Loading...
Loading...
Allemagne (1688 événements)

Tag
Afghanistan - Afrique - Afrique du Nord - Afrique du Sud - Albanie - Alexandre - Algérie - Allemagne - Amérique - Angleterre - Angola - Antilles - Arabie - Argentine - Arménie - Asie Mineure - Assyriens - Australie - Autriche - Aztèques - Babylone - Bahreïn - Balkans - Bangladesh - Bélarus - Belgique - Bénin - Bhoutan - Biafra - Birmanie - Bohême - Bolivie - Bosnie - Brésil - Bulgarie - Burgondes - Byzance - Cambodge - Cameroun - Canada - Caraïbes - Carolingiens - Carthage - Centrafrique - Chili - Chine - Christianisme - Chypre - Colombie - Commune - Congo - Corée - Corse - Costa Rica - Côte d'Ivoire - Croatie - Croisades - Cuba - Culture - Danemark - Djibouti - Ecosse - Egypte - Empire Ottoman - Equateur - Erythrée - Espace - Espagne - Estonie - Etats Unis - Éthiopie - Etrusques - Europe - Europe Centrale - Finlande - France - Frisons - Fronde - Gabon - Gambie - Gaule - Geekeries - Ghana - Grèce - Groenland - Guatemala - Guinée - Guyane - Haïti - Hawaï - Hébreux - Hittites - Honduras - Hong Kong - Hongrie - Huns - Incas - Inde - Indonésie - Irak - Iran - Irlande - Islande - Israel - Italie - Japon - Jordanie - Kenya - Kosovo - Koweit - Laos - Lettonie - Liban - Lituanie - Lombards - Luxembourg - Lybie - Macao - Madagascar - Malaisie - Mali - Malte - Maroc - Mauritanie - Mayas - Mèdes - Mérovingiens - Mexique - Minoens - Moldavie - Monaco - Monde - Monde Arabo-Musulman - Mongolie - Mongols - Monténégro - Moravie - Mozambique - Napoléon - NépaL - Nicaragua - Nice - Niger - Nigéria - Norvège - Nouvelle Zélande - Ostrogoths - Ouganda - Pakistan - Palestine - Panama - Paraguay - Parthes - Pays Bas - Pérou - Perse - Phéniciens - Philippines - Pôles - Pologne - Portugal - Révolution Française - Révolution Russe - Rome - Roumanie - Russie - Rwanda - Salvador - San Marin - Savoie - Saxons - Sciences - Sénégal - Serbie - Seychelles - Siam - Singapour - Slovaquie - Slovénie - Somalie, - Soudan - Sri Lanka - St Empire - Suède - Suisse - Sumer - Syrie - Tahiti - Taiwan - Tchad - Tchécoslovaquie - Tchéquie - Thaîlande - Tibet - Togo - Tunisie - Turquie - Ukraine - Uruguay - Vandales - Venezuela - Venise - Viet Nam - Vikings - Wisigoths - Yémen - Yougoslavie

Guerre d'Espagne - Guerre d'Indépendance - Guerre d'Indochine - Guerre de Cent Ans - Guerre de Corée - Guerre de Crimée - Guerres de Religion - Guerre de Sécession - Guerre de Sept ans - Guerre de Succession d'Espagne - Guerre de trente ans - Guerre du Viet Nam - Guerre Froide - Guerres Médiques - Guerres Puniques - WWI - WWII

Rois de France - Présidents Français - Empereurs Romains


Période

 
Bataille de la Tollense, violent affrontement sur les bords de la rivière Tollense, dans le Mecklembourg-Poméranie-Occidentale (Allemagne) impliquant plusieurs milliers de combattants armés de massues en bois, d’épées et de lances en bronze, de flèches à pointe de bronze ou de silex. Il pourrait s’agir de la première bataille sur le sol européen.
Août
 
Bataille de Noreia. Les Cimbres sont repoussés par les Boïens de Bavière et de Bohême vers les Volques qui les rejettent à leur tour sur les Taurisques de Norique. Ils avancent jusque chez les Scordisques, puis rebroussent chemin par la Save et la Drave. Après l’échec de négociations, ils infligent une lourde défaite à l’armée romaine du consul Papirius Carbo à Noreia, en Norique, puis se dirigent vers la région du Main où ils sont rejoints par les Teutons. Ils s’y installent jusqu’en 109 av. J.-C. Début de la Guerre des Cimbres.
Juin
 
Les soldats romains construisent un pont de bois sur le Rhin dans les environs de l’actuelle ville de Bonn. Jules César passe lui-même le Rhin et intimide les Germains.
 
Les Ubiens, tribu germanique de la rive droite du Rhin demandent à Agrippa, gouverneur des Gaules, l’autorisation de s’établir sur la rive gauche. Il les installe à Oppidum Ubiorum, future Cologne.
 
Les Romains mènent une expédition sur la rive droite du Rhin pour protéger les marchands romains.
 
Début des campagnes de Germanicus en Germanie. Il passe le Rhin et ravage le territoire des Marses, des Tubantes, des Bructères et des Usipètes.
Octobre
 
Les légions romaines du Rhin et Pannonie se révoltent après la mort de l'empereur Auguste. Germanicus et Drusus répriment la rébellion.
Avril
 
Germanicus dévaste le pays des Chattes dans la région du Taunus, massacre la population et retourne vers le Rhin pour délivrer Ségeste, germain allié de Rome, assiégé par Arminius.
Juillet
 
Germanicus entre de nouveau en Germanie jusqu’au champ de bataille où est mort Varus, rend les derniers honneurs aux morts et rentre dans le territoire romain.
Octobre
 
Les légions du général romain Aulus Caecina Severus tombent dans une embuscade des Germains, lors de la traversée de la zone marécageuse des Pontes longi, entre Ems et Weser. Elles échappent de justesse à la catastrophe.
Juillet
 
Une armée romaine commandée par Germanicus (90 000 hommes embarqués sur une flotte de mille navires) remporte une victoire à Idistaviso sur les rives de la Weser sur le chef de guerre germain Arminius et capture sa femme Thusnelda.
 
Début de la guerre interne en Germanie ; les Cherusques d'Arminius battent les Marcomans de Marobod.
 
Rébellion des Frisons contre Rome, à la suite des exigences du primipilaire Olennius. Le propréteur de la Germanie inférieure Lucius Apronius envoie une armée qui est battue ; un autre corps de neuf cents hommes est massacré dans la forêt sacrée de la déesse Baduhenna. Trois cents Romains, qui se sont retranchés dans la villa d'un Frison nommé Cruptorix, subissent le même sort.
Octobre
 
Campagne de Caligula et de Généralba sur le Rhin.
 
Complot de Cnaeus Cornelius Lentulus Gaetulicus, légat de Germanie supérieure et M. Lepidus sous Caligula. La répression qui s’ensuit est sanglante. Mais apeuré, Caligula renonce aux expéditions qu’il avait prévues contre les Germains et les Teutons.
 
Échec d'une attaque des Germains contre les Romains sur le Rhin ; Sulpicius Généralba vainc les Chattes et Publius Gabinius les Marses et les Chauques.
 
Les Chérusques, dont les dirigeants ont été décimés par les luttes intestines, envoient une délégation à Rome pour demander à Claude de désigner Italicus, le dernier survivant de la lignée d'Arminius né à Rome, comme leur roi.
 
En Germanie inférieure, Ara Ubiorum obtient le statut de colonie romaine et prend le nom de Colonia Claudia Ara Agrippinensium, future Cologne, par la volonté d'Agrippine.
 
Les troupes romaines de Pomponius Secundus, aidées d'auxiliaires Vangions et Némètes, repoussent les Chattes sur le Rhin.
Juin
30/06
Constant Ier est à Trèves où il rencontre Athanase d'Alexandrie.
Mai
12/05
Pseudo-concile de Cologne qui aurait été réunit par Maximin de Trèves pour déposer l'évêque de Cologne Euphratas, accusé d'arianisme.
Mars
 
Martin participe à la campagne sur le Rhin contre les Alamans à Civitas Vangionum en Rhénanie.
Septembre
 
Valentinien, occupé à bâtir la forteresse de Robur, près de Bâle, apprend la défaite de ses troupes en Illyrie ; il conclut une paix durable avec le roi alaman Macrianus qu'il rencontre sur le Rhin près de Mogontiacum (Mayence) et se prépare à intervenir.
 
Aetius bat les Juthunges, Germains qui se sont introduits dans l’Empire, et rétablit le pouvoir romain dans les deux Rhéties et en Norique. Les frontières du Rhin et du Danube supérieur sont confortées.
Novembre
 
Le roi des Hérules, Odoacre, maître de l'Italie, bat et capture le roi des Ruges, Feuva, sur le Danube ; son fils Frédéric rejoint Théodoric en Mésie. Après la défaite des Rugiens et la destruction de leur royaume en Norique, les Bavarois, issus des Marcomans et des Quades, s’installent sur la rive droite du Danube entre l’Iller et l’Enns jusqu’aux Alpes.
 
Campagne des Alamans en territoire franc. Le roi Clovis Ier réplique par une contre-offensive et les repousse par-delà le Rhin et le Haut-Danube.
 
Campagne des Alamans en territoire franc. Le roi Clovis Ier réplique par une contre-offensive et les repousse par-delà le Rhin et le Haut-Danube.
 
Thierry Ier, roi d'Austrasie attaque la Thuringe.
 
Le roi Franc Clotaire Ier fait une expédition en Saxe et en Thuringe, et soumet les Bavarois. La Bavière devient dépendante du royaume d’Austrasie. Le duc Garibald, d’origine franque ou burgonde, fonde la dynastie des Agilolfings, qui règne sur la Bavière.
Octobre
 
Les Avars investissent la zone frontalière du royaume franc et mettent en déroute l'armée franque venue à leur rencontre dans la région de l'Elbe ; le roi Sigebert est fait prisonnier, puis libéré contre rançon.
 
Guerre des Francs contre les Saxons.
Juin
 
Thibert II est battu à la bataille de Toul. Il se réfugie à Metz, puis à Cologne. Thierry le poursuit. Thibert II rassemble une nouvelle armée, composée d'Allemands, de Thuringiens et de Saxons.
Juillet
 
Thibert II est de nouveau battu à la bataille de Tolbiac. Il s’enfuit au-delà du Rhin, pendant que Thierry II entre à Cologne. Thibert est pris par le chambellan Berthaire, amené à Cologne, dépouillé des insignes de la royauté, puis enfermé dans un couvent à Chalon-sur-Saône par Brunehilde. Il meurt peu après, certainement de mort violente.
 
Gottfried, duc des Alamans, proclame l'indépendance du duché.
Mars
 
Le duc des Frisons Radbod, allié aux Neustriens, est vainqueur de Charles Martel, fils de Pépin de Herstal, duc d’Austrasie, près de Cologne. Charles se replie dans les montagnes de l'Eifel pour mobiliser ses partisans.
 
Charles Martel organise une expédition punitive contre les Saxons dont il ravage le territoire jusqu’à la Weser. A Cologne, Plectrude lui livre le trésor de son père et se retire dans un couvent. Après avoir évincé son neveu Théodebald, Charles prend le titre de maire du palais d’Austrasie et gouverne au nom de Clotaire IV. Il doit se préparer à lutter contre les Neustriens de Ragenfred qui s'est allié contre lui avec Eudes d'Aquitaine.
Mai
15/05
Boniface est envoyé par le pape évangéliser la Hesse et la Thuringe.
Juin
09/06
Ouverture du concile de Mayence. Ce concile est l'un des cinq conciles régionaux réunis par Charlemagne cette année-là.
 
Le maire franc Charles Martel mène une expédition contre la Bavière.
Août
 
Début des guerres de Saxe. Charlemagne prend la forteresse d’Eresburg, sur le Diemel en Saxe, puis fait construire le donjon de Büraburg sur l’Eder. Il détruit l’Irminsul, sanctuaire païen des Saxons où poussait l’arbre sacré censé soutenir la voûte céleste.
Mai
 
Charlemagne tient son plaid général à Düren, avant de partir en campagne en Saxe. Il reconstruit la forteresse d’Eresburg ainsi qu’une autre base fortifiée plus avancée, à Lübbecke.
Mai
 
Assemblée de Paderborn. Après diverses expéditions franques, accompagnées de destructions de places fortes et de prises d'otages, les Saxons, convoqués à la diète par le roi des Francs, se soumettent et promettent de donner leur vie et leurs armes comme garantie de leur fidélité. Plusieurs d'entre eux reçoivent le baptême. Seul le chef saxon Widukind ne se présente pas à l'assemblée. Il se serait réfugié chez le chef danois Sigfred.
 
Troubles en Saxe. Widukind, de retour du Danemark, profite de l'absence de Charlemagne en campagne en Espagne pour se révolter. Destruction de la forteresse de Karlsburg.
Mai
 
Charlemagne part en campagne contre le Saxon Widukind. Après sa victoire à Bocholt, il soumet la Westphalie jusqu'à la Weser puis hiverne à Worms.
Juillet
 
Victoire des Saxons de Widukind alliés aux Sorabes sur la cavalerie franque d'Adalgise, de Geilon, et de Woradus, à Süntelgebirge.
Octobre
 
Charlemagne intervient en Saxe, fait exécuter 4500 chefs saxons près de Verden (Journée de Verden) sur l’Aller et somme tous les Saxons de se convertir au christianisme sous peine de mort.
Mai
 
Charlemagne entre en Saxe avec des forces considérables. Certainement repoussé près de Detmold, il se replie sur Paderborn où il fait venir des renforts, puis écrase les rebelles sur la Hase, passe la Weser et pousse pour la première fois jusqu’à l’Elbe.
 
Charlemagne décide de terminer la guerre de Saxe. Il marche le long de la Lippe et de la Weser. De fortes pluies rendent le pays impraticable. Charlemagne laisse son fils Charles pour tenir les Saxons en respect et marche lui-même à travers la Thuringe avec le gros de l’armée, dévastant le pays entre la Saale et l’Elbe. Il rentre à Worms avant l’automne, puis rassemble de nouvelles troupes pour retourner sur la Weser. Devant les pluies et les inondations, il se replie sur le château d'Eresburg où il passe pour la première fois l’hiver en territoire ennemi, et prépare la campagne suivante.
Avril
 
Charlemagne ravage la Saxe jusqu’à l’Elbe. Widukind doit négocier.
Mars
 
Soumission de la Bavière de Tassilon, qui est accusé à l’assemblée générale d’Ingelheim par ses vassaux et ses évêques d’avoir trahi la parole donnée et de s’être allié aux Avars pour faire la guerre aux Francs. Sa femme, Liutberge, fille de l’ancien roi des Lombards Didier l’aurait incité à la révolte. Le duc est condamné à mort et destitué, puis enfermé dans un monastère. Le duché des Agilolfinges est réuni à l’Empire. Le pays est organisé en comtés.
Avril
 
Les troupes franques passent le Rhin près de Cologne puis franchissent pour la première fois l’Elbe après avoir construit deux ponts de bois. Une flotte frisonne renforce l'armée franque sur la Havel après avoir remonté l'Elbe. Dragawit, le chef slave local, préfère se rendre à Charlemagne et lui remettre sa résidence fortifiée.
Avril
 
Départ de Ratisbonne de la première expédition de Charlemagne contre les Avars, qui perdent la Basse-Autriche. Au cours de cette campagne, les armées franques traversent pour la première fois la Bohême.
 
Début de la construction de la Chapelle palatine d'Aix-la-Chapelle.
Mars
 
Pépin dit le Bossu est jugé par l'assemblée de Ratisbonne et enfermé à l'abbaye de Prüm après un complot contre son père Charlemagne.
 
Charlemagne prépare la guerre contre les Avars. Il fait construire un pont de bateaux démontables sur le Danube et commence la construction d’un canal pour relier les bassins du Rhin et du Danube.
Juillet
 
L'armée que Charlemagne lève en Frise contre les Avars est détruite à Rüstringen sur le Bas-Weser par les Saxons révoltés. Le comte Théodoric est tué. Insurrection dans les régions septentrionales de la Saxe. Les Saxons brûlent les églises et massacrent les ecclésiastiques.
Octobre
 
Charlemagne achève la conquête de la Saxe.
Octobre
 
Charlemagne est en Bavière où il supervise une expédition d'envergure contre les Avars. Les Francs ravagent la Pannonie, faisant de nombreux captifs et décimant la noblesse avare. Les Avars échappés au massacre se réfugient au-delà de la Tisza où le nouveau khan des Bulgares Kroum les attaque à son tour et les soumet après une écrasante victoire.
 
Charlemagne décide que "tout Saxon non baptisé et qui refusera de l'être serait puni de la peine de mort". Il déporte la population saxonne.
Mai
 
Les derniers rebelles Saxons sont réduits. Pour consolider la frontière avec les Slaves, Charlemagne fait déporter les Nordalbingiens dans l'empire et coloniser par des Abodrites la rive droite de l’embouchure de l’Elbe. Charlemagne fait construire la forteresse de Hammaburg à l'origine de Hambourg..
 
Expédition franque contre les Obodrites (Slaves) sur l’Elbe.
Juillet
10/07
Un synode à Aix-la-Chapelle, organisé par Benoît d'Aniane, impose le monachisme bénédictin et l'élection de l'abbé.
Décembre
 
Brouille entre Lothaire et son frère Louis le Germanique lors d'un colloque à Mayence au sujet de la détention de Louis le Débonnaire. Louis envoie son oncle Hugues l'Abbé auprès de Pépin en ambassade en Aquitaine.
Janvier
 
Pépin d'Aquitaine et Louis de Bavière rassemblent leurs forces contre Lothaire pour délivrer leur père.
Mars
 
Entrevue de Trente entre Louis de Bavière et Lothaire. Les deux frères ne peuvent s'entendre.
Juin
 
Louis de Bavière est condamné par son père au plaid de Nimègue ; il ne garde que la Bavière.
Décembre
 
Nouvelle révolte de Louis de Bavière.
Mai
30/05
Assemblée de Worms. Soumission de Louis de Bavière. Nouveau partage de l’empire franc au profit de Charles le Chauve qui obtient les terres à l’ouest du Rhône, de la Saône et de la Meuse.
Juin
20/06
Mort de Louis Ier le Pieux.
Juin
22/06
A la bataille de Fontenay-en-Puisaye, dans l'Auxerrois, les petits-fils de Charlemagne se disputent l'Empire. Lothaire, héritier légitime, est vaincu par ses frères Louis le Germanique et Charles le Chauve. Il devra accepter le traité de Verdun de 843, par lequel Charles obtient la partie francophone et Louis la partie germanophone. Les nations qui ressortiront de ce conflit seront les embryons de l'Allemagne, de la France et de l'Italie..
Décembre
 
Début de la révolte Stellinga des paysans et serfs saxons contre leurs maîtres.
Février
14/02
A Strasbourg, Charles le Chauve et Louis le Germanique raffermissent leur union contre leur frère aîné Lothaire Ier, empereur d'Occident, par les serments de Strasbourg, qui attestent de l'existence d'une langue romane évoluée et différente du latin sur le territoire de l'ancienne Gaule, la lingua rustica romana, ancêtre des langues romane puis francienne et française, parmi les langues d'oïl ; et d'une langue germanique ancêtre de la langue allemande, et cousine des langues franciques, néerlandaises, anglo-saxonne, yidiche... sur le territoire des anciennes Germanie, Franconie.
Juin
15/06
Diète impériale de Saint-Romain-des-Îles, près de Mâcon (aujourd'hui en France) ; débat du partage de l'Empire en présence des trois rois et formation d'une commission géographique destinée à définir les frontières entre les trois futurs Etats, qui seront la lointaine matrice des Etats actuels.
Août
10/08
Traité de Verdun, consacre la division de l'empire de Charlemagne entre ses trois petits-fils, les trois fils de Louis le Pieux : Charles le Chauve reçoit l'Ouest, Louis le Germanique l'Est, et Lothaire, à qui échoit le titre impérial, le centre. Trois principes ont guidé ce partage : égalité des trois parts, unité de chacune et intégrité des trois principautés d’Aquitaine, de Bavière et d’Italie. Les trois lots sont complétés pour que chaque roi ait un nombre égal de fiscs. Les pays à l’est du Rhin sont attribués à Louis, ceux à l’ouest de l’Escaut, de la Meuse, de la Saône et du Rhône à Charles le Chauve. Lothaire acquiert l’empire et une longue bande de territoire de la Frise à la Provence et jusqu’à Spolète. Les trois royaumes, aux frontières compliquées, n’ont pas d’unité linguistique ni économique, en particulier le plus fragile, la Francie médiane.
Octobre
 
Lothaire, Louis et Charles se rencontrent près de Thionville où ils font le serment de s'unir pour pacifier les royaumes francs. Ils envoient des ambassades à Pépin d'Aquitaine et à Nominoë pour les sommer de se soumettre.
 
