Loading...
Loading...
BAS MOYEN-AGE (673 événements)

Tag
Afghanistan - Afrique - Afrique du Nord - Afrique du Sud - Albanie - Alexandre - Algérie - Allemagne - Amérique - Angleterre - Angola - Antilles - Arabie - Argentine - Arménie - Asie Mineure - Assyriens - Australie - Autriche - Aztèques - Babylone - Bahreïn - Balkans - Bangladesh - Bélarus - Belgique - Bénin - Bhoutan - Biafra - Birmanie - Bohême - Bolivie - Bosnie - Brésil - Bulgarie - Burgondes - Byzance - Cambodge - Cameroun - Canada - Caraïbes - Carolingiens - Carthage - Centrafrique - Chili - Chine - Christianisme - Chypre - Colombie - Commune - Congo - Corée - Corse - Costa Rica - Côte d'Ivoire - Croatie - Croisades - Cuba - Culture - Danemark - Djibouti - Ecosse - Egypte - Empire Ottoman - Equateur - Erythrée - Espace - Espagne - Estonie - Etats Unis - Éthiopie - Etrusques - Europe - Europe Centrale - Finlande - France - Frisons - Fronde - Gabon - Gambie - Gaule - Geekeries - Ghana - Grèce - Groenland - Guatemala - Guinée - Guyane - Haïti - Hawaï - Hébreux - Hittites - Honduras - Hong Kong - Hongrie - Huns - Incas - Inde - Indonésie - Irak - Iran - Irlande - Islande - Israel - Italie - Japon - Jordanie - Kenya - Kosovo - Koweit - Laos - Lettonie - Liban - Lituanie - Lombards - Luxembourg - Lybie - Macao - Madagascar - Malaisie - Mali - Malte - Maroc - Mauritanie - Mayas - Mèdes - Mérovingiens - Mexique - Minoens - Moldavie - Monaco - Monde - Monde Arabo-Musulman - Mongolie - Mongols - Monténégro - Moravie - Mozambique - Napoléon - NépaL - Nicaragua - Nice - Niger - Nigéria - Norvège - Nouvelle Zélande - Ostrogoths - Ouganda - Pakistan - Palestine - Panama - Paraguay - Parthes - Pays Bas - Pérou - Perse - Phéniciens - Philippines - Pôles - Pologne - Portugal - Révolution Française - Révolution Russe - Rome - Roumanie - Russie - Rwanda - Salvador - San Marin - Savoie - Saxons - Sciences - Sénégal - Serbie - Seychelles - Siam - Singapour - Slovaquie - Slovénie - Somalie, - Soudan - Sri Lanka - St Empire - Suède - Suisse - Sumer - Syrie - Tahiti - Taiwan - Tchad - Tchécoslovaquie - Tchéquie - Thaîlande - Tibet - Togo - Tunisie - Turquie - Ukraine - Uruguay - Vandales - Venezuela - Venise - Viet Nam - Vikings - Wisigoths - Yémen - Yougoslavie

Guerre d'Espagne - Guerre d'Indépendance - Guerre d'Indochine - Guerre de Cent Ans - Guerre de Corée - Guerre de Crimée - Guerres de Religion - Guerre de Sécession - Guerre de Sept ans - Guerre de Succession d'Espagne - Guerre de trente ans - Guerre du Viet Nam - Guerre Froide - Guerres Médiques - Guerres Puniques - WWI - WWII

Rois de France - Présidents Français - Empereurs Romains


Période

 
Saturninus, de nouveau tribun de la plèbe, reprend son projet de loi agraire en faveur des vétérans de Marius. Il s'agit de leur distribuer des terres en Gaule cisalpine. Le vote de la loi provoque des troubles entre les citoyens ruraux, favorables à la loi, et ceux de la ville. La plèbe urbaine prend le parti de Metellus Numidicus, attaque les partisans de Saturninus qui résistent et font approuver la loi. Metellus refuse de signer la loi et est expulsé du Sénat, puis condamné à l'exil par les consuls.
 
Le candidat au consulat Glaucia, partisan de Saturninus, fait assassiner son compétiteur, Caius Memmius. Le Sénat romain vote le « senatus consultum ultimum », la loi martiale qui donne aux consuls le droit de condamner sans appel des citoyens, et l’utilise contre Saturninus et Glaucia. Marius laisse massacrer ses anciens alliés sur le Capitole. Leurs lois sont abrogées, à l’exception de celle condamnant Metellus à l’exil.
 
Alexandre Jannée prend Gadara en Transjordanie après dix mois de siège, puis Amathonte. Théodore, fils de Zénon, tyran grec de Philadelphie, le surprend et récupère tous ses biens après avoir tué 10 000 Juifs. Peu après, Alexandre Jannée se tourne vers la côte : après avoir pris Raphia et Anthédon, il assiège Gaza.
Juillet
12/07
Caius Julius Caesar voit le jour à Rome.
 
Le consul Marc Antoine l'Orateur obtient la condamnation au bannissement du tribun de la plèbe Sextius Titius, ami de Saturninus.
 
Début d'un voyage de Caius Marius en Orient. Par Délos et Éphèse, il se rend à Pessinonte pour réaliser un v½u, puis avance jusqu'en Cappadoce et en Galatie. Il rencontre Mithridate VI, roi du Pont, et le prévient : « Prince, essayez de devenir plus puissant que les Romains, ou faites ce qu'ils vous commandent sans rien dire ».
 
Désastre de l’expédition chinoise de Li Ling en Mongolie. Cinq mille fantassins sont assaillis par les Xiongnu, battent en retraite mais sont faits prisonniers au détour d’un défilé. Seuls 400 hommes parviennent à s’échapper. Cette défaite en Mongolie est l’occasion pour les lettrés confucéens de critiquer la politique d’expansion et de guerre de l’empereur. L’historien chinois Sima Qian, après avoir provoqué la colère de l’empereur Wu Di en plaidant en faveur de Li Ling, est condamné à être castré ou exécuté. Il choisit de vivre.
 
Marc Antoine l'Orateur assure la défense de l’ancien consul Manius Aquilius Nepos, accusé de concussion et obtient son acquittement en exhibant ses cicatrices aux jurés.
 
Le consul Titus Didius est envoyé comme gouverneur en Hispanie citérieure pour lutter contre les Celtibères qui se sont encore révoltés.
 
Lex Caecilia Didia interdisant l’usage de leges per saturam qui réunissent dans un même projet de loi des dispositions hétérogènes, afin selon Cicéron d’épargner au peuple la contrainte d’accepter ce qui lui déplaît ou de refuser ce qui lui plaît.
 
Monopole d’État sur les alcools dans la Chine des Han.
 
Censure de Marc Antoine l'Orateur et de Lucius Valerius Flaccus. Ils excluent du Sénat l’ancien tribun de la plèbe Duronius parce qu'il avait fait abroger une loi somptuaire qui limitait les dépenses occasionnés par les banquets.
 
Sénatus consulte interdisant les sacrifices humains.
 
Victoire romaine sur les Maedi et les Dardani, peuples thraces.
 
La Cyrénaïque est léguée à Rome à la mort d’Apion, bâtard de Ptolémée VIII Physcon.
 
Antiochos VIII Gryphos, roi de Syrie, est assassiné par l'usurpateur Héracléon de Beroea ou à son instigation. Séleucos VI Épiphane succède à son père Gryphos. Il doit reprendre la Coélésyrie à son oncle Antiochos IX de Cyzique et lutter contre son cousin Antiochos X.
 
Cléopâtre V Séléné épouse Antiochos IX, frère de son second mari.
 
Alexandre Jannée occupe Gaza qui n’a pu être secourue à temps par le roi nabatéen Arétas II. Une partie de la population, dont les membres du Conseil (Boulè) est massacrée et la ville est ruinée.
 
Les pharisiens mettent en doute la légitimité du sacerdoce d’Alexandre Jannée. La foule le conspue le jour de la Fête des tabernacles. En représailles, le roi fait massacrer 6 000 personnes. Après avoir réprimé la révolte, Alexandre Jannée se tourne vers la Transjordanie, fait démolir Amathonte et soumet la Galaaditide.
 
Révolte des Salyens contre Rome.
 
Première guerre mithridatique (→ -85).
 
Marius et Cinna marchent sur Rome, se déclarent consuls et font régner la terreur à Rome par leurs proscriptions.
 
Mise à sac d’Athènes par les armées de Sylla.
 
Décès de Marius par maladie. Cinna s'autoproclame consul en 86, 85 et 84 jusqu'à son assassinat par un soldat mécontent.
 
Dictature de Sylla (→ -79).
 
Le culte égyptien d'Isis se répand à Rome.
 
Guerre sertorienne (→ -72).
 
Révolte des Volques à Toulouse et des Voconces dans les Alpes.
 
Volterra capitule face aux Romains.
Mars
12/03
Premier triomphe de Pompée pour ses victoires en Afrique.
Juillet
 
Abdication de Sylla (date possible). Sa réforme achevée, Sylla abdique et confie le pouvoir à l’oligarchie sénatoriale conservatrice. Il se retire à Cumes où il vit comme un simple particulier jusqu’à sa mort.
 
: Metellus, gouverneur d'Hispanie ultérieure, mène campagne contre Sertorius dans le sud de la Lusitanie ; il veut prendre Sertorius en tenaille avec l’appui du propréteur de Citérieure C. Domitius Calvinus, mais celui-ci est battu et tué par le questeur de Sertorius, Lucius Hirtuleius ; Metellus passe du Baetis à la vallée de l’Anas où il installe son camp à Metellinum. Le légat de Metellus, L. Thorius Balbus, envoyé au secours de Domitius Calvinus, est vaincu près de Consabura sur l’Anas et tué par Sertorius, accouru à la rescousse de son lieutenant.
Septembre
19/09
Début à Rome du consulat de Marcus Aemilius Lepidus et Quintus Lutatius Catulus. Marcus Aemilius Lepidus, ancien partisan de Caius Marius, se présente au consulat et est élu malgré les efforts de l’oligarchie gouvernementale. Sylla et ses amis ne peuvent qu’amoindrir son succès en lui donnant pour collègue Quintus Lutatius Catulus, un des principaux chefs du parti syllanien.
 
Lepidus tente d'abolir la constitution de Sylla, dont il était partisan à l'origine, et propose des réformes démocratiques. Il se heurte au Sénat, s'insurge mais est repoussé au pont Milvius.
 
Début du règne de Manès. Premier roi scythe de l’Inde, il s’établit à Peshawar et à Taxila.
 
Metellus mène des opérations dans l'ouest et le sud-ouest de la péninsule ibérique et fait le siège de Lacobriga, en Lusitanie ; il réclame l'intervention du gouverneur de Gaule transalpine Lucius Manlius, mais ce dernier est battu et chassé par Lucius Hirtuleius et Sertorius parvient à lever le siège de Lacobriga. Metellus se retire sur le Baetis et réclame des renforts.
 
Publius Servilius Vatia est envoyé comme proconsul en Cilicie pour combattre les pirates.
 
Le proconsul Caius Cosconius est envoyé combattre les Dalmates qui se sont révoltés contre Rome.
 
Appius Claudius Pulcher devient gouverneur de la Macédoine.
Mars
 
Mort de Sylla. À l’occasion de l’organisation de ses funérailles, Marcus Aemilius Lepidus entre en conflit avec Catulus. Lepidus propose une série de lois proposant le rappel des proscrits, la restitution du droit de cité à ceux qui l’avaient perdu et le rétablissement des distributions de blé. Catulus oppose son intercession, et seule la loi frumentaire réussit à passer. À Faesulae, les habitants massacrent les vétérans de Sylla et récupèrent leur terres. Les deux consuls sont envoyés pour réprimer la révolte. Lepidus refuse de rentrer à Rome pour organiser les comices et lève une armée en Étrurie pour faire triompher ses projets de réforme constitutionnelle.
Décembre
 
Lepidus adresse au Sénat un ultimatum demandant le droit de cité pour les Cisalpins, la restauration de la puissance tribunitienne, la réintégration des proscrits et son élection à un second consulat. Le Sénat vote alors le « senatus consultum ultimum », la loi martiale qui donne aux consuls le droit de condamner sans appel des citoyens, et l’utilise contre Lepidus.
 
Marcus Aemilius Lepidus, consul l'année précédente, envoie au Sénat un ultimatum dans lequel il reprend ses projets de loi et demande le rétablissement intégral de la puissance tribunitienne. Devant l’opposition du Sénat, il tente une révolte en Étrurie et marche sur Rome. Pompée, avec les vétérans du Picenum, suit la via Aemilia et assiège Mutina, défendue par Marcus Junius Brutus qui doit capituler sous la pression de ses soldats. Brutus se retire à Regium Lepidum, où il est tué par les hommes de Pompée. Lepidus marche sur Rome mais est battu par Catulus sous les murs de la ville pratiquement sans combat à la suite de la défection de son principal lieutenant. Il se retire en Étrurie puis se réfugie en Sardaigne où il meurt peu après.
 
Le cousin octogénaire de Mithridate, Sanatrocès, succède à « Arsace Théopator Evergète » sur le trône des Parthes avec l’appui des Sacarauques, une tribu Sakas.
Juillet
 
Marcus Perperna Veiento, ancien partisan de Marius, chassé de Sicile par Pompée s'enfuit en Hispanie auprès de Sertorius avec les restes de l'armée de Lepidus stationné en Sardaigne.
Août
 
Pompée, doté de l'imperium proconsulaire est envoyé en Hispanie contre Sertorius. Il franchit les Alpes et réprime en Gaule transalpine la révolte des Volques, des Allobroges et des Voconces.
 
Lucius Hirtuleius défend la Lusitanie tandis que Sertorius envahit l'Hispanie citérieure entre Consabura et Augusta Bilbilis par Segóbriga, Caraca et Segontia. Après 44 jours de siège et l'effondrement d'une partie de la muraille, Sertorius s'empare de la ville de Contrebia Leucade. Il contrôle Calagurris et Ilerda dans la vallée de l’Ebre. À la tête de 70 000 hommes, il domine désormais la Lusitanie, la meseta de Castille et d’Aragon et la côte au nord de Carthagène, sauf Lauro et Sagonte. Il organise son territoire à la romaine, avec un Sénat. Il crée à Osca (Huesca) une école pour former à l’éducation romaine les fils de notables espagnols.
 
Agitation démocratique à Rome entretenue par les tribuns de la plèbe Cn. Sicinius, O. Opimius, L. Quinctius et C. Licinius Macer. L’oligarchie sénatoriale oppose à leurs revendications une résistance désespérée.
 
Le roi hasmonéen de Judée Alexandre Jannée meurt de maladie lors du siège de Ragaba, dans le territoire de Gérasa. Son épouse Salomé Alexandra règne jusqu’en 67 av. J.-C. et son fils Hyrcan II devient grand prêtre. Alexandra gouverne avec les Pharisiens, avec à leur tête Shimon ben Shetah, marchand de lin, qui devient le pharisien le plus influent de son temps. Sa légende raconte qu’à Ashkelon il a fait pendre quatre-vingt femmes pour sorcellerie. Il traite durement les sadducéens et institue une ordonnance qui hypothèque les propriétés du mari s’il divorce de sa femme et protège ainsi les intérêts de celle-ci. Il institue l’école publique.
 
En Dalmatie, le proconsul de l’Illyricum Caius Cosconius s'empare de la forteresse de Salone après un siège de deux ans.
 
Fonteius, propréteur de Gaule transalpine. Il rétablit l'ordre chez les Voconces et les Volques.
 
Fonteius devient propréteur de Gaule transalpine.
Mai
 
Pompée laisse le gouvernement de la Gaule transalpine à Fonteius et entre en Hispanie citérieure par le Perthus, entre facilement à Emporiæ et soumet les Iacetani et les Ilergetes. Arrêté près de Lauro, il doit renoncer à dégager la ville que Sertorius prend et incendie. Pompée se replie et hiverne vers la future Pompaelo (Pampelune).
Juillet
 
Hirtuleius est battu par Metellus à Italica et perd 20 000 hommes. Metellus marche vers le nord pour faire sa jonction avec Pompée dans la vallée de l’Ebre à la fin de l’année.
 
Quintus Opimius est élu tribun de la plèbe. Il travaille en collaboration avec le consul Aurelius Cotta et ils promulguent la loi Aurelia, qui rend aux tribuns le droit d’aspirer aux magistratures supérieures et de reprendre ainsi leur place dans la carrière des honneurs (Lex Aurelia de tribunicia potestate).
 
Rétablissement des distributions de blé à Rome, organisées par l’édile Quintus Hortensius.
 
