Loading...
Loading...
Babylone (89 événements)

Tag
Afghanistan - Afrique - Afrique du Nord - Afrique du Sud - Albanie - Alexandre - Algérie - Allemagne - Amérique - Angleterre - Angola - Antilles - Arabie - Argentine - Arménie - Asie Mineure - Assyriens - Australie - Autriche - Aztèques - Babylone - Bahreïn - Balkans - Bangladesh - Bélarus - Belgique - Bénin - Bhoutan - Biafra - Birmanie - Bohême - Bolivie - Bosnie - Brésil - Bulgarie - Burgondes - Byzance - Cambodge - Cameroun - Canada - Caraïbes - Carolingiens - Carthage - Centrafrique - Chili - Chine - Christianisme - Chypre - Colombie - Commune - Congo - Corée - Corse - Costa Rica - Côte d'Ivoire - Croatie - Croisades - Cuba - Culture - Danemark - Djibouti - Ecosse - Egypte - Empire Ottoman - Equateur - Erythrée - Espace - Espagne - Estonie - Etats Unis - Éthiopie - Etrusques - Europe - Europe Centrale - Finlande - France - Frisons - Fronde - Gabon - Gambie - Gaule - Geekeries - Ghana - Grèce - Groenland - Guatemala - Guinée - Guyane - Haïti - Hawaï - Hébreux - Hittites - Honduras - Hong Kong - Hongrie - Huns - Incas - Inde - Indonésie - Irak - Iran - Irlande - Islande - Israel - Italie - Japon - Jordanie - Kenya - Kosovo - Koweit - Laos - Lettonie - Liban - Lituanie - Lombards - Luxembourg - Lybie - Macao - Madagascar - Malaisie - Mali - Malte - Maroc - Mauritanie - Mayas - Mèdes - Mérovingiens - Mexique - Minoens - Moldavie - Monaco - Monde - Monde Arabo-Musulman - Mongolie - Mongols - Monténégro - Moravie - Mozambique - Napoléon - NépaL - Nicaragua - Nice - Niger - Nigéria - Norvège - Nouvelle Zélande - Ostrogoths - Ouganda - Pakistan - Palestine - Panama - Paraguay - Parthes - Pays Bas - Pérou - Perse - Phéniciens - Philippines - Pôles - Pologne - Portugal - Révolution Française - Révolution Russe - Rome - Roumanie - Russie - Rwanda - Salvador - San Marin - Savoie - Saxons - Sciences - Sénégal - Serbie - Seychelles - Siam - Singapour - Slovaquie - Slovénie - Somalie, - Soudan - Sri Lanka - St Empire - Suède - Suisse - Sumer - Syrie - Tahiti - Taiwan - Tchad - Tchécoslovaquie - Tchéquie - Thaîlande - Tibet - Togo - Tunisie - Turquie - Ukraine - Uruguay - Vandales - Venezuela - Venise - Viet Nam - Vikings - Wisigoths - Yémen - Yougoslavie

Guerre d'Espagne - Guerre d'Indépendance - Guerre d'Indochine - Guerre de Cent Ans - Guerre de Corée - Guerre de Crimée - Guerres de Religion - Guerre de Sécession - Guerre de Sept ans - Guerre de Succession d'Espagne - Guerre de trente ans - Guerre du Viet Nam - Guerre Froide - Guerres Médiques - Guerres Puniques - WWI - WWII

Rois de France - Présidents Français - Empereurs Romains


Période

 
Les Babyloniens inventent le système sexagésimal, qu'ils combinent avec la numération décimale.
 
Des scribes babyloniens font des exercices de calculs de surfaces.
 
Première dynastie de Babylone (→ -1595).
 
La table trigonométrique [Plimpton 322] précise (4 colonnes et 15 lignes), utilisant un système sexagésimal, est inscrite sur une tablette d'argile.
 
Apogée de la première dynastie de Babylone sous les règnes d’Hammourabi (1792-1750 av. J.-C.) et de son fils Samsu-iluna (1749-1712 av. J.-C.). Hammourabi domine toute la Mésopotamie après une succession de conquêtes et promulgue un Code de lois qui porte son nom (→ -1712).
 
Sous la direction de Hammourabi, une coalition formée de Babylone, Mari et l'Élam écrase le royaume d'Eshnunna, ce qui libère le front oriental de Babylone.
 
