Loading...
Loading...
Christianisme (512 événements)

Tag
Afghanistan - Afrique - Afrique du Nord - Afrique du Sud - Albanie - Alexandre - Algérie - Allemagne - Amérique - Angleterre - Angola - Antilles - Arabie - Argentine - Arménie - Asie Mineure - Assyriens - Australie - Autriche - Aztèques - Babylone - Bahreïn - Balkans - Bangladesh - Bélarus - Belgique - Bénin - Bhoutan - Biafra - Birmanie - Bohême - Bolivie - Bosnie - Brésil - Bulgarie - Burgondes - Byzance - Cambodge - Cameroun - Canada - Caraïbes - Carolingiens - Carthage - Centrafrique - Chili - Chine - Christianisme - Chypre - Colombie - Commune - Congo - Corée - Corse - Costa Rica - Côte d'Ivoire - Croatie - Croisades - Cuba - Culture - Danemark - Djibouti - Ecosse - Egypte - Empire Ottoman - Equateur - Erythrée - Espace - Espagne - Estonie - Etats Unis - Éthiopie - Etrusques - Europe - Europe Centrale - Finlande - France - Frisons - Fronde - Gabon - Gambie - Gaule - Geekeries - Ghana - Grèce - Groenland - Guatemala - Guinée - Guyane - Haïti - Hawaï - Hébreux - Hittites - Honduras - Hong Kong - Hongrie - Huns - Incas - Inde - Indonésie - Irak - Iran - Irlande - Islande - Israel - Italie - Japon - Jordanie - Kenya - Kosovo - Koweit - Laos - Lettonie - Liban - Lituanie - Lombards - Luxembourg - Lybie - Macao - Madagascar - Malaisie - Mali - Malte - Maroc - Mauritanie - Mayas - Mèdes - Mérovingiens - Mexique - Minoens - Moldavie - Monaco - Monde - Monde Arabo-Musulman - Mongolie - Mongols - Monténégro - Moravie - Mozambique - Napoléon - NépaL - Nicaragua - Nice - Niger - Nigéria - Norvège - Nouvelle Zélande - Ostrogoths - Ouganda - Pakistan - Palestine - Panama - Paraguay - Parthes - Pays Bas - Pérou - Perse - Phéniciens - Philippines - Pôles - Pologne - Portugal - Révolution Française - Révolution Russe - Rome - Roumanie - Russie - Rwanda - Salvador - San Marin - Savoie - Saxons - Sciences - Sénégal - Serbie - Seychelles - Siam - Singapour - Slovaquie - Slovénie - Somalie, - Soudan - Sri Lanka - St Empire - Suède - Suisse - Sumer - Syrie - Tahiti - Taiwan - Tchad - Tchécoslovaquie - Tchéquie - Thaîlande - Tibet - Togo - Tunisie - Turquie - Ukraine - Uruguay - Vandales - Venezuela - Venise - Viet Nam - Vikings - Wisigoths - Yémen - Yougoslavie

Guerre d'Espagne - Guerre d'Indépendance - Guerre d'Indochine - Guerre de Cent Ans - Guerre de Corée - Guerre de Crimée - Guerres de Religion - Guerre de Sécession - Guerre de Sept ans - Guerre de Succession d'Espagne - Guerre de trente ans - Guerre du Viet Nam - Guerre Froide - Guerres Médiques - Guerres Puniques - WWI - WWII

Rois de France - Présidents Français - Empereurs Romains


Période

 
Jean pratique l'immersion dans les eaux du Jourdain.
Avril
07/04
Date probable de la crucifixion de Jésus de Nazareth à Jérusalem sur ordre de Ponce Pilate, gouverneur romain de Judée.
Avril
03/04
Date probable de la crucifixion de Jésus de Nazareth à Jérusalem sur ordre de Ponce Pilate, gouverneur romain de Judée.
 
Étienne est condamné à la lapidation pour blasphème non pas contre le Temple, mais contre Dieu, car il prononce le Nom divin.
 
Paul fait sa première visite aux chefs de l'Eglise.
 
L'Eglise d'Antioche est fondée.
 
Le roi de Judée Agrippa fait décapiter Jacques à Jérusalem.
 
L'apôtre Paul entame ses voyages missionnaires chrétiens à Chypre et en Asie Mineure. Il prêche dans les synagogues des villes, où il obtient la conversion de non-Juifs qui craignent Dieu sans être encore prêts à suivre la Loi.
 
Une réunion d'apôtres, représentés par Simon Bar-Jona [Pierre], et d'Anciens, représentés par Jacques, se tient à Jérusalem pour répondre à la question de savoir si la circoncision est nécessaire au salut ou si la seule foi en Jésus est suffisante.
 
Arrivée de l'apôtre Pierre à Rome.
Juin
29/06
Martyre des apôtres Pierre et Paul (date traditionnelle).
Juillet
15/07
L’hérésiarque gnostique Marcion est excommunié par le pape Pie Ier et fonde l’église marcionite.
 
Méliton de Sardes établit un canon chrétien de l'Ancien Testament.
 
Le montanisme est soumis à l'examen de Rome.
Août
01/08
Début des fêtes du culte impérial au Confluent, à Lyon. martyre des chrétiens de Lyon, qui refusent le culte impérial. Le diacre Sanctus, Maturus, Alexandre, Attale, Ponticus et Blandine sont suppliciés dans l’amphithéâtre. Pothin, évêque de Lyon, meurt en prison. La foule accuse les chrétiens de pratiquer le cannibalisme et l’inceste4. Irénée, né à Smyrne devient évêque de Lyon après la mort de Pothin.
Juillet
17/07
Des chrétiens d'Afrique, refusant de prêter serment sur le « numen » impérial sont suppliciés à Carthage.
Juillet
17/07
Décapitation des martyrs scillitains, à Carthage.
 
Septime Sévère interdit par un édit le prosélytisme aux Juifs et aux Chrétiens.
 
Septime Sévère, au cours d'un voyage en Palestine, interdit (par un édit) le prosélytisme aux Chrétiens..
 
Persécutions contre les chrétiens à Alexandrie à la suite d'un édit interdisant les conversions au christianisme et toute propagande chrétienne. Le chrétien Clément d'Alexandrie est contraint à l’exil.
Avril
01/04
Première révélation du prophète Mani, alors âgé de douze ans.
 
Mani commence à prêcher sa doctrine religieuse en Perse.
Décembre
 
Edit prescrivant aux habitants de l'empire romain de participer à un sacrifice pour le salut de l'empire. Il entraîne la persécution générale des chrétiens qui refusent d'y participer.
 
Martyre du premier évêque de Lutèce, saint Denis.
Janvier
 
Débuts de la persécution de Dèce. Application de l'édit impérial exigeant de sacrifier aux dieux de l’État romain. Beaucoup de chrétiens, les lapsi (tombés), acceptent de sacrifier ou d’acheter le certificat de sacrifice (libelle), par crainte de la persécution.
Mars
 
L'évêque Cyprien rentre à Carthage où il convoque un premier concile pour régler la question des lapsi. Ceux qui ont acheté des certificats de sacrifice (libellus) sont pardonnés, ceux qui ont sacrifié devront faire une longue pénitence.
 
Concile d'Antioche, premier d'une série de trois synodes tenus contre Paul de Samosate, accusé de considérer le Christ comme un homme ordinaire (adoptianisme).
 
Date traditionnellement acceptée pour la conversion au christianisme du roi arsacide d’Arménie Tiridate IV, sous l’inspiration de Grégoire l'Illuminateur.
 
De retour d'un voyage en Syrie-Palestine, l’empereur Dioclétien est témoin à Césarée de l'interruption des sacrifices traditionnels par le diacre chrétien Romain, qui a la langue coupée en punition. De retour à Nicomédie, Dioclétien est rejoint par Galère qui l'encourage à prendre des mesures contre les Chrétiens.
Février
24/02
L'empereur Dioclétien, par édit, fait détruire les édifices de culte chrétiens et les écrits chrétiens, et prive de charges, de dignités et de droits les aristocrates chrétiens..
Avril
30/04
Peu avant sa mort, l'empereur Galère promulgue un édit à Serdica (Sofia) accordant la tolérance sur le christianisme.
Novembre
 
Maximin Daïa recommence à persécuter les chrétiens.
Décembre
 
Début du schisme donatiste.
Juin
13/06
Publication de l'édit de Milan à Nicomédie, en fait un rescrit que Licinius fait afficher sur les murs de la ville. Il confirme la liberté de culte pour les chrétiens et la restitution des biens confisqués.
Août
 
Ouverture du concile d'Arles, convoqué par l’empereur Constantin pour régler la question de la réadmission dans l’Église des chrétiens qui ont sacrifié aux dieux païens pendant la persécution. Le concile, présidé par l'évêque Marinus, confirme l'élection de l'évêque de Carthage Caecilianus contre les Donatistes. Il reconnaît le service armé comme un devoir du chrétien et fixe la date officielle de Pâques. L’Église officielle est autorisée à disposer de la police impériale pour venir à bout du Donatisme.
Décembre
 
Constantin convoque la délégation des Donatistes à la cour de Trèves pour les convaincre de l'erreur de leur opposition à l'évêque Caecilianus.
Novembre
10/11
Constantin fait comparaître devant lui, à Milan, l'évêque de Carthage Caecilianus et ses adversaires les Donatistes et tranche encore en faveur du premier, prenant des mesures contre les schismatiques.
 
Débuts de la prédication du prêtre libyen Arius à Alexandrie. Il soutient que le Fils est une créature du Père, niant la consubstantialité des trois hypostases de la Trinité. L'évêque Alexandre convoque un concile des évêques d’Égypte qui condamne Arius et ses partisans.
 
Premier monastère fondé par Pacôme le Grand à Tabennèse, près de Thèbes, en Égypte. Il définit les premières règles de la vie monastique (travail, pauvreté, chasteté).
Mai
23/05
Première loi anti-païenne publiée par Constantin contre les pratiques magiques par un rescrit envoyé au préfet Septimius Bassus.
 
Quarante martyrs de Sébaste.
 