Quintus Opimius est poursuivi par l'avocat Quintus Hortensius et l’ancien consul Catulus pour avoir transgressé la législation de Sylla sur le tribunat, reconnu coupable et frappé de lourdes amendes.
Janvier
 
Date probable de la mort de Nicomède IV, roi de Bithynie. Il lègue son pays aux Romains, legs à l’origine de la troisième guerre de Mithridate.
Février
 
Date probable de la mort de Nicomède IV, roi de Bithynie. Il lègue son pays aux Romains, legs à l’origine de la troisième guerre de Mithridate.
Avril
 
Metellus et Pompée repassent l’Ebre ; les deux armées se séparent. Metellus bas et tue Hirtuleius à Segovia tandis que Pompée progresse sur le littoral. Il bat Perperna et Herennius, qui est tué devant Valentia qui est mise à sac. Pompée et son lieutenant Afranius rencontrent Sertorius et Perperna dans la vallée inférieure du Sucro, au sud de Valentia. Le combat reste indécis, et Sertorius entend prendre l’avantage, mais le lendemain l’armée de Metellus le prend à revers et il doit se retirer. Une nouvelle bataille devant Sagonte est elle aussi indécise : Sertorius bat Pompée dont le beau-frère C. Memmius est tué, mais Perperna est battu par Metellus. Sertorius se réfugie à Clunia, où il est assiégé, mais parvient à faire subir aux assaillants des pertes importantes, avant qu'ils ne se retirent avec l’arrivée de l’hiver, Metellus en Gaule et Pompée au nord de l’Ebre.
 
Marcus Antonius lutte contre les pirates ciliciens et crétois. Jules César est capturé par ceux-ci, à hauteur de l'île de Pharmacuse, à proximité de la ville de Milet en Asie Mineure.
 
Marcus Antonius lutte contre les pirates ciliciens et crétois. Jules César est capturé par ceux-ci, à hauteur de l'île de Pharmacuse, à proximité de la ville de Milet en Asie Mineure.
 
L. Quinctius, tribun de la plèbe, continue à mener l’agitation démocratique contre l’oligarchie sénatoriale et la loi judiciaire de Sylla, notamment lors du procès d’Oppianicus, et entre en conflit avec le consul Lucullus.
 
Création des provinces romaines de Bithynie et de Cyrénaïque.
Avril
 
Metellus et Pompée, qui ont reçu le renfort de deux légions, marchent vers le centre de l'Hispanie et concentrent leurs efforts sur les terres des Celtibères et des Vaccéens. Pompée est obligé par Sertorius de lever le siège de Pallantia, mais prend Cauca pendant que Metellus sécurise Bilbilis et Segóbriga. À la fin de la saison militaire ils assiègent ensemble Calagurris, sans succès.
Juin
18/06
La suite de la mort de Zhaodi sans héritiers, le prince de Changyi Liu He est déclaré empereur de Chine.
Juillet
 
Mithridate VI mobilise ses forces en vue de sa première campagne en Bithynie.
18/07
L'empereur Han Zhao Di meurt ; le Prince He de Changyi lui succède.
Août
14/08
Le prince de Changyi Liu He est déposé.
Septembre
10/09
Début du règne de Xuan, empereur de Chine de la dynastie Han.
 
Pompée, après avoir hiverné en Gaule, opère de nouveau en Celtibérie : il prend Pallantia, Clunia et Uxama (Osma)3. Sertorius perd le soutien des Espagnols et réplique par de sévères représailles. À la fin de l’année, il ne contrôle plus dans le Nord de l’Hispanie que Ilerda, Calagurris Osca, Tarraco, Valentia et Dianiu.
 
Catilina est accusé d'adultère avec une vestale, Fabia, qui était la demi-s½ur de la femme de Cicéron. Il est acquitté.
 
Catilina est accusé d'adultère avec une vestale, Fabia, qui était la demi-s½ur de la femme de Cicéron. Il est acquitté.
Avril
 
Mithridate VI, victorieux de Cotta à Chalcédoine, met le siège devant Cyzique. Lucullus se tient sur la défensive ; quand Mithridate doit lever le siège de Cyzique devant les difficultés d’approvisionnement de ses forces à l’approche de l’hiver, il fait subir de lourdes pertes à son avant-garde au passage du Rhyndacus puis sur les bords du Granique. Mithridate, avec l’aide de sa flotte, se retire avec le reste de son armée à Nicomédie.
Mai
 
Pompée, après avoir hiverné en Gaule, opère de nouveau en Celtibérie : il prend Pallantia, Clunia et Uxama (Osma). Sertorius perd le soutien des Espagnols et réplique par de sévères représailles. À la fin de l’année, il ne contrôle plus dans le Nord de l’Hispanie que Ilerda, Calagurris Osca, Tarraco, Valentia et Dianium.
Juillet
 
Révolte d'esclaves menée par Spartacus à partir de Capoue en Campanie. Soixante-dix gladiateurs de l'école de Capoue s'évadent et se réfugient sur les pentes du Vésuve. Début de la troisième Guerre servile (→ -71).
 
Mithridate VI, victorieux de Cotta à Chalcédoine, met le siège devant Cyzique. Lucullus se tient sur la défensive ; quand Mithridate doit lever le siège de Cyzique devant les difficultés d’approvisionnement de ses forces, il fait subir de lourdes pertes à son avant-garde au passage du Rhyndacus puis sur les bords du Granique. Mithridate, avec l’aide de sa flotte, se retire avec le reste de son armée à Nicomédie.
 
Fin de la dynastie Shunga en Inde. Son dernier roi, Devabhûti, est assassiné par une jeune esclave envoyée par le ministre brahmane Vâsudéva qui usurpe le trône. Il fonde la dynastie des Kanva.
 
Les Dingling et les Wuhuan se révoltent contre les Xiongnu.
 
Marcus Antonius est battu par les pirates crétois.
 
Le Suève Arioviste est appelé en Gaule par les Séquanes contre les Éduens. Il s'installe en Alsace.
 
Fondation de Lugdunum Convenarum (aujourd'hui Saint-Bertrand-de-Comminges) pour établir les vétérans de Sertorius.
 
César est nommé tribun militaire.
Janvier
 
Lucullus marche avec ses principales forces à travers les vallées de l'Iris et du Lycos dans le centre du royaume du Pont. Mithridate VI rassemble une nouvelle armée de 40 000 fantassins et 4 000 cavaliers près de Cabira.
Mai
 
Deux consuls sont envoyés contre les gladiateurs révoltés : Gellius écrase la bande de Crixus près du mont Garganus. Les deux-tiers de ses 10 000 hommes sont massacrés ou capturés. Spartacus marche vers le nord avec le gros des forces et bat successivement Lentulus et Gellius dans les Apennins au moment où ils opèrent leur jonction.
Juin
 
Offensive de Metellus et Pompée contre Sertorius, qui ne contrôle plus que la Lusitanie. Sertorius est assassiné lors d’un banquet par complot fomenté par son lieutenant Marcus Ventus Perpenna. Après avoir fait assassiner Sertorius, Perpenna, battu à plusieurs reprises par Pompée et Metellus, tente d’entrer en négociations avec Pompée mais celui-ci le fait exécuter à Osca.
Juillet
 
Lucullus, qui a reconstitué une flotte après la destruction de celle de Cotta, parvient à disperser les forces pontiques qui se retirent de Lampsaque au large de Lemnos. Ses légats Triarius et Voconius Barba, à la tête de flottilles, prennent Apamée Cibotos en Phrygie, Prusa et Nicée en Propontide. Mithridate VI se retire de Nicomédie en Bithynie vers Sinope, dans le Pont, avant que Barba bloque le Bosphore. Il laisse 4 000 hommes dans la ville indépendante d’Héraclée du Pont pour ralentir l’avance romaine. Son offensive est coordonnée avec elle de son frère Terentius Varro Lucullus qui marche vers le Danube contre les Thraces des Balkans et de Mésie. La ville grecque de Callatis signe un traité d’alliance avec Rome et la Dobroudja entre dans la mouvance romaine.
Août
 
Mithridate envoie Eumachus en Lycaonie et au sud de l’Asie pour soulever les Isauriens et des Pisidiens, mais il est chassé par le tétrarque galate Deiotarus. Les proconsuls Lucullus et Cotta rassemblent leurs forces à Nicomédie et décident de marcher contre le royaume du Pont pendant que Triarius est envoyé avec 70 navires pour éliminer le reste de la flotte pontique de l’Égée. Il la défait entièrement à Ténédos. Cotta neutralise Héraclée, qui résiste deux ans sous Connocorix, tandis que Lucullus avance avec cinq légions jusqu’à Amisos sans rencontrer de résistance, et assiège la ville (→ 70 av. J.C.).
Septembre
 
Le sénat romain donne le commandement de la guerre servile à Marcus Licinius Crassus. Après la défaite de son lieutenant Mummius, il ordonne la décimation de l'armée consulaire pour son incompétence. Spartacus marche vers le sud et s’installe dans le port de Thurii.
 
Phraatès III succède à son père Sanatrocès comme roi des Parthes. Le royaume Parthe s’effondre et voit son territoire très réduit par Tigrane II, roi d'Arménie.
 
Pompée fait don à Marseille des terres autour de Nîmes, confisquées aux Volques.
 
Tigrane II d'Arménie avance jusqu’à Ptolémaïs avec une puissante armée et assiège et prend la ville tenue par la princesse séleucide Cléopâtre V Séléné, qui est faite prisonnière.
Janvier
 
Lucullus marche avec ses principales forces à travers les vallées de l'Iris et du Lycos dans le centre du royaume du Pont. Mithridate VI rassemble une nouvelle armée de 40 000 fantassins et 4 000 cavaliers près de Cabira.
 
Deuxième triomphe de Pompée pour sa victoire sur Perperna.
Mars
 
Le général romain Marcus Licinius Crassus défait et tue Spartacus à Petelia, près du Silare en Lucanie.
Juillet
 
Lucullus prend position sur une hauteur face à Cabira. La cavalerie pontique, qui attaque ses convois de ravitaillements venus de Cappadoce, est repoussée avec de lourdes pertes. Mithridate renonce à un engagement général, décide de se retirer en Arménie Mineure, où il espère obtenir le soutien de son allié Tigrane II d'Arménie. Sa tentative de retraite tourne au désastre, et Lucullus en profite pour détruire le gros de ses forces ; Mithridate réussit à s’échapper de justesse en Arménie.
Août
 
Pompée et Crassus, chefs militaires anciens partisans de Sylla, se trouvent face à face en Italie. Ils signent un traité d’alliance avec l’opposition démocrate contre l’oligarchie sénatoriale, aux conditions suivantes : les deux généraux recevront le consulat, mais s’engagent à abolir l’½uvre de Sylla.
Décembre
 
Phraatès III succède à son père Sanatrocès comme roi des Parthes..
 
Les Suèves commandés par Arioviste avancent en direction de la Gaule.
 
Le cannabis est cité comme médicament par un médecin militaire romain.
Janvier
 
Tigrane II d'Arménie reçoit à Antioche une délégation de Lucullus conduite par Appius Claudius Pulcher pour exiger la reddition de Mithridate VI. Tigrane refuse et les relations diplomatiques sont rompues entre Rome et l’Arménie.
Août
04/08
Procès de Verrès (→ 14/08), accusé de concussion par les Siciliens. Cicéron soutient l’accusation contre Quintus Hortensius Hortalus. Verrès est condamné à payer 3 millions de sesterces et part en exil à Massilia. Les plaidoyers de Cicéron contre Verrès (les Verrines) créent un nouveau genre littéraire à Rome.
16/08
Pompée offre des jeux à Rome pour célébrer sa victoire en Hispanie (→ 01/09) ; déterminé à ne pas être en reste dans la générosité, Crassus consacre un dixième de sa fortune à Hercule et offre au peuple romain un banquet de dix mille tables.
Octobre
 
Abrogation de toutes les lois de Sylla : restauration des pouvoirs des tribuns de la plèbe, rétablissement de la censure, inscription sur les listes de citoyens de cent mille Italiens accourus à Rome, restauration des chevaliers dans les jurys des tribunaux au détriment des sénateurs grâce à une loi proposée par Aurelius Cotta.
 
Prise de Sinope et d’Amasia par Lucullus, qui achève la conquête du royaume du Pont.
 
Le consul Quintus Caecilius Metellus est envoyé en Crète pour lutter contre les pirates. Il gagne le surnom de Creticus.
 
Début du règne d'Antiochos XIII, roi séleucide de Syrie, reconnu par Lucullus.
 
Fonteius, propréteur de Gaule transalpine en 76-74 av. J.-C., est accusé de concussion par les Gaulois.
Juillet
 
Lucullus envahit l’Arménie sans l’autorisation du Sénat romain après que Tigrane II le Grand eut refusé de livrer Mithridate VI ; il traverse la Cappadoce avec ses meilleures troupes passe l’Euphrate à Tomisa et entre en Sophène, puis traverse l’Anti-Taurus jusqu’à Amida.
Octobre
 
Jules César est envoyé en Hispanie ultérieure comme questeur sous les ordres d'Antistius Vetus.
 
Victoire de Lucullus sur Tigrane devant Tigranocerte, malgré la grande infériorité numérique de ses troupes. Lucullus prend la ville et Tigrane se retire au c½ur des montagnes. Son empire se désagrège : il perd ses conquêtes au sud du Taurus et la Syrie. Avec l’aide de son beau-père Mithridate, il organise la résistance locale et révise sa stratégie militaire. Les troupes romaines passent l’hiver en Gordyène. Lucullus négocie des alliances avec les princes locaux et reçoit des envoyés de Phraatès III, roi des Parthes.
 
Le consul Marcius Rex est envoyé en Cilicie avec trois légions et une flotte pour combattre les pirates.
 
Les courses de chevaux montés disparaissent des épreuves des JO.
 
Jules César est élu questeur et part pour l'Espagne.
Juillet
 
Seconde campagne de Lucullus en Arménie (→ Décembre). Il assiège Artaxata, l’ancienne capitale, mais se heurte à un ennemi qui le harcèle sans cesse, sans pouvoir le saisir. Son armée, épuisée et décimée par la rigueur du climat, se mutine et il doit se retirer en Mésopotamie pour se ravitailler. Il assiège et prend Nisibe où il passe l’hiver.
Décembre
 
Mithridate VI reconquiert son royaume avec une petite armée. Le légat Fabius est défait et assiégé dans Cabira, puis est dégagé par Triarius ; quelques semaines plus tard, la population du Pont se rallie à Mithridate.
 
Des pirates ciliciens brûlent une flotte consulaire dans le port d'Ostie et saccagent la ville. Les pirates disposent d’une flotte considérable —plus de mille navires—, d’arsenaux et de nombreuses bases d’opérations, dont le littoral de Cilicie. Ils constituent un véritable État méditerranéen. Maîtres de la mer, ils gênent l’approvisionnement de Rome et font hausser dans la capitale le prix des denrées.
Janvier
 
Gabinius, tribun de la plèbe, propose la Loi Gabinia. Elle donne tout pouvoir à Pompée (imperium extraordinarium) pour combattre les pirates de Crète. En 50 jours, la Méditerranée est débarrassée de ses pirates. Refoulés sur la Cilicie, ils doivent capituler à Korakésion. Pompée annexe la Crète.
Janvier
 
A la mort de Salomé Alexandra, Aristobule II entre en conflit pour le trône de Judée avec son frère Hyrcan II. Hyrcan est défait près de Jéricho puis se réfugie dans la forteresse du Temple. Les deux frères font la paix : Aristobule sera roi tandis qu’Hyrcan se contente du titre de « frère du roi ». Mais l’homme fort du parti d’Hyrcan, le gouverneur de l’Idumée Antipater, n’accepte pas cet accord. Il entraîne Hyrcan à Pétra auprès d’Arétas III de Nabatène qui lui confie une armée. Aristobule est vaincu et s’enferme dans Jérusalem.
 
Lex Roscia theatralis : une loi votée sur l’initiative du tribun L. Roscius Otho rend aux chevaliers leurs places d’honneurs au théâtre, les quatorze premiers rangs derrière l’orchestre, réservé celui-ci aux membres de l’ordre sénatorial.
 
Loi Calpurnia contre la vénalité du corps électoral (loi sur la brigue).
 
À la mort de Salomé Alexandra, Aristobule II entre en conflit pour le trône de Judée avec son frère Hyrcan II. Hyrcan est défait près de Jéricho puis se réfugie dans la forteresse du Temple. Les deux frères font la paix : Aristobule sera roi tandis qu’Hyrcan se contente du titre de « frère du roi ». Mais l’homme fort du parti d’Hyrcan, le gouverneur de l’Idumée Antipater, n’accepte pas cet accord. Il entraîne Hyrcan à Pétra auprès d’Arétas III de Nabatène qui lui confie une armée. Aristobule est vaincu et s’enferme dans Jérusalem.
 
Cicéron est élu à la préture.
 
