Loading...
Loading...
Alexandre (95 événements)

Tag
Afghanistan - Afrique - Afrique du Nord - Afrique du Sud - Albanie - Alexandre - Algérie - Allemagne - Amérique - Angleterre - Angola - Antilles - Arabie - Argentine - Arménie - Asie Mineure - Assyriens - Australie - Autriche - Aztèques - Babylone - Bahreïn - Balkans - Bangladesh - Bélarus - Belgique - Bénin - Bhoutan - Biafra - Birmanie - Bohême - Bolivie - Bosnie - Brésil - Bulgarie - Burgondes - Byzance - Cambodge - Cameroun - Canada - Caraïbes - Carolingiens - Carthage - Centrafrique - Chili - Chine - Christianisme - Chypre - Colombie - Commune - Congo - Corée - Corse - Costa Rica - Côte d'Ivoire - Croatie - Croisades - Cuba - Culture - Danemark - Djibouti - Ecosse - Egypte - Empire Ottoman - Equateur - Erythrée - Espace - Espagne - Estonie - Etats Unis - Éthiopie - Etrusques - Europe - Europe Centrale - Finlande - France - Frisons - Fronde - Gabon - Gambie - Gaule - Geekeries - Ghana - Grèce - Groenland - Guatemala - Guinée - Guyane - Haïti - Hawaï - Hébreux - Hittites - Honduras - Hong Kong - Hongrie - Huns - Incas - Inde - Indonésie - Irak - Iran - Irlande - Islande - Israel - Italie - Japon - Jordanie - Kenya - Kosovo - Koweit - Laos - Lettonie - Liban - Lituanie - Lombards - Luxembourg - Lybie - Macao - Madagascar - Malaisie - Mali - Malte - Maroc - Mauritanie - Mayas - Mèdes - Mérovingiens - Mexique - Minoens - Moldavie - Monaco - Monde - Monde Arabo-Musulman - Mongolie - Mongols - Monténégro - Moravie - Mozambique - Napoléon - NépaL - Nicaragua - Nice - Niger - Nigéria - Norvège - Nouvelle Zélande - Ostrogoths - Ouganda - Pakistan - Palestine - Panama - Paraguay - Parthes - Pays Bas - Pérou - Perse - Phéniciens - Philippines - Pôles - Pologne - Portugal - Révolution Française - Révolution Russe - Rome - Roumanie - Russie - Rwanda - Salvador - San Marin - Savoie - Saxons - Sciences - Sénégal - Serbie - Seychelles - Siam - Singapour - Slovaquie - Slovénie - Somalie, - Soudan - Sri Lanka - St Empire - Suède - Suisse - Sumer - Syrie - Tahiti - Taiwan - Tchad - Tchécoslovaquie - Tchéquie - Thaîlande - Tibet - Togo - Tunisie - Turquie - Ukraine - Uruguay - Vandales - Venezuela - Venise - Viet Nam - Vikings - Wisigoths - Yémen - Yougoslavie

Guerre d'Espagne - Guerre d'Indépendance - Guerre d'Indochine - Guerre de Cent Ans - Guerre de Corée - Guerre de Crimée - Guerres de Religion - Guerre de Sécession - Guerre de Sept ans - Guerre de Succession d'Espagne - Guerre de trente ans - Guerre du Viet Nam - Guerre Froide - Guerres Médiques - Guerres Puniques - WWI - WWII

Rois de France - Présidents Français - Empereurs Romains


Période

Juillet
21/07
Alexandre le Grand naît à Pella, fils du roi Philippe II de Macédoine et d'Olympias, princesse d'Epire.
 
Aristote devient le précepteur d'Alexandre.
Juillet
 
Assassinat de Philippe II - Alexandre accède au pouvoir..
Septembre
 
Alexandre entame une expédition sur le Danube puis en Illyrie pour sécuriser sa frontière nord.
 
