";
Loading...
Loading...
Afrique du Nord (147 événements)

Tags
Abkhazie - Afghanistan - Afrique du Sud - Albanie - Algérie - Allemagne - Allemagne (RDA) - Allemagne (RFA) - Andorre - Angleterre - Angola - Arabie Saoudite - Argentine - Arménie - Australie - Autriche - Azerbaïdjan - Bahreïn - Bangladesh - Barbade - Bélarus - Belgique - Belize - Bénin - Bermudes - Bhoutan - Biafra - Birmanie - Bolivie - Bornéo - Bosnie - Botswana - Brésil - Brunei - Bulgarie - Burkina Faso - Burundi - Cambodge - Cameroun - Canada - Cap Vert - Centrafrique - Chili - Chine - Chypre - Colombie - Comores - Congo - Corée - Corée du Nord - Corée du Sud - Costa Rica - Côte d'Ivoire - Croatie - Cuba - Danemark - Djibouti - Ecosse - Egypte - Emirats arabes unis - Equateur - Erythrée - Espagne - Estonie - Eswatini - Etats Unis - Éthiopie - Fidji - Finlande - France - Gabon - Gambie - Gênes - Géorgie - Ghana - Grèce - Groenland - Guatemala - Guinée - Guinée équatoriale - Guinée-Bissau - Haïti - Haut-Karabagh - Haute-Volta - Honduras - Hong Kong - Hongrie - Iles Marshall - Iles Vierges, - Inde - Indonésie - Irak - Iran - Irlande - Islande - Israel - Italie - Jamaîque - Japon - Jordanie - Kazakhstan - Kenya - Kirghizistan - Kosovo - Koweit - Laos - Lesotho - Lettonie - Liban - Liberia - Liechtenstein - Lituanie - Luxembourg - Lybie - Macao - Madagascar - Malaisie - Malawi - Maldives - Mali - Malte - Maroc - Martinique - Maurice - Mauritanie - Mexique - Moldavie - Monaco - Mongolie - Monténégro - Mozambique - Namibie - NépaL - Nicaragua - Niger - Nigéria - Norvège - Nouvelle Guinée - Nouvelle Zélande - Oman - Ouganda - Ouzbékistan - Pakistan - Palestine - Panama - Paraguay - Pays Bas - Pérou - Philippines - Pologne - Porto Rico - Portugal - Qatar - République Dominicaine - Rhodésie - Roumanie - Russie - Rwanda - Salvador - Samoa - San Marin - Sénégal - Serbie - Seychelles - Siam - Sierra Léone - Singapour - Slovaquie - Slovénie - Somalie - Soudan - Sri Lanka - Suède - Suisse - Suriname - Syrie - Tadjikistan - Taiwan - Tanganyika - Tanzanie - Tchad - Tchécoslovaquie - Tchéquie - Thaîlande - Tibet - Togo - Tonga - Trinité-et-Tobago - Tunisie - Turkménistan - Turquie - Ukraine - Uruguay - Venezuela - Viet Nam - Yémen - Yougoslavie - Zaïre - Zambie - Zanzibar - Zimbabwe

Abbassides - Akkadiens - Alains - Alamans - Araméens - Assyriens - Avars - Aztèques - Babylone - Burgondes - Byzance - Carolingiens - Carthaginois - Celtes - Egyptiens - Élamites - Empire Ottoman - Etrusques - Fatimides - Francs - Frisons - Gètes - Grecs - Hébreux - Hittites - Huns - Incas - Lombards - Mamelouks - Marcomans - Mayas - Mèdes - Mérovingiens - Minoens - Monde Arabo-Musulman - Mongols - Nabatéens - Omeyyades - Ostrogoths - Parthes - Perses - Phéniciens - Quades - Romains - Sassanides - Saxons - Séleucides - St Empire - Suèves - Sumer - Vandales - Vikings - Wisigoths - Zapotèques

Afrique - Afrique du Nord - Amérique - Antilles - Asie Centrale - Asie Mineure - Avignon - Balkans - Bohême - Bourgogne - Bretagne - Caraïbes - Carthage - Caucase - Corse - Dacie - Dalmatie - Florence - Galapagos - Gaule - Germanie - Guadeloupe - Guyane - Hawaï - Ile de Pâques - Illyrie - Istrie - Java - Jérusalem - Lydie - Mayotte - Mésie - Mésopotamie - Milan - Monde - Moravie - Naples - Navarre - Nice - Nouvelle Calédonie - Nubie - Pannonie - Péninsule Arabique - Phrygie - Pôles - Réunion - Rome - Savoie - Ste-Hélène - Tahiti - Valachie - Venise