Hambourg est ruinée par les Vikings qui semblent avoir été envoyés par le roi danois Hárekr qui venait cependant de signer un traité d’amitié avec l’empereur.
Février
28/02
Assemblée de Meerssen, près de Maastricht, entre les fils de Louis le Pieux, qui se promettent un secours mutuel et jettent les bases d'une confédération.
Février
 
Entrevue de Coblence. Lothaire Ier propose à Louis II de Germanie une alliance contre Charles le Chauve. Louis décline l'offre.
 
Une flotte viking considérable remonte l’Elbe, puis opère en Rhénanie et en Flandre.
Mai
 
Nouveau colloque de Meerssen entre les trois fils de Louis le Pieux.
Février
 
Entrevue de Lothaire et de Charles le Chauve à Liège. Il renouvèlent leur alliance ; Louis le Germanique invité, mais qui ne désire pas aborder la question de l'Aquitaine, s'abstient de se présenter.
Septembre
 
Traité de Prüm : Division du royaume entre ses fils et création de la Lotharingie par Lothaire Ier, empereur d'Occident pour Lothaire II. Charles reçoit les territoires au sud du Jura qui deviennent le royaume de Provence-Viennois ou de Bourgogne cisjurane. Louis II (822-875) devient empereur d’Occident et roi d’Italie. Lothaire II reçoit au nord du Jura jusqu'en Frise les provinces situées entre la Meuse et le Rhin.
Août
 
Louis le Germanique, à l'appel des grands du royaume de Francie occidentale, rassemble ses forces à Worms, traverse la Lotharingie par le Col de Saverne et Bar-le-Duc et entre en Neustrie.
Septembre
 
Charles lève le siège d'Oscellus pour couper la retraite de son frère et se rend à Brienne-la-Vieille où le rejoignent des contingents bourguignons. Les Allemands font demi-tour sur Queudes, par Sens.
Novembre
 
Les armées de Charles le Chauve et de Louis le Germanique, depuis trois jours en présence à Brienne, sont prêtes à se livrer bataille, lorsque Charles abandonne ses soldats, dont il se méfie, et s'enfuit en Bourgogne auprès du comte Conrad d'Auxerre.
Décembre
07/12
Louis le Germanique est à Attigny où il signe un diplôme comme roi de Francie occidentale, après avoir déposé son frère Charles le Chauve. Ce dernier n’est sauvé que par l’intervention du clergé dirigé par Hincmar de Reims.
Janvier
15/01
Surpris à Jouy, en Laonnais, par les forces supérieures de Charles le Chauve, Louis le Germanique quitte la Francie occidentale sans combattre.
 
Révolte de Carloman contre son père Louis le Germanique.
 
Premier raid magyar (hongrois) sur les pays germaniques. Les Hongrois, établis à Etelköz, près du Don, s’aventurent sur le territoire franc.
Février
 
L'empereur Louis II assiège Rome pour obliger le pape Nicolas Ier à reconnaitre le divorce de son frère Lothaire II. Le pape fuit, mais Louis tombe malade, ce qu'il prend pour un signe de Dieu lui notifiant son erreur. Il se réconcilie avec le pape.
Août
 
Entrevue de Tulln entre Louis le Germanique et le tsar bulgare Boris Ier qui s'est converti au Christianisme au début de l'année. Les armées franques interviennent en Grande-Moravie conjointement avec les Bulgares. Assiégé au château de Devin, le prince Ratislav doit reconnaitre la suzeraineté franque et contraindre le clergé à renoncer à la liturgie en langue slave instituée par Cyrille et Méthode.
Février
19/02
Entrevue de Charles le Chauve et de Louis le Germanique à Tusey.
Avril
22/04
Louis le Germanique partage ses États entre ses trois fils révoltés à Francfort. Carloman devient roi de Bavière avec la suzeraineté sur la Bohême et la Moravie. Louis le Jeune obtient la Franconie, la Thuringe et la Saxe. Charles reçoit l'Alémanie (Souabe et Rhétie).
Mai
 
Pacte de Metz entre Charles le Chauve et Louis le Germanique, qui décident du partage des terres de l'ancien empereur Lothaire Ier, alors en possession de ses fils Louis et Lothaire II.
Août
 
Invasion de la Grande-Moravie par Carloman de Bavière.
 
Louis le Germanique tient une assemblée générale à Ratisbonne pour célébrer la victoire de son fils Carloman sur les Moraves. Rastislav roi de Grande-Moravie, détrôné par son neveu Svatopluk, prince de Nitra, est livré aux Francs, jugé par l'assemblée qui le condamne à mort. Louis le Germanique le fait énucléer et le jette en prison où il meurt. Lors de la même assemblée, Méthode est traduit devant un synode présidé par l’archevêque de Salzbourg et condamné à être enfermé dans un monastère bavarois.
Août
08/08
Partage de la Lotharingie entre la Francia occidentalis et la Francia orientalis au traité de Meerssen. Charles le Chauve, après avoir acquis une bonne part de la Lotharingie et augmenté son lot de la Provence, devient le nouvel homme fort de l’Occident. L'Alsace est donnée à Louis le Germanique.
Septembre
26/09
Louis le Germanique convoque un concile à Cologne présidé par Liutbert de Mayence, qui symbolise l'union des Églises de Saxe et de Lotharingie. Des envoyés du pape Adrien II réclament en vain l'héritage la Lotharingie pour l'empereur Louis II d'Italie.
Août
 
Le roi de Moravie Svatopluk est arrêté par les Bavarois et emprisonné. Lors d’une révolte qui éclate en Grande Moravie contre le lieutenant général mis en place par le duc de Bavière Carloman, les Bavarois font sortir Svatopluk de prison et tentent de l’utiliser pour réprimer les rebelles. Svatopluk déserte et se met à la tête de ses compatriotes contre les armées bavaroises, l’emporte et rend l’indépendance à la Moravie.
Mai
 
L'impératrice Engelberge, épouse de Louis II le Jeune, rencontre Louis II de Germanie à Trente pour négocier les droits de son époux sur la Lorraine.
 
Famine en Espagne, en Italie et en Germanie. Invasions de sauterelles de l’Espagne à l’Allemagne.
Août
 
Accord commercial entre les rois danois Sigfred et Halvdan et Louis le Germanique à Metz.
Septembre
 
Louis le Germanique, qui a appris à l'assemblée de Metz la défaite de son fils Carloman de Bavière, battu par les slaves sur le Danube (peut-être les Moraves de Svatopluk), passe le Rhin à Strasbourg et atteint Ratisbonne pendant la deuxième semaine de septembre d'où il négocie avec les chefs slaves.
Juillet
 
Traité de Forchheim entre Louis le Germanique et Svatopluk de Grande Moravie. La Moravie accepte la suzeraineté des Francs et le paiement d'un tribut, mais son indépendance est confirmée.
Août
12/08
Mort de l’empereur Louis II le Jeune à Brescia. Le pape offre la couronne d’empereur à Charles le Chauve et lui fait prêter serment d’être le défenseur de l’Église, tandis que Louis le Germanique, malade, envahit la Francie occidentale.
Décembre
25/12
Le pape Jean VIII couronne empereur Charles le Chauve. La politique impériale de Charles n’est qu’une longue série d’échecs face aux révoltes en Italie et aux fils de Louis le Germanique.
Août
28/08
Partage du royaume de Louis II entre ses fils, Carloman, Louis le Jeune et Charles le Gros. Début du règne de Louis III le Jeune (Louis de Saxe), roi de Francie orientale.
Octobre
08/10
Bataille d'Andernach. Charles le Chauve essaie sans succès de reconquérir l'héritage de son frère. Il est défait à Andernach alors qu'il tentait de reprendre la Lorraine orientale à son neveu le roi de Germanie Louis III le Jeune.
Octobre
06/10
Mort de l'empereur Charles le Chauve dans la vallée de la Maurienne, au retour d’une expédition en Italie ; en raison de la putréfaction prématurée de son corps, il est enterré provisoirement à Nantua. L’empire reste vacant jusqu’en 881. Son fils Louis II le Bègue doit traiter avec les Grands révoltés pour lui succéder.
 
Le roi de Germanie Louis III le Jeune s’empare de la Bavière aux dépens de son frère Carloman, puis de la Lotharingie occidentale.
Avril
10/04
Le roi des Francs Louis II le Bègue meurt à Compiègne, alors qu'il préparait une expédition punitive contre le comte de Poitiers Bernard de Gothie réfugié à Autun. Les Grands du royaumes se divisent en deux factions. Les uns, dirigés par Gozlin, s'assemblent à Creil et offrent la couronne à Louis le Jeune, fils de Louis le Germanique. Les autres, conduit par Hugues l'Abbé, se réunissent à Meaux. Ils reconnaissent les fils du roi défunt, Louis III et Carloman malgré leur légitimité discutable pour faire opposition aux ambitions de Louis le Jeune ; ce dernier accepte finalement de se retirer quand l'assemblée de Meaux lui offre les droits de Charles le Chauve sur la Lorraine. Les royaumes sont de fait gouvernés par les Grands. Hugues l'Abbé est le régent de Louis III.
Février
 
Traité de Ribemont. L’Escaut devient la frontière entre les royaumes de France et de Germanie. La Lotharingie occidentale est cédée au roi de Germanie Louis III le Jeune.
02/02
Attaque des Vikings sur l’Elbe. Le comte Bruno de Saxe est tué8 près d'Ebstorf, en Basse-Saxe par les Danois, qui s’installent dans une île à l’embouchure du fleuve. Son frère Othon lui succède.
Février
02/02
Le carolingien Charles III le Gros est couronné empereur par le pape.
Janvier
 
Les Vikings ravagent l'abbaye de Prüm, puis brûlent Cologne et le palais d'Aix-la-Chapelle.
Avril
 
Prise et saccage de Trèves par les Vikings. Ils remontent le Rhin et la Moselle et s'approchent de Metz.
Mai
17/05
Diète de Worms. Charles le Gros, rentré d'Italie, convoque une forte armée pour combattre les Vikings.
Juillet
 
Charles le Gros assiège les Vikings qui se sont repliés à Ascaloha (Elsloo ou Asselt, dans le Limbourg). Il négocie leur retrait. Le chef viking Godfred de Frise (Godefrid ou Godfried) se fait baptiser, se voit donner comme épouse Guisla, fille du roi Lothaire II et reçoit en compensation la Frise occidentale et plusieurs milliers de livres d'argent et d'or prélevées sur le trésor de Saint Étienne de Metz ; l'empereur achète également le départ de Sigfred et Vurm.
 
Les Grands de Francie occidentale réunis à Compiègne proposent de verser 12 000 livres d'argent aux Vikings pour qu'ils quittent Amiens. Les Normands accordent une trêve à Carloman jusqu'en octobre pour lui laisser réunir la somme, et vont ravager la rive droite de l’Escaut.
Octobre
 
Les Vikings remontent le Rhin. L'archevêque Liutbert de Mayence et le comte Henri de Franconie parviennent à les arrêter alors qu'il menacent Prüm.
Mai
 
Assassinat du Normand Godfred, duc de Frise occidentale, sur ordre de Charles le Gros pour trahison à la parole donnée. Son beau-frère Hugues, fils de Lothaire II révolté, a les yeux crevés par ordre de l'empereur qui le fait enfermer à l'abbaye de Prüm.
Novembre
11/11
Révolte des Grands. Charles le Gros est déposé du trône de Francie orientale et de la régence de Francie occidentale pour avoir acheté le départ des Normands. C'est la fin de l'unité carolingienne. Arnulf duc de Carinthie et bâtard de Carloman de Bavière est élu roi de Germanie à la diète de Trebur.
Janvier
13/01
Mort de Charles III le Gros.
Octobre
 
Rodolphe de Bourgogne est à Ratisbonne. Il doit reconnaître l'autorité d'Arnulf de Carinthie sur la Bourgogne transjurane et lui abandonner ses prétentions sur l'Alsace et la Lotharingie.
Juin
25/06
Les Vikings après avoir passé la Meuse près de Trèves et pillé les environs d'Aix-la-Chapelle, battent une armée de Francie orientale sur la Gueule.
Février
 
Les Vikings de Louvain ravagent la rive gauche du Rhin jusqu'à Bonn, puis rentrent en Francie occidentale par Prüm et les Ardennes. La région entre Reims et Cambrai est dévastée.
 
Échec d'une entrevue en Bavière entre Arnulf de Carinthie et le prince morave Svatopluk.
Juillet
 
Arnulf de Carinthie envahit la Grande-Moravie. Il fait alliance avec les Magyars contre le prince morave Svatopluk.
Février
02/02
Arnulf de Carinthie met Bergame à sac puis soumet les villes de Lombardie avant de rentrer en Germanie pour se retourner contre Rodolphe de Bourgogne.
Mars
 
Appelé par Bérenger Ier de Frioul contre son compétiteur Guy III de Spolète, Arnulf de Carinthie passe en Italie à la tête de la première armée allemande.
Juillet
15/07
Spytihnev et Vratislav Přemyslide, princes de Bohême, prêtent serment de fidélité à Arnulf de Germanie au Reichstag de Ratisbonne.
 
Guerre civile en Grande-Moravie entre Mojmír II et son frère Svatopluk. Intervention du roi Arnulf de Carinthie qui renvoie les troupes du margrave d'Ostmark Aribo et de Liutpold de Bavière.
Septembre
 
Les Hongrois mettent les troupes italiennes de Bérenger Ier de Frioul en déroute sur la Brenta. Ils mettent à sac l'abbaye de Nonantola. À leur retour, les Hongrois ravagent la Bavière. Ils pillent les monastères, dévastent et dépeuplent les campagnes, évitant les villes fortifiées.
Février
22/02
Louis III de Provence, dit l’Aveugle, est couronné empereur d’Occident à Rome. Le roi Bérenger Ier de Frioul, vaincu, doit se réfugier en Bavière auprès de Louis l'Enfant.
Novembre
 
Conrad l'Ancien écrase la famille Babenberg en Franconie.
 
Raid des Magyars en Bavière. Le « kendé » Kurszán est assassiné lors d'un banquet par les Francs. Il est remplacé par le « gyula » Árpád.
Février
27/02
Conrad l'Ancien est tué lors de la bataille de Fritzlar contre les Babenberg ; son fils, Conrad, victorieux, devient duc de Franconie. Adalbert de Babenberg, convoqué devant la Diète de Tribur, est attaqué par l'armée royale dans son château de Bamberg, capturé et décapité le 9 septembre à la suite de la trahison de l'archevêque de Mayence Hatton.
Juin
22/06
Les Hongrois infligent un désastre à l’armée impériale de Louis III de Provence sur le Lech près d'Augsbourg. Le duc Gebhard de Lotharingie est mortellement blessé. Régnier de Hainaut reprend la première place parmi les grands de Lotharingie.
Novembre
07/11
Début du règne de Conrad Ier de Germanie sur la Francie orientale.
Mai
06/05
Début du règne d'Henri Ier de Saxe, dit l’Oiseleur, roi de Germanie.
 
À la fin de l’année, Charles le Simple se tourne contre le roi de Germanie Henri l'Oiseleur qui a des prétentions en Lotharingie. Il envahit le diocèse de Worms mais il doit se retirer.
 
Après deux campagnes (920 et 921), Henri l'Oiseleur obtient devant les portes de Ratisbonne la soumission du duc Arnulf Ier de Bavière.
Novembre
07/11
Traité de paix signé à Bonn entre Henri l'Oiseleur et Charles le Simple.
 
Conférence sur la Roer au début de l'année entre Robert Ier et Henri l'Oiseleur qui abandonne le parti de Charles le Simple ; Robert obtient des Lorrains une trêve jusqu'en octobre et rentre en France où il congédie les contingents bourguignons.
Mars
 
Négociations de paix entre le roi Raoul de France et les seigneurs lorrains Gislebert de Lotharingie et Otton de Verdun, par la médiation de Hugues le Grand et d’Herbert de Vermandois. Le roi se rend à Cambrai puis sur les rives de la Meuse où il reçoit l’hommage des seigneurs lorrains. Il est à Laon le 6 avril et le 30 mai à Arciat, sur la Saône. Après son départ le roi Henri de Germanie envahit la Lorraine, prend Zülpich et force Gislebert à le reconnaitre pour suzerain.
Juillet
02/07
Otton Ier devient roi de Germanie, à la mort de son père Henri Ier.
Août
10/08
Otton Ier écrase les Magyars au Lechfeld (Bavière), mettant fin aux invasions hongroises en Europe et devenant le "sauveur de la chrétienté".
Février
01/02
Accession au titre impérial en Germanie d'Otton Ier le Grand : refondation de l'Empire et « renaissance ottonienne ».
Juin
23/06
L'empereur Othon fait arrêter le pape Benoît V à Rome pour installer Léon VIII.
Décembre
25/12
Otton II est couronné empereur associé du Saint-Empire romain germanique à Rome par le pape Jean XIII.
 
Otton II succède à son père Otton Ier, à la tête du Saint Empire romain germanique.
Mai
21/05
Couronnement de l'empereur germanique Otton III.
 
Boleslas le Vaillant soumet les Wendes de Lusace. Il entre en conflit avec leur protecteur Henri II de Bavière.
Juin
07/06
Henri II est élu roi de Germanie, contre son cousin Othon de Carinthie.
--   
Henri II le Saint est élu et couronné roi des Romains à Mayence.
Juillet
25/07
Les Saxons reconnaissent le roi Henri II à l'assemblée de Mersebourg.
Mars
26/03
Conrad II le Salique est couronné empereur romain germanique à Rome.
 
Début de la querelle des Investitures entre la papauté et le Saint Empire romain germanique ; le synode national de Worms dépose le pape Grégoire VII, tandis que le synode de Rome dépose l'empereur Henri IV.
 
Réconciliation entre le pape Calixte II et l'empereur germanique Henri V et signature du concordat de Worms mettant fin à la querelle des Investitures.
 
Frédéric Barberousse est couronné empereur du Saint Empire Germanique.
Juin
18/06
Frédéric Barberousse est couronné empereur romain germanique.
Juin
11/06
Prise de la ville de Brandebourg par Albert l’Ours, qui prend le titre de margrave de Brandebourg, après sa victoire sur le prince obodrite Jaxa de Copnic.
Mai
18/05
Le pape Alexandre III prononce l'excommunication de l'empereur d'Allemagne Frédéric Barberousse lors du Concile de Tours.
 
La Ligue lombarde défait l'empereur Frédéric Ier à Legnano.
Juillet
24/07
Frédéric Barberousse et le pape Alexandre III signent la paix de Venise consacrant l’autorité du pape, qui accorde un large pardon aux schismatiques. Barberousse abandonne son antipape et reconnaît Alexandre III mais continue à contrôler les élections épiscopales.
Mars
19/03
Fondation de l’ordre des « dames pauvres » ou ordre des Clarisses par Claire de Favorino sur le modèle des Franciscains.
Septembre
26/09
La bulle d’or de l’empereur Frédéric II confirme le roi de Bohême Ottokar Ier dans tous ses privilèges : son trône monarchique, son droit d’investiture des évêques et les frontières de son royaume (duché de Bohême et margraviat de Moravie).
Mai
06/05
Valdemar II de Danemark est enlevé par les princes allemands au cours d’une partie de chasse et ne sera libéré que contre une forte rançon en 1227.
 
