";
Loading...
Loading...
IIIème siècle (184 événements)

Tag
Afghanistan - Afrique du Sud - Albanie - Algérie - Allemagne - Andorre - Angleterre - Angola - Argentine - Arménie - Australie - Autriche - Azerbaïdjan - Bahreïn - Bangladesh - Bélarus - Belgique - Belize - Bénin - Bhoutan - Biafra - Birmanie - Bolivie - Bosnie - Botswana - Brésil - Brunei - Bulgarie - Burkina Faso - Burundi - Cambodge - Cameroun - Canada - Cap Vert - Centrafrique - Chili - Chine - Chypre - Colombie - Congo - Corée - Costa Rica - Côte d'Ivoire - Croatie - Cuba - Danemark - Djibouti - Ecosse - Egypte - Equateur - Erythrée - Espagne - Estonie - Etats Unis - Éthiopie - Europe - Fidji - Finlande - France - Gabon - Gambie - Gênes - Géorgie - Ghana - Grèce - Groenland - Guatemala - Guinée - Guinée-Bissau - Haïti - Haut-Karabagh - Honduras - Hong Kong - Hongrie - Inde - Indonésie - Irak - Iran - Irlande - Islande - Israel - Italie - Jamaîque - Japon - Jordanie - Kazakhstan - Kenya - Kirghizistan - Kirghizstan - Kosovo - Koweit - Laos - Lettonie - Liban - Liberia - Liechtenstein - Lituanie - Luxembourg - Lybie - Macao - Madagascar - Malaisie - Mali - Malte - Maroc - Martinique - Mauritanie - Mexique - Moldavie - Monaco - Mongolie - Monténégro - Mozambique - NépaL - Nicaragua - Niger - Nigéria - Norvège - Nouvelle Zélande - Ouganda - Ouzbékistan - Pakistan - Palestine - Panama - Papauté - Paraguay - Pays Bas - Pérou - Philippines - Pologne - Portugal - Qatar - République Dominicaine - Roumanie - Russie - Rwanda - Salvador - San Marin - Sénégal - Serbie - Seychelles - Siam - Sierra Léone - Singapour - Slovaquie - Slovénie - Somalie - Soudan - Sri Lanka - Suède - Suisse - Syrie - Tadjikistan - Taiwan - Tanzanie - Tchad - Tchécoslovaquie - Tchéquie - Thaîlande - Tibet - Togo - Trinité-et-Tobago - Tunisie - Turquie - Ukraine - Uruguay - Venezuela - Viet Nam - Yémen - Yougoslavie - Zimbabwe

Akkadiens - Alains - Alamans - Araméens - Assyriens - Avars - Aztèques - Babylone - Burgondes - Byzance - Carolingiens - Carthaginois - Chevaliers Teutoniques - Christianisme - Egyptiens - Élamites - Empire Ottoman - Etrusques - Francs - Frisons - Gaule - Grecs - Hébreux - Hittites - Huns - Incas - Lombards - Marcomans - Mayas - Mèdes - Mérovingiens - Minoens - Monde Arabo-Musulman - Mongols - Nabatéens - Ostrogoths - Parthes - Perses - Phéniciens - Quades - Romains - Saxons - St Empire - Suèves - Sumer - Templiers - Vandales - Vikings - Wisigoths

Afrique - Afrique du Nord - Amérique - Antilles - Arabie - Asie Mineure - Balkans - Bohême - Bourgogne - Bretagne - Caraïbes - Carthage - Corse - Dacie - Dalmatie - Florence - Germanie - Guadeloupe - Guyane - Hawaï - Ile de Pâques - Illyrie - Istrie - Jérusalem - Lydie - Mésie - Milan - Monde - Moravie - Naples - Navarre - Nice - Nouvelle Calédonie - Pannonie - Perse - Pôles - Réunion - Rome - Savoie - Tahiti - Venise

Alexandre - Boulanger - Camus - Christophe Colomb - De Gaulle - Dreyfus - Einstein - Epicure - Galilée - Garibaldi - Gengis Khan - Hannibal - Jaurès - Jules César - Mata Hari - Napoléon - Nietzsche - Périclès - Rommel - Socrate - Zola

Commune - Croisades - Expédition Magellan - Fronde - Mouvement des droits civiques - Révolution Française - Révolution Russe

Guerre d'Algérie - Guerre d'Espagne - Guerre d'Indépendance - Guerre d'Indochine - Guerre de 1870 - Guerre de Cent Ans - Guerre de Corée - Guerre de Crimée - Guerre de Hollande - Guerre de la Ligue d'Augsbourg - Guerre de Sécession - Guerre de Sept ans - Guerre de Succession d'Autriche - Guerre de Succession d'Espagne - Guerre de trente ans - Guerre du Viet Nam - Guerre Froide - Guerres de Religion - Guerres Médiques - Guerres Puniques - WWI - WWII

Culture - Espace - Geekeries - Sciences

Rois de France - Présidents Français - Empereurs Romains - Rois du Portugal -

Akkadiens - Alains - Alamans - Araméens - Assyriens - Avars - Aztèques - Babylone - Burgondes - Byzance - Carolingiens - Carthaginois - Chevaliers Teutoniques - Christianisme - Egyptiens - Élamites - Empire Ottoman - Etrusques - Francs - Frisons - Gaule - Grecs - Hébreux - Hittites - Huns - Incas - Lombards - Marcomans - Mayas - Mèdes - Mérovingiens - Minoens - Monde Arabo-Musulman - Mongols - Nabatéens - Ostrogoths - Parthes - Perses - Phéniciens - Quades - Romains - Saxons - St Empire - Suèves - Sumer - Templiers - Vandales - Vikings - Wisigoths