Alexandre, patriarche d’Alexandrie, réunit un synode des évêques d’Égypte et de Libye qui excommunie Arius et ses partisans.
Mars
07/03
Le dimanche devient jour chômé officiel dans l'Empire romain.
Mai
05/05
Constantin accorde la liberté de culte aux Donatistes.
Juillet
03/07
L'empereur Constantin Ier décrète dans l'Empire romain le dimanche comme jour de repos légal, jour toujours en vigueur en Europe.
Mai
20/05
Ouverture du concile œcuménique des évêques à Nicée (→ 25/07), en Bithynie, convoqué par Constantin Ier4 en présence de 318 évêques et de légats du pape Sylvestre Ier. les quatre évangiles de Luc, Marc, Matthieu et Jean sont seuls retenus. Les autres dits évangiles apocryphes sont détruits5. Certains d'entre eux, cachés, ne seront redécouverts qu'au xxe siècle. l'arianisme est déclaré hérétique, l'identité de nature de Dieu et du Christ ayant été reconnue au cours du concile4. Arius est exilé provisoirement ainsi qu'Eusèbe de Césarée.
 
Rencontre entre l'empereur Constantin et Arius à Constantinople au début de l'année. Arius et le diacre Euzoios rédigent une profession de foi et demandent leur réintégration dans l’Église.
Juillet
20/07
Conversion du roi Mirian ou Mirvan III d'Ibérie à la suite d'un miracle opéré par sainte Nino.
Septembre
13/09
Ouverture d’un concile à Jérusalem qui réhabilite Arius.
Janvier
18/01
Transfert des reliques de saint Pierre de la voie appienne au Vatican.
Avril
29/04
L’empereur Constantin Ier fait adopter une loi pénalisant la bâtardise.
Décembre
25/12
Première mention de la célébration de Noël à Rome à cette date.
 
Le christianisme devient religion officielle en Ibérie.
 
Constance II se déclare arien. Il accorde toute confiance à Eusèbe de Nicomédie et combat l’orthodoxie. Début de la crise de l’arianisme.
Octobre
 
Le pape Jules Ier condamne l’arianisme au synode de Rome. Il reconnait l'innocence d'Athanase d'Alexandrie et de Marcel d'Ancyre et rappelle aux évêques orientaux la primauté de Rome, sans réponse de leur part.
Janvier
 
Ouverture du concile d'Antioche, dit concile de la Dédicace (in Encaenies), présidé par Eusèbe de Nicomédie, qui marque la prédominance de l'Arianisme en Orient, en énonçant un Credo où toute trace de Consubstantialité (homoousisme) sont éludées. Les Nicéens Marcel d'Ancyre et Athanase d'Alexandrie sont condamnés. Athanase est remplacé par l'évêque arien Grégoire de Cappadoce.
Avril
 
Simon bar Sabbae, l'évêque de Séleucie-Ctésiphon, est exécuté pour avoir refusé de lever les impôts pour les Sassanides. Des milliers de chrétiens sont exécutés dans la région de Beth Huzaye (Khuzestan) puis dans toute la province de Séleucie-Ctésiphon.
 
De retour à Constantinople au début de l'année, Constance II dépose le patriarche de Constantinople Paul pour le remplacer par son conseiller arien Eusèbe de Nicomédie. Il marche ensuite vers l'Orient pour préparer la guerre contre les Perses.
Décembre
16/12
Le mariage homosexuel est aboli dans l'empire romain.
 
Début de la construction de la Basilique Sainte Sophie à Constantinople.
Octobre
 
Ouverture du concile de Sardique (Sofia), convoqué conjointement par les empereurs Constant et Constance II et présidé par Ossius de Cordoue ; les évêques ariens, minoritaires, quittent l’assemblée pour se réunir à Philippopolis. Les Occidentaux réintègrent Athanase d'Alexandrie et Marcel d'Ancyre et rédigent un projet de Symbole et 21 canons disciplinaires. La primauté de Rome est établie (droit d'appel).
 
Une communauté chrétienne est attesté par une inscription sur une plaque de cuivre découverte au Kerala dans le sud de l'Inde. Le syrien Joseph d'Édesse est envoyé comme troisième évêque de l'Inde par le catholicos de Perse.
Mai
12/05
Pseudo-concile de Cologne qui aurait été réunit par Maximin de Trèves pour déposer l'évêque de Cologne Euphratas, accusé d'arianisme.
Octobre
21/10
Sous la forte pression des empereurs, les Églises orientale et occidentale atteignent un compromis bancal à Alexandrie. Athanase d'Alexandrie est restauré.
 
Constant promulgue un décret d'union qui remet en vigueur celui de 317, par la remise des églises aux catholiques, l'envoi en exil des clercs donatistes et l'interdiction de rebaptiser. Les donatistes Isaac et Maximianus sont exécutés pour s'être opposés au décret.
Juillet
 
Répression de la révolte des Circoncellions en Numidie. Constant Ier envoie en Afrique les légats Paulus et Macarius, qui favorisent le catholicisme contre le Donatisme. L'évêque donatiste de Bagaï résiste. Il fait appel aux Circoncellions, qui affrontent les troupes romaines du comte Sylvestre. Après leur défaite, la population de Bagaï est massacrée. Parmi les Circoncellions, le pseudo-martyr, sous forme de suicide, devient courant. Après la prise de Bagaï, les évêques de Numidie se réunissent en concile et envoient dix d'entre eux en délégation auprès de Macarius à Vegesala, près de Tébessa.
Novembre
24/11
L'évêque donatiste Marculus est exécuté sur l'ordre de Macarius à Nova Petra, près de Zana. Il aurait été précipité dans un ravin ou se serait suicidé.
 
L'évêque de Rome Libère fixe la fête de la naissance de Jésus (la Nativité) au 25 décembre, pour coïncider avec la fête romaine du solstice d'hiver..
 
Synode arien de Milan. Le pape Libère est exilé à Béroia en Thrace pour avoir refusé les décrets des synodes ariens. L'empereur Constance II désigne Félix II pour le remplacer. Exil des légats Lucifer de Cagliari, Eusèbe de Verceil, du prêtre romain Pancrace, du diacre Hilaire et de l'évêque Denis de Milan, bannis pour avoir défendu Athanase d'Alexandrie, déposé par le concile.
 
Début du schisme Luciférien en Italie et en Espagne.
Février
19/02
L'empereur Constance II publie une loi qui interdit tout sacrifice aux dieux païens, sous peine de mort.
Décembre
31/12
Après la convocation simultanée de deux conciles séparés à Rimini et Séleucie de Piérie, chaque évêque de l’empire est forcé d'accepter un credo pro-arien imposé par les conseillers de Constance II.
Septembre
24/09
A la mort du pape Libère, le diacre Ursin est élu dans la basilique Julia tandis qu'une faction désigne Damase dans la basilique de Lucine, prend d'assaut la basilique Julia, massacrant leurs opposants.
Décembre
 
L'hérésiarque Eunomius, évêque arien de Cyzique, est déposé et exilé en Maurétanie par le préfet du prétoire Auxonius, pour avoir accueilli l'usurpateur Procope.
Avril
 
L'empereur Valens apprend la nouvelle de la mort du patriarche de Constantinople Eudoxe à Nicomédie, alors qu'il se rend à Antioche. Les évêques ariens désignent Démophile de Bérée, tandis que les orthodoxes élisent Évagre, consacré par l'évêque en exil Eustathe d'Antioche. Valens réagit en faisant exiler les deux évêques orthodoxes par ses soldats.
Juillet
04/07
Martin est proclamé évêque de Tours.
Décembre
07/12
Ambroise est sacré évêque de Milan après son élection par acclamation populaire, après la mort de l'évêque arien Auxence.
Avril
 
Un synode arien réuni à Nysse, à l'instigation du vicaire du Pont Démosthène, installe un arien sur le siège épiscopal de cette ville après l'exil de Grégoire.
Octobre
 
Gratien est à Sirmium quand il apprend la défaite et prend le contrôle de l'Orient. Il publie un édit qui rappelle les évêques exilés par Valens et établit la liberté des cultes.
Septembre
 
Le concile d'Antioche restaure l'orthodoxie nicéenne en Orient et expulse le clergé arien.
Février
27/02
Edit de Thessalonique. Le christianisme nicéen est déclaré comme religion de l'Empire romain par l'empereur Théodose. Les cultes païens et la doctrine d’Arius sont bannis. L'empereur opte définitivement pour le dogme de la Trinité.
Septembre
20/09
Théodose Ier, gravement malade,est baptisé par l'évêque Acholius.
Novembre
 
Théodose Ier entre à Constantinople en triomphe. Publication de l'Édit de Thessalonique. Théodose Ier dépose l'évêque arien Démophile et convoque le Ier concile ½cuménique de Constantinople.
 
Agitation à Rome et Milan suscitée par les partisans d'Ursinus et les ariens contre le pape Damase et l'évêque Ambroise de Milan.
Juillet
30/07
Edit impérial rendant les décrets doctrinaux du concile de Constantinople obligatoires.
Septembre
 
Gratien condamne l'hérésie arienne en Occident.
 
Ier concile ½cuménique de Constantinople (→ Mai). Condamnation définitive de l’arianisme et des sabelliens. La doctrine de Nicée est confirmée, et la consubstantialité de l’Esprit avec le Père et le Fils affirmée. Instauration des patriarcats : Rome, Constantinople, Alexandrie, Antioche et Jérusalem. La primauté de Rome est reconnue et le siège de Constantinople est placé au-dessus des autres sièges orientaux.
Décembre
20/12
Édit de Théodose. Les cultes païens sont désormais interdits.
--   
Première loi antipaïenne de Théodose. Interdiction aux particuliers des sacrifices païens.
 
L'empereur romain Gratien, conseillé par l’évêque de Milan Ambroise, persécute systématiquement les païens. Il confisque au profit du Trésor la fortune et les revenus des temples et enlève de la salle du sénat l'autel et la statue de la Victoire. Il proscrit l’arianisme et le donatisme.
Janvier
21/01
Théodose ordonne que les prêtres hérétiques soient bannis de Constantinople.
 
Libanios, un ami de l'empereur Julien et porte-parole des religions anciennes, fait un discours plein de passion à Antioche En défense des temples, témoignant de l'abandon progressif des temples païens, qui sont détruits ou tombent en ruine, sauf ceux qui sont transformés en église.
Juin
19/06
Transfert des reliques des martyrs Gervais et Protais dans la Basilica Apostolorum de Milan, inventées par Ambroise de Milan pour maintenir la ferveur du peuple à la foi catholique et à son évêque face au pouvoir impérial pro-arien.
Août
 
Conversion d’Augustin au christianisme. Il renonce à l’enseignement et se retire à Cassiciacum, près de Milan.
Novembre
08/11
L'empereur Théodose officialise la religion chrétienne comme religion de l'Etat romain, en interdisant les religions païennes (leurs écritures, leurs rites, et leurs sacrifices)..
Avril
27/04
Arcadius épouse Eudoxie, fille du Franc Bauto, qui soutient les ariens contre les orthodoxes.
Décembre
 
Augustin devient évêque d’Hippone. Il s’attache à réunifier l’Église d’Afrique, notamment en luttant contre les donatistes dirigés par Primianus.
Août
28/08
Le concile de Carthage fixe la liste canonique des Saintes Écritures.
Janvier
 
Les comtes Gaudentius et Jovius ordonnent la destruction des temples et des statues paganistes à Carthage.
Juillet
07/07
Le concile de Tolède condamne le priscillianisme.
Novembre
14/11
Les non-chrétiens sont exclus des emplois impériaux dans l'Empire romain.
 
