Loading...
Loading...
MONDE ARABO-MUSULMAN (496 événements)

Tag
Afghanistan - Afrique - Afrique du Nord - Afrique du Sud - Albanie - Alexandre - Algérie - Allemagne - Amérique - Angleterre - Angola - Antilles - Arabie - Argentine - Arménie - Asie Mineure - Assyriens - Australie - Autriche - Aztèques - Babylone - Bahreïn - Balkans - Bangladesh - Bélarus - Belgique - Bénin - Bhoutan - Biafra - Birmanie - Bohême - Bolivie - Bosnie - Brésil - Bulgarie - Burgondes - Byzance - Cambodge - Cameroun - Canada - Caraïbes - Carolingiens - Carthage - Centrafrique - Chili - Chine - Christianisme - Chypre - Colombie - Commune - Congo - Corée - Corse - Costa Rica - Côte d'Ivoire - Croatie - Croisades - Cuba - Culture - Danemark - Djibouti - Ecosse - Egypte - Empire Ottoman - Equateur - Erythrée - Espace - Espagne - Estonie - Etats Unis - Éthiopie - Etrusques - Europe - Europe Centrale - Finlande - France - Frisons - Fronde - Gabon - Gambie - Gaule - Geekeries - Ghana - Grèce - Groenland - Guatemala - Guinée - Guyane - Haïti - Hawaï - Hébreux - Hittites - Honduras - Hong Kong - Hongrie - Huns - Incas - Inde - Indonésie - Irak - Iran - Irlande - Islande - Israel - Italie - Japon - Jordanie - Kenya - Kosovo - Koweit - Laos - Lettonie - Liban - Lituanie - Lombards - Luxembourg - Lybie - Macao - Madagascar - Malaisie - Mali - Malte - Maroc - Mauritanie - Mayas - Mèdes - Mérovingiens - Mexique - Minoens - Moldavie - Monaco - Monde - Monde Arabo-Musulman - Mongolie - Mongols - Monténégro - Moravie - Mozambique - Napoléon - NépaL - Nicaragua - Nice - Niger - Nigéria - Norvège - Nouvelle Zélande - Ostrogoths - Ouganda - Pakistan - Palestine - Panama - Paraguay - Parthes - Pays Bas - Pérou - Perse - Phéniciens - Philippines - Pôles - Pologne - Portugal - Révolution Française - Révolution Russe - Rome - Roumanie - Russie - Rwanda - Salvador - San Marin - Savoie - Saxons - Sciences - Sénégal - Serbie - Seychelles - Siam - Singapour - Slovaquie - Slovénie - Somalie, - Soudan - Sri Lanka - St Empire - Suède - Suisse - Sumer - Syrie - Tahiti - Taiwan - Tchad - Tchécoslovaquie - Tchéquie - Thaîlande - Tibet - Togo - Tunisie - Turquie - Ukraine - Uruguay - Vandales - Venezuela - Venise - Viet Nam - Vikings - Wisigoths - Yémen - Yougoslavie

Guerre d'Espagne - Guerre d'Indépendance - Guerre d'Indochine - Guerre de Cent Ans - Guerre de Corée - Guerre de Crimée - Guerres de Religion - Guerre de Sécession - Guerre de Sept ans - Guerre de Succession d'Espagne - Guerre de trente ans - Guerre du Viet Nam - Guerre Froide - Guerres Médiques - Guerres Puniques - WWI - WWII

Rois de France - Présidents Français - Empereurs Romains


Période

 
Naissance de Mahomet.
 
Reconstruction de la Kaaba. Mahomet sert de médiateur lors d'un conflit opposant les tribus mecquoises lors de la pose de la Pierre noire.
 
Fréquentes retraites de Mahomet dans une grotte de Hira, près de La Mecque (→ 610).
Août
10/08
Mahomet reçoit en songe un premier message prophétique dans une caverne du mont Hira.
 
Débuts de la prédication publique et des ennuis de Mahomet à La Mecque.
 
Persécution de Mahomet et ses proches à La Mecque.
Juin
22/06
Second serment d'allégeance d'al-Aqaba.
Juillet
16/07
Fuite de Mahomet et de ses adeptes vers Médine - Année 0 de l’Islam.
Mars
21/03
Les Mecquois doivent lever le siège de Yathrib (Médine). Le premier État musulman est né.
Mars
13/03
Victoire musulmane à la bataille de Badr.
Janvier
11/01
Mahomet revient à la Mecque.
 
Le calife Abou Bakr soumet les tribus arabes révoltées. Il progresse vers la Syrie et la Perse.
 
Mort de Mahomet sans héritier mâle. Désignation de son oncle Abû Bakr comme calife.
Juin
08/06
Mort du prophète Mahomet.
 
Premières conquêtes musulmanes : Syrie, Palestine, Mésopotamie et Égypte (→ 650).
 
Mort d’Abû Bakr. ‘Omar devient calife.
 
Jérusalem est prise par les Musulmans.
 
Les Arabes anéantissent l'armée perse à la bataille d'al-Qadisiyya. On parlera désormais de Persans et non plus de Perses.
 
Le calife arabe Omar vient lui-même prendre possession de Jérusalem.
Juin
 
A la bataille d'Héliopolis, le Gal musulman Amr met en déroute l'armée byzantine.
Juin
25/06
Le Général arabe Amr assiège Alexandrie.
Novembre
 
Alexandrie capitule devant le Gal musulman Amr.
Juillet
 
Les Arabes poursuivent la conquête de l'Égypte1 et fondent une nouvelle capitale, Fostat, actuellement Le Caire.
Septembre
17/09
Alexandrie est évacuée par les Grecs.
Décembre
 
Les Arabes mettent en déroutent le Roi des rois Yazdgard III à la bataille de Nahavand (Nehavend) et font la conquête de la Mésopotamie.
Novembre
04/11
Assassinat de ‘Omar par un esclave..
11/11
Le mecquois Othman (gendre de Mahomet) est difficilement désigné comme calife par une commission de 6 Compagnons constituée par Omar.
 
Une armée musulmane pénètre dans la province byzantine d'Afrique. L'exarque byzantin rebelle Grégoire est tué.
 
Les 114 sourates du Coran sont fixées.
 
Assassinat du troisième calife, ‘Uthmân. ‘Alî, cousin et gendre du Prophète, lui succède. Guerre civile due aux dissensions sur la question de la succession. Le monde musulman se divise en sunnites, chiites et kharijites.
Juin
17/06
Le calife Othman est assassiné à Médine par une foule en colère. Ali est proclamé calife.
 
Règne des Omeyyades (sunnites), après l’assassinat de ‘Alî. Ils installent leur capitale à Damas (→ 750).
Janvier
24/01
Le calife Ali est assassiné devant la mosquée de Koufa par Abdul rahman Ibn Muldjam de la secte kharidjite.
Février
24/02
Le calife Ali est assassiné par des kharidjites. Sa mort va déboucher sur la scission la plus grave au sein de l'islam.
 
Conquête du Maghreb par les Omeyyades (→ 710).
 
Les musulmans fondent la ville fortifiée de Kairouan, point d'appui pour la conquête du Maghreb.
Avril
 
Le calife Moawiya meurt à Damas ; son fils Yazid lui succède.
Octobre
10/10
L'armée omeyyade intercepte à Kerbala Husayn, petit-fils d'Ali et imam des chiites, et sa suite en chemin vers Koufa, et les tue (son plus jeune fils Ali Zayn al-Abidin survit).
 
Le calife Abd el-Malik fait construire à Jérusalem le Dôme du Rocher, sur le site du Temple juif.
 
Construction à Jérusalem du Dôme du Rocher par le calife Abd el-Malik sur le site du Premier et du Second Temple.
 
Le Dôme du Rocher est achevé à Jérusalem.
 
Le calife Al-Walid fait entamer la construction de la Grande Mosquée des Omeyyades, à Damas, avec des artisans byzantins.
Juillet
11/07
Les troupes musulmanes pénètrent l’Espagne.
19/07
Bataille de Guadalete. Victoire des troupes du califat omeyyade sur celles du royaume wisigoth, qui précipite la chute de ce dernier, et permet la conquête de la péninsule ibérique par les musulmans.
Mars
 
Des troupes musulmanes débarquent près de Phoenix (Carie) afin de couper du bois pour la construction navale. L'apprenant, Anastase II envoie des troupes à Rhodes, commandées par le logothète Jean le Diacre, pour les attaquer dans le détroit.
Décembre
 
Début du règne de Sulayman ibn Abd al-Malik calife de Damas.
 
Les Arabes pénètrent en Catalogne.
 
Les troupes musulmanes franchissent les Pyrénées.
 
Mort de Sulayman ben Abd al-Malik, calife de Damas. Umar ibn Abd al-Aziz, est désigné pour lui succéder. Il encourage les conversions. Ses envoyés en province essayent d’apprendre aux populations locales comment se comporter en musulmans. Des mesures restrictives sont prises à l’égard des dhimmî (non-musulmans, voir pacte d'Umar), une réforme fiscale est amorcée en faveur des mawâlî (convertis).
 
Eudes est reconnu roi d'Aquitaine par Chilpéric II en échange de son alliance contre Charles Martel.
Août
15/08
Une armée musulmane de 80 000 hommes et une flotte de 1800 navires, dirigée par Maslama, assiège Constantinople.
 
Pélage (Pelago ou Pelayo) est élu prince par l’aristocratie wisigothe. Réfugié dans les grottes de Covadonga, il organise la résistance contre les Arabes et fonde le royaume chrétien des Asturies.
 
Charles Martel organise une expédition punitive contre les Saxons dont il ravage le territoire jusqu’à la Weser. A Cologne, Plectrude lui livre le trésor de son père et se retire dans un couvent. Après avoir évincé son neveu Théodebald, Charles prend le titre de maire du palais d’Austrasie et gouverne au nom de Clotaire IV. Il doit se préparer à lutter contre les Neustriens de Ragenfred qui s'est allié contre lui avec Eudes d'Aquitaine.
 
