Loading...
Loading...
BAS MOYEN-AGE (383 événements)

Tag
Afghanistan - Afrique - Afrique du Nord - Afrique du Sud - Albanie - Alexandre - Algérie - Allemagne - Amérique - Angleterre - Angola - Antilles - Arabie - Argentine - Arménie - Asie Mineure - Assyriens - Australie - Autriche - Aztèques - Babylone - Bahreïn - Balkans - Bangladesh - Bélarus - Belgique - Bénin - Bhoutan - Biafra - Birmanie - Bohême - Bolivie - Bosnie - Brésil - Bulgarie - Burgondes - Byzance - Cambodge - Cameroun - Canada - Caraïbes - Carolingiens - Carthage - Centrafrique - Chili - Chine - Christianisme - Chypre - Colombie - Commune - Congo - Corée - Corse - Costa Rica - Côte d'Ivoire - Croatie - Croisades - Cuba - Culture - Danemark - Djibouti - Ecosse - Egypte - Empire Ottoman - Equateur - Erythrée - Espace - Espagne - Estonie - Etats Unis - Éthiopie - Etrusques - Europe - Europe Centrale - Finlande - France - Frisons - Fronde - Gabon - Gambie - Gaule - Geekeries - Ghana - Grèce - Groenland - Guatemala - Guinée - Guyane - Haïti - Hawaï - Hébreux - Hittites - Honduras - Hong Kong - Hongrie - Huns - Incas - Inde - Indonésie - Irak - Iran - Irlande - Islande - Israel - Italie - Japon - Jordanie - Kenya - Kosovo - Koweit - Laos - Lettonie - Liban - Lituanie - Lombards - Luxembourg - Lybie - Macao - Madagascar - Malaisie - Mali - Malte - Maroc - Mauritanie - Mayas - Mèdes - Mérovingiens - Mexique - Minoens - Moldavie - Monaco - Monde - Monde Arabo-Musulman - Mongolie - Mongols - Monténégro - Moravie - Mozambique - Napoléon - NépaL - Nicaragua - Nice - Niger - Nigéria - Norvège - Nouvelle Zélande - Ostrogoths - Ouganda - Pakistan - Palestine - Panama - Paraguay - Parthes - Pays Bas - Pérou - Perse - Phéniciens - Philippines - Pôles - Pologne - Portugal - Révolution Française - Révolution Russe - Rome - Roumanie - Russie - Rwanda - Salvador - San Marin - Savoie - Saxons - Sciences - Sénégal - Serbie - Seychelles - Siam - Singapour - Slovaquie - Slovénie - Somalie, - Soudan - Sri Lanka - St Empire - Suède - Suisse - Sumer - Syrie - Tahiti - Taiwan - Tchad - Tchécoslovaquie - Tchéquie - Thaîlande - Tibet - Togo - Tunisie - Turquie - Ukraine - Uruguay - Vandales - Venezuela - Venise - Viet Nam - Vikings - Wisigoths - Yémen - Yougoslavie

Guerre d'Espagne - Guerre d'Indépendance - Guerre d'Indochine - Guerre de Cent Ans - Guerre de Corée - Guerre de Crimée - Guerres de Religion - Guerre de Sécession - Guerre de Sept ans - Guerre de Succession d'Espagne - Guerre de trente ans - Guerre du Viet Nam - Guerre Froide - Guerres Médiques - Guerres Puniques - WWI - WWII

Rois de France - Présidents Français - Empereurs Romains


Période

 
Lutèce devient Paris.
 
Guerre de Galère contre les Sarmates et les Carpes qu'il repousse au Nord du Danube.
 
Date traditionnellement acceptée pour la conversion au christianisme du roi arsacide d’Arménie Tiridate IV, sous l’inspiration de Grégoire l'Illuminateur.
Septembre
03/09
Date traditionnelle de la création de la république de Saint-Marin.
 
De retour d'un voyage en Syrie-Palestine, l’empereur Dioclétien est témoin à Césarée de l'interruption des sacrifices traditionnels par le diacre chrétien Romain, qui a la langue coupée en punition. De retour à Nicomédie, Dioclétien est rejoint par Galère qui l'encourage à prendre des mesures contre les Chrétiens.
Février
24/02
L'empereur Dioclétien, par édit, fait détruire les édifices de culte chrétiens et les écrits chrétiens, et prive de charges, de dignités et de droits les aristocrates chrétiens..
Novembre
20/11
Les Augustes et les Césars sont réunis pour la première fois tous ensemble à Rome pour une fête en l'honneur du vingtième anniversaire de l'accession de Dioclétien.
Décembre
13/12
Dioclétien tombe malade à Nicomédie. Galère qui a mené campagne sur le Danube durant l'année à partir de Sardique, le rejoint pendant l'hiver et profite de sa mauvaise santé pour le monter de nouveau contre les chrétiens.
Mai
01/05
Abdications volontaires des deux empereurs romains Maximien et Dioclétien. Dioclétien se retire dans son palais de Spalato, près de Salone. Constance Chlore et Galère prennent le titre d’Auguste et s’adjoignent deux nouveaux Césars d’origine illyrienne, Maximin Daïa et Sévère.
 
Constance Chlore et son fils Constantin repoussent les Pictes au début de l'année.
 
Les Francs (Chamaves, Bructères et Chérusques) passent le Rhin, mais sont repoussés par Constantin Ier, qui reconstruit le pont de Cologne sur le Rhin et les poursuit sur l'autre rive. Leurs chefs Ascaric et Mérogaise sont livrés aux bêtes sauvages dans l'amphithéâtre de Trèves.
Juillet
 
Mort de Constance Chlore à Eburacum (York). L’armée proclame immédiatement empereur à York son fils Constantin. Galère lui donne le rang de César, mais il refuse de renoncer au titre d’Auguste. Sévère, précédemment César, est reconnu comme Auguste de l'Ouest par Galère.
Octobre
 
Maxence, le fils de Maximien, à l’exemple de Constantin, est proclamé Auguste par la Garde prétorienne et le peuple de Rome. Il prend le contrôle de l'Italie, de l'Espagne et de l'Afrique. Son père profite des circonstances pour reprendre le pouvoir. Avec six empereurs, dont cinq Augustes (Galère, Sévère—légitimes—Constantin, Maxence, Maximien—usurpateurs) et un César (Maximin II Daïa) le système tétrarchique s’effondre.
Mars
 
Après son divorce de Minervina, Constantin épouse Fausta, s½ur de Maxence et fille de Maximien Hercule. Ce dernier le reconnait comme Auguste.
Avril
 
Sévère, chargé par Galère de renverser Maximien et Maxence, abandonné par ses troupes, est vaincu par Maxence après une tentative de marche sur Rome. Réfugié à Ravenne, il accepte d'abdiquer si on lui laisse la vie sauve ; il est mis en prison à Rome et Maxence et Maximien s’emparent de ses possessions du nord de l'Italie et du Haut-Danube.
Juillet
 
Constantin est en Bretagne ; Galère mène une campagne sur le Danube ; Maxence et Maximien, prévoyant une attaque de Galère, mettent l'Italie et Rome en défense.
Septembre
16/09
Sévère se donne la mort (ou est exécuté) en prison à Tres Tabernae près de Rome.
Octobre
16/10
Galère est forcé d'abandonner une seconde invasion de l'Italie du fait de la déloyauté de son armée. Maxence réoccupe le nord de l'Italie, puis s'assure par ses agents de la loyauté de l'Espagne, ce qui déplait à Constantin.
Avril
20/04
à Rome, Maxence, qui a pris le titre d'Auguste, prend le consulat avec son fils Romulus. Il se brouille avec son père Maximien, précédemment empereur, à qui il a retiré sa garde et ses prérogatives. Après une tentative pour déposer son fils, Maximien s'enfuit en Gaule auprès de Constantin Ier.
Novembre
 
Galère, Dioclétien et Maximien Hercule se rencontrent à Carnuntum sur le Danube et s'accordent pour déclarer Maxence ennemi public. Licinius est déclaré Auguste légal de l'Ouest. Il épouse la s½ur de Constantin et aide son beau-frère à éliminer ses concurrents. Maximin Daïa, neveu de Galère, se proclame Auguste en Orient. Les luttes entre les six empereurs se prolongent.
 
Constantin combat les Francs sur le Rhin inférieur.
 
Licinus prend l'Istrie à Maxence mais ne peut entrer en Italie.
 
Maxence envoie son Préfet du prétoire Rufius Volusianus à la tête d'une armée pour réprimer la révolte de Valerius Alexander en Afrique ; Alexander, vaincu, est assassiné par ses troupes, tandis que les vainqueurs se livrent au pillage de Carthage et de Cirta.
 
Début du règne de Shapur II, roi de Perse.
Octobre
 
Maximin Daïa renforce la persécution des chrétiens en Orient, ordonnant que les temples païens soient relevés et que tout le monde participe aux sacrifices publics et aux libations.
Novembre
 
Vision de l’empereur Constantin, peut-être au sanctuaire d'Appolon à Grand (Vosges), qui lui promet un règne de trente ans. Il adopte le culte de Sol Invictus.
 
Campagne de Constantin sur le Rhin. En son absence, Maximien4 tente une révolte et reprend la pourpre à Arles, mais sans soutien suffisant, doit fuir quand Constantin embarque ses troupes à Cabillunum (Chalon-sur-Saône) et marche contre lui ; il est assiégé à Marseille.
Juillet
 
Maximien se suicide à Marseille quand les habitants ouvrent la ville à Constantin.
Janvier
 
Consulat de Constantin. Maxence refuse de le reconnaitre et fait détruire ses statues en Italie. Constantin prescrit la damnatio memoriae de son adversaire et avance par Lyon, Vienne vers les Alpes du Sud pour envahir l'Italie.
Avril
30/04
Peu avant sa mort, l'empereur Galère promulgue un édit à Serdica (Sofia) accordant la tolérance sur le christianisme.
Mai
 
Mort de Galère. Licinius lui succède comme Auguste à l'Est de l'Empire et confirme l'édit de tolérance. Sans toutefois publier l'édit, Maximin Daïa donne l'ordre à son préfet du prétoire Sabinus d'arrêter la persécution dans son domaine, de relâcher les prisonniers et de ne pas empêcher le culte chrétien dans la sphère privée.
 
Maximin Daïa avance vers le Bosphore pour défier Licinius ; les deux hommes parviennent à un accord et se partagent l'Est de l'Empire.
 