Les chrétiens d’Iran s’organisent en Église.
 
Tensions à Alexandrie entre le patriarche Cyrille et les Juifs de la ville, et entre Cyrille et le Préfet d'Égypte païen Oreste, quand celui-ci, à l'instigation des Juifs, fait arrêter des chrétiens qui ont troublé les Jeux. Des chrétiens sont massacrés par des Juifs, dont les chefs sont exilés après confiscation de leurs biens.
 
Le patriarche Cyrille d'Alexandrie ferme les églises des novatianistes à Alexandrie. Il fomente une émeute antijuive à la suite d'une rixe consécutive à une querelle de cirque ; une foule de chrétiens détruit les synagogues et chasse les Juifs de la ville, qui ne sont autorisés à revenir qu'à la condition de se convertir. Le Préfet d'Égypte Oreste fait appel en vain à l'empereur pour soutenir les Juifs ; il est lapidé et blessé par les moines de Nitrée et fait exécuter leur leader Ammonius, qui sera considéré comme martyr par Cyrille.
 
Hypathie assassinée par des chrétiens à Alexandrie.
 
L'évêque Abdas de Suse fait détruire un temple du feu ; le roi sassanide Yazdgard lui demande de le reconstruire. Abdas refuse de le relever et est mis à mort. Les persécutions commencent et les églises chrétiennes sont rasées.
Décembre
27/12
L'antipape Eulalius est élu par ses partisans à Saint-Jean-de-Latran.
29/12
Boniface Ier est élu pape.
Janvier
03/01
Rescrit de l'empereur Honorius ordonnant que le pape Boniface Ier quitte Rome.
Février
08/02
Honorius convoque un synode à Ravenne qui interdit aux deux prétendants à la papauté d'entrer dans la ville de Rome.
Mars
18/03
Eulalien entre dans Rome pour y célébrer les cérémonies de Pâques. Déposé par Honorius le 3 avril, il est chassé par les troupes impériales qui installent Boniface.
Avril
10/04
Boniface Ier entre dans Rome.
Mai
 
Le synode de Markabta proclame l'autonomie canonique de l’Église de l'Orient par rapport au Siège d'Antioche, sous la direction d'un Catholicos, alors Mar Dadisho Ier, qui a son siège dans Séleucie-Ctésiphon la capitale de l'empire sassanide.
Novembre
13/11
édit de l’empereur romain d’Orient Théodose II ordonnant la destruction de tous les temples païens de l'empire. Il fait incendier les installations sportives et religieuses d’Olympie.
 
L’hérésiarque Nestorius devient patriarche de Constantinople (428-431)1. Il ne veut voir dans le Christ qu’un homme en qui le Verbe de Dieu a résidé. Marie n’est pas mère de Dieu (Théotokos), mais mère du Christ (Christotokos).
 
Germain d’Auxerre et Loup de Troyes sont envoyés par le pape en Grande-Bretagne pour combattre le pélagianisme.
 
Julien d'Eclane, Célestius et d'autres pélagiens se rendent à Constantinople ; Célestius est banni de la ville par l'empereur d'Orient Théodose II. Il reçoit une lettre de consolation du patriarche de Constantinople Nestoriu.
Février
 
L'avocat Eusèbe fait une protestation contre le patriarche de Constantinople Nestorius, au nom des catholiques.
Mars
25/03
Sermon de Proclus, évêque titulaire de Cyzique, qui défend la qualité de Marie comme mère de Dieu ; réponse de Nestorius soutenant qu'on ne doit pas dire que le verbe divin soit né de Marie.
Août
28/08
Augustin, évêque d'Hippone, meurt durant le siège de sa ville par les Vandales.
Juin
22/06
Le troisième concile ½cuménique s'ouvre à Éphèse (clôture le 17 juillet). Il définit Marie comme étant vraiment la « Mère de Dieu » et condamne comme une hérésie le nestorianisme, qui la définit seulement comme « Mère du Christ »1. Nestorius et son contradicteur Cyrille d'Alexandrie sont tous les deux déposés.
--   
Le concile d'Ephèse s'ouvre. Nestorius, patriarche de Constantinople, accompagné de 16 évêques, fait face à Cyrille d'Alexandrie et ses 198 épiscopes.
29/06
Théodose II fait annuler les décisions du 22 juin du concile d'Éphèse.
Juillet
10/07
Arrivent à Ephèse les légats romains Arcadius et Profectus et le prêtre Philippe, délégués par le pape Célestin Ier qui soutiennent aussitôt Cyrille.
Octobre
 
Après son succès sur Nestorius au concile d'Éphèse, le patriarche d’Alexandrie Cyrille est accueilli triomphalement en Égypte, et Alexandrie est considérée pendant un temps comme la capitale de la chrétienté d’Orient. Un grand nombre des partisans de Nestorius se réfugient en Perse.
25/10
Nestorius est remplacé par Maximien comme patriarche de Constantinople.
 
Début supposé de la christianisation de l'Irlande par Patrick.
Avril
23/04
Discours de Cyrille d'Alexandrie qui annonce la paix qu'il a fait avec Jean d'Antioche après la signature du symbole d'union dans lequel Nestorius est condamné.
Avril
12/04
Proclus est élu patriarche de Constantinople peu après la mort de Maximien.
Août
 
Exil de Nestorius dans un monastère d’Égypte.
Octobre
 
Massacre de Juifs assemblés à Jérusalem pour la fête des Cabanes. Dix-huit moines, dirigés par le syrien Barsauma, sont arrêtés sur ordre de l’impératrice Eudocie, qui fait appel aux troupes du gouverneur de Césarée pour rétablir l’ordre. Mais devant l’hostilité de la foule chrétienne, elle n’ose sévir et fait relâcher les moines emprisonnés dès qu’elle apprend que Barsauma est leur maître.
 
Loi de Théodose II contre les Juifs et les Samaritains qui leur défend d'exercer aucune charge publique, même celle de geôlier, de bâtir aucune nouvelle synagogue ; la même loi interdit les sacrifices païens sous peine de mort et renouvelle la condamnation des hérésies.
Juin
27/06
Mort de Cyrille d'Alexandrie.
Juin
19/06
Loi de Valentinien III contre le Manichéisme.
Novembre
22/11
L’hérésiarque byzantin Eutychès est condamné au concile de Constantinople, ce qui provoque la crise du monophysisme, qui durera 232 ans.
 
Théodose devient évêque monophysite de Jérusalem en opposition avec Juvénal.
Octobre
08/10
Ouverture du concile de Chalcédoine où siègent des représentants du pape. Le concile proclame qu'il existe deux natures en Jésus-Christ ; une nature divine et une nature humaine, qu'il est à la fois vrai Dieu et vrai homme. La doctrine monophysite est condamnée. Les patriarches de Rome et de Constantinople sont placés à égalité, interdiction de la simonie, reconnaissance du monachisme… Le patriarche d’Alexandrie Dioscore est déposé et exilé. Sa condamnation attise les luttes religieuses et oppose les monophysites d’Alexandrie, d’Antioche et d’Aksoum aux Grecs orthodoxes de Constantinople, appelés les melkites.
 
Massacre des moines monophysites de Nablus par les Samaritains, à l’instigation du patriarche de Jérusalem.
 
Pour éteindre le conflit entre les monophysites et les catholiques, l'empereur Zénon promulgue un édit de compromis connu sous le nom de Henotikon..
 
Les catholiques sont persécutés en Afrique par le roi des Vandales Hunéric. Certains d’entre eux se réfugient dans les oasis du désert, en Espagne, en Gaule ou en Italie, emportant avec eux de précieux manuscrits, dont ceux d’Augustin.
Juin
28/06
L'empereur d'Orient Zénon promulgue un édit religieux, l'Hénotique, rédigé par le patriarche Acace, comme compromis en vue d'apaiser les luttes entre les tenants et les détracteurs du concile de Chalcédoine.
 
Le concile de Rome distingue les livres canoniques des textes apocryphes.
 
Lettre du pape Gélase Ier à l'empereur de Constantinople, Anastase Ier, dans laquelle il affirme l'universalité et la prépondérance de l'autorité pontificale vis-à-vis du pouvoir impérial.
Février
15/02
Dernières Lupercales tolérées à Rome. Le pape Gélase Ier les remplace par une fête de la Purification de la Vierge fixée au 2 février, qui devient la Chandeleur.
Septembre
 
Le roi des Burgondes Gondebaud réunit à Lyon un colloque d'évêques méridionaux. Avit de Vienne y défend l'orthodoxie contre l'arianisme, sans convaincre Gondebaud.
Septembre
 
Concile d'Agde sous la présidence de Césaire d'Arles. Tout chrétien doit recevoir la communion trois fois par an, à Noël, Pâques et Pentecôte. Mesures restreignant les liens entre juifs et chrétiens5. Le meurtre des esclaves est puni de deux ans d'excommunication.
10/09
Concile d'Agde sous la présidence de Césaire d'Arles1. Tout chrétien doit recevoir la communion trois fois par an, à Noël, Pâques et Pentecôte.
Décembre
25/12
Probable baptême de Clovis, faisant du catholicisme romain la religion officielle du Royaume des Francs.
Août
26/08
Fondation à Arles, par Césaire d'Arles, d'une des premières communautés religieuses féminines.
Novembre
16/11
Sévère de Sozopolis, monophysite proche d’Anastase, est consacré patriarche d’Antioche.
Août
 
Départ d'une ambassade du pape Hormisdas à Constantinople auprès de l'empereur Anastase, dirigée par le légat Ennode de Pavie et Fortunat de Catane pour tenter de réconcilier les Églises d'Orient et d'Occident. Le pape exige que les évêques d'Orient reconnaissent le concile de Chalcédoine et le Tome de Léon. Les négociations achoppent sur le refus de l'empereur de condamner Acace.
 
