, et il parvient à protéger les principautés de la Grande plaine contre les entreprises du royaume de Chu.
 
Destruction d’Albe la Longue par Tullus Hostilius à la suite d’une révolte. Déportation de ses habitants à Rome.
 
Première bataille navale connue en Grèce antique ; elle oppose Corinthe et Corcyre.
 
Basse époque (→ -332).
 
Les Assyriens font volte-face en Égypte et détruisent Thèbes mettant fin à la XXVe dynastie.
Février
10/02
Naissance légendaire du Japon.
11/02
Début du règne du légendaire empereur du Japon Jimmu, un descendant selon la foi shintô de la déesse du soleil Amaterasu, selon la datation traditionnelle du Japon.
 
Fondation de Byzance, à l'entrée du Bosphore, en face de Chalcédoine.
 
Fin de la dynastie des Bacchiades à Corinthe. Cypsélos devient tyran de Corinthe. Corinthe est alors la principale puissance économique et commerciale en Grèce et un grand centre artistique. Cypsélos, enfant, aurait échappé grâce à une ruse de sa mère à la mort préparée par le clan oligarchique des Bacchiades. Il s’empare du pouvoir par la suite avec l’accord de l’oracle de Delphes.
 
Mort de Tanoutamon, pharaon égyptien, qui règne depuis l'invasion assyrienne sur le royaume de Napata (actuel Soudan) et dont les descendants gouverneront jusqu'en 22 av. J.-C. lors de la conquête romaine.
 
Mise à sac et destruction de Suse par Assurbanipal.
 
Règne d'Amon, fils de Manassé, roi de Juda (→ -640). Il poursuit la politique de soumission à l’Assyrie. Il est assassiné par ses « serviteurs » peut-être à cause de cette attitude.
 
Fondation de la colonie grecque de Naucratis en Égypte, à l’origine un fort Milésiens, qui devient un comptoir marchand actif après 620 av. J.-C.. Les Grecs achètent du blé en Égypte, du papyrus, du lin et vendent de la céramique, du vin, de l’huile d’olive et de l’argent.
 
Election du quatrième roi légendaire de Rome, le sabin Ancus Marcius (→ -616). Ancus Marcius fonde Ostie à l’embouchure du Tibre, fait déporter les Latins vaincus sur l’Aventin et fait creuser la prison Mamertine ou Tullianum au flanc du Capitole. Il rédige un code de lois.
 
Arrivée au pouvoir à Mégare du tyran Théagène. Son gouvernement correspond à l'apogée de la cité.
 
Amon de Juda est assassiné par ses « serviteurs ». Règne de Josias (Yoshiyahu), roi de Juda (→ -609).
 
L’Élam est rayé de la carte. Assurbanipal ramène en Babylonie la statue de la déesse Nanna que détenaient les Élamites depuis plus de 1500 ans.
 
Bataille de Chengpu entre le royaume de Jin et le royaume de Chu en Chine. Le royaume de Jin succède à Qi dans le rôle de protecteur de la vieille Chine à la suite de la défaite qu’il inflige à Chu et le duc Wen Gong s’affirme comme hégémon lors de la conférence des dirigeants de sept États réunis à Jiantu.
 
Fondation de Sinope, sur la côte nord de l'Asie Mineure.
 
Fondation de Cyrène par des Grecs venus de Théra (Santorin) sur les conseils de l'oracle de Delphes.
 
Selon Hérodote, le grec Colaios de Samos, poussé hors de sa route, aborde à Tartessos en Andalousie.
 
Périandre succède à Cypsélos comme tyran de Corinthe. Sous son règne Corinthe aurait fondé les colonies de Leucade, d’Épidamme, d’Apollonie et de Potidée. Périandre est un des sept sages de la Grèce. Il interdit l’achat d’esclaves pour faire obstacle à la concurrence que représente l’esclavage pour le travail libre.
 
Cyaxare, roi des Mèdes, se révolte contre les Scythes après 28 ans de domination, selon Hérodote. Il massacre leurs chefs ivres au cours d’un banquet. Tout en imposant sa suzeraineté aux Perses et en détruisant définitivement les empires Mannéen et d’Urartu, il fédère les tribus et constitue le premier empire mède autour d’Ecbatane dont il fait sa capitale. Il réorganise son armée sur le modèle assyrien, en la disciplinant.
 
Mytilène s’impose comme la principale cité de Lesbos.
 
Règne de Nabopolassar, (Nebû-apal-usur) roi de Babylone. Gouverneur des Pays de la Mer pour le compte des Assyriens, il se proclame roi. Le roi chaldéen Nabopolassar fonde l’empire néo-babylonien au détriment de l’Assyrie. Il s’appuie d’abord sur le sud en prenant Uruk, puis Sippar, puis met à profit le désordre qui s’installe lors de la succession d’Assurbanipal pour entrer dans Babylone et s’y faire couronner. Il joue habilement des rivalités entre les prétendants au trône d’Assyrie, dont certaines armées sévissent en Babylonie centrale. Il restaure l’Etemenanki, la ziggourat du dieu Marduk à Babylone.
 
