";
Loading...
Loading...
Christianisme (187 événements)

Tags
Abkhazie - Afghanistan - Afrique du Sud - Albanie - Algérie - Allemagne - Allemagne (RDA) - Allemagne (RFA) - Andorre - Angleterre - Angola - Arabie Saoudite - Argentine - Arménie - Australie - Autriche - Azerbaïdjan - Bahreïn - Bangladesh - Barbade - Bélarus - Belgique - Belize - Bénin - Bermudes - Bhoutan - Biafra - Birmanie - Bolivie - Bornéo - Bosnie - Botswana - Brésil - Brunei - Bulgarie - Burkina Faso - Burundi - Cambodge - Cameroun - Canada - Cap Vert - Centrafrique - Chili - Chine - Chypre - Colombie - Comores - Congo - Corée - Corée du Nord - Corée du Sud - Costa Rica - Côte d'Ivoire - Croatie - Cuba - Danemark - Djibouti - Ecosse - Egypte - Emirats arabes unis - Equateur - Erythrée - Espagne - Estonie - Eswatini - Etats Unis - Éthiopie - Fidji - Finlande - France - Gabon - Gambie - Gênes - Géorgie - Ghana - Grèce - Groenland - Guatemala - Guinée - Guinée équatoriale - Guinée-Bissau - Haïti - Haut-Karabagh - Haute-Volta - Honduras - Hong Kong - Hongrie - Iles Marshall - Iles Vierges, - Inde - Indonésie - Irak - Iran - Irlande - Islande - Israel - Italie - Jamaîque - Japon - Jordanie - Kazakhstan - Kenya - Kirghizistan - Kosovo - Koweit - Laos - Lesotho - Lettonie - Liban - Liberia - Liechtenstein - Lituanie - Luxembourg - Lybie - Macao - Madagascar - Malaisie - Malawi - Maldives - Mali - Malte - Maroc - Martinique - Maurice - Mauritanie - Mexique - Moldavie - Monaco - Mongolie - Monténégro - Mozambique - Namibie - NépaL - Nicaragua - Niger - Nigéria - Norvège - Nouvelle Guinée - Nouvelle Zélande - Oman - Ouganda - Ouzbékistan - Pakistan - Palestine - Panama - Paraguay - Pays Bas - Pérou - Philippines - Pologne - Porto Rico - Portugal - Qatar - République Dominicaine - Rhodésie - Roumanie - Russie - Rwanda - Salvador - Samoa - San Marin - Sénégal - Serbie - Seychelles - Siam - Sierra Léone - Singapour - Slovaquie - Slovénie - Somalie - Soudan - Sri Lanka - Suède - Suisse - Suriname - Syrie - Tadjikistan - Taiwan - Tanganyika - Tanzanie - Tchad - Tchécoslovaquie - Tchéquie - Thaîlande - Tibet - Togo - Tonga - Trinité-et-Tobago - Tunisie - Turkménistan - Turquie - Ukraine - Uruguay - Venezuela - Viet Nam - Yémen - Yougoslavie - Zaïre - Zambie - Zanzibar - Zimbabwe

Abbassides - Akkadiens - Alains - Alamans - Araméens - Assyriens - Avars - Aztèques - Babylone - Burgondes - Byzance - Carolingiens - Carthaginois - Celtes - Egyptiens - Élamites - Empire Ottoman - Etrusques - Fatimides - Francs - Frisons - Gètes - Grecs - Hébreux - Hittites - Huns - Incas - Lombards - Mamelouks - Marcomans - Mayas - Mèdes - Mérovingiens - Minoens - Monde Arabo-Musulman - Mongols - Nabatéens - Omeyyades - Ostrogoths - Parthes - Perses - Phéniciens - Quades - Romains - Sassanides - Saxons - Séleucides - St Empire - Suèves - Sumer - Vandales - Vikings - Wisigoths - Zapotèques

Afrique - Afrique du Nord - Amérique - Antilles - Asie Centrale - Asie Mineure - Avignon - Balkans - Bohême - Bourgogne - Bretagne - Caraïbes - Carthage - Caucase - Corse - Dacie - Dalmatie - Florence - Galapagos - Gaule - Germanie - Guadeloupe - Guyane - Hawaï - Ile de Pâques - Illyrie - Istrie - Java - Jérusalem - Lydie - Mayotte - Mésie - Mésopotamie - Milan - Monde - Moravie - Naples - Navarre - Nice - Nouvelle Calédonie - Nubie - Pannonie - Péninsule Arabique - Phrygie - Pôles - Réunion - Rome - Savoie - Ste-Hélène - Tahiti - Valachie - Venise

