";
Loading...
Loading...
1 2
Russie (1954 événements)

Russie

Tag
Afghanistan - Afrique du Sud - Albanie - Algérie - Allemagne - Allemagne (RDA) - Allemagne (RFA) - Andorre - Angleterre - Angola - Arabie Saoudite - Argentine - Arménie - Australie - Autriche - Azerbaïdjan - Bahreïn - Bangladesh - Bélarus - Belgique - Belize - Bénin - Bhoutan - Biafra - Birmanie - Bolivie - Bosnie - Botswana - Brésil - Brunei - Bulgarie - Burkina Faso - Burundi - Cambodge - Cameroun - Canada - Cap Vert - Centrafrique - Chili - Chine - Chypre - Colombie - Comores - Congo - Corée - Corée du Nord - Corée du Sud - Costa Rica - Côte d'Ivoire - Croatie - Cuba - Danemark - Djibouti - Ecosse - Egypte - Emirats arabes unis - Equateur - Erythrée - Espagne - Estonie - Eswatini - Etats Unis - Éthiopie - Europe - Fidji - Finlande - France - Gabon - Gambie - Gênes - Géorgie - Ghana - Grèce - Groenland - Guatemala - Guinée - Guinée équatoriale - Guinée-Bissau - Haïti - Haut-Karabagh - Honduras - Hong Kong - Hongrie - Inde - Indonésie - Irak - Iran - Irlande - Islande - Israel - Italie - Jamaîque - Japon - Jordanie - Kazakhstan - Kenya - Kirghizistan - Kosovo - Koweit - Laos - Lesotho - Lettonie - Liban - Liberia - Liechtenstein - Lituanie - Luxembourg - Lybie - Macao - Madagascar - Malaisie - Maldives - Mali - Malte - Maroc - Martinique - Maurice - Mauritanie - Mexique - Moldavie - Monaco - Mongolie - Monténégro - Mozambique - Namibie - NépaL - Nicaragua - Niger - Nigéria - Norvège - Nouvelle Guinée - Nouvelle Zélande - Ouganda - Ouzbékistan - Pakistan - Palestine - Panama - Papauté - Paraguay - Pays Bas - Pérou - Philippines - Pologne - Porto Rico - Portugal - Qatar - République Dominicaine - Rhodésie - Roumanie - Russie - Rwanda - Salvador - Samoa - San Marin - Séleucides - Sénégal - Serbie - Seychelles - Siam - Sierra Léone - Singapour - Slovaquie - Slovénie - Somalie - Soudan - Sri Lanka - Suède - Suisse - Syrie - Tadjikistan - Taiwan - Tanzanie - Tchad - Tchécoslovaquie - Tchéquie - Thaîlande - Thémistocle - Tibet - Togo - Tonga - Trinité-et-Tobago - Tunisie - Turkménistan - Turquie - Ukraine - Uruguay - Venezuela - Viet Nam - Yémen - Yougoslavie - Zaïre - Zambie - Zimbabwe

Abbassides - Akkadiens - Alains - Alamans - Araméens - Assyriens - Avars - Aztèques - Babylone - Burgondes - Byzance - Carolingiens - Carthaginois - Celtes - Egyptiens - Élamites - Empire Ottoman - Etrusques - Fatimides - Francs - Frisons - Gètes - Grecs - Hébreux - Hittites - Huns - Incas - Lombards - Mamelouks - Marcomans - Mayas - Mèdes - Mérovingiens - Minoens - Monde Arabo-Musulman - Mongols - Nabatéens - Omeyyades - Ostrogoths - Parthes - Perses - Phéniciens - Quades - Romains - Sassanides - Saxons - St Empire - Suèves - Sumer - Vandales - Vikings - Wisigoths - Zapotèques

Afrique - Afrique du Nord - Amérique - Antilles - Asie Centrale - Asie Mineure - Balkans - Bohême - Bourgogne - Bretagne - Caraïbes - Carthage - Caucase - Corse - Dacie - Dalmatie - Florence - Gaule - Germanie - Guadeloupe - Guyane - Hawaï - Ile de Pâques - Illyrie - Istrie - Jérusalem - Lydie - Mésie - Mésopotamie - Milan - Monde - Moravie - Naples - Navarre - Nice - Nouvelle Calédonie - Nubie - Pannonie - Péninsule Arabique - Pôles - Réunion - Rome - Savoie - Tahiti - Venise

Alexandre - Boulanger - Camus - Christophe Colomb - De Gaulle - Dreyfus - Einstein - Epicure - Freud - Galilée - Garibaldi - Gengis Khan - Hannibal - Jaurès - Jules César - Louise Michel - Mahomet - Marc Aurèle - Mata Hari - Molière - Napoléon - Nietzsche - Olympe de Gouges - Périclès - Rommel - Scipion l'Africain - Socrate - Tamerlan - Zola

Anarchisme - Chevaliers Teutoniques - Christianisme - Commune - COVID - Crise de Suez - Croisades - Expédition Magellan - Fronde - Insurrection de Budapest - Jésuites - Mouvement des droits civiques - Révolution des Oeillets - Révolution Française - Révolution Russe - Templiers

Bataille d'Austerlitz - Bataille de Stalingrad - Bataille des Ardennes - Campagne de Russie - Guerre d'Algérie - Guerre d'Espagne - Guerre d'Indépendance - Guerre d'Indochine - Guerre de 1870 - Guerre de Cent Ans - Guerre de Corée - Guerre de Crimée - Guerre de Hollande - Guerre de la Ligue d'Augsbourg - Guerre de Sécession - Guerre de Sept ans - Guerre de Succession d'Autriche - Guerre de Succession d'Espagne - Guerre de trente ans - Guerre du Viet Nam - Guerre Froide - Guerres de Religion - Guerres Médiques - Guerres Puniques - WWI - WWII

Culture - Ecriture - Espace - Geekeries - Informatique - Internet - Médecine - Monument - Sciences - Technologie

Rois de France - Présidents Français - Empereurs Romains - Rois du Portugal -

Abbassides - Akkadiens - Alains - Alamans - Araméens - Assyriens - Avars - Aztèques - Babylone - Burgondes - Byzance - Carolingiens - Carthaginois - Celtes - Egyptiens - Élamites - Empire Ottoman - Etrusques - Fatimides - Francs - Frisons - Gètes - Grecs - Hébreux - Hittites - Huns - Incas - Lombards - Mamelouks - Marcomans - Mayas - Mèdes - Mérovingiens - Minoens - Monde Arabo-Musulman - Mongols - Nabatéens - Omeyyades - Ostrogoths - Parthes - Perses - Phéniciens - Quades - Romains - Sassanides - Saxons - St Empire - Suèves - Sumer - Vandales - Vikings - Wisigoths - Zapotèques


Période
Russie
(1954 événements)

 
Le renne est domestiqué en Sibérie.
 
Les Huns, conduits par le chef Balamber ou Balamin passent le Don et attaquent les Alains (paléoasiates) lors d’une bataille sur les berges du Don. Dispersés par les archers Huns, les Alains fuient vers l’ouest par groupes. Certains se joindront aux Goths fuyant vers les Balkans (ils reparaîtront ensuite en Pannonie), puis aux Vandales qu’ils suivront jusqu’à Carthage. Ils s’établissent aussi en Gaule, mais la majorité se rallie aux Huns comme peuple auxiliaire.
 
Extension des Suédois vers l’Est, en Baltique, puis à travers la Russie jusqu’à la mer Caspienne.
 
Les Varègues Askold (Höskuldr) et Dir (Dyri) s’emparent de Kiev.
 
Début du règne de Riourik, premier prince de Novgorod.
 
Traité entre les Rus' de Kiev et l'empire byzantin. Le patriarche Ignace de Constantinople désigne un archevêque en Russie.
 
A la mort de Riourik, son fils Igor lui succède dans la principauté de Novgorod. Igor n’étant encore qu’un enfant, c’est Oleg le Sage, un parent de Riourik, qui assure la régence.
 
Fondation de la Rusʹ de Kiev.
 
L'État russe de Kiev est formé par la réunion des pays du Nord et du Sud par le varègue Oleg le Sage. Il s’empare de Kiev et y fonde une principauté. Son pouvoir s’étend bientôt depuis Novgorod jusqu’au bassin du Pripiat et au cours du Dniestr. Il combat les Khazars, les Bulgares et les Polonais.
 
Oleg le Sage soumet au tribut les Drevlianes, les Sévérianes et les Radimitches, tribus slaves établies au nord de Kiev.
 
Les Magyars, venus du nord-ouest, passent sous les murs de Kiev.
 
Oleg le Sage, prince de Kiev, se présente devant Constantinople. Il prépare une double attaque de la ville, par terre et par mer (2000 embarcations). Les Byzantins signent avec les Slavo-varègues un traité de commerce. Les Russes, qui exportent cire, miel, fourrures et esclaves sont affranchis de taxes et reçoivent l’autorisation de séjourner dans la ville en obtenant des subsides mensuels.
 
Raid russe sur la Caspienne.
Septembre
08/09
Le traité de 907 entre les Russes et Constantinople est complété par les obligations que doivent les russes à l’empereur. Ils signent un pacte de non-agression. Les Byzantins favorisent l’importation d’esclaves amenés par les Russes en octroyant une réduction de moitié du kommerkion (taxe de 10 % sur l’exportation, l’importation et la circulation de marchandises) par une sous-estimation de 50 %. Ces esclaves sont utilisés sur place ou réexportés dans le monde musulman.
 
Début du règne d'Igor, prince de Kiev.
 
Expédition d’envergure russe sur la Caspienne. Le prince Igor mobilise 50 000 hommes sur 500 grandes barques qui par la mer d’Azov remontent le Don pour atteindre la mer Caspienne par la Volga après le portage de leurs bateaux en territoire khazar. Ils attaquent l’Abaskun, le Tabaristan, le Gilan et la péninsule d'Abşeron. Basés sur les îles aux environs de Bakou, ils pillent les régions d’Arran, de Beylagan et de Chirvan. Sur le chemin du retour, chargés de butin, ils sont attaqués par les Khazars musulmans sur le portage Volga-Don et subissent de lourdes pertes. Les cinq mille survivants tentent de remonter la Volga mais sont anéantis par les Bulgares.
 
Les nomades turcs Petchénègues mènent une 1ère attaque contre la Russie.
Juin
11/06
Vladimir Ier devient Grand-prince du Rus' de Kiev.
Août
12/08
Christianisation de la Rus' de Kiev: Vladimir Ier fait détruire les idoles païennes de Kiev et incite les habitants de la ville à se baptiser eux-même dans les eaux du Dniepr.
Mai
28/05
Novgorod chasse son prince, Vsevolod, du pouvoir et devient une république oligarchique.
 
Les Kiéviens accueillent Romain de Volhynie. Riourik Rostislavitch s’enfuit.
Avril
15/04
Mort de Vsevolod III Vladimirski, prince de Vladimir. Il désigne le plus jeune de ses fils, Georges, pour lui succéder. L’aîné, Constantin, s’oppose au testament de son père et engage une guerre contre Georges.
Mai
31/05
Le prince de Galitch et les Coumans sont mis en déroute par les Mongols à la bataille de la Kalka. Le prince Mstislav III Boris de Kiev, qui résiste seul se défend pendant trois jours puis est mis à mort après avoir capitulé.
 
Les Mongols s'emparent de Moscou.
Octobre
18/10
Les Mongols de Batu prennent Tchernigov.
 
La Horde d’Or établie la souveraineté sur la Russie (→ 1480).
Juillet
15/07
Bataille de la Neva.
 
Alexandre de Tver est autorisé par les Mongols de la Horde d'or à revenir à Tver.
Novembre
15/11
L'empereur germanique Louis IV donne à l'Ordre Teutonique le privilège impérial leur confiant la mission de conquérir la Lituanie et la Russie.
Mars
31/03
Mort d'Ivan Kalita. Son fils Siméon le Superbe se fait investir à la Horde d'or comme grand-prince de Moscou puis se fait couronner à Vladimir.
 
Mort d'Özbeg, khan de la Horde d'or. Ses fils Tinibeg (1341-342) puis Djanibeg (fin de règne en 1357) lui succèdent. Peu avant sa mort, Özbeg autorise les commerçants génois et vénitiens à reconstruire Caffa.
 
À la suite des désordres survenus entre chrétiens et musulmans dans les comptoirs de l’embouchure du Don, le khan de la Horde d'or Djanibeg chasse de nouveau les commerçants européens.
 
Début des guerres de Caffa entre Venise et Gênes.
Avril
26/04
Mort de Siméon le Superbe de la peste. Son testament conseille à ses héritiers d’obéir au futur métropolite Alexis Plechtchéev. Début du règne de son frère Ivan II Ivanovitch le doux (1326-1359), grand prince de Moscou. Il continue la politique d’expansion avec l’aide du métropolite Alexis.
Juin
30/06
Alexis est sacré métropolite de Moscou.
 
Le synode convoqué par le patriarche de Constantinople Callistos Ier confirme Alexis comme métropolite de Kiev, bien que sa chaire soit à Moscou. Le patriarche attribue à Romain le titre de métropolite de Lituanie.
Novembre
13/11
Mort d'Ivan II de Russie, grand-prince de Moscou. Dimitri III de Souzdal est placé sur le trône par la Horde d'or au détriment du fils d'Ivan. Le métropolite Alexis assure la régence de la principauté de Moscou.
 
Dimitri Donskoï, âgé de 12 ans, se fait investir du titre de grand-prince de Moscou par la Horde d'or au détriment de Dimitri III Constantinovitch. L'État russe commence à se construire autour de la principauté de Moscou sous son règne.
 
Le Grand-duc de Lituanie Olgierd prend Kyïv.
Novembre
21/11
Olgierd de Lituanie, allié à Michel II de Tver, qui a reçu le titre de grand-prince, bat les forces de Dimitri IV de Russie. Il ravage les environs de Moscou, mais ne parvient pas à prendre la ville.
 
Les princes russes cessent de se rendre à Saraï pour faire reconnaître leur règne par le khan et refusent de payer tribut à la Horde d'or.
Novembre
06/11
Nouvel échec d’Olgierd de Lituanie devant Moscou.
 
Dimitri Donskoï, grand-prince de Moscou, bat une expédition punitive de la Horde d'or.
 
Moscou annexe Rostov.
 
Michel II de Tver capitule devant Dimitri Donskoï et reconnaît la prééminence de Moscou.
 
Selon la Chronique illustrée d'Ivan le Terrible, le diacre Nikita et le « simple » Karp, adeptes de la secte des Strigolniki, qui s'est développée à Pskov et à Novgorod, sont noyés dans le Volkhov pour hérésie.
Août
02/08
Les Mongols d’Arab Chah battent les Russes sur la Piana. Ils pillent Riazan et Nijni Novgorod.
Août
11/08
Victoire de Dimitri Donskoï sur les Mongols de Mamaï sur la Voja. Il cherche à liguer les princes russes contre l’occupant mongol.
Septembre
08/09
Bataille de Koulikovo - Les Mongols de la Horde d'or sont définitivement expulsés du Nord de l'Europe.
Août
26/08
Le khan de la Horde d'or, Togtamich, général de Tamerlan, pille et brûle Moscou après avoir incendié Souzdal et Vladimir.
Avril
29/04
Les troupes de Ladislas II Jagellon battent près de Mstsislaw le prince Sviatoslaf de Smolensk, qui est tué. Il avait pris part à la révolte du prince Andrei de Polotsk, frère de Jagellon.
Août
15/08
Vassili Ier Dimitrievitch est couronné grand prince de Moscou.
--   
Couronnement de Vassili Ier Dimitrievitch, grand prince de Moscou.
Janvier
09/01
Vassili Ier de Moscou épouse Sophie, fille de Vytautas de Lituanie.
Juin
19/06
Victoire de Tamerlan sur le khan de la Horde d'or Tokhtamysh sur la rivière Kondurcha, près de la Volga.
Février
25/02
Traité de Yazhelbitsy. Alliance entre Moscou et Novgorod.
Décembre
15/12
Un synode de l’Église russe condamne Grégoire, métropolite de Kiev. L’église russe est divisée. Le synode reconnaît au souverain de Moscou le droit de confirmer le métropolite élu par les évêques.
 
Début du règne d'Ahmad Khan sur la Horde d'or.
Mars
27/03
Début du règne d'Ivan III le Grand, prince de Moscou à la mort de Vassili II. Il reprend l’½uvre de Dimitri Donskoï et étend la principauté jusqu’en Crimée. Les grands princes de Moscou exigent de leurs nobles (boyards) un serment de fidélité dont la rupture entraîne la confiscation des biens patrimoniaux.
28/03
Ivan III devient Grand-prince de Moscou et de toute la Russie.
 
Ivan III de Moscou achète les possessions des princes de Iaroslavl.
Novembre
12/11
Le Grand-prince de Moscou, Ivan III, épouse Sophie-Zoé Paléologue, dans la Cathédrale de la Dormition, au Kremlin.
 
