Loading...
Loading...
Ier siècle Av. JC (120 événements)
Tag
Afghanistan - Afrique - Afrique du Nord - Afrique du Sud - Albanie - Alexandre - Algérie - Allemagne - Amérique - Angleterre - Arabie - Argentine - Asie - Australie - Autriche - Aztèques - Babylone - Bangladesh - Belgique - Birmanie - Bosnie - Brésil - Bulgarie - Byzance - Cambodge - Cameroun - Canada - Caraïbes - Carolingiens - Carthage - Chili - Chine - Christianisme - Chypre - Commune - Congo - Corée - Corse - Crète - Croatie - Croisades - Cuba - Culture - Danemark - Ecosse - Egypte - Empire Ottoman - Equateur - Espagne - Estonie - Etats Unis - Éthiopie - Etrusques - Europe - Finlande - France - Fronde - Gabon - Gaule - Geekeries - Grèce - Guatemala - Haïti - Hébreux - Hong Kong - Hongrie - Huns - Incas - Inde - Indonésie - Irak - Iran - Irlande - Islande - Israel - Italie - Japon - Jordanie - Kosovo - Koweit - Laos - Lettonie - Liban - Lituanie - Luxembourg - Lybie - Madagascar - Malaisie - Mali - Malte - Maroc - Mayas - Mérovingiens - Mexique - Monde - Monde Arabo-Musulman - Mongols - Moyen Orient - Napoléon - NépaL - Nicaragua - Nice - Norvège - Nouvelle Zélande - Pakistan - Palestine - Panama - Paraguay - Parthes - Pays Bas - Pérou - Perses - Philippines - Pologne - Portugal - Proche Orient - Révolution Française - Révolution Russe - Rome - Roumanie - Russie - Rwanda - Salvador - San Marin - Savoie - Sciences - Sénégal - Serbie - Singapour - Slovénie - Somalie, - Soudan - St Empire - Suède - Suisse - Sumer - Syrie - Tahiti - Taiwan - Tchad - Tchécoslovaquie - Thaîlande - Tibet - Tunisie - Turquie - Ukraine - Uruguay - Venezuela - Venise - Viet Nam - Vikings - Yémen - Yougoslavie


Période



 
Première guerre mithridatique (→ -85).
 
Marius et Cinna marchent sur Rome, se déclarent consuls et font régner la terreur à Rome par leurs proscriptions.
 
Mise à sac d’Athènes par les armées de Sylla.
 
Décès de Marius par maladie. Cinna s'autoproclame consul en 86, 85 et 84 jusqu'à son assassinat par un soldat mécontent.
 
Dictature de Sylla (→ -79).
 
Le culte égyptien d'Isis se répand à Rome.
 
Guerre sertorienne (→ -72).
 
Volterra capitule face aux Romains.
Janvier
   /01
Date probable de la mort de Nicomède IV, roi de Bithynie. Il lègue son pays aux Romains, legs à l’origine de la troisième guerre de Mithridate.
Janvier
 
Guerre sertorienne : Metellus et Pompée repassent l’Ebre7 ; les deux armées se séparent. Metellus bas et tue Hirtuleius à Segovia tandis que Pompée progresse sur le littoral. Il bat Perperna et Herennius, qui est tué devant Valentia qui est mise à sac. Pompée et son lieutenant Afranius rencontrent Sertorius et Perperna dans la vallée inférieure du Sucro, au sud de Valentia. Le combat reste indécis, et Sertorius entend prendre l’avantage, mais le lendemain l’armée de Metellus le prend à revers et il doit se retirer. Une nouvelle bataille devant Sagonte est elle aussi indécise : Sertorius bat Pompée dont le beau-frère C. Memmius est tué, mais Perperna est battu par Metellus. Sertorius se réfugie à Clunia, où il est assiégé, mais parvient à faire subir aux assaillants des pertes importantes, avant qu'ils ne se retirent avec l’arrivée de l’hiver, Metellus en Gaule et Pompée au nord de l’Ebre.
 
Deuxième guerre mithridatique (→ -70).
 
Marcus Antonius lutte contre les pirates ciliciens et crétois. Jules César est capturé par ceux-ci, à hauteur de l'île de Pharmacuse, à proximité de la ville de Milet en Asie Mineure.
Juillet
   /07
Mithridate VI mobilise ses forces en vue de sa première campagne en Bithynie.
 