Les Francs envahissent la Gaule. Constantin réussit à les chasser après une victoire près d'Augustodunum.
Novembre
 
Maximin Daïa recommence à persécuter les chrétiens.
Décembre
 
Début du schisme donatiste.
Janvier
01/01
Début du consulat de Constantin. Maxence refuse de le reconnaitre et fait détruire ses statues en Italie. Constantin prescrit la damnatio memoriae de son adversaire et avance par Lyon, Vienne vers les Alpes du Sud pour envahir l'Italie.
Juillet
 
Constantin, passé en Italie au début de l'année, prend Suse, est vainqueur de la cavalerie de Maxence à Turin, puis marche vers l'est. Après une escarmouche à Brescia, il assiège Vérone où s'est réfugié le Préfet du prétoire Ruricius Pompeianus resté fidèle à Maxence. Celui-ci est tué en tentant de lever le siège par surprise.
Septembre
 
Maxence abandonne la vallée du Pô pour se retirer à Rome. Constantin marche vers le sud. Il aurait eu un rêve lui promettant la victoire s'il plaçait un chrisme, ligature des deux premières lettres grecques de Christ sur le bouclier de ses soldats : « In hoc signo vinces ».
Octobre
28/10
Victoire de Constantin Ier sur Maxence, à la bataille du pont Milvius, aux abords de Rome. Enfoncé par la cavalerie de Constantin, Maxence se noie dans le Tibre en se repliant sur la ville.
29/10
Constantin entre triomphalement à Rome avec ses troupes ornées du chrisme..
 
Cirta, détruite après l’insurrection de Domitius Alexander est rebâtie par l’empereur Constantin et prend le nom de Constantine. Elle devient le chef-lieu de la province de Numidie, reconstituée.
Mars
 
Licinius rencontre Constantin Ier à Milan. Ils s'accordent sur une politique de tolérance envers les chrétiens. Licinius épouse Constantia, la s½ur de Constantin Ier.
Avril
30/04
Victorieux à Tzirallum (ou Campus Ergenus) près de Heraclea Pontica, sur la mer Noire, Licinius élimine le César Maximin Daïa, devenant le seul maître de la partie orientale de l'Empire.
Juin
13/06
Publication de l'édit de Milan à Nicomédie, en fait un rescrit que Licinius fait afficher sur les murs de la ville. Il confirme la liberté de culte pour les chrétiens et la restitution des biens confisqués.
Janvier
31/01
Sylvestre Ier est élu évêque de Rome.
Août
 
Ouverture du concile d'Arles, convoqué par l’empereur Constantin pour régler la question de la réadmission dans l’Église des chrétiens qui ont sacrifié aux dieux païens pendant la persécution. Le concile, présidé par l'évêque Marinus, confirme l'élection de l'évêque de Carthage Caecilianus contre les Donatistes. Il reconnaît le service armé comme un devoir du chrétien et fixe la date officielle de Pâques. L’Église officielle est autorisée à disposer de la police impériale pour venir à bout du Donatisme.
Décembre
 
Constantin convoque la délégation des Donatistes à la cour de Trèves pour les convaincre de l'erreur de leur opposition à l'évêque Caecilianus.
 
Constantin et Licinius combattent les Sarmates, les Goths et les Carpes sur le Danube. Ils rétablissent la défense de la frontière.
Octobre
08/10
Bataille de Cibalis entre Constantin et Licinius en Pannonie. Licinius est vaincu. Après seconde bataille indécise au campus Ardiensis, sur l'Arda, en Thrace, il doit signer la paix et perd toutes ses possessions d’Europe.
Novembre
10/11
Constantin fait comparaître devant lui, à Milan, l'évêque de Carthage Caecilianus et ses adversaires les Donatistes et tranche encore en faveur du premier, prenant des mesures contre les schismatiques.
Mars
01/03
Paix entre les empereurs Constantin et Licinius. Ils désignent comme Césars les deux fils de Constantin, Crispus et Constantin, et le fils de Licinius, Licinius le Jeune.
 
Débuts de la prédication du prêtre libyen Arius à Alexandrie. Il soutient que le Fils est une créature du Père, niant la consubstantialité des trois hypostases de la Trinité. L'évêque Alexandre convoque un concile des évêques d’Égypte qui condamne Arius et ses partisans.
 
Premier monastère fondé par Pacôme le Grand à Tabennèse, près de Thèbes, en Égypte. Il définit les premières règles de la vie monastique (travail, pauvreté, chasteté).
Mai
23/05
Première loi anti-païenne publiée par Constantin contre les pratiques magiques par un rescrit envoyé au préfet Septimius Bassus.
Juillet
15/07
Septimius Bassus, préfet de Rome, est provisoirement remplacé par Julius Cassius, celui-ci étant vicarius praefecturae urbis.
 
Crispus, fils de Constantin, remporte une nouvelle victoire sur les Francs qui assure à la frontière rhénane près de vingt ans de tranquillité.
 
Quarante martyrs de Sébaste.
Février
 
Début de l'ère Gupta1 ; Chandragupta Ier fonde la dynastie des Gupta dans l'Inde du Nord.
 
Alexandre, patriarche d’Alexandrie, réunit un synode des évêques d’Égypte et de Libye qui excommunie Arius et ses partisans.
Mars
07/03
Le dimanche devient jour chômé officiel dans l'Empire romain.
Mai
05/05
Constantin accorde la liberté de culte aux Donatistes.
Juillet
03/07
L'empereur Constantin Ier décrète dans l'Empire romain le dimanche comme jour de repos légal, jour toujours en vigueur en Europe.
 
Campagne victorieuse de Constantin en Pannonie contre les Sarmates qui ont ravagé les villes de la courbe du Danube, notamment Campona (Budapest).
Mars
 
La guerre reprend contre les Samnites et les Apuliens leurs alliés. Le tribun Marcus Flavius propose une loi pour punir les Tusculans d’avoir comploté avec Velitrae et Privernum en saisissants leur terres, projet qui est rejeté.
Avril
 
Des bandes de Goths dirigées par le tervinge Rausimod ravagent la région Danubienne. Constantin contre attaque, après avoir publié le 28 avril une loi condamnant à mort tout Romain qui collaborerait avec les Barbares. Il poursuit ses ennemis dans leurs territoire sur la rive gauche du Danube. Rausimod est tué. Constantin est salué Gothicus Maximus pour la seconde fois. Pendant l'expédition, il empiète sur le territoire de Licinius, ce qui déclenche les hostilités entre les deux empereurs.
 
Règne de Constantin (→ 337).
Juillet
--   
Victorieux à la bataille d'Andrinople (aujourd'hui Edirne), Constantin Ier chasse Licinius de Byzance.
Septembre
18/09
Victoire définitive de Constantin Ier sur Licinius à Chrysopolis, près de Chalcédoine. Licinius, le précédent empereur d'Orient, interné à Thessalonique, est assassiné peu après. Constantin Ier devient « totius orbis imperator ».
Novembre
08/11
Constantin renomme Byzance en Constantinoupolis (Constantinople) et commence de vastes travaux de reconstruction.
13/11
Début des travaux à Byzance afin d'en faire la future capitale de l'empire sous le nom de Constantinople.
Décembre
 
Ossius de Cordoue est envoyé par Constantin à Alexandrie à la fin de l'année pour tenter de régler les divisions dans l’Église d’Orient. Il convoque un synode qui rétrograde le prêtre Colluthus et déclare ses ordinations invalides, mais échoue à régler l'affaire du prêtre Arius face à l'intransigeance de l'évêque Alexandre..
 
Début du règne personnel du roi sassanide de Perse Shapur II, âgé de seize ans. Il s'efforce de rétablir un empire en voie de désintégration.
Janvier
04/01
Acilius Severus devient le premier préfet de Rome chrétien.
Mai
20/05
Ouverture du concile œcuménique des évêques à Nicée (→ 25/07), en Bithynie, convoqué par Constantin Ier4 en présence de 318 évêques et de légats du pape Sylvestre Ier. les quatre évangiles de Luc, Marc, Matthieu et Jean sont seuls retenus. Les autres dits évangiles apocryphes sont détruits5. Certains d'entre eux, cachés, ne seront redécouverts qu'au xxe siècle. l'arianisme est déclaré hérétique, l'identité de nature de Dieu et du Christ ayant été reconnue au cours du concile4. Arius est exilé provisoirement ainsi qu'Eusèbe de Césarée.
Octobre
19/10
Constantin Ier supprime les combats de gladiateurs et interdit de condamner les criminels aux jeux du cirque.
Avril
 
Exécution du César Crispus sur l'ordre de son père Constantin, accusé de complot, puis de l'impératrice Fausta. Selon un récit tardif de l'historien Zosime, l’impératrice Fausta, éprise de son beau-fils Crispus et irrité de son indifférence, l'aurait dénoncé à Constantin qui le fit mettre à mort, puis ayant découvert la vérité aurait fait périr l’impératrice.
Mai
 
Selon la tradition, Hélène, mère de Constantin Ier, en pèlerinage à Jérusalem, découvre la Vraie Croix et le Saint-Sépulcre. Elle fait construire l’église de la nativité à Bethléem. Le temple de Vénus est détruit au cours de sa visite et la cité, Ælia Capitolina, devient la Jérusalem chrétienne. Les Juifs n’ont toujours pas le droit d’entrer dans la ville.
 
Rencontre entre l'empereur Constantin et Arius à Constantinople au début de l'année. Arius et le diacre Euzoios rédigent une profession de foi et demandent leur réintégration dans l’Église.
Avril
 
Début de l'ancien empire maya, daté par une des plus anciennes stèles commémoratives, à Uaxactun, avec celle de Tikal en 292.
Septembre
 
Séjour de Constantin à Trèves. Son fils Constantin II repousse les Alamans sur le Rhin.
Mai
11/05
Constantinople, construite sur le site de Byzance, devient officiellement la seconde capitale de l'Empire.
 
Constantin Ier fait une promotion vigoureuse en faveur du christianisme. Il fait confisquer les biens d’un grand nombre de temples, après un inventaire, dans tout l’Empire.
 