Le contrôle des Mongols sur la Russie prend fin; la Horde d'or tombe (→ 1502).
Septembre
01/09
Les Mongols du khan de Crimée, Mengli, détruisent Kiev.
Juillet
14/07
Bataille de la Vedrocha.
Octobre
27/10
Le grand-prince Ivan III meurt à Moscou.
Juillet
01/07
L'affaire de l'annulation du mariage d'Henri VIII et de Catherine d'Aragon s'ouvre à Londres.
Janvier
16/01
Ivan le Terrible, premier Tsar de Russie (→ 1584).
Octobre
02/10
Prise de Kazan par les troupes d'Ivan le Terrible, tsar russe.
Novembre
24/11
Le tsar Ivan quitte Moscou pour Aleksandrov, annonçant qu'il a abdiqué.
Juillet
30/07
Les Tatars, de nouveau en route vers Moscou, sont battus et rejetés vers le sud après la bataille de Molodi (→ 03/08).
Août
03/08
Les Tatars, de nouveau en route vers Moscou, sont battus et rejetés vers le sud après la bataille de Molodi.
06/08
Le tsar décide de dissoudre l'opritchnina. Les opritchniks étaient devenus incontrôlables, pillant sans vergogne les terres des boyards sans en avoir l'autorisation. De plus, l'année d'avant, ils n'avaient pas levé le petit doigt pour défendre Moscou, attaquée par les Tatars de Crimée.
--   
Ivan IV de Russie rédige son testament politique. Conseil sur l’art de gouverner destiné à ses successeurs : il recommande la fermeté et justifie ses violences par la nécessité.
Décembre
 
Épisode du faux tsar Siméon (→ 09/1576). Simeon Bekbulatovich, tatar de Kazan, est proclamé « tsar de toute la Russie » et installé au Kremlin, tandis qu’Ivan IV, renonçant à ses titres, se fait appeler Ivan de Moscou.
Janvier
19/01
Victoire d’Étienne Báthory, roi de Pologne, sur Ivan le Terrible.
Octobre
21/10
Polonais et les Suédois alliés battent les Moscovites à Wenden.
Juin
29/06
Le roi de Pologne Étienne Báthory déclare la guerre à la Moscovie.
Juillet
12/07
Le roi de Pologne, Etienne Bathory, déclare la guerre à la Russie.
Septembre
05/09
Victoire du roi de Pologne Étienne Báthory sur Ivan le Terrible. Prise de Velikié Louki.
Septembre
01/09
La conquête russe de la Sibérie occidentale commence avec l'expédition de Yermak Timofeyevitch, hetman des Cosaques du Don à l’appel de Yadigar, khan de Sibir, et pour le compte de la riche famille Strogonov.
Novembre
09/11
Le tsar Ivan tue son fils aîné dans un accès de colère.
14/11
Ivan le Terrible frappe son fils aîné Ivan Ivanovitch d'un coup d'épieu dans un accès de fureur ; il meurt le 19.
Octobre
26/10
Yermak Timofeyevitch s'empare de Sibir, capitale du khanat de Sibérie. Le khan chaybanide Koutchoulou est obligé de fuir.
 
Échange de lettres entre Ivan IV et Élisabeth Ire d'Angleterre à l’occasion d’un projet de mariage entre Ivan et Marie Hastings, nièce Élisabeth.
Août
10/08
Trêve de Plüsamünde entre la Russie, la Pologne et la Suède. La Suède conserve toutes ses conquêtes (Narva, Revel), et ôte à la Russie le seul débouché qu’elle avait sur le golfe de Finlande. La Pologne annexe définitivement le duché de Courlande, la province de Polotsk et la Livonie avec Dorpat.
Mars
18/03
Mort d’Ivan IV de Russie. Son successeur, le tsar Fédor Ier, malade et simple d’esprit, est entouré d’un conseil de tutelle (Nikita Romanov, Boris Godounov, les princes Mstislavski, Ivan Chouïski, Bogdan Belski, Zourev).
Avril
02/04
Bogdan Belski tente un coup de force contre les autres membres du conseil8. Les Belski doivent s’exiler. Nikita Romanov, oncle du tsar, gouverne alors. La veuve d’Ivan IV, Marie Nagaïa et son fils, Dimitri, sont écartés à Ouglitch.
 
La déportation de criminels en Sibérie débute.
Février
17/02
Boris Godounov, Tsar de Russie (→ 13/04/1605).
Octobre
26/10
L'armée russe de Pojarski entre à Moscou et la libère des Polonais.
Novembre
04/11
Révolte populaire qui expulsa de Moscou les forces d'occupation polono-lituaniennes.
Février
21/02
Michel Romanov, fils du patriarche de Moscou, est élu tsar de Russie par le Zemski sobor.
Octobre
28/10
Les Russes assiègent Smolensk.
Octobre
03/10
Levée du siège de Smolensk, ville polonaise, et défaite de l'armée russe du Tsar Michel III.
Juin
14/06
Signature du traité de paix perpétuelle de Polanów entre la Russie et la Pologne.
Juin
01/06
Émeute à Moscou causée par l'augmentation des impôts et l'impopularité de l'entourage du tsar. La foule pille le palais Morozov et incendie la ville.
Septembre
20/09
Les Cosaques de Khmelnytsky défont les Polonais à Pilawa.
Avril
 
Le Russe Yerofey Khabarov fonde le fort d'Albazin sur l'Amour.
Juin
30/06
Victoire polonaise sur le Khanat de Crimée et la Zaporoguie à la bataille de Berestechko.
--   
Nouvelle défaite des Zaporogues à la bataille de Berestechko, en Ukraine.
Juillet
28/07
Bogdan Khmelnitski signe le traité de Bielaïa-Tserkov avec la Pologne.
Septembre
28/09
Signature du traité de Bila Tserkva.
Octobre
01/10
Réunion du Zemski sobor à Moscou, en vue du rattachement de l'Ukraine à la Russie.
Août
18/08
Le Général du duché de Lithuanie Radziwill, signe un traité de soumission à Kieydany envers Charles X, roi de Suède, contre les Moscovites.
Septembre
16/09
Traité d'Hadiach.
Juin
21/06
La Suède et la Russie signent le traité de Kardis, qui met en place une paix permanente entre les deux pays.
Juin
12/06
Razine se rebelle contre le gouvernement, la noblesse et le système féodal.
Novembre
16/11
Astrakhan est reprise aux Cosaques du Don.
 
La Sibérie et la Russie sont envahies par la Mongolie.
Mai
07/05
Pierre Ier, Tsar de Russie (→ 28/01/1725).
Juin
09/06
Pierre Ier devient tsar de Russie.
Septembre
06/09
Traité de Nertchinsk, fixant les frontières sino-russes.
Mars
27/03
Mort du patriarche de Moscou Joachim, qui avait imposé, sous la régence de Sophie, la répression de tous les dissidents.
Novembre
05/11
La 1ère ambassade russe, dirigée par Isbrant Ides, arrive à Pékin.
Juillet
18/07
Pierre le Grand, tsar de Russie depuis 1682, tente une première fois en 1695 de conquérir la ville d'Azov située sur le fleuve Don, point stratégique puisqu'il permet d'accéder directement à la mer Noire. Il essuie un échec et décide alors de constituer une flotte sur un affluent du fleuve à Voronej. La Marine impériale de Russie est officiellement créée.
Mars
20/03
La Grande Ambassade du tsar Pierre quitte Moscou.
Septembre
05/09
Paroxysme de l'exécution des streltsy, par le tsar Pierre Ier le Grand, en répression de leur rébellion.
--   
Le tsar Pierre Ier ordonne un impôt pour les Russes les plus riches.
Janvier
01/01
La Russie passe du calendrier byzantin au calendrier julien.
Juillet
13/07
La Russie et l'Empire ottoman signent le traité de Constantinople, mettant fin à la guerre russo-turque.
 
Ordonnances interdisant de se mettre à genoux devant le passage du souverain et de se découvrir en hiver en passant devant son palais.
Mars
09/03
Nouvelle alliance entre Auguste II de Pologne et le tsar Pierre Ier de Russie à Birze.
Juillet
18/07
Bataille de Daugava.
Septembre
24/09
Charles XII, Stanislas Ier, et Auguste II signent la paix d'Altranstädt : Auguste renonce au trône de Pologne et à son alliance avec la Russie.
Janvier
09/01
Victoire des russes de Boris Cheremetiev sur les Suédois à Erastfer.
Avril
16/04
Le tsar Pierre proclame, par Manifeste, le principe de la liberté de pratiquer le culte.
Juillet
29/07
Victoire russe de Boris Cheremetiev sur les Suédois à la bataille de Hummelshof. Prise de Volmar et de Marienbourg. La Livonie est ravagée.
Octobre
22/10
Pierre le Grand prend Nöteborg et rebaptise la forteresse Schlüsselbourg (la « Clef de la Baltique »).
Mai
01/05
Les Suédois battent les Russes à la bataille de Pułtusk.
16/05
Fondation de Saint-Pétersbourg par le tsar Pierre le Grand.
Août
06/08
Victoire suédoise sur une armée russo-polonaise à la bataille de Jēkabpils.
20/08
Après un assaut meurtrier, Pierre le Grand de Russie reprend Narva à la Suède.
Novembre
18/11
Traité d’alliance polono-suédois de Varsovie contre la Russie.
Novembre
 
Le tsar Pierre Ier se marie secrètement avec Martha Skavronskaya [Catherine Ière].
Septembre
28/09
Bataille de Lesnaya, victoire des Russes sur les Suédois.
Octobre
09/10
Victoire russe, à la bataille de Lesnaya.
Juillet
08/07
Bataille de Poltava.
Mai
    05
Visite du tsar Pierre le Grand à Paris.
10/05
Le Czar russe Pierre se rend au palais des Tuileries pour saluer le Roi Louis XV, à Paris : il lui baise la main, le soulève de terre pour l'embrasser, manie sa chevelure blonde.
29/05
La tsar Pierre le Grand est reçu par le Régent Philippe et Louis XV au Château de Versailles.
30/05
Le tsar russe Pierre visite Fontainebleau.
Octobre
09/10
Le tsar Pierre est de retour à St-Pétersbourg.
 
Fondation par les russes du fort d’Oust-Kamenogorsk contre les Kazakhs.
Mai
26/05
Un décret force la majorité des habitants de l'Ile de l'Amirauté à s'installer dans l'Ile Vassilievski, à St-Pétersbourg.
Juillet
27/07
Bataille de Grengam. Victoire navale russe dans les Îles Åland.
Mars
24/03
Refonte de l'administration par Pierre le Grand. Tous les fonctionnaires sont répartis selon les quatorze degrés du Tchin (« Table des rangs »), chaque degré correspondant à un grade militaire.
Septembre
10/09
Signature du traité de Nystad, mettant fin à la grande guerre du Nord.
Novembre
02/11
Le Sénat de Russie accorda à Pierre le titre d'« Empereur de toutes les Russies ».
Juillet
18/07
Début d’une Campagne russe contre la Perse.
Juillet
26/07
Les troupes russes occupent Bakou.
Novembre
 
Catherine, épouse de l'empereur Pierre, est nommée impératrice.
Janvier
22/01
L'Académie des sciences de Russie est créée..
Février
08/02
Le tsar Pierre Ier de Russie meurt à St-Petersbourg.
Août
06/08
L'Empire germanique et la Russie concluent une alliance contre la Turquie.
Août
23/08
La signature du traité de Kiakhta instaure des relations commerciales, diplomatiques et juridiques entre la Chine (l'Empire Qing) et l'Empire russe (sous Catherine Ire). La Russie fournit fourrures, cuirs, bois, la Chine procure thé, soie, coton etc. Outre les échanges commerciaux entre les deux pays, le traité fixe la frontière entre la Sibérie et les terres chinoises de Mongolie et de Mandchourie, prémices des frontières actuelles.
Juillet
10/07
Le collège de la Petite Russie [Ukraine] est supprimé.
Septembre
22/09
Menacé par les Russes, le roi Stanislas se réfugie à Dantzig.
Juillet
09/07
Dantzig capitule face aux Russes.
Octobre
03/10
Signature de la convention de Nyssa, mettant fin à la guerre austro-russo-turque.
Juillet
15/07
La deuxième expédition du Kamtchatka (ou "grande expédition nordique") découvre l'Alaska ainsi que le détroit de Béring, qui sépare l'Amérique de l'Asie dans le nord de l'océan Pacifique. Dirigée par l'officier de marine Vitus Bering, l'expédition a débuté en 1733 pour s'achever dix ans plus tard. Elle a nécessité la participation de 3 000 hommes et près de 1,5 millions de rouble soit le sixème du budget total du pays investisseur, la Russie.
Juin
28/06
Sophie d'Anhalt-Zerbst [Catherine II] se convertit à l'Eglise orthodoxe russe, sous le nom de Catherine Alexeïevna, pour épouser Pierre III.
 
Ivan VI de Russie est emprisonné dans la forteresse de Schlüsselburg.
Juillet
24/07
Arrivée à Paris de Fedor Dmitrievitch Bekhteev. Reprise des relations diplomatiques entre la Russie et la France à l'instigation du vice-chancelier Vorontsov.
 
Réforme du recrutement en Russie : jadis limité aux dix gouvernements de Russie, il est étendu à la Petite Russie et aux provinces baltes.
Janvier
12/01
La Russie accède au traité de Versailles.
--   
Stanislas Poniatowski, l’amant de la future Catherine II de Russie, nommé ambassadeur de Pologne à Saint-Pétersbourg, présente ses lettres de créance.
22/01
Convention austro-russe. Les signataires s’engagent à fournir 80 000 hommes en cas de guerre contre la Prusse.
Mai
06/05
La bataille de Prague voit la victoire des Prussiens sur les Autrichiens et les Russes.
Août
11/08
L’armée russe d’Apraksine et de Rumyantsev défait les Prussiens à Gross-Jaegersdorf en Prusse orientale. Au lieu d’exploiter sa victoire en occupant la Poméranie, Apraksine se replie sur Tilsit.
30/08
Bataille de Gross-Jägersdorf.
Novembre
04/11
L'Académie impériale des Beaux Arts est fondée, à l'initiative du comte Chouvalov.
Août
17/08
Bataille de Smolensk.
25/08
Bataille de Zorndorf.
Octobre
09/10
Les armées russe et autrichienne occupent brièvement Berlin.
Juin
28/06
La tsarine Catherine fait détrôner son époux, le tsar Pierre III, avec la complicité de son amant Orlov et de 4 officiers de la garde impériale, frères d'Orlov ; Pierre est jeté en prison.
Juillet
09/07
Avènement de Catherine II au trône de Russie.
17/07
La tsarine, Elisabeth Ière de Russie décède. Pierre III, son neveu, lui succède alors sur le trône.
Mars
31/03
Frédéric II de Prusse et Catherine II de Russie concluent le traité de Saint-Pétersbourg pour harmoniser leur politique polonaise. Frédéric souhaite unir le Brandebourg à la Prusse-Orientale en s’emparant de la Prusse polonaise et de l’embouchure de la Vistule. Catherine II cherche à accroître ses contacts avec l’Europe, et la Pologne fait écran avec l’Europe germanique.
Juillet
04/07
Ivan VI de Russie est assassiné par l'un de ses geôliers dans sa prison de Schülsselbourg, suite à une tentative de coup d'Etat contre Catherine II de Russie, qui visait à le faire remonter sur le trône.
Septembre
06/09
Stanislas Poniatowski, favori de Catherine II de Russie est élu à l’unanimité roi de Pologne à la Diète de Varsovie avec l’appui des troupes russes.
Octobre
 
La tsarine Catherine II se fait vacciner contre la variole pour donner l'exemple.
Novembre
10/11
Le dernier hetman des Cosaques Kirill Razumovsky est destitué par Catherine II de Russie. L’unification législative et administrative de l’Empire russe entraîne la fin de l’autonomie ukrainienne.
Mars
26/03
Catherine II achète la bibliothèque de Diderot, et lui en laisse la jouissance jusqu'à sa mort, lui permettant de doter sa fille.
Décembre
04/12
La Russie déclare la guerre à la Turquie.
Juin
08/06
La flotte russe d'Orlov écrase la flotte ottomane à Tchesmé, près de Chio.
Juillet
05/07
La flotte ottomane rencontre les Russes, commandés par le Comte Alexeï Fiodorovitch Orlov, près de Chios. Un premier combat indécis force les Turcs à se réfugier dans la baie de Tchesmé, sur la côte égéenne. Les Russes, avec pour conseillers techniques Elphinstone et le commodore Greig, envoient des « brûlots », navires bourrés de poudre, de résine et d’huile que l’on attache aux navires ennemis avant d’y mettre le feu, et réussissent à enflammer toute l’escadre turque dont les navires étaient arrimés bord à bor.
Septembre
30/09
Première partition de la Pologne.
Octobre
28/10
La flotte russe, dirigée par Konyaev, défait la flotte ottomane dans le golfe de Patras.
Septembre
17/09
Le chef Cosaque Pougatchev se proclame tsar (sous le nom de Pierre III) et promet aux paysans l'abolition du servage.
Juillet
21/07
Traité de Koutchouk-Kaïnardji.
Mars
10/03
« Neutralité armée » de la Russie dans le conflit entre la Grande-Bretagne et ses colonies américaines.
Mai
27/05
Catherine II de Russie et Joseph II d'Autriche se rencontrent à Moghilev.
Septembre
10/09
Mémoire de Catherine II de Russie à Joseph II, à qui elle propose un partage de l’empire ottoman et la fondation d’un empire de Dacie.
 