Hammurabi, roi de Babylone, fait graver des stèles en basalte qui rapportent ses décisions de justice (env 300), pour établir sa sagesse et son autorit.
 
Hammourabi, roi de Mésopotamie, meurt ; son fils Samsu-iluna lui succède.
 
Le roi hittite Mursili Ier mène un raid contre Babylone, ce qui provoque l'effondrement de l'empire paléo-babylonien.
 
Début de la dynastie kassite de Babylone. Elle ne semble pas avoir cherché à transformer le pays. Elle adopte la langue babylonienne et il est difficile de définir son originalité (→ -1160).
 
Les Babyloniens imaginent les 12 constellations zodiacales.
 
Les Babyloniens imaginent les 12 constellations zodiacales.
 
Un catalogue d'étoiles est réalisé en Babylonie.
 
Le roi d’Élam, Shutruk-Nahhunté Ier envahit et pille la basse Mésopotamie. Il entre dans Babylone. Il dépose le dernier souverain kassite Enlil-nadin-ahhê et annexe le pays.
 
Les Elamites s'emparent de Babylone.
 
Règne de Nabuchodonosor Ier, roi de Babylone (→ -1103).
 
Nabuchodonosor Ier de Babylone s’attaque à Suse et anéantit la ville.
 
Téglath Phalasar, roi d’Assyrie, marche victorieusement sur Babylone.
 
Règne de Eulma shakin-shumi, roi de Babylone.
 
Règne de Mâr-bîti-apla-usur, roi de Babylone.
 
Règne de Ninurta-kudurri usur, roi de Babylone.
 
Début du règne de Mar-nîti-ahhê-iddina, roi de Babylone.
 
Règne de Nabû-shuma-ukîn, roi de Babylone. Nouvelle guerre entre Babylone et l’Assyrie de Adad-nerari II, terminée par un traité de paix qui dure 80 ans. Chacun des deux souverains épouse une fille de l'autre.
 
Règne de Marduk-zakir-shumi Ier, roi de Babylone.
 
Conflit entre Marduk-zakir-shumi de Babylone et son frère soutenu par les Araméens. Le roi fait appel à Salmanazar III qui défait les rebelles et entre en paix dans Babylone. Il chasse les Araméens jusqu’au bord du golfe. Marduk-zakir-shumi prête serment d'allégeance à l’Assyrien.
 
Campagnes Shamshi-Adad V contre Marduk-balassu-iqbi. Il entre dans Babylone et prend le titre de roi de Sumer et d’Akkad. Marduk, dieu babylonien, est placé immédiatement après Assur dans le panthéon assyrien par Shamshi-Adad V.
 
Règne de Eriba-Marduk, roi de Babylone (→ -769). Le Chaldéen Eriba-Marduk monte sur le trône de Babylone en proie à l’anarchie. Il intervient contre les Araméens qui s’étaient emparés de terres appartenant aux habitants de Babylone et de Barsippa.
 
Règne de Nabû-shuma-ishkun, roi de Babylone.
 
Règne de Nabû-shuma-ishkun, roi de Babylone (→ -748).
 
Règne du roi de Babylone Nabonassar, sous la tutelle assyrienne (→ -734). Il introduit sept mois supplémentaires par périodes de 19 ans pour faire concorder l’année lunaire et l’année solaire.
Février
26/02
Règne du roi de Babylone Nabonassar, sous la tutelle assyrienne (→ -734).
 
Téglath Salasar intervient en Babylonie contre les Araméens à la demande du roi chaldéen Nabonassar. 65 000 personnes sont déplacées de Babylonie en Assyrie.
 
Téglath Salasar intervient en Babylonie contre les Araméens à la demande du roi chaldéen Nabonassar. 65 000 personnes sont déplacées de Babylonie en Assyrie.
 
Règnes de Nabû-shuma-ukin II (un mois), puis de Nabu-mukin-zeri (→ -729), rois de Babylone.
 
Téglath-Phalasar III, roi d'Assyrie, prend la ville de Babylone. L’usurpateur Ukîn-zêr et son fils sont tués. Téglath-Phalasar se fait couronner roi de Babylone sous le nom de Poulou. 150 000 personnes sont déplacées de Babylonie en Assyrie.
 