Période

 
Septime Sévère, au cours d'un voyage en Palestine, interdit (par un édit) le prosélytisme aux Chrétiens..
Janvier
 
Septime Sévère rentre à Rome par voie de terre après cinq ans d’absence.
Janvier
 
Persécutions contre les chrétiens à Alexandrie à la suite d'un édit interdisant les conversions au christianisme et toute propagande chrétienne. Le chrétien Clément d'Alexandrie est contraint à l’exil.
Mars
 
Le futur empereur Maximin est recruté dans l'armée romaine après sa victoire à la lutte lors de compétitions organisées devant l'empereur pour célébrer l'anniversaire de Geta.
Novembre
 
L'opposition au préfet du prétoire Plautien, rendue évidente par les railleries du public pendant les Jeux, grandit à Rome. Son beau-fils Antoninus (futur Caracalla), probablement à cause de l'échec de son mariage avec Plautilla, projette de l'assassiner. Peu avant sa mort, P. Septimius Geta révèle à son frère Septime Sévère les agissements criminels de Plautien.
Janvier
22/01
Assassinat de Plautien, préfet du prétoire, beau-père de Caracalla. Septime Sévère réunit le Sénat romain pour punir les participants au complot de Plautien. Plautilla, Plautius Hortensianus et Coeranus sont exilés, Caecilius Agricola se suicide.
Avril
 
Septime Sévère quitte Rome avec sa femme Julia Domna et ses fils Caracalla et Géta pour une série de campagnes contre les Calédoniens et les Méates en Bretagne.
 
Campagne de Septime Sévère au nord de la Bretagne. Il traverse le Forth jusqu'à la côte orientale de l’Écosse, aux environs du Moray Firth. Après la construction d'un poste avancée à Carpow, dans la vallée du Tay, Sévère conclut un traité favorable avec les Calédoniens et les Méates. Plus tard dans l'année, l'empereur et son fils Caracalla prennent le titre de Britannicus tandis que Géta est élevé au rang d'Auguste.
 
Nouvelle campagne des Romains contre les Calédoniens en Bretagne. Caracalla semble en prendre le commandement quand Septime Sévère tombe malade.
Février
 
Caracalla fait la paix avec les Calédoniens et les Méates et retire ses troupes de leur territoires derrière le mur d'Hadrien, puis rentre immédiatement à Rome avec son frère Geta.
05/02
Mort de Septime Sévère. Règne de Caracalla (→ 217) et de Geta (→ 26/12).
Décembre
26/12
Geta est assassiné par son frère Caracalla, qui meurt dans les bras de leur mère Julia Domna, qui est elle-même blessée.
27/12
Caracalla s'adresse au Sénat romain pour justifier le meurtre de son frère, qu'il aurait commis en état de légitime défense, rappelant aux sénateurs que le fondateur de Rome a aussi égorgé son frère ; la mémoire du prince défunt est condamnée (damnatio memoriae) et Caracalla élimine ses fidèles.
 
L’édit de Caracalla accorde la citoyenneté romaine à tous les hommes libres de l’empire.
Août
11/08
Début d'une campagne victorieuse contre les Chattes et les Alamans, les derniers mentionnés pour la première fois. Malgré cette victoire, les Alamans vont se déplacer et constituer progressivement un royaume5. Caracalla fait renforcer d’un mur de pierre épais de trois mètres doublé d'un fossé le limes de Rhétie entre Sankt Goar et Mayence.
Décembre
27/12
Caracalla se rend en Gaule narbonnaise, dont il fait mettre à mort le gouverneur ; il tombe malade.
Mars
 
Caracalla décide d'aller conquérir l'Orient, prenant exemple sur Alexandre le Grand. Accompagné de sa mère Julia Domna, il prend la route du Danube. Au passage, il séjourne dans le camp de Porolissum et combat les Quades, les Iazyges, les Goths et les Carpes qui menacent la Dacie. Ses victoires lui assurent une grande popularité au sein de l’armée.
Mai
 
Caracalla arrive à Antioche où il établit son quartier général. Il envoie son affranchi Théocrite à la tête d'une armée pour envahir l'Arménie, mais il est battu.
Octobre
 
Caracalla est en Égypte. Il rêve de renouveler les exploits d’Alexandre le Grand en Asie. Ses troupes massacrent une partie de la population grecque d’Alexandrie qui se moque de ses prétentions.
Mai
 
