Loading...
Loading...
IVème siècle Av. JC (182 événements)
Tag
Afghanistan - Afrique - Afrique du Nord - Afrique du Sud - Albanie - Alexandre - Algérie - Allemagne - Amérique - Angleterre - Arabie - Argentine - Asie - Australie - Autriche - Aztèques - Babylone - Bangladesh - Belgique - Birmanie - Bosnie - Brésil - Bulgarie - Byzance - Cambodge - Cameroun - Canada - Caraïbes - Carolingiens - Carthage - Chili - Chine - Christianisme - Chypre - Commune - Congo - Corée - Corse - Crète - Croatie - Croisades - Cuba - Culture - Danemark - Ecosse - Egypte - Empire Ottoman - Equateur - Espagne - Estonie - Etats Unis - Éthiopie - Etrusques - Europe - Finlande - France - Fronde - Gabon - Gaule - Geekeries - Grèce - Guatemala - Haïti - Hébreux - Hong Kong - Hongrie - Huns - Incas - Inde - Indonésie - Irak - Iran - Irlande - Islande - Israel - Italie - Japon - Jordanie - Kosovo - Koweit - Laos - Lettonie - Liban - Lituanie - Luxembourg - Lybie - Madagascar - Malaisie - Mali - Malte - Maroc - Mayas - Mérovingiens - Mexique - Monde - Monde Arabo-Musulman - Mongols - Moyen Orient - Napoléon - NépaL - Nicaragua - Nice - Norvège - Nouvelle Zélande - Pakistan - Palestine - Panama - Paraguay - Parthes - Pays Bas - Pérou - Perses - Philippines - Pologne - Portugal - Proche Orient - Révolution Française - Révolution Russe - Rome - Roumanie - Russie - Rwanda - Salvador - San Marin - Savoie - Sciences - Sénégal - Serbie - Singapour - Slovénie - Somalie, - Soudan - St Empire - Suède - Suisse - Sumer - Syrie - Tahiti - Taiwan - Tchad - Tchécoslovaquie - Thaîlande - Tibet - Tunisie - Turquie - Ukraine - Uruguay - Venezuela - Venise - Viet Nam - Vikings - Yémen - Yougoslavie


Période



 
Les Etrusques sont chassés de la plaine du Po par diverses tribus Celtes.
Février
   /02
Les Dix Mille atteignent la mer Noire.
Novembre
   /11
Le pharaon d'Égypte Amyrtée est victime d’un coup de force qui amène au pouvoir Néphéritès, originaire de Mendès dans le delta, qui fonde la XXIXe dynastie mendésienne. Il met fin à la domination perse.
 
Procès de Socrate.
 
Conspiration de Cinadon.
 
Fondation d'Adranum dans la plaine de Catane par Syracuse.
 
Début du règne d'Oreste, roi de Macédoine à la mort de son père Archélaos, assassiné par son favori Crater.
Juillet
   /07
Expédition de Messine et de Rhégion contre Denys l'Ancien. La guerre tourne court : les soldats de Messine sont convaincus par les partisans de Denys de renoncer à une agression dangereuse et injustifiée.
Septembre
   /09
Le pharaon d'Égypte Amyrtée est victime d’un coup de force qui amène au pouvoir Néphéritès, originaire de Mendès dans le delta, qui fonde la XXIXe dynastie mendésienne. Il met fin à la domination perse et s’allie contre eux avec Lacédémone.
 
L'amiral grec Conon se met au service des Perses après s'être exilé avec un certain nombre de ses hommes.
 
Denys l'Ancien, tyran de Syracuse, tente vainement de rallier Rhégion par la diplomatie. Il s’allie alors avec Locres pour prendre la ville à revers.
 
Le prêtre Esdras apparaît à Jérusalem (date controversée, peut-être en 458 av. J.-C.)7, accueilli favorablement grâce à son entourage et à ses cadeaux. Il promulgue la nouvelle Loi au cours d’une assemblée solennelle le jour de l’an (rosh hashânâh). Le peuple célèbre ensuite la fête des Tentes. Puis, après un jeûne de confession des péchés, il est décidé de procéder au renvoi des « femmes étrangères » clan par clan, sous la surveillance des chefs traditionnels. Pour faciliter la lecture de la Loi par les fonctionnaires de l’Empire perse, l’écriture araméenne commence à être utilisée pour copier les textes bibliques.
 