Nouveau recueil des doctrines de Zarathoustra en Perse.
Février
18/02
Les Romains avec à leur tête le futur Constantin II, venus au secours des Sarmates de la plaine de la Tisza, battent les Goths dans la région de Temes (Banat actuel). Les Grecs du Bosphore Cimmérien, alliés des Romains, attaquent conjointement les Goths par l'est.
Novembre
18/11
Date probable de la consécration de la première basilique Saint-Pierre à Rome.
Juillet
20/07
Conversion du roi Mirian ou Mirvan III d'Ibérie à la suite d'un miracle opéré par sainte Nino.
Septembre
13/09
Ouverture d’un concile à Jérusalem qui réhabilite Arius.
Janvier
18/01
Transfert des reliques de saint Pierre de la voie appienne au Vatican.
Avril
29/04
L’empereur Constantin Ier fait adopter une loi pénalisant la bâtardise.
Décembre
25/12
Première mention de la célébration de Noël à Rome à cette date.
 
Le christianisme devient religion officielle en Ibérie.
 
Constance II se déclare arien. Il accorde toute confiance à Eusèbe de Nicomédie et combat l’orthodoxie. Début de la crise de l’arianisme.
Avril
 
Constantin s'apprête à marcher contre les Sassanides, après que leur roi Shapur II a envahi l'Arménie et a enlevé et aveuglé son roi Diran, quand il tombe malade.
Mai
22/05
Baptême de Constantin Ier par l’évêque arien Eusèbe de Nicomédie le jour de la Pentecôte. Il meurt peu après et la campagne contre les Perses est abandonnée.
Juillet
 
Reprise de la guerre entre la Perse et Rome. Shapur II, qui a envahi la Mésopotamie, assiège vainement Nisibe.
Septembre
09/09
Entrevue de Viminacium entre les trois fils de Constantin Ier et partage de l'empire entre les trois héritiers : Constance II règne en Orient ; Constant Ier en Italie, Afrique, Illyrie, Macédoine ; Constantin II en (Gaules, Espagne et Bretagne).
Septembre
 
La division de l'empire romain est confirmée par un accord formel à Sirmium entre Constance II, Constant Ier et Constantin II. Constance II garde l'Orient avec la Thrace et Constantinople. Constant Ier s'agrandit en Illyrie et cède l'Afrique à Constantin II.
Août
13/08
L'empereur Constance II condamne à la peine de mort ou à la déportation tout propriétaire juif d'esclaves chrétien soumis à la circoncision. Les mariages entre Juifs et chrétiens sont interdits, également sous peine de mort des deux conjoints. Les Juifs ne peuvent acquérir aucun esclave qu'ils soient païen ou chrétien.
Avril
 
Constantin II attaque son frère Constant à qui il réclame une partie de l'Italie. Il passe les Alpes au début de l'année mais est battu près d'Aquilée et tué dans sa fuite, malgré un avantage numérique. Constant prend le contrôle de tout l'Occident.
Juillet
 
Constance II envahit le territoire perse.
Octobre
 
Le pape Jules Ier condamne l’arianisme au synode de Rome. Il reconnait l'innocence d'Athanase d'Alexandrie et de Marcel d'Ancyre et rappelle aux évêques orientaux la primauté de Rome, sans réponse de leur part.
Janvier
 
Ouverture du concile d'Antioche, dit concile de la Dédicace (in Encaenies), présidé par Eusèbe de Nicomédie, qui marque la prédominance de l'Arianisme en Orient, en énonçant un Credo où toute trace de Consubstantialité (homoousisme) sont éludées. Les Nicéens Marcel d'Ancyre et Athanase d'Alexandrie sont condamnés. Athanase est remplacé par l'évêque arien Grégoire de Cappadoce.
Avril
 
Simon bar Sabbae, l'évêque de Séleucie-Ctésiphon, est exécuté pour avoir refusé de lever les impôts pour les Sassanides. Des milliers de chrétiens sont exécutés dans la région de Beth Huzaye (Khuzestan) puis dans toute la province de Séleucie-Ctésiphon.
 
De retour à Constantinople au début de l'année, Constance II dépose le patriarche de Constantinople Paul pour le remplacer par son conseiller arien Eusèbe de Nicomédie. Il marche ensuite vers l'Orient pour préparer la guerre contre les Perses.
Décembre
16/12
Le mariage homosexuel est aboli dans l'empire romain.
 
Début de la construction de la Basilique Sainte Sophie à Constantinople.
 
Bataille indécise de Singara (auj. Sinjar, en Irak), où l'armée romaine de Constance II et l'armée perse de Shapur II subissent de lourdes pertes. Les Perses se replient.
Février
04/02
Intervention de Constant en Bretagne. Cette intervention est mal connue (lutte contre des pirates ? Tournée d'inspection ?).
18/02
Constance II est à Antioche.
Avril
 
Constant Ier rentre en Gaule.
Juin
30/06
Constant Ier est à Trèves où il rencontre Athanase d'Alexandrie.
Juillet
 
Constance II envahit l’Adiabène (Mésopotamie) et célèbre son triomphe à Antioche, prenant le titre d'Adiabenicus.
Octobre
 
Ouverture du concile de Sardique (Sofia), convoqué conjointement par les empereurs Constant et Constance II et présidé par Ossius de Cordoue ; les évêques ariens, minoritaires, quittent l’assemblée pour se réunir à Philippopolis. Les Occidentaux réintègrent Athanase d'Alexandrie et Marcel d'Ancyre et rédigent un projet de Symbole et 21 canons disciplinaires. La primauté de Rome est établie (droit d'appel).
Août
 
Bataille indécise de Singara (auj. Sinjar, en Irak), où l'armée romaine de Constance II et l'armée perse de Shapur II subissent de lourdes pertes. Les Perses se replient.
 
Constant Ier reçoit une ambassade de Constance II à Poetovio.
 
Une communauté chrétienne est attesté par une inscription sur une plaque de cuivre découverte au Kerala dans le sud de l'Inde. Le syrien Joseph d'Édesse est envoyé comme troisième évêque de l'Inde par le catholicos de Perse.
Avril
17/04
Constance II assiste à la mise en chantier des thermes de Constantinople.
Juillet
05/07
Petronius Probinus est nommé préfet de Rome.
 
Échec du second siège de Nisibe par Shapur II. Armistice entre la Perse et Rome.
 
En Corée, le roi puyŏ Hyon et 50 000 personnes de son peuple sont faits prisonniers à la suite de l'invasion du roi xianbei Murong Huang.
Mai
12/05
Pseudo-concile de Cologne qui aurait été réunit par Maximin de Trèves pour déposer l'évêque de Cologne Euphratas, accusé d'arianisme.
Octobre
21/10
Sous la forte pression des empereurs, les Églises orientale et occidentale atteignent un compromis bancal à Alexandrie. Athanase d'Alexandrie est restauré.
 
Constant promulgue un décret d'union qui remet en vigueur celui de 317, par la remise des églises aux catholiques, l'envoi en exil des clercs donatistes et l'interdiction de rebaptiser. Les donatistes Isaac et Maximianus sont exécutés pour s'être opposés au décret.
Mai
31/05
Ulpius Limenius est Préfet du prétoire en Italie.
Juin
12/06
Ulpius Limenius devient Préfet de Rome.
Juillet
 
Répression de la révolte des Circoncellions en Numidie. Constant Ier envoie en Afrique les légats Paulus et Macarius, qui favorisent le catholicisme contre le Donatisme. L'évêque donatiste de Bagaï résiste. Il fait appel aux Circoncellions, qui affrontent les troupes romaines du comte Sylvestre. Après leur défaite, la population de Bagaï est massacrée. Parmi les Circoncellions, le pseudo-martyr, sous forme de suicide, devient courant. Après la prise de Bagaï, les évêques de Numidie se réunissent en concile et envoient dix d'entre eux en délégation auprès de Macarius à Vegesala, près de Tébessa.
Novembre
24/11
L'évêque donatiste Marculus est exécuté sur l'ordre de Macarius à Nova Petra, près de Zana. Il aurait été précipité dans un ravin ou se serait suicidé.
 
Des femmes sont enrôlées en Perse dans les services auxiliaires de l'armée.
 
Victoire de Samudra Gupta sur le roi Vakataka Rudrasena.
 
Les Xianbei (Protomongols) dominent le Nord de la Chine, sous les ordres du clan Murong.
Février
27/02
Fabius Titianus, rallié à Magnence, devient Préfet de Rome.
Janvier
 
Magnence, officier d’origine franque par sa mère, proclamé empereur à Augustodunum (Autun), soulève une partie de l’armée et renverse l'empereur Constant Ier. Il prend le contrôle de la partie occidentale de l'Empire romain. Constant doit prendre la fuite et est assassiné à Elne, au pied des Pyrénées.
Janvier
 
Les Perses reprennent l'Arménie à Rome. Tigrane VII (Diran) est pris en otage, aveuglé et emprisonné par le roi de Perse Shapur II. Son fils Arsace II (Arshak) est placé sur le trône d'Arménie après une révolte contre l'occupant perse.
 
Les Huns blancs envahissent la Perse et l'Inde.
 
Les Perses reprennent l'Arménie à Rome. Tigrane VII (Diran) est pris en otage, aveuglé et emprisonné par le roi de Perse Shapur II.
Mars
01/03
Usurpation de Vetranio à Mursa (→ 25/12).
Juin
03/06
Usurpation de Népotien à Rome (→ 30/06).
30/06
Népotien est battu et tué par Marcellinus, agent de Magnence.
Juillet
 
Nouvel échec de Shapur II devant Nisibe. Paix entre la Perse et Rome.
Décembre
25/12
Constance II obtient l'abdication de Vetranio à Naissus.
 
Echec de Magnence devant Sirmium.
 
Shi Zhi, le dernier empereur du Zhao postérieur assiégé par Ran Min dans sa capitale Xiangguo, est assassiné par un de ses officiers. Ran Min fonde un État éphémère sous le nom de Wei. Celui-ci, d'ethnie Han, commence le génocide des Jie et autres barbares autour de Ye, la capitale.
 
Le tibétain Fu Jian (苻健), profitant de l’affaiblissement du Zhao postérieur, se proclame prince céleste et fonde la dynastie des Qin antérieurs en Chine du Nord.
 
