";
Loading...
Loading...
Irak (195 événements)

Tags
Abkhazie - Afghanistan - Afrique du Sud - Albanie - Algérie - Allemagne - Allemagne (RDA) - Allemagne (RFA) - Andorre - Angleterre - Angola - Arabie Saoudite - Argentine - Arménie - Australie - Autriche - Azerbaïdjan - Bahreïn - Bangladesh - Barbade - Bélarus - Belgique - Belize - Bénin - Bermudes - Bhoutan - Biafra - Birmanie - Bolivie - Bornéo - Bosnie - Botswana - Brésil - Brunei - Bulgarie - Burkina Faso - Burundi - Cambodge - Cameroun - Canada - Cap Vert - Centrafrique - Chili - Chine - Chypre - Colombie - Comores - Congo - Corée - Corée du Nord - Corée du Sud - Costa Rica - Côte d'Ivoire - Croatie - Cuba - Danemark - Djibouti - Ecosse - Egypte - Emirats arabes unis - Equateur - Erythrée - Espagne - Estonie - Eswatini - Etats Unis - Éthiopie - Fidji - Finlande - France - Gabon - Gambie - Gênes - Géorgie - Ghana - Grèce - Groenland - Guatemala - Guinée - Guinée équatoriale - Guinée-Bissau - Haïti - Haut-Karabagh - Haute-Volta - Honduras - Hong Kong - Hongrie - Iles Vierges, - Inde - Indonésie - Irak - Iran - Irlande - Islande - Israel - Italie - Jamaîque - Japon - Jordanie - Kazakhstan - Kenya - Kirghizistan - Kosovo - Koweit - Laos - Lesotho - Lettonie - Liban - Liberia - Liechtenstein - Lituanie - Luxembourg - Lybie - Macao - Madagascar - Malaisie - Malawi - Maldives - Mali - Malte - Maroc - Martinique - Maurice - Mauritanie - Mexique - Moldavie - Monaco - Mongolie - Monténégro - Mozambique - Namibie - NépaL - Nicaragua - Niger - Nigéria - Norvège - Nouvelle Guinée - Nouvelle Zélande - Oman - Ouganda - Ouzbékistan - Pakistan - Palestine - Panama - Paraguay - Pays Bas - Pérou - Philippines - Pologne - Porto Rico - Portugal - Qatar - République Dominicaine - Rhodésie - Roumanie - Russie - Rwanda - Salvador - Samoa - San Marin - Sénégal - Serbie - Seychelles - Siam - Sierra Léone - Singapour - Slovaquie - Slovénie - Somalie - Soudan - Sri Lanka - Suède - Suisse - Suriname - Syrie - Tadjikistan - Taiwan - Tanganyika - Tanzanie - Tchad - Tchécoslovaquie - Tchéquie - Thaîlande - Tibet - Togo - Tonga - Trinité-et-Tobago - Tunisie - Turkménistan - Turquie - Ukraine - Uruguay - Venezuela - Viet Nam - Yémen - Yougoslavie - Zaïre - Zambie - Zanzibar - Zimbabwe

Abbassides - Akkadiens - Alains - Alamans - Araméens - Assyriens - Avars - Aztèques - Babylone - Burgondes - Byzance - Carolingiens - Carthaginois - Celtes - Egyptiens - Élamites - Empire Ottoman - Etrusques - Fatimides - Francs - Frisons - Gètes - Grecs - Hébreux - Hittites - Huns - Incas - Lombards - Mamelouks - Marcomans - Mayas - Mèdes - Mérovingiens - Minoens - Monde Arabo-Musulman - Mongols - Nabatéens - Omeyyades - Ostrogoths - Parthes - Perses - Phéniciens - Quades - Romains - Sassanides - Saxons - Séleucides - St Empire - Suèves - Sumer - Vandales - Vikings - Wisigoths - Zapotèques

Afrique - Afrique du Nord - Amérique - Antilles - Asie Centrale - Asie Mineure - Avignon - Balkans - Bohême - Bourgogne - Bretagne - Caraïbes - Carthage - Caucase - Corse - Dacie - Dalmatie - Florence - Gaule - Germanie - Guadeloupe - Guyane - Hawaï - Ile de Pâques - Illyrie - Istrie - Java - Jérusalem - Lydie - Mayotte - Mésie - Mésopotamie - Milan - Monde - Moravie - Naples - Navarre - Nice - Nouvelle Calédonie - Nubie - Pannonie - Péninsule Arabique - Phrygie - Pôles - Réunion - Rome - Savoie - Ste-Hélène - Tahiti - Valachie - Venise

Alexandre - Attila - Auguste - Bélisaire - Boulanger - Camus - Cartouche - Chaplin - Charlemagne - Christophe Colomb - Churchill - Danton - De Gaulle - Dreyfus - Eichmann - Einstein - Epicure - Freud - Galilée - Gandhi - Garibaldi - Gengis Khan - Hannah Arendt - Hannibal - Jaurès - Jeanne d'Arc - Jésus - Jules César - Louise Michel - Luther - Mahomet - Marc Aurèle - Masséna - Mata Hari - Molière - Montaigne - Napoléon - Napoléon III - Nietzsche - Olympe de Gouges - Pépin le Bref - Périclès - Picasso - Richelieu - Robespierre - Rommel - Rosa Luxemburg - Scipion l'Africain - Sénèque - Socrate - Tamerlan - Thémistocle - Vasco de Gama - Victor Hugo - Voltaire - Zola