Une première mosquée destinée aux prisonniers est peut-être érigée à Constantinople.
Mars
 
Le calife Omar II envoie 2 nouvelles flottes (660 navires) et des troupes fraîches à travers l'Anatolie pour renforcer le siège de Constantinople. Mais les équipages majoritairement chrétiens changent de camp.
Avril
 
Près de Nicomédie, les troupes byzantines tendent un guet-apens aux renforts envoyés par le calife Omar II et les mettent en déroute.
Août
--   
Le siège de Constantinople des armées arabes est levé par Léon III grâce aux feux grégeois et à l’alliance conclue avec les Bulgares.
 
Siège de Narbonne.
 
Occupation de la Septimanie par les musulmans d’Espagne qui prennent Narbonne entre le milieu et la fin de l’année. Ils menacent l’Aquitaine défendue par le duc Eudes.
 
Devant la conversion massive des Égyptiens à l’Islam, le trésor voit diminuer le nombre des contribuables. Le wali d’Égypte écrit au calife Umar II pour lui demander de soumettre les musulmans à l’impôt. Celui-ci refuse.
 
Réforme fiscale dans l’empire omeyyade les mawâlî (nouveaux convertis), comme les autres musulmans, sont exemptés de la jiz'ya et astreint au seul paiement de la zakât.
Avril
 
Al-Samh devient gouverneur de Cordoue. Il fait reconstruire en pierre le pont romain de Cordoue sur le Guadalquivir et fait restaurer l’enceinte.
Février
10/02
Début du règne de Yazid II, calife omeyyade de Damas.
Août
25/08
Yazid ben al-Muhallab, révolté contre le calife Yazid II, est battu entre Wasit et Kufa par Maslama ben Abd al-Malik qui le remplace comme gouverneur d'Irak et du Khorassan. Yazid est décapité à l'issue du combat. Sa famille est déclarée hors-la-loi : les hommes sont tués, les femmes et les enfants réduits en esclavage.
Juin
09/06
A la bataille de Toulouse, le duc d'Aquitaine, Eudes, remporte la victoire, sur le gouverneur d'Al-ʾAndalus, As-Samḥ ibn Mālik Al-Ḫawlāniyy, mettant fin au siège de la ville.
Octobre
20/10
Les cavaliers musulmans d'Abd el Rahman et les fantassins chrétiens de Charles Martel s'observent et se livrent à quelques escarmouches, à Moussais.
25/10
Bataille de Poitiers.
Août
06/08
Le maire Charles bat les Arabes à Sernhac.
 
Le maire Charles Martel reprend Avignon et bat les Musulmans près de Narbonne.
 
Le Royaume franc (Charles) repousse le Califat omeyyade (Uqba) près de l'embouchure de la Berre (étang de Bages-Sigean).
 
Règne des Abbassides (sunnites). Ils fondent Bagdad qui devient le centre politique, culturel et économique d’un immense empire (→ 1258).
Juillet
 
Victoire des musulmans, de l'empire du Tibet et des turcs Karlouks sur les chinois de Gao Xianzhi à la bataille de Talas.
 
Expéditions musulmanes contre la Sicile, la Sardaigne et les côtes de la Gaule.
Mai
15/05
Un survivant des Omeyyades, Abd al-Rahman Ier, est victorieux du dernier gouverneur d'Al-Andalus Yusuf al-Fihri dans les faubourgs de Cordoue. Il fonde l'émirat de Cordoue, qui devient le premier royaume musulman indépendant..
 
Les tribus berbères kharidjites ibadites installent leur capitale à Tripoli.
 
Le scribe Rôzbeh ibn al-Moqaffa est mis à mort sur soupçon d'hérésie manichéenne.
 
Comptoir musulman attesté à Canton. Les Arabes et les Persans établis à Canton profitent des troubles en Chine pour exciter un tumulte dans la ville, et à la faveur du désordre pillent les magasins, brûlent les maisons des marchands et s'enfuient par la mer.
Juillet
31/07
Fondation de la ville de Bagdad, appelée Madinat al-Salam ou Ville de la Paix, par le calife Al-Mansur. Les fonctionnaires syriens qui parlaient grec sont remplacés par des Iraniens arabophones. Le vizir Persan Khalid le barmakide exerce le pouvoir au nom du calife. L’empire devient de plus en plus administratif.
Décembre
15/12
La mort de l'imam Jafar as-Sadiq, entraîne la rupture entre les deux principales divisions du chiisme : les Isma'iliens, qui considèrent Isma'il, le septième imam alide comme le dernier légitime et les Duodécimains ou Imamites, qui reconnaissent douze imam alides.
--   
La mort de l'imam Jafar as-Sadiq, entraîne la rupture entre les deux principales divisions du chiisme : les Isma'iliens, qui considèrent Isma'il, le septième imam alide comme le dernier légitime et les Duodécimains ou Imamites, qui reconnaissent douze imam alides.
 
L'imam Malik fonde une école de droit à Médine, qui admet, outre le Coran et la Sunna, la coutume.
Juin
11/06
Victoire abasside, à la bataille de Fakh.
Février
05/02
Naissance du royaume du Maroc, Idris premier roi du Maroc.
Juillet
 
Incursion des musulmans d'Espagne contre Gérone, la Cerdagne et la Septimanie. La garnison franque de Gérone est décimée. Les faubourgs de Narbonne sont pillés. Le comte de Toulouse Guillaume de Gellone « au courb nez » intervient mais est battu à la bataille de Villedaigne sur l'Orbieu. Les musulmans rentrent en Espagne, chargés de butin et d’esclaves chrétiens.
Mai
08/05
Victoire de Constantin VI sur les Arabes à Anousan.
Septembre
18/09
Victoire des armées d'Hicham Ier sur le royaume des Asturies. Alphonse II des Asturies sollicite l'aide des Francs contre l'Islam. Charlemagne crée la marche d’Espagne.
Juillet
08/07
Le calife Haroun nomme Ibrahim ibn al-Aghlab gouverneur de l'Ifriqiya, contre le versement d'un tribut annuel.
Juillet
20/07
Arrivée à Aix-la-Chapelle d'une ambassade du calife Harun al-Rachid qui envoie Abul-Abbas, un éléphant blanc à Charlemagne.
Octobre
 
Ambassade de l’émir de Cordoue à Aix-la-Chapelle. Il accepte de négocier un traité de paix qui reconnaît l’influence franque sur toutes les terres au nord de l’Èbre. La marche d’Espagne est organisée militairement. Elle est rattachée à l’Aquitaine sur le plan administratif..
Juillet
 
Les troupes de l'émir de Cordoue qui ont envahi la marche d'Espagne se retirent par suite de la résistance franque.
Novembre
 
Louis le Pieux reçoit les ambassadeurs de l'émir de Cordoue Al-Hakam à Compiègne et renouvèle la trêve pour trois ans.
Mars
24/03
Le calife abbasside al-Ma’mūn choisi comme successeur l’iman Ali ar-Rida descendant d'Husayn, fils d'Ali, afin d’éradiquer l’agitation chiite.
Juillet
17/07
Al-Ma’mūn est renversé à Bagdad par Ibrâhîm ben al-Mahdî, fils du calife Al-Mahdî qui se proclame calife.
Janvier
22/01
Al-Ma’mūn quitte Merv pour reconquérir son titre de calife. Il abandonne sa politique pro-Alides.
Mars
25/03
La révolte du faubourg éclate à Cordoue. Elle est réprimée dans le sang les jours qui suivent par l'émir Al-Hakam Ier. Plusieurs milliers d'habitants sont chassés de la ville et trouvent refuge à Tolède. Une partie de la population émigre vers Fès (quartier des Andalous) et Candie en Crète.
Août
10/08
Al-Ma’mūn entre dans Bagdad et reprend le titre de calife. Le calife Al-Ma’mūn, pour les récompenser de leur loyauté, nomme Nuh, Ahmad, Yahya, et Elyas, les quatre petits fils de Saman Khoda, gouverneurs de Samarcande, Ferghana, Shash, Ustrushana et Hérat. C'est le début du pouvoir des Samanides en Transoxiane.
 
Al-Bokhârî commence à acquérir la connaissance du "hadîth".
 
Échec d’une intervention des arabes d’Ifriqiya en Sardaigne.
Septembre
 
Tahir Ier est nommé gouverneur du Khorasan par le calife Al-Mamun.
 
Début du règne de Abd al-Rahman II émir de Cordoue.
Août
 
Expédition franque contre les musulmans d’Espagne.
Octobre
 
L'émir de Cordoue Abd al-Rahman II attaque Barcelone.
Novembre
 
Le gouverneur du Khorasan Tahir Ier omet de citer le calife Al-Mamun dans la prière du vendredi, déclarant ainsi son indépendance. Il est assassiné le lendemain. Son fils Talha lui succède avec l'accord du calife. Début de la dynastie des Tahirides.
 
Révolte à Tunis de la milice arabe de l’émirat aghlabide, associée à la population de la ville. Elle se propage à toute l’Ifriqiya (→ 826).
 
Expédition des comtes francs Eble et Aznar Sanche contre Pampelune en Espagne. Les habitants font appel aux musulmans, sans doute les Banu Qasi de Tudèle. Les deux comtes tombent à leur retour dans une embuscade tendue par les Vascons d'Eneko Arista à Roncevaux. Eble est envoyé à Cordoue, tandis qu'Aznar, qui est apparenté au vainqueur, est relâché. La défaite franque marque la fin de la domination carolingienne sur la Navarre et la création d'un royaume de Pampelune indépendant.
 
La Crète est enlevée aux Byzantins par des Maures chassés de Cordoue, puis expulsés d’Alexandrie où ils s’étaient réfugiés. Les Andalous menés par Abou Hafs, après avoir pillé les côtes l'année précédente, débarquent avec 40 vaisseaux, les brûlent et installent leur capitale à Candie.
 
