";
Loading...
Loading...
Perses (471 événements)

Tags
Abkhazie - Afghanistan - Afrique du Sud - Albanie - Algérie - Allemagne - Allemagne (RDA) - Allemagne (RFA) - Andorre - Angleterre - Angola - Arabie Saoudite - Argentine - Arménie - Australie - Autriche - Azerbaïdjan - Bahreïn - Bangladesh - Barbade - Bélarus - Belgique - Belize - Bénin - Bermudes - Bhoutan - Biafra - Birmanie - Bolivie - Bornéo - Bosnie - Botswana - Brésil - Brunei - Bulgarie - Burkina Faso - Burundi - Cambodge - Cameroun - Canada - Cap Vert - Centrafrique - Chili - Chine - Chypre - Colombie - Comores - Congo - Corée - Corée du Nord - Corée du Sud - Costa Rica - Côte d'Ivoire - Croatie - Cuba - Danemark - Djibouti - Ecosse - Egypte - Emirats arabes unis - Equateur - Erythrée - Espagne - Estonie - Eswatini - Etats Unis - Éthiopie - Fidji - Finlande - France - Gabon - Gambie - Gênes - Géorgie - Ghana - Grèce - Groenland - Guatemala - Guinée - Guinée équatoriale - Guinée-Bissau - Haïti - Haut-Karabagh - Haute-Volta - Honduras - Hong Kong - Hongrie - Iles Marshall - Iles Vierges, - Inde - Indonésie - Irak - Iran - Irlande - Islande - Israel - Italie - Jamaîque - Japon - Jordanie - Kazakhstan - Kenya - Kirghizistan - Kosovo - Koweit - Laos - Lesotho - Lettonie - Liban - Liberia - Liechtenstein - Lituanie - Luxembourg - Lybie - Macao - Madagascar - Malaisie - Malawi - Maldives - Mali - Malte - Maroc - Martinique - Maurice - Mauritanie - Mexique - Moldavie - Monaco - Mongolie - Monténégro - Mozambique - Namibie - NépaL - Nicaragua - Niger - Nigéria - Norvège - Nouvelle Guinée - Nouvelle Zélande - Oman - Ouganda - Ouzbékistan - Pakistan - Palestine - Panama - Paraguay - Pays Bas - Pérou - Philippines - Pologne - Porto Rico - Portugal - Qatar - République Dominicaine - Rhodésie - Roumanie - Russie - Rwanda - Salvador - Samoa - San Marin - Sénégal - Serbie - Seychelles - Siam - Sierra Léone - Singapour - Slovaquie - Slovénie - Somalie - Soudan - Sri Lanka - Suède - Suisse - Suriname - Syrie - Tadjikistan - Taiwan - Tanganyika - Tanzanie - Tchad - Tchécoslovaquie - Tchéquie - Thaîlande - Tibet - Togo - Tonga - Trinité-et-Tobago - Tunisie - Turkménistan - Turquie - Ukraine - Uruguay - Venezuela - Viet Nam - Yémen - Yougoslavie - Zaïre - Zambie - Zanzibar - Zimbabwe

Abbassides - Akkadiens - Alains - Alamans - Araméens - Assyriens - Avars - Aztèques - Babylone - Burgondes - Byzance - Carolingiens - Carthaginois - Celtes - Egyptiens - Élamites - Empire Ottoman - Etrusques - Fatimides - Francs - Frisons - Gètes - Grecs - Hébreux - Hittites - Huns - Incas - Lombards - Mamelouks - Marcomans - Mayas - Mèdes - Mérovingiens - Minoens - Monde Arabo-Musulman - Mongols - Nabatéens - Omeyyades - Ostrogoths - Parthes - Perses - Phéniciens - Quades - Romains - Sassanides - Saxons - Séleucides - St Empire - Suèves - Sumer - Vandales - Vikings - Wisigoths - Zapotèques

Afrique - Afrique du Nord - Amérique - Antilles - Asie Centrale - Asie Mineure - Avignon - Balkans - Bohême - Bourgogne - Bretagne - Caraïbes - Carthage - Caucase - Corse - Dacie - Dalmatie - Florence - Galapagos - Gaule - Germanie - Guadeloupe - Guyane - Hawaï - Ile de Pâques - Illyrie - Istrie - Java - Jérusalem - Lydie - Mayotte - Mésie - Mésopotamie - Milan - Monde - Moravie - Naples - Navarre - Nice - Nouvelle Calédonie - Nubie - Pannonie - Péninsule Arabique - Phrygie - Pôles - Réunion - Rome - Savoie - Ste-Hélène - Tahiti - Valachie - Venise

Alexandre - Attila - Auguste - Bélisaire - Boulanger - Camus - Cartouche - Chaplin - Charlemagne - Christophe Colomb - Churchill - Danton - De Gaulle - Dreyfus - Eichmann - Einstein - Epicure - Freud - Galilée - Gandhi - Garibaldi - Gengis Khan - Hannah Arendt - Hannibal - Jaurès - Jeanne d'Arc - Jésus - Jules César - Louise Michel - Luther - Mahomet - Marc Aurèle - Masséna - Mata Hari - Molière - Montaigne - Mozart - Mustafa Kemal - Napoléon - Napoléon III - Nietzsche - Olympe de Gouges - Pépin le Bref - Périclès - Picasso - Richelieu - Robespierre - Rommel - Rosa Luxemburg - Rousseau - Scipion l'Africain - Sénèque - Socrate - Tamerlan - Thémistocle - Vasco de Gama - Victor Hugo - Voltaire - Zola

Cent Jours - Commune - Consulat - COVID - Crise de Suez - Croisades - Expédition Magellan - Fronde - Ier Empire - IIème Empire - Insurrection de Budapest - Printemps de Prague - Révolte des Boxers - Révolution allemande - Révolution des Oeillets - Révolution Française - Révolution Russe

Guerre d'Algérie - Guerre d'Espagne - Guerre d'Indépendance des États-Unis - Guerre d'Indochine - Guerre de 1812 - Guerre de 1870 - Guerre de Cent Ans - Guerre de Corée - Guerre de Crimée - Guerre de Hollande - Guerre de la Ligue d'Augsbourg - Guerre de Sécession - Guerre de Sept ans - Guerre de Succession d'Autriche - Guerre de Succession d'Espagne - Guerre de trente ans - Guerre des Boers - Guerre des Deux-Roses - Guerre des Gaules - Guerre du Golfe - Guerre du Viet Nam - Guerre du Yom Kippour - Guerre Froide - Guerres balkaniques - Guerres de Religion - Guerres Médiques - Guerres Puniques - WWI - WWII

Bataille d'Austerlitz - Bataille de Stalingrad - Bataille de Verdun - Bataille des Ardennes - Campagne de Russie

ASEAN - Croix Rouge - Europe - FMI - Ligue arabe - Mercosur - MSF - OMC - OMS - ONU - OPEP - OTAN - SDN - UNESCO - UNICEF


Période
(471 événements)

 
Kura¨, roi de Parsuma¨, (probablement Cyrus Ier de Perse) paye un tribut à l'Assyrie.
 
Règne de Cyrus Ier, fils de Teispès, roi achéménide d'Anshan en Élam, sous la suzeraineté de l'Assyrie.
 
La Perse devient un royaume indépendant sous le roi Cyrus II.
 
Union des Perses et des Mèdes. Début de l'expansion perse.
 
Le roi des Mèdes Astyage, trahi par son propre général, est détrôné et emprisonné par son petit-fils Cyrus II. Cyrus II s’installe à Ecbatane et substitue à l’empire mède l’empire perse, mieux organisé et plus puissant.
 
Cyrus II avec les Mèdes fonde l'Empire perse, qui s'étendra à tout le Moyen-Orient, de la mer Égée à l'Inde, de l'Égypte à l'Afghanistan. Naissance de Darius Ier, roi de Perse.
 
Bataille de la Ptérie (bataille de l'Halys, bataille de Pteryum) entre Crésus, roi de Lydie et Cyrus II. Cyrus II conquiert la Lydie, prend Sardes et les cités grecques d’Ionie. Crésus, condamné au bûcher évoque le nom du sage Solon qui lui aurait dit : « Ne dis personne heureux avant sa fin ». Cyrus apprécie l’avertissement, épargne Crésus et en fait son ami.
 
Conquête du royaume lydien par les Perses. destruction de Smyrne, Xanthe, Caunos.
 
Destruction de Phocée par les Perses.
 
Selon l’hypothèse la plus couramment avancée, Cyrus II se tourne vers l’Iran oriental, conquiert la Parthie, l’Arie, la Sogdiane, la Bactriane et la haute vallée de l’Indus5. Il met à la raison les populations nomades ou sédentaires, assure la sécurité de ses approvisionnements, impose des tributs qui lui donnent des moyens humains et financiers de poursuivre sa politique de conquête.
 
Selon l'hypothèse la plus couramment avancée, Cyrus II se tourne vers l'Iran oriental, conquiert la Parthie, l'Arie, la Sogdiane, la Bactriane et la haute vallée de l'Indus. Il met à la raison les populations nomades ou sédentaires, assure la sécurité de ses approvisionnements, impose des tributs qui lui donnent des moyens humains et financiers de poursuivre sa politique de conquête.
 
Cyrus II, fondateur de l’Empire perse achéménide, annexe le royaume mède.
 
Prise de Sidon par les Perses, qui détruisent de nouveau la ville.
 
Prise de Sidon par les Perses, qui détruisent de nouveau la ville (incendie).
Septembre
26/09
Victoire perse sur les Babyloniens à Opis. Le roi perse Cyrus II marche sur la Babylonie désemparée par le long éloignement de Nabonide à Taima et par son fanatisme en faveur de Sîn. Ugbaru (Gobryas), gouverneur du Gutium, abandonne le roi. Nabonide ne semble pas avoir compris le danger qui menace l’empire. Toute son action paraît en décalage complet avec la situation.
Octobre
 
L’armée perse prend Babylone un jour de fête, sans combats, en passant par le lit de l’Euphrate.
 
Cyrus II entre dans Babylone. Il se pose en libérateur, se faisant reconnaître comme roi par la volonté de Marduk sans annexer le pays. Le gouvernement de la Babylonie est confié à Ugbaru.
Octobre
 
Edit d’Ecbatane. Cyrus II se concilie les populations soumises par Babylone en leur restituant leurs divinités. Il autorise par un édit le retour des Juifs en captivité à Babylone de retourner s’installer en Judée s’ils le désirent et ordonne la reconstruction du Temple au frais du trésor royal.
 
Mort de Cyrus II. Il désigne son fils ainé Cambyse II pour lui succéder, tandis que son frère Bardiya reçoit un grand gouvernement en Asie centrale.
 