Cent Jours - Commune - Consulat - COVID - Crise de Suez - Croisades - Expédition Magellan - Fronde - Ier Empire - IIème Empire - Insurrection de Budapest - Printemps de Prague - Révolte des Boxers - Révolution allemande - Révolution des Oeillets - Révolution Française - Révolution Russe

Guerre d'Algérie - Guerre d'Espagne - Guerre d'Indépendance des États-Unis - Guerre d'Indochine - Guerre de 1812 - Guerre de 1870 - Guerre de Cent Ans - Guerre de Corée - Guerre de Crimée - Guerre de Hollande - Guerre de la Ligue d'Augsbourg - Guerre de Sécession - Guerre de Sept ans - Guerre de Succession d'Autriche - Guerre de Succession d'Espagne - Guerre de trente ans - Guerre des Boers - Guerre des Deux-Roses - Guerre du Viet Nam - Guerre Froide - Guerres de Religion - Guerres Médiques - Guerres Puniques - WWI - WWII

Bataille d'Austerlitz - Bataille de Stalingrad - Bataille de Verdun - Bataille des Ardennes - Campagne de Russie

ASEAN - Croix Rouge - Europe - FMI - Mercosur - MSF - OMC - OMS - ONU - OPEP - OTAN - SDN - UNESCO - UNICEF


Période
(195 événements)

Mars
11/03
L'armée britannique occupe Bagdad.
Septembre
14/09
Gilbert Clayton, le Haut Commissaire britannique à Bagdad, est autorisé à communiquer au gouvernement irakien l’intention de son gouvernement de mettre fin au mandat britannique de Mésopotamie.
Juin
30/06
Fin du mandat britannique sur le Royaume d’Irak, prélude à l’indépendance, promise pour 1932. Le pays reste lié au Royaume-Uni par une alliance de 25 ans : coopération en matière de politique étrangère, maintien de deux bases aériennes britanniques, disposition du territoire irakien en cas de guerre, encadrement britannique de l’armée nationale.
Octobre
03/10
Indépendance de l'Irak.
Septembre
08/09
Ghazi Ier d'Irak devient le 2e roi d'Irak.
Juillet
05/07
Une convention irano-irakienne laissant le Chatt-el-arab, cours d'eau servant de frontière entre l'Irak et l'Iran, aux Irakiens, est signée.
09/07
L'Iran, l'Afghanistan, l'Irak et la Turquie signent un pacte à Saadabad (Téhéran) par lequel ils se garantissent leurs frontières respectives (visant essentiellement les Kurdes).
Février
07/02
Ouverture de la conférence de Saint James au Royaume-Uni sur le statut de la Palestine mandataire. Elle reçoit des délégués d’Égypte, de Transjordanie, d’Arabie saoudite et d’Irak (la France a refusé la présence de la Syrie et du Liban), ainsi qu’une délégation palestinienne et des représentants des sionistes. La Grande-Bretagne propose que les Arabes aient un droit de veto sur l’immigration juive et les Juifs un droit de veto sur l’indépendance de la Palestine afin de parvenir à un accord.
21/02
La radio d’El-Zohour, créée par le roi d’Irak Ghazi Ier, s’en prend à la politique britannique dans le Golfe et réclame l’annexion du Koweït par la force si les moyens pacifiques ont échoué.
Mars
01/03
En Irak, le Premier ministre Nuri as-Said affirme avoir découvert un complot visant à assassiner le roi Ghazi et un certain nombre de personnalités politiques. Hikmat Sulayman et ses partisans sont arrêtés et condamnés à mort par les tribunaux militaires, puis les sentences sont commuées en peines de prison après l’intervention de l’ambassade britannique. Il semble que le prétendu complot soit une invention de Nouri Saïd, désireux de se venger de la mort de son ami et beau-frère Jafar al-Askari et sans doute d’écarter définitivement du pouvoir Hikmat Sulayman.
10/03
Soulèvement populaire au Koweït pour la réunification avec l’Irak. Le cheikh du Koweït, aidé par les autorités britanniques, réprime le mouvement et procède à de nombreuses arrestations et emprisonnement. Le roi Ghazi Ier réclame publiquement la libération des prisonniers38. Il concentre ses troupes à la frontière du Koweït et semble projeter l’invasion de l’émirat.