Révolte des esclaves menée par Spartacus (→ -71).
 
Pompée, après avoir hiverné en Gaule, opère de nouveau en Celtibérie : il prend Pallantia, Clunia et Uxama (Osma)3. Sertorius perd le soutien des Espagnols et réplique par de sévères représailles. À la fin de l’année, il ne contrôle plus dans le Nord de l’Hispanie que Ilerda, Calagurris Osca, Tarraco, Valentia et Dianiu.
 
Catilina est accusé d'adultère avec une vestale, Fabia, qui était la demi-s½ur de la femme de Cicéron. Il est acquitté.
Juillet
   /07
Mithridate VI, victorieux de Cotta à Chalcédoine, met le siège devant Cyzique. Lucullus se tient sur la défensive ; quand Mithridate doit lever le siège de Cyzique devant les difficultés d’approvisionnement de ses forces, il fait subir de lourdes pertes à son avant-garde au passage du Rhyndacus puis sur les bords du Granique. Mithridate, avec l’aide de sa flotte, se retire avec le reste de son armée à Nicomédie.
 
Offensive de Metellus et Pompée contre Sertorius, qui ne contrôle plus que la Lusitanie. Sertorius est assassiné lors d’un banquet par complot fomenté par son lieutenant Marcus Ventus Perpenna. Après avoir fait assassiner Sertorius, Perpenna, battu à plusieurs reprises par Pompée et Metellus, tente d’entrer en négociations avec Pompée mais celui-ci le fait exécuter à Osca.
 
Fin de la dynastie Shunga en Inde. Son dernier roi, Devabhûti, est assassiné par une jeune esclave envoyée par le ministre brahmane Vâsudéva qui usurpe le trône. Il fonde la dynastie des Kanva.
Mai
   /05
Deux consuls sont envoyés contre les gladiateurs révoltés : Gellius écrase la bande de Crixus près du mont Garganus. Les deux-tiers de ses 10 000 hommes sont massacrés ou capturés. Spartacus marche vers le nord avec le gros des forces et bat successivement Lentulus et Gellius dans les Apennins au moment où ils opèrent leur jonction.
Juillet
   /07
Lucullus, qui a reconstitué une flotte après la destruction de celle de Cotta, parvient à disperser les forces pontiques qui se retirent de Lampsaque au large de Lemnos. Ses légats Triarius et Voconius Barba, à la tête de flottilles, prennent Apamée Cibotos en Phrygie, Prusa et Nicée en Propontide. Mithridate VI se retire de Nicomédie en Bithynie vers Sinope, dans le Pont, avant que Barba bloque le Bosphore. Il laisse 4 000 hommes dans la ville indépendante d’Héraclée du Pont pour ralentir l’avance romaine. Son offensive est coordonnée avec elle de son frère Terentius Varro Lucullus qui marche vers le Danube contre les Thraces des Balkans et de Mésie. La ville grecque de Callatis signe un traité d’alliance avec Rome et la Dobroudja entre dans la mouvance romaine.
Septembre
   /09
Le sénat romain donne le commandement de la guerre servile à Marcus Licinius Crassus. Après la défaite de son lieutenant Mummius, il ordonne la décimation de l'armée consulaire pour son incompétence. Spartacus marche vers le sud et s’installe dans le port de Thurii.
Janvier
   /01
Lucullus marche avec ses principales forces à travers les vallées de l'Iris et du Lycos dans le centre du royaume du Pont. Mithridate VI rassemble une nouvelle armée de 40 000 fantassins et 4 000 cavaliers près de Cabira.
Janvier
 
Tigrane II d'Arménie avance jusqu’à Ptolémaïs avec une puissante armée et assiège et prend la ville tenue par la princesse séleucide Cléopâtre V Séléné, qui est faite prisonnière.
 