XXVIIe dynastie - Régne des Pharaons Perses (→ -404).
Mai
 
Le roi perse Cambyse II, après avoir éliminé son frère Bardiya conquiert l’Égypte.
Mars
 
Alors que Cambyse guerroie en Égypte, Oropastes, maître du gouvernement en Perse, conçoit le projet de rétablir l’ancien empire des Mèdes. Il fait passer auprès du peuple son frère le mage Gaumata pour Bardiya.
Juillet
 
Cambyse, sans descendance, meurt au début de l’été en Syrie alors qu’il est en route vers la Perse, des suites d’une blessure accidentelle avec son épée où la gangrène s’est mise. Gaumata s’empare officiellement du pouvoir.
Septembre
 
Les nobles Perses se débarrassent du mage Gaumata, qui se faisait passer pour Bardiya. Darius Ier, fils du satrape d’Hyrcanie Hystaspès, qui appartient à une branche collatérale de la famille des Achéménides, monte sur le trône de l’Empire perse (→ -485).
Décembre
 
Les Arméniens révoltés sont vaincus en Assyrie par Vaumisa, un des généraux de Darius. La révolte arménienne dure jusqu'en juin 521 av. J.-C., malgré les victoires de Vaumisa et de Dadar¨i. Le nom d'Arménie apparaît pour la première fois dans l'inscription de Behistun, commémorant la victoire de Darius. L'Arménie conquise est organisée en satrapie mais garde une large autonomie.
Janvier
 
Le Perse Vidarna est vainqueur de Fravartis en Médie.
Mai
 
Victoire de Darius Ier sur le chef mède Fravartis. Il s'établit à Ecbatane ; Fravartis est capturé à Rhagai de Médie.
Juillet
 
Vahyazdta, qui s'est proclamé roi de Perse, est battu par les troupes de Darius et exécuté.
Novembre
 
Arkha (Araka), un Arménien qui s'était proclamé roi à Babylone en août sous le nom de Nabuchodonosor IV, est empalé avec ses partisans par le général de Darius Ier Vindafârna.
 
La ville de Persépolis est fondée par Darius.
 
Darius Ier reprend le contrôle de la Lydie et de l’Ionie après la mort du satrape de Sardes rebelle Oroitès, tué sur son ordre par ses gardes par une ruse de son envoyé Bagaios. Artapherne le remplace comme satrape de Lydie. Otanès s’empare de Samos. Chios et Lesbos se soumettent à la domination perse.
 
Début de la construction de Persépolis.
 
Darius Ier lance une expédition vers la vallée de l’Indus (→ -515).
 
L'empereur perse Darius réorganise l'administration et fait réparer le canal de Néchao reliant le bras oriental du delta du Nil à la mer Rouge.
 
Construction de la route royale perse qui unit Sardes à Suse avec des relais de poste organisés.
 
Darius Ier se déplace en Égypte et restaure le satrape Aryandès, renversé par une révolte. Pendant son séjour, Darius achève la construction du canal du Nil à la mer Rouge.
 
La construction du palais de Persépolis débute.
 
Les Perses menés par Otanès s'emparent de Samos et exterminent la population.
 
Achèvement de la conquête du Gandhara par Darius Ier.
 
Le satrape de Cappadoce Ariaramnès est chargé par Darius de mener une première campagne contre les Scythes d'Europe à travers la Mer Noire ; selon Ctésias, il aurait capturé Marsagetès, frère du roi « Scytharbès ». Un échange de lettres d'injures s'ensuit entre ce dernier et Darius.
Avril
 
Le peuple juif tente de nommer roi de Juda Zorobabel, descendant de David. Darius Ier s'y oppose. Hananah (ou Hananyah), semble avoir succédé à son père Zorobabel comme gouverneur de Judée. Elnatan, époux de Shelomit, fille de Zorobabel, lui succède. À partir de ce moment, la charge de gouverneur échappe à la lignée de David. Yehôzer et Ahzay seront gouverneurs dans la première moitié du ve siècle av. J.-C.
 
Le roi des Perses Darius Ier conquiert la Thrace.
 
Expédition de Darius Ier contre les Scythes d’Idanthyrse (Scytharbès, selon Ctésias). L’armée perse passe pour la première fois les Détroits dans les environs de Chalcédoine. Darius traverse la Thrace, où il bat au sud du Danube une confédération tribale des Gètes dont c’est la première mention faite par Hérodote. Miltiade, qui accompagne l’expédition, est préposé avec les Ioniens à la garde du pont de bateaux établit sur le Danube (Istros). Darius s’enfonce dans les territoires scythes qui refusent la bataille rangée. Le Grand Roi étant en retard lors du retour de l’expédition, Miltiade propose de détruire le pont et d’abandonner Darius à son sort. Darius est sauvé dans sa retraite grâce à la fidélité des cités d’Ionie et s’embarque à Sestos pour l’Asie, laissant le commandement des troupes à Mégabaze avec pour mission de conquérir la Thrace. Histiée, « tyran » de Milet, est emmené à Suse comme conseiller de Darius. Le roi de Macédoine, Amyntas Ier, se soumet à Mégabaze.
 
Début de la domination Perse de Byzance.
 
La Macédoine devient vassale de Darius Ier.
 
Conquête de la Thrace par les Perses.
 
Darius exil le Tyran de Milet et le remplace par son gendre Aristagoras.
 
Athènes sollicite l’alliance perse, mais les envoyés qui avaient accepté de donner « la terre et l’eau » au satrape Artapherne sont désavoués à leur retour.
 
La construction du palais de Suse débute.
 
Échec des Perses devant Naxos.
 
Révolte des cités d'Ionie contre les Perses (→ -494).
 
Prise et incendie de Sardes par les Ioniens. Après avoir ramené en Thrace les Péoniens, transplantés en Asie par les Perses, les Ioniens, dirigés par Charopinos, frère d'Aristagoras et renforcés par Athènes et Érétrie, s’emparent de Sardes. Ils mettent le feu à la ville, et l’incendie du temple de Kybèlè suscite l’hostilité des Lydiens et irrite le roi Perse contre Athènes. Les Ioniens sont ensuite vaincus à leur retour par le satrape perse Artapherne devant Éphèse, qui se soumet. Ils regagnent leurs cités respectives, ainsi que les Athéniens et Erétriens.
 
Kaunos et la Carie, puis Byzance et l’Hellespont, se révoltent aussi. Enfin, Chypre se rallie aux Ioniens grâce notamment à Onésilos, qui détrône son frère Gorgos, favorable aux Perses, à Salamine.
 
Chypre se joint à la révolte de l'Ionie contre les Perses.
 
Athènes envoie un contingent en Ionie.
 
Prise de contrôle de Byzance et des autres cités de l'Hellespont par les Ioniens.
 
Les forces de Darius Ier battent sur terre Aristagoras, tyran de Milet et les Ioniens révoltés. Aristagoras est tué peu de temps après en Thrace.
 
Siège de Salamine, capitale de Chypre, par les Perses.
 
Les Perses reprennent possession de l'Hellespont.
 
Contre offensive des Perses sur les cités grecques d'Ionie.
 
Défaite des Ioniens à Ladé.
 
Didymes est prise par les Perses qui détruisent le célèbre oracle d'Apollon et en
ravissent le trésor.
 
Milet est mise à feu et à sang par les Perses.
 
Chios tombe aux mains des Perses.
 
Dernière offensive ionienne au nord-ouest de l'Asie Mineure. Capture et exécution des meneurs de la révolte. Rétablissement de la domination perse sur l'Ionie.
 
Darius met fin à la révolte des cités grecques de l'Ionie.
 
Organisation, à Sardes, de l'Ionie par les Perses.
 
Les Perses franchissent l'Hellespont et soumettent Thasos et la Macédoine.
 
Les Perses envoient des émissaires demandant la soumission aux cités grecques.
 
Première Guerre Médique.
 
Paros s'allie aux Perses.
 
Occupation Perse de Rhodes.
Septembre
12/09
Bataille de Marathon.
 
Mort de Darios Ier. Avènement de Xerxès. Rétablissement de la domination perse sur l'Ionie.
 
Début de la révolte de l'Egypte contre les Perses.
 
Echec des rebellions de Bêl-simanni et de Samas-eriba contre Xerxès.
 
Pour mater une révolte babylonienne contre la domination perse, Xerxès fait détruire les temples de la ville, et notamment l'Esagil.
 
L'Égypte devient indépendante de la Perse.
 
Le roi Xerxès prépare une expédition combinée, terrestre et navale, contre les cités grecques.
 
Devant la menace perse, les Grecs se réunissent au congrès de Corinthe, présidé par Sparte qui apparaît à l'époque comme la cité prépondérante en Grèce. Les défections sont nombreuses mais une armée de 20 000 hommes est réunie ainsi qu'une flotte de plus de 300 navires, essentiellement athéniens, grâce aux sages prévisions de Thémistocle.
 
La reine d'Halicarnasse, Artémise Ier, s'allie à Xerxès contre les Grecs.
 
Deuxième Guerre Médique (→ -479).
 
Destruction de Platée par Xerxès à l'instigation de Thèbes.
Juin
 
Xerxès passe l'Hellespont. Jonction de l'armée et de la flotte perses au fond du golfe Thermaïque, en Macédoine. Réunion des États grecs résistants au sanctuaire de l'Isthme. Paix commune et rappel des exilés. Décision de défendre les Thermopyles.
Août
 
Bataille de l'Artémision.
Septembre
27/09
Xerxès entre à Athènes.
28/09
Incendie de l'Acropole.
29/09
Bataille de Salamine.
Octobre
 
Le roi perse Xerxès regagne l'Asie.
Novembre
 
L'armée de terre perse, conduite par Mardonios, hiverne en Béotie.
Mars
29/03
L'armée d'Artabaze, général de Xerxès Ier, est emportée par un raz-de-marée, alors qu'elle assiégeait Potidée.
Juin
 
Mardonios, général perse, lance une offensive sur l’Attique puis sur la Béotie. Il reprend Athènes, une nouvelle fois désertée par ses habitants, et renouvelle ses offres de négociations. Athènes appelle à l’aide Sparte, à qui il est reproché son attentisme alors que Mardonios marchait sur l’Attique. Sparte hésite mais la perspective d’une alliance entre les Perses et Athènes, qui se retournerait contre elle, la décide enfin à intervenir. Mardonios se replie en Béotie.
Août
27/08
Les Grecs sous le commandement d’Aristide le Juste et de Pausanias défont les Perses à la bataille de Platées. Mardonios est tué dans la bataille. Le butin est énorme car Mardonios avait la garde de tout le bagage de Xerxès Ier. Le même jour selon la tradition, défaite navale perse au cap Mycale8 (Ionie) devant les Grecs commandés par le roi spartiate Léotychidas II et par l’Athénien Xanthippos. Cette victoire ruine l’influence perse sur l’Ionie.
Septembre
 
Estimant la campagne terminée, les Spartiates rentrent au Péloponnèse mais les Athéniens, suivis par les Ioniens, libèrent Samos, cinglent vers l’Hellespont pour y rompre les ponts et, après un siège, prennent la ville de Sestos.
 
Xerxès réprime la révolte de Babylone.
 
Chypre est réoccupée par les Perses.
 
Expulsion des Perses de Thrace et d'Europe.
 
Cimon, à la tête de la flotte athénienne, longe la côte de Lycie et libère les cités
grecques.
 
Le stratège d'Athènes Cimon s'empare de la flotte perse (envIRON 200 vaisseaux) dirigée par Tithraustès, à l'embouchure de l'Eurymédon, puis, ayant débarqué son infanterie, il défait l'armée ennemie dirigée par Phérendates.
 