Lex Roscia theatralis : une loi votée sur l’initiative du tribun L. Roscius Otho rend aux chevaliers leurs places d’honneurs au théâtre, les quatorze premiers rangs derrière l’orchestre, réservé celui-ci aux membres de l’ordre sénatorial.
Juillet
 
Mithridate VI bat Triarius à Zéla ; Lucullus, qui a quitté l’Arménie au printemps, arrive trop tard. Les Romains doivent évacuer le Pont et la Cappadoce et se retirer sur la province d’Asie. À Rome, Lucullus attend son triomphe en donnant de grands festins qui font sa renommée plus que ses succès militaires.
 
Manilius, tribun de la plèbe, propose la loi Manilia qui confie à Pompée la mission de terminer la guerre en Orient, avec pleins pouvoirs sur les provinces d’Asie.
Mai
 
Pompée quitte la Cilicie sécurisée par les trois légions de Marcius Rex pour relever Lucullus de son commandement en Galatie. Il rencontre Lucullus à Danala, chez les Trocmes, puis marche sur le Pont contre Mithridate VI, qui refuse l’affrontement direct ; Pompée franchit le haut Euphrate, entre en Acilisène, mais Mithridate lui bloque le passage en s’établissant à Dastira. Pompée repasse alors l’Euphrate pour l’Arménie pontique où il reçoit des renforts de Cilicie. Il reprend l’offensive et assiège Dastira. Mithridate s’enfuit à la faveur de la nuit, Pompée le poursuit, le surprend de nuit dans la vallée du Lycos, à l’emplacement de la future Nicopolis, et taille en pièces ses troupes. Mithridate se réfugie dans la forteresse de Sinoria, puis va rejoindre Tigrane, mais celui-ci rompt l’alliance avec son beau-père et met sa tête à prix. Il part alors vers le nord et franchit le Phase, passe en Colchide où Pompée renonce provisoirement à le poursuivre.
Juillet
 
Succès des populares aux élections à Rome. Crassus est élu censeur, César édile curule.
Septembre
 
Pompée traverse l’Euphrate, descend la vallée de l’Araxe en direction d’Artaxata, la capitale arménienne.
 
Pompée renouvelle le traité d’alliance avec les Parthes. Phraatès III reprend le titre de Roi des rois usurpé par Tigrane II d’Arménie, qui se trouve alors en situation difficile. Le fils de Tigrane, révolté contre son père, se réfugie auprès de Phraatès, qui lui donne sa fille en mariage et lui accorde une armée pour détrôner Tigrane. Il échoue, et va offrir ses services à Pompée qui marche sur l’Arménie. Tigrane, après avoir repoussé les Parthes, offre sa soumission à Pompée et lui cède la Syrie, la Cappadoce et la Sophène. Il garde ses États et devient vassal de Rome. Les troupes romaines, divisées en trois corps, hivernent sur la Koura.
Décembre
16/12
La veille de la fête des Saturnales, le roi des Albains Orosès attaque Metellus Celer, qui commande un des corps d’armée stationnés sur la Koura, et envoie d’autres troupes contre Lucius Flaccus et Pompée. L’attaque est repoussée.
 
Sous le consulat de L. Tullius et M. Lepidus, les deux consuls désignés, P. Autronius et P. Sylla, poursuivis pour avoir violé les lois sur la brigue, avaient été condamnés (66 av. J.-C.). Peu après, Catilina, accusé de concussion, se voit interdire la candidature au consulat, faute d’avoir pu se faire inscrire dans le délai légal. Catilina et Cn. Pison, aidés de quelques jeunes nobles ruinés comme eux, décident l’assassinat des deux consuls désignés pour 65, L. Cotta et L. Torquatus (1er janvier). Ils devaient eux-mêmes saisir les faisceaux et envoyer Pison occuper les deux Hispanie à la tête d’une armée. Le complot ayant transpiré, l’exécution en est remise aux nones de février (5 février). Mais Catilina donne trop tôt le signal de l’action à la porte du Sénat, ce qui fait échouer le complot, trop peu de conjurés en arme n’étant alors dans la place. Plus tard, Pison, envoyé comme propréteur en Hispanie citérieure grâce à l’appui de Crassus, sera tué en route dans sa province même par des cavaliers ibères de son armée.
 
La Lex Papia de peregrinis réprime l’usurpation de citoyenneté romaine.
 
Série de prodiges à Rome, qui entraîne la venue d’haruspices étrusques pour les interpréter.
 
Le Sénat romain ordonne la destruction d’un autel dédié à Isis sur le Capitole.
 
Atticus fonde à Rome une entreprise de copie de livres.
Avril
 
Hyrcan II et son allié le roi des Nabatéens Arétas III assiègent Aristobule II dans Jérusalem; La ville est prise et Aristobule s’enferme dans le Temple et demande l’aide des Romains. Le général romain Scaurus fait lever le siège. Arétas se retire à Philadelphie et Aristobule peut battre les partisans d’Hyrcan à Papyron.
Mai
 
Pompée conquiert la Colchide. Le roi des Ibères Artoces ou Artog se reconnaît client de Rome. Pompée conduit ses troupes par la vallée du Phase jusqu’à la mer Noire où l’attend la flotte de son légat Servilius ; prenant le prétexte d’une révolte en Albanie, il renonce à poursuivre Mithridate, laisse Servilius pour qu’il contrôle les routes maritimes, et retourne en Arménie Mineure à la fin de l’année.
 
Pompée conquiert la Colchide. Le roi des Ibères Artoces ou Artog se reconnaît client de Rome. Pompée conduit ses troupes par la vallée du Phase jusqu’à la mer Noire où l’attend la flotte de son légat Servilius ; prenant le prétexte d’une révolte en Albanie, il renonce à poursuivre Mithridate, laisse Servilius pour qu’il contrôle les routes maritimes, et retourne en Arménie Mineure à la fin de l’année.
Juillet
 
Mithridate VI arrive en Crimée8. Il pousse au suicide son fils rebelle, Macharès, et s’installe à Panticapée. Il tente de négocier avec les Romains pour reprendre son trône en reconnaissant la suzeraineté romaine, mais Pompée refuse, et Mithridate rassemble une nouvelle armée..
Novembre
 
Jules César, élu édile, offre des combats somptueux (dont 640 gladiateurs). Il fait relever au Capitole les trophées de Marius, abattus lors de la réaction syllanienne, et gagne la faveur du peuple par la magnificence de ses jeux. Sa popularité est si grande qu’il ose disputer à Crassus le commandement d’une expédition en Égypte, qui finalement n’aura pas lieu. Les deux compétiteurs se rapprochent et joueront un rôle équivoque lors de la conjuration de Catilina.
Décembre
 
Le roi des Parthes Phraatès III prend possession de l’Adiabène et de la Gordyène. Pompée se retourne contre lui, envoie des troupes commandées par Afranius qui traversent l’Euphrate et occupent la Gordyène.
 
Le pont Fabricius est construit sur l'îile Tibérine, à Rome.
Juin
 
Pompée part pour la Syrie afin de la proclamer officiellement province romaine. Il entre dans Antioche et dépose le dernier des Séleucides Antiochos XIII, qui se réfugie chez son protecteur le prince arabe d'Émèse Sampsigeramos, mais celui-ci le fait mettre à mort.
Juillet
 
Phraatès profite du départ de Pompée pour envahir le sud de l’Arménie. Tigrane est battu. Phraatès envoie un message à Pompée lui reprochant d’avoir rompu ses engagements. Ce dernier s’abstient d’intervenir.
Août
 
Pompée réorganise l'Orient : le Pont, la Syrie et la Cilicie deviennent provinces romaines, l'Arménie, la Cappadoce, la Généralatie, la Colchide et la Judée des États vassaux. La Phénicie est incorporée à la Syrie.
Novembre
 
Jules César est élu pontifex maximus.
 
Crise financière à Rome. Les banques romaines exigent le règlement immédiat de toutes les dettes en suspens. La spéculation pousse à l’extrême la crise du logement à Rome.
 
Début du règne d'Ariobarzane II Philopator, roi de Cappadoce.
 
Caius Octavius Thurinus [empereur Auguste] naît sur le mont Palatin à Rome.
Janvier
 
Cicéron s’oppose par trois discours à la proposition de loi agraire du tribun Servilius Rullus qui prévoyait le lotissement de l’ager campanus et l’envoi de 5 000 colons.
Avril
 
Retiré en Crimée dans son royaume du Bosphore, Mithridate songe à prendre l’offensive contre Rome par la vallée du Danube. Mais ses sujets se révoltent. Son fils Pharnace se prononce contre lui. Abandonné de tous, Mithridate tente de s’empoisonner, mais il avait pris la précaution de se faire immuniser contre les poisons. Il se fait donner la mort par un de ses soldats Galates. Pharnace II, fils de Mithridate, ayant poussé ce dernier au suicide, reçoit des Romains en récompense le royaume du Bosphore.
Mai
 
Pompée arrive à Damas pour achever la réorganisation de la province de Syrie. Il reçoit des envoyés d’Hyrcan II et d’Aristobule II, alors en guerre pour le trône de Judée, ainsi qu’une délégation de Pharisiens. Pompée prend le parti d’Hyrcan II et du gouverneur de Judée Antipater.
Août
 
Début du siège de Jéricho.
Septembre
 
Catilina brigue le consulat pour 62 av. J.-C. mais les candidats de la faction conservatrice, D. Junius Silanus et L. Murena sont élus. Catilina se résout à la guerre civile. Il envoie C. Manlius à Faesules en Étrurie, Septimus de Camerinum dans le Picenum, C. Julius en Apulie et d’autres encore pour soulever le peuple. À Rome, il s’efforce de semer le trouble. La conjuration de Catilina est soutenue par le peuple atteint par une crise de ravitaillement et les nobles ruinés par la vente forcée de leurs terres. Catilina promet l’abolition des dettes, la proscription des riches et des magistratures. Il prétend avoir le soutien de Pison en Hispanie citérieure, de P. Sittius de Nucérie en Maurétanie et du consul Antonius.
 
Aristobule II, vaincu par Pompée dans Jérusalem, est emprisonné à Rome. L’oncle d’Aristobule, Absalon, résiste pendant trois mois sur le mont du Temple puis est vaincu. Pompée épargne le Temple de Jérusalem et ses trésors, après avoir néanmoins pénétré dans le Saint des saints sans l'autorisation du Kohen Gadol. Hyrcan II, confirmé ethnarque et grand prêtre, perd le titre de roi. La Judée devient un protectorat romain et doit payer un tribut.
22/09
Cicéron fait part au Sénat romain de la possibilité d’une conjuration.
23/09
Cicéron fait part au Sénat romain de la possibilité d’une conjuration.
Octobre
 
Jules César est élu préteur.
21/10
Le Sénat vote le sénatus-consulte ultime (loi martiale).
27/10
C. Manlius déclenche l’insurrection en Étrurie.
Novembre
02/11
Le Sénat prend des mesures militaires.
06/11
Catilina réunit les chefs de la conspiration qui décident l’assassinat de Cicéron dès le lendemain. Mais la conjuration est déjouée par Cicéron, prévenu du piège qu’on lui tendait.
08/11
Première catilinaire. Démasqué par Cicéron en plein Sénat, Catilina quitte Rome pour rejoindre l’armée de Manlius, alors que ses partisans (Statilius, Gabinius, Cethegus) ont pour mission de soulever et d’incendier la ville.
09/11
Deuxième catilinaire.
17/11
Le Sénat apprend que Catilina a rejoint Manlius et les deux hommes sont déclarés ennemis publics.
30/11
« Pro Murena » de Cicéron pour défendre le propréteur de Gaule, élu consul en 62 av. J.-C. et accusé de fraude électorale.
Décembre
03/12
Arrestation des Allobroges et de Volturcius, porteur de lettres pour Catilina, au pont Milvius.
--   
Les conjurés restés à Rome, qui tardaient à agir, sont arrêtés. Troisième catilinaire sur la trahison de Lentulus et de trois autres conspirateurs.
05/12
Le Sénat vote la condamnation à mort des conjurés restés à Rome, malgré l’appel à la clémence de César, et Cicéron les fait exécuter immédiatement. Catilina reste en exil à Pistoia.
 
Expédition du légat de Pompée en Syrie, Marcus Aemilius Scaurus, contre les Nabatéens après l'intervention d'Arétas III en Judée. Il marche sur Pétra, ravage le pays mais ses troupes souffrent de la famine. Antipater, sur ordre d'Hyrcan II, le ravitaille, puis est envoyé auprès d'Arétas et le convainc de payer un tribut de 300 talents en échange du retrait des troupes romaines.
 
La situation financière s’améliore à Rome grâce au butin ramené par Pompée après ses victoires en Orient.
 
Début de la construction du mausolée du roi Antiochus Theos de Commagène sur le Nemrut Dağı.
Janvier
 
Bataille de Pistoia. Empêché par la goutte, le consul C. Antonius remet à son légat, Marcus Petreius, le commandement de l’armée. Il rencontre Catilina à Pistoia. Manlius et Catilina sont tués au cours de la bataille. Brisée officiellement en la personne de Catilina, et certainement orchestrée en sous-main par Crassus et César, la conjuration continuera à vivre sous une forme nouvelle, celle des clubs.
Septembre
 
Les Éduens et les Séquanes sont vaincus à la bataille de Magetobriga (Amagetobria) par Arioviste. À l'appel de leurs alliés Séquanes, les 15 000 Suèves d'Arioviste passent le Rhin et infligent une lourde défaite aux Éduens, alliés de Rome. Arioviste réclame le tiers du territoire séquane pour son intervention. Les Séquanes refusent et sont massacrés par les Suèves.
Octobre
 
Le druide des Éduens Diviciacos se présente devant le Sénat romain pour négocier une aide militaire contre les Germains.
Décembre
 
Pompée, de retour d’Asie, débarque à Brundisium avec ses légions. S’il le veut, il est maître de Rome. À la stupéfaction générale, il licencie son armée, en application de la règle constitutionnelle. Il pense obtenir le pouvoir personnel non par un coup d’État, mais par collation légale régulière.
 
Claudius, ayant profané les mystères de la Bona Dea, à Rome, est jugé. Cicéron le charge violemment, notamment de corruption des jurés.
 
Guerre entre les Séquanes et les Éduens. Les Séquanes soutenus par les Arvernes et les Suèves s'imposent. Les Suèves commandés par Arioviste réclament un tribut extravagant pour leur intervention. Les Séquanes refusent et sont massacrés par les Suèves.
 
César est envoyé comme propréteur en Hispanie ultérieure. Il s’y distingue par ses qualités remarquables d’administrateur et ses succès contre les Gallaeci et les Lusitaniens. Selon Suétone, César ne peut sortir de Rome à cause de ses créanciers. Crassus rembourse une partie de ses dettes et se porte garant de ses autres créances.
 
Révolte des Allobroges en Gaule narbonnaise, écrasés d’impôts par Lucius Licinius Murena. Leur chef Catugnatos est victorieux des Romains de Gaius Lentinus sur l'Isère et menace Marseille et Narbonne.
 
L’helvète Orgétorix conspire avec le séquane Casticos et l'éduen Dumnorix pour rétablir la royauté et s’imposer en Gaule.
Septembre
 
Triomphe de Pompée de orbe terratum (sur le monde entier). Il y figure de nombreuses ½uvres d’art pillées en Orient.
 
Début du règne de Juba Ier, roi de Numidie Il transfère sa capitale à Zama Regia et constitue une armée puissante calquée sur le modèle romain, composée de Numides et d’une importante cavalerie espagnole et gauloise.
 
À Rome, les édiles Varron et Murena font transporter des fresques prises à Sparte pour l’embellissement du comice.
 
Asclépiade de Bithynie voit dans la maladie une modification dans l'ensemble de l'organisme.
 
Union des ennemis d'hier (Séquanes et Éduens) face à la menace Suève. Victoire des Suèves qui occupent désormais toute la haute Alsace.
Mars
 
Loi Flavia, projet de loi agraire dans l’intérêt des vétérans de Pompée, proposée par le tribun de la plèbe L. Flavius, défendue par Cicéron. Le Sénat la rejette.
Juin
 
Pompée, Crassus et César forment secrètement le premier triumvirat..
 
La frontière nord entre la Gaule cisalpine et l’Italie, placée sur l’Aesis à la fin de la deuxième guerre punique, est désormais fixée sur le fleuve Rubicon.
 
Début de la publications régulières des débats du sénat (Acta Senatus) désormais inscrits dans l’Acta Diurna (journal) à Rome.
 
Chypre devient une province romaine rattachée à la Cilicie.
 
