Loading...
Loading...
Fronde (71 événements)
Tag
Afghanistan - Afrique - Afrique du Nord - Afrique du Sud - Albanie - Alexandre - Algérie - Allemagne - Amérique - Angleterre - Arabie - Argentine - Asie - Australie - Autriche - Aztèques - Babylone - Bangladesh - Belgique - Birmanie - Bosnie - Brésil - Bulgarie - Byzance - Cambodge - Cameroun - Canada - Caraïbes - Carolingiens - Carthage - Chili - Chine - Christianisme - Chypre - Commune - Congo - Corée - Corse - Crète - Croatie - Croisades - Cuba - Culture - Danemark - Ecosse - Egypte - Empire Ottoman - Equateur - Espagne - Estonie - Etats Unis - Éthiopie - Etrusques - Europe - Finlande - France - Fronde - Gabon - Gaule - Geekeries - Grèce - Guatemala - Haïti - Hébreux - Hong Kong - Hongrie - Huns - Incas - Inde - Indonésie - Irak - Iran - Irlande - Islande - Israel - Italie - Japon - Jordanie - Kosovo - Koweit - Laos - Lettonie - Liban - Lituanie - Luxembourg - Lybie - Madagascar - Malaisie - Mali - Malte - Maroc - Mayas - Mérovingiens - Mexique - Monde - Monde Arabo-Musulman - Mongols - Moyen Orient - Napoléon - NépaL - Nicaragua - Nice - Norvège - Nouvelle Zélande - Pakistan - Palestine - Panama - Paraguay - Parthes - Pays Bas - Pérou - Perses - Philippines - Pologne - Portugal - Proche Orient - Révolution Française - Révolution Russe - Rome - Roumanie - Russie - Rwanda - Salvador - San Marin - Savoie - Sciences - Sénégal - Serbie - Singapour - Slovénie - Somalie, - Soudan - St Empire - Suède - Suisse - Sumer - Syrie - Tahiti - Taiwan - Tchad - Tchécoslovaquie - Thaîlande - Tibet - Tunisie - Turquie - Ukraine - Uruguay - Venezuela - Venise - Viet Nam - Vikings - Yémen - Yougoslavie


Période



Mai
13/05
Arrêt d'Union.
Août
26/08
Te Deum à Notre-Dame de Paris en l’honneur de la victoire de Lens. Arrestation du président de Blancmesnil et du conseiller Broussel, opposants notoires à Mazarin.
27/08
Journée des barricades - Fronde Parlementaire (→ 09/1649).
Septembre
13/09
La famille royale quitte Paris pour Rueil, propriété de la duchesse d’Aiguillon, puis pour Saint-Germain-en-Laye.
22/09
Condé rejoint la reine, ses enfants et Mazarin à Ruel.
23/09
Le Parlement ordonne la mise en état de la défense de Paris.
25/09
Conférences de Saint-Germain entre les représentants de la Cour et une délégation parlementaire ; elles parviennent à un accommodement entre les parties.
Octobre
14/10
Emeute des cabaretiers et des marchands de vin parisiens qui envahissent le Palais pour réclamer aux parlementaires l’abaissement des droits sur les vins.
22/10
La reine signe une déclaration rejoignant de façon atténuée le texte des vingt-sept articles.
31/10
Le roi revient à Paris avec la reine.
Janvier
06/01
Nuit des Rois, la Cour se réfugie à Saint-Germain-en-Laye.
08/01
Le Parlement déclare Mazarin ennemi du roi et de l’État et perturbateur du repos public.
09/01
Commandées par Condé, les troupes royales commencent l’investissement de Paris.
11/01
Le prince de Conti est, grâce aux intrigues de Gondi, nommé généralissime de la Fronde.
12/01
Prise de l’Arsenal et de la Bastille par les Frondeurs.
14/01
Crue de la Seine. Paris inondé.
Février
08/02
Condé, après un combat sanglant, prend Charenton et menace le ravitaillement de la capitale.
Mars
04/03
Négociations de Rueil entre la Cour et le Parlement.
11/03
Paix de Rueil.
13/03
Manifestation populaire, organisée en sous-main par Gondi, à Paris contre la paix de Rueil.
30/03
Accords de Saint-Germain-en-Laye, acceptés par le Parlement de Paris.
Août
18/08
Entrée triomphale du roi à Paris. La cour regagne le Palais-Royal.
20/08
Gondi rencontre Mazarin et se réconcilie en apparence avec lui.
Janvier
19/01
Condé, son frère cadet, Conti et son beau-frère, le duc de Longueville sont arrêtés au Palais-Royal - Fronde des princes (→ 10/1652).
Février
01/02
La famille royale, bientôt rejointe par Mazarin, quitte Paris pour Rouen, soulevé par la duchesse de Longueville.
09/02
Fuite de la duchesse de Longueville.
24/02
La Cour est de retour à Paris.
Mars
02/03
Disgrâce du chancelier Séguier..
