";
Loading...
Loading...
Wisigoths (96 événements)

Tag
Afghanistan - Afrique du Sud - Albanie - Algérie - Allemagne - Angleterre - Angola - Argentine - Arménie - Australie - Autriche - Azerbaïdjan - Bahreïn - Bangladesh - Bélarus - Belgique - Belize - Bénin - Bhoutan - Biafra - Birmanie - Bolivie - Bosnie - Brésil - Brunei - Bulgarie - Burkina Faso - Burundi - Cambodge - Cameroun - Canada - Cap Vert - Centrafrique - Chili - Chine - Chypre - Colombie - Congo - Corée - Costa Rica - Côte d'Ivoire - Croatie - Cuba - Danemark - Djibouti - Ecosse - Egypte - Equateur - Erythrée - Espagne - Estonie - Etats Unis - Éthiopie - Europe - Fidji - Finlande - France - Gabon - Gambie - Gênes - Géorgie - Ghana - Grèce - Groenland - Guatemala - Guinée - Guinée-Bissau - Haïti - Haut-Karabagh - Honduras - Hong Kong - Hongrie - Inde - Indonésie - Irak - Iran - Irlande - Islande - Israel - Italie - Jamaîque - Japon - Jordanie - Kazakhstan - Kenya - Kirghizstan - Kosovo - Koweit - Laos - Lettonie - Liban - Liberia - Liechtenstein - Lituanie - Luxembourg - Lybie - Macao - Madagascar - Malaisie - Mali - Malte - Maroc - Martinique - Mauritanie - Mexique - Moldavie - Monaco - Mongolie - Monténégro - Mozambique - NépaL - Nicaragua - Niger - Nigéria - Norvège - Nouvelle Zélande - Ouganda - Ouzbékistan - Pakistan - Palestine - Panama - Papauté - Paraguay - Pays Bas - Pérou - Philippines - Pologne - Portugal - Qatar - République Dominicaine - Roumanie - Russie - Rwanda - Salvador - San Marin - Sénégal - Serbie - Seychelles - Siam - Sierra Léone - Singapour - Slovaquie - Slovénie - Somalie - Soudan - Sri Lanka - Suède - Suisse - Syrie - Taiwan - Tanzanie - Tchad - Tchécoslovaquie - Tchéquie - Thaîlande - Tibet - Togo - Trinité-et-Tobago - Tunisie - Turquie - Ukraine - Uruguay - Venezuela - Viet Nam - Yémen - Yougoslavie - Zimbabwe

Alamans - Assyriens - Avars - Aztèques - Babylone - Burgondes - Byzance - Carolingiens - Carthaginois - Christianisme - Egyptiens - Empire Ottoman - Etrusques - Francs - Frisons - Gaule - Grecs - Hébreux - Hittites - Huns - Incas - Lombards - Marcomans - Mayas - Mèdes - Mérovingiens - Minoens - Monde Arabo-Musulman - Mongols - Nabatéens - Ostrogoths - Parthes - Phéniciens - Quades - Romains - Saxons - St Empire - Sumer - Vandales - Vikings - Wisigoths

Afrique - Afrique du Nord - Amérique - Antilles - Arabie - Asie Mineure - Balkans - Bohême - Bourgogne - Bretagne - Caraïbes - Carthage - Corse - Dacie - Dalmatie - Florence - Guadeloupe - Guyane - Hawaï - Ile de Pâques - Illyrie - Istrie - Jérusalem - Mésie - Milan - Monde - Moravie - Naples - Navarre - Nice - Nouvelle Calédonie - Pannonie - Perse - Pôles - Réunion - Rome - Savoie - Tahiti - Venise

Alexandre - Christophe Colomb - Dreyfus - Galilée - Gengis Khan - Jules César - Napoléon

Guerre d'Algérie - Guerre d'Espagne - Guerre d'Indépendance - Guerre d'Indochine - Guerre de 1870 - Guerre de Cent Ans - Guerre de Corée - Guerre de Crimée - Guerre de Hollande - Guerre de la Ligue d'Augsbourg - Guerre de Sécession - Guerre de Sept ans - Guerre de Succession d'Autriche - Guerre de Succession d'Espagne - Guerre de trente ans - Guerre du Viet Nam - Guerre Froide - Guerres de Religion - Guerres Médiques - Guerres Puniques - WWI - WWII