Ptolémée XII Aulète reçoit le titre prestigieux, et politiquement utile, « d’ami et allié du peuple romain » de la part du Sénat romain, avec l’appui du triumvirat formé par César, Crassus et Pompée. En retour, Ptolémée paie à Jules César, auteur de la proposition, la somme fabuleuse de 6 000 talents.
Mars
 
Jules César effectue une réforme agraire, qui lui permet de gagner les faveurs du peuple. Il tente de se concilier le Sénat en lui présentant son projet, mais devant l’obstruction de Caton, qui fait un discours qui dure une journée entière, il le jette en prison pendant la séance. Le Sénat se lève d’un seul mouvement et sort avec Caton. César présente alors son projet devant les Comices, et l’obstruction continue. Bibulus, collègue de César au consulat, et trois tribus de son parti font opposition, sous le prétexte d’attendre des présages favorables. César, qui veut en finir, fixe le jour du vote. Bibulus, qui harangue le peuple du haut des escaliers du temple de Castor, est jeté à bas et la loi passe. Seul maître de Rome par la retraite volontaire de Bibulus, César a les mains libres. À son inspiration, le tribun de la plèbe Publius Vatinius lui fait concéder par plébiscite les provinces de Gaule cisalpine et d’Illyrie avec une armée de trois légions et pour cinq ans. Sous la pression, le Sénat y ajoute la Gaule transalpine avec une quatrième légion, mais seulement pour un an.
Avril
 
Jules César épouse Calpurnia Pisonis fille de Calpurnius Pison. Pompée épouse Julia, fille de César.
 
Lex Clodia de collegiis, qui fait accorder au prolétariat urbain le droit formel et inconditionné d’association aboli en 64. Les clubs (collegia) se multiplient à Rome. La guerre des rues, qui va prendre une forme permanente, sera en grande partie leur ½uvre. Clodius érige l’émeute populaire en système et l’organise comme une véritable affaire.
 
Lex frumentaria, qui institue la distribution mensuelle gratuite de blé à la plèbe urbaine de Rome. Seuls les citoyens romains ont accès à cette distribution.
 
Début du règne d’Azès Ier, roi indo-scythe, qui succède à Manès à Taxila.
 
Vikramâditya, roi légendaire d'Ujjain est le fondateur d’une ère commençant en 58 av. J.-C., l’ère Vikrama, l’un des plus importants systèmes de datation indiens encore utilisé en Inde du Nord.
Janvier
 
Révolte des peuples belges contre les Éduens et les Romains. Généralba, roi des Suessions, est désigné pour commander l'armée gauloise.
Mars
11/03
Cicéron, accusé d’avoir fait exécuter sans jugement des citoyens (des complices de Catilina), est exilé en Grèce à l'instigation de Pison et Clodius Pulcher.
13/03
La maison de Cicéron, sur le Palatin romain, est pillée.
20/03
Jules César, qui a reçu par la loi Vatinia un commandement militaire, part pour son proconsulat des Gaules. Le départ de César laisse Crassus et Pompée à Rome. Cicéron, par crainte de César, s’efforce vainement de rapprocher Pompée du Sénat. Repoussé par le Sénat, Pompée est bafoué en place publique par les partisans du tribun de la plèbe Clodius Pulcher. Ce-dernier, partisan de César, terrorise Rome avec une bande armée.
24/03
Les Helvètes, accompagnés des Latobices, des Rauraques, des Tulinges et de Boïens, se rassemblent pour migrer en Gaule, vers le pays des Santons.
Avril
 
Arrivée de César à Genève. Début de la Guerre des Gaules (→ -51). Dès son arrivée, César intervient à l’appel des Éduens, en guerre contre les Séquanes qui ont fait appel au Suève Arioviste. La migration de 368 000 Helvètes, dont 92 000 combattants, qui marchent pour se fixer en Gaule, inquiète également les Éduens8. Ils se rassemblent à Genava, oppidum allobroge, pour traverser le Rhône. César fait couper le pont de Genava. Les négociations échouent. Les Helvètes tentent de passer par le Nord, par le pays des Séquanes, avec leurs 2 800 chars à b½ufs. Arrivés en pays éduen, ils sont attaqués et massacrés par les légions romaines. Leur chef Divico demande une trêve. César réclame des otages. Divico rétorque que les Helvètes ont l’habitude de prendre des otages mais non point d’en donner. La guerre reprend.
 
Caton d'Utique est mandaté par Clodius Pulcher pour annexer l'île de Chypre. Le roi lagide Ptolémée se suicide.
Juin
 
Bataille de l'Arar. Les Romains empêchent les Helvètes de traverser l’Arar, aujourd’hui la Saône.
 
Le tribun Clodius fait voter la Lex de censoribus : les censeurs ne peuvent exclure du Sénat un citoyen, ni lui infliger aucune peine infamante qu'après l'avoir accusé et fait condamner publiquement.
Juillet
 
Assemblée générale des peuples de la Gaule chevelue pour décider des mesures à prendre pour contenir les Suèves d'Arioviste. Une demande d'intervention de César est demandée.
 
Bataille de Bibracte. César bat les Helvètes à Montmort (Morvan), près de Bibracte, puis les oblige à regagner leur pays et d’y reconstruire leurs maisons.
Septembre
 
Fin du premier règne de Ptolémée XII Aulète Néos Dionysos, qui est renversé par la foule d’Alexandrie, furieuse de voir qu’il n'avait rien fait pour empêcher l’annexion de Chypre par les Romains. il se réfugie auprès des Romains.
14/09
Bataille de l'Ochsenfeld. César se retourne contre Arioviste, détruit son armée sur le Rhin et repousse les Suèves en Germanie. Fondation légendaire de Mulhouse.
 
Le royaume de Silla est établi à Gwangju en Corée par le roi légendaire Hyeokgeose : début de la période des Trois Royaumes.
 
Alexandre, fils d'Aristobule II, s’enfuit de Rome et réussit à réunir en Judée une armée de 10 000 fantassins fortement armés et de 1 000 cavaliers. Il se rend maître de plusieurs places, mais il est battu par le nouveau gouverneur de Syrie Gabinius.
 
Le roi japonais du "Na Koku" envoie le 1er envoyé japonais à la cour des Han, à Xian.
 
Orode II devient roi des Parthes.
Avril
 
Victoire de Jules César sur les Belges dirigés par le chef suession Généralba à la bataille de l'Aisne.
Mai
 
Victoire de César contre Généralba.
Juin
 
Prise de la capitale des Suessions par César ; Généralba prisonnier.
Juillet
 
Victoire de Jules César sur les Nerviens et les Atrebates à la bataille du Sabis. Commios est reconnu comme roi des Atrébates par César.
 
Publius Crassus intervient en Armorique avec la VII légion. Il ne rencontre pas de résistance.
11/07
Début du règne conjoint de Cléopâtre VI Tryphaena et Bérénice IV, fille de Ptolémée XII Aulète et s½ur aînée de Cléopâtre VII.
Août
04/08
Rappel de Cicéron d’exil.
Septembre
 
Prise d’Atuatuca, cité des Aduatuques ; César conquiert la Belgae, la Belgique et les Pays-Bas actuels. Il met ses troupes en quartier d’hiver sur la Loire et retourne en Cisalpine.
Décembre
 
LORSQUE Publius Crassus envoie des émissaires pour réquisitionner des grains auprès des Vénètes et des Coriosolites, ceux-ci les retiennent et réclament la libération des otages livrés pendant l’été.
 
Aristobule II et son fils Antigone, échappés de Rome, tentent de soulever la Judée mais sont battus par les Romains et renvoyés prisonniers à Rome.
 
Pompée et Crassus ayant négligé de faire enregistrer leur candidature pour le consulat de 55, le consul Marcellinus s'oppose à leur élection. Pompée et Crassus provoquent l'ajournement des élections, soutenus par l'édile Clodius et les tribuns Caton et Sufenas.
Février
10/02
Le Sénat ordonne la dissolution des Sodalités.
Avril
15/04
Conférence de Luca. Renouvellement du premier triumvirat entre Pompée, Crassus et César. Pompée et Crassus, élus à un second consulat, recevront à leur sortie de charge deux importants gouvernements provinciaux pour cinq ans, l’Espagne et la Syrie, tandis que César sera prolongé dans son gouvernement des Gaules pour une période égale.
Mai
 
Campagne de Jules César chez les Vénètes, qui retiennent des délégués romains. Decimus Brutus conduit la flotte. Quintus Titurius Sabinus est envoyé contre les Coriosolites et les Unelles.
Juillet
 
Pacification de l’Aquitaine par Publius Crassus. Il bat Adiatuanos, roi des Sotiates avec douze cohortes et un gros corps de cavalerie.
Septembre
 
Jules César détruit la flotte des Vénètes dans le golfe du Morbihan en Armorique. Quintus Titurius Sabinus bat au même moment les Unelles de Viridovix, les Lexoviens et les Aulerques Éburovices à la bataille de Vernix.
Novembre
 
Les Usipiens et les Tenctères viennent s’établir sur la rive gauche du Rhin.
 
Lex Licinia de sodaliciis , contre la vénalité du corps électoral (loi sur la brigue).
 
Le roi des Daces Burebista, après avoir soumis les cités grecques de la côte occidentale du Pont Euxun, Histria, Tomis et Callatis, se dirige vers l’est contre Tyras à l’embouchure du Dniestr, et Olbia, à l’embouchure du Boug qu’il détruit.
 
Mort d’Hippostrate, dernier roi grec du Gandhara. Son royaume est annexé par le roi indo-scythe Azès Ier.
 
Lucretius écrit le poème "De natura rerum" pour "traduire" la doctrine d'Epicure.
Janvier
 
Aux élections consulaires, un des candidats, L. Domitius Ahenobarbus, est chassé du forum : un esclave qui le précédait tombe mort. Pompée et Crassus, pour assurer leur élection, font appel aux vétérans de César et ceux-ci emploient la manière forte pour décider les électeurs. Aux élections pour l’édilité, il y a de violents combats ; Pompée, attaqué au forum, rentre chez lui couvert de sang et sa femme s’évanouit de peur. Les élections consulaires se sont faites avec sept à huit mois de retard. Les élections prétoriennes et édiliciennes ont plus de dix mois de retard.
 
Le roi Parthe Mithridate III est renversé par les nobles. Son frère Orodès II, appuyé par Suréna, satrape de Sacastène, lui succède. Mithridate III se réfugie en Syrie auprès du proconsul romain Gabinius. Il convainc celui-ci de marcher contre Orodès, mais Gabinius ayant reçu une proposition plus alléchante de la part du roi d’Égypte Ptolémée XII Aulète, chassé lui aussi par ses sujets, recule et part pour l’Égypte. Mithridate III parvient néanmoins à recruter des mercenaires et s’empare de Séleucie par surprise.
Mars
01/03
Lex Trebonia. Renouvèlement du premier triumvirat. Répartition des provinces : Jules César reçoit la Gaule 5 ans de plus, Pompée reçoit l'Espagne et Crassus la Syrie.
Avril
22/04
Fin du règne de Bérénice IV, reine d’Égypte, et rétablissement de son père Ptolémée XII Aulète Néos Dionysos par les Romains et en particulier le gouverneur de Syrie Aulus Gabinius lequel est richement rémunéré pour son aide.
Mai
 
Jules César extermine les Usipiens et les Tenctères entre Meuse et Rhin.
Juin
 
Les soldats romains construisent un pont de bois sur le Rhin dans les environs de l’actuelle ville de Bonn. Jules César passe lui-même le Rhin et intimide les Germains.
Août
 
Départ de la première expédition en Bretagne par les légions de Jules César.
Septembre
 
Réalisant l'échec de son expédition en [Grande-]Bretagne, Jules César donne l'ordre de repli sur les Gaules.
Octobre
 
Inauguration du théâtre de Pompée, le premier théâtre permanent construit en pierre à Rome.
 
Le gouverneur de Syrie Gabinius bat l'armée de d'Alexandre, fils d'Aristobule II au mont Tabor. Gabinius assiège l'Alexandrion où Alexandre s'est réfugié. Alexandra, mère d'Alexandre, négocie la paix et obtient la liberté de son fils. Les forteresses de l'Alexandrion, de Macheronte et d'Hyrcania sont rasées. Gabinius restaure Hyrcan II comme grand-prêtre et divise la Judée en cinq districts administratifs (Jérusalem, Amathus, Jéricho, Sepphoris et Gadara).
 
Crassus, gouverneur de Syrie, passe l’Euphrate à Zeugma et entre en Mésopotamie, où il soumet quelques cités grecques le long du fleuve. Il ne rencontre pas de résistance, mais retourne hiverner à Antioche pour préparer une nouvelle campagne pour l’année suivante.
Juillet
20/07
Deuxième tentative d'invasion de la Grande-Bretagne par Jules César.
21/07
L'armée romaine opère un débarquement sans trouver de résistance, sur les grèves de Deal et Walmer, dans le Kent.
22/07
L'avant garde de l'armée romaine entre en confrontation avec les Bretons près de la rivière Stour. Les Romains mettent les Bretons en déroute, et s'emparent de leur forteresse locale (probablement le site de Bigbury, près de Canterbury).
23/07
César, averti que sa flotte vient d'être abimée par une tempête, se retire vers sa base. Les Bretons réinvestissent leur forteresse.
Août
 
Procès de Vatinius. Lors de l’accusation intentée à Vatinius, les partisans de Clodius Pulcher envahissent le tribunal et expulsent le préteur président.
04/08
Les Romains, repartis à l'attaque, reprennent la forteresse des Bretons.
11/08
L'armée romaine atteint la Tamise.
15/08
Reddition de Cassivellaunos face aux armées de César.
Septembre
 
César rentre en Gaule.
 
Inles Carnutes assassinent Tasget, leur roi, accusé de collaborer avec les Romains.
Octobre
 
Révolte des Éburons sous Ambiorix contre Jules César. Une armée romaine est anéantie à la bataille d'Aduatuca, peut-être dans la vallée du Geer, près de Tongres. Les généraux Sabinus et Cotta sont tués.
Novembre
 
Incursion de César en Gaule belgique pour réprimer la révolte des Éburons et des Nerviens. Il parvient à dégager le camp de Quintus Cicéron. Son lieutenant Titus Labienus réprime également l’insurrection des Trévires menés par Indutiomar.
Décembre
 
Procès de Gabinius qui est acquitté après avoir eu recours à l’intimidation de ses juges.
 
Occupation de Cenabum, capitale des Carnutes, par la légion de Plancus.
 
Crassus s’empare du trésor du Temple de Jérusalem pour financer son expédition contre les Parthes.
 
Les bandes armées de Publius Clodius Pulcher et celles de Milon s'affrontent régulièrement sur le forum et empêchent la tenue des élections. La tension monte encore un peu plus quand Clodius brigue les élections à la préture. Le Sénat finit par nommer un interroi, Marcus Aemilius Lepidus, mais celui-ci est assiégé dans son domicile par la bandes de Clodius et ne peut en sortir que par le soutien de celle de Milon. Les désordres atteignent leur paroxysme à la fin de l’année et au début de l’année suivante.
 
Un peuple de la Meuse, les Éburons, se rebelle et réussit à détruire une légion romaine.
 
Devant les désordres politiques, le Sénat romain nomme Pompée consul à vie.
Mars
 
Arrivée de deux légions romaines envoyées par Pompée en Gaule. Elles sont désormais dix au service de César pour tenir la Gaule. César pille le territoire des Nerviens, puis marche contre les Éburons d'Ambiorix et leurs alliés ; il vainc séparément les Ménapiens et les Trévires, puis se tourne contre les Germains qui ont aidé les révoltés, passe le Rhin après avoir construit un nouveau pont mais abandonne la poursuite des Suèves quand ceux-ci se réfugient dans la forêt. Il ravage ensuite le territoire des Éburons, isolés, et Ambiorix prend la fuite.
Avril
 
César convoque une assemblée générale des peuples gaulois à Samarobriva (Amiens). Trois peuples refusent l'invitation : Trévires, Carnutes et Sénons. Il renvoie l'assemblée et bat les insoumis.
Juin
09/06
A la bataille de Carrhes, opposant les Romains aux Parthes, ces derniers, menés par le général Suréna, infligent une défaite décisive aux légions du général Crassus.
Août
 
César ravage les Ardennes à la poursuite d'Ambiorix, chef insoumis des Éburons, qui lui échappe.
Octobre
 
Jules César réunit à Durocortorum (Reims) une assemblée des délégués des cités gauloises (concilium Généralliae) pour y juger la conjuration des Sénons et des Carnutes.
Décembre
30/12
Sur la voie Appienne, près de Bovillae, Clodius est assassiné par Birria et Eudamus, 2 gladiateurs-gardes du corps appartenant à son ennemi Milo.
 
Consulat de Pompée.
 
Les Parthes pénètrent en Syrie.
 
La population de Cenabum veut s'enfuir par le pont de bois sur la Loire ; elle est massacrée par les Romains.
 