Mai
09/05
Déclaration du Roi contre la duchesse de Longueville, le duc de Bouillon, le maréchal de Turenne, le prince de Marcillac, leurs complices et adhérents, déclarés perturbateurs du repos, criminels de lèse-majesté au premier chef.
Janvier
30/01
Union des Frondes contre la régence suite au refus de la reine mère de libérer les princes.
31/01
Paroles maladroites de Mazarin, comparant les frondeurs aux révolutionnaires anglais Fairfax et Cromwell et le Parlement de Paris au Parlement anglais.
Février
02/02
Gaston d’Orléans, poussé par Gondi, rompt publiquement avec Mazarin.
04/02
Le Parlement réclame à la reine l’éloignement de Mazarin.
06/02
Mazarin déguisé quitte Paris et se réfugie à Saint-Germain-en-Laye, après avoir fait rédiger par Le Tellier les ordres pour la libération des princes.
09/02
La milice bourgeoise de Paris se rend au Palais-Royal pour s'assurer de la présence du roi Louis XIV.
--   
Le parlement rend un arrêt ordonnant à Mazarin et à sa famille de quitter le royaume dans les quinze jours.
11/02
Anne d’Autriche accorde la libération des princes.
13/02
Mazarin prend alors le chemin de l’exil.
16/02
La régente ordonne à l’assemblée de la noblesse de se séparer et lui promet la convocation des États généraux.
30/02
Anne d’Autriche, prisonnière au Palais-Royal depuis le 10 février, retrouve sa liberté d’action.
Juin
25/06
La Cour et la vieille Fronde (la Fronde parlementaire) se rapprochent dans une commune hostilité à Condé que l’on songe à arrêter de nouveau.
Juillet
06/07
Averti de ce qui se trame contre lui, Condé, accompagné de Conti, de la princesse de Condé, de Mme de Longueville, se réfugie dans son château de Saint-Mau.
18/07
Pour apaiser Condé, Anne d'Autriche accepte de congédier trois membres du gouvernement considérés comme les valets de Mazarin.
30/07
Condé brave le jeune roi Louis XIV qu’il rencontre, le saluant sans descendre de son carrosse.
Août
03/08
Condé consent, de mauvaise grâce, à rendre visite à la régente.
22/08
Pour empêcher la guerre civile, le Parlement demande à la reine de supprimer son manifeste contre Condé.
Septembre
05/09
Une déclaration royale confirme le bannissement perpétuel de Mazarin.
07/09
Lit de justice. Louis XIV est, à 13 ans, déclaré majeur par le parlement de Paris30. Anne d’Autriche, qui cesse d’être régente, devient chef du ConseiL.
27/09
Le roi et la cour quittent Paris pour Fontainebleau pour aller combattre l’armée de Condé.
Décembre
06/12
Emeute à Paris, sans doute fomentée par le parti des princes.
12/12
Louis XIV rappelle le cardinal Mazarin.
29/12
Le Parlement rend contre Mazarin un arrêt de proscription.
Janvier
24/01
Alliance de Condé et de Gaston d’Orléans contre Mazarin.
25/01
Le parlement de Paris refuse de s’unir à Condé et à Gaston d’Orléans.
28/01
Mazarin entre à Poitiers accueilli triomphalement par la reine-mère.
Février
28/02
La Cour décide de marcher sur Paris.
Avril
17/04
Fouquet, en tant que procureur général, attaque Condé et le manifeste des princes en séance plénière du Parlement de Paris.
Mai
11/05
Les troupes royales attaquent le pont de Saint-Cloud.
13/05
Saint-Denis est repris par les troupes royales.
Juin
01/06
Arrivée à Paris du duc de Lorraine, Charles IV. Il est reçu en grande pompe au Luxembourg par Condé et le duc d’Orléans.
Juillet
02/07
Bataille du faubourg Saint-Antoine, entre Turenne et Condé.
18/07
Condé force le Parlement de déclarer que le roi est prisonnier entre les mains de Mazarin et fait décerner la lieutenance générale du royaume au duc d’Orléans.
Août
12/08
Louis XIV promet d’écarter Mazarin pour rétablir la paix civile.
26/08
Louis XIV accorde une amnistie à ses sujets rebelles.
Septembre
17/09
Ordonnance du roi qui autorise les Parisiens à prendre les armes contre les Frondeurs en vue du « rétablissement du repos et de l’entière obéissance envers Sa Majesté ».
24/09
Manifestation de 300 ou 400 bourgeois au Palais-Royal pour réclamer le retour du roi.
Octobre
13/10
Départ de Paris de Condé et de Charles IV de Lorraine à la tête de leurs troupes respectives pour les Pays-Bas espagnols.
20/10
Gaston d’Orléans obtient de la cour une promesse d’amnistie générale des Frondeurs.
21/10
Retour triomphal de Louis XIV à Paris.
22/10
Lit de justice au Louvre. L’amnistie des Frondeurs est proclamée, avec un certain nombre d’exceptions : Condé, Beaufort, les Longueville, de La Rochefoucauld, de Rohan.
Février
03/02
Retour de Mazarin à Paris.
NAVIGATION
1648 1649 1650 1651 1652 1653