Alexandre - Attila - Auguste - Bélisaire - Boulanger - Camus - Cartouche - Chaplin - Charlemagne - Christophe Colomb - Churchill - Danton - De Gaulle - Dreyfus - Eichmann - Einstein - Epicure - Freud - Galilée - Gandhi - Garibaldi - Gengis Khan - Hannah Arendt - Hannibal - Jaurès - Jeanne d'Arc - Jésus - Jules César - Louise Michel - Luther - Mahomet - Marc Aurèle - Masséna - Mata Hari - Molière - Montaigne - Mozart - Mustafa Kemal - Napoléon - Napoléon III - Nietzsche - Olympe de Gouges - Pépin le Bref - Périclès - Picasso - Richelieu - Robespierre - Rommel - Rosa Luxemburg - Rousseau - Scipion l'Africain - Sénèque - Socrate - Tamerlan - Thémistocle - Vasco de Gama - Victor Hugo - Voltaire - Zola

Cent Jours - Commune - Consulat - COVID - Crise de Suez - Croisades - Expédition Magellan - Fronde - Ier Empire - IIème Empire - Insurrection de Budapest - Printemps de Prague - Révolte des Boxers - Révolution allemande - Révolution des Oeillets - Révolution Française - Révolution Russe

Guerre d'Algérie - Guerre d'Espagne - Guerre d'Indépendance des États-Unis - Guerre d'Indochine - Guerre de 1812 - Guerre de 1870 - Guerre de Cent Ans - Guerre de Corée - Guerre de Crimée - Guerre de Hollande - Guerre de la Ligue d'Augsbourg - Guerre de Sécession - Guerre de Sept ans - Guerre de Succession d'Autriche - Guerre de Succession d'Espagne - Guerre de trente ans - Guerre des Boers - Guerre des Deux-Roses - Guerre des Gaules - Guerre du Golfe - Guerre du Viet Nam - Guerre du Yom Kippour - Guerre Froide - Guerres balkaniques - Guerres de Religion - Guerres Médiques - Guerres Puniques - WWI - WWII

Bataille d'Austerlitz - Bataille de Stalingrad - Bataille de Verdun - Bataille des Ardennes - Campagne de Russie

ASEAN - Croix Rouge - Europe - FMI - Ligue arabe - Mercosur - MSF - OMC - OMS - ONU - OPEP - OTAN - SDN - UNESCO - UNICEF


Période
(147 événements)

 
Séthi Ier doit faire face, à l’ouest, à une tentative d’invasion de Libyens (berbère) (Tjehenou ou Mashaouash, hommes blonds aux yeux bleus). Il les repousse en deux campagnes.
 
Le pharaon Ramsès Il mène une campagne libyenne.
 
Fondation de Utique.
 
Fondation de Kambé par des Sidoniens dans le golfe de Tunis.
 
Fondation de la colonie de Carthage par les Phéniciens. Selon la légende, la reine de Tyr Élyssa (Didon) aurait fondé la ville sur une ancienne colonie phénicienne. Elissa aurait fui Tyr après l’assassinat de son mari Sychée, roi de Tyr, par son propre frère Pygmalion qui se proclame roi. Abordant sur les côtes d’Afrique, elle demande aux chefs africains autant de terre que peut en contenir la peau d’un bœuf. Découpée en fines lanières, la peau forme un périmètre assez grand pour contenir la future colonie. Elle établit des contacts avec la colonie d’Utique. Quelque temps après, un roi indigène, Hiarbas, demande Elissa en mariage. Comme elle a juré de rester fidèle à son mari mort, elle essaie de gagner du temps, mais trois mois plus tard, ne pouvant différer sa réponse, elle se fait brûler vive aux portes de Carthage. Depuis cette date et jusqu’à l’occupation romaine, elle est honorée comme une déesse..
 
Fondation de Cyrène par des Grecs venus de Théra (Santorin) sur les conseils de l'oracle de Delphes.
 
Les Libyens (berbères) font appel au pharaon contre les colons grecs de Cyrène.
 
Règne du roi Arcésilas II de Cyrène ; il perd 7 000 hommes lors de la bataille de Leukôn contre les Libyens révoltés (date et site exacts inconnus).
 
Destruction de la colonie grecque de Tocra en Cyrénaïque.
 
Les Phéniciens colonisent jusqu'à Mogador où ils établissent le commerce d'une teinture pourpre à base de coquillages (murex).
Mai
 
Ptolémée s'empare de la Cyrénaïque qu'il confie à Ophellas.
 
Révolte à Cyrène contre le gouverneur Ophellas.
Juillet
 
Ptolémée envoie une flotte et une armée à Cyrène qui rétablit l'ordre. Le gouverneur Ophellas conserve son poste.
Août
 
Ophellas, qui gouverne la Cyrénaïque pour le compte de Ptolémée, s'allie avec Agathocle de Syracuse, le tyran de Syracuse, lors de son expédition en Afrique. Ils sont victorieux de Bomilcar.
 