Dantzig devient comptoir de Lübeck.
Juillet
17/07
Tandis que la lutte entre le Sacerdoce et le Saint Empire se poursuit, Innocent IV, exilé à Lyon, convoque le XIIIe concile oecuménique. Devant son assistance, il dépose l'empereur du Saint Empire romain germanique, Frédéric II de Hohenstaufen.
 
Grand Interrègne : le trône du St Empire reste vacant (→ 1274).
Juillet
09/07
Bataille de Sievershausen.
Mai
31/05
Bataille de Lucka.
Juillet
01/07
Les Templiers sont reconnus innocents à Mayence.
Juin
29/06
Henri VII est sacré empereur romain germanique.
Mai
30/05
La bataille de Lipany met pratiquement un terme aux guerres hussites.
Août
31/08
Édouard III d'Angleterre rencontre Louis IV de Bavière à Coblence.
Juin
21/06
Bataille de Laupen, opposant les troupes de Louis IV de Bavière, l'empereur du Saint Empire romain germanique et les forces des seigneurs féodaux du canton de Berne. Précédemment aux hostilités, Berne connut une expansion économique qui menaçait les seigneurs voisins de Fribourg, de Neuchâtel et du Jura, vassaux de l'empereur. Ils déclarèrent la guerre à Berne, afin d'en prendre le contrôle, mais ils perdirent finalement la bataille de Laupen.
--   
Le canton de Berne remporte la bataille de Laupen sur les seigneurs féodaux.
Février
28/02
Première mention du carnaval de Cologne.
Juillet
11/07
Charles IV devient roi des Romains (Saint-Empire romain germanique).
--   
Election de Charles IV, empereur romain germanique après la déposition de Louis IV.
Novembre
25/11
Couronnement de l'empereur Charles IV du Saint-Empire à Bonn.
Octobre
11/10
L'empereur Louis IV meurt d'un infarctus lors d'une chasse au sanglier, à Fürstenfeldbruck.
Juin
04/06
Barnim III le Grand obtient du roi des Romains Charles IV la reconnaissance de la Poméranie occidentale en tant que fief du Saint-Empire romain germanique, ce qui écarte la menace du Brandebourg.
Novembre
22/11
Traité de Namysłów. Casimir III de Pologne échoue contre les deux ducs Piast de Silésie qui préfèrent rester sous la suzeraineté de la Bohême. Cette région, la plus riche et la plus peuplée de royaume, échappe définitivement à la Pologne.
Mars
21/03
La majorité des Juifs d'Erfurt est massacrée par le reste de la population qui la rend responsable de la peste.
--   
La majorité des juifs de Erfurt est massacrée par le reste de la population qui la rend responsable de la peste.
Juillet
25/07
Charles de Luxembourg, après avoir été réélu empereur en juin, est couronné de nouveau par l'archevêque de Cologne à Aix-la-Chapelle.
Octobre
 
La peste noire apparaît à l'automne en Prusse et se propage jusqu’en 1351 : Francfort est atteinte en décembre 1349. Hambourg aurait perdu 66 % de sa population, Brême 70 %, la Pomérélie 42 %. Le dépeuplement arrête la colonisation à l’Est. Les seigneurs asservissent les paysans libres pour les fixer à la terre.
 
Promulgation de la Bulle d'or par l'empereur Charles IV (1355-1378) : le régime électoral de l'Empire est fixé..
Mars
03/03
Les villes brabançonnes imposent au duc de Brabant la charte de la Joyeuse Entrée.
Janvier
20/01
L'assemblée générale de la Hanse tenue à Lubeck décide le boycott du commerce avec les Flandres. La ville de Lubeck devient le quartier général de la Ligue hanséatique.
Juin
10/06
Venceslas, dit "l'Ivrogne", devient empereur romain germanique.
Août
23/08
La ligue de Souabe, confédération de quatorze cités, dont Ulm était le membre le plus important, qui luttent pour la reconnaissance de leurs droits face aux seigneurs, s’oppose à l’avidité fiscale de Charles IV et au comte de Wurtemberg. Les villes acceptent le maintien de la sujétion des cités à l’autorité impériale en échange de la promesse de l’empereur de ne pas hypothéquer ou vendre les cités membres de la ligue, de ne pas lever de lourds impôts, et d’établir la sûreté de la propriété privée et du commerce au sein de la ligue.
Mai
14/05
Bataille de Reutlingen. L’empereur Charles IV lève l’interdiction contre la ligue de Souabe (1376) qui remporte une victoire militaire décisive sur son principal ennemi, Eberhard II, comte de Wurtemberg. Sa puissance grandit rapidement, et elle s’étend jusqu’à comprendre des cités de Bavière, de Franconie et de Rhénanie.
Janvier
04/01
Rencontre de Charles V et de l'empereur Charles IV du Saint-Empire.
Mars
27/03
Mort du pape Grégoire XI et élection d’Urbain VI (Barthélémy Prignano).
Mai
21/05
Fondation de l'université de Cologne.
 
Préparation de la croisade en Hongrie contre les Ottomans.
Septembre
25/09
Défaite de l’armée chrétienne à Nicopolis.
Juillet
07/07
Le prédicateur tchèque Jan Hus (44 ans) est brûlé vif à Constance, en Allemagne.
Mai
30/05
Condamné au concile de Constance pour hérésie, Jérôme de Prague est brûlé vif.
Mai
31/05
Ayant déjà ceint la " Couronne de fer " à Aix-la-Chapelle (8 novembre 1414), Sigismond Ier du Saint-Empire reçoit la " Couronne d'or ", des mains du pape Eugène IV, à Rome, le consacrant roi des Romains.
 
Le Saint Empire romain germanique est dirigé par la dynastie des Habsbourg.
Mars
18/03
Albert II du Saint-Empire est élu roi de Germanie.
Mars
06/03
Les délégués de la confédération prussienne prêtent allégeance à Casimir IV Jagellon, roi de Pologne.
Mai
22/05
Bataille de Calven, victoire importante des Suisses, contre la Ligue de Souabe et les forces de l'empereur germanique Maximilien Ier.
Novembre
23/11
Frédéric III hérite de la Basse-Autriche et son frère Albert VI de la Haute-Autriche à la mort de Ladislav, dernier représentant de la branche albertine des Habsbourg.
 
L'imprimerie est introduite à Bamberg.
Juillet
26/07
Conspiration du clan Garai-Ujlaki contre Mathias Corvin, rejoint par le voièvode de Transylvanie Mihály Szilágyi. Une vingtaine de baron qui élisent roi de Hongrie l’empereur Frédéric III. Celle-ci échoue car Mathias envoie contre les conjurés 36 barons et 12 prélats qui finissent par avoir le dessus.
Mars
05/03
Traité de Ribe (allemand Ripen). Le Schleswig-Holstein se range sous le pouvoir du roi du Danemark qui en garantit l'unité. Christian Ier de Danemark devient duc de Sönderjylland (Slesvig du Sud) et comte de Holstein.
Avril
26/04
L'Université Albertina de Fribourg-en-Brisgau — fondée en 1457 par l’archiduc Albert VI d'Autriche — accueille ses premiers étudiants dans les quatre facultés classiques pour l’époque médiévale : théologie, droit, médecine et philosophie.
Septembre
 
Armistice entre Mathias Corvin et Frédéric III.
 
Mathias Corvin conclut des alliances avec le roi de Bohême Georges de Poděbrady (10 janvier) dont il épouse la fille Catherine (1er mai) et l’archiduc d’Autriche Albert de Habsbourg (avril) contre l’empereur Frédéric III. Celui-ci est mis en déroute et un armistice est signé à Laxenbourg (6 septembre).
Juin
30/06
Frédéric Ier remporte la bataille de Seckenheim, près de Mannheim en Allemagne.
--   
Victoire de l'électeur palatin Frédéric Ier à la bataille de Seckenheim sur les princes alliés contre Thierry d'Isembourg, archevêque de Mayence.
Août
14/08
Johann Fust (ancien associé de Johannes Gutenberg) et Peter Schoeffer impriment à Mayence la première édition datée de la bible en latin.
Décembre
02/12
Révolte des Viennois exaspérés contre les exactions des mercenaires non payés de l’empereur Frédéric III. Ils renversent le maire et le sénat de la ville et élisent comme « condottiere du peuple » un certain Wolfgang Holzer. Frédéric III leur promet de mettre fin aux désordres et de conclure un traité de paix avec les barons autrichiens, notamment son frère Albert, archiduc d’Autriche. Il entre dans la ville et s’installe dans la citadelle. Les pourparlers de paix s’éternisant, les bourgeois de Vienne assiègent la citadelle, avec l’aide d’Albert. Frédéric est libéré par l’intervention du roi de Bohême et d’un corps d’armée venu de Styrie et de Carinthie. Les révoltés doivent signer le traité de Korneubourg.
 