Alexandre - Attila - Auguste - Bélisaire - Boulanger - Camus - Cartouche - Chaplin - Charlemagne - Christophe Colomb - Churchill - Danton - De Gaulle - Dreyfus - Eichmann - Einstein - Epicure - Freud - Galilée - Gandhi - Garibaldi - Gengis Khan - Hannah Arendt - Hannibal - Jaurès - Jeanne d'Arc - Jésus - Jules César - Louise Michel - Luther - Mahomet - Marc Aurèle - Masséna - Mata Hari - Molière - Montaigne - Mozart - Mustafa Kemal - Napoléon - Napoléon III - Nietzsche - Olympe de Gouges - Pépin le Bref - Périclès - Picasso - Richelieu - Robespierre - Rommel - Rosa Luxemburg - Rousseau - Scipion l'Africain - Sénèque - Socrate - Tamerlan - Thémistocle - Vasco de Gama - Victor Hugo - Voltaire - Zola

Cent Jours - Commune - Consulat - COVID - Crise de Suez - Croisades - Expédition Magellan - Fronde - Ier Empire - IIème Empire - Insurrection de Budapest - Printemps de Prague - Révolte des Boxers - Révolution allemande - Révolution des Oeillets - Révolution Française - Révolution Russe

Guerre d'Algérie - Guerre d'Espagne - Guerre d'Indépendance des États-Unis - Guerre d'Indochine - Guerre de 1812 - Guerre de 1870 - Guerre de Cent Ans - Guerre de Corée - Guerre de Crimée - Guerre de Hollande - Guerre de la Ligue d'Augsbourg - Guerre de Sécession - Guerre de Sept ans - Guerre de Succession d'Autriche - Guerre de Succession d'Espagne - Guerre de trente ans - Guerre des Boers - Guerre des Deux-Roses - Guerre des Gaules - Guerre du Golfe - Guerre du Viet Nam - Guerre du Yom Kippour - Guerre Froide - Guerres balkaniques - Guerres de Religion - Guerres Médiques - Guerres Puniques - WWI - WWII

Bataille d'Austerlitz - Bataille de Stalingrad - Bataille de Verdun - Bataille des Ardennes - Campagne de Russie

ASEAN - Croix Rouge - Europe - FMI - Ligue arabe - Mercosur - MSF - OMC - OMS - ONU - OPEP - OTAN - SDN - UNESCO - UNICEF


Période
(187 événements)

 
Selon l'évangile de Luc, Jésus visite le temple d'Hérode et s'y perd.
 
Jean pratique l'immersion dans les eaux du Jourdain.
 
En utilisant les dates et les plages énumérées dans l' Évangile de Luc , cette année peut être établie comme lorsque Jean-Baptiste commence à prêcher dans le Jourdain. Il est également probable que Jésus a été baptisé par Jean dans les derniers mois de cette année avant sa tentation et la première des trois Pâques énumérées dans l'Évangile de Jean.
 
Jésus commence sa prédication (Sermon sur la montagne).
Avril
07/04
Date probable de la crucifixion de Jésus de Nazareth à Jérusalem sur ordre de Ponce Pilate, gouverneur romain de Judée.
 
L'enseignement de Jésus pénètre en Syrie (Antioche, Damas).
 
Saint Paul se convertit à Damas à la doctrine du Christ.
Avril
03/04
Date probable de la crucifixion de Jésus de Nazareth à Jérusalem sur ordre de Ponce Pilate, gouverneur romain de Judée.
 
Étienne est condamné à la lapidation pour blasphème non pas contre le Temple, mais contre Dieu, car il prononce le Nom divin.
 
Pierre l'Apôtre fonde l'église d'Antioche (date approximative).
 
Saint Etienne premier martyr chrétien est lapidé comme ennemi de la religion.
 
Stachys l'Apôtre devient le deuxième patriarche de Constantinople.
 
Paul fait sa première visite aux chefs de l'Eglise.
 
L'Eglise d'Antioche est fondée.
 
Marc l'évangéliste fonde l'église d'Alexandrie en tant que premier patriarche.
 
Une église paléochrétienne est érigée à Corinthe.
 
Les disciples de Jésus forment des communautés après la diaspora , notamment à Damas et à Antioche . Pour la première fois, ils sont appelés chrétiens.
 
Le roi de Judée Agrippa fait décapiter Jacques à Jérusalem.
 
A Jérusalem (Palestine), les Romains décapitèrent Jacob Bar-Zebdi (Saint Iago fils de Zebedeo, ou Santiago le Majeur), disciple de Jésus de Nazareth.
 