En Judée, Cassius, gouverneur de Syrie, réprime un nouveau soulèvement en faveur d’Aristobule II mené par Peitholaos. Ce dernier est exécuté à l’instigation d’Antipater.
Janvier
 
Les Carnutes donnent le signal de l'insurrection contre les Romains à Orléans..
13/01
Le chaos règne à Rome. Des combats de rues opposent des bandes rivales. Pompée s’adresse au Sénat et est nommé consul sine collega (consul unique) dans le but de rétablir l’ordre2. Pompée, qui devait se tenir en dehors de Rome à cause de sa magistrature de proconsul en Hispanie, une fois nommé consul unique, peut revenir à Rome. Il est chargé de défendre l’État. Il refuse la dictature et prend des mesures pour l’élection des consuls. Son gouvernement en Espagne est prorogé pour cinq ans.
23/01
Vercingétorix tente de couper l’armée romaine de ses communications avec l’Italie en marchant simultanément contre la Narbonnaise, les Éduens et les légions de César sur la route de la Saône. Mais la célérité de ce dernier, qui accouru d’Italie traverse les Cévennes à marche forcée, déjoue tous les plans de Vercingétorix qui doit se replier en pays arverne.
Février
 
Vercingétorix devient maître de toute la Gaule centrale.
Mars
08/03
César prend Vellaunodunum, Cenabum et Noviodunum. Vercingétorix lève le siège de Gorgobina pour se porter à sa rencontre, mais sa cavalerie est battue, notamment grâce aux 400 cavaliers germains de César. Il pratique alors la tactique de la « terre brûlée » pour priver les Romains de ravitaillement.
31/03
César assiège et prend Avaricum (Bourges) épargnée par Vercingétorix à la demande des Bituriges Cubes, et sur 40 000 habitants, seuls 800 guerriers peuvent rejoindre Vercingétorix.
Avril
15/04
César parvient à passer l’Allier par la ruse et assiège Gergovie, à proximité de la cité de Nemossos, en pays arverne, où s’est replié Vercingétorix. Ses alliés les Éduens font défection. César doit lever le siège après l’échec d’une tentative d’assaut.
Mai
10/05
Soulèvement des Parisii et des Bellovaques. Victoire de Titus Labienus à la bataille de Lutèce, défendue par Camulogène. Il doit se replier à Agedincum (Sens ) pour reprendre ses bagages et rejoindre César qui rentre de Gergovie10. Les habitants de Lutèce gardent le monopole du commerce fluvial de la moyenne Seine.
Juin
 
Le chef des Gaulois Vercingétorix repousse le Général romain César qui tente de l'assiéger à Gergovie.
10/06
Les Éduens pillent Noviodunum, s’emparent des chevaux, des bagages et de l’argent des Romains, massacrent les commerçants romains et brûlent la ville. César traverse la Loire et marche vers le pays des Sénons (Sens), puis celui des Lingons (Langres).
17/06
Quintus Caecilius Metellus Pius Scipio Nasica est choisi comme collègue au consulat par son beau-fils Pompée.
Juillet
 
César, chez les Lingons, attend le renfort de cavaliers germains (probablement des Ubiens).
 
Réunion des Gaulois à Bibracte, capitale des Éduens. Seuls les Rèmes (alliés des Romains), les Lingons et les Trévires manquent à l’appel. Vercingétorix dispose de 80 000 fantassins et de 15 000 cavaliers, pour bloquer la retraite des légions romaines vers le sud. Il envoie les Éduens et les Ségusiaves contre les Allobroges ; les Gabales marchent contre les Helviens, les Rutènes et les Cadurques ravagent le pays des Volques Arécomiques. Vercingétorix tente de négocier avec les Allobroges qui refusent de se rallier.
Août
 
Vercingétorix s'enferme dans Alésia.
 
César envisage de se retirer en Narbonnaise par la Séquanie. Il marche de Langres (ou Sens) avec ses douze légions vers Alésia, la citadelle des Mandubiens, oppidum situé selon les hypothèses à Alise-Sainte-Reine, à Chaux-des-Crotenay sur le territoire des Séquanes (selon Dion Cassius) ou encore Salins-les-Bains.
Septembre
 
Reddition de Vercingétorix.
Décembre
31/12
César quitte Bibracte avec deux légions et lance un raid contre les Bituriges, qui se soumettent.
 
Le roi Ptolémée XII Aulète meurt à Alexandrie.
Janvier
 
César écrase les Carnutes et établit deux légions à Cenabum dirigées par Trebonius.
Mars
 
Pothin, eunuque, devient ministre du roi Ptolémée XIII Dionysos.
Mai
 
Le chef des Xiongnu du Sud Huhanye, en conflit avec le chanyu Zhizhi, se reconnaît vassal des Chinois en échange de leur soutien. Zhizhi, vaincu dans la région de l'Orkhon, part fonder un nouveau royaume xiongnu au Kazakhstan actuel, à l’ouest du lac Balkhach.
 
Jules César bat Corréos, chef des tribus gauloises bellovaques et véliocasses.
Octobre
 
Siège et prise d’Uxellodunum, dernière résistance gauloise menée par chef gaulois des Cadurques Lucterios. César fait couper les mains de tous ceux qui ont pris les armes et les exhibe dans toute la Gaule, afin de décourager de nouvelles révoltes. La Guerre des Gaules est terminée. César se rend en Aquitaine et reçoit la soumission les chefs locaux, puis répartit ses légions dans toute la Gaule pour qu’elles hivernent : quatre en Belgique, deux pour surveiller la côte atlantique, deux chez les Éduens, deux chez les Lémovices. Il passe lui-même l’hiver à Nemetocenna, en Belgique, après une tournée en Transalpine.
 
Le Sénat romain accorde à Jules César vingt jours de supplicationes, prières d'action de grâces aux dieux, à la suite de la publication de ses Commentaires sur la Guerre des Gaules. César organise systématiquement la Gaule, faisant preuve de clémence et de modération. La soumission de la Gaule lui donne un immense prestige et d’énormes moyens d’action. Son armée lui est dévouée, et il a de l’argent.
 
César transforme la Gaule chevelue en province romaine.
 
Achillas devient ministre du roi Ptolémée XIII Dionysos.
 
La Tour octogonale de 12m, figurant des divinités des vents, est construite à Athènes.
 
Le Sénat romain vote le retrait simultané du commandement à César et à Pompée.
 
L'aristocratie romaine fait exclure l'écrivain Salluste du Sénat pour "mauvaise moeurs".
Mars
01/03
Le consul Marcellus, partisan du Sénat, met aux voix le rappel de Jules César de son mandat de proconsul des Gaules pour le 13 novembre. Des négociations s’ouvrent entre César et Pompée pour obtenir un second consulat : César, qui vient d’achever la Guerre des Gaules, ambitionne de se présenter au consulat pour l'année 49. Il trouve le soutien du tribun de la plèbe Curion qui met son veto à toute décision du Sénat dirigée contre César si Pompée ne se désiste pas également. Il envoie Marc Antoine à Rome, qui est élu augure, puis tribun de la plèbe pour l'année 49. Le Sénat et Pompée refusent toute négociation.
Juillet
 
Une crue du Nil particulièrement faible provoque une disette en Égypte ; Cléopâtre VII prend des mesures pour éviter la famine.
Décembre
09/12
Cicéron et Pompée se rencontrent à Pompéi.
12/12
Senatus consultum ultimum donnant les pouvoirs dictatoriaux à Pompée.
16/12
Sommé de rendre ses légions, César passe le Rubicon, prend le contrôle de Rome et de l'Italie, tandis que Pompée fuit en Orient. César se fait nommer dictateur pour un an, avec Marc Antoine comme maître de cavalerie.
23/12
Pompée, les consuls et une partie du Sénat, impuissants à tenir tête à César, quittent Rome.
 
Avènement de Cléopâtre à Alexandrie.
 
L'empereur Han Xuan Di meurt ; son fils Liu Shi [Han Yuan di] lui succède.
 
César fonde le "Forum Julii" [Fréjus] pour supplanter Massalia.
 
Le Sénat romain exige que César licencie ses troupes sous peine d'être déclaré ennemi public.
 
Asinius Pollion occupe Messine avec une armée.
 
Les Xiongnu se divisent définitivement en deux branches, l'une au Sud, l'autre au Nord. Huhanye, chef des Xiongnu du Sud, renouvelle son alliance avec la Chine. Zhizhi, allié aux Kangju, marche vers le pays des Wusun.
 
Début du règne de Inde de Narayana, roi Kanva du Magadha.
 
En Judée, Aristobule II, libéré par César qui veut l’utiliser pour reconquérir la Syrie, est empoisonné peu après. Le gouverneur de Syrie Metellus Scipion fait couper la tête à son fils Alexandre à Antioche sur ordre de Pompée.
 
Decimus Brutus est légat de César en Gaule.
Janvier
17/01
Pompée quitte Rome.
Février
09/02
César est maître de l’Italie1 ; Pompée se dirige vers la Macédoine. César commence la conquête systématique des provinces.
Mars
03/03
César entre à Rome.
28/03
César rencontre Cicéron à Formies.
Avril
19/04
Les forces de César assiègent Marseille.
Mai
27/05
César vainc les Pompéiens à Ilerda (Lérida) lors de la première campagne d’Espagne.
--   
César bloque les Pompéiens sur l’Ebre ; ils se retirent le lendemain à Ilerda.
28/05
Première bataille navale devant Marseille.
Juin
 
Les légions de Jules César et l'armée espagnole de Pompée s'opposent.
07/06
Cicéron part rejoindre Pompée en Grèce.
30/06
Seconde bataille navale devant Marseille.
Juillet
02/07
Les Pompéiens Afranius et Petreius capitulent à Ilerda.
08/07
Curion passe en Afrique.
16/07
Victoire de l’armée de Curion sur le Pompéien Attius Varus à la bataille d’Utique.
20/07
En Afrique, Curion, partisan de César, est défait et tué par les Pompéiens et le roi de Numidie Juba Ier lors de la bataille de Bagradas.
Septembre
 
César est de retour à Marseille, qui capitule.
 
La flotte césarienne est battue par les pompéiens dans l'Adriatique à Curicta.
 
Début du conflit entre Cléopâtre VII et son frère Ptolémée XIII.
Novembre
 
Cicéron part rejoindre Pompée en Grèce.
29/11
Les troupes de César quittent Brundisium, passent l'Adriatique et débarquent à Palaeste (près d'Himarë) en Épire.
Décembre
 
César, élu consul, se démet de ses fonctions de dictator.
01/12
César occupe Oricum et Apollonie.
 
Soulèvement d'Alexandrie. Campagnes de César en Égypte (→ -47).
 
Milon quitte Marseille et débarque près de Naples, pour fomenter une révolte contre César.
 
Milon est tué à Compsa, près de Thurii en Lucanie.
Janvier
29/01
Début du règne de Yuandi, empereur de Chine de la dynastie Han. Lettré timide et irrésolu, il laisse le pouvoir aux eunuques.
Février
16/02
Marc Antoine débarque avec ses troupes à Nymphaeum.
23/02
Marc Antoine fait sa jonction avec César.
28/02
Pompée le Jeune attaque la flotte césarienne à Oricum.
Juin
06/06
Victoire de Pompée à la bataille de Dyrrachium. César se retire en Thessalie et Pompée se lance à sa poursuite.
18/06
César fait sa jonction avec les forces de Domitius Calvinus à Aiginion.
20/06
Prise de Gomphoi par César.
22/06
Pompée arrive à Larissa.
29/06
César défait Pompée et l’armée sénatoriale à la bataille de Pharsale.
Juillet
 
Cléopâtre VII, réfugié à Ascalon entre en Égypte. Dans le conflit qui l’oppose à son frère Ptolémée XIV, elle est d'abord vaincue et prend la fuite vers Ascalon où elle trouve sans doute de nouveaux renforts. Les deux souverains se font face vers Péluse.
03/07
Pompée s’embarque à Amphipolis pour Mytilène.
Août
09/08
L'armée de César poursuit et écrase les troupes de son rival Pompée, à Pharsale en Thessalie.
11/08
Pompée atteint Chypre.
19/08
César arrive à Alexandrie avec 2 légions.
24/08
Jules César convoque Ptolémée XIV et Cléopâtre VII pour tenter de les réconcilier.
Septembre
 
Bataille de Pharsale en Thessalie entre César et Pompée.
04/09
Octave prend la toge virile.
26/09
Achillas assiège Alexandrie.
28/09
Exécution de Pompée réfugié en Égypte.
--   
La flotte lagide est incendiée dans le port d’Alexandrie par César. L’incendie ravage la majeure partie de la Bibliothèque, détruisant environ 40 000 à 400 000 rouleaux selon les sources6, où selon certains chercheurs seulement un dépôt de livres destinés à l’exportation qui a été détruit pendant la bataille7. César contrôle Alexandrie sur terre et sur mer. Il réclame de l’aide en Asie.
Octobre
18/10
Exécution de Pothin, conseiller de Ptolémée XIV impliqué dans l'assassinat de Pompée.
26/10
Arrivée à l'ouest Alexandrie d'une flotte de secours amenant la XXXVIIe légion. Le lendemain César doit livrer une bataille navale pour la rejoindre.
Novembre
01/11
César libère Ptolémée XIII.
13/11
Victoire de Pharnace II, roi du Pont, sur les troupes romaines de Domitius Calvinus à la bataille de Nicopolis.
15/11
César reçoit de nouveau la dictature, mais cette fois pour une durée indéterminée. Il reçoit le droit de se présenter au consulat cinq ans de suite, le droit de paix et de guerre, le droit de disposer des provinces prétoriennes, le droit de désigner aux suffrages du peuple les candidats à élire aux diverses magistratures, sauf le tribunat et l’édilité plébéienne, la collation à vie de la puissance tribunicienne.
17/11
Exécution de Pothin, conseiller de Ptolémée XIV impliqué dans l'assassinat de Pompée.
20/11
César occupe l'île de Pharos et le port de l'Eunostos.
21/11
Bataille de l'Heptastade. Surpris sur la digue de l'Heptastade, César s'échappe à la nage.
Décembre
04/12
Aulus Gabinius est battu par les Dalmates en Illyrie.
19/12
Bataille navale de Canope.
 
Victoire de César à Alexandrie sur l'armée égyptienne.
 
Liaison entre César et Cléopâtre. Naissance de Ptolémée XV (Césarion).
 
Lépide devient gouverneur de l'Hispanie citérieure.
 
Des colonies de vétérans s'implantent à Narbonne et Arles.
 
Rome soumet la Judée qui est rattachée à la province de "Syrie-Palestine" ; le gouverneur Antipater prend le titre de procurateur ; Hyrcan II, appuyé par César, devient ethnarque des Juifs.
 
Antipater nomme son fils aîné Phasaël gouverneur de Jérusalem et son fils cadet Hérode gouverneur de Galilée.
 
Le Xe légion se mutine en Campanie ; 2 anciens prêteurs sont massacrés.
Janvier
16/01
Ptolémée XIII s’enfuit et meurt en combattant César à la bataille du Nil (Péluse). Son jeune frère Ptolémée XIV Philopator lui succède à l’âge de 11 ans et épouse sa s½ur Cléopâtre VII.
25/01
Mithridate et Antipater, venus de Judée au secours de César, forcent le passage du Nil au combat du camp des Juifs contre l'armée égyptienne.
Février
06/02
Alexandrie capitule1. Jules César impose à Ptolémée XIV le retour au pouvoir de Cléopâtre VII, devenue sa maîtresse.
Mars
27/03
Réinstallation au pouvoir de Cléopâtre VII, avec l'aide de Jules César.
Juin
12/06
Pharnace II, fils de Mithridate VI, qui avait profité de la guerre civile entre César et Pompée pour mener une politique de reconquête est vaincu à la bataille de Zéla par César, venu d'Égypte. César écrit à son ami Matius : "Veni, vidi, vici".
Août
 
Séjour de César à Rome.
Septembre
25/09
César rencontre Cicéron à Brindes.
Novembre
 
César débarque en Afrique avec six légions.
05/11
Début à Rome du consulat de Caius Julius Caesar III et M. Aemilius Lepidus I.
08/11
Les Pompéiens de Titus Labienus sont victorieux de César à la bataille de Ruspina.
 