L'empereur germanique Frédéric III fait accuser de trahison et condamner à mort le bourgmestre de Vienne, Heinrich Rubenow, partisan d’Albert VI d'Autriche (31 décembre 1462). Georges de Poděbrady, la noblesse autrichienne et Albert VI s’unissent pour attaquer Vienne, tandis que les princes d’empire songeaient à faire abdiquer Frédéric III. La mort d’Albert le 2 décembre sauve l’empereur et met fin à la guerre civile en Autriche.
Juin
19/06
Traité de Wiener Neustadt, ratifié à Sopron (→ 26/07). L'empereur Frédéric III renonce à ses droits sur la Hongrie et restitue la couronne royale à Mathias Corvin. Il reçoit en échange la Transdanubie et 80 000 ducats d’or payés par Mathias avec l’argent fourni par le pape pour la croisade anti-ottomane. Il conserve le titre de roi de Hongrie et le droit à la succession au cas où Mathias mourrait sans héritiers légitimes.
Octobre
26/10
Paix de Zeilsheim entre l'archevêque de Mayence Thierry d'Isembourg et son compétiteur Adolphe II de Nassau. Adolphe doit s'employer à faire lever les sentences pontificales contre Thierry, qui renonce au siège archiépiscopal de Mayence.
Avril
14/04
Le duc Charles le Téméraire et l'empereur Frédéric III concluent une paix : approbation écrite au mariage de Marie de Bourgogne et de Maximilien d'Autriche.
Juin
20/06
Martin Behaim réalise le premier globe terrestre.
Juillet
12/07
Schedel publie "Les Chroniques de Nuremberg" en latin (1500 ex.), illustrées et gravées par Wohlgemuth et Pleydenwurff, et imprimées et publiées par Koberger.
Octobre
31/10
Luther affiche sur la porte de l'église de Wittenberg (Saxe) 95 thèses où il dénonce les travers de la religion catholique et de l'Eglise.
Août
07/08
Luther reçoit sa convocation de parution à Rome, pour répondre aux accusations d'hérésie.
Juin
28/06
Élection de Charles Quint, déjà roi d'Espagne (1516), malgré la candidature du roi de France François Ier.
Avril
17/04
Luther, convoqué par l'empereur Charles Quint, comparaît devant la diète de Worms pour être jugé. Il refuse de rétracter sa doctrine.
Mai
04/05
Des hommes de confiance de Frédéric III, duc-électeur de Saxe, enlèvent Martin Luther, pour le mettre à l'abri dans le Château de la Wartbourg.
25/05
Martin Luther est déclaré hors-la-loi et hérétique par la diète de Worms.
Juillet
11/07
Le connétable de Bourbon trahit François Ier. Charles de Bourbon, connétable de France (chef des armées), rencontre en secret les émissaires du roi anglais Henri VIII et de l'empereur Charles Quint en vue de négocier un partage de la France.
18/07
Par le traité de Montbrison, le connétable français de Bourbon pactise finalement avec Charles Quint.
Septembre
    09
Erasme publie "Du Libre Arbitre", contre les thèses luthériennes sur la prédétermination.
Mai
15/05
Bataille de Frankenhausen, lors de la guerre des Paysans allemands.
Décembre
    12
Luther publie "Du Serf Arbitre" en réplique à Erasme, qui fait de l'homme l'esclave du péché et que seule la volonté impénétrable de Dieu peut arracher à sa misère fondamentale.
Janvier
04/01
L'Édit de Spire interdit les communautés anabaptistes.
Juillet
11/07
Excommunication du roi Henri VIII d'Angleterre.
Mai
05/05
Les luthériens allemands refusent une invitation du pape Paul II à un concile général.
Mai
25/05
A Nuremberg, chez Petreius, sont imprimés, et corrigés par Rheticus, 2 cahiers du "De revolutionibus" de Copernic.
Juillet
10/07
Le roi de France François Ier, depuis le château local, entend le crieur public de Ligny-en-Barrois lire son édit de déclaration de nouvelle guerre à Charles Quint (et non au Saint-Empire même), l'empereur qui a fait assassiner en Italie, sans l'avouer, deux ambassadeurs du roi François, Rincon et Frégose, qui devaient rallier l'Ottoman Soliman.
Juillet
16/07
Les Français subissent une défaite et battent en retraite, à l'issue de la bataille de Gimnée. Opposée aux troupes du Saint-Empire germanique, l'armée française a été dépêchée sur place afin de stopper la construction du fort de Charlemont à Givet.
Septembre
25/09
La paix d'Augsbourg est signée : les protestants et les catholiques ont les mêmes droits en Allemagne.
Mars
14/03
Ferdinand Ier prend le titre d'empereur germanique sans avoir été couronné par le pape.
Mars
12/03
Ferdinand Ier est élu à Francfort, empereur romain germanique.
Novembre
24/11
Ferdinand Ier succède à son frère Charles Quint et prend la tête du Saint-Empire romain germanique.
Février
24/02
Pacification de Graz. L’archiduc Charles accorde à la noblesse de Styrie un « édit de pacification » (liberté de culte) assorti d’une déclaration devant la diète proclamant son attachement au catholicisme.
Juillet
11/07
Prise de Bitche par les armées du duc de Guise, qui envahissent le comté de Deux-Ponts-Bitche, fief du prince luthérien Philippe V de Hanau-Lichtenberg. Ce dernier en appelle à l'empereur : le procès devant la chambre impériale conclura en faveur du duc de Lorraine.
Mai
15/05
Fondation de l'Union protestante à Ahausen.
Juillet
10/07
Fondation de la Ligue catholique à Munich.
Novembre
12/11
Traité de Xanten.
Août
25/08
Élection de l'Électeur Palatin Frédéric V par les États de Bohême en tant que roi de Bohême.
Octobre
08/10
Traité de Munich ; Maximilien Ier de Bavière s'engage à appuyer l'empereur contre les révoltés de Bohême en échange de la promesse de devenir Prince-Électeur et de recevoir le Haut-Palatinat.
Septembre
23/09
Maximilien de Bavière prend d'assaut Cham dans le Haut-Palatinat.
Novembre
08/11
Bataille de la Montagne Blanche près de Prague. Les forces impériales et bavaroises combinées sous le haut commandement du comte de Tilly, battent l'armée palatine sous les ordres de Christian d'Anhalt-Bernbourg.
09/11
Frédéric V s'enfuit de Prague avec toute sa famille.
Janvier
22/01
Mise au ban de l'Empire de l'Électeur Palatin Frédéric V.
Mai
21/05
Le comte de Tilly repousse une attaque de Mansfeld à Waidhausen dans le Haut-Palatinat.
Décembre
02/12
Christian de Brunswick prend Amöneburg, non loin de Mayence.
20/12
Bataille de Kirdorf ; Christian de Brunswick bat les troupes de la Ligue Catholique.
Janvier
02/01
Christian de Brunswick s'empare de Lippstadt.
21/01
Christian de Brunswick s'empare de Soest.
Février
03/02
Juliers, occupée par les Hollandais, tombe aux mains d'Ambrogio Spinola après plusieurs mois de siège par les Espagnols.
Avril
27/04
Bataille de Wiesloch opposant l'armée de la Ligue commandée par Tilly et l'armée palatine de Mansfeld qui remporte la victoire.
Mai
06/05
Bataille de Wimpfen : Les armées combinées de la Ligue et de l'Espagne, respectivement commandées par Tilly et Gonzalo Fernández de Córdoba affrontent victorieusement les troupes palatines du Margrave Georg Friedrich de Bade-Durlach.
Juin
20/06
Bataille de Höchst : l'armée de la Ligue commandée par Tilly affronte victorieusement les troupes palatines de Christian de Brunswick.
Août
29/08
Bataille de Fleurus. Christian de Brunswick et Ernst von Mansfeld parviennent à forcer un passage vers Berg-op-Zoom pour y aider les assiégés malgré l'interposition de l'armée espagnole de González Hernandez de Córdoba.
Septembre
19/09
Tilly s'empare de Heidelberg.
Novembre
02/11
Tilly s'empare de Mannheim.
Février
25/02
Ferdinand II dépouille Frédéric V de la dignité d'électeur Palatin et l'attribue à Maximilien Ier de Bavière.
Juillet
06/07
Bataille de Reiffenhausen dans les environs de Göttingen ; les troupes protestantes et palatines commandées par Christian de Brunswick sont victorieuses de l'armée impériale de Franz Albert von Sachsen-Lauenburg.
Août
06/08
Bataille de Stadtlohn (au sud de Ahaus, et à l'ouest de Coesfeld). Tilly écrase l'armée protestante menée par Christian de Brunswick.
Mars
20/03
Le roi de Danemark Christian IV, également duc de Holstein est élu à la tête du Cercle de Basse-Saxe.
Avril
25/04
Bataille de Dessau ; Wallenstein à la tête de l'armée impériale est vainqueur de Mansfeld commandant l'armée protestante.
Juin
08/06
Tilly s'empare de la ville de Hannoversch Münden occupée par les Danois.
Août
27/08
à la bataille de Lutter, l'armée de la ligue commandée par Tilly inflige une sévère défaite aux protestants et aux Danois sous les ordres du roi Christian IV.
Janvier
25/01
Bataille de Heiligenhafen (près de la mer Baltique dans le Holstein) - défaite des danois sous les ordres de Georg Friedrich von Baden-Durlach.
Décembre
18/12
Prise de Wolfenbüttel par le comte de Pappenheim.
Février
01/02
L'empereur Ferdinand II délie de leur devoir de fidélité et d'allégeance tous les sujets des ducs de Mecklemburg-Schwerin Adolf Friedrich Ier et Johann Albrecht II, pour entente avec l'ennemi.
22/02
La dignité d'Électeur impérial est conférée au duc Maximilien de Bavière, en reconnaissance des services exceptionnels rendus au Saint-Empire.
Juillet
07/07
Albrecht Wallenstein, généralissime des armées du Saint-Empire romain germanique, commence le siège de la ville hanséatique de Stralsund, ville allemande du Mecklembourg-Poméranie.
Août
22/08
Bataille de Wolgast remportée par l'armée impériale de Wallenstein et Rudolf von Tiefenbach sur l'armée danoise de Christian IV.
Août
19/08
Frédéric-Henri, prince d'Orange prend WeseL.
Juillet
06/07
Gustave Adolphe et son armée prennent pied en Allemagne, dans l'île de Usedom près de Peenemünde.
Février
26/02
Ouverture du Congrès de Leipzig.
Avril
03/04
Début du siège de Francfort sur l'Oder par Gustave Adolphe (→ 13/04). La garnison impériale sous les ordres de Ernesto Montecuccoli est contrainte de se retirer.
21/04
Union de Leipzig entre les états protestants contre la puissance impériale.
Mai
20/05
Prise et sac de Magdebourg par les troupes de Tilly après un siège qui dure depuis novembre 1630. La ville est réduite en cendres.
Juillet
28/07
Les Impériaux conduits par Heinrich von Holk opposent une résistance opiniâtre aux Suédois à Walmirstedt.
Août
07/08
Bataille de Werben (à l'ouest de Havelberg) opposant les troupes impériales de Tilly à l'armée suédoise de Gustave Adolphe qui remporte la victoire.
Septembre
07/09
Défaite de l'armée impériale de Baltasar von Marradas par l'armée suédoise de Hans Georg von Arnim non loin de Breslau.
--   
Tilly s'empare de la forteresse de Pleißenberg près de Leipzig.
17/09
Bataille de Breitenfeld (au nord de Leipzig) entre l'armée catholique de Tilly et les armées coalisées de Suède et de Saxe conduites par Gustave Adolphe. Tilly subit pour la première fois une très sévère défaite et il est lui-même blessé.
Novembre
15/11
Prise de Prague par l'armée saxonne commandée par Hans Georg von Arnim.
Décembre
07/12
Hans Georg von Arnim vainc à Nimburg les Impériaux de Rudolf von Tiefenbach.
17/12
Gustave Adolphe traverse le Rhin avec son armée pour assiéger Mayence.
22/12
Mayence est prise par les suédois.
Janvier
14/01
Pappenheim enlève Magdebourg aux Suédois de Johan Banér.
Mars
09/03
Victoire de Tilly sur les Suédois commandés par Gustaf Horn à Bamberg.
Avril
09/04
La forteresse d'Ehrenbreitstein, qui fait face à Coblence sur l'autre rive du Rhin, est occupée par les Français.
15/04
Bataille de Rain am Lech (à l'est de Donauwörth) opposant les troupes impériales commandées par Tilly et celles de la Suède sous Gustave Adolphe, qui remportent la victoire. Tilly est grièvement blessé.
Mai
14/05
Combat de Landshut, Jean de Werth bat les Suédois.
17/05
Les Suédois entrent à Munich sous le commandement de Lennart Torstenson.
Août
20/08
Occupation de Trèves par les Français.
Septembre
03/09
Bataille d'Altdorf ou de Zirndorf (à l'est de Nuremberg). Les impériaux commandés par Wallenstein infligent aux Suédois de Gustave Adolphe leur première défaite.
Novembre
06/11
Le roi Gustace-Adolphe de Suède meurt à Lützen (près de Leipzig), se battant contre Wallenstein envahissant la Saxe.
16/11
Bataille de Lützen (au sud de Leipzig). Les impériaux de Wallenstein sont battus par les Suédois, mais Gustave Adolphe est tué au cours des combats.
29/11
Mort à Mayence de Frédéric V du Palatinat.
Décembre
21/12
Les Suédois commandés par Wolf Heinrich von Baudissin prennent Deutz, mais doivent se retirer dès le lendemain à la suite d'une puissante contre-attaque.
Mars
14/03
Siège de Hameln par les troupes suédoises de Georg von Braunschweig-Lüneburg (→ 13/07).
Avril
20/04
Prise de Landsbergs par les Suédois.
23/04
Ligue de Heilbronn patronnée par Oxenstiernas, constituée pour contrer la puissance impériale.
Juillet
08/07
Bataille de Oldendorf en Hesse : les impériaux sont défaits par les Suédois commandés par Georges de Brunswick-Lunebourg.
Octobre
11/10
Bataille de Steinau sur l'Oder (au nord-est de Liegnitz). Wallenstein et l'armée impériale vainquent les Suédois commandés par le comte de Thurn, lequel est même fait prisonnier.
--   
Bataille de Steinau sur l'Oder (au nord-est de Liegnitz). Wallenstein et l'armée impériale vainquent les Suédois commandés par le comte de Thurn, lequel est même fait prisonnier.
Novembre
16/11
Les Suédois commandés par Bernard de Saxe-Weimar s'emparent de Ratisbonne.
26/11
Bernard de Saxe-Weimar s'empare de Regensburg et contrôle les communications avec la Bavière.
Avril
22/04
Défaite de l'armée de Hesse menée par Melander à Herford.
Mai
13/05
L'armée de Saxe sous le commandement de Hans Georg von Arnim bat l'armée impériale menée par Colloredo à Liegnitz.
Juin
03/06
Conquête de Philippsbourg par la Suède.
15/06
Donauworth est prise par l'armée impériale.
22/06
Bataille puis siège de Landshut. L'armée impériale menée par Aldringen est vaincue par les Suédois de Bernard de Saxe-Weimar.
26/06
Ratisbonne est prise par les troupes impériales.
Août
29/08
Franz von Mercy rompt le siège de plusieurs mois de Rheinfelden des Suédois menés pas Bernard de Saxe-Weimar.
Septembre
05/09
Bataille de Nördlingen (→ 06/09) entre les candidats au trône impérial : le futur Ferdinand III, Matthias Gallas et les protestants de Bernard de Saxe-Weimar.
Octobre
27/10
Louis XIII et Bernard de Saxe-Weimar passent un accord : ce dernier place son armée sous l'autorité royale en échange de subsides et de la promesse du landgraviat de Haute-Alsace.
Janvier
24/01
Philippsburg est reprise aux Suédois par les troupes impériales.
Février
28/02
Cessez-le-feu entre l'Empire et la Saxe à Laun.
Mars
26/03
Les Espagnols reprennent Trèves aux Français. Enlèvement et incarcération de l'archevêque de Trèves.
Avril
30/04
Traité de Compiègne. La France s'engage à soutenir activement le camp protestant allemand.
Mai
30/05
Paix de Prague.
Septembre
24/09
Les impériaux commandés par Matthias Gallas libèrent le Schorndorf occupé par la Suède (à l'est de Stuttgart) qui est détruite presque complètement.
Juin
11/06
Bataille d'Haselünne.
Juillet
14/07
Les troupes de Bernard de Saxe-Weimar entrent dans Saverne.
Octobre
04/10
Bataille de Wittstock (nord-ouest de Brandebourg). Elle oppose les armées de Saxe et du Brandebourg commandées par Jean-Georges Ier de Saxe aux suédois de Johan Banér qui remportent la victoire.
Décembre
22/12
Élection et couronnement à Ratisbonne du roi de Rome Ferdinand, qui deviendra Ferdinand III.
Juin
26/06
Jean de Werth force les Français à évacuer la forteresse de Ehrenbreitstein près de Coblence.
Octobre
10/10
Breda se rend au prince Frédéric-Henri d'Orange-Nassau au terme d'un siège de six mois.
22/10
Jean de Werth et Federigo di Savelli sont vainqueurs de l'armée suédoise commandée par Bernard de Saxe-Weimar à Brisach.
Mars
03/03
Bataille de Rheinfelden (en Brisgau méridional). Elle oppose l'armée protestante de Bernard de Saxe-Weimar et les impériaux de Jean de Werth qui sont battus.
Avril
14/04
Bataille de Chemnitz. Victoire des Suédois de Johan Banér sur les Impériaux sous les ordres de Matthias Gallas.
Juin
07/06
Bataille de Thionville. Les Impériaux d'Ottavio Piccolomini mettent en échec les Français.
Octobre
17/10
Les impériaux sous les ordres de Melchior von Hatzfeldt battent à Vlotho le duc de Cumberland Ruprecht de Palatinat.
Décembre
17/12
La garnison impériale de Brisach commandée par Franz von Mercy capitule devant Bernard de Saxe-Weimar.
Décembre
01/12
Mort de l'Électeur Georg Wilhelms von Brandenburg.
Octobre
23/10
Seconde bataille de Breitenfeld entre les impériaux menés par Léopold-Guillaume de Habsbourg et Ottavio Piccolomini, et les suédois victorieux menés par Lennart Torstenson (→ 02/11).
Novembre
24/11
Bataille de Tuttlingen. Victoire des Impériaux sous les ordres de Franz von Mercy sur l'armée française de Josias Rantzau qui est fait prisonnier.
Mai
11/05
Franz von Mercy conquiert Überlingen.
Août
03/08
Bataille de Freiburg im Breisgau (→ 09/08). Entre les Français sous les ordres de Turenne et Condé et les Bavarois sous les ordres de Franz von Mercy. Dans cette bataille la plus meurtrière de toute la guerre, les Bavarois empêchent la progression des Français dans leur attaque de l'Allemagne du Sud.
Octobre
13/10
Bataille navale de Femern. Les Suédois sous les ordres de Wrangel l'emportent sur les Danois.
Mai
03/05
Début du siège de Brno.
05/05
Bataille de Mergentheim (Marienthal-Herbsthausen). Les Impériaux commandés par Franz von Mercy et Jean de Werth mettent en déroute les Français de Turenne.
Août
03/08
Bataille d'Alerheim (ou seconde bataille de Nördlingen). Les Français de Turenne l'emportent sur les Impériaux et les Bavarois commandés par Franz von Mercy et Jean de Werth. Mercy est tué au cours du combat.
Septembre
06/09
Accord de cessez-le-feu conclu à Kötzschenbroda près de Dresde entre la Suède et la Saxe.
Octobre
03/10
Bataille de Philippsburg (près de Karlsruhe). Les Impériaux de Léopold-Guillaume de Habsbourg l'emportent sur les Français de Turenne.
Juin
19/06
Alliance de l’archevêque et prince-électeur de Trèves Philipp Christoph von Sötern avec la France : la forteresse de Philippsburg est confiée aux Français pour qu’il y tiennent durablement garnison.
Mars
14/03
Trêve d'Ulm entre la France et la Bavière.
Mai
17/05
Bataille de Zusmarshausen à l'ouest d'Augsbourg. Cette dernière bataille qui eut lieu en pays allemand opposa les armées coalisées : française, commandée par Turenne et suédoise sous les ordres de Carl Gustaf Wrangel à celle du Saint-Empire, commandée par Peter Melander et Raimund von Montecuccoli. Cette dernière fut battue.
Octobre
24/10
Fin de la guerre de Trente Ans : les traités de Westphalie.
Avril
11/04
Mazarin s'installe au château de Brühl, dans l'électorat de Cologne.
13/04
Patente de l'empereur Ferdinand III qui renouvelle et étend les mesures contre les non-catholiques en Autriche et dans les pays tchèques.
Juin
22/06
Henriette-Adélaïde de Savoie épouse Ferdinand-Marie de Bavière.
Mai
14/05
Recès de Stettin délimitant les possessions de la Suède et du Brandebourg en Poméranie.
Juillet
18/07
Léopold Ier est élu souverain du Saint-Empire romain germanique.
Mai
30/05
Leibniz obtient son diplôme de bachelier en philosophie, avec le mémoire "De Principio Individui", à Leipzig.
Juillet
09/07
L'Empereur Léopold Ier, le roi Charles II d'Espagne et les Provinces-Unies concluent une ligue avec le duc Charles IV de Lorraine en vue de la restitution par la France de la Lorraine à ce dernier.
Juillet
10/07
Christian V, roi du Danemark, contraint le duc Holstein-Gottorp (oncle du roi de Suède) de céder le Slesvig ducal (Traité de Rendsburg).
Juillet
15/07
Charles II d'Espagne confie les pleins pouvoirs à Léopold Ier, Empereur pour négocier une trêve avec la France.
Janvier
24/01
Joseph de Habsbourg est élu roi de Germanie.
Juillet
01/07
Le maréchal de Luxembourg remporte la première bataille de Fleurus.
Juillet
11/07
Frédéric Ier de Prusse fonde l'Académie des arts de Berlin.
Juin
16/06
Siège de Landau (→ 12/09).
Juillet
11/07
Bataille d'Audenarde. L'armée française du duc de Vendôme est battue par les Impériaux du Prince Eugène, et les Anglais du duc de Marlborough.
Janvier
29/01
A Utrecht s'ouvre un congrès qui cherche à régler l'affaire de la succession espagnole.
Janvier
21/01
Traité de Stockholm, mettant fin à la guerre entre la Suède et la Prusse. La Prusse obtient Stettin et les bouches de l’Oder lors de la paix de Stockholm. Elle transforme la région de zone de prédilection de ses nobles grands propriétaires, les Junkers.
Juin
19/06
La Diète de Ljubljana ratifie la Pragmatique Sanction.
Juillet
03/07
Traité de Frederiksborg. Frédéric IV de Danemark obtient le Schleswig méridional, le Hanovre, Brême et Verden, la Prusse une partie de la Poméranie.
Mars
25/03
Mariage de Guillaume IV d'Orange-Nassau avec Anne de Hanovre.
Mai
31/05
Le roi de Prusse Frédéric-Guillaume Ier meurt à Berlin. Frédéric II devient roi de Prusse.
Décembre
16/12
La Prusse de Frédéric II envahit la Silésie.
Juin
11/06
Le traité de Breslau met fin à la première guerre de Silésie.
Juillet
09/07
Nicholas de Langlade remporte la bataille de Melle pendant la guerre de Succession d'Autriche.
Janvier
16/01
Traité de neutralité de Westminster entre la Prusse et la Grande-Bretagne, qui prévoit qu’en cas d’agression le Hanovre serait couvert par les troupes prussiennes. Ce traité remet en question l’équilibre diplomatique.
Avril
 