Caracalla utilise le rejet de l'alliance matrimoniale par le roi des Parthes Artaban V comme prétexte pour envahir son territoire.
Avril
08/04
Caracalla est assassiné à Carrhae près de Harran par Martialis, peut-être sur ordre de Macrin, préfet du prétoire, qui craignait pour sa propre vie. Règne de Macrin (→ 218).
Septembre
14/09
à Rome, la Plèbe refuse d'honorer Macrin et son fils Diadumenianus.
Novembre
14/11
Après une défaite à Nisibe, Macrin doit négocier avec les Parthes pour signer un traité de paix désavantageux.
Mai
16/05
Julia Soaemias, nièce de Julia Domna, la veuve de Septime Sévère, fait proclamer empereur romain son fils Héliogabale. Règne de Héliogabale (→ 222).
Juin
08/06
Avec l’appui de l’armée d’Orient, Elagabal bat Macrin aux confins de la Phénicie et de la Syrie. Macrin ayant acheté une paix jugée honteuse aux Parthes, est tué par ses soldats alors qu’il tentait de fuir.
Septembre
29/09
Élagabal entre triomphalement à Rome. Il fait transporter à Rome la pierre noire du culte solaire d’Emèse et lui bâtit un temple, l'Elagabalium, où il transporte le feu de Vesta.
Mai
15/05
Liu Bei se proclame empereur du royaume de Shu.
Juin
26/06
Le jeune Alexianus (futur Sévère Alexandre) est adopté par son cousin Élagabal et fait César.
Juillet
 
Élagabal, jaloux de Alexianus, annonce sa destitution au Sénat et aux Prétoriens. Il recrute des sbires pour tuer le jeune homme, mais les Prétoriens révoltés envahissent l'hippodrome des jardins impériaux, où ils forcent l'empereur à réintégrer son cousin ; le Préfet du prétoire Antiochianus les détourne de leur intention initiale de tuer Élagabal, mais revenus au camp, ils insistent pour qu'il congédie tous ses favoris, adopte un comportement respectable, et que son cousin soit protégé contre les tentatives d'assassinat et éloigné de la cour débauchée. L'empereur accepte, mais fait de son mieux pour garder auprès de lui son favori et mari Hiéroclès.
Mars
11/03
L'empereur romain Élagabal est assassiné, avec sa mère Julia Soaemias, par des légionnaires au cours d'une inspection. Leurs corps sont jetés dans le Tibre par les prétoriens. Alexianus, devient empereur romain et prend le nom de Sévère Alexandre. Règne de Sévère Alexandre (→ 235).
 
Ardachîr renverse Artaban V, dernier roi des Parthes arsacides, et fonde une nouvelle dynastie persane, les Sassanides..
 
La Perse annexe tout l'Empire parthe.
Avril
06/04
Adachîr Ier. Il est couronné « Roi des rois » à Ctésiphon.
Avril
01/04
Première révélation du prophète Mani, alors âgé de douze ans.
Mai
 
Sévère Alexandre quitte Rome, accompagné de sa mère Julia Mamaea, pour Antioche où il rassemble des troupes en vue d'une campagne contre les Perses.
Juillet
 
Sévère Alexandre envoie trois armées contre les Perses qui ont envahi la Mésopotamie romaine ; l'une envahit l'Atropatène au nord-est par l'Arménie, la seconde passe au sud-est par la vallée de l'Euphrate, la troisième, dirigée par l'empereur lui-même, prend la route médiane vers Hatra. La stratégie fonctionne jusqu'à la défection de l'empereur, qui arrête sa progression sans entrer en pays ennemi pour appuyer les deux autres corps. L'armée du sud, isolée, est décimée par les Perses, tandis que le reste des troupes souffre de la chaleur et des maladies. Sévère Alexandre ordonne à l'armée du nord de se retirer sur la frontière et rentre à Antioche.
Novembre
 
De retour à Antioche, Sévère Alexandre apprend l'invasion de Germains sur le Rhin.
Décembre
 
Ardachîr Ier, qui a probablement subi de lourdes pertes, licencie ses troupes sans profiter de son avantage. La province romaine de Mésopotamie est épargnée.
Décembre
 
Sévère Alexandre se rend à Moguntiacum (Mayence) avec sa mère Julia Mamaea pour repousser les Germains. La confédération des Alamans négocie la paix moyennant subsides, ce qui déplait à l'armée romaine, qui espérait une longue campagne accompagnée de pillages.
Février
18/02
Sévère Alexandre, à la suite d’une paix achetée aux Germains, est massacré devant Mayence. Maximin le Thrace est proclamé empereur romain par les troupes de la Legio XXII Primigenia à Mayence. Régne de Maximin Ier le Thrace (→ 238).
 
Maximin combat avec succès les Germains autour de Ratisbonne, puis marche vers l'est contre les Daces libres et les Sarmates.
Janvier
03/01
Antère, évêque de Rome, meurt victime du martyre ordonné par l'empereur Maximin.
Mars
19/03
Gordien, proconsul d’Afrique, se proclame empereurs romains à Thysdrus ; âgé d'environ 79 ans, il associe son fils Gordien II au pouvoir. Le Sénat se rallie à lui fin mars.
Avril
12/04
Gordien II est tué à Carthage par Capellianus, légat de Numidie fidèle à Maximin le Thrace. Son père et associé Gordien Ier se suicide.
22/04
Début du règne de Balbin associé à Maxime Pupien, empereurs romains, élus empereurs par le Sénat.
Mai
 
A l'annonce de la proclamation de Gordien, Maximin le Thrace fait marcher ses troupes des bords du Danube vers l’Italie.
20/05
Maximin le Thrace est assassiné par ses soldats devant Aquilée..
Juillet
29/07
Les prétoriens massacrent Pupien et Balbin, élus par le Sénat par réaction contre la tyrannie militaire. Ils proclament Gordien III empereur romain, âgé de 13 ans, qui est reconnu par le Sénat. Règne de Gordien III (→ 241).
Avril
12/04
Chahpuhr Ier (Shâhpuhr) est couronné à Ctésiphon en association avec son père Ardachîr.
Janvier
20/01
Abdication d'Ardachîr Ier, roi de Perse1. Son fils Shapur Ier règne seul.
 