Avril
04/04
Le roi d’Irak Ghazi Ier meurt dans un accident de voiture. L’opinion pense à un assassinat déguisé et soupçonne le Royaume-Uni. La foule s’en prend aux intérêts britanniques et le consul anglais à Mossoul trouve la mort lors d’une émeute. Le 6 avril, Premier ministre Nuri as-Said impose comme régent Abdul Illah, âgé de 26 ans et fils de Ali, dernier roi du Hedjaz avant Abdelaziz Ibn Sa’ud. Le frère de Faysal, Zayd, est écarté. Sous la pression populaire, Nuri as-Said engage l’Irak en faveur de la cause arabe Palestinienne, tout en menant des négociations infructueuses avec les sionistes.
Mars
28/03
Le Premier ministre Nuri as-Said démissionne et le 31 mars entre dans un nouveau gouvernement dirigé par Rachid Ali en tant que ministre des Affaires étrangères. Il refuse de rompre les relations diplomatiques avec l’Italie en juin, marquant ainsi l’indépendance de l’Irak par rapport à la Grande-Bretagne. Après la défaite française, l’Irak cherche un accord avec l’Allemagne. Le mufti de Jérusalem, réfugié en Irak, entre en contact avec l’Axe en été. Berlin répond de manière vague.
Février
01/02
Dans le royaume d'Irak, les Britanniques obtiennent le renvoi de Rashid Ali al-Kaylani par le régent, remplacé par Taha al-Hashimi. Ce dernier tente de réduire l’influence des nationalistes arabes dans l’armée mais est renversé.
Avril
01/04
Coup d’État panarabique en Irak. Le régent et Nuri as-Said s’enfuit et Rachid Ali al-Gillani, soutenu par l'Allemagne et les officiers, est rappelé au pouvoir (fin le 29 mai). Les Britanniques et les Américains refusent de reconnaître le nouveau pouvoir. Londres débarque des troupes à Bassorah.
16/04
Guerre anglo-irakienne.
30/04
L’armée irakienne met le siège devant la base aérienne de Habbanniya, près de Bagdad. L’aviation britannique bombarde les lignes irakiennes tandis qu’une force de secours est mise sur pied en Palestine. Elle traverse l’Irak et parvient à dégager Habbaniyya.
Mai
22/05
Prise de Falloujah par les troupes britanniques.
29/05
Les forces britanniques renversent Rachid Ali et occupent Bagdad.
31/05
Armistice entre l'Irak et le Royaume-Uni. Rachid Ali s’enfuit en Iran et l’armée irakienne signe un armistice. Les Britanniques font leur entrée dans Bagdad. Des émeutes éclatent et s’en prennent essentiellement à la communauté juive de la ville. Les Allemands ont tenté d’utiliser les aérodromes français du Levant pour porter secours aux insurgés irakiens, mais trop tard. L’Irak demeure sous le régime d’occupation militaire jusqu’en 1945.
Juin
01/06
Pogrom contre les Juifs de Bagdad.
02/06
Jamil al-Midfai forme un nouveau gouvernement en Irak et limite l’épuration politique.
04/06
L'Irak est envahi par le Royaume-Uni, le gouvernement pro-axe est renversé.
07/06
Jamil al-Midfai forme un nouveau gouvernement en Irak et limite l’épuration politique.
Octobre
10/10
Nuri as-Said succède à Jamil al-Midfai comme Premier ministre d'Irak et mène une sévère répression. Les chefs militaires nationalistes prisonniers des Britanniques lui sont remis et sont condamnés à mort et exécutés.
Janvier
08/01
Les Britanniques condamnent à mort Rachid Ali, ancien chef de l'État irakien et nationaliste, réfugié à Berlin.
Avril
28/04
L’ex Premier ministre de l’Irak Rachid Ali et le mufti de Jérusalem al-Husseini adressent à Ribbentrop et Ciano une lettre commune dans laquelle ils affirment que les Arabes sont prêts à se soulever contre l’ennemi commun et demandent aux puissances de l’Axe en faveur de l’indépendance des pays arabes et de l’abolition du foyer national Juif en Palestine.
Décembre
 
Alors au pouvoir avec l’appui britannique, le Premier ministre irakien Nuri Sa’id tente de faire avancer les projets d’unité arabe. Il appuie l’idée d’une union entre la Syrie et l’Irak (projet du Croissant fertile), en profitant du déclin de la France dans ses Mandats. Ces appels reçoivent un certain écho dans les villes de Syrie du Nord.
Janvier
19/01
L'Irak rompt avec l'Axe.
Mars
22/03
L'Égypte, l'Arabie saoudite, le Liban, la Syrie, l'Irak, le Yémen et l'actuelle Jordanie créent au Caire une organisation commune : la Ligue arabe. L'association veut affirmer l'union de la Nation arabe et l'indépendance de chacun de ses membres.
Décembre
21/12
L'Irak est admis comme États membres de l'ONU.