L'apôtre Paul entame ses voyages missionnaires chrétiens à Chypre et en Asie Mineure. Il prêche dans les synagogues des villes, où il obtient la conversion de non-Juifs qui craignent Dieu sans être encore prêts à suivre la Loi.
 
Selon la légende chrétienne , Marthe se rend à Avignon.
 
Le «concile de Jérusalem» : les convertis du paganisme exemptés de la Loi.
 
L'apôtre Paul commence son deuxième voyage missionnaire.
 
Une réunion d'apôtres, représentés par Simon Bar-Jona [Pierre], et d'Anciens, représentés par Jacques, se tient à Jérusalem pour répondre à la question de savoir si la circoncision est nécessaire au salut ou si la seule foi en Jésus est suffisante.
 
Fondation de la communauté chrétienne de Corinthe par Paul de Tarse.
 
Mise par écrit de l'évangile oral : le Matthieu araméen et le recueil complémentaire.
 
Dans sa Lettre aux Galates, Paul de Tarse soutient la séparation entre christianisme et judaïsme.
 
Selon la tradition, l'apôtre Thomas arrive à Cranganore au Kerala, pour évangéliser l'Inde.
Juillet
 
Paul se rend à Jérusalem, puis à Antioche.
 
Evodius succède à saint Pierre comme patriarche d'Antioche.
 
Onésime succède à Stachys dans le rôle de patriarche de Constantinople.
 
Paul de Tarse entame sa troisième mission.
 
Paul de Tarse quitte Éphèse après un séjour de trois ans et se lance dans un voyage de collecte à travers la Macédoine et l'Achaïe. Il écrit sa première épître aux Corinthiens.
 
Paul de Tarse a écrit la 2e lettre aux Corinthiens de Macédoine avec Timothée.
 
Jacques, frère de Jésus, écrit son épître aux Juifs de la Dispersion.
 
Sénèque est diffamé par P. Suillius, qui lui reproche sa fortune (300m de sesterces) acquise par ses amitiés, et sa tentative de débaucher des femmes de la maison princière. Il s'en tire sans dommage.
 
Le gouverneur romain Marco Antônio Félix réprime violemment les adeptes du Messie égyptiens.
Mars
 
L'apôtre Paul est arrêté à Jérusalem pour troubles dans le Temple après la Pentecôte.
Avril
 
Paul est emprisonné à Césarée.
 
Paul l'Apôtre plaide sa cause et témoigne de son christianisme devant le roi Agrippa II des Hérodiens, qui lui répond « Vous me persuadez presque d'être chrétien ».
 
Arrivée de l'apôtre Pierre à Rome.
Octobre
 
Paul, en transfert vers Rome, est à Malte à la suite d’un naufrage.
 
Paul à Rome, sous garde militaire. Il écrit ses épîtres aux Colossiens, aux Ephésiens, à Philémon (et aux Philippiens ?).
 
Jacques (frère de Jésus ?) est exécuté (pour transgressions de la Loi ?) par lapidation sur ordre du grand prêtre Hanan ben Hanan, à Jérusalem.
 
Joseph d'Arimathie se rend à Glastonbury pour la première mission chrétienne en Grande-Bretagne.
 
Joseph Barnabas, disciple des Jésus, meurt martyrisé (?) près de Salamine.
 
Paul quitte Titus en Crète comme évêque (date approximative) Puis se rend en Asie Mineure.
Octobre
13/10
Martyre de saint Pierre.
 
Marc, disciple de Pierre, fonde la première communauté chrétienne en Afrique et commence à écrire son Évangile.
 
Paul de Tarse ordonne Timothée évêque d'Éphèse.
 
Paul écrit sa première épître à Timothée à Corinthe.
 
Le monastère St. Thaddäus est fondé par Judas Thaddäus dans la province d'Azerbaïdjan occidental.
 
Lino succède à Pierre dans la fonction d'évêque de Rome. Il est le deuxième pape reconnu par l'Église catholique romaine.
Juin
29/06
Paul de Tarse , martyr, disciple et missionnaire chrétien , est tué par décapitation.
 
Ignace devient le troisième évêque d'Antioche.
 
Jean l'apôtre rentre à Ephèse.
 
Jean l'Evangéliste, évêque à Ephèse, meurt.
 
Un judéo-chrétien rédige l' "Apocalypse de Pierre", en grec, à Alexandrie (?) avec des sources eschatologiques juives et grecques.
 
Marcion publie ses "Antithèses" sur les évangiles chrétiens.
Juillet
15/07
L’hérésiarque gnostique Marcion est excommunié par le pape Pie Ier et fonde l’église marcionite.
 
Méliton de Sardes établit un canon chrétien de l'Ancien Testament.
 