Date probable de la victoire de la Ligue de Délos sur les Perses à la bataille de l'Eurymédon.
 
Victoire terrestre et maritime de Cimon sur les Perses à Eurymédon.
 
Assassinat de Xerxès Ier. Son fils Artaxerxès Ier lui succède comme roi de Perse.
 
Thémistocle l'athénien vainqueur des Perses, chassé d'Athènes, trouve refuge chez
Artaxerxès.
 
Révolte en Bactriane réprimée par Artaxerxès Ier.
 
Début d'une révolte en Egypte contre les Perses (→ -458).
 
Expédition d'une flotte athénienne commandée par Charitimides contre les Perses à Chypre et en Égypte.
 
Les Perses installent à Milet le tyran Histiaios.
Août
 
Le roi de Perse Artaxerxès ordonne au satrape de Syrie Mégabyse d’intervenir en Égypte pour réprimer la révolte d'Inaros et chasser ses alliés Athéniens. es Athéniens sont mis en fuite par une flotte perse de 300 navires, chassés de Memphis.
 
Les Perses reprennent Chypre.
Août
 
Les Perses, dirigés par le satrape Mégabyze, reprennent le contrôle de l'Égypte après avoir fait subir de nombreuses pertes aux Grecs venus aider les Égyptiens.
Juin
 
Cimon, rappelé à Athènes par Périclès, dirige une campagne contre les Perses afin de reprendre Chypre.
 
Mort, au siège de Kition, de Cimon, symbole de la lutte athénienne et spartiate
contre les Perses.
 
Victoire athénienne de Salamine de Chypre contre les Perses.
 
La paix de Callias, signée à Suse, met fin aux hostilités entre Grecs et Perses.
 
Néhémie est autorisé par Artaxerxès Ier à reconstruire Jérusalem.
 
Mort d' Artaxerxès Ier, roi de Perse. Son fils Xerxès II lui succède 45 jours avant d'être assassiné par son demi-frère Sogdianos. Celui-ci est tué après six mois et demi de règne par un fils naturel d'Artaxerxès Ier, Darius II.
 
Darius II monte sur le trône Perse après avoir assassiné son demi-frère Sogdianos. Il intervient en Grèce, en jouant habilement avec les rivalités dans la guerre du Péloponnèse par l’intermédiaire des satrapes Pharnabaze et Tissapherne qui soutiennent Athènes, puis Sparte.
Juillet
 
Révolte en Ionie contre Athènes, à l'instigation d'Alcibiade et de Darius II. Athènes cependant, malgré le désastre de l'expédition de Sicile et l'occupation d'une partie de l'Attique, va réussir dans un ultime effort financier à reconstituer sa flotte. Elle aide les démocrates de Samos qui anéantissent leurs adversaires tandis que Chios est ravagée et les villes d'Ionie ramenées à l'obéissance.
Novembre
 
Nouveau traité entre Sparte et la Perse.
Janvier
 
Pisandre, chargé par les Athéniens de négocier avec Alcibiade et le satrape perse Tissapherne, échoue.
 
Révolte des Mèdes, rapidement matée par les Achéménides.
Avril
 
Siège de Chalcédoine par les Athéniens qui aboutit à la conclusion d'une trêve avec le satrape Pharnabaze.
Décembre
 
Alcibiade envoie une ambassade athénienne auprès de Darius II à Suse ; elle passe l'hiver à Gordion mais s'en retourne au printemps sans avoir pu rencontrer le Roi des Rois.
Septembre
 
Lysandre nommé navarque de Sparte, rencontre à Sardes Cyrus le Jeune, fils cadet de Darius II. Alliance entre Sparte et les Perses.
Septembre
 
Mort de Darius II, roi des Perses et pharaon d'Égypte. Début du règne d'Artaxerxès II Mnémon.
Mai
 
Cyrus le Jeune, révolté contre son frère le roi Artaxerxès II, recrute des mercenaires grecs démobilisés à la fin de la guerre du Péloponnèse. Il obtient l’appui de Sparte..
Septembre
03/09
Bataille de Counaxa. Mort de Cyrus le Jeune. Retraite des Dix Mille.
Novembre
 
Le pharaon d'Égypte Amyrtée est victime d’un coup de force qui amène au pouvoir Néphéritès, originaire de Mendès dans le delta, qui fonde la XXIXe dynastie mendésienne. Il met fin à la domination perse.
 
L'amiral grec Conon se met au service des Perses après s'être exilé avec un certain nombre de ses hommes.
Août
 
Trêve en Asie entre le spartiate Dercyllidas et les satrapes perses Pharnabaze et Tissapherne.
 
Le roi de Sparte Agésilas II défait le satrape perse Tissapherne.
Avril
 
Expédition du roi Agésilas de Sparte en Asie. Il part à la tête de 2 000 néodamodes et 6 000 alliés renforcer les troupes déjà engagées contre les Perses. Arrivé en Asie, il se débarrasse de Lysandre et tente de traiter avec le satrape Tissapherne. Mais ce dernier continue ses préparatifs militaires, et Agésilas développe diverses campagnes de propagande contre les Perses.
Avril
 
Agésilas II est vainqueur près de Sardes, sur les bords du Pactole, du satrape perse Tissapherne. Ce dernier, accusé de trahison par la reine-mère Parysatis qui cherche à venger la mort de son fils Cyrus le Jeune, est exécuté à Colosses en Phrygie.
Août
 
Victoire navale de Cnide remportée par la flotte perse dirigée par Conon, un athénien, et le satrape Pharnabaze, sur la flotte spartiate commandée par le navarque Pisandre. Cela va permettre aux Perses de rallier l'Ionie et de poster une garnison à Cythère. De nombreuses cités dans les îles et sur la côte asiatique chassent les garnisons spartiates avec l’appui de Conon et de Pharnabaze. Après la victoire, les démocrates des cités d’Ionie élèvent des statues à la gloire de Conon.
 
Le général perse, Struthas est dépêché par le roi Artaxerxès II pour prendre le commandement de la satrapie de Sardes, en remplacement de Tiribazus, et pour mener une politique anti-spartiate.
Mai
 
Négociations de paix à Sparte entre le Spartiate Antalcidas et le satrape Tiribaze. Antalcidas fait valoir que Sparte est prête à reconnaître la souveraineté perse sur les cités grecques d’Asie et à accorder l’autonomie à toutes les autres cités grecques. Les ambassadeurs d’Athènes (Epicratès, Andocide, etc.) obtiennent Skyros, Imbros et Lemnos, points stratégiques sur la route du blé et sièges de clérouquies athéniennes. Le projet est rejeté par l’assemblée d’Athènes et par Artaxerxès III qui se méfie de Sparte et remplace Tiribaze par un satrape proathénien, Strouthas. La guerre reprend, principalement en Corinthie.
 
Le satrape persan, Struthas, mène une politique anti-spartiate, incitant les Spartiates à ordonner à Thibron, leur gouverneur, de se rendre dans les cités grecques d'Ionie pour l'attaquer. Thibron ravage avec succès le territoire persan pendant un certain temps, mais est tué, avec un certain nombre de ses hommes, lorsque Struthas leur tend une embuscade.
 
Evagoras de Salamine et les Perses s'affrontent pour le contrôle de Chypre. Aidé par les Athéniens et les Egyptiens, Evagoras étend sa domination sur la plus grande partie de Chypre et sur plusieurs villes d'Anatolie.
 
Sparte et la Grèce jurent à Sardes un traité, la paix d'Antalcidas.
Juillet
 
La paix du Roi est renouvelée : le roi de Perse, qui a besoin de mercenaires grecs pour soumettre l’Égypte révoltée, envoie des ambassadeurs pour demander aux cités grecques de renouveler la paix commune de 386 av. J.-C.. La plupart des cités acceptent.
Mars
 
Une armée perse attaque l’Égypte ; le pharaon Nectanébo Ier, après une première défaite dans le delta, profite des dissensions entre les Perses et leurs alliés grecs (Iphicrate) pour reprendre le dessus. La flotte grecque fait défection et les troupes perses se retirent avec l'arrivée de la crue du Nil au début de l'été.
Novembre
 
Procès de Timothée, accusé de haute trahison. Il est acquitté, notamment grâce au témoignage d’Alcétas d’Épire et de Jason de Phères, qu’il a fait entrer dans l’alliance d’Athènes. Il s’engage comme mercenaire auprès des satrapes perses pour succéder à Iphicrate dans la guerre en Égypte.
 
Les satrapes de l'Empire perse entrent en révolte contre le pouvoir central.
Décembre
 
Congrès de Suse. Échec d’un projet de paix commune favorable à Thèbes.
Avril
 
Congrès de Thèbes. Les délégués des cités grecques réunis à Thèbes refusent de prêter serment pour entériner le rescrit de Suse et réclament des négociations individuelles.
 
Point culminant de la révolte des satrapes d’Asie mineure contre le roi de Perse Artaxerxès II.
Avril
 
Tachos ou Téos, pharaon d'Égypte, entreprend une campagne en Palestine et en Phénicie avec l’aide de mercenaires grecs mais est arrêté par une révolte de l’armée. Son frère, Tjahépimou, resté en Égypte, en profite pour le trahir. Tachos se réfugie chez le roi des Perses. Nectanébo II, fils de Tjahépimou, est proclamé pharaon, grâce à l'intervention d'Agésilas II de Sparte.
Février
 
Fin du règne de Artaxerxès II Mnémon, Roi des rois achéménides. Son fils Artaxerxès III Ochos lui succède. Il fait assassiner ses frères pour régner et écrase impitoyablement les satrapes indociles.
 
Pacte de Philippe II de Macédoine avec le roi Perse.
Octobre
 
Artaxerxès III marche sur l’Égypte avec l’aide de mercenaires grecs. Les villes du delta tombent et se soumettent. Nectanébo II, d’abord replié à Memphis, s’enfuit vers le sud puis se réfugie en Haute-Égypte puis sans doute en Nubie.
 
Antaxerxès, roi de Perse, est assassiné par son eunuque favori.
Août
26/08
Fin du règne d’Artaxerxès III, roi des rois perse et pharaon d'Égypte. Il est empoisonné par l’eunuque égyptien Bagoas, son homme de confiance, qui porte au trône un de ses fils, Arsès, sous le nom d'Artaxerxès IV.
Janvier
 
Révolte de Khabbash contre les Perses en Égypte, qui se proclame pharaon et contrôle une grande partie du pays autour de Memphis..
Avril
 
Expédition de Parménion et d’Attale en Asie. Ils sont accueillis en libérateurs par les cités grecques de la côte occidentale, d’Abydos à Éphèse.
Mai
 
Début du règne de Darius III Codoman, roi de Perse.
 
Darius III charge le mercenaire Memnon de Rhodes de la contre-attaque contre Philippe II de Macédoine en Asie Mineure.
Avril
 
Échecs de Parménion en Asie face à Memnon de Rhodes, stratège grec au service du Grand Roi. Les Macédoniens ne conservent en Asie qu’Abydos. Darius III envoie des fonds aux cités grecques du continent pour qu’elles se révoltent contre Alexandre.
Décembre
 
La Ligue de Corinthe fixe les modalités de l'expédition en Asie contre les Perses, où une tête de pont commandée par Parménion et Attale est déjà installée.
 