Aristote fonde le Lycée (école péripatéticienne) à Athènes.
Mars
 
Campagne d’Alexandre le Grand en Thrace. Il réduit les Triballes, et avance jusqu’au Danube. Il vainc les Gètes, peuple thrace établi entre le Danube et les Balkans qui émigre vers le nord et se mêle aux Daces.
Mai
 
Alexandre défait les Gètes puis les Triballes du roi Syrmos près du delta du Danube.
Juillet
 
Une délégation de Celtes (Scordisques), sans doute originaires de Pannonie, rencontre Alexandre le Grand vers le confluent du Danube avec la Morava. Après un échange de gages ou de cadeaux diplomatiques, Alexandre demande aux Celtes ce qu’ils redoutent le plus chez les hommes. Les Celtes rétorquent qu’ils ne redoutent rien, si ce n’est de voir un jour le ciel leur tomber sur la tête.
 
Alexandre marche avec ses troupes vers le territoire des Agrianes et des Péoniens. Il affronte et vainc à la bataille de Pelion une nouvelle coalition illyrienne dirigée par Cleitos, fils de Bardylis et par le roi des Taulantins Glaucias.
Août
 
La rumeur de la mort d’Alexandre déclenche la révolte thébaine. Les exilés thébains rentrent dans leur cité, rétablissent la démocratie et assiègent la garnison macédonienne de la Cadmée. Athènes et un certain nombre de Péloponnésiens soutiennent la révolte.
Septembre
 
Alexandre, alerté, entre en Béotie. Thèbes, isolée, résiste, puis est prise. Alexandre remet le sort de la ville au Conseil de la Ligue de Corinthe. La ville est rasée, sa population massacrée ou réduite en esclavage.
Octobre
 
Alexandre réunit de nouveau le Conseil de la Ligue de Corinthe, se fait confirmer la direction de la guerre contre les Perses et fixe les effectifs que chaque peuple ou cité devra engager.
 
Athènes et Thèbes forment une coalition contre l'hégémonie macédonienne.
Décembre
 
Alexandre est vainqueur du siège de Thèbes ; la cité est rasée tandis qu'Athènes est épargnée.
 
Conquête de l'Asie Mineure par Alexandre contre Darios III (→ -333).
Avril
 
Alexandre laisse la régence de Macédoine à Antipatros et part de Pella à la conquête de l’Asie à la tête d’une puissante armée (30 000 soldats, 4 500 cavaliers et 160 navires). Il laisse à Antipatros 12 000 fantassins et 1 500 cavaliers pour contrôler son empire européen.
Mai
 
Bataille du Granique qui oppose pour la première fois l'armée macédonienne à l'armée perse sur les rives du fleuve Granique.
 
Débarquement d'Alexandre en Asie Mineure. Bataille du Granique.
Juillet
 
Prise de Milet par Alexandre.
Août
 
Pixodaros, satrape de Carie, est déposé par Alexandre qui restaure sa s½ur Ada.
Novembre
 
Prise d'Halicarnasse par Alexandre.
Décembre
 
Alexandre prend ses quartiers d’hiver à Gordion, en Anatolie centrale.
Mars
 
Le mercenaire grec au service de la Perse Memnon de Rhodes poursuit sa contre-offensive en mer Égée (→ Juin). Il reprend Lemnos et Chios.
Avril
 
Opérations d’Alexandre le Grand autour de Gordion, où il a établi son quartier général1. Il tranche le n½ud gordien, ce qui lui promet l’empire d’Asie.
Août
 
Alexandre marche vers la Cilicie, pour s’emparer des ports de la Méditerranée orientale et couper la flotte perse de ses bases. Il tombe malade à Tarse après un bain dans le Cydnus, ce qui le retarde.
Octobre
 
Entrevue de Siphnos entre Agis III de Sparte et les Perses. Il obtient trente talents d’argent et une flotte de dix trirèmes qu’il envoie à son frère Agésilas en Laconie pour qu’il organise une expédition en Crète afin de recruter des mercenaires.
 