Le montanisme est soumis à l'examen de Rome.
 
Un groupe de chrétiens (dont l'évêque Pothin et Blandine) sont arrêtés à Lyon et martyrisés, pour refus de participer aux cérémonies religieuses de soutien à l'Empire demandées par Marc Aurèle.
Août
01/08
Début des fêtes du culte impérial au Confluent, à Lyon. martyre des chrétiens de Lyon, qui refusent le culte impérial. Le diacre Sanctus, Maturus, Alexandre, Attale, Ponticus et Blandine sont suppliciés dans l’amphithéâtre. Pothin, évêque de Lyon, meurt en prison. La foule accuse les chrétiens de pratiquer le cannibalisme et l’inceste4. Irénée, né à Smyrne devient évêque de Lyon après la mort de Pothin.
Juillet
17/07
Des chrétiens d'Afrique, refusant de prêter serment sur le « numen » impérial sont suppliciés à Carthage.
Juillet
17/07
Décapitation des martyrs scillitains, à Carthage.
 
Clément d'Alexandrie rédige le "Pédagogue" : il affirme que tout chrétien est un "spirituel" capable de percevoir Dieu.
 
Le pape Victor veut imposer à l'Eglise, sous peine d'excommunication, l'usage romain de la date de Pâques.
 
Septime Sévère interdit par un édit le prosélytisme aux Juifs et aux Chrétiens.
 
Le pape Zéphyrin condamne le montanisme.
 
Septime Sévère, au cours d'un voyage en Palestine, interdit (par un édit) le prosélytisme aux Chrétiens..
 
Persécutions contre les chrétiens à Alexandrie à la suite d'un édit interdisant les conversions au christianisme et toute propagande chrétienne. Le chrétien Clément d'Alexandrie est contraint à l’exil.
Janvier
10/01
Fabien devient pape.
Décembre
 
Edit prescrivant aux habitants de l'empire romain de participer à un sacrifice pour le salut de l'empire. Il entraîne la persécution générale des chrétiens qui refusent d'y participer.
 
Martyre du premier évêque de Lutèce, saint Denis.
Janvier
 
Débuts de la persécution de Dèce. Application de l'édit impérial exigeant de sacrifier aux dieux de l’État romain. Beaucoup de chrétiens, les lapsi (tombés), acceptent de sacrifier ou d’acheter le certificat de sacrifice (libelle), par crainte de la persécution.
--   
Fabien, évêque de Rome, est torturé puis décapité, victime d'une persécution menée par l'empereur Decius, et est inhumé dans la catacombe de St-Calixte.
20/01
Le pape Fabien est martyrisé pendant la persécution décienne.
Mars
 
L'évêque Cyprien rentre à Carthage où il convoque un premier concile pour régler la question des lapsi. Ceux qui ont acheté des certificats de sacrifice (libellus) sont pardonnés, ceux qui ont sacrifié devront faire une longue pénitence.
Août
06/08
Le pape Sixte II, en train de célébrer l'office dans le cimetière de Calixte à Rome, est arrêté par les soldats de l'empereur Valérien puis décapité.
 
Concile d'Antioche, premier d'une série de trois synodes tenus contre Paul de Samosate, accusé de considérer le Christ comme un homme ordinaire (adoptianisme).
Décembre
26/12
Le pape Denys meurt à Rome.
Décembre
17/12
Gaius devient pape.
 
Date traditionnellement acceptée pour la conversion au christianisme du roi arsacide d’Arménie Tiridate IV, sous l’inspiration de Grégoire l'Illuminateur.
 
De retour d'un voyage en Syrie-Palestine, l’empereur Dioclétien est témoin à Césarée de l'interruption des sacrifices traditionnels par le diacre chrétien Romain, qui a la langue coupée en punition. De retour à Nicomédie, Dioclétien est rejoint par Galère qui l'encourage à prendre des mesures contre les Chrétiens.
Février
24/02
L'empereur Dioclétien, par édit, fait détruire les édifices de culte chrétiens et les écrits chrétiens, et prive de charges, de dignités et de droits les aristocrates chrétiens..
Septembre
19/09
Décapitation de saint Janvier, évêque de Bénévent, et de ses deux diacres, Proculus et Sosius, au forum situé près de la Solfatare, à Naples, sur l'ordre du proconsul Timothée.
Avril
30/04
Peu avant sa mort, l'empereur Galère promulgue un édit à Serdica (Sofia) accordant la tolérance sur le christianisme.
Novembre
 