Le pape Jean Ier meurt en prison après l'échec de sa mission à Constantinople où il devait négocier un adoucissement d'un édit de l'empereur Justin Ier contre l'arianisme. Avant de mourir Théodoric prépare un édit de confiscation des églises orthodoxes.
 
L'empereur Justinien ferme l'Académie d'Athènes et interdit aux païens d'enseigner..
Juin
26/06
Le pape Vigile, retenu à Constantinople, se réconcilie avec Justinien.
Août
14/08
Le pape Vigile formule une sentence d'excommunication contre l'archevêque de Césarée, le patriarche Mennas et leurs adhérents, qui ont approuvé le décret de Justinien condamnant les Trois Chapitres.
Décembre
 
Le pape Vigile s'enfuit de Constantinople, où il est retenu par Justinien, et se réfugie à Chalcédoine.
Février
09/02
Le pape Vigile proteste dans une encyclique contre le traitement qui lui a été infligé par l'empereur. Justinien cède, retire son décret condamnant les Trois Chapitres et force les évêques excommuniés par le pape en 551 à lui faire leur soumission ; Vigile revient à Constantinople.
Octobre
25/10
La reine Radegonde fonde l'abbaye Ste-Croix à Poitiers.
Mai
04/05
Tenue du cinquième concile ½cuménique de Constantinople II (→ 02/06), convoqué par Justinien. Condamnation du nestorianisme et des « Trois Chapitres ». Condamnation de certains points de la doctrine d’Origène. Le pape Vigile, bien que retenu dans la ville, refuse de s’y rendre ainsi que la grande majorité des évêques d’Occident. Vigile est exilé par l’empereur dans une île de la mer de Marmara.
Mars
21/03
Justin II commence la persécution contre les monophysites.
Août
22/08
Grégoire est sacré évêque de Tours.
 
Le roi ghassanide al-Mundhir est reçu par l'empereur byzantin Tibère II à Constantinople. Il plaide en faveur de la réconciliation entre les monophysites et le Chacédoniens et l'arrêt des persécutions contre les monophysites.
Novembre
26/11
Le pape Pélage II est consacré sans la confirmation impériale dans Rome assiégée par les Lombards du duc Faroald de Spolète.
 
Un concile arien réuni à Tolède par le roi wisigoth Léovigild s'efforce d'obtenir le ralliement de l'épiscopat catholique à l'arianisme par d'importantes concessions, mais sans grand succès.
 
Conversion forcée de Juifs sur ordre de Chilpéric en Gaule. Certains fuient à Marseille où on les laisse tranquilles.
Février
 
Récarède Ier, roi des Wisigoths, abandonne l'arianisme et adopte le catholicisme, sous l'influence de Léandre.
Mai
08/05
Ouverture du IIIe concile de Tolède. Le roi des Wisigoths Récarède Ier y impose le catholicisme à ses sujets sous l'influence de Léandre, archevêque de Séville. La religion catholique est proclamée dans toute l'Espagne et l'arianisme proscrit. Le concile décrète que les enfants nés d’un mariage mixte de chrétiens et de Juifs seraient baptisés de force.
 
Les futurs archevêques de Cantorbéry, Laurent, Mellitus, Justus et Honorius, le futur archevêque d'York Paulin, et Rufinien, futur abbé de Saint-Augustin, sont envoyés en Angleterre par le pape Grégoire avec des lettres de recommandation, pour seconder Augustin dans son travail de missionnaire.
 
Par un édit, l'empereur byzantin Phocas reconnaît la primauté universelle du pape et interdit au patriarche de Constantinople de se qualifier d'oecuménique.
 
Le Lombard Agilulf, arien, se convertit au catholicisme.
Mai
 
Le Siège de saint Pierre est reconnu comme « la tête de toutes les églises ». Interdiction au patriarche de Constantinople de prendre le titre d’½cuménique.
Octobre
 
Le moine irlandais Colomban franchit les Alpes. Il se rend de Brégence à Milan auprès du roi Agilulf. Peu après, il fonde le monastère de Bobbio en Italie. Le moine Gallus, malade, qui n'a pas pu le suivre, reste dans les Alpes et fonde un ermitage qui deviendra l'abbaye de Saint-Gall.
 
Concile de Paris.
Mai
05/05
Prise de Jérusalem. Les armées perses de Chosroès II, dirigées par le général Charbaraz prennent Césarée puis pillent Jérusalem. Elles emmènent en captivité le patriarche et la population, et s'emparent des reliques de Vraie Croix.
Octobre
24/10
La sainte Lance est envoyée à Constantinople.
Mars
21/03
L'empereur byzantin Héraclius Ier rapporte la "Vraie Croix", prise par Chosroès II, à Jérusalem, libérée de l'occupation perse..
--   
Jérusalem, l'empereur romain d'Orient Héraclius rapporte la vraie croix, reprise aux Perses. C'est l'apothéose d'un règne qui a débuté dans la tourmente.
Juillet
14/07
Pierre IV devient patriarche d'Alexandrie.
Octobre
 
Dans un concile tenu au Latran, le pape Martin Ier jette l'anathème à la fois sur le monothélisme.
Juin
    06
L'abbaye bénédictine de Fleury, près d'Orléans, est fondée par Léodebold, avec l'appui de la reine Bathilde.
 
Avec l'appui du roi Egfrid de Northumbrie, Benoît Biscop fonde le monastère bénédictin St-Pierre à l'embouchure de la rivière Wear : 1er monastère anglais en pierre, 1er édifice anglais ayant des fenêtres à vitres.
Mai
15/05
Boniface est envoyé par le pape évangéliser la Hesse et la Thuringe.
Juin
09/06
Ouverture du concile de Mayence. Ce concile est l'un des cinq conciles régionaux réunis par Charlemagne cette année-là.
 
Menacé par les Lombards, le pape Etienne II fait appel au Franc Pépin.
Janvier
06/01
Réception du pape Étienne II par Pépin le Bref à Ponthion, près de Vitry-le-François6. Il est probable que le pape montre à Pépin la fausse donation de Constantin, par laquelle ce dernier aurait donné l’Italie au pape Sylvestre Ier avant son départ pour l’Orient. Pépin aurait promis de restituer ses droits à la république de Saint-Pierre.
Février
10/02
Concile de Hiéreia (→ 08/08) qui définit la doctrine de l’iconoclasme dans l'empire byzantin et condamne les iconophiles Anastasius et Jean Damascène.
 
Concile de Rome. L'élection du pape est retirée aux laïcs.
Avril
06/04
Charlemagne confirme la donation de Pépin à l'Église.
Septembre
24/09
Deuxième concile de Nicée (→ 13/10) réuni par Irène condamne l’iconoclasme. Il règlemente la discipline des clercs, des moines et des laïcs.
Mars
23/03
Charlemagne promulgue le capitulaire "Admonitio generalis" : christianisation et restauration des écoles.
Décembre
26/12
Début du pontificat de Léon III.
 
La révolte de ses ennemis pousse le Pape Léon III à se réfugier auprès de Charlemagne qui lui apporte son soutien et décide de se rendre à Rome.
 
Attentat des nobles romains contre le pape Léon III, dirigé par le primicier Pascal et le patricien Campulus, neveux d’Adrien Ier, le pape précédent. Les conjurés l’accusent de toutes sortes de vices et de crimes, de parjure, de fornication et d'adultère et ont l’intention de lui crever les yeux et lui couper la langue. Il est enfermé dans un couvent en attendant d'être jugé, mais il parvient à s'échapper et se réfugie chez le duc de Spolète, avant de se rendre à Paderborn, en Saxe, auprès de Charlemagne.
Septembre
 
Charlemagne, conseillé par Alcuin, ordonne une enquête sur les accusations portées contre Léon III. Le pape est renvoyé à Rome avec une forte escorte.
 
Charlemagne décide que "tout Saxon non baptisé et qui refusera de l'être serait puni de la peine de mort". Il déporte la population saxonne.
Mai
 
Les évêques, rassemblés par Charlemagne à tours, établissent que les homélies ne seront plus prononcées en latin mais en "langue romane rustique".
Janvier
06/01
L'empereur byzantin Léon V l'Arménien s'abstient de s'incliner devant la croix le jour de l'Épiphanie. Reprise de l'iconoclasme byzantin.
Septembre
 
Un concile réforme la vie monastique sous l'influence de Benoît d'Aniane.
Juillet
10/07
Un synode à Aix-la-Chapelle, organisé par Benoît d'Aniane, impose le monachisme bénédictin et l'élection de l'abbé.
Mai
 
L'archevêque Ebbon de Reims évangélise les Danois avec l'autorisation du pape Pascal Ier.
Novembre
 
Par la Constitutio Romana de Lothaire Ier, inspirée par Wala, la papauté retombe sous la coupe de l'empereur d'Occident, qui obtient un droit de contrôle sur les élections pontificales.
Janvier
31/01
Les reliques supposées de saint Marc, volées par deux marchands vénitiens à Alexandrie, sont amenées à Venise. Le commerce avec l’Égypte est alors interdit à Venise. Les deux marchands remettent leur butin au doge, qui en récompense leur permet de vendre au Rialto leur marchandise illégale.
Novembre
01/11
La fête de Toussaint est célébrée pour la première fois. Le pape Grégoire IV transforme la « fête de tous les martyrs » jusqu'alors célébrée le 13 mai à Rome en une fête à « tous les saints » qui est instituée dans tout l'empire carolingien par Louis le Débonnaire.
 
Persécution des Pauliciens par Théodora.
Juin
17/06
Ouverture du concile de Meaux. Il promulgue des canons contre l'aliénation des biens ecclésiastiques, ce qui provoque l’opposition des Grands, et reprend les anciennes dispositions canoniques légiférant contre les Juifs7. Il interdit la vente d’esclaves païens aux Juifs et aux païens.
Octobre
21/10
La plus ancienne abbaye d'Anjou, Saint-Maur de Glanfeuil, obtient du roi Charles le Chauve un ensemble de biens qui appartenaient jusqu'alors à l'un de ses fidèles, Ithier.
Juin
 
Assemblée d'Épernay, où l'aristocratie laïque de Francie occidentale fait échec aux revendications du clergé exprimées à Meaux.
 
En Suède, la paroisse chrétienne de Birka est à nouveau ouverte. Le roi danois Hárekr permet la création d’une autre paroisse à Slesvig.
Octobre
 
Le concile de ¦irakawan est réuni dans le but de fixer la christologie de l’Église d’Arménie en vue d'un rapprochement avec l’Église byzantine chalcédonienne.
 