Mani commence à prêcher sa doctrine religieuse en Perse.
Mars
23/03
Couronnement de Sapor 1er.
Avril
 
Début d’une campagne victorieuse de l’empereur romain Gordien III contre les Perses, accompagné du philosophe Plotin. Timesitheus, qui dirige les opérations, passe l’Euphrate à Zeugma. Carrhes est reprise, puis Édesse. Après leur défaite à Rhesaina, les Sassanides évacuent Nisibe et Singara, puis finalement toute la Mésopotamie romaine.
Novembre
 
Le préfet du prétoire Timesitheus tombe malade et meurt, alors que les Romains avancent le long de l’Euphrate vers l’est ; l’Arabe M. Julius Philippus, frère du collègue de Timesitheus à la préfecture, Gaius Julius Priscus, prend sa place.
 
Le futur empereur Aurélien, alors tribun de légion, bat les Francs sur le Rhin près de Mayence.
Février
 
Chahpuhr Ier repousse l’empereur Gordien III sur l’Euphrate à Misikhé (Mesiche ou Misiche, nommé par les Perses Pérôz-Shâhpuhr après leur victoire, aujourd'hui Al-Anbar)2. L’empereur romain Gordien III le Jeune (19 ans) est tué dans la bataille, probablement par ses propres soldats.
Mars
 
Le préfet du prétoire Philippe l'Arabe est proclamé empereur romain. Régne de Philippe l'Arabe (→ 249).
Avril
 
Philippe l'Arabe traite immédiatement avec Chahpuhr Ier, lui verse une rançon et abandonne le protectorat romain sur l’Arménie au profit des Sassanides, mais conserve la Mésopotamie romaine. Philippe remonte l’Euphrate, et dresse un cénotaphe au sud de Circesium à la mémoire de Gordien III. Il laisse son frère Priscus pour gouverner en Orient à partir d'Antioche et part pour Rome.
 
Philippe l'Arabe combat les Germains sur le Danube ; il bat les Carpes, qui sont chassés de Mésie, et peut-être aussi les Quades en Pannonie. Il prend le titre de Germanicus Maximus.
 
Plotin fonde à Rome son école de philosophie néoplatonicienne.
 
Philippe l'Arabe marque le millénaire de Rome par la célébration des Jeux séculaires.
 
Les Germains ravagent la Thrace.
Juin
 
Dèce, ou Décius, est élu empereur romain par l’armée de Mésie. Règne de Dèce (→ 251).
Juillet
 
Dèce vainc et tue Philippe l'Arabe à Vérone.
Décembre
 
Edit prescrivant aux habitants de l'empire romain de participer à un sacrifice pour le salut de l'empire. Il entraîne la persécution générale des chrétiens qui refusent d'y participer.
 
Une épidémie de peste, venue d'Égypte, se répand dans l'empire romain.
 
Martyre du premier évêque de Lutèce, saint Denis.
Janvier
 
Débuts de la persécution de Dèce. Application de l'édit impérial exigeant de sacrifier aux dieux de l’État romain. Beaucoup de chrétiens, les lapsi (tombés), acceptent de sacrifier ou d’acheter le certificat de sacrifice (libelle), par crainte de la persécution.
Juillet
 
Début de la première guerre des Goths.
 
Un prince parthe d’Iran, Anak, se réfugie à la cour du roi d’Arménie Tiridate II ; une fois installé à Artachat, il assassine traîtreusement le roi. Dans la confusion qui suit cet assassinat, les Perses envahissent l’Arménie. Avant de mourir, Tiridate a eu le temps de faire exécuter Anak et les siens.
Mars
 
L'évêque Cyprien rentre à Carthage où il convoque un premier concile pour régler la question des lapsi. Ceux qui ont acheté des certificats de sacrifice (libellus) sont pardonnés, ceux qui ont sacrifié devront faire une longue pénitence.
Juin
 
L'empereur romain Dèce et son fils Herennius Etruscus sont vaincus et tués par les Goths à la bataille d'Abrittus. Trébonien Galle (Trebonianus Gallus) prend le pouvoir (→ 253).
 
Premières incursions des Francs en Gaule.
Août
 
Durant une attaque contre Émilien, son successeur en Mésie, l'empereur Gallus et son fils Volusien sont tués par leurs propres troupes à Interamna. Valérien, qui commande les troupes romaines en Rhétie, chargé de réprimer l'usurpation d'Émilien, est proclamé empereur à son tour (→ 260).
Octobre
 
Émilien est tué à son tour par ses soldats à Spolète, qui se rallient à Valérien désormais seul empereur romain. Son fils, Gallien, est associé au pouvoir et gouverne en Occident, tandis que lui-même se réserve l’Orient.
 
Les Francs et les Alamans font des incursions en Gaule et en Espagne.
 