Conspiration de Cinadon à Sparte, qui voulait renverser le pouvoir des Égaux au profit des classes inférieures.
 
Les Romains prennent et détruisent Véies, capitale des Etrusques.
 
Le roi de Sparte Agésilas II défait le satrape perse Tissapherne.
 
Guerre de Corinthe (→ -390).
Juillet
   /07
Début de la guerre de Corinthe entre Sparte et une coalition de cités rejetant sa domination. Lysandre envahit la Béotie mais est tué devant la cité d'Haliarte.
Juillet
   /07
Victoire de Sparte à la bataille de Némée, près de Corinthe.
Avril
   /04
Conon et Pharnabaze s’emparent de Cythère et menacent Sparte dans le golfe Saronique.
Octobre
   /10
Conon se rend à Athènes avec 80 navires, accompagné d'Évagoras. Il fournit de l'argent pour la réfection du Mur de Thémistocle et des Longs Murs.
 
Sac de Rome par les Gaulois menés par Brennus.
 
Premier voyage de Platon en Italie et en Sicile.
 
Platon fonde son Académie d'Athènes.
 
Sparte et la Grèce jurent à Sardes un traité, la paix d'Antalcidas.
 
Marseille et Rome signent un Traité d'alliance.
 
Manlius Capitolinus, le sauveur de Rome, exhorte les Plébéiens à se soulever contre les Patriciens.
 
Manlius Capitolinus, accusé d'aspirer à la royauté, est condamné à mort et précipité du haut de la roche Tarpéienne.
 
Occupation de Thèbes par les Spartiates ; Athènes accueille les exilés thébains.
 
Dans l’île de Ceylan, fondation de la cité antique d’Anurâdhapura par le roi Pandukabhaya.
Novembre
   /11
Nectanébo Ier, descendant de Néphéritès Ier, détrône Néphéritès II. Originaire de Sébennytos, dans le delta, il fonde la XXXe dynastie sébennytique.
 
Libération de Thèbes.
 
Athènes envoie des ambassadeurs dans de nombreuses cités pour conclure des alliances contre l’hégémonie spartiate.
 
Carthage connait une série de calamités en 379-378 : peste, révolte des mercenaires libyens, révolte en Sardaigne, ce qui retarde les projets d'expédition en Sicile contre Syracuse.
Mai
   /05
Coup de main manqué de Sphodrias contre Le Pirée, qui déclenche la guerre entre Sparte et Athènes, qui s’allie à Thèbes.
 
Le commandant spartiate Sphodrias, en poste à Thespies attaque Athènes de nuit, mais est surpris et défait. Il bat en retraite. Athènes rejoint l'alliance thébaine.
Février
   /02
Athènes forme une nouvelle confédération maritime (symmachie) contre Sparte, accordant liberté et autonomie aux cités alliées parmi lesquelles Andros, Chios, Byzance et Lesbos.
 
Le blocus se fait ressentir à Athènes, et la flotte n'a plus d'autre choix que de livrer bataille à l'ennemi. Le commandement de la flotte est donné au général Chabrias. Il livre bataille au large de Naxos et bat la flotte spartiate commandée par Pollis. Faisant d'une pierre deux coups : il casse le blocus, et il fait entrer les îles alentour dans l'alliance athénienne.
Septembre
   /09
Bataille de Naxos. Athènes retrouve la maîtrise de la mer Égée.
Juin
28/06
Victoire de la flotte athénienne dirigée par Timothée sur Sparte à Alyzeia, ville d’Acarnanie, dans la mer Ionienne.
Juillet
   /07
Paix négociée entre Sparte et Athènes, qui s’inquiète de la puissance thébaine.
 
Traité de paix signé entre Syracuse et Carthage.
Avril
   /04
Expédition du roi de Sparte Cléombrote II en Phocide. Les Thébains se retirent en Béotie à son approche.
Mars
   /03
Une armée perse attaque l’Égypte ; le pharaon Nectanébo Ier, après une première défaite dans le delta, profite des dissensions entre les Perses et leurs alliés grecs (Iphicrate) pour reprendre le dessus. La flotte grecque fait défection et les troupes perses se retirent avec l'arrivée de la crue du Nil au début de l'été.
Novembre
   /11
Procès de Timothée, accusé de haute trahison. Il est acquitté, notamment grâce au témoignage d’Alcétas d’Épire et de Jason de Phères, qu’il a fait entrer dans l’alliance d’Athènes. Il s’engage comme mercenaire auprès des satrapes perses pour succéder à Iphicrate dans la guerre en Égypte.
 