Patriarche de Constantinople Photios est excommunié et déposé par le pape Nicolas Ier, qui affirme que le principe de sa juridiction personnelle l’emporte sur les synodes constantinopolitains. Le schisme a pour principale cause une querelle de juridiction à propos de la Bulgarie. Le pouvoir impérial se range derrière Photios.
Juillet
05/07
Cyrille et Méthode arrivent en Grande Moravie et commencent à l'évangéliser.
Août
 
Conversion de Boris Ier et des Bulgares au christianisme byzantin. Fondation de l'Église bulgare qui adopte la liturgie inventée par Cyrille et Méthode. Le tsar Boris Ier de Bulgarie a accepté le baptême à la suite d'une intervention militaire byzantine qui l'a conduit à renoncer à son alliance franque. Boris prend le nom de Michel et envoie son fils Siméon recevoir l’éducation constantinopolitaine. L’aristocratie des boyards se révolte, révolte qui est réprimée dans le sang avec l'exécution de 52 boyards et leurs familles.
Décembre
13/12
Lettre du pape Nicolas Ier qui réclame la déposition de Photios et le rétablissement d'Ignace comme patriarche de Constantinople.
 
Le pape Nicolas Ier invite Cyrille et Méthode à Rome. Ils sont reçus par le pape Adrien II qui approuve la traduction des textes de la liturgie en slavon.
Mai
 
Lettre encyclique du patriarche Photios aux sièges épiscopaux d'Alexandrie et de tout l'Orient. Photios déclare l'Église byzantine indépendante de Rome.
Septembre
 
Schisme du patriarche Photios : un concile réunit par Michel III à Constantinople excommunie le pape Nicolas Ier, condamne ses interventions en Orient (Bulgarie) et accuse Rome d’hérésie à propos de pratiques liturgiques et du Filioque (l’Esprit saint procède du Père et du Fils).
Février
14/02
Mort de Cyrille, apôtre des Slaves.
Avril
24/04
Hincmar de Laon comparait au concile de Verberie, accusé de violences envers ses diocésains et d'infidélité envers le roi. Il en appelle au pape et n'est pas condamné, mais enfermé quelque temps.
Octobre
05/10
Condamnation de Photios par Ignace.
 
Décret de baptême obligatoire des Juifs dans l'Empire byzantin.
Mai
14/05
Le pape Jean VIII ordonne aux évêques Bavarois la mise en liberté de Méthode mais interdit la liturgie slavone.
Août
11/08
Ouverture du concile de Troyes. Le pape Jean VIII, chassé à la fois par les Sarrasins et les clercs romains, vient demander de l'aide en Francie occidentale. Il ouvre un concile à Troyes, auquel les princes rechignent à se rendre.
Septembre
07/09
A Troyes, le pape Jean VIII sacre et couronne une deuxième fois Louis II le Bègue, mais refuse de couronner Adélaïde de Frioul, peut-être à cause de la répudiation d'Ansgarde de Bourgogne.
Juin
 
Lettre du pape Jean VIII au roi de Moravie qui condamne la liturgie en langue slavone. Méthode est convoqué à Rome pour se justifier. Il s'y rend et est confirmé dans sa fonction d’archevêque. La Grande-Moravie entre sous la protection du Saint-Siège.
 
Méthode se rend à Constantinople pour rendre compte de sa mission à l’empereur et au patriarche Photios. Bien reçu, il laisse dans la capitale quelques disciples qui constituent un noyau slavisant pour d’éventuelles actions missionnaires.
Avril
06/04
Mort de Méthode, qui avait désigné pour lui succéder comme archevêque de Sirmium, Gorazd, né en Moravie. Le pape Étienne V, sous l'influence de Wiching, l'évêque allemand de Nitra, condamne à nouveau la liturgie slavone. Une violente réaction anti-byzantine éclate dans le pays. Les missionnaires francs poussent les disciples de Méthode hors de Moravie, ou les vendent comme esclaves. Naoum et Clément se réfugient chez les Bulgares où ils sont bien accueillis par Boris à Preslav, d’autres passent à Ohrid en Macédoine et en Dalmatie où ils établissent le slavon.
Août
 
Le pape Étienne VI, instrument du parti de Spoléte, est étranglé. Romain est élu pape.
Mai
06/05
Consécration du sanctuaire préroman de Saint-Jacques-de-Compostelle. Début des pèlerinages.
Janvier
29/01
Début du pontificat de Serge III. Il arrête l’antipape Christophore qui sera mis à mort en 9063. Il inaugure la période dite de la Pornocratie (fin en 964). Le duché de Rome tombe sous la domination du comte Théophylacte qui va faire et défaire les papes, avec sa femme Théodora et sa fille Marozie Ire.
Septembre
11/09
Fondation de l’abbaye de Cluny.
Avril
 
Anastase III est élu pape avec l'aide de Théodora dite l'Ancienne (femme du sénateur Théophylacte) et de sa fille Marozie.
Mai
 
Le pape Jean X organise une ligue italienne contre les Sarrasins, présidée par Bérenger de Frioul. Le stratège byzantin de Longobardie Nicola Picingli envoie ses galères sur Naples et force la ville et ses voisines à rompre leur alliance avec les Arabes.
Mai
12/05
Transfert des reliques de Saint Martin après la reconstruction et la fortification du monastère Saint-Martin de Tours.
Décembre
04/12
Le pape Jean XII est déposé pour inceste, parjure et meurtre par Othon Ier. Léon VIII le remplace..
Juin
23/06
L'empereur Othon fait arrêter le pape Benoît V à Rome pour installer Léon VIII.
 
A la demande du Duc Richard de Normandie, une communauté de bénédictins, venus de l'abbaye de St-Wandrille, s'établit sur le Mont-St-Michel.
Mars
 
Le pape Benoît VII préside à St-Pierre de Rome un synode qui interdit la simonie.
Août
12/08
Christianisation de la Rus' de Kiev: Vladimir Ier fait détruire les idoles païennes de Kiev et incite les habitants de la ville à se baptiser eux-même dans les eaux du Dniepr.
Octobre
18/10
Destruction du Saint-Sépulcre à Jérusalem par le souverain fatimide El-Hakim.
Mai
01/05
Le pape Benoît IX abdique, le futur Grégoire VI est élu pour lui succéder.
Juillet
16/07
Le schisme entre l’Eglise romaine et l’Eglise Orthodoxe de Byzance.
--   
Séparation des Églises d'Orient et d'Occident, entre l’Église de Rome et l’Église de Constantinople, excommunication de Michel Ier Cérulaire, point de départ traditionnel du Schisme oriental.
Avril
13/04
Le pape Nicolas II, par décret, condamne le concubinage des prêtres (nicolaïsme) et interdit aux clercs de recevoir des élises d'un laïc (simonie).
Janvier
24/01
Querelle des Investitures.
Avril
 
Départ d'une "armée de pèlerins", marquant le début de la première croisade.
Août
15/08
Départ des armées régulières pour la 1ere Croisade.
Octobre
21/10
L'armée "populaire" est anéantie par les Turcs prés de Nicée.
Juin
14/06
Début du siège de Nicée, pendant la première croisade.
19/06
Fin du siège, et prise de Nicée, sur les Turcs seldjoukides, par les croisés, lors de la première croisade.
26/06
Les Croisés s'emparent de Nicée.
Juillet
01/07
Bataille de Dorylée.
Octobre
21/10
Début du siège d'Antioche.
Mars
21/03
Molesmes fonde l'abbaye de Cîteaux dans l'ancien diocèse de Chalon-sur-Saône.
Juin
03/06
Les Croisés s'emparent d'Antioche.
05/06
Arrivée de l'armée de Kerbogha devant Antioche.
07/06
Kerbogha tente un assaut, mais en vain.
09/06
Kerbogha entame le siège de la ville.
25/06
Les croisés prennent Antioche. Bohémond de Tarente devient prince d'Antioche.
28/06
Les Croisés remportent une victoire sur le sultan Kerboga qui tentait de débloquer Antioche.
Décembre
12/12
Les croisés prennent Ma'arrat.
Février
 
Début du siège d'Arqâ.
Mai
13/05
Fin du siège d'Arqâ (sans résultat).
19/05
Arrivée des croisés à Beyrouth.
23/05
Arrivée des croisés à Tyr.
Juin
03/06
Arrivée des croisés à Ramallah.
07/06
Les armées Croisées arrivent devant Jérusalem.
Juillet
14/07
Échec du premier assaut contre Jérusalem.
15/07
Prise de Jérusalem (1ère croisade).
Août
01/08
Arnoulf Malecorne est nommé patriarche de Jérusalem.
05/08
« Découverte » de la Vraie Croix.
12/08
Victoire des armées croisées à Ascalon.
Juillet
15/07
Mort de Godeffroy de Bouillon, avoué du St-Sépulcre à Jérusalem.
Mai
26/05
Les croisés prennent Acre avec l’aide de la flotte génoise.
Juillet
12/07
Prise de Tripoli par Bertrand de Saint-Gilles.
 
Clairvaux et Morimond, filiales de l'Abbaye de Cîteaux, sont créées dans le diocèse de Langres.
 
L'ordre militaire et religieux des Templiers est fondé à Jérusalem par Hugues de Payns et quelques chevaliers afin de protéger les routes empruntées par les pèlerins.
Février
01/02
Gui de Bourgogne est élu pape à l'abbaye de Cluny, sous le nom de Calixte II.
Septembre
23/09
Le concordat de Worms, signé entre Henri V et le pape Calixte II, met fin à la Querelle des Investitures entre Église et États au profit de la papauté.
Juin
27/06
Tyr se rend aux Francs. Sa population est épargnée. Création d’un comptoir vénitien.
Janvier
13/01
Ouverture du concile de Troyes, convoqué par le pape Honorius II à la demande d’Hugues de Payns, pour reconnaître officiellement l’Ordre du Temple, dont la règle, rédigée par Bernard de Clairvaux, est approuvée par le concile.
 
Le concile de Latran consacre l’interdiction du mariage des prêtres.
Mars
01/03
Le pape Eugène III publie une seconde version de la bulle de croisade Quantum praedecessore.
Avril
27/04
Lors du premier chapitre général de l’ordre du Temple à Paris, en présence du roi de France, le pape Eugène III accorde aux Templiers le droit de porter une croix rouge sur leur manteau blanc.
Juin
12/06
Louis VII de France et Aliénor se mettent en route, à la tête de trois cents chevaliers et d’une nombreuse armée, grossie peu à peu par plusieurs dizaines de milliers de pèlerins, pour participer à la deuxième croisade.
Octobre
04/10
L’armée de Louis VII et d’Aliénor arrive à Constantinople.
Juillet
28/07
Echec du siège de Damas - Fin de la deuxième croisade.
Juin
19/06
Bataille du lac Mèron, défaite des Templiers, dont le Grand-Maître, Bertrand de Blanquefort, est fait prisonnier par Nur ad-Din.
Mai
18/05
Le pape Alexandre III prononce l'excommunication de l'empereur d'Allemagne Frédéric Barberousse lors du Concile de Tours.
 