Kant demande à Frédéric II de Prusse de lui octroyer le poste de professeur extraordinaire (sans rémunération) resté vacant depuis 5 ans et rédige la 3è dissertation latine réglementaire (Monadologie physique), mais sa demande est rejetée.
Août
29/08
L’armée prussienne envahit la Saxe.
Septembre
10/09
Prise de Dresde par les Prussiens.
11/09
Siège de Pirna (→ 14/10).
Octobre
01/10
Victoire de la Prusse sur l’Autriche à la bataille de Lobositz, en Bohême.
Janvier
12/01
Convention entre la Prusse et la Grande-Bretagne.
Mars
23/03
60000 Français (Tellier) défont les forces alliées de Hanovre, Hesse-Cassel et Brunswick (Cumberland) à Hastenbeck..
Avril
21/04
Victoire prussienne sur l’Autriche à la bataille de Reichenberg.
Mai
06/05
La bataille de Prague voit la victoire des Prussiens sur les Autrichiens et les Russes.
Juin
18/06
Frédéric II de Prusse est battu par l’Autriche à Kollin, sur l’Elbe. Il doit se replier.
--   
Victoire de Leopold Joseph von Daun sur Frédéric II de Prusse, à la bataille de Kolin, pendant la guerre de sept ans.
Juillet
26/07
Victoire française sur le Hanovre à la bataille de Hastenbeck.
Août
11/08
Prise de Hanovre par les Français.
--   
L’armée russe d’Apraksine et de Rumyantsev défait les Prussiens à Gross-Jaegersdorf en Prusse orientale. Au lieu d’exploiter sa victoire en occupant la Poméranie, Apraksine se replie sur Tilsit.
Septembre
07/09
Victoire autrichienne sur la Prusse au combat de Moys, près de Görlitz.
08/09
La Grande-Bretagne et le Hanovre (Cumberland) capitulent à Kloster Zeven devant les troupes françaises de Soubise. L’armée française de Soubise se déploie jusqu’à l’Elbe.
Octobre
16/10
Raid sur Berlin du général autrichien Hadik.
Novembre
05/11
Bataille de Rossbach, l'armée prussienne bat les troupes franco-impériales de Soubise.
12/11
Les Autrichiens s’emparent de Schweidnitz en Silésie.
22/11
Victoire autrichienne sur la Prusse à la bataille de Breslau.
Décembre
05/12
Bataille de Leuthen, l’armée prussienne bat les Autrichiens.
19/12
Capitulation de Breslau, reprise par les Prussiens.
28/12
Prise de Liegnitz par les Prussiens.
Juin
30/06
Bataille de Domstadtl.
Mai
22/05
La Suède et la Prusse signent le traité de Hambourg.
Mars
31/03
Frédéric II de Prusse et Catherine II de Russie concluent le traité de Saint-Pétersbourg pour harmoniser leur politique polonaise. Frédéric souhaite unir le Brandebourg à la Prusse-Orientale en s’emparant de la Prusse polonaise et de l’embouchure de la Vistule. Catherine II cherche à accroître ses contacts avec l’Europe, et la Pologne fait écran avec l’Europe germanique.
Mai
13/05
Signature du traité de Teschen, entre la Prusse et l'Autriche, mettant fin à la guerre de succession de Bavière.
Mars
29/03
Signature du traité d'alliance et d'amitié entre la Pologne-Lituanie et la Prusse.
Juillet
30/07
Déclaration de Pillnitz. Menaces des puissances à la France, si elle ne redonne pas à Louis XVI tous ses pouvoirs, à l’initiative de Léopold II.
Février
07/02
Traité de Berlin ; alliance défensive entre la Prusse et l’Autriche contre la Pologne et la France révolutionnaire.
Juin
26/06
Le roi de Prusse fait publier un manifeste contre la France. Début de la Première coalition.
Juillet
15/07
Coblence, sur les bords du Rhin, le duc de Brunswick (ou Braunschweig), qui commande l'armée prussienne, promet par un manifeste de « livrer Paris à une exécution militaire et à une subversion totale » si « la famille royale subissait le moindre outrage ».
Août
19/08
L’armée prussienne de Brunswick franchit la frontière française.
Septembre
02/09
Victoire prussienne à la bataille de Verdun sur la France
Discours de Danton devant l'Assemblée législative, qui appelle à la résistance : « De l’audace, encore de l’audace, toujours de l’audace et la France est sauvée ».
14/09
L'armée prussienne de Brunswick force les défilés de l'Argonne, obligeant l'armée française à se replier sur Châlons-sur-Marne. Echec des Autrichiens près de La Croix-aux-Bois.
Octobre
21/10
Prise de Mayence par le général Custine à la tête de l'armée des Vosges.
22/10
Prise de Francfort-sur-le-Main par les Français. Les Prussiens, chassés de Verdun, évacuent le territoire français.
Décembre
02/12
Combat et évacuation de Francfort, reprise par les Prussiens.
03/12
Custine à la tête de l'armée des Vosges se replie sur Mayence, laissant la rive droite du Rhin aux coalisés.
08/12
Les Français occupent Aix-la-Chapelle.
Janvier
23/01
Deuxième partage de la Pologne. La convention de partage de la Pologne est signée à Saint-Pétersbourg entre la Russie et la Prusse. .
24/01
La Prusse, se déclarant solidaire de la Russie, occupe la Pologne occidentale.
Mars
17/03
Création de la république de Mayence sur la motion de Georg Forster, président du Club des Jacobins mayençais.
Avril
01/04
Début du siège de Mayence par les Prussiens et les Autrichiens.
Juillet
14/07
Hegel, Hölderlin et Schelling, qui vient de traduire "La Marseillaise" en allemand, plante un arbre de la liberté dans une prairie près du Séminaire de Tübingen.
23/07
Capitulation de Mayence.
Septembre
08/09
Victoire française à Hondschoote. Cette victoire est capitale pour la France de 1793, elle intervient après plusieurs défaites et aura un impact psychologique positif considérable.
Octobre
03/10
Défaite française à la bataille de Bergzabern.
Mai
22/05
Bataille de Tournai.
Juillet
14/07
Défaite des Prussiens à Platzberg et à Trippstadt.
Octobre
02/10
L'armée de Sambre-et-Meuse sous les ordres de Jourdan remporte une victoire sur les Autrichiens à Aldenhoven.
09/10
Prise de Bois-le-Duc et de Cologne par Jourdan.
Avril
05/04
Traité de Bâle, paix avec la Prusse, qui reconnaît l'occupation par la France de la rive gauche du Rhin5. Les deux pays s’engagent à observer une stricte neutralité.
Août
28/08
Paix signée à Bâle avec le prince de Hesse-Cassel.
Octobre
18/10
Mannheim est reprise par les troupes du général autrichien Wurmser.
29/10
Clerfayt débloque Mayence.
Mai
21/05
Reprise des hostilités sur le Rhin.
Juin
01/06
Défaite des Autrichiens sur la Sieg par Kléber.
04/06
Victoire de Kléber sur les Autrichiens à Altenkirchen.
24/06
L'armée de Rhin-et-Moselle franchit le Rhin à Kehl sous les ordres de Moreau.
Juillet
05/07
Bataille de Radstadt gagnée par Moreau sur l'archiduc Charles.
09/07
Victoire française de Moreau sur l'archiduc Charles à Ettlingen.
10/07
Victoire de Lefebvre sur les Autrichiens au combat de Friedberg.
16/07
L'armée de Sambre-et-Meuse, commandée par le général Jourdan, prend Francfort.
Août
05/08
Traité de Berlin avec le roi de Prusse pour la neutralité du Nord de l'Allemagne.
23/08
Défaite de Bernadotte à Neumarkt en Bavière par l'archiduc Charles.
24/08
Victoire de Moreau sur les Autrichiens à Friedberg.
Septembre
03/09
Défaite de Jourdan à Wurtzbourg par l'archiduc Charles.
05/09
Occupation de Trente par Vaubois.
07/09
Armistice de Pfaffenhofen entre la France et la Bavière.
19/09
Défaite des Français à Altenkirchen, où Marceau est mortellement blessé.
Octobre
02/10
Victoire de Moreau à Biberach.
Janvier
09/01
Prise de Kehl par les Autrichiens du général Baillet de Latour.
Février
05/02
Reddition de la tête de pont d'Huningue.
Mars
19/03
Prise de Gradisca, par Bernadotte et Sérurier, et retraite du prince Charles.
20/03
Les troupes du général Joubert passent le Lavis. Début de l'expédition du Tyrol.
22/03
Prise de Botzen par Joubert.
23/03
Prise de Trieste par Bernadotte et de Bressanone par Joubert.
Avril
18/04
Hoche remporte la bataille de Neuwied et franchit le Rhin.
20/04
L'armée de Rhin-et-Moselle passe le Rhin à Diersheim et reprend Kehl.
25/04
Prise de Trieste par Bernadotte et de Bressanone par Joubert.
Mars
25/03
Vaincue à la bataille de Stockach, l'armée du Danube bat en retraite vers le Rhin.
Avril
25/04
Le Général Moreau passe le Rhin à Brisach et entre en campagne contre l'armée de Kray.
Mai
09/05
Le Général Lecourbe barre à Memmingen la route du Vorarlberg au Général Kray et le rejette Ulm.
29/05
Les Français prennent Augsbourg.
Juin
19/06
Le Général Moreau bat le Général Kray à Höchstadt et force le passage du Danube.
25/06
Les Français, sous les ordres de Decaen, entrent à Munich.
28/06
Le Général Moreau remporte une victoire contre les Autrichiens à Oberhausen.
--   
Le 1er grenadier Théophile de La Tour d'Auvergne est tué lors de la bataille d'Oberhausen.
--   
Le Général Decaen prend Munich.
Juillet
15/07
Après une nouvelle victoire de Lecourbe à Feldkirch, Moreau impose à Kray la convention d'armistice de Parsdorf entre les armées française et autrichienne.
Octobre
14/10
La Prusse envoie Lucchesini comme ambassadeur à Paris.
Novembre
17/11
Le Général Moreau quitte Paris pour reprendre son commandement de l'armée d'Allemagne.
27/11
Une armée autrichienne de 100 000 hommes commandée par l'archiduc Jean franchit l'Inn et prend l'offensive en Bavière pour tourner l'armée de Moreau.
--   
L'Archiduc Jean, Commandant des forces autrichiennes, franchit l'Inn en Bavière.
28/11
L'Archiduc Jean d'Autriche est devant Landshut.
29/11
Un détachement français est culbuté par les Autrichiens à Visilbourg.
Décembre
01/12
Le Général Grenier, sur ordre du Gal Moreau, bas en retraite pour attirer les Autrichiens vers Hohenlinden où se concentre l'armée du Rhin.
02/12
L'Archiduc Jean d'Autriche, dans sa hâte à poursuivre le Général Grenier, laisse toute son artillerie en arrière.
03/12
Victoire d'Hohenlinden.
--   
Les Généraux Ney et Grouchy refoulent les Autrichiens sur la clairière de la forêt d'Isen-Ebersberg où les attendent Richepance et Decaen.
18/12
Les Français occupent Salzbourg et Linz.
--   
Renouvellement de la convention de neutralité armée de 1780 signée à Saint-Pétersbourg entre la Russie, la Suède, le Danemark et la Prusse.
Juin
10/06
Alexandre Ier et les souverains de Prusse ont une entrevue chaleureuse à Memel : ils s'assurent d'une relation pacifique, soucieux de la France.
Mai
27/05
Bonaparte occupe le Hanovre et concentre la « Grande Armée » pour débarquer au Royaume-Uni.
--   
Le Général français Mortier entre en Hanovre.
Juin
02/06
Le Général Mortier contraint le feld-maréchal Walmoden à signer une capitulation qui rend la France maîtresse de tout l'électorat.
Juillet
04/07
Le Général français Mortier reçoit la capitulation de l'armée hanovrienne à Artlenburg.
18/07
Robertson et Lhoest réalisent la 1ère ascension en ballon à but exclusivement scientifique à Hambourg atteignant 7400m. Ils réalisent des mesures sur l'électricité et le magnétisme.
Avril
14/04
Le roi de Prusse Frédéric-Guillaume nomme Hardenberg ministre des Affaires Etrangères.
Juillet
15/07
Le tsar Alexandre sollicite Frédéric-Guillaume de laisser passer les troupes russes à travers la Poméranie mais le prussien s'y refuse avec des protestations de sympathie.
16/07
Le Général autrichien Mack établit avec le Général russe Winzingerode un plan austro-russe d'opérations contre la France.
Août
27/08
La Grande Armée quitte le camp de Boulogne pour gagner l’Europe centrale. Début de la campagne d’Allemagne.
Octobre
15/10
Victoire de Napoléon à Ulm, l’armée du général autrichien Karl Mack est faite prisonnière. Les troupes françaises marchent sur Vienne.
Décembre
26/12
Traité de Presbourg, fin de la Troisième Coalition. L’Autriche perd la Vénétie, l’Istrie et la Dalmatie qui sont incorporées au Royaume d'Italie. Elle cède le Tyrol et le Vorarlberg à la Bavière et quelques territoires au royaume de Wurtemberg et au grand-duché de Bade. Liquidation du Saint-Empire et la naissance de l’empire d’Autriche.
Juillet
12/07
Création de la Confédération du Rhin, destinée à remplacer le Saint-Empire, à l'initiative de Napoléon Ier.
19/07
Le traité de la Confédération du Rhin est ratifié par Napoléon et les membres contractants.
Août
06/08
François II abdique et dissout le Saint-Empire romain germanique.
Septembre
26/09
Ultimatum prussien à Napoléon Haugwitz exige l’évacuation immédiate de l’Allemagne. Début de la Quatrième Coalition : Royaume-Uni, Prusse, Russie, Suède..
Octobre
14/10
Bataille d'Iéna .
--   
Bataille d'Auerstaedt.
27/10
Napoléon entre dans Berlin.
Novembre
07/11
Victoire française sur la Prusse à la bataille de Lübeck.
08/11
Prise de Magdebourg par les Français.
Décembre
11/12
Napoléon accepte la reddition de l'électeur de Saxe, qui fait la paix, entre dans la Confédération du Rhin et reçoit le titre de roi.
Février
08/02
Bataille d'Eylau.
Juin
11/06
Napoléon marche sur Eylau ; il lance à sa gauche Murat et Soult sur Koenigsberg, garde Davout au centre et dirige le Lannes à sa droite sur Friedland.
Juillet
09/07
Second traité de Tilsit, entre la France napoléonienne et le royaume de Prusse.
15/07
Le Maréchal Brune s'empare de Stralsund (principale forteresse de la Poméranie suédoise).
Novembre
24/11
Napoléon, apprenant que le ministre prussien Stein préparait une revanche contre les Français, exige sa démission et fait confisquer ses biens. Stein s’enfuit en Autriche.
Avril
23/04
Victoires françaises contre l'Autriche à Ratisbonne.
Mai
11/05
Fin du siège de Kufstein et bataille de Lofer, lors la rébellion du Tyrol.
13/05
Bataille de Wörgl, lors de la guerre de la cinquième coalition et la rébellion du Tyrol.
14/05
Premier jour de la bataille de Strass im Zillertal, lors de la rébellion du Tyrol.
15/05
Deuxième jour et fin de la bataille de Strass im Zillertal, lors de la rébellion du Tyrol.
25/05
Première bataille de Bergisel, lors de la rébellion du Tyrol.
29/05
Deuxième bataille de Bergisel, lors de la rébellion du Tyrol.
31/05
Le Général français Gratien, avec une division hollandaise, défait le major prussien Schill (qui est tué) à Stralsund, en Poméranie suédoise.
Janvier
01/01
Le Code civil entre en vigueur dans les grands-duchés de Berg et de Bade.
Juillet
16/07
Le chancelier Hardenberg envoie le colonel Scharnhorst à St-Pétersbourg ; la Prusse est prête à s'allier à la Russie si le tsar Alexandre s'engage à prendre l'offensive en Allemagne au 1e signal de Berlin.
--   
Le chancelier Hardenberg envoie le colonel Scharnhorst à St-Pétersbourg ; la Prusse est prête à s'allier à la Russie si le tsar Alexandre s'engage à prendre l'offensive en Allemagne au 1e signal de Berlin.
17/07
Le Général prussien Gneisenau prépare un projet d'insurrection nationale allemande.
Décembre
05/12
Jérôme Bonaparte alerte Napoléon sur l'ambiance insurrectionnelle en Allemagne : "On se propose l'exemple de l'Espagne".
24/12
L'ambassadeur de France à Berlin propose à la Prusse une alliance contre la Russie ; en cas de refus, la Silésie deviendra Autrichienne.
29/12
Le chancelier du royaume de Prusse Hardenberg se déclare prêt à accepter l'alliance de Paris.
Janvier
31/01
Le roi Frédéric-Guillaume de Prusse écrit au tsar Alexandre qu'il a dû "se sacrifier à la paix nécessaire pour ne point compromettre le grand but que Votre Majesté s'est toujours proposé".
Février
23/02
Le Général Beauharnais commence le mouvement pour amener les forces d'Italie sur l'Elbe à travers l'Allemagne.
--   
Alliance franco-prussienne.
24/02
Alliance franco-prussienne.
--   
La France et la Prusse signent une alliance : la Prusse approvisionne la la Grande Armée et lui fournit un corps de 20000 hommes pour l'ouverture des hostilités.
Mars
02/03
La division du Général français Gudin entre en Prusse : affolement à Berlin.
05/03
Le roi de Prusse, Frédéric-Guillaume ratifie l'accord du 24 février signé à Paris avec l'envoyé du tsar, Tchernitchev.
11/03
Emancipation des Juifs en Prusse.
15/03
La Grande Armée arrive sur l'Elbe.
29/03
La Grande Armée arrive sur les bords de l'Oder ; le Maréchal Davout pousse ses avant-gardes vers la Vistule.
Avril
18/04
Les corps d'armée français stationnés en Allemagne reçoivent l'ordre de se tenir sur le pied de guerre.
Mai
 
Clausewitz, refusant la collaboration militaire avec les Français, quitte la Prusse et rejoint l'armée impériale russe.
15/05
La Ligue des Vertus prussienne (Tugendbund) prépare à Bayreuth une explosion sur le passage de Napoléon.
16/05
Napoléon arrive à Dresde.
18/05
L'empereur d'Autriche François arrive à Dresde où son gendre, Napoléon, l'accueille.
26/05
Le roi de Prusse Frédéric-Guillaume III arrive à Dresde.
28/05
Napoléon envoie à Varsovie l'ambassadeur Pradt avec pour instructions de laisser se réunir une Diète royaliste.
29/05
Napoléon quitte Dresde pour aller prendre le commandement de la Grande Armée.
--   
Napoléon quitte Dresde pour aller prendre le commandement de la Grande Armée.
Juin
13/06
Le conseiller du tsar Alexandre, Stein vise à employer les forces russes à la libération de la patrie allemande.
Décembre
30/12
Convention de Tauroggen. Les Prussiens (général York) signent une convention de neutralité avec les Russes.
Mars
11/03
Entrée de l'armée russe à Berlin.
--   
Entrée de l'armée impériale russe à Berlin dans le cadre de la campagne d'Allemagne.
16/03
La Prusse déclare la guerre à la France.
17/03
Frédéric-Guillaume III de Prusse déclare la guerre à la France.
18/03
Friedrich Karl von Tettenborn entre à Hambourg.
Mai
02/05
Victoire française de Lützen contre les Prusso-Russes.
21/05
Fin de la bataille de Bautzen, victoire de la Grande Armée de Napoléon Ier contre les troupes russo-prussiennes commandées par le maréchal Wittgenstein.
Juin
04/06
Armistice de Pleiswitz. L’Autriche propose une médiation qui est acceptée par les belligérants à Pleiswitz mais n’aboutit pas.
Août
10/08
Congrès de Prague ; Sixième Coalition ; Royaume-Uni, Autriche, Prusse, Russie, Suède.
12/08
Déclaration de guerre de l'Autriche à la France.
27/08
Victoire de Napoléon à Dresde.
Octobre
18/10
Bataille de Leipzig.
Décembre
04/12
Déclaration de Francfort. Les coalisés utilisent l’argument selon lequel ils font la guerre contre Napoléon et non pas contre la France.
21/12
Les alliés passent le Rhin.
Janvier
25/01
Début de la campagne de France. La France est envahie par les Alliés. Napoléon prend le commandement de l'armée française.
29/01
Bataille de Brienne.
Février
01/02
Bataille de La Rothière..
09/02
Campagne des Six-Jours. Napoléon réussit par des man½uvres de rocades à battre séparément les Alliés (→ 14/02).
12/02
Bataille de Château-Thierry.
Mars
01/03
Signature du Traité de Chaumont entre les quatre puissances alliées : Angleterre, Autriche, Prusse et Russie.
07/03
Bataille de Craonne.
10/03
Napoléon Ier est contraint de battre en retraite à la bataille de Laon..
13/03
Bataille de Reims entre les troupes françaises et les troupes russes et prussiennes.
31/03
Capitulation de Paris.
Novembre
01/11
Ouverture du Congrès de Vienne.
Février
08/02
Le Congrès de Vienne condamne la traite des Noirs.
--   
Le Congrès de Vienne déclare Napoléon hors la loi. Début de la Septième Coalition.
Juin
08/06
Création de la Confédération germanique.
16/06
Bataille de Ligny et bataille des Quatre Bras. Début de la campagne de Belgique.
--   
Batailles de Ligny et des Quatre Bras.
 
« Terreur blanche » en France exercée par les bandes royalistes contre les partisans de la Révolution ou de l'Empire (→ Septembre).
Juillet
01/07
Bataille de Rocquencourt, défaite des Prussiens face aux Français.
Septembre
26/09
Conclusion de la Sainte-Alliance entre la Russie, l’Autriche et la Prusse, qui fait du christianisme le principe fondateur de tout gouvernement.
Juin
10/06
Conclusion du traité de Paris, entre l'Autriche, l'Espagne, la France, l'Angleterre, la Prusse et la Russie. Il permet l'exécution de l'article 99 de l'acte du congrès de Vienne, déterminant la réversion des duchés de Parme, Plaisance et Guastalla.
Mai
26/05
La Constitution bavaroise reconnaît l'égalité de tous les citoyens devant la loi, la liberté individuelle, la liberté de conscience et l'indépendance des juges et instaure un parlement.
Juillet
10/07
L'Empire d'Autriche cède le comté de Hohengeroldseck au grand-duché de Bade, lors d'un traité signé à Francfort.
Mai
30/05
Pendant la fête de Hambach, une Allemagne unifiée et des droits démocratiques sont exigés.
Mars
22/03
En Allemagne, à Berlin, signature d'un traité d'unification douanière entre, d'une part, la Bavière et le Wurtemberg et, de l'autre, la Prusse et la Hesse-Darmstadt. Metternich ne peut s'opposer à l'adhésion dans les mois suivants de la plupart des États allemands, un phénomène qui illustre la prépondérance de la Prusse.
Juillet
06/07
Schopenhauer s'installe à Francfort.
Juin
07/06
Frédéric-Guillaume IV monte sur le trône de Prusse.
 
Printemps des peuples.
Mars
06/03
Premiers troubles de la Révolution de Mars, à Berlin.
16/03
A Berlin, à la nouvelle du soulèvement viennois et de la chute de Metternich, l'enthousiasme s'empare des Berlinois. Des cocardes aux couleurs allemandes (noir, rouge et or) apparaissent. Les rues se couvrent bientôt de barricades. Le roi Frédéric-Guillaume IV est contraint d'accepter la nécessité d'une rénovation et d'annoncer la réunion immédiate d'un Parlement fédéral, la création d'une armée et d'une flotte nationale, et l'extension du Zollverein. Il accorde quelques concessions aux libéraux : abolition de la censure et convocation prochaine du Landtag. Mais il est déjà trop tard pour arrêter la révolution.
20/03
à la suite du scandale provoqué par sa liaison avec l'aventurière irlandaise et fausse danseuse « espagnole » Lola Montès (Maria-Dolorès Eliza Gilbert), le roi de Bavière Louis Ier abdique.
Mai
28/05
A la faveur des révolutions qui bouleversent l'Europe, les représentants du peuple allemand, élus au suffrage universel, se réunissent en Assemblée nationale à l'église Saint-Paul de Francfort et décident de restaurer sous une forme constitutionnelle l'empire dissous en 1806 (le 1er Reich).
Mai
04/05
L'insurrection de Dresde contraint le roi de Saxe Frédéric-Auguste II, et sa famille, à fuir leur capitale, pour se réfugier dans la forteresse de Königstein.
31/05
Fin du Parlement de Francfort.
Mars
20/03
Début de l'Union d'Erfurt visant à mettre en place la solution petite-allemande pour l'unification de ce pays.
Janvier
02/01
Début du règne de Guillaume Ier de Prusse.
24/01
Un traité de commerce entre le Japon et la Prusse est signé.
Avril
06/04
Inauguration d'un pont ferroviaire sur le Rhin entre Strasbourg et Kehl.
Mai
19/05
L'Association des Francs-Maçons d'Allemagne est fondée.
Octobre
15/10
Loi sur la liberté d’établissement en Saxe. Levée de l’interdiction des associations ouvrières. Cette mesure s’inscrit dans un processus qui voit les grands États allemands adopter des législations plus libérales.
Mars
29/03
Traité de libre-échange avec la France signé par la Prusse au nom du Zollverein.
Juin
 