Les Russes battent le dernier des descendants régnant de Chinggis Khan.
Avril
19/04
Manifeste de Catherine II de Russie sur l’annexion de la Crimée, préparée par Potemkine qui reçoit le titre de Prince de Tauride. Le khan de Crimée Şahin Giray, menacé par des révoltes intérieures, appelle les Russes à l’aide. La Russie annexe unilatéralement la Crimée après trois siècles d'administration ottomane.
Octobre
07/10
Le légat pontifical auprès de Catherine II, Archetti, inaugure l'église latine de Moscou.
Janvier
02/01
La tsarine russe Catherine II voyage en "Tauride" [Crimée] où les procédés de propagande du prince Potemkine lui assurent un accueil triomphal.
Septembre
06/09
L'expédition Lapérouse arrive au Kamtchatka.
Octobre
12/10
Victoire de Souvorov à la bataille de Kinburn.
Juin
29/06
La Suède déclare la guerre à la Russie. Elle exige la restitution de la totalité de la Finlande.
Septembre
22/09
Les 25000 Russes du Général Souvorov passent le Danube et, alliés au Général habsbourg Coburg, remportent la victoire du Rymnik sur les 60k Ottomans du Grand Vizir Yusuf-Pasha.
Juillet
09/07
Victoire suédoise décisive à la bataille de Svenksund.
Mai
18/05
L'empire russe déclare la guerre à la République des Deux Nations. Les armées russes entrent en Pologne le même jour.
Juin
14/06
Bataille de Boruszkowce.
18/06
Bataille de Zieleńce, l'armée de Józef Poniatowski repousse l'armée d'Iraklij Morkow.
Janvier
23/01
Deuxième partage de la Pologne. La convention de partage de la Pologne est signée à Saint-Pétersbourg entre la Russie et la Prusse. .
24/01
La Prusse, se déclarant solidaire de la Russie, occupe la Pologne occidentale.
28/01
La Russie rompt avec la France après l’exécution de Louis XVI. Catherine II de Russie reconnaît le comte de Provence comme régent du royaume de France. Tous les Français séjournant en Russie doivent prêter un serment de non adhésion aux principes de la Révolution.
Octobre
27/10
Bagration est promu lieutenant colonel.
Janvier
03/01
Traité secret russo-autrichien, pour un troisième partage de la Pologne.
Août
03/08
E traité de Greenville stipule qu’en lieu de certaines cessions de terres indiennes, la Russie abandonnent toute prétention sur les territoires au nord de l’Ohio, à l’ouest du Mississippi et au sud de la région des Grands Lacs. En revanche, si les Indiens se décident à vendre ces terres, ils doivent les proposer en priorité aux États-Unis.
Octobre
24/10
Troisième partage de la Pologne, Stanislas II est contraint à l'abdication.
Avril
14/04
Début de l'expédition russe en Perse.
Mai
10/05
Prise de Derbent par les Russes.
Juin
13/06
Prise de Bakou par les Russes.
Novembre
16/11
Catherine II est victime d'une attaque d'apoplexie.
17/11
La tsarine Catherine II meurt à St-Pétersbourg des suites d'une apoplexie.
Février
05/02
Paul Ier confirme le décret de Catherine II de Russie ordonnant la fermeture de toutes les imprimeries non autorisées par le gouvernement et l’établissement de bureaux de censure laïc et ecclésiastiques.
13/02
Jacquerie dans le gouvernement d’Orel, réprimée par Repnine. Les troubles se poursuivent dans les provinces de Toula et de Kalouga.
Octobre
01/10
Après la signature du traité de Campoformio, Paul Ier prend à son service les régiments du prince de Condé que l’Autriche ne pouvait plus conserver.
 