Après la fin de la dynastie Fatimide, le chef de la secte des Assassins, Rachid ad-Din Sinan (« le vieux de la montagne ») envoie une ambassade à Amaury Ier de Jérusalem pour discuter des conditions de la conversion au christianisme des adeptes de la secte..
Mai
27/05
Pierre Valdès harangue le peuple sur la place publique, à Lyon. Riche marchand de Lyon, il décide de tout quitter pour prêcher avec ses disciples la pénitence et la pauvreté.
Août
15/08
Pierre Valdès distribue ses derniers biens19. Il fonde la secte des « Pauvres de Lyon » (Vaudois).
Juillet
24/07
Frédéric Barberousse et le pape Alexandre III signent la paix de Venise consacrant l’autorité du pape, qui accorde un large pardon aux schismatiques. Barberousse abandonne son antipape et reconnaît Alexandre III mais continue à contrôler les élections épiscopales.
Mars
05/03
IIIe concile ½cuménique du Latran (→ 19/03).
Juillet
03/07
Les Francs de Palestine sont écrasés par le sultan Saladin au pied de la colline de Hattîn, près du lac de Tibériade.
 
Troisième croisade, les roi de Frances, d'Angleterre et l'Empereur Germanique y participent.
Février
19/02
Les quarante premiers chevaliers de l’ordre Teutonique sont ordonnés par le patriarche de Jérusalem pendant le siège de Saint-Jean-d’Acre.
Avril
28/04
Assassinat de Conrad de Montferrat, roi de Jérusalem, par deux ismaëliens.
Septembre
02/09
Traité entre Saladin et Richard Coeur de Lion instaurant une trêve.
Mai
03/05
Guy de Lusignan fonde le royaume de Chypre..
Mars
05/03
L'assemblée d’Acre transforme l’ordre des Chevaliers Teutoniques en ordre militaire.
Juillet
01/07
Trêve entre Al-Adel et les Francs signée pour une durée de cinq ans et huit mois. Al-Adel en profite pour consolider son pouvoir.
 
La construction de la cathédrale de Bayeux débute.
Juillet
17/07
Début du siège de Constantinople, lors de la quatrième croisade.
Mars
24/03
Jean sans Terre s'étant opposé au pape au sujet de la nomination de l'archevêque de Cantorbéry, Innocent III jette l'interdit sur son royaume d'Angleterre.
Mai
23/05
Croisade des albigeois (→ 1229).
 
Fondation de l’ordre des « Frères mineurs » par François d’Assise, qui prêche la pauvreté.
 
François d'Assise, en pèlerinage à Compostelle fonde le premier couvent des frères mineurs en Espagne à Sangüesa, en Navarre.
Avril
08/04
Le pape Innocent III prêche une nouvelle croisade en Terre sainte.
 
Fondation de l'ordre des Dominicains.
Novembre
30/11
Le 4è Concile de Latran, présidé par Innocent III, affirme la Trinité et l'incarnation humaine du Christ, réglemente la confession auriculaire et le mariage, et prévoit des mesures sévères contre les Juifs et les hérétiques.
Septembre
    09
François d'Assise fait un voyage en Égypte et fait une rencontre étonnante près de Damiette avec le sultan Al-Kamel qu'il tente vainement de convertir.
Septembre
    09
François d'Assise fonde le couvent de Folloni à Montella.
Juillet
06/07
Concile de Paris contre les Albigeois.
Septembre
10/09
Les franciscains débarquent à Douvres pour former des communautés à Canterbury, à Londres, à Oxford, à Cambridge, à Lincoln et à York.
Janvier
25/01
Le pape Honorius III ordonne que l’on brûle De divisione naturae de Jean Scot Erigène (865), condamné par le concile de Sens.
Mars
18/03
Frédéric II du Saint-Empire se fait couronner roi de Jérusalem.
Juin
08/06
A Arles, l'acte de fondation du couvent des Dominicains est signé.
Août
11/08
Le roi Louis IX accueille à Villeneuve-l'Archevêque la couronne d'épines supposée de Jésus, pour la conservation de laquelle il a entrepris la construction de la Ste-Chapelle.
Juin
12/06
Le procès du Talmud est organisé.
 
Le pape Innocent IV donne l'autorisation à Etienne de Lexington pour ouvrir un collège à Paris, le collège St-Bernard [Bernardins].
Mars
16/03
Fin du siège de Montségur - Fin de l'hérésie Cathares.
Avril
 
Thomas d'Aquin entre dans l'ordre des dominicains.
Juillet
17/07
Tandis que la lutte entre le Sacerdoce et le Saint Empire se poursuit, Innocent IV, exilé à Lyon, convoque le XIIIe concile oecuménique. Devant son assistance, il dépose l'empereur du Saint Empire romain germanique, Frédéric II de Hohenstaufen.
Juin
06/06
Le roi de France Louis IX et ses troupes débarquent à Damiette.
Juillet
17/07
Alphonse de Poitiers, prince de sang royal, frère du roi Saint Louis, comte de Poitiers, de Saintonge et d'Auvergne, répond à l'appel à la croisade lancé par Saint Louis et débarque à la Goulette.
24/??
La cathédrale de Chartres est consacrée.
Mars
24/03
Le futur Saint Louis (Louis IX) réunit ses chevaliers à Paris, pour préparer la huitième croisade en Terre sainte.
Mai
 
Départ de Saint-Louis pour la huitième croisade.
Juillet
18/07
Le roi de France Louis IX débarque avec 6k hommes sur la plage de Carthage.
Août
25/08
Mort de Saint Louis devant Tunis. Régne de Philippe III le Hardi (→ 1285).
Novembre
05/11
Traité de paix avec les Hafsides mettant fin à la 8eme croisade.
Mai
18/05
Prise de la ville d'Acre par les Mamelouk et la fin du royaume de Jérusalem.
28/05
En Palestine, les 200 000 hommes du sultan El Achraf Khalil réduisent les défenses de Saint-Jean d'Acre, malgré la résistance des Templiers groupés autour du grand maître Guillaume de Beaujeu. Saint-Jean d'Acre était l'ultime bastion de ce qui fut le royaume franc d'Orient. Sa chute met un point final à l'épopée des croisades presque deux siècles après la prédication du pape Urbain II.
 
Le pape Boniface VIII confère le titre de "docteur de l'Église" à 4 pères latins : Augustin d'Hippone, Ambroise de Milan, Jerôme et Grégoire.
Avril
10/04
Les États Généraux, réunis à Notre-Dame de Paris, confirme l'indépendance du roi Philippe face au pape Boniface.
Mars
12/03
Lors d'une assemblée solennelle tenue au Louvre en présence du roi Philippe, Nogaret prononce un discours au cours duquel il lance des accusations d'hérésie contre le pape Boniface VIII qui a menacé le roi de déposition, et réclame la convocation d'un concile général pour examiner son cas.
Juin
21/06
Philippe le Bel ordonne l'expulsion des juifs de France.
Novembre
22/11
La Bulle "Pastoralis praeeminentiae" ordonne l'arrestation des templiers dans toute la chrétienté..
Mars
09/03
Le Pape Clément V s'installe en Avignon.
Mars
22/03
Le pape Clément V délivre la bulle "Vox in excelso", lors du Concile de Vienne, qui supprime l'Ordre du Temple.
Avril
03/04
Le pape Clément V rend publique la bulle "Vox in excelso" qui supprime l'Ordre du Temple. Il remet les Templiers de France aux inquisiteurs dominicains.
Juillet
18/07
Le pape Jean XXII canonise le dominicain Thomas d'Aquin.
 
Le clergé de Hongrie envoie au pape un cahier de doléance pour protester contre la suppression de nombreux privilèges, l’imposition des domaines ecclésiastiques, la confiscation des propriétés devenues vacantes, l’aggravation des obligations militaires du clergé et de ses charges pour la construction des fortifications. Carobert s’arroge le droit d’attribuer les titres et prébendes ecclésiastiques à ses propres fidèles, jusqu’au point de nommer évêque de Györ son fils Koloman, né hors mariage.
Octobre
31/10
Le pape Benoît XII, après avoir reçu une ambassade mongole le 13 juin, désigne quatre légats, dont Jean de Marignolli, pour se rendre en Chine auprès du grand Khan Shundi. Ils quittent Avignon en décembre.
 
Le pape Clément VI nomme l’ordre franciscain « gardien de la Terre sainte ». Les religieux s’installent à Jérusalem, avec l’autorisation des Mamelouks, pour protéger les lieux saints chrétiens de la ville.
Juin
 
Arrivée à Pékin par Caffa, Saraï et Almaligh du franciscain légat du pape Jean de Marignol.
Août
19/08
Jean de Marignol est reçu en audience par le grand khan Toghan Tèmur.
Juin
09/06
Le pape Clément VI achète Avignon à la reine Jeanne de Naples.
Juillet
04/07
Dans une bulle papale, Clément VI rejette l'accusation selon laquelle la contagion de la peste est due à un complot juif.
Décembre
 
Mort du pape Clément VI et élection du pape Innocent VI.
Septembre
12/09
Mort du pape Innocent VI et élection d’Urbain V (Guillaume de Grimoard).
Mars
 
Urbain V persuade Jean II le Bon d'organiser une croisade en Terre sainte.
Septembre
13/09
Départ du Pape Grégoire XI d'Avignon pour Rome.
Janvier
17/01
Le pape Grégoire XI ramène la papauté à Rome.
 