Le comptoir Ikosim est fondé par les Phéniciens sur la côte des Amazighs.
Avril
 
Défaite de Rome sur terre près de Tunis, sur les bords du Bagradas, par une armée punique commandée par le mercenaire spartiate Xanthippe ; Régulus, abandonné par son collègue Manlius Vulso rappelé en Italie par le Sénat, est écrasé et fait prisonnier.
Juillet
 
Les consuls Marcus Aemilius Paullus et Servius Fulvius Paetinus Nobilior sont envoyés en Afrique à la tête d'une flotte de 350 navires. Elle défait une flotte carthaginoise de 200 vaisseaux au cap Hermaeum, parvient à évacuer les restes de l'armée romaine qui se sont réfugiés à Clypea (Aspis) après la défaite de Tunis, mais est sévèrement endommagée par une tempête au large de Camarina, en Sicile.
 
Hannon le Grand, rival d’Hamilcar Barca, conduit une expédition victorieuse en Numidie contre les chefs rebelles.
Octobre
 
Début du soulèvement des mercenaires à Carthage sous la conduite du Libyen Mathó, du Campanien Spendios et du Gaulois Autarite, qui n’ont pas reçu les suppléments de soldes promis pendant la guerre. À la tête d’une armée de 70 000 hommes, ils occupent la région de Carthage et de Tunis, puis assiègent Utique et Bizerte. Les Carthaginois font appel à Hamilcar Barca qui écarte provisoirement la menace sur Carthage avec l’aide de la cavalerie du prince numide Naravas. Puis une tentative de négociation échoue et les ambassadeurs carthaginois sont torturés et massacrés par les mercenaires.
 
A Carthage, la révolte des mercenaires est réprimée par Hamilcar Barca et Hannon le Grand. Après de durs combats, les Carthaginois prennent l’avantage et enferment la plupart des rebelles, menés par Spendios, dans le défilé de la Scie. Ceux qui tentent de s’échapper sont massacrés, tandis que les autres, affamés, s’entretuent pour se manger les uns les autres.
Décembre
 
Soulèvement de Syphax, roi des Massaesyles de Numidie ; il fait alliance avec Publius et Cnaeus Scipion contre Carthage.
Septembre
 
Le roi des Numides massaesyles Syphax fait la paix avec Carthage.
Juillet
 
Après sa victoire, Scipion l'Africain prend contact avec des princes numides. Il rencontre à Gadès Massinissa, fils du roi des Massyles Gaia. Accompagné de Laelius, il se rend à Siga auprès du chef des Massaessyles Syphax qui reçoit le même jour le carthaginois Hasdrubal Gisco.
 
En Afrique, Syphax marche contre le roi des Massyles et le vainc. Massinissa se réfugie au mont Balbus (djebel Ressas) et lance des raids contre Carthage. Vaincu et traqué par le carthaginois Bucar (Bocchar), il parvient à échapper de justesse à la noyade. Il réussit plus tard à soulever les Massyles et à reprendre possession de son royaume.
Mai
 
Scipion arrive à Syracuse avec 30 000 hommes et envoie immédiatement Laelius reconnaitre et piller les côtes de l'Afrique ; il prend contact avec Massinissa qui réclame l'intervention des troupes romaines.
Mai
 
Le général romain Scipion l'Africain porte la guerre en Afrique du Nord. Il parvient à convaincre le peuple de la nécessité d’une expédition en Afrique malgré l’opposition du Sénat romain, où domine l’influence du vieux Quintus Fabius Maximus Verrucosus. L’armée de Scipion, concentrée à Lilybée, peut débarquer en Afrique près d’Utique sans que la flotte carthaginoise intervienne.
 
Scipion l'Africain a mis en déroute l’armée de Syphax avec l’aide de Massinissa. À l’issue de la bataille, Massinissa fait prisonnier le roi des Massaessyles et marche sur Cirta qui se rend. Troublé par la reine Sophonisbe, il l’épouse pour la sauver des Romains, puis livre Syphax et les autres prisonniers à Scipion. Devant les injonctions de Scipion et pour éviter de figurer à son triomphe, Sophonisbe se donne la mort. Les prisonniers numides envoyés à Rome seront rendus à Massinissa à l’exception de Syphax.
Juillet
 
Scipion met le siège devant Utique.
Octobre
 
Hannibal débarque à Leptis Minor (Lamta). Il prend la tête de l’armée punique et reçoit des renforts numides, gaulois et macédoniens.
Mars
 
En Afrique, un incident mineur rompt la trêve entre Rome et Carthage : coupée de son arrière-pays, Carthage est affamée. Des navires de ravitaillement romain en perdition sont arraisonnés. Après l’échec d’une ambassade romaine à Carthage, le conflit redémarre.
Octobre
18/10
Négociations infructueuses entre Scipion l'Africain et Hannibal.
Novembre
02/11
Défaite de Vermina, fils de Syphax, battu par des troupes d'élite romaines le premier jour de la fête des Saturnales. Fin de la deuxième guerre punique. Scipion dicte les conditions de la paix : Carthage garde son territoire d’Afrique, doit rendre à Rome tous les prisonniers, lui remettre sa flotte à l’exception de dix vaisseaux, et tous ses éléphants. Elle ne peut pas déclarer la guerre en Afrique, ni hors d’Afrique sans l’assentiment des Romains. Massinissa récupère son royaume. Les Carthaginois doivent verser 10 000 talents d’argent en 50 ans et cent otages en gage de bonne foi.
Mai
 
Ptolémée VI Philométor retrouve son trône avec l'aide des Romains tandis que son frère Ptolémée VIII Évergète II dit Physcon devient roi de Cyrénaïque, constituée en royaume indépendant.
 