Paix de Sparte. Paix entre tous les Grecs, sauf Thèbes.
Juin
   /06
Congrès hellénique. Paix entre Sparte et Athènes. Athènes reconnaît l’hégémonie de Sparte sur terre et Sparte reconnaît la prédominance d’Athènes sur mer. Thèbes s’exclut elle-même de la paix en exigeant la reconnaissance de la réunification de la Béotie.
Juillet
06/07
Épaminondas défait les Spartiates à bataille de Leuctres. Pour la première fois depuis très longtemps, les Spartiates sont vaincus en rase campagne.
 
Triomphe du parti de la paix à Athènes. Retournement des alliances : Athènes s'allie à Sparte et se rapproche de Denys de Syracuse. Envoi d'un renfort athénien aux Spartiates, pour faire pression sur les troupes thébaines qui se retirent de Laconie..
 
Les satrapes de l'Empire perse entrent en révolte contre le pouvoir central.
Décembre
   /12
Épaminondas est dans le Péloponnèse, en Laconie, mais il évite d'attaquer Sparte.
Avril
   /04
Alliance d’Athènes et de Sparte devant la puissance thébaine.
Juillet
   /07
Nouvelle expédition d’Épaminondas dans le Péloponnèse. Victorieux des Lacédémoniens et des Pelléniens, il attaque Sicyone et Pellène sans succès, puis pille les campagnes de Trézène et d'Épidaure et entre dans Corinthe, fidèle à Sparte. Il en est chassé par les forces de l’Athénien Chabrias..
 
Première expédition de Thessalie menée par Pélopidas : Thèbes soumet la Thessalie et la Macédoine.
 
Guerre entre Carthage et Denys de Syracuse. Denys envahit les possessions carthaginoises en Sicile mais est repoussé et doit conclure une trêve.
Avril
   /04
Le général thébain Pélopidas est envoyé au secours des villes de Thessalie menacées par le tyran Alexandre de Phères. Alexandre II de Macédoine est assassiné par son beau-frère Ptolémée d’Aloros, l’amant de la reine Eurydice. Ptolémée devient régent. Pélopidas intervient en Macédoine pour éviter que le pays ne prenne le parti d’Athènes. Il s’entend avec Ptolémée et obtient 50 otages, dont le frère du roi Alexandre II, Philippe II, qui est envoyé à Thèbes. De retour en Thessalie, Pélopidas est fait prisonnier par traîtrise devant Pharsale.
 
Seconde expédition de Thessalie menée par Pélopidas. Cette fois il est fait prisonnier..
 
Troisième expédition de Thessalie commandée par Epaminondas qui délivre Pélopidas..
 
Lois liciniennes-sextiennes à Rome.
 
Mort de Denys l'Ancien. Denys le Jeune hérite de la tyrannie à la mort de son père.
 
Épaminondas fait campagne contre la Ligue achéenne. Les oligarques modérés qui gouvernent les villes achéennes se rallient à Épaminondas, mais les autorités de Thèbes soutiennent leurs opposants démocrates dans la guerre civile qui s’ensuit. Les oligarques triomphent et s’allient avec Sparte.
Décembre
   /12
Congrès de Suse. Échec d’un projet de paix commune favorable à Thèbes.
 
Accès de la Plèbe au Consulat.
Avril
   /04
Épaminondas mène une troisième campagne dans le Péloponnèse. Il force le blocus de l’Isthme de Corinthe avec l’aide des Argiens, avec l’intention de faire des Achéens ses alliés et de contrôler les Arcadiens ; il place des gouvernements démocratiques mais les oligarchies sont rétablies après son départ.
   /04
Congrès de Thèbes. Les délégués des cités grecques réunis à Thèbes refusent de prêter serment pour entériner le rescrit de Suse et réclament des négociations individuelles.
Juin
   /06
Épaminondas mène une troisième campagne dans le Péloponnèse. Il force le blocus de l’Isthme de Corinthe avec l’aide des Argiens, avec l’intention de faire des Achéens ses alliés et de contrôler les Arcadiens ; il place des gouvernements démocratiques mais les oligarchies sont rétablies après son départ.
   /06
Nouvelle ambassade athénienne auprès du Grand Roi à Suse ; elle est de retour en Grèce en septembre-octobre. Artaxerxès II, qui craint l’alliance entre Athènes et les satrapes révoltés, reconnait les droits d’Athènes sur Amphipolis, en Thrace. Il encourage les Thébains à construire une flotte pour concurrencer Athènes.
 