Bismarck devient ambassadeur de Prusse en France.
26/06
L'ambassadeur prussien Bismarck déjeune avec Napoléon III, qui lui suggère une alliance entre la France et la Prusse.
Septembre
22/09
Bismarck prononce un discours devant les députés de la Commission budgétaire du Landtag : "L'Allemagne ne s'intéresse pas au libéralisme de la Prusse mais à sa force (…) Nos frontières ne sont pas favorables au développement de notre Etat [question qu'il faudra résoudre] par le fer et par le sang".
23/09
Otto von Bismarck devient ministre-président du roi de Prusse Guillaume Ier (fin en 1890)64. Guillaume Ier renonce à abdiquer en faveur de son fils, le libéral Kronprinz Frédéric-Guillaume. La Prusse s'engage dans une politique ultra-conservatrice et militariste.
30/09
Discours du fer et du sang, prononcé par Bismarck devant le Landtag pour désamorcer le conflit constitutionnel en Prusse. Guillaume Ier veut augmenter les effectifs de l’armée et doit obtenir du Landtag la levée des sommes nécessaires. Le Landtag refuse. Il est dissout par Guillaume Ier le 11 mars, mais les progressistes triomphent aux élections du 6 mai, et la nouvelle chambre repousse à nouveau le budget. La majorité de la Diète espère ainsi obtenir des réformes démocratiques et une politique unitaire active. Guillaume, qui hésite entre l’abdication et le coup d’État, finit par appeler Bismarck au pouvoir, que son ministre von Roon lui présente comme seul capable de faire face à la crise. Bismarck utilise la théorie de la lacune constitutionnelle (aucun texte n’oblige le roi à céder devant les députés) pour faire voter de 1862 à 1865 un budget uniquement approuvé par la chambre des seigneurs, sans provoquer aucune agitation.
Décembre
04/12
Le chancelier prussien Bismarck exprime à l'ambassadeur autrichien Karolyi son désir d'améliorer leurs relations, mais qu'il ne faut pas compter sur des concessions de la part de la Prusse, la place de l'Autriche n'étant pas en Allemagne, mais dans l'espace danubien et balkanique.
Février
08/02
Convention d’Alvensleben. La Prusse autorise la Russie à poursuivre les émigrés polonais sur son territoire.
Juin
07/06
Le prussien Bismark déclare la guerre à l'Autriche.
12/06
Alliance secrète entre l'Autriche et la France contre la Prusse.
Juillet
03/07
Bataille de Sadowa.
Juillet
14/07
Le roi Guillaume Ier nomme Bismarck chancelier de la Confédération, à Ems.
17/07
Karl Marx publie Das Kapital.
Juillet
06/07
Napoléon III exige du roi Guillaume de Prusse une condamnation sans équivoque de la candidature Hohenzollern.
--   
Le ministre de la guerre Leboeuf déclare: "La lutte [avec la Prusse] est inévitable, on peut saisir sans crainte cette occasion".
13/07
Dépêche d'Ems.
19/07
Déclaration de guerre de l'Empire français au Royaume de Prusse.
--   
Napoléon III déclare la guerre à la Prusse.
28/07
Napoléon III, accompagné du prince impérial, le sous-lieutenant Louis-Napoléon Bonaparte âgé de 14 ans, se rend à Metz pour prendre la tête de l'armée.
Août
04/08
Bataille de Wissembourg.
12/08
Napoléon III, malade, laisse le maréchal Bazaine prendre la tête de l'armée.
20/08
Début du siège de Metz par la IIe armée prussienne.
25/08
Ayant reconstitué une armée, le maréchal de Mac-Mahon accompagné de Napoléon III passe à l'offensive avec 120 000 soldats pour tenter de percer les troupes prussiennes et dégager le maréchal Bazaine de Metz. Il doit cependant prendre la direction de Sedan, car la route directe est barrée par les armées prussiennes.
30/08
Bataille de Beaumont un corps d'armée chargé de défendre le flanc de l'armée de Mac-Mahon est défait par l'armée du prince de Saxe. L'armée Mac-Mahon se retire sur la citadelle de Sedan.
31/08
Deux armées prussiennes, avec 240 000 hommes et 700 canons, sous les ordres des princes royaux de Prusse et de Saxe à la poursuite des troupes françaises du maréchal de Mac-Mahon, la bataille de Sedan commence.
Septembre
02/09
Défaite de Sedan - Abdication de Napoléon III.
19/09
Début du siège de Paris par les Prussiens.
Octobre
28/10
Capitulation du maréchal Bazaine à Metz livrant à l'ennemi près de 150 000 prisonniers et un matériel considérable.
Janvier
28/01
Armistice franco-allemand.
Février
18/02
Belfort se rend après 103 jours de siège.
Mars
01/03
Les Prussiens défilent sur les Champs-Élysées.
Mai
10/05
Traité de Francfort est signé. Il met fin à la guerre franco-allemande.
--   
La paix franco-allemande est signée à Francfort. Par le traité de Francfort, la France perd l'Alsace et une partie de la Lorraine et doit verser 5 milliards de francs d'indemnités (4,9 sont récoltés par une souscription nationale ouverte le 27 juin). À la suite de ce traité, environ 160 000 Alsaciens et Lorrains, refusant de devenir Allemands, quittent les provinces perdues et s'installent sur le territoire français.
Juillet
18/07
Unification de l'Allemagne.
Janvier
01/01
Dans le code pénal, le paragraphe 175 stipule que les "actes sexuels contre nature" entre hommes sont punissables d'emprisonnement.
Juillet
04/07
Dans le cadre de la Kulturkampf, la loi anti-jésuite interdit la présence d'établissements jésuites sur le sol de l'Empire allemand.
Janvier
10/01
Recul des nationaux-libéraux aux élections au Reichstag en Allemagne. Le parti catholique du centre devient le premier parti avec 27,9 % des suffrages, le parti social-démocrate obtient 6,8 %. Le Reichsland d’Alsace-Lorraine peut élire 15 députés au Reichstag.
Mars
09/03
Institution du mariage civil obligatoire en Prusse.
Avril
14/04
Vote du Septennat militaire en Allemagne.
Mai
04/05
« loi d’expatriation » des ecclésiastes interdits de prêche en Allemagne.
Juillet
13/07
Bismarck échappe à un attentat. Ce geste, perpétré par un jeune catholique, est un signe de l’opposition croissante au Kulturkampf.
Mai
22/05
Congrès de Gotha.
Juin
13/06
Le chancelier Otto von Bismarck ouvre à Berlin, le 13 juin 1878, le premier grand congrès international depuis celui qui s'est tenu à Vienne en 1814 et 1815.
Juillet
13/07
Clôture du congrès de Berlin par la signature d'un traité à Berlin.
Décembre
16/12
Louise Michel bénéficie d'une remise du reste sa peine.
Juillet
06/07
Une Circulaire restreint le pèlerinage à la Mecque.
Mai
20/05
La Triple Alliance est conclue entre l'Empire allemand, l'Empire austro-hongrois et le Royaume d'Italie.
25/05
Création de la Triplice.
Juillet
12/07
Les Chefs Douala signent un traité d'assistance avec le Gouvernement allemand.
14/07
La souveraineté allemande sur le Cameroun est proclamée.
Février
27/02
L'Empire allemand crée la colonie de l'Afrique orientale allemande.
Juin
09/06
Déclaré fou et interné, le roi de Bavière Louis II est démis de ses fonctions par son ministre des Affaires étrangères, le comte Krafft von Crailsheim.
Juillet
03/07
Test public de la Benz Patent Motorwagen, première automobile de l'histoire, fabriquée par Carl Benz.
Avril
20/04
Tensions franco-allemandes à la suite de l’Affaire Schnæbelé. Un commissaire de police français est enlevé par des policiers allemands menant les deux pays au bord de la guerre. Le général Boulanger démissionne devant l’attitude trop conciliante du gouvernement vis-à-vis de l’Allemagne (→ 30/04).
Mai
31/05
Hertz écrit une version abrégée de son texte "Sur l'effet de la lumière ultraviolette sur la décharge électrique" pour les rapports des séances de l'Académie des Sciences de Berlin.
Juin
18/06
Traité de réassurance entre l'empire allemand et l'empire russe.
Décembre
02/12
Démission du président de la République Jules Grévy, dont le gendre, le député Daniel Wilson, avait monnayé la distribution de médailles.
Janvier
01/01
Hertz, dans une lettre à ses parents, rend compte de ses expériences sur la vitesse de propagation des ondes.
Juin
15/06
Guillaume II devient empereur allemand.
Mars
15/03
L'empereur Guillaume II retire son soutien au chancelier Bismarck, son limogeage officiel aura lieu quelques jours plus tard.
20/03
Guillaume II renvoie le chancelier Bismarck.
Mai
06/05
Signature de la Troisième Triplice, entre l'empire allemand, l'empire austro-hongrois et le royaume d'Italie.
Février
15/02
La France et l'Allemagne signent un accord sur le tracé des frontières entre le Congo et le Cameroun.
Mars
15/03
La France cède à l'Allemagne le « bec de canard » au profit du Cameroun allemand.
Juillet
01/07
L'empereur Guillaume II pose la 1ère pierre du bâtiment du Reichstag à Berlin.
Mars
06/03
La Chine cède pour 99 ans le port de Qingdao à l'Allemagne ainsi que des gisements miniers.
Février
15/02
Inauguration du métro de Berlin.
Juillet
18/07
Einstein publie l'article "Sur le mouvement de petites particules en suspension dans les liquides au repos requis par la théorie moléculaire-cinétique de la chaleur", dans "Annalen der Physik".
Juin
22/06
Beck, Premier Ministre autrichien, et Wekerle, Premier Ministre hongrois, reçoivent l'ordre du Mérite de la Couronne de Prusse.
Juillet
13/07
Le 1er tramway électrique du réseau de Potsdam est mis en service.
Février
08/02
Convention belgo-germano-britannique de Bruxelles sur les frontières du Congo.
Mai
04/05
Le Reichstag vote au sujet de la querelle Antiqua-Fraktur.
Juillet
01/07
Coup d'Agadir.
10/07
L'Allemagne met la Russie en garde, à propos de son soutien à la France dans la crise marocaine.
Mai
30/05
Signature du traité de Londres.
Juillet
03/07
Einstein est élu à l'Académie des sciences de Prusse à Berlin.
Juillet
05/07
Alexander Hoyos, adjoint de Leopold Berchtold, ministre austro-hongrois des affaires étrangères, est envoyé à Berlin afin de connaître la position allemande à la suite de l'attentat de Sarajevo.
06/07
Convaincu qu'un conflit militaire entre l'Autriche-Hongrie et la Serbie serait purement une affaire locale, Guillaume II débute son voyage annuel dans les pays du Nord.
Août
01/08
L'Allemagne déclare la guerre à la Russie.
02/08
Le Luxembourg est envahi par les troupes allemande.
--   
Signature de l'alliance militaire secrète entre l'Allemagne et la Turquie.
03/08
L'Allemagne déclare la guerre à la France et à la Belgique.
--   
Les troupes allemandes pénètrent en Belgique par la région d'Aix-la-Chapelle. Le roi des Belges lance un appel à la France et à la Grande-Bretagne, invoquant le traité de 1831 qui garantit la Belgique contre toute invasion et/ou annexion.
04/08
Le Royaume-Uni répond favorablement à l'appel du roi Albert 1er de Belgique et déclare la guerre à l'Allemagne après la violation par les troupes allemandes de la neutralité belge.
19/08
Les troupes allemandes entrent à Bruxelles.
Décembre
15/12
Guerre des tranchées (650 km), de la mer du Nord à la Suisse.
Janvier
01/01
Le cuirassé anglais "Formidable" est torpillé dans la Manche par l'U-24.
Février
18/02
Annonce de l'annulation des Jeux olympiques de Berlin en 1916.
Mars
10/03
Début de la bataille de Neuve-Chapelle.
Mai
07/05
Le paquebot Lusitania est torpillé par les Allemands.
09/05
Début de la bataille de l'Artois.
Juin
02/06
Einstein donne une conférence sur la relativité du mouvement et la gravitation à la Sté des Amis de l'Observatoire de Berlin-Treptow.
11/06
Les troupes britanniques occupent le Cameroun allemand.
12/06
Les Allemands emploient du gaz contre les Russes en Généralicie, en utilisant un mélange mortel de phosgène et de chlore.
Juillet
09/07
Les Sud-Africains commandés par le Général Botha achèvent la conquête du Sud-Ouest africain allemand.
--   
141 intellectuels allemands (dont Einstein, Weber, Quidde et Schmoller) protestent, dans un article, contre la volonté d'annexion et de germanisation de peuples et demandent le respect de l'autodétermination de ceux-ci.
Février
21/02
Bataille de Verdun (→ 18/12).
25/02
Après avoir pris Beaumont et le fort de Douaumont, les Allemands suspendent l’offensive devant le village de Douaumont qu’ils n’ont pas réussi à occuper.
Mars
06/03
Début des combats du Mort-Hommes et de la Côte 304 lors de la bataille de Verdun.
09/03
Prise de Douaumont par les Allemands.
--   
L'Allemagne déclare la guerre au Portugal.
24/03
Le président Wilson menace de rompre les relations diplomatiques avec l'Allemagne si celle-ci ne cesse pas la guerre sous-marine à outrance.
Avril
09/04
Échec de l’offensive générale allemande sur le front de Verdun.
18/04
Première riposte des troupes du Congo belge aux tentatives d'invasions allemandes menées depuis l'Afrique orientale allemande. Les troupes belgo-congolaise utilisent des hydravions sur le lac Tanganyika.
Mai
01/05
Manifestations à Berlin contre la guerre.
31/05
Bataille du Jutland.
Juin
04/06
Offensive russe du général Broussilov contre les forces germano-austro-hongroises.
07/06
Chute du fort de Vaux.
--   
Reddition du fort de Vaux. Résistant depuis le 2 juin, le chef de bataillon Sylvain Raynal doit se rendre à court de vivres et munitions.
Juillet
01/07
Bataille de la Somme (→ 18/11).
11/07
Le général von Falkenhayn lance une ultime offensive pour s'emparer de Verdun. Face à l'attaque britannique menée dans la Somme et qui met à mal les troupes allemandes, le temps est pour lui compté. Fort d'une position favorable, il doit maintenant la concrétiser en victoire effective. Mais face à la résistance du fort de Souville, il devra faire machine arrière. Dès lors, privé de soldats par la bataille de la Somme, il doit se cantonner à une stratégie de défense.
19/07
Début de la bataille de Fromelles.
27/07
Paul von Hindenburg nommé commandant en chef des troupes des puissances centrales engagées sur le front de l'Est.
Août
03/08
Bataille de Romani, échec de la seconde offensive germano-ottomane vers les positions britanniques du canal de Suez.
27/08
Sollicitée par les Alliés et pour renforcer sa position lors des négociations qui doivent décider du partage de l’Empire ottoman, l’Italie déclare la guerre à l’Allemagne.
28/08
L’Allemagne, puis l'empire ottoman, déclarent la guerre à la Roumanie.
Septembre
06/09
Accord entre l'Allemagne et l'Autriche-Hongrie, confiant à Guillaume II, le commandement suprême de l'armée impériale allemande et de l'armée commune..
17/09
Première victoire aérienne de Manfred von Richthofen.
25/09
Conquête de Combles, à 12 km de Péronne, par les unités franco-britanniques engagées dans la Somme.
Octobre
24/10
Les troupes françaises du groupement Mangin reprennent, en quatre heures, le fort de Douaumont et réoccupent jusqu’à Vaux tout le territoire conquis depuis huit mois par les Allemands.
Novembre
02/11
Prise du fort de Vaux par les troupes françaises.
05/11
Déclaration commune germano-austro-hongroise promettant la résurrection du royaume de Pologne, afin de fournir un cadre légal polonais au recrutement d'une armée polonaise au service des puissances centrales..
29/11
Premier raid d'un zeppelin allemand sur Paris..
Décembre
21/12
Les unités françaises engagées dans la région de Verdun achèvent la reconquête des positions perdues depuis le mois de février, lors du lancement de l'attaque allemande.
Janvier
16/01
Envoi par Arthur Zimmermann d'un télégramme à l'ambassadeur allemand au Mexique : le Reich promet au gouvernement mexicain certains territoires américains.
Février
01/02
Déclenchement par le Reich de la guerre sous-marine à outrance : dirigée contre les approvisionnements alliés.
03/02
Rupture des relations diplomatiques entre les États-Unis et l'Allemagne, après l'annonce par celle-ci d'un élargissement de la guerre sous-marine et l'interception d'un message allemand (le télégramme Zimmermann) incitant le Mexique à entrer en guerre contre les États-Unis.
Mai
17/05
Conférence germano-austro-hongroise de Kreuznach : la première rencontre officielle des deux empereurs, Guillaume II et Charles Ier, se solde par un échec des pourparlers, le Reich souhaitant poursuivre la guerre et la double monarchie aspirant à se retirer du conflit.
Juin
07/06
Bataille de Messines.
08/06
Haïti déclare la guerre à l'Allemagne.
20/06
La "cloche de l'empereur" de la cathédrale de Cologne (une des plus lourdes du monde : 2,7 tonnes) est fondue pour l'effort de guerre.
Juillet
19/07
La majorité du Reichstag vote une motion en faveur de la paix.
Août
16/08
Succès de l’offensive franco-britannique dans les Flandres.
20/08
Déclenchement des attaques françaises dans la région de Verdun : au terme de quatre journées de combat, l'armée française recouvre les positions abandonnées l'année précédente.
Décembre
23/12
Bataille de la Malmaison.
Janvier
28/01
Déclenchement d'une vague de grèves dans le Reich, destinée à imposer au gouvernement impérial l'ouverture de négociations de paix avec les Alliés.
Mars
21/03
Début de l'Opération Michael.
23/03
Premiers tirs de la « Grosse Bertha » sur Paris. La vingtaine d'obus tombés sur Paris et des communes avoisinantes ce jour-là fait 15 morts et 29 blessés.
Avril
21/04
Manfred von Richthofen, alias "Le Baron rouge", meurt au combat.
Mai
12/05
La conférence de Spa, réunissant les empereurs allemand et austro-hongrois, Guillaume II et Charles Ier, conseillés par leurs principaux collaborateurs, se conclut par la vassalisation de la double monarchie épuisée par 45 mois de conflit, au Reich. Des formules diplomatiques plaçant les deux empires sur un pied d'égalité masquent la réalité de la sujétion austro-hongroise au Reich.
27/05
Début de l'opération Blucher par les troupes allemandes du général Erich Ludendorff.
Juin
01/06
Début de la bataille du Bois Belleau : les Marines américains attaquent les positions allemandes dans l'Aisne.
02/06
L'Ordre pour le Mérite est décerné à Goering.
09/06
Déclenchement de la bataille du Matz. En dépit de succès initiaux, contrariés par des tirs d'artillerie, les Allemands échouent à percer le front français.
Juillet
02/07
Ouverture de la grande conférence de Spa.
04/07
Bataille d'Hamel.
15/07
Les Allemands déclenchent les opérations en Champagne : cette dernière tentative de rompre le front allié échoue dès le lendemain.
--   
Bataille de Chateau-Thierry : attaque surprise de Alliés sur le flanc du front allemand.
17/07
Le sous-marin allemand U-55 torpille le paquebot Carpathia.
18/07
Goering remporte une victoire aérienne sur un Spad près de Bandry lors d'une sortie matinale à bord de son Fokker VII.
Août
08/08
« Jour de deuil de l'armée allemande », selon Erich Ludendorff : lancement de la bataille d'Amiens, attaque de flanc entraînant des pertes allemandes sévères et la rupture partielle du front.
Septembre
02/09
Erich Ludendorff ordonne la retraite des troupes allemandes positionnées en Belgique et dans le Nord de la France sur la position Siegfried.
26/09
Bataille de Montfaucon. La ligne Hindenburg est brisée.
--   
Lancement de l'offensive Meuse-Argonne, offensive de rupture franco-américaine sur le front de l'Ouest.
29/09
Réunion à Spa du gouvernement, du haut commandement et de l’empereur allemand : les généraux, face à l’épuisement de l’armée, suggèrent de demander l’armistice sur la base des quatorze points de Wilson.
Octobre
03/10
Max von Baden forme un nouveau gouvernement en Allemagne. La demande d’armistice est adressée aux États-Unis dans la soirée.
05/10
Rupture de la ligne Hindenburg.
20/10
Libération de la totalité de la côte belge par les actions conjuguées des armées françaises, belges, britanniques et américaines engagées en Belgique.
21/10
Ordre de retraite générale des troupes austro-allemandes engagées en Serbie.
27/10
Télégramme d'Arthur Arz von Straußenburg, chef d'état-major austro-hongrois, à Paul von Hindenburg, chef du grand état-major allemand, exposant l'épuisement et la dissolution de l'armée commune, justifiant ainsi l'ouverture de négociations d'armistice.
Novembre
03/11
Début des mutineries de Kiel : les marins de la Hochseeflotte refusent d'affronter la Royal Navy, supérieure en nombre et en armements.
07/11
Matthias Erzberger homme politique allemand, membre du Zentrum, représentant le gouvernement allemand accompagné d'une délégation, passe la ligne de front et il est dirigé vers la clairière de Rethondes, dans la forêt de Compiègne, pour discuter les conditions du texte de futur Armistice avec Foch. L'Armistice est prévu pour entrer en vigueur à la onzième heure du onzième jour du onzième mois..
09/11
Abdication de Guillaume II.
11/11
Signature de l'armistice.
Décembre
01/12
Évacuation totale de la Roumanie par les troupes allemandes en retraite.
Janvier
05/01
Révolte spartakiste de Berlin (→ 12/01).
15/01
Assassinat de Rosa Luxemburg.
Février
06/02
Naissance de la République de Weimar.
Juin
06/06
Eugen Leviné, membre fondateur du KPD, est fusillé en raison de son rôle au sein de la république des Conseils à Munich.
13/06
Les funérailles de Rosa Luxemburg ont lieu à Berlin est.
21/06
Sabordage de la flotte allemande à Scapa Flow.
Février
24/02
Naissance du parti nazi.
Mars
13/03
Putsch de Kapp, lors duquel Hermann Ehrhardt entre dans Berlin. En réaction, les communistes débutent le soulèvement de la Ruhr.
17/03
La tentative de putsch contre la République de Wolfgang Kapp, dit le putsch de Kapp, se termine ce jour par un échec.
Juillet
03/07
Hitler écrit, dans une lettre à en tête du NSDAP, à Hierl : "Le Juif en tant que ferment de décomposition (selon Mommsen) n'est pas à envisager comme individu particulier bon ou méchant, [il est] la cause absolue de l'effondrement intérieur de toutes les races, dans lesquelles il pénètre en tant que parasite.".
06/07
A la Conférence de Spa sur les réparations de guerre : 52% sont réservés à la France, 22% au Royaume-Uni, 10% pour l'Italie et 8% pour la Belgique.
Juillet
03/07
Le publicitaire juif Harden est attaqué et maltraité par des membres d'une organisation d'extrême droite antisémite à Berlin.
Janvier
11/01
Un dollar s’échange 18 000 marks.
--   
Des troupes françaises et belges occupent la région de la Ruhr réclamant le paiement par l’Allemagne de la dette de guerre. C’est une bonne partie de la production industrielle allemande qui est ainsi confisquée.
18/01
Hitler fait un discours à Munich : "Il n'y a ici aucune possibilité d'accommodation : le Juif et ses complices demeureront à jamais des ennemis dans le c½ur de notre peuple".
19/01
Une résistance passive, sous forme de grèves généralisées, et financée par la république de Weimar s’organise dans la Ruhr.
30/01
La France et la Belgique interdisent l'envoi de charbon vers l'Allemagne non occupée.
Février
01/02
Un dollar s’échange 47 500 marks.
Mars
 