Une flotte byzantine est repoussée par les musulmans de Crète menés par Abou Hafs qui conservent leur position sur l'île.
 
Révolte du comte Goth Aizon contre les Francs dans la marche d'Espagne. Il soulève Ausone et Roda et s'allie aux musulmans. Les comtes de Gothie demandent de l'aide à l'empereur Louis le Pieux.
 
Les Arabes s'emparent de la Crète.
 
Les Arabes envahissent la Sicile.
Mai
 
Arrivée à Saragosse de l'armée de l'émir de Cordoue Abd al-Rahman II venu soutenir la révolte du comte Goth Aizon contre les Francs. Elle met le siège devant Barcelone. La ville résiste, défendue par Bernard de Septimanie. Les forces musulmanes se tournent alors contre Gérone.
Juin
 
Le calife abbasside al-Ma’mūn impose le mutazilisme comme doctrine officielle, inspirée des idées néoplatoniciennes (le Coran est une création du Prophète et non la parole de Dieu). Les cadis sont soumis à une épreuve (mihna)..
 
Mort d’Idriss II. Son royaume dans l'actuel Maroc, est partagé entre ses dix fils. Livré aux guerres civiles, convoité par les Omeyyades d’Espagne et les Fatimides, il s’effrite.
 
Les habitants de Mérida, menés par le Berbère Mahmûd ibn al-Djabbâr et le muladi Sulayman ibn Martîn se révoltent contre l'émir de Cordoue Abd al-Rahman II. Ils assassinent le gouverneur Marwân al-Djillîqî.
 
Fondation d'Alcamo par les arabes en Sicile.
 
Échec d'une expédition maritime byzantine appuyée par Venise contre les Sarrasins en Sicile.
Octobre
 
Théophile envoie une flotte contre les musulmans de Crète ; elle est battue et les Arabes dévastent les Cyclades.
 
Naples s’allie aux Sarrasins contre le duc de Bénévent Sicon qui l'assiège.
 
Le chrétien jacobite Abou Zakaria Mesué, dit Jean Mésué l’Ancien (Masawaiyh, v. 776-755), médecin de six califes successifs, rédige son De Re médica, une pharmacopé générale. Il a fondé dans sa maison de Bagdad un académie de médecine, et il est chargé de traduire en arabe des ouvrages scientifique grecs, syriaques et persans.
Mars
 
Le calife Al-Ma’mūn quitte Bagdad pour une expédition contre l'Empire byzantin.
Juin
 
Le calife Al-Ma’mūn s'empare de quatre forteresses byzantines en Cappadoce.
Août
 
Début du siège de Palerme en Sicile par les Aghlabides d’Ifriqiya. Ils reçoivent des renforts de deux armées venues d’Espagne et d’Afrique.
 
Révolte des bachmourites, chrétiens du delta du Nil en Égypte, réprimée violemment par le calife abbasside de Bagdad. Les hommes sont condamnés à mort, les femmes et les enfants sont vendus comme esclaves.
Septembre
12/09
Les Aghlabides s’emparent de Palerme et constituent un émirat à l’ouest de la Sicile. Les musulmans contrôlent pratiquement toute la Sicile sauf Syracuse. Ils lancent des raids sur les côtes de l’Italie du Sud.
 
Le calife abbasside d’Al-Ma’mūn crée à Bagdad une « maison de la sagesse ».
Avril
 
Début de la Mihna (« l'épreuve »), persécution contre les érudits qui n'adhèrent pas au mutazilisme, doctrine officielle du califat depuis 827.
Juillet
10/07
Echec d'une tentative des Sarrasins contre Malte.
Août
10/08
Mort d'Al-Ma’mūn à Tarse, alors qu'il s'apprête à attaquer les territoires byzantins. Début du règne de son frère Al-Mutasim, calife abbasside de Bagdad. Il recrute pour la première fois massivement des mercenaires turcs.
 
Le calife abbasside Al-Mutasim déplace sa capitale à Samarra, Bagdad devenant trop agitée. La ville, située sur les rives du Tigre, à une centaine de kilomètres en amont de Bagdad, s’étire sur 35 km de long. Le calife y fait résider ses mercenaires turcs.
 
Le prince aghlabide Ziyadet Allah Ier fait reconstruire, dans l'actuelle Tunisie, la Grande Mosquée de Kairouan qui est considérée comme l'édifice religieux le plus ancien et le plus prestigieux de l'Occident musulman.
 
Campagne de l'empereur byzantin Théophile en Asie. Il pénètre jusqu'à l'Euphrate, prend et pille Samosate et assiège et détruit Sozopetra, ville où est né le calife Al-Muʿtas̩im.
 
Débarquement des Sarrasins en Provence et pillage de Marseille.
 
Les musulmans de Sicile ravagent Brindisi et Tarente.
Janvier
04/01
Babak, chef d'un mouvement religieux et social, est livré au calife Al-Mutasim qui le fait torturer à mort.
Juillet
22/07
Le basileus Théophile est battu à Anzen près de Tokat, à l'Est de l'Halys par le calife Al-Mutasim. Prise d’Ancyre par les Abbassides.
Août
12/08
Prise d’Amorium sur les Byzantins par les Abbassides..
 
Une flotte grecque parait sur les côtes de Syrie. Début d'une guerre navale de la mer Égée à l'Égypte entre l'Empire byzantin et les Abbassides.
 
Ancône est mise à sac par les Sarrasins.
 
La flotte vénitienne intervient sans résultats contre les Arabes qui s’emparent de Tarente.
Mars
 
Sac d'Ossero sur la côte Dalmate. Au début du printemps, les Vénitiens lancent soixante navires contre les musulmans établit à Tarente. Ils sont détruits. Les Arabes répliquent par des raids sur Ancône et sur la côte Dalmate jusqu’à Cattaro. De nouveau vaincus sur mer, les Vénitiens décident de se doter de leur propre flotte de guerre.
 
Les Aghlabides, aidés par les Napolitains, s’emparent de Messine, en Sicile.
 
Les Sarrasins pillent la ville d'Arles et sa région.
 
L'émir de Cordoue Abd al-Rahman II envoie un raid contre la marche d'Espagne, vers Ausone, la Cerdagne et Narbonne.
Janvier
05/01
Début du califat abbasside d'Harun al-Wathik.
Mai
23/05
Bataille de Clavijo en Espagne, probablement légendaire, avec une apparition prétendue de Saint Jacques le Majeur. Victoire de Ramire Ier, roi des Asturies sur les Maures.
Juin
25/06
Raid des Vikings sur Séville, en Espagne.
 
L'émir Abd al-Rahman II repousse le mur qibla de la mosquée de Cordoue en prolongeant les nefs de 8 travées.
 
Prise de León en Espagne par les musulmans qui incendient la ville et tentent de détruire les murailles avant de se retirer. La ville est désertée par ses habitants.
Août
 
Les pirates sarrasins d'Afrique du Nord pillent Rome. Soixante-dix navires attaquent Ostie et Porto. Les Sarrasins marchent sur Rome en pillant tout sur leur passage. La garnison de Grégoriopolis ne peut les arrêter. Ils pénètrent au Vatican et profanent la Basilique Saint-Pierre de Rome. Guy Ier de Spolète finit par les repousser.
Décembre
 
Installation d'un petit émirat à Tarente.
Août
10/08
Début du règne de Jafar al-Mutawakkil, calife abbasside à la mort de son frère Al-Wāt̠iq. Il veut gouverner sans vizir, ce qui favorise les officiers turcs.
Septembre
 
Le chef berbère Khalfun s'empare de Bari Où il fonde un émirat.
 
Abandon du mutazilisme dans l'empire Abbasside. Le calife Jafar al-Mutawakkil impose la doctrine des « Gens du Hadith » : le Coran est incréé. Après le rejet du mutazilisme, la répression contre les alides reprend : l’imam alide Ali al-Hadi est assigné à résidence.
 
Yahyâ ben Muhammad (Yahya Ier), fils de `Alî ben Muhammad (Ali Ier), succède à son père comme émir idrisside. Il abandonne le pouvoir à ses oncles et la Dynastie Idrisside se dissocie rapidement.
 
Expédition punitive de l'émirat de Cordoue aux Baléares.
 
Marseille est saccagée par les Sarrasins.
 
Les Sarrasins pillent la Provence.
 
À l’instigation du pape, Amalfi, Gaète et Naples constituent une ligue contre les Sarrasins et réunissent à Ostie une flotte. La flotte arabe est détruite par la tempête lors de l'attaque contre Ostie. De nombreux prisonniers sont faits et affectés à la construction de la cité léonine.
 
Décret discriminatoire du calife Jafar al-Mutawakkil envers les chrétiens et les Juifs : les chrétiens doivent porter des vêtements distinct des musulmans (voile jaune), leur maisons sont marquées de figures de démons sculptées, les emplois administratifs et les écoles élémentaires musulmanes leur sont interdits, ils ne peuvent pas posséder de domestiques.
 
Les Sarrasins pénètrent jusqu’à Arles.
Avril
18/04
Le prêtre Perfecto est décapité à Cordoue pour blasphème5. Début de la révolte des communautés mozarabes de Cordoue et de Bobastro, dirigée par Euloge et Alvaro refusant toute compromission avec l'Islam.
 
Le roi d'Italie Louis II intervient à Bénévent aux côtés de Guy de Spolète pour mettre fin à la guerre civile commencé en 839. Il parvient à mettre d'accord Siconolf et Radalgis sur un partage. Siconolf devient prince de Salerne et les mercenaires musulmans sont chassés.
Juin
03/06
Crucifixion du moine Isaac. Début d'une crise de fanatisme religieux en Espagne. Martyre volontaire d’une cinquantaine de mozarabes sur le marché de Cordoue.
Août
27/08
Le calife Jafar al-Mutawakkil ordonne que les biens du grand cadi mutazilite Ibn Abî Du'ad soient mis sous séquestre.
 
Le grand cadi mutazilite Ibn Abî Du'ad est destitué par calife Jafar al-Mutawakkil et remplacé par le sunnite Yahya ibn al-Aktham.
 