Décembre
12/12
L'armée iranienne reprend le contrôle de Tabriz évacuée par les Soviétiques.
Janvier
15/01
Un traité anglo-irakien est signé à Portsmouth : la souveraineté irakienne n'est plus limitée mais la Grande-Bretagne conserve des avantages stratégiques.
Mai
15/05
En réponse à la proclamation de l'Etat d'Israël, l'Egypte, la Syrie, la Jordanie, le Liban et l'Iraq attaquent Israël.
Mars
24/03
L'Irak se retire du Pacte de Bagdad, union militaire défensive dirigée contre l'Union soviétique.
Juin
08/06
Le Premier Ministre Saïd démissionne.
Juillet
14/07
Révolution du 14 juillet en Irak — Le général Abdul al-Karim Qasim renverse le roi Fayçal II et le régent Abdul Illah. L'Irak commence à recevoir l'aide de l'URSS.
Mars
24/03
Retire du pacte de Bagdad.
Mai
14/05
Le Premier ministre irakien Abdel Karim Kassem dit qu'il mène son pays vers la démocratie et veut favoriser la formation des partis politiques.
Janvier
01/01
Le Général Kassem autorise certains partis politiques.
06/01
La loi sur les associations entre en vigueur en Irak, permettant l'enregistrement des partis politiques.
Septembre
14/09
Les principaux pays exportateurs de pétrole (l'Irak, l'Arabie saoudite, l'Iran, le Koweït et le Venezuela) décident de constituer l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP).
Janvier
09/01
La Loi de réforme agraire est adoptée.
Novembre
21/11
Al-Bazzaz devient chef du Gouvernement.
Mai
10/05
Abdul Rahman Aref devient chef du Gouvernement.
Juillet
10/07
Yahya devient chef du Gouvernement.
Juillet
17/07
Le général Hassan al-Bakr, à la tête des militants baasistes, organise un coup d'État avec la participation de Saddam Hussein.
Janvier
27/01
Accusés d'espionnage au profit d'Israël, 15 Irakiens, dont 9 juifs, sont pendus à Bagdad et à Bassorah.
Avril
19/04
Relance de la question de la revendication du Chatt-el-Arab par l’Iran et l’Irak. L’Iran dénonce le traité de 1937 et remet en cause les règles de navigation sur le fleuve. L’Irak répond en finançant l’opposition au régime de Téhéran. Les Kurdes d’Irak sont soutenus en retour par l’Iran.
Novembre
 
Saddam Hussein devient vice-Pdt du Conseil de commandement de la révolution.
Octobre
06/10
Le Président Hussein, qui vient d'expulser l'ayatollah Khomeyni, fait parvenir au maire de Paris Chirac un message discret, lui recommandant de faire en sorte qu'il ne soit pas accueilli en France. Chirac répercute ce message au Président Giscard.
Juillet
16/07
Saddam Hussein succède à Ahmad Hassan al-Bakr, à la tête de l'Irak.
Décembre
30/12
Saddam Hussein devient le président de la République d'Irak.
Septembre
17/09
Saddam Hussein dénonce l'accord d'Alger de 1975 qui réglait la question de la frontière entre l'Irak et l'Iran dans la région du Chatt al-Arab.
22/09
Début de la guerre Iran-Irak.
Janvier
05/01
La première contre-offensive iranienne a lieu dans la guerre Iran- Irak. Dans la bataille de chars de Susangerd, 50 chars irakiens et 140 des quelque 400 chars iraniens attaquants sont détruits.
Juin
07/06
Bombardement du réacteur nucléaire Osirak, par l'armée israélienne, lors de l'opération Opéra.
Décembre
15/12
Un attentat suicide à la voiture piégée visant l'ambassade d'Irak à Beyrouth, au Liban , détruit l'ambassade et tue 61 personnes, dont l'ambassadeur d'Irak au Liban. L'attaque est considérée comme le premier attentat suicide moderne.
Mars
22/03
Lancement de l'opération Victoire indéniable, pendant la guerre Iran-Irak, les troupes iraniennes de Khomeyni se lançant dans une offensive d'envergure, et récupérant les territoires occupés par les Irakiens.
Mai
03/05
Durant la guerre Iran-Irak, un avion du gouvernement algérien avec 14 personnes à bord, dont un ministre, est abattu par la chasse irakienne.
Juillet
08/07
Le Président Hussein est victime d'une tentative d'assassinat à Doujaïl par le parti Dawa islamique (opposé à la Guerre Iran-Irak).
13/07
L'Iran lance une attaque vers Bassora.
Août
15/08
L'Irak porte la guerre dans le golfe Persique pour bloquer le pétrole iranien.
Janvier
02/01
Dans le golfe Persique la marine irakienne attaque et détruit cinq navires iraniens.
Mars
10/03
Téhéran annonce que des avions irakiens ont attaqué huit villes iraniennes, faisant 254 morts.
