Loading...
Loading...
BAS MOYEN-AGE (176 événements)

Tag
Afghanistan - Afrique - Afrique du Nord - Afrique du Sud - Albanie - Alexandre - Algérie - Allemagne - Amérique - Angleterre - Angola - Antilles - Arabie - Argentine - Arménie - Asie Mineure - Assyriens - Australie - Autriche - Aztèques - Babylone - Bahreïn - Balkans - Bangladesh - Bélarus - Belgique - Bénin - Bhoutan - Biafra - Birmanie - Bohême - Bolivie - Bosnie - Brésil - Bulgarie - Burgondes - Byzance - Cambodge - Cameroun - Canada - Caraïbes - Carolingiens - Carthage - Centrafrique - Chili - Chine - Christianisme - Chypre - Colombie - Commune - Congo - Corée - Corse - Costa Rica - Côte d'Ivoire - Croatie - Croisades - Cuba - Culture - Danemark - Djibouti - Ecosse - Egypte - Empire Ottoman - Equateur - Erythrée - Espace - Espagne - Estonie - Etats Unis - Éthiopie - Etrusques - Europe - Europe Centrale - Finlande - France - Frisons - Fronde - Gabon - Gambie - Gaule - Geekeries - Ghana - Grèce - Groenland - Guatemala - Guinée - Guyane - Haïti - Hawaï - Hébreux - Hittites - Honduras - Hong Kong - Hongrie - Huns - Incas - Inde - Indonésie - Irak - Iran - Irlande - Islande - Israel - Italie - Japon - Jordanie - Kenya - Kosovo - Koweit - Laos - Lettonie - Liban - Lituanie - Lombards - Luxembourg - Lybie - Macao - Madagascar - Malaisie - Mali - Malte - Maroc - Mauritanie - Mayas - Mèdes - Mérovingiens - Mexique - Minoens - Moldavie - Monaco - Monde - Monde Arabo-Musulman - Mongolie - Mongols - Monténégro - Moravie - Mozambique - Napoléon - NépaL - Nicaragua - Nice - Niger - Nigéria - Norvège - Nouvelle Zélande - Ostrogoths - Ouganda - Pakistan - Palestine - Panama - Paraguay - Parthes - Pays Bas - Pérou - Perse - Phéniciens - Philippines - Pôles - Pologne - Portugal - Révolution Française - Révolution Russe - Rome - Roumanie - Russie - Rwanda - Salvador - San Marin - Savoie - Saxons - Sciences - Sénégal - Serbie - Seychelles - Siam - Singapour - Slovaquie - Slovénie - Somalie, - Soudan - Sri Lanka - St Empire - Suède - Suisse - Sumer - Syrie - Tahiti - Taiwan - Tchad - Tchécoslovaquie - Tchéquie - Thaîlande - Tibet - Togo - Tunisie - Turquie - Ukraine - Uruguay - Vandales - Venezuela - Venise - Viet Nam - Vikings - Wisigoths - Yémen - Yougoslavie

Guerre d'Espagne - Guerre d'Indépendance - Guerre d'Indochine - Guerre de Cent Ans - Guerre de Corée - Guerre de Crimée - Guerres de Religion - Guerre de Sécession - Guerre de Sept ans - Guerre de Succession d'Espagne - Guerre de trente ans - Guerre du Viet Nam - Guerre Froide - Guerres Médiques - Guerres Puniques - WWI - WWII

Rois de France - Présidents Français - Empereurs Romains


Période

 
Guerre contre les Latins (→ -493).
 
Les Phéniciens colonisent jusqu'à Mogador où ils établissent le commerce d'une teinture pourpre à base de coquillages (murex).
 
Révolte des cités d'Ionie contre les Perses (→ -494).
 
Le dictateur romain Aulus Postumius Albus défait les Latins.
 
Des juifs de Babylone compilent un Talmud.
 
Larcius devient dictateur (1er dictateur), à Rome, pour parer à la menace de guerre contre les Latins.
 
Alexandre Ier devient roi de Macédoine.
 