Parménion avance jusqu'aux portes syriennes. Alexandre mène des opérations en Cilicie.
Novembre
01/11
Alexandre le Grand défait le roi perse Darius III Codoman à la bataille d'Issos.
 
Athènes est provisoirement exclue des Jeux olympiques. Un de ses athlètes, Callippos, est convaincu de tricherie et se voit infliger une amende. Callippos est insolvable et sa cité doit payer son amende ; Athènes refuse et est provisoirement exclue des Jeux.
Janvier
 
Siège et prise de Tyr par Alexandre le Grand (→ Aoüt). La ville est rasée et ses habitants sont vendus comme esclaves. Alexandre prend possession de la Judée et de la Samarie.
Août
 
Alexandre constitue une puissante flotte et les amiraux macédoniens Amphotéros et Hégéloque triomphent des Perses en mer Égée, permettant ainsi à leur roi de reprendre le contrôle de Chios et des cités de Lesbos et de Ténédos. Antigonos, satrape macédonien installé par Alexandre en Phrygie, parvient à bloquer une contre-offensive perse en Anatolie centrale.
Septembre
 
Siège et prise de Gaza par Alexandre (→ Novembre).
Novembre
 
Prise de Gaza par Alexandre.
Décembre
 
Alexandre laisse la direction de la Syrie-Palestine à son général Parménion, puis entre en Égypte où il est accueilli en libérateur. Le conquérant macédonien garde l’organisation administrative de la satrapie perse, à la tête de laquelle il nomme un gouverneur. Alexandre se présente en Égypte comme un vrai Pharaon.
 
Le roi de Sparte Agis III, après avoir recruté des mercenaires à Halicarnasse et en Crète, retourne dans le Péloponnèse pour organiser un soulèvement général des cités grecques contre la Macédoine.
 
Alexandre laisse la direction de la Syrie-Palestine à son général Parménion, puis entre en Égypte où il est accueilli en libérateur. Le conquérant macédonien garde l’organisation administrative de la satrapie perse, à la tête de laquelle il nomme un gouverneur. Alexandre se présente en Égypte comme un vrai Pharaon, se faisant même reconnaître comme fils d’Amon par l’oracle de l’oasis de Siwa (Siouah).
Janvier
20/01
Alexandre fonde Alexandrie en Égypte.
Février
 
Visite d'Alexandre à l'oasis de Siouah, où il se fait reconnaitre comme fils d’Amon.
Mars
 
De retour à Memphis, Alexandre le Grand, roi de Macédoine, reçoit des ambassades des cités grecques venues le féliciter ; après avoir réglé la question de l’administration de l’Égypte (Peucestas et Balacros sont nommés stratèges et Polémon nautarque) et célébré un sacrifice solennel à Zeus, il regagne la ville de Tyr conquise un an plus tôt. Il y reçoit une délégation d’Athènes qui implore et obtient la libération des prisonniers athéniens qui avaient combattu dans les rangs perses lors de la bataille du Granique.
Avril
 
À la mort du gouverneur de Samarie, Sanballât, Parménion nomme Andromachos gouverneur grec de Samarie ou de C½lé-Syrie. Cette nomination est mal accueillie par les Samaritains qui s’emparent d’Andromachos et le brûlent vif. À son retour d’Égypte, Alexandre marche sur Samarie, et après avoir châtié les assassins du préfet, il nomme Memnon à la place d’Andromachos. Les représailles d’Alexandre contre Samarie, transformée en une colonie de vétérans macédoniens, et la construction du temple sur le mont Garizim expliquent la renaissance de Sichem au début de l’Époque hellénistique.
Mai
 
Alexandre franchit l’Euphrate à Thapsaque.
 