Février
20/02
La chasse irakienne abat un avion civil qui transportait des députés iraniens et un représentant personnel de l'ayatollah Khomeini. Pas de survivants.
Mars
02/03
Téhéran accuse des avions irakiens d'avoir lâché des bombes chimiques sur la localité kurde de Baneh, dans le nord-est de l'Iran, provoquant de nombreuses victimes parmi la population civile.
Mars
16/03
L'Irak bombarde des villages kurdes avec des armes chimiques qui, selon l'Iran, font cinq mille morts notamment à Halabja.
21/03
Des super-pétroliers sont pris dans une attaque de l'aviation irakienne contre des objectifs iraniens : une cinquantaine de morts.
Juillet
18/07
Khomeyni accepte le cessez le feu avec l'Irak.
Août
20/08
Fin de la guerre Iran-Irak.
Août
06/08
La résolution no 661 du Conseil de sécurité des Nations unies, adoptée par 13 voix et 2 abstentions (Cuba et le Yémen), décide d’un embargo commercial, financier et militaire contre l'Irak.
16/08
L'Irak accepte la paix avec l'Iran.
Septembre
14/09
Des soldats irakiens saccagent la résidence de l'ambassadeur de France à Koweït et enlèvent 4 Français.
Novembre
29/11
Résolution no 678, du Conseil de sécurité des Nations unies, sur l'Irak et le Koweït, autorisant l'utilisation de la force pour l'application de la résolution no 660, et conduisant ainsi à la guerre du Koweït de début 1991.
Janvier
09/01
Des représentants des États-Unis et de l'Irak se réunissent à la Conférence de paix de Genève pour tenter de trouver une solution pacifique à l'invasion irakienne du Koweït.
15/01
Fin de l'ultimatum fixé à l'Irak pour quitter le Koweït avant l'opération coalisée Tempête du désert.
17/01
L'opération "Tempête du désert" est déclenchée.
Février
27/02
Libération de Koweït City et suspension des hostilités dans le golfe Persique.
28/02
L'Irak de Saddam Hussein capitule et s'engage à accepter toutes les résolutions de l'ONU sur le Koweït, mettant fin à l'opération Tempête du désert.
Août
28/08
A la suite de l'invasion du Koweït, le pays est annexé par l'Irak.
Septembre
14/09
Saddam Hussein est réélu à la tête du parti Baas.
Décembre
20/12
L'ONU décide de maintenir l'embargo total contre l'Irak.
Novembre
10/11
Le Conseil de commandement de la révolution dirigé par Hussein reconnaît la souveraineté et l'intégrité du Koweït.
Septembre
03/09
Déclenchement de l'opération Desert Strike, contre l'Irak.
Novembre
13/11
6 Américains, membres de l'UNSCOM sont expulsés d'Irak. En riposte, les Etats-Unis envoient un porte-avion dans le Golfe.
20/11
Grâce à la médiation russe, l'Irak accepte le retour des inspecteurs de l'UNSCOM.
Octobre
31/10
L'Irak décide de rompre la coopération avec l'Unscom, affirmant qu'il n'a plus d'espoir de voir l'ONU recommander une levée des sanctions.
Novembre
11/11
Début de l'opération Desert Thunder.
Décembre
16/12
Début de l'opération Desert Fox en Irak, qui se terminera trois jours plus tard.
18/12
La Russie condamne les bombardements anglo-américains contre l'Irak et rappelle ses ambassadeurs à Londres et à Washington.
26/12
L'Irak annonce son intention d'ouvrir le feu sur des avions de guerre américains et britanniques patrouillant dans les " zones d'exclusion aérienne " au nord et au sud du pays.
Février
19/02
L'ayatollah Mohammed Sadek el Sadr (neveu du fondateur du parti Da'wa) est assassiné. Des troubles éclatent dans les provinces chiites et à Bagdad.
Décembre
17/12
Résolution no 1284, du Conseil de sécurité des Nations unies, sur la situation entre Irak et Koweït, avec une modification des sanctions contre l'Irak, pour autoriser nourriture et médicaments.
Juillet
03/07
Le programme "Pétrole contre nourriture" est prorogé. Le projet de "sanctions intelligentes" proposé par le Royaume-Uni est abandonné.
15/07
La Cour suprême revient sur le verdict ramenant la peine de Ganji à 6 mois, sous prétexte d'irrégularités commises lors de la procédure d'appel : il écope de 6 ans de prison.
Septembre
12/09
Devant l'AG de l'ONU, le Président Bush met en demeure le Président irakien Hussein de "retirer ou détruire immédiatement et sans conditions toutes ses armes de destruction massive" et appelle l'ONU à formuler une nouvelle résolution afin d'obtenir le désarmement de l'Irak.
Octobre
11/10
Le Congrès autorise le recours unilatéral à la force contre l'Irak (296/133 à la Chambre des représentants et 77/23 au Sénat).