Ptolémée Évergète, roi de Cyrène, fait appel à Rome contre son frère ainé Ptolémée Philométor. En dépit de l'opposition de Caton l'Ancien, le sénat romain envoie une ambassade conduite par Gn. Cornelius Merula et L. Minucius Thermus, accompagnée par cinq bateaux de guerre, avec pour mission d'enlever Chypre à Philométor. Fait prisonnier par son frère lors de cette tentative, Évergète est épargné et renvoyé en Cyrénaïque.
 
Occupation des « grandes plaines » de la Tusca, dans la moyenne vallée de la Medjerda, par le roi numide Massinissa.
Juillet
 
Les Romains mettent le siège devant Carthage qui résiste farouchement, tandis que sous le commandement d’Hasdrubal, une armée de 25 à 30 000 hommes se concentre à l’intérieur, au camp de Néphéris.
 
Mort de Massinissa, roi de Numidie, à Cirta au début de l'année. Son ami Scipion Émilien, venu à son chevet, arrive trop tard. Il organise sa succession entre ses trois fils légitimes : Micipsa reçoit l'administration, Mastanabal la justice et Gulussa l'armée, tous trois avec le titre de roi. Scipion retourne à Carthage avec Gulussa, dont les troupes renforcent les contingents romains qui assiègent la ville, et détermine Himilcon Phaméas à passer dans le camp des Romains avec 2 200 cavaliers.
Avril
 
Arrivée en Afrique du consul Calpurnius Piso et de son légat Lucius Hostilius Mancinus qui dirige la flotte. Scipion rentre à Rome avec Phaméas. Calpurnius Piso décide d’isoler les assiégés de leurs alliés et attaque les villes encore fidèles à Carthage. Il prend Neapolis, qui est mise à sac malgré sa reddition, mais échoue devant Clypea et Hippo Diarrhytus.
Octobre
 
Le Sénat romain envoie en Achaïe et en Afrique des commissions pour régler le sort de ces provinces et décider du statut des terres nouvellement acquises à l’ager publicus.
 
Micipsa reste seul roi des Numides à la mort de ses frères Gulussa et Mastanabal. Micipsa n’a pas de fils et l’héritier du trône, Gauda, le fils aîné de Mastanabal est diminué mentalement. Micipsa fait légitimer Jugurtha, un autre fils de Mastanabal, qui a les qualités requises pour la succession.
 
À la mort de Micipsa, la Numidie est partagée entre ses deux fils et son neveu Jugurtha. Ce dernier aurait fait assassiner un de ses cousins, Hiempsal, et occupe son territoire. Le survivant, Adherbal, qui règne à Cirta, fait appel au Sénat romain qui envoie une commission. Jugurtha l’achète et obtient gain de cause. La Numidie est divisée en deux. Jugurtha règne à l’ouest et Adherbal à l’est, dans la partie la plus riche.
 
Assassinat de Hiempsal. La Numidie est partagée entre Adherbal et Jugurtha.
 
Le roi de Numidie Adherbal se rend à Rome pour demander l'arbitrage du Sénat dans son conflit avec son cousin Jugurtha ; ce dernier corrompt les sénateurs qui décident la division du royaume entre les deux hommes et envoient une commission pour l'appliquer.
Octobre
 
La commission sénatoriale envoyée à Jugurtha pour lui enjoindre de suspendre les hostilités contre son cousin Adherbal rentre à Rome sans avoir pu rencontrer aucun des deux belligérants. Adherbal est contraint de se réfugier à Cirta où il est assiégé par Jugurtha et à appeler Rome à l’aide. Contre la plèbe qui veut annexer le pays, le Sénat romain prend le parti de Jugurtha et l’autorise à réunifier la Numidie s’il laisse la vie sauve à Adherbal. Jugurtha prend Cirta en 112 av. J.-C., tue Adherbal de ses propres mains et fait massacrer des négociants romains réfugiés dans la ville.
Mai
 
Scaurus conduit une nouvelle délégation du Sénat romain, qui débarque à Utique et convoque Jugurtha, roi de Numidie en guerre contre son cousin Adherbal.
Juillet
 
Jugurtha prend Cirta, tue Adherbal de ses propres mains et fait massacrer des négociants romains réfugiés dans la ville. Rome déclare la guerre à Jugurtha.
 