Alexandre quitte Tyr et remonte vers le nord afin de rencontrer son adversaire Darius III.
Juillet
 
Révolte du stratège macédonien de Thrace contre Antipater. Le roi de Sparte Agis III assiège Megalopolis et défait le chef macédonien Corragos. Antipater obtient la soumission de la Thrace, puis descend dans le Péloponnèse et vainc Agis à la bataille de Megalopolis. Agis est tué.
Août
 
Alexandre franchit l’Euphrate à Thapsaque.
Septembre
20/09
Alexandre le Grand franchit le Tigre.
Octobre
01/10
Victoire d'Alexandre sur les Perses à Gaugamèles.
 
Alexandre est proclamé roi d'Asie. Il entre à Babylone où il est accueilli en libérateur. Il honore les dieux du pays et nomme satrape de Babylonie le Perse Mazaios. Suse tombe sans résistance. Alexandre y retrouve le butin que Xerxès avait pris à Athènes et le renvoie aux Athéniens. En marchant sur Persépolis, il se heurte à un peuple montagnard, les Uxiens, puis au satrape Ariobarzanès, et subit de lourdes pertes (janvier 330). Il livre Persépolis au pillage de ses troupes et y passe l’hiver.
Novembre
 
Après Gaugamèles, Mithrénès, un Perse rallié qui en 334 av. J.-C. avait livré à Alexandre la forteresse de Sardes, est nommé satrape d’Arménie.
Janvier
 
En marchant sur Persépolis, Alexandre le Grand se heurte au satrape Ariobarzanès aux Portes persiques et subit de lourdes pertes. À Persépolis, Alexandre fait sa jonction avec Parménion. Il occupe la ville royale de Pasargades puis entreprend avec difficulté de soumettre la Perse proprement dite (Fars) au printemps. Il ravage les campagnes et soumet les places fortes une à une, soit par la force, soit par la mansuétude. Il combat les Mardes, « peuple de brigands ».
Avril
 
Retour d’Alexandre le Grand à Persépolis. Il incendie la ville, selon la légende pour plaire à sa maîtresse Thaïs et pour venger la destruction de l'Acropole et de l'Érechthéion en 480 av. J.-C. par Xerxès Ier, lointain ancêtre et prédécesseur de Darius. En fait, l’incendie de Persépolis est un geste délibéré et réfléchi, qui vise à terroriser les populations de Perse particulièrement récalcitrantes et à priver l’empire achéménide de sa capitale royale.
Juin
 
Alexandre marche sur Ecbatane, en Médie où s'est replié Darius III. Il place son trésor dans la citadelle et en confie la garde à Parménion et au trésorier Harpale.
Juillet
01/07
Darius III, en fuite, est assassiné par Bessus, le satrape de Bactriane et de Sogdiane à Hécatompylos. Bessus prend le titre de Grand Roi. Alexandre fait des funérailles royales à Darius et déclare qu’il continue la guerre pour le venger.
Août
 
Alexandre s’empare de l’Hyrcanie, de la Parthie et de l’Arie (→ Septembre).
Novembre
 
Exécution de Philotas, coupable de lèse-majesté, et assassinat à Ecbatane de son père Parménion pour son silence complice, sur ordre d’Alexandre.
Décembre
 
Alexandre rassemble ses forces en Arachosie.
Mars
 
Les armées d’Alexandre le Grand marchent à travers le Gandhâra. Fondation d’Alexandrie du Caucase.
Juin
 
Alexandre avance jusqu'à l'Oxus (Amou-Daria) ; il démobilise des vétérans et des volontaires Thessaliens et fonde Alexandrie de l’Oxus. Bessos, l'assassin de Darius III, est capturé et Maracanda (Samarcande) est prise sans combats.
Juillet
 
Alexandre passe l'Iaxarte (Syr-Daria) pour combattre les Scythes, qui sont vaincus6. Fondation d’Alexandrie Eskhate.
Août
 
Spitaménès et Oxyartès, qui ont livré à Alexandre Bessus, prennent la tête de la résistance en Bactriane et en Sogdiane.
Novembre
 
Spitaménès assiège Maracanda (Samarcande) tandis qu'Alexandre lutte plus au nord contre les Scythes.
Décembre
 
Alexandre hiverne à Zariaspa en Bactriane. Il y reçoit des renforts de Syrie.
 