15/10
Lors du Référendum présidentiel en Irak, selon les résultats officiels, le Président Hussein est réélu (100%, participation de 100%), pour un mandat de 7 ans.
Novembre
08/11
La résolution 1441, adoptée à l'unanimité au CS de l'ONU, décide de donner à l'Irak une "dernière chance de s'acquitter (de ses) obligations en matière de désarmement" et "d'instituer un régime d'inspection renforcé" en Irak où l'accès à tous les sites y compris présidentiels, devra s'effectuer sans restriction, sous peine de "graves conséquences".
13/11
Le Président Hussein fait savoir qu'il accepte sans condition la résolution 1441 de l'ONU fixant les modalités du désarmement de l'Iraq.
18/11
Les inspecteurs en désarmement de l'ONU, dirigés par Blix, Président de la CCVINU (Commission de contrôle, de vérification et d'inspection des Nations unies) arrivent à Bagdad pour débuter leur mission.
29/11
La résolution 1382, adoptée à l'unanimité au CS de l'ONU, prévoit une réévaluation des sanctions internationales contre l'Irak dans les 6 mois et prolonge le programme "Pétrole contre nourriture" jusqu'en mai 2002.
Décembre
04/12
Le CS de l'ONU renouvelle pour 6 mois le programme "Pétrole contre nourriture" (résolution 1447).
08/12
La déclaration iraquienne, composée de 12000 pages et de cédéroms dans lesquels l'Iraq entend prouver sa bonne foi, arrive au siège de l'ONU.
18/12
Le Président de la COCOVINU Blix fait son 1er rapport sur le document remis par l'Iraq à l'ONU, tandis que l'administration américaine souligne les graves lacunes du document tout en renonçant pour le moment à une phase militaire.
30/12
La résolution 1454, adoptée au CS de l'ONU (13 voix pour, abstentions de la Russie et de la Syrie), décide d'ajouter une soixantaine de produits à la liste de ceux déjà interdits d'exportation en Irak, dans le cadre du programme humanitaire "Pétrole contre nourriture", renforçant ainsi les sanctions contre Bagdad.
Mars
10/03
Le président Jacques Chirac annonce que la France s'opposera quelles que soient les circonstances à une nouvelle résolution américano-britannique prévoyant un ultimatum sur l'Irak.
11/03
Un attentat frappe l'ambassade de Jordanie de Bagdad : 17 morts.
17/03
Les États-Unis, la Grande-Bretagne et l'Espagne retirent leur projet de résolution sur l'Irak, renonçant ainsi à obtenir un soutien de l'ONU à une guerre en Irak ; le président George W. Bush donne un délai de 48 heures à Saddam Hussein pour quitter l'Irak, faute de quoi une intervention militaire sera lancée contre son pays.
19/03
Début de l'opération irakienne Liberté.
20/03
Les États-Unis et le Royaume-Uni passent à l'offensive contre l'Irak.
24/03
La coalition anglo-américaine est à cent kilomètres de Bagdad.
25/03
La bataille d'Umm Qasr s'achève sur une victoire de la Coalition pendant la guerre d'Irak.
26/03
Lancement de l'opération Northern Delay pendant la guerre d'Irak.
Avril
14/04
Tikrit, ville bastion de Saddam Hussein, chute face aux Américains.
Mai
01/05
Le président américain George W. Bush, depuis le porte-avions Abraham Lincoln, annonce la fin des « combats majeurs en Irak », et déclare que la défaite de Saddam Hussein « est une victoire dans la guerre contre le terrorisme ».
Juillet
13/07
Un Conseil de gouvernement transitoire, composé de 25 membres (13 Chiites, 5 Kurdes sunnites, 5 Arabes sunnites, 1 Chrétien et 1 représentante turkmène), est formé et se réunit.
Août
19/08
Un attentat à la bombe contre le siège de l'ONU à Bagdad fait 22 morts, dont le représentant spécial du secrétaire général Sergio Vieira de Mello.
21/08
Le Centcom annonce la capture de l'ancien ministre de la Défense Hassan al-Majid.
Septembre
01/09
Selon 2 hebdomadaires britanniques, le Premier Ministre Blair aurait demandé au Président Bush de ne pas s'attaquer seul à l'Iraq mais de chercher un soutien international par le biais de l'ONU.
18/09
L'ancien ministre de la Défense Sultan Hashin Ahmed se rend aux forces américaines.
24/09
L'Irak redevient membre de plein droit de l'OPEP.
Octobre
02/10
Le Groupe d'inspection en Irak affirme qu'aucune arme de destruction massive n'a été trouvée en Irak.
16/10
La résolution 1511, 4è mouture adoptée à l'unanimité au CS de l'ONU, donne au SG Annan toute latitude pour décider de la forme de l'engagement en Irak de l'ONU, autorise la création en Irak d'une force multinationale sous commandement américain pour stabiliser le pays, et demande au Conseil de Gouvernement provisoire de présenter d'ici au 15/12 un calendrier pour rédiger une Constitution et tenir des élections.