Hérode Ier le Grand est nommé stratège de Coelé-Syrie et de Samarie.
Février
06/02
Victoire de César à la bataille de Thapsus sur les Pompéiens et Juba Ier, roi de Numidie, qui dispose de nombreux éléphants, mais ceux-ci, trop récemment capturés, sont pris de panique pendant la bataille. Metellus Scipion et Juba Ier se donnent la mort. Caton se suicide dans Utique assiégée.
17/02
César entre dans Utique. Il annexe l’Africa Nova, partie orientale de la Numidie. Il nomme gouverneur de la région de Cirta-Hippone un certain Sittius, homme d’affaires campanien, qui l’a aidé pendant la guerre civile.
Avril
06/04
Bataille de Thapsus.
Mai
08/05
Jules César adopte Octavien / Octave le futur premier empereur romain Auguste.
Juin
 
Célébration de quatre triomphe de Jules César : ex Gallia, ex Aegypto, ex Ponto, ex Africa de rege Iuba. Jules César convoque à Rome les deux souverains égyptiens, Cléopâtre VII et Ptolémée XIV pour assister à son triomphe (auquel figure leur sœur Arsinoé). Ils y resteront jusqu'à l’assassinat de César5. Arsinoé s’attire la sympathie de la foule romaine et est épargnée par César.
Juillet
 
Au dernier jour de la célébration de son triomphe sur Pompée, César procède à la dédicace du Forum Julium, de la basilique Julia et du temple de Vénus Genitrix. César donne par ailleurs l'ordre d'assassiner le chef gaulois Vercingétorix dans sa prison du Tullianum.
Octobre
 
Pro Marcello, de Cicéron. Il exhorte César à rétablir la paix civile et à donner à l’État une constitution.
Novembre
 
César part pour l'Hispanie.
 
Entre novembre et décembre du calendrier romain, ajout de deux mois intercalaires. Jules César réforme le calendrier romain en se servant du modèle égyptien ; l'an d'après était l'application du nouveau calendrier julien. Pour compenser le décalage de plus de deux mois avec le rythme naturel des saisons dû à l'utilisation de mois lunaires, il ajoute à cette année 67 jours supplémentaires ; elle porta le nom d'année de la confusion. Il institue les années bissextiles.
 
Début de la construction de la voie romaine Alpis Graia de Milan à Vienne par le col du Petit-Saint-Bernard.
 
Fondation de Colonia Iulia Equestris (Nyon, Suisse) par des cavaliers vétérans de l'armée de César.
 
La cité de Carthago Nova en Hispanie romaine obtient le rang de colonie romaine sous le nom de Colonia Victrix Julia Nova Carthago.
Janvier
01/01
Le calendrier julien prend effet, mis au point par l'astronome Sosigène d'Alexandrie sur ordre de Jules César.
--   
Jules César est nommé dictateur de Rome à vie et consul pour 10 ans. Il reçoit la collation du pouvoir censorial avec le titre de préfet des m½urs pour trois ans et sans collègue, le droit de nomination directe pour tous les magistrats, le droit de donner le signal des jeux du cirque à la place des consuls, le droit de faire porter sa statue sur un char de cérémonie avec l’inscription « au demi-dieu ».
Février
19/02
César assiège les partisans de Pompée le Jeune à Ategua (Teba la Vieja), au sud-est de Corduba, qui se rend.
Mars
05/03
Combat près de Soricaria (Iznájar) pour la possession d'une éminence. Déroute des Pompéiens qui laissent près de 500 morts.
17/03
Victoire de Jules César à la bataille de Munda sur les dernières légions républicaines de Pompée le Jeune et Sextus Pompée.
Avril
12/04
César est à Cadix. La tête de Pompée le Jeune est exhibée à Hispalis.
21/04
Célébration des Parilia. Le Sénat décide de célébrer cette date comme la fin des guerres civiles et César comme « second fondateur » de Rome, « Imperator » et « Liberator ».
30/04
César est à Hispalis. Il y établit une colonie romaine (Colonia lulia Romula Hispalis), probablement cette année-là.
Août
 
Octave retrouve César en Espagne.
Septembre
13/09
Jules César désigne dans son testament son petit neveu Octave comme héritier principal.
Octobre
 
Cinquième triomphe de César pour sa victoire en Espagne sur les fils de Pompée.
 
Le gouverneur de Syrie Sextus César est assassiné par les hommes du Pompéien Caecilius Bassus qui s’empare du pouvoir. Le questeur Caius Antistius Vetus, établi comme gouverneur de Syrie par César, le combat.
Décembre
19/12
César rend visite à Cicéron à Cumes.
 
En Judée, après le meurtre de César, Antipater et son fils Hérode Ier le Grand se rallient au gouverneur de Syrie, Caecilius Bassus, ex-partisan de Pompée le Grand. Celui-ci s’empresse de demander un tribut de 700 talents qu’Antipater répartit entre les notables du royaume. Hérode Ier le Grand s’acquitte de son tribut de 100 talents. Comme Malichus, chargé de la région de Gophna (Jifna), Emmaüs, Lydda et Thamna tarde à verser le tribut, Cassius commence à marcher sur ce district, mais Antipater le prévient par un versement de 100 talents. Antipater lui-même tombe victime de la jalousie de Malichus qui l’empoisonne. Hérode Ier le Grand, appuyé par Cassius qui l’a nommé intendant de Syrie, venge son père en faisant assassiner Malichus près de Tyr.
 
Reconstruction de Corinthe, en Grèce, sur ordre de César.
 
Fondation d’Augst (Suisse), la plus ancienne colonie romaine sur le Rhin, sous le nom de Colonia Raurica par Lucius Munatius Plancus.
Janvier
01/01
Début à Rome du consulat de Jules César (pour la cinquième fois) et de Marc Antoine (premier consulat). Suffect : Publius Cornelius Dolabella. César obtient la libre disposition des gouvernements provinciaux, l’introduction dans tous les collèges religieux, le droit de porter le costume des anciens rois, le remplacement du siège curule par un trône d’or, l’institution de prières et de v½ux pour son bonheur, la création en son honneur d’une troisième confrérie de Luperques, les Luperques Juliens, l’attribution au mois de sa naissance du nom de Julius, la dédicace d’un temple sous le nom de Jupiter Julius avec un flamine chargé d’en desservir le culte.
26/01
César regagne Rome à son retour des Féries latines. Il est acclamé roi (rex) par la foule.
Février
14/02
Lors d'une séance du Sénat, César est déclaré officiellement dictateur à vie.
15/02
Aux Lupercales, Antoine présente publiquement à César le diadème royal, mais il n’ose pas l’accepter, craignant la réaction de l’opinion publique.
Mars
15/03
Les Ides de Mars - Assassinat de Jules César.
17/03
Vote d'une loi d'amnistie au Sénat pour les meurtriers de Jules César, assassiné le 15 mars.
20/03
Lecture publique du testament de Jules César, faisant d'Octave son héritier.
--   
Funérailles de César.
Avril
 
Sittius, gouverneur romain de Cirta, est assassiné par Arabion, fils du roi de Maurétanie Massinissa II, qui repousse Bocchus II vers l'ouest mais ne peut prendre Cirta. Les partisans de Sittius, les Sittiani, restent pourtant dans la capitale numide et ses environs, et sont à l’origine de la colonie de Cirta (« Colonia Julia Juvenalis Honoris et Virtulis Cirta »), qui associé aux cités de Chullu, Rusicade et Milev, forme une confédération.
 
Brutus et Cassius quittent Rome.
11/04
Le Sénat romain confirme le traité d'amitié de César avec Hyrcan II de Judée et les privilèges des Juifs.
18/04
Octave, désigné par César comme successeur, rentre d’Orient (il a refusé de se rendre auprès des légions de Macédoine) pour réclamer son héritage contre Marc Antoine.
Mai
08/05
Octave accepte l’héritage de César. Il prend le nom de Caius Julius Caesar Octavianus (Octavien) à la suite de son adoption par son oncle défunt Jules César.
Juin
01/06
Marc Antoine obtient pour six ans le gouvernement de la Gaule cisalpine et de la Gaule transalpine ; le tirage au sort donne la Macédoine à Decimus, qui résiste à Modène. Dolabella reçoit la province de Syrie avec le commandement de la guerre contre les Parthes.
03/06
Ratification posthume des actes de César.
05/06
Brutus reçoit la Crète et Cassius la Cyrénaïque pour un an, avec la mission de collecter du grain en Sicile et en Asie.
Juillet
 
Retour de Cléopâtre VII à Alexandrie après un séjour de plusieurs années à Rome. À peine arrivée elle fait assassiner Ptolémée XIV Philopator II, afin d'éviter un rival potentiel à son pouvoir et à son fils Ptolémée XV Césarion.
07/07
Marc Antoine préside les Jeux apollinaires en l'absence du préteur urbain Brutus.
12/07
Octavien distribue de l’argent à la populace pour la célébration de l’anniversaire de César.
20/07
Octavien préside les jeux en l’honneur de César (Ludi Victoriae Caesaris) (→ 30/07). Le passage d’une comète fait dire que c’est l’âme de César qui est allée rejoindre les dieux.
Août
 
Décret de Marc Antoine déclarant hors-la-loi les assassins de César.
Septembre
01/09
Octavien fait décider un jour d'actions de grâces au nom de César à chaque victoire de Rome.
02/09
Première Philippique. Cicéron attaque vivement Antoine, qui favorise sans clairvoyance le jeune Octavien.
19/09
Marc Antoine riposte à la Première Philippique en accusant Cicéron d’avoir commandité l’assassinat de César.
Octobre
09/10
Cicéron, qui a quitté Rome, compose la Deuxième Philippique, en réponse aux accusations d’Antoine.
Décembre
 
Début de la guerre de Modène entre Octavien et Antoine.
09/12
Retour de Cicéron à Rome.
20/12
Troisième et quatrième Philippiques prononcées, l'une au Sénat, l'autre devant le peuple : Cicéron dénonce Antoine comme un ennemi public et demande le ralliement à Octavien.
 
Corduba devient la capitale de l'Hispanie ultérieure.
 
Dédicace du temple d'Isis (Iseum), construit sur le Champ de Mars, à Rome.
Février
02/02
Le Sénat romain vote le Senatus consultum ultimum et confie la conduite de la guerre aux consuls Hirtius et Pansa avec Octavien muni de l’imperium prétorien. Début de la troisième guerre civile à Rome.
Mars
07/03
Cassius écrit à Cicéron pour l’informer qu'il a pris en charge les quatre légions romaines installées par Jules César en Égypte quelques années plus tôt, conduites par le légat Allienus.
Avril
14/04
Bataille du Forum Générallorum entre Marc Antoine et les consuls ; Pansa est mortellement blessé.
Mai
29/05
Ralliement de Lépide à Antoine.
Juin
06/06
Première référence écrite au village de Cularo, la future Grenoble.
20/06
Le Sénat déclare Lépide ennemi public.
Juillet
 
Cassius qui a pris la tête des légions de Syrie et d’Égypte, bat à Laodicée le césarien Dolabella, qui se suicide.
Août
19/08
Octavien entre à Rome et se fait élire consul par les comices.
Septembre
 
Brutus marche vers l’Hellespont par la Thrace, où il doit combattre des tribus en cours de route, passe en Asie Mineure où il ordonne la construction d’une flotte à Cyzique (Bithynie) et obtient la soumission des cités d’Ionie. Il convoque Cassius pour préparer une expédition vers l’Italie et restaurer la République.
Octobre
09/10
La cité de Lugdunum (aujourd'hui Lyon) est fondée par Munatius Plancus, proconsul de Gaule. La cité deviendra la capitale des Gaules.
Novembre
 
Réconciliation entre Octavien et Antoine et Lépide. Ils forment le 'second triumvirat' lors d’une entrevue à Bologne (Bononia) et se partagent l’Occident : Octavien obtient les îles de la Méditerranée occidentale et l’Afrique, Antoine les Gaules cisalpine et transalpine, Lépide, l’ancien maître de cavalerie de César, l’Hispanie et la Narbonnaise. L’Italie reste indivise. Octavien conclut à l’âge de vingt ans son premier mariage avec Clodia, la belle-fille de Marc Antoine, comme gage de bonne entente avec celui-ci.
 
Entrevue à Smyrne entre Brutus et Cassius pour concerter un plan de campagne dans la guerre contre les triumvirs. Ils mettent l’Asie à contribution et attaquent les peuples qui veulent rester neutres ou prennent position pour les triumvirs : Brutus attaque Xanthos de Lycie tandis que Cassius prend Rhodes qu’il pille et incendie.
 
Proscriptions, plus de 2 000 Romains sont exécutés comme ennemis de l’État. Cicéron est proscrit, rejoint dans sa fuite puis assassiné sur ordre d’Antoine ; Sextus Pompée, inscrit sur la liste des proscrits, se rend maître de la Sicile après la reddition du gouverneur A. Pompeius Bithynicus. Il reçoit de nombreux proscrits et reconstitue une armée.
17/11
Ventidius et Carrinas, alliés d’Octavien, sont désignés comme consuls suffect par les triumvirs.
27/11
La Lex Titia, donne des pouvoirs (Imperium) exceptionnels aux triumvirs (le droit de nommer des magistrats, de faire la loi, de commander les légions…).
 
Ariobarzane III de Cappadoce est assassiné par ordre de Cassius. Début du règne d'Ariarathe X, roi de Cappadoce.
 
Le départ de Cassius de Syrie entraîne des troubles en Judée. Antigonos, fils d’Aristobule essaie en vain d’entrer en scène, tandis que le tyran de Tyr, Marion, s’empare d’une partie de la Généralilée. Après la victoire d’Antoine et d’Octavien à Philippes, plusieurs délégations juives viennent se plaindre auprès d’Antoine des fils d’Antipater, Phasaél et Hérode. En réponse, Antoine nomme Phasaél et Hérode tétrarques chargés de l’administration de la Judée.
 
Naturalisation de la Cisalpine.
Janvier
01/01
Début à Rome du consulat de Marcus Aemilius Lepidus dit Lépide (pour la seconde fois) et de Lucius Munatius Plancus ; le Sénat reconnaît la divinité de César et jure de respecter ses lois. Les triumvirs entrent successivement dans Rome dans les jours qui suivent et paradent avec leurs troupes. Il lèvent des impôts spéciaux pour financer la guerre. Ils instituent une taxe spéciale frappant les mille quatre cents matrones romaines les plus riches. Hortensia, fille de l’orateur Quintus Hortensius, va plaider avec succès la cause des matrones auprès des triumvirs.
14/01
Nouvelle entrevue entre Brutus et Cassius à Sardes. Brutus reproche à Cassius de faire détester leur cause par ses exactions, puis les deux hommes se réconcilient. Brutus fait exécuter le préteur Lucius Pella, accusé de concussion, comme un exemple de leurs bonnes intentions.
Juillet
 
Brutus et Cassius préparent leur retour en Grèce et rassemblent 19 légions. Le roi des Parthes Orodès II promet son aide, mais est long à agir.
 
Cléopâtre VII envoie des secours en Grèce pour soutenir Antoine et Octavien, mais une tempête disperse sa flotte, qui rentre en Égypte.
Août
 
Après la fin des proscriptions, qui ont éliminé définitivement le parti républicain, Antoine et Octavien quittent Rome et marchent vers le sud avec 40 légions, laissant Lépide et le légat d’Antoine Calenus chargé de la garde de l’Italie avec deux légions. Octavien envoie Quintus Salvidienus Rufus à la tête d’une flotte pour combattre Sextus Pompée, qui a pris le contrôle de la Sicile et qui harcèle les côtes d’Italie. Octavien fait passer ses troupes de Brundisium à Dyrrhachium avec de lourdes pertes.
 
Saxa et Norbanus arrivent en Thrace avec l’avant-garde d’Antoine.
Septembre
 
Bataille de Philippes en Macédoine entre Brutus et Octave & Marc-Antoine.
 
Cassius et Brutus passent l’Hellespont avec 80 000 hommes, traversent la Thrace ; ils contournent les 8 légions de Caius Norbanus Flaccus en face de Thasos, avec l’aide du prince thrace Rhescuporis.
 
Salvidienus est battu au cap Scyllaeum près de Rhegium dans le détroit de Messine et ne peut reprendre la Sicile.
Octobre
03/10
Première bataille de Philippes, indécise. Cassius trouve la mort. Le jour même, la flotte républicaine de Murcus et Ahenobarbus détruit en mer Ionienne les renforts de 2 légions que Domitius Calvinus devait apporter à Octavien.
23/10
Octavien et Marc Antoine défont Marcus Junius Brutus à la seconde bataille de Philippes.
Novembre
 
Après Philippes, et au détriment de Lépide, Octavien reçoit l’Hispanie et Antoine la Narbonnaise.
Janvier
 
Marc Antoine hiverne à Athènes. Octavien rentre à Rome où il conduit les célébrations décrété par le Sénat et met en place des statues de la Concorde et déclare le retour de la paix civile. Il supervise l’attribution de lotissements aux vétérans et prépare la lutte contre Sextus Pompée en Sicile.
Mars
 
Marc Antoine se rend à Éphèse où il est accueilli par un cortège dionysiaque. Il convoque une assemblée des cités et des communautés de la province d’Asie et leur demande le versement d’un tribut exceptionnel.
Juillet
 
Marc Antoine arrive à Tarse, en Cilicie ; il demande à la reine d’Égypte Cléopâtre VII de l’y rejoindre pour justifier son manquement lors de la campagne de 42.
Septembre
 
Cléopâtre VII rencontre Marc Antoine à Tarse et devient sa maîtresse ; ils se rendent ensemble en Égypte à la fin de l’année3. Elle l’entraîne dans le rêve d’un vaste empire oriental.
Décembre
 
La femme et le frère de Marc Antoine, Fulvie et Lucius Antonius, essayaient d’exciter des mouvements populaires et une révolte des vétérans contre Octavien, à la suite des saisies de terre pour attribuer des lots aux vétérans. Lucius Antonius est assiégée dans Pérouse par Octavien et Marcus Agrippa.
 