Tolède proclame son indépendance vis-à-vis de Cordoue.
 
Musa ibn Musa prend le contrôle de la ville de Saragosse sur demande de l'émir de Cordoue.
 
Les musulmans prennent et pillent Barcelone. Les Juifs sont accusés d'avoir livré la ville.
Mars
 
Inauguration de la plus grande mosquée du monde à Samarra sur le Tigre pouvant contenir 100 000 fidèles, construite par le calife abbasside Jafar al-Mutawakkil.
10/03
Le gouverneur abbasside Youssef est tué à Muş en mars par les paysans de Sassoun.
Mai
 
Après la capture du patrice d'Arménie Bagrat par le représentant du calife Yousouf, les Arméniens s’unissent par l’alliance des Bagratouni, des Mamikonian et de quelques autres grandes familles. Le calife envoie contre eux une armée de 200 000 hommes conduite par le général turc Bugha al-Kabir.
 
Le roi Louis II d'Italie échoue à prendre Bari aux musulmans.
Août
 
Les troupes de Bugha al-Kabir passent la Koura. Les Arméniens sont écrasés, leur pays est dévasté. Une grande partie de la noblesse est exterminée.
Septembre
23/09
Début du règne de Muhammad Ier émir de Cordoue.
Juin
 
L'émir de Cordoue Muhammad Ier marche contre les habitants de Tolède révoltés qui ont fait alliance avec le roi des Asturies Ordoño Ier. Les Asturiens, conduits par le comte Gatón, sont mis en pièces par les troupes cordouannes à la bataille du Guazalete pendant l'été.
 
L'émir de Cordoue Muhammad Ier envoie une expédition contre le roi des Asturies Ordoño Ier en Alava. Elle s'empare de plusieurs places fortes chrétiennes.
 
Entrevue d'Orbe entre les trois fils de León est reprise par les Asturiens qui commencent le repeuplement de la ville après avoir restauré les murailles antiques.
Mars
 
Les Sarrasins battent Pierre de Salerne et Adalgis de Bénévent devant Bari, puis dans le but de s’emparer de l’Italie du Sud, assiègent Naples et détruisent Misène.
 
Victoire des Asturiens au mont Laturce contre l'émir des Banu Qasi Musà II15. Sa forteresse Albelda est démantelée ce qui permet le repeuplement d'Amaya l'année suivante par Rodrigo de Castille.
 
Création de l'Université Al Quaraouiyine à Fès, considérée comme la première université du monde encore en activité.
Janvier
24/01
Victoire des Aghlabides en Sicile contre Byzance. Ils s'emparent du fort de Enna.
Mars
11/03
Exécution d’Euloge, archevêque de Cordoue. Fin de la révolte des mozarabes de Cordoue.
Mai
08/05
Echec d'une expédition du duc Serge de Naples allié à Salerne, Suessola et Amalfi contre Capoue le jour de la fête de saint Michel.
Décembre
11/12
Le calife abbasside al-Mutawakkil est assassiné par des mercenaires à la solde de son fils, al-Muntasir, poussé par un complot des chefs mamelouks. Les mamelouks tiennent les rênes du pouvoir.
 
Début du règne de Al-Musta`in, calife ‘abbasside.
 
Le prince aghlabide Aboul Ibrahim ordonne la réalisation d'un précieux minbar (chaire destinée au prêche du vendredi) pour la Grande Mosquée de Kairouan. La chaire, réalisée en bois de teck et constituée de plus de 300 pièces finement sculptées d'une grande richesse ornementale, est le plus ancien minbar du monde musulman encore conservé à son emplacement d'origine.
Septembre
 
La campagne de l’émir de Mélitène Omar al-Aqta jusqu’à Amisos est arrêtée par la victoire byzantine de Petronas à la bataille de Poson, sur le fleuve Halys, en Anatolie. Le chef des Pauliciens Karbéas est tué et remplacé par son neveu et gendre Chrysocheir. Petronas remporte une seconde victoire sur l'émir d'Arminiya au col de Haloras.
Octobre
 
Ambassade de l'émir de Cordoue Muhammad Ier auprès de Charles le Chauve.
 
Révolte anti-fiscale au Tabaristan contre les Tahirides. Un groupe de Zaydites (chiites qui refusent de reconnaître une seule lignée d’imams) réussit à s’implanter autour d’un imam descendant de Hasan, Hassan ibn Zeid qui fonde la dynastie Alavides.
Février
17/02
Début du califat de Mohammad al-Mutazz.
Avril
 
Expédition de l'empereur byzantin Michel III contre les Sarrasins de Crète.
Juin
 
Début d'une campagne de l'empereur Louis II contre les Sarrasins en Italie du Sud.
Septembre
 
Louis II le Jeune rentre dans Capoue qu'il assiège depuis trois mois.
Avril
 
Louis II le Jeune, après avoir pris Capoue, met le siège devant Bari mais subit un échec sous les murs de la ville.
 
Louis II le Jeune prend Matera, Venosa et Canosa aux Sarrasins et remet le siège devant Bari.
 
Soulèvement de Mérida contre l'émir de Cordoue Muhammad Ier qui part aussitôt assiéger la ville, en laissant croire qu'il marchait sur Tolède ; les révoltés se soumettent et l'émir démantèle les fortifications à l'exception de la citadelle du gouverneur. Les chefs de l'insurrection (dont le muladi Ibn Marwan) sont emmenés à Cordoue avec leur famille pour servir dans l'armée.
 
Vímara Peres prend le bourg de Portucale aux musulmans pour le royaume de Galice et entreprend sa repopulation. Le premier comté Portucalense est créé.
Septembre
 
L’esclave turc Ahmad ibn Tulun, envoyé en Égypte par son beau-père, le gouverneur Bakbak, en qualité de lieutenant, arrive à Fostat. Il prend la tête de la révolte égyptienne et fonde la dynastie des Tulunides qui se rend pratiquement indépendante de Bagdad.
 
Ahmed, le fils de l’émir aghlabide de Tunis débarque à Malte mais y est tenu en échec par la garnison byzantine.
Avril
 
Le Saffaride Ya`qûb bin Layth as-Saffâr prend Chiraz.
Juin
17/06
Le calife Al-Mutazz est jeté en prison par les chefs militaires turcs et meurt de faim et de soif.
Juillet
14/07
Début du califat de Al-Muhtadi.
Septembre
 
Début de la révolte des esclaves noirs Zandj en Irak à Bassora. Les esclaves noir des plantations de canne à sucre se révoltent à l’appel d’un Zaïdite, Ali ben Mohammed al Alawi. Les relations entre Bagdad et le golfe Persique sont perturbées.
 
Ahmad Ibn Touloun fonde Al-Qatai (« les concessions ») au nord de Fostat (Le Caire) Ahmad Ibn Touloun fonde Al-Qatai (« les concessions ») au nord de Fostat (Le Caire)5. Il distribue des lots de terrains aux officiers turcs et construit une mosquée et un palais. Il distribue des lots de terrains aux officiers turcs et construit une mosquée et un palais.
 
Naples s’allie aux Sarrasins contre sa rivale Amalfi.
Juin
20/06
Début du califat d'Ahmad al-Mutamid.
Août
29/08
Les Aghlabides arrachent Malte à l'Empire d'Orient.
 
Le chef Saffaride Yaqub ibn Layth est confirmé par le calife abbasside Al-Mutamid comme gouverneur de Balkh et du Tokharistan comprenant les régions voisines du Kerman, du Sijistan et du Sind.
Septembre
 
Les Zandj prennent Bassora, mettent la ville à sac et massacrent la plupart des habitants. Ils l'évacuent immédiatement après.
 
Une flotte amalfitaine parvient à dégager le littoral campanien de la menace des musulmans de Sicile à l'appel de Byzance.
 
Ya'qub s'empare de Nichapur, capitale des Tahirides qu'il renverse. Il occupe le Khorasan et la Transoxiane, puis fonde la dynastie Saffaride de Seistan.
 
Offensive de l'Empire byzantin contre l’émir de Mélitène. Basile Ier parvient à prendre Samosate et d'autre places fortes mais durant l'été doit renoncer à assiéger Mélitène où se sont réfugiés les Pauliciens.
 
Muhammad al-Mahdi, le dernier imâm pour les chiites duodécimains, succède à son père Hasan al-Askari. Début de la première occultation pour les duodécimains.
Janvier
 
Boukhara révoltée contre Husain ibn Tahir al-Ta'i, frère de l'émir tahiride Muhammad, est ravagée par les troupes du Khwarezm.
Juillet
 
Le Samnanide Ismail, envoyé par son frère Nasr, entre dans Boukhara, qui deviendra sa capitale.
 
Début du règne de l’émir aghlabide d’Ifriqiya, Ibrahim II. Il transfère la capitale à Raqqada et fait effectuer des travaux dans la grande Mosquée de Kairouan.
 
Mesures discriminatoires en Ifriqiya contre les chrétiens et les juifs.
 
Fondation de Badajoz par le muladi Ibn Marwan révolté contre l'émir de Cordoue Muhammad Ier.
 
Siège de Grado par les musulmans (Sarrasins) qui pillent également Comacchio. La ville disparaît définitivement et laisse la place à Venise.
 
La flotte des villes du sud de l’Italie, unie avec les Sarrasins, pille la côte romaine. L’empereur Louis II déclare que Naples est devenue une autre Afrique.
 
Le navigateur arabe ibn Wahab, parti de Bassorah vers Guangzhou, arrive à Chang'an où il est reçu par l'empereur Tang Taizong.
 
Les musulmans ravagent la campagne romaine.
Avril
08/04
Les Abbassides écrasent les Saffarides à la bataille de Dayr al-'Aqul, sauvant Bagdad.
 
Musa ibn Bugha, nommé gouverneur d'Égypte par le calife Al-Mutamid, part de Samarra avec une armée contre Ahmad Ibn Touloun.
 