Le consul Calpurnius Bestia est envoyé en Numidie par les Romains pour venger la mort de leurs compatriotes tués à Cirta, mais Jugurtha achète le consul.
Octobre
 
Le roi de Numidie est cité à comparaître à Rome. Jugurtha s’y rend, et se permet d’acheter un tribun pour éviter de se justifier. Le parti populaire utilise l’affaire pour dénoncer la corruption de la classe sénatoriale. L’affaire se complique quand Massiva, un cousin de Jugurtha réfugié à Rome est assassiné.
 
Massiva, un cousin de Jugurtha, soutenu par le parti populaire et le consul Spurius Postumius Albinus, réclame auprès du Sénat la couronne de Numidie. Il est assassiné. Les soupçons se portent sur Jugurtha et le Sénat lui ordonne de quitter la ville. Il lance avant de partir : « Ville à vendre ! Tu périras si tu trouves quelqu’un pour t’acheter ».
Janvier
 
Défaite de l’armée romaine conduite par le préteur Aulus Postumus Albinus à la bataille de Suthul. Jugurtha oblige le général Aulus à passer sous le joug et à signer la paix. Les tribuns de la plèbe font annuler cet accord : une commission de trois membres, dont Scaurus (lex Mamilia) est chargée d’enquêter sur la défaite.
Mars
 
Le consul Metellus est envoyé en Afrique.
Septembre
 
Un corps expéditionnaire commandé par Metellus entre en Numidie et bat Jugurtha à la bataille du Muthul. Les pertes sont lourdes pour les Romains. Jugurtha mène une guérilla qui tient en échec les armées romaines. Metellus assiège vainement Zama, puis se retire en Afrique romaine.
Décembre
13/12
Massacre de la garnison romaine de Vaga par la population et des agents de Jugurtha. Metellus intervient et parvient à reprendre la ville.
 
Le Sénat proroge Quintus Caecilius Metellus Numidicus, proconsul en Afrique, dans son gouvernement. Marius, lieutenant de Metellus, qui ambitionne de mener la guerre contre Jugurtha, se rend à Rome, refuse de reconnaître cette décision et en appelle au peuple. Sur la proposition du tribun Manlius Mancinus, les comices tributes annulent le Sénatus-consulte et transfèrent à Marius la direction de la guerre contre Jugurtha.
 
Le roi numide Jugurtha recrute des guerriers Gétules pour combattre Rome, puis avec l’aide son beau-père Bocchus, roi de Maurétanie, reconquiert une partie de son territoire occupé par les troupes romaines.
 
Caius Marius reçoit le renfort de Sylla et les deux hommes battent plusieurs fois Jugurtha et Bocchus dans la région de Cirta.
Décembre
 
Triomphe de Quintus Caecilius Metellus qui prend le titre de Numidicus.
Septembre
 
Sylla, questeur de Caius Marius entraîne Bocchus, roi de Maurétanie, à trahir et à livrer Jugurtha aux Romains. Celui-ci est conduit à Rome, incarcéré à la prison du Tullianum où il est étranglé quelques jours plus tard en janvier 104 av. J.-C. Fin de la guerre de Jugurtha : Marius fixe les conditions de paix. Le territoire de Bocchus est étendu à une partie du territoire numide correspondant à l’Oranie, et Gauda, fils de Mastanabal devient roi de Numidie3. Les rois numides deviennent de fait des vassaux de Rome.
 
Loi agraire de Saturninus, tribun de la plèbe, concernant les vétérans après leur licenciement. Les soldats démobilisés reçoivent des lots de terre en Afrique.
Juillet
 
Repoussé par les locaux, Sertorius, retourne en Espagne.
Octobre
 
Arrivée de Pompée en Afrique. Les marianistes d’Afrique, dirigés par C. Domitius Ahenobarbus, ont détrôné le roi de Numidie orientale Hiempsal II, fils de Gauda, partisan de Sylla, et l’ont remplacé par Hiarbas. Pompée intervient pour le restaurer, bat les Marianistes et tue Ahenobarbus. Les vétérans gétules établis par Marius sont dépossédés de leur citoyenneté romaine et remis sous l'autorité de Hiempsal.
 
Début du règne de Juba Ier, roi de Numidie Il transfère sa capitale à Zama Regia et constitue une armée puissante calquée sur le modèle romain, composée de Numides et d’une importante cavalerie espagnole et gauloise.
Juillet
08/07
Curion passe en Afrique.
16/07
Victoire de l’armée de Curion sur le Pompéien Attius Varus à la bataille d’Utique.
20/07
En Afrique, Curion, partisan de César, est défait et tué par les Pompéiens et le roi de Numidie Juba Ier lors de la bataille de Bagradas.
Novembre
 