Les sacrifices en l'honneur de Cybèle et Attis sont rétablis au Phrygianum du Vatican sur ordre de Magnence.
Mars
15/03
Constance Galle devient César. Il est nommé à Sirmium et envoyé à Antioche par Constance II pour surveiller le front perse, tandis que Constance II s'occupe de l'usurpateur Magnence.
Mai
06/05
La révolte juive contre Constantius Gallus éclate en Palestine.
Juin
 
Les Juifs de Sepphoris, conduits par Patricius, attaquent la garnison romaine de la ville. La révolte se répand en Galilée, jusqu'à Tibériade et Lod. Constance Galle envoie des troupes commandées par le maître de cavalerie Ursicinus et fait raser la ville.
Juillet
 
Constance II tombe dans une embuscade tendue par Magnence à Adrana et se retire sur Cibalae, tandis que Magnence s'empare de Siscia.
Septembre
 
Constance II remporte une victoire sur Magnence à la bataille de Mursa, ville que Magnence tentait d'assiéger. Les pertes sont telles que Constance II ne peut empêcher Magnence de s'enfuir et se réfugier dans Aquilée.
 
Alamans et Francs coalisés profitent de la guerre entre prétendants au trône impérial pour franchir le limes. Ils battent l'armée romaine de Décentius, prennent 40 villes et s'installent entre Moselle et Rhin.
Avril
28/04
Constance II entre en triomphe à Rome, célébrant sa victoire sur son rival Magnence.
Juin
01/06
Ran Min, battu par la cavalerie xianbei de Murong Jun est capturé et exécuté.
Juillet
 
Constance II mène peut être une campagne contre les Sarmates, puis reprend l'offensive contre Magnence qui est chassé d'Aquilée puis passe les Alpes, non sans avoir infligé une défaite à ses ennemis à Ticinum.
Août
 
La révolte juive en Généralilée est durement réprimée par le maître de cavalerie Ursicinus. Tibériade et Lod sont détruites et Sepphoris est rasée. Des milliers d'insurgés sont tués, d'autre fuient la région ou se terrent dans des grottes.
Septembre
26/09
Naeratius Cerealis est nommé préfet de Rome par Constance II, désormais maître de l'Italie.
Novembre
03/11
Constance II est Milan où il abolit toute la législation et les actes de Magnence.
 
Installation de moines bouddhistes sur le site des grottes de Mogao près de Dunhuang, au Gansu.
Janvier
04/01
Murong se proclame empereur des Yan antérieur.
Avril
22/04
Le calligraphe chinois Wang Xizhi convie quarante-et-un de ses amis lettrés à une fête de purification dans sa résidence du Pavillon des Orchidées, dans l'actuel Shaoxing ; après avoir bu du vin et récité des poèmes, les participants produisent en calligraphie courante La Préface rédigée au pavillon des Orchidées, sans doute l'un des textes le plus souvent copiés au monde.
Juillet
 
Constance II, qui vient de franchir les Alpes au Montgenèvre, bat une seconde fois Magnence à Mons Seleucus. Magnence s'enfuit en Gaule.
 
Les Isauriens, furieux que certains d’entre eux aient été capturé comme gladiateurs, se mettent à piller les navires qui font escale sur la côte de Pamphylie et bloquent Séleucie d'Isaurie.
Août
10/08
Magnence à Lugdunum. Constance II devient seul empereur de l'Empire romain.
18/08
Suicide de Decentius, frère et César de Magnence, à Sens.
--   
Les Perses s’apprêtent à envahir la Mésopotamie.
Septembre
 
Constance II entre à Lugdunum ; il s'attache à établir son pouvoir en envoyant ses agents dans les provinces dominés par Magnence.
 
Les préparatifs du général perse Nohodares, chargé d'envahir la Mésopotamie, sont connus des Romains.
Octobre
 
Constance II célèbre ses tricennalia à Arles.
Novembre
 
Famine à Antioche ; le César Constantius Gallus publie un édit abaissant le tarif des denrées. Les magistrats de la ville demandent la révision de l'édit. Gallus réagit en faisant mettre à mort les meneurs, et jette les autres décurions en prison. Ils n'ont la vie sauve qu’après l'intervention du comte d'Orient Honoratus.
23/11
Loi adressée au préfet de Rome Naeratius Céréalis ordonnant l'abolition des sacrifices nocturnes permis par Magnence.
 
L'évêque de Rome Libère fixe la fête de la naissance de Jésus (la Nativité) au 25 décembre, pour coïncider avec la fête romaine du solstice d'hiver..
 
Début du règne au Shaanxi en Chine du Nord de Fu Sheng, roi barbare de la dynastie des Qin antérieur. Il refuse de combattre les tigres et les loups qui ont envahi la vallée de la Wei dépeuplée par les invasions.
Mars
 
Le César Constantius Gallus quitte Antioche pour Hiérapolis, laissant au gouverneur de Syrie Théophilus le soin de régler la crise. Impuissant à ravitailler la ville, ce dernier est tué dans une émeute populaire.
 
Martin participe à la campagne sur le Rhin contre les Alamans à Civitas Vangionum en Rhénanie.
Avril
 
Retour de Gallus à Antioche. Constance lui envoie le préfet du prétoire Domitianus pour lui demander de se rendre en Italie. Gallus fait arrêter, puis massacrer Domitianus, ainsi que le questeur Montius, qu'il accuse de conspirer contre lui.
Mai
 
Constance II quitte Arles pour Valence pour marcher contre les Alamans du Brisgau, Gundomad et Vadomar, qui ont envahi la Gaule. La campagne est retardée par les pluies. Les troupes romaines, mal ravitaillées, se mutinent à Cabillonum (Chalon-sur-Saône) et le préfet des Gaules Rufinus manque d'être massacré. L'eunuque Eusébios parvient à calmer la rébellion en achetant les meneurs et en distribuant des vivres.
Août
 
Constance II avance jusqu'à Augusta Raurica (Augst). Harcelé par les traits des Alamans, il échoue à jeter un pont de bateau sur le Rhin. Il projette de franchir le fleuve à gué quand les Alamans lui demandent la paix, qu'il accorde, conseillé par ses auxiliaires barbares.
Septembre
 
Sommé par Constance de revenir en Italie, Gallus quitte Antioche pour Nicomédie, puis Constantinople où il donne des Jeux.
Novembre
 
Gallus est arrêté et déposé à Poetovio par le comte Barbatio, puis décapité à Flanona, près de Pula, en Illyricum, pour les crimes et exactions commis en Orient. Peu après Julien, frère de Gallus, est à son tour convoqué à la cour impériale à Milan et mis sous surveillance pendant plusieurs mois à Côme.
Décembre
01/12
Edit de Constance II adressé au préfet du prétoire Flavius Taurus ordonnant la fermeture des temples païens et la peine de mort pour les idolâtres.
 
Synode arien de Milan. Le pape Libère est exilé à Béroia en Thrace pour avoir refusé les décrets des synodes ariens. L'empereur Constance II désigne Félix II pour le remplacer. Exil des légats Lucifer de Cagliari, Eusèbe de Verceil, du prêtre romain Pancrace, du diacre Hilaire et de l'évêque Denis de Milan, bannis pour avoir défendu Athanase d'Alexandrie, déposé par le concile.
 
Le roi de Perse Shapur II intervient en Arménie et en Mésopotamie.
 
Début du schisme Luciférien en Italie et en Espagne.
Août
11/08
Silvanus, chef franc rallié à Constance II en 351, se fait proclamer empereur par ses troupes à Cologne après avoir été injustement accusé d'avoir fomenté un complot contre l'empereur.
Septembre
07/09
Silvanus est assassiné par des hommes de Constance II.
Octobre
 
Attaques simultanées des Francs et des Alamans. La ligne du Rhin tout entière est forcée. Quarante-cinq villes, parmi lesquelles Trèves, Mayence et Cologne tombent et sont mises à sac par les barbares. L’invasion déferle jusqu’à Autun. Les Germains s’installent à demeure sur la rive gauche du Rhin, les Francs en Germanie supérieure et en Belgique orientale, les Alamans en Alsace. Les Alamans causent des ravages en Gaule orientale, notamment aux villes de Troyes, Lens et Autun.
Novembre
06/11
Julien, le frère de Gallus, est fait César par son cousin Constance II à Milan et épouse la fille de ce dernier, Hélène.
Décembre
01/12
Julien quitte Milan pour prendre ses nouvelles fonctions en Gaule.
Février
19/02
L'empereur Constance II publie une loi qui interdit tout sacrifice aux dieux païens, sous peine de mort.
Avril
04/04
Constance II accorde à Julien le commandement suprême des opérations militaires en Gaule.
Juin
 
Julien disperse les Alamans qui assiégeaient Autun.
13/06
Memmius Vitrasius Orfitus Honorius cesse ses fonctions de Préfet de Rome.
Août
 
Julien, renforcé par le Magister Peditum Barbatio et 25 000 hommes venus d'Italie, nettoie la basse vallée du Rhin des envahisseurs et envoie des renforts pour soulager Lugdunum qui est menacée. Barbatio refuse de lui prêter les navires nécessaires pour chasser les Germains qui se sont réfugiés dans les îles du Rhin. Les hommes de Julien passent le fleuve à gué, s'emparent des bateaux des Barbares, qui abandonnent le secteur.
Septembre
 
Julien renforce son armée de contingents francs et parvient à réoccuper Trèves et Cologne.
 