L'Étrurie devient la VIIème Région romaine.
 
Hérode est couronné roi de Judée, à Rome.
 
La construction du théâtre d'Arles débute.
 
L'Étrurie devient la VIIème Région romaine.
Février
 
Lucius Antonius assiégée dans Pérouse par Octavien et Marcus Agrippa capitule en échange du pardon pour lui et ses hommes. Le conseil de ville est exécuté pour rébellion, les citoyens doivent quitter la ville qui est pillée et incendiée.
Mars
 
Vaste offensive des Parthes au Proche-Orient. Un officier romain, Quintus Labienus, fils de Titus Labienus et émissaire de Cassius auprès des Parthes, convainc Orodès II d’envahir la province de Syrie. Marc Antoine, qui vient de passer l’hiver à Alexandrie, mène au printemps une courte contre-offensive depuis Tyr avant de rentrer précipitamment à Rome à la suite des intrigues d'Octavien. L’armée parthe, commandée par Pacorus, le fils aîné d’Orode, conseillé par Labiénus, traverse l’Euphrate à Zeugma et attaque Apamée, qui résiste, défendue par Lucius Decidius Saxa. Saxa est battu dans une bataille rangée, et la garnison romaine d’Apamée, qui le croit mort, se rallie à Labiénus, qui avance le long de l’Oronte et encercle Antioche, qui se rend. Saxa fuit en Cilicie et la garnison d’Antioche se rallie à son tour. Toute la Syrie est occupée, sauf Tyr. Labiénus marche vers le nord à la poursuite de Saxa, qu’il élimine en Cilicie, tandis que Pacorus, avec la cavalerie parthe, longe le littoral jusqu’en Palestine et Barzapharnès avance par la Judée centrale par Jéricho. Les Parthes envahissent la Judée et soutiennent Antigone II Mattathiah comme prétendant au trône de Judée au détriment d’Hyrcan II. Les deux partis s’affrontent dans Jérusalem. Le général parthe invite Phasael et Hérode Ier le Grand à se rendre auprès de son chef le satrape Barzapharnès pour faire la paix. Hérode Ier le Grand refuse, mais Phasael accepte avec Hyrcan II et sont bientôt emprisonnés par les Parthes. Hérode Ier le Grand met sa famille en sécurité à Massada et va chercher du renfort à Pétra. Les Parthes s’emparent de Jérusalem. Phasael se suicide et Hyrcan II est emmené prisonnier par les Parthes en Parthyéne après qu’Antigone lui eut déchiré l’oreille pour l’empêcher d’exercer à nouveau la fonction de grand-prêtre. Antigone devient roi de Judée et grand-prêtre. Hérode, mal reçu par le roi de Nabatène, Malchos rejoint Alexandrie puis Rome. Bien reçu par Antoine et Octavien, il est proclamé roi de Judée par le Sénat romain.
Août
 
Menas, lieutenant de Sextus Pompée bat Marcus Lurius et prend le contrôle de la Sardaigne.
 
Antoine assiège Brundisium. Mort de Fulvie. Négociations entre Octavien et Antoine conduites à Brundisium par Mécène, Cocceius et Pollion.
Septembre
 
Second mariage d'Octavien. Il se marie avec Scribonia qui appartient à la famille de son rival Sextus Pompée, ce qui permet la réconciliation des deux adversaires.
 
Traité de Brindes (Brundisium) négocié par Mécène, les triumvir se partagent le monde romain : l'Occident à Octavien, l'Orient à Antoine et l'Afrique à Lépide. Antoine cède la Gaule transalpine et la Narbonnaise à Octavien.
Novembre
 
Antoine épouse Octavie, s½ur d’Octavien.
 
Asinius Pollion, homme politique romain, fonde sur l’Aventin la première bibliothèque publique.
 
Octavien en Gaule. Il échappe de peu à un complot gaulois lors du franchissement des Alpes. Il confie le gouvernement de la province à Agrippa, qui soumet les Aquitains révoltés, combat les Belges et les Germains, traverse le Rhin.
 
Le roi Hérode entre en guerre contre Antigone Matathias.
Janvier
 
Révolte sicilienne : Sextus Pompée, qui contrôle le détroit de Messine, bloque avec sa flotte le ravitaillement de Rome en blé, et accueille les proscrits. Octavien et Marc Antoine doivent négocier.
Juillet
 
Pacte de Misène : Octavien et Antoine concèdent à Sextus Pompée la domination de la Sicile, de la Corse et de la Sardaigne, ainsi qu’une promesse de lui donner l’Achaïe et le consulat, contre le déblocage du ravitaillement de Rome.
 
Campagne de Ventidius qui chasse Labienus du Taurus puis le bat dans une bataille décisive durant l’été. Labienus est plus tard capturé et mis à mort.
 
Les Ubiens, tribu germanique de la rive droite du Rhin demandent à Agrippa, gouverneur des Gaules, l’autorisation de s’établir sur la rive gauche. Il les installe à Oppidum Ubiorum, future Cologne.
 
Début du règne de Polémon Ier du Pont.
Janvier
17/01
Octavien épouse Livie, mère de Tibère et de Drusus.
Avril
 
Virgile présente Horace à Mécène.
 
Sextus Pompée remporte deux batailles navales devant Cumes et dans le détroit de Messine.
Juin
 
Publius Ventidius Bassus repousse l’armée parthe dans le Taurus puis la défait définitivement à la bataille du Mont Gindarus, près de Zeugma en Syrie du Nord. Pacorus est tué.
09/06
Publius Ventidius Bassus remporte une large victoire sur les Parthes, à la bataille du Mont Gindarus.
Juillet
 
Marc Antoine célèbre « les Panathénées antoniennes » à Athènes. Il est acclamé comme le nouveau Dionysos.
 
Jumong devient roi de Koguryo.
 
Début du règne de Phraatès IV, roi des Parthes.
 
Début du règne en Inde de Susharman, roi Kanva du Magadha.
 
Marcus Vipsanius Agrippa épouse Caecilia, la fille unique du riche chevalier romain, ami de Cicéron, Titus Pomponius Atticus.
Février
 
Caius Sosius, gouverneur de Syrie, et Hérode assiègent Jérusalem, prise en cinq mois.
Avril
 
Marc Antoine débarque à Tarente avec 300 vaisseaux pour se joindre à Octavien, mais refuse de reporter la campagne contre les Parthes à l’année suivante, en attendant qu’Octavien ait fini de reconstruire sa flotte ; grâce à la médiation d’Octavie, Antoine cède 120 vaisseaux à Octavien pour la guerre en Sicile échange de 20 000 légionnaires pour la guerre parthique.
Juillet
 
Prise de Jérusalem1. Hérode Ier le Grand, fils d'Antipater, devient roi de Judée, sous contrôle romain.
 
Traité de Tarente. Marc Antoine et Octavien renouvellent le triumvirat pour cinq ans ; le fils aîné de Marc Antoine, Antyllus (9 ans), est fiancé avec Julia (un an), fille d’Octavien. Antoine rentre en Grèce pour préparer sa campagne, et laisse Octavie enceinte, leur fille et les enfants qu'il a eus de Fulvie avec Octavien.
Novembre
 
Marc Antoine rejoint la reine Cléopâtre d'Égypte à Antioche en Syrie de retour de Rome après une absence de trois ans pendant laquelle il s'est mariée à la s½ur d'Octavien dont il a eu deux filles Antonia Major L'Ainée et Antonia Minor La Jeune. Pendant l’hiver, Marc Antoine réorganise l’Orient. Il réduit le nombre de provinces romaines de cinq à trois (Asie, Bithynie et Syrie). Il cède la Phénicie (royaume de Chalcis au Liban dont le roi vient de mourir), la Crète et Cyrène à l'Égypte. En Judée, Cléopâtre VII obtient la riche palmeraie de la région de Jéricho et un tribut des Nabatéens.
 
Début du règne d'Archélaos, roi de Cappadoce.
 
Hérode le Grand dépose le grand prêtre Hananel et nomme Aristobule III dernier représentant de la dynastie hasmonéenne. Devant sa popularité, Hérode envisage de le faire assassiner.
 
Expédition chinoise contre les Xiongnu du Kazakhstan. Leur chef Zhizhi, surpris sur les bords du fleuve Tchou, est décapité.
Mars
 
Marc Antoine entame une campagne contre les Parthes avec 113 000 hommes. Il épouse Cléopâtre VII, certainement pour légitimer leurs enfants. Elle l’accompagne jusqu’à Zeugma, sur l’Euphrate, puis se retire à Jérusalem.
Juillet
 
Marc Antoine entre en Atropatène. Sur le conseil de son allié Artavasde, roi d’Arménie, Marc Antoine, à la tête de cent mille hommes, attaque l’Atropatène, royaume vassal des Parthes.
01/07
Début de la campagne d'Octavien en Sicile ; Lépide parvient à débarquer et prend Lilybée.
Août
 
Marc Antoine commence le siège de Phraaspa, capitale de l’Atropatène.
02/08
Sextus Pompée est battu par Agrippa à la bataille de Mylae ; la flotte de Sextus se retire vers Messine mais se heurte à Octavien qui débarque en Sicile.
15/08
La flotte d’Octavien est battue par Sextus Pompée à Tauromenium.
Septembre
03/09
Agrippa et Octavien vainquent la flotte de Sextus Pompée, maître de la Méditerranée, lors de la bataille de Nauloque en Sicile. Sextus se réfugie à Lesbos. Fin de la révolte sicilienne. Octavien obtient la Sicile, la Corse et la Sardaigne.
--   
Déposition de Lépide après l’échec d’une insurrection contre Octavien. Octavien obtient l’Afrique. Il est le seul maître de l’Occident, face à Marc Antoine, en Orient.
Octobre
 
Echec du siège de Phraaspa. Marc Antoine est vaincu par l’intervention de l’armée parthe et perd dix mille hommes. Artavasde abandonne Antoine dans la retraite. Harcelé par les Parthes dans des conditions climatiques hivernales difficiles, Marc Antoine parvient en Arménie après 27 jours, mais perd vingt-cinq mille hommes.
Novembre
13/11
Retour d’Octavien à Rome.
Décembre
 
Marc Antoine laisse les débris de son armée en Syrie et rentre en Égypte après de Cléopâtre VII.
 
Hérode fait noyer "accidentellement" Aristobule III ; Hananel reprend la charge de grand prêtre. Alexandra, la mère d’Aristobule, écrit à Antoine et Cléopâtre pour obtenir réparation. Hérode est convoqué à Laodicée de Syrie. Il confie la régence de Judée à son oncle Joseph, avec ordre d'exécuter Mariamne, épouse d'Hérode et s½ur d’Aristobule, s’il ne revenait pas. Le bruit court qu'il a été exécuté par Antoine et une révolte des partisans des Hasmonéens contre les Hérodiens éclate. Hérode gagne Antoine avec de d'argent et réprime la révolte.
 
Orange est fondée par les vétérans de la Legio II Générallica sous le nom de Colonia Julia Secundanorum Arausio.
 
Une révolte d'esclaves éclate en Sicile.
 
Sextus Pompée est assassiné à Milet, sur l'ordre de Marc Antoine.
Mars
 
Octavie, s½ur d'Octavien, est envoyée par ce dernier rejoindre son mari Marc Antoine avec des renforts afin d'aider celui-ci dans sa préparation d'une nouvelle expédition contre les Parthes. Octavie reçoit un message de Marc Antoine, alors qu'elle vient d'arriver à Athènes, lui enjoignant de retourner à Rome ce qu'elle fait. Les renforts eux arrivent à Marc Antoine.
Avril
 
Campagnes victorieuses d’Octavien en Illyrie et en Dalmatie. Il combat les Iapydes, les Pannoniens et les Dalmates. Selon Suétone, Octavien est blessé deux fois pendant cette campagne.
Avril
 
Campagne d’Octavien en Illyrie.
Juin
 
Campagne de Marc Antoine en Arménie. Le roi Artavazde II est détrôné et fait prisonnier avec sa famille pour sa versatilité en 36 av. J.-C.. Les Arméniens résistent et élisent un fils du roi qui a réussi à s’enfuir, Artaxias II, mais Marc Antoine le contraint à se réfugier chez les Parthes. Canidius Crassus occupe l’Arménie avec une forte garnison. Marc Antoine emmène Artavazde en Égypte pour l’offrir à Cléopâtre VII.
Septembre
 
Donations d'Alexandrie : les provinces romaines de Libye, Coelé-Syrie et Chypre sont données aux souverains d’Égypte (Cléopâtre VII et Ptolémée XV). Les royaumes d’Arménie, de Parthie et de Médie (qui restent à conquérir) sont donnés à Alexandre Hélios, fils aîné de Cléopâtre VII et de Marc Antoine, la Phénicie, la Syrie et la Cilicie sont réservés pour le plus jeune, Ptolémée Philadelphe. Leur s½ur Cléopâtre Séléné reçoit la Crète et la Cyrénaïque.
 
Antoine célèbre son triomphe sur l’Arménie à Alexandrie, pour la première fois en dehors de Rome.
03/09
Caius Sosius, proconsul de Syrie, reçoit les honneurs du triomphe.
 
Grands travaux à Rome. Construction de l'Aqueduc de l'Aqua Julia par Agrippa. Construction de l'Aqueduc d'Auguste à Naples.
 
À la mort du roi numide Bocchus II sans héritier, le royaume de Maurétanie est administré par des préfets romains pendant huit ans. Les Romains installent leurs vétérans dans des colonies créées à cet effet à Tingis, Banasa, Zilil et Baba.
 
Le chanyu des Xiongnu du Sud Huhanye se présente devant l’empereur Han pour lui assurer sa fidélité de vassal. Yuandi lui offre cinq femmes comme épouses, dont la belle Wang Zhaojun.
Janvier
01/01
Début du consulat d’Octavien (pour la deuxième fois) et de Lucius Volcacius Tullus. Le triumvirat n’est pas renouvelé. Octavien dénonce les donations d’Alexandrie puis dépose ses pouvoirs.
Mars
 
Campagne d’Octavien en Illyrie.
Juillet
 
Marc Antoine s’avance jusqu'à l’Araxe et renouvelle l’alliance avec le roi Artavazde d’Atropatène qui s’est querellé avec Phraatès IV. Il se résout à affronter Octavien.
06/07
L’édile Agrippa finance des jeux apollinaires fastueux.
Août
04/08
Début du règne de Cheng, empereur de Chine de la dynastie Han.
Octobre
 
Marc Antoine et Cléopâtre VII mobilisent leurs forces à Éphèse.
 
Début à Rome du consulat de Gnaeus Domitius Ahenobarbus et Caius Sosius. Partisans de Marc Antoine, ils quittent Rome peu après pour Alexandrie avec un quart du Sénat. Le second triumvirat expire. Reprise de la guerre civile.
Avril
 
Les forces de Marc Antoine et Cléopâtre VII sont à Samos.
Mai
 
Les forces de Marc Antoine et Cléopâtre VII sont à Athènes.
Juillet
 
Marc Antoine divorce officiellement d’Octavie. Défection de Titius et Plancus. Ils apprennent à Octavien l’existence du testament d’Antoine, que conservent les Vestales. Octavien le fait ouvrir et le divulgue. Le Sénat dépouille Antoine de son pouvoir de triumvir et du titre de Consul pour l’année suivante, et déclare la guerre à l’Égypte après en avoir eu connaissance.
Octobre
 
Les forces de Marc Antoine et Cléopâtre VII sont à Corcyre.
Décembre
 
Marc Antoine répartit des garnisons sur la côte occidentale de la Grèce, rassemble sa flotte à Actium et établit ses quartiers d’hiver à Patras.
 
Début de la construction du mausolée d'Auguste à Rome.
 
Messalla réprime une révolte en Aquitaine.
 
A Rome, le Circus Maximus est ravagé par un incendie qui détruit aussi le temple de Cérès.
 