César débarque en Afrique avec six légions.
08/11
Les Pompéiens de Titus Labienus sont victorieux de César à la bataille de Ruspina.
Janvier
04/01
Bataille de Ruspina.
Février
06/02
Victoire de César à la bataille de Thapsus sur les Pompéiens et Juba Ier, roi de Numidie, qui dispose de nombreux éléphants, mais ceux-ci, trop récemment capturés, sont pris de panique pendant la bataille. Metellus Scipion et Juba Ier se donnent la mort. Caton se suicide dans Utique assiégée.
17/02
César entre dans Utique. Il annexe l’Africa Nova, partie orientale de la Numidie. Il nomme gouverneur de la région de Cirta-Hippone un certain Sittius, homme d’affaires campanien, qui l’a aidé pendant la guerre civile.
Avril
06/04
Bataille de Thapsus.
Avril
 
Sittius, gouverneur romain de Cirta, est assassiné par Arabion, fils du roi de Maurétanie Massinissa II, qui repousse Bocchus II vers l'ouest mais ne peut prendre Cirta. Les partisans de Sittius, les Sittiani, restent pourtant dans la capitale numide et ses environs, et sont à l’origine de la colonie de Cirta (« Colonia Julia Juvenalis Honoris et Virtulis Cirta »), qui associé aux cités de Chullu, Rusicade et Milev, forme une confédération.
Septembre
03/09
Déposition de Lépide après l’échec d’une insurrection contre Octavien. Octavien obtient l’Afrique. Il est le seul maître de l’Occident, face à Marc Antoine, en Orient.
 
À la mort du roi numide Bocchus II sans héritier, le royaume de Maurétanie est administré par des préfets romains pendant huit ans. Les Romains installent leurs vétérans dans des colonies créées à cet effet à Tingis, Banasa, Zilil et Baba.
 
Auguste envoie le légat Sentinius Saturninus reconstruire Carthage sous le nom de Colonia Julia Carthago.
 
Auguste qui réorganise les possessions africaines de Rome, crée un royaume de Maurétanie comprenant le nord du Maroc et l’Algérie. Il y place Juba II, le fils de Juba Ier élevé à Rome, qui épouse Cléopâtre Séléné, fille d’Antoine et de Cléopâtre. Juba II transfère sa capitale à Iol Caesarea (Cherchell) où se rencontrent des philosophes et des artistes venus de Rome, de Grèce et d’Égypte.
 
Expéditions du proconsul d'Afrique Cornelius Balbus contre les Gétules et les Garamantes. Il emprunte la route des chars des Garamantes, atteint Cidamus (Ghadamès), longe le Fezzan et le Tassili des Ajjers et serait même selon Henri Lhote allé jusqu’au Niger.
 
Début du soulèvement numide. Les Musulames des Hauts-Plateaux en Maurétanie, dirigés par le Numide Tacfarinas, ancien membre des troupes numides auxiliaires et déserteur de l’armée romaine, se révoltent, entrainant les Maures conduits par Mazippa. Les insurgés revendiquent les terres les plus fertiles dont ils ont été spoliés par la colonisation romaine. Le proconsul Marcus Furius Camillus, à la tête de la Legio III Augusta, bat Tacfarinas en 17 au cours d'une bataille rangée.
 
Tacfarinas soulève des tribus berbères Musulames et Garamantes contre les Romains.
 
Une vexillatio (sous-unité) de la Legio III Augusta est détruite dans une embuscade.
 
Le proconsul d'Afrique Lucius Apronius contraint le numide révolté Tacfarinas à se retirer dans le désert.
 
Quintus Junius Blaesus devient proconsul d'Afrique. Il réprime la révolte de Tacfarinas.
Novembre
 
Le rebelle numide Tacfarinas envoie une ambassade à Rome pour réclamer des terres en échange de la paix. Tibère refuse, donne l'ordre au proconsul Blaesus d'accorder une amnistie générale aux insurgés mais de poursuivre Tacfarinas dans ses retranchements.
 
Fin des insurrections d'Afrique. Le proconsul Publius Cornelius Dolabella attaque Tacfarinas par surprise dans son camp près d’Auzia (Algérie actuelle) près de Thusbascum. Tacfarinas, vaincu, est tué au combat. Huit années de luttes n’ont pas apporté d’amélioration aux conditions de vie des paysans et des nomades berbères.
 
Le roi de Numidie, Juba II, meurt à Tipaza. Son fils Ptolémée lui succède.
 
La ville de Columnata en Afrique du Nord est conquise par les Romains.
 
Aedemon, un esclave affranchi du roi Ptolémée, dirige une révolte contre les Romains.
 
Rome annexe la Maurétanie (Césarienne et Tingitane).
 
Le roi de Numidie, Ptolémée, est assassiné à Lyon sur ordre de Caligula, qui s'empare de sa fortune et de son royaume.
 
Expédition du légat Suetonius Paulinus contre les Maures révoltés à l’instigation d’Aedemon, affranchi du roi numide Ptolémée. Il traverse l'Atlas par la vallée de la Moulouya et atteint le Sahara en suivant le haut Ghir jusqu'au Tafilalet3. Rome achève la conquête de la Maurétanie (Maroc et ouest de l'Algérie actuels), divisée en deux provinces : la Maurétanie Césarienne (capitale : Caesaria ou Cherchell) et la Maurétanie Tingitane.
 