Prise et incendie de Sardes par les Ioniens. Après avoir ramené en Thrace les Péoniens, transplantés en Asie par les Perses, les Ioniens, dirigés par Charopinos, frère d'Aristagoras et renforcés par Athènes et Érétrie, s’emparent de Sardes. Ils mettent le feu à la ville, et l’incendie du temple de Kybèlè suscite l’hostilité des Lydiens et irrite le roi Perse contre Athènes. Les Ioniens sont ensuite vaincus à leur retour par le satrape perse Artapherne devant Éphèse, qui se soumet. Ils regagnent leurs cités respectives, ainsi que les Athéniens et Erétriens.
 
Kaunos et la Carie, puis Byzance et l’Hellespont, se révoltent aussi. Enfin, Chypre se rallie aux Ioniens grâce notamment à Onésilos, qui détrône son frère Gorgos, favorable aux Perses, à Salamine.
 
Assassinat de Cléandros, tyran de Gela, en Sicile. Son frère Hippocratès lui succède.
 
Le Temple de Saturne est construit à Rome.
 
Pythagore meurt à Metaponte (ville voisine de Crotone où il s'était enfui après la révolte).
 
Les forces de Darius Ier battent sur terre Aristagoras, tyran de Milet et les Ioniens révoltés. Aristagoras est tué peu de temps après en Thrace.
 
Grève militaire des plébéiens devant le danger Volsque.
 
Instauration du culte plébéien de Liber, Libera et Cérès sur l’Aventin. Les plébéiens n’ont pas, semble-t-il, accès aux cultes de la triade capitoline Jupiter, Junon, Minerve.
 
Le Pisistratide Hipparque, fils de Charmos, chef des partisans de la tyrannie et proche de l'ancien tyran Hippias est élu archonte d'Athènes.
 
Début du règne en Chine de Goujian de Yue.
Juillet
15/07
Importante victoire des Romains sur les Latins à la bataille du lac Régille.
 
Un temple est voué à Mercure, à Rome.
 
Défaite des Ioniens à Ladé.
 
La plèbe fait Sécession à Rome et se retire sur le mont Sacré.
 
Le Sénat romain ordonne une expédition contre les Eques.
 
Dernière offensive ionienne au nord-ouest de l'Asie Mineure. Capture et exécution des meneurs de la révolte. Rétablissement de la domination perse sur l'Ionie.
 
A Rome, les plébéiens obtiennent le droit de nommer 2 tribuns.
 
Première Guerre Médique.
 
Le navigateur carthaginois Hannon explore la côte Ouest de l'Afrique.
Septembre
12/09
Bataille de Marathon.
 
Anaxilas II roi de Rhégion prend le contrôle de Messine et du Détroit.
 
Mort de Darios Ier. Avènement de Xerxès. Rétablissement de la domination perse sur l'Ionie.
 
Pour mater une révolte babylonienne contre la domination perse, Xerxès fait détruire les temples de la ville, et notamment l'Esagil.
 
L'Égypte devient indépendante de la Perse.
 
Devant la menace perse, les Grecs se réunissent au congrès de Corinthe, présidé par Sparte qui apparaît à l'époque comme la cité prépondérante en Grèce. Les défections sont nombreuses mais une armée de 20 000 hommes est réunie ainsi qu'une flotte de plus de 300 navires, essentiellement athéniens, grâce aux sages prévisions de Thémistocle.
 
Deuxième Guerre Médique (→ -479).
 
Gelon de Syracuse défait les Carthaginois à Himère.
Juin
    06
Xerxès passe l'Hellespont. Jonction de l'armée et de la flotte perses au fond du golfe Thermaïque, en Macédoine. Réunion des États grecs résistants au sanctuaire de l'Isthme. Paix commune et rappel des exilés. Décision de défendre les Thermopyles.
Août
 
Bataille des Thermopyles (→ 19/09).
 
Bataille de l'Artémision.
Septembre
27/09
Xerxès entre à Athènes.
28/09
Incendie de l'Acropole.
29/09
Bataille de Salamine.
Mars
29/03
L'armée d'Artabaze, général de Xerxès Ier, est emportée par un raz-de-marée, alors qu'elle assiégeait Potidée.
Mai
11/05
Naissance de Confucius, philosophe chinois. Son enseignement a donné naissance au conficianisme.
Juin
 