Echec de la mission de Caillard à Saint-Pétersbourg pour tenter un rapprochement entre la France et la Russie.
Mai
12/05
Les Français battent les Russes, à la bataille de Bassignana.
Juin
19/06
Bataille de Trébia, victoire des Autrichiens et des Russes, commandés par le général Surovov, sur les Français commandés par le général Macdonald.
Septembre
19/09
Brune bat les Anglo-Russes à Bergen.
--   
Bataille de Bergen.
26/09
Les Français commandés par André Masséna remportent la deuxième bataille de Zurich.
Octobre
06/10
Bataille de Castricum.
Mars
21/03
La Russie et l’Empire ottoman, s’entendent, dans une convention signée à Constantinople pour former la « République fédérative des Sept-Îles », nom donné à l’entité regroupant sept îles de la mer Ionienne (anciennement vénitiennes), situées entre la Grèce et l’Italie, que la France s’était attribuées au traité de Campo-Formio en 1797.
Avril
02/04
La Russie et l'Empire ottoman s'entendent, dans le traité de Constantinople, pour former la « République fédérative des Sept-Îles », nom donné à l'entité regroupant sept îles de la mer Ionienne (anciennement vénitiennes), situées entre la Grèce et l'Italie, que la France s’était attribuées au traité de Campo-Formio en 1797.
18/04
Décret interdisant l’introduction de tous les livres étrangers.
Mai
14/05
Les membres élus des tribunaux de la noblesse sont remplacés par des fonctionnaires.
Octobre
14/10
Rostoptchine propose au tsar une alliance avec la France contre la Grande-Bretagne en vue d’un partage de l’empire ottoman.
Novembre
07/11
Le tsar Paul Ier étant grand maître de l'ordre de Malte, est irrité par la prise de Malte par les Anglais : il décrète l'embargo sur 300 navires marchands anglais présents dans ses ports.
16/11
Tormasov retrouve ses grades militaires.
Décembre
18/12
Renouvellement de la convention de neutralité armée de 1780 signée à Saint-Pétersbourg entre la Russie, la Suède, le Danemark et la Prusse.
21/12
Appel de Bonaparte à Paul Ier pour un rapprochement franco-russe.
Mars
24/03
Le tsar Paul Ier (46 ans) est étranglé après cinq ans de règne dans un complot aristocratique auquel s'est vraisemblablement associé son fils et héritier, le futur tsar Alexandre 1er, adversaire de Napoléon Ier.
Avril
14/04
Le tsar Alexandre décrète la suppression du Bureau secret des affaires politiques.
--   
Le tsar Alexandre décrète le rétablissement de la charte de la noblesse, du règlement municipal et fait la promesse de ne pas créer de nouveaux impôts.
Septembre
12/09
Annexion de la Géorgie par la Russie.
15/09
Tormasov est nommé Général de la cavalerie.
23/09
Bonaparte et l'ambassadeur de Russie Markov ont un entretien orageux. Markov réclame la restitution du Piémont au roi de Sardaigne. Bonaparte lui répond: "Eh bien, que l'Europe vienne le reprendre!".
Octobre
08/10
Traité de Paris. Paix de la France avec la Russie.
10/10
Traité de Paris.
Mars
25/03
La paix d'Amiens est conclue (signée le 27 mars). Elle met fin à la Deuxième Coalition (Royaume-Uni, Russie, Turquie) contre la France. Elle confirme le traité de Campoformio.
Juin
10/06
Alexandre Ier et les souverains de Prusse ont une entrevue chaleureuse à Memel : ils s'assurent d'une relation pacifique, soucieux de la France.
30/06
L'armistice franco-russe est signée par le Maréchal Berthier et le prince Lobanov.
Septembre
20/09
Le tsar Alexandre accorde au Sénat le contrôle de la Justice et un droit de remontrance.
Juin
12/06
Bonaparte suggère à l'ambassadeur russe Markov une médiation russe entre la France et l'Angleterre : Malte serait mis en gage à la Russie et un Congrès des grandes puissances continentales serait réuni pour débattre des autres problèmes.
Juillet
19/07
Le tsar Alexandre écrit à La Harpe : "II a préféré singer les Cours, tout en violant la constitution de son pays. Maintenant, c'est l'un des tyrans les plus fameux que l'histoire ait produits".
Septembre
01/09
Le Major Général Prince Dolgoruky arrive à Vienne, envoyé par le tsar Alexandre Ier, pour tenter d'entrainer l'Autriche contre la France, après le rejet de sa médiation par Bonaparte, dans le conflit franco-anglais.
Octobre
02/10
Bonaparte fait une scène violente à l'ambassadeur russe Markov. Markov sollicite son rappel que Bonaparte demande aussi.
28/10
Le tsar Alexandre Ier rappelle de Paris l'ambassadeur Markov, n'y laissant que le chargé d'affaires Oubril.
Juin
29/06
Le Premier Ministre Pitt propose au tsar Alexandre une alliance ayant pour but de reprendre la Belgique et la Rhénanie à la France.
30/06
Robertson réalise la 1ère ascension en ballon en Russie, à St-Petersbourg.
Août
28/08
Oubril, chargé d'affaires de Russie, remet un message de son Gouvernement exigeant l'abandon des prétentions françaises en Orient et l'évacuation des ports napolitains occupés. Talleyrand la repousse.
Septembre
20/09
Oubril, chargé d'affaires de Russie, quitte la France sur l'ordre d'Alexandre Ier.
23/09
Le tsar Alexandre Ier envoie Novossiltsov comme ambassadeur à Londres pour y négocier une alliance anglo-russe ayant pour but de faire "rentrer la France dans ses anciennes limites" et esquisser une fédération européenne.
--   
Le tsar Alexandre se rend à Pulawy chez le prince Czartoryski et lui laisse croire qu'il a l'intention de reconstituer la Pologne contre la Prusse, pour intimider le roi Frédéric-Guillaume et l'entrainer à intervenir aux côtés des Coalisés.
Novembre
06/11
Une convention austro-russe contre tout nouvel agrandissement de la France est signée à Vienne.
17/11
Le tsar Alexandre signe la charte de l'université de Kazan.
Avril
11/04
Traité de Saint-Pétersbourg. Alliance entre la Russie et le Royaume-Uni dans le but de rétablir la France dans ses frontières de 1792. Formation d'une Troisième Coalition contre la France (Autriche, Royaume-Uni, Russie, Naples, Suède).
Juillet
09/07
Le tsar Alexandre remplace aux Affaires Etrangères Czartoryski par Budberg, plus favorable à la Prusse et à l'Angleterre.
15/07
Le tsar Alexandre sollicite Frédéric-Guillaume de laisser passer les troupes russes à travers la Poméranie mais le prussien s'y refuse avec des protestations de sympathie.
Septembre
11/09
Le roi Ferdinand Ier des Deux-Siciles signe un traité d'alliance secrète avec la Russie et l'Angleterre.
Octobre
17/10
Talleyrand adresse à Napoléon un important mémoire où il préconise une paix blanche avec l'Autriche et une alliance avec celle-ci contre la Prusse et la Russie.
19/10
Potocki arrive à Kiakhta mais Russes et Chinois divergent sur le nombre de personnes qui entreront en Chine : l'ambassade reste bloquée à la frontière.
Novembre
03/11
Le tsar Alexandre et Frédéric-Guillaume de Prusse signent un traité qui prévoit que la Prusse proposera sa médiation à Napoléon avec des conditions draconiennes et entrera en guerre sitôt après le refus prévisible de Napoléon.
05/11
Victoire des maréchaux Murat et Lannes, à Amstetten contre les troupes austro-russes du prince Bagration ;.
11/11
Bataille de Dürenstein.
15/11
Le Général Murat laisse échapper à Hollabrunn le corps d'armée du Général russe Bagration qui lui fait croire à un armistice en faisant marcher en colonne sur les français en s'écriant "Ne tirez pas, nous sommes Français".
16/11
Succès stratégique russe à la bataille d'Hollabrunn ; Koutouzov parvient à se retirer en sacrifiant son arrière-garde commandée par Bagration.
19/11
20000 hommes de la coalition Anglo-Russe débarquent dans le royaume de Naples.
20/11
Bagration est promu lieutenant général et récompensé de l'Ordre de St-George.
--   
La Prusse mobilise, le Général Koutousov attend des renforts et a regroupé 75000 Austro-Russes.
--   
Le Général Murat repousse les Russes jusqu'à Wischau. Le maréchal Augereau fait capituler le Général Jellachich dans le Vorarlberg.
22/11
Napoléon prend ses 1ère mesures pour la bataille à venir : ordre à la cavalerie de simuler des fuites dans les engagements d'avant-garde pour donner à Koutousov l'impression que les Français ont peur, et l'inciter à occuper le plateau de Pratzen pour les tourner sur leur droite et leur couper la route de Vienne.
27/11
L'avant-garde russe apparait devant Wischau pendant que Napoléon reçoit à Brünn les négociateurs autrichiens Stadion et Giulay et leur simule l'inquiétude.
29/11
Le corps d'armée austro-russe occupe Austerlitz. Napoléon recoit l'envoyé du tsar Dolgorouki qui réclame avec "jactance" l'évacuation de la rive gauche du Rhin et la réunion de la Belgique à la Hollande. Napoléon refuse mais Dolgorouki est convaincu de la victoire des coalisés (à son retour il déclare : "Napoléon tremblait de peur. J'ai vu l'armée française à la veille de sa perte. Notre avant-garde suffirait à l'écraser".
30/11
Napoléon achève de faire fortifier la colline "du Santon" sur son aile gauche et dicte à ses troupes une proclamation annonçant la bataille décisive.
Décembre
01/12
Les troupes austro-russes occupent le plateau de Pratzen. Le Maréchal français Davout arrive à proximité avec son corps d'armée.
--   
Napoléon s'adresse à ses soldats pour les encourager pour la grande bataille qui s'annonce.
--   
Berthier, au bivouac en avant de Brünn, distribue les ordres de Napoléon : à Soult de réunir ses troupes à l'abbaye de Raigerne, à Bernadotte de prendre la position du bivouac du Général Caffarelli, à Caffarelli de prendre le bivouac de la division de grenadiers, aux grenadiers de se porter en avant de la butte sur la droite de la route, au 176è RI légère de prendre position au Santon, au QG de se transporter à la butte.
--   
Des patrouilles de reconnaissance françaises remarquent que les Russes marchent plus au sud que prévu : Napoléon ordonne alors à Davout de gagner Telnitz, à l'extrême sud du champ de bataille, afin de stopper les Russes entre les villages de Telnitz et Sokolnitz, distants l'un de l'autre de 800m.
--   
La Grande Armée (73k hommes répartis en 12 bivouacs) acclame Napoléon en allumant des feux de paille pendant plus d'1h. Il déclare : "C'est la plus belle soirée de ma vie; mais je regrette de penser que je perdrai demain bon nombre de ces braves gens." Voyant ce spectacle, les Russes et les Autrichiens croient que les Français brûlent leurs campements, sûrs de leur défaite.
02/12
Les troupes russes se mettent en marche dans le brouillard.
--   
Napoléon réunit ses maréchaux pour ses dernières instructions pour la bataille.
--   
Napoléon, à cheval au milieu de ses maréchaux sur la butte de Schlapanitz, lance Soult à l'assaut du plateau de Pratzen sur lequel défilent des colonnes ennemies. A l'aile gauche Lannes et Murat contiennent le Général Bragation.
--   
Napoléon se porte sur le front des troupes, à Austerlitz, inspecte une partie de ses régiments et les encourage.
--   
Le général Langeron attaque le village de Sokolnitz.
--   
Le maréchal Soult, renforcé de Bernadotte et de la Garde, met en déroute le Général Buxhoevden contre attaqué par le maréchal Davout.
--   
Lannes et Murat poursuivent le Général Bragation vers le nord. Surpris d'être attaqués de flanc, les coalisés perdent la moitié du plateau de Platzen.
--   
Le tsar Alexandre et l'Empereur François d'Autriche, aux côtés du Général Koutousov légèrement blessé, assistent aux tentatives désespérées de celui-ci pour reprendre le plateau de Platzen. Les divisions Vandamme et St-Hilaire du Corps d'armée de Soult se maintiennent et rendent définitive la coupure de l'armée ennemie par le milieu.
--   
Davout, qui a rejoint une partie de ses effectifs, se rétablit au sud prenant la gauche des coalisées en tenaille : il les accule à la capture ou à la noyade dans les marécages.
--   
La garde impériale russe conduite par le prince Repnin tente une charge de cavalerie désespérée. Des centaines de chevaliers-gardes (dont de nombreux nobles) meurent. Repnin, blessé, est fait prisonnier.
--   
La Grande Armée de Napoléon est victorieuse de l'armée austro-russe écrasée à Austerlitz : env 15k morts et 15k blessés ou prisonniers.
--   
Napoléon, accompagné de son escorte personnelle et de son mameluk Roustan, s'assurer que les blessés (amis comme ennemis) sont localisés, ramassés et soignés.
03/12
Napoléon laisse repartir vers son camp le prince Repnine en lui demandant de transmettre ses propositions de paix au tsar Alexandre.
--   
Napoléon écrit un billet à Joséphine pour l'informer de sa victoire d'Austerlitz : fier d'avoir d'avoir "détruit" l'armée russe et battu 2 empereurs, il évoque sa fatigue.
--   
Le prince Jean de Lichtenstein se présente à Napoléon en émissaire de l'empereur François d'Autriche, qui sollicite une entrevue, pendant que le Général Murat poursuit les armées ennemies qui fuient éperdues.
--   
Napoléon dicte une proclamation : "Soldats, je suis content de vous"#8230; Vous avez décoré vos aigles d'une immortelle gloire"#8230; Mon peuple vous reverra avec joie et il vous suffira de dire "J'étais à la bataille d'Austerlitz" pour que l'on vous réponde : "Voila un brave !".
--   
Le Général Rapp rassemble les officiers des Chevaliers-gardes prisonniers (dont Repnin) et les envoie au QG de l'armée française.
04/12
Napoléon accorde une entrevue à l'empereur François d'Autriche au bivouac des Français à Sarutschitz [Zarovice] pour négocier les conditions de la paix.
05/12
Napoléon envoie le Général Savary au tsar Alexandre pour signer l'armistice que demandent également les Russes.
06/12
François Ier d'Autriche demande à Napoléon que la trêve joue aussi en faveur de l'armée russe en déroute, à quoi il réplique que cette armée est cernée mais qu'il accepte si l'armée russe retourne en Russie et évacue l'Allemagne et la Pologne.
07/12
Napoléon adopte par décret tous les orphelins de militaires morts à la bataille d'Austerlitz.
26/12
Traité de Presbourg, fin de la Troisième Coalition. L’Autriche perd la Vénétie, l’Istrie et la Dalmatie qui sont incorporées au Royaume d'Italie. Elle cède le Tyrol et le Vorarlberg à la Bavière et quelques territoires au royaume de Wurtemberg et au grand-duché de Bade. Liquidation du Saint-Empire et la naissance de l’empire d’Autriche.
Juillet
06/07
Le chargé d'affaires russe Oubril arrive à Paris pour ouvrir les négociations franco-russes.
20/07
Traité de paix franco-russe, négocié par Talleyrand et l’ambassadeur Oubril.
--   
Le chargé d'affaires de Russie Oubril signe un projet d'accord franco-russe : la France s'engagerait à retirer ses armées d'Allemagne dans les 3 mois ; la Russie évacuerait Cattaro et serait créée à Corfou une "République des Sept-Iles".
Septembre
03/09
Oubril, chargé d'affaires de Russie, informe le Gouvernement qu'Alexandre Ier refuse de ratifier le projet de paix.
06/09
Frédéric-Guillaume écrit au tsar Alexandre qu'il attaquera "le perturbateur du repos de l'univers" (Napoléon) dès qu'il aura reçu les subsides anglais et que les armées russes se seront mises en marches.
26/09
Ultimatum prussien à Napoléon Haugwitz exige l’évacuation immédiate de l’Allemagne. Début de la Quatrième Coalition : Royaume-Uni, Prusse, Russie, Suède..
30/09
Victoire française sur les Russes à la bataille de Castel-Nuovo.
Novembre
11/11
Le tsar Alexandre envoie une lettre à Frédéric-Guillaume de Prusse, lui promettant secours et vengeance.
12/11
Le tsar Alexandre envoie le diplomate Pozzo di Borgo à Vienne pour tenter d'y négocier une alliance.
20/11
Le Maréchal Davout informe Napoléon que l'armée russe de Bennigsen est massée derrière la Vistule et vient d'occuper Varsovie.
28/11
Les troupes de Murat entrent à Varsovie.
Décembre
22/12
La Grande Armée traverse la Vistule.
26/12
Résistance des troupes russes aux combats de Golymin et de Pułtusk, en Pologne. Napoléon renonce à poursuivre les Russes et place ses troupes en quartiers d’hiver sur la Vistule.
30/12
Début de la guerre russo-ottomane (→ 1812). Le voïévode de Valachie Constantin Ipsilanti, rêvant de reconstituer un royaume de Dacie avec l’appui du tsar, est destitué par le Sultan en août. Les Russes occupent les provinces danubiennes. En réplique, la Turquie déclare la guerre à la Russie.
Janvier
06/01
Prise de Bucarest par les troupes Russes.
Février
16/02
Bataille d'Ostrolenka.
Mai
24/05
La Grande Armée prend Danzig.
Juin
06/06
Napoléon quitte Finckenstein pour accompagner la Grande Armée en route pour menacer le flanc du Général Bennigsen.
10/06
La bataille d'Heilsberg voit la victoire de Napoléon Ier, sur l'armée russe commandée par Levin August von Bennigsen.
--   
Les maréchaux Murat et Soult attaquent les Russes de Bennigsen à Heilsberg. La charge de la cavalerie de Murat, téméraire, occasionne d'importantes pertes sans réel résultat.
11/06
Napoléon marche sur Eylau ; il lance à sa gauche Murat et Soult sur Koenigsberg, garde Davout au centre et dirige le Lannes à sa droite sur Friedland.
12/06
Le Maréchal russe Bennigsen apprend que le Maréchal Lannes marche sur Friedland, le croit isolé et repasse sur la rive gauche de l'Alle, pensant l'écraser facilement.
--   
Une armée russe pénètre en Généralicie, mais elle a soin d'éviter tout engagement contre les forces autrichiennes.
13/06
Napoléon regroupe ses troupes autour de Lannes, Mortier, Ney, Victor et La Garde. Le Maréchal Bennigsen, croyant le gros des Français en marche sur Koenigsberg, masse ses forces à Friedland dans une boucle de la rivière Alle.
14/06
Victoire de Napoléon à la bataille de Friedland.
19/06
Napoléon reçoit le prince Lobanov-Rostovsky, envoyé par le Maréchal Bennigsen pour demander l'armistice.
20/06
Napoléon écrit à Talleyrand : "Je crois que je ferai ce soir un armistice qui aura pour limites le thalweg du Niémen et pour condition la reddition des places de Graudenz, Kolberg et Pillau.".
21/06
Un armistice franco-russe d'un mois est signé à Tilsitt.
25/06
Entrevue de Tilsit, sur le Niémen, entre le tsar Alexandre Ier de Russie et Napoléon Ier. Par cet accord secret, Napoléon laisse au tsar les mains libres en Suède. En échange de quoi, la Russie accepte d’adhérer au blocus continental contre le Royaume-Uni. Une clause prévoit également le démembrement des possessions européennes de la Turquie et leur partage entre la Russie et la France. La Russie reconnaît la création du grand-duché de Varsovie au détriment de la Prusse, que l’on confie au roi de Saxe.
--   
Napoléon et le tsar Alexandre ont une entrevue sur un pavillon flottant au milieu du Niémen, à Tilsit.
Juillet
03/07
Napoléon écrit à Cambacérès : "La meilleure harmonie continue à régner entre l'empereur de Russie, le roi de Prusse et moi.".
06/07
La reine Louise de Prusse implore la clémence de Napoléon, à Tilsit.
07/07
Traité de Tilsit. Fin de la Quatrième Coalition.
--   
Traité de Tilsit.
09/07
Napoléon et le tsar Alexandre ont une dernière entrevue seul à seul à Tilsitt.
13/07
Napoléon nomme le Maréchal Victor, Maréchal d'Empire, et le Général Savary, ambassadeur à St-Pétersbourg.
18/07
Le Ministère des AE Canning fait donner ordre à l'escadre de l'amiral Gambier de se porter sur Copenhague pour s'assurer des portes de la Baltique contre tout revirement de la Russie.
Août
24/08
Armistice russo-turc signé à Slobozia.
--   
Le ministre russe Alopeus transmet à Londres une offre de médiation dans le Conflit franco-anglais.
--   
Un armistice russo-turc est conclu à Slobodzié, avec une médiation française : il laisse les principautés roumaines aux Russes.
Septembre
27/09
Le tsar Alexandre envoie le comte Tolstoï comme ambassadeur à Paris, pour surveiller l'application du traité de Tilsitt.
Novembre
01/11
La Russie déclare la guerre au Royaume-Uni.
03/11
Napoléon nomme Caulaincourt ambassadeur à St-Pétersbourg, en remplacement de Savary (mis en quarantaine par les aristocrates russes).
06/11
Napoléon reçoit l'ambassadeur russe Tolstoï, à Fontainebleau, avec des égards particuliers : il propose un partage d'influence du continent contre l'Angleterre et lui demande d'inciter l'Autriche à prendre position.
07/11
Le tsar Alexandre proteste contre le bombardement anglais de Copenhague et se décide à se mettre en état de guerre avec l'Angleterre.
23/11
Alexis Kourakine devient ministre des Affaires intérieures.
Janvier
01/01
Napoléon, de retour aux Tuileries, s'entretient avec Talleyrand. Il fait écrire par Champagny à Caulaincourt de proposer au tsar Alexandre de conserver les principautés danubiennes qu'il occupe, à condition que la Russie laisse Napoléon reprendre la Silésie à la Prusse.
Février
21/02
Début de la guerre russo-suédoise. Le tsar envahit la Finlande.
Mai
31/05
Napoléon propose une entrevue au tsar Alexandre Ier pour régler le partage de la Turquie.
Septembre
05/09
Napoléon convient d'une entrevue à Erfurt avec le tsar russe Alexandre pour réaffirmer l'alliance conclue lors du traité de Tilsit en 1807.
08/09
Établissement de relations diplomatiques entre la Russie et les États-Unis.
24/09
Chargé par Napoléon "d'encadrer" le tsar Alexandre, Talleyrand arrive à Erfurt.
27/09
Entrevue d'Erfurt entre Napoléon Ier et Alexandre Ier de Russie (→ 14/10). Une convention est signée le 12 octobre. Napoléon n’obtient pas le soutien qu’il espérait. Ce traité permet en fait le renouvellement de l’alliance franco-russe - conclue à Tilsit -, mais marque un refroidissement des relations diplomatiques. Alexandre Ier ne veut pas d’une guerre contre l’Autriche. Il promet tout juste d’intervenir si l’Autriche déclare la guerre.
28/09
Le diplomate français Talleyrand rencontre le tsar Alexandre à Erfurt et le pousse à résister aux demandes de Napoléon.
Octobre
06/10
Napoléon et le tsar Alexandre Ier dînent à Weimar.
07/10
Napoléon fait au tsar Alexandre les honneurs du champ de bataille d'Iéna (où il avait battu l'armée prussienne en 1806).
12/10
Napoléon et le tsar Alexandre Ier signent une convention renouvelant leur alliance (neutralité) contre l'Autriche.
14/10
Napoléon et le tsar Alexandre Ier se font leurs adieux et quittent Erfurt.
Janvier
06/01
L'Empire Ottoman accepte l'annexion de la Crimée et du Kouban par la Russie.
Mars
29/03
La diète de Porvoo prête allégeance à Alexandre Ier, créant ainsi le Grand-duché de Finlande.
Juillet
15/07
Le Général Poniatowski entre à Cracovie et se heurte à l'avant-garde russe.
26/07
Le tsar Alexandre demande à Napoléon de lui donner l'assurance que la Pologne ne sera jamais rétablie. Napoléon évite de répondre clairement.
Septembre
01/09
Le tsar Alexandre, sollicité secrètement par l'Autriche, envoie le prince Tchernychev avertir que la Russie ne peut envisager de rompre avec Napoléon "pour le moment".
16/09
Le Général russe Bagration défait les Turcs à Rassevat.
17/09
La Russie (Roumiantsev) et la Suède (Stedingk) signent un traité à Fredrickshamn : la Suède reconnaît l'annexion par la Russie de la Finlande et des îles d'Aland.
24/09
Le lieutenant-général russe Bagration assiège Silistrie.
Octobre
11/10
Platov est promu Général de cavalerie.
24/10
Le Général français Caulaincourt communique le traité franco-autrichien de Vienne au tsar Alexandre avec les assurances de Napoléon de ne pas faire renaître la Pologne.
Novembre
04/11
Napoléon charge le Général Caulaincourt de demander pour lui au tsar Alexandre la main de sa soeur Anne.
Février
04/02
Malgré les assurances données par Napoléon, Alexandre Ier de Russie lui refuse la main de sa s½ur Anna, âgée de quinze ans.
Juillet
10/07
L’armée russe s’empare de la forteresse de Soukhoumi, ce qui permet la conquête de l’Abkhazie, placée sous la protection de la Russie en octobre.
Septembre
07/09
L'armée russe du Général Kamenski bat 30000 Turcs à Batynia.
27/09
Les Russes du Général Kamenski prennent la forteresse de Roustchouk.
Octobre
16/10
Le ministre des Affaires Etrangères Champagny demande à l'ambassadeur Caulaincourt de s'employer auprès du tsar Alexandre pour qu'il ferme ses ports aux bateaux anglais.
23/10
Napoléon demande à l'attaché militaire russe à Paris, Tchernitchev, de porter une lettre au tsar Alexandre, insistant sur l'importance personnelle de l'éviction par la Russie des bateaux anglais dans la Baltique.
30/10
Le tsar Alexandre, inquiet de l'élection de Bernadotte en Suède, commence des préparatifs de guerre, rappelant des troupes de Finlande et des Balkans.
Novembre
11/11
Napoléon apprend par l'ambassadeur Caulaincourt le refus russe de saisir les vaisseaux anglais.
Janvier
08/01
Le tsar Alexandre fait des propositions au diplomate polonais Czartoryski et à Potocki pour s'assurer le concours des Polonais contre la France.
10/01
Napoléon charge le Maréchal Davout d'une mission secrète d'information en Russie.
Février
11/02
Le tsar Alexandre offre au leader polonais Czartoryski des garanties pour une Pologne reconstituée à laquelle il promet de réunir les "provinces polonaises" de la Russie.
Avril
16/04
En possession des renseignements envoyés par le Maréchal Davout sur les armements, les mouvements de troupes et les menées du tsar Alexandre en Pologne, Napoléon réalise qu'il va être attaqué.
17/04
Napoléon, reprochant au ministre des AE Champagny de n'avoir pas compris la stratégie russe, le remplace par Maret ; Daru prend la Secrétairerie d'État.
--   
Napoléon, reprochant au ministre des Affaires Etrangères Champagny de n'avoir pas compris la stratégie russe, le remplace par Maret ; Daru prend la Secrétairerie d'État.
Mai
07/05
L'ex-ministre de l'Intérieur Kourakine présente à Napoléon une lettre de félicitations du Tsar Alexandre pour la naissance de son fils.
09/05
L'ambassadeur de France Lauriston arrive à Pétersbourg pour des conversations avec le ministre du Commerce Roumiantzov.
Juin
05/06
Napoléon reçoit durant 7h Caulaincourt qui l'avertit des dangers d'une campagne militaire en Russie.
Juillet
03/07
Attaque des Turcs à Roustchouk. Koutouzov parvient à la repousser, mais se replie au-delà du Danube.
04/07
Le feld-Maréchal Koutousov, à la tête de l'armée russe des Balkans, bat les Turcs à Kazikoi.
Août
15/08
Devant le corps diplomatique, Napoléon menace d'une guerre l'ambassadeur de Russie, Kourakine, suite à la décision russe de ré-ouvrir ses ports aux navires anglais.
16/08
Napoléon se fait apporter le dossier des relations franco-russes depuis Tilsitt et fait étudier par le ministre des AE Maret les incidences possibles d'une rupture.
Septembre
09/09
L'armée turque du grand-vizir passe le Danube à Slobodzié pour attaquer les Russes.
25/09
Le tsar Alexandre adresse à Napoléon une note où il nie toute convoitise du grand-duché de Varsovie.
Octobre
04/10
Le tsar Alexandre se dérobe aux propositions d'alliance du Général prussien Scharnhorst.
12/10
Le feld-Mal russe Koutousov déclenche une contre-offensive contre l'armée turque.
17/10
Le tsar Alexandre signe avec la Prusse une convention dont aucun des partenaires n'est satisfait ; les Russes ne s'engagent à attaquer que pour défendre la Prusse orientale.
Décembre
17/12
Napoléon offre à l'Autriche une alliance contre la Russie : l'Autriche céderait sa Galicie méridionale contre la restitution de l'Illyrie, ainsi que les principautés roumaines, et la Silésie si la Prusse se compromet avec la Russie ; l'Autriche fournirait un corps de 80000 soldats.
18/12
Koutouzov oblige l’armée turque à capituler à Slobodzié.
19/12
Napoléon fait rechercher des ouvrages sur la Russie, la Lithuanie et les campagnes de Charles XII.
24/12
L'ambassadeur de France à Berlin propose à la Prusse une alliance contre la Russie ; en cas de refus, la Silésie deviendra Autrichienne.
29/12
Le chancelier du royaume de Prusse Hardenberg se déclare prêt à accepter l'alliance de Paris.
Janvier
31/01
Le roi Frédéric-Guillaume de Prusse écrit au tsar Alexandre qu'il a dû "se sacrifier à la paix nécessaire pour ne point compromettre le grand but que Votre Majesté s'est toujours proposé".
Février
08/02
Napoléon donne les ordres pour acheminer "sur la pointe des pieds" les corps de la nouvelle Grande Armée vers le Niémen.
19/02
Bernadotte envoie le Général L½wenhielm à Pétersbourg pour proposer l'alliance de la Suède au tsar Alexandre : on lui garantirait la Norvège et les 2 armées attaqueraient l'Allemagne par le Danemark.
25/02
Napoléon remet à l'attaché militaire russe Tchernitchev une lettre pour le tsar Alexandre, demandant le respect du Blocus et un arrangement sur l'Oldenbourg. Il ajoute : "Si la fatalité veut que les deux plus grandes puissances de la terre se battent pour des peccadilles de demoiselle, je ferai la guerre en galant chevalier".
Mars
05/03
Le roi de Prusse, Frédéric-Guillaume ratifie l'accord du 24 février signé à Paris avec l'envoyé du tsar, Tchernitchev.
15/03
Etablissement d’un comptoir russe en Californie, créé pour la chasse à l’otarie et pour ravitailler les comptoirs russes en Alaska.
25/03
Tormasov devient chef Cdt de la 3e armée de l'Ouest.
29/03
Speranski, réformateur francophile, accusé de trahison par le tsar Alexandre Ier, est exilé à Nijni Novgorod.
Avril
08/04
Le tsar Alexandre envoie un ultimatum à Napoléon : il exige le retrait des forces françaises derrière l'Elbe et la liberté du commerce russe ; il charge son ambassadeur Kourakine de remettre au Ministre des AE Maret cette réponse à la lettre de Napoléon du 25 février.
09/04
Le tsar russe Alexandre rend visite au roi suédois Bernadotte et signe avec lui un traité d'alliance, à Abo.
13/04
Napoléon ordonne de rendre publique l'affaire d'espionnage Tchernitchev-Michel.
18/04
Le tsar Alexandre quitte Pétersbourg pour s'installer au QG de l'armée russe à Vilna.
22/04
Le Tsar Alexandre Ier prend le commandement de son armée.
27/04
Averti par la Ministre des Affaires Etrangères Maret, Napoléon fait appeler aux Tuileries l'ambassadeur russe Kourakine et en reçoit l'ultimatum d'Alexandre Ier ; il laisse l'ambassadeur sans réponse.
Mai
 