Les Romains prennent le contrôle de Ceuta, une ville portuaire sur la rive nord-africaine du détroit de Gibraltar.
 
La Maurétanie est divisée en deux provinces romaines (Maurétanie Césarienne et Maurétanie Tingitane).
 
Servius Sulpicius Galba (futur empereur pour seulement sept mois en 68-69) prend le commandement de la Legio III Augusta , stationnée en Afrique.
 
Rome annexe la Numide.
 
Vitellius est nommé proconsul de la province d'Afrique.
 
Vespasien est envoyé en Afrique où il succède à Vittelius.
 
Marc, disciple de Pierre, fonde la première communauté chrétienne en Afrique et commence à écrire son Évangile.
 
Expédition du Romain Julius Maternus dans le Sud du Sahara, effectuée avec l'aide des Garamantes. Il atteint vraisemblablement le Soudan entre le Fezzan et le lac Tchad.
 
L'empereur romain Trajan fonde la colonie de Timgad.
 
Fondation de la colonie romaine de Colonia Marciana Traiana Thamugadi, moderne Timgad en Algérie actuelle par le légat Lucius Munatius Générallus. La ville est construite sur un plan orthogonal. Trajan favorise, en Afrique, la création de grandes propriétés dont le rendement important met en difficulté les petites exploitations.
Juillet
 
Hadrien, qui visite la Maurétanie et la province romaine d'Afrique, inspecte à Lambaesis (Lambèse) les troupes qui y sont stationnées, notamment la Legio III Augusta, et les harangue.
01/07
L'empereur Hadrien se rend à Lambèse.
--   
Cassius Dion devient proconsul d'Afrique.
Octobre
 
Maurétanie Tingitane : décret émis par les décurions de Sala. Ils votent l'érection d'une statue en l'honneur du préfet M. Sulpicius Felix qui a pacifié la région et entouré la ville de murailles.
 
Fin des campagnes régulières depuis 144 de l'armée romaine en Maurétanie ; l'ordre est rétabli.
 
Un théâtre romain (3500 places) est construit à Thiigga [Dougga].
Septembre
14/09
Cyprien, évêque de Carthage, meurt décapité avec plusieurs de ses compagnons ecclésiastiques, dont Flavien de Carthage.
Mars
12/03
Maximilien, fils du soldat Fabius Victor, comparaît devant le proconsul Dion à Théveste, car il refuse de devenir soldat du fait de son christianisme ; il est décapité.
Mars
10/03
Maximien Hercule entre à Carthage en triomphe à la fin de sa campagne en Afrique.
 
Révolte du vicaire Valerius Alexander en Afrique, qui se proclame Auguste, prend le contrôle de la Sardaigne et cherche une alliance avec Constantin ; le ravitaillement de Rome en grain est perturbé, ce qui provoque des émeutes. Il semble que Maxence les aient réprimées avec l'aide de la garde prétorienne, qui laisse 6 000 morts dans les rues de la ville.
Novembre
24/11
L'évêque donatiste Marculus est exécuté sur l'ordre de Macarius à Nova Petra, près de Zana. Il aurait été précipité dans un ravin ou se serait suicidé.
 
Augustin est consacré évêque d'Hippone.
 
Augustin rédige ses "Confessions".
 
Les Vandales de Gondéric pillent Carthago Spartaria dans la province de Carthaginoise en Hispanie romaine, et dévastent Hispalis (Séville). Ils construisent une flotte méditerranéenne, s'emparent des îles Baléares, et lancent des raids contre la Maurétanie Tingitane.
Septembre
 
Les Vandales s'allient avec les Romano-maures et établissent leur capitale à Saldae [Béjaïa].
Août
28/08
Le théologien chrétien Augustin meurt dans la colonie romaine d'Hippone [Annaba], assiégée par les Vandales.
Août
 
Hippone tombe aux mains des Vandales.
Février
 
Les Vandales obtiennent de Trigetius le statut de fédérés en Afrique, contre le paiement d’un tribut à l’empereur Valentinien III, ce qui est une première étape vers l'instauration du royaume vandale. Genséric profite de la paix pour se constituer une puissante flotte.
Octobre
19/10
Le roi des Vandales Genséric prend Carthage par surprise et y établit sa capitale. Genséric installe aussitôt une église arienne dans Carthage et impose la langue vandale comme langue officielle.
 