Tite-Live débute son "Histoire romaine".
Janvier
01/01
Début à Rome du consulat d'Octavien (pour la troisième fois) et de Marcus Valerius Messalla Corvinus.
Avril
 
Agrippa prend Méthone dans le Péloponnèse. Octavien passe le canal d'Otrante et débarque ses troupes à Panormus, en Épire, puis avance sur Actium, occupée par Antoine.
Juillet
 
La stratégie d'Antoine de bloquer Octavien où de l'attirer dans une bataille échoue. Agrippa prend Leucade et Patras.
Septembre
02/09
Bataille d'Actium.
09/09
Capitulation des légions d'Antoine en Grèce. Antoine s’enfuit en Égypte, abandonnant sa flotte et son armée. Il se ressaisit et essaye de résister, mais Cléopâtre VII le trahit en négociant secrètement avec Octavien et en donnant par deux fois l’ordre à ses soldats de refuser le combat.
Octobre
 
Fondation de Nicopolis d’Épire pour célébrer la victoire d’Actium.
 
Comme les Nabatéens cessent de payer le tribut peu après Actium, Cléopâtre exige d’Hérode, roi de Judée, qu’il leur déclare la guerre. Hérode est battu par Malichos à Canatha en C½lé-Syrie, ce qui le contraint à se replier à l'ouest du Jourdain.
31/10
Le fils du triumvir Lépide tente un coup d'Etat à Rome. Mécène, qui tient Rome, prévient Octave. Les vétérans se mutinent à Brindes. Le pouvoir est rétablis.
 
Hérode le Grand, roi de Judée, ayant vaincu les Nabatéens, rencontre Octavien à Rhodes après sa victoire à Actium. Octavien confirme la royauté d’Hérode..
 
Après sa victoire en Égypte, Octavien restitue à Hérode le Grand la région de Jéricho à laquelle il ajoute Gadara, Hippos, Samarie, Gaza, Anthédon, Joppé et la tour de Straton.
 
Début du règne du roi légendaire d’Ulster Conchobar Mac Nessa.
 
La mère d'Hérode et sa s½ur accusent Mariamne (épouse de Hérode) de vouloir l'empoisonner. Il la fait exécuter.
 
Le roi Hérode fait fortifier Massada.
 
Le théâtre d'Ostie est construit.
Janvier
30/01
Octave arrive en Syrie.
Juillet
30/07
Octavien assiège Alexandrie.
Août
01/08
Octavien prend Alexandrie. Cléopâtre VII, enfermée dans un tombeau, fait courir le bruit de sa mort. Marc Antoine, qui la croit morte, se suicide. Fin de la Guerre civile.
03/08
Funérailles de Marc Antoine.
09/08
Cléopâtre tente d’apitoyer Octavien pour conserver l’Égypte, mais celui-ci se montre intraitable et décide de la conduire à Rome pour orner son triomphe.
12/08
Cléopâtre se tue en se faisant piquer par un aspic.
31/08
Octavien est officiellement proclamé souverain d'Égypte. Ptolémée XV Césarion, fils de César et de Cléopâtre, est assassiné sur ordre d’Octavien. Caius Cornelius Générallus devient le premier préfet d'Égypte.
Septembre
 
L'Égypte devient une province romaine, c'est la fin de la dynastie des Ptolémées et de l'époque hellénistique. Le changement de régime en Égypte n’entraîne pas de réactions populaires, car les Romains ne font que se substituer aux Ptolémées, en maintenant la langue grecque et des administrateurs grecs pour gouverner le pays. Octavien ne laisse que peu de troupes dans un pays en paix, menacé seulement au Sud. Alexandrie demeure une ville florissante, malgré la concurrence de Rome. Si une partie des produits d’Asie du Sud-Est est acheminée désormais par voie terrestre, les empereurs romains prendront plusieurs mesures pour maintenir l’activité commerciale du grand port.
30/09
Octave reçoit Hérode à Rhodes qui défend sa cause (fidélité à Antoine mais hostilité envers Cléopâtre). Hérode dépose son diadème au pied d'Octave qui le lui remet.
--   
Le Sénat romain remet à Octave la couronne obsidionale.
Octobre
 
Rome, qui vient d’annexer l’Égypte, s’empare du port d’Adoulis, en Éthiopie. Les Axoumites s’allient aux Nubiens pour combattre l’envahisseur.
 
Campagnes de M. Licinius Crassus en Thrace. Les légions romaines victorieuses des Gètes et des Daces poursuivent au Nord jusque sur les rives du Danube.
 
Début des Guerres cantabres.
 
Auguste envoie le légat Sentinius Saturninus reconstruire Carthage sous le nom de Colonia Julia Carthago.
 
Les chroniques cingalaises Dipavamsa et Mahavamsa mentionnent un concile bouddhique qui se serait tenu à Tambapanni, convoqué par le roi Vattagamani, avec pour objectif de coucher le canon par écrit.
 
La Lex Saenia autorise la création par Octave de patriciens à partir de familles plébéiennes pour assurer les sacerdoces.
 
Octavien autorise l'érection d'un temple de Rome et d'Auguste à Pergame et Nicomédie : ce culte s'instaure en Orient.
Janvier
11/01
Les portes du temple du dieu de la guerre Janus sont fermées à Rome. Début de la Pax Romana.
Avril
 
Octave est en convalescence (extinction de voix) en Lucanie avec Mécène, Virgile et Horace.
16/04
Inscription du préfet d'Égypte Caius Cornelius Générallus à Philæ ; il prend possession de la Thébaïde et met en tutelle le roi de Koush. Il semble qu'il envisage de s'emparer du pouvoir s'il est révoqué : il remet en état la flotte, fortifie la frontière avec la Nubie, fabrique des armes.
--   
Le Sénat romain décerne à Octave le titre d'Imperator à vie.
Août
15/08
Triple triomphe d'Octavien.
18/08
Octavien inaugure le temple du Divin Jules sur le forum et la nouvelle curie baptisée Curia Julia. Les deux bâtiments sont décorés de trophées égyptiens, comme les monuments consacrés aux victoires. À l’intérieur de la curie Octavien fait placer une Victoire hellénistique provenant de Tarente, symbolisant la présence d’Octavien et considérée comme sa déesse protectrice. Ces nouveaux monuments transforment l’apparence du forum, centre politique de la République, lié désormais aux victoires augustéennes et à la gens Iulia.
28/08
Octavien inaugure l'Autel de la Victoire.
 
Octavien abolit solennellement les actes du triumvirat.
 
Marcus Vipsanius Agrippa épouse en secondes noces Claudia Marcella l’Aînée, fille d'Octavia Minor et nièce du futur empereur Auguste.
 
Hérode fait assassiner Alexandra, la mère de Mariamme et la fille d'Hyrcan.
 
Octave et Agrippa révisent la liste des sénateurs romains, ramenée à 600 membres, avec exclusion de 190 sénateurs.
 
Octavien interdit le culte d'Isis dans le pomoerium.
Août
 
Octave est nommé princeps du Sénat romain.
Septembre
02/09
Des Jeux en l'honneur de la victoire d'Actium ont lieu dans un stade temporaire en bois, à Rome.
Octobre
09/10
Le temple d'Apollon Palatin est inauguré à Rome.
 
La dynastie Kanva disparaît, victime du royaume des Andhra du Deccan et de la poussée indo-scythe. La dynastie des Satavahana ou Andhra accède au pouvoir dans le Deccan.
 
Conventus de Narbonne, présidé par Auguste. Organisation administrative de la Gaule narbonnaise, de la Gaule aquitaine, de la Gaule lyonnaise, de la Gaule belgique6. Lugdunum devient la capitale de la province de Gaule lyonnaise.
 
L'amphithéâtre romain de Lugdunum [Lyon] est construit.
 
Le légat Agrippa débute la construction d'un réseau routier à partir de Lugdunum.
 
Hérode restaure la ville de Samarie rebaptisé Sébasté en l'honneur d'Auguste. Il y installe ses mercenaires germains, gaulois et thraces.
 
Un arc de triomphe est construit à Rimini, en l'honneur d'Auguste pour avoir restauré les routes d'Italie.
 
Disgrâce et suicide du préfet d’Égypte Cornelius Générallus.
Janvier
 
Auguste inaugure à Tarragone son huitième consulat1. Il intervient contre les Astures et les Cantabres pour pacifier le Nord-Ouest de l'Hispanie. Il tombe malade pendant la campagne et se retire à Tarragone.
13/01
Partage des provinces romaines en provinces impériales (provinciæ Cæsaris), et provinces sénatoriales (provinciæ Senatus et populi). Octavien se voit attribuer le pouvoir proconsulaire pour dix ans.
♦ Création de l'Afrique proconsulaire.
♦ Création de la province sénatoriale d’Achaïe. Elle inclut la Thessalie et l’Épire méridional.
♦ La Cyrénaïque et la Crète sont rattachées en une seule province.
♦ L’Italie conserve son statut particulier et est démilitarisée. Elle est divisée en onze régions par Auguste.
16/01
Octavien reçoit du sénat romain le surnom d'Auguste sur l’initiative du sénateur Munatius Plancus ; il obtient l'imperium pour dix ans1. Cet événement est traditionnellement considéré comme marquant la fin de la République romaine et le début de l'Empire romain : instauration du Principat et début du règne de l'empereur romain Auguste.
 
La construction du Temple de Rome et d'Auguste débute à Athènes.
 
En l'absence d'Auguste, l'administration de Rome est confiée au sénateur Corvinus, avec le titre de préfet de la Ville.
 
Octave confirme à Polémon, roi du Pont, son royaume.
 
La province romaine de Lusitanie est créée.
 
Auguste qui réorganise les possessions africaines de Rome, crée un royaume de Maurétanie comprenant le nord du Maroc et l’Algérie. Il y place Juba II, le fils de Juba Ier élevé à Rome, qui épouse Cléopâtre Séléné, fille d’Antoine et de Cléopâtre. Juba II transfère sa capitale à Iol Caesarea (Cherchell) où se rencontrent des philosophes et des artistes venus de Rome, de Grèce et d’Égypte.
 
Famine en Judée. Les famines sont liées à l’année sabbatique qui revient tous les sept ans et pendant laquelle la Loi juive interdisait de cultiver la terre. Hérode fait venir du blé d’Égypte, ce qui lui vaut un regain de popularité.
 
Agrippa fonde la colonie romaine d’Héliopolis-Baalbek.
 
Annexion pour Rome de la Généralatie par l'empereur Auguste à la mort du roi Amyntas. Marcus Lollius Paulinus en est le premier gouverneur.
 
Campagne de Aulus Terentius Varro Murena contre les Salasses du Val d'Aoste. Fondation d’Augusta Prætoria (aujourd'hui Aoste). Construction de l'Arc de triomphe d’Aoste.
 
Fondation d'Augusta Emerita (aujourd'hui Mérida), dans la province de Lusitanie.
 
Achèvement du Panthéon d’Agrippa à Rome.
 
Petronius devient préfet d'Egypte.
 
Les Romains mènent une expédition sur la rive droite du Rhin pour protéger les marchands romains.
 
Agrippa fait construire le Portique des Argonautes, les bains Lacédémoniens sur le Champ de Mars, à Rome.
 
Les Romains construisent le barrage de Cornalvo.
 
Auguste rentre d'Espagne à Rome.
 
Fondation de Nicopolis en Égypte.
 
Hérode Ier le Grand, qui veut épouser la fille de Simon, fils de Boéthus, nomme celui-ci grand-prêtre de Jérusalem. Originaire d’Alexandrie, la famille de Boéthus joue un rôle important à la tête des Sadducéens.
 
Hérode Ier le Grand fait construire l’Hérodion, un palais fortifié.
 
La bière "Kiu" est brassée.
Janvier
01/01
Début du onzième consulat d'Auguste. Crise politique : découverte de la conjuration de Fannius Caepio contre Auguste ; Varron, également consul, impliqué, est mis à mort avec Fannius Caepio.
Juin
 
Famine à Rome. Le Sénat romain et le peuple font pression sur Auguste pour qu'il accepte de s'occuper du ravitaillement en blé de la cité, ce qu'il accepte. C'est la première compétence qu'il retire aux magistrats républicains.
27/06
Auguste, à la suite d'une grave maladie et d'une crise politique, dépose le consulat et revêt la puissance tribunicienne à vie.
Juillet
01/07
Auguste reçoit la puissance tribunicienne à vie.
Septembre
 
Les Jeux "Ludi Romani" sont donnés en l'honneur de Marcellus. Marcellus fait couvrir d'un auvent le Forum de Rome.
Octobre
 
Marcellus, neveu et héritier présomptif d'Auguste, meurt à Baïes. Il est enterré dans le Mausolée d'Auguste.
 
Ambassade d’Auguste auprès du roi Pandion, au sud de l’Inde.
 
La Narbonnaise et Chypre deviennent provinces proconsulaires.
 
Hérode fonde la ville portuaire de Césarée, dont il veut faire une ville moderne romaine.
 
A Rome, la Loi interdit aux chevaliers et sénateurs de se produire dans une arène.
 
A Rome, la Lex Julia limite les sommes qui peuvent être dépensées en banquets : 200 sesterces par jour ordinaire, 300 aux nones, calendes et ides et 1000 pour un mariage.
 
L'organisation des jeux publics à caractère religieux passe des édiles aux préteurs urbains.
 
L'empereur garantit le ravitaillement du blé à bas prix à Rome.
Septembre
01/09
Auguste dédicace le Temple de Jupiter Tonnant, à Rome.
 
Troubles à Rome à l'occasion de l'élection des consuls. Auguste, alors en Sicile, rappelle Agrippa d'Orient et lui laisse le soin de gouverner Rome pendant qu'il voyage en Grèce. Il lui fait épouser sa fille Julie, veuve de Marcellus. Il passe l'hiver à Samos.
 
Amanichakété candace (reine) de Méroé se réfugie à Barra, dans le royaume d'Aksoum, mais Pétrone poursuit son offensive. Il doit peu après se replier, mais la paix est signée entre Auguste et les ambassadeurs de la candace et un tribut est imposé provisoirement à Amanichakété.
 
Expéditions du proconsul d'Afrique Cornelius Balbus contre les Gétules et les Garamantes. Il emprunte la route des chars des Garamantes, atteint Cidamus (Ghadamès), longe le Fezzan et le Tassili des Ajjers et serait même selon Henri Lhote allé jusqu’au Niger.
 
Une Compagnie d'esclaves impériaux, chargés de la lutte contre les incendies, est créée.
 
Visite d’Auguste en Syrie ; il ôte la liberté aux villes de Cyzique, Tyr et Sidon pour leurs séditions ; Archélaos de Cappadoce obtient une partie de la Cilicie et l’Arménie mineure ou Sophène ; Mithridate est investi du royaume de Commagène.
 
Un pacte d'amitié est signé entre Rome et les Parthes. Tiridate II, à la tête d’un complot contre le roi des Parthes Phraatès IV, le chasse du pays. Phraatès IV demande l’appui des Scythes qui le rétablissent sur son trône. Tiridate se réfugie en Syrie, chez les Romains, en amenant avec lui le jeune fils de Phraatès IV. Auguste, alors à Antioche, traite avec Phraatès. Il refuse de livrer Tiridate, mais lui renvoie son fils et conclut la paix en échange de la restitution des étendards pris à Marc Antoine en 36 av. J.-C. et à Crassus à Carrhes en 53 av. J.-C. et du retour des prisonniers survivants. Des relations cordiales s’établissent entre les Romains et les Parthes.
 
Auguste envoie Tibère avec une armée en Arménie, qui rétablit Tigrane III.
 
Mort de Zénodore, prince d’Iturée. L’empereur confirme à Hérode Ier le Grand la possession du plateau du Golan et des sources du Jourdain et confie à Phéroras, frère cadet d’Hérode, la tétrarchie de Pérée. La pression fiscale, augmentée par les cadeaux à verser aux Romains et les grands travaux d’Hérode, augmente à la limite du supportable (900 talents pour de un à 1,5 million d’habitants). Pour éviter les révoltes, Hérode allège les impôts d’un tiers.
 
Auguste reçoit une seconde ambassade indienne : l'un des ambassadeurs, Zarmare se brûle à Athènes.
 
Date probable du premier mariage de Tibère avec Vipsania.
 
Agrippa chasse de Gaule des hordes de pillards germains.
 
Le temple d'Auguste et Livie est construit à Vienne en Gaule.
 
La fonction de curateurs des rues à Rome et routes d'Italie (cura viarum) est créée.
 
Le verre soufflé apparaît à Rome.
 
Le canal Auguste, reliant le Pô à Ravenne en évitant le delta, est construit.
Mai
31/05
Les Jeux séculaires, dédiés à Apollon et Diane, débutent au théâtre de Marcellus, à Rome. Horace en est le poète officiel et les jeux sont organisés par les quindecemvirs présidés par Auguste et Agrippa.
Juin
12/06
La célébration des Jeux séculaires s'achèvent à Rome. Un Autel de Proserpine est dédicacé sur le Champ de Mars.
 
Les Romains créent le district militaire des Alpes Maritimes..
Mars
06/03
Auguste devient Pontifex maximus, titre le plus élevé de la religion romaine.
Juillet
01/07
Le Forum d'Auguste et le Temple de Mars Ultor sont dédicacés à Rome.