Conquête de l'Asie Mineure par Alexandre contre Darios III (→ -333).
Janvier
14/01
Darius III est proclamé pharaon d’Égypte après la reconquête du pays qui a mobilisé le gros de ses forces.
Mai
 
Débarquement d'Alexandre en Asie Mineure. Bataille du Granique.
 
Bataille du Granique qui oppose pour la première fois l'armée macédonienne à l'armée perse sur les rives du fleuve Granique.
Juillet
 
Prise de Milet par Alexandre.
Août
 
Pixodaros, satrape de Carie, est déposé par Alexandre qui restaure sa soeur Ada.
Novembre
 
Prise d'Halicarnasse par Alexandre.
 
Alexandre reçoit la soumission de la Pamphylie et de la Pisidie ; puis il remonte vers la Phrygie et confie la prise de Kelainai à Antigone.
Décembre
 
Alexandre prend ses quartiers d’hiver à Gordion, en Anatolie centrale.
 
Darius III confie le commandement de sa flotte à Memnon de Rhodes.
Mars
 
Le mercenaire grec au service de la Perse Memnon de Rhodes poursuit sa contre-offensive en mer Égée (→ Juin). Il reprend Lemnos et Chios.
Avril
 
Opérations d’Alexandre le Grand autour de Gordion, où il a établi son quartier général. Il tranche le n½ud gordien, ce qui lui promet l’empire d’Asie.
Août
 
Alexandre marche vers la Cilicie, pour s’emparer des ports de la Méditerranée orientale et couper la flotte perse de ses bases. Il tombe malade à Tarse après un bain dans le Cydnus, ce qui le retarde.
Octobre
 
Entrevue de Siphnos entre Agis III de Sparte et les Perses. Il obtient trente talents d’argent et une flotte de dix trirèmes qu’il envoie à son frère Agésilas en Laconie pour qu’il organise une expédition en Crète afin de recruter des mercenaires.
 
Parménion avance jusqu'aux portes syriennes. Alexandre mène des opérations en Cilicie.
Novembre
01/11
Alexandre le Grand défait le roi perse Darius III Codoman à la bataille d'Issos.
Janvier
 
Siège et prise de Tyr par Alexandre le Grand (→ Aoüt). La ville est rasée et ses habitants sont vendus comme esclaves. Alexandre prend possession de la Judée et de la Samarie.
Juillet
 
Alexandre rejette les propositions de paix de Darius III.
Août
 
Alexandre constitue une puissante flotte et les amiraux macédoniens Amphotéros et Hégéloque triomphent des Perses en mer Égée, permettant ainsi à leur roi de reprendre le contrôle de Chios et des cités de Lesbos et de Ténédos. Antigonos, satrape macédonien installé par Alexandre en Phrygie, parvient à bloquer une contre-offensive perse en Anatolie centrale.
Septembre
 
Siège et prise de Gaza par Alexandre (→ Novembre).
Novembre
 
Prise de Gaza par Alexandre.
Décembre
 
Alexandre laisse la direction de la Syrie-Palestine à son général Parménion, puis entre en Égypte où il est accueilli en libérateur. Le conquérant macédonien garde l’organisation administrative de la satrapie perse, à la tête de laquelle il nomme un gouverneur. Alexandre se présente en Égypte comme un vrai Pharaon, se faisant même reconnaître comme fils d’Amon par l’oracle de l’oasis de Siwa (Siouah).
Août
 
Alexandre franchit l’Euphrate à Thapsaque.
Septembre
 
Alexandre, plutôt que de marcher sur Babylone, remonte au nord et franchit le Tigre à la rencontre de l'armée perse.
20/09
Alexandre le Grand franchit le Tigre.
Octobre
 
Alexandre est proclamé roi d'Asie. Il entre à Babylone où il est accueilli en libérateur. Il honore les dieux du pays et nomme satrape de Babylonie le Perse Mazaios. Suse tombe sans résistance. Alexandre y retrouve le butin que Xerxès avait pris à Athènes et le renvoie aux Athéniens. En marchant sur Persépolis, il se heurte à un peuple montagnard, les Uxiens, puis au satrape Ariobarzanès, et subit de lourdes pertes (janvier 330). Il livre Persépolis au pillage de ses troupes et y passe l"#8217;hiver..
01/10
Victoire d'Alexandre sur les Perses à Gaugamèles.
Décembre
 
Alexandre mène campagne en Perside. Il soumet les montagnards du pays des Ouxiens. Son avancée est freinée par Ariobarzanès aux Portes persiques.
Janvier
 
En marchant sur Persépolis, Alexandre le Grand se heurte au satrape Ariobarzanès aux Portes persiques et subit de lourdes pertes. À Persépolis, Alexandre fait sa jonction avec Parménion. Il occupe la ville royale de Pasargades puis entreprend avec difficulté de soumettre la Perse proprement dite (Fars) au printemps. Il ravage les campagnes et soumet les places fortes une à une, soit par la force, soit par la mansuétude. Il combat les Mardes, « peuple de brigands ».
Avril
 
Retour d’Alexandre le Grand à Persépolis. Il incendie la ville, selon la légende pour plaire à sa maîtresse Thaïs et pour venger la destruction de l'Acropole et de l'Érechthéion en 480 av. J.-C. par Xerxès Ier, lointain ancêtre et prédécesseur de Darius. En fait, l’incendie de Persépolis est un geste délibéré et réfléchi, qui vise à terroriser les populations de Perse particulièrement récalcitrantes et à priver l’empire achéménide de sa capitale royale.
Mai
 
Alexandre soumet les populations de Paraitacène (Médie) puis atteint Ecbatane où il déclare la fin de la « guerre panhellénique », libérant les contingents de la ligue de Corinthe.
Juin
 
Alexandre marche sur Ecbatane, en Médie où s'est replié Darius III. Il place son trésor dans la citadelle et en confie la garde à Parménion et au trésorier Harpale.
Juillet
01/07
Darius III, en fuite, est assassiné par Bessus, le satrape de Bactriane et de Sogdiane à Hécatompylos. Bessus prend le titre de Grand Roi. Alexandre fait des funérailles royales à Darius et déclare qu’il continue la guerre pour le venger.
Août
 
Alexandre s’empare de l’Hyrcanie, de la Parthie et de l’Arie (→ Septembre).
 
Alexandre recrute 30 000, Épigones, jeunes iraniens qu’il fait entraîner et armer comme des hoplites grecs.
Août
 
Départ d'Alexandre vers la Gédrosie (Baloutchistan actuel). La traversée du désert de Makran cause de lourdes pertes à son armée.
Février
 
Noces de Suse où Alexandre et plusieurs milliers de Macédoniens épousent des filles de l'aristocratie perse. Alexandre tente une politique de fusion ethnique, afin d'éviter toute rébellion des vaincus et créer une descendance gréco-perse.
 
Alexandre le Grand arrive à Pasargades avec des troupes légères et fait restaurer le tombeau de Cyrus Ier.
Mars
 
Rescrit de Suse sur le retour des bannis en Grèce, dans le but de disperser les mercenaires rassemblés au cap Ténare et de créer dans les cités des factions dévouées à Alexandre ; Nicanor est envoyé en Grèce.
 
Séleucos Ier Nikator, fondateur de la dynastie des Séleucides, prend le titre de roi (basileus) de Syrie.
 
Séleucos Ier traverse l’Indus pour rétablir la satrapie grecque des Indes. Chandragupta Maurya arrête sa progression et il doit lui céder par traité l'Arachosie, les Paropamisades et des parties de l'Arie et de la Gédrosie.
 
Échec de Séleucos Ier en Inde. Il signe un traité de paix avec Chandragupta Maurya. Séleucos cède l’Arachosie et les Paropamisades et reçoit en échange 500 éléphants de guerre et Chandragupta épouse une de ses filles. L’empire Maurya s’étend de l’Indus au golfe du Bengale. Séleucos envoie le géographe Mégasthène en ambassade auprès du roi Chandragupta.
 
En Syrie, le roi Séleucos Ier fonde la ville de Doura Europos.
Mai
 
Seleucos Ier fonde la tétrapole Antioche-Laodicée-Apamée-Séleucie de Piérie en Syrie. Antioche sur l’Oronte, à l’emplacement de la ville d’Antigonia, devient la capitale de la Syrie séleucide.
 
Démétrios Ier Poliorcète attaque Ptolémée Ier, sans doute avec le soutien de son gendre, Séleucos Ier, et s’empare de Samarie et de la C½lé-Syrie. Un accord cependant est assez rapidement trouvé : Démétrios est fiancé à Ptolémaïs, une fille de Ptolémée et il envoie en otage à Alexandrie son beau-frère Pyrrhus, prétendant au trône d’Épire.
Avril
 
Antiochos lance une expédition en Grèce contre le roi de Macédoine Ptolémée Kéraunos mais est battu sur mer. Il signe la paix à la fin de l'année.
 
Début de la première guerre de Syrie entre Ptolémée II d’Égypte et Antiochos Ier pour la possession de la Méditerranée orientale.
 
Début de la seconde guerre de Syrie (→ -253) entre Antiochos II et Ptolémée II.
 
Fin de la deuxième guerre de Syrie. Perte de l’Ionie et de la Pamphylie par Ptolémée II. Antiochos II de Syrie répudie Laodicé Ire et épouse Bérénice, fille de Ptolémée II et d’Arsinoé Ire, dont il a un fils.
Août
 
Antiochos II meurt à Éphèse dans des circonstances obscures. Son fils Séleucos II Kallinikos (le grand vainqueur) lui succède comme roi séleucide. Il écarte du trône de Syrie sa belle-mère Bérénice Syra, qui fait appel à son frère Ptolémée III. Bérénice est assassinée avec son fils par Laodicé Ire, première femme d’Antiochos II. Ptolémée III soutient alors contre Séleucos II la troisième guerre de Syrie ou de Laodicé (→ -241).
 
Antiochos Hiérax enlève l'Asie Mineure à son frère Séleucos II.
Mai
 
Victoire navale d'Antigone II Gonatas au large d'Andros dans le cadre de la guerre qui oppose les deux nouveaux rois Ptolémée III Évergète et Séleucos II. Ptolémée se retire de Syrie à la suite d'une révolte en Égypte.
 
Paix entre Séleucos II et Ptolémée III. À l’issue de la guerre de Laodice, le royaume séleucide perd une partie de la Syrie, les satrapies orientales passent aux mains des Parthes et l’Asie Mineure, révoltée, est disputée par Pergame. La guerre civile reprend entre le roi Séleucos II et son frère Antiochos Hiérax.
Juillet
 
Achaïos Ier, soutenu par l’Égypte, se révolte contre son cousin Antiochos III et se fait proclamer roi par les satrapes d’Asie mineure.
Mai
 
Antiochos III s'empare de Séleucie de Piérie sur l'Oronte, puis marche sur la Coelésyrie où il prend Tyr et Ptolémaïs, provoquant la quatrième guerre de Syrie (→ -217).
Septembre
 
Achaios Ier complote avec l’Égypte contre son cousin Antiochos III.
 