Paix séparée entre Thèbes et Corinthe qui reconnaît l’indépendance de la Messénie.
 
Quatrième expédition de Thessalie menée par Pélopidas, pour se venger. Bataille de Cynoscéphales. Pélopidas est tué..
 
Point culminant de la révolte des satrapes d’Asie mineure contre le roi de Perse Artaxerxès II.
Juillet
04/07
Épaminondas est victorieux à Mantinée contre la nouvelle confédération spartiate, mais il trouve la mort et Thèbes perd le bénéfice de la victoire.
Février
18/02
Les Gaulois arrivent à trois miles de Rome, sur la Via Salaria ; Titus Quinctius Poenus est nommé dictateur. Titus Manlius vainc en combat singulier le champion des Gaulois, prend son torque d'or et reçoit le surnom de Torquatus ; les Gaulois s'allient avec Tibur et se retirent en Campanie.
Avril
   /04
Tachos ou Téos, pharaon d'Égypte, entreprend une campagne en Palestine et en Phénicie avec l’aide de mercenaires grecs mais est arrêté par une révolte de l’armée. Son frère, Tjahépimou, resté en Égypte, en profite pour le trahir. Tachos se réfugie chez le roi des Perses. Nectanébo II, fils de Tjahépimou, est proclamé pharaon, grâce à l'intervention d'Agésilas II de Sparte .
Juin
   /06
Apprenant la mort de leur roi Agis, Philippe II de Macédoine, qui a levé une nouvelle armée, marche contre les Péoniens et les repousse.
Septembre
   /09
Le roi Perdiccas III de Macédoine est tué en combattant les Illyriens de Bardylis. Son jeune fils Amyntas IV lui aurait succédé quelques mois sous la régence de son oncle Philippe avant d'être déposé, mais il est proposé récemment sur la base de données archéologiques et de témoignages littéraires que Philippe ait été proclamé roi de Macédoine dès la mort de Perdiccas.
Septembre
   /09
Argaios, prétendant au trône de Macédoine exilé mais bénéficiant du soutien des Athéniens, débarque à Potidée. Il marche sur Aigéai, l'ancienne capitale, mais est battu par Philippe II de Macédoine près de Méthone3. Après l'échec d'Argaios, une paix est conclue entre Athènes et Philippe II.
 
Incursions gauloises jusqu'aux monts Albins (→ -354).
Février
   /02
Fin du règne de Artaxerxès II Mnémon, Roi des rois achéménides. Son fils Artaxerxès III Ochos lui succède. Il fait assassiner ses frères pour régner et écrase impitoyablement les satrapes indociles.
Avril
   /04
Philippe II de Macédoine, qui a levé une nouvelle armée, remporte une grande victoire sur les Illyriens. Le roi des Dardaniens (Illyrie) Bardylis est tué et ses troupes sont massacrées dans la vallée de l'Erigon.
Septembre
   /09
Chute de Denys le Jeune à Syracuse et accès au pouvoir de son oncle maternel Dion de Syracuse.
Octobre
   /10
Philippe II de Macédoine épouse Olympias, fille du roi des Molosses.
Novembre
   /11
Réunion du Conseil amphictionique à Delphes. À la suite de l'assassinat d’Alexandre de Phères (358 av. J.-C.), tous les Thessaliens, en paix, tombent dans la sphère d’influence de Thèbes, ce qui donne aux Béotiens la majorité absolue.
   /11
Début de la guerre des alliés ou guerre sociale : révolte des principaux alliés d’Athènes, Byzance, Rhodes, Cos et Chios. Ils obtiennent l’aide du satrape de Carie Mausole qui leur envoie cent navires. Un coup de main du stratège Chabrias contre le port de Chios échoue. Chabrias y trouve la mort. Les alliés ravagent les clérouquies athéniennes d’Imbros, de Lemnos et de Samos.
 