Culture - Espace - Geekeries - Sciences

Rois de France - Présidents Français - Empereurs Romains

Alamans - Assyriens - Avars - Aztèques - Babylone - Burgondes - Byzance - Carolingiens - Carthaginois - Christianisme - Egyptiens - Empire Ottoman - Etrusques - Francs - Frisons - Gaule - Grecs - Hébreux - Hittites - Huns - Incas - Lombards - Marcomans - Mayas - Mèdes - Mérovingiens - Minoens - Monde Arabo-Musulman - Mongols - Nabatéens - Ostrogoths - Parthes - Phéniciens - Quades - Romains - Saxons - St Empire - Sumer - Vandales - Vikings - Wisigoths


Période

Septembre
 
Athanaric, roi des Goths Thervinges (« forestiers ») ou Wisi (« sages, braves »), installés en Roumanie actuelle depuis environ 270, décide de se défendre contre les Huns à l’annonce de la défaite d’Ermanaric en 375. Il installe sa ligne de défense sur les rives du Dniestr (Danaster), mais est surpris et mis en fuite en Transylvanie par les Huns qui ont traversé le fleuve. Après avoir décimé les forces wisigothiques conduites par Alaviv et Fritigern, les Huns les chassent jusqu’au bas Danube, où ces derniers proposent à Rome d’entrer à son service si on les laisse passer le fleuve.
Octobre
 
Les Wisigoths qui occupent une partie de la Dacie depuis 150 ans, demandent aux Romains, sous la pression des Huns, de traverser le bas Danube. La permission est accordée et ils franchissent en masse le Danube sous la conduite de leur chef Fritigern. L’empereur Valens, voyant l'opportunité de recruter des troupes pour la guerre contre les Perses, les reconnaît comme fédérés.
 
Incident entre Wisigoths et Romains à Marcianopolis en Mésie inférieure au début de l'année. Les fonctionnaires romains Lupicinus et Maximus tentent d'égorger les chefs Fritigern et Alaviv au cours d'un banquet, après qu'une rixe ait opposé les Wisigoths, qui voulaient entrer dans la ville pour se ravitailler, et le poste de garde romain. Les Goths commencent à piller la région et battent les troupes romaines locales de Lupicinus envoyées pour les arrêter. La guerre ouverte commence entre Goths et Romains. Une troupe d’auxiliaires tervinge, stationnée près d'Andrinople, se révolte après avoir demandé vainement le viatique qui lui était dû avant son transfert en Asie mineure. Ses commandants Sueridus et Colias rejoignent Fritigern et assiègent Andrinople, sans succès.
Septembre
 
Le roi wisigoth Alaric franchit de nouveau les Alpes et assiège Rome. Les habitants affamés finissent par accepter de payer un lourd tribut afin d'être épargner.
Août
 
Bataille d'Andrinople, au cours de laquelle l'empereur Valens est défait par les Wisigoths de Fritigern et tué. La Thrace est pillée, sauf les villes fortifiées, que les barbares ne peuvent prendre. Andrinople et Constantinople résistent. Théodose, un Espagnol envoyé par Gratien, a le temps d’intervenir pour reprendre la situation en main.
Octobre
03/10
Traité de paix entre l'empire romain et les Wisigoths. Les Wisigoths, vaincus par Théodose Ier, sont installés par f½dus en Mésie et en Thrace avec le titre d’alliés du peuple romain, sous la condition de fournir un important contingent de troupes auxiliaires et d’assurer la défense de la frontière.
 
Les Huns traversent le Danube gelé et envahissent la plaine de Mésie en marchant jusqu’aux Alpes. Ils profitent de la faiblesse de la frontière à l’est et sur le Danube inférieur, l'empereur Théodose Ier ayant retiré les légions des provinces orientales afin de lutter contre l’usurpateur Eugène, et ayant amené en Italie les Wisigoths établis au Sud du Danube pour défendre la Mésie. À la nouvelle de l’attaque hunnique, les bandes de Goths qui ravagent l’Illyricum, la Mésie et la Thrace déplacent avant la fin de l’hiver leurs campements vers le sud des Balkans, à l’intérieur de l’Empire.
Mai
 
Après le départ de Stilicon, les Wisigoths traversent les Thermopyles, imposent un tribut à Athènes puis passent l'isthme de Corinthe et pillent le Péloponnèse.
 
Révolte des fédérés Wisigoths d’Alaric Ier qui dévastent la Thrace et la Macédoine.
 