Phraatès III succède à son père Sanatrocès comme roi des Parthes. Le royaume Parthe s’effondre et voit son territoire très réduit par Tigrane II, roi d'Arménie.
Mars
   /03
Le général romain Marcus Licinius Crassus défait et tue Spartacus à Petelia, près du Silare en Lucanie.
Juillet
   /07
Lucullus prend position sur une hauteur face à Cabira. La cavalerie pontique, qui attaque ses convois de ravitaillements venus de Cappadoce, est repoussée avec de lourdes pertes. Mithridate renonce à un engagement général, décide de se retirer en Arménie Mineure, où il espère obtenir le soutien de son allié Tigrane II d'Arménie. Sa tentative de retraite tourne au désastre, et Lucullus en profite pour détruire le gros de ses forces ; Mithridate réussit à s’échapper de justesse en Arménie.
Août
   /08
Pompée et Crassus, chefs militaires anciens partisans de Sylla, se trouvent face à face en Italie. Ils signent un traité d’alliance avec l’opposition démocrate contre l’oligarchie sénatoriale, aux conditions suivantes : les deux généraux recevront le consulat, mais s’engagent à abolir l’½uvre de Sylla.
Octobre
   /10
Abrogation de toutes les lois de Sylla : restauration des pouvoirs des tribuns de la plèbe, rétablissement de la censure, inscription sur les listes de citoyens de cent mille Italiens accourus à Rome, restauration des chevaliers dans les jurys des tribunaux au détriment des sénateurs grâce à une loi proposée par Aurelius Cotta.
Décembre
   /12
Tigrane II d'Arménie reçoit à Antioche une délégation de Lucullus conduite par Appius Claudius Pulcher pour exiger la reddition de Mithridate VI. Tigrane refuse et les relations diplomatiques sont rompues entre Rome et l’Arménie.
Juillet
   /07
Lucullus envahit l’Arménie sans l’autorisation du Sénat romain après que Tigrane II le Grand eut refusé de livrer Mithridate VI ; il traverse la Cappadoce avec ses meilleures troupes passe l’Euphrate à Tomisa et entre en Sophène, puis traverse l’Anti-Taurus jusqu’à Amida.
Octobre
   /10
Jules César est envoyé en Hispanie ultérieure comme questeur sous les ordres d'Antistius Vetus.
   /10
Victoire de Lucullus sur Tigrane devant Tigranocerte, malgré la grande infériorité numérique de ses troupes. Lucullus prend la ville et Tigrane se retire au c½ur des montagnes. Son empire se désagrège : il perd ses conquêtes au sud du Taurus et la Syrie. Avec l’aide de son beau-père Mithridate, il organise la résistance locale et révise sa stratégie militaire. Les troupes romaines passent l’hiver en Gordyène. Lucullus négocie des alliances avec les princes locaux et reçoit des envoyés de Phraatès III, roi des Parthes.
Juillet
   /07
Seconde campagne de Lucullus en Arménie (→ Décembre). Il assiège Artaxata, l’ancienne capitale, mais se heurte à un ennemi qui le harcèle sans cesse, sans pouvoir le saisir. Son armée, épuisée et décimée par la rigueur du climat, se mutine et il doit se retirer en Mésopotamie pour se ravitailler. Il assiège et prend Nisibe où il passe l’hiver.
Décembre
   /12
Mithridate VI reconquiert son royaume avec une petite armée. Le légat Fabius est défait et assiégé dans Cabira, puis est dégagé par Triarius ; quelques semaines plus tard, la population du Pont se rallie à Mithridate.
 
Troisième guerre mithridatique (→ -63).
 
Des pirates ciliciens brûlent une flotte consulaire dans le port d'Ostie et saccagent la ville6. Les pirates disposent d’une flotte considérable —plus de mille navires—, d’arsenaux et de nombreuses bases d’opérations, dont le littoral de Cilicie. Ils constituent un véritable État méditerranéen. Maîtres de la mer, ils gênent l’approvisionnement de Rome et font hausser dans la capitale le prix des denrées.
Janvier
   /01
Gabinius, tribun de la plèbe, propose la Loi Gabinia4. Elle donne tout pouvoir à Pompée (imperium extraordinarium) pour combattre les pirates de Crète. En 50 jours, la Méditerranée est débarrassée de ses pirates. Refoulés sur la Cilicie, ils doivent capituler à Korakésion. Pompée annexe la Crète.
Janvier
 
A la mort de Salomé Alexandra, Aristobule II entre en conflit pour le trône de Judée avec son frère Hyrcan II. Hyrcan est défait près de Jéricho puis se réfugie dans la forteresse du Temple. Les deux frères font la paix : Aristobule sera roi tandis qu’Hyrcan se contente du titre de « frère du roi ». Mais l’homme fort du parti d’Hyrcan, le gouverneur de l’Idumée Antipater, n’accepte pas cet accord. Il entraîne Hyrcan à Pétra auprès d’Arétas III de Nabatène qui lui confie une armée. Aristobule est vaincu et s’enferme dans Jérusalem.
Juillet
   /07
Mithridate VI bat Triarius à Zéla ; Lucullus, qui a quitté l’Arménie au printemps, arrive trop tard. Les Romains doivent évacuer le Pont et la Cappadoce et se retirer sur la province d’Asie. À Rome, Lucullus attend son triomphe en donnant de grands festins qui font sa renommée plus que ses succès militaires.
 