Alexandre recrute 30 000, Épigones, jeunes iraniens qu’il fait entraîner et armer comme des hoplites grecs.
Octobre
 
Meurtre de son ami Cleitos1 par Alexandre le Grand au cours d'un banquet, car ce dernier estimait que les exploits de Philippe II, le père d'Alexandre, surpassaient ceux du fils.
Décembre
 
Spitaménès, battu, est livré par les Massagètes à Alexandre. Oxyartès se rallie.
Mars
 
Alexandre le Grand s’empare de la citadelle d’Ariamaze, le « Rocher sogdien », place forte réputée imprenable au nord-ouest de Nautaca. Il épouse Roxane, princesse de Bactriane, fille du seigneur bactrien Oxyartès, à Bactres.
Avril
 
Affaire de la proscynèse (les Macédoniens refusent de se prosterner devant le roi, jugeant cet acte impie). Complot des pages contre Alexandre, qui lui reprochent sa tyrannie. Callisthène, neveu d’Aristote, est jugé responsable du complot du fait des « leçons » qu’il a données aux pages. Il est arrêté.
Juillet
 
Début de la campagne de l'Inde d'Alexandre le Grand.
Février
 
Héphaestion, général d’Alexandre, avance du Gandhara vers l’Indus. Alexandre le Grand passe l’Hindou Kouch, guerroie dans la vallée de Swat et prend la forteresse de l’Aornos.
Avril
 
Les armées d’Alexandre le Grand font leur jonction en Inde devant l’Indus1 près d’Attok, et franchissent le fleuve sur un pont de bateaux. Alexandre soumet sans coup férir le roi de Taxila, Omphis.
Mai
 
Alexandre franchit l’Hydaspes (Jhelum) puis surprend Porus (Paurava), roi de Pendjab, et son armée composée de 30 000 fantassins, 4 000 cavaliers, 300 chars et 200 éléphants à la bataille de l'Hydaspe. Il lui laisse son royaume. Il marche jusqu’à l’Hyphasis (Beâs) et s’apprête à envahir le royaume des Nanda dans la vallée du Gange.
Juillet
 
Sur l’Hyphasis, Alexandre se heurte au refus de son armée d’aller plus loin. Il repart, après avoir fondé deux colonies sur l’Hydaspes.
Novembre
 
Alexandre décide de descendre l’Hydaspes avec sa flotte.
Décembre
 
Alexandre est blessé par une flèche et des bruits courent sur sa mort.
Janvier
 
Campagne d’Alexandre dans la basse vallée de l’Indus (→ Juin). Construction d’un port et d’un chantier naval à Pattala dans le delta du fleuve.
 
La flotte est envoyée à Suse. Alexandre se rend à Pasargades où il fait restaurer le tombeau de Cyrus le Grand.
Juin
 
Cratère prend la route traditionnelle par la passe de Bolan et Alexandrie d’Arachosie.
Juillet
 
Alexandre descend l’Indus jusqu’à Pattala.
Août
 
Départ d'Alexandre vers la Gédrosie (Baloutchistan actuel). La traversée du désert de Makran cause de lourdes pertes à son armée.
Décembre
 
Départ de la flotte d’Alexandre le Grand, dirigée par l’amiral crétois Néarque, de la vallée de l’Indus.
 