Le roi des Vandales Genséric signe un second traité de paix avec Valentinien III, avec l'approbation de Théodose II. Il obtient les pleins droits pour diriger la province romaine d'Afrique proconsulaire, Byzacène, et l'est de la Numidie. La partie occidentale de la Numidie et les Maurétanie Sitifienne et Césarienne retournent à l'Empire.
Mai
 
Majorien passe les Pyrénées afin de gagner l’Afrique par Gibraltar avec une flotte de trois cents vaisseaux réunis à Carthagène, pour combattre Genséric et reprendre l’Afrique aux Vandales. La trahison de ses lieutenants, suivie de la capture de la flotte impériale dans la baie de Carthagène, fait échouer la tentative..
Juin
 
Les empereurs romains Anthémius et Léon lancent une campagne, menée par Basiliscus, contre les Vandales en Afrique.
Juillet
 
La flotte romaine au complet paraît devant Carthage.
Août
 
Entassée près du promontoire de Mercure [Cap Bon], la flotte byzantine menée par Basiliscus, incendiée par des barques vandales, se retire en Sicile.
 
Selon l'inscription d'Arris, le Berbère Masties, chef des tribus montagnardes des Aurès, se proclame imperator et règne une quarantaine d'années.
Août
 
Hunéric, roi des Vandales, de confession arienne, autorise l'élection d'Eugène comme évêque catholique de Carthage.
 
Les catholiques sont persécutés en Afrique par le roi des Vandales Hunéric. Certains d’entre eux se réfugient dans les oasis du désert, en Espagne, en Gaule ou en Italie, emportant avec eux de précieux manuscrits, dont ceux d’Augustin.
Février
01/02
Hunéric, roi des Vandales, organise une réunion de prêtres ariens et catholiques.
24/02
Hunéric, roi des Vandales, de confession arienne, promulgue un édit chassant les évêques catholiques de leur siège.
Décembre
23/12
Hunéric, roi des Vandales d'Afrique, meurt de la peste. Son neveu Gunthamund lui succède.
Août
10/08
Le roi des Vandales Gunthamund décide l'ouverture des églises catholiques et le retour des évêques.
Septembre
24/09
Début du règne de Thrasamund, roi des Vandales. Il épouse Amalafrida, fille de Théodoric, et persécute les catholiques. Il reçoit à sa cour de nombreux lettrés grecs et latins.
Mai
16/05
Hildéric, roi des Vandales est déposé et jeté en prison par le neveu de Thrasamund, Gélimer, qui lui succède.
Juin
 
Le Général Bélisaire est nommé par l'empereur Justinien Commandant d'une l'expédition contre les Vandales en Afrique.
Septembre
05/09
Le roi vandale Gélimer, surpris par l'invasion byzantine, abandonne Carthage et ordonne la levée de troupes milices urbaines.
13/09
Victoire de Bélisaire et des Byzantins sur le roi des Vandales Gélimer à l’Ad Decimum, au sud-ouest de Carthage.
14/09
Entrée de Bélisaire dans Carthage.
15/09
L'armée vandale de Gélimer se retire vers la Numidie (où il peut compter sur ses alliées Berbères) et installe son camp dans la plaine de Bulla Regia.
Décembre
10/12
Les Vandales lancent une offensive en direction de Carthage : ils établissent leur camp près du principal aqueduc de la ville, afin de la priver d'eau.
13/12
Bélisaire décide d'anticiper un siège de Carthage et lance son armée à la rencontre des Vandales.
15/12
Bataille de Tricaméron (Tricamarum) près de Carthage : victoire définitive des armées de l'Empire romain d'Orient sous les ordres du général Bélisaire sur celles des Vandales commandées par le roi Gélimer et son frère Tzazon qui est tué.
Mars
 
Le roi vandale Gélimer, battu à Hippone, se rend aux forces de Byzance conduites par Bélisaire. La plus grande partie de l'Afrique du Nord jusqu’à Ceuta est maintenant sous le contrôle de l'Empire d'Orient. Gélimer est envoyé à Constantinople orner le triomphe de Bélisaire, puis déporté en Galatie, où il reçoit des domaines. Une partie des Vandales est vendue comme esclaves, une autre incorporée dans la cavalerie romaine.
 
Rébellion en Afrique du Vandale Guntharic (ou Gontharis) qui, allié au chef berbère Antalas, s'empare de Carthage.
 
Assassinat de Guntharic par Artabanès, trente-six jours après son entrée dans Carthage. Les Vandales sont bannis de l'Afrique byzantine.
 
Le prince berbère Garmul, révolté contre les Byzantins en Maurétanie est battu et tué par le patrice Gennadius.
Février
 
Opération militaire franco-génoise sur la Côte des Barbaresques, commandée par Louis II de Bourbon, qui a conduit au siège de Mahdia (→ Novembre).
Décembre
10/12
L'Allemagne menace d'occuper toute la France en cas de soulèvement en Afrique du Nord.
NAVIGATIONyip
Avant J.C.
IIéme Millénaire - XIeme - VIIeme - VIeme - Veme - IVeme - IIIeme - IIeme - Ier

Après J.C.
Ier - IIéme - IIIéme - IVéme - Véme - VIéme - XVIéme - XXéme