Troisième guerre sacrée (→ -346).
Janvier
   /01
Prise de Pydna par Philippe II de Macédoine. Il rompt avec Athènes et s’allie à la Ligue chalcidienne, puis reprend la guerre contre Athènes.
   /01
Marcius Rutilus est élu dictateur pour lutter contre une coalition étrusque venue secourir Tarquinia ; victorieux, il obtient les honneurs du triomphe. Il est le premier plébéien à accéder à la dictature.
Avril
   /04
Prise de Crénidès par les Macédoniens et fondation de Philippes.
Juin
21/06
Érostrate incendie le temple d'Artémis à Éphèse, l’une des Sept Merveilles du monde, dans le seul but d’immortaliser son nom. Il est condamné au feu et toute mention de son nom est interdite sous peine de mort. Le même jour naît Alexandre le Grand.
Octobre
   /10
Philippe II de Macédoine commence le siège de Méthone (il perd un ½il au cours des combats).
Janvier
   /01
Philippe entreprend la conquête des cités de la côte thrace alliées à Athènes. Il prend Abdère et Maronée mais échoue devant Néapolis.
Janvier
 
Samnites et Romains passent un pacte d'amitié et de bon voisinage.
Juin
   /06
Assassinat de Dion de Syracuse par l’un de ses compagnons, l’Athénien Callipe, qui devient tyran à son tour.
Juillet
   /07
A Syracuse, Callipe est renversé par les fils de Denys l’Ancien et d’Aristomachè, Hipparinos et Nysaeos qui exercent la tyrannie jusqu’à ce que Denys le Jeune reprenne le pouvoir en 346 av. J.-C.
Mars
   /03
Philippe II entre en Thessalie, s’empare du port de Pagases, empêchant le débarquement des secours du stratège athénien Charès. Il est vainqueur d’Onomarchos au Champ de Crocus.
Juillet
   /07
Philippe II s'empare de la ville de Phères en Thessalie et se fait élire chef fédéral à vie de la Confédération thessalienne. Il est devant les Thermopyles en août, mais trouve la position occupée par des contingents athéniens, spartiates et achéens. Il n’insiste pas.
Décembre
   /12
Le pharaon d'Égypte Nectanébo II repousse une nouvelle offensive d’Artaxerxès III avec l'aide des mercenaires grecs Diophante d'Athènes et Lamios de Sparte.
 
Rome et Carthage passent un 2è traité : Carthage reconnaît l'hégémonie de Rome en Italie mais interdiction d'accès des commerçants romains aux côtes d'Afrique..
Août
   /08
Philippe II de Macédoine prend la ville d'Olynthe, assurant son contrôle de la péninsule chalcidicienne. Les habitants sont réduits en esclavage et la ville est rasée.
 
Nouvelles interventions gauloises contre Rome (→ -343).
Décembre
   /12
Les Grecs sont convoqués à une conférence panhellénique à Athènes pour conclure en commun la paix. Le projet échoue.
 
Retour au pouvoir de Denys le Jeune à Syracuse.
Avril
18/04
L’assemblée athénienne accepte les propositions de paix de Philippe II de Macédoine.
Juin
17/06
Philippe ratifie la paix de Philocrate, négociée par Eschine, et prête serment à Phères, alors qu’il s’apprête à marcher sur les Thermopyles.
Juillet
   /07
Troisième ambassade athénienne auprès du roi de Macédoine, après que Démosthène ait dissuadé les Athéniens d’envoyer les secours demandés par Philippe, qui doit alors tenir ses engagements vis-à-vis des Thébains : il investit la Phocide et la remet aux mains des amphictyons. La Confédération phocidienne est dissoute, les villes sont rasées et la population dispersée.
Octobre
   /10
Le roi perse Artaxerxès III reprend la Phénicie (Sidon est brûlée) et Chypre.
Avril
   /04
Sparte attaque ses voisins et Philippe II de Macédoine envoie des mercenaires au secours de Messène. Démosthène, envoyé comme ambassadeur dans le Péloponnèse, met en garde les Argiens et les Messéniens contre l’alliance macédonienne. Philippe envoie à Athènes une protestation écrite.
Décembre
   /12
Ambassade perse à Athènes qui propose à la ville de financer une guerre contre Philippe ; ambassade de Python de Byzance, envoyé par Philippe, à Athènes. Python propose de réviser le traité de 446 av. J.-C. dans le sens des souhaits des Athéniens. L’assemblée se laisse convaincre et repousse les offres perses.
 
Pacte de Philippe II de Macédoine avec le roi Perse.
 