Les Égyptiens, sous la direction de Ptolémée IV Philopator, écrasent l'armée séleucide conduite par Antiochos III à la bataille de Raphia, en Palestine. Fin de la quatrième guerre de Syrie.
Juin
22/06
Bataille de Raphia.
 
Début de l'expédition d'Antiochos III -l'Anabase- dans les satrapies orientales et dans l'Inde. Antiochos envahit l’Arménie par la Commagène et la Cappadoce. Il assiège Arsamosata, soumet Xerxès, le dynaste de Sophène, qui épouse Antiochis, sa sœur et accepte de payer tribut ; Xerxès sera assassiné par son épouse6. Antiochos III nomme Artaxias et Zariadris comme stratèges en Arménie et en Sophène.
 
Campagne d’Antiochos III le Grand contre les Gréco-Bactriens. Victorieux sur l’Arius, il assiège Bactres pendant deux ans. Un traité est finalement signé avec le roi grec de Bactriane, Euthydème Ier, qui accepte peut-être la souveraineté séleucide. Son fils Démétrios épouse une fille d’Antiochos.
 
Le roi séleucide Antiochos III qui a fait la conquête de l'Arménie, de la Parthie et de la Bactriane, atteint l'Indus par la vallée du Kaboul. Il signe un accord avec divers princes indiens de la région du Pendjab, dont le roi Sophagasenus, qui lui fournissent des éléphants de guerre.
Octobre
 
Mort de Ptolémée IV Philopator. Première intervention romaine dans le royaume lagide. À l'avènement de Ptolémée V, un enfant, et alors qu'Antiochos III est aux portes de l'Égypte, Rome obtient le retrait du Séleucide.
Avril
 
Antiochos III s'empare d'Amyzon, en Carie, au détriment des Lagides.
Avril
 
Le roi séleucide Antiochos III entre en Cœlé-Syrie et assiège Gaza. Début de la cinquième guerre de Syrie.
 
La Perse annexe tout l'Empire parthe.
Avril
06/04
Adachîr Ier. Il est couronné « Roi des rois » à Ctésiphon.
Mai
 
Sévère Alexandre quitte Rome, accompagné de sa mère Julia Mamaea, pour Antioche où il rassemble des troupes en vue d'une campagne contre les Perses.
Juillet
 
Sévère Alexandre envoie trois armées contre les Perses qui ont envahi la Mésopotamie romaine ; l'une envahit l'Atropatène au nord-est par l'Arménie, la seconde passe au sud-est par la vallée de l'Euphrate, la troisième, dirigée par l'empereur lui-même, prend la route médiane vers Hatra. La stratégie fonctionne jusqu'à la défection de l'empereur, qui arrête sa progression sans entrer en pays ennemi pour appuyer les deux autres corps. L'armée du sud, isolée, est décimée par les Perses, tandis que le reste des troupes souffre de la chaleur et des maladies. Sévère Alexandre ordonne à l'armée du nord de se retirer sur la frontière et rentre à Antioche.
Décembre
 
Ardachîr Ier, qui a probablement subi de lourdes pertes, licencie ses troupes sans profiter de son avantage. La province romaine de Mésopotamie est épargnée.
Avril
12/04
Chahpuhr Ier (Shâhpuhr) est couronné à Ctésiphon en association avec son père Ardachîr.
Janvier
20/01
Abdication d'Ardachîr Ier, roi de Perse. Son fils Shapur Ier règne seul.
Mars
23/03
Couronnement de Sapor 1er.
Avril
 
Début d’une campagne victorieuse de l’empereur romain Gordien III contre les Perses, accompagné du philosophe Plotin. Timesitheus, qui dirige les opérations, passe l’Euphrate à Zeugma. Carrhes est reprise, puis Édesse. Après leur défaite à Rhesaina, les Sassanides évacuent Nisibe et Singara, puis finalement toute la Mésopotamie romaine.
Février
 
Chahpuhr Ier repousse l’empereur Gordien III sur l’Euphrate à Misikhé (Mesiche ou Misiche, nommé par les Perses Pérôz-Shâhpuhr après leur victoire, aujourd'hui Al-Anbar)2. L’empereur romain Gordien III le Jeune (19 ans) est tué dans la bataille, probablement par ses propres soldats.
Avril
 
Philippe l'Arabe traite immédiatement avec Chahpuhr Ier, lui verse une rançon et abandonne le protectorat romain sur l’Arménie au profit des Sassanides, mais conserve la Mésopotamie romaine. Philippe remonte l’Euphrate, et dresse un cénotaphe au sud de Circesium à la mémoire de Gordien III. Il laisse son frère Priscus pour gouverner en Orient à partir d'Antioche et part pour Rome.
 
Un prince parthe d’Iran, Anak, se réfugie à la cour du roi d’Arménie Tiridate II ; une fois installé à Artachat, il assassine traîtreusement le roi. Dans la confusion qui suit cet assassinat, les Perses envahissent l’Arménie. Avant de mourir, Tiridate a eu le temps de faire exécuter Anak et les siens.
 
Le roi persan Shapur Ier capture l'empereur Valérien.
 
Lors de la troisième campagne du roi perse Chahpur Ier (Sapor Ier) contre Rome en Haute Mésopotamie, l’empereur romain Valérien est vaincu et fait prisonnier avec tout son état-major. Valérien est supplicié et tué par Chahpuhr Ier. Celui-ci envahit la Syrie, la Cilicie et la Cappadoce.
 
Seconde campagne victorieuse d'Odénat de Palmyre contre les Perses en Mésopotamie, au service de l'empereur Gallien, ce qui lui vaut l'alliance de l'Arménie ; il avance jusqu'au Tigre et Chahpuhr Ier doit se retirer. Odénat s'approche de Ctésiphon avant de se retirer à la frontière romaine plutôt que de risquer d'être coupé de ses lignes de ravitaillement. À son retour à Antioche, il se proclame Roi des rois, le titre royal perse, et confère le même rang à son fils ainé Herodes ; Gallien lui reconnait le titre militaire d'Imperator, qui n'implique pas la pleine souveraineté.
 
Campagne d'Odénat, prince de Palmyre contre les Perses qu'il poursuit jusqu'à Ctésiphon.
Août
 
Début du règne d'Ormizd Ier, roi sassanide de Perse.
 
Début du règne de Bahrâm Ier, roi de Perse qui fait du mazdéisme la religion d’État.
 
Dioclétien qui excelle dans la stratégie signe un traité de paix avec Bahram II, le roi de Perse, et installe Tiridate iii comme roi d'Arménie sous le protectorat de Rome.
 
Tiridate III d'Arménie occupe la partie sous domination sassanide de l'Arménie avec une assistance militaire romaine et la noblesse arménienne révoltée contre les occupants. Le satrape perse Mamgo et sa cavalerie de mercenaires chinois, manquant de soutien des Perses, prend son parti et l’assiste dans le maintien de la conquête.
Septembre
 
A la mort du roi sassanide Bahram II, son fils Bahram III lui succède.
Janvier
 
Narses détrône son petit-neveu Bahram III. Il restaure l’unité de l’empire et reçoit l’hommage des vassaux et dignitaires. Il retourne à une politique anti-romaine.
Mai
 
Le roi sassanide de Perse Narseh chasse Tiridate III d'Arménie d'Assyrie puis reprend toute l'Arménie ; Tiridate III se réfugie dans l'empire romain.
 
Début de la guerre persique. Narses, roi sassanide de Perse, envahit l'ouest de l'Arménie, reprend la partie de la Mésopotamie cédée par Vahram II en 287, et avance jusqu'en Syrie, repoussant la défense romaine.
Mars
 
Dioclétien quitte ensuite Alexandrie pour Antioche où il participe à la guerre contre les Perses.
Mai
 
Le césar Galère, envoyé par Dioclétien pour combattre le roi sassanide Narses, est défait par les Perses entre Carrhae et Callinicum avec ses alliés arméniens ; les Romains perdent la Mésopotamie.
Avril
 
Campagne de Galère en Arménie. Après un premier revers à Carrhes, il reçoit des renforts de contingents occidentaux de Dioclétien. Vainqueur sur Narses à Satala en Arménie, il s'empare de ses trésors et de son harem.
Septembre
 
Galère s'empare de Nisibe, puis descend à marche forcée la vallée du Tigre vers Ctesiphon qui est prise.
Avril
 
Galère et Dioclétien signent le traité de Nisibe avec le roi sassanide de Perse Narses et acquièrent la Mésopotamie et un protectorat sur l’Arménie et l'Ibérie ; Tiridate IV est installé sur le trône d’Arménie. Une marche frontière est créée. Rome s’assure quarante ans de paix sur sa frontière orientale.
 
Début du règne de Shapur II, roi de Perse.
 
À la mort du roi sassanide de Perse Hormizd II, son fils Hormizd est déposé par la noblesse qui proclame roi un enfant en gestation d'Hormizd II, Shapur II, et pose le diadème royal sur le ventre sa mère enceinte.
 
Début du règne personnel du roi sassanide de Perse Shapur II, âgé de seize ans. Il s'efforce de rétablir un empire en voie de désintégration.
 
Nouveau recueil des doctrines de Zarathoustra en Perse.
Avril
 
Constantin s'apprête à marcher contre les Sassanides, après que leur roi Shapur II a envahi l'Arménie et a enlevé et aveuglé son roi Diran, quand il tombe malade.
Juillet
 
Reprise de la guerre entre la Perse et Rome. Shapur II, qui a envahi la Mésopotamie, assiège vainement Nisibe.
Juillet
 
Constance II envahit le territoire perse.
Avril
 
Simon bar Sabbae, l'évêque de Séleucie-Ctésiphon, est exécuté pour avoir refusé de lever les impôts pour les Sassanides. Des milliers de chrétiens sont exécutés dans la région de Beth Huzaye (Khuzestan) puis dans toute la province de Séleucie-Ctésiphon.
 
Bataille indécise de Singara (auj. Sinjar, en Irak), où l'armée romaine de Constance II et l'armée perse de Shapur II subissent de lourdes pertes. Les Perses se replient.
Juillet
 
Constance II envahit l’Adiabène (Mésopotamie) et célèbre son triomphe à Antioche, prenant le titre d'Adiabenicus.
Août
 
Bataille indécise de Singara (auj. Sinjar, en Irak), où l'armée romaine de Constance II et l'armée perse de Shapur II subissent de lourdes pertes. Les Perses se replient.
 
Échec du second siège de Nisibe par Shapur II. Armistice entre la Perse et Rome.
 
Des femmes sont enrôlées en Perse dans les services auxiliaires de l'armée.
 
Les Perses reprennent l'Arménie à Rome. Tigrane VII (Diran) est pris en otage, aveuglé et emprisonné par le roi de Perse Shapur II. Son fils Arsace II (Arshak) est placé sur le trône d'Arménie après une révolte contre l'occupant perse.
 
Les Huns blancs envahissent la Perse et l'Inde.
 
Les Perses reprennent l'Arménie à Rome. Tigrane VII (Diran) est pris en otage, aveuglé et emprisonné par le roi de Perse Shapur II.
Juillet
 
Nouvel échec de Shapur II devant Nisibe. Paix entre la Perse et Rome.
Août
18/08
Les Perses s’apprêtent à envahir la Mésopotamie.
Septembre
 
Les préparatifs du général perse Nohodares, chargé d'envahir la Mésopotamie, sont connus des Romains.
 