Mardonios, général perse, lance une offensive sur l’Attique puis sur la Béotie. Il reprend Athènes, une nouvelle fois désertée par ses habitants, et renouvelle ses offres de négociations. Athènes appelle à l’aide Sparte, à qui il est reproché son attentisme alors que Mardonios marchait sur l’Attique. Sparte hésite mais la perspective d’une alliance entre les Perses et Athènes, qui se retournerait contre elle, la décide enfin à intervenir. Mardonios se replie en Béotie.
Août
27/08
Les Grecs sous le commandement d’Aristide le Juste et de Pausanias défont les Perses à la bataille de Platées. Mardonios est tué dans la bataille. Le butin est énorme car Mardonios avait la garde de tout le bagage de Xerxès Ier. Le même jour selon la tradition, défaite navale perse au cap Mycale8 (Ionie) devant les Grecs commandés par le roi spartiate Léotychidas II et par l’Athénien Xanthippos. Cette victoire ruine l’influence perse sur l’Ionie.
Septembre
 
Estimant la campagne terminée, les Spartiates rentrent au Péloponnèse mais les Athéniens, suivis par les Ioniens, libèrent Samos, cinglent vers l’Hellespont pour y rompre les ponts et, après un siège, prennent la ville de Sestos.
 
Pausanias devient commandant de la flotte panhellénique, avec comme adjoints Cimon et aussi Aristide le Juste, et s’empare de Chypre puis de Byzance. La tutelle et la morgue de Pausanias mécontentent les Ioniens et les autres coalisés grecs ; en conséquence, il est rappelé à Sparte. C’est la rupture définitive de la coalition qui profite à Athènes.
Mai
 
Constitution de la première Confédération de Délos (Ligue de Délos) dirigée par Athènes.
 
Expulsion des Perses de Thrace et d'Europe.
 
Cimon, fils de Miltiade, chasse les Perses de Thrace au nom de la Ligue de Délos.
 
Véies, capitale des Etrusques, déclare la guerre aux Romains.
 
Les Etrusques sont battus par les Grecs à Cumes : ils se replient et laissent libre la Campanie et le Latium.
 
Les Perses, tragédie d'Eschyle.
 
Ostracisme de Thémistocle.
 
Les plébéiens s'organisent en assemblée populaire et obtiennent le droit de nommer 5 tribuns.
 
Fin du siège de Naxos par Cimon et réintégration dans la Ligue de Délos. Les Naxiens vaincus par Athènes perdent leur autonomie en contradiction avec le statut de la Ligue.
 
Libération des Grecs d'Asie.
 
Date probable de la victoire de la Ligue de Délos sur les Perses à la bataille de l'Eurymédon.
 
Assassinat de Xerxès Ier. Son fils Artaxerxès Ier lui succède comme roi de Perse.
 
Début de la révolte de Thasos qui se sépare de la confédération de Délos.
Juin
 
Troisième guerre de Messénie (→ -454).
 
Un tremblement de terre détruit Sparte ; le gymnase s’effondre, tuant tous les éphèbes. Le cataclysme provoque la révolte des Hilotes.
 
Fin de la révolte de Thasos : Cimon d'Athènes conquiert la cité. Thasos entre dans la Ligue de Délos, doit détruire ses murailles, livrer ses vaisseaux, céder ses mines et ses établissements du continent.
 
Révolte en Bactriane réprimée par Artaxerxès Ier.
 
A Rome, le tribun de la plèbe Terentilius demande la mise par écrit des droits des consuls, pour limiter leur arbitraire. Ce projet est repoussé par les patriciens.
 
Périclès, parent de Clisthène, s'installe au pouvoir à Athènes.
 
Ostracisme de Cimon d'Athènes à l'instigation du parti démocratique. C'est la rupture, entre Athènes et Sparte, de l'alliance de 481 av. J.-C.. Athènes s'allie avec Argos, traditionnelle ennemie de Sparte.
 
Alliance d'Athènes et de Mégare qui abandonne la ligue du Péloponnèse après une querelle avec Corinthe.
 
Une bande de 2 500 esclaves et exilés romains, sous la direction du Sabin Appius Herdonius, réussit à occuper de nuit le Capitole, mais est bientôt expulsée par le consul Valerius, aidé par les habitants de Tusculum. Il est tué dans l’affrontement. Les exilés sont décapités, les esclaves crucifiés.
 
Début de la guerre d’Athènes et de Mégare contre Corinthe et Epidaure.
 