Clausewitz, refusant la collaboration militaire avec les Français, quitte la Prusse et rejoint l'armée impériale russe.
01/05
Le diplomate autrichien Lebzeltern donne au tsar Alexandre l'assurance que le corps autrichien ne causera nulle perte aux forces russes.
03/05
Napoléon charge le comte de Narbonne de porter à Vilna une lettre, ferme et courtoise, au tsar Alexandre Ier ; antidatée du 25 avril, pour que cette ultime démarche de paix ne semble pas influencée par la remise de l'ultimatum.
05/05
Napoléon quitte Paris.
16/05
Napoléon arrive à Dresde.
18/05
L'empereur d'Autriche François arrive à Dresde où son gendre, Napoléon, l'accueille.
--   
Le Tsar Alexandre reçoit le diplomate français Narbonne à Vilna et refuse toute discussion avec lui.
26/05
Napoléon est informé de la décision du tsar Alexandre de ne pas donner suites à ses dernières offres.
--   
Le roi de Prusse Frédéric-Guillaume III arrive à Dresde.
28/05
Traité de Bucarest. Fin de la guerre entre l'Empire ottoman et la Russie.
--   
Russes et Ottomans signent la paix à Bucarest.
Juin
 
Barclay de Tolly est nommé par le tsar Alexandre Cdt de la 1e armée positionnée dans la région de Vilnius.
01/06
Le ministre de la guerre Barclay de Tolly, déclare qu'après les assurances fournies par le diplomate autrichien Lebzeltern, on peut dégarnir de forces le secteur faisant face au Feldmarschall autrichien Schwarzenberg pour tout concentrer devant Napoléon.
12/06
Napoléon Ier arrive à Königsberg.
--   
Le conseiller du tsar Alexandre, Stein, arrive en Russie.
13/06
A Koenigsberg, Napoléon sort en voiture et passe les troupes en revue, monté sur le cheval Taurus.
--   
Le conseiller du tsar Alexandre, Stein vise à employer les forces russes à la libération de la patrie allemande.
17/06
Napoléon arrive à Insterburg. Il monte le cheval Coquet et passe la revue des équipages de ponts du Général Eblé et les brigades de cavalerie Castex et Corbineau.
19/06
Napoléon visite la ville de Gumbinnen.
20/06
Napoléon, à Gumbinnen, apprend que le tsar Alexandre a refusé de recevoir l'ambassadeur de France Lauriston.
21/06
Napoléon, à Vilkavi¨kis, proclame à son armée la "seconde guerre de Pologne".
23/06
Napoléon franchit le Niémen. Début de la campagne de Russie.
25/06
Les troupes françaises du 1e corps et la cavalerie passent le Niémen.
27/06
Renonçant à défendre Vilna, le feld-maréchal russe Barclay de Tolly s'est replié sur le camp retranché de Drissa derrière la Duna.
28/06
Napoléon entre à Vilna et s'étonne de l'accueil réservé des Lithuaniens.
29/06
Napoléon envoie le Maréchal Davout sur Minsk.
--   
Napoléon se résout à marquer un temps d'arrêt à Vilna pour regrouper ses forces et refaire sa cavalerie.
--   
Le Général Platov évacue Grodno.
30/06
La Grande Armée de Napoléon pénètre dans Vilnius.
--   
Jérôme Bonaparte entre à Grodno. L'armée russe bat en retraite sur Mostouï.
Juillet
01/07
Napoléon reçoit le diplomate russe Balachov à dîner à Vilna.
--   
A Wilno, Napoléon installe la Commission administrative de Lithuanie.
02/07
Napoléon ordonne que les soldats qui se rendraient coupables de pillage ou de maraudage soient jugés en cour martiale et fusillés.
--   
Napoléon ordonne que les soldats qui se rendraient coupables de pillage ou de maraudage soient jugés en cour martiale et fusillés.
05/07
Le Maréchal de France Davout réclame des renforts pour entreprendre de concert avec J. Bonaparte une man½uvre qui peut anéantir le feld-maréchal russe Bagration.
08/07
Le Maréchal de France Davout s'empare de Minsk ; il est à même de couper la retraite du feld-maréchal russe Bagration si Jérôme attaque de front.
09/07
Le Maréchal de France Davout prend Borisov (sur la Bérésina).
10/07
La cavalerie polonaise de Rożniecki est battue par les cosaques de Platov.
13/07
Le Maréchal de France Davout pousse sur Bobruisk et envoie des ordres à Jérôme pour lui rabattre le feld-maréchal russe Bagration qui se sent dans une situation désespérée.
14/07
J. Bonaparte, plutôt que d'obéir au Maréchal Davout, ulcéré dans sa vanité de roi, quitte l'armée après un dernier ordre prescrivant à ses forces de se replier sur Minsk.
--   
Les Généraux obligent le tsar Alexandre à se rendre à Moscou pour échauffer le moral de ses arrières.
--   
Les Gaux obligent le tsar Alexandre à se rendre à Moscou pour échauffer le moral de ses arrières.
--   
Jérome Bonaparte, plutôt que d'obéir au Maréchal Davout, ulcéré dans sa vanité de roi, quitte l'armée après un dernier ordre prescrivant à ses forces de se replier sur Minsk.
15/07
L'armée russe se masse au camp de Drissa pour couvrir la route qui va de Wilna à Petersbourg, mais laisse ouverte celles qui mènent au coeur du pays.
16/07
Napoléon commence à monter sa manoeuvre d'enveloppement contre le camp de Drissa, et quitte Vilna.
--   
La Grande Armée marche sur Vitebsk.
17/07
Le Commandant russe Barclay évacue le camp de Drissa et se replie sur Vitebsk ; il détache le Général Wittgenstein sur sa droite pour couvrir Riga contre le Maréchal français Macdonald.
--   
Le Commandant russe Barclay évacue le camp de Drissa et se replie sur Vitebsk ; il détache le Général Wittgenstein sur sa droite pour couvrir Riga contre le Maréchal français Macdonald.
18/07
Traités d'Örebro britanno-russo-suédois.
20/07
Alliance de Velikie Louki entre la Russie et les Cortes d’Espagne.
23/07
Le Maréchal français Davout défait le feld-Mal russe Bagration à Mohilev.
26/07
Victoire française sur les Russes à la bataille d'Ostrovno.
--   
Napoléon établit son QG dans le village de Koukovïatschi.
28/07
Napoléon fait son entrée à Vitebsk, dans une ville vide.
--   
Napoléon, à Vitebsk, affirme au Maréchal Murat que "la 1e campagne de Russie est terminée".
Août
01/08
Victoire russe à la bataille de Kliastitsy. L’offensive d’Oudinot sur Saint-Pétersbourg échoue.
--   
Le Commandant français Ricard occupe Dunabourg.
05/08
Le feld-Maréchal russe Bagration, ayant opéré sa jonction avec le Cdt Barclay de Tolly, le décide à attaquer sur Vitebsk.
08/08
Le Général russe Platov surprend le Maréchal français Sébastiani à Inkovo ; mais les Maréchaux Murat et Ney ripostent victorieusement.
10/08
Napoléon fait savoir à son frère Jérôme qu'il le subordonne au Maréchal Davout pour l'opération en cours.
12/08
Napoléon fait donner par son beau-père François II à Vienne un bâton de feld-Maréchal à Schwarzenberg vainqueur des Russes à Gorodetchna.
--   
Le feldmarschall autrichien Schwarzenberg, entraîné par le Général français Reynier, bat le Général russe Tormasov à Gorodeczna.
13/08
Napoléon quitte Vitebsk.
--   
Le Général russe Tormasov se replie au sud sur Kobrin.
14/08
Le Commandant russe Barclay de Tolly tente de couper Napoléon sur sa gauche ; Napoléon est résolu à tourner Barclay en lui coupant la retraite derrière Smolensk.
15/08
La Grande Armée passe le Dniepr.
16/08
Les Maréchaux français Davout et Ney enfoncent la résistance en avant de Smolensk ; le feld-Maréchal Barclay de Tolly se prépare à la retraite.
17/08
Les Russes évacuent Smolensk.
--   
Koutouzov est nommé général en chef de l’armée russe.
18/08
Le Commandant français Gouvion Saint-Cyr défait le Général russe Wittgenstein à Polotsk.
--   
Napoléon entre à Smolensk, déserte et livrée aux flammes.
--   
Napoléon octroie au Commandant Gouvion Saint-Cyr le bâton de maréchal pour sa victoire sur les Russes.
19/08
Les Maux français Murat, Davout et Ney, lancés à la poursuite des Russes, les atteignent et les accablent ; le Général Junot, en exécution du plan de Napoléon, se trouve à portée de tomber sur leurs arrières.
--   
Bataille de Valutino.
--   
Les Maréchaux français Murat, Davout et Ney, lancés à la poursuite des Russes, les atteignent et les accablent ; le Général Junot, en exécution du plan de Napoléon, se trouve à portée de tomber sur leurs arrières.
--   
A Valoutina Gora, le Général français Junot, hébété, se refuse à tout mouvement malgré les objurgations de Murat ; l'armée russe s'échappe de l'étau ; chacune perdant env 6k hommes (dont le Général Gudin mortellement blessé).
22/08
Le Général Charles-Etienne Gudin meurt de ses blessures à Smolensk.
24/08
Napoléon décide de reprendre la marche sur Moscou ; ses maréchaux lui conseille de s'arrêter là et de remettre la suite des opérations à l'année suivante.
25/08
Napoléon quitte Smolensk.
--   
Bagration est nommé Commandant de l'Armée de Podolsk.
26/08
Napoléon écrit à Marie-Louise : "Mon avant-garde est à quarante lieues de Moscou".
28/08
La cavalerie française de Murat se heurte à l'arrière-garde russe devant Viazma ; trop exposé, Murat exige le soutien du Maréchal Davout réticent ; Napoléon lui octroie une des divisions de Davout.
29/08
Koutousov remplace Barclay de Tolly au commandement en chef de l'armée russe ; il accepte, sur les instances du feld-Maréchal Bagration de livrer une bataille décisive en avant de Moscou.
--   
Napoléon entre à Viazma.
Septembre
01/09
La classe 1813 est appelée par anticipation.
02/09
Napoléon écrit à Marie-Louise : "Voilà dix-neuf ans que je fais la guerre et j'ai donné bien des batailles et fait bien des sièges en Europe, en Asie, en Afrique. Je vais me dépêcher de finir celle-ci pour te revoir bientôt".
03/09
Napoléon et le Maréchal Berthier ont une altercation : Berthier le supplie de ne pas pousser plus loin.
05/09
Le Maréchal Murat et le Général Compans bousculent l'avant-garde russe à Chevardino et la rejettent sur Borodino.
06/09
Les armées française et Russe se préparent au combat : Napoléon fait exposer devant sa tente un portrait du roi de Rome ; les Russes font leurs dévotions devant les icônes.
07/09
Bataille de la Moscova.
--   
Napoléon fait la proclamation : "Soldats, le jour que vous avez tant désiré est arrivé. L'armée ennemie qui fuyait se trouve maintenant en face de vous. Rappelez-vous que vous êtes des soldats français".
--   
L'armée russe, maîtrisée mais non rompue, se retire en bon ordre sur Moscou.
08/09
Le Maréchal Murat pousuit les Russes sur Mojaïsk.
--   
Les troupes du Général en chef Koutousov se replient sur Moscou.
--   
Le Maréchal Murat pousuit les Russes sur Mojaïsk.
09/09
Jean-Louis Romeuf, général de brigade, est mortellement blessé lors de la bataille de La Moskowa.
10/09
Ricard est nommé Général de division.
13/09
Le Général en chef Koutousov impose sa décision d'abandonner Moscou sans risquer les restes de l'armée ; le gouverneur de Moscou Rostopchine prend soin d'emmener les pompes incendie en se retirant.
14/09
Entrée de Napoléon à Moscou.
15/09
Napoléon s'installe au Kremlin de Moscou.
16/09
Napoléon doit quitter le Kremlin de Moscou en flamme pour le palais de Petrovski.
--   
Rostopchine, gouverneur, fait incendier Moscou: 4/5è des maisons détruites et la moitié des 900 églises.
17/09
Le Général en chef Koutouzov fait passer son armée sur la rive gauche de la Nara ; le Général Platov, à la tête des régiments de Cosaques, man½uvra de façon à déborder la gauche du Maréchal français Murat.
--   
Le Général en chef Koutouzov fait passer son armée sur la rive gauche de la Nara ; le Général Platov, à la tête des régiments de Cosaques, man½uvre de façon à déborder la gauche du Mal français Murat.
20/09
La pluie calme les flammes de Moscou.
--   
La pluie calme les flammes de Moscou.
21/09
Napoléon songe puis renonce à revenir à Smolensk ; il propose à ses Maréchaux une manoeuvre de repli menaçant St Pétersbourg ; ils sont peu enthousiastes, il renonce, et reste à Moscou et adresse des propositions de paix au tsar Alexandre.
23/09
Napoléon écrit à Marie-Louise : "Le temps est beau, nous avons fusillé tant d'incendiaires qu'ils ont cessé".
24/09
Napoléon fait au Tsar Alexandre des offres de paix confidentielles.
--   
Napoléon fait au Tsar Alexandre des offres de paix confidentielles.
Octobre
05/10
Napoléon commence à prendre des dispositions pour le départ ; il ordonne d'évacuer les blessés.
13/10
La première neige tombe sur Moscou.
15/10
Napoléon prend la décision de quitter Moscou : son idée est de ramener son armée sur une position plus confortable pour passer l'hiver.
16/10
Le 1er corps (Davout) quitte Moscou pour couvrir la retraite de la Grande Armée.
17/10
Le Général en chef russe Koutousov, après avoir amusé le commandement français par des négociations d'armistice, surprend le Maréchal Murat à Winkovo.
18/10
Napoléon décide de quitter Moscou en prenant la route du sud, selon le conseil de Davout, pour affronter Koutousov (qui a reconstitué ses forces jusqu'à env 80000 hommes).
--   
Victoire russe à la bataille de Winkowo (ou Taroutino).
19/10
Napoléon quitte Moscou et s'engage sur la route de Kalouga, vers le Sud. Il laisse à Moscou le Mal Mortier avec 10000 hommes.
20/10
Victoire russe à la seconde bataille de Polotsk.
23/10
Le Maréchal Mortier, gouverneur de Moscou, quitte la ville après avoir reçu l'ordre de faire sauter le Kremlin.
--   
Conspiration du général Malet à Paris, qui fait apparaître la faiblesse du régime. Malet, républicain détenu depuis 1808 dans une maison de santé, s’évade et rallie quelques troupes. Il se présente comme chef d’un gouvernement provisoire constitué après la mort de l’empereur, et réussit à contrôler la préfecture de police, le ministère de la Police et la préfecture de la Seine. Le chef d’État-major de la première région militaire, flairant la supercherie, fait arrêter Malet vers 10 heures du matin.
--   
Le Général en chef Koutousov, pessimiste, se retire au sud ; Napoléon, qui l'ignore, est impressionné par l'acharnement des Russes au combat ; renonçant à pousser sur Kalouga, il ordonne de remonter sur Mojaïsk pour reprendre la route de l'aller et ordonne au Maréchal Mortier d'évacuer Moscou pour le rejoindre ; le Général Davout est mis à l'arrière-garde.
24/10
Bataille de Maloyaroslavets. Les Russes de Koutouzov attaquent l'avant-garde du vice-roi d'Italie Eugène, pour barrer la route du sud à l'armée française.
25/10
A Ghorodnia, où est installé le QG de Napoléon, un groupe de 6000 cosaques enlève 6 pièces d'artillerie puis tentent de s'emparer de Napoléon.
29/10
11 officiers conspirateurs (dont Malet, Lahorie et Guidal) sont déférés devant une cour martiale et fusillés.
31/10
Victoire des Russes de Pyotr Kotlyarevsky à la bataille d'Aslanduz sur les Perses d'Abbas Mirza.
--   
Le Général en chef russe Koutousov suit la Grande Armée ; pour lui barrer le chemin, il compte sur l'amiral Tchitchakov, qui a rejoint le Général Tormasov et profite de l'inertie du Général de Schwarzenberg pour se hâter vers le nord, et sur le feldmarschall Wittgenstein, qui a reçu des renforts et refoule les Maréchaux français Gouvion et Oudinot vers la Bérésina.
--   
Napoléon arrive à Wiazma.
--   
Les cosaques du Général russe Platov harcèlent l'arrière-garde du Maréchal français Davout qui les arrête à Kolotskoï.
--   
Victoire russe à la bataille de Czaśniki.
Novembre
03/11
Napoléon confie à Ney le commandement de l'arrière-garde : il considère "le brave des braves" un chef médiocre mais admirable soldat.
--   
Victoire russe à la bataille de Viazma.
--   
Le maréchal français Davout arrête le général en chef russe Koutousov.
06/11
Napoléon est averti de la conspiration ratée de Malet à Paris.
07/11
Napoléon songe à la nécessité politique pour lui de regagner Paris au plus tôt.
08/11
La Grande Armée (42000 soldats) parvient à Smolensk, espérant trouver des stocks de nourriture et de fourrage.
--   
Eugène, Général en chef du IVe corps d'armée français, éprouve un revers en marchant sur Vitebsk et perd les 70% de son artillerie à cause du verglas. Le Général Wittgenstein va occuper Vitebsk.
--   
Le Général Wittgenstein va occuper Vitebsk.
09/11
Napoléon arrive à Smolensk ; il neige sans arrêt ; les magasins d'approvisionnement ont été presque vidés par le XIe corps d'armée de Victor, envoyé en renfort au Maréchal Oudinot.
11/11
Le 1er corps (Davout), réduit (par les combats et par le froid) à 10000 hommes, arrive à Smolensk.
--   
Ricard devient Commandant de la 2e division du 1er Corps de la Grande Armée sous Davout à la place de Friant.
--   
Le 1er corps (Davout), réduit (par les combats et par le froid) à 10k hommes, arrive à Smolensk.
12/11
Les débris de la Grande Armée se regroupent à Smolensk et pillent les magasins ; les officiers disposant encore d'une monture forment l'"escadron sacré" sous les ordres du Maréchal Grouchy.
14/11
Victoire russe bataille de Smoliani.
--   
Napoléon quitte Smolensk, ayant ordonné un départ échelonné des corps pour donner un peu de répit à chacun ; il fait -25°c.
15/11
Bataille de Krasnoï (→ 17/11), victoire stratégique de Napoléon qui sauve l'essentiel de son armée.
--   
Napoléon arrive à Krasnoé avec l'avant-garde ; le Général en chef russe Koutousov s'en approche et menace de flanc la Grande Armée.
--   
Le Général en chef russe Koutousov coupe Eugène de Napoléon, qui contre-attaque et permet à Eugène de le rejoindre.
16/11
Les Russes reprennent Minsk.
--   
Le Maréchal français Davout arrive à Krasnoïe et se heurte aux Russes ; sommé de se rendre, il charge et se maintient.
17/11
La Grande Armée de Napoléon fait sauter les murailles et quitte Smolensk vers l'ouest.
--   
Le Maréchal français Davout évacue Krasnoïe sur ordre de Napoléon.
--   
Le Maréchal français Ney, ayant quitté Smolensk, arrive à Krasnoé.
18/11
Ricard, Commandant de la Grande Armée, est blessé à Krasnoé.
19/11
Le Maréchal français Ney résiste aux assauts russes et parvient à passer le Dniepr ; Napoléon arrive à Orscha, où ont été réunis des approvisionnements ; il brûle ce qu'il veut éviter de voir tomber aux mains des Russes.
20/11
Napoléon est rejoint par les corps d'armée des Maréchaux Victor et Oudinot qui se replient, n'ayant pas été capables d'arrêter le feldmarschall russe Wittgenstein.
21/11
L'amiral russe Tchitchakov prend le contrôle des ponts de Borisov.
23/11
Napoléon ordonne la construction de ponts sur la Bérézina ; il brûle les aigles de tous les corps.
26/11
Bataille de la Bérézina (→ 29/11).
Décembre
 
Monge subit une attaque à la lecture des 1ers désastres de Napoléon en Russie.
 