Le roi de Perse Shapur II fait campagne contre les Chionites (Kidarites) et les Alains et réussit à obtenir leur alliance contre Rome.
Août
25/08
Julien, à la tête de seulement 13 000 hommes, défait 35 000 Alamans à la bataille d'Argentoratum.
Janvier
 
Julien installe son quartier général à Lutèce.
Février
23/02
Arrivée d'une ambassade perse à Constantinople menée par Narsès pour réclamer l'Arménie et la Mésopotamie aux Romains.
Août
 
Julien mène une campagne contre les Francs saliens en Toxandrie, reprend le contrôle de la vallée de la Meuse puis passe le Rhin pour marcher contre les Alamans. Leurs chefs Suomar et Hortar demandent la paix, qu'ils obtiennent moyennant de rendre tous les prisonniers romains et de fournir des vivres et du bois de construction au légions pour qu'elles restaurent le limes.
Août
 
Sapor II, le roi sassanide de Perse, envahit la Syrie et prend la ville romaine d'Amida.
Décembre
31/12
Après la convocation simultanée de deux conciles séparés à Rimini et Séleucie de Piérie, chaque évêque de l’empire est forcé d'accepter un credo pro-arien imposé par les conseillers de Constance II.
Février
 
Julien est déclaré Auguste par son armée à Lutèce.
15/02
Inauguration de la basilique Sainte Sophie à Constantinople par Constance II.
Mars
 
Constance II quitte Constantinople pour Césarée de Cappadoce où il reçoit la nouvelle de la proclamation de Julien ; il marche vers Édesse par Mélitène, Lacotena et Samosate.
Juillet
 
Julien passe le Rhin à Tricensima et combat les Francs Attuaires.
Août
 
L'évêque Hilaire de Poitiers, rentré de son exil en Asie Mineure, préside le premier Concile de Paris qui condamne l’arianisme et ses défenseurs.
Septembre
 
Constance II quitte Édesse, visite Amida détruite par les Perses puis assiège vainement Bezabde sur le Tigre.
Avril
 
Julien attaque les Germains, passe le Rhin, puis se rend à Rauracum, d'où il remonte le fleuve vers le Haut-Danube.
Juillet
 
Julien descend le Danube par Sirmium jusqu'au passage de Succi, puis se rend à Naissus.
Novembre
 
Mort de l’empereur romain Constance II à Mopsueste en Cilicie. Julien qui s'apprêtait à marcher contre lui avec une armée, se rend de Naissus à Constantinople par Philippopolis et Héraclée et lui succède.
Décembre
 
Julien entre à Constantinople. Il procède à son avènement à une épuration générale du palais impérial. Il en chasse les fonctionnaires corrompus, jugés par le tribunal de Chalcédoine. Il tente de restaurer le paganisme.
Février
04/02
L'empereur Julien proclame un édit de tolérance envers toutes les religions.
Juillet
 
Julien est à Antioche. Il réunit un corps expéditionnaire pour envahir la Perse.
19/07
L'empereur Julien arrive à Antioche, afin de préparer la guerre contre les Perses.
 
Les Huns sont sur les bords de la Caspienne.
Janvier
 
L'empereur Julien écrit aux Juifs une lettre où, les exaltant par des textes tirés de leurs livres saints, il déclare le moment venu pour eux de rentrer dans leur patrie, de rendre force à leurs coutumes ancestrales et de réédifier leur sanctuaire.
Mars
05/03
L'empereur Julien envahit la Perse.
Mai
19/05
La ville de Pétra (dans l'actuelle Jordanie) est ravagée par un tremblement de terre.
29/05
Julien défait les Perses devant les murs de leur capitale à la bataille de Ctésiphon.
Juin
16/06
Julien, après avoir traversé le Tigre et brûlé sa flotte de ravitaillement, doit se replier vers le Nord en direction de la Gordyène. L’expédition subit plusieurs attaques des Perses de Shapur II.
26/06
Mort de l’empereur romain Julien lors d’une escarmouche à Samarra.
27/06
Le chef des gardes Jovien est proclamé empereur romain par les légions d’Illyrie.
Septembre
27/09
Jovien est à Édesse, puis rentre à Antioche.
Février
 
Mort de Jovien à Dadastana, en Bithynie, alors qu'il est en route pour Constantinople (assassiné ?)1. Les officiers supérieurs, réunis en conseil, offrent l’empire au préfet du prétoire Salluste, un ami intime de Julien, qui refuse. Le choix se porte finalement sur Valentinien, un Pannonien qui est proclamé par ses troupes. Il s’associe avec son frère Valens.
Mai
28/05
Des envoyés du diocèse d'Espagne élèvent à Rome sur le forum de Trajan une statue en l'honneur de Flavius Sallustius, ancien consul, préfet du Prétoire, comte du Consistoire, vicaire de Rome et des Espagnes.
Juillet
 
Valentinien et Valens sont à Naissus, puis à Sirmium, où ils se partagent l'empire romain. Ils se répartissent les troupes, les généraux et les hauts fonctionnaires. Valentinien règne sur l'Occident et Valens sur l'Orient.
Janvier
 
Les Alamans conduits par Vithicab passent le Rhin gelé au sud de Strasbourg. Valentinien Ier accourt en Gaule.
Janvier
 
Hilaire de Poitiers prédit le retour de l'Antéchrist et la fin du monde.
Mai
05/05
Publication à Alexandrie d'un décret de Valentinien et Valens ordonnant que les évêques déposés et expulsés sous Constance II, revenus sur leurs sièges sous Julien, soient de nouveau expulsés, comme Mélétios d'Antioche et Eleusios de Cyzique.
Septembre
28/09
Procope est proclamé empereur à Constantinople par des vétérans de Julien alors que Valens est en Cappadoce.
Novembre
 
Valentinien Ier, en chemin vers Paris, apprend la révolte de Procope et les revers des troupes romaines dans la lutte contre les Alamans ; il envoie son général Dagalaifus contre les Alamans.
 
Valens, qui vient d'apprendre l'usurpation de Procope, est toujours à Césarée de Cappadoce. Il marche contre lui vers la Galatie mais échoue à prendre Chalcédoine, tandis que les partisans de Procope prennent Nicée.
Décembre
 
Valens est à Chalcédoine; il abandonne la Bithynie à Procope et se replie sur Ancyre. Il songe à abdiquer quand son général Arintheus parvient à rallier des troupes en Lydie, puis il reçoit des renforts de Lupicinus, maître de cavalerie d'Orient. Il perd cependant Cyzique défendue en vain par Serenien.
 
Les Alamans passent le Rhin gelé au début du mois. Ils défont les troupes impériales commandées par les comtes Charietto et Sevérien à Besançon et dévastent le pays.
Mai
27/05
Valens triomphe de la tentative d’usurpation de Procope à Constantinople.
Juin
 
Jovin, maître de la cavalerie, écrase les Alamans à trois reprises, à Scarponna (Charpeigne), sur un fleuve (peut-être la Moselle) puis à Catalaunum (Châlons-en-Champagne).
Juillet
 
Jovin, en route pour Paris, rencontre Valentinien, peut-être près de Reims. La tête tranchée de Procope arrive à la cour de Valentinien.
Septembre
24/09
A la mort du pape Libère, le diacre Ursin est élu dans la basilique Julia tandis qu'une faction désigne Damase dans la basilique de Lucine, prend d'assaut la basilique Julia, massacrant leurs opposants.
 
Les Perses envahissent l'Arménie, capturent et jettent en prison le roi Arsace, incendient les villes et terrorisent la population. Sauromace II d'Ibérie est déposé et remplacé par Aspacure. Shapur II confie l’Arménie aux déserteurs arméniens Cylaces et Arrabannes avec l'ordre de prendre la forteresse d’Artogerassa, où s’est enfermée P'aranjem, la veuve d'Arsace.
Mai
 
Valens est à Marcianopolis, en Mésie, d'où il mène sa première campagne contre les Goths. Il passe le Danube sur un pont de bateaux à Daphné, forteresse au confluent de Argeș.
30/05
L'empereur Valens est de retour à Marcianopolis.
Juin
 
Valentinien Ier est informé d'une action coordonnée des Barbares à la frontière du nord-est. Selon Ammien Marcellin, les Scots et les Attacotti d’Hibernie (Irlande) et les Pictes de Calédonie attaquent la Bretagne romaine, tandis que Saxons et Francs menacent le Rhin inférieur. Les commandements successifs échouent à résoudre le problème, et Valentinien fait appel au général d’origine espagnole Théodose.
Août
 
Valentinien Ier, tombé dangereusement malade, proclame coempereur son fils Gratien, âgé de huit ans, à Amiens. Valentinien se rend ensuite d'Amiens à Trèves par Reims, et apprend en route la mort du comte du littoral saxon (comes maritimi tractus) Nectaridus et la capture du duc de Bretagne Fullofaudes ; il envoie d'abord le comte des domestiques Sévère pour apprécier la situation, puis le maître de cavalerie Jovin, qui réclame l'envoi de puissantes troupes.
Décembre
 
L'hérésiarque Eunomius, évêque arien de Cyzique, est déposé et exilé en Maurétanie par le préfet du prétoire Auxonius, pour avoir accueilli l'usurpateur Procope.
Février
 
Cylaces et Arrabannes assiègent pour Shapur II la forteresse d’Artogerassa où s’est réfugiée P'aranjem, la veuve du roi Arsace II d’Arménie. Souffrant des intempéries, ils parlementent avec elle, et finalement font défection, ce qui permet à la reine de détruire l'armée de siège perse et à son fils Pap de se réfugier dans l’empire romain.
Mars
 
Une armée romaine considérable, conduite par Théodose l’Ancien, général de Valentinien d’origine espagnole, traverse la Manche entre Bononia et Rutupiæ. En Bretagne, elle repousse la coalition des Pictes et des Scots sur terre et des Saxons sur mer.
Avril
 
Les Alamans de Rando reprennent Mayence et dévastent à nouveau la rive gauche du Rhin.
Juillet
 
Valentinien Ier, basé à Trèves, franchit le Rhin, écrase les Alamans à Solicinium (peut être Sulz am Neckar près de Rottweil, dans les Champs Décumates) et ravage méthodiquement leur pays.
Août
 
Théodose entre à Londinium où il est accueilli en triomphateur après avoir sécurisé la Bretagne romaine.
 
En Bretagne romaine, le comte Théodose fait exécuter Valentinus, un général pannonien exilé, qui a profité du chaos pour réunir des forces et aspirer à l'empire. Théodose interdit néanmoins de poursuivre ses partisans. Il consacre le reste de l'année à restaurer les défenses des villes principales, dissout la police secrète des arcani, qui avait trahi sa mission, forme une province distincte, la Valentia, peut-être entre le mur d'Hadrien et celui d'Antonin. Il informe l’empereur que la paix est rétabli et reçoit la charge de magister equitum.
Mars
 
Pap, fils du roi Arsace II d'Arménie, retourne en Arménie avec le général romain Terentius pour reprendre le trône.
Juillet
 
Apprenant le retour de Pap d'Arménie, le roi de Perse Shapur II envoie une nouvelle armée envahir l'Arménie ; Pap, terrifié, se réfugie en Colchide avec les transfuges perses Cylaces et Arrabannes.
 