Les fédérés Wisigoths d’Alaric Ier envahissent la Grèce, franchisent les Thermopyles sans résistance du proconsul Antiochus, ravagent la Béotie excepté la ville fortifiée de Thèbes puis l'Attique. Alaric épargne Athènes, apparemment contre rançon, mais saccage Éleusis et les mystères éleusiniens sont supprimés. Il passe l'isthme de Corinthe et ravage le Péloponnèse : Corinthe, Argos, et la vallée de l'Eurotas, dont Sparte, sont mises à sac, puis Mycènes et Olympie ; seule la petite ville arcadienne de Tégée résiste.
 
Stilicon, venu par mer, combat les Wisigoths au mont Pholoé, dans l’ouest du Péloponnèse et les refoule vers l’Épire ; comme il n'a pas demandé l’autorisation d’intervenir, il est déclaré ennemi public de l’empire d'Orient.
Octobre
 
Eutrope, qui dirige les affaires d’Orient, fait la paix avec les Wisigoths et nomme leur chef Alaric Ier maître de la milice en Illyricum oriental.
Novembre
 
Les Wisigoths d’Alaric Ier envahissent l’Italie du Nord. Ils avancent jusqu’à Milan, puis Asti, où ils assiègent Honorius. Le consul Stilicon accourt à la tête de l’armée de Gaule pour délivrer l’empereur..
Avril
06/04
Les Wisigoths d’Alaric Ier sont battus par Stilicon à la bataille de Pollentia, qui n'est cependant pas décisive ; Alaric, dont la famille a été capturée, se retire sur l’Apennin.
Septembre
 
Pour échapper à la menace des Wisigoths, la cour impériale d'Occident est déplacée de Milan à Ravenne, un site plus facile à défendre.
Juin
 
Les Wisigoths d’Alaric Ier, qui auraient passé l'hiver en Istrie, ont l’intention de passer le col du Brenner pour envahir la Rhétie puis la Gaule, alors dégarnies de leurs troupes, quand ils sont battus par Stilicon à bataille de Vérone. Ils sont rejetés hors d'Italie et sont installés comme fédérés en Illyrie.
Janvier
 
Stilicon achète le départ des Wisigoths d’Alaric Ier d’Italie.
Janvier
 
Le préfet de Rome Gabinius Barbarus Pompeianus consulte des haruspices étrusques pour sauver Rome assiégée par les Wisigoths et envisage de rétablir les sacrifices pour la circonstance ; le pape Innocent lui-même donne son autorisation. Le Sénat romain accepte de verser une forte contribution à Alaric. Le sénateur d'origine espagnole Basilius est envoyé au camp d'Alaric, qui accorde une trêve malgré l'échec d'une ambassade du sénateur Attale envoyée à Ravenne pour demander à Honorius de traiter.
Août
24/08
Sac de Rome5 (→ 27/08). Les Wisigoths conduits par Alaric Ier prennent et pillent Rome, qui n'avait pas été prise depuis 390 av. J.-C.
 
Invasion de l'Aquitaine et de la Provence par les Wisigoths.
Mars
 
Les Wisigoths pénètrent dans le sud de la Gaule. Leur roi Athaulf négocie avec l’usurpateur Jovin et ses alliés Burgondes et Alains qui tiennent les provinces septentrionales. Athaulf rompt les négociations quand son ennemi juré Sarus rejoint les rangs de Jovin. Après avoir tué Sarus, il prend le parti d'Honorius quant Jovin nomme son frère Sebastianus coempereur.
Octobre
 
Athaulf, roi des Wisigoths, allié à l'empire d'Occident contre Jovin, usurpateur en Gaule, bat et tue Sebastianus, frère et collègue du dernier. Jovin, capturé par les Wisigoths au siège de Valence, est exécuté à Narbonne par le Préfet des Gaules d'Honorius Dardanus. Athaulf, qui n'obtient pas d'Honorius les approvisionnements en blé demandés pour son armée à cause de la révolte d'Héraclien en Afrique, rompt avec l'empereur. Il tente en vain de prendre Marseille, défendu par le comte Boniface, puis prend Narbonne où il établit son quartier général7, ainsi que les importantes villes de Bordeaux et Toulouse.
Janvier
 
Athaulf, roi des Wisigoths, épouse à Narbonne Galla Placidia, s½ur de l’empereur Honorius, qui refuse de traiter avec lui. Athaulf, incapable de se faire conférer à lui-même la dignité impériale refait Attalus empereur d’occident à Bordeaux pour reconstruire l’empire avec lui.
Octobre
 
Le blocus des côtes méditerranéennes par la flotte impériale dirigée par Constantius, qui provoque une disette en Aquitaine, oblige les Wisigoths à passer en Espagne où ils prennent Barcelone. La garnison de Bordeaux incendie la ville avant son départ et manque de mettre à sac la cité de Bazas, après la défection des Alains qui assiégeaient la ville.
 