Règne de Salmanazar V, roi d’Assyrie et de Babylone, sous le nom d’Ululaï. Il annexe la Cilicie, puis guerroie en Phénicie et en Palestine où le roi d’Israël Osée s’est révolté et cesse de verser le tribut à la mort de Teglath-Phalasar III.
 
Salmanazar V prend Samarie après trois ans de siège et en déporte la population en Mésopotamie (27 290 personnes, selon la tradition). Elle est remplacée par des colons babyloniens et araméens, qui seront méprisés par les Juifs. Le roi d’Israël Osée est emmené en prison. Le royaume d'Israël est anéanti.
 
Premier règne de Merodach-Baladan II, roi de Babylone (→ 710).
 
Soulèvement de la Babylonie contre les Assyriens. Sargon marche contre Babylone mais est mis en échec près de Dêr par le roi d’Élam.
 
Révolte de Babylone contre les Assyriens. Sennacherib, roi Assyrien, détruit la ville en grande partie.
 
Le roi d'Assyrie Assarhaddon fait rebâtir Babylone 11 ans après sa destruction.
Mai
 
Assarhaddon proclame son fils Assurbanipal prince héritier et son autre fils Shamash-shum-ukin roi de Babylone ; il fait signer aux princes vassaux des traités de loyauté.
 
Règne de Shamash-shumukin, roi assyrien de Babylone.
 
Une coalition réunit l'Élam, Babylone et le Pays de la Mer (Mésopotamie méridionale) contre l'Assyrie. Assourbanipal sépare habilement les attaques contre ses adversaires.
 
Assourbanipal, roi d'Assyrie, détruit Babylone.
 
Assourbanipal, roi d'Assyrie, détruit Babylone.
 
Mise à sac et destruction de Suse par Assurbanipal.
 
L’Élam est rayé de la carte. Assurbanipal ramène en Babylonie la statue de la déesse Nanna que détenaient les Élamites depuis plus de 1500 ans.
 
Règne de Nabopolassar, (Nebû-apal-usur) roi de Babylone. Gouverneur des Pays de la Mer pour le compte des Assyriens, il se proclame roi. Le roi chaldéen Nabopolassar fonde l’empire néo-babylonien au détriment de l’Assyrie. Il s’appuie d’abord sur le sud en prenant Uruk, puis Sippar, puis met à profit le désordre qui s’installe lors de la succession d’Assurbanipal pour entrer dans Babylone et s’y faire couronner. Il joue habilement des rivalités entre les prétendants au trône d’Assyrie, dont certaines armées sévissent en Babylonie centrale. Il restaure l’Etemenanki, la ziggourat du dieu Marduk à Babylone.
 
Le roi d’Assyrie Ashur-etil-ilâni est tué au combat aux environs de Nippur. Sîn-shar-ishkun, vainqueur, s’installe sur le trône de Ninive. Nabopolassar a les mains libres en Babylonie. Sîn-shar-ishkun, qui veut reconquérir le pays, lui fait la guerre pendant de longues années. Nabopolassar résiste, s’empare de Nippur et parvient à libérer tout le pays de Sumer et d’Akkad.
 
Offensive du roi de Babylone Nabopolassar contre les Assyriens, qui sont battus vers Harran puis à Arrapha. Nabopolassar contrôle la Mésopotamie centrale et s’intéresse à la moyenne vallée de l’Euphrate, au Khabur et aux régions levantines que les Assyriens ne dominent plus. Il tente d’assiéger Assur, mais sans succès.
 
Le roi chaldéen de Babylone, Nabopolassar, restaure la ziggourat du dieu Mardouk.
 
L'empereur perse Cyrus fait proclamer pour les peuples la possibilité de retrouver leurs patries et leurs dieux (autorisant ainsi le retour en Israël des Juifs exilés à Babylone).
 
Ashur-uballit II est tué par les Mèdes et les Babyloniens, peut-être en tentant de reconquérir Harran. L’empire assyrien disparait et laisse la place à la domination de Babylone.
 
Nabuchodonosor est chargé par son père Nabopolassar de chasser les Égyptiens de Syrie.
 