Novembre
14/11
Retour de l'administrateur américain Paul Bremer, avec un nouveau plan censé rendre sa souveraineté à l'Irak dès juin 2004. Les forces d'occupation resteraient dans le pays à titre d' « invités du gouvernement souverain ».
Décembre
13/12
Arrestation de Saddam Hussein en Irak.
Mars
08/03
Les 25 membres du Conseil de gouvernement irakien approuvent à l'unanimité la constitution intérimaire du pays.
Juin
02/06
Le Conseil transitoire de Gouvernement irakien nomme Al-Yaouar Pdt et Allaoui Premier Ministre.
29/06
L'Irak et le Koweït reprennent leurs relations diplomatiques, rompues en 1990.
Juillet
12/07
La France et l'Iraq rétablissent des relations diplomatiques.
13/07
Le nouveau Premier Ministre Nazif forme un Gouvernement de 34 membres.
Novembre
22/11
Une conférence internationale se réunit à Charm El-Cheik sur l'avenir de l'Irak.
Décembre
13/12
L'Iran et l'UE (groupe E3: France, Allemagne et Grande-Bretagne) débutent des négociations sur la question nucléaire.
21/12
Un kamikaze tue 22 personnes à la base d'opérations avancée à côté du principal aérodrome militaire américain à Mossoul, en Irak , l'attentat suicide le plus meurtrier contre des soldats américains.
--   
Les otages français Chesnot et Malbrunot sont libérés.
23/12
Fin de la deuxième bataille de Falloujah.
Avril
06/04
Le Kurde Jalal Talabani est élu président d'Irak.
Août
31/08
Une gigantesque bousculade sur le pont de Bagdad fait 1000 morts parmi des pèlerins chiites.
Septembre
24/09
100000 personnes défilent à Washington, réclamant le retour des troupes américaines d'Irak.
Octobre
16/10
Le projet de Constitution est adopté par référendum (78% - participation de 63%).
19/10
Le procès de l'ancien Président Hussein débute devant le Tribunal spécial iraquien (TSI). Il est jugé avec 7 de ses lieutenants pour le massacre, en 1982, de 143 habitants du village chiite de Doujaïl, au nord de Bagdad.
Novembre
19/11
Massacre de Haditha.
Décembre
15/12
Première élection législative démocratique en Irak.
Juin
07/06
Al-Zarkaoui, chef des opérations d'Al-Qaïda en Iraq, est tué avec 7 de ses compagnons à Baaquouba, zone rebelle sunnite située au nord de Bagdad, lors d'un raid aérien américain..
Août
21/08
Le 2è procès de l'ex-Président Hussein ouvre.
Octobre
13/10
Naissance de l'État Islamique en Irak.
Novembre
05/11
Le Tribunal spécial iraquien condamne l'ex-Pdt Hussein à la pendaison pour le massacre de 148 villageois chiites à Doujaïl en 1982.
30/11
Le Président américain Bush rencontre le Premier Ministre iraquien Al-Maliki, en Jordanie, et l'enjoint de démanteler les milices et d'½uvrer à la réconciliation nationale en Iraq.
Décembre
02/12
Fin de l'opération Babylone antique. Les forces armées italiennes se retirent d'Irak, après trois ans et demi de présence.
09/12
Le ministre des Affaires Etrangères Mottaki se déclare prêt à aider les Etats-Unis à se retirer d'Iraq.
16/12
Lors de la Conférence de réconciliation nationale, le Premier Ministre Nouri al-Maliki propose aux anciens militaires ayant servi sous le régime de Saddam Hussein de réintégrer l'armée.
26/12
La Cour d'appel confirme le verdict du Tribunal spécial iraquien qui condamne l'ex-président Hussein à la pendaison.
30/12
Pendaison de Saddam Hussein, ancien président de l'Irak.
Janvier
10/01
Le Président Bush annonce, lors d'une allocution télévisée, une nouvelle stratégie pour l'IraK, qui prévoit notamment l'envoi progressif de 21,5k soldats supplémentaires.
Juillet
12/07
Bavure américaine, pendant la guerre d'Irak, qui sera ultérieurement révélée par WikiLeaks.
Août
14/08
Un quadruple attentat au camion piégé visant la communauté religieuse yézidie et attribué à l'Etat islamique en Irak (une émanation d'Al Qaïda) ravage les villages d'Al-Khataniyah et d'Al-Adnaniyahn situés dans la province kurde de Ninive : 400 morts.
Septembre
03/09
Les soldats britanniques se retirent de Bassorah, remettant la ville aux autorités irakiennes.
Décembre
01/12
La Turquie lance une offensive contre les positions du PKK dans le nord de l'Irak.
17/12
Les forces britanniques se retirent de la province de Bassorah, qui passe sous contrôle irakien.