Assassinat d'Athaulf par l'un de ses officiers à Barcelone, où les Wisigoths, pourchassés par les Romains d’Honorius, se sont réfugiés. Sept jours plus tard, son successeur Sigéric, frère de Sarus, est assassiné à son tour, après avoir fait mourir les enfants d'Athaulf, pour avoir voulu faire la paix avec les Romains. Wallia lui succède comme roi des Wisigoths. Affamé par le blocus des ports, Wallia cherche à passer en Afrique, mais est rejeté par une tempête.
 
Les Wisigoths continuent leur conquête de l'Espagne. Leur roi Wallia, à la tête de 100 000 hommes, combat les Alains et les Vandales pour le compte d'Honorius. Les Vandales Silingues sont exterminés, tandis que les Alains, les Suèves et les Vandales Asdingues sont regroupés dans le nord-ouest de la péninsule. Les Suèves en profitent pour étendre leur domination vers le sud, mettant en place un état d’une extrême brutalité.
 
Les Wisigoths battent les Vandales Silingues, qui sont exterminés en Bétique, puis les Alains en Lusitanie et Carthaginoise, pour le compte de l'empire d'Occident. Quand leur roi Addac est tué, les Alains affaiblis décident de se joindre aux Vandales Asdingues sous leur roi Gondéric. Après leur victoire, les Wisigoths obtiennent de Constantius de s'établir comme fédérés en Aquitaine seconde. Après la mort de Wallia peu de temps après son arrivée à Toulouse, Théodoric Ier devient roi des Wisigoths.
 
Campagne malheureuse du maitre de la milice Castinus, pour soutenir les Suèves contre les Vandales en Bétique, avec un corps de fédérés wisigoths. Il se querelle avec le tribun militaire Boniface, protégé de Galla Placidia, qui passe en Afrique avec ses troupes. Castinus réussit à bloquer les Vandales, qui sont prêts à capituler, quand la défection des auxiliaires wisigoths le force à se replier à Tarragone.
Novembre
 
Après la mort d’Honorius, un usurpateur, le primicier des notaires impériaux Jean, prend l’empire à Ravenne. Aetius, qui a passé une partie de sa jeunesse comme otage chez les Wisigoths et les Huns, se rallie à sa cause et va recruter une armée chez les Huns..
 
Les Wisigoths assiègent Arles sans succès. Aetius libère la ville avec l’appui de troupes hunniques.
 
Aetius se rend à Ravenne pour demander les pouvoirs nécessaires à la défense des Gaules à la fois contre les Wisigoths rebelles et contre de nouvelles incursions des Francs rhénans.
 
Aetius doit intervenir en Rhétie contre les Juthunges, puis repousser une nouvelle attaque des Wisigoths devant Arles.
 
Siège de Narbonne par les Wisigoths.
 
Les Wisigoths de Théodoric Ier assiègent Narbonne (fin 436). Litorius, avec l’aide des Huns, libère la ville au début de l’année, puis est envoyé par Aetius contre les Bagaudes qui sont vaincus et leurs chefs, dont Tibatto, capturés et exécutés.
 
Litorius, avec l’aide des Huns, assiège Toulouse, capitale des Wisigoths de Théodoric Ier.
 
Litorius et ses Huns assiègent les Wisigoths dans Toulouse, mais Litorius tombe entre les mains de l’ennemi, et l’armée romaine restée sans chef perd la bataille devant la ville. L’empereur reconnaît l’indépendance des Wisigoths.
Juin
20/06
Attila est battu aux champs Catalauniques par les romains du général Aetius, aidés par les Burgondes, les Francs, les Wisigoths de Théodoric Ier et les Saxons. Thorismond est proclamé roi des Wisigoths sur le champ de bataille après la mort de Théodoric Ier, tué après une chute de cheval par l’Ostrogoth Andages, fils d’Andela, de la dynastie des Amales.
 
Fondation du royaume de Toulouse par les Wisigoths.
 