Manilius, tribun de la plèbe, propose la loi Manilia qui confie à Pompée la mission de terminer la guerre en Orient, avec pleins pouvoirs sur les provinces d’Asie.
Mai
   /05
Pompée quitte la Cilicie sécurisée par les trois légions de Marcius Rex pour relever Lucullus de son commandement en Galatie. Il rencontre Lucullus à Danala, chez les Trocmes, puis marche sur le Pont contre Mithridate VI, qui refuse l’affrontement direct ; Pompée franchit le haut Euphrate, entre en Acilisène, mais Mithridate lui bloque le passage en s’établissant à Dastira. Pompée repasse alors l’Euphrate pour l’Arménie pontique où il reçoit des renforts de Cilicie. Il reprend l’offensive et assiège Dastira. Mithridate s’enfuit à la faveur de la nuit, Pompée le poursuit, le surprend de nuit dans la vallée du Lycos, à l’emplacement de la future Nicopolis, et taille en pièces ses troupes. Mithridate se réfugie dans la forteresse de Sinoria, puis va rejoindre Tigrane, mais celui-ci rompt l’alliance avec son beau-père et met sa tête à prix. Il part alors vers le nord et franchit le Phase, passe en Colchide où Pompée renonce provisoirement à le poursuivre.
Juillet
   /07
Succès des populares aux élections à Rome. Crassus est élu censeur, César édile curule.
Septembre
   /09
Pompée traverse l’Euphrate, descend la vallée de l’Araxe en direction d’Artaxata, la capitale arménienne.
   /09
Pompée renouvelle le traité d’alliance avec les Parthes. Phraatès III reprend le titre de Roi des rois usurpé par Tigrane II d’Arménie, qui se trouve alors en situation difficile. Le fils de Tigrane, révolté contre son père, se réfugie auprès de Phraatès, qui lui donne sa fille en mariage et lui accorde une armée pour détrôner Tigrane. Il échoue, et va offrir ses services à Pompée qui marche sur l’Arménie. Tigrane, après avoir repoussé les Parthes, offre sa soumission à Pompée et lui cède la Syrie, la Cappadoce et la Sophène. Il garde ses États et devient vassal de Rome. Les troupes romaines, divisées en trois corps, hivernent sur la Koura.
Décembre
16/12
La veille de la fête des Saturnales, le roi des Albains Orosès attaque Metellus Celer, qui commande un des corps d’armée stationnés sur la Koura, et envoie d’autres troupes contre Lucius Flaccus et Pompée. L’attaque est repoussée.
Avril
   /04
Hyrcan II et son allié le roi des Nabatéens Arétas III assiègent Aristobule II dans Jérusalem; La ville est prise et Aristobule s’enferme dans le Temple et demande l’aide des Romains. Le général romain Scaurus fait lever le siège. Arétas se retire à Philadelphie et Aristobule peut battre les partisans d’Hyrcan à Papyron.
Mai
   /05
Pompée conquiert la Colchide. Le roi des Ibères Artoces ou Artog se reconnaît client de Rome. Pompée conduit ses troupes par la vallée du Phase jusqu’à la mer Noire où l’attend la flotte de son légat Servilius ; prenant le prétexte d’une révolte en Albanie, il renonce à poursuivre Mithridate, laisse Servilius pour qu’il contrôle les routes maritimes, et retourne en Arménie Mineure à la fin de l’année.
Novembre
   /11
Jules César, élu édile, offre des combats somptueux (dont 640 gladiateurs). Il fait relever au Capitole les trophées de Marius, abattus lors de la réaction syllanienne, et gagne la faveur du peuple par la magnificence de ses jeux. Sa popularité est si grande qu’il ose disputer à Crassus le commandement d’une expédition en Égypte, qui finalement n’aura pas lieu. Les deux compétiteurs se rapprochent et joueront un rôle équivoque lors de la conjuration de Catilina.
Décembre
   /12
Le roi des Parthes Phraatès III prend possession de l’Adiabène et de la Gordyène. Pompée se retourne contre lui, envoie des troupes commandées par Afranius qui traversent l’Euphrate et occupent la Gordyène.
Juin
   /06
Pompée part pour la Syrie afin de la proclamer officiellement province romaine. Il entre dans Antioche et dépose le dernier des Séleucides Antiochos XIII, qui se réfugie chez son protecteur le prince arabe d'Émèse Sampsigeramos, mais celui-ci le fait mettre à mort.
Novembre
   /11
Jules César est élu pontifex maximus.
 