Émeutes de Penza, en Russie ; les paysans croient à l’abolition du servage.
03/12
Iermolov devient chef d’État major de la Ire Armée russe.
12/12
Napoléon rentre aux Tuileries à Paris.
23/12
Entrée d’Alexandre Ier de Russie à Vilna.
30/12
Convention de Tauroggen. Les Prussiens (général York) signent une convention de neutralité avec les Russes.
--   
Les débris de la Grande Armée franchissent le Niémen.
Février
09/02
Entrée des troupes russes à Varsovie.
Mars
11/03
Entrée de l'armée russe à Berlin.
Mai
02/05
Victoire française de Lützen contre les Prusso-Russes.
21/05
Fin de la bataille de Bautzen, victoire de la Grande Armée de Napoléon Ier contre les troupes russo-prussiennes commandées par le maréchal Wittgenstein.
Juin
04/06
Armistice de Pleiswitz. L’Autriche propose une médiation qui est acceptée par les belligérants à Pleiswitz mais n’aboutit pas.
Août
10/08
Congrès de Prague ; Sixième Coalition ; Royaume-Uni, Autriche, Prusse, Russie, Suède.
12/08
Déclaration de guerre de l'Autriche à la France.
23/08
Bataille de Gross Beeren.
26/08
Bataille de Dresde (→ 27/08), victoire de la Grande Armée napoléonienne, commandée par Gouvion-Saint-Cyr, sur les troupes coalisées dirigées par Schwarzenberg.
--   
Bataille de la Katzbach.
27/08
Victoire de Napoléon à Dresde.
Septembre
06/09
Bataille de Dennewitz, victoire des coalisés sur les troupes napoléoniennes.
15/09
Traité de Gulistan. L’Iran cède à la Russie ses provinces situées au nord de l’Araxe.
16/09
Victoire coalisée, à la bataille de la Göhrde, pendant la campagne d'Allemagne.
Octobre
12/10
La Russie et la Perse, par le Traité de Gulistan, consacrent la liberté de navigation de la Perse sur la mer Caspienne à des fins commerciales mais réservent à la seule Russie le droit de faire naviguer sa flotte de guerre.
16/10
Début de la bataille de Leipzig ( 19/10).
18/10
Bataille de Leipzig.
Décembre
04/12
Déclaration de Francfort. Les coalisés utilisent l’argument selon lequel ils font la guerre contre Napoléon et non pas contre la France.
21/12
Les alliés passent le Rhin.
Janvier
25/01
Début de la campagne de France. La France est envahie par les Alliés. Napoléon prend le commandement de l'armée française.
Février
09/02
Campagne des Six-Jours. Napoléon réussit par des man½uvres de rocades à battre séparément les Alliés (→ 14/02).
11/02
Victoire de Napoléon à la bataille de Montmirail.
Mars
01/03
Signature du Traité de Chaumont entre les quatre puissances alliées : Angleterre, Autriche, Prusse et Russie.
07/03
Bataille de Craonne.
13/03
Bataille de Reims entre les troupes françaises et les troupes russes et prussiennes.
31/03
Capitulation de Paris.
Février
08/02
Le Congrès de Vienne condamne la traite des Noirs.
--   
Le Congrès de Vienne déclare Napoléon hors la loi. Début de la Septième Coalition.
Septembre
26/09
Conclusion de la Sainte-Alliance entre la Russie, l’Autriche et la Prusse, qui fait du christianisme le principe fondateur de tout gouvernement.
27/09
Après la chute de Napoléon, les grandes puissances européennes se réunissent à Paris pour signer le "pacte de la Sainte Alliance". Le tsar de Russie Alexandre Ier, l'empereur d'Autriche François Ier et le roi de Prusse Frédéric-Guillaume Ier, se protègent ainsi de toute nouvelle offensive révolutionnaire ou libérale, au nom de "la Très Sainte et Indivisible Trinité des trois puissances orthodoxe, catholique et protestante".
Novembre
15/11
Alexandre Ier de Russie accorde au nouveau royaume de Pologne une constitution libérale. Le royaume de Pologne est lié par une union personnelle à l’empire russe.
Juin
10/06
Conclusion du traité de Paris, entre l'Autriche, l'Espagne, la France, l'Angleterre, la Prusse et la Russie. Il permet l'exécution de l'article 99 de l'acte du congrès de Vienne, déterminant la réversion des duchés de Parme, Plaisance et Guastalla.
Août
25/08
Le tsar Alexandre décide l'abolition du servage en Courlande.
Octobre
01/10
Les 4 puissances alliées (Prusse, Autriche, Grande-Bretagne, Russie) se rencontrent à Aix-la-Chapelle pour négocier le retrait de leurs troupes de France en vue d'une alliance européenne.
Octobre
17/10
Un régiment de la Garde Semenovski à St-Pétersbourg se mutine pour protester contre les brutalités de son chef, le colonel Schwartz.
Novembre
11/11
Fedor Dostoievski naît à Moscou, fils de Mijail Andréievich Dostoievski, médecin dans un hôpital pour indigents, et de Maria Fedorovna Netchaiev.
Janvier
18/01
Inauguration du théâtre Bolchoï.
Février
28/02
Un traité entre le Royaume-Uni et la Russie établit les frontières de l'Alaska.
Septembre
13/09
Le tsar Alexandre Ier de Russie abdique.
Novembre
07/11
Pouchkine achève son "Boris Godunov".
Juillet
15/07
Création de la Troisième section de la Chancellerie Impériale, par Nicolas Ier de Russie.
16/07
Guerre russo-persane (→ 02/1828).
--   
Début de la guerre russo-perse.
Octobre
07/10
Convention d'Akkerman.
Août
26/08
Tchernitchev devient ministre de la guerre.
Octobre
01/10
L'armée russe sous Ivan Paskevitch prend d'assaut Erevan, mettant fin à un millénaire de domination musulmane en Arménie.
Février
02/02
Traité de Turkmentchaï entre russes et persans.
Septembre
14/09
Traité d'Andrinople, affirmant l'échange de possessions entre les deux nations.
Août
27/08
Les Russes, commandés par Paskevich, prennent Varsovie.
Novembre
15/11
Le traité de Londres, signé par la Grande-Bretagne, l'Autriche, la France, la Prusse, la Russie et la Belgique, stipule l'indépendance de cette dernière et sa neutralité permanente.
Novembre
08/11
Le tsar Nicolas Ier fait ouvrir le théâtre Michel, à St-Pétersbourg, pour jouer, en français, les pièces en vogue.
Juillet
10/07
Ogarev est arrêté à Moscou, accusé d'activité contre le tsar.
12/07
Ogarev est libéré à Moscou.
15/07
L'université de Kiev (russophone) est fondée.
Novembre
05/11
Pouchkine provoque en duel d'Anthès.
Janvier
01/01
La revue "Teleskop" est interdite, à cause de sa publication de la "Lettre philosophique" de Chaadaev.
Octobre
10/10
La ligne de chemin de fer entre St-Pétersbourg et Tsarskoïe Selo est inaugurée.
Septembre
10/09
La première pierre de la cathédrale du Christ-Sauveur de Moscou est posée.
Août
13/08
L'Armée russe de Rudiger écrase les insurgés hongrois menées par Gorgey devant le château de Vilagos.
Septembre
30/09
Le procès de Dostoievski débute.
Novembre
16/11
Le procès de Dostoievski s'achève : il est condamné à mort.
Août
19/08
La ligne de chemin de fer St-Pétersbourg-Moscou est inaugurée par le tsar Nicolas Ier.
Mars
 
La Russie occupe la Moldavie et la Valachie.
Mai
21/05
Les relations russo-turques sont rompues..
24/05
La France de Napoléon III et le Royaume-Uni s'entendent pour soutenir l'Empire ottoman contre la Russie.
Octobre
08/10
L'Empire ottoman somme la Russie à évacuer les principautés danubiennes.
23/10
L'Empire ottoman déclare la guerre à la Russie.
Novembre
18/11
Les Russes remportent une victoire navale à Sinope contre les Turcs.
Janvier
04/01
Les flottes françaises et anglaises entrent dans la Mer Noire.
Mars
12/03
Le Royaume-Uni et la France font alliance avec l'Empire ottoman.
25/03
La France et la Grande-Bretagne déclarent la guerre à la Russie dans la guerre de Crimée.
27/03
La Russie refusant d'évacuer les principautés roumaines, la France et l'Angleterre lui déclarent la guerre.
Septembre
05/09
L'escadre de l'amiral Sterling, commandant de la flotte de la British East Indies, arrive à Nagasaki pour pourchasser l'escadre du russe Poutiatine, et, pour cela, souhaite obtenir un traité d'amitié avec le Japon.
08/09
Les forces britanniques, Français et Turcs remportent une bataille contre les Russes sur les rives de l'Alma.
20/09
Bataille de l'Alma, victoire des coalisés anglo-franco-ottomans sur les Russes.
27/09
Français et Anglais pour une fois alliés mettent le siège devant Sébastopol.
Novembre
05/11
Bataille d'Inkerman.
07/11
Tolstoï passe à l'armée de Crimée et arrive à Sébastopol.
08/11
L'amiral russe Poutiatine se présente sur la frégate « Diana » devant Osaka, causant une panique à Kyoto où l'on craint une attaque contre le palais impérial. Le gouverneur d'Osaka lui enjoint de gagner Shimoda.
14/11
Une violente tempête en mer Noire provoque la perte de 40 navires français et anglais.
Mars
02/03
Le tsar Nicolas Ier meurt de pneumonie à St-Pétersbourg. Son fils Alexandre II devient tsar.
--   
Alexandre II devient tsar de Russie.
Mai
15/05
L'escadre franco-britannique aux ordres des Capitaine Bruce et Fourichon détruit le fort de Shaccock et l'arsenal Drapeau de la Russie de Petropavlovsk (Sibérie), 2 places désertées par la garnison du général Nikolaï Mouraviosv-Amourski après une 1ère attaque en septembre 1854.
Juin
18/06
Début de la bataille de Malakoff au siège de Sébastopol, lors de la guerre de Crimée.
Septembre
08/09
Les Français de Mac-Mahon s'emparent de la position fortifiée de Malakoff à Sébastopol.
--   
Patrice de Mac-Mahon prend la tour Malakoff, en Crimée.
11/09
La ville de Sébastopol se rend aux Français et Anglais.
Février
01/02
Le tsar de Russie Alexandre II accepte de signer des préliminaires de paix avec les Français et les Anglais, à Vienne.
Mars
30/03
Les Russes sont contraints de signer par la coalition anglo-franco-ottomane un traité à Paris, mettant fin à la Guerre de Crimée.
Octobre
01/10
Dostoievski, en raison de l'excellence de son service, est promu porte-enseigne dans son bataillon russe.
Mai
28/05
Par un traité signé à Aigun, en Mandchourie, le général russe Nicolas Mouraviev, gouverneur de la Sibérie orientale, impose à la Chine la cession de la rive gauche du fleuve Amour. Ce fleuve délimite encore aujourd'hui la frontière entre la Russie et la Chine.
Mars
03/03
Signature d'un traité secret franco-russe stipulant la neutralité bienveillante de la Russie en cas de guerre entre l'Autriche et la France.
Août
25/08
Le chef tchéchène Chamil et ses compagnons se rendent au gouverneur russe Bariatinski : ils sont emprisonnés dans l'aoul de Gounib au Daghestan.
Septembre
15/09
Le chef tchéchène Chamil, vaincu, est reçu par le tsar Alexandre II, à Tchugev (près de Kharkov).
Juin
12/06
Création de la Banque d'État de l'Empire russe.
Juillet
02/07
Les Russes fondent Vladivostok.
Octobre
18/10
Signature du traité de Tientsin, qui clôture la seconde guerre de l'opium.
24/10
La Chine, le Royaume-Uni, la France et la Russie signent une Convention à Pékin qui met fin à la 2è guerre de l'opium : la Chine reconnaît le traité de Tianjin, ouvre le port de Tianjin, autorise les Britanniques à emmener les coolies aux Amériques, leur cède la partie sud de Kowloon perpétuellement, cède la Manchourie externe à la Russie, accepte de payer une indemnité au Royaume-Uni et à la France, et admet la liberté de culte.
Novembre
02/11
La Russie et la Chine signent un traité à Pékin : la Russie acquiert la région de l'est de l'Oussouri jusqu'au Pacifique.
 
Fondation en Russie de la société secrète révolutionnaire Zemlia i Volia (Terre et Liberté) à la fin de l’année.
Février
27/02
L'armée russe ouvre le feu sur une manifestation hostile à Varsovie, en Pologne, provoquant le massacre de cinq personnes.
Mars
03/03
Abolition du servage en Russie.
Avril
12/04
Répression du soulèvement de Bezdna, dans la province de Kazan, où les paysans réclament tout de suite la liberté et les terres.
Octobre
16/10
Accord britanno-russe, qui confirme les devoirs du Royaume-Uni vis-à-vis de la Russie, dans le cadre des dispositions du traité de Vienne de 1815.
Novembre
09/11
Dmitri Milioutine est nommé ministre de la Guerre en Russie.
Janvier
23/01
Reutern devient ministre des Finances en Russie. Il organise et publie un budget unifié de l’État pour la première fois. Sa réforme monétaire est un échec.
Février
02/02
La noblesse libérale de Tver réclame la réunion d’un Zemski sobor en Russie.
Mai
16/05
Série d’incendies à Saint-Pétersbourg (→ 28/05). Le pouvoir russe en profite pour dénoncer les agissements nihilistes. Nombreuses arrestations (Pisarev, Tchernychevski). La société Zemlia i Volia est démantelée.
22/05
Le "Règlement portant sur la présentation, l'élaboration et l'exécution des états prévisionnels des recettes et des dépenses de l'État" est promulgué.
Octobre
07/10
Napoléon III propose, unilatéralement, un armistice de 6 mois entre les belligérants de la guerre civile américaine, supervisé par la France, le Royaume-Uni et la Russie. Refus des Britanniques et des Russes.
Janvier
01/01
Le tsar Alexandre II institue le Zemstvo (assemblée locale élargie au-delà de la noblesse).
22/01
Début d’un soulèvement polonais.
Février
03/02
Bataille de Węgrów pendant l’insurrection de Pologne.
08/02
Convention d’Alvensleben. La Prusse autorise la Russie à poursuivre les émigrés polonais sur son territoire.
Octobre
04/10
Début de la guerre de Crimée.
Juin
14/06
Des lois détachent l'enseignement primaire de la tutelle de l'Église ; il est pris en charge par les zemstvos.
Novembre
19/11
Des lois organisent l'enseignement secondaire : les gymnases (lycées) sont divisés en 2 catégories, classique et moderne, ouverts théoriquement à tous les élèves.
20/11
La réforme judiciaire est promulguée : les juges deviennent inamovibles, les débats, avec avocats, deviennent contradictoires, des jurys sont institués, ainsi que des procédures d'appels (mais la déportation administrative en Sibérie persiste).
Octobre
27/10
Le roi Georges Ier de Grèce épouse à St-Pétersbourg la grande-duchesse Olga Constantinovna de Russie (petite-fille du tsar Nicolas Ier).
Septembre
02/09
Le Président de la cour d'assises, Gagarine, fait venir le condamné Karakozov : "[Alexandre II] m'a ordonné de vous dire que [...] comme chrétien [il] vous pardonne mais qu'en tant que Souverain Elle ne peut le faire".
03/09
Dmitry Vladimirovich Karakozov est exécuté par pendaison, pour sa tentative d'assassinat du tsar Alexandre II.
Mars
30/03
Les États-Unis achètent l'Alaska à la Russie.
Juin
06/06
Le tsar de Russie Alexandre II échappe à la tentative d'assassinat de Berezowski, au Bois de Boulogne, à Paris. Cet attentat entraîne une brouille avec la Russie.
18/06
Napoléon III et le tsar Alexandre II essuient 2 coups de feu d'un exilé polonais, alors qu'ils reviennent ensemble d'une revue militaire, à Paris.
Octobre
18/10
Achat de l'Alaska par les États-Unis.
Septembre
01/09
Karakozov, condamnée à la potence, écrit pour demander sa grâce au tsar Alexandre II : "Sire je vous demande pardon comme chrétien à un chrétien, et comme homme à un autre homme".
Mars
01/03
Le chimiste russe Dmitri Mendeleïev, qui a achevé son tableau périodique des éléments, le communique à la Société russe de physique et de chimie de Saint-Pétersbourg.
Janvier
01/01
La loi rend le service militaire (6 ans au lieu de 25) obligatoire à tous, avec un appel par tirage au sort d'une partie du contingent et la réduction de la durée du service selon les études effectuées.
13/01
Réforme militaire de Milioutine en Russie ; service obligatoire pour tous (6 ans au lieu de 25), appel par tirage au sort d’une partie du contingent, réduction de la durée du service selon les études effectuées.
Novembre
 