Le roi de Perse Shapur II intervient en Arménie et en Mésopotamie.
 
Le roi de Perse Shapur II fait campagne contre les Chionites (Kidarites) et les Alains et réussit à obtenir leur alliance contre Rome.
Février
23/02
Arrivée d'une ambassade perse à Constantinople menée par Narsès pour réclamer l'Arménie et la Mésopotamie aux Romains.
Août
 
Sapor II, le roi sassanide de Perse, envahit la Syrie et prend la ville romaine d'Amida.
Mars
 
Constance II quitte Constantinople pour Césarée de Cappadoce où il reçoit la nouvelle de la proclamation de Julien ; il marche vers Édesse par Mélitène, Lacotena et Samosate.
Septembre
 
Constance II quitte Édesse, visite Amida détruite par les Perses puis assiège vainement Bezabde sur le Tigre.
Juillet
19/07
L'empereur Julien arrive à Antioche, afin de préparer la guerre contre les Perses.
Mars
05/03
L'empereur Julien envahit la Perse.
Mai
29/05
Julien défait les Perses devant les murs de leur capitale à la bataille de Ctésiphon.
Juin
16/06
Julien, après avoir traversé le Tigre et brûlé sa flotte de ravitaillement, doit se replier vers le Nord en direction de la Gordyène. L’expédition subit plusieurs attaques des Perses de Shapur II.
26/06
Mort de l’empereur romain Julien lors d’une escarmouche à Samarra.
 
Les Perses envahissent l'Arménie, capturent et jettent en prison le roi Arsace, incendient les villes et terrorisent la population. Sauromace II d'Ibérie est déposé et remplacé par Aspacure. Shapur II confie l’Arménie aux déserteurs arméniens Cylaces et Arrabannes avec l'ordre de prendre la forteresse d’Artogerassa, où s’est enfermée P'aranjem, la veuve d'Arsace.
Février
 
Cylaces et Arrabannes assiègent pour Shapur II la forteresse d’Artogerassa où s’est réfugiée P'aranjem, la veuve du roi Arsace II d’Arménie. Souffrant des intempéries, ils parlementent avec elle, et finalement font défection, ce qui permet à la reine de détruire l'armée de siège perse et à son fils Pap de se réfugier dans l’empire romain.
Mars
 
Pap, fils du roi Arsace II d'Arménie, retourne en Arménie avec le général romain Terentius pour reprendre le trône.
Juillet
 
Apprenant le retour de Pap d'Arménie, le roi de Perse Shapur II envoie une nouvelle armée envahir l'Arménie ; Pap, terrifié, se réfugie en Colchide avec les transfuges perses Cylaces et Arrabannes.
Janvier
 
Les Perses prennent la forteresse d’Artogerassa, s'emparent du trésor royal et de la reine P'aranjem, veuve du roi Arsace II d’Arménie, ce qui incite l'empereur romain Valens à envoyer une armée en Arménie conduite par Arintheus.
Mars
 
Défection de Pap d'Arménie qui fait exécuter Cylaces et Arrabannes pour se concilier Shapur II. Les troupes d'Arintheus arrivent en Arménie pour prévenir une nouvelle attaque des Perses.
Juin
 
Ambassade de Shapur II auprès de Valens pour protester contre l’intervention romaine en Arménie ; sa requête est déclinée.
Avril
 
Les Perses envahissent l'Arménie ; Valens envoie ses généraux Traianus et Vadomarius avec la consigne de rester sur la défensive. Les deux armées se rencontrent à Bagawan, près des sources de l'Arsanias ; un engagement a lieu, durant lequel le sparapet Mouchel Mamikonian se distingue. Les Perses doivent reculer, et après quelques combats cèdent l'Arzanène et la Gordyène.
Novembre
 
Valens est à Antioche ; les négociations se poursuivent avec les Perses et un traité de paix est signé pour sept ans.
 
Convoqué par Valens à Tarse en Cilicie, le roi Pap d'Arménie réussit à s’enfuir.
 
Le roi Pap d'Arménie est assassiné et remplacé par son neveu Varazdat.
 
Valens est en Mésopotamie, sur les rives du Tigre et de l'Euphrate ; après la mort de Pap d'Arménie, il reçoit une première ambassade de Shapur II qui réclame soit le retrait des troupes romaines de Géorgie, soit l'abolition de la couronne d'Arménie et le partage du pays entre Romains et Perses. Valens refuse et envoie à Shapur un ultimatum pour qu'il retire ses troupes d'Arménie.
Juin
 
Valens envoie le magister equitum Victor et le duc de Mésopotamie Urbicius en ambassade en Perse ; ils demandent que Shapur II évacuent deux territoires, sans doute les satrapies d'Asthianene et de Belabitene et permette la liaison avec les troupes romaines stationnée en Géorgie.
 
Le roi des Perses Shapur II repousse les Huns dans le Caucase.
 
Valens envoie son général Victor auprès du roi de Perse Shapur II pour conclure la paix et transférer ses troupes d'Arménie en Europe.
Août
19/08
Début du règne d'Ardachîr II, frère de Shapur II, roi de Perse.
Août
18/08
Début du règne de Shapur III, fils de Shapur II, roi de Perse.
Août
 
Shapur III envoie une ambassade à Théodose Ier, qui négocie la paix. L'accord aboutit à la division de l'Arménie.
Août
16/08
Bahrâm IV (fils de Shapur II) devient roi de Perse.
 
Théodose Ier et le roi Shapur III de Perse signent un traité de paix.
Août
14/08
Yazdgard Ier monte sur le trône de Perse. Marié avec une juive, il est tolérant envers le christianisme et entretient de bonnes relations avec les Romains.
Février
01/02
Ouverture du synode de Séleucie, réuni à l'instigation de Maruthas. Les chrétiens de Mésopotamie s'organisent en Église à moitié nationale. Ils adoptent le credo de Nicée. Avec les erreurs d'Abdas de Suse, le régime sassanide change de position vis-à-vis des chrétiens en Perse, et les persécutions commencent.
 
Guerre des Huns contre la Perse.
 
L'évêque Abdas de Suse fait détruire un temple du feu ; le roi sassanide Yazdgard lui demande de le reconstruire. Abdas refuse de le relever et est mis à mort. Les persécutions commencent et les églises chrétiennes sont rasées.
Septembre
 
Victoire du général byzantin Ardaburius sur les Perses en Mésopotamie ; il met le siège devant Nisibe mais doit le lever à l'arrivée du roi de Perse.
 
L'empereur romain d'Orient Théodose II et le roi de Perse Vahram V signent un traité de paix pour cent ans, négocié par le patrice Hélion après la campagne d'Ardaburius5. Les chrétiens sont tolérés en Perse et les zoroastriens dans l'empire d'Orient.
Mai
 
Le synode de Markabta proclame l'autonomie canonique de l’Église de l'Orient par rapport au Siège d'Antioche, sous la direction d'un Catholicos, alors Mar Dadisho Ier, qui a son siège dans Séleucie-Ctésiphon la capitale de l'empire sassanide.
 
En Perse, le roi sassanide Vahram V repousse les attaques des Huns Hephtalites venus d'Asie centrale ; le kaghan des Hephtalites, après avoir ravagé le Khorassan réclame un tribut pour se retirer, mais il est tué par les Perses à Merv.
 
Le roi sassanide de Perse Vahram V, à la requête de certains nobles arméniens, dépose le roi Artaxias IV d'Arménie, dernier des Arsacides ; l'Arménie est réunie à l'empire sassanide sous la direction d'un marzbân.
 
Les Huns hephtalites, établis en Asie centrale, attaquent la Perse.
Avril
 
L’empereur d’Orient Théodose II organise une expédition navale contre les Vandales, formée de troupes de la frontière du Danube commandées par Areobindus, Ansilas, Inobindos, Arintheos et Germanus, et transportée par 1100 navires. Quand il l'apprend, Genséric entame des négociations de paix et l’expédition, retardée, n’avance pas plus loin que la Sicile, tandis que les Perses et les Huns profitent de la diversion pour attaquer l’empire d’Orient en Thrace et en Mésopotamie.
Juin
 
Fin de la guerre en Arménie. Les Perses de Yazdgard II attaquent Theodosiopolis et Satala. Les troupes de l'empereur Théodose II restent sur la défensive et Anatole, magister militum pour l'Orient, obtient un accord de paix rapide.
 
Au nord-est de l'Iran, le roi des Perses Yazdgard II commence ses campagnes contre la tribu hunnique des Kidarites.
 
Révolte de l’Arménie contre les Sassanides.
 
Les Arméniens révoltés sont vaincus par la Perse lors de la bataille d'Avarayr. Vardan II Mamikonian trouve la mort.
Juillet
30/07
Début du règne d'Ormizd III, roi de Perse.
 
Début du règne de Pérôz, roi de Perse.
 
En Perse, les Juifs d’Ispahan, accusés d’avoir tué deux mages, sont massacrés. Le représentant des exilés Juifs de Babylonie est assassiné sur ordre du roi sassanide. De nombreuses synagogues sont détruites, des enfants juifs sont enlevés pour devenir des prêtres de Ahura Mazda, l’étude de la Torah est interdite..
 
Vahan Mamikonian prend la tête d'une révolte des Arméniens contre les Perses.
Avril
 
Péroz Ier, roi des Perses, déclenche une persécution anti-chrétienne. Le catholicos de Ctésiphon, Babowai, est exécuté.
Juillet
 
Les Huns hephthalites défont les Perses commandés par le roi Péroz (Firuz) qui est tué. Début du règne de Valash, roi sassanide de Perse. Les Perses doivent payer un tribut aux Huns.
Août
 
Par le traité de Nevarsak (près de Her [Khoy]), Valash, roi des Perses, reconnaît l'autonomie de l'Arménie: liberté du culte chrétien, interdiction du mazdéisme en Arménie, choix des autorités parmi les nobles arméniens.
Juillet
22/07
Début du règne de Kavadh Ier, fils de Péroz Ier, roi de Perse. Il a été élevé chez les Huns Hephtalites avec lesquels il a de bonnes relations. Il applique une partie du programme, jugé révolutionnaire, de la secte religieuse de Mazdak, le mazdakisme, et soulève l’opposition du peuple et des mobedhs.
 
Le roi sassanide de Perse Kavadh, qui voulait imposer le mazdakisme, est déposé et remplacé par son frère Zamasp. Il s'évade de sa prison et se réfugie chez les Huns hephthalites.
 
Kavadh Ier, roi des Perses, s'évade de sa prison et reconquiert son trône grâce à ses alliés les Huns Hephthalites.
Août
 
Les Perses sassanides déclarent la guerre à l'empire d'Orient pour manquement au traité de 442 (→ 506).
Septembre
 
Les Perses sassanides déclarent la guerre à l'empire d'Orient.
Octobre
 
Les Perses assiègent la ville frontière d'Amida au Nord de la Mésopotamie.
05/10
L'armée du roi des Perses Kavadh met le siège devant Amida.
Janvier
10/01
Prise d'Amida par les Perses sassanides.
Mai
 
Areobindus, Maître de la Milice en Orient, repousse les Perses près de Nisibe.
Juillet
 
L'armée byzantine est écrasée par les Perses en Mésopotamie.
 