Réorganisation de l'Orient par Pompée.
Avril
   /04
Retiré en Crimée dans son royaume du Bosphore, Mithridate songe à prendre l’offensive contre Rome par la vallée du Danube. Mais ses sujets se révoltent. Son fils Pharnace se prononce contre lui. Abandonné de tous, Mithridate tente de s’empoisonner, mais il avait pris la précaution de se faire immuniser contre les poisons. Il se fait donner la mort par un de ses soldats Galates. Pharnace II, fils de Mithridate, ayant poussé ce dernier au suicide, reçoit des Romains en récompense le royaume du Bosphore.
Mai
   /05
Pompée arrive à Damas pour achever la réorganisation de la province de Syrie. Il reçoit des envoyés d’Hyrcan II et d’Aristobule II, alors en guerre pour le trône de Judée, ainsi qu’une délégation de Pharisiens. Pompée prend le parti d’Hyrcan II et du gouverneur de Judée Antipater.
Septembre
   /09
Catilina brigue le consulat pour 62 av. J.-C. mais les candidats de la faction conservatrice, D. Junius Silanus et L. Murena sont élus. Catilina se résout à la guerre civile. Il envoie C. Manlius à Faesules en Étrurie, Septimus de Camerinum dans le Picenum, C. Julius en Apulie et d’autres encore pour soulever le peuple. À Rome, il s’efforce de semer le trouble. La conjuration de Catilina est soutenue par le peuple atteint par une crise de ravitaillement et les nobles ruinés par la vente forcée de leurs terres. Catilina promet l’abolition des dettes, la proscription des riches et des magistratures. Il prétend avoir le soutien de Pison en Hispanie citérieure, de P. Sittius de Nucérie en Maurétanie et du consul Antonius.
   /09
Aristobule II, vaincu par Pompée dans Jérusalem, est emprisonné à Rome. L’oncle d’Aristobule, Absalon, résiste pendant trois mois sur le mont du Temple puis est vaincu. Pompée épargne le Temple de Jérusalem et ses trésors, après avoir néanmoins pénétré dans le Saint des saints sans l'autorisation du Kohen Gadol. Hyrcan II, confirmé ethnarque et grand prêtre, perd le titre de roi. La Judée devient un protectorat romain et doit payer un tribut.
23/09
Cicéron fait part au Sénat romain de la possibilité d’une conjuration.
Octobre
   /10
Jules César est élu préteur.
21/10
Le Sénat vote le sénatus-consulte ultime.
27/10
C. Manlius déclenche l’insurrection en Étrurie.
Novembre
02/11
Le Sénat prend des mesures militaires.
06/11
Catilina réunit les chefs de la conspiration qui décident l’assassinat de Cicéron dès le lendemain. Mais la conjuration est déjouée par Cicéron, prévenu du piège qu’on lui tendait.
08/11
Démasqué par Cicéron en plein Sénat, Catilina quitte Rome pour rejoindre l’armée de Manlius, alors que ses partisans (Statilius, Gabinius, Cethegus) ont pour mission de soulever et d’incendier la ville.
09/11
Deuxième catilinaire.
17/11
Le Sénat apprend que Catilina a rejoint Manlius et les deux hommes sont déclarés ennemis publics.
Décembre
03/12
Arrestation des Allobroges et de Volturcius, porteur de lettres pour Catilina, au pont Milvius.
--   
Les conjurés restés à Rome, qui tardaient à agir, sont arrêtés. Troisième catilinaire sur la trahison de Lentulus et de trois autres conspirateurs.
05/12
Le Sénat vote la condamnation à mort des conjurés restés à Rome, malgré l’appel à la clémence de César, et Cicéron les fait exécuter immédiatement. Catilina reste en exil à Pistoia.
Janvier
   /01
Bataille de Pistoia. Empêché par la goutte, le consul C. Antonius remet à son légat, Marcus Petreius, le commandement de l’armée. Il rencontre Catilina à Pistoia. Manlius et Catilina sont tués au cours de la bataille. Brisée officiellement en la personne de Catilina, et certainement orchestrée en sous-main par Crassus et César, la conjuration continuera à vivre sous une forme nouvelle, celle des clubs.
Janvier
 