Première guerre de Rome contre les Samnites.
Août
   /08
Abdication de Denys le Jeune, chassé de Syracuse par le corinthien Timoléon.
Octobre
   /10
Artaxerxès III marche sur l’Égypte avec l’aide de mercenaires grecs. Les villes du delta tombent et se soumettent. Nectanébo II, d’abord replié à Memphis, s’enfuit vers le sud puis se réfugie en Haute-Égypte puis sans doute en Nubie .
 
Aristote devient le précepteur d'Alexandre.
 
Les Latins, encerclés au sud par la présence romaine en Campanie, rédigent un cahier de revendications et le présentent au gouvernement romain : ils réclament l’égalité des droits politiques au point de vue de l’électorat (jus suffragii) et de l’éligibilité (jus honorum), la nomination d’un des deux consuls et le recrutement de la moitié du Sénat. Le Sénat repousse les demandes du Latium, qui prend les armes.
Mars
   /03
Expédition athénienne en Chersonèse de Thrace. Heurts entre les Athéniens et les gens de Cardia. Pillages du stratège Diopeithès. Philippe II de Macédoine adresse une lettre de protestations aux Athéniens et réclame le rappel de Diopeithès. Démosthène s’oppose vigoureusement à cette demande.
Novembre
   /11
Guerre victorieuse des Macédoniens contre la Thrace.
   /11
Le Corinthien Timoléon, qui a établi une oligarchie modérée à Syracuse bat les Carthaginois, supérieurs en nombre, lorsqu’ils traversent le fleuve Crimisos (un orage aurait mis le fleuve en crue et aggravé la déroute punique), dans l’ouest de la Sicile. Après la défaite punique, des cités siciliennes reforment alors une coalition contre Timoléon qui parvient non sans peine à les soumettre les unes après les autres. Il instaure des démocraties modérées dans les villes siciliotes, et les réunit dans une alliance fédérale sous l’hégémonie de Syracuse. Il fait appel à des colons venus de Grèce pour repeupler les villes de Sicile et les reconstruire (Agrigente et Géla en particulier). La Sicile se redresse économiquement, et redevient un grenier à blé.
 
Début d'un soulèvement infructueux des Latins contre Rome.
 
Victoire romaine sur les Latins près du fleuve Astura et à Pedum, qui est prise. La coalition brisée, les deux consuls réduisent successivement les villes insurgées et annexent le Latium, ce qui met fin à la révolte des Latins et des Volsques.
Juillet
   /07
Philippe II de Macédoine confie la régence à son fils Alexandre le Grand âgé de 16 ans, puis met le siège devant Périnthe et intervient en Chersonèse de Thrace.
 
Les Latins, battus par les Romains, reconnaissent leur suprématie.
Août
02/08
Philippe II de Macédoine défait les armées alliées d'Athènes et de Thèbes à la bataille de Chéronée.
26/08
Fin du règne d’Artaxerxès III, roi des rois perse et pharaon d'Égypte. Il est empoisonné par l’eunuque égyptien Bagoas, son homme de confiance, qui porte au trône un de ses fils, Arsès, sous le nom d'Artaxerxès IV.
 
Ligue de Corinthe.
Janvier
   /01
Philippe II de Macédoine convoque un congrès panhellénique à Corinthe qui déclare la guerre à la Perse. Il impose son hégémonie en Grèce. La paix est établie entre les cités grecques qui conservent leur autonomie et leur système sociopolitique1. Alliées à Philippe, elles doivent lui fournir hoplites et vaisseaux pour lutter contre les Barbares. Leur pouvoir devient cependant local et limité.
Juillet
   /07
Philippe II de Macédoine prend Cléopâtre, nièce d’Attale, une femme de la noblesse macédonienne comme épouse (septièmes noces). Il pense qu'il est sage d'avoir un troisième fils, car ses deux fils précédents Alexandre et Philippe Arrhidée souffrent d'épilepsie. Cela provoque une violente dispute avec Alexandre qui prend le parti de sa mère Olympias et part provisoirement en Épire dans la famille de sa mère, puis en Illyrie. Les deux hommes se réconcilient.
Juillet
   /07
Assassinat de Philippe II - Alexandre accède au pouvoir..
Septembre
   /09
Répression d’un premier soulèvement de la Grèce après l’avènement d’Alexandre.
 
Aristote fonde le Lycée (école péripatéticienne) à Athènes.
 