Kavadh assiège vainement Édesse.
Septembre
17/09
Les Perses assiègent Edesse [Urfa], où s'est enfermé le Maître de la Milice Areobindus.
 
Le royaume des Perses est attaqué du côté du Caucase par des Huns.
Mai
 
Les généraux byzantins Patricius et Hypatius font le siège d'Amida. Ils sont rejoints par Celer en été après son incursion en Arzanène, tandis qu'Aréobindus ravage la Persarménie et les environs de Nisibe.
Juin
 
Les généraux byzantins Patricius et Hypatius font le siège d'Amida. Ils sont rejoints par Celer après son incursion en Arzanène, tandis qu'Aréobindus ravage la Persarménie et les environs de Nisibe.
Avril
 
Paix de sept ans entre les Perses sassanides et les byzantins. Amida est évacuée par la garnison perse.
 
Paix de sept ans entre les Perses sassanides et les byzantins. Amida est évacuée par la garnison perse contre le versement de 1000 livres d'or.
Novembre
28/11
Après une contre-offensive romaine en Mésopotamie, la paix est rétablie entre l'Empire d'Orient et les Sassanides. La paix signée, l'empereur byzantin Anastase Ier fait fortifier la frontière avec l'Empire perse, en particulier la ville de Dara, face à Nisibe.
 
Guerre d'Ibérie (→ 532).
Juillet
 
Bataille de Thannuris.
Mars
 
Mundhir, le prince arabe lakkmide de Hira, vassal des Sassanides envahit la Syrie. Il s’avance jusqu’à Antioche.
Mai
12/05
Arrivée à Antioche d'Hermogène, envoyé par Justinien pour négocier la paix avec les Perses. Le roi sassanide Kavadh Ier rejette ses propositions.
 
Près de la forteresse de Dara, une armée byzantine de 25000 hommes, commandée par Bélisaire et Hermogène, Maître des Offices, défait une armée perse de 40000 hommes.
Juin
 
Les Byzantins conduit par Bélisaire défont les Perses à la bataille de Dara.
Juillet
 
Victoire byzantine sur les Perses à la bataille de Satala.
Août
 
Le roi sassanide Kavadh Ier reçoit les envoyés de Justinien Rufin et Hermogène ; les négociations de paix commencent.
Avril
19/04
Défaite byzantine de Bélisaire à la bataille de Callinicum.
Septembre
08/09
Le roi sassanide de Perse Kavadh Ier, malade, désigne son fils Khosro Ier pour lui succéder. Khosro assure son pouvoir en faisant assassiner ses frères et neveux..
13/09
Kavadh Ier, roi des Perses, meurt. Son 3è fils Khosro Ier lui succède.
Septembre
 
Après sept ans de guerre avec Byzance, le nouveau roi des Perses, Khosro Ier signe un traité de paix éternelle avec Justinien assorti du paiement d'un important tribut annuel par les Byzantins pour l'entretien des forteresses du Caucase. Après la paix conclue avec les Perses, Justinien fixe par des subsides les Barbares qui rôdent aux frontières, avant d’entreprendre ses campagnes en Occident.
Juin
 
Siège et prise d'Antioche par les Sassanides4. Khosro Ier, le roi des Perses reprend la guerre avec Justinien en envahissant la Syrie ; il rançonne ou pille les villes. Antioche, la plus importante cité de la région, est mise à sac.
Mai
 
Justinien envoie Bélisaire en Mésopotamie, avec le titre de généralissime, à la tête de l'armée d'Italie et d'Ostrogoths ; il rassemble toutes les forces dont il peut disposer.
Juin
 
Prise de Petra, forteresse byzantine sur la mer Noire par le roi perse Khosro Ier, appelé par roi des Lazes Gubazès, qui établit son protectorat sur le pays. Début de la guerre lazique.
Mai
 
Le sassanide Khosro Ier envahit l'Euphratène et assiège Sergiopolis. Il se retire quand Bélisaire rassemble ses forces à Europos, sur les bords de l'Euphrate, mais met à sac Callinicum dans sa retraite.
 
Le roi de Perse Khosro Ier bat les Byzantins en Arménie à la bataille d'Anglon.
 
Trêve entre les Perses et les Byzantins en Syrie et en Mésopotamie.
 
Le général byzantin Dagisteus à la tête de sept mille hommes et de mille auxiliaires Zani assiège Pétra, sur la mer Noire. L'intervention des Perses de Mihr-Mihroe oblige les Byzantins à lever le siège ; après avoir subi une défaite sur le Phasis par le roi des Lazes Gubazès, Mihr-Mihroe se replie en Persarménie.
Juin
 
Une nouvelle trêve est conclue entre la Perse et l'empire byzantin.
 
L'empereur byzantin Justinien signe un nouveau traité avec Khosro Ier, le roi des Persans rétablissant la frontière entre la Perse et l'empire d'Orient. L'empereur byzantin Justinien accepte de payer un tribut annuel à la Perse. La Perse garantit à Byzance 50 ans de paix.
Mars
30/03
Révolte de l’Arménie perse menée par Vardan II Mamikonian contre les Sassanides, avec l'aide de Byzance. La guerre gréco-perse reprend.
Janvier
 
Vardan II Mamikonian déclenche une révolte de l'Arménie perse contre les Sassanides. Le gouverneur perse est tué. Justin II assure les rebelles de l'appui byzantin.
Juillet
 
Le général byzantin Marcien arrive en Osroène, marche vers l'Arzanène qu'il ravage à l'automne sans rencontrer de résistance.
Avril
 
Le général byzantin Marcien part de Dara en campagne contre la Mésopotamie perse. Il bat les Perses à Sargathon et assiège Nisibe. Accusé par Justin II de prétendre à l'empire, il est rappelé, et ses troupes lèvent le siège en désordre.
Juillet
 
Les troupes perses du général Adarmahan envahissent la Syrie byzantine, ravagent les faubourgs d'Antioche, assiègent Apamée et réduisent ses habitants en esclavage, puis mettent le siège devant Dara.
Novembre
15/11
Khosro Ier reprend la ville stratégique de Dara en haute Mésopotamie après six mois de siège. La folie de Justin II oblige le gouvernement Byzantin à demander une trêve d'un an, que les Perses n'accordent que contre le paiement de 45 000 sous d'or.
Mai
 
Pendant négociations destinées à prolonger la trêve entre Byzantins et Perses, le roi sassanide Khosrô Ier envahit brusquement l’Arménie romaine, mais ne peut prendre Theodosiopolis (Erzurum), et se dirige sur la Cappadoce où il se heurte aux forces du général byzantin Justinien et des Arméniens révoltés, qui lui infligent une grave défaite près de Mélitène.
Octobre
 
Le roi de Perse Khosrô Ier ouvre des négociations de paix avec l'empire byzantin.
Juin
 
Première campagne du général byzantin Maurice contre les Perses.
Juillet
 
Le Général perse Tamkhosro défait le Général byzantin Justinien.
Août
 
Le général byzantin Justinien est battu par le général perse Tamkhosrau en Arménie ; les Perses font trainer les pourparlers de paix pendant l'automne, pour retarder les préparatifs des Byzantins.
 
Les Éthiopiens du royaume d'Aksoum sont définitivement chassés d'Arabie par les Perses. Des flottes perses venues des ports du Yémen saccagent ceux de l'Éthiopie, qui perd ses débouchés commerciaux.
Mars
 
Rupture des pourparlers de paix entre les Perses et les Byzantins.
 
Les Perses envahissent et pillent la Mésopotamie byzantine.
Juillet
 
Le Général byzantin Maurice envahit l'Arménie perse et s'empare de la forteresse d'Aphumon.
Novembre
 
Le Général byzantin Maurice se dirige vers le sud et prend et met à sac la forteresse de Singara.
Mars
 
Début du règne d'Hormizd IV, roi sassanide de Perse à la mort de Khosro Ier.
Juin
 
Les Byzantins envoient des émissaires en Perse pour négocier la paix. Les Perses font durer volontairement les négociations, et à l'automne, Byzance s'apprête à reconduire la guerre.
 
Campagne du byzantin Maurice et du ghassanide al-Mundhir en Mésopotamie. Il franchissent l’Euphrate et menacent Ctésiphon, la capitale des Sassanides.
Juillet
 
Le Général byzantin Maurice fait campagne en Arménie perse, puis descend l'Euphrate presque jusqu'à Ctésiphon. Mais il doit faire retraite car une armée perse attaque la Mésopotamie byzantine.
Décembre
 
Tibère II tente de négocier la paix avec Hormizd IV. Arrestation du roi ghassanide al-Mundhir, qui s'est querellé avec Maurice. Il est condamné pour trahison. Le royaume arabe des Ghassanides, allié infidèle de Byzance, est démantelé.
Juin
 
Victoire du général byzantin Maurice sur les Perses Sassanides à la bataille de Constantine ; le général Tamkhosrau est tué.
Juillet
 
Défaite des troupes Perses près de Dara.
Novembre
 
Le général byzantin Jean Mystacon prend le commandement des armées d'Orient. Il lance une campagne en Arzanène, mais après un premier succès est battu par le général perse Kardarigan au confluent du Nymphios et du Tigre à cause de la défection du légat Cours.
Juillet
 
Campagne des Byzantins contre les Perses en Arzanène. Le général byzantin Jean Mystacon assiège la forteresse d'Acbas sur le Nymphios.
Octobre
 
Le général byzantin Philippicus ravage par les plaines de Beth Arabaye près de Nisibe.
 
Le général byzantin Philippicus poursuit les opérations contre les Perses en Arzanène.
Mai
 
Les Perses renouent les pourparlers de paix avec les Byzantins. Victoire du général byzantin Philippicus sur les Perses dirigés par Kardarigan à la bataille de Solachon près de Dara.
Octobre
 
Le général byzantin Heraclius l'Ancien ravage les territoires perses au-delà du Tigre.
Octobre
 
Victoire byzantine de Germanus sur les Perses près de Martyropolis.
 
Le roi de Perse Khosro Ier est déposé par une révolte militaire et s'enfuit à Constantinople pour demander de l'aide.
Octobre
 
Philippicus assiège Martyropolis, mais est repoussé par des renforts perses.
Février
15/02
Khosro II, porté au pouvoir par les Grands révoltés, est couronné roi de Perse.
20/02
Le général Bahram Chubin, victorieux des Köktürks à Hérat en 589, se révolte contre Khosro II et marche sur Ctésiphon, prise le 28 février. Khosro II, battu, se réfugie en territoire byzantin.
Mars
09/03
Bahram Chubin est couronné sous le nom de Vahram VI.
Mars
 
Le général byzantin Narsès, nommé commandant en chef des armées d'Orient en remplacement de Comentiolus, avance sur Mardès, forteresse près de Dara aux côtés de Khosro II et de l'évêque Domitien de Mélitène. Les Arabes des environs se rallient à Khosro qui envoie les clefs de Dara à l'empereur byzantin Maurice, qui de son côté confirme officiellement qu'il adopte Khosro.
Avril
 
Le général perse Mabad prend Ctésiphon et proclame Khosro roi.
Octobre
 
Traité de paix entre les empires byzantin et perse. En retour de son aide, Maurice reçoit d'importantes concessions territoriales (l’Arménie jusqu’au lac de Van et Tiflis, Dara et Martyropolis) et Khosro se montre tolérant envers les chrétiens.
 