Expédition du légat de Pompée en Syrie, Marcus Aemilius Scaurus, contre les Nabatéens après l'intervention d'Arétas III en Judée. Il marche sur Pétra, ravage le pays mais ses troupes souffrent de la famine. Antipater, sur ordre d'Hyrcan II, le ravitaille, puis est envoyé auprès d'Arétas et le convainc de payer un tribut de 300 talents en échange du retrait des troupes romaines.
Décembre
   /12
Pompée, de retour d’Asie, débarque à Brundisium avec ses légions. S’il le veut, il est maître de Rome. À la stupéfaction générale, il licencie son armée, en application de la règle constitutionnelle. Il pense obtenir le pouvoir personnel non par un coup d’État, mais par collation légale régulière.
 
César est envoyé comme propréteur en Hispanie ultérieure. Il s’y distingue par ses qualités remarquables d’administrateur et ses succès contre les Gallaeci et les Lusitaniens. Selon Suétone, César ne peut sortir de Rome à cause de ses créanciers. Crassus rembourse une partie de ses dettes et se porte garant de ses autres créances.
 
Révolte des Allobroges en Gaule narbonnaise, écrasés d’impôts par Lucius Licinius Murena. Leur chef Catugnatos est victorieux des Romains de Gaius Lentinus sur l'Isère et menace Marseille et Narbonne.
 
L’helvète Orgétorix conspire avec le séquane Casticos et l'éduen Dumnorix pour rétablir la royauté et s’imposer en Gaule.
Juin
   /06
Pompée, Crassus et César forment secrètement le premier triumvirat..
 
Jules César effectue une réforme agraire, qui lui permet de gagner les faveurs du peuple. Il tente de se concilier le Sénat en lui présentant son projet, mais devant l’obstruction de Caton, qui fait un discours qui dure une journée entière, il le jette en prison pendant la séance. Le Sénat se lève d’un seul mouvement et sort avec Caton. César présente alors son projet devant les Comices, et l’obstruction continue. Bibulus, collègue de César au consulat, et trois tribus de son parti font opposition, sous le prétexte d’attendre des présages favorables. César, qui veut en finir, fixe le jour du vote. Bibulus, qui harangue le peuple du haut des escaliers du temple de Castor, est jeté à bas et la loi passe. Seul maître de Rome par la retraite volontaire de Bibulus, César a les mains libres. À son inspiration, le tribun de la plèbe Publius Vatinius lui fait concéder par plébiscite les provinces de Gaule cisalpine et d’Illyrie avec une armée de trois légions et pour cinq ans. Sous la pression, le Sénat y ajoute la Gaule transalpine avec une quatrième légion, mais seulement pour un an.
 