Expédition d'une flotte athénienne commandée par Charitimides contre les Perses à Chypre et en Égypte.
 
Première dictature de Lucius Quinctius Cincinnatus .
 
Réaction de Sparte face aux succès athéniens. La cité lacédémonienne envoie une armée en Béotie ce qui permet à Thèbes de réaliser l'unité de la région. Après avoir écarté la menace phocidienne sur la Doride, l'armée spartiate attend les Athéniens en Grèce centrale.
Juin
 
Bataille de Tanagra. Sparte, Corinthe et la ligue béotienne, sont victorieux sur les Athéniens et les Argiens.
Août
 
Bataille d'¼nophyta. Désastre de Thèbes devant Athènes, deux mois après Tanagra. Athènes envahit la Béotie, sauf Thèbes, et la Phocide. La ligue béotienne est dissoute par Athènes qui contraint les Béotiens à adopter des régimes démocratiques.
 
Fin de la révolte des hilotes de Messénie.
Août
 
Le roi de Perse Artaxerxès ordonne au satrape de Syrie Mégabyse d’intervenir en Égypte pour réprimer la révolte d'Inaros et chasser ses alliés Athéniens. es Athéniens sont mis en fuite par une flotte perse de 300 navires, chassés de Memphis.
 
Transfert du trésor de la ligue de Délos à Athènes.
 
Le Sénat romain envoie une ambassade en Grèce pour prendre copie des "lois de Solon".
Août
 
Les Perses, dirigés par le satrape Mégabyze, reprennent le contrôle de l'Égypte après avoir fait subir de nombreuses pertes aux Grecs venus aider les Égyptiens.
 
Retour de Cimon à Athènes. Il obtient un armistice de cinq ans entre Athéniens et la Ligue du Péloponnèse.
 
Le collège des Decemviri, chargé de la codification du droit, est crée. Il publie 10 tables.
 
Ouverture du chantier de l'Acropole d'Athènes.
 
Le collège des Decemviri publie une 11è et une 12è tables.
Mai
 
Le collège des Decemviri est reconduit car leur ½uvre constitutionnelles n'est pas terminée.
 
La paix de Callias, signée à Suse, met fin aux hostilités entre Grecs et Perses.
 
Expédition de Cimon contre les Perses en méditerranée orientale. Elle mobilise 200 navires, dont 60 sont envoyés en Égypte. Le stratège athénien s'empare de Marion à Chypre mais est tué devant Cition. Les Athéniens rapatrient leurs troupes, et au retour leur flotte est victorieuse des forces navales perses devant Salamine de Chypre.
 
Une insurrection populaire romaine aboutit à la reconnaissance officielle par l’état patricien des Tribuns de la plèbe.
 
Les Decemviri, illégalement au pouvoir, sont chassés par une révolte de l'armée et une menace de sécession de la plèbe.
 
Deuxième guerre sacrée.
Décembre
 
Paix de trente ans entre Sparte et Athènes.
 
Le tribun de la plèbe Caius Canuleius obtient l’autorisation du mariage entre plébéien et patricien.
 
Néhémie est autorisé par Artaxerxès Ier à reconstruire Jérusalem.
 
Un groupe de Juifs, mené par Ezra et Néhémie, retourne de Babylone en Judée.
 
Seconde dictature de Lucius Quinctius Cincinnatus.
 
Achèvement du Parthénon.
 
Potidée, qui refuse de raser ses murailles, se révolte contre Athènes, suivie par les Chalcidiens et par les Béotiens.
 
Les Mégariens se révoltent et massacrent la garnison athénienne. En réponse, les Athéniens promulguent un décret les excluant de tous les ports et mouillages de l’empire athènien et des marchés d’Attique.
Novembre
 
Congrès de la Ligue Péloponnésienne2. Alliance entre Corinthe, Mégare et Sparte. La guerre contre Athènes est décidée, rompant la Paix de Trente Ans. .
 