Les Sections d’assaut (SA), réorganisées en unités combattantes, sont placées sous le commandement d’Hermann Göring.
10/03
Pierre Colpin, lieutenant français dans l'armée d'occupation de la Ruhr est tué à coup de revolver par des Allemands, à proximité de l'église de St. Urbanus à Gelsenkirchen-Buer.
31/03
Cinquante mille ouvriers des usines Krupp manifestent à Essen pour protester contre la réquisition de camions par l’armée française. Violente répression qui fait 13 morts et 30 blessés.
Avril
15/04
Debye publie un article sur les rayons X et la théorique quantique.
29/04
Le parti nazi NSDAP est interdit en Hesse pour trouble à l'ordre public.
Mai
01/05
Les manifestations du 1er mai sont perturbées à Munich par des associations patriotiques et les SA. Des syndicalistes sont attaqués et les forces de l’ordre n’interviennent pas.
16/05
Les mineurs de la mine Kaiserstuhl se mettent en grève à la suite d’une flambée des prix. Les négociations salariales échouent devant l’intransigeance des communistes. Une série de grèves sauvages est déclenchée dans la Ruhr. Des combats de rue éclatent.
25/05
Les Français exécutent Léo Schlageter (membre du NSDAP auteur de nombreux sabotages dans la Ruhr) à Düsseldorf.
26/05
En représailles aux attentats commis contre les troupes d’occupation, le militant nationaliste Leo Schlageter est jugé par un tribunal français et fusillé.
Juillet
 
Speer passe son baccalauréat.
06/07
Répondant aux exigences britanniques, et à la suite d'une lettre du pape Pie XI du 27 juin, le gouvernement français répète qu’il refusera d’étudier les propositions de l’Allemagne tant que durera la résistance passive dans la Ruhr.
Août
12/08
Chute du gouvernement Wilhelm Cuno devant la multiplication des affrontements entre manifestants et forces de l’ordre.
13/08
Hyper-inflation : un dollar s’échange 3,7 millions de mark (126 millions le 26 septembre, 4 200 milliards le 15 novembre). Les valeurs inscrites sur les billets sont modifiées plusieurs fois par jour en fonction des cours ainsi que les étiquettes des marchandises. Les ouvriers rémunérés à la journée, vont au travail avec des valises afin de pouvoir emporter la masse de billets nécessaires au règlement de leur paie.
--   
Gustav Stresemann chancelier, forme un gouvernement de grande coalition républicaine.
Septembre
24/09
Grâce à la Sturmabteilung, Adolf Hitler s’assure la direction du Kampfbund, ligue des formations d'extrême droite.
25/09
Fin de la résistance passive dans la Ruhr proclamée par Gustav Stresemann.
26/09
En Bavière le gouvernement proclame l’état d’urgence, suspend les droits fondamentaux et accorde au commissaire général du Reich Gustav von Kahr des pouvoirs dictatoriaux.
27/09
En Saxe, le général Müller, commandant de la Wehrkreis III, s’arroge tous les pouvoirs.
30/09
Soulèvement de Düsseldorf ; menées séparatistes en Rhénanie.
Octobre
 
Heidegger devient professeur associé de théologie à l'université de Marbourg.
10/10
Refusant de se soumettre au général Müller, le social-démocrate Erich Zeigner forme un nouveau gouvernement comprenant trois communistes.
13/10
Gustav Stresemann obtient les pleins pouvoirs du Reichstag.
20/10
Le Président Ebert démet Lossow de ses fonctions et nomme le Général Kress Commandant de la région militaire de Munich.
21/10
Proclamation d’une république rhénane indépendante.
22/10
Echec de l’insurrection communiste à Hambourg. Échec de l’Octobre allemand.
25/10
Poincaré accepte la constitution d’une commission d’experts chargée d’examiner la question des réparations.
29/10
Le gouvernement nomme un commissaire du Reich en Saxe. L’armée investit les ministères du Land.
Novembre
06/11
Le Commissaire d'État Kahr, le Commandant Lossow et Seisser organisent, en l'absence d'Hitler, une réunion avec les responsables du Kampfbund, qui regroupe les milices nationalistes : ils y affirment leur volonté d'empêcher par la force toute tentative de putsch en Bavière.
07/11
Hitler, chef du NSDAP, rencontre Weber, Ludendorff, Göring, Scheubner-Richter et Kriebel, responsable militaire du Kampfbund, pour organiser le putsch : les groupes armées doivent prendre le contrôle des gares, du télégraphe, du téléphone, de la radio, des bâtiments publics et des commissariats dans toute la Bavière.
08/11
Putsch de la Brasserie(→ 09/11).
--   
Echec du putsch de la Brasserie de Munich (→ 09/11) (Adolf Hitler et Erich Ludendorff). Escorté par les SA, Hitler fait irruption dans la brasserie Bügerbraükeller où se tient une réunion de soutien à Gustav von Kahr et annonce que le gouvernement bavarois est renversé. Gustav von Kahr feint de se rallier et un gouvernement nazi est formé. Alerté par les autorités locales, le gouvernement Streesemann prend des mesures fermes et ordonne le déploiement de l'armée dans le Lander séditieux. Le lendemain, la Reichswehr encercle Munich et tire sur les SA qui défilent dans la rue. Le putstch est réprimé dans le sang par les militaires. 4 policiers et 16 putschistes sont tués. Ludendorff est arrêté dès le 9 novembre. Hitler est capturé à Uffing le 11 novembre et mis en détention.
09/11
Le putschiste de Munich, Hanfstaengl, en fuite, parvient à Kufstein.
--   
Le NSDAP est interdit.
11/11
Hitler, meneur du putsch raté du NASDAP, en fuite chez son ami Hanfstaengl, à Uffing (50km de Munich), est arrêté.
12/11
Des manifestations d'étudiants défilent dans Munich, avec 2 recteurs et des professeurs, en faveur du putsch.
13/11
Hitler est enfermé dans la forteresse de Landsberg.
15/11
Pour interrompre la spirale inflationniste, le gouvernement (Luther, ministre des finances et Schacht, président de la Reichsbank) crée une nouvelle monnaie, le mark-rente, dont le cours, gagé sur la totalité de l’économie allemande, est fixé à 1 000 milliards de mark-papier. Pour la consolider, le gouvernement impose des mesures rigoureuses de hausse des impôts et de compression des dépenses publiques . En décembre, une réforme fiscale impose le paiement des impôts sur une base-or, près de 300 000 fonctionnaires sont licenciés, les allocations chômage diminuées, les subventions aux chemins de fer supprimées.
21/11
Une manifestation d'étudiants a lieu à l'Université de Nuremberg, en faveur du putsch national-socialiste.
23/11
Les partis communiste et nazi sont interdits.
--   
Le gouvernement Gustav Stresemann est renversé à la suite du retrait des ministres sociaux-démocrates.
30/11
Le Dr Wilhelm Marx du Zentrum devient chancelier d’un gouvernement minoritaire.
--   
La commission des réparations nomme deux comités d’experts chargés de préparer un plan garantissant à la fois l’équilibre économique de l’Allemagne et l’intérêt de ses créanciers (plan Dawes).
Décembre
21/12
Ordonnance sur la durée du travail. Le principe légal des 8 heures par jour et 48 heures par semaine est réaffirmé, mais le décret autorise jusqu’à 10 heures par jour sans augmentation de salaire dans le cadre de contrats collectifs ou par décision administrative. Le temps de travail est fixé à 54 heures pour les fonctionnaires et 59 heures pour les ouvriers des usines sidérurgiques.
Janvier
01/01
Les 6 plus grandes entreprises chimiques allemandes (dont BASF) fusionnent sous le nom de I.G. Farbenindustrie AG.
Juillet
18/07
Publication du premier tome de Mein Kampf.
Juillet
04/07
Goebbels fonde le journal national-socialiste "Der Angriff" (L'Attaque) à Berlin, pour faire concurrence au journal des frères Strasser.
Juin
11/06
A Wasserkuppe, Stamer réalise le 1er vol soutenu d'un planeur propulsé par un moteur à réaction.
12/06
Démission du chancelier Wilhelm Marx.
29/06
Le socialiste Müller est nommé chancelier. Il compose un cabinet avec Wissel, l'homme de confiance des syndicats, Severing qui quitte le gouvernement de Prusse et Hilferding (SPD). Stresemann (DVP) reste aux Affaires Etrangères.
Juillet
03/07
Le chancelier Müller expose son programme au Reichstag.
--   
Himmler épouse (contre la volonté de ses parents) l'infirmière Marga Concerzowa. Ils s'installent dans la campagne des environs de Munich, où il a trouvé un poste de gérant dans une entreprise d'élevage de poulets, à Waldtrudering.
Janvier
09/01
Heinrich Himmler prend le commandement des SS et en fait un corps d’élite.
Mai
01/05
Manifestation communiste à Berlin malgré l’interdiction.
31/05
Une commission interalliée réunie à Paris met sur pied un plan pour le rééchelonnement sur 59 ans (jusqu'en 1988) du reliquat des réparations de guerre dues par l'Allemagne au titre du traité de Versailles. Il prend le nom de plan Young, d'après l'un des membres américains de la Commission. Les négociations aboutissent malgré le refus des États-Unis de lier le remboursement des dettes alliées au paiement des réparations allemandes (Anglais et Français ne voyaient pas de raison de rembourser aux Américains leurs emprunts de guerre dès lors que les Allemands ne leur versaient pas leur dû). Le plan Young se substitue au précédent plan, dit plan Dawes (1924). Il va néanmoins échouer du fait du krach d'octobre 1929 et de l'entrée en crise de l'économie allemande.
Juin
07/06
Signature à Paris du plan Young qui prévoit un échelonnement et un abaissement du montant global des réparations allemandes.
Juillet
09/07
Hitler rencontre le chef du parti nationaliste allemand, Alfred Hugenberg. Les deux hommes publient une déclaration selon laquelle leurs deux partis vont travailler ensemble au renversement du pouvoir en place.
Janvier
03/01
Deuxième conférence de La Haye sur les réparations (→ 20/01). Adoption définitive du plan Young.
Mars
12/03
Le Reichstag adopte le plan Young.
27/03
Démission du gouvernement social-démocrate Hermann Müller. Le régime parlementaire entre dans une période de turbulences.
30/03
Gouvernement Heinrich Brüning sans majorité stable.
Avril
17/04
Début de l’affaire des vaccinations mortelles de Lübeck.
Juin
30/06
La Rhénanie est totalement évacuée par les Alliés.
Juillet
16/07
Dissolution du Reichstag.
Septembre
14/09
élections législatives ; forte participation (82 %). Écroulement des partis de Weimar. Poussée communiste (14,3 %). Le parti nazi (NSDAP) dirigé par Adolf Hitler, obtient 18,3 % des voix et remporte 107 sièges au Reichstag.
Octobre
05/10
Entrevue Brüning - Hitler qui se conclut par un échec de toute perspective de coopération entre les deux hommes.
Novembre
07/11
Hitler confie aux SS la police interne du parti national-socialiste.
Février
27/02
Différentes principautés et villes d'Allemagne constituent à Smalkalde, en Thuringe, une ligue destinée à tenir tête à l'empereur Charles Quint. Les ligueurs, tous protestants de confession luthérienne, entendent avant tout préserver leur liberté religieuse.
Mars
17/03
L'évêque de Paderborn condamne les catholiques membres du NSDAP.
Mai
10/05
Heydrich se présente à la ferme du chef SS Himmler, aux environs de Munich, sur la recommandation de Eberstein. Himmler l'entretient sur un projet de service de renseignements.
Juin
06/06
L'Allemagne suspend le paiement des réparations.
Juillet
04/07
Szilard dépose une demande de brevet pour un microscope électronique.
14/07
Heydrich entre dans la SS avec le matricule 10120.
Avril
01/04
Eichmann adhère au NSDAP, à Linz, aidé par Kaltenbrunner.
Juin
13/06
Le Chancelier Von Papen reçoit Hitler qui exige la levée immédiate de l'interdiction de la SA et de la SS.
14/06
Le chancelier allemand Hitler se rend à Venise pour une entrevue avec Mussolini.
--   
La Reichsbank impose un moratoire de 6 mois sur le versement des réparations de guerre.
28/06
Le SPD refuse les propositions communistes de constitution d'un "Front populaire".
Juillet
09/07
Par les accords de Lausanne, les réparations qui avaient été imposées à l'Allemagne vaincue lors du traité de Versailles sont définitivement abolies.
Novembre
 
Eichmann adhère à la SS, à Linz.
Janvier
30/01
Adolf Hitler est nommé chancelier du Reich.
Février
27/02
Incendie du Reichstag à Berlin.
Mars
05/03
Le Parti national-socialiste des travailleurs allemands (NSDAP) gagne 92 sièges et remporte près de 44 % des voix aux élections allemandes.
10/03
Les nazis ouvrent à Dachau leur premier camp de concentration.
15/03
A la suite de l'incendie du Reichstag, le gouvernement nazi supprime les libertés civiques en Allemagne.
20/03
Heinrich Himmler ouvre le camp de concentration de Dachau.
23/03
Le Reichstag donne les pleins pouvoirs à Adolf Hitler.
27/03
Le Japon et l'Allemagne préfèrent quitter la Société des Nations, plutôt que de respecter les clauses du traité de Versailles.
Mai
06/05
La Deutsche Studentenschaft (« Union des étudiants allemands ») s'en prend à l'Institut für Sexualwissenschaft (« Institut de sexologie ») de Magnus Hirschfeld et met le feu à ses écrits.
10/05
Dissolution des syndicats et création du Front Allemand du Travail.
--   
Autodafé à Berlin où les Nazis brûlent sur la place publique plus de 25 000 livres d'auteurs désormais interdits en Allemagne.
30/05
La SDN condamne la politique antijuive du Gouvernement allemand.
Juin
22/06
Le SPD est interdit.
30/06
Heidegger dénonce la dangereuse alliance internationale des Juifs, chez Jaspers.
--   
L'ingénieur Todt est nommé inspecteur général des routes.
Juillet
08/07
Von Schirach rassemble toutes les organisations de jeunes au sein de la Hitlerjugend.
14/07
Le NSDAP d'Adolf Hitler est proclamé « parti unique » en Allemagne.
--   
Une loi de stérilisation forcée est créée par le NSDAP.
--   
La Loi "pour la prévention d'une descendance héréditairement malade" est passée.
--   
La loi annule les naturalisations entre le 09/11/1918 et le 30/01/1933, affectant principalement des Juifs d'Europe de l'Est ayant immigrés suite à la guerre 14-18.
20/07
Le Reich allemand et le Vatican signent un Concordat à Rome.
Septembre
29/09
Eichmann devient agent de liaison SS.
Décembre
24/12
Eichmann est promu SS-Scharfuhrer (Caporal).
Mars
21/03
, Adolf Hitler emploie les chômeurs à construire des autoroutes.
Mai
29/05
La police allemande reçoit l'ordre d'abattre sans sommation les colleurs d'affiches et les distributeurs de tracts antinazis.
Juin
18/06
Hitler gagne un procès au tribunal de commerce de la Seine, contre Sorlot, des Nouvelles Editions latines, qui a violé son droit d'auteur en publiant sans autorisation une traduction française de "Mein Kampf".
30/06
Lors de la « nuit des Longs Couteaux », Adolf Hitler lance les SS de Himmler contre les SA de Röhm.
--   
La garde des camps nazis est confiée aux SS.
Février
26/02
Recréation de la Luftwaffe en violation du traité de Versailles.
Mars
16/03
Adolf Hitler rétablit le service militaire obligatoire en Allemagne et dénonce les clauses du traité de Versailles concernant le désarmement.
22/03
L'Allemagne est le premier pays européen à émettre un programme régulier de télévision. Chaque lundi, mercredi et samedi sont présentés entre 20h30 et 22h des films et une sélection de l'actualité hebdomadaire. Les récepteurs de télévision étant encore extrêmement chers, des salles de télévision publique ont été installées qui permettent aux Berlinois de découvrir leurs premières animatrices.
Mai
29/05
Eva Braun (la maîtresse de Hitler) fait une tentative de suicide.
30/05
Le Général Blomberg est nommé Commandant en chef de la Wehrmacht.
31/05
Les juifs sont exclus de l'armée allemande.
Juin
08/06
Brecht est déchu de la nationalité allemande.
Juillet
13/07
Le ministère de l'Intérieur du Reich décrète la dissolution et la confiscation des biens des associations de Témoins de Jéhovah.
16/07
Hitler nomme Kerrl ministre des Affaires religieuses du Reich.
Mars
07/03
Hitler viole les accords de pacte de Locarno et le traité de Versailles en occupant et remilitarisant la Rhénanie.
29/03
Adolf Hitler organise des élections législatives visant à obtenir un soutien à la remilitarisation de la Rhénanie.
Mai
26/05
Le pasteur Niemöller, dans une déclaration remise à Hitler, dénonce le caractère antichrétien de la politique nazie et réclame la dissolution de la Gestapo ainsi que la fermeture des camps de concentration.
Juin
11/06
Ferdinand Porsche présente son prototype Volkswagen à Hitler.
13/06
Landmesser, ouvrier au chantier naval de Hambourg, est présent au lancement d'un navire Blohm & Voss mais refuse, lui seul, de faire le salut nazi au milieu de la foule.
--   
Bergmann, championne de saut en hauteur (et juive), reçoit une lettre du Comité olympique allemand : critiquant ses performances jugées trop irrégulières, il l'informe qu'elle n'est pas retenue dans l'équipe olympique.
19/06
Le drapeau à croix gammée devient le drapeau officiel de l'Allemagne et remplace la bannière du Reich noir-blanc- rouge.
Juillet
04/07
Le Gouvernement du Reich décide de faire ériger une usine Volkswagen indépendante.
26/07
Milch, inspecteur général de la Luftwaffe, organise, sur l'ordre de Hitler, la légion Condor.
Août
08/08
Mise en vigueur par la France du pacte de non-intervention en Espagne signé du 12 au 25 par le Royaume-Uni, le Portugal, l’Union soviétique, l’Allemagne et l’Italie ; les signataires, notamment la France, l’Union soviétique (à partir d’octobre), l’Allemagne et l’Italie, ne le respectent pas.
Novembre
06/11
Premiers appareils de la légion Condor envoyée par Adolf Hitler (10 000 soldats d’élite).
18/11
Le gouvernement de Franco est reconnu par l’Allemagne et l’Italie.
Mars
14/03
Promulgation de l'encyclique Dans ma poignante inquiétude du pape Pie XI, qui dénonce l'idéologie nazie et les pressions du régime hitlérien à l'encontre des catholiques allemands ainsi que les violations répétées du concordat.
Avril
26/04
Bombardement de Guernica au Pays basque espagnol par l’aviation allemande de la légion Condor ; 1 600 morts. Commencé à 16h40 le bombardement dure trois heures et détruit entièrement la ville. Ce drame inspire à Pablo Picasso un de ses plus célèbres tableaux.
Mai
06/05
Incendie du Hindenburg.
28/05
La Compagnie d'exploitation Volkswagen est fondée, avec à sa tête 3 directeurs nommés par le Front du Travail, Lafferentz, Werlin, et Ferdinand Porsche, nommé directeur technique en charge de la construction de l'usine.
29/05
Une attaque aérienne républicaine sur le croiseur allemand Deutschland.
31/05
Bombardement d’Almería par la Kriegsmarine allemande en représailles à l'attaque aérienne républicaine sur le croiseur allemand Deutschland.
Juillet
01/07
Le SS Eichmann reçoit l'ordre de se rendre en Palestine pour examiner la possibilité d'y déporter les Juifs européens.
03/07
Le philosophe Jaspers est démis de ses fonctions d'enseignant à l'université de Heidelberg.
15/07
Heisenberg et d'autres physiciens sont attaqués par un journal des SS (notamment Stark) pour avoir enseigné la "physique juive" et notamment la théorie einsteinienne de la relativité.
--   
Le camp de concentration de Buchenwald est mis en service sur la colline d'Ettersberg près de Weimar : 149 prisonniers qualifiés pour les travaux de construction sont amenés du camp de Sachsenhausen.
Octobre
23/10
Eichmann est promu SS-Hauptfuhrer.
Novembre
 