Fondation de la secte ismaïlienne des Qarmates par Hamdan Qarmat, paysan d’Irak, à l'origine de la révolte qarmate en Basse Mésopotamie. Cette jacquerie religieuse de paysans dépouillés par l’extension des grands domaines s'étend en Irak et en Syrie. Les qarmates transfèrent ensuite leur activité au Bahreïn.
 
Le pape Jean VIII cherche vainement, par l’argent et l’excommunication, à détacher Amalfi des Sarrasins. La ville s’engage cependant à protéger contre eux la côte de l’Italie du Sud.
Avril
 
Ahmad Ibn Touloun entre dans Damas. Après avoir battu les troupes du calife, il envahit la Palestine et la Syrie. Les troupes égyptiennes marchent de Ramla vers Damas, Homs et Alep sans rencontrer d'opposition. Antioche est prise après un court siège.
 
Basile Ier bat les Arabes à la bataille des Portes ciliciennes.
Mai
21/05
Les Arabes s'emparent de Syracuse après dix mois de siège. Byzance ne conserve en Sicile que Taormine.
 
Le Turc Rachid al-Türki conduit les troupes musulmanes en Haute-Égypte.
 
Naples s’allie aux Sarrasins contre l’influence Byzantine.
 
Les Arabes installent une base à l’embouchure du Garigliano. Ils détruisent l’abbaye du Mont-Cassin.
Août
 
Prise d'Al-Mukthara (« la choisie »), capitale des Zandj, par le vizir Al-Muwaffaq, demi-frère du calife Al-Mu`tamid. Répression de la révolte des Zandj, esclaves noir des plantations en Irak. Leur chef Ali ben Mohammed est décapité.
Septembre
14/09
Une armée byzantine, conduite par Kesta Stypiotès, est entièrement détruite près de Tarse par les musulmans.
Octobre
22/10
L'abbaye du Mont-Cassin est pillée et brûlée par les Sarrasins. L'abbé Bertaire est tué.
Décembre
 
Négociation et signature à Cordoue d'une trêve entre l'émirat de Cordoue et l'ambassadeur de royaume des Asturies, le prêtre de Tolède Dulcidius.
 
Reprise des hostilités entre l'émir de Cordoue Muhammad Ier et Ibn Marwan al Djilliki, qui finit par créer une principauté indépendante autour de Badajoz.
 
Guy, marquis de Spolète, rentré en grâce auprès de l'empereur Charles III le Gros, bat les Sarrasins du Garigliano ; il impose son autorité en Italie et se pose en défenseur de la papauté.
 
Campagne victorieuse du byzantin Nicéphore Phocas l'ancien en Italie du Sud.
 
L'émir de Cordoue nomme Ahmad ibn al-Barra gouverneur de Saragosse.
Août
09/08
Début du règne de al-Mundhir émir de Cordoue.
 
Les Sarrasins établissent une base à Fraxinetum (La Garde-Freinet) près de Saint-Tropez. Cette base, leur seule installation durable en Gaule, leur permet de piller les monastères et les villes de l’intérieur et de se livrer à la chasse à l’esclave.
Juin
29/06
Mort d'Al-Mundhir. Début du règne de Abd Allah ben Muhammad émir de Cordoue.
Octobre
 
Victoire des Aghlabides sur la marine byzantine lors de la bataille navale de Milazzo.
Janvier
 
Le gouverneur de Saragosse Ahmad ibn al-Barra est assassiné par Mohammed al-Anqar ; la ville passe sous le contrôle des Toujibides.
 
Les Sarrasins débarquent à Nice et commencent à ravager le Piémont avant de s'enfoncer dans les Alpes et contrôler les cols.
Avril
13/04
Les troupes de l'émir de Cordoue Abd Allah ben Muhammad écrasent les rebelles Muladis d'ibn Hafsun à la bataille de Poley. Les rebelles se réfugient à Bobastro.
Octobre
16/10
Début du règne du calife ‘abbasside al-Mu'tadid (fin en 902). Le nouveau calife transfère la capitale de Samarra à Bagdad1. Les Abbassides s’installent sur la rive orientale de l’Euphrate, où se multiplient les palais et les jardins. La rive occidentale reste le centre économique et le lieu de résidence populaire (quartier al Karkh)..
 
Le mouvement fatimide prend naissance en Petite Kabylie chez les tribus Kutama et à l’ouest, chez les tribus Sanhadja, ralliées par le missionnaire chiite ismaélien Abu abd-Allah, qui prêche en faveur de Mohammed el-Habib, puis de son fils Ubayd Allah al-Mahdi, qui se revendiquent descendants direct de Mahomet par sa fille Fatima et son gendre Ali.
 
Révolte contre les Aghlabides en Ifriqiya. La révolte de la garnison de la forteresse de Belezma est réprimée sur ordre de l'émir Ibrahim II.
Juillet
31/07
L'émir Ibrahim II aghlabide d'Ifriqiya quitte Kairouan pour installer sa capitale à Tunis.
 
Création du sultanat de Shoa par la dynastie des Makhzumi en Éthiopie méridionale.
 
Les Arabes de Cilicie attaquent l'empire byzantin sur terre et sur mer.
 
La flotte byzantine qui défendait les bases navales d’Asie mineure, est battue par la marine musulmane sur les côtes de Cilicie.
 
Al-Battani rédige les "Tables sabéennes" corrigeant certains calculs astronomiques de Ptolémée.
Août
 
Abdallah, le fils de l'émir aghlabide Ibrahim II, réprime la révolte des musulmans de Sicile puis se tourne contre les possessions byzantines.
Juin
10/06
Les Aghlabides pillent Reggio de Calabre.
 
Les Qarmates attaquent la Syrie. Ils battent les Tulunides à Raqqa, puis mettent le siège devant Damas et ravagent Homs, Alep, Hama, Baalbek, Ma'arrat al-Numan et Salamiya.
 
Occupation des Baléares par l'émirat de Cordoue.
Avril
06/04
Début du règne de Al-Muktafi, calife abbasside.
20/04
Amr ibn Layth, gouverneur saffaride du Khorasan, est exécuté par le calife à Bagdad.
Mai
 
L'émir aghlabide de Tunis Ibrahim II débarque à Trapani en Sicile.
Août
01/08
Les Aghlabides s'emparent de Taormine et achèvent ainsi leur conquête de la Sicile.
Septembre
03/09
Ibrahim II passe le détroit de Messine et débarque en Calabre.
Octobre
01/10
Ibrahim II met le siège devant Cosenza ; il meurt le 23 octobre et son armée se retire.
 
Les îles Baléares sont rattachées à l'Émirat de Cordoue.
Juillet
15/07
Le calife Al-Muktafi apprend que le Qarmate Yahya ibn Zikrawayh est tué au combat devant Damas assiégée.
30/07
Le calife Al-Muktafi envoie une armée combattre les Qarmates en Syrie.
Novembre
29/11
Les Qarmates sont battus par les troupes califales à Raqqa.
 
Le Hamdanide Abu al-Hayja est nommé gouverneur de Mossoul.
Janvier
11/01
Les armées du calife entrent dans Fustat. Les Abbassides reprennent l’Égypte et la Syrie aux Toulounides.
Mars
 
Les Qarmates menacent Damas, qui résiste.
Mai
 
Les Qarmates mettent à sac Tibériade.
Octobre
02/10
Les Qarmates prennent Kufa par surprise.
06/10
Victoire de la flotte byzantine d’Himérios dans l’Egée sur les Arabes. À la demande des Abbassides, Léon VI envoie en ambassade Léon Choirosphaktès à Bagdad pour négocier la paix ; elle aboutit à un échange de prisonniers. Défection d'Andronikos Doukas, qui impliqué dans une conspiration, se réfugie à Bagdad.
Janvier
10/01
Les Qarmates sont battus par les troupes du calife abbasside à Al-Qadisiyya. Leur chef Zikrawayh, fait prisonnier, meurt peu après.
Septembre
29/09
Le Banu Qasi Lubb ibn Muhammad, qui s'est avancé jusqu'à Pampelune, est tué dans une embuscade tendue par le roi de Navarre Sanche Ier Garcia.
Août
14/08
Début du règne de al-Muqtadir, calife ‘abbasside.
Décembre
17/12
Une conspiration dépose le calife al-Muqtadir, jugé trop jeune, et place son cousin le poète lbn al-Mu'tazz ; le chef de la garde turque, l’eunuque Mu'nis remet le calife Muqtadir sur le trône. Déclin du califat abbasside. Les émirs en chef prennent le pouvoir effectif. Profitant de la minorité du nouveau calife, Mu'nis prend le titre d’amir al-umara (Émir des Émirs) et gouverne au nom du prince. Le califat entre dans une longue crise financière dont il ne se relèvera jamais.
Mars
19/03
L’armée de Ziyadat Allah III est écrasée près de Laribus.
25/03
Sous l’instigation du Yéménite Abu abd-Allah, les tribus Berbères Chiites Kutama font cesser en Ifriqiya la domination aghlabide fidèle à Bagdad.
Août
26/08
Le Fatimide Ubayd Allah al-Mahdi, se disant descendant de `Ali et du Prophète par sa fille Fatima, détenu dans le royaume kharidjite de Sijilmassa, est libéré par Abu abd-Allah.
Décembre
 
Ubayd Allah al-Mahdi entre triomphant dans Raqqada près de Kairouan et se proclame Imam et calife.
Janvier
15/01
Le fatimide Ubayd Allah al-Mahdi prend le titre de calife et de « commandeur des croyants » à Raqqada. Les Fatimides ont pour prétention d’abattre les Omeyyades de Cordoue, les Abbassides de Bagdad et les empereurs de Constantinople, l’Ifriqiya n’étant qu’une base de préparation à leur entreprise. Mais ils se heurtent à l’hostilité des fuqahâ’ de Kairouan, défenseurs du sunnisme mâlikite, et à toute une partie du monde berbère.
Juillet
 
L'amiral byzantin Himérios débarque à Chypre, puis attaque les côtes de Syrie où il occupe Laodicée. Pendant ce temps les Arabes, sous le commandement du renégat Damien, reprennent possession de Chypre et châtient les villages chrétiens qui se sont soumis à Himérios.
Février
18/02
Abu abd-Allah est assassiné à Raqqada sur ordre du mahdi Ubaydullah. Ce meurtre déclenche la révolte d'une partie des tribus berbères kharidjites Kutama, puis celle des tribus Zenâtas de Tripolitaine, hostiles aux Fatimides et à leurs alliés. Ubaydullah en vient à bout.
Octobre
 
La flotte byzantine d’Himérios est détruite par les Arabes au large de Samos.
01/10
Tahert, ville sainte du Kharidjisme est détruite par les Fatimides (fin de la dynastie des Rostémides). Sa population se réfugie dans les oasis du Mzab.
 