Le roi chaldéen de Babylone, Nabopolassar, meurt.
Mars
 
Nabuchodonosor II est couronné roi de Babylone.
Juin
 
Nabuchodonosor, après deux ans de tentatives infructueuses, bat le pharaon d’Égypte Nékao II à la bataille de Karkemish. Il avance en Palestine jusqu’à Péluse, à la frontière avec l’Égypte, mais regagne rapidement Babylone lorsqu’il apprend la mort de son père pour s’y faire couronner. Après cette défaite, Nékao II est obligé, à la fin de son règne, d'abandonner toutes ses possessions (et prétentions) asiatiques au nord de Gaza.
Septembre
23/09
Nabuchodonosor II devient roi de Babylone après la mort de son père Nabopolassar1. Il continue l’½uvre de restauration engagée par son père. Il remodèle la capitale, Babylone, et engage d’importants travaux dans les villes méridionales, en particulier à Ur, Uruk, Larsa, Kish, Borsippa et Sippar. Il réorganise l’administration, et la bureaucratie connaît sous son action un essor remarquable. Nabuchodonosor entreprend d’immenses travaux à Babylone, alors la plus grande ville de toute l’Antiquité orientale, qui atteint ou dépasse 80 000 habitants. C’est une métropole financière, un centre économique majeur et une capitale intellectuelle.
 
Nabuchodonosor II retourne en Syrie-Palestine pour percevoir les tributs de Damas, Tyr, Sidon et Jérusalem et pour détruire Ascalon dont le roi s’était révolté.
 
Echec de Nabuchodonosor II contre l’Égypte.
 
Règne de Yehôyakîn, roi de Juda. Après l’échec de Nabuchodonosor II contre l’Égypte, Yehôyaqîm de Juda, malgré les avertissements du prophète Jérémie, refuse de payer tribut à Nabuchodonosor. Occupé à réorganiser son armée, le roi de Babylone se contente d’envoyer des bandes de Chaldéens, d’Edomites et d’Ammonites harceler la Judée. En décembre 598 av. J.-C., tandis que Nabuchodonosor marche sur la Palestine, Yehôyaqîm meurt, peut-être assassiné et est remplacé par son jeune fils Yehôyakîn qui ne règne que trois mois.
Mars
16/03
Prise de Jérusalem par Nabuchodonosor II. L'empire babylonien conquiert le royaume de Juda. Tandis que les Édomites s’emparent du Néguev, Nabuchodonosor prend Jérusalem révoltée. Le roi Joachin est déporté à Babylone ainsi que la noblesse et les artisans (3000 personnes). Nabuchodonosor pille les trésors du Temple et du palais royal et institue comme roi de Juda un oncle de Joachin, fils de Josias, Mattaniah, qui prend le nom de Sédécias.
 
Règne en Égypte du pharaon Psammétique II. Il entraîne la chute de Jérusalem en l’encourageant à s’opposer à Babylone.
 
La suite d’une révolte à Babylone et de l’avènement de Psammétique II en Égypte, Juda, Édom, Moab, Ammon et la Phénicie tentent une révolte contre Nabuchodonosor II. Mais finalement, peut-être sous l’influence de Jérémie, Sédécias de Juda préfère envoyer une ambassade à Babylone pour assurer Nabuchodonosor de sa fidélité.
Janvier
 
Nabuchodonosor II assiège Jérusalem, ainsi que Tyr, Lakish et Azéqah dans la Shéphélah.
 
Au début de l’année, l’avance d’une armée égyptienne provoque momentanément la levée du siège de Jérusalem. La libération promise aux esclaves au moment du danger est remise à plus tard et Jérémie est emprisonné. Mais l’armée d’Apriès est défaite et le siège de Jérusalem reprend, entraînant la famine et la peste.
Juillet
 
Une brèche est ouverte dans la muraille de la ville et le roi Sédécias tente une sortie de nuit vers le Jourdain et le territoire ammonite. Les Babyloniens le font prisonnier à Jéricho. Il a les yeux crevés après avoir vu ses fils égorgés devant lui, puis est emmené prisonnier à Babylone. Le général de Nabuchodonosor II, Nebouzaradan, prend Jérusalem. Il détruit le Temple et le palais royal, fait démanteler la ville, annexe le royaume et déporte une partie de la population..
 
Conquête du royaume de Juda par les Babyloniens; Destruction de Jérusalem et du Premier Temple; Exil de la plupart des juifs.
Mai
28/05
Bataille de l’Éclipse entre le roi des Mèdes Cyaxare et le roi de Lydie Alyatte. Un traité arbitré par Nabuchodonosor II fixe la frontière entre les deux pays sur l’Halys, en Anatolie. Nabuchodonosor II occupe la Cilicie et fortifie plusieurs villes. L’éclipse totale de Soleil aurait été prédite par Thalès de Milet, selon la tradition.
 