Les SS Hagen et Eichmann voyagent en Palestine pour examiner la possibilité d'y déporter les Juifs européens.
Janvier
30/01
Eichmann est nommé Unterstumführer (sous-lieutenant).
Mars
11/03
Kurt Schuschnigg, chancelier fédéral d'Autriche, est poussé à la démission par Hitler.
12/03
Invasion de l'Autriche par l'armée allemande (Anschluss).
Mai
11/05
Début de la construction du canal Rhin-Main-Danube.
Juin
01/06
Heinrich Himmler ordonne la déportation des asociaux : mendiants, tziganes, vagabonds, proxénètes, prostitués.
13/06
Une vague d'arrestation d'associaux (chômeurs de longue durée, marginaux, malades mentaux, toxicomanes, etc.) débute.
25/06
Les médecins juifs sont exclus du Conseil de l'ordre.
--   
L'armistice franco-allemand entre en vigueur.
Août
01/08
Eichmann créé le bureau d'émigration juif à Vienne (chargé de fait de : radicaliser les mesures de vexation qu'encourent les Juifs pour les conduire à l'émigration ; amener les élites juives à financer l'émigration des catégories populaires).
30/08
Eichmann devient responsable du Bureau de l'émigration juive de Vienne.
Septembre
30/09
Accords de Munich.
Janvier
05/01
Lors d’une entrevue à Berchtesgaden, Hitler annonce au ministre polonais des Affaires étrangères, le colonel Beck, que Dantzig devra tôt ou tard être restituée au Reich.
10/01
Inauguration à Berlin par Adolf Hitler de la nouvelle chancellerie réalisée par Albert Speer.
13/01
L’Italie, l’Allemagne et le Japon invitent la Hongrie à adhérer au pacte anti-Komintern. Le protocole d’adhésion au pacte est signé à Budapest le 24 février.
30/01
Dans un discours, Hitler annonce que « la guerre à venir entraînera la destruction de la race juive en Europe ».
Février
02/02
Eichmann est promu SS Obersturmfuhrer (Lieutenant).
14/02
Lancement à Hambourg, en présence d’Hitler, du Bismarck, le plus grand cuirassé allemand.
22/02
Le Reichsverkehrsminister Julius Dorpmüller décrète que les permis de conduire et les cartes grises de tous les juifs sont confisqués.
Mars
13/03
A Berlin, Hitler signe le décret portant sur l’« anschluss », rattachement de l’Autriche au Reich allemand.
14/03
La Slovaquie de Jozef Tiso proclame son indépendance, et devient un État satellite de l'Allemagne nazie.
--   
Convoqué à Berlin dans la nuit du 14 au 15 mars, Emil Hácha est contraint sous la menace de « remettre avec une pleine confiance le pays tchèque entre les mains du Führer ». Soutenue par Hitler, la Slovaquie de Mgr Jozef Tiso proclame son indépendance.
15/03
La Tchécoslovaquie est envahie par l'Allemagne nazie, qui forme le protectorat de Bohême-Moravie.
--   
L’Allemagne occupe la Bohême et la Moravie et instaure le Protectorat de Bohême-Moravie (Zerschlagung der Rest-Tschechei). Chamberlain condamne la violation des accords de Munich par l’Allemagne et revient sur la politique d’apaisement.
16/03
Manifestations pro-tchécoslovaques en Roumanie à la suite de l’entrée des Allemands à Prague.
21/03
L'Allemagne annexe Memel, en Lituanie.
22/03
Adolf Hitler contraint la Lituanie à lui céder Memel.
23/03
Berlin impose à la Roumanie un accord commercial qui réserve à l’Allemagne la production de blé et de pétrole roumain contre la fourniture d’armes et de munitions.
28/03
La Pologne rejette les propositions d’Hitler de faire de la Pologne un satellite de l’Allemagne contre l’Union soviétique.
Avril
01/04
Lancement, à Wilhelmshaven par Hitler de l'amiral Von Tirpitz, le plus grand cuirassé à flot d’Europe et le plus grand navire de guerre de la Kriegsmarine.
03/04
Chamberlain annonce à la Chambre des communes que la Grande-Bretagne s’opposera par la force à toute nouvelle conquête territoriale de l’Allemagne.
20/04
Le 50e anniversaire d’Hitler, est l’occasion d’une immense parade militaire à Berlin qui durera plus de 3 heures. Les Waffen SS sont en tête, suivis de la Luftwaffe, des Panzers, l’artillerie lourde, les nouveaux canons d’assaut.
28/04
Adolf Hitler dénonce l’accord naval germano-britannique de 1935 puis le pacte de non-agression germano-polonais de 1934.
30/04
Loi sur les « conditions de locations aux Juifs ». La plupart des Juifs doivent déménager et se regrouper dans des « maisons de Juifs ».
--   
En Allemagne, les Juifs perdent leur droit de protection des locataires, étape dans la mise en place des « maisons juives ».
Mai
15/05
Ouverture du camp de Ravensbrück, réservé aux femmes.
22/05
Signature à Berlin du pacte d’Acier italo-allemand.
31/05
Signature d’un pacte de non-agression entre l’Allemagne et le Danemark à Berlin.
Juin
07/06
La Lettonie et l’Estonie signent des pactes de non-agression avec l’Allemagne.
20/06
Erich Warsitz effectue le premier vol d'un avion de fusée à combustible liquide, le Heinkel He 176.
22/06
La Slovaquie est intégrée économiquement au Reich.
29/06
440 femmes tsiganes et leurs enfants arrivent au camp de Ravensbrück.
--   
Les accords commerciaux franco-allemands sont prorogés d'un an.
Juillet
04/07
Une Loi sur la mission nationale de la Reichsbahn est votée.
--   
La 10e section des lois de Nuremberg confie l'éducation des enfants juifs au Reichsvereinigung.
11/07
Le protocole de la conférence franco-allemande, arrêtant les bases d'un accord portant sur l'échange du trafic ferroviaire entre la SNCF et la Reichsbahn, est signé.
26/07
Eichmann ouvre le Bureau de l'émigration juive de Prague.
Août
20/08
Accord germano-soviétique sur le commerce et le crédit.
22/08
Chamberlain envoie à Hitler un ultime message pour éviter la guerre. En rappelant les engagements de son pays à l’égard de la Pologne, le Premier ministre britannique demande l’instauration d’une trêve afin de régler les conflits par la négociation. Le même jour, Hitler fixe le début des opérations militaires contre la Pologne.
23/08
Le Pacte de non-agression germano-soviétique est signé à Moscou par les ministres des Affaires Etrangères Ribbentrop et Molotov. Il délimite secrètement les zones d'influence des 2 Etats en Europe orientale (notamment le partage de la Pologne).
26/08
Le gouvernement français avertit Hitler que la France tiendra ses engagements envers la Pologne.
28/08
La Belgique et les Pays-Bas offrent leurs « Bons offices » à la France, la Grande-Bretagne et l'Allemagne pour trouver une solution à la crise.
--   
Entrevue à Berlin entre Hitler et l'ambassadeur britannique Sir Nevile Henderson. Celui-ci lui indique que « toute acte de force contre la Pologne ne peut manquer d'entrainer la guerre entre l'Angleterre et le Reich. ».
29/08
Ultimatum de l'Allemagne à la Pologne.
31/08
Un commando allemand créé un faux incident en attaquant la station radio frontalière de Gleiwitz, en territoire allemand. L'opération Himmler, monté par Reinhard Heydrich, chef de service de sécurité nazi et exécuté par le SS Alfred Naujock vise à donner un prétexte à l'Allemagne d'attaquer la Pologne.
--   
L'ultimatum allemand est diffusé à la radio. Le non-envoi d'un plénipotentiaire polonais par Varsovie est considéré par les Allemands comme le rejet de leur « propositions de paix.».
--   
Hitler signe la directive no 1 du plan Blanc (Fall Weiss) d'invasion de la Pologne prévue pour le lendemain 1er septembre.
Septembre
01/09
Les troupes allemandes et slovaques attaquent la Pologne sans déclaration de guerre..
02/09
Le Royaume-Uni et la France adressent un ultimatum commun à l'Allemagne, exigeant des troupes allemandes l'évacuation du territoire polonais dans un délai de 12 heures.
03/09
La France et l’Angleterre déclarent la guerre à l’Allemagne.
--   
Le Royaume-Uni, l'Australie, la Nouvelle-Zélande déclarent la guerre à l'Allemagne.
--   
La France déclare la guerre à l'Allemagne.
--   
Début de la bataille de l'Atlantique (→ 1945) : le navire de transport de passagers SS Athenia effectuant la traversée de Glasgow à Montréal est coulé par un sous-marin.
--   
Le navire de transport de passagers SS Athenia effectuant la traversée de Glasgow à Montréal est coulé par le sous-marin U-30.
04/09
La Royal Air Force attaque la flotte allemande à Wilhelmshaven et bombarde le canal de Kiel.
05/09
Les troupes françaises commencent une offensive mineure vers Sarrebruck pour tenter de soulager la Pologne par une diversion à l'ouest.
06/09
Attaque tactique des Français au sud de Pirmasens pour s'assurer une bonne position face à la Ligne Siegfried.
--   
Les troupes allemandes s’emparent de Cracovie.
07/09
Offensive de la Sarre (→ 21/09).
09/09
Les troupes allemandes approchent de Varsovie.
--   
L'armée polonaise tente une contre-attaque sur la rivière Bzura. L'attaque prend les Allemands par surprise, mais d'importantes renforts convergent vers le fleuve. La plus grande mobilité des troupes allemandes (18 divisions, y compris Panzer) et le manque de ravitaillement font que les Polonais ne peuvent pas profiter de la contre-attaque et doivent se retirer.
10/09
Wilhelm Fritz von Roettig est le premier général à être tué au combat pendant la Seconde Guerre mondiale. Il est abattu dans la zone d'Opoczno, pendant l'invasion de la Pologne.
16/09
Varsovie est encerclée par l'armée allemande.
--   
Raid aérien de terreur mené par la Luftwaffe sur Varsovie.
19/09
Entrée triomphale d'Hitler dans Dantzig.
--   
Le porte-avions britannique HMS Courageous est coulé par un U-Boot allemand au large de l'Irlande, premier porte-avions coulé du conflit.
27/09
Reddition de Varsovie.
28/09
Pacte d'amitié germano-soviétique entérinant le partage de la Pologne. L'État polonais disparu, la ligne de démarcation germano-soviétique est la nouvelle frontière entre les deux pays.
--   
La Pologne est partagée entre l'URSS et l'Allemagne. L'armée polonaise continue de se battre sur deux fronts au sud-est de Lublin.
29/09
Berlin fait abattre par la Garde de fer le Premier ministre Armand Călinescu à Bucarest.
Octobre
 
Eichmann devient le directeur du Service central de l'émigration du Reich.
02/10
Les forces polonaises défendant la péninsule de Hel se rendent aux forces allemandes.
--   
Bataille de Kock (→ 05/10).
05/10
Varsovie : "Führerparade" de la Wehrmacht devant Adolf Hitler et les généraux.
06/10
Hitler propose la paix à la France et au Royaume-Uni, , offre qui est repoussée le 10 par Daladier et 12 par Chamberlain.
09/10
Hitler ordonne la préparation de l'invasion de la Belgique, de la France, du Luxembourg et de la Hollande.
12/10
Un décret d’Hitler crée le Gouvernement Général sur les terres polonaises occupées par les Allemands mais non rattachées au Reich ; Hans Frank est nommé gouverneur du Gouvernement Général. Les expulsions commencent dans le Warthegau.
--   
Début de la déportation des Juifs allemands vers Vienne et Prague.
14/10
Torpillage du cuirassé britannique Royal Oak par un sous-marin allemand. Sur les quelque 1 200 hommes d'équipage, seulement 378 sont rescapés.
16/10
Évacuation de Forbach par l'Armée française. Cette opération allemande qui contraint à ce repli français est le pendant allemand de l'action menée en Sarre par quelques compagnies françaises. Ces escarmouches qui coûtent tout de même la vie à plus de 10 000 soldats restent les seuls faits d'armes de la « drôle de guerre ».
24/10
Les troupes françaises occupant des enclaves en Allemagne depuis le 6 septembre se replient derrière la Ligne Maginot. C'est une décision « stratégique », alors que ces positions n'étaient pas menacées par les Allemands.
28/10
Les SS demandent au gouvernement allemand de faire porter l'étoile jaune aux Juifs.
Novembre
08/11
Munich : attentat manqué à l'explosif contre Hitler.
15/11
Dernière des six réunions du Conseil de défense de Reich, mis en place en septembre 1939, destiné à jouer le rôle de gouvernement collégial du Reich en guerre.
24/11
Répression féroce de la Gestapo à la suite de l'insurrection étudiante de Prague. 120 étudiants sont fusillés. Déportation et prison pour nombre d'autres.
Décembre
13/12
Bataille de Rio de la Plata entre le cuirassé de poche allemand Admiral Graf von Spee et trois navires alliés.
18/12
Bataille de la baie de Heligoland.
19/12
Le cuirassé de poche allemand Admiral Graf von Spee se réfugie dans le port de Montevideo (Uruguay) où il se saborde.
--   
Une conférence des Amtchefs du RSHA se tient sur le projet de création d'une “réserve juive” en Pologne.
21/12
Le Sonderreferat Planung IVR de la Gestapo est créé : Eichmann, rappelé d'Autriche, est nommé à sa tête.
Janvier
 
Le Sonderreferat Planung IVR de la Gestapo devient le RSHA Amt IV D-4 (Eichmann en est le spécialiste pour la logistique) : il doit coordonner les expulsions de non-Allemands, et les réinstallations de "Volksdeutsche" dans les territoires occupés.
10/01
Incident de Mechelen. Un avion allemand transportant les plans secrets d'invasion s'écrase en Belgique ce qui permet aux alliés de prendre connaissance du plan "fall gelb" et qui forcera Hitler à repousser l'invasion.
Février
 
Le Service central de l'émigration du Reich devient une section de la Gestapo.
08/02
À Łódź, ouverture du premier ghetto sur les territoires polonais occupés par les Allemands.
12/02
L'URSS et l'Allemagne signent un accord commercial pour contrer le blocus maritime franco-britannique.
--   
Les Nazis commencent à déporter les Juifs allemands vers la Pologne.
16/02
Le premier Lord de l'Amirauté britannique Winston Churchill ordonne la mise hors de combat d'un navire allemand, l’Altmark, dans un fjord de Norvège. Piqué au vif, Hitler va prendre la décision d'envahir le pays scandinave, en dépit de sa neutralité.
--   
Incident de l'Altmark, qui servit de prétexte à Hitler pour envahir la Norvège.
24/02
Mise au point du plan jaune (Fall Gelb) d’offensive sur le front de l’Ouest.
Mars
18/03
Rencontre entre Mussolini et Adolf Hitler sur le col du Brenner. Mussolini s'entend avec Hitler pour que l'Italie entre en guerre « à un moment opportun ».
21/03
Himmler décide la construction du camp d'Auschwitz.
22/03
Paul Reynaud est nommé président du Conseil et ministre des Affaires étrangères par le président français Albert Lebrun.
28/03
Le Premier ministre Nuri as-Said démissionne et le 31 mars entre dans un nouveau gouvernement dirigé par Rachid Ali en tant que ministre des Affaires étrangères. Il refuse de rompre les relations diplomatiques avec l’Italie en juin, marquant ainsi l’indépendance de l’Irak par rapport à la Grande-Bretagne. Après la défaite française, l’Irak cherche un accord avec l’Allemagne. Le mufti de Jérusalem, réfugié en Irak, entre en contact avec l’Axe en été. Berlin répond de manière vague.
Avril
08/04
Le sous-marin polonais Orzeł coule le navire allemand Rio de Janeiro qui transportait des troupes allemandes vers la Norvège.
--   
La marine de guerre allemande trompe la vigilance de la Royal Navy et parvient à débarquer 10 000 hommes en Norvège.
09/04
Invasion du Danemark par les troupes allemandes et reddition du Danemark.
--   
Les principales villes norvégiennes sont sous le contrôle des Allemands.
10/04
Destruction d'une partie de la flotte allemande lors d'une attaque navale franco-britannique sur Narvik (Norvège) occupée par les troupes allemandes.
Mai
10/05
Offensive générale allemande à l'Ouest contre les Pays-Bas, la Belgique, le Luxembourg et la France : les Alliés la nommeront la bataille de France.
11/05
Le Luxembourg est occupé.
--   
Début de la bataille de Grebbeberg entre forces néerlandaises et allemandes lors de la bataille des Pays-Bas.
12/05
Les Allemands atteignent la Meuse française, et la franchissent.
13/05
Percée de Sedan des troupes blindées allemandes du général Guderian. Le général Rommel se distingue.
--   
Effondrement du front belge.
--   
Bataille de Monthermé entre forces françaises et allemandes.
14/05
Le front français est enfoncé à Sedan.
--   
En dépit du cessez-le conclu précédemment, Rotterdam est bombardée par la Luftwaffe, qui détruit le centre historique de la ville et tue 900 civils.
15/05
Capitulation de l'armée néerlandaise.
--   
Annexion d'Eupen par l'Allemagne.
--   
Après des combats acharnés, les Panzer Divisionen dépassent Sedan. Elles obliquent vers le nord-ouest, pour encercler les forces alliées engagées en Belgique, et au mépris du risque de se faire elles-mêmes encercler.
17/05
Les Allemands prennent Charleroi et Bruxelles.
21/05
Les villes d'Arras et d'Amiens sont prises. Les Allemands atteignent la Manche ; l'armée française est coupée en deux, ses meilleures unités encerclées en Belgique. Mais Hitler interdit aux Panzerdivisionen de compléter l'encerclement par la capture des ports et plages.
22/05
Début du siège de Boulogne-sur-Mer.
23/05
Dans le hameau de Paradis à Lestrem, 97 soldats anglais prisonniers sont massacrés à la mitrailleuse par les SS de la 4e compagnie du 1er bataillon du 2e régiment de la division Totenkopf sous le commandement de Fritz Knöchlein.
25/05
Début de la bataille de Dunkerque.
--   
Le roi Léopold III décide que, pour la Belgique, la guerre est finie.