Début de la Guerre du Péloponnèse (→ -404).
Mai
 
Invasion de l'Attique par l'armée spartiate (→ 06/-431).
Juin
 
Peste d'Athènes. Une épidémie de fièvre typhoïde touche Athènes au commencement de l'été, aggravée par la surpopulation.
Septembre
 
Périclès est démis de ses fonctions, jugé et mis à l’amende pour abus de fonds publics.
Janvier
 
Athènes prend Potidée en Thrace.
Avril
 
Périclès est réélu stratège et rétabli dans ses charges.
Septembre
 
Périclès meurt de la peste.
Juin
 
Révolte de Mytilène, qui est admise dans la ligue du Péloponnèse réunie à Olympie.
Juin
 
Capitulation de Mytilène.
Juillet
 
Prise de Platées par Sparte.
Septembre
 
Syracuse, alliée aux autres cités doriennes de Sicile et à Locres, attaque Léontinoi, soutenue par les cités chalcidiennes et Catane. Athènes envoie une expédition pour soutenir Léontinoi et Rhêgion.
Novembre
 
À Athènes, affrontement entre Cléon, chef des démocrates, et Nicias, chef des conservateurs, au sujet de la guerre.
Août
 
Le stratège athénien Démosthène triomphe des Péloponnésiens et de leurs alliés à la bataille d'Olpae.
Août
 
Défaite de Sparte à la bataille de Sphactérie devant les troupes d'Athènes dirigées par le général Démosthène.
Novembre
 
Cléon devient le maître d’Athènes .
 
Mort d' Artaxerxès Ier, roi de Perse. Son fils Xerxès II lui succède 45 jours avant d'être assassiné par son demi-frère Sogdianos. Celui-ci est tué après six mois et demi de règne par un fils naturel d'Artaxerxès Ier, Darius II.
Juillet
 
Cléon fait échouer les négociations avec Sparte.
Novembre
 
Défaite athénienne à la bataille de Délion.
Décembre
 
Thucydide, commandant l’expédition de la flotte athénienne en Thrace, ne peut empêcher la prise d’Amphipolis par le général lacédémonien Brasidas et est accusé de trahison4. Il est condamné à mort mais fuit et passe vingt ans d’exil en Thrace.
 
Darius II monte sur le trône Perse après avoir assassiné son demi-frère Sogdianos. Il intervient en Grèce, en jouant habilement avec les rivalités dans la guerre du Péloponnèse par l’intermédiaire des satrapes Pharnabaze et Tissapherne qui soutiennent Athènes, puis Sparte.
Mars
 
Cléon, chef du parti favorable à la guerre, est élu stratège à Athènes.
Octobre
 
Défaite athénienne à la bataille d'Amphipolis. Cléon et Brasidas meurent au cours de la bataille.
Mars
13/03
Paix de Nicias, conclue pour cinquante ans et fondée sur le statu quo ante bellum; elle marque une trêve dans la guerre. Athènes récupère les cités de Thrace et Panacton et doit rendre, entre autres, Pylos et Cythère. Les prisonniers de guerre seront rendus, l’accès aux sanctuaires panhelléniques est libéré.
 
Alcibiade élu stratège à Athènes.
Juillet
 
Quadruple alliance entre Athènes, Argos, Mantinée et Elis.
Avril
 
Nicias est élu stratège à Athènes. Alcibiade est écarté.
Juillet
 
Campagne de Sparte contre Argos. Reprise de la guerre du Péloponnèse.
Août
 
Argos et Athènes sont vaincues à la bataille de Mantinée.
Mars
 
Discorde entre Alcibiade et Nicias à Athènes. Le démagogue Hyperbolos, ayant souhaité que l’un des deux soit ostracisé, suscite leur coalition provisoire et est lui-même ostracisé.
Juillet
 
Alliance entre Sparte et Argos, où les oligarques prennent le pouvoir.
Août
 
Argos se déchire ensuite dans des luttes civiles, où chaque faction est soutenue par Athènes ou Sparte.
Mars
 
Alliance défensive entre Argos et Athènes.
 