Le wisigoth Frédéric, frère du roi Théodoric II, écrase les Bagaudes de Tarraconaise.
Juillet
09/07
Avitus Eparchius est proclamé empereur romain d'Occident, à Arles, après avoir été porté au pouvoir par une assemblée de sénateurs gaulois à Beaucaire. C'est un sénateur arverne, ancien préfet du prétoire des Gaules, porté au pouvoir par Théodoric II, roi des Wisigoths.
Octobre
 
Bataille de la rivière Órbigo. Le puissant roi suève Rechiarus est défait et blessé près d'Astorga par les Wisigoths de Théodoric II qui commencent à avoir la haute main sur l'Espagne. Ils ne laissent à l’Empire que le littoral méditerranéen. Les Suèves ne conservent plus que la Galice. Le royaume suève est divisé entre Agiulf et Framta. Le roi Burgonde Gondioc et son fils Chilpéric II prennent part à l'expédition comme alliés des Wisigoths.
Juin
 
Lyon, qui s'est révolté depuis la déposition d'Avitus est investie par les Burgondes, qui rentrent d'une campagne en Espagne avec les Wisigoths contre les Suèves.
Septembre
 
Arles est assiégée par les Wisigoths associés aux Burgondes.
Novembre
 
Majorien passe en Gaule en novembre, repousse les Wisigoths devant Arles et contraint Théodoric II à traiter.
 
Les Wisigoths remettent le siège devant Arles ; le général romain Ægidius, qui ne reconnaît plus l’autorité de l’empereur d’Occident Libius Severus, parvient à débloquer la ville. Théodoric II, roi des Wisigoths, après son échec devant Arles, prend Narbonne, qui lui est livrée par le comte Agrippinus.
Avril
 
Ægidius, allié du roi des Francs saliens Childéric Ier, arrête les Wisigoths sur la Loire près d'Orléans.
 
Traité entre les Wisigoths et les Suèves. Le royaume suève est reconstitué par Rémismond. Théodoric II annexe la Tarraconaise au royaume wisigoth.
 
Début du règne d'Euric, roi des Wisigoths, après avoir assassiné son frère Théodoric II à Toulouse.
 
En Gaule, Anthémius s'entend avec les forces romaines du comte Paul et les Bretons de Riothamus contre les Wisigoths, mais est trahi par le préfet des Gaules Arvandus. Ce dernier écrit à Euric pour lui conseiller de ne pas traiter avec les Romains et de partager la Gaule avec les Burgondes. La lettre est interceptée et Arvandus est jugé à Rome, condamné à mort puis gracié et envoyé en exil.
Avril
 
Le roi des Wisigoths, Euric, vainc les Bretons du roi Riothamus à la bataille de Déols et les chasse du Berry. Après sa victoire, Euric est maître de la Touraine et de la plupart des villes de l'Aquitaine première, dont Bourges.
 
Le comte Paul et son allié Childéric Ier repoussent les Wisigoths. Peu après ils combattent contre les Saxons d'Adovacrius et prennent Angers. Paul est tué.
Avril
 
L'empereur Anthémius envoie en Provence contre les Wisigoths d'Euric une armée commandée par son fils Anthemiolus. Près d'Arles, cette armée est vaincue et anéantie.
Novembre
 
Conspiration de Seronatus, qui complote avec le roi Euric pour préparer l'annexion de territoires important par les Wisigoths en Aquitaine première (Albigeois, Rouergue, Gévaudan et Velay). Pris par des nobles Arvernes, il est livré à l'empereur Anthémius, condamné à mort et exécuté.
Septembre
 
Clermont est assiégée par les Wisigoths, d'Euric, après qu'il eut ravagé l’Auvergne au moment des moissons. Le siège est levé à l'approche de l'hiver par Ecdicius, fils d’Eparchus Avitus. Le questeur Licinius, envoyé de Julius Nepos, donne à Ecdicius le titre le patrice et de magister militum pour l’Empire d’occident, tout en négociant la paix avec Euric.
Juin
 
Traité entre les Wisigoths, les Burgondes et le pouvoir romain. Julius Nepos accorde à Euric, roi des Wisigoths la concession légale des terres qu'il a conquises, notamment l'Auvergne malgré sa résistance en tant que bastion romain. Pour faire contrepoint aux Wisigoths, il accorde la Viennoise aux Burgondes. Les Wisigoths contrôlent maintenant le sud-ouest de la Gaule et la plus grande partie de l'Espagne, hormis le royaume des Suèves au nord-ouest.
Mai
 
Euric, roi des Wisigoths, s'empare de la Provence4 (Arles, Marseille et plusieurs autres forteresses…). Il pousse son offensive jusqu'à Clermont-Ferrand, qui est prise.
 