Mars
25/03
L'armée irakienne déclenche une offensive pour reprendre le contrôle de Bassorah, aux mains des insurgés de l'Armée du Mahdi.
Décembre
14/12
Mountazer al-Zaïdi jette une de ses chaussures (injure symbolique majeure) au président américain George W. Bush, en pleine conférence de presse de celui-ci.
Juin
30/06
Les troupes américaines se retirent des villes d'Irak.
Janvier
10/01
Le Commandant des forces américaines en Irak et en Afghanistan, Petraeus, dévoile que des plans militaires, incluant des "bombardements" sur les installations nucléaires iraniennes, ont été mis au point.
Août
31/08
Les troupes américaines cessent de participer aux combats en Irak.
Décembre
15/12
Après huit ans d'occupation, les troupes des États-Unis quittent le territoire irakien.
Janvier
04/01
Après une insurrection sunnite, l’État islamique en Irak et au Levant s’empare de Falloujah et d’une partie de Ramadi.
Juin
10/06
L’EIIL, et les rebelles sunnites, battent les forces gouvernementales irakiennes, lors de la bataille de Mossoul, et s’emparent de la province de Ninawa.
29/06
L’État islamique en Irak et au Levant proclame le rétablissement du califat dans les territoires qu’il contrôle en Irak et en Syrie, et prend le nom d’État islamique, avec à sa tête Abou Bakr al-Baghdadi al-Husseini al-Qurashi.
Octobre
03/10
Le groupe "Etat islamique" menace d'égorger l'américain Kassig dans une vidéo.
Février
25/02
L'organisation EI détruit à coups de marteau les collections archéologique assyrienne du musée de Ninive dont des sculptures de taureaux androcéphales ailés.
Juillet
17/07
Attentat de Khan Bani Saad en Irak, revendiqué par l'organisation État islamique.
Octobre
07/10
Le groupe EI exécute par balles 70 membres d'une tribu sunnite à Al-Anbar.
Novembre
13/11
Les peshmergas du GRK et des groupes liés au PKK reprennent la ville de Sinjar à l'organisation "État islamique".
Décembre
08/12
Les Forces armées irakiennes reprennent le sud de Ramadi à l'organisation État islamique.
Août
25/08
L'armée irakienne reprend à l'État islamique la ville de Qayyarah, au sud de Mossoul.
Octobre
17/10
Début de la bataille de Mossoul en Irak.
Décembre
31/12
L'EI commet un double attentat suicide sur un marché de mi-gros d'Al-Sinek, à Bagdad (28 morts).
Janvier
02/01
L'EI commet un attentat à la voiture piégée à Bagdad : 32 morts.
Juin
22/06
La grande mosquée al-Nouri de Mossoul en Irak est détruite par l'État islamique sur le point d'y perdre ses conquêtes territoriales.
Juillet
10/07
Fin de la Bataille de Mossoul, les forces irakiennes, aidées de la coalition, remportent une victoire décisive contre l'État islamique.
Août
31/08
L'armée et les Hachd al-Chaabi reprennent Tall Afar et sa région à l'État islamique.
Octobre
16/10
L'armée et les Hachd al-Chaabi reprennent Kirkouk aux peshmergas.
Novembre
17/11
Rawa, la dernière ville d'Irak occupée par l'État islamique, est reprise par l'armée irakienne.
Décembre
09/12
Daech est territorialement vaincu en Irak, fin de la Seconde guerre civile irakienne. La guérilla et les insurrections se poursuivent cependant, ainsi qu'en Syrie voisine.
Janvier
15/01
Un double attentat suicide au centre de Bagdad fait environ 31 morts.
Mai
12/05
En Irak, des élections législatives se déroulent afin d'élire les 329 membres du Conseil des représentants.
Décembre
26/12
Le Président américain Trump effectue une visite surprise à la rencontre de troupes américaines.
Août
31/08
L'offensive de Khan Cheikhoun se conclut par une victoire loyaliste, pendant la guerre civile syrienne.
Novembre
30/11
Le Premier ministre Adel Abdel-Mehdi présente sa démission, deux jours après la mort de 45 manifestants lors du mouvement de protestation dans le pays.
Janvier
03/01
Le général iranien Qassem Soleimani, commandant de la force Al-Qods, et Abou Mehdi al-Mouhandis, chef des Hachd al-Chaabi, sont abattus par une frappe américaine sur l'aéroport de Bagdad.
Novembre
07/11
Une tentative d'assassinat du Premier Ministre Kazimi à l'aide de drones, à Bagdad, échoue.
29/11
Le Premier Ministre Adel Abdel Mahdi annonce sa démission.
Décembre
03/12
Une attaque imputée à l'EI fait 10 morts civils.
07/12
Restituée par les Etats-Unis,, la tablette de Gilgamesh, un des plus anciens textes de l'histoire, est rentrée en Irak.