Valens est à Noviodunum (Isaccea, en Dobroudja). Il passe ensuite le Danube à l'aide d'un pont de bateaux et attaque les Goths greutunges et tervinges. Il force le roi tervinge Athanaric à fuir.
Octobre
 
Valens rentre à Marcianopolis de sa campagne contre les Goths. Des négociations sont ouvertes entre Athanaric et les généraux Victor et Arintheus, qui aboutissent à un traité peu favorable au roi goth.
Janvier
 
Les Perses prennent la forteresse d’Artogerassa, s'emparent du trésor royal et de la reine P'aranjem, veuve du roi Arsace II d’Arménie, ce qui incite l'empereur romain Valens à envoyer une armée en Arménie conduite par Arintheus.
Janvier
 
À Rome, Maximin, préfet de l'annone, est chargé par Valentinien d'instruire les procès sénatoriaux à la place du préfet de Rome Olybrius, empêché par la maladie, au lieu du vicaire Aginatius, alors vice-préfet. Il réprime sorcellerie, adultère, empoisonnement et autres crimes commis par les aristocrates avec la rigueur habituellement réservée au crime de lèse-majesté. Avec son adjoint le notaire Leo le Pannonien, il généralise la torture et instaure un régime de terreur.
Février
 
Valens signe avec le roi tervinge Athanaric un traité de paix sur un bateau au milieu du Danube, puis se rend à Constantinople.
Mars
 
Défection de Pap d'Arménie qui fait exécuter Cylaces et Arrabannes pour se concilier Shapur II. Les troupes d'Arintheus arrivent en Arménie pour prévenir une nouvelle attaque des Perses.
Avril
 
L'empereur Valens apprend la nouvelle de la mort du patriarche de Constantinople Eudoxe à Nicomédie, alors qu'il se rend à Antioche. Les évêques ariens désignent Démophile de Bérée, tandis que les orthodoxes élisent Évagre, consacré par l'évêque en exil Eustathe d'Antioche. Valens réagit en faisant exiler les deux évêques orthodoxes par ses soldats.
 
Incursion de pirates saxons en Gaule. Le comte Nannienus, blessé, appelle à l'aide le magister peditum Severus qui feint de négocier et les prend en embuscade à Deusone, dans le pays des Francs.
Mai
 
Valentinien conclut une alliance avec les Burgondes contre les Alamans de Macrianus, roi des Bucinobantes. Ils avancent sur le Rhin pour faire leur jonction avec les Romains, mais l'empereur, retenu à Trèves par la menace saxonne, ne vient pas au rendez-vous et ils se retirent. Basé en Rhétie, le magister equitum Théodose profite de l'occasion pour faire de nombreux prisonniers parmi les Alamans, qui sont installés comme tributarii dans la plaine du Pô.
Juin
 
Ambassade de Shapur II auprès de Valens pour protester contre l’intervention romaine en Arménie ; sa requête est déclinée.
 
Valens doit faire face à un grave complot (371-372). Le notaire Théodorus est arrêté, condamné pour lèse-majesté et exécuté avec ses nombreux « complices ». Ils avaient consulté une prophétie pour connaitre le nom du prochain empereur dont le nom commencerai par Théod.
 
Valentinien continue sa politique défensive en Occident en réorganisant l'ensemble du limes de Germanie, sans lancer de campagne5. Les villes fortes du Danube, Sirmium au premier plan, contribuent à arrêter une invasion des Quades.
Avril
 
Les Perses envahissent l'Arménie ; Valens envoie ses généraux Traianus et Vadomarius avec la consigne de rester sur la défensive. Les deux armées se rencontrent à Bagawan, près des sources de l'Arsanias ; un engagement a lieu, durant lequel le sparapet Mouchel Mamikonian se distingue. Les Perses doivent reculer, et après quelques combats cèdent l'Arzanène et la Gordyène.
Juillet
04/07
Martin est proclamé évêque de Tours.
Novembre
 
Valens est à Antioche ; les négociations se poursuivent avec les Perses et un traité de paix est signé pour sept ans.
 
Firmus devenu chef de la tribu maure des Jubaleni après l'assassinat de son frère Zammac, se révolte contre le comte d'Afrique Romanus, qui ne lui permet pas de se justifier devant l'empereur Valentinien. Craignant une arrestation et une exécution sommaire, Firmus prend le titre d'Auguste et soulève toute la Maurétanie Césarienne.
 
Adoption du bouddhisme comme religion officielle du royaume de Koguryŏ et fondation d'une académie confucéenne pour former les fonctionnaires du royaume (T'aehak) par le roi Sosurim.
Juin
 
Valentinien Ier passe le Rhin pour tenter d'enlever le roi des Bucinobantes Macrianus à Aquae Mattiacae, actuellement Wiesbaden. L'infanterie romaine, conduite par le magister peditum Sévérus rencontre des marchands d'esclaves, qui sont massacrés. Le magister equitum Théodose avance vers le camp de Macrianus sous la conduite de guides, mais l'indiscipline des troupes fait échouer l'expédition.
 
Le duc de Valérie Marcellianus, fils du préfet d'Illyricum et favori de l'empereur Maximinus, reprend les travaux de fortification de la rive gauche du Danube ; devant les protestations du roi des Quades Gabinius, il l'invite à un banquet et le fait assassiner.
Juillet
 
Le magister equitum Théodose l'Ancien est envoyé en Afrique pour réprimer la révolte de Firmus. Le comte Romanus, à qui on reproche son inactivité, est placé en résidence surveillée à Sitifis ; démasqués, ses agents à la cour de l'empereur Valentinien, Palladius et Remigius, se suicident. Théodose commence par pacifier la plaine côtière de la Maurétanie Césarienne. Firmus demande une trêve qui lui est accordée, le temps pour les Romains de rassembler leurs forces.
 
Les Huns, conduits par le chef Balamber ou Balamin passent le Don et attaquent les Alains (paléoasiates) lors d’une bataille sur les berges du Don. Dispersés par les archers Huns, les Alains fuient vers l’ouest par groupes. Certains se joindront aux Goths fuyant vers les Balkans (ils reparaîtront ensuite en Pannonie), puis aux Vandales qu’ils suivront jusqu’à Carthage. Ils s’établissent aussi en Gaule, mais la majorité se rallie aux Huns comme peuple auxiliaire.
 
Convoqué par Valens à Tarse en Cilicie, le roi Pap d'Arménie réussit à s’enfuir.
Février
 
En Afrique, le magister equitum Théodose l'Ancien lance une offensive diplomatique pour proposer l'amnistie aux tribus qui soutiennent l'usurpateur Firmus en échange de leur soumission. Firmus, isolé, se cache, mais est trahi par le roi des Isaflenses Igmazen et se suicide. Son corps est porté au camp de Théodose à Subicara, et l'armée romaine rentre à Sitifis.
Mai
 
Valentinien rentre en Gaule et lance un raid contre les Alamans.
 
Seconde incursion des Quades et des Sarmates à la suite de l'assassinat de leur roi par les Romains.
Septembre
 
Valentinien, occupé à bâtir la forteresse de Robur, près de Bâle, apprend la défaite de ses troupes en Illyrie ; il conclut une paix durable avec le roi alaman Macrianus qu'il rencontre sur le Rhin près de Mogontiacum (Mayence) et se prépare à intervenir.
Décembre
07/12
Ambroise est sacré évêque de Milan après son élection par acclamation populaire, après la mort de l'évêque arien Auxence.
 
Forte poussée de l'empire hunnique qui détruit le royaume des Ostrogoths d’Ermanaric (Goths Greutunges) en Russie du Sud. Ermanaric, incapable de défendre son peuple, se suicide. Son successeur Vithimir sera tué peu après dans la lutte contre les Huns et les Alains. Les Amales (nom de la famille royale ostrogothe), se soumettent aux Huns et les servent comme auxiliaires.
 
Le roi Pap d'Arménie est assassiné et remplacé par son neveu Varazdat.
 
Valens est en Mésopotamie, sur les rives du Tigre et de l'Euphrate ; après la mort de Pap d'Arménie, il reçoit une première ambassade de Shapur II qui réclame soit le retrait des troupes romaines de Géorgie, soit l'abolition de la couronne d'Arménie et le partage du pays entre Romains et Perses. Valens refuse et envoie à Shapur un ultimatum pour qu'il retire ses troupes d'Arménie.
Août
 
Début de la campagne de Valentinien contre les Quades et les Sarmates. Une armée est envoyée pour piller les territoires barbares au Nord-Est, tandis que l’empereur lui-même passe le Danube à Aquincum et attaque les Quades par le Sud-Est, massacrant tout sur son passage. À l'automne, Valentinien rentre sans perte à Aquincum.
Novembre
17/11
L'empereur romain Valentinien Ier meurt à Brigetio sur le Danube des suites d’une attaque, provoquée par sa colère devant la suffisance des émissaires quades. Il laisse deux fils, Gratien, associé au pouvoir depuis 367, et Valentinien II, âgé de moins de quatre ans.
22/11
Les soldats d'Illyrie, à l’instigation de l’impératrice Justine, contraignent Gratien à prendre Valentinien comme collègue. Les deux frères se partagent l’Occident. Valentinien II obtient l'Illyrie, l'Afrique, et l'Italie et Gratien la Bretagne, la Gaule, et l'Espagne.
Avril
 
Un synode arien réuni à Nysse, à l'instigation du vicaire du Pont Démosthène, installe un arien sur le siège épiscopal de cette ville après l'exil de Grégoire.
Juin
 
Valens envoie le magister equitum Victor et le duc de Mésopotamie Urbicius en ambassade en Perse ; ils demandent que Shapur II évacuent deux territoires, sans doute les satrapies d'Asthianene et de Belabitene et permette la liaison avec les troupes romaines stationnée en Géorgie.
Septembre
 
Athanaric, roi des Goths Thervinges (« forestiers ») ou Wisi (« sages, braves »), installés en Roumanie actuelle depuis environ 270, décide de se défendre contre les Huns à l’annonce de la défaite d’Ermanaric en 375. Il installe sa ligne de défense sur les rives du Dniestr (Danaster), mais est surpris et mis en fuite en Transylvanie par les Huns qui ont traversé le fleuve. Après avoir décimé les forces wisigothiques conduites par Alaviv et Fritigern, les Huns les chassent jusqu’au bas Danube, où ces derniers proposent à Rome d’entrer à son service si on les laisse passer le fleuve.
Octobre
 
Les Wisigoths qui occupent une partie de la Dacie depuis 150 ans, demandent aux Romains, sous la pression des Huns, de traverser le bas Danube. La permission est accordée et ils franchissent en masse le Danube sous la conduite de leur chef Fritigern. L’empereur Valens, voyant l'opportunité de recruter des troupes pour la guerre contre les Perses, les reconnaît comme fédérés.
Décembre
 
Une troisième ambassade envoyé par les Perses à Valens offre aux Romains les deux satrapies demandées (Asthianene et de Belabitene), apparemment en échange de la suzeraineté perse sur l'Arménie et l'Ibérie. L'empereur romain refuse une nouvelle fois la proposition.
 