Le Fatimide Ubayd Allah al-Mahdi décide la construction al-Mahdia. La ville est édifiée entre 916 et 921 et devient capitale de l’Ifriqiya jusqu’en 973.
Avril
07/04
Les berbères Kutama provoquent une grave émeute à Kairouan.
Mai
16/05
Abu l-Qasim (futur Al-Qaim), fils du calife fatimide, dirige une opération contre les Berbères kutama révoltés, qui ont proclamé leur propre Mahdi.
Juin
12/06
Abu l-Qasim arrive à Constantine.
21/06
Abu l-Qasim bat les rebelles près de Mila.
Juillet
 
Révolte fiscales des Berbères houaras de Tripolitaine contre les Kutama ; elle atteint Tripoli où le gouverneur fatimide doit fuir.
Octobre
16/10
Début du règne de Abd al-Rahman III émir de Cordoue.
Décembre
21/12
Les Omeyyades de Cordoue reprennent le contrôle de Séville.
Juillet
 
Al-Qaim, fils du Fatimide Ubayd Allah al-Mahdi part de Raqqada à la conquête de l’Égypte.
Août
27/08
Hubasa entre à Alexandrie après une victoire sur les troupes égyptiennes près d'al-Hanniyya ; Tekin, le gouverneur abbasside d'Égypte, refuse de capituler et réclame des renforts de Syrie.
Novembre
06/11
Al-Qaim entre à son tour à Alexandrie avec le gros des forces fatimides.
Décembre
 
L'armée fatimide quitte Alexandrie vers le delta sous le commandement de Hubasa, suivi de loin par Al-Qaim. Fostat est mise en défense par les Abbassides (13 décembre) ; la cavalerie berbère subit de lourdes pertes devant les archers turcs. Après le 25 décembre les Fatimides se tournent vers le Fayoum.
Mai
 
Al-Qaim, fils du Fatimide Ubayd Allah al-Mahdi, rentre à Raqqada après son échec contre l’Égypte.
 
Le pape Jean X organise une ligue italienne contre les Sarrasins, présidée par Bérenger de Frioul. Le stratège byzantin de Longobardie Nicola Picingli envoie ses galères sur Naples et force la ville et ses voisines à rompre leur alliance avec les Arabes.
Juin
 
Les barbaresques musulmans, qui se sont installés en masse le long du Garigliano, sont assiégés pendant trois mois, une flotte byzantine remontant le fleuve pour empêcher leurs navires de s'échapper.
Août
 
Bataille du Garigliano. Victoire importante du pape Jean X et du sénateur Théophylacte sur les Sarrasins. Les survivants parmi les Sarrasins doivent abandonner leur base.
 
La régente de l'empire byzantin Zoé Carbonopsina ouvre des négociations de paix avec les Abbassides dirigées par le patriarche Nicolas Mystikos ; une ambassade est envoyée à Bagdad et des prisonniers sont échangés.
Mai
 
Début de la construction de Mahdia en Ifriqiya.
 
L'émir de Nekor est battu et tué par le général fatimide Messala ibn Habus le 26 juin. Ses fils, qui se sont réfugiés à Malaga auprès des Omeyyades de Cordoue, parviennent à reprendre la ville après le départ de Messala.
Septembre
04/09
Les troupes de l'émir de Cordoue Abd al-Rahman III sont battues par Ordoño II de León à la bataille de San Esteban de Gormaz ou de Casto Muros.
25/09
Les Omeyyades de Cordoue s'emparent de Carmona.
 
Les rois Sanche de Pampelune et Ordoño II de León partent en campagne contre les Banu Qasi. Ils menacent les villes de Nájera, Tudela et Valtierra, dans la vallée haute de l'Èbre.
Avril
 
Al-Qaim, fils du Fatimide Ubayd Allah al-Mahdi part de Raqqada pour une seconde tentative de conquête de l’Égypte.
Juillet
 
L'armée fatimide arrive devant Alexandrie qui est prise par surprise ; le gouverneur abbasside d'Égypte Dukas sécurise la tête de pont de Gizeh pour défendre Fostat.
Février
 
Le vizir abbasside Mu'nis quitte Bagdad pour l’Égypte, soutenu par 25 navires de la flotte syrienne de Tarse équipés de feu grégeois, commandés par l'eunuque Thamal.
Mars
12/03
La flotte fatimide est anéantie près d'Aboukir par l'escadre syrienne.
Mai
25/05
Mu'nis entre à Fostat avec les renforts de l'armée abbasside.
Juillet
26/07
Victoire de l'émir de Cordoue Abd al-Rahman III sur Ordoño II de León à la bataille de Valdejunquera.
30/07
Le Fatimide Al-Qaim quitte Alexandrie et occupe une nouvelle fois le Fayyoum.
 
Seconde expédition au Maghreb du général fatimide Messala ibn Habus, gouverneur de Tahert. Il assiège Fès et destitue le gouverneur idrisside Yahya ben Idris. En mai, il prend Sijilmassa, qui est pillée une seconde fois par les Kutama puis rentre à Tahert.
Février
20/02
Le calife fatimide Ubayd Allah al-Mahdi installe sa capitale à Madhya, sur le littoral tunisien.
Mai
 
Départ de Bagdad d'une ambassade arabe d’Ibn Fadlân aux bulgares de la Volga, récemment islamisés.
Novembre
10/11
Après la défaite d'Ordoño II de León et de García II de Navarre à la bataille du Valdejunquera (920), le roi de Navarre Sanche Ier Garcia sort de son couvent et bat l'armée de l'émirat de Cordoue à son retour d'un raid de pillage en Aquitaine à Roncal et Bardenas Reales, puis occupe plusieurs places de la province de la Rioja. Cette même année Ordoño lance un raid en territoire musulman et arrive à une journée de marche de Cordoue.
Décembre
 
Le Fatimide Al-Qaim quitte l’Égypte après l'échec de sa tentative d'invasion. Les Abbassides reconnaissent cependant la domination fatimide du littoral libyen jusqu'à Barqah.
 
Al-Hallaj, grand soufi, est supplicié à Bagdad.
 
Abû Tâhir, fils de Abu Saïd, devient le chef du mouvement qarmate. Née en Syrie en 877 l’agitation qarmate s’étend désormais à tout l’Orient musulman. Elle multiplie les pillages et les destructions, accélérant la désagrégation de l’empire Abbasside au profit d’émirats issus des particularismes nationaux.
 
Prise de Nájera par Ordoño II de León et de Viguera par Sanche Ier de Navarre.
 
Les Sarrasins, débarqués dans le massif des Maures, ne peuvent s'emparer de Marseille, mais dévastent à nouveau l'abbaye de Saint-Victor. L'évêque de Marseille quitte la ville pour se réfugier à Arles.
 
Victoire navale de Byzance sur le corsaire musulman Léon de Tripoli à Lemnos.
Juillet
 
L'émir de Cordoue Abd al-Rahman III passe l'Èbre et envahit le royaume de Navarre ; le roi Sanche Ier Garcia est battu près de Sangüesa et les musulmans ravagent la région jusqu'à Pampelune, qui est mise à sac.
 
L'idrisside al-Hasan, dit Al-Hajjam, entre secrètement à Fès et se fait proclamer émir. Le gouverneur kutama Rîhan s'enfuit. De nombreuses tribus berbères de l'actuel Maroc rejoignent la révolte contre les Fatimides ; Al Haddjam marche contre le gouverneur Musa Ibn Abi-l-'Afya. Minhal, fils de Afya et deux-mille Meknassa sont tués dans la bataille. Rentré à Fès, Al-Hajjam est trahi et fait prisonnier par le chef des Aurébas et meurt en tentant de s'évader sur les murailles de la ville. Ses frères se maintiennent dans le Rif.
 
Les Sarrasins pillent Fréjus.
Juillet
04/07
Raid arabe à Oria, en Apulie.
Janvier
16/01
Califat de Cordoue.
 
Les Byzantins de Nicéphore récupèrent la Crète sur les Arabes.
Mars
06/03
Victoire byzantine lors du siège de Chandax, ce qui met fin à l'émirat de Crète.
Juillet
19/07
Victoire du califat fatimide sur l'empire byzantin, à la bataille d'Apamée.
 
Les Arabes implantent la culture du café.
Mars
25/03
Le calife fatimide d'Égypte al-Hakim fait assassiner son tuteur, l'eunuque Barjawân, et commence son règne personnel.
Juillet
29/07
Le vizir des Omeyyades de Cordoue Almanzor bat les chrétiens espagnols coalisés à la bataille de Cervera.
Mai
21/05
Almanzor quitte Cordoue pour une campagne contre la Castille au cours de laquelle il incendie le monastère de San Millán de la Cogolla.
Juillet
 
Almanzor est battu à Calatañazor par le comte de Castille Sanche Garciez, soutenu par le royaume de León et la Navarre. Cette bataille mentionnée par les chroniqueurs latins du xiiie siècle et omise par les sources musulmanes, est probablement légendaire.
Août
10/08
Venise défend Bari contre les Arabes de Sicile7. Les Vénitiens repoussent les musulmans hors du canal d'Otrante. L’Adriatique devient un lac vénitien.
--   
Almanzor meurt dans la nuit du 10 au 11 août, malade, à Medinaceli. Le califat de Cordoue amorce sa chute tandis que l’armée nomme et destitue les califes. Les Berbères, les Arabes, les Slaves et les Espagnols s’affrontent pour le pouvoir.
Octobre
18/10
Destruction du Saint-Sépulcre à Jérusalem par le souverain fatimide El-Hakim.
Juillet
01/07
L'Idrisside maître de Ceuta, Ali ibn Hammoud, entre en vainqueur dans Cordoue.
 