Zénon ratifie la cession au royaume wisigoth d'Euric, d'Arles, de Marseille, de la Narbonnaise deuxième et des Alpes-Maritimes.
 
Odoacre cède la Provence et les Alpes Maritimes au royaume wisigoth d'Euric.
Décembre
28/12
Début du règne d'Alaric II, roi des Wisigoths à la mort d'Euric à Arles.
Juillet
 
Odoacre bloque Théodoric qui s'est retiré dans Pavie. Le siège est levé grâce à l'intervention des Wisigoths d'Alaric et Théodoric reprend l'offensive.
 
Théodoric traite avec le roi Gunthamund ; les Vandales cessent de percevoir un tribut de la Sicile.
 
Campagne de Clovis contre les Wisigoths en Saintonge.
 
Expédition de Clovis contre Bordeaux dans le royaume wisigoth.
Février
02/02
Publication à Aire-sur-Adour du Bréviaire d'Alaric (Lex romana wisigothorum), code de lois inspiré du Code de Théodose, destiné à régir les sujets romains du royaume wisigoth. Proposé par le roi Alaric II, il est approuvé par des évêques et des notables gallo-romains.
 
Allié à Gondebaud, le roi des Burgondes, le roi franc Clovis envahit l'Aquitaine. Il défait les Wisigoths à la bataille de Vouillé (ou à Voulon) près de Poitiers et tue leur roi Alaric II. Les Wisigoths proclament roi Geisalic, fils illégitime d'Alaric, au détriment de l'héritier Amalaric, encore enfant.
 
Clovis entre dans Toulouse où il s'empare du trésor des Wisigoths. Les Francs achèvent la conquête de l'Aquitaine, mais échouent au siège de Carcassonne. Clovis remonte sur Angoulême qui restait à prendre, tandis que son fils Thierry fait la conquête du Rouergue, de l'Albigeois, de l'Auvergne et de tout le pays jusqu'à la frontière avec les Burgondes.
Mai
 
Prise de Narbonne par les Francs et les Burgondes de Gondebaud. Le roi wisigoth Geisalic fuit à Barcelone. Les Wisigoths sont repoussés vers l'Espagne.
Juin
 
Début d'une campagne des Ostrogoths sous Théodoric le Grand en direction de la Gaule méridionale pour soutenir les Wisigoths alors assiégés par les Francs et les Burgondes dans la cité d'Arles.
 
Le général ostrogoth Ibba entre en Espagne et expulse de Barcelone, la nouvelle capitale wisigothique, l'usurpateur Geisalic, qui se réfugie en Afrique pour demander de l'aide au roi des Vandales Thrasamund.
 
Le jeune Amalaric devient roi des Wisigoths sous la tutelle de son grand-père Théodoric le Grand. Il épousera Clotilde, fille de Clovis.
 
Victoire de Childebert Ier à Narbonne sur son beau-frère Amalaric. Childebert intervient pour soutenir sa s½ur Clotilde que le roi wisigoth veut contraindre à se convertir à l'arianisme. Il ne peut pas cependant se maintenir en Septimanie.
 
Les Francs attaquent le royaume des Wisigoths au nord-est de l'Espagne, par le col de Roncevaux..
 
Childebert Ier et Clotaire Ier reprennent la guerre contre les Wisigoths. Ils s’emparent de Pampelune, ravagent la vallée de l’Èbre, mais échouent devant Saragosse et sont enfin refoulés par Theudis. Childebert rapporte d'Espagne la tunique de saint Vincent et fait construire près de Paris un monastère voué à Vincent de Saragosse qui deviendra celui de Saint-Germain-des-Prés.
Juin
 
Après avoir achevé la conquête de l'Italie, Justinien envoie des troupes plus nombreuses en Espagne qui débarquent à Carthagène pour soutenir la révolte du général wisigoth Athanagild contre Agila à Séville et celle des Romains de Cordoue. Le littoral entre Valence et Malaga tombe aux mains de Justinien pour prix de son intervention.
Mars
 
Le roi des Wisigoths Agila est assassiné par ses propres soldats à Mérida après sa défaite près de Séville. Son compétiteur Athanagild lui succède.
 