Maximin Daïa recommence à persécuter les chrétiens.
Décembre
 
Début du schisme donatiste.
Juin
13/06
Publication de l'édit de Milan à Nicomédie, en fait un rescrit que Licinius fait afficher sur les murs de la ville. Il confirme la liberté de culte pour les chrétiens et la restitution des biens confisqués.
Août
 
Ouverture du concile d'Arles, convoqué par l’empereur Constantin pour régler la question de la réadmission dans l’Église des chrétiens qui ont sacrifié aux dieux païens pendant la persécution. Le concile, présidé par l'évêque Marinus, confirme l'élection de l'évêque de Carthage Caecilianus contre les Donatistes. Il reconnaît le service armé comme un devoir du chrétien et fixe la date officielle de Pâques. L’Église officielle est autorisée à disposer de la police impériale pour venir à bout du Donatisme.
Décembre
 
Constantin convoque la délégation des Donatistes à la cour de Trèves pour les convaincre de l'erreur de leur opposition à l'évêque Caecilianus.
Novembre
10/11
Constantin fait comparaître devant lui, à Milan, l'évêque de Carthage Caecilianus et ses adversaires les Donatistes et tranche encore en faveur du premier, prenant des mesures contre les schismatiques.
 
Débuts de la prédication du prêtre libyen Arius à Alexandrie. Il soutient que le Fils est une créature du Père, niant la consubstantialité des trois hypostases de la Trinité. L'évêque Alexandre convoque un concile des évêques d’Égypte qui condamne Arius et ses partisans.
 
Premier monastère fondé par Pacôme le Grand à Tabennèse, près de Thèbes, en Égypte. Il définit les premières règles de la vie monastique (travail, pauvreté, chasteté).
Mai
23/05
Première loi anti-païenne publiée par Constantin contre les pratiques magiques par un rescrit envoyé au préfet Septimius Bassus.
 
Quarante martyrs de Sébaste.
 
Alexandre, patriarche d’Alexandrie, réunit un synode des évêques d’Égypte et de Libye qui excommunie Arius et ses partisans.
Mars
07/03
Le dimanche devient jour chômé officiel dans l'Empire romain.
Mai
05/05
Constantin accorde la liberté de culte aux Donatistes.
Juillet
03/07
L'empereur Constantin Ier décrète dans l'Empire romain le dimanche comme jour de repos légal, jour toujours en vigueur en Europe.
Mai
20/05
Ouverture du concile œcuménique des évêques à Nicée (→ 25/07), en Bithynie, convoqué par Constantin Ier en présence de 318 évêques et de légats du pape Sylvestre Ier. les quatre évangiles de Luc, Marc, Matthieu et Jean sont seuls retenus. Les autres dits évangiles apocryphes sont détruits5. Certains d'entre eux, cachés, ne seront redécouverts qu'au xxe siècle. l'arianisme est déclaré hérétique, l'identité de nature de Dieu et du Christ ayant été reconnue au cours du concile. Arius est exilé provisoirement ainsi qu'Eusèbe de Césarée.
 
Rencontre entre l'empereur Constantin et Arius à Constantinople au début de l'année. Arius et le diacre Euzoios rédigent une profession de foi et demandent leur réintégration dans l’Église.
Juillet
20/07
Conversion du roi Mirian ou Mirvan III d'Ibérie à la suite d'un miracle opéré par sainte Nino.
Septembre
13/09
Ouverture d’un concile à Jérusalem qui réhabilite Arius.
Janvier
18/01
Transfert des reliques de saint Pierre de la voie appienne au Vatican.
Avril
29/04
L’empereur Constantin Ier fait adopter une loi pénalisant la bâtardise.
Décembre
25/12
Première mention de la célébration de Noël à Rome à cette date.
 
Le christianisme devient religion officielle en Ibérie.
 
Constance II se déclare arien. Il accorde toute confiance à Eusèbe de Nicomédie et combat l’orthodoxie. Début de la crise de l’arianisme.
Octobre
 
Le pape Jules Ier condamne l’arianisme au synode de Rome. Il reconnait l'innocence d'Athanase d'Alexandrie et de Marcel d'Ancyre et rappelle aux évêques orientaux la primauté de Rome, sans réponse de leur part.
Janvier
 
Ouverture du concile d'Antioche, dit concile de la Dédicace (in Encaenies), présidé par Eusèbe de Nicomédie, qui marque la prédominance de l'Arianisme en Orient, en énonçant un Credo où toute trace de Consubstantialité (homoousisme) sont éludées. Les Nicéens Marcel d'Ancyre et Athanase d'Alexandrie sont condamnés. Athanase est remplacé par l'évêque arien Grégoire de Cappadoce.
Décembre
16/12
Le mariage homosexuel est aboli dans l'empire romain.
 