Les Huns étendent leur domination dans les steppes au nord du Caucase, et poussent les Alains qui franchissent à nouveau les cols vers l'Arménie.
 
Le roi des Perses Shapur II repousse les Huns dans le Caucase.
 
Incident entre Wisigoths et Romains à Marcianopolis en Mésie inférieure au début de l'année. Les fonctionnaires romains Lupicinus et Maximus tentent d'égorger les chefs Fritigern et Alaviv au cours d'un banquet, après qu'une rixe ait opposé les Wisigoths, qui voulaient entrer dans la ville pour se ravitailler, et le poste de garde romain. Les Goths commencent à piller la région et battent les troupes romaines locales de Lupicinus envoyées pour les arrêter. La guerre ouverte commence entre Goths et Romains. Une troupe d’auxiliaires tervinge, stationnée près d'Andrinople, se révolte après avoir demandé vainement le viatique qui lui était dû avant son transfert en Asie mineure. Ses commandants Sueridus et Colias rejoignent Fritigern et assiègent Andrinople, sans succès.
 
Valens envoie son général Victor auprès du roi de Perse Shapur II pour conclure la paix et transférer ses troupes d'Arménie en Europe.
 
Les généraux Profuturus et Traianus, accourus d'Orient, renforcés de Richomeres envoyé par Gratien, rencontrent les Goths à la bataille indécise d'ad Salices (près des Saules), qui occasionne de lourdes pertes dans les deux camps. Valens envoie en renfort le magister equitum Saturninus, mais il ne parvient pas à contenir les Goths, renforcées par des Huns et des Alains qui ont passé le Danube. Les Romains se retirent à Marcianopolis où s'enferment dans les villes, tandis que les bandes de barbares pillent la Thrace pendant l'automne. Des unités d'élites romaines restent en campagne et lancent des escarmouches contre les Goths, notamment à Dibaltum, où l'infanterie lourde du tribun Bazimeres est détruite.
Septembre
 
Le roi wisigoth Alaric franchit de nouveau les Alpes et assiège Rome. Les habitants affamés finissent par accepter de payer un lourd tribut afin d'être épargner.
Janvier
 
La cité-État maya d'Uaxactun est conquise par sa rivale Tikal ; le souverain vainqueur Chak Tok Ich'aak I (« Griffe de Jaguar »), meurt le même jour où arrive à Tikal un certain Siyah Kak (« Naissance du feu »). Une nouvelle dynastie est alors imposée à Tikal par la cité de Teotihuacan.
Janvier
 
Nouvelle invasion des Quades et des Sarmates en Pannonie, repoussée par Théodose Ier.
Février
 
Les Alamans envahissent l'Alsace.
Mai
 
Gratien bat les Alamans (Lentiens) à la bataille d'Argentovaria, près de Colmar, franchit le Rhin à leur suite et les contraint à la paix. Ensuite il se met en marche vers l'Ouest pour soutenir Valens contre les Goths.
30/05
L'empereur Valens rentre à Constantinople.
Juin
11/06
L'empereur Valens quitte Constantinople pour Andrinople.
Août
 
Bataille d'Andrinople, au cours de laquelle l'empereur Valens est défait par les Wisigoths de Fritigern et tué. La Thrace est pillée, sauf les villes fortifiées, que les barbares ne peuvent prendre. Andrinople et Constantinople résistent. Théodose, un Espagnol envoyé par Gratien, a le temps d’intervenir pour reprendre la situation en main.
Octobre
 
Gratien est à Sirmium quand il apprend la défaite et prend le contrôle de l'Orient. Il publie un édit qui rappelle les évêques exilés par Valens et établit la liberté des cultes.
Janvier
19/01
Pour lui porter assistance dans la crise interne de l'Empire romain, l'empereur Gratien nomme l'espagnol Théodose Ier Auguste en Orient.
Juin
 
Théodose Ier est à Thessalonique où il prend en charge la guerre contre les Goths. Il émet de nouvelles lois de conscription pour reconstituer son armée, puis mène une campagne non conclusive contre Fritigern dans le Nord. De nombreux goths sont enrôles ; l'un d'eux, le général transfuge Modarès, réussi à détruire une grande colonne de pillards goths en Thrace. Le gros des forces de Fritigern marche alors à l'Ouest vers l'Illyricum.
Août
03/08
Gratien promulgue à Milan un édit qui abroge l'édit de tolérance religieuse qu'il a publié à Sirmium en 378, peut être sous l'influence d'Ambroise.
19/08
Début du règne d'Ardachîr II, frère de Shapur II, roi de Perse.
Septembre
 
Le concile d'Antioche restaure l'orthodoxie nicéenne en Orient et expulse le clergé arien.
 
Invasion des Vandales. Gratien doit leur abandonner, sous forme d’occupation permanente, une partie de la Pannonie supérieure, à charge pour eux de défendre la frontière.
Février
27/02
Edit de Thessalonique. Le christianisme nicéen est déclaré comme religion de l'Empire romain par l'empereur Théodose. Les cultes païens et la doctrine d’Arius sont bannis. L'empereur opte définitivement pour le dogme de la Trinité.
Septembre
20/09
Théodose Ier, gravement malade,est baptisé par l'évêque Acholius.
Octobre
 
Campagne infructueuse des troupes de Théodose contre les Goths de Fritigern qui ravagent la Macédoine et la Thessalie ; les villes fortifiés résistent mais les campagnes sont pillées. L'empereur Théodose lui-même manque d'être tué dans une embuscade.
Novembre
 
Théodose Ier entre à Constantinople en triomphe. Publication de l'Édit de Thessalonique. Théodose Ier dépose l'évêque arien Démophile et convoque le Ier concile ½cuménique de Constantinople.
 
Agitation à Rome et Milan suscitée par les partisans d'Ursinus et les ariens contre le pape Damase et l'évêque Ambroise de Milan.
Mai
30/05
L'empereur Théodose fait publier une loi interdisant aux veuves de se remarier avant un délai de 1 an.
Juillet
30/07
Edit impérial rendant les décrets doctrinaux du concile de Constantinople obligatoires.
Septembre
 
Gratien condamne l'hérésie arienne en Occident.
 
Ier concile ½cuménique de Constantinople (→ Mai). Condamnation définitive de l’arianisme et des sabelliens. La doctrine de Nicée est confirmée, et la consubstantialité de l’Esprit avec le Père et le Fils affirmée. Instauration des patriarcats : Rome, Constantinople, Alexandrie, Antioche et Jérusalem. La primauté de Rome est reconnue et le siège de Constantinople est placé au-dessus des autres sièges orientaux.
Décembre
20/12
Édit de Théodose. Les cultes païens sont désormais interdits.
--   
Première loi antipaïenne de Théodose. Interdiction aux particuliers des sacrifices païens.
 
Gratien déplace officiellement la cour impériale de Trèves à Milan. L'empereur ne se rend maintenant que rarement à Rome.
 
L'empereur romain Gratien, conseillé par l’évêque de Milan Ambroise, persécute systématiquement les païens. Il confisque au profit du Trésor la fortune et les revenus des temples et enlève de la salle du sénat l'autel et la statue de la Victoire. Il proscrit l’arianisme et le donatisme.
 
Victoire de Maxime en Bretagne sur les Pictes et les Scots.
Octobre
03/10
Traité de paix entre l'empire romain et les Wisigoths. Les Wisigoths, vaincus par Théodose Ier, sont installés par f½dus en Mésie et en Thrace avec le titre d’alliés du peuple romain, sous la condition de fournir un important contingent de troupes auxiliaires et d’assurer la défense de la frontière.
 
Selon la légende, le Breton Conan Meriadec, venu de Grande-Bretagne avec Maxime, est installé en Armorique avec le titre de dux. Il est donné pour premier roi de la Bretagne armoricaine.
Janvier
19/01
Arcadius, fils aîné de Théodose Ier, est associé à l'empire à l'âge de six ans, et reçoit le titre d'Auguste.
Août
18/08
Début du règne de Shapur III, fils de Shapur II, roi de Perse.
25/08
L’Espagnol Maxime, proclamé par les légions de Bretagne, renverse et tue Gratien à Lyon, après l'avoir vaincu lors de la bataille de Lutèce.
 
Le comte Bauto refoule les Alamans et les Juthunges qui ont envahi la Rhétie, avec l'aide des Huns et Alains fédérés de Safrax. Maxime, qui craint de le voir apparaître sur le Rhin, demande son rappel à Théodose.
Janvier
21/01
Théodose ordonne que les prêtres hérétiques soient bannis de Constantinople.
Août
 
Shapur III envoie une ambassade à Théodose Ier, qui négocie la paix. L'accord aboutit à la division de l'Arménie.
31/08
Théodose Ier, pour épargner à l’Empire une guerre civile, reconnaît Maxime comme empereur romain, à la condition qu’il n’inquiéterait pas Valentinien II dans ses États.
 
Libanios, un ami de l'empereur Julien et porte-parole des religions anciennes, fait un discours plein de passion à Antioche En défense des temples, témoignant de l'abandon progressif des temples païens, qui sont détruits ou tombent en ruine, sauf ceux qui sont transformés en église.
Janvier
23/01
Valentinien II, sous l’influence de sa mère Justine favorable à l’homéisme, autorise les réunions des ariens par une constitution impériale ; la loi provoque la démission de Benivolus, le magister memoriae orthodoxe de la cour de Milan.
Février
26/02
Loi de Théodose adressée au préfet du prétoire d'Orient Cynégius interdisant de déterrer et de vendre les reliques des martyrs.
Mars
27/03
Conflit des Basiliques pendant la Semaine sainte (→ 02/04). Valentinien et son entourage réclament à Ambroise de Milan l'accès à la Basilica Nova, pour la célébration de la fête de Pâques par les homéens ; l'évêque, soutenu par le peuple refuse de la livrer. Le Dimanche des Rameaux, Valentinien envoie des troupes pour faire le siège de la basilique Portiana, situé hors des murs. Ambroise résiste et s'enferme avec ses fidèles dans l'église.
Juin
19/06
Transfert des reliques des martyrs Gervais et Protais dans la Basilica Apostolorum de Milan, inventées par Ambroise de Milan pour maintenir la ferveur du peuple à la foi catholique et à son évêque face au pouvoir impérial pro-arien.
Août
 
Conversion d’Augustin au christianisme. Il renonce à l’enseignement et se retire à Cassiciacum, près de Milan.
Octobre
 
Invasion des Greuthunges (Goths) sur le bas Danube, conduit par leur roi Odotheus. Battus par le général romain de l'infanterie de Thrace Promotus lors du passage du fleuve, ils regagnent leur pays.
Février
26/02
« Révolte des statues » à Antioche, à la suite de la promulgation d'un nouvel impôt, et où les statues de la famille impériale sont renversées.
Avril
25/04
Baptême d'Augustin par l’évêque de Milan Ambroise.
Août
 
Maxime envahit l’Italie d’où il chasse Valentinien II qui se réfugie auprès de Théodose Ier à Thessalonique.
 