Les Goths envahissent la Thrace. Ils descendent les côtes de la mer Noire vers le Bosphore, parallèlement avec leur flotte. Valérien envoie des renforts à Byzance, et les Goths passent sur l'autre rive, à Chalcédoine, d'où ils lancent un raid de pillage en Bithynie. Nicée, Nicomédie et plusieurs autres villes importantes sont mises à sac.
 
Le gouveneur Postumus repousse des incursions des Francs.
Août
06/08
Le pape Sixte II, en train de célébrer l'office dans le cimetière de Calixte à Rome, est arrêté par les soldats de l'empereur Valérien puis décapité.
Septembre
14/09
Cyprien, évêque de Carthage, meurt décapité avec plusieurs de ses compagnons ecclésiastiques, dont Flavien de Carthage.
 
Le roi persan Shapur Ier capture l'empereur Valérien.
 
Invasion du nord de la Gaule par les Francs, qui avancent jusqu'aux Pyrénées, avant d'être repoussés par Postumus.
 
Lors de la troisième campagne du roi perse Chahpur Ier (Sapor Ier) contre Rome en Haute Mésopotamie, l’empereur romain Valérien est vaincu et fait prisonnier avec tout son état-major. Valérien est supplicié et tué par Chahpuhr Ier. Celui-ci envahit la Syrie, la Cilicie et la Cappadoce.
 
Régne de Gallien (→ 268).
Juillet
 
Le gouverneur des Gaules, M. Cassianus Postumus s’empare de Cologne et y proclame l’Empire des Gaules après l'élimination de Salonin. Les légions d’Espagne et de Bretagne lui apportent leur adhésion.
Janvier
01/01
Trois consuls rivaux réclament le pouvoir. Gallien et son collègue Volusianus à Rome, Postumus à Trèves, les deux Macrien dans les Balkans.
Avril
 
Les usurpateurs Macrien et Macrien le Jeune sont vaincus par Auréolus. Ils sont tués par leurs officiers en Illyrie. Le général de Macrien Pison parvient à s'échapper et se proclame lui-même empereur ; il est tué peu après par le gouverneur d'Achaïe, Valens, fidèle à Gallien.
 
Gallien mène probablement des opérations sur le Danube et en Illyrie contre des bandes de Germains en maraudes. Vers cette époque, il forme une nouvelle force permanente de cavalerie, qui peut réagir rapidement et qui prend le nom de comitatus.
 
Destruction du temple d'Artémis à Éphèse, l'une des Sept Merveilles du monde par les Goths.
 
Seconde campagne victorieuse d'Odénat de Palmyre contre les Perses en Mésopotamie, au service de l'empereur Gallien, ce qui lui vaut l'alliance de l'Arménie ; il avance jusqu'au Tigre et Chahpuhr Ier doit se retirer. Odénat s'approche de Ctésiphon avant de se retirer à la frontière romaine plutôt que de risquer d'être coupé de ses lignes de ravitaillement. À son retour à Antioche, il se proclame Roi des rois, le titre royal perse, et confère le même rang à son fils ainé Herodes ; Gallien lui reconnait le titre militaire d'Imperator, qui n'implique pas la pleine souveraineté.
 
Gallien passe les Alpes et envahit le sud-est de la Gaule avec Auréolus ; après un premier revers, ils défont Postumus, qui parvient à fuir, et Auréolus, lancé à ses trousses, n'achève pas sa victoire. Postumus, de retour sur le Rhin, rassemble une nouvelle armée incluant des supplétifs germains, mais est battu une seconde fois. Il se réfugie dans une ville voisine où il est assiégé. Gallien, blessé durant le siège, rentre en Italie et laisse Postumus maitre des Gaules.
 
Concile d'Antioche, premier d'une série de trois synodes tenus contre Paul de Samosate, accusé de considérer le Christ comme un homme ordinaire (adoptianisme).
 
Le général de l’armée de Gallien, M. Pius Avonius Victorinus fait défection et passe à Postumus qui l’associe à l’empire des Gaules.
 
Campagne d'Odénat, prince de Palmyre contre les Perses qu'il poursuit jusqu'à Ctésiphon.
 
Athènes subit un raid des Hérules qui détruisent une grande partie de ses monuments.
Mai
 
Assassinat d’Odénat de Palmyre et probablement de son héritier Herodes à Émèse, peut-être par sa deuxième femme, Zénobie ou par un parent connu sous le nom de Maeonius. Zénobie gouverne Palmyre. Gallien ne la reconnait pas et envoie une armée commandée par son préfet du prétoire Heraclianus contre Palmyre, mais celui-ci est vaincu.
Juillet
 
Les Hérules arrivent devant Byzance avec une flotte de 500 bateaux, la mettent à sac, passent le Bosphore, ravagent Cyzique5, pillent Lemnos et Scyros, détruisent Athènes, Corinthe, Sparte et Argos. Les Athéniens, sous le commandement de Dexippe, battent les envahisseurs et les chassent d'Achaïe.
Septembre
 
Assassinat de Gallien par des officiers illyriens, réunis en conseil de guerre au siège de Milan, alors qu’il tentait de réprimer la révolte d’Auréolus, chef de la cavalerie. Règne de Claude II le Gothique (→ 270).
Août
 
Laelianus est vaincu et tué, mais Postume est tué par ses troupes à qui il avait refusé le sac de Mayence, ville où s’étaient retirés les rebelles. Il est remplacé par Marius, un autre usurpateur.
Octobre
 
La reine Zénobie de Palmyre s'empare de l'Égypte et d'une partie de l'Arabie..
Novembre
 
Victorinus, désigné par Postume, prend le pouvoir en Gaule après l'assassinat de Marius.
 