Guerre opposant les Perses aux byzantins (→ 628).
 
Toute la péninsule arabique tombe pour trente ans aux mains des Perses. Al-Hira, capitale des Lakhmides dont le dernier souverain An-Nu'man III est exécuté, est dirigée par les envoyés du roi perse qui y perçoit tribut.
Mars
 
L'ambassadeur byzantin Lilius, envoyé en mission auprès du roi de Perse Khosro II, arrive à Dara. Le roi sassanide le renvoie et déclare la guerre à Phocas, après la mort de son allié Maurice.
Juillet
 
Les Perses reprennent Dara aux Byzantins.
 
Les Perses commencent à investir une à une les villes de Syrie et d’Asie Mineure. Une armée perse dirigée par Shahin Vahmanzadegan envahit l'Arménie byzantine, où elle prend Theodosiopolis puis va assiéger Césarée de Cappadoce avant d'atteindre Chalcédoine ; une autre armée menée par Schahrbaraz soumet les villes de Haute Mésopotamie, Mardin, Amida, Édesse.
 
Les Perses s'emparent d'Édesse.
 
Le général perse Chahin prend Chalcédoine aux Byzantins.
Octobre
08/10
Les Perses s'emparent d'Antioche.
 
Victoire des tribus arabes révoltés contre les Perses à la bataille de Dhou Qar entre Bassora et Koufa.
Mai
 
Offensive des Sassanides en Syrie. Prise d'Apamée et d'Édesse. Après sa victoire sur les troupes byzantines, le général perse Charbaraz occupe Antioche. La campagne sassanide est poussée brièvement jusqu'en Palestine.
 
Campagne sassanide en Palestine. Les églises chrétiennes sont systématiquement pillées. La Basilique de la Nativité de Bethléem est cependant épargnée car les Perses y trouvent une mosaïque représentant la vénération des Rois mages envers Jésus-Christ naissant. Comme ces personnages orientaux sont figurés avec des vêtements perses, les envahisseurs respectent le lieu.
Mai
 
Le général byzantin Priscus parvient à reprendre Césarée de Cappadoce aux Perses.
Avril
 
Echec d'une campagne Héraclius en Syrie pour sauver Antioche ; l'empire byzantin est coupé en deux après la prise de Damas par le général perse Charbaraz.
Mai
05/05
Prise de Jérusalem. Les armées perses de Chosroès II, dirigées par le général Charbaraz prennent Césarée puis pillent Jérusalem. Elles emmènent en captivité le patriarche et la population, et s'emparent des reliques de Vraie Croix.
 
Les Perses atteignent Chalcédoine et menacent Constantinople.
 
Les Perses débarquent à Chypre.
 
Prise de Péluse, clé de l'Égypte, par les Perses.
 
Les Perses s’emparent d’Ancyre (Ankara).
Juin
 
Prise d'Alexandrie par les Perses sous Khosro II, qui font la conquête de l'Égypte.
 
Héraclius, allié aux Khazars, parvient devant Ninive et anéantit l'armée perse.
Décembre
01/12
L'armée d'Héraclius franchit le Grand Zab et campe près de Ninive.
12/12
Bataille de Ninive. Le basileus Héraclius Ier remporte une victoire décisive sur les Sassanides de l'empereur Khosro II..
 
Héraclius s'avance alors jusqu'aux portes de Ctésiphon.
 
Khosro, qui cherche à anticiper sa succession, prévoit de couronner son fils cadet, Mardânshâh mais il est renversé et exécuté par son fils aîné, Kavadh II.
Janvier
06/01
L'empereur byzantin Héraclius s'empare du palais royal perse de Dastagard, abandonné par Chosroès qui s'est réfugié à Ctésiphon.
Février
25/02
Le dernier souverain de l' empire sassanide Khosro II est renversé par son fils Kavadh II.
Avril
27/04
Schahr-Barâz devient roi de l'Empire perse.
Mars
21/03
L'empereur byzantin Héraclius Ier rapporte la "Vraie Croix", prise par Chosroès II, à Jérusalem, libérée de l'occupation perse..
Juin
09/06
Le roi Shahr-Barâz est tué, victime d'une conspiration ; son épouse Burandukht (fille de Khosro II) est proclamée reine à Ctésiphon.
 
Début du règne de Yazdgard III, dernier roi sassanide de Perse.
Décembre
26/12
Héraclius avance vers Ctésiphon à la poursuite de Khosro II.
Mai
 
Les Arabes anéantissent l'armée perse à la bataille d'al-Qadisiyya. On parlera désormais de Persans et non plus de Perses.
Décembre
 
Les Arabes mettent en déroutent le Roi des rois Yazdgard III à la bataille de Nahavand (Nehavend) et font la conquête de la Mésopotamie.
Janvier
 
Le Séfévide Chah Ismaïl, désireux de venger la mort de son père et appuyé par les Qizilbash (« têtes rouges », turcs chiites certainement rattachés aux traditions chamaniques) vainc Alwand ibn Yusuf, sultan des Ak Koyunlu, puis son successeur Murad (1503) et entre dans Tabriz où il se proclame Chah.
Mars
11/03
Début du règne d'Ismail Ier, chah de Perse, créateur de la dynastie des Séfévides. Le chiisme devient la religion de la Perse.
Août
23/08
Bataille de Tchaldiran. Les Séfévides iraniens sont défaits par les troupes de l’Empire ottoman, lequel prend possession de l’Anatolie orientale.
Juillet
16/07
Le roi séfévide de Perse Tahmasp livre Bayezid, fils révolté de Süleyman Ier, aux ambassadeurs de l'empire ottoman.
Août
22/08
Couronnement du sévévide Ismaïl II à Qazvin.
Septembre
08/09
Victoire ottomane sur les Perses sur les rives du Kanak. Occupation partielle de la Géorgie.
Décembre
08/12
Victoire ottomane sur les Perses sur les rives de la Koura ; annexion du Chirvan et prise de Derbent par les Ottomans.
Mai
09/05
Bataille des Torches. Victoire des Ottomans sur les Perses sur les bords du Samour, dans la plaine de Derbent. Prise de Bakou.
Juin
29/06
Une ambassade perse passe par Nice pour proposer aux princes chrétiens une alliance contre les Turcs.
Septembre
23/09
Prise de Tabriz par les Ottomans conduit par le grand vizir Özdemiroglu Osman Pacha.
 
Début du règne d'Abbas Ier.
Mars
21/03
Le roi de Perse Chah Abbas doit signer une paix désastreuse avec les Ottomans pour se consacrer à la lutte contre les Ouzbeks. Occupation de la Géorgie, du Chirvan, du Lorestan, de Tabriz avec une partie de l'Azerbaïdjan par l'empire ottoman.
Mars
 
Le shah Abbas Ier de Perse fait d'Ispahan sa capitale.
Novembre
28/11
Abbas Ier prend Bagdad aux Turcs.
Avril
 
Assassinat du gouverneur séfévide de Kandahar Gurgen Khan par le prince afghan Mirwais, qui s’empare du pouvoir. Les Afghans se soulèvent contre le pouvoir perse et forment un État indépendant.
Mars
08/03
Les Afghans sunnites révoltés écrasent l'armée séfévide à Gundabad puis assiègent la capitale Ispahan.
Juillet
18/07
Début d’une Campagne russe contre la Perse.
Octobre
23/10
Reddition d'Ispahan. Les Afghans usurpent la royauté après l'abdication de Chah Huseyin. L’émir afghan Mir Mahmoud se proclame roi de Perse et fonde la dynastie Hotaki.
Janvier
15/01
Ashraf est battu par les troupes de Tahmasp II conduites par Kuli Khan près de Chiraz. Il est tué dans sa fuite et les Afghans Ghilzai sont rejetés hors de Perse.
Juillet
07/07
Nâdir Shâh destitue Tahmsap II et place le fils de celui-ci encore enfant. Il se proclame régent d'Abbas II.
Janvier
27/01
Une assemblée des gouverneurs de province et des notables réunie dans la plaine de Mughan proclame chah de Perse le général turkmène Afchar Nadir après la déposition des derniers séfévides, Tahmasp II et son fils Abbas III.
Octobre
24/10
Prise et destruction de Kerman par les Kadjars5. Lotf Ali Khan, dernier souverain de la dynastie Zand, parvient à fuir mais est capturé près de Bam et exécuté. L’eunuque Kadjar Agha Muhammad se fait proclamer Chah à Téhéran et fonde la dynastie des Kadjars.
Septembre
11/09
Victoire d'Agha Mohammad Shah, à la bataille de Krtsanissi, lors des invasions perses de la Géorgie.
Avril
14/04
Début de l'expédition russe en Perse.
Juin
17/06
Le chah de Perse Agha Muhammad est assassiné par ses serviteurs. Début du règne de Fath Ali Chah, chah de Perse.
Mai
04/05
Traité de Finkenstein, conclu entre la Perse et la France au château de Finckenstein.
Mars
12/03
Traité préliminaire britannico-persan qui contraint les Français à quitter la Perse et garantit l’intégrité de celle-ci face à la Russie.
Octobre
31/10
Victoire des Russes de Pyotr Kotlyarevsky à la bataille d'Aslanduz sur les Perses d'Abbas Mirza.
Septembre
15/09
Traité de Gulistan. L’Iran cède à la Russie ses provinces situées au nord de l’Araxe.
Octobre
12/10
La Russie et la Perse, par le Traité de Gulistan, consacrent la liberté de navigation de la Perse sur la mer Caspienne à des fins commerciales mais réservent à la seule Russie le droit de faire naviguer sa flotte de guerre.
Novembre
25/11
Traité britannico-persan définitif conclu à Téhéran sur la base des négociations de sir Harford Jones, alliance défensive et d’assistance mutuelle.
Juillet
16/07
Guerre russo-persane (→ 02/1828).
--   
Début de la guerre russo-perse.
Février
02/02
Traité de Turkmentchaï entre russes et persans.
Décembre
17/12
La Perse signe un engagement avec le Royaume-Uni pour la construction d’un poste de relais du réseau télégraphique installé entre Khanaqin et Bushehr. La possibilité de transmission rapides à travers la Perse transformera l’exercice du pouvoir à l’intérieur du pays. Le télégraphe permettra au chah de contrôler plus étroitement l’activité des autorités provinciales.
Avril
20/04
Déclaration de Bahá’u’lláh à Bagdad d’être la manifestation divine annoncée par le Báb.
Mai
27/05
Le roi d’Afghanistan Dost Mohammad reprend Herat aux mains des Perses depuis 1856, et contraint le khan à la fuite.
Juillet
16/07
Les Constitutionalistes prennent Téhéran ; Mohammad-Ali Shâh est destitué.
NAVIGATIONyip
Avant J.C.
VIIeme - VIeme - Veme - IVeme - IIIeme

Après J.C.
IIIéme - IVéme - Véme - VIéme - VIIéme - XVIéme - XVIIéme - XVIIIéme - XIXéme - XXéme