Alors que la papauté a réintégré Rome, le Grand schisme d'Occident divise l'ensemble de la chrétienté en deux courants rivaux : celle-ci compte désormais deux papes : l'un établi à Rome, l'autre en Avignon (→ 1417).
Avril
08/04
Des cardinaux dissidents élisent un nouveau pape, Clément VII. Ce pape à Avignon entraîne le Grand Schisme d'Occident.
Juin
20/06
Clément VII qui n’a pas pu prendre Rome, revient à Avignon comme anti-pape.
Juillet
01/07
Début du troisième règne de Jean V Paléologue, empereur byzantin rétabli par Mourad Ier. Il reconnaît la tutelle turque.
Juillet
17/07
Charles VI se marie avec Isabeau de Bavière à Amiens.
Octobre
15/10
Mort du pape de Rome Urbain VI, élection de Boniface IX (Pietro Tomacelli).
Juillet
16/07
Le roi Charles VI signe un Edit d'expulsion des Juifs de France.
Septembre
16/09
Mort du pape d'Avignon Clément VI, élection de Benoît XIII.
Mai
04/05
Le concile de Constance condamne John Wyclif comme hérétique.
Juillet
06/07
Le concile de Constance condamne Jean Hus comme hérétique.
Mars
03/03
Neveu par sa mère de Grégoire XII, Gabriele Condulmer est élu pape, devenant le 207e pape de l'Église catholique, sous le nom d'Eugène IV.
Juillet
05/07
L'union des Églises latine et grecque est signée.
06/07
L'union des Églises latine et grecque est solennellement proclamée à Santa Maria di Fiore, au cours d'une cérémonie de rite latin.
Décembre
12/12
L'Union des Églises latine et grecque est proclamée à Ste-Sophie de Constantinople par le cardinal Isidore.
Février
 
Gutenberg imprime, à Mayence, la 1ère Bible en latin, avec 42 lignes par pages (1282p).
Septembre
07/09
Le Concile d'Avignon interdit aux Juifs l'exercice de la médecine et la vente de viande préparée selon leurs rites.
 
Mort des derniers évêques éthiopiens, Mika'él et Gâbre'él.
Janvier
11/01
Nicolas de Cues est nommé vicaire général au temporel par le pape Pie II. Il se voit confier des travaux d’administration ecclésiastique à Rome, où il joue un rôle très important.
Janvier
14/01
A Mantoue, Pie II publie des bulles de croisade pour soutenir la résistance hongroise et albanaise à la poussée turque. La croisade des pauvres gens se met en place à Ancône mais ne s’embarque pas.
Octobre
22/10
Le pape ordonne la levée de troupes pour la croisade, qui doivent converger sur Ancône. Sa mort à Ancône en 1464 fait échouer le projet.
Octobre
31/10
Le roi Louis XI et le pape Sixte IV signent un concordat à Amboise.
Février
11/02
Le Pape Sixte VI valide la nomination de Torquemada comme Inquisiteur.
Mai
04/05
Le pape Alexandre VI promulgue la bulle Inter caetera, qui confirme le partage de toutes les terres à découvrir entre le Portugal et l'Espagne.
Décembre
05/12
Les Juifs sont expulsés du Portugal.
Février
07/02
Le bûcher des Vanités organisé par Jérôme Savonarole à Florence.
Juillet
14/07
Instauration de la forme tridentine du rite romain dans la liturgie catholique.
Juillet
01/07
Une Bulle du pape Jules II met la France en interdit, à l'exception de la Bretagne.
Décembre
10/12
Concordat de Bologne entre François Ier et Léon X.
Octobre
31/10
Luther affiche sur la porte de l'église de Wittenberg (Saxe) 95 thèses où il dénonce les travers de la religion catholique et de l'Eglise.
Août
07/08
Luther reçoit sa convocation de parution à Rome, pour répondre aux accusations d'hérésie.
Juin
15/06
Le pape Léon X publie une bulle, exigeant de Martin Luther sa rétractation sous peine d'excommunication.
Avril
17/04
Luther, convoqué par l'empereur Charles Quint, comparaît devant la diète de Worms pour être jugé. Il refuse de rétracter sa doctrine.
Mai
25/05
Martin Luther est déclaré hors-la-loi et hérétique par la diète de Worms.
Septembre
    09
Erasme publie "Du Libre Arbitre", contre les thèses luthériennes sur la prédétermination.
Décembre
    12
Luther publie "Du Serf Arbitre" en réplique à Erasme, qui fait de l'homme l'esclave du péché et que seule la volonté impénétrable de Dieu peut arracher à sa misère fondamentale.
Juin
25/06
Confession d'Augsbourg.
Février
11/02
Proclamation de Henri VIII d'Angleterre comme chef suprême de l’Église et du clergé d'Angleterre (règne de l'avènement de l'anglicanisme en chrétienté).
Octobre
 
Le livre "Pantagruel" de Rabelais est condamné par la Sorbonne et par Calvin, pour obscénité. Mais sa réputation de médecin lui vaut la protection de l'évêque de Paris Du Bellay.
 
En Angleterre,naissance officielle de l'église Anglicane sous l'autorité d'Henry VIII. L'autorité du pape est remplacée par celle du Roi.
Mars
16/03
L'Angleterre rompt toutes ses relations avec l'Église catholique.
Mai
05/05
Les luthériens allemands refusent une invitation du pape Paul II à un concile général.
Juin
09/06
Le pape Paul III déclare, dans son encyclique "Veros hominem" : "que les indigènes sont des hommes, avec les qualités et les défauts des hommes.
Septembre
27/09
Le pape Paul III signe la bulle qui porte fondation de la Compagnie de Jésus, consacrée à l'évangélisation et à l'éducation.
Octobre
31/10
Le "Jugement dernier" de Michel-Ange, dans la Chapelle Sixtine de Rome, est officiellement dévoilé.
Mai
06/05
Le jésuite François Xavier débarque à Goa, alors possession portugaise, afin d'évangéliser les Indiens.
Décembre
13/12
Ouverture du concile de Trente, convoqué par le pape Paul III.
Août
15/08
La controverse de Valladolid .
Novembre
30/11
Le Parlement d'Angleterre consent à la réunion de l'Église d'Angleterre avec celle de Rome. Mais il refuse de punir ceux qui n'assistent pas à la messe ou de restaurer les monastères.
Septembre
25/09
La paix d'Augsbourg est signée : les protestants et les catholiques ont les mêmes droits en Allemagne.
Mai
02/05
John Knox introduit la Réforme en Écosse.
Mai
07/05
Par l'édit de Romorantin, François II accepte le culte des protestants et repousse l'Inquisition.
Janvier
26/01
Par la bulle Benedictus Deus et Pater, Pie IV confirme les décisions du concile de Trente et les communique à la chrétienté..
 
Les Jésuites s'installent à Macao.
Avril
11/04
Le pape Pie V proclame Thomas d'Aquin docteur de l'Église et oblige les universités à enseigner sa théologie.
Février
25/02
La Bulle "Regnans in Excelsis" du Pape Pie V excommunie la reine anglaise Elizabeth Ière.
Mars
27/03
La congrégation de l'Index se réunit pour la 1e fois.
Juillet
13/07
Les 1ers missionnaires jésuites entrent au Mexique.
Février
28/02
Premier autodafé de l’Inquisition au Mexique.
Mars
31/03
Création d’un évêché à Macao.
Juillet
25/07
Arrivée au Japon du visiteur jésuite des missions d'Extrême-Orient, Alessandro Valignano.
Janvier
12/01
Installation des Jésuites à Paris dans une Maison Professe, dans le quartier du Marais, cédée par le cardinal de Bourbon.
Juillet
03/07
La Reine Elisabeth Ière publie une loi interdisant aux Jésuites d'entrer en Angleterre.
--   
La Reine Elisabeth Ière publie une loi interdisant aux Jésuites d'entrer en Angleterre.
Décembre
29/12
Montaigne est reçu en audience par le pape Grégoire XIII, à Rome.
Janvier
16/01
Réunion du Parlement anglais (→ 18/03), qui interdit la religion catholique.
Janvier
01/01
Le pape Grégoire XIII impose le calendrier grégorien, afin de rétablir un retard de dix jours avec le Soleil. Il décide que le vendredi 15 octobre succédera directement au jeudi 4 octobre suivants. La réforme ne s'appliquera à ces dates qu'en Espagne et en Italie, mais, par exemple, qu'à partir des 9 aux 20 décembre 1582 seulement, en France.
Février
24/02
Bulle papale Inter gravissimas instaurant le calendrier grégorien.
Décembre
29/12
Les Jésuites sont expulsés de France sur décision du Parlement de Paris..
Avril
13/04
Edit de Nantes.
Février
17/02
Chassé de l'Église comme « hérétique impénitent » et remis à une cour séculière, Giordano Bruno est brûlé vif.
Janvier
02/01
Le Parlement enregistre l'édit de Rouen d'Henri IV qui rétablit la Cie de Jésus en France.
Mars
05/03
Le pape Paul V met à l'Index toutes les publications défendant les thèses de Copernic.
Avril
01/04
Galillée est invité par le Cardinal Barberini à présenter ses découvertes astronomiques au Collège Pontifical de Rome et à l'Académie des Lynx.
Janvier
27/01
Le shogun Ieyasu, par un édit, accuse les jésuites de vouloir changer le Gvt du pays : les églises de Nagasaki et de Kyoto sont détruites.
Mars
05/03
La Sacrée Congrégation de l'Index publie un décret condamnant la théorie héliocentrique défendue dans le livre De revolutionibus orbium coelestium de l'astronome polonais Nicolas Copernic.
Juillet
04/07
Le couvent des Capucins est fondé au quai de rive neuve, à Marseille.
07/07
Le 1er gouverneur permanent, Mascarenhas, arrive à Macao.
Juin
22/06
Galilée est jugé devant le tribunal de l'Inquisition et doit renier ses idées.
Janvier
15/01
Le prêtre Capillar, accusé par les autorités de susciter l'agitation et de détourner les jeunes filles du mariage en voulant constituer des communautés de religieuses, est décapité.
Juillet
26/07
Louis XIV annexe Avignon.
Mars
19/03
Adoption de la déclaration des Quatre articles.
23/03
Louis XIV confirme par édit la Déclaration des Quatre articles, qui devient ainsi loi d’État. Le pape Innocent XII refuse alors de donner l’institution canonique aux prêtres choisis par le roi pour occuper les évêchés vacants, sous prétexte qu’ils avaient souscrit à la déclaration.
Mai
06/05
Le clergé français réaffirme les libertés de l'Église gallicane après la protestation du pape.
Mars
19/03
L'empereur Kangxi (ou K'ang-hi) publie des édits de tolérance qui ouvrent la Chine au christianisme.
Avril
28/04
Le pape Clément XII émet la bulle "In eminenti Apostoli" contre la franc-maçonnerie.
 