La grande révolte populaire des Bagaudes a lieu en Gaules, sous le règne de Tétricus.
Février
 
Aurélien est proclamé empereur romain par l'armée à Sirmium. Il fait la paix avec les Vandales entrés en Pannonie.
Septembre
 
Claude II meurt de la peste à Sirmium, sur le Danube. Son frère Quintillus prend le pouvoir, mais l’armée danubienne lui oppose Aurélien.
Octobre
 
À la mort de Claude II, Wahballat, fils de Zénobie et d'Odénat de Palmyre, refuse de reconnaitre Quintillus et prend les titres de consul, de dux Romanorum et d'Imperator. La rupture avec l’empire romain est consommée quand il prend le titre d’Auguste et Zénobie celui d’Augusta. Elle contrôle alors la plus grande partie de l'Asie Mineure, hormis la Bithynie.
Novembre
 
Quintillus est tué à Aquilée (suicide ou assassinat par ses soldats). Règne d'Aurélien (→ 275).
 
Zénobie se proclame impératrice et rompt avec l'Empire romain. Elle donne à son fils Wahballat (Vaballatus) le titre d'Auguste.
Mars
 
L'empereur romain Aurélien bat les Vandales sur le Danube.
Octobre
 
Aurélien décide de mettre un point d'arrêt aux activités de Zénobie et envoie ses troupes en Égypte sous le commandement de Probus ; lui-même quitte Rome dans les derniers mois de l'année et chasse les Goths de Mésie, puis les bat en Dacie où il tue leur chef Cannabas ou Cannabaudes, ainsi que cinq mille de ses soldats. Puis il passe en Asie Mineure par Serdica et Byzance. Premier retrait important depuis le début de l'Empire, les Romains abandonnent la Dacie.
Décembre
 
En Gaule, l'usurpateur Victorinus est tué par ses soldats. Tetricus, sénateur, gouverneur d’Aquitaine, lui succède à la tête de l’empire des Gaules.
Janvier
 
Début de la première campagne d'Orient d'Aurélien (→ 04/271).
Mai
 
Aurélien défait les troupes de Zénobie à Immae, reprend Antioche, puis après la fuite de Zabdas et Zénobie, obtient une victoire décisive à Emèse ; les troupes de Zénobie se retirent à Palmyre pour attendre des renforts perse.
Juillet
 
Aurélien assiège Palmyre avec l'aide de supplétifs arabes. Il fait la reine Zénobie prisonnière alors qu'elle tente de s'enfuir auprès des Perses. La ville, réduite par la famine, capitule.
Août
 
L’Égypte est reconquise par les romains.
 
Début du règne d'Ormizd Ier, roi sassanide de Perse.
 
Début du règne de Bahrâm Ier, roi de Perse qui fait du mazdéisme la religion d’État.
Mars
 
Aurélien prend Palmyre pour la seconde fois et laisse ses troupes piller la ville, laissant la ville presque détruite. Fin du Royaume de Palmyre.
Février
 
Aurélien met fin à l’Empire des Gaules réunifiant ainsi l’Empire romain, avec la bataille des champs Catalauniques (bataille de Châlons) contre Tetricus, empereur des Gaules.
Octobre
 
Triomphe d’Aurélien à Rome qui célèbre la réunification de l’empire et fait élever sa femme Séverine au rang d'Augusta ; Tetricus et son fils, Zénobie, chargée de chaines d’or sont montrés. Des bêtes fauves, puis de nombreux prisonniers ou représentants de toutes nationalités, suivent le cortège (dont des amazones gothes). Tetricus senior, ancien empereur des Gaules, est nommé correcteur de Lucanie. Zénobie reçoit une villa à Tibur.
 
Aurélien se rend sur le bas Danube. Il abandonne la Dacie aux Carpes pour pouvoir résister aux attaques des Goths qui font des alliances avec les Carpes. La province est évacuée de ses troupes et d’une partie de la population civile.
 
La Gaule est pillée par les Francs et les Alamans.
Septembre
25/09
Règne de Tacite (→ 276).
Octobre
 
Victime d’un complot ourdi dans son entourage, Aurélien est assassiné à Cænophrurium en Thrace, entre Périnthe et Byzance. Le Sénat romain, prié par les légions de choisir un empereur, préfère s’en remettre aux militaires.
Juin
 
Après sa victoire sur les Goths, Tacite est assassiné par ses soldats à Tyane en Cappadoce. Annius Florianus, son frère, est proclamé empereur par les prétoriens en Cilicie. L’armée d’Orient proclame Probus, le meilleur lieutenant illyrien d’Aurélien. Florianus est assassiné par ses soldats. Probus annonce au Sénat son avènement et sa soumission.
Août
 
Règne de Marcus Aurelius Probus (→ 282).
 
L'empereur romain Probus quitte l'Asie mineure après ses victoires sur les Goths et passe les Détroits au début de l'année avec ses troupes pour intervenir en urgence contre les Barbares en Occident. Probus entame une campagne en Gaule contre les Germains.
 