La colonie romaine d'Ostie et le port de Rome sont fondés.
Mars
   /03
Campagne d’Alexandre le Grand en Thrace.
Mai
   /05
Alexandre défait les Gètes puis les Triballes du roi Syrmos près du delta du Danube.
Juillet
   /07
Une délégation de Celtes (Scordisques), sans doute originaires de Pannonie, rencontre Alexandre le Grand vers le confluent du Danube avec la Morava. Après un échange de gages ou de cadeaux diplomatiques, Alexandre demande aux Celtes ce qu’ils redoutent le plus chez les hommes. Les Celtes rétorquent qu’ils ne redoutent rien, si ce n’est de voir un jour le ciel leur tomber sur la tête.
Août
   /08
La rumeur de la mort d’Alexandre déclenche la révolte thébaine. Les exilés thébains rentrent dans leur cité, rétablissent la démocratie et assiègent la garnison macédonienne de la Cadmée. Athènes et un certain nombre de Péloponnésiens soutiennent la révolte.
Septembre
   /09
Alexandre, alerté, entre en Béotie. Thèbes, isolée, résiste, puis est prise.
Octobre
   /10
Alexandre réunit de nouveau le Conseil de la Ligue de Corinthe, se fait confirmer la direction de la guerre contre les Perses et fixe les effectifs que chaque peuple ou cité devra engager.
   /10
Athènes et Thèbes forment une coalition contre l'hégémonie macédonienne.
Décembre
   /12
Alexandre est vainqueur du siège de Thèbes ; la cité est rasée tandis qu'Athènes est épargnée.
 
Conquête de l'Asie Mineure par Alexandre contre Darios III (→ -333).
Janvier
14/01
Darius III est proclamé pharaon d’Égypte après la reconquête du pays qui a mobilisé le gros de ses forces.
Mai
   /05
Débarquement d'Alexandre en Asie Mineure. Bataille du Granique.
   /05
Bataille du Granique qui oppose pour la première fois l'armée macédonienne à l'armée perse sur les rives du fleuve Granique.
Juillet
   /07
Prise de Milet par Alexandre.
Novembre
   /11
Prise d'Halicarnasse par Alexandre.
Décembre
   /12
Alexandre prend ses quartiers d’hiver à Gordion, en Anatolie centrale.
Avril
   /04
Opérations d’Alexandre le Grand autour de Gordion, où il a établi son quartier général1. Il tranche le n½ud gordien, ce qui lui promet l’empire d’Asie.
Novembre
01/11
Alexandre le Grand défait le roi perse Darius III Codoman à la bataille d'Issos.
 
Conquête de la Phénicie et de l'Égypte par Alexandre. Fondation d'Alexandrie (→ -331).
 
Dernières apparitions gauloises dans le Latium. Rome impose une paix de trente ans aux Gaulois (→ -329).
 
Période Hellénistique ou ptolémaïque (→ -30).
Juillet
   /07
Alexandre constitue une puissante flotte et les amiraux macédoniens Amphotéros et Hégéloque triomphent des Perses en mer Égée, permettant ainsi à leur roi de reprendre le contrôle de Chios et des cités de Lesbos et de Ténédos.
Août
   /08
Siège et prise de Tyr par Alexandre le Grand. La ville est rasée et ses habitants sont vendus comme esclaves. Alexandre prend possession de la Judée et de la Samarie.
Novembre
   /11
Siège et prise de Gaza par Alexandre.
Décembre
   /12
Alexandre laisse la direction de la Syrie-Palestine à son général Parménion, puis entre en Égypte où il est accueilli en libérateur. Le conquérant macédonien garde l’organisation administrative de la satrapie perse, à la tête de laquelle il nomme un gouverneur. Alexandre se présente en Égypte comme un vrai Pharaon.
 
Conquête de la Mésopotamie et de la Perse par Alexandre (→ -330).
Mai
   /05
Alexandre franchit l’Euphrate à Thapsaque.
Octobre
01/10
Victoire d'Alexandre sur les Perses à Gaugamèles.
   /10
Alexandre est proclamé roi d'Asie. Il entre à Babylone où il est accueilli en libérateur. Il honore les dieux du pays et nomme satrape de Babylonie le Perse Mazaios. Suse tombe sans résistance. Alexandre y retrouve le butin que Xerxès avait pris à Athènes et le renvoie aux Athéniens. En marchant sur Persépolis, il se heurte à un peuple montagnard, les Uxiens, puis au satrape Ariobarzanès, et subit de lourdes pertes (janvier 330). Il livre Persépolis au pillage de ses troupes et y passe l’hiver.
 