Début de la construction de la Basilique Sainte Sophie à Constantinople.
Octobre
 
Ouverture du concile de Sardique (Sofia), convoqué conjointement par les empereurs Constant et Constance II et présidé par Ossius de Cordoue ; les évêques ariens, minoritaires, quittent l’assemblée pour se réunir à Philippopolis. Les Occidentaux réintègrent Athanase d'Alexandrie et Marcel d'Ancyre et rédigent un projet de Symbole et 21 canons disciplinaires. La primauté de Rome est établie (droit d'appel).
 
Une communauté chrétienne est attesté par une inscription sur une plaque de cuivre découverte au Kerala dans le sud de l'Inde. Le syrien Joseph d'Édesse est envoyé comme troisième évêque de l'Inde par le catholicos de Perse.
Mai
12/05
Pseudo-concile de Cologne qui aurait été réunit par Maximin de Trèves pour déposer l'évêque de Cologne Euphratas, accusé d'arianisme.
Octobre
21/10
Sous la forte pression des empereurs, les Églises orientale et occidentale atteignent un compromis bancal à Alexandrie. Athanase d'Alexandrie est restauré.
 
Constant promulgue un décret d'union qui remet en vigueur celui de 317, par la remise des églises aux catholiques, l'envoi en exil des clercs donatistes et l'interdiction de rebaptiser. Les donatistes Isaac et Maximianus sont exécutés pour s'être opposés au décret.
Juillet
 
Répression de la révolte des Circoncellions en Numidie. Constant Ier envoie en Afrique les légats Paulus et Macarius, qui favorisent le catholicisme contre le Donatisme. L'évêque donatiste de Bagaï résiste. Il fait appel aux Circoncellions, qui affrontent les troupes romaines du comte Sylvestre. Après leur défaite, la population de Bagaï est massacrée. Parmi les Circoncellions, le pseudo-martyr, sous forme de suicide, devient courant. Après la prise de Bagaï, les évêques de Numidie se réunissent en concile et envoient dix d'entre eux en délégation auprès de Macarius à Vegesala, près de Tébessa.
Novembre
24/11
L'évêque donatiste Marculus est exécuté sur l'ordre de Macarius à Nova Petra, près de Zana. Il aurait été précipité dans un ravin ou se serait suicidé.
 
L'évêque de Rome Libère fixe la fête de la naissance de Jésus (la Nativité) au 25 décembre, pour coïncider avec la fête romaine du solstice d'hiver..
Décembre
25/12
Le pape Libère (Libérius) fixe la date de la naissance du Christ au 25 décembre.
 
Synode arien de Milan. Le pape Libère est exilé à Béroia en Thrace pour avoir refusé les décrets des synodes ariens. L'empereur Constance II désigne Félix II pour le remplacer. Exil des légats Lucifer de Cagliari, Eusèbe de Verceil, du prêtre romain Pancrace, du diacre Hilaire et de l'évêque Denis de Milan, bannis pour avoir défendu Athanase d'Alexandrie, déposé par le concile.
 
Début du schisme Luciférien en Italie et en Espagne.
Février
19/02
L'empereur Constance II publie une loi qui interdit tout sacrifice aux dieux païens, sous peine de mort.
Décembre
31/12
Après la convocation simultanée de deux conciles séparés à Rimini et Séleucie de Piérie, chaque évêque de l’empire est forcé d'accepter un credo pro-arien imposé par les conseillers de Constance II.
Décembre
 
L'hérésiarque Eunomius, évêque arien de Cyzique, est déposé et exilé en Maurétanie par le préfet du prétoire Auxonius, pour avoir accueilli l'usurpateur Procope.
Juillet
04/07
Martin est proclamé évêque de Tours.
Décembre
07/12
Ambroise est sacré évêque de Milan après son élection par acclamation populaire, après la mort de l'évêque arien Auxence.
Avril
 
Un synode arien réuni à Nysse, à l'instigation du vicaire du Pont Démosthène, installe un arien sur le siège épiscopal de cette ville après l'exil de Grégoire.
Septembre
 
Le concile d'Antioche restaure l'orthodoxie nicéenne en Orient et expulse le clergé arien.
Février
27/02
Edit de Thessalonique. Le christianisme nicéen est déclaré comme religion de l'Empire romain par l'empereur Théodose. Les cultes païens et la doctrine d’Arius sont bannis. L'empereur opte définitivement pour le dogme de la Trinité.
Septembre
20/09
Théodose Ier, gravement malade,est baptisé par l'évêque Acholius.
Novembre
24/11
Publication de l'édit de Thessalonique.
 