L’empereur Probus quitte la Gaule pacifiée pour combattre en Rhétie les Burgondes et les Vandales ; il les écrase sur le Ligos et les chasse de Rhétie. Leur chef Igillus et les survivants sont enrôlés de force et sont envoyés en Bretagne comme auxiliaires.
 
Une troupe de Francs, qui avaient obtenu de l’empereur Probus la concession de terres dans la région du Pont, désirant revoir leur pays, s’emparent de navires, traversent la mer Méditerranée, franchissent le détroit de Gibraltar et réussissent sans encombre à rejoindre l’embouchure du Rhin.
 
L'empereur Probus rend aux Gaulois le droit de cultiver la vigne.
 
L'empereur romain Probus est assassiné près de Sirmium par ses soldats à la veille d’une campagne contre les Perses. Règne d'Aurelius Carus (→ 283).
Juillet
 
L'empereur romain Carus meurt sur les bords du Tigre, officiellement frappé par la foudre, mais probablement victime d’une conjuration militaire. Ses fils Carin et Numérien lui succèdent, Carin en Occident, Numérien en Orient.
 
Règne de Dioclétien (→ 305).
 
Campagnes victorieuses de Carin sur le Rhin et peut être aussi en Bretagne ; il prend les titres de Germanicus Maximus et Britannicus Maximus.
 
Les Bagaudes se soulèvent de nouveau.
Novembre
 
L'empereur romain Numérien est assassiné secrètement dans sa litière, peut-être par son beau-père le préfet du prétoire Arrius Aper, qui cache sa mort quelque temps ; Aper est mis à mort à Nicomédie quand les généraux soupçonneux découvrent la supercherie. Carin est seul maître de l'empire.
Janvier
 
Nouveau soulèvement des Bagaudes en Gaule du Nord, entre Seine et Loire, sous la direction de deux chefs Aelianus, puis Amandus. Ce sont des paysans, des colons, des esclaves poussés à la révolte par la misère et la pression fiscale.
Avril
 
Bataille du Margus, en Mésie. Carin, victorieux, est assassiné par un tribun. Règne de Dioclétien (→ 305).
Juillet
 
Dioclétien se donne un collègue à Milan, Maximien, et partage la pourpre avec lui à Nicomédie. L'Empire romain est divisé en deux.
21/07
Maximien devient césar et coempereur d'Occident.
Septembre
 
Le César Maximien se déplace en Gaule, engageant le combat contre les bagaudes.
Janvier
 
L'empereur romain Maximien passe les Alpes au col du Grand-Saint-Bernard.
 
L’Auguste Maximien établit sa capitale à Trèves. Il bat les Francs, les Alamans et les Burgondes qui tentaient d’envahir la Gaule.
Mars
01/03
Maximien est nommé Auguste par Dioclétien.
Juin
 
Maximien est à Mayence.
Octobre
 
Le Ménapien Carausius, chargé en 285 de la défense des côtes de Belgique et d’Armorique contre les pirates francs et saxons qui ravagent les côtes de Bretagne et de Gaule, est accusé de collusion avec les barbares et de détournement de butin. Il se fait proclamer empereur à Gesoriacum (Boulogne-sur-Mer).
 
Dioclétien qui excelle dans la stratégie signe un traité de paix avec Bahram II, le roi de Perse, et installe Tiridate iii comme roi d'Arménie sous le protectorat de Rome.
 
Dioclétien réorganise la frontière orientale de l'empire romain. Il construit un véritable limes fortifié, la strata diocletiana, qui relie Palmyre et l'Euphrate, et fortifie Sura, Néocaesaria (Dibsi Faraj) et surtout Circesium.
Juillet
21/07
Pour contrecarrer l'usurpation de Carausius, l'amiral de la flotte de la Manche qui a pris le contrôle de la Bretagne (actuelle Angleterre) et du Nord de la Gaule, Dioclétien fonde une dynastie spirituelle. Il prend toutes les prérogatives divines par le titre de Iovis et offre, à son collègue Maximianus, le titre de Herculius. À partir de ce moment, tous leurs successeurs se dénommeront Iovii ou Herculii. Leurs décisions sont motivées par la grâce divine, la personne impériale devient inviolable et le culte impérial est instauré. Cette décision provoque l'inquiétude des chrétiens et les premiers conflits apparaissent dans l'armée.
 
Campagne de Dioclétien en Rhétie.
 
Entrevue de Mayence entre Dioclétien et Maximien qui décident de se mobiliser contre Carausius.
 
Tiridate III d'Arménie occupe la partie sous domination sassanide de l'Arménie avec une assistance militaire romaine et la noblesse arménienne révoltée contre les occupants. Le satrape perse Mamgo et sa cavalerie de mercenaires chinois, manquant de soutien des Perses, prend son parti et l’assiste dans le maintien de la conquête.
 
Dioclétien et Maximien font fortifier Cularo [Grenoble].
 
Echec de l’expédition maritime contre Carausius en Bretagne.
 
Victoires de Dioclétien sur les Sarmates dans la région danubienne.
 
Constance Chlore répudie sa concubine Hélène pour épouser Théodora.
Décembre
 
Les empereurs romains Dioclétien et Maximien se rencontrent à Milan pour faire le point de leurs cinq années de gouvernement.
 