Les nomades turcs seldjoukides, sunnites, qui étaient déjà nombreux dans les armées du Califat abbasside s'emparent de Bagdad.
 
Unification temporaire du Maghreb et de l’Espagne musulmane par les dynasties berbères Almoravides et Almohades.
 
La secte des Assassins de religion chiite est fondée en Perse.
Août
15/08
Départ des armées régulières pour la 1ere Croisade.
Octobre
21/10
L'armée "populaire" est anéantie par les Turcs prés de Nicée.
23/10
Les troupes de Pierre l'Ermite sont massacrées par les Turcs.
Mai
 
Les Fatimides prennent Tyr.
Juin
14/06
Début du siège de Nicée, pendant la première croisade.
19/06
Fin du siège, et prise de Nicée, sur les Turcs seldjoukides, par les croisés, lors de la première croisade.
26/06
Les Croisés s'emparent de Nicée.
Juillet
01/07
Bataille de Dorylée.
Octobre
13/10
Les armées croisées font jonction près d'Antioche.
21/10
Début du siège d'Antioche.
Juin
03/06
Les Croisés s'emparent d'Antioche.
05/06
Arrivée de l'armée de Kerbogha devant Antioche.
07/06
Kerbogha tente un assaut, mais en vain.
09/06
Kerbogha entame le siège de la ville.
Août
26/08
Les Fatimides s'emparent de Jérusalem.
--   
Prise de Jérusalem par les Fatimides.
Décembre
12/12
Les croisés prennent Ma'arrat.
Février
 
Début du siège d'Arqâ.
Mai
13/05
Fin du siège d'Arqâ (sans résultat).
19/05
Arrivée des croisés à Beyrouth.
23/05
Arrivée des croisés à Tyr.
Juin
03/06
Arrivée des croisés à Ramallah.
06/06
Les armées croisées s'emparent de Bethléem.
07/06
Les armées Croisées arrivent devant Jérusalem.
Juillet
10/07
Mort de Rodrigo Díaz de Vivar, dit El Cid Campeador à Valence.
15/07
Prise de Jérusalem (1ère croisade).
17/07
A Jérusalem, un Conseil des barons croisés se tient pour organiser l'élection d'un patriarche ou d'un roi.
22/07
Godefroy de Bouillon est élu souverain de Jérusalem.
Août
01/08
Arnoulf Malecorne est nommé patriarche de Jérusalem.
05/08
« Découverte » de la Vraie Croix.
12/08
Victoire des armées croisées à Ascalon.
Juillet
15/07
Mort de Godeffroy de Bouillon, avoué du St-Sépulcre à Jérusalem.
Décembre
25/12
Baudouin est couronné roi de Jérusalem.
Avril
29/04
Les croisés du roi Baudouin de Jérusalem prennent Arsouf.
Mai
17/05
Les croisés du roi Baudouin de Jérusalem prennent Césarée.
Mai
05/05
Reprise de Valence par les Almoravides de Youssef Ibn Tachfin.
17/05
Une armée égyptienne, commandée par Charaf (le fils du vizir Al-Afdhal), surprend Baudouin de Jérusalem à Ramla : le roi se sauve en se cachant parmi les roseaux, la plupart de ses 500 chevaliers sont capturés ou tués.
27/05
Victoire de Baudouin de Jérusalem sur les Fatimides à la bataille de Jaffa..
Août
27/08
Les Francs défont les Égyptiens à Ramlah.
Mai
26/05
Les croisés prennent Acre avec l’aide de la flotte génoise.
Juillet
12/07
Prise de Tripoli par Bertrand de Saint-Gilles.
 
L'ordre militaire et religieux des Templiers est fondé à Jérusalem par Hugues de Payns et quelques chevaliers afin de protéger les routes empruntées par les pèlerins.
Juin
17/06
Bataille de Cutanda durant la Reconquista espagnole sur l'occupant maure de la péninsule ibérique.
Mai
30/05
La flotte vénitienne (120 navires) détruit la flotte égyptienne qui mouille devant Ascalon.
Juin
27/06
Tyr se rend aux Francs. Sa population est épargnée. Création d’un comptoir vénitien.
Juillet
07/07
Les Croisés prennent Tyr.
Juin
11/06
Victoire des États latins d'Orient à la bataille d'Azâz.
Novembre
13/11
Le roi de Jérusalem, Foulques V d'Anjou, meurt à Acre d'une chute de cheval, laissant 2 fils, Baudoin et Amaury.
Décembre
23/12
Les Turcs (Zengi, émir de Mossoul) prennent Edesse (possession franque en Asie mineure) et massacrent les Chrétiens.
Mars
01/03
Le pape Eugène III publie une seconde version de la bulle de croisade Quantum praedecessore.
Janvier
17/01
Les Almohades sous Abd al-Mumin débarquent au pays d’al-Andalûs et s’emparent de Séville.
Juin
24/06
Lors d'un conseil, les Croisés Louis VII, Baudouin III de Jérusalem et l'empereur Conrad III décident d'attaquer Damas.
Juillet
 
Durant le siège de Damas, le frère aîné de Saladin est tué.
28/07
Echec du siège de Damas - Fin de la deuxième croisade.
Juin
19/06
Bataille du lac Mèron, défaite des Templiers, dont le Grand-Maître, Bertrand de Blanquefort, est fait prisonnier par Nur ad-Din.
Janvier
22/01
Les Normands de Sicile sont chassés du littoral tunisien par les Almohades.
Novembre
23/11
Renaud de Châtillon, prince d'Antioche, est capturé par les Turcs d'Alep, au cours d'une opération de pillage.
Février
30/02
Amaury Ier de Jérusalem entame une campagne militaire en Egypte.
Juin
 
Amaury assiège Saladin dans Alexandrie.
Août
04/08
Reddition d’Alexandrie. L’Égypte passe sous domination des Francs.
Septembre
 
Traité entre les Francs de Jérusalem et l’empire byzantin pour un partage de l’Égypte.
Mars
23/03
Saladin devient vizir d'Égypte.
Août
20/08
Saladin fait assassiner l’eunuque Mu’tamin al-Khilafa, un conseiller du calife fatimide Al-Adid, qui complotait contre lui avec les Francs, ce qui provoque une révolte des 50 000 hommes de la garde noire au Caire, qui est réprimée le 23 par le frère de Saladin, Turanshah.
Décembre
12/12
Saladin, en même temps qu’il attaque les forteresses de Daroum et de Gaza, à la frontière du royaume de Jérusalem, assiège et prend le port d’Ayla sur la mer Rouge par une double offensive par terre et par mer (→ 21/12).
Septembre
13/09
Mort du dernier calife fatimide Al-Adid. Saladin (Salah al-Din al-Ayyubi) restaure la légitimité des Abbassides et le rite sunnite. Il se proclame sultan d’Égypte et fonde la dynastie Ayyoubides.
 
Après la fin de la dynastie Fatimide, le chef de la secte des Assassins, Rachid ad-Din Sinan (« le vieux de la montagne ») envoie une ambassade à Amaury Ier de Jérusalem pour discuter des conditions de la conversion au christianisme des adeptes de la secte..
Juin
 
Expédition de Saladin à l’est du Jourdain.
Septembre
25/09
Traité entre Pise et Saladin. Pise, éclipsée un moment en Égypte par la conquête ayyubide, retrouve ses droits commerciaux et obtient même de nouvelles concessions.
Février
05/02
Turanshah, frère de Saladin, part d’Égypte via La Mecque pour une expédition contre le Yémen.
Avril
06/04
Saladin réprime une révolte chiite en Égypte encouragée par les Francs.
Juillet
11/07
Mort d’Amaury Ier de dysenterie. Baudouin le Lépreux devient roi de Jérusalem à l’âge de treize ans.
15/07
Couronnement de Baudouin IV de Jérusalem.
Août
01/08
La flotte de Guillaume II de Sicile est repoussée par Saladin devant Alexandrie.
Janvier
 
Les conseillers d’As-Salih Ismail al-Malik, émir d’Alep, décident de recourir aux services des Assassins pour se débarrasser de Saladin. Au début de l’année, un attentat dans le camp de Saladin échoue. Les batinis sont massacrés.
Mai
04/05
Saladin se fait investir par le calife abbasside du gouvernement de l’Égypte, de la Syrie et du Yémen.
Mai
22/05
Nouvelle tentative d’assassinat contre Saladin par des membres de la secte des Assassins. Le sultan est sauvé par sa cotte de mailles. Les assaillants sont massacrés.
--   
Pendant le siège d'Alep, tentative d'assassinat contre Saladin, par des membres de la secte des assassins.
Juillet
30/07
Pour se venger de l’attentat du 22 mai, Saladin assiège Masyaf, forteresse des Assassins en Syrie centrale. Menacé d’assassinat par le « vieux de la montagne », Saladin lève rapidement le siège. Il cherchera désormais à se concilier les Assassins, privant ainsi ses ennemis, Francs ou musulmans, d’un précieux auxiliaire.
Novembre
25/11
Victoire des Francs du Royaume de Jérusalem contre une armée de Saladin à la bataille de Montgisard.
Mai
11/05
Saladin quitte le Caire pour Damas. Il traverse le royaume de Jérusalem et ravage les cultures des terres de Renaud de Châtillon sans rencontrer l’armée franque (→ 22/06).
Décembre
 