Le roi d’Assyrie Ashur-etil-ilâni est tué au combat aux environs de Nippur. Sîn-shar-ishkun, vainqueur, s’installe sur le trône de Ninive. Nabopolassar a les mains libres en Babylonie. Sîn-shar-ishkun, qui veut reconquérir le pays, lui fait la guerre pendant de longues années. Nabopolassar résiste, s’empare de Nippur et parvient à libérer tout le pays de Sumer et d’Akkad.
 
Le roi Josias de Juda ordonne la réparation du temple de Jérusalem. Le Deutéronome est alors rédigée à partir d’un rouleau découvert par le prêtre Hilqiyyahou pendant les travaux, confié à Chaphan, le scribe du roi. Il rappelle l’Alliance conclue par Moïse, interdit le culte en dehors du Temple de Jérusalem et énumère une série de lois (nourritures interdites, taxation, fêtes, crimes civils, punition, conduite de la guerre…). Il promet la malédiction et la dispersion de la nation par une puissance étrangère si les lois de Yahvé ne sont pas appliquées10. Josias, reprenant la réforme radicale de son ancêtre Ézéchias, promulgue le Deutéronome. Il supprime toute trace des cultes étrangers, détruit les hauts lieux et les sanctuaires autres que Jérusalem (Béthel) et appelle les Israélites du Nord à venir en pèlerinage à Jérusalem pour la Pâque. Profitant de l’écroulement de l’empire Assyrien, il aurait étendu son contrôle politique sur une partie de l’ancien royaume d'Israël.
 
Législation de Dracon, premières lois écrites de droit privé à Athènes. Ce code très sévère impose le pouvoir judiciaire de l’État, qui se substitue à la justice coutumière du clan.
 
Règne de Tarquin l'Ancien, roi de Rome (→ 578).
 
Offensive du roi de Babylone Nabopolassar contre les Assyriens, qui sont battus vers Harran puis à Arrapha. Nabopolassar contrôle la Mésopotamie centrale et s’intéresse à la moyenne vallée de l’Euphrate, au Khabur et aux régions levantines que les Assyriens ne dominent plus. Il tente d’assiéger Assur, mais sans succès.
 
Athènes s'empare de Salamine.
 
Les Mèdes s'emparent de Ninive, provoquant la chute de l'Empire assyrien.
 
A la fin de l’année, les Mèdes envahissent l’Assyrie et s’emparent d’Arrapha.
 
Thrasybule devient tyran de Milet.
 
Le pharaon Nékao II succède à son père Psammétique Ier.
 
L'empereur perse Cyrus fait proclamer pour les peuples la possibilité de retrouver leurs patries et leurs dieux (autorisant ainsi le retour en Israël des Juifs exilés à Babylone).
 
Les Égyptiens du pharaon Néchao II envahissent la Syrie-Palestine pour soutenir le dernier roi assyrien Ashur-ubalit II qui tente de reconquérir Harran contre Nabopolassar et les Mèdes. Josias, roi de Juda, tente de s’opposer à l’avance de l’armée de Néchao à Megiddo. Il est tué dans cette bataille. Les Égyptiens occupent Karkemish. Néchao soumet la Palestine et la Syrie jusqu’à l’Euphrate..
 
Ashur-uballit II est tué par les Mèdes et les Babyloniens, peut-être en tentant de reconquérir Harran. L’empire assyrien disparait et laisse la place à la domination de Babylone.
 
À la mort de Josias, l’assemblée du peuple proclame son fils cadet Joachaz. Trois mois plus tard, Néchao le fait prisonnier, impose un tribut à Juda, et établit comme roi Elyaqîm, fils aîné de Josias, qui change son nom en Yehôyaqîm (Joïaqim). Yehôyaqîm reconnaît la suzeraineté de l’Égypte et paye le tribut en levant un impôt spécial.
 
Nabuchodonosor est chargé par son père Nabopolassar de chasser les Égyptiens de Syrie.
Juin
   /06
Nabuchodonosor, après deux ans de tentatives infructueuses, bat le pharaon d’Égypte Nékao II à la bataille de Karkemish. Il avance en Palestine jusqu’à Péluse, à la frontière avec l’Égypte, mais regagne rapidement Babylone lorsqu’il apprend la mort de son père pour s’y faire couronner. Après cette défaite, Nékao II est obligé, à la fin de son règne, d'abandonner toutes ses possessions (et prétentions) asiatiques au nord de Gaza.
Septembre
23/09
Nabuchodonosor II devient roi de Babylone après la mort de son père Nabopolassar1. Il continue l’½uvre de restauration engagée par son père. Il remodèle la capitale, Babylone, et engage d’importants travaux dans les villes méridionales, en particulier à Ur, Uruk, Larsa, Kish, Borsippa et Sippar. Il réorganise l’administration, et la bureaucratie connaît sous son action un essor remarquable. Nabuchodonosor entreprend d’immenses travaux à Babylone, alors la plus grande ville de toute l’Antiquité orientale, qui atteint ou dépasse 80 000 habitants. C’est une métropole financière, un centre économique majeur et une capitale intellectuelle.
 
Nabuchodonosor II retourne en Syrie-Palestine pour percevoir les tributs de Damas, Tyr, Sidon et Jérusalem et pour détruire Ascalon dont le roi s’était révolté.