Soulèvement en Haute-Égypte au début de l’année. L’empereur Dioclétien intervient en personne. Les villes de Coptos et de Busiris (Abydos ?) sont détruites.
 
Erection de la plus ancienne stèle maya datée à Tika.
 
Le César Constance Chlore assiège et prend Gesoriacum (Boulogne). Avec une nouvelle flotte, il prend le contrôle des côtes gauloises de la Manche, chasse les navires de Carausius hors des estuaires, et bat ses alliés Francs qu'il chasse de l'île des Bataves et des bouches du Rhin. Il bloque le reste de la flotte de Carausius à Gesoriacum en construisant une digue. Carausius échoue à la débloquer et rentre en Bretagne. Le port capitule, juste avant que la digue ne soit rompue par un coup de mer.
Mars
01/03
Maximien adopte Constance Chlore. Dioclétien nomme deux Césars, Galère et Constance Chlore, pour aider les deux Augustes à diriger l’Empire. C’est la première Tétrarchie.
Septembre
 
A la mort du roi sassanide Bahram II, son fils Bahram III lui succède.
Décembre
 
L’usurpateur Carausius est assassiné par un de ses ministres, Allectus qui lui succède.
Janvier
 
Narses détrône son petit-neveu Bahram III. Il restaure l’unité de l’empire et reçoit l’hommage des vassaux et dignitaires. Il retourne à une politique anti-romaine.
Janvier
 
Dioclétien et Galère renforcent la ligne danubienne et mènent campagne contre les Iazyges.
Mai
 
Le roi sassanide de Perse Narseh chasse Tiridate III d'Arménie d'Assyrie puis reprend toute l'Arménie ; Tiridate III se réfugie dans l'empire romain.
 
Dioclétien et Galère enrôlent de nombreux Carpes comme auxiliaires dans l'armée romaine, en application du traité passé avec eux.
Mars
12/03
Maximilien, fils du soldat Fabius Victor, comparaît devant le proconsul Dion à Théveste, car il refuse de devenir soldat du fait de son christianisme ; il est décapité.
 
Révolte en Égypte, conduite par Domitius Domitianus dans le Delta du Nil ; il s'allie à Achilleus, qui mène un mouvement en Haute-Égypte, et le nomme correcteur. Achilleus, venu en renfort est battu dans l'est du Delta.
 
Dioclétien et Galère passent le Danube pour lutter contre les Carpes et les Bastarnes. Les derniers, vaincus, sont déplacés en Thrace et en Pannonie après une reddition totale.
 
Début de la guerre persique. Narses, roi sassanide de Perse, envahit l'ouest de l'Arménie, reprend la partie de la Mésopotamie cédée par Vahram II en 287, et avance jusqu'en Syrie, repoussant la défense romaine.
Février
18/02
Cassius Dion, ancien proconsul d'Afrique, devient préfet de Rome.
Mars
12/03
Election de l'évêque de Rome Marcellin.
Septembre
 
L'île de Bretagne est reconquise par les flottes du César Constance Chlore et de Julius Asclepiodotus. Après la défaite de l'usurpateur Allectus à Calleva Atrebatum la province est de nouveau incorporée à l'Empire romain.
Mars
 
Prise d'Alexandrie par les troupes de Dioclétien qui répriment la révolte de Domitius Domitianus et d'Achilleus.
 
Dioclétien quitte ensuite Alexandrie pour Antioche où il participe à la guerre contre les Perses.
10/03
Maximien Hercule entre à Carthage en triomphe à la fin de sa campagne en Afrique.
31/03
Un rescrit de Dioclétien, publié à Alexandrie, proscrit la doctrine manichéenne.
Mai
 
Constance Chlore pacifie la région danubienne. Il bat les Carpes et en installe à demeure une partie sur la rive droite du fleuve. Il doit ensuite intervenir en Afrique contre les Quinquegentanei, tribus de Maurétanie Césarienne qui ont envahi la Numidie.
 
Le césar Galère, envoyé par Dioclétien pour combattre le roi sassanide Narses, est défait par les Perses entre Carrhae et Callinicum avec ses alliés arméniens ; les Romains perdent la Mésopotamie.
 
Constance Chlore est vainqueur des Alamans à Langres. L’empereur faillit être fait prisonnier, mais réfugié derrière les remparts de Langres, il peut réunir les moyens d’une offensive ultérieure et finit par vaincre.
Avril
 
Campagne de Galère en Arménie. Après un premier revers à Carrhes, il reçoit des renforts de contingents occidentaux de Dioclétien. Vainqueur sur Narses à Satala en Arménie, il s'empare de ses trésors et de son harem.
Septembre
 
Galère s'empare de Nisibe, puis descend à marche forcée la vallée du Tigre vers Ctesiphon qui est prise.
Octobre
 
Dioclétien, de retour en Égypte, retire les troupes de la région au sud de Philae.
Avril
 
Galère et Dioclétien signent le traité de Nisibe avec le roi sassanide de Perse Narses et acquièrent la Mésopotamie et un protectorat sur l’Arménie et l'Ibérie ; Tiridate IV est installé sur le trône d’Arménie. Une marche frontière est créée. Rome s’assure quarante ans de paix sur sa frontière orientale.