Renaud de Châtillon décide de lancer un raid sur La Mecque. Il s’embarque à Eilat, petit port de pêche sur le golfe d’Aqaba, puis s’attaque à Yanboh, port de Médine, puis à Rabigh, non loin de La Mecque. En chemin, il coule un bateau de pèlerins musulmans se rendant vers Jeddah. Tandis que Renaud, chargé de butin, remonte vers ses terres, ses hommes continuent à sillonner la mer Rouge.
Janvier
 
Le frère de Saladin, al-Adel, qui gouverne en Égypte, lance une flotte qui écrase les pillards de Renaud de Châtillon.
Juin
18/06
Saladin s’empare d’Alep et d’une partie de la Djézireh. La Syrie unifiée est rattachée à l’Égypte sous l’autorité incontestée du souverain ayyubide.
Juin
 
Le patriarche de Jérusalem, le grand-maître du Temple et le grand-maître de l’Hôpital se rendent en Europe pour obtenir l’aide du pape et des souverains occidentaux.
Mars
16/03
Baudouin IV, roi de Jérusalem, meurt de la lèpre, à l’âge de 24 ans. Il laisse le trône à son neveu, Baudouin V, un enfant de six ans, et la régence au comte Raymond III de Tripoli, qui s’empresse d’envoyer des émissaires à Damas pour demander une trêve, afin de consolider son pouvoir. Saladin lui accorde une trêve de quatre ans.
Décembre
 
Renaud de Châtillon attaque une caravane de pèlerins et de marchands arabes qui se dirigeait vers La Mecque rompant la trêve conclue avec Saladin.
Janvier
 
Saladin proclame la guerre sainte contre les Francs au début de l’année.
Juillet
 
Saladin défait les chrétiens conduits par Guy de Lusignan à la bataille de Hattin. Presque toute la chevalerie franque est tuée ou capturée. Saladin se rend maître en quelques semaines des États chrétiens à l’exception de quelques places côtières isolées les unes des autres (Tyr, Tripoli, Antioche).
03/07
Les Francs de Palestine sont écrasés par le sultan Saladin au pied de la colline de Hattîn, près du lac de Tibériade.
Octobre
02/10
Saladin gagne Jérusalem, après 88 ans d’occupation des Croisés. Aucun chrétien n’est inquiété. Si les Francs doivent payer une rançon pour quitter la ville, ils peuvent vendre ou emporter leurs biens9. Des dizaines de milliers d’entre eux peuvent se retrancher dans Tyr.
 
Troisième croisade, les roi de Frances, d'Angleterre et l'Empereur Germanique y participent.
Septembre
07/09
Bataille d’Arsouf. Victoire de Richard Coeur de Lion sur l’armée de Saladin.
Mars
04/03
Après la mort de Saladin à Damas, le sultanat Ayyubide se divise en quatre branches : Égypte, Damas, Alep, Mésopotamie.
Juillet
05/07
Richard Coeur de Lion renonce à assiéger Jérusalem.
Août
05/08
Richard Coeur de Lion bat Saladin lors la bataille de Jaffa.
Septembre
02/09
Traité entre Saladin et Richard Coeur de Lion instaurant une trêve.
--   
Richard Coeur de Lion conclut à Ramla une trêve de trois ans avec Saladin, et l'accès des pèlerins à Jérusalem, de même qu’aux musulmans allant à La Mecque. Saladin garde Jérusalem mais reconnaît le royaume chrétien d’Acre. Ascalon, démantelée, est livrée à Saladin, mais les Francs gardent la côte de Tyr à Jaffa.
Octobre
09/10
Départ de Richard Coeur de Lion du Proche Orient.
Juillet
18/07
Les Almohades remportent la bataille d'Alarcos contre Alphonse VIII de Castille.
19/07
Bataille d'Alarcos. Victoire de Yacoub l'Almohade, dit Al-Manzor, sur Alphonse VIII, roi de Castille.
Janvier
14/01
Arrivée des premiers contingents allemands qui précèdent l’empereur Henri VI à Acre.
Octobre
23/10
Les croisés allemands s’emparent de Sidon et de Beyrouth et rétablissent ainsi les communications terrestres entre Acre et Tripoli.
Février
02/02
Les croisés allemands rembarquent pour l’Europe.
Juillet
01/07
Trêve entre Al-Adel et les Francs signée pour une durée de cinq ans et huit mois. Al-Adel en profite pour consolider son pouvoir.
Mai
20/05
Le sultan d’Égypte al-Adel achêve la construction d'une forteresse sur le mont Thabor qui domine la plaine d’Acre.
Juillet
16/07
Les royaumes chrétiens d'Espagne, la Castille, l'Aragon et la Navarre, remportent une victoire majeure sur les Arabes Almohades à la bataille de Las Navas de Tolosa. C'est la fin de la suprématie musulmane dans la péninsule ibérique. Al-Andalus, l'Espagne musulmane, se réduit rapidement au seul émirat de Grenade.
Septembre
    09
François d'Assise fait un voyage en Égypte et fait une rencontre étonnante près de Damiette avec le sultan Al-Kamel qu'il tente vainement de convertir.
Janvier
06/01
Début du règne d'Abd al-Wahid, calife Almohade à la mort de son petit-neveu Yusuf al-Mustansir. Des révoltes éclatent dans tout l’empire almohade.
Octobre
07/10
Début du règne de Az-Zahir, calife abbasside.
Juillet
01/07
Abû Uthmân s'empare du pouvoir à Minorque.
Juin
12/06
Départ de Saint-Louis pour la septième croisade.
Avril
06/04
Bataille de Fariskur. Louis IX est capturé avec son armée.
Mai
06/05
Louis IX est libéré après le versement d'une rançon.
 
Début de la conquête de la Perse par Hulagu, petit-fils de Gengis Khan.
 
établissement de la dynastie mongole des Ilkhanides.
Février
10/02
Prise de Bagdad par les Mongols - Fin du Califat Abbasside .
Mai
18/05
Chute de Saint-Jean-d'Acre marquant la fin du royaume de Jerusalem.
28/05
En Palestine, les 200 000 hommes du sultan El Achraf Khalil réduisent les défenses de Saint-Jean d'Acre, malgré la résistance des Templiers groupés autour du grand maître Guillaume de Beaujeu. Saint-Jean d'Acre était l'ultime bastion de ce qui fut le royaume franc d'Orient. Sa chute met un point final à l'épopée des croisades presque deux siècles après la prédication du pape Urbain II.
 
La Syrie est envahie par les Mongols.
Mai
06/05
Début du siège de sept ans de Tlemcen par les Mérinides.
 
Les Musulmans gouvernent le Cachemire en Inde.
 
Les Musulmans gouvernent le Cachemire en Inde.
 
Le pape Clément VI nomme l’ordre franciscain « gardien de la Terre sainte ». Les religieux s’installent à Jérusalem, avec l’autorisation des Mamelouks, pour protéger les lieux saints chrétiens de la ville.
Mars
26/03
Les Castillans s’emparent du port mérinide d’Algésira.
Janvier
 
Le voyageur marocain Ibn Battûta aborde Samudra, capitale du sultanat de Pasai dans le nord de l'île indonésienne de Sumatra.
Mai
25/05
Prise du port d'Ayas, en Arménie cilicienne par les Mamelouks d'Égypte.
 
Au cours de l'épidémie de peste, Ibn al-Khatib énonce pour la 1e fois la notion de contagiosité en recommandant d'isoler les malades et de détruire leur linge.
Février
 
Ibn Khaldun est suspecté de complot et d'intrigues contre le sultan Abu Inan : il écope 21 mois de détention.
 
Ibn Khaldun est suspecté de complot et d'intrigues contre le sultan Abu Inan : il écope 21 mois de détention.
 
La dynastie Mérinide entre dans une période de confusion : "la Dynastie des vizirs".
Novembre
27/11
Le Sultan mérinide Abu Inan Faris meurt étranglé par l'un de ses vizirs.
30/11
à la mort d’Abu Inan Faris, l’anarchie s’installe dans le royaume mérinide et favorise les progrès des Espagnols, des Portugais et des Arabes. Début du « règne des vizirs ».
Décembre
 
Ibn Khaldun est libéré.
Juillet
 
Ibn Khaldun participe activement au mouvement qui porte le prince Abu Salim au trône de Fès : en guise de récompense, il est nommé secrétaire confidentiel.
Juin
28/06
Mohammed VI al-Ahmar devient le dixième émir nasride de Grenade.
 
Ibn Khaldun se brouille avec le vizir Amar Ibn Abdellah, il tombe en disgrâce et est nommé simple juge d'appel à la cour de justice.
 
Ibn Khaldun part pour Bedjaia auprès de l'Emir Abu Abdellah qui le nomme chambellan doté des pleins pouvoirs.
Mai
 
L’empereur byzantin Jean V Paléologue, vassal du sultan ottoman, doit l’accompagner dans une campagne en Asie Mineure.
Juin
20/06
Le mérinide Abû al-`Abbâs, victorieux des loyalistes à Zarhun avec l'aide de l'émir de Grenade Mohammed V al-Ghani, entre à Fès et prend le pouvoir au Maroc.
Avril
 
Capture du roi Léon VI d'Arménie par les Mamelouks. Conquête de l’Arménie cilicienne par les Égyptiens : les seigneurs arméniens, que le roi Léon VI avait chargé de défendre Sis, livrent la ville.
Juillet
01/07
Modeste victoire des castillans menés par Alvaro de Luna sur les Nasrides à la bataille de La Higueruela.
Mai
29/05
Prise de Constantinople par les Turcs et fin de l'Empire romain d'Orient.
Août
20/08
La Castille prend Gibraltar aux Musulmans.
Mai
29/05
Les Rois catholiques s'emparent de Loja.
Mai
07/05
Début du siège de Malaga lors de la Reconquista.
Juin
09/06
Les Chrétiens commencent le siège de Grenade.
Janvier
02/01
Prise de Grenade par les troupes d'Isabelle le Catholique - Fin de la Reconquista.