Agitation à Rome et Milan suscitée par les partisans d'Ursinus et les ariens contre le pape Damase et l'évêque Ambroise de Milan.
Juillet
30/07
Edit impérial rendant les décrets doctrinaux du concile de Constantinople obligatoires.
Septembre
 
Gratien condamne l'hérésie arienne en Occident.
 
Ier concile oecuménique de Constantinople (→ Mai). Condamnation définitive de l’arianisme et des sabelliens. La doctrine de Nicée est confirmée, et la consubstantialité de l’Esprit avec le Père et le Fils affirmée. Instauration des patriarcats : Rome, Constantinople, Alexandrie, Antioche et Jérusalem. La primauté de Rome est reconnue et le siège de Constantinople est placé au-dessus des autres sièges orientaux.
Décembre
20/12
Édit de Théodose. Les cultes païens sont désormais interdits.
--   
Première loi antipaïenne de Théodose. Interdiction aux particuliers des sacrifices païens.
 
L'empereur romain Gratien, conseillé par l’évêque de Milan Ambroise, persécute systématiquement les païens. Il confisque au profit du Trésor la fortune et les revenus des temples et enlève de la salle du sénat l'autel et la statue de la Victoire. Il proscrit l’arianisme et le donatisme.
Janvier
21/01
Théodose ordonne que les prêtres hérétiques soient bannis de Constantinople.
Décembre
15/12
Le pape Sirice , 38e pape , qui a succédé au pape Damase Ier, est élu.
17/12
Siricio devient pape.
 
Libanios, un ami de l'empereur Julien et porte-parole des religions anciennes, fait un discours plein de passion à Antioche En défense des temples, témoignant de l'abandon progressif des temples païens, qui sont détruits ou tombent en ruine, sauf ceux qui sont transformés en église.
Juin
19/06
Transfert des reliques des martyrs Gervais et Protais dans la Basilica Apostolorum de Milan, inventées par Ambroise de Milan pour maintenir la ferveur du peuple à la foi catholique et à son évêque face au pouvoir impérial pro-arien.
Août
 
Conversion d’Augustin au christianisme. Il renonce à l’enseignement et se retire à Cassiciacum, près de Milan.
Novembre
08/11
L'empereur Théodose officialise la religion chrétienne comme religion de l'Etat romain, en interdisant les religions païennes (leurs écritures, leurs rites, et leurs sacrifices)..
Décembre
 
Augustin devient évêque d’Hippone. Il s’attache à réunifier l’Église d’Afrique, notamment en luttant contre les donatistes dirigés par Primianus.
Août
28/08
Le concile de Carthage fixe la liste canonique des Saintes Écritures.
Janvier
 
Les comtes Gaudentius et Jovius ordonnent la destruction des temples et des statues paganistes à Carthage.
Septembre
07/09
Le concile de Tolède condamne le priscillianisme.
Décembre
19/12
L'évêque de Rome, Anastase, meurt. Son fils Innocent lui succède.
Janvier
01/01
Saint Télémaque tente d'arrêter un combat de gladiateurs dans un amphithéâtre romain, et est lapidé par la foule. Cet acte impressionne l'empereur chrétien Honorius , qui prononce une interdiction historique des combats de gladiateurs.
Novembre
14/11
Les non-chrétiens sont exclus des emplois impériaux dans l'Empire romain.
 
Le patriarche Cyrille d'Alexandrie ferme les églises des novatianistes à Alexandrie. Il fomente une émeute antijuive à la suite d'une rixe consécutive à une querelle de cirque ; une foule de chrétiens détruit les synagogues et chasse les Juifs de la ville, qui ne sont autorisés à revenir qu'à la condition de se convertir. Le Préfet d'Égypte Oreste fait appel en vain à l'empereur pour soutenir les Juifs ; il est lapidé et blessé par les moines de Nitrée et fait exécuter leur leader Ammonius, qui sera considéré comme martyr par Cyrille.
 
Hypathie assassinée par des chrétiens à Alexandrie.
Décembre
26/12
Le pape Zosime meurt.
Février
08/02
Honorius convoque un synode à Ravenne qui interdit aux deux prétendants à la papauté d'entrer dans la ville de Rome.
Novembre
13/11
Edit de l’empereur romain d’Orient Théodose II ordonnant la destruction de tous les temples païens de l'empire. Il fait incendier les installations sportives et religieuses d’Olympie.
 
Germain d’Auxerre et Loup de Troyes sont envoyés par le pape en Grande-Bretagne pour combattre le pélagianisme.
 