Premier congrès des propriétaires de mines de la Russie du Sud à Taganrog.
Août
22/08
Ratification du traité de Saint-Pétersbourg, convenant de l’échange de l’île de Sakhaline contre les îles Kouriles, entre le Japon et la Russie.
Juillet
12/07
Kropotkine s'évade de la prison de l'hôpital militaire de St-Pétersbourg.
Septembre
29/09
Le Gouvernement russe fait cesser la parution du journal "Ekinci" en langue turque-tatar.
Mars
03/03
Signature du traité de San Stefano qui prévoit l'indépendance de la Bulgarie.
Juillet
13/07
Clôture du congrès de Berlin par la signature d'un traité à Berlin.
Avril
14/04
Soloviev tire à plusieurs reprises sur le tsar Alexandre sans l'atteindre, près du palais à St-Pétersbourg.
Juin
09/06
Alexandre Soloviev est condamné à mort et pendu, pour tentative de régicide.
Juillet
07/07
A Irkoutsk, ravagée par incendie, le gouverneur oblige les habitants à rebâtir leurs maisons en pierre.
Février
05/02
A Saint-Pétersbourg, échec de l'attentat du populiste Stepan Khaltourine contre le tsar au palais d'Hiver.
Août
18/08
Dissolution de la troisième section de la Chancellerie Impériale par le tsar Alexandre II, remplacée par le département de police du ministère de l’Intérieur.
Novembre
08/11
Dostoïevski publie "Les Frères Karamazov" où il expose, à travers l'afrontement des 4 personnalités sa vision de l'humanité et de Dieu.
Mars
01/03
Le tsar Alexandre II est mortellement blessé à St-Pétersbourg par un groupe de nihilistes (dont Grinevitski).
13/03
Assassinat de l'empereur Alexandre II de Russie par le mouvement révolutionnaire La volonté du peuple.
Avril
14/04
Les conjurés assassins du tsar Alexandre II (Ryssakov, Jeliabov, Mikhaïlov, Kibaltchitch et Perovskaïa) sont arrêtés et pendus.
Mai
30/05
Dimitri Tolstoï est nommé ministre de l'Intérieur par le tsar Alexandre III.
Juillet
07/07
Waeber, consul russe à Tianjin, signe le traité russo-coréen : ouverture des ports de Chemulpo [Inchon], Pusan et Wonsan ; les Russes obtiennent le droit d'acheter de la terre à Séoul et Yanghwajin.
Novembre
15/11
Début de la conférence de Berlin.
Mai
11/05
Alexandre Oulianov (frère de Lénine), Shevirev, Andreyushkin, Generalov et Osipanov sont pendus dans la cour de la forteresse de Schlüsselburg, pour avoir eu le projet d'un attentat contre le tsar Alexandre III.
Juin
18/06
Traité de réassurance entre l'empire allemand et l'empire russe.
Septembre
08/09
Un 1er tronçon du Transsibérien est achevé, de Samara à Oufa.
Octobre
29/10
Signature de la convention du canal de Suez à Constantinople.
--   
Près de Borki, le train impérial, où se trouve le tsar Alexandre III, déraille : 21 morts (mais personne de la famille impériale).
Juillet
13/07
Une loi sur les migrations paysannes est votée.
Octobre
24/10
Pechkov [Maxime Gorki] est arrêté à Nijni pour avoir caché S. G. Somov, un populiste recherché par la police.
Mai
11/05
Le tsarévitch Nicolas Alexandrovitch (futur Nicolas II de Russie) reçoit une estocade sur la tête par Tsuda Sanzō, un officier de police japonais (incident d'Ōtsu). Il est secouru par le prince Georges de Grèce et de Danemark.
Août
17/08
Alliance franco-russe qui stipule le soutien mutuel en cas d'attaque d'un des pays de la triple Alliance que sont l'Empire allemand, l'Autriche-Hongrie et le Royaume d'Italie. Cette coopération militaire, également financière et économique, a permis de créer une stratégie efficace de deux fronts de part et d'autre de l'Allemagne, durant la Première Guerre mondiale. Cette convention militaire est stoppée en 1917, au moment de la Révolution communiste russe.
Novembre
01/11
Le tsar Alexandre III meurt d'une néphrite dans son palais de Livadiya. Accession au trône russe du tsar Nicolas II.
Mars
24/03
Alexandre Popov réalise la première liaison radioélectrique en morse.
Mai
26/05
Le tsar Nicolas II et sa femme Alexandra Fedorovna sont couronnés dans la cathédrale de l'Assomption dans le quartier du Kremlin à Moscou. Pendant la cérémonie, il reçoit le sceptre et la chaîne de l'Ordre de St-André. Celle-ci se décroche et tombe.
Septembre
04/09
Le Conseil municipal de Paris vote l'ouverture d'un crédit illimité pour les fêtes franco-russes.
Janvier
03/01
Le ministre des finances Witte lance sa réforme monétaire : dévaluation du rouble de 2/3, adoption de l'étalon-or, convertibilité du rouble-papier grâce à une forte encaisse.
28/01
Lénine est condamné à 3 ans d'exil en Sibérie.
Mars
27/03
Signature de l'accord Pavlov par lequel l'Empire russe obtient de la Chine la péninsule du Liaodong et Port-Arthur.
Mai
29/05
Staline est exclu du séminaire orthodoxe de Tiflis pour "propagande marxiste".
Février
11/02
Lénine part en exil en Suisse.
Novembre
    11
Staline est exilé à Novaya Uda, en Sibérie.
Août
16/08
Le ministre des finances Witte est obligé de démissionner car il s'oppose à la guerre que la Russie est train de préparer contre le Japon.
Janvier
01/01
Gorki est agressé par un inconnu qui l'attaque en sachant qui il est.
05/01
Staline s'échappe de son exil en Sibérie.
Septembre
30/09
Le Transsibérien, circumbaïkalien, est inauguré.
Janvier
02/01
Début de la guerre russo-japonaise.
22/01
Dimanche sanglant - Massacre par le gouvernement russe de manifestants ouvriers pacifiques remettant au tsar une pétition demandant des réformes économiques et démocratiques..
Février
17/02
Assassinat du grand-duc Serge, oncle du tsar et gouverneur de Moscou.
Mai
27/05
La bataille de Tsushima marque la première victoire militaire dans l'époque moderne d'un pays asiatique, le Japon, face à un pays occidental, la Russie.
Juin
27/06
Les marins du cuirassé Potemkine se mutinent en Mer Noire.
Août
06/08
Un manifeste annonce la convocation d'une Duma et interdit de discuter publiquement de politique.
19/08
Le tsar Nicolas II crée la Douma ("conseil" en russe), une assemblée nationale consultative, non législative, élue au suffrage retreint et indirect. Après l'agitation révolutionnaire, le tsar fait donc un pas vers l'établissement d'une monarchie constitutionnelle.
Septembre
05/09
Traité de Portsmouth, mettant fin à la guerre russo-japonaise.
15/09
Le prince Troubetskoï, favorable aux réformes, est nommé recteur de l'Université de Moscou.
Octobre
15/10
Le Transsibérien, sur la voie Circumbaïkalien, est mis en circulation.
18/10
Des pogroms antijuifs ont lieu à Kiev et Odessa. Irina Némirovsky, une croix orthodoxe au cou, est cachée derrière un lit par la cuisinière Macha.
30/10
Nicolas II signe le Manifeste d'octobre, lequel accorde de plus grandes libertés aux peuples russes, une participation à la Douma, et le suffrage universel masculin.
Novembre
01/11
Par l'entremise de la grande-duchesse Militza et de sa s½ur, la grande-duchesse Anastasia, Raspoutine est présenté à la famille impériale.
24/11
La censure préventive des manuscrits avant leur publication est abolie au profit d'une censure punitive consistant à traduire devant les tribunaux les textes publiés jugés délictueux.
Juillet
09/07
Stolypin, devenu Président du Conseil, dissout la 1ère Duma.
Septembre
27/09
L'institution des inspecteurs chargés de la police intérieure des universités et nommés par l'administration est supprimée.
Août
31/08
Une convention anglo-russe est signée à St-Pétersbourg qui définit les sphères d'influence en Perse, Afghanistan et au Tibet.
Juin
30/06
Une météorite explose 8 000 mètres au-dessus de la région de Toungouska en Sibérie centrale. L'onde de choc, comparable à 1 000 bombes d'Hiroshima, ravage 2 000 km² de taïga (forêt de conifères)..
Février
24/02
La Serbie, soutenue par la Russie, se mobilise et menace l'empereur François-Joseph d'annexer la Dalmatie, la Croatie et la Bosnie-Herzégovine.
Novembre
10/11
Tolstoï, en crise spirituelle, quitte sa famille et sa maison de Poliana pour renoncer à la vie matérielle, dans l'intention de rejoindre le Caucase en train.
21/11
Léon Tolstoï est retrouvé mort à Astapovo dans une gare de campagne.
Juillet
10/07
L'Allemagne met la Russie en garde, à propos de son soutien à la France dans la crise marocaine.
Septembre
14/09
Le Premier Ministre Stolypin est atteint mortellement par un radical de gauche et agent de la police secrète, Bogrov, à l'opéra de Kiev ("Le Conte du tsar Saltan"), en présence du tsar Nicolas.
15/09
Le tsar Nicolas, abattu, se met à genoux au chevet de Stolypine à l'hôpital, à Kiev, et répète les mots "Pardonnez-moi".
18/09
Le Premier ministre russe Stolypine assassiné.
24/09
Dmitri Bogrov est pendu pour l'assassinat du Premier Ministre Stolypin, dans la forteresse de Lysa Hora.
Mai
05/05
Parution du premier numéro du journal bolchevique La Pravda en Russie.
Octobre
28/10
Le Dr Koyfman, contre-amiral, et 200 personnes dont des médecins juifs, créent la Sté pour la protection sanitaire des populations juives "OZE" à St-Petersburg.
Mai
30/05
Signature du traité de Londres.
Juillet
10/07
La Russie déclare la guerre à la Bulgarie.
Novembre
21/11
La censure tsariste décide de détruire les manuscrits de Tolstoï.
Juillet
20/07
Le Président français Poincaré et son ministre Viviani sont accueillis à Cronstadt (près de St-Pétersbourg), par le tsar Nicolas II. Les 2 pays s'offrent assistance mutuelle en cas de conflit.
26/07
L'Autriche-Hongrie mobilise ses troupes le long de la frontière avec la Russie.
Août
01/08
L'Allemagne déclare la guerre à la Russie.
06/08
L’Autriche-Hongrie déclare la guerre à la Russie.
17/08
Le plan Schlieffen des Allemands prévoyait une victoire rapide sur la France à l'Ouest et des positions défensives à l'Est à la frontière russe. Les Russes tentent de prendre la ville de Koenigsberg. Ignorant les ordres de ses supérieurs qui lui commandaient de se replier si les Russes pressaient le front, le général allemand Hermann von François engage le combat, sûr de la supériorité de ses troupes. Alors que les combats sont équilibrés, une offensive allemande de grande envergure oblige les Russes à se retirer. La première victoire allemande sur le front Est.
20/08
Les Russes bousculent la IIe Armée allemande à Gumbinnen [Goussev] (Prusse orientale).
23/08
Bataille de Tannenberg. Victoire des Allemands sur les Russes.
Septembre
04/09
Convention de Londres, entre les gouvernements de Grande-Bretagne, de France et de Russie.
05/09
Par le Traité de Londres, la Triple Entente décide de ne pas signer de paix séparée avec les belligérants germaniques.
11/09
Fin de la bataille de Lemberg.
15/09
La 8è armée allemande défait la 1ère armée Russe de Rennenkampf sur les bords des lacs Mazures.
16/09
Siège de Przemyśl (→ 22/03/1915).
Octobre
29/10
Les Turcs bombardent les côtes russes de la mer Noire.
Novembre
02/11
La Triple Entente déclare la guerre à l'empire Ottoman.
18/11
Bataille du cap Sarytch.
Juin
12/06
Les Allemands emploient du gaz contre les Russes en Généralicie, en utilisant un mélange mortel de phosgène et de chlore.
22/06
Les troupes austro-hongroises reprennent Lemberg (Lwow) aux Russes.
Juillet
28/07
Bataille de Kara Killisse, victoire russe sur les Ottomans.
Août
09/08
Les partis bourgeois de la Douma se regroupent en un "Bloc progressiste" et exigent la création d'un nouveau Gouvernement et des réformes.
Septembre
03/09
Le Gouvernement suspend sine die la Duma.
05/09
Le Tsar Nicolas II prend le commandement suprême des troupes russes.
Juin
04/06
Offensive russe du général Broussilov contre les forces germano-austro-hongroises.
29/06
La 9è Armée russe (Gal Letchiski) s'empare de Kolomea.
Juillet
27/07
Premier échec russe devant Kovel. Cet défaite marque le début de la dissolution de l'armée russe.
Août
03/08
Bataille de Romani, échec de la seconde offensive germano-ottomane vers les positions britanniques du canal de Suez.
08/08
Victoire russe dans le Caucase à la bataille de Bitlis.
Octobre
04/10
La ville de Mourmansk est fondée.
Décembre
19/12
Assassinat de Raspoutine.
Février
18/02
Une grève éclate dans les usines Putilov (Petrograd).
--   
Une région militaire spéciale est créée à Petrograd pour prévenir les désordres.
25/02
Des émeutes éclatent contre la disette, la Garde fraternise.
26/02
La Duma élit un comité provisoire pour rétablir l'ordre.
27/02
A la Douma les députés réclament le limogeage de ministres incapables.
Mars
01/03
Le comité de la Duma forme un Gouvernement provisoire.
04/03
Le Gouvernement provisoire entre en fonction, promet une Constituante et décrète une amnistie politique générale, mais maintient l'effort de guerre et les alliances.
05/03
La mise en place de cartes de rationnement à Moscou et à Petrograd et le licenciement de milliers d’ouvriers de l’usine d’armement Poutilov entraîne des mouvements de grèves dans la capitale à l’appel des mencheviks et des bolcheviks.
08/03
Manifestations dans le centre-ville de Petrograd pour réclamer du pain.
09/03
Le mouvement de protestation s'étend dans Petrograd: près de cent cinquante mille ouvriers grévistes convergent vers le centre-ville.
10/03
Par télégramme depuis le QG à Moghilev, le tsar Nicolas II donne l'ordre de "faire cesser immédiatement les désordres" à Petrograd.
11/03
Les soldats fraternisent avec les ouvriers.
12/03
Création du soviet de Petrograd.
15/03
Abdication du tsar Nicolas II en son nom et au nom de son fils Alexis en faveur de son frère Michaël.
16/03
Le Grand-Duc Michaël abandonne le pouvoir qui passe aux mains d’un gouvernement provisoire à tendance libérale constitué par des membres influents de la Douma et présidé par le prince Lvov.
18/03
Le Gvt provisoire proclame la liberté de la presse, permettant à la "Pravda" de reparaître sous la direction collective de Staline, Kamenev et Kollontaï.
20/03
Les restrictions aux libertés nationales et religieuses sont abolies.
21/03
A Moghilev le Général Alexeïev annonce l'arrestation de Nicolas II.
22/03
Les USA reconnaissent le Gouvernement provisoire russe.
23/03
Un Gouvernement provisoire est formé sous la direction du prince Lvov.
25/03
Le Gouvernement provisoire abolit la peine de mort.
26/03
Lénine quitte Zurich pour la Russie.
27/03
Staline sort de déportation et arrive à Petrograd.
--   
Le soviet de Petrograd lance un appel à la paix et aux négociations avec « les ouvriers des pays ennemis ».
29/03
Formation du gouvernement provisoire russe à la suite de la Révolution de Février.
Avril
16/04
Retour en Russie de Lénine.
17/04
Lénine publie "Thèses d'avril" où il demande le transfert de tous les pouvoirs aux soviets.
25/04
La 7e conférence du RSDRP adopte les thèses d'avril de Lénine.
30/04
Guckov et Miljukov démissionnent du Gouvernement provisoire.
Mai
 