Début des condamnations de satrapes. Deux des chefs macédoniens de l’armée de Médie, Cléandre et Sitalcès, accusés d’exactions, sont mis à mort7. Durant l’hiver, pour éviter une révolte des satrapes, Alexandre donne l’ordre de dissoudre les troupes satrapiques. De nombreux mercenaires grecs, démobilisés, rentrent en Grèce (en partie grâce à l’aide de l’Athénien Léosthène) et s’installent au cap Ténare, sur le territoire de Sparte.
 
Fuite du trésorier Harpale, de Babylone à Tarse, en Cilicie avec 5 000 talents quand il apprend le retour d’Alexandre8. Alexandre menace Athènes de destruction si elle accueille Harpale.
 
Alexandre le Grand crée une monnaie unique pour son empire.
Février
 
Alexandre le Grand arrive à Pasargades avec des troupes légères et fait restaurer le tombeau de Cyrus Ier.
 
Noces de Suse où Alexandre et plusieurs milliers de Macédoniens épousent des filles de l'aristocratie perse. Alexandre tente une politique de fusion ethnique, afin d'éviter toute rébellion des vaincus et créer une descendance gréco-perse.
Mars
 
Rescrit de Suse sur le retour des bannis en Grèce, dans le but de disperser les mercenaires rassemblés au cap Ténare et de créer dans les cités des factions dévouées à Alexandre ; Nicanor est envoyé en Grèce.
Avril
 
Sédition d’Opis dans l'armée d'Alexandre contre l'incorporation de recrues perses. Alexandre libère les soldats macédoniens de toute obligation militaire, ce qui provoque des protestations et des quolibets. Alexandre arrête les principaux meneurs et les fait exécuter, reproche aux Macédoniens leur ingratitude, puis se retire dans son palais où il n’admet que des Perses. Les Macédoniens implorent son pardon.
Juin
 
Nicanor arrive en Grèce pour proclamer l’ordre royal aux Jeux olympiques. Ses mesures, en violation des règles de la Ligue de Corinthe et du principe d’autonomie des cités incitent certains Grecs (les Étoliens et les Athéniens Léosthène et Hypéride) à préparer une révolte.
 
Affaire d’Harpale, à Athènes. L’ancien trésorier d’Alexandre se présente au Pirée en février avec une partie du trésor royal, 20 vaisseaux et plus de 1000 mercenaires. Démosthène lui refuse l’entrée sur le territoire athénien. Plus tard, Harpale se présente sans troupes avec un seul vaisseau. Le stratège du Pirée le laisse entrer. Démosthène suggère de l’emprisonner et de mettre son trésor sous séquestre pour gagner du temps jusqu’à la venue d’un envoyé d’Alexandre. Harpale parvient à s’enfuir (sa surveillance étant intentionnellement succincte), mais la moitié de son trésor disparaît. Démosthène, accusé par Dinarque, Démade et d’autres orateurs, est poursuivi pour corruption.
Octobre
 
Alexandre se rend à Ecbatane.
Décembre
 
Alexandre lance des missions d’exploration de la péninsule arabique confiées à Archias de Pella et Androsthène, qui atteignent l’île de Tylos (Bahreïn) à partir de l’embouchure de l’Euphrate, à Hiéron de Soles, qui atteint le promontoire de Makéta au départ de la Babylonie, et à Anaxicrate à partir du golfe de Suez. Héracleidès est envoyé en Hyrcanie avec ordre de construire une flotte pour reconnaître la mer Caspienne.
 
Alexandre se rend à Babylone où il entreprend la construction d’une flotte pour contourner et conquérir la péninsule arabique.
Mars
 
Alexandre le Grand se fait reconnaître comme dieu par les cités grecques, qui délèguent à Babylone des théores — des ambassadeurs que l’on envoie aux dieux — pour le couronner d’or.
Juin
11/06
Mort d'Alexandre à Babylone.
12/06
Des troubles sanglants éclatent au lendemain de la mort d'Alexandre, mais peu après les généraux macédoniens, les Diadoques, décident de faire une trêve (accords de Babylone).
24/06
Guerres de succession (→ -321).