La frontière nord entre la Gaule cisalpine et l’Italie, placée sur l’Aesis à la fin de la deuxième guerre punique, est désormais fixée sur le fleuve Rubicon.
Avril
   /04
Jules César épouse Calpurnia Pisonis fille de Calpurnius Pison. Pompée épouse Julia, fille de César.
Mars
11/03
Cicéron, accusé d’avoir fait exécuter sans jugement des citoyens (des complices de Catilina), est exilé en Grèce à l'instigation de Pison et Clodius Pulcher.
20/03
La Guerre des Gaules (→ 10/-51).
--   
Jules César, qui a reçu par la loi Vatinia un commandement militaire, part pour son proconsulat des Gaules. Le départ de César laisse Crassus et Pompée à Rome. Cicéron, par crainte de César, s’efforce vainement de rapprocher Pompée du Sénat. Repoussé par le Sénat, Pompée est bafoué en place publique par les partisans du tribun de la plèbe Clodius Pulcher. Ce-dernier, partisan de César, terrorise Rome avec une bande armée.
24/03
Les Helvètes, accompagnés des Latobices, des Rauraques, des Tulinges et de Boïens, se rassemblent pour migrer en Gaule, vers le pays des Santons.
28/03
Le peuple helvète commence sa migration, pendant la guerre des Gaules.
Avril
   /04
Arrivée de César à Genève. Début de la Guerre des Gaules (→ -51). Dès son arrivée, César intervient à l’appel des Éduens, en guerre contre les Séquanes qui ont fait appel au Suève Arioviste. La migration de 368 000 Helvètes, dont 92 000 combattants, qui marchent pour se fixer en Gaule, inquiète également les Éduens8. Ils se rassemblent à Genava, oppidum allobroge, pour traverser le Rhône. César fait couper le pont de Genava. Les négociations échouent. Les Helvètes tentent de passer par le Nord, par le pays des Séquanes, avec leurs 2 800 chars à b½ufs. Arrivés en pays éduen, ils sont attaqués et massacrés par les légions romaines. Leur chef Divico demande une trêve. César réclame des otages. Divico rétorque que les Helvètes ont l’habitude de prendre des otages mais non point d’en donner. La guerre reprend.
Juin
   /06
Bataille de l'Arar. Les Romains empêchent les Helvètes de traverser l’Arar, aujourd’hui la Saône.
Juillet
   /07
Bataille de Bibracte. César bat les Helvètes à Montmort (Morvan), près de Bibracte, puis les oblige à regagner leur pays et d’y reconstruire leurs maisons.
Septembre
   /09
Fin du premier règne de Ptolémée XII Aulète Néos Dionysos, qui est renversé par la foule d’Alexandrie, furieuse de voir qu’il n'avait rien fait pour empêcher l’annexion de Chypre par les Romains. il se réfugie auprès des Romains.
14/09
Bataille de l'Ochsenfeld. César se retourne contre Arioviste, détruit son armée sur le Rhin et repousse les Suèves en Germanie. Fondation légendaire de Mulhouse.
 
Consulat de Pompée.
Juillet
   /07
Reddition de Vercingétorix.
 
César transforme la Gaule chevelue en province romaine.
 
Sommé de rendre ses légions, César passe le Rubicon, prend le contrôle de Rome et de l'Italie, tandis que Pompée fuit en Orient. César se fait nommer dictateur pour un an, avec Marc Antoine comme maître de cavalerie.
 
Avènement de Cléopâtre à Alexandrie.
 
Soulèvement d'Alexandrie. Campagnes de César en Égypte (→ -47).
Septembre
   /09
Bataille de Pharsale en Thessalie entre César et Pompée.
28/09
Exécution de Pompée réfugié en Égypte.
 
Victoire de César à Alexandrie sur l'armée égyptienne.
 
Liaison entre César et Cléopâtre. Naissance de Ptolémée XV (Césarion).
Mars
27/03
Réinstallation au pouvoir de Cléopâtre VII, avec l'aide de Jules César.
Avril
06/04
Bataille de Thapsus.
 
Calendrier Julien avec des mois de 30 et 31 jours et les années bissextiles.
Mars
17/03
Victoire de Jules César à la bataille de Munda sur les dernières légions républicaines de Pompée le Jeune et Sextus Pompée.
Mars
15/03
Les Ides de Mars - Assassinat de Jules César.
17/03
Vote d'une loi d'amnistie au Sénat pour les meurtriers de Jules César, assassiné le 15 mars.
20/03
Lecture publique du testament de Jules César, faisant d'Octave son héritier.
 
Deuxième triumvirat avec Octave, Marc Antoine et Lépide.
Septembre
   /09
Bataille de Philippes en Macédoine entre Brutus et Octave & Marc-Antoine.
 
L'Étrurie devient la VIIème Région romaine.
 
Hérode est couronné roi de Judée, à Rome.
 
Antoine à Alexandrie. Réorganisation de l'Orient autour d'Alexandrie.
Septembre
02/09
Bataille d'Actium.
 
Organisation de la province d'Égypte après le suicide de Cléopâtre et Marc Antoine.
Août
12/08
Cléopâtre se donne la mort.
 
Constitution de la province d'Achaïe.
 
Octave reçoit le titre d’Auguste.
 
Lugdunum devient la capitale des Gaules.
 
La province romaine de Lusitanie est créée.
 
Les Romains créent le district militaire des Alpes Maritimes..
Mars
06/03
Auguste devient Pontifex maximus, titre le plus élevé de la religion romaine.