Théodose Ier intervient en Italie. Battu à Siscia et à Poetovio, fait prisonnier à Aquilée, Maxime est décapité. Valentinien II débarque en Sicile puis à Ostie. Il recouvre ses États ainsi que ceux du défunt Gratien.
 
Les rois francs Genobaud, Marcomer et Sunno passent le Rhin pour piller la région de Cologne. Les généraux de Maxime Quintinus et Nannienus interviennent et parviennent à les chasser. Quintinus passe la rive droite du fleuve mais est tué avec la plupart de ses hommes dans une embuscade près de Neuss.
Juin
13/06
L'empereur Théodose fait une entrée triomphale à Rome, en compagnie de son fils Honorius et de Valentinien II, son beau-frère, et auquel il rend son empire spolié par Maxime.
 
Théodose Ier et le roi Shapur III de Perse signent un traité de paix.
Avril
 
Massacre de Thessalonique. Les marchands et artisans de Thessalonique se soulèvent après qu'on les ait privés de courses, à la suite de l'emprisonnement d'un cocher qui avait entretenu des relations homosexuelles. Le commandant de la garnison Butheric et des officiers impériaux sont tués. Ayant ordonné le massacre de 7000 insurgés dans le cirque, l'empereur Théodose Ier est excommunié par Ambroise de Milan. Il est contraint à une expiation publique.
Décembre
25/12
L'évêque Ambroise de Milan absout Théodose Ier, après l'avoir forcé à faire pénitence publiquement.
 
Le christianisme devient religion d’Etat.
 
Arbogast conduit avec succès une expédition sur le Rhin contre les Francs au début de l'année.
Mai
 
Mort de Valentinien II. Théodose Ier confie la protection de Valentinien II et la défense de la Gaule au général franc et païen Arbogast. Celui-ci devient par sa valeur et son expérience fort populaire dans l’armée. Valentinien qui supporte mal la tutelle d'Arbogast, le fait révoquer, quand celui-ci refuse d’intervenir contre les barbares de Pannonie, qui menacent l'Italie. Arbogast refuse d’obéir et fait assassiner Valentinien à Vienne (selon une autre version, il se serait suicidé), puis donne l’empire à l’un de ses amis, Eugène, haut fonctionnaire de la chancellerie impériale.
15/05
Mort du co-empereur romain Valentinien II sans doute assassiné par Arbogast.
Août
22/08
Début du règne d'Eugène, empereur d'Occident.
Novembre
08/11
L'empereur Théodose officialise la religion chrétienne comme religion de l'Etat romain, en interdisant les religions païennes (leurs écritures, leurs rites, et leurs sacrifices)..
 
Dernière olympiade.
Mai
 
Eugène se rend en Italie et s'installe à Rome pour quelques mois, où il est acclamé par la population. Les cérémonies aux dieux antiques reprennent à Rome, les temples recouvrent leurs revenus et la statue de la Victoire reprend sa place dans la curie.
 
Fermeture du temple romain de Vesta par l'empereur Théodose Ier.
Septembre
06/09
Théodose Ier défait et tue l'usurpateur Eugène et son général Arbogast à la bataille de la rivière Frigidus.
 
Mort de Théodose, l'empire Romain se scinde en deux empires, l'empire Romain d'Occident à l'Ouest, et l'empire Romain d'Orient à l'Est.
 
Les Huns traversent le Danube gelé et envahissent la plaine de Mésie en marchant jusqu’aux Alpes. Ils profitent de la faiblesse de la frontière à l’est et sur le Danube inférieur, l'empereur Théodose Ier ayant retiré les légions des provinces orientales afin de lutter contre l’usurpateur Eugène, et ayant amené en Italie les Wisigoths établis au Sud du Danube pour défendre la Mésie. À la nouvelle de l’attaque hunnique, les bandes de Goths qui ravagent l’Illyricum, la Mésie et la Thrace déplacent avant la fin de l’hiver leurs campements vers le sud des Balkans, à l’intérieur de l’Empire.
Janvier
17/01
Mort de l'empereur romain Théodose Ier le Grand, dernier empereur à régner sur l'Empire romain unifié, qui est définitivement partagé en deux : l'Empire d'Orient et l'Empire d'Occident. Le fils de Théodose Ier Arcadius devient le premier empereur romain d'Orient, son frère Honorius, âgé de onze ans, le premier empereur romain d'Occident. Le vandale Stilicon, maître de la milice et époux de la nièce et fille adoptive de Théodose Ier, Serena, devient régent de l’empire d’Occident pendant treize ans.
Avril
27/04
Arcadius épouse Eudoxie, fille du Franc Bauto, qui soutient les ariens contre les orthodoxes.
Mai
 
Stilicon rassemble les troupes d’Orient et d'Occident et intervient contre les Goths révoltés. Il avance jusqu'en Thessalie, quand il reçoit un ordre d'Arcadius lui demandant de lui renvoyer les troupes d'Orient, ce qu'il fait en les confiant à Gaïnas, puis rebrousse chemin. Il entre en conflit avec Rufin, ministre d’Arcadius en Orient sur la question de l’Illyricum oriental, détaché par Théodose Ier de l’empire d’Orient pour l’intégrer dans l’empire d’Occident..
 
Après le départ de Stilicon, les Wisigoths traversent les Thermopyles, imposent un tribut à Athènes puis passent l'isthme de Corinthe et pillent le Péloponnèse.
 
Révolte des fédérés Wisigoths d’Alaric Ier qui dévastent la Thrace et la Macédoine.
Septembre
 
Les Huns, qui ont envahi la Mésie au début de l’année, attaquent l’Empire romain sur un deuxième front ; ils traversent le Caucase vers l’Asie Mineure et la Syrie.
Novembre
 
Arcadius et son ministre Flavius Rufinus (parfois appelé Rufin), préfet du prétoire de Théodose Ier et régent de l’empire romain d'Occident pendant la minorité d'Honorius viennent passer en revue l'armée de Gaïnas devant les murs de Constantinople. Gaïnas en profite pour appliquer le plan ou du moins le souhait de Stilicon : l'armée massacre Rufin sous les yeux d'Arcadius ; Stilicon, devient régent à sa place et nomme Eutrope, comme préfet du prétoire.
Décembre
 
Augustin devient évêque d’Hippone. Il s’attache à réunifier l’Église d’Afrique, notamment en luttant contre les donatistes dirigés par Primianus.
 
Les Romains enrôlent des Francs et des Alamans pour défendre la frontière du Rhin.
 
Les fédérés Wisigoths d’Alaric Ier envahissent la Grèce, franchisent les Thermopyles sans résistance du proconsul Antiochus, ravagent la Béotie excepté la ville fortifiée de Thèbes puis l'Attique. Alaric épargne Athènes, apparemment contre rançon, mais saccage Éleusis et les mystères éleusiniens sont supprimés. Il passe l'isthme de Corinthe et ravage le Péloponnèse : Corinthe, Argos, et la vallée de l'Eurotas, dont Sparte, sont mises à sac, puis Mycènes et Olympie ; seule la petite ville arcadienne de Tégée résiste.
Avril
 
Stilicon inspecte les défenses de la frontière du Rhin, renouant les traités avec les Francs et les Alamans.
 
Stilicon, venu par mer, combat les Wisigoths au mont Pholoé, dans l’ouest du Péloponnèse et les refoule vers l’Épire ; comme il n'a pas demandé l’autorisation d’intervenir, il est déclaré ennemi public de l’empire d'Orient.
Août
28/08
Le concile de Carthage fixe la liste canonique des Saintes Écritures.
Octobre
 
Le Maure Gildon, comte d’Afrique, tente de se rendre indépendant en coupant le ravitaillement en blé de Rome. Il se déclare vassal de l’empereur d’Orient Arcadius, à l’instigation d’Eutrope.
 
Eutrope, qui dirige les affaires d’Orient, fait la paix avec les Wisigoths et nomme leur chef Alaric Ier maître de la milice en Illyricum oriental.
Avril
 
Flavius Eutrope, chambellan d'Arcadius, mène une campagne victorieuse en Cappadoce contre les Huns qui sont refoulés vers l'Arménie.
Juillet
27/07
Constitution d'Arcadius, qui réprime des comportements de chrétiens qui, sous prétexte d'assistance aux pauvres, menacent l'ordre public.
Janvier
 
Les comtes Gaudentius et Jovius ordonnent la destruction des temples et des statues paganistes à Carthage.
Janvier
 
Fermeture des écoles impériales de gladiateurs à Rome.
Mai
 
Révolte des auxiliaires du goth Tribigild à Nacoleia en Phrygie. Le chef goth Gaïnas et le général Léon, ami personnel d'Eutrope, sont envoyés contre lui. Tribigild pille la Pisidie, puis est d'abord vaincu en Pamphylie, mais parvient à se dégager et bat Léon qui est tué, tandis que Gaïnas, chargé de protéger les rives du Bosphore, s’allie aux déserteurs de Tribigild, ce qui provoque la chute d'Eutrope.
Juillet
 
Disgrâce d'Eutrope, chassé du pouvoir par Eudoxie.
Août
14/08
Yazdgard Ier monte sur le trône de Perse. Marié avec une juive, il est tolérant envers le christianisme et entretient de bonnes relations avec les Romains.
17/08
Edit adressé à Aurélianus, le nouveau préfet du prétoire d'Orient à Constantinople, prononçant la déchéance d'Eutrope et la confiscation de ses biens.