Sigebert, roi d'Austrasie, épouse Brunehilde la fille d'Athanagild, roi des Wisigoths..
 
Chilpéric épouse à Rouen à la fin de l'année Galswinthe, s½ur aîné de Brunehilde. Il obtient par ce mariage le territoire Wisigoth entre la Garonne et les Pyrénées11. Il envoie son fils Clovis en Aquitaine afin de s'emparer des villes de Tours et de Poitiers, qui appartiennent à son frère Sigebert.
 
Première campagne du roi wisigoth Léovigild contre les Byzantins en Bétique.
 
Le roi wisigoth Léovigild s'empare d'Asidona (Medina-Sidonia) au cours d'une seconde campagne contre les Byzantins en Bétique.
 
Le Wisigoth Léovigild reprend Cordoue, principale place forte byzantine en Espagne.
 
Le roi des Wisigoths Léovigild, au faîte de son pouvoir, fonde Reccopolis.
 
Un concile arien réuni à Tolède par le roi wisigoth Léovigild s'efforce d'obtenir le ralliement de l'épiscopat catholique à l'arianisme par d'importantes concessions, mais sans grand succès.
 
Le roi des Wisigoths Léovigild, après avoir restauré les murs d'Italica, reprend Séville abandonnée par son fils révolté Herménégild, qui se réfugie à Cordoue, en territoire byzantin, mais est pris peu après.
Septembre
 
Rigunthe, fille de Chilpéric et de Frédégonde, part épouser le prince wisigoth Récarède Ier3. Elle quitte Paris avec un immense trésor. Au premier arrêt en dehors de la ville, une partie de son escorte disparaît en emportant tout ce qu’elle peut voler. À Toulouse, le duc Didier, dès qu’il apprend l’assassinat du roi Chilpéric, s’empare du reste. La princesse est renvoyée, dépouillée, à sa mère.
Mai
 
Début du règne de Récarède Ier, roi des Wisigoths.
Février
 
Récarède Ier, roi des Wisigoths, abandonne l'arianisme et adopte le catholicisme, sous l'influence de Léandre.
Mars
07/03
Le roi wisigoth Récarède Ier renonce à l'arianisme et se convertit au catholicisme.
 
Gontran attaque la Septimanie. Le duc Austrovald réussi à prendre Carcassonne. Le duc Boson, arrivé avec ses contingents de Saintes, Périgueux, Bordeaux, Agen, Toulouse, le remplace au commandement. Il se laisse surprendre et est vaincu définitivement par les Wisigoths près de Carcassonne..
Mai
08/05
Ouverture du IIIe concile de Tolède. Le roi des Wisigoths Récarède Ier y impose le catholicisme à ses sujets sous l'influence de Léandre, archevêque de Séville. La religion catholique est proclamée dans toute l'Espagne et l'arianisme proscrit. Le concile décrète que les enfants nés d’un mariage mixte de chrétiens et de Juifs seraient baptisés de force.
Juillet
 
Wittéric, arien révolté contre Liuva II, l’assassine et devient roi des Wisigoths.
Mai
 
Le roi des Wisigoths Wittéric est assassiné à Tolède par une faction catholique au cours d'un banquet. Gundemar, duc de Narbonne, est proclamé roi.
Mai
 
Le roi des Wisigoths Sisebut force les Juifs à se convertir sous peine de bannissement et de confiscation de leurs biens, ce qui lui attire le blâme d’Isidore de Séville.
Avril
30/04
Chindaswinth devient le roi des Wisigoths d'Espagne.
Juillet
19/07
Bataille de Guadalete. Victoire des troupes du califat omeyyade sur celles du royaume wisigoth, qui précipite la chute de ce dernier, et permet la conquête de la péninsule ibérique par les musulmans.
 
Pélage (Pelago ou Pelayo) est élu prince par l’aristocratie wisigothe. Réfugié dans les grottes de Covadonga, il organise la résistance contre les Arabes et fonde le royaume chrétien des Asturies.
 
Début du soulèvement du muladi Omar ibn Hafsun en Espagne. Descendant chrétien d’un comte wisigoth, il crée une principauté indépendante avec pour centre Bobastro, près de Malaga, d’où il ne cesse d’attaquer Cordoue.
NAVIGATION
IVéme - Véme - VIéme - VIIéme - VIIIéme - IXéme