Pour la 1ère fois, un plébéien devient questeur à Rome.
Mars
 
Rapport à l'Assemblée des députés athéniens revenus de Sicile. Grand débat sur l'opportunité d'une nouvelle expédition vers la Sicile.
Juin
 
Départ de la seconde expédition de Sicile initiée par Alcibiade.
07/06
Scandale des Hermocopides à Athènes.
Juillet
 
Alcibiade, mis en cause dans l’affaire des Hermès, est rappelé de Sicile. Il se réfugie à Sparte où il soutient une alliance entre Sparte et Syracuse contre Athènes.
Avril
 
Premiers succès athéniens en Sicile. Au cours de l'expédition de Sicile, les Athéniens, dirigés par Nicias, mettent le siège devant Syracuse qu’ils entourent d’un double mur.
Août
 
Gylippe, envoyé par Sparte en Sicile parvient qui n’est pas encore prise.
Octobre
 
Gylippe gagne la bataille des retranchements et enferme les Athéniens dans la rade de Syracuse, où ils sont éprouvés par une forme de paludisme inconnue en Grèce propre. Nicias demande de l’aide à Athènes.
Décembre
 
Eurymédon est envoyé avec 10 navires et de l’argent pour soutenir Nicias en Sicile.
 
Scandale à Sparte provoqué par la liaison de Timaïa, fille de Stilpon et femme du roi Agis II, avec Alcibiade.
Mars
 
Démosthène quitte Athènes et ravage les côtes de Laconie.
Juillet
 
Démosthène et ses troupes rejoignent Nicias et Eurymédon en Sicile.
Août
 
Les Athéniens, d’abord victorieux de nuit sur le plateau des Épipoles, se font refouler par Syracuse et le combat se termine en désastre.
Septembre
16/09
Alors que les athéniens tentent une retraite, , les Syracusains, victorieux sur mer, réussissent à bloquer l’entrée du port de Syracuse en y emprisonnant la flotte athénienne. Les Athéniens, supérieurs en nombre, tentent de forcer le blocus, mais disposant de peu de place pour man½uvrer, ils sont harponnés et abordés par les navires syracusains, victorieux à nouveau. Les deux camps subissent de lourdes pertes, mais les Athéniens, démoralisés, refusent de reprendre la mer et la retraite se fait par voie de terre. 40 000 hommes épuisés sont répartis en deux corps. Démosthène se fait encercler et capitule, tandis que Nicias, vaincu dans le lit de l’Assinaros, doit se rendre à Gylippe. Nicias et Démosthène sont exécutés, et les soldats athéniens finissent comme esclaves.
Avril
 
Révolte de Chios contre Athènes.
Juillet
 
Révolte en Ionie contre Athènes, à l'instigation d'Alcibiade et de Darius II. Athènes cependant, malgré le désastre de l'expédition de Sicile et l'occupation d'une partie de l'Attique, va réussir dans un ultime effort financier à reconstituer sa flotte. Elle aide les démocrates de Samos qui anéantissent leurs adversaires tandis que Chios est ravagée et les villes d'Ionie ramenées à l'obéissance.
Octobre
 
Fuite d’Alcibiade en Perse. Des conflits avec les chefs spartiates suscitent un complot visant à assassiner Alcibiade. Apprenant ce complot, il se réfugie auprès du satrape de Sardes Tissapherne et tente en vain de le gagner à la cause athénienne. Alcibiade offre alors aux Athéniens de leur apporter le soutien de la Perse s’ils acceptent de révoquer le décret de sa condamnation à mort. Sa proposition est acceptée et Alcibiade prend la tête de la flotte de Samos.
Novembre
 
Nouveau traité entre Sparte et la Perse.
Décembre
 
Pisandre est élu député à Athènes par les conjurés de Samos.
Janvier
 
Pisandre, chargé par les Athéniens de négocier avec Alcibiade et le satrape perse Tissapherne, échoue.
Mai
 
Révolution oligarchique à Athènes. Alcibiade, toujours réfugié auprès de Tissapherne, souhaite rentrer à Athènes et fait promettre aux hétairies, hostiles au régime démocratique, de l'or (perse) et la paix en échange du renversement du régime. Les hétairies passent aussitôt à l'action, bien que Tissapherne se dérobe et n'envoie pas l'or promis. L'Ecclésia vote sous la terreur l'abolition des principales dispositions fondatrices de la Démocratie. L'essentiel du pouvoir est confié en juin à un corps de 5000 citoyens (les Cinq-Mille) qu'un conseil de 400 oligarques (les Quatre-Cents) est chargé de choisir.
Juin
 
Le nouveau pouvoir athénien envoie une ambassade à Décélie pour demander la paix au roi de Sparte Agis ; celui-ci ne soutient pas les oligarques athéniens, espérant les faire capituler en attaquant la ville, mais l'opération échoue.
 