L'armée d'Alexandre détruit Persépolis.
Mai
   /05
Retour d’Alexandre le Grand à Persépolis. Il incendie la ville, selon la légende pour plaire à sa maîtresse Thaïs et pour venger la destruction de l'Acropole et de l'Érechthéion en 480 av. J.-C. par Xerxès Ier, lointain ancêtre et prédécesseur de Darius.
Juillet
01/07
Darius III, en fuite, est assassiné par Bessus, le satrape de Bactriane et de Sogdiane à Hécatompylos. Bessus prend le titre de Grand Roi. Alexandre fait des funérailles royales à Darius et déclare qu’il continue la guerre pour le venger.
Mars
   /03
Les armées d’Alexandre le Grand marchent à travers le Gandhâra. Fondation d’Alexandrie du Caucase.
Mars
   /03
Début de la deuxième guerre samnite.
Août
   /08
Campagne d'Alexandre en Inde (→ -325).
 
Les Lucaniens et les Apuliens s'allient avec Rome contre les Samnites. La guerre continue contre les Samnites.
Avril
   /04
Les armées d’Alexandre le Grand font leur jonction en Inde devant l’Indus1 près d’Attok, et franchissent le fleuve sur un pont de bateaux. Alexandre soumet sans coup férir le roi de Taxila, Omphis.
Mai
   /05
Alexandre franchit l’Hydaspes (Jhelum) puis surprend Porus (Paurava), roi de Pendjab, et son armée composée de 30 000 fantassins, 4 000 cavaliers, 300 chars et 200 éléphants à la bataille de l'Hydaspe. Il lui laisse son royaume. Il marche jusqu’à l’Hyphasis (Beâs) et s’apprête à envahir le royaume des Nanda dans la vallée du Gange.
Juillet
   /07
Sur l’Hyphasis, Alexandre se heurte au refus de son armée d’aller plus loin. Il repart, après avoir fondé deux colonies sur l’Hydaspes.
 
Victoire du maître de cavalerie Quintus Fabius Maximus Rullianus sur les Samnites.
 
Noces de Suse où Alexandre et plusieurs milliers de Macédoniens épousent des filles de l'aristocratie perse. Alexandre tente une politique de fusion ethnique, afin d'éviter toute rébellion des vaincus et créer une descendance gréco-perse.
Février
   /02
Alexandre le Grand arrive à Pasargades avec des troupes légères et fait restaurer le tombeau de Cyrus Ier.
Avril
   /04
Sédition d’Opis dans l'armée d'Alexandre contre l'incorporation de recrues perses. Alexandre libère les soldats macédoniens de toute obligation militaire, ce qui provoque des protestations et des quolibets. Alexandre arrête les principaux meneurs et les fait exécuter, reproche aux Macédoniens leur ingratitude, puis se retire dans son palais où il n’admet que des Perses. Les Macédoniens implorent son pardon.
Mars
   /03
Alexandre le Grand se fait reconnaître comme dieu par les cités grecques, qui délèguent à Babylone des théores — des ambassadeurs que l’on envoie aux dieux — pour le couronner d’or.
Juin
11/06
Mort d'Alexandre à Babylone.
12/06
Des troubles sanglants éclatent au lendemain de la mort d'Alexandre, mais peu après les généraux macédoniens, les Diadoques, décident de faire une trêve (accords de Babylone).
24/06
Guerres de succession (→ -321).
Septembre
   /09
Début de la guerre lamiaque. Rébellion d’Athènes et de ses alliés Étoliens, soulevés par Hypéride à la nouvelle de la mort d’Alexandre.
 
Construction de la Via Appia.
 
Séleucos, satrape grec de Babylone, s’empare de l’Empire perse, démembré après la mort d’Alexandre, et fonde la dynastie séleucide.
 
Guerre entre les Grecs et les Carthaginois : Agathoclès de Syracuse étend ses possessions en Sicile et au Nord de l’Afrique ; il marche sur Carthage mais trop affaibli pour la prendre, il rentre en Sicile.
 
Les Romains soumettent les Herniques et annexent leur territoire.
 
Règne de Ptolémée Ier (→ -283).
 
Les Romains défont les Marses, les Péligniens, les Marrucins, les Frentans et les Vestins.
 
La ville étrusque Rusellae est occupée par Rome.