Julien d'Eclane, Célestius et d'autres pélagiens se rendent à Constantinople ; Célestius est banni de la ville par l'empereur d'Orient Théodose II. Il reçoit une lettre de consolation du patriarche de Constantinople Nestoriu.
Février
 
L'avocat Eusèbe fait une protestation contre le patriarche de Constantinople Nestorius, au nom des catholiques.
Mars
25/03
Sermon de Proclus, évêque titulaire de Cyzique, qui défend la qualité de Marie comme mère de Dieu ; réponse de Nestorius soutenant qu'on ne doit pas dire que le verbe divin soit né de Marie.
Août
28/08
Augustin, évêque d'Hippone, meurt durant le siège de sa ville par les Vandales.
Juin
22/06
Le troisième concile ½cuménique s'ouvre à Éphèse (clôture le 17 juillet). Il définit Marie comme étant vraiment la « Mère de Dieu » et condamne comme une hérésie le nestorianisme, qui la définit seulement comme « Mère du Christ »1. Nestorius et son contradicteur Cyrille d'Alexandrie sont tous les deux déposés.
--   
Le concile d'Ephèse s'ouvre. Nestorius, patriarche de Constantinople, accompagné de 16 évêques, fait face à Cyrille d'Alexandrie et ses 198 épiscopes.
29/06
Théodose II fait annuler les décisions du 22 juin du concile d'Éphèse.
Juillet
10/07
Arrivent à Ephèse les légats romains Arcadius et Profectus et le prêtre Philippe, délégués par le pape Célestin Ier qui soutiennent aussitôt Cyrille.
Août
22/08
L'empereur Théodose ordonne la fin et la dissolution du concile d'Ephèse.
Octobre
 
Après son succès sur Nestorius au concile d'Éphèse, le patriarche d’Alexandrie Cyrille est accueilli triomphalement en Égypte, et Alexandrie est considérée pendant un temps comme la capitale de la chrétienté d’Orient. Un grand nombre des partisans de Nestorius se réfugient en Perse.
25/10
Nestorius est remplacé par Maximien comme patriarche de Constantinople.
 
Début supposé de la christianisation de l'Irlande par Patrick.
Avril
23/04
Discours de Cyrille d'Alexandrie qui annonce la paix qu'il a fait avec Jean d'Antioche après la signature du symbole d'union dans lequel Nestorius est condamné.
Avril
12/04
Proclus est élu patriarche de Constantinople peu après la mort de Maximien.
Août
 
Exil de Nestorius dans un monastère d’Égypte.
Octobre
 
Massacre de Juifs assemblés à Jérusalem pour la fête des Cabanes. Dix-huit moines, dirigés par le syrien Barsauma, sont arrêtés sur ordre de l’impératrice Eudocie, qui fait appel aux troupes du gouverneur de Césarée pour rétablir l’ordre. Mais devant l’hostilité de la foule chrétienne, elle n’ose sévir et fait relâcher les moines emprisonnés dès qu’elle apprend que Barsauma est leur maître.
 
Loi de Théodose II contre les Juifs et les Samaritains qui leur défend d'exercer aucune charge publique, même celle de geôlier, de bâtir aucune nouvelle synagogue ; la même loi interdit les sacrifices païens sous peine de mort et renouvelle la condamnation des hérésies.
Juin
27/06
Mort de Cyrille d'Alexandrie.
Juin
19/06
Loi de Valentinien III contre le Manichéisme.
Novembre
22/11
L’hérésiarque byzantin Eutychès est condamné au concile de Constantinople, ce qui provoque la crise du monophysisme, qui durera 232 ans.
 
Théodose devient évêque monophysite de Jérusalem en opposition avec Juvénal.
Octobre
08/10
Ouverture du concile de Chalcédoine où siègent des représentants du pape. Le concile proclame qu'il existe deux natures en Jésus-Christ ; une nature divine et une nature humaine, qu'il est à la fois vrai Dieu et vrai homme. La doctrine monophysite est condamnée. Les patriarches de Rome et de Constantinople sont placés à égalité, interdiction de la simonie, reconnaissance du monachisme… Le patriarche d’Alexandrie Dioscore est déposé et exilé. Sa condamnation attise les luttes religieuses et oppose les monophysites d’Alexandrie, d’Antioche et d’Aksoum aux Grecs orthodoxes de Constantinople, appelés les melkites.
 
Massacre des moines monophysites de Nablus par les Samaritains, à l’instigation du patriarche de Jérusalem.
 
Un concile arien réuni à Tolède par le roi wisigoth Léovigild s'efforce d'obtenir le ralliement de l'épiscopat catholique à l'arianisme par d'importantes concessions, mais sans grand succès.
NAVIGATIONyip
Ier - IIéme - IIIéme - IVéme - Véme - VIéme