La résistance de Moab et d’Ammon aux armées babyloniennes est brisée par la déportation de nombreux Ammonites et Moabites ainsi que de quelques Judéens qui s’étaient joints à leur révolte.
 
Nabuchodonosor II s’empare de Tyr après un siège de 13 ans, ce qui met la flotte tyrienne à sa disposition dans ses opérations contre l’Égypte. La Syrie-Palestine est pacifiée. Sidon prend le relais du prestige phénicien.
 
Echec d’une expédition de Nabuchodonosor II contre l’Égypte10. Le pharaon Amasis repousse l'invasion en utilisant des mercenaires Grecs d’Ionie.
 
Mort de Nabuchodonosor II, roi de Babylone. Son fils Amêl-Marduk lui succède.
 
Le roi de Babylone Amêl-Marduk, qui aurait gouverné de façon « illégale et incorrecte », est déposé par son beau-frère Nergal-shar-usur.
 
Labâshi-Marduk succède à son père Nériglissar comme roi de Babylone. Il est torturé à mort au bout de deux mois de règne. Nabonide, gouverneur de Babylone, âgé de soixante ans, est porté au pouvoir par le parti des prêtres conjurés, vraisemblablement favorables au dieu Sîn.
Mars
 
Nabonide monte sur le trône de Babylone à la suite d'une conjuration conduite par des membres du clergé du dieu lunaire Sîn qui éliminent ceux restés fidèles au dieu Marduk.
Mars
 
Le roi Nabonide fait reconstruire le temple de Sîn à Harran : il s'attire l'hostilité du clergé traditionnel de Babylone.
 
Des troubles aggravés sans doute par une mauvaise situation économique éclatent en Babylonie et dans les villes méridionales. Le roi Nabonide installe son fils Balthazar (Bêl-sharsur) sur le trône de Babylone et s’en va alors dans l’oasis de Temâ (en arabe Taima) dans le Hedjaz, qu’il conquiert, ainsi que toute une série de villes.
 
Le roi de Babylonie Nabonide quitte Taima, en Arabie, après un long exil pour inaugurer le grand temple de Sîn à Harran, puis retourne à Babylone à la veille de l’action de Cyrus contre la capitale.
 
Le second Isaïe, exilé à Babylone, prophétise la destruction de Babylone par la Perse et le retour à Sion.
 
Craignant une invasion perse et pour affermir son pouvoir spirituel, Nabonide a fait transporter à Babylone toutes les images des dieux de la Mésopotamie du sud. Les populations sont démoralisées.
Septembre
26/09
Victoire perse sur les Babyloniens à Opis. Le roi perse Cyrus II marche sur la Babylonie désemparée par le long éloignement de Nabonide à Taima et par son fanatisme en faveur de Sîn. Ugbaru (Gobryas), gouverneur du Gutium, abandonne le roi. Nabonide ne semble pas avoir compris le danger qui menace l’empire. Toute son action paraît en décalage complet avec la situation.
Octobre
 
L’armée perse prend Babylone un jour de fête, sans combats, en passant par le lit de l’Euphrate.
 
Cyrus II entre dans Babylone. Il se pose en libérateur, se faisant reconnaître comme roi par la volonté de Marduk sans annexer le pays. Le gouvernement de la Babylonie est confié à Ugbaru.
Octobre
 
édit d’Ecbatane. Cyrus II se concilie les populations soumises par Babylone en leur restituant leurs divinités. Il autorise par un édit le retour des Juifs en captivité à Babylone de retourner s’installer en Judée s’ils le désirent et ordonne la reconstruction du Temple au frais du trésor royal.
 
Pour mater une révolte babylonienne contre la domination perse, Xerxès fait détruire les temples de la ville, et notamment l'Esagil.
Octobre
 
L'empereur romain Septime Sévère s'empare Babylone désertée.
Mars
26/03
Robert Koldewey découvre les ruines de Babylone.
NAVIGATION
Avant J.C.
IIIéme Millénaire - IIéme Millénaire - Xeme - XIeme - VIIIeme - VIIeme - VIeme - Veme

Après J.C.
IIéme - XIXéme