Dans quelques articles et notes du "Cri du Peuple", Gramsci exalte la figure de Lénine et souligne la finalité socialiste de la révolution russe.
01/05
Le Congrès panmusulman, à Moscou, réclame l'autonomie des provinces musulmanes de la Russie.
07/05
Conférence des organisations bolcheviques de Petrograd adopte les « thèses d’avril » de Lénine132. Un Comité central est créé.
18/05
Trotsky arrive à Petrograd.
--   
Le prince Lvov forme un second gouvernement provisoire à la suite de la démission de Milioukov, de Goutchkov et de Kornilov. Kerenski est ministre de la Guerre.
Juin
16/06
1er Congrès panrusse des Soviets (→ 07/07).
29/06
Le gouvernement russe, dirigé par le socialiste Alexandre Kerenski, entre en conflit avec les bolcheviques. Une manifestation violente téléguidée par Lénine sert de prétexte à des mesures de répression contre les extrémistes. Lénine abandonne ses partisans et s'enfuit sous un déguisement en Finlande.
Juillet
03/07
Soulèvement raté des ouvriers et marins. Les bolcheviks hors-la-loi (→ 05/07).
16/07
Tentative d'insurrection bolchevik à Pétrograd, rapidement réprimée.
--   
Journées de juillet (→ 20/07).
21/07
Kerenski succède à Lvov à la tête du gouvernement provisoire. Il prend des mesures répressives contre manifestants et bolcheviks : Trotsky est arrêté. Lénine s’enfuit en Finlande.
Août
 
Dans L'État et la Révolution, Lénine pose les premiers jalons de la théorie bolchevique de l’État.
Septembre
03/09
Les Allemands prennent Riga.
08/09
Fin de la bataille de Marasesti.
09/09
Coup d’État de Kornilov (→ 28/08).
14/09
Kerenski proclame la République.
25/09
Le Parti bolchevique prend le contrôle du Soviet de Petrograd.
--   
Trotski, libéré par Kerenskij, est élu Président du soviet de Petrograd.
27/09
De Finlande, Lénine lance un appel à l’insurrection aux bolcheviks pour qu’ils s’emparent du pouvoir par la force.
Octobre
07/10
Retour clandestin de Lénine à à Petrograd.
11/10
Des troupes allemandes débarquent sur l'île de Saaremaa.
16/10
Lounatcharski dirige la 1e conférence des organisations prolétariennes d'éducation culturelle de la ville de Petrograd.
17/10
Bataille du détroit de Muhu, la Kaiserliche Marine l'emporte sur la Marine impériale russe (première guerre mondiale pré-révolution d'octobre).
23/10
Le Comité central vote en faveur de l’insurrection. Un bureau politique est élu (Lénine, Zinoviev, Kamenev, Trotsky, Staline, Sokolnikov, Boubnov).
26/10
Création du Conseil des commissaires du peuple, le nouveau gouvernement bolchevique.
--   
Election de Lénine à la tête du Comité central du Parti communiste de l'Union soviétique.
29/10
Création du Comité militaire révolutionnaire du Soviet de Petrograd.
Novembre
02/11
Prise de Moscou par les bolcheviques.
07/11
Insurrection bolchevique. Prise du palais d'Hiver..
08/11
Le Congrès panrusse des Soviets adopte les décrets sur la terre aux paysans et sur la paix sans annexion ni indemnités. Création du gouvernement bolchevique, le Conseil des commissaires du peuple. Lénine devient président du Sovnarkom tandis que les Affaires étrangères sont confiées à Trotsky.
--   
Lénine devient président du Conseil des commissaires du Peuple de la « RSFSR ».
--   
Le Général blanc Dieterichs s'échappe des Bolcheviks et va se cacher à Kiev dans sa famille.
14/11
Un contrôle ouvrier sur les entreprises est instauré.
15/11
Le Général Alekseev forme les Forces armées du Sud de la Russie.
20/11
Proclamation de la République populaire ukrainienne. Simon Petlioura la dirige depuis Kiev.
--   
Staline prononce une Adresse aux travailleurs musulmans de Russie.
25/11
Election de l’Assemblée constituante1(419 sièges pour les socialistes révolutionnaires, 168 pour les bolcheviks).
26/11
La Russie soviétique signe un Cessez-le-feu séparé avec l’Empire allemand.
Décembre
02/12
Les Blancs prennent Rostov-na-Don.
--   
Le VSNX (Conseil suprême de l'économie nationale) est créé.
04/12
La Finlande se déclare indépendante de la Russie.
12/12
Semyonov forme la 1ère unité de milice blanche, le Détachement Spécial de Mandchourie, constitué de 9 officiers, 35 Cosaques et 40 Buryates.
14/12
Les banques sont nationalisées.
16/12
Le Sovnarkom reconnaît l'indépendance de la Finlande.
18/12
Armistice d’Erzindjan avec les Turcs.
20/12
Création de la Tchéka, police secrète soviétique, sous l’autorité de Félix Dzerjinski.
22/12
Début des négociations de paix à Brest-Litovsk avec les Empires centraux.
25/12
Une république soviétique d’Ukraine, soutenue par les bolcheviks est proclamée à Kharkiv.
27/12
Les usines Putilov de Petrograd sont nationalisées.
Janvier
05/01
L’armée rouge prend Vilnius.
09/01
Création de l’Armée des volontaires.
18/01
Dissolution par les bolcheviks de l’Assemblée constituante où ils étaient minoritaires.
20/01
Un décret sépare l'Eglise et l'Etat.
21/01
Les emprunts de l'Ancien Régime russe sont annulés.
28/01
Création de l’Armée rouge.
--   
Le 3e congrès panrusse des soviets proclame la création de la République socialiste fédérative soviétique de Russie.
29/01
Victoire de l’Armée rouge sur les cadets de l’Armée des cosaques libres de la République nationale ukrainienne à la bataille de Krouty.
Février
05/02
Proclamation de la séparation de l'Église et de l'État en Russie.
10/02
Trotski annonce que le gouvernement bolchevique ordonne la démobilisation générale sans pour autant signer le projet de paix négocié à Brest-Litovsk ( « ni guerre, ni paix »). À cette annonce, l’Allemagne décide de reprendre les hostilités.
12/02
La république soviétique d’Ukraine prend Kiev avec l’appui de l’Armée rouge ; la Rada d’Ukraine se réfugie à Jytomyr.
14/02
La Russie abandonne le calendrier julien pour le calendrier grégorien.
16/02
L'assemblée représentative lituanienne proclame l'indépendance de la Lituanie.
19/02
La Russie soviétique décide la socialisation des terres et abolit par décret la propriété privée de la terre, de l'eau et autres ressources naturelles.
21/02
Petrograd est mis en état de siège et la mobilisation révolutionnaire est décrétée.
22/02
L’Armée des volontaires quitte Rostov sous le commandement du général Kornilov.
23/02
Les puissances centrales lancent un ultimatum à la Russie soviétique qui est sommée d’évacuer l’Ukraine et la Finlande et de céder la Lettonie et l’Estonie. Le gouvernement bolchevique accepte sous la pression de Lénine.
25/02
Les Soviétiques occupent Novotcherkassk. Nazarov, ataman des cosaques du Don, est pris et fusillé. Les cosaques du Don se replient (campagne de la steppe) et résistent à l’Armée rouge.
Mars
03/03
Traité de paix à Brest-Litovsk.
06/03
Des troupes britanniques débarquent à Mourmansk.
12/03
Le siège du gouvernement soviétique est transféré de Pétrograd à Moscou, qui devient capitale de la Russie Soviétique.
13/03
Trotski, nommé commissaire du peuple à la guerre, est chargé d’organiser l’Armée rouge.
25/03
Proclamation de la République populaire biélorusse.
26/03
Convention de Penza. Les Soviets autorisent les légions tchèques et slovaques, intégrées à l’armée française le 7 février, à rejoindre le front occidental par le transsibérien via Vladivostok.
Avril
04/04
A la suite du meurtre d’un de leurs ressortissants, les 500 fusiliers marins japonais débarquent à Vladivostok, suivis par des marins britanniques le 7 avril.
10/04
L’Armée des volontaires tente vainement de prendre la ville d’Ekaterinodar (→ 13/04) ; le général Kornilov est tué par un tir d’artillerie.
13/04
L’Armée des volontaires tente vainement de prendre la ville d’Ekaterinodar ; le général Kornilov est tué par un tir d’artillerie.
22/04
Décret du Sovnarkom instaurant un monopole d’État sur le commerce extérieur.
25/04
Sur ordre de Trotski, les Soviets décident de désarmer les 45 000 soldats de la légion tchèque ; les jeunes officiers tchèques, encouragés par les Alliés, dirigent alors la révolte contre les bolchéviques. Le 27 mai, la garnison rouge de Tchéliabinsk est capturée et désarmée. Puis la Légion tchécoslovaque occupe Penza (29 mai), Omsk (7 juin), Samara (8 juin), Oufa (5 juillet), Simbirsk (22 juillet) jusqu’à contrôler toute la ligne du transsibérien dans la vallée de la Volga. Elle atteint Vladivostok le 31 août.
Mai
29/05
Décret rendant le service militaire obligatoire de 18 à 40 ans.
Juin
22/06
Début de la seconde campagne du Kouban. L’armée des volontaires prend le contrôle de la région entre la mer Noire et la mer Caspienne. Elle reprend Stavropol le 15 novembre et bat l’Armée rouge du Caucase du nord le 20 novembre.
23/06
De nouvelles troupes britanniques débarquent à Mourmansk.
28/06
Nationalisation de 900 grandes entreprises russes dans les secteurs minier, métallurgique et textile.
Juillet
10/07
La première Constitution soviétique de la RSFSR est promulguée.
12/07
Le IIIe congrès du Komintern s'achève à Moscou : ligne du "Front unique prolétarien".
16/07
Assassinat de la famille impériale russe.
18/07
La constitution de la RSFSR est adoptée.
Août
 
La Tcheka créé 2 camps de travail pour contre-révolutionnaires à Mourom et Arzamas.
03/08
Les forces expéditionnaires alliées débarquent à Vladivostok36. Début de l’Intervention alliée en Sibérie.
15/08
Prise d’Ekaterinodar par l’Armée des volontaires.
22/08
Décret du Sovnarkom reconnaissant l’indépendance de la Pologne.
27/08
Signature du traité de Berlin. Le Reich et la Russie bolchévique renouent des relations commerciales.
Septembre
08/09
Onférence des gouvernements « Blancs » réunie à Oufa. (→ 23/09). Institution d’un gouvernement provisoire « panrusse » établi à Omsk.
20/09
Le soldat Eisenstein part au front.
Octobre
 
Les 1ers Sovkhozes sont créés.
08/10
Samara est reprise par les Bolchéviks.
21/10
Décret du Sovnarkom instaurant un monopole d’État sur le commerce intérieur.
Novembre
03/11
Le conseil des commissaires du peuple dénonce de façon unilatérale l'ensemble des traités conclus entre la République socialiste fédérative soviétique de Russie d'une part, et le Reich et ses alliés d'autre part..
13/11
Un décret du Comité Exécutif central panrusse du Comité des Soviets annule le traité de Brest-Litovsk et décrète le droit à l’auto-détermination des peuples des territoires évacués par les austro-allemands.
18/11
Coup d’état à Omsk. L’amiral Koltchak, soutenu par les Alliés, renverse le gouvernement provisoire « panrusse » et se proclame « régent suprême de Russie ».
--   
Le Directoire issu de la coalition des Gouvernement s blancs d'Omsk et de Samara est liquidé par un coup d'état et remplacé par une dictature militaire. Koltchak prend le titre de "régent suprême de Russie".
Décembre
19/12
Un corps expéditionnaire français débarque à Odessa pour soutenir le Directoire nationaliste ukrainien.
22/12
Les socialistes-révolutionnaires fomentent une petite révolte à Omsk, rapidement matée par les cosaques et la légion tchèque.
--   
Les socialistes-révolutionnaires fomentent une petite révolte à Omsk, rapidement matée par les cosaques et la légion tchèque.
Janvier
11/01
Un décret légalise les confiscations.
Février
05/02
Kiev est reconquise par les bolchéviks qui chassent le gouvernement du Directoire de la République populaire ukrainienne (Simon Petlioura).
14/02
Bataille de Bereza Kartuska, en Biélorussie, premier engagement de la guerre polono-soviétique.
--   
La terre est déclarée propriété d'État.
27/02
Proclamation de la République socialiste soviétique lituano-biélorusse.
Mars
02/03
Lénine fonde l'Internationale Communiste (Komintern).
--   
Congrès de fondation de la IIIe Internationale communiste à Moscou (→ 06/03).
10/03
Proclamation de la république soviétique d’Ukraine.
18/03
Au VIIIe congrès du parti communiste de Russie soviétique (→ 23/03), création du bureau politique composé de cinq membres permanents (Lénine, Kamenev, Trotski, Staline et Krestinski) et de trois membres suppléants (Zinoviev, Kalinine et Boukharine).
Avril
02/04
Evacuation des troupes françaises du port d’Odessa (→ 06/04).
19/04
Mutinerie des marins français de l’escadre de la mer Noire (→ 21/04).
21/04
Les troupes polonaises conduites par Józef Piłsudski entrent dans Vilnius. Fin de la République socialiste soviétique lituano-biélorusse.
Juillet
 
Goldman et Berkman rencontrent des délégués internationaux, participant au 2e Congrès de la 3e Internationale à Moscou et les informent de l'emprisonnement par les bolcheviques d'anarchistes.
01/07
L’armée rouge reprend Perm.
14/07
L’armée rouge reprend Iekaterinbourg.
24/07
L’armée rouge franchit l'Oural et atteint Tcheliabinsk.
--   
Minsk tombe aux mains des Polonais.
Août
20/08
Début de la bataille de Tobolsk-Petropavlovsk entre les armées rouges et blanche en Sibérie.
24/08
Les Anglais quittent Bakou.
27/08
Les autorités soviétiques décrètent la nationalisation de l'industrie cinématographique.
30/08
En Ukraine, les troupes nationalistes de Simon Petlioura s’emparent de Kiev, prise en février par l’armée rouge ; le lendemain, elles sont chassées les Forces Armées du Sud de la Russie conduite par Anton Dénikine.
Septembre
28/09
Début de la bataille de Daugavpils (→ 05/01/1920).
Octobre
10/10
Le Conseil Suprême des Alliés instaure le blocus économique de la Russie soviétique.
20/10
Les Forces Armées du Sud de la Russie conduites par Anton Dénikine atteignent Orel, point culminant de leur offensive dans la région de l’Oural, puis refluent.
--   
Les tanks de Ioudénitch entrent dans les faubourgs de Pétrograd.
23/10
L'armée anglo-estonienne de Ioudenitch fait retraite vers Gatchina (25km de Petrograd).
26/10
Succès de l’Armée rouge sur les troupes russes blanches en Sibérie après la bataille de Tobolsk-Petropavlovsk. Les Bolcheviks gagnent du terrain sur le front oriental.
28/10
L’Armée rouge reprend Tsarskoïe Selo.
Novembre
10/11
Le Gouvernement d'Omsk part pour Irkoutsk.
14/11
L'amiral blanc Koltchak quitte Omsk avec la réserve impériale d'or. Les Blancs et Tchèques se disputent pour l'eau et les locomotives. Les Rouges rentrent à Omsk.
--   
Les Bolchéviks prennent Omsk.
15/11
L’Armée rouge reprend Yamburg.
Décembre
12/12
L’Armée rouge reprend Kharkov aux nationalistes.
14/12
Les Bolchéviks prennent Novossibirsk.
16/12
L’Armée rouge reprend Kiev aux nationalistes.
20/12
Les Bolchéviks prennent Tomsk.
Janvier
01/01
Contre-offensive de l'Armée rouge contre les troupes pro-tsaristes du général Denikine..
05/01
Les troupes polono-lettone chassent l’Armée rouge de Daugavpils.
06/01
Les Bolcheviks prennent Krasnoïarsk.
Février
07/02
Les Rouges prennent Odessa..
--   
L'amiral Alexandre Vassilievitch Koltchak, un des chefs des armées blanches en Sibérie, est exécuté par les bolcheviks.
Mars
07/03
Les Bolcheviks prennent Irkoutsk.
Avril
13/04
Les Bolchéviks prennent Murmansk.
28/04
Rattachement de l’Azerbaïdjan à l’URSS.
Mai
07/05
Les troupes polonaises, menées par Józef Piłsudski et Edward Rydz-Śmigły, et soutenues par l'Ukraine symboliquement, s'emparent de Kiev, avant d'en être boutées dehors par l'Armée rouge un mois plus tard.
--   
Par le traité de Moscou, l'Union soviétique reconnaît l'indépendance de la République démocratique de Géorgie, qu'elle envahira néanmoins six mois plus tard.
Juillet
12/07
Traité de paix lituano-soviétique de 1920, la Russie soviétique reconnaît l'indépendance de la Lituanie.
Août
15/08
Victoire de la Pologne contre le mouvement soviétique, dans le cadre de la guerre soviéto-polonaise.
25/08
Fin de la bataille de Varsovie (guerre russo-polonaise). Les troupes polonaises du maréchal Piłsudski l'emportent sur l’armée bolchévique du maréchal Toukhatchevski.
Septembre
01/09
L'Armée rouge dépose l'émir de Boukhara.
--   
Le Congrès des peuples d'Orient se tient à Bakou.
NAVIGATIONyip
Avant J.C.
Xeme

Après J.C.
IVéme - IXéme - Xéme - XIIéme - XIIIéme - XVIéme - XVéme - XVIéme - XVIIéme - XVIIIéme - XIXéme - XXéme
1 2