Les Jésuites sont expulsés de Macao à la suite de l'interdiction de l'ordre.
Avril
18/04
Le roi Louis XV dissout par décret l'Ordre des Jésuites dans le Royaume. Ses anciens membres ne peuvent plus y résider que s'ils vivent en particuliers, à titre séculier, et soumis aux évêques.
Mai
30/05
Ordre d'expulsion des Jésuites arrive en Nouvelle-Espagne.
Mars
01/03
Le roi Charles III expulse les jésuites d'Espagne.
Novembre
08/11
Le roi Charles III ordonne de vendre tous les biens de la Compagnie de Jésus et envoie une demande péremptoire au Pape Clément XIV pour faire supprimer la Compagnie..
Août
13/08
Le pape Clement XIV publie la lettre "Gravissimis ex causis" par laquelle il établit une congrégation spéciale de 5 cardinaux pour diriger la suppression de la Compagnie de Jésus et l'appropriation de ses maisons et de ses biens..
Août
13/08
Promulgation d’un édit de tolérance qui accorde aux protestants et aux orthodoxes des États habsbourgeois la liberté de culte et leur restitue la totalité de leurs droits civiques.
Octobre
28/10
La Constituante suspend le recrutement des moines en considérant que ceux-ci sont recrutés sans preuve de vocation.
Février
13/02
La France supprime et interdit les v½ux monastiques.
Novembre
28/11
A Paris, la Commune ordonne la fermeture de tous les lieux de culte.
30/11
Le culte catholique est interdit à Paris. La cathédrale est transformée en entrepôt.
Mai
30/05
Par décret de la Convention, les lieux de cultes (catholiques, protestants, juifs) peuvent ouvrir moyennant un nouveau serment.
Août
24/08
Une loi abroge les dispositions relatives à la déportation ou à la réclusion des prêtre réfractaires.
Mars
14/03
Election du cardinal Barnaba Chiaramonti qui devient pape sous le nom de Pie VII.
Septembre
15/09
Le Saint-Siège se décide à répondre aux ouvertures de Bonaparte : son Secrétaire d'Etat rédige les instructions pour le négociateur désigné.
Novembre
05/11
Arrivée à Paris des deux envoyés pontificaux Spina et Caselli envoyés par le Saint-Siège pour négocier un Concordat.
--   
Mgr Spina, envoyé de Pie VII, commence la négociation du Concordat avec Talleyrand et l'abbé Bernier.
08/11
Mgr Spina transmet à Rome la note de Bernier sur la nécessité d'obtenir la démission de tous les évêques d'Ancien Régime.
12/11
Bernier transmet à Mgr Spina une note sur l'impossibilité de rendre au clergé les "biens nationaux" aliénés.
Mai
29/05
Talleyrand envoie une note à Bonaparte sur la nécessité de ne pas laisser Pie VII supprimer l'article du Concordat relatif aux prêtres mariés, qui est "moralement aussi indispensable que l'est politiquement celui relatif aux biens nationaux".
Juin
29/06
Un Concile national du clergé constitutionnel ouvre à Paris, pour obliger le cardinal Consalvi à être conciliant.
Juillet
13/07
A la signature du Concordat, le bras droit de Talleyrand, D'Hauterive, introduit une clause de sécularisation des prêtres mariés. Consalvi refuse de signer.
15/07
Signature du Concordat.
Juin
25/06
Mgr Caprara émet une nouvelle note maintenant l'opposition du St-Siège aux Articles organiques du Concordat.
Avril
04/04
Le "Catéchisme impérial", rédigé par le prêtre Bernier et l'abbé d'Astros est publié. Validé par Napoléon, il est le seul autorisé dans les églises catholiques de l'Empire : toutes désobéissance à l'empereur est qualifiée de péché mortel.
10/04
La couronne d'épines reçue par Louis XI est placée dans la cathédrale Notre-Dame de Paris lors d'une grande cérémonie.
Septembre
07/09
Arrivée à Canton de Robert Morrison, premier missionnaire protestant en Chine.
Avril
08/04
Pie VII crée 4 évêchés aux USA, avec Baltimore, comme métropole.
Décembre
05/12
Napoléon décrète l'abolition des droits féodaux et de l'Inquisition, la réduction au tiers du nombre de couvents, la suppression des douanes provinciales, la destitution du Conseil de Castille, l'arrestation de ses membres.
Juin
20/06
Napoléon apprend son excommunication : "Le pape [Pie VII] est un fou furieux qu'il faut faire enfermer.".
Juillet
06/07
Les troupes du Général français Radet, qui a ordre d'enlever le pape Pie VII, envahissent le Quirinal, à Rome. Pie VII, refusant de renoncer à la souveraineté temporelle des États de l'Église, le Gal Radet l'enlève du Quirinal avec Pacca, son secrétaire d'État, le fait monter dans un carrosse escorté par des gendarmes pour le conduire à la chartreuse de Florence.
Février
17/02
Un Sénatus-consulte réunit la ville de Rome à l'Empire. Les 4 articles de la Déclaration gallicane de 1682 deviennent loi de l'Empire. Le pape pourra résider où il lui plaira mais aura un palais à Rome et un autre à Paris. L'héritier du trône impérial aura le titre de Roi de Rome.
Juillet
06/07
Fesch soumet le texte des évêques (demandant discussions avec Pie VII) à Napoléon qui se met en colère.
10/07
Le Concile de Paris achève son rapport final : il ne peut rien décréter sans l'adhésion écrite du pape Pie VII. Un décret déclare le Concile dissous.
Février
23/02
Le Concordat est annulé par Napoléon.
Juin
19/06
Le pape Pie VII, placé par Napoléon en résidence surveillée, arrive au château de Fontainebleau.
Mars
24/03
Rétractation de sa signature du Concordat de Fontainebleau par le pape Pie VII.
Mai
24/05
Pie VII rentre triomphalement à Rome, après son emprisonnement à Fontainebleau par Napoléon.
Août
07/08
Le pape Pie VII rétablit solennellement la Compagnie de Jésus dans le monde entier.
Septembre
26/09
Conclusion de la Sainte-Alliance entre la Russie, l’Autriche et la Prusse, qui fait du christianisme le principe fondateur de tout gouvernement.
Mars
24/03
Émancipation des catholiques anglais.
Juillet
15/07
Abolition définitive de l'Inquisition espagnole.
Février
20/02
Sous pression de Louis-Philippe Ier, l'Empire de Chine interdit les persécutions et autorise, avec certaines réserves, le christianisme.
Juillet
18/07
Définition du dogme de l'infaillibilité pontificale.
Juillet
04/07
Dans le cadre de la Kulturkampf, la loi anti-jésuite interdit la présence d'établissements jésuites sur le sol de l'Empire allemand.
Juillet
03/07
Séparation de l'Eglise et de l'Etat.
Février
11/02
Le pape Pie X publie son Encyclique "Vehementer nos" condamnant la loi de séparation de l'Église et de l'État en France..
Juin
13/06
Deuxième apparition de la Vierge Marie signalée par des enfants, à Fátima.
Mai
16/05
Canonisation de Jeanne d'Arc par l’Église catholique.
Juin
14/06
Béatification de Bernadette Soubirous, témoin d'apparitions mariales.
Février
11/02
Mussolini et le pape Pie XI signent les Accords du Latran : la papauté obtient la création de l'Etat du Vatican, réduit à un quartier enclavé de Rome..
Juin
07/06
Ratification des accords du Latran, qui matérialisent la naissance de l'État de la Cité du Vatican.
Juin
29/06
Le pape Pie XI publie l'Encyclique "Non abbiamo bisogno", condamnation du fascisme.
Juillet
20/07
Le Reich allemand et le Vatican signent un Concordat à Rome.
Mars
14/03
Promulgation de l'encyclique Dans ma poignante inquiétude du pape Pie XI, qui dénonce l'idéologie nazie et les pressions du régime hitlérien à l'encontre des catholiques allemands ainsi que les violations répétées du concordat.
19/03
Le pape Pie XI publie l'Encyclique "Divini Redemptoris", contre le communisme.
Août
28/08
Le Vatican reconnaît de facto le gouvernement nationaliste de Franco.
Mars
02/03
Le cardinal Eugenio Pacelli devient Pape sous le nom de Pie XII.
Mai
07/05
Signature du concordat entre le Portugal et le Vatican. L’influence de l’Église dans l’enseignement est renforcée. Reconnaissance du mariage religieux (le divorce reste possible pour les couples mariés civilement). Exemptions de service militaire pour les clercs, exemptions fiscales pour les revenus de l’Église, exemption de la censure préalable pour les publications catholiques (As Novidades, Radio-Renaissance). Les hôpitaux, asiles et hospices relèvent de l’Église.
Septembre
19/09
Ouverture du Concile du Vatican II (→ 08/12/1965).
Mars
23/03
Le pape Paul VI reçoit à Rome le Dr Michael Ramsey, archevêque de Cantorbéry. Depuis près de quatre siècles, les deux Églises ne se fréquentaient plus. Ce jour-là, ils créèrent une commission anglicano-catholique.
Mai
13/05
Tentative d'assassinat de Jean-Paul II sur la place Saint-Pierre à Rome.
Février
18/02
L'Italie et le Vatican signent une entente en vertu de laquelle le catholicisme cesse d'être religion d'État.
Mai
01/05
Publication de la troisième encyclique sociale de Jean-Paul II, Centesimus Annus, qui conclut à la défaite du communisme, tout en refusant d'y voir la victoire du capitalisme.
Juin
25/06
Jean-Paul II approuve officiellement un nouveau catéchisme catholique.
Octobre
31/10
Jean-Paul II reconnait clairement, lors de son discours aux participants à la session plénière de l'Académie pontificale des sciences, les erreurs de certains théologiens lors de l'affaire Galilée.
Mars
16/03
Un document rendu public par la Commission des relations du Vatican avec le judaïsme « regrette profondément les erreurs et les échecs » des catholiques pendant la Shoah, mais défend l'action du pape de l'époque, Pie XII ; le grand rabbin d'Israël exige que le Vatican présente des excuses sur le silence observé par l'Église catholique romaine sur le génocide juif.
Mars
22/03
Après avoir baisé le sol de Bethléem devant Yasser Arafat, le pape Jean-Paul II entame l'étape palestinienne de son voyage en Terre sainte.
Juillet
05/07
Pour clore en fanfare l'année consacrée à Saint-Paul, le pape Benoît XVI réservait une surprise : de récentes analyses pratiquées sur le contenu du sarcophage de Saint-Paul à Rome indiquent que les ossements qui s'y trouvent seraient contemporains de l'apôtre. La foi reprend vite le dessus et il n'y a pas de doute pour le Vatican : ce sont bien ceux de Saint-Paul.
Février
28/02
Renonciation du pape Benoît XVI.
Juillet
05/07
Le pape François publie l'encyclique "Lumen fidei" sur la foi.