L’armée athénienne de Samos prend parti pour la démocratie mais diffère une intervention militaire contre Athènes à la demande d’Alcibiade.
Septembre
 
Thrasybule, chef de la mutinerie de l’armée athénienne de Samos, et Anytos, renversent les Quatre-Cents qui laissent la place aux Cinq-Mille. Le régime des Cinq-Mille ne dure pas, et avant la fin de l’année, le conseil des Cinq-Cents et la démocratie sont restaurés. Thrasybule, chef de la mutinerie de l’armée athénienne de Samos, et Anytos, renversent les Quatre-Cents qui laissent la place aux Cinq-Mille. Le régime des Cinq-Mille ne dure pas, et avant la fin de l’année, le conseil des Cinq-Cents et la démocratie sont restaurés.
 
Rétablissement de la démocratie à Athènes et de la puissance athénienne en Égée.
Avril
 
Athènes est victorieuse de Sparte sur terre et sur mer à la bataille de Cyzique.
Juillet
 
Cléophon rétablit la démocratie radicale à Athènes.
Avril
 
Siège de Chalcédoine par les Athéniens qui aboutit à la conclusion d'une trêve avec le satrape Pharnabaze.
 
La questure est ouverte aux plébéiens à Rome.
Juin
 
Alcibiade, nommé général, rentre triomphalement à Athènes où on lui confie une flotte. Il obtient les pleins pouvoirs.
Septembre
 
Lysandre nommé navarque de Sparte, rencontre à Sardes Cyrus le Jeune, fils cadet de Darius II. Alliance entre Sparte et les Perses.
Avril
 
Athènes est défaite à la bataille de Notion par Lysandre, navarque de Sparte. Alcibiade, qui n’est pas responsable de la défaite, mais n’a pas pu obtenir l’alliance des Perses, est destitué.
 
Denys à la tête de Syracuse avec les pleins pouvoirs.
Août
 
Athènes a fait appel à toutes les classes de la société, aux métèques, à qui elle donne la citoyenneté, et aux esclaves, qui reçoivent liberté et citoyenneté. La flotte ainsi constituée réussit à battre la flotte de Sparte lors de la bataille navale des îles Arginuses.
Octobre
 
Procès des stratèges à Athènes ; aux îles Arginuses, si les Athéniens n’ont perdu que 25 navires contre 70 pour Sparte, la tempête et les hésitations du commandement empêchent les Athéniens de recueillir les noyés et de repêcher les cadavres. Les stratèges, de retour à Athènes, sont condamnés à mort en bloc et exécutés malgré l’opposition de Socrate, désigné par tirage au sort à la magistrature suprême du conseil.
 
Seconde guerre en Sicile entre les Grecs et les Carthaginois : ces derniers prennent possession de la partie Ouest de l’île.
Septembre
 
Le général spartiate Lysandre défait par la ruse la flotte athénienne conduite par Conon à la bataille d'Aigos Potamos.
Avril
22/04
Athènes, assiégée par Lysandre, affamée, capitule. Fin de la guerre du Péloponnèse.
Mai
 
Régime des Trente à Athènes.
Septembre
 
Mort de Darius II, roi des Perses et pharaon d'Égypte. Début du règne d'Artaxerxès II Mnémon.
 
Le Sénat romain décide que dorénavant les soldats seront payés par le trésor public.
Février
 
Thrasybule, à la tête des démocrates athéniens réfugiés à Thèbes, retranchés au fort de Phylè, résiste à une attaque des Trente.
Mai
 
Thrasybule s’empare du Pirée. Critias est tué à la bataille de Munichie où les démocrates sont victorieux. Les Trente doivent se retirer à Éleusis, dont ils ont préalablement massacré la population. Les Dix, à qui ils ont laissé le pouvoir à Athènes, font appel en vain à Sparte.
Juin
 
Le roi de Sparte Pausanias Ier intervient, et en désaccord avec Lysandre, incite les Athéniens à la réconciliation1. La démocratie athénienne est restaurée.
Mai
 
Cyrus le Jeune, révolté contre son frère le roi Artaxerxès II, recrute des mercenaires grecs démobilisés à la fin de la guerre du Péloponnèse. Il obtient l’appui de Sparte. .
Septembre
03/09
Bataille de Counaxa. Mort de Cyrus